Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_1Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_2bisLe surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Le surplus du cœur déborde d’un sourire

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 24 Oct 2019 - 5:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 200414014452645638

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 771
ϟ Nombre de Messages RP : 214
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : Dulce
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 200414014452645638

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 771
ϟ Nombre de Messages RP : 214
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : Dulce
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Pour son plus grand plaisir, Adrian se montra enthousiaste à l’idée de se pencher sur les notes écrites de la main de sa mère. Rien n’aurait pu lui faire plaisir d’avantage ! Bien sûr, elle aurait pu elle-même se pencher sur la question, faire ses propres recherches voire même utiliser pour cela la bibliothèque d’Adrian qui – elle n’en doutait pas – la mettait volontiers à sa disposition. Malgré tout, elle savait que ce n’était pas leur rendre justice que de garder jalousement leur contenu pour elle seule. Par ailleurs, elle éprouvait pour son ami une profonde admiration et l’idée qu’il puisse lui-même y jeter un œil la touchait et l’honorait. Elle avait hâte d’entendre son avis sur la question, c’est pourquoi lorsqu’il lui demanda si ce n’était pas trop crève-cœur de s’en séparer, la jeune femme secoua la tête.

« Non, non, ça me ferait extrêmement plaisir. Après un instant de réflexion, elle ajouta : bien sûr, c’est des souvenirs auxquels je tiens et je n’aimerais pas qu’ils tombent entre les mains de n’importe qui… Mais je suis sûre qu’ils peuvent apporter bien plus à d’autres qu’à moi. Un sourire s’épanouit sur ses lèvres. Le vrai drame n’est pas de m’en séparer, c’est de les laisser moisir dans un grenier alors que d’autres personnes pourraient en avoir une plus grande utilité. »

Et c’est ce que sa mère aurait voulu. Senestra une mystique très puissante doublée d’une femme particulièrement brillante, alors Natalia était persuadée que ces carnets recelaient des trésors de recherches, de réflexions et de théories sur la magie et l’utilisation qu’on en faisait. Et personne n’était mieux placé qu’Adrian pour les comprendre et en tirer le meilleur parti. Il avait l’expérience, les connaissances et la documentation nécessaire pour cela, au contraire d’elle-même qui non seulement ne possédait rien de tout ça, mais ne jouissait pas non plus d’une intelligence suffisante pour s’en affranchir. Avoir feuilleté ces carnets lui avait fait comprendre qu’elle ne serait jamais capable d’en exploiter pleinement le contenu, même si elle avait globalement saisi l’idée qui se cachait derrière l’hypothèse de sa mère.

« Elle a écrit qu’elle croyait que toutes les magies prenaient racine dans la possibilité de moduler la réalité… Ou quelque chose d’approchant. La terminologie n’était probablement pas la bonne. Et que si on arrivait à comprendre de façon mathématique comment ça fonctionnait, on pouvait virtuellement tout faire. Elle haussa les épaules. Je comprends la logique, mais tout ça est très abstrait pour moi. Je tire ma magie de la Nature, mais est-ce qu’on peut vraiment prétendre la comprendre entièrement ? Je ne sais pas. Je ne pense pas être qualifiée pour répondre à ce genre de questionnements. »

C’était le moins qu’on puisse dire. Natalia était érudite dans sa spécialité, mais elle n’avait jamais poussé ses études dans le supérieur et était ignorante dans bien d’autres domaines. Et ça, c’était encore sans compter le fait qu’elle était une mystique relativement jeune et encore inexpérimentée. C’est pourquoi elle préférait les confier à Adrian qui, en plus d’avoir une connaissance étendue sur le sujet, avait son entière et pleine confiance. Ainsi lorsque son ami lui demanda si elle acceptait qu’ils soient montrés à d’autres personnes, la druidesse acquiesça vivement.

« Si tu penses que ça peut t’aider, évidemment. »

Elle n’aurait pas confié ces notes à n’importe qui, mais Natalia savait qu’Adrian en prendrait le plus grand soin et ne s’adresserait qu’à des personnes de confiance. Des personnes compétentes aussi, puisqu’il fréquentait le milieu académique. Mais de toute façon, à sa connaissance, le vieux mage n’avait dans son entourage que des individus de valeur ; C’était évidemment le cas de Lou, mais ça avait été également le cas de la jeune femme qui l’avait précédé. Le souvenir lointain de June pinça ses lèvres douloureusement. Elle n’avait pas eu l’occasion d’échanger énormément avec la jeune assistante, ne l’ayant croisé que très brièvement avant son décès. Mais elle savait combien son ami tenait à elle et combien sa disparition l’avait affecté.

« Oui, je sais… » Répondit-elle avec douceur.

Les souvenirs des disparus continuaient de les hanter toujours un peu. Elle-même, parfois, avait l’impression que le fantôme de ses parents était penché au-dessous de son épaule. En particulier quand elle parcourait les vieux albums, les coupures de journaux sur lesquels se dessinaient leurs visages. Quand elle revoyait les membres de la FORCE en train de poser en costume comme pour une photo de classe déguisée. Ils étaient vivants, expressifs, à portée de main. Pourtant rien n’était plus faux. SI elle avait déjà songé à demander à d’autres Légionnaires ? Évidemment.

« C’est… Compliqué, admit-elle. L’époque était compliquée. Le Maire Mandon luttait contre le vigilantisme donc les héros qui combattaient à cette époque étaient dans l’illégalité donc ils n’étaient pas nombreux. Et puis il y a eu l’attaque d’Omega et… Elle secoua la tête. La plupart des membres de la FORCE ont perdu la vie. Quant à Sagittaire, il a fait une croix sur cette vie. Je n’ai pas voulu le forcer à se replonger dans ces souvenirs. Tu penses que j’ai eu tort ? » Ajouta-t-elle après un instant.

Peut-être qu’il connaissait des personnes qui seraient en mesure de lui en parler ?
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 24 Oct 2019 - 11:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
« C'est vrai. »

C'était d'ailleurs pour cette raison qu'Adrian était du genre à prêter ses livres sans trop hésiter. La plupart d'entre eux étaient des ouvrages de grande qualité et de valeur, mais il les confiait à des connaissances ou des amis en préférant largement les voir utilisés qu'en train de traîner dans les rayonnages de ses bibliothèques ! Cependant, Natalia n'avait pas à se tracasser pour les carnets de notes. Adrian ne comptait pas les malmener : dès qu'il aurait relevé les informations – et les aurait sans doute transférées sur d'autres carnets – il les lui rendrait en parfait état. Du moins dans le même état qu'actuellement.

Lorsque la demoiselle reprit la parole pour parler du point de vue de sa mère et soulever son incompréhension, Adrian laissa apparaître un léger sourire sur ses lèvres. Voilà un sujet qui avait été assez longuement abordé lors de ses échanges avec la mère de Natalia ! C'était donc assez amusant de constater qu'elle semblait plutôt de son avis que de celui de sa génitrice, même s'il était compréhensible qu'elle s'en rapproche du fait de sa formation et de ses capacités.

« Tu soulèves les questions que j'avais posées à ta mère à l'époque. Je suis comme toi : j'ai du mal à imaginer qu'on puisse la quantifier, la ranger dans des cases... Son origine est peut-être la même, mais ses évolutions sont trop différentes pour être réellement comprises. Et je crois qu'elle est trop instable pour répondre à une science exacte. C'est sans doute pour ça qu'elle s'est intéressée à la théorie du chaos. On sait tous les deux que la magie réagit aux émotions et à l'état de son lanceur. » Lui-même avait raté des sorts malgré la puissance dont il était censé bénéficier. « Mais je crois que ça ne l'arrêtait pas. Après, je dois admettre que ma connaissance des mathématiques est particulièrement mauvaise. Elle devait voir des choses qui nous échappaient. » Il inspira profondément. « Mais si elle s'est intéressée à cette piste, c'est qu'elle devait tenir quelque chose. »

De toute manière, Adrian était toujours intéressé par de nouvelles recherches concernant la magie. Pour le coup, il allait avoir besoin de l'aide d'un bon mathématicien pour comprendre comment la jeune femme avait exploité tout cela, mais ils allaient s'en sortir. Peut-être qu'ils ne seraient pas capables de poursuivre son œuvre, mais s'ils parvenaient au moins à en comprendre une infime partie, ce serait un pas en avant. Et tout était bon à prendre.

Son regard s'était détourné du visage de Natalia pour se plonger dans le vide tandis qu'il réfléchissait. Lorsque la jeune femme reprit la parole, il tourna la tête vers elle, montant machinalement sa main au niveau de ses lèvres dans un geste familier. Un bref sourire se dessina avant qu'il n'acquiesce à son tour lorsqu'elle l'autorisa à montrer les carnets de sa mère, puis il retrouva son sérieux. Il allait dire que la question de Natalia n'était pas franchement légère. Il savait ce que c'était que de voir les enfants d'anciennes connaissances débarquer pour vous demander votre aide... Et justement. Il savait ce que c'était. Après avoir pris le temps de réfléchir un peu, l'Archimage esquissa un sourire un peu désolé.

« Oui et non. C'est difficile de te répondre précisément. » Il inspira profondément. « Te revoir lui rappellera le passé, de bonnes comme de mauvaises choses. Mais ça lui permettra aussi de penser à aujourd'hui, à l'avenir. Tu es l'enfant d'une ancienne amie, tu es une héroïne et tu aides tes semblables. Ça lui montrera que la perte de ses amis n'a pas été vaine. » Son sourire se fit plus tendre. « Bien sûr, il sera attristé de repenser aux pertes subies, mais c'est le propre des souvenirs. Ils sont toujours teintés d'un peu de tristesse ou de joie. »

Il savait de quoi il parlait, mais en y réfléchissant bien, Adrian n'aurait pas voulu perdre Natalia de vue. Malgré le fait qu'elle lui rappelait une époque révolue, des amis perdus et bien d'autres choses qui le rendaient parfois triste. C'était le lot de tous les humains d'un certain âge. Après un énième soupir, il conclut :

« Je pense que tu devrais tenter de le contacter, lui laisser un message et un moyen de te contacter. Puis de voir ce qu'il décidera de faire et de respecter sa décision. Si tu en as vraiment l'envie bien sûr, tu es la mieux placée pour savoir ce que tu veux réellement. »

Et si elle ressentait le besoin de se plonger dans la vie passée de sa mère.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 24 Oct 2019 - 23:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 200414014452645638

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 771
ϟ Nombre de Messages RP : 214
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : Dulce
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 200414014452645638

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 771
ϟ Nombre de Messages RP : 214
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : Dulce
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Natalia n’était pas surprise de constater qu’Adrian et elle tombait d’accord sur ce qui concernait la nature même de la magie. La vision de sa mère était relativement marginale, pour ne pas dire unique en son genre, et la plupart des mystiques s’accorderaient sûrement à dire qu’il ne valait mieux pas essayer d’en comprendre l’origine. Lever le voile sur la magie, ce serait donner les clés pour comprendre et utiliser quelque chose, aujourd’hui encore, les dépassait tous. La druidesse ne pouvait pas s’empêcher de faire un mauvais parallèle avec la théorie de la relativité d’Einstein ; Un grand potentiel qui, mis entre de mauvaises mains, conduit à la pire des catastrophes. C’est pourquoi la jeune femme préférait les confier à Adrian. Elle savait qu’entre ses mains, ces informations seraient protégées des personnes mal intentionnées. Voilà aussi pourquoi elle n’était pas surprise de constater qu’ils avaient la même façon de voir les choses ; Adrian et elle se ressemblaient de bien des manières, peut-être parce qu’elle l’avait inconsciemment choisi comme modèle ou peut-être parce qu’ils avaient eu des formations qui se faisaient écho.

« Je suis d’accord avec toi, sourit-elle. C’est tellement abstrait que ça me paraît étrange de vouloir le rationaliser… Mais je suis prête à y accorder du crédit. Elle haussa les épaules. Je ne prétends pas croire qu’on sait tout sur tout, alors pourquoi pas ? »

Ce qui ne changeait rien au fait qu’elle n’avait pas les capacités pour se pencher elle-même sur la question et visiblement c’était aussi le cas d’Adrian. Elle n’était peut-être pas la digne héritière de sa mère mais au moins, elle avait le mérite d’avoir remis ses recherches à l’Archimage, lui avoir obtenu la promesse de les étudier et avait la satisfaction savoir que ça resterait dans ses archives. Et qui sait, peut-être qu’il en aurait l’utilité un jour ? Ou peut-être que l’Archimage suivant, ou bien le suivant, en aurait l’utilité ? Cette pensée pinça le cœur de la jeune femme qui préféra la laisser de côté. Natalia avait appris à considérer Adrian comme sa propre famille alors l’imaginé disparu et remplacé par un autre lui était intolérable. C’était peut-être puéril, la réaction de quelqu’un qui faisait l’autruch et manquait de maturité vis-à-vis de la mort mais c’était ainsi.

Elle imaginait par-là combien il devait être difficile de perdre un proche. Elle-même avait perdu ses deux parents, mais à un âge où elle n’était pas en mesure de s’en rappeler. Elle avait perdu des gens sous sa protection, qui avaient succombé de leurs blessures lors de l’invasion Terminus mais là encore c’était différent puisqu’elle n’avait pas d’attache avec eux. Et la situation l’avait déjà mise au trente-sixième dessus. Alors elle imaginait ce que c’était de perdre quelqu’un qui nous était cher. De perdre un membre de sa famille, un ami. Un compagnon d’arme. La druidesse écouta attentivement ce que lui disait Adrian au sujet de Sagittaire. Elle l’écoutait attentivement parce que c’était un véritable dilemme. D’un côté, elle aurait voulu aller à sa rencontre, mais d’un autre côté, elle ne voulait pas l’obliger à se confronter à des souvenirs aussi douloureux.

Finalement, elle dut convenir que la meilleure solution était celle de son ami.

« Tu as raison, finit-elle par dire en acquiesçant de la tête. Je peux très bien entrouvrir la porte et lui laisser l’opportunité de la pousser ou non. Je ne perds rien à lui passer un petit coup de téléphone. Après un instant elle ajouta : s’il accepte de me rencontrer, tu serais d’accord pour m’accompagner ? »

La disparition de sa mère remontait à bientôt trente ans. Sagittaire devait être un homme dans la force de l’âge désormais, et elle espérait que sa demande ait plus de poids si elle était accompagnée d’Eldoth. Sans parler du fait qu’elle serait très certainement trop intimidée pour s’y rendre seule. Elle pouvait donner l’impression de s’accrocher à lui comme à une bouée de sauvetage… Et c’était tout à fait vrai. Bien sûr, elle comprendrait qu’il refuse. Après quelques instants de silence, la jeune femme reprit la parole. L’heure allait en avançant et comme elle ne savait pas exactement combien de temps lui prendrait son sortilège de soin, Natalia estima qu’il était temps d’aborder ce sujet épineux.

« Dis… Maintenant, tu pourrais t’occuper de… ? » Elle coula un regard à sa jambe plâtrée

Lui demander ça lui en coûtait… Mais elle savait que c’est ce qu’il voulait.

Et au fond, elle le voulait aussi.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 25 Oct 2019 - 17:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Garder l'esprit ouvert était vital. Que ce soit sur le plan de la magie ou sur d'autres choses ! Quelques siècles plus tôt, les magiciens ou les méta-humains – s'ils existaient déjà du moins – étaient considérés comme des créatures du Diable et sacrifiées sans la moindre hésitation. Aujourd'hui, certaines personnes considéraient que la mutation génétique était une forme d'évolution et qu'elle permettait aux humains de devenir meilleurs, plus résistants, mais aussi plus dangereux. Tout cela arrivait grâce aux études et aux recherches effectuées sur des points jadis obscurs, il était donc plus que primordial de continuer à rester curieux.

Ce sujet étant réglé, Natalia s'intéressa à la question du membres survivant du groupe de sa mère. Adrian était quasiment persuadé que même s'il avait pris sa retraite, Sagittaire accepterait de la revoir. Même s'il avait tourné la page, il y avait fort à parier qu'il soit ravi de rencontrer l'enfant d'une ancienne collègue. Peut-être même l'avait-elle connu à l'époque ? Adrian n'était certainement pas le seul héros de l'époque à avoir côtoyé plus personnellement la jeune mère de famille, il n'était donc pas improbable que Sagittaire ait déjà croisé Natalia sans que cette dernière n'en garde le moindre souvenir. En tous les cas, s'il refusait de se pencher à nouveau sur le passé, au moins la demoiselle serait-elle fixée et pourrait passer à autre chose. Mieux valait avoir des remords que des regrets. En tous les cas, c'était ainsi qu'il voyait les choses.

Comme elle s'inquiétait de savoir s'il serait là, Adrian la rassura d'un sourire avant de hocher la tête.

« Oui, bien sûr. Si c'est ce que tu veux, je serai là. »

Être présent ne le dérangeait pas. Et si jamais les deux éprouvaient le besoin de parler en privé, il pourrait toujours s'éclipser pour les laisser tranquilles.

Après un bref moment de silence, Natalia reprit finalement la parole pour lui rappeler sa proposition de soin magique. Il se redressa sur son séant avant de hocher la tête.

« Oh, si tu es prête, on peut le faire maintenant oui ! » Il se redressa pour de bon, baissant les yeux sur la jambe plâtrée. « Habituellement, je le fais au contact même de la plaie, mais vu que c'est une blessure un peu différente, ça devrait aller. Si ça fonctionne comme je l'espère, tu n'auras plus besoin du plâtre, mais je pense que ce sera tout de même préférable que tu te rendes à l'hôpital pour faire vérifier ça et te débarrasser du plâtre. »

Il était quasiment certain que ce serait suffisant, mais sait-on jamais !
Après avoir parlé, Adrian s'agenouilla à côté de la jeune femme, non pour lui faire sa demande en mariage, mais simplement pour vérifier le positionnement du plâtre et les zones auxquelles il avait accès. Après quelques secondes, le mage releva la tête vers Natalia.

« Je ne t'apprends rien en te parlant des effets de la magie, mais ça risque de ne pas forcément être très agréable. La magie curative, en tous les cas la mienne, accélère la reconstruction alors... Disons que ça peut parfois un peu piquer. »

Tout dépendait de la sensibilité des gens ou même de la gravité de la blessure. Comme Natalia était sans doute au courant de ce qui allait suivre, le mage reporta son attention sur sa jambe et leva finalement la main pour que ses doigts entrent en contact avec sa peau. La blessure était interne, c'est pourquoi le fait de ne pas y avoir directement accès ne posait pas de problèmes. Après quelques instants de concentration, Eldoth formula le sort de soin dans son esprit et se concentra sur la blessure, cherchant à la reconstruire. Cela ne prit pas bien longtemps avant qu'il ne trouve ce qu'il cherchait et s'attela à la tâche avec un sérieux et une application non feinte.

Après quelques instants pendant lesquels elle dût sentir sa blessure évoluer, Natalia constata certainement que la douleur s'était envolée. Adrian retira simplement ses doigts de sa jambe, tourna la tête vers elle et s'assura que tout avait bien fonctionné.

« Est-ce que ça va ? »

Elle devrait toujours vérifier ça dans un hôpital avant d'être sûre du résultat, mais elle devait – logiquement – sentir une différence si le sort avait fonctionné !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Nov 2019 - 13:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Natalia Greene
Veilleurs

Personnage
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 200414014452645638

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 771
ϟ Nombre de Messages RP : 214
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : Dulce
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 200414014452645638

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 771
ϟ Nombre de Messages RP : 214
ϟ Célébrité : Felicity Jones
ϟ Crédits : Dulce
ϟ Doublons : Gabrielle, Andrea, Solveig, Claire
ϟ Âge du Personnage : 30 printemps
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Légionnaire, membre des Veilleurs, fleuriste et herboriste
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Natalia est une petite brune aux yeux pers. Elle n’est ni très grande, ni très musclé, mais son corps est robuste et bien proportionné. Son visage aux traits doux trahit un caractère affable, mais rien ne laisse moins transparaître sa détermination que l’éclat farouche de son regard.
ϟ Pouvoirs : Natalia est une druidesse qui maîtrise les forces de la nature et qui met ses dons au service de la protection de la vie. La liste de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Natalia était-elle réellement prête à confronter Sagittaire à son passé ? Seulement s’il le désirait ça allait sans dire. Elle n’avait aucune envie de chercher des réponses si ça devait se faire au détriment de quelqu’un d’autre, et si c’était le cas elle préférait renoncer dans l’immédiat. Ces réponses ne lui étaient pas nécessaires pour avancer, pour grandir ou pour accomplir sa mission. C’était un effort de se rapprocher de ses parents, de mieux comprendre qui ils étaient, alors qu’elle n’avait pas eu le temps, ni la chance de connaître de leur vivant. Mais ce n’était pas ça qui les ramènerait. Rien ne pourrait les ramener. Aussi si le vieux héros s’opposait à partager quelques-unes de ses histoires avec elle, elle comprendrait. Et si tel n’était pas le cas, la druidesse aurait la chance de se rapprocher un peu plus d’eux et c’était déjà bien suffisant. Savoir qu’Adrian serait à ses côtés pour se faire la rassurait également, lui donner la force et le courage d’aller de l’avant. Ce n’était pas pour ça que leur demande aboutirait – ou tout du moins l’espérait-elle – mais ça permettrait au moins qu’elle ne soit pas seule lorsqu’elle se présenterait à lui et démunie s’il venait à partager des souvenirs douloureux. Natalia était émotive, ce n’était un secret pour aucun de ses proches.

« J’aimerais bien que tu sois là, oui. » Répondit-elle simplement dans un sourire.

Elle le remercierait en temps et en heure. En attendant, elle avait d’autres remerciements à lui faire. De façon relativement peu subtile, maintenant que les anti-douleurs naturels et non-naturels commençaient à perdre en effet, Natalia avait demandé à son ami s’il était d’accord pour se charger tout de suite de sa blessure et endiguer le flot de souffrance une bonne fois pour toutes. L’idée de pouvoir passer une nuit complète sans être réveillée par un faux mouvement lui faisait envie et, ne sachant pas combien de temps ça lui prendrait, elle préférait éviter de commencer trop tardivement. Sans surprise, Adrian avait accepté sans la moindre hésitation, estimant qu’il n’aurait à priori pas de soucis pour résorber la fracture mais qu’il allait tout de même lui falloir faire appel à des spécialistes pour s’assurer que tout était revenu dans l’ordre et faire retirer le plâtre. Elle acquiesça silencieusement, songeant avec amusement qu’elle lui ressemblait parfois beaucoup.

Puis il lui parla de magie curative et la druidesse pinça les lèvres. Elle ne savait que trop bien que cette dernière pouvait être parfois douloureuse, désagréable, piquante. Après tout, la jeune femme se rappelait très bien de l’appel au secours de Susan quand elle s’était retrouvée avec un russe perforé sur les bras. Elle se rappelait très bien avoir poussé la balle sur le chemin du retour en reconstruisant les tissus pour l’expulser petit à petit. Même si elle était parvenue à le soigner, ça n’avait pas été une partie de plaisir pour le jeune homme. Paradoxalement, c’était ceux qui souffraient le plus qui avaient aussi le plus de chance à ce niveau ; Aucune douleur ne pouvait être pire que celle de s’être fait arracher un membre, ou éventrer, ou briser la majorité des os du corps. Puis il y avait bien sûr ceux qui tombés dans les pommes bien avant même qu’elle ne puisse leur porter assistance.

Natalia n’était dans aucun de ces cas et, quand elle y pensait, elle n’avait vraiment pas à se plaindre.

« Je vais serrer les dents, s’amusa-t-elle faussement alors que la douleur commençait à lui irradier la jambe. Et j’ai toute confiance en toi pour abréger mes souffrances au besoin. »

Un peu d’humour pour détendre l’atmosphère ne faisait jamais de mal. Mais elle se demanda tout de même un instant si Adrian en serait capable, si c’était vraiment, vraiment nécessaire. Cette pensée – assez ridicule, il fallait l’admettre – fut rapidement balayée ; Les doigts du vieux mage s’étaient apposés au plâtre et Natalia tressaillit en sentant la pression qu’il y exerçait. Pas forcément de son toucher d’ailleurs, puisque c’était sa magie qu’elle sentait sonder la blessure, recherchant les points d’accroche du sortilège. Ce n’était pas forcément agréable mais ça ne dura pas bien longtemps et il finit éventuellement par commencer l’incantation. C’est alors seulement que ça devint franchement désagréable. La jeune femme sentit la magie s’infiltrer dans ses chairs, entrer conflit avec la sienne. Elle sentit une pression, puis une douleur, puis un picorement, puis des démangeaisons alors que les os se ressoudaient, poussaient, reprenaient leur place et cicatrisaient. Pendant les quelques instants que dura le sortilège, Natalia serra les dents et ne pipa mot. Ses mains avaient saisi et serré les oreillers qui décoraient son canapé.

Puis vint le moment où la douleur s’atténua et disparu tout à fait. Elle rouvrit les yeux pour croiser ceux d’Adrian qui l’interrogeait du regard.

« Je... Crois ? » Répondit-elle d’un ton hésitant.

Elle se leva, fit quelques pas dans ses béquilles. Pas une douleur en vue. C’était très impressionnant et la jeune femme ne dit rien pendant quelques instants. Ce n’était pas la première fois que Natalia était soignée par des moyens magiques, mais c’était la première fois que c’était fait par une magie différente de la sienne. La sensation était étrange mais elle finit par se dissiper pour laisser place à un immense soulagement.

« C’est parfait. Un sourire radieux ourla sa lippe. Merci Adrian, tu me sauves la vie, tu n’as pas idée comme ça va me faciliter le quotidien. Elle marqua une pause. Je pense que je vais aller à la Tour de Paix pour faire mon check-up plutôt qu’à l’hôpital. Je n’ai pas encore épongé la facture précédente et les finances ne sont pas au beau-fixe vu que j’ai déjà acheté le fond de commerce pour l’herboristerie. Elle en avait un peu honte mais la jeune femme n’avait de toute façon jamais roulé sur l’or. En tout cas, je n’ai pas de mots pour te remercier. »

Si ça avait quelqu’un d’autre, la question ne se serait pas posée. Le câlin était la réponse à tout.
 
Revenir en haut Aller en bas




Nature stands with you
It is not so much for its beauty that the forest makes a claim upon men's hearts, as for that subtle something, that quality of air that emanation from old trees, that so wonderfully changes and renews a weary spirit + aeairiel.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Nov 2019 - 22:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Voir que Natalia souffrait n'enchantait pas vraiment Adrian, mais il savait aussi que c'était un mal pour une bien. Peut-être qu'elle ne souffrait pas trop lorsqu'elle avait la jambe dans le plâtre, mais c'était tout de même handicapant ! Aussi bien pour sa carrière de Super que celle de civile. Qui plus est, si la cicatrisation ne se déroulait pas correctement, elle risquait d'avoir des problèmes plus ou moins graves, il valait donc mieux presser les choses en s'assurant que tout se déroule comme prévu. Bien sûr, c'était douloureux, mais ils savaient tous les deux qu'agir en tant que Super induisait forcément d'en subir les conséquences physiques. Et Natalia était une femme forte, aussi bien mentalement que physiquement, elle pouvait le supporter. Ce qui n'empêchait pas Adrian de regretter de ne pas avoir d'autre solution. Il allait vraiment devoir explorer la possibilité de rendre ces soins moins douloureux, voire totalement indolores.

Mais le sujet n'était pas là et comme Natalia semblait guérie, c'était tout ce qui comptait. Un léger sourire ourla ses lèvres tandis qu'elle se redressait pour vérifier que tout allait bien. C'était visiblement le cas et il se redressa du canapé pour se rapprocher de la jeune femme alors qu'elle le remerciait. Un énième sourire naquit sur les lèvres du centenaire alors qu'il haussait les épaules pour indiquer que ce n'était vraiment pas grand-chose. Il avait appris ça, autant que ça serve après tout !

Comme elle reprenait la parole après une légère pause, mettant en avant le fait qu'elle avait apparemment dû dépenser pas mal d'argent pour son herboristerie, Adrian hésita. Il avait envie de lui proposer son aide, mais craignait qu'elle ne le prenne mal. Cela dit, ils étaient assez proches pour qu'il se permette ça, non ? Elle n'avait pas eu ses parents pour l'aider, lui la connaissait depuis si longtemps, c'était un peu comme s'il les remplaçait, non ? Après une ultime hésitation, le centenaire inspira profondément, puis reprit d'un ton un peu hésitant.

« Tu sais, si jamais tu as besoin d'argent, tu peux me demander. » Il leva la main avant qu'elle ne puisse protester. « Ne prends pas ça comme de la pitié surtout, mais plutôt comme un ami qui aiderait quelqu'un qui lui est cher. Je n'utilise vraiment pas beaucoup de mon argent, alors si je peux le donner à quelqu'un pour que ça serve, ça me fera vraiment plaisir. » Il soupira légèrement. « Au pire, vois ça comme un investissement : une herboristerie ça développera l'intérêt pour la magie, donc j'y serai gagnant. » Un léger sourire ourla ses lèvres. « Réfléchis-y et tiens-moi au courant. »

Il lui offrit un énième sourire avant de la rassurer sur le reste : elle n'avait pas à le remercier, il avait fait ça de gaieté de cœur. Il ne restait plus que quelques phrases à échanger et Adrian annonça qu'il allait la laisser en paix et rentrer chez lui. Il avait suffisamment monopolisé son temps comme ça ! Après des salutations d'usage, toujours aussi distantes, éducation oblige, l'Archimage se détourna pour regagner son manoir en espérant que la jeune femme finirait par accepter la main tendue qu'il venait de lui proposer.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
Le surplus du cœur déborde d’un sourire
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_6Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_8


Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_1Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_2bisLe surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_6Le surplus du cœur déborde d’un sourire - Page 3 Categorie2_8

Sauter vers: