Un héros frappe à la porte Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Un héros frappe à la porte Cadre_1Un héros frappe à la porte Cadre_2_bisUn héros frappe à la porte Cadre_3
 

Un héros frappe à la porte

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 5 Juil 2019 - 21:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Leader Team Alpha
Leader Team Alpha

Chris Clark
Leader Team Alpha

Personnage
Sentinel Prime V
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 20/12/1990
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2019
ϟ Nombre de Messages : 310
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Cody Christian
ϟ Crédits : Eve
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : En couple avec Joshua Landers
ϟ Métier : Etudiant à la Star High, Héritier de la CCEC, chanteur du groupe de musique Invictus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Fait plus vieux que son âge laisse prétendre.
Carrure athlètique
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs de Chris se trouvent ici
ϟ Liens Rapides : Génèse d'un héros
Agenda
Contacts
Communications
Collection
Exploits
Joueur
Sentinel Prime V
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 20/12/1990
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2019
ϟ Nombre de Messages : 310
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Cody Christian
ϟ Crédits : Eve
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : En couple avec Joshua Landers
ϟ Métier : Etudiant à la Star High, Héritier de la CCEC, chanteur du groupe de musique Invictus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Fait plus vieux que son âge laisse prétendre.
Carrure athlètique
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs de Chris se trouvent ici
ϟ Liens Rapides : Génèse d'un héros
Agenda
Contacts
Communications
Collection
Exploits
Ce qui est bien quand on a une ouïe hyperdéveloppée c’est qu’on peut épier involontairement des conversations des gens aux alentours. C’est dingue ce qu’on peut entendre comme ragots quand on se balade à Starcity en survolant les buildings de la ville ! Par contre, bonjour la pollution sonore.

C’est donc vêtu d’une chemise hawaïenne, pantacourt, claquette et bob sur la tête qu'il vole à pleins gaz rejoindre une salle de spectacle où lui et les membres de son groupe de métal doivent s’y retrouver. Celle-ci a lieu au quartier des théâtres, où chaque groupe de rock et de métal peut jouer sur scène. En temps normal le gérant de la salle n’aurait pas accepté de réserver une place pour le groupe de Chris. La raison est simple ; Chris et sa bande sont trop jeunes ! Mais par chance, comme si le destin le récompensait pour ses actions bonnes et héroïques, le gérant avait à ses côtés son fils. Ce dernier reconnu Chris comme celui qui le sauva du gang des réprouvés à Hamelin il y a deux mois de cela. Alors en guise de remerciement il lui avait fait une exception en inscrivant le groupe de Chris sur la liste des groupes participants. Et sans frais d’inscription en plus ! Devant cette offre bien généreuse, Chris s’était même permis d’offrir un autographe dédicacé sur le T-shirt du gamin qu’il avait accepté volontiers. Même s’il n’est pas un héros connu de tout le monde, il a quand même une petite réputation qui le rend connu d’une bonne partie de la population !

Mais c’est au cours de son trajet qu’il entend une conversation douteuse venant de l’étage d’un immeuble à cent mètres devant lui. Le genre de discussion qui dégage un parfum de trafic d’humains ! Il s’arrête net en l’air pour aller se poser sur le toit d’un immeuble plutôt que de rester planté en l’air comme un con. Accroupie avec un genou au sol pour la discrétion, Chris utilise sa vision télescopique et à rayons X pour espionner ce qui ressemble à une réunion criminelle. Elle est composée de trois hommes relativement âgés installer sur une table de salon en train de jouer au poker, ainsi qu’un autre qui monte la garde à l’entrée depuis l’intérieur de l’appartement. L’un d’eux téléphone à quelqu’un dans la langue de Dostoïevski. Mais c’est surtout le groupe de femmes présentes qui l’intrigue le plus. Car au vu de leurs têtes de chiennes battues, leurs tenues aguicheuses et sans parler des traces de cocarde chez certaines, elles ne sont pas là de bon cœur. À tous les coups ce doit être des filles d’Europe de l’Est qui se sont fait kidnapper par la mafia russe et qui servent à alimenter un trafic d’humains écœurant parmi d’autres.

Chris serre ses poings à en faire craquer ses articulations en tirant une tête à commettre un malheur. Voir le désespoir dans leurs yeux forme un gros nœud à l’estomac de Chris. C’est alors qu’il vit l’une d’entre elles, plus téméraire que ses comparses, profiter de l’absence temporaire du chien de garde pour décamper d’ici. Elle parvient à éviter l’attention des trois mafieux en se la jouant assassin screed. Mais pas pour le gorille qui est revenu de son absence plus tôt que prévu et qui lui agrippe le bras. Chris crispe de dégoût en voyant la pauvre fille qui se débat de toutes ses forces en hurlant des mots dans sa langue natale. Elle se fait jeter au sol par l’armoire à glace qui sort une arme de poing sous sa veste en cuir pour l’abattre comme on abat une jument inapte à courir. Les autres filles sursautent sous le coup de feu, alors que le tireur les avertit de ne pas jouer les malignes en pointant du doigt le corps sans vie de la fuyarde.

« Le fils de p*** ! »

Chris fulmine de rage. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Le concert avec son groupe devra attendre. De toute façon il est parti de chez lui avec une longueur d’avance. Avec un peu de chance il arrivera à temps pour le concert.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 9 Juil 2019 - 1:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Un héros frappe à la porte





Feat Chris Clark
Cette journée commença sous les meilleures auspices. Comme d'habitude, j'avais pris mon petit déjeuner avec ma famille et comme toujours, j'ai enfilé mon débardeur bleu nuit rempli d'étoiles et mon short en jean assorti à mes sandales blanches avant de filer vers le parc, sans oublier mon fidèle sac de toujours. Ce sac, c'est comme un ami pour moi. Il est vieux...mais il a toujours compté pour moi. Durant tout ce temps je l'ai customisé de plein de badges et d'accessoires me correspondant... Mais nous ne sommes pas là pour parler d'un vulgaire sac!

Je me baladais tranquillement dans la ville, visitant avec aisance les différents quartiers. Je croisais du monde que je connaissais, principalement des gens des associations que je soutiens de ma personne. Les habitants finissent par s'habituer doucement à ma manie de me balader avec ce polaroid qui me crée de splendides chefs d’œuvres photographiques. Certains racontent, d'après les rumeurs, que je vois la beauté à travers mon appareil. Cette croyance me fait rire. Je n'ai jamais vraiment pensé avoir un don... La photo et le chant sont mes seuls passes temps...

Vers la fin d'après midi, alors que chacun est prêt à rentrer chez soi ou à faire la fête, je partis errer dans une rue que je ne connaissais pas. J'aime errer. Cela permet tellement de surprises bonnes...comme mauvaises... Et cette fois allait devenir une mauvaise situation... Lors de ma découverte, j'ai entendu quelque chose qui m'a...choqué... Une fille hurlait dans une langue des plus inhabituelles. Une étrangère? A-t-elle des ennuis? Je m'avance donc vers le bâtiment d'où j'ai entendu les cris, piquées par la curiosité.

Mission infiltration activée! La tentation de l'aventure ne m'a pas abandonnée. Je décide de me la jouer à la Assassin Creed. Première étape, j'avançai vers l'immeuble pour m'y infiltrer, faisant croire que je vivais ici. Le concierge était seulement là alors...je fus grillé assez vite. Heureusement qu'il a cru que je venais visiter un appartement... Grâce à lui, j'ai pu monter tranquillement les étages, jusqu'à entendre une autre langue étrangère. Bingo! Je laissai s'éloigner le concierge avant d'épier à travers le trou de la serrure...complètement noire.

"Mh... Quelqu'un doit se trouver devant la porte...ou quelque chose...", pensai-je.

Je réfléchis un moment, observant tout autour de moi. Comment en savoir plus? En la jouant fine peut être? Trop compliqué... Surtout pour moi. Je me contente ainsi d'écouter aux portes avant d'avoir une idée, sortant mon enceinte Bluetooth de mon sac.

"Une petite manip..., dis-je en trifouillant dans mon téléphone, Et le tour est joué!"

Je lance aussitôt l'enceinte qui se met à jouer "My hero" de mon groupe japonais préféré: Man with a mission. Cette chanson marche du tonnerre! Aussitôt le gorille sort voir ce qui se passe et me permet de me glisser discrètement dans l'appartement pour me cacher dans un placard sans qu'on me remarque. Enfin...plus ou moins... Un des vieux "parrains" regarda vers la direction du fauteuil derrière lequel je suis passé, ayant remarque le regard d'une des filles me suivant alors que je lui faisais signe de se taire.

"Qu'est-ce que t'as mon vieux?, demande un moustachu.
- Sûrement à relooker la barbak!, plaisante le plus chauve des quatre.
- J'ai cru voir une ombre...

Les joueurs rigolent et le gorille revient, refermant la porte en gardant l'enceinte dans sa main. Me voilà entré... J'observe aussitôt le situation et tente de prendre quelques photos à travers les clayettes, espaçant les clichés à cause du bruit infernal de mon appareil.

- Note à moi même...acheter un appareil photo numérique!, je m'exclamai dans ma tête.

Seulement, au dernier moment, le drame. Le gorille ouvre soudainement le placard et je cache l'appareil, cachant les photos au fond du placard assez vite et discrètement. Il ne doit pas les voir... Ce monstre ne me laisse pas le temps de parler et me jette sur le mur près des filles, dans un coin. Les vieux semblent furieux.

- Ah!, s'exclame le plus jeune, je savais que j'avais vu quelque chose!
- En effet., soutient le moustachu, Une bien belle proie...
- Elle prenait des photos., grogne le gorille, Je l'ai entendu.

Leurs rires se transforment en mine sérieuse. Il tente tout pour que je donne les photos. Fouiller mon sac... Me hurler dessus... Rien n'y fait. J'ai même donné un coup de pied au plus vieux.

- Très bien!, crie le plus jeune avant de m'attraper par le bras et me jeter dans une chambre, Je vais la calmer.

Il ferme ensuite la porte et je me recroqueville dans un coin de mur, apeurée. Pourquoi j'ai été jusque là...? Pourquoi...? Mes yeux de chien battu ne quitte pas ses mains qu'il affuble de gants avant de taper son poing dans ma paume, se léchant aussi les lèvres.

- Peut être qu'une leçon agréable et brutale te fera parler.

Mes pensées se tournent comme une prière. Une prière qui devient un murmure de ma bouche. Un murmure apeuré mais audible.

- Pitié...s'il y a un héros dans les parages... Un simple miracle..."


© A-Lice | Never-Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 17 Juil 2019 - 1:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Leader Team Alpha
Leader Team Alpha

Chris Clark
Leader Team Alpha

Personnage
Sentinel Prime V
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 20/12/1990
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2019
ϟ Nombre de Messages : 310
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Cody Christian
ϟ Crédits : Eve
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : En couple avec Joshua Landers
ϟ Métier : Etudiant à la Star High, Héritier de la CCEC, chanteur du groupe de musique Invictus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Fait plus vieux que son âge laisse prétendre.
Carrure athlètique
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs de Chris se trouvent ici
ϟ Liens Rapides : Génèse d'un héros
Agenda
Contacts
Communications
Collection
Exploits
Joueur
Sentinel Prime V
ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 20/12/1990
ϟ Arrivée à Star City : 02/03/2019
ϟ Nombre de Messages : 310
ϟ Nombre de Messages RP : 118
ϟ Célébrité : Cody Christian
ϟ Crédits : Eve
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 17 ans
ϟ Statut : En couple avec Joshua Landers
ϟ Métier : Etudiant à la Star High, Héritier de la CCEC, chanteur du groupe de musique Invictus
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Fait plus vieux que son âge laisse prétendre.
Carrure athlètique
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs de Chris se trouvent ici
ϟ Liens Rapides : Génèse d'un héros
Agenda
Contacts
Communications
Collection
Exploits
Alors qu’il espionne les mafieux ruskofs sur le toit d’un immeuble tel un agent du FBI, il entend une musique japonaise résonner devant la porte d’entrée. Chris hausse un sourcil interloqué… pour ensuite tirer la tête du mec perdue en voyant une fille faisant à peu près son âge s’infiltre en douce dans l’appartement façon ninja pour aller se planquer dans un placard. Juste après que l’armoire à glace ait quitté son poste pour vérifier d’où provient la musique. Chris fronce les sourcils.

« Bon sang, mais qu’est-ce qu’elle fout celle-la ? »

C’est bien ce qu’il aimerait savoir ! Mais il ne tarde pas à le savoir en la voyant prendre des photos avec son téléphone. Non mais elle est folle ! Qu’est-ce qui lui prend de faire ça !? Surtout qu’il a fallu de peu pour qu’elle se fasse griller par l’un des mafieux qui soupçonnent déjà d’avoir vu quelque chose passer derrière lui ! D’un autre côté ce n’est pas plus mal qu’elle prend des clichés sur ce qui se trame dans le repaire des mafieux. Ce sera autant de preuves matérielles de leurs implications dans le trafic humain une fois appréhendé par les flics ! L’essentiel c’est qu’elle ne se soit pas faite… chopper. Et justement il a parlé trop vite ! Comme un sixième sens, l’armoire à glace a ouvert le placard où se terre la jeune fille. Chris se prend un facepalm de sa part avec un soupire teinté d’agacement. Par chance, elle parvient à planquer son appareil dans les piles de vêtements sans que la brute épaisse s’en rende compte. C’est déjà ça de bien ! Il est maintenant temps pour Chris d’entrer en piste.

Il se relève de ses jambes, puis se met à léviter en l’air pour aller se poser devant l'entrée du hall d’immeuble. Puis c’est avec une démarche de cowboy badass d’un film spaghettis culte que l’adolescent gravite les escaliers pour rejoindre l’appartement des mafieux. Il aurait pu débouler dans l’appartement en traversant une fenêtre comme raccourcie, mais il ne veut pas vandaliser l’habitation d’autrui. Chris passe à côté de deux garçons jouant aux chats et à la souris entre deux étages d’escaliers qui s’arrêtent brusquement pour dévisager Chris comme si c’était quelqu’un de très dangereux. Ce qui est potentiellement le cas ! Tant pis pour le costume. Ce n’est pas comme si ça va protéger son identité civile puisqu’il agit toujours sans masque ! Et puis ça va jouer l’effet de surprise chez les mafieux. Il peut entendre durant son trajet que se commence à sentir le roussie pour la jeune fille qui fait de la résistance aux ruskovs. Heureusement pour elle, Chris arrive devant la porte d’entrée et se met à… toquer. Juste après avoir levé ses lunettes de soleil sur son front ! Il entend alors les pas lourds du gorille se rapprocher, puis lorsque ce dernier ouvre cette même porte c’est pour faire face à un Chris lui chantant son anniversaire en le fusillant d’un regard à lui aspirer son âme. Devant cette scène absurde, la brute épaisse ne sait pas comment réagir. Jusqu’à ce qu’il se prenne un bourre-pif des familles à la fin de la chanson qui le fait reculer quatre pas en arrière avant de s’effondrer contre le mur derrière lui avec les yeux révulsés. Naturellement Il a bien dosé son coup pour éviter de le tuer sous le coup !






De suite, c’est l’alerte générale pour les trois Russes qui tirent des têtes perturbées en voyant Chris débarquer chez eux en sifflotant, comme s’il se rend chez mémé. Deux d’entre eux se ressaisissent puis se jettent sur Chris en sortant leurs crans de leurs poches pour poignarder l’adolescent, sans pouvoir l’égratigner. D’un geste nonchalant il attrape leurs cols et entrechoque leurs têtes entre eux pour les mettre hors-jeu. Puis il se rapproche du dernier homme aux gants blancs. Malgré la panique qui investit tout son être et qu’il sut à grosse goutte en voyant l’adolescent avancer vers lui avec son air insouciant, il trouve la force de sortir une grosse ak-47 sous le tapis du salon qu’il braque sur Chris et noie sa tête sous une douche de balles dans un vacarme à faire réveiller les morts. Là aussi, aucune balle ne parvient à percer la peau impénétrable du jeune héros. Celui-ci fixe le canon, puis le tireur acharné avec un sourire moqueur. Puis il lève le bout de l’index qu’il tend vers le canon pour le boucher le canon. Faisant exploser toute une partie de l’arme qui ressemble maintenant à un bouquet de fleurs de métal fumant. Le dernier mafieux est tétanisé de peur, avant de se prendre un coup de boule de Chris à la Zinedine Zidane qui l’envoie faire de beaux rêves.

Il regarde autour de lui pour faire un rapide constat. Pas de morts chez les autres ruskovs causés par des balles perdues. Il aperçoit quelques prostitués sortir du couloir menant vers les autres pièces de l’appartement. Confuse de la situation, mais satisfaite de voir leurs proxénètes hors d’état de nuire qui se lisent sur leurs visages. Pendant qu’elles se parlent entre elles, Chris se tourne vers la fouineuse.

« Hé béh ! Heureusement que je passais dans les parages ! Ce n’est pas très malin ce que t’as fait. Encore un peu et j'ose imaginer ce qu'il aurait pu te faire. Il s’accroupit en lui tentant la main pour l’aider à se relever. Ça va, ils ne t’ont pas fait de mal ? tu peux te relever ? »

A priori elle n'a pas l'air d'avoir été blessée, mais sait t'on jamais.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Un héros frappe à la porte
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Un héros frappe à la porte Cadre_6Un héros frappe à la porte Cadre_7_bisUn héros frappe à la porte Cadre_8


Un héros frappe à la porte Cadre_1Un héros frappe à la porte Cadre_2_bisUn héros frappe à la porte Cadre_3
 Sujets similaires
-
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un héros frappe à la porte Cadre_6Un héros frappe à la porte Cadre_7_bisUn héros frappe à la porte Cadre_8
Sauter vers: