Au mauvais endroit, au mauvais moment Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_1Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_2bisAu mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_3
 

Au mauvais endroit, au mauvais moment

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Juin 2019 - 12:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Joueur
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Opérer pour SHADOW demandait d'être prudent, mais surtout discret. Tuer à tour de bras n'était pas envisageable : il fallait minimiser les pertes humaines, car les autorités avaient tendance à se montrer plus tenaces et appliquées lorsqu'une vie avait été inutilement gâchée. Il s'agissait là d'un leitmotiv que l'Officier de la Pénombre s'appliquait à enseigner à ses agents et qu'il appliquait à chaque mission.

Il en était donc de même ce soir-là. La nuit était déjà tombée et Renan suivait sa cible à distance. Il s'agissait d'un policier ripoux qui était étroitement lié à une personnalité politique qui causait des ennuis à Olivia Bowen, la maire, mais aussi l'un des agents de l'Ombre. Le trentenaire avait donc décidé de s'impliquer personnellement dans cette mission afin de s'assurer que personne n'allait cause de tort à l'un des pions les plus influentes de l'organisme trop secret. L'objectif de la journée était de tuer le policier et de faire croire à un assassinat habilement mené. Mais tout cela demandait le plus grand sérieux : il ne fallait aucun témoin et surtout, il fallait s'assurer que le procédé des assassins était bien respecté. Chaque faction avait ses propres habitudes et si Renan voulait orienter les soupçons vers une en particulier, il n'allait pas devoir se tromper, au contraire.

L'homme approcha du lieu idéal. Il s'agissait d'une ruelle quasiment toujours déserte et que le ripoux empruntait pour plus de tranquillité. Il savait que personne ne s'en prendrait à lui sans avoir d'ennuis ensuite, il ne risquait donc pas grand-chose. Son arme à la main, le Breton attendit que la cible se trouve au centre de la ruelle avant de s'élancer. Il descendit de son perchoir et atterrit devant l'homme qui s'immobilisa aussitôt. Il devait savoir qu'il n'avait pas affaire à un véritable assassin puisque Tesla était vêtu comme un Super et non un criminel lambda, mais peu importait. C'était les apparences qui comptaient, pas ce que l'homme verrait.

« Qu'est-ce que... ? »

Il s'interrompit en voyant Renan lever son arme dans sa direction et lui tirer une balle en pleine tête. Alors que le corps s'affaissait, l'homme s'approcha de lui et tira deux nouvelles balles au niveau du cœur. La signature d'une mafia du coin.

C'était la première fois depuis longtemps qu'il utilisait une arme à feu, mais sa maîtrise restait la même qu'à l'époque. Vérifiant que tout était parfaitement en ordre, le Français pivota pour balayer les environs du regard et s'immobilisa en voyant une silhouette figée au bout de la ruelle. Un témoin venait juste d'arriver et ce n'était pas prévu du tout ! Réagissant au quart de tour, le Français se dématérialisa afin de se précipiter vers elle, puis réapparut quelques mètres à côté de la silhouette avant de lui asséner un ordre d'un ton ferme :

« Ne bougez pas ou ce sera votre tour. » Il espérait qu'elle allait obéir. « Qu'est-ce que vous avez vu ? »

Il le devinait aisément, mais il voulait vérifier ce qu'elle disait, ou encore la maîtrise dont elle ferait preuve. De bonnes indications pour savoir s'il allait pouvoir la laisser en vie ou s'il devrait passer outre son leitmotiv et la tuer.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren.
©️ Rammstein



Message posté : Dim 2 Juin 2019 - 17:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Sur une courte période, Tia s’était rendue compte à quel point ce monde était dangereux et renfermait des êtres avides de pouvoir comme des êtres totalement perdus. A croire que les choses avaient évolué du mauvais côté depuis son époque. Timothy l’avait prévenu pourtant mais de toute évidence, elle n’avait voulu y croire avant de le voir de ses propres yeux. Lorsqu’elle était intervenue pour aider, elle s’était rendue compte de la noirceur des hommes que dissimulait la guerre à son époque. L’égoïsme était le plus vil des péchés de son point de vue. Cela semblait être la raison de tous les maux et tous les crimes. A croire que les gens n’étaient jamais redevables de qui que ce soit, surtout lorsque ça allait à l’encontre de ce qu’ils voulaient. Mais dans son cas, la brune serait bien incapable de retourner sa veste vis à vis de l’archéologue. Après tout, sans lui, elle aurait probablement jamais eu de vie à nouveau, restant oubliée de tous. Comment réagirait-elle s’il lui arrivait quelque chose ? Que deviendrait-elle sans le jeune homme pour la guider dans ce nouveau monde où elle continuait de prendre ses marques jour après jour ? Ne pas céder à la vengeance serait sûrement son plus gros challenge mais étrangement, elle se sentait déjà vaincue à l’idée de devoir affronter la perte du beau brun, comme si elle savait déjà, inconsciemment, qu’elle ne pourrait laisser cet acte impuni.

Il faut dire que cela faisait bientôt cinq mois que les deux jeunes gens cohabitaient dans le manoir Sterling. Son sauveur avait pris énormément de temps pour lui apprendre les bases de ce monde, sa langue, son évolution depuis son époque à elle. Il l’avait guidé, accompagné, l’incitant à prendre un travail une fois qu’il l’avait senti prête pour qu’elle puisse continuer d’apprendre à vivre dans ce monde, qu’elle puisse évoluer par ses propres moyens. Au départ, l’égyptienne avait cru qu’il voulait lui montrer gentiment la porte mais Timothy s’était presque vexé lorsqu’elle lui avait dit avoir reçu le message. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il prenait autant soin d’elle, pourquoi il avait autant à coeur de l’aider. Ce qui était certain, c’est qu’elle ne pouvait s’en prendre ni le regretter. La présence du garçon était devenue au fil des jours apaisante et rassurante. Il était devenu son point de repère en quelque sorte.

De service à midi, Tia enfila un slim, un top, sa veste et une paire de ballerines et fila au travail. Elle avait prévenu le garçon qu’elle ne rentrerait pas immédiatement après le service, même si elle ne travaillait pas le soir pour une fois, afin de pouvoir faire les magasins. S’il s’était montré un peu craintif, il avait tout de même accepté non sans lui proposer de la rejoindre ce qu’elle déclina précisant qu’elle serait avec une collègue de travail. Si cela n’était pas un mensonge, cela n’était pas toute la vérité. L’égyptienne espérait bien retourner dans le quartier où elle avait croisé Shaïna pour voir si ce genre d’évènement arrivait souvent. D’après les actualités qu’elle s’était mise à suivre depuis quelques semaines, il n’y avait pas tant de choses à dire mais Timothy lui avait dit que tout n’était pas fiable dans cette source de renseignements. C’était bien dommage car elle était pratique. Aussi la brune avait décidé de se rendre elle-même sur place pour constater comment la ville se portait la nuit. Elle avait laissé son amie, prétextant rentrer chez elle pour le dîner, et s’était dirigée à l’est de la ville. Discrète, elle dut errer plusieurs heures, attendant que la nuit tombe, avant que les gens de la nuit s’éveillent. L’ancienne prêtresse ne s’attendait pas à tomber devant cela. Au détour d’une ruelle, alors que tout était relativement tranquille, un homme en assassinat un autre à une vitesse telle qu’il laissa la jeune femme stoïque. Pourquoi avait-il fait ça ? Aucune idée, aucun échange verbal n’avait eu lieu entre les deux énergumènes, simplement un échange de balles. Intriguée mais aussi effrayée par l’usage des armes à feu dont elle ne comprenait pas le mécanisme mais simplement la peur qu’elles inculquaient, son coeur s’accéléra lorsque l’homme qui venait de tuer l’autre de sang froid posa son regard sur elle. Et merde, cela allait mal tourner. Pourquoi diable la brune avait-elle décidé d’agir ainsi sans ses pouvoirs ? Et même si elle avait eu ses pouvoirs, pourrait-elle faire quoi que ce soit face à ses armes mortelles ? Le meurtrier se déplaça à une vitesse incroyable jusqu’à s’approcher d’elle à quelques mètres à peine, la faisant reculer d’un pas, sur ses gardes. Son ton marquait bien plus l’ordre que la demande, ce qui le rendait encore plus menaçant.

Ou sinon ? Ai-je vraiment besoin de préciser que j’ai vu ce que vous vouliez pas que je vois je suppose ?

De l’esprit ? Non, ce n’était pas vraiment le genre de la demoiselle. Cette dernière avait son regard qui s’alternait entre le visage de l’individu et l’arme qui était toujours dans sa main. S’éloigner, c’était prendre le risque qu’il use de son arme dans son dos. Rester à proximité lui permettrait de réagir pour lui faire lâcher son arme. Mais comme il n’avait pas l’air de plaisanter, lui en laisserait-il le temps ?

Je suppose que si vous avez agi ainsi, vous aviez une raison. Elle devait être incroyablement forte pour que vous ne lui laissiez aucune chance de la sorte.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Juin 2019 - 11:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Joueur
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
La jeune femme n'avait pas l'air trop craintive, même s'il était évident qu'elle n'était pas franchement à l'aise. Quoi de plus normal d'un côté ? À moins d'être totalement suicidaire, n'importe qui s'inquiéterait de se trouver aux côtés d'un homme qui venait d'en tuer un autre de sang froid et qui était encore armé ! Enfin, presque n'importe qui. Il y avait bien quelques exceptions dans cette ville, mais justement : c'était des exceptions.

Renan nota que le regard de la demoiselle alternait entre son arme et lui-même. Que pensait-elle ? Était-elle en train de se demander si elle allait pouvoir le désarmer ? Même si elle y arrivait, la curieuse aurait droit à une belle surprise ! Avec son pouvoir, il n'avait absolument pas besoin d'un pistolet pour tuer quelqu'un, même avec une véritable balle. Mais tant mieux. En envisageant qu'il la laisse en vie, elle pourrait éloigner les soupçons de Tesla en signalant simplement que l'assaillant était armé. Après tout, pourquoi un homme qui pouvait contrôler le métal se fatiguerait à utiliser un pistolet ?

Alors que ses pensées s'activaient dans son esprit, Tesla avant écouté ce que l'inconnue avait à lui dire. Elle le vouvoyait, c'était charmant. Un sourire ourla ses lèvres, masqué par la cagoule qu'il portait. Mais ce n'était pas bien grave, les sourires s'entendaient dans les mots que l'on utilisait.

« En effet. Il m'avait volé mon goûter à l'école primaire, j'ai la rancune tenace vois-tu. »

C'était faux bien sûr et elle le saurait, mais il ne mentait qu'à moitié : il avait bel et bien la rancune tenace et elle gagnerait à se montrer docile. Tenant toujours l'arme inutile en main – il avait relevé que ça semblait la tracasser – le Français réfléchit à la suite. Il n'avait pas envie de faire de dommage collatéral. Non par compassion pour cette inconnue, mais simplement parce que ça compliquerait son affaire. Mieux valait mettre toutes les chances de son côté en s'assurant qu'elle ne parlerait pas et que si jamais elle le faisait, qu'elle oriente son témoignage de telle sorte à ce que ça colle à son plan. Un bon Officier savait tirer partie de chaque imprévu qui se présentait, c'était à ça qu'ils se reconnaissaient ! Et lui en était un, c'était évident.

Immobile, aux côtés de la jolie donzelle, le trentenaire se rapprocha encore un peu. La proximité mettait souvent les gens mal à l'aise, mais cette fille avait l'air d'avoir la langue bien pendue. Sans pensée déplacée.

« Même si j'avais une excellente raison, j'imagine que ça ne te plaît pas forcément. Sauf si tu es une vilaine fille toi aussi. » Il avait dit cela d'un ton amusé. « Je suis en train de me demander ce que je vais faire de toi. Il ne devait pas y avoir de témoin et comme tu t'en doutes, je ne suis pas à un assassinat près. »

Il avait pris soin d'utiliser le terme « assassinat » pour que ce soit le premier qui lui vienne en tête dès qu'elle devrait témoigner – si jamais elle en arrivait là. Pour le moment, Renan se demandait encore ce qu'il allait faire avec elle. L'envie de s'amuser un peu était très présente, mais il ne devait pas mettre la mission à mal. Le plaisir passait après le devoir, c'était son leitmotiv.

« Je me demande surtout ce qu'une fille comme toi fait dans la rue à une heure pareille. Tu ne devrais pas être chez toi à regarder des séries en mangeant un pot de glace ? » Question rhétorique, il enchaîna donc de plus bel. « Dis-moi pour quelle raison je ne devrais pas te tuer pour éviter que tu ne bavardes trop. »

Il était curieux d'entendre les arguments qu'elle aurait à lui donner. Parfois, vous tombiez sur de drôles de personnages sans vous y attendre. Il espérait bien que ce serait le cas, ça mettrait un peu de piment dans une soirée particulièrement morne et ennuyeuse !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren.
©️ Rammstein



Message posté : Mer 5 Juin 2019 - 20:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Tia n'était pas à son aise. Si elle avait décidé de sortir ce soir, c'était pour constater la violence des rues de Star City. Elle ne pensait pas être témoin d'une exécution. Si elle même avait déjà fait ça autrefois, elle n'y avait jamais pris plaisir. La brune n'accomplissait que son travail, son devoir envers le pharaon. Le sang qui était sur ses mains ne l'avait pour autant jamais empêché de dormir. Seulement, elle avait la sensation que la situation présente était différente. Elle n'avait simplement pas encore mis le doigt sur la raison de cette différence mais son interlocuteur l'a mis bien vite sur la voie. L'absence de politesse marquait son absence de respect pour quiconque autre que sa personne. S'il se moquait royalement d'elle, l'égyptienne sentait que sa remarque sur la rancune était à son attention. Que pouvait-il lui reprocher à l'heure actuelle, à part d'avoir tout vu ? Que craignait-il par la suite ? Elle n’allait pas courir à la police pour dire qu’elle avait vu un homme masqué en tuer un autre. La jeune femme savait d’avance que cela ne serait d’aucune utilité étant donné qu’elle était incapable de donner un élément intéressant pour l’identifier. Et puis, elle n’aurait rien à gagner mais probablement beaucoup à perdre. Elle ne pouvait attirer l’attention sur elle sans y réfléchir au préalable.

Observant ses yeux, seule chose qu'elle pouvait voir de son visage, l'ancienne prêtresse sentit l'oppression de l'homme qui lui faisait face devenir encore plus importante et imposante. Sans se laisser trop impressionner, Tia veilla à ne pas être trop proche, ne désirant vraiment pas avoir un contact physique avec cet homme de peur de réagir instinctivement de la mauvaise façon. Et pourtant, ce dernier se rapprocha encore un peu plus d’elle, obligeant la jeune femme à se tenir en arrière, sur les talons. Le buste penché en arrière, elle restait très attentive aux moindres faits et gestes du tueur ainsi qu’à ses paroles. Impressionnée, elle ne comptait pas se démonter pour autant. La combattante et meneuse d’hommes qu’elle était ne se laisserait pas mener par le bout du nez par le premier qu’elle croiserait, aussi menaçant soit-il. Son tutoiement retentissait telle une vulgarité à ses oreilles. Puis il évoqua le fait qu’elle puisse potentiellement être de la même trempe que lui et la brune ne put s’empêcher d’avoir un semblant de sourire. Il y avait bien des manières d’être comme lui ou à l’opposé de lui. Ce semblant de sourire persista une fraction de seconde lorsqu’il évoqua ce qu’il allait faire d’elle. De toute évidence, le tueur qui lui faisait face l’avait déjà catégorisé parmi les personnes faciles à soumettre. Si elle ne comptait pas prendre plus de risques que nécessaires, elle ne comptait pas non plus se laisser faire c’est pourquoi elle se mit au même niveau que lui.

Il est certain que vu l’exécution que tu viens de faire, cela ne devait pas être la première.

Assassinat, meurtre, exécution, pour la jeune femme, tout cela était du pareil au même. Les préjugés continuèrent de pleuvoir et si l’égyptienne allait finir par avoir envie d’en rire, elle s’abstint toutefois, consciente de la situation dans laquelle elle était. Elle ne vivait plus à l’époque de l’ancienne Egypte où tout le monde la connaissait et la respectait voir la craignait. Ses pouvoirs n’étaient plus siens à l’heure actuelle. Elle allait devoir se sortir de là grâce au combat à mains nues ou à son ingéniosité. Faire trop la maligne ne serait peut être pas la meilleure des solutions d’ailleurs.

Regarder des séries en mangeant de la glace ? Parler de ça à qui au juste ? Je vois pas ce que ça m’apporterait de dire que j’ai vu un homme cagoulé exécuté un autre homme dans une ruelle.

Si c’était judicieux de dire cela c’était aussi totalement honnête. Tia ne comptait pas courir au poste de police. L’homme qui lui faisait face avait sérieusement besoin d’une correction voir d’être arrêté. Pour autant, avec les informations actuellement en sa possession, demander de l’aide extérieure ne ferait qu’attirer l’attention sur elle. Elle avait bien trop à perdre et surtout, elle risquait d’attirer des ennuis à Timothy et ça, elle ne pouvait le permettre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Juin 2019 - 10:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Joueur
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Habitué à décrypter le comportement des gens, Renan remarqua que la demoiselle recula légèrement son buste en le voyant se rapprocher. Était-ce sa présence qui la gênait, ou une simple crainte de le voir utiliser son arme ? Il le verrait bien avec le temps ma foi, car le Français ne comptait pas la laisser s'en tirer facilement. Et si elle venait à pouvoir partir de cette ruelle, il garderait un œil attentif sur elle !

La jeune femme avait un bon sens de l'observation puisqu'elle avait remarqué qu'il semblait habitué à utiliser une arme. Ce qui n'était pas faux en soi : avant de maîtriser convenablement ses pouvoirs, son oncle avait insisté pour qu'il sache tirer comme un as ! Depuis lors, malgré le fait qu'il pouvait projeter des balles de revolver lui-même s'il en avait l'envie, le trentenaire continuait à s'exercer de temps en temps, de manière à ne pas perdre sa maîtrise. Il était donc plutôt content que cela se voit encore.

Renan vit là l'occasion de renforcer sa couverture en faisant croire à cette fille qu'il était un professionnel. Les assassins maîtrisaient leurs armes et ils agissaient tout en discrétion, mais ils ne tuaient généralement pas des témoins. Un meurtre était différent d'un assassinat. Être payé pour ôter la vie ne leur posait pas de cas de conscience la plupart du temps, mais tuer pour protéger son identité ou éviter la prison était différent. Là, les assassins se transformaient en meurtriers et tous n'appréciaient pas. Elle ne serait donc pas forcément étonnée s'il la laissait filer en vie. Mais serait-elle suffisamment effrayée pour ne pas trop l'ouvrir ?

Comme elle eut terminé de parler, le Français haussa les épaules, son arme toujours en main. Il donnait l'air d'être détendu et c'était le cas. Le fait d'être immortel et de ne pas pouvoir se faire tuer vous rendait tout à coup beaucoup plus posé.

« Oh, les humains sont ainsi faits. Ils ont ce qu'on appelle une conscience et ils considèrent que parce qu'ils ont vu quelque chose qu'il ne fallait pas, ils doivent en parler. À la police par exemple. » Il soupira légèrement. « Peut-être que tu vas me répondre que tu préfères rester en vie que parler, mais lorsque tu verras le joli reportage qu'ils feront sur lui en parlant de sa veuve et de ses enfants, tu te sentiras coupable et ton bon côté te poussera à aller dire ce que tu sais, puis tu le regretteras plus tard, mais ce sera trop tard. »

Mais peut-être que le Français était tombé sur l'une des rares femmes à ne pas se considérer comme obligée de devoir dénoncer un crime ? Bon, il y en avait un certain nombre en ville, mais là n'était pas la question. Le trentenaire ne connaissait rien de cette fille et même s'il était persuadé que ses agents allaient pouvoir la retrouver sans problème, l'idée de la laisser filer sans aucune assurance ne lui plaisait pas. Tesla pouvait la menacer bien évidemment, mais le Breton n'y tenait pas plus que ça. Parfois, la provocation et les menaces avaient l'effet contraire à celui recherché ! Il ne tenait donc pas à la pousser vers la police. Pas sans s'être assuré avant qu'elle dirait ce qui l'arrangeait.

« Mais tu as raison. Ce n'est pas la première. Certains gagnent leurs vies en vendant des patates, moi comme ça, chacun son truc comme on dit ? » Il se rapprocha très légèrement. « Je pense donc que tu sais qu'il ne serait pas franchement prudent de parler. Pas seulement à cause de moi, mignonne comme tu es, ça ne me dérangerait pas de te retrouver plus tard, un soir, mais mes employeurs ne sont généralement pas aussi tolérants que moi. »

Le pire ? Il ne mentait pas. Sauf qu'il n'était pas employé pour assassiner des gens, mais pour servir l'Ombre. Ce qui était presque la même chose dans certaines situations !

Toujours debout aux côtés de la jolie brune, le Français la détailla un peu du regard. Ils étaient très proches, sans doute beaucoup trop au goût de l'inconnue, mais cela ne le gênait guère. Après quelques secondes de silence, le trentenaire reprit la parole d'un ton posé.

« Tu vas me donner ton identité et tout ce qu'il y a à savoir sur toi. Si j'estime avoir suffisamment de moyens de te retrouver plus tard, je te laisserai filer en vie. »

Une promesse sincère, mais qui dépendrait d'elle. Si elle jouait le jeu, elle avait toutes les chances de sauver sa peau, mais si elle cherchait à l'entuber, ce serait le signe évident qu'elle n'était pas digne de confiance et qu'il valait donc mieux l'ajouter à la liste des dommages collatéraux !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren.
©️ Rammstein



Message posté : Dim 9 Juin 2019 - 14:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

L’assassin semblait presque plus amusé que craintif de la situation et de ce qui allait en ressortir. Cela n’était pas pour rassurer la brune qui se demandait si elle avait vraiment une chance d’éviter la confrontation voir la mort. Elle n’était pas du tout habituée à se battre contre les armes à feu du monde moderne. Tia n’en avait entendu parler qu’en échangeant avec son sauveur sur les batailles qu’elle avait connu en Egypte ancienne. Cette dernière se méfiait mais surtout, elle en comprenait pas vraiment où il voulait en venir. Pourquoi devrait-elle être en train de regarder une série en mangeant une glace ? Pourquoi pensait-il qu’elle allait en parler et surtout à qui ? Il est vrai que la jeune femme risquait fortement d’en parler à l’archéologue, c’était même certain. Il allait sûrement s’inquiéter, peut-être même la disputer pour avoir été aussi imprudente. Mais elle avait ce besoin de comprendre dans quel monde elle vivait et elle évoluait à présent. L’égyptienne commençait à se rendre compte de la violence et la cruauté qui habitaient les humains de ce nouveau monde. Si cela n’était pas tant différent de ce qu’elle avait connu dans son rôle de commandante des armées, elle avait encore du mal à appréhender les raisons qui poussaient les hommes d’aujourd’hui à agir de la sorte.

Il l’avait laissé s’exprimer jusqu’au bout et sa réaction fut des plus décontractées. De toute évidence, il n’était pas tant inquiet de la situation, pensant sûrement avoir le dessus à coup sûr. Il était clair que l’ancienne prêtresse ne se laisserait pas faire tant qu’elle serait en vie. Le meurtrier lui parla donc de conscience, chose plutôt ironique au vue de l’exécution froide et sans préavis à laquelle elle venait d’assister. Il lui parla d’une histoire de reportage parlant de veuve et d’enfants, ce que beaucoup de gens avaient mais ce que beaucoup n’avait pas non plus. La question de la culpabilité lui fit arquer un sourcil. Pourquoi donc devrait-elle être coupable de quelque chose dans cette affaire ? Elle n’était pas celui qui avait ôté l’avis à cet homme qui gisait plus loin dans la ruelle. Après quelques secondes de réflexion, Tia ne put s’empêcher de faire remarquer.

Je ne vois pas en quoi je devrais être coupable. Je ne suis pas celui qui l’a tué.

L’ancienne combattante avait toujours eu un fond de regrets concernant toutes les vies qu’elle avait pris sur le champ de bataille. Si elle avait toujours eu une bonne raison pour le faire, cela n’ôtait pas le fait qu’elle avait pris une vie, même des centaines. Chaque jour où elle avait combattu pour son pharaon et son peuple, la brune se disait faire le bon choix pour le bien de tous. Aujourd’hui, ne sachant réellement l’impact qu’elle avait eu, elle pouvait être amené à remettre en question ce qu’elle avait fait. Mais comment pouvait-on culpabiliser pour un acte que l’on n’avait pas commis ? Si elle n’avait pas été dans cette ruelle ce soir, la victime serait tout de même morte. Le détachement qu’avait son interlocuteur vis à vis de son travail était surprenant. A croire qu’il ne ressentait aucun regret ou aucune culpabilité pour les actes qui commettaient. L’égyptienne commençait à se dire que l’homme qui lui faisait face devait penser qu’il n’y avait que des gens avec ou sans conscience sans choix dans cette dernière. Son rapprochement ne passa pas inaperçu et Tia recula légèrement pour garder un périmètre de sécurité. Sa remarque sur son physique alliée à sa proximité fit naître un rictus désagréable sur son visage. Qu’il essaye un peu de la toucher et Monsieur “aucune conscience” risquait d’être surpris.

Je me moque de ta tolérance comme de tes employeurs. Je n’ai aucun intérêt à parler de cela actuellement. Il serait bête que tu me donnes des raisons de le faire.

L’intérêt personnel semblait la raison maximale des humains d’aujourd’hui. En réalité, cela avait toujours été le cas même si un intérêt personnel, une raison, ne restait qu’une chose qu’un individu avait décidé, un objectif qu’il s’était fixé. Pour la jeune femme, il s’agissait autrefois de faire son travail et de faire régner la loi au nom de son pharaon. Aujourd’hui, elle n’avait pour but que de faire tout ce qu’elle pourrait pour rendre la pareille à Timothy. Même si elle n’en prenait pas réellement le bon chemin en s’attirant des ennuis ces derniers jours, l’égyptienne comptait bien rattraper également ses bêtises.Pour celle de ce soir, cela consisterait en rentrer sans encombre et sans épée de Damoclès au-dessus de la tête. Le regard inquisiteur du tueur sur elle lui donnait envie de répliquer bien plus mais elle se retint. Il fallait qu’elle se sorte de cette situation et non qu’elle l’envenime. Seulement, c’était sans compter sur la prochaine remarque de son interlocuteur.

Reculant d’un pas supplémentaire, Tia avait fixé son regard dans celui de l’homme qui lui faisait face. Déterminée, inquisitrice à son tour, elle était en train de réfléchir à la réponse à lui donner. Si elle lui mentait complètement, elle prenait le risque qu’il s’en rende compte. Mais en lui disant la vérité sur elle, rien que son nom et où elle pouvait habiter ou travailler, elle ferait ainsi de son sauveur une cible potentielle et il en était hors de question. La jeune femme n’était pas de ce monde depuis bien longtemps mais elle n’était pas naïve ni stupide. Si elle se méfiait, elle ne se laissait pas intimidée pour le moment.

Tu es en train de me demander de te donner tous les éléments dont tu as besoin pour pouvoir me traquer et me menacer à tout moment. Quelle est mon intérêt à le faire ? Prendre un risque aujourd’hui ou demain, je ne vois pas la différence.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Juin 2019 - 15:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Joueur
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Renan ne releva pas sa remarque au sujet de son innocence. Peu importait ce qu'elle avait réellement fait ou non, il avait les moyens de la faire accuser s'il le souhaitait, c'était tout ce qui comptait. Si cette fille ne le comprenait pas, c'était qu'elle débarquait ou qu'elle était un peu sotte. Peut-être les deux. SHADOW avait été capable de ruiner la réputation de nombreuses personnes et d'en faire condamner au moins autant, nuire à une petite donzelle ne serait donc qu'une formalité. Mais bien entendu, elle ne pouvait pas le savoir puisqu'elle ignorait à qui elle avait affaire.

Un sourire ourla les lèvres du Français sous son masque lorsqu'il la vit reculer et grimacer au moment où il commentait son physique. Avait-il affaire à une vierge effarouchée ? L'idée l'amusait et lui donna quelques pensées amusantes. Titiller les gens était une seconde nature pour lui et lorsque c'était sur ce plan, c'était d'autant plus amusant ! Mais ils n'en étaient pas encore là. Avant d'en arriver là, Renan voulait la sonder davantage... en tout bien tout honneur évidemment ! Pour le moment du moins.

Sa bonne humeur s'altéra un peu lorsque la jeune femme lui répondit d'une manière pour le moins dédaigneuse. Renan était un individu doté d'un énorme ego et il appréciait difficilement qu'on lui manque de respect. Ou qu'on le provoque. Et c'était justement ce que cette fille était en train de faire. Son amusement se mua doucement en désir de la torturer un peu, mais pas physiquement. Infliger une douleur aux autres ne lui procurait aucun plaisir, mais l'humilier et la remettre à sa place réconforterait sans aucun doute son ego. Et elle en avait besoin besoin.

Le Français la laissa reculer avant de lâcher un profond soupir, comme si sa bêtise le lassait.

« Tu ne vois pas la différence ? Tu ne comprends pas ton intérêt ? Serais-tu stupide ou simplement aveugle ? »

Le ton amusé était devenu plus provocateur avec une pointe d'hostilité. Il voulait l'effrayer, mais se demanda si la force était réellement une bonne option. Elle n’aimait pas le voir se rapprocher, lui faire comprendre qu'il pouvait lui faire ce qu'il voulait quand il voulait lui permettrait peut-être de prendre le dessus ?

« Puisque tu sembles un peu sotte, je vais t'expliquer la situation. Si tu ne dis rien, tu n'auras pas à t'inquiéter de prendre des risques demain, parce que je te tuerais ici et maintenant. Alors la situation est bien simple : tu me donnes ce que je te demande, ou je te tue. »

Il haussa les épaules, comme pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas vraiment le choix et, bien évidemment, que son « offre » était non négociable. Si tant est qu'elle soit dotée de capacités spéciales, c'était le moment pour elle de les utiliser, mais encore fallait qu'elle puisse rivaliser avec lui. Rien n'était moins sûr. Même s'il était d'une nature très vaniteuse et qu'il présumait parfois de ses compétences, personne ne pourrait lui enlever le fait qu'il avait développé plusieurs de ses capacités à leur paroxysme.

« Et ne me prends pas pour un abruti ma mignonne, tu crois que je vais considérer que tu ne vas pas parler juste parce que tu me le dis ? » Il soupira avant de secouer la tête. « Je vais te montrer quelque chose. »

Renan avait développé son contrôle du magnétisme jusqu'à pouvoir ressentir celui dégagé par le fer situé dans le sang du corps humain. À force d'entraînements rigoureux, le trentenaire parvenait désormais à le contrôler et à manipuler les membres de ses cibles comme s'il ne s'agissait que de vulgaires pantins. C'était aussi valable pour les immobiliser complètement. Ainsi donc, en exerçant son pouvoir sur le sang de la jeune femme, Renan se débrouilla pour bloquer ses membres et l'empêcher de se mouvoir. C'était comme être un esprit dans une statue et ne rien pouvoir faire. Lorsqu'elle fut incapable de bouger, le Breton s'approcha d'elle et leva sa main jusqu'à atteindre sa joue qu'il caressa avec une sorte de douceur presque affectueuse. Insistant bien pour la mettre mal à l'aise, l'Officier rapprocha son visage du sien jusqu'à pouvoir distinguer chaque détail de ses prunelles, mais il ne la toucha pas. C'était simplement pour lui montrer qu'elle n'était rien de plus qu'un pantin dans son esprit.

Le trentenaire recula finalement, libérant une partie du corps de la jeune femme, mais bloquant toujours ses jambes et ses pieds pour l'empêcher de s'enfuir si jamais l'idée lui venait en tête.

« Si tu crois que tu pourras me rouler, tu perds ton temps. Je te conseille d'obéir sagement et de ne pas faire de vagues. Ou alors tu le fais, moi je m'amuserai beaucoup avec toi et tu feras tout de même ce que je veux. À toi de décider. »

Et vu l'intonation amusée de sa voix, il espérait sans doute qu'elle opte pour la deuxième option.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren.
©️ Rammstein



Message posté : Lun 10 Juin 2019 - 18:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Tia n’était pas consciente de la grandeur du mal qui rôdait dans cette ville. Si elle en avait déjà rencontré un illustre visage plusieurs jours auparavant, elle n’imaginait pas qu’il puisse y en avoir beaucoup et qu’elle puisse en rencontrer un autre aussi rapidement après avoir appris l’existence d’êtres encore plus mauvais et impitoyables qu’à son époque. Peut-être bien que les gens la voyaient ainsi après tout lorsqu’elle était responsable des armées du pharaon. Dans tous les cas, l’attitude et les paroles de Renan ne la rassurait pas du tout. Elle sentait au plus profond de son être qu’elle devait être sur le quivive, qu’elle devait se méfier et ne surtout pas baisser sa vigilance quand à cet homme qui lui faisait face. C’était pourquoi elle avait agi de la sorte. La brune devait connaître ses intentions les plus profondes. Elle ne pouvait se permettre de faire courir le moindre risque à son sauveur. Elle ne s’attendait pas à la réponse du tueur. De toute évidence, c’était lui qui était totalement à côté de la plaque. Entre l’amusement et l’hostilité de la voix de l’homme qui lui faisait face, un frisson parcourut l’échine de la belle.

J’aurais dit que celui qui est stupide de nous deux ça serait plutôt toi. J’ai rien à gagner et tout à perdre à vouloir te balancer alors que je ne sais rien de toi. Je vais juste attirer l’attention sur le fait que j’étais présente ici.

Tia ne s’attendait pas à la suite. A croire qu’ils avaient une discussion de sourd. Elle ne voulait pas lui donner des informations sur elle mais elle ne comptait pas parler à aucun moment de ce qu’elle venait de voir à l’instant non plus. Seulement, la négociation ne semblait pas à l’ordre du jour. Plus le temps passé et plus l’égyptienne se rendait compte de la dangerosité de l’individu qu’elle avait vu en pleine exécution. Si elle se doutait de la suite à venir, l’entendre et se voir être mise au pied du mur ainsi était des plus désagréables. L’ancienne prêtresse connaissait peu la peur car autrefois, elle avait ses pouvoirs pour surpasser la majorité des humains. Ce n’était plus le cas à présent. Elle hésita à passer à l’attaque au vue de leur proximité et des menaces grandissantes de l’assassin. Le recul qu’elle prit était pour avoir plus d’espace et pouvoir attaquer voir contre-attaquer. Elle était loin d’imaginer qu’elle ne pourrait faire ni l’un ni l’autre. Evidemment, elle comprenait sa crainte vis à vis de la menace qu’elle pouvait représenter pour lui avec ce qu’elle avait vu et la brune comptait bien argumenter dans le sens de Renan pour essayer de le convaincre jusqu’à ce qu’il lui avoue vouloir lui montrer quelque chose.

Je comprends que ma parole ne te suffise pas mais il en est de même dans l’autre sens. Je ne ...

C’est à ce moment précis que la jeune femme sentit l’emprise de Renan sur son corps et l’immobilisation totale de ce dernier. La sensation était des plus désagréables. L’égyptienne était soumise, immobilisée, à la merci totale de l’assassin qui avait déjà une proximité bien trop grande avec elle, proximité qui était devenue son plus grand désavantage. Elle sentait une gêne dans sa respiration qui s’était accélérée depuis que le piège s’était refermé sur elle. Observant la main de Renan, la brune eut un battement de coeur qui dérapa lorsqu’elle sentit cette dernière caresser sa joue, lui faisant monter la nausée comme jamais. Elle n’aimait pas les contacts physiques et la douceur de ce geste la dégoûtait au plus haut point. Un frisson glacial traversa son corps. C’était cela qu’il voulait, son corps ? Devenant haineuse devant son impuissance et ce qui risquait de l’attendre, son regard se plongea dans celui de son interlocuteur qui était très proche d’elle tant son visage s’était rapproché du sien. Finalement, elle eut le droit à une bouffée d’air supplémentaire lorsqu’il se recula de nouveau. Elle sentit alors une partie du contrôle de son corps lui être rendue. Seulement, ses jambes étaient toujours statufiées l’empêchant de se défendre ou de réagir d’une quelconque façon. Savoir qu’il pouvait à n’importe quel moment faire ce que bon lui semblait d’elle n’était pas pour la rassurer. Avec ses pouvoirs, elle aurait pu l’expédier loin seulement ses pouvoirs n’étaient plus. Lorsqu’il reprit la parole, ses mots n’étaient que du venin et son amusement la dégoûtait complètement. Décidément, c’était le troisième mage qu’elle croisait en l’espace de deux mois à peine.

Je ne veux pas avoir de problèmes avec un magicien. Mais je ne veux pas en attirer à mes proches. Je travaille à la Pizza Box et je m’appelle Tia.

Si la brune pouvait bouger le haut du corps, elle ne pouvait rien faire d’autre. User de sa magie la démangeait complètement et elle sentait le collier commencer à réagir à son envie de puiser dedans, commençant à électriser son corps de l’intérieur. Elle ressentait comme une multitude de petites aiguilles qui la transperçaient de l’intérieur. Habituée à la douleur, elle ne laissait rien transparaître. Pour autant, l’égyptienne essayait de se concentrer sur sa respiration pour calmer ses nerfs afin d’arrêter d’essayer d’accéder à ses pouvoirs par instinct, attendant que le psychopathe qui lui faisait face ne la relâche ou ne lui annonce la suite des événements.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Juin 2019 - 11:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Joueur
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Renan sentit une pointe de plaisir naître dans son esprit en voyant la femme répondre docilement à sa question. Elle lui faisait l'impression d'une femme pleine d'hostilité à cet instant précis, mais aussi d'une personne avec une certaine prestance. Il avait côtoyé suffisamment d'individus au cours de sa vie pour savoir reconnaître les dirigeants et les meneurs du commun des mortels. Il se dégageait d'eux une certaine aura, celle qui poussait généralement les gens à les suivre et à leur obéir même lorsqu'ils les menaient à une mort certaine. Et bien cette fille dégageait quelque chose de ce type. Ce qui était assez surprenant vu qu'elle déclarait être une simple employé d'une pizzeria ! Bien sûr, le Français la connaissait de nom. Il avait entendu dire que sa propriétaire était apparemment une Légionnaire qui assumait publiquement son identité d'héroïne. Est-ce que cette fille avait un lien avec la Légion des Étoiles ? Peut-être. En tous les cas, c'était d'autant plus risqué de la laisser filer comme ça. Même s'il avait des renseignements sur celle, ce n'était pas suffisant. Renan avait envie de la pousser dans ses retranchements, de l'humilier jusqu'au bout pour lui faire comprendre qu'elle n'était qu'un insecte face à lui. Son ego se gargarisait déjà du résultat escompté.

Un soupir lui échappa, il ne releva pas le fait qu'il n'était pas magicien bien entendu. C'était un avantage non négligeable si elle se trompait sur sa véritable nature. Son identité secrète n'en serait que plus difficile à trouver si jamais elle se mettait cette idée en tête.

« Bien. Tu commences à te montrer intelligente. J'apprécie l'effort ! Mais ce n'est pas encore assez. »

Il prit soin de rester toujours aussi près d'elle, remarquant bien que la proximité physique semblait la rendre autant mal à l'aise que furieuse. Avait-il affaire à une frigide qui refusait qu'un homme la touche ? Ou peut-être que son employeuse l'avait convertie à ses préférences, allez savoir. Ça aussi, c'était de notoriété publique.

« Si je ne m'abuse, la Pizza Box est tenue pas une Légionnaire, non ? Ce serait assez stupide de ma part d'aller te retrouver là-bas si jamais ta langue s'activait un peu trop à mon goût. Je préfère éviter de me mettre son groupe à dos vois-tu, c'est mauvais pour les affaires. » Il eut un sourire, qui ne se voyait pas, mais s'entendait dans ses mots. « Donc, c'est pour cette raison que tu vas aussi me donner ton adresse personnelle. Et ton nom de famille tant qu'à faire. »

Il savait qu'il pourrait se procurer tout ça s'il en avait besoin, surtout maintenant qu'il connaissait son lieu de travail et son prénom. Bien évidemment, la jolie donzelle pouvait toujours mentir ! Ce n'était pas parce qu'elle semblait effrayée qu'elle n'allait pas prendre ce risque. Après tout, la fameuse Tia avait l'air particulièrement effrontée, Renan ne serait donc pas surpris qu'elle tente le coup.

« Tu as le choix, tu me dis tout ça, je vérifie que tu ne m'as pas menti, ou alors je te fouille pour trouver tes papiers et tout savoir de toi. Oh, bien sûr, au passage il se pourrait éventuellement que j'ai les mains qui dérapent un peu, mais ne t'inquiète pas, personne ne s'en est jamais plaint. »

Et vu la manière dont elle semblait furieuse qu'il ait osé la toucher, elle n'allait certainement pas vouloir tester cette proposition ! Mais si elle se montrait trop effrontée, Renan ne se gênerait pas pour pousser le vice jusqu'à mettre ses menaces à exécution ! Après tout, il y avait plus désagréable que peloter une jolie fille.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren.
©️ Rammstein



Message posté : Mer 19 Juin 2019 - 7:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Être soumise, à sa merci, était un véritable calvaire, tant sur le plan mental que physique. Autrefois, une telle situation n’aurait pu arriver sans que son corps ne soit qu’un cadavre en cours de décomposition. Mais aujourd’hui, sans ses pouvoirs, face à un homme qui semblait de toute évidence en avoir, l’égyptienne était impuissante. Pire, elle ne pouvait que se laisser faire, laisser ce sanguinaire assassin avoir accès à son corps et à sa vie à sa guise. La douleur liée à l’électricité latente dans son corps se faisait de plus en plus importante. Concentrée sur sa respiration afin d’essayer de calmer ses nerfs, cela fût tout l’inverse lorsque la brune croisa le regard de son interlocuteur qui semblait bien trop se délecter de la situation. Plus le temps passait et plus elle avait l’impression qu’il n’attendait que ça, d’être défié, pour pouvoir justifier de son abus de pouvoir et de position. Si Tia commença à lâcher le morceau, n’ayant d’autres choix pour sa survie et celle de l’archéologue, elle le regretta bien trop vite, se mordant l’intérieur de la joue pour retenir sa réaction de dégoût et de regret. Elle ne pouvait mettre le beau brun en danger. Il fallait qu’elle active ses méninges encore plus pour trouver des réponses à apporter à l’homme qui la menaçait sans exposer son sauveur et cela n’allait pas être une tâche aisée.

Les aveux qu’il fit au sujet de Susan la surprirent même si elle n’en montra rien. Qu’est-ce qu’était une Légionnaire au juste ? Sa patronne faisait-elle partie de la Légion des Etoiles ? C’était la seule idée qui lui venait en tête mais la jeune femme connaissait peu de choses au sujet de ce groupe. Adrian avait attiré son attention sur l’UNISON et en parlant de cela avec son bienfaiteur, elle avait appris l’existence de la Légion des Etoiles mais elle n’en savait pas plus que cela sur ce groupe et ses activités et encore moins que celle qui lui avait offert un job malgré son absence d’expérience en faisait partie. La méfiance de l’homme qui lui faisait face vis à vis de ce groupe et de Susan lui fit plaisir même si cela fut de courte durée. Les informations suivantes qu’il désirait étaient plus compromettantes et si l’une la mettait en danger, l’autre exposerait également Timothy et elle se le refusait. L’égyptienne allait devoir mentir mais avec beaucoup de subtilités pour que Renan ne perce pas son mensonge à jour, pas dans l’immédiat en tout cas. Un frisson la traversa lorsque le meurtrier la menaça de la fouiller de manière plus qu’approfondie. Soit il avait capté son malaise soit il ne faisait qu’attendre une opportunité pour en arriver là, soit un peu des deux. Depuis un petit moment déjà, elle sentait son souffle glisser le long de sa peau dans son cou. Elle espérait bien qu’il ne mette pas ses menaces à exécution.

Sekhmet. Mon nom complet est Tia Sekhmet. Et ... je vis à Kingston, dans un appartement de la vingt-troisième, une rue parallèle au centre médical ...

C’était l’adresse d’une de ses collègues avec qui elle avait déjà fait une fois le trajet. C’était à peu près sur sa route et cela lui permettrait de vérifier qu’elle n’est pas suivie voir de semer les personnes en question avant d’aller plus loin, jusqu’à la villa des Sterling. Enervée plus qu’effrayée, si elle avait bel et bien une crainte, c’était qu’il puisse s’en prendre au jeune homme qui l’avait sorti de sa jarre. La brune ne pouvait toujours pas bouger le bas de son corps et elle craignait qu’il n’abuse de cela pour la toucher malgré le fait qu’elle ait répondu. L'assassin qu'elle avait vu en pleine action ne semblait pas être arrêté par la moindre limite. Si elle n'avait pas souvenir d'avoir déjà été touché, d'y avoir pris plaisir avant que ce plaisir ne se transforme en dégoût immonde, un contact de la sorte pourrait peut-être raviver ses souvenirs, même si c'était les pires. Ses pouvoirs continuaient de la blesser à cause du collier, n'arrivant pas à se calmer du fait des surenchères de Renan, les unes après les autres. Elle allait devoir tout raconter à Timothy mais après la fois précédente, la fois où elle s'était frottée à une démone bien malgré elle, elle craignait les remontrances de l'archéologue. La brune ne pourrait le lui reprocher, elle ne cessait de faire des faux pas depuis qu'il la laissait sortir seule. Peut-être que cela était trop tôt lorsqu'elle avait trouvé un travail et prit son indépendance. Ou peut-être aurait-elle dû réellement s'éloigner de lui pour ne pas faire retomber sur ses épaules les erreurs qu'elle pourrait commettre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Juin 2019 - 11:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Joueur
Au mauvais endroit, au mauvais moment Rang

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5375
ϟ Nombre de Messages RP : 1874
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m90, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 1/2 (fermé)
Renan avait du mal à penser que cette femme puisse mentir vu la position dans laquelle elle se trouvait, mais il savait aussi qu'elle avait agi d'une manière plutôt surprenante avant qu'il ne fasse une petite démonstration de ses pouvoirs. Il n'était donc pas impossible qu'elle le prenne encore une fois pour un imbécile en se disant qu'il suffirait de lui balancer une adresse lambda pour se débarrasser de lui ! Sa prudence et sa paranoïa lui dictaient toutes les deux de la fouiller pour vérifier ses papiers, mais il hésitait. Ce n'était pas la perspective de la mettre mal à l'aise qui l'ennuyait, ça, il s'en fichait complètement ! C'était même un plus relativement appréciable en fait. Non, c'était plutôt l'idée de la tourmenter plus tard qui l'amusait.

Un sourire invisible ourla ses lèvres, même la jeune femme ne pouvait pas le voir en raison de son masque, mais elle l'entendrait dans sa réponse. Tout cela l'amusait au plus haut point, elle devait le deviner.

« Vraiment ? J'espère pour toi que c'est bien le cas. »

Il ne s'était toujours pas éloigné d'elle, comprenant que cette proximité l'indisposait au plus haut point. Elle n'avait sans doute pas d'homme – ou de femme – dans sa vie vu la manière dont elle réagissait, mais elle avait peut-être une famille ou au moins des amis. Et si ce n'était pas le cas, il était probable que la jolie Tia ne veuille pas que ses collègues soient mis en danger par sa faute. Avant de la laisser filer, Renan décida donc de la malmener un peu, mais sans vérifier ses dires pour une fois.

« La prudence voudrait que je te fouille pour vérifier, mais je ne vais pas le faire. Tu sais pourquoi ? Parce que je pourrai te retrouver sans la moindre difficulté si tu m'as menti. Tu dois savoir que les marquages magiques existent, non ? Je l'ai fait avec toi, il suffira que je remonte la piste pour vérifier si tu as bien dit la vérité. »

C'était totalement faux bien sûr, il n'était même pas magicien ! Mais Tia le pensait visiblement et elle allait sans doute le croire sur parole. Quand bien même n'était-il pas capable de « marquer » quelqu'un, Renan n'aurait aucun problème à la retrouver. SHADOW bénéficiait d'une grande quantité d'informateurs et surtout, d'un réseau d'espions plus que compétents. Il n'avait jamais éprouvé de difficultés à mettre la main sur une personne en particulier, même lorsqu'elle avait quitté Star City, alors une serveuse... même si elle avait menti sur son nom, Renan était certain de pouvoir la retrouver. Et si elle ne l'avait pas fait... ma foi, ce serait un jeu d'enfant !

Toujours debout à ses côtés, il reprit d'un ton calme.

« Alors, je vais te laisser une dernière chance de me dire si tu as menti ou non. Si c'est la vérité, je te laisse partir, mais je vérifierai tes dires. Peut-être pas demain, ni dans un mois, peut-être jamais, mais es-tu prête à prendre le risque ? Je n'aime pas qu'on me prenne pour une imbécile, alors si par malheur tu as menti, même sur un simple détail, ce que tu viens de vivre maintenant ne sera qu'un échantillon à côté de ce qu'on fera ensemble la prochaine fois. Nous et tes éventuels amis bien sûr. »

Il haussa les épaules, restant encore à proximité de la demoiselle. Si elle répétait qu'elle avait dit la vérité, il reculerait et la libérerait de ses entraves pour la laisser filer, mais si elle changeait d'avis, il allait devoir aviser sur la suite des événements !


Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren.
©️ Rammstein



Message posté : Mar 25 Juin 2019 - 7:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Ce qui était sûr, c’était que la jeune femme était dans une situation très inconfortable et incertaine. Après s’être frottée à une démone, elle se retrouvait prise entre les mains d’un assassin doublé d’un magicien. Evidemment, Tia ne ferait pas une telle erreur en le classant dans la catégorie des magiciens si elle était encore capable d’user de ses dons. Le fait était qu’elle allait devoir se méfier et bien mieux se renseigner sur le fonctionnement de cette ville et de certains de ses habitants. L’archéologue l’avait prévenu des dangers qui pouvaient rôder dans ce nouveau monde, son monde. Elle avait appris pour son père ainsi que pour sa mère. Et pourtant, au vue de l’évolution qu’avait subi l’humanité depuis qu’elle était née, la jeune femme n’arrivait pas à croire que le fond du monde actuel soit aussi peu différent de ce qu’elle avait connu à son époque. Il semblait impossible que l’espèce humaine ne vive en harmonie, sans guerre, sans combat, sans conflit. Seulement à son époque, les coups bas en dehors des champs de bataille étaient plutôt rares. Ce n’était pas le cas à l’heure actuelle où le danger rôdait à chaque coin de rue. L’assassin semblait plus qu’amusé par la situation alors qu’elle se retrouvait dans une position de soumission forcée. Le fait qu’il la menace une fois de plus avec ce marquage magique n’était pas pour lui plaire. Il allait bien vite se rendre compte que la belle ne s’arrêtait pas à Kingston mais poursuivait son chemin en direction de la Marina et du manoir Sterling.

L’ancienne prêtresse réfléchissait à toute vitesse. Son envie d’utiliser sa magie reprit le dessus et elle sentit de nouveau ces multiples picotements électriques dans son corps se réveiller et s’intensifier. Elle n’imaginait pas le subterfuge auquel Renan avait eu recours. Elle était sans pouvoir et ne pourrait détecter la marque et encore moins la supprimer. Allait-elle devoir se trouver réellement un appartement à Kingston ? C’était impensable, il lui faudrait ne plus remettre les pieds au manoir dès ce soir pour la sécurité de Timothy. Elle s’attendait déjà à la réaction de ce dernier et à l’inquiétude qui allait très certainement l’habiter lorsqu’il apprendrait ce qu’il s’était passé. Il en était de même avec Susan. Si cette dernière était capable de se débrouiller, cela ne serait pas forcément le cas de tous ses collègues. Devait-elle quitter son emploi également ? C’est à ce moment précis qu’il décida de lui laisser une chance d’avouer si elle avait menti, précisant qu’il vérifierait ses dires. Seulement il semblait prêt à lui donner un délai, bien involontairement. C’était un coup de poker. L’égyptienne était-elle prête à jouer ? Lui avouer maintenant qu’elle avait menti remettrait en cause sa libération voir sa survie. Si elle mourrait ce soir, elle n’avait aucune certitude que ce meurtrier s’arrêterait là. Il pourrait très bien s’en prendre tout de même à ses collègues ou à Timothy. Mais la brune ne serait pas là pour essayer de les sauver et ça, il en était hors de question. L’idée même de se retrouver en face de lui, à nouveau dans cette position, toujours sans pouvoirs, lui donnait des frissons de dégoût.

Je n’ai rien à rajouter.

La belle avait pris sa décision et elle comptait bien tout faire pour mettre à l’abri de cet énergumène toutes les personnes qu’elle connaissait. Le nom d’Adrian Pennington traversa son esprit. L’archimage avait beau se méfier d’elle et de ce qu’elle était, il sera peut être enclin à l’aider avec ce marquage magique afin de mettre son sauveur à l’abri de cette menace. Elle vit Renan se reculer et l’emprise sur le bas de son corps se relâcher. C’était terrorisant d’être autant à la merci de quelqu’un, surtout d’un homme capable des pires vices. S’il ne l’avait pas touché, Tia avait du mal à croire que ça ne serait pas le cas la prochaine fois. Rien à part une dague en plein coeur n’arrêtait ce genre d’hommes. Une fois relâchée, son regard ne quitta celui de l’assassin que lorsqu’un mur se retrouva entre eux. La serveuse fila alors au plus vite, cherchant dans son téléphone le numéro d’Adrian qui ne s’y trouvait pas. Elle allait devoir tout raconter à l’archéologue pour obtenir les coordonnées de l’archimage. Croisant les doigts, elle espérait ne pas trop le décevoir.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Au mauvais endroit, au mauvais moment
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_6Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_8


Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_1Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_2bisAu mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_6Au mauvais endroit, au mauvais moment Categorie2_8

Sauter vers: