Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_1Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_2bisLes mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Mai 2019 - 0:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

La température raisonnable permettait à Faelan de pouvoir se promener dans les rues de Star City avec un simple manteau de printemps. Le soleil était chaud et ses rayons coulaient agréablement sur ces joues pâles. La jeune femme erra longuement dans les petites et les grandes rues qui menaient vers et autour du manoir Pennington. Elle n'avait pas visité depuis un moment maintenant. En fait, sa distance était un peu obligée vue que le manoir lui avait littéralement refusé l'accès à la vaste demeure de l'archéologue. C'était sans nul doute que l'Irlandaise avait été happée par la confuse de se voir ainsi refuser magiquement l'accès. Au début, elle pensait qu'il s'agissait que d'une erreur et que peut-être qu'Adrian complétait une quelconque expérience magique durant laquelle il ne voulait absolument pas être dérangé par quelqu'un d'aussi chaotique que la fidèle de la Morrigan. Hélas, elle était revenue quelques jours plus tard et la situation n'avait pas changé. Faelan avait été tenté de faire une crise ou de lancer une brique dans ces magnifiques fenêtres, mais elle s'était retenue de justesse, décidant de faire preuve d'un peu de maturité. Après tout, elle avait presque trente ans.

Puisqu'elle avait toujours un bel égo, Faelan n'avait pas osé l'appeler. N'était pas une grande femme indépendante qui n'avait pas besoin de se sentir accepté par quiconque? Le sentiment de rejet s'était dissipé pendant quelques temps puisqu'elle se tenait occupée avec ses propres affaires, ses contrats, ses clients et ses propres aventures. Malheureusement, la réalité revenait toujours et elle se rendit bien compte que son ami lui manquait. Elle n'était pas cette sensation inconfortable de manque et il y avait également le fait où elle se sentait en sécurité lorsqu'elle était chez l'archéologue. Lorsqu'elle était chez lui, elle avait cette forte impression que personne ne pouvait venir lui y faire du mal, ni sa grand-mère ni son ennemi invisible.

Faelan tournait en rond depuis plus d'une demi-heure. Elle faisait toute les rues avoisinantes, mais n'enpruntait jamais celle d'Adrian, de peur de le croiser. C'est lorsqu'elle prit conscience de cela qu'elle se trouva incroyablement stupide. Quelle était ce genre de peur ? L'Irlandaise se devait d'être effrayer par des choses beaucoup plus importants qu'un simple homme en costume trois pièces. Elle allait lui prouver qu'elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait et se promener sur n'importe quelle rue! « Les humains... » souffla une Abigail résignée face au processus mental peu rationnel de la jeune femme.

Au final, elle marcha d'un pas hâtif jusqu'à la vilaine rue sur laquelle habitait le magicien. Au début, elle ne souhaitait que passer devant la demeure pour le narguer, mais elle se planta plutôt devant celle-ci, pensive. Son comportement était irrationnel et elle le savait bien, mais la femme corbeau n'était pas douée avec ses propres émotions. Elle soupira avant de contempler la porte d'entrée. Songeuse, elle repensa à la première fois où elle avait mis les pieds à l'intérieur, l'épaule en sang et un sourire victorieux aux lèvres. L'archéologue qui faisait très peu peur physiquement s'était manifesté lorsqu'elle s'était brièvement retrouver en difficulté. Son arrivée lui avait donner suffisamment de temps pour se libérer d'un piège et ensuite elle lui était venue plus ou moins en aide. C'était surtout lui qui avait été un héro, cette fois-là.

La jeune femme considéra longuement le manoir, l'air un peut triste. Au moment où elle songea qu'il valait mieux partir avant de se faire suprendre par un voisin trop curieux, une étrange brise vint lui caresser le visage et agita ses longues mèches d'ébène. Le regard de l'enfant de Samhain devint brièvement vitreux et un long silence s'imposa entre ses deux oreilles.

« Qui es-tu? Comment oses-tu t'imposer en ce corps qui est le nôtre? Si tu crois que je vais te laisser faire ce que tu veux. Oh? Voilà qui est intéressant. »

L'Irlandaise cligna doucement des yeux à plusieurs reprises, reprenant lentement ses esprits. Lentement, elle passa ses doigts sur le haut de son nez comme si elle replaçait des lunettes. En fait, c'était bien ce qu'elle faisait. La conscience de Faelan s'était dissipée pour laisser place à une autre, c'est-à-dire une femme beaucoup plus timide, définitivement plus en harmonie avec ses émotions que ne l'était la conscience originale, mais qui partageait le même désir de revoir le propriétaire du manoir Pennington.

*

June franchit la cour avant d'un pas un peu hésitant, manqua de trébucher sur les talons un peu haut qu'elle ignorait porter et se planta devant la porte d'entrée. Elle chercha ses poches et se rendit compte qu'elle avait encore oublié ou perdu les clés pour entrer.

Elle toqua donc à la porte et attendit qu'on vienne lui ouvrir, se doutant fort bien qu'il devait y avoir quelqu'un à la maison à cette heure-ci, et puis, Eldoth ne sortait pas plus qu'il ne le fallait, non?

- Ah! Fit-elle lorsque la porte s'ouvrit un peu soudainement. Elle remonta les lunettes inexistantes sur son nez. J-Je... je suis désolée, j'ai encore oublié mes clés!

L'assistante d'Adrian esquissa un sourire embarrassé. Il était bien temps qu'elle cesse cette vilaine habitude!

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Mai 2019 - 11:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Voilà quelques semaines que Faelan n'avait pas mis les pieds au manoir et cela n'étonnait pas spécialement Adrian. De retour au manoir il y a de cela cela un moment, l'Archimage avait senti que quelqu'un avait tenté de pénétrer dans le manoir sans y être autorisé. Quelle n'avait pas été sa surprise en constatant qu'il s'agissait de la demoiselle aux cheveux sombres ! Apparemment, le manoir l'avait repoussée en raison des traces de magie négative qu'elle portait sur elle. Et ce n'était pas le genre de marques qu'on récoltait en étant la victime d'une magicienne noire, mais plutôt en se trouvant volontairement avec elle... ou en l'utilisant soi-même.

La déception avait été grande. Adrian avait toujours trouvé Faelan un peu... brut de décoffrage et ne savait pas vraiment comment s'y prendre avec elle, mais cela ne l'empêchait pas de la considérer comme une femme honnête et sans doute très craintive. Songer qu'elle collaborait avec les forces du mal avait de quoi la décevoir et le mage avait donc décidé d'en rester là pour le moment. Ce n'était pas comme s'il avait pas une tripotée d'autres problèmes sur le dos à côté, autant dire qu'il ne manquait pas d'occupations.


Il avait presque oublié cet épisode décevant lorsqu'il entendit quelqu'un frapper à la porte du manoir. Coup de chance, il passait justement dans le hall pour monter à l'étage, dans sa salle de travail. Sallah n'était pas ici : il rendait visite à sa compagne et à ses enfants, quant à Riley et son frère, ils n'étaient pas de visite. Sans perdre de temps, quelques livres sur le bras, Adrian retira ses lunettes de lecture, les posa dessus après les avoir pliées, puis ouvrit la porte d'entrée de sa main libre. En posant les yeux sur le visage du visiteur, il fut assez étonné de voir Faelan, mais son expression le frappa aussitôt. Elle n'était pas comme d'habitude et lorsqu'elle prit la parole d'une voix qui ne lui ressemblait guère, Adrian sentit son estomac se contracter. Difficile de ne pas reconnaître ces intonations et ces mimiques lorsque vous aviez collaboré plus de dix ans avec une personne !
Bien qu'il voyait clairement Faelan face à lui, Adrian ne put s'empêcher de laisser un prénom se glisser hors de sa bouche.

« June ? »

Ce n'était évidemment pas possible puisque la demoiselle était morte quelques années plus tôt ! Mais Adrian connaissait la condition de Faelan, tout comme il savait que le nexus magique du manoir pouvait accentuer les chances de possession. Après tout, Lou avait subi le même traitement il y a plusieurs mois de cela.

Déglutissant avec difficulté, ne sachant pas trop comment réagir, le mage recula finalement, libérant le passage pour laisser la jeune femme entrer. Allait-elle être repoussée par les protections du manoir ? Non ! Lorsqu'elle esquissa le geste d'entrer, le manoir la laissa faire et Faelan-June se retrouva donc plantée au milieu du hall avec un Adrian un peu perdu. Ce dernier referma finalement la porte derrière lui avant de déposer ses livres sur guéridon situé juste à côté de lui. Inspirant profondément, il se retourna vers la jeune femme, ne sachant pas trop comment s'y prendre pour régler la situation.

« Que se passe-t-il ? Que faites-vous ici ? Vous savez ce qui vous est arrivé, n'est-ce pas ? Vous ne pouvez pas.... »

Il retomba dans le silence, préférant éviter de lui dire qu'elle n'avait pas le droit de posséder une femme contre sa volonté. Est-ce que June était au moins consciente qu'elle était morte et que c'était son esprit qui était en train de posséder une autre femme ? Il préférait s'en assurer avant de provoquer une catastrophe et attendit donc les réponses de son interlocutrice.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Mai 2019 - 17:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

Les joues de June rosirent doucement lorsque Eldoth révéla son charmant visage dans le cadre de porte. Même si le but de sa visite était de le revoir, elle devait quand même avoir l'air aussi surprise que lui. En fait, non, pas vraiment, le puissant magicien ressemblait à un homme qui venait d'apercevoir un fantôme. Son ancien patron lui laissa de la place pour entrer à l'intérieur du manoir et elle ne se fit pas prier! Les yeux un peu rivés au sol, elle pénétra timidement dans le manoir Pennington et se planta sagement dans le hall. Elle considéra silencieusement les alentours avec cette impression qu'elle n'avait pas vu les murs du manoir depuis des lustres. La voix de l'archéologue la sortit de son observation mélancolique.

Les nombreuses questions d'Adrian la laissa un peu pantoise et elle rougit un peu plus. Il était vrai qu'elle était partie un peu précipitemment depuis sa confession à sens unique. Elle avait préféré prendre un peu ses distances, mais Eldoth lui avait terriblement manqué depuis le temps.

- Je me suis dis que ça f-faisait longtemps qu'on... qu'on ne s'était pas vu et j'étais dans le coin, elle dévia timidement son regard vers les livres de l'archéologue en commençant à se triturer les doigts. Alors j'ai décidé de venir faire une petite visite.

Elle avait beaucoup de mal à déchiffrer les émotions d'Eldoth. D'une part, il avait l'air particulièrement surpris de la voir, une émotion qu'elle pouvait comprendre car elle était partagée, mais pour les autres, c'était un peu plus difficile. D'ailleurs, elle ne comprenait pas non plus ce qu'il voulait dire par « ce qu'il lui était arrivé ». June replaça ses lunettes imaginaires.

- J-J'aurais peut-être dû téléphoner en premier, j-j'arrive comme ça, sans prévenir, elle secoua doucement la tête, je suis désolé, vous devez être très occupé. C'était égoiste de se présenter comme ça à l'improviste. Adrian était un homme travaillant, un archéologue, un héro et un professeur. Ça devait être d'ailleurs le temps des corrections académiques pour lui. Est... Est-ce que vous avez besoin d'aide?

L'ancienne assistante désigna la pile de bouquins d'un doigt hésitant en souriant doucement.

- Je, elle hésita un peu, je croyais que l'on pourrait prendre une tasse de thé ou aller se balader un peu. Elle soupira doucement, il n'avait pas le temps pour ça! C'était vraiment bête de lui demander un peu de son temps alors qu'il s'agissait d'un homme surchargé de travail! De plus, elle était bien celle qui s'était enfuie comme une voleuse autrefois. Je peux repasser plus tard, elle ajouta ensuite d'une minuscule voix, ou jamais...

Le regard embarrassé de la jeune femme birfurqua en direction d'un vieux téléphone digne d'une autre époque et elle eut soudainement l'idée d'appeler sa mère. Elle avait cette terrible impression qu'elle ne lui avait pas parlé depuis longtemps. C'était un peu ça lorsqu'on était fille à sa maman, peut-être.

- Il y a des choses qui ne changent pas, un petit sourire amusé ourla le coin de ses lèvres en considérant le fait que Eldoth semblait toujours vivre à une autre époque lorsqu'il était chez lui.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 5 Mai 2019 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Les questions d'Adrian ne semblèrent rien éveiller dans l'esprit de la jeune femme, mais ce n'était pas si surprenant si elle ignorait encore qu'elle n'était plus dans son corps. C'était clairement le cas, rien qu'à voir les mimiques et les gestes qui témoignaient jadis de son anxiété. Combien de fois l'avait-il vu réajuster ses lunettes de la sorte ? Bêtement, le mage sentit son cœur se serre douloureusement alors qu'il pensait au fait que la jeune femme était bel et bien morte. Tout ça par sa faute. S'il ne l'avait pas repoussée, elle n'aurait jamais démissionné et n'aurait pas été dans cette ruelle le jour où cette personne avait perdu le contrôle de son véhicule, la tuant sur le coup. Peut-être que ce « retour » était sa seule chance de s'excuser de ce qui s'était passé ? Mais encore faudrait-il qu'elle prenne conscience de ce qui se passait réellement.

Perdu dans ses pensées, Adrian ne répondit pas à ses premières répliques et ne réagit que lorsqu'elle lui proposa son aide. Posant ses yeux sur les livres qui attendaient sagement un peu plus loin, le mage secoua finalement la tête avant de répondre d'un ton un peu hésitant.

« Oh... c'est gentil, mais ça ira. »

Il y avait légèrement plus important à faire à cet instant précis ! Même si elle n’en avait visiblement pas conscience. Le centenaire inspira profondément tandis que June-Faelan reprenait la parole pour lui proposer une balade avant de changer aussitôt d'avis. Effectivement, certaines choses ne changeaient pas.

Inspirant profondément, le mage esquissa un pas vers la jeune femme, essayant de capter son regard avant de reprendre la parole d'un ton aussi conciliant que possible.

« June, nous devrions passer à côté. Et rassurez-vous, j'ai tout mon temps, je ne faisais rien de spécial. »

D'un geste de la main, Adrian l'invita à passer dans le salon. Le feu était toujours allumé malgré la chaleur plutôt clémente à l'extérieur, mais le mage s'y était habitué depuis le temps. Il laissa la jeune femme passer devant avant de lui emboîter le pas, puis lui désigna un fauteuil au cas où elle voudrait s'installer. Quelque chose lui disait que ce serait sans doute préférable : il ne tenait pas à ce qu'elle quitte soudain le corps de Faelan et que cette dernière se blesse en tombant par terre !

« Vous voulez boire quelque chose ? » Demanda-t-il dès qu'elle fut installée.

Si tel était le cas, il irait lui chercher sur-le-champ avant de revenir, sinon, il se contenterait de s'installer non loin d'elle. Quoi qu'il en soit, lorsqu'ils furent assis tous les deux, Adrian joignit nerveusement ses mains, triturant le bracelet africain qu'il portait au poignet droit et dans lequel Nafasi, la fée africaine, se reposait paisiblement. Après quelques secondes à rester silencieux, le centenaire essaya de s'y prendre en douceur.

« June, de quoi vous souvenez-vous ? Quel est votre dernier souvenir avant de venir frapper à la porte du manoir ? »

Elle ne pouvait pas en avoir beaucoup, même en ayant traîné dans le coin sous la forme d'un esprit ! Dès qu'ils prenaient possession d'un corps qui n'était pas le leur, leur nature changeait et la plupart d'entre eux ne se souvenaient pas de quoi que ce soit avant leur disparition.

« Vous ne vous souvenez pas pour quelle raison nous ne nous sommes pas parlés depuis ce temps June ? » Il eut une pause, avant de soupirer légèrement. « En quelle année sommes-nous pour vous ? »

L'accident avait eu lieu en septembre 2015, il était donc peu probable que la jeune femme ait le moindre souvenir de la période qui avait suivi cet événement. Mais sait-on jamais peut-être que la tâche serait plus compliquée que prévu ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 6 Mai 2019 - 20:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

Les lieux familiers suffirent à donner un brin de courage à June qui se laissa inviter au salon. Adrian Pennington était toujours aussi poli, chaleureux et accueillant. L'ancienne assistante du magicien ne pouvait imaginer qui que ce soit qui puisse en vouloir à un tel homme, sauf ses ennemis naturels, et peut-être des rivaux académiques et tous les vilains. Elle rougit doucement son coin , elle l'idolisait encore.

- M-Merci, souffla-t-elle doucement en prenant un peu trop hâtivement place sur un canapé, les cuisses serrées et son corps entièrement crispé par sa gêne maladive. Je sais que vous pouvez être très occupé à ce temps-ci de l'année.

Ses yeux dévièrent vers ses pieds.

- J-Je veux bien, elle hésita un peu, du jus de fruit... peut-être?

La jeune femme regarda son ancien patron se lever et disparaître brièvement dans le couloir. Elle était en train de se dire que c'était stupide de s'attendre à ce que le magicien possède une boisson aussi sucrée dans son refrigérateur, il allait croire qu'elle le prenait pour un gamin. Étonnamment, Eldoth revint peu de temps après avec la boisson désirée. Elle accepta silencieusement le breuvage et prit rapidement une gorgée après avoir bredouillé un petit merci.

Lorsque l'Archimage lui posa des questions, la rouquine leva curieusement les yeux dans sa direction, le verre reposant entre ses mains sur ses genoux. Incrédule, elle le regarda un petit moment en silence, un peu confuse par son interrogation. June ouvrit lentement la bouche avant de la refermer subitement. Est-ce que son ancien patron la testait? Pour quelle raison? Croyait-il qu'elle était quelqu'un d'autre? Pourtant, le manoir aurait réagit si elle était une personne aux mauvaises intentions ou son héro l'aurait simplement su. C'était Eldoth, après tout.

- Nous sommes en 2015, répondit-elle le plus naturellement du monde en échangeant très brièvement un regard avec l'archéologue. Je suis venue en autobus à partir de chez moi. J-Je n'ai pas déménagé. Elle ferma brièvement les yeux, pourquoi avait-elle dit ça, c'était stupide comme commentaire! Je voulais que vous le sachiez, mais j-je, la rouquine s'arrêta un instant alors que l'émotion faisait rosirent un peu ses yeux. Cependant, June ne pleura pas, elle était passée par-dessus ce trop plein d'émotions. Après ce qui s'est, euh, passé entre, euh, nous, j'ai préféré... trouvé u-un, un autre emploi.

Ces joues prirent une violente teinte de rouge.

- Je, euh, j'ai hésité très longtemps, elle prit une bonne goulée de jus, mais c'était un faux répit, mais je, j'ai mis votre nom et votre numéro de téléphone sur mon cv, um, vous savez, pour les recommandations et... tout ça. Bref, elle lui avouait plus ou moins qu'elle ne comptait pas revenir. Peut-être que ce n'était pas pour toujours, peut-être que si. L'ancienne assistante savait simplement qu'elle aurait bien trop de mal à travailler à nouveau pour son héro préféré alors qu'il se savait être la cible de son affection.

June prit une nouvelle gorgée. Son anxiété éfait facilement détectable.

- Je ne sais pas si les ressources humaines ont appelé, ses doigts pianotèrent sur la surface courbée du verre, mais s-si vous avez donné une bo... une recommandation positive, alors c'est, hm... gentil.

La jeune femme demeura ensuite un peu silencieuse. C'est sa mère qui lui avait conseillé de venir échanger quelques mots avec son ancien employeur. Évidemment, elle ne lui avait pas dit pourquoi elle était partie de son propre gré alors qu'elle lui avait fait fortement comprendre qu'elle adorait son ancien boulot, autrefois! En fait, sa mère lui avait conseillé de venir cueillir une excellente lettre de recommandation puisqu'elle était une si bonne employée, mais June était bien trop embarrassée pour faire une telle requête. Elle préféra plutôt dire adieu plus formellement au trentenaire car c'était la chose la plus polie à faire. Les sentiments qui perturbaient toujours son coeur n'étaient pas réciproques, mais la rouquine ne voulait pas être détestée par lui.

- Je... euh, je dois les rencontrer plus tard dans la journée pour signer mon contrat. Elle marqua une pause et força un sourire amusé pour détendre l'atmosphère. C'est dommage, c'est en pleine-ville et c'est moins tranquille qu'ici, il y a beaucoup de voitures, parfois j'ai peur de me faire heurter, ahaha! ajouta June à la fin sous le ton de la plaisanterie.

Elle replaça ses lunettes nerveusement, hésitant à poser une question qui lui brûlait les lèvres.

- Est-ce que.... Est-ce que vous avez réussi à trouver un autre assistant ou... une, une assistante?


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 11 Mai 2019 - 14:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Adrian avait craint ce qui se passait sous ses yeux : June n'avait pas conscience de ce qui lui était arrivé, elle s'était simplement « réveillée » dans le corps d'une autre et pensait être encore en vie et continuer sa vie comme si ne rien n'était. Sauf que ce n'était pas le cas et que ça allait être à lui de devoir lui faire réaliser ce qui était en train de se passer. Comme si ce n'était pas suffisamment dur de la revoir aujourd'hui, avec toute la culpabilité qu'il avait pu éprouver durant tout ce temps. Adrian avait du mal à voir ce retour comme une chance de s'excuser... il le percevait plutôt comme une torture supplémentaire pour ne pas avoir été à la hauteur.

Comme la jeune femme lui avait annoncé qu'elle avait trouvé un autre travail, il hocha la tête pour signifier qu'il le savait. Peu de temps après son départ, quelqu'un avait appelé au manoir en expliquant faire partie du département des ressources humaines d'une société ou June O'Connell avait postulé et qui le citait comme le dernier – et le seul – emploi de son C.V. Adrian leur avait bien évidemment expédié une lettre particulièrement élogieuse de la demoiselle, tout en sachant que cela signifierait sans doute qu'elle ne reviendrait jamais au manoir. Un choix qu'il respectait.
Alors que la demoiselle terminait d'aborder ce sujet, le mage la rassura d'un sourire.

« Si, j'ai reçu un appel et je leur ai transmis une lettre vous concernant. »

Il n'entra pas dans les détails, mais elle le connaissait suffisamment bien pour savoir qu'il avait toujours été satisfait de son travail et que son départ l’avait chagriné aussi bien pour leur bonne entente que pour son côté appliqué. Elle avait été d'une redoutable efficacité durant tout ce temps. Mais il s'agissait là de détails bien secondaires lorsque vous aviez à annoncer à quelqu'un que cette personne était morte et qu'elle était actuellement en train de posséder le corps d'une parfaite inconnue – du moins pour elle.

Il ne trouva pas tout de suite le courage d'attaquer ce point et ce qu'elle déclara au sujet des voitures l'étonna tellement qu'il ne put retenir une grimace parfaitement sincère. Le pincement au cœur se transformait en véritable torture, mais Adrian s'efforça de faire bonne figure... même s'il savait qu'il allait devoir en arriver au moment qui l'inquiétait réellement. Notamment parce qu'il craignait sa réaction.

« Oui. Un assistant, il m'a été conseillé par le Commandant Colt, c'est un membre de l'UNISON. »

June connaissait bien Gabriel Colt puisqu'il avait ses habitudes au manoir et qu'il ne perdait pas une seule occasion de bavarder avec elle lorsqu'il faisait un tour dans le coin. Il avait même suggéré qu'elle puisse venir travailler à l'UNISON après qu'Adrian l'ait informé de son départ. Le mage prit une profonde inspiration avant de finalement se lancer, espérant que tout n'allait pas virer à la catastrophe.

« June... ce que je vais vous dire va vous sembler étrange ou même inquiétant, mais vous savez que vous pouvez me faire confiance, n'est-ce pas ? » Elle ne pouvait pas lui reprocher ce point, c'était une évidence. « Si je vous pose toutes ces questions June, c'est parce que nous ne sommes pas en 2015. Nous sommes en 2019. »

Il tourna la tête, cherchant le journal que Sallah achetait consciencieusement chaque matin et le repéra sur la table. Il l'attrapa et le tendit à la jeune femme avant d'enchaîner.

« Il vous est arrivé quelque chose en 2015. Je ne suis pas étonné que vous l'ayez oublié, ça arrive souvent dans ces conditions-là... Mais il faut que vous en preniez conscience. » Il hésita, la regardant d'un air hésitant avant de continuer. « Suivez-moi. »

Il se redressa et attendit qu'elle fasse de même avant de l'entraîner dans le bureau situé à côté du hall. Un grand miroir ancien était positionné sur le mur du fond et Adrian fit signe à June – Faelan – d'aller y jeter un coup d’œil. Le choc risque d'être grand, aussi se glissa-t-il derrière elle au cas où elle défaillirait. Il ne tenait pas à ce qu'elle s'éclate le crâne sur le coin de son bureau.

« Vous avez eu un accident en 2015 June. »

Et en voyant qu'elle n'avait pas la même tête qu'à l'époque, elle comprendrait seule ce qui avait dû lui arriver ce fameux jour.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 17 Mai 2019 - 23:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

June hocha doucement la tête. Jamais elle n'aurait pu croire que son ancien patron fut assez méchant pour saboter ses chances à un nouvel emploi. Au fond d'elle-même, elle savait que si Eldoth ne pouvait pas l'aimer comme elle l'aimait, alors cela ne signifiait pas qu'il la détestait pour autant. Une rougeur parsema son teint pâle. Pendant l'espace d'un instant, elle considéra l'expression de son ancien patron, un peu inquiète. Il semblait avoir un malaise dans les traits de son visage, mais elle ne savait pas ce qu'il le rendait ainsi. Probablement elle, il se souvenait assurément de leur conversation passée où elle avait été rejeté.

- Ça doit être un bon employé, le Commandant Colt est un homme... sympathique. Elle feint un petit sourire. L'ancienne assistante se souvenait plutôt bien du monsieur. Ce dernier venait souvent lui faire la conversation lorsqu'il était dans le coin, à croire qu'elle n'était pas aussi invisible qu'elle ne le croyait.

Elle fronça des sourcils lorsque le légionnaire lui indiqua qu'elle pouvait lui faire confiance. Incrédule, la jeune femme l'observa de ses yeux qui n'étaient pas réellement les siens et hocha doucement la tête. Lorsque Adrian lui annonça subitement qu'ils étaient en 2019 et non en 2015, June ouvrit simplement les yeux, l'air de vouloir dire « mais de quoi parlez-vous? ». Confuse, elle regarda les alentours, s'attendant aux rires plaisantins des autres habitants du manoir, mais rien ne se produisit et son ancien patron avait une expression des plus sérieuses!

Lorsque Eldoth lui tendit le journal, June y jeta un coup d'oeil, bien hésitant face à tout cela. Avait-elle fait un bond dans le temps? Était-ce un sortilège qui s'était mal déroulé? C'était impossible, elle se cherchait un nouvel emploi depuis qu'elle était partie, ou à peu près, elle ne s'était pas jetée dans un grimoire. Ses yeux se posèrent sur la date du journal. « 4 mai 2019 » songea-t-elle doucement alors que ses mains tremblèrent sur le fin papier.

Ses mains tremblèrent encore lorsqu'elle se leva pour suivre docilement Eldoth jusqu'à un bureau à proximité. Ils s'approchèrent d'un vieux miroir que redouta subitement la jeune femme. D'ailleurs, elle eut un bref mouvement de recul. Cependant, elle savait que Eldoth ne lui ferait jamais aucun mal et elle était une femme rationnelle, timide et maladroite, mais rationnelle quand même. Une douleur étrange lui comprima la poitrine alors qu'elle se plaçait devant la surface reflétante.

-J-Je ne comprend pas, un accident? Je suis pourtant normale. Ce n'était pas un mensonge, lors des premières secondes, elle se voyait telle qu'elle s'était toujours vue auparavant avec son visage pâle, peu extraordinaire, parsemé de taches de rousseur, son cou et ses épaules trop maigres, ses longues boucles rousses et bien sûr, ses larges lunettes. Je ne... Oh.

Un silence s'installa entre June et son ancien patron. Un long silence pendant lequel elle contempla une nouvelle image. Il y avait bien l'image d'une femme, une figure féminine dans le miroir. D'abord embrouillée comme s'il y avait une brume devant ses yeux, l'image devint finalement plus claire et June découvrit Faelan.

June leva une main et Faelan fit de même. Clairement, elles étaient les deux la même personne ou presque. Les mots d'Adrian martelèrent le pauvre crâne de la rouquine dont les yeux s'embuèrent de larmes. Lentement, mais sûrement, d'horribles souvenirs revinrent en force. Elle plaça son doigt sur les drôles de cicatrices ornant le visage de l'enfant de Samhain et appuya dessus avant de grimacer.

Qu'avait-elle fait?

La respiration de la pauvre June se fit plus haletante et elle s'accrocha au bureau pendant que les souvenirs refaisaient surface. Des larmes finirent par couler sur ses joues pâles. Une profonde tristesse, une mélancolie propre aux fantômes ayant des regrets, lui comprima la poitrine et la gorge. Le mal de son âme devenait un mal du corps.

- Un accident, dites-vous? Elle secoua doucement la tête. J-Je... Je suis morte. Je suis morte... morte...

La jeune femme porta ses mains tremblantes à son crâne endolori. Elle avait l'impression que son cerveau était prêt à exploser! Ses ongles s'enfonçèrent dans la chair tendre.

- Il y avait tellement de voitures dans les rues, ses yeux fixèrent le vide, la circulation s'était à peine libérée et c'était mon tour de traverser, c-c'était m-m-m-mon tour de traverser le... passage piéton, c'était mon tour! La rouquine leva un regard effaré vers Eldoth. C'était m-mon tour, mais je...je n'ai pas vu... la voiture qui arrivait à pleine vitesse à la lumière rouge...

Telle une spectatrice de son propre sort, elle vit son crâne s'abattre trop brusquement sur le pare-brise, un énorme « crac » sonore se fit entendre et son corps roula par-dessus la voiture comme une vulgaire poupée de chiffon avant de tomber lourdement sur l'asphalte. Elle n'était pas morte immédiatement, en fait, elle avait eu sept secondes pour contempler sa vie.

Sept secondes pendant lesquelles elle se souvint de sa mère qui lui avait suggérer de revoir son ancien employeur pour discuter avec lui et peut-être même reprendre son ancien emploi, même si cela était impossible pour June. Sept secondes pendant lesquelles elle s'était créée un scénario où elle revoyait Adrian Pennington en lui rendant visite à son manoir en suivant le conseil de sa pauvre mère. Oh, sa pauvre mère, sa famille! Possédaient-ils même suffisamment d'argent pour ses funérailles? Sept secondes pendant lesquelles elle regretta ne pas avoir revu Eldoth une dernière fois, pour lui dire aurevoir, pou lui dire qu'elle était désolée de partir comme une voleuse. Sept secondes en vie, puis plus rien.

Puis elle ne se souvenait plus de rien, un noir infini avant de finalement mettre la main sur une lumière, un pont entre le noir et le reste pour ensuite réapparaître.

En un sens, elle avait un son souhait.

Finalement un peu plus calme, June se redressa péniblement et examina les alentours comme si elle voyait pour la première fois. L'horreur passa brièvement dans ses yeux empruntés et elle regarda Adrian, hésitante et confuse.

- Est-ce...Est-ce q-que j-j'ai tué cette femme? Qui est-ce? Est-ce que... Est-ce que vous la connaissez, Eldoth? Elle secoua doucement la tête. Évidemment, elle avait pu découvrir des trucs bien étranges au cours de sa vie, surtout aux côtés d'Adrian, mais l'idée d'être elle-même un fantôme la rendait très confuse. Elle peinait à y croire, en un sens. Qu-qu'est-ce que je suis?

La pauvre jeune femme avait besoin que quelqu'un d'autre le lui dise.

Spoiler:
 

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Mai 2019 - 16:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Il était évident que June – ou plutôt Faelan – allait très mal prendre le fait de découvrir qu'elle était morte. Qui ne le ferait pas ? Elle pensait visiblement avoir simplement quitté son travail en fin de journée et être venue lui rendre visite, comprendre que tout était définitivement terminé avait de quoi la retourner.

Adrian se montra donc attentif, prêt à intervenir si la demoiselle tournait de l’œil ou qu'elle se montrait tout à coup violente. Pour le coup, il était plutôt content que personne d'autre que lui ne soit au manoir ! Fort heureusement, la jeune femme réagit comme il l'avait imaginé : elle se montra perdue et pleine d'incompréhension, mais en aucun cas violente. Le centenaire sentit à nouveau son cœur se serrer en la voyant verser des larmes, mais resta silencieux face à toutes ses questions et explications. Ce n'est que lorsqu'elle se questionna enfin sur « ce » qu'elle était et sur le sort de la femme dont elle occupait le corps qu'il réagit. Se rapprochant d'elle, l'Archimage répondit d'un ton qui se voulait rassurant et surtout, plein d'affection pour elle.

« Vous êtes un esprit June. Certains restent sur Terre, notamment lorsqu'ils ne sont pas... en paix. Vous aviez encore des émotions fortes qui vous liaient à ce monde, c'est pour cette raison que vous êtes restée... en pause durant tout ce temps. » C'était un peu compliqué à expliquer, mais elle comprendrait sans doute ce qu'il voulait dire. « Et vous n'avez fait de mal à personne. Vous occupez provisoirement le corps de cette jeune femme. Elle s'appelle Faelan, c'est une sorcière qui passe de temps en temps au manoir afin de consulter les livres. Sa nature fait d'elle un réceptacle idéal pour les esprits errants, j'imagine que vous n'êtes pas la première à le faire si ça vous rassure. »

Adrian devait admettre qu'il ne connaissait pas grand-chose de la demoiselle, mis à part ce qu'il en avait appris d'elle au cours de leur voyage dans la demeure familiale. Cela dit, l'Archimage savait effectivement qu'elle pouvait être un corps parfait pour des esprits perdus. Peut-être même que ses émotions négatives à l'encontre d'Adrian avaient attirées celles de June ? Ce n'était pas si improbable. En tous les cas, le manoir avait reconnu la demoiselle comme étant autorisée à entrer, c'était bien la preuve que quelque chose avait changé chez Faelan.

« Je crois que vous deviez avoir besoin de faire ou de dire quelque chose et que c'est pour cette raison que votre esprit a été attiré par son corps. C'était un moyen de réaliser vos objectifs en suspens avant de pouvoir être en paix. »

Il avait tout de même du mal à croire que ce soit lié au manoir, ou même à lui. Ou alors c'était pour une raison négative, c'était évident. Adrian ne pensait pas mériter sa gentillesse ou même sa compréhension, il était donc assez logique qu'elle soit venue ici pour lui demander de passer un message à sa famille, ou pour lui reprocher ses malheurs et l'empêcher de refaire mal à quelqu'un d'autre.

Après une légère pause, le centenaire reprit finalement la parole d'un ton un peu hésitant.

« Vous vouliez peut-être que je fasse passer un message à votre famille ? »

Si elle se souvenait de ce qu'elle voulait faire bien entendu. Maintenant qu'elle avait réalisé qu'elle était morte, c'était peut-être le cas, mais sinon... ils allaient devoir deviner ensemble ! Parce qu'il était évident qu'il n'allait pas pouvoir laisser Faelan dans cet état durant des jours.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 22 Mai 2019 - 20:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

June baissa honteusement les yeux. Comment arrivait-on à oublier sa propre mort? La mort elle-même était particulièrement complexe, apparamment. Elle secoua doucement la tête en pensant au corps qui n'était pas du tout le sien mais qu'elle contrôlait comme si de rien n'était. La rouquine ne se souvenait pas du tout d'avoir physiquement pris le contrôler d'un corps, elle se souvenait que d'une espèce de porte lumineuse qu'elle avait saisi. Peut-être que les esprits percevaient les choses différemment dans l'au-delà, parce que clairement, c'est là où elle avait erré pendant longtemps.

L'ancienne assistante écouta attentivement les réponses d'Adrian. Son ancien patron lui révéla, qu'effectivement, il connaissait la personne qu'elle possédait en ce moment. Le prénom de la jeune femme sonnait particulièrement irlandais ce qui força un sourire de la part de June qui songea à ses propres origines.

- Je ne sais pas s-si ça me rassure, rétorqua plus calmement la jeune femme qui osa lever les yeux vers Eldoth. C-C'est comme dans les films, du coup? J-Je suis ici parce que j'ai encore... quelque chose à accomplir, ou des regrets, ce genre de chose...

Elle n'était pas une cinéphile grandiose, mais l'ancienne assistante d'Eldoth avait visionné plusieurs films et lu divers ouvrages dont les histoires se rapprochaient un peu de ce qu'elle vivait présentement. Ces films et ces livres n'avaient probablement pas été écris par des gens connaissant réellement le monde du surnaturel ou ayant vécu ce qu'elle vivait aujourd'hui, mais ça lui faisait du bien de pouvoir comprendre sa réalité en se fiant à la fiction d'autrui.

June songea ensuite plus sérieusement à sa condition. En un sens, elle croyait avoir accompli ce qu'elle désirait faire. Au cours des sept secondes où elle était restée vivante après avoir été percuté par la voiture, sa dernière pensée avait été pour Adrian et son regret de ne pas être venu le voir une dernière fois pour réellement mettre une conclusion saine à leur relation amicale, certes, mais également de travail. Techniquement, n'était-ce pas ce qu'elle avait fait en arrivant dans le manoir? Ne venait-elle pas de faire cela? Étrangement, elle ne semblait pas disparaître après avoir accompli ce qu'elle pensait être son regret le plus intense. Ses épaules s'affaissèrent lourdement.

La jeune femme s'agita un peu lorsqu'Adrian mentionna sa famille. Un voile de tristesse masqua le visage emprunté.

- J-Je ne sais pas, si c'est une bonne idée, dit-elle d'une toute petite voix, bien incertaine. Même si elle désirait fortement reprendre contact avec les siens, elle n'avait pas l'impression qu'il s'agissait de la véritable raison de son retour surnaturel. Enfin bon, Eldoth était ce qu'il était, il comprenait certainement mieux les entités comme elle, qui était-elle pour offrir son opinion? J-j-je suis désolée, je ne voulais pas vous remettre en question. Je ne peux pas priver, elle hésita un peu, Faelan de son corps...

La possession de ce corps étranger n'était pas différent qu'un vol et June n'était pas une voleuse! Elle était une femme honnête et sincère qui avait travaillé dure toute sa vie! Elle n'avait pas été récompensé par l'amour de celui a qui elle avait dédié son affection pendant longtemps, mais elle croyait sincèrement avoir eu... une vie décente. De son vivant, elle avait vécu des évènements très extraordinaires grâce à Eldoth et elle continuait d'en vivre même dans la mort!

L'ancienne assistante du légionnaire était en fait fort reconnaissante de l'existence qu'Adrian lui avait prodigué.

- Je... j'aimerais savoir... monsieur Pennington, elle marqua une pause avant de poser une expression plus sérieuse sur Eldoth qui demeurait à proximité, comment avez-vous pris... mon décès? Ses joues se tintèrent d'un rose embarrassé. Sa question était sincère. Elle savait au plus profond d'elle-même qu'ils avaient eu une bonne relation pendant plusieurs années, en un sens, elle voulait croire que sa disparition soudaine avait eu l'affecter d'une manière ou d'une autre. C... Comment vous sentez-vous? Êtes-vous en santé? J'espère réellement que vous allez bien... depuis tout ce temps.

June se mis à jouer nerveusement avec ses doigts. Une soudaine pensée lui vint et elle songea à sa mère qui aurait pu avoir l'audace d'harceler son héro favori après sa mort. Elle espérait beaucoup que cela ne fut pas le cas.

- Avez-vous... assisté à mes funérailles?

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Mai 2019 - 9:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Il comprenait qu'elle soit en proie au doute lorsqu'il proposa de parler à sa famille. Cette dernière avait beau vivre dans un univers où la magie existait, elle n'y croyait pas forcément. En vérité, le mage ignorait quasiment tout de la famille de June : ils n'en parlaient que très rarement et il ne savait donc pas quelle était leur position vis-à-vis de toutes ces choses. Il ne savait même pas si la famille en question le jugeait responsable de la mort de la jeune femme ! Ils n'avaient pas eu de contact après sa disparition, ce qui poussait Adrian à songer que c'était bel et bien le cas. S'ils n'avaient rien eu à lui reprocher, ils auraient accepté son offre de se rencontrer, mais ils ne l'avaient pas fait. D'un côté, Adrian pouvait les comprendre. Mais d'un autre, ça le désolait quelque peu.

Il resta donc silencieux tout en l'écoutant avant de la rassurer lorsqu'elle commença à s'inquiéter.

« Ne vous tracassez pas pour moi et pour Faelan, elle retrouvera son corps, ne vous inquiétez pas. »

Il était évident que June n'allait pas rester ici pendant des jours entiers ! Adrian espérait bien pouvoir l'aider à s'apaiser un peu et à trouver enfin la paix, mais il ignorait s'il était le mieux placé pour le faire. Elle devait lui en vouloir avant de disparition, il était logique qu'elle soit venue ici, non ? Bien sûr, le mage s'était toujours montré attentionné et poli avec elle, mais il l'avait tout de même repoussée en refusant de laisser leur relation déborder sur quelque chose de plus romancé. Il l'avait blessée, malgré lui.

Arriva alors la question sur son décès. Adrian fut bien incapable de dissimuler la légère moue attristée qui se dessina sur son visage, puis haussa légèrement les épaules lorsqu'elle s'inquiéta pour lui. C'était bien elle ! Elle était morte et elle se souciait de savoir comment il allait. Un léger sourire triste ourla ses lèvres à cette pensée, avant d'être remplacé par une expression surprise lorsqu'elle lui parla des funérailles.

« Bien évidemment June. Nous avons travaillé ensemble pendant dix ans et même en dehors de cela, vous savez que je vous apprécie. » Il parlait au présent. « Sallah aussi est venu. »

Il avait une sincère affection pour la demoiselle, même si Sallah restait Sallah et qu'il ne l'avait jamais vraiment montré. Un léger soupir lui échappa avant qu'il n'enchaîne.

« J'ai très mal pris votre décès June. Je sais que c'est de ma faute. Vous étiez là-bas parce que vous aviez un nouveau travail et c'est à cause de moi que vous avez dû en changer. C'est un fait : si vous aviez travaillé pour moi à ce moment, vous seriez encore ici. »

Elle pourrait difficilement le contredire après tout ! Bien sûr, il pouvait se rassurer en se disant que personne n'avait obligé June à tomber amoureuse de lui, ou encore à lui avouer ses sentiments, mais c'était faux. Il ne s'était pas montré assez attentionné avec elle, voilà tout. Adrian s'était comporté comme un égoïste et n'avait pas songé au fait que son refus pourrait avoir un impact plus important qu'il ne le pensait. Ils auraient dû en parler sérieusement et trouver un terrain d'entente au lieu qu'elle ne se sente obligée de parler. Mais c'était le passé et le ruminer n'y changerait malheureusement rien.

« Je pense que vous êtes venue ici pour ça. Vous avez dû m'en vouloir de ce qui vous est arrivé et je pense que vous vouliez me le faire savoir. Je ne vous en voudrais pas si c'était le cas vous savez. J'y pense très souvent, je sais ce qu'il en est. » Quasiment tous les jours en fait. « J'aimerais pouvoir vous aider à aller mieux. Et m'excuser de ne pas avoir été à la hauteur durant tout ce temps. J'aurais dû être là quand vous aviez besoin de moi. »

Il avait esquivé la question concernant sa propre santé, ne tenant pas à parler de lui dans un moment aussi important. De toute manière, ça n'avait guère d'importance. Il avait plus de cent ans et vivait encore alors qu'une jeune femme d'à peine trente ans était morte par sa faute. Sa santé était bien le dernier de ses soucis !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 23 Mai 2019 - 22:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

June examina intensément son ancien patron osant même jusqu'à le fixer dans les yeux, une action qu'elle n'aurait certainement jamais fait de son vivant. Étrangement, savoir qu'elle était morte lui donnait une nouvelle conscience d'elle-même. À quoi bon demeurer timide et docile alors que logiquement, il n'y avait plus aucune chance qu'elle souffre de quelconques conséquences? Évidemment, elle ne se considérait pas plus brave ou charismatique qu'avant, mais quelque chose avait subitement changé. Les psychologues appelaient ça de l'affirmation de soi, songea-t-elle intérieurement.

- J'espère qu'elle retrouvera son corps, rétorqua doucement la jeune femme en hochant vivement la tête. Elle a l'air un peu effrayante, j-j'ai l'impression... qu'elle pourrait... me casser la figure.

Le rouge lui monta aux joues. Depuis qu'elle ne se voyait plus physiquement comme elle l'avait été de son vivant, elle pouvait pleinement examiner l'apparence de son réceptacle. Cette étrangère, Faelan, était majoritairement vêtue de noir, elle possédait l'image typique qu'on pouvait se faire d'une « sorcière moderne ». Même si les expressions de son visage était celles créées par la personnalité plus souple, plus douce de June, cette dernière pouvait deviner un caractère beaucoup plus insoumis chez la femme possédée.

Un voile de tristesse passa sur son regard lorsqu'il admit avoir été présent à ses funérailles. Lorsqu'il mentionna également la présence de Sallah, la jeune femme reniffla un bon coup et essuya une larme prête à fuir le coin de son œil. Elle avait toujours bien aimé Sallah. Tout le monde dans le manoir Pennington l'avait toujours bien traité. Elle baissa doucement la tête en songeant aux bons souvenirs qu'elle attribuait toujours à son temps à travailler pour son plus grand héro, Eldoth. Sa vie n'avait pas été triste et solitaire.

Lorsqu'il se remit à parler, June releva vivement la tête. Elle n'arrivait pas à croire ce qu'elle venait d'entendre. Était-ce réellement ce qu'il pensait? La jeune femme était tellement abasourdie qu'elle demeura muette pendant que le légionnaire continuait à parler. Elle s'était remise à le regarder sérieusement, la tête un peu penché sur le côté. Adrian n'y était pour rien. Qu'aurait-il pu faire? Elle était celle qui avait décidé de prendre du recul et de disparaître comme une voleuse! Eldoth n'était pas non plus celui qui l'avait heurté avec sa voiture. L'ancienne assistante secoua brusquement la tête, n'y croyant pas ses oreilles. Elle remarqua également qu'il n'avait pas répondu réellement à sa question lorsqu'elle l'avait questionné sur sa santé.

La pauvre jeune femme secoua doucement la tête.

- Est-ce vraiment ce que vous avez pensé toutes ces années? S'enquit-elle à voix basse d'une voix un peu tremblante. Ce... Ce n'était pas vous... au volant de la voiture, ajouta-t-elle ensuite en se mettant à triturer nerveusement ses doigts.

Elle détourna son attention vers le miroir et s'examina en silence ou plutôt, elle examina Faelan. À nouveau honteuse, elle baissa les yeux.

- Vous savez, monsieur Pennington, j'aurais aussi pu me faire happer par une voiture à l'extérieur du manoir. June jeta un coup d'oeil à son héro favori. Je ne sais pas si je crois au d-destin ou... ce genre de chose, mais... vous, elle marqua une pause, vous n'auriez pas pu me protéger... de l'inévitable.

La jeune femme se mise à faire les cent pas, pensive. Elle n'était pas certaine de la démarche à suivre, mais elle pensait sérieusement qu'il était innaceptable pour Adrian de se sentir ainsi coupable de son trépas. Les accidents subvenaient tous les jours et même aux meilleurs d'entre eux. Certains pouvaient penser que c'était injuste, mais en fait, cela n'était que la vie.

Au final, elle s'arrêta promptement et se tourna doucement vers le légionnaire en silence avant de lever bravement la tête dans sa direction.

- Ce n'est pas de votre faute, monsieur Pennington, déclara subitement June d'un ton confiant et ferme. Un sourire rassurant ourla le coin de ses lèvres. Ce n'est pas de votre faute, répéta-t-elle une autre fois.

La jeune femme le considéra un moment, un sourire toujours aux lèvres.

- Vous savez, je... j'ai, elle rougit doucement, j'ai été blessé lorsque vous m'avez rejeté, c'est vrai, elle allait replacer ses lunettes nerveusement lorsqu'elle s'en souvint qu'elle n'en portait pas, à proprement parler, mais je ne ressens aucune colère, aucune revendication... monsieur Pennington.

Une boule se forma dans sa gorge et elle renifla.

- Si être à la hauteur pour vous avait été de faire semblant d'avoir des sentiments réciproques, elle marqua une pause, vous n'auriez plus été la personne de qui je suis stupidement tombée amoureuse, haha.

Elle essuya nerveusement quelques larmes qui s'échappèrent de ses yeux. Elle était peut-être morte, mais les émotions la frappèrent toujours aussi durement. C'était un peu rassurant de sa voir que même si elle était un esprit ou peu importe ce qu'elle était désormais, elle était toujours humaine, en fait.

- Je ne crois pas que vous auriez pu m'aider à réparer mon cœur brisé, dit-elle en secouant doucement la tête.

June accompagna cela d'un sourire un peu amusé. C'était un peu amusant d'imaginer l'homme qu'elle aimait tenter de « l'aider » alors qu'il était la cause de sa tristesse. Assurément, il était tout à fait normal d'être triste après se faire rejeter comme ça. À croire que Eldoth était un homme un peu naif, en un sens.

- En fait, je n'en voulais qu'à moi-même, elle renifla, monsieur Pennington, vous savez, je ne suis pas certaine que je crois en Dieu ou un être supérieur, elle marqua subitement une longue pause en pensant soudainement qu'elle allait peut-être aller en enfer si elle ne croyait pas en Dieu?

Un silence vraiment inconfortable se plaça entre le légionnaire et son ancienne assistante pendant lequel elle parut très pensive.

- Peu importe... c-ce que je voulais dire, bafouilla June, ma mère était un peu plus croyante et pratiquante que moi et je suis déjà allée à l'Église, à quelques reprises et il y a... cette phrase que j'ai retenue.

La jeune femme prit une longue inspiration et expira doucement.

- Ça... vient de la bible et ça va dans ce sens : « L'ami aime en tout temps, Et dans le malheur il se montre un frère. » cita calmement la jeune femme. Peut-être que son cerveau avait enregistré clairement cette phrase pour ce jour en particulier.

Elle soupira doucement.

- Bref, c-ce que je veux dire, c'est, euh, bah, la jeune femme hésita, embarrassée, c'est que nous avions pas de s-sentiments... amoureux réciproques, mais... hm, nous n'étions pas des ennemis. Vous aviez une forme d'amour pour moi, e-e-enfin je crois, hm...

Ces mots sortaient un peu dans tous les sens, elle n'était pas certaine que son ancien patron puissent comprendre ce qu'elle voulait dire, mais elle était un peu triste de savoir qu'il se sentait le moindrement coupable de sa disparition. C'était sa décision lorsqu'elle avait choisi un nouvel emploi. Son seul véritable regret était de ne pas avoir proprement dit aurevoir à Adrian.

June redressa subitement la tête et s'approcha timidement d'Eldoth. Elle lui sourit avant de passer ses bras autour de sa taille pour l'enlacer amicalement. L'ancienne assistante d'Eldoth enfouit son visage d'un rouge cramoisi contre son torse. C'est aussi à ce moment-là qu'elle comprit que Faelan était une femme plutôt grande. En fait elle était de la même taille que le magicien avec ses talons hauts!

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 25 Mai 2019 - 10:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Lorsque June parla de Faelan, Adrian ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire. Il était vrai que la jeune femme n'avait pas l'air forcément très commode de prime abord ! En vérité, le mage se sentait encore un peu... mal à l'aise lorsqu'il était en sa présence. C'était à cause de cette sorte de froideur et de méfiance qui se dégageait d'elle et qui lui donnait presque envie de s'excuser d'être un homme. Mais elle n'était pas mauvaise, même s'il se demandait toujours pour quelle raison le manoir avait jugé utile de lui interdire l'accès.

« Elle n'est pas mauvaise, je vous rassure. »

Il ne voyait pas trop quoi dire de plus, de toute manière il y avait de fortes chances pour que June oublie tout une fois passée de l'autre côté et que Faelan ne garde aucun souvenir de cette possession !

Adrian nota toutefois que sa réponse au sujet de sa culpabilité sembla étonner June. Il était vrai que malgré leur amitié de dix ans, le mage ne s'était jamais montré très prolixe sur ses pensées ou ses émotions. Une pudeur très naturelle vu son âge, mais qui pouvait parfois donner aux autres l'impression qu'ils ne valaient rien à ses yeux – et donc les étonner lorsqu'il s'inquiétait à leur sujet. June avait sans doute dû penser qu'il ne se souviendrait même pas d'elle après sa mort ! Pas très étonnant qu'elle lui ait demandé s'il était venu à son enterrement.

Quoi qu'il en soit, malgré les paroles rassurantes et pleines de bon sens de son ancienne assistante, le mage ne put s'empêcher de hausser les épaules, un léger sourire triste collé aux lèvres.

« On ne peut pas le savoir malheureusement. »

Pourtant, Adrian savait qu'elle avait raison ! Elle aurait pu se faire écraser n'importe où, même en continuant de travailler pour lui. Mais peut-être que cette culpabilité était une excuse pour ne pas s'excuser de l'avoir fait fuir ? Possible. Il n'avait jamais été fin psychologue et préféra rester silencieux, même lorsque la jeune femme face à lui essaya de lui prouver le contraire de ce qu'il ressentait.

Comme June lui avoua finalement qu'elle ne lui en avait pas voulu de l'avoir repoussée, Adrian ressentit un léger soulagement, mais cela n'effaçait pas tout le reste. Il soupira légèrement comme elle énonçait avec justesse qu'il n'aurait rien pu faire pour la consoler. Faire semblant de l'aimer n'aurait jamais été une possibilité et il ne l'avait même pas envisagée bien sûr, mais il aurait sans doute pu essayer de lui expliquer, non ? Quoique. Les sentiments ne s'expliquaient pas, elle avait besoin de s'éloigner, voilà tout.

Adrian se sentait bête. Il savait qu'elle avait raison, mais cela ne l'empêchait pas de ressentir la même culpabilité en sachant qu'elle était morte. Cela dit, il culpabilisait pour tous les gens décédés avant lui. Une véritable malédiction lorsque vous étiez immortel. Son silence persista alors que June se montrait pleine de bon sens comme toujours et cette constatation lui réchauffa un peu le cœur. Tout comme le geste qu'elle eut ensuite. Ce n'était tellement pas June, mais en même temps tellement elle... Ils n'avaient jamais été très doués pour les démonstrations affectives et Adrian n'avait jamais été franchement tactile, mais c'était différent cette fois-ci. June risquait de disparaître d'un moment à l'autre, aussi le mage oublia-t-il sa réserve habituelle afin de passer ses bras autour de Faelan en agissant comme s'il s'agissait réellement de son ancienne assistante.

« Vous avez raison June. Vous avez toujours été plus qu'une assistante ou même qu'une simple amie pour moi, je ne l'ai pas assez dit, je le sais bien. Mais ce n'est pas parce que je ne l'exprimais ou ne le montrais pas que ça n'existait pas. » Il inspira profondément. « J'espère que tout cela vous permettra d'être en paix. »

Il avait glissé sa main dans le dos de la jeune femme et la serra légèrement dans ses bras comme pour exprimer autrement ce qu'il cherchait à dire. Il n'y avait qu'à espérer que Faelan n'allait pas tout à coup reprendre son corps, ou elle risquait rien de terminer ces charmantes retrouvailles par un coup de pied bien placé. Fort heureusement, le mage était bien trop concentré sur ces dernières paroles pour songer aux conséquences d'un retour de la magicienne Irlandaise !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 30 Mai 2019 - 17:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

Des larmes silencieuses roulaient sur les joues colorées de June qui demeura pressée contre le légionnaire. En un sens, elle savait que ce serait probablement la dernière fois où elle pourrait profiter des joies de la mortalité, alors elle en profita. La mort la rendait peut-être un peu plus courageuse qu’à son habitude, mais elle était sincèrement heureuse de ne pas être devenue un esprit malin ou ce genre de chose, pas qu’elle s’y connaissait vraiment en réalité.

Elle renifla en songeant à tous les bons souvenirs qu’elle avait dans le manoir de l’archéologue et ailleurs. Autre que sa famille immédiate, le légionnaire devait avoir été l’une des personnes les plus importantes dans sa vie ordinaire. L’ancienne assistante ne savait pas comment elle s’était retrouvée à nouveau parmi les vivants et encore moins à la porte de son ancien patron. La jeune femme ne se souvenait pas d’un quelconque paradis, d’anges ou de n’importe quoi d’autre. Peut-être qu’il n’y avait rien après la mort. Non, cette pensée était illogique puisqu’elle était là, clairement il devait y avoir quelque chose après la mort.

Un sourire un peu idiot apparut aux lèvres de la rouquine lorsque l’archéologue reprit la parole. Même si ça lui faisait chaud au cœur, une partie d’elle-même pensait toujours qu’elle ne méritait pas une telle gentillesse!

- Vous êtes gentil, dit-elle doucement, elle s’éloigna un peu en rougissant et prit délicatement les mains de l’homme dans les siennes. Elle lui sourit gentiment en reniflant. Je suis désolée d’être partie aussi abruptement, mais les choses sont ce qu’elles sont. June n’était pas triste, ou du moins, elle ne l’était plus. M-Moi… je suis en paix, j-j ’espère que vous, Eldoth, vous le serez aussi.

June hocha doucement la tête. Une sensation de bien-être immense l’agita de l’intérieur et elle se sentit lentement, mais sûrement, en train de flotter. Le chauffage sembla monter légèrement dans la pièce alors que l’ancienne assistante considérait silencieusement le légionnaire, un sourire un peu rêveur aux lèvres.

- V-vous savez, si vous ne pouvez pas lui offrir mon vieux poste, peut-être qu’elle aimerait travailler pour vous. Elle renifla. Je dis ça, j-je… je ne dis rien.

Ses yeux dévièrent en direction des mains de l’homme qu’elle sentait de moins en moins dans les siennes. Une vague déception passa dans son regard, mais rien de bien toxique. Peut-être qu’un jour, ils se retrouveraient au paradis ou peu importe l’endroit où elle se rendait après cette rencontre! Elle aurait bien aimé un chien guide spirituel ou un truc du genre!

- J-Je m’en vais, Monsieur Pennington. C’était déjà fini, elle se sentait disparaître. C’était curieux comme sensation, rien qu’un mortel ne pouvait expérimenter. N-Ne pensez plus… à moi avec tristesse. Sinon… Sinon je reviendrai!

La pauvre clamait cela alors qu’elle ne savait même pas comment elle avait possédée Faelan en premier lieu! Cependant, elle se le promettait! Même dans la mort, elle désirait se montrer utile à son ancien patron!

- Qu… Qu’est-ce qu’ils disent dans les films? Elle fit mine de réfléchir. Nous nous reverrons un jour de l’autre côté? Ah… N-non… c’est un peu morbide. Je suis désolée! Malgré cela, elle ne pu empêcher un sourire un peu hilare se peindre sur son visage. J-Je… je crois qu’elle va tomber…

Un clignement de paupière, puis June disparu, peut-être pas pour de bon, mais elle s’était volatilisée. Une brise étrange passa dans le bureau, puis plus rien. La température redevint ce qu’elle était au début et les mains de la sorcière s’agrippèrent agressivement à celle du magicien. Sa manicure s’enfonça un peu dans la peau du pauvre homme. Faelan inspira ensuite vivement comme si elle avait retenu sa respiration pendant plusieurs minutes et ses pupilles verdâtres se posèrent rapidement sur le visage de l’archéologue.

- El...doth, souffla vaguement une voix Irlandaise qui semblait avoir pris un verre de trop.

Faelan marqua une pause pendant laquelle elle examina vivement les alentours en se demandant où elle était. « Bon retour » souffla une voix glaciale et sarcastique dans le fond de son crâne.

- Adrian? S’enquit subitement l’Irlandaise sans la moindre trace de la voix de celle qui avait emprunté son corps précédemment. Elle arpenta à nouveau les alentours du regard. Son dernier souvenir était celui où elle était à l’extérieur du manoir, irritée en regardant la porte d’entrée. Que… quoi…

Ses yeux descendirent en direction de leurs mains qui étaient toujours liées. La jeune femme eut un sursaut et lâcha rapidement les mains mâles en examinant les petites marques qu’elle avait laissées avec ses jolis ongles. Confuse, elle examina attentivement ses propres mains, puis le visage du légionnaire à nouveau. Elle secoua doucement la tête.

- Est…Est-ce que j’ai défoncé la porte? Sur cette question, elle se précipita vers le couloir pour examiner l’entrée du manoir. Une expression de soulagement se dessina sur son visage lorsqu’elle s’aperçut que tout était parfaitement normal!

C’était complètement stupide de croire qu’elle aurait pu défoncer la porte du manoir de Pennington! Elle n’en connaissait pas les secrets, mais était bien la première à reconnaître qu’il y avait de puissantes protections magiques à l’œuvre dans cet endroit! Ça n’allait pas être une petite sorcière de pacotille comme elle qui arriverait à faire du dommage au bâtiment. À la suite de cette pensée, elle reprit soudainement conscience de la réalité et du fait qu’elle n’était pas supposée être ici!

Confuse à nouveau, elle se tourna à nouveau vers Adrian lorsqu’elle renifla subitement. Était-elle en train de morver? La jeune femme contourna à nouveau le magicien pour s’examina dans le miroir et découvrit que son mascara combattait fidèlement un assaut aqueux qu’elle devina être des larmes. Des larmes! Ses joues étaient un peu boursoufflées et elle était complètement hideuse! Elle se pinça les joues.

L’enfant de Samhain se tourna à nouveau vivement vers le propriétaire des lieux et le considéra longuement. Pourquoi ressentait-elle une profonde tristesse soudainement en le voyant? Elle soupira, puis remarqua ensuite certains résidus sur son gilet. Quelqu’un lui avait morvé dessus. Elle renifla. Est-ce que c’était elle? Non, Faelan ne pleurait pas pour personne ni pour elle. En revanche, elle ne pu empêcher un grand élan empathique concernant Adrian. Ça ne pouvait être elle, alors c’était quelqu’un d’autre.

- C’est… arrivé à nouveau, n’est-ce pas? L’Irlandaise évita de tomber dans les détails, ils savaient tous les deux de quoi elle parlait. Elle s’approcha doucement du magicien. Je… Depuis quand elle était hésitante comme ça? Tu as l’air… différent. Est-ce que tout va bien? Est-ce que... j'ai fait quelque chose de mal... encore?

Une expression sincèrement inquiète anima son visage encore un peu rougi par les émotions précédentes de June.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 1 Juin 2019 - 10:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5171
ϟ Nombre de Messages RP : 1808
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 120 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
RP : 3/2 (fermé)
Adrian n'avait pas songé que le retour, même bref, d'une ancienne connaissance puisse ainsi arranger les choses. Jusqu'à présent, toutes les possessions dont il avait été témoin s'étaient avérées désagréables. Aussi bien pour lui que pour la victime. Il resta silencieux face aux paroles de son ancienne assistante, se demandant si elle avait raison en parlant de Faelan. Il n'avait pas cherché à comprendre pourquoi le manoir lui avait barré l'accès, il s'était contenté de l'oublier. Ou du moins d'essayer, ce qui n'était pas son fort.

Ses pensées se bousculaient dans son esprit alors que la jeune femme reprenait, sentant visiblement que son départ approchait à grands pas. Adrian se sentait tiraillé entre soulagement et tristesse. Il serait toujours triste en pensant à elle, mais peut-être qu'avec le temps, ces mots finiraient par lui faire comprendre qu'il devait arrêter de culpabiliser pour toutes les mauvaises choses qui se passaient autour de lui ?

« À bientôt. »

Parce qu'il savait qu'il n'était pas éternel. Juste un peu plus vieux que la norme. Avec un peu de chance, son rôle prendrait bientôt fin et il pourrait retrouver tous les gens qu'il avait dû laisser derrière lui. Lorsque vous aviez plus d'amis de l'autre côté que sur Terre, la mort finissait par ne plus vous effrayer !

Quelques secondes plus tard, une légère douleur rappela Adrian à la réalité. En baissant les yeux sur ses mains, il constata que la jeune femme y avait enfoncé ses ongles. Faelan devait être de retour ! Il s'estimait plutôt chanceux de ne pas avoir récolté un coup de genou bien placé vu leur proximité. Relevant les yeux vers le visage de l'Irlandaise qui avait changé d'expression, il releva le fait qu'elle l'avait appelé par son surnom héroïque. Il n'y avait qu'à espérer qu'elle ne s'en souviendrait pas une fois bien remise !

Comme Faelan retirait finalement ses mains des siennes, Adrian les glissa dans son dos pour reprendre son expression habituelle... ou du moins tenter. Ces retrouvailles l'avaient touché plus qu'il ne l'aurait songé et il ne se sentait pas vraiment capable de retrouver son masque de neutralité habituel. Au lieu de cela, le centenaire se contenta de rassurer la demoiselle sur la manière dont elle était entrée dans le manoir.

« Non, je vous ai ouvert la porte tout simplement. »

Comme elle revenait vers lui, Faelan sembla réaliser que son apparence avait été quelque peu altérée. Elle avait l'air de sortir d'un moment éprouvant et il était logique qu'elle en soit étonnée ! Mais Adrian ne la trouvait pas affreuse pour autant, même s'il garda ses pensées pour lui bien sûr. Au lieu de l'ouvrir, le mage attendit sagement que Faelan ne l'interroge sur ce qui s'était passé.... ce qui ne tarda guère. Secouant légèrement la tête pour la rassurer, il glissa en même temps sa main dans sa poche afin d'en tirer un mouchoir propre en tissu.

« Non, vous n'avez rien fait de mal, ne vous inquiétez pas. » Il s'approcha légèrement et lui tendit le bout de tissu. « Je crois que vous avez servi de réceptacle à l'âme de June, mon ancienne assistante. Elle a toujours été... hésitante dirons-nous. C'est normal. » Mais elle le savait sans doute mieux que lui, ce n'était pas sa première expérience du genre semble-t-il. « Je ne sais pas pourquoi elle l'a fait, je suis désolé que vous vous soyez trouvée là à ce moment. » Ce qui l'étonnait assez, mais il ne le précisa pas. « Vous voulez vous rafraîchir un peu ? Vous avez où est la salle d'eau si jamais. Vous voulez quelque chose à boire ? »

Il ne savait pas trop quoi dire d'autre. Cette situation était un peu... bizarre et embarrassante. Il avait besoin d'un peu de repos et de réflexion avant de savoir quoi faire.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Juin 2019 - 18:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 606
ϟ Nombre de Messages RP : 252
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tous les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Les mots que je ne t'ai pas dits


« I don't want to be a damn tragedy » - Unknown

Faelan considéra longuement le trentenaire en silence. Son ancienne assistante avait pris possession de ce son corps? L’enfant de Samhain n’avait pas de mal à y croire, elle se disait simplement qu’il s’agissait d’une bien drôle de coïncidence que celle-ci décide de faire sa visite aujourd’hui plutôt que quelques mois plus tôt avant de ne se faire refuser l’accès au manoir de Pennington. Peut-être que c’était mieux ainsi, quelque chose lui disait que si cet évènement c’était produit bien auparavant, elle n’aurait pas eu une réaction aussi « douce » que maintenant.

- Merci, souffla doucement la sorcière en saisissant le mouchoir de tissu. Les mouchoirs de tissus, ce n’était pas tous les jours qu’elle apercevait quelqu’un qui en utilisait encore.

La seule autre personne qu’elle connaissait en posséder était sa grand-mère comme si cette dernière provenait d’un autre siècle. L’ectomancienne épongea ses yeux encore humides des émotions qui n’étaient clairement pas les siennes même si elle était bien heureuse d’être à nouveau face à face avec Adrian. Un petit sourire narquois ourla le coin de ses lèvres lorsqu’il mentionna ne pas connaître la raison pour laquelle son ancienne employée avait visité le monde des vivants.

- Adrian, c’était clairement pour te voir, elle secoua doucement la tête. Je n’arrive même pas à savoir si tu omets la réalité par désire d’intimité ou de naïveté. Elle arriva à rire un peu, doucement sans chercher à froisser son égo masculin. Elle devait avoir… des choses à régler.

Un jour, peut-être arriverait-elle à contrôler les esprits qui venaient à elle et qui décidaient de prendre le contrôle sans permission. Pour commencer, elle devrait probablement apprendre la version des faits des âmes errantes qui venaient frapper à sa porte sans attention la permission d’entrer. Si cette June était bel et bien l’ancienne assistante d’Adrian, Faelan doutait qu’il s’agissait d’une femme mauvaise, à la base. Hélas, lorsque l’on mourait, l’esprit devenait parfois corrompu par les émotions, les regrets et tous les poisons de la vie. En revanche, puisque le magicien allait visiblement très bien, June ne devait pas avoir été très méchante.


- Oui, je sais où est la salle d’eau, j’ai quand même… passé beaucoup de temps ici. Elle marqua une pause inconfortable. Je veux bien boire du fort comme du whiskey. La jeune femme tenta de conserver une expression tout à fait neutre, mais ses lèvres se fendirent rapidement en un sourire hilare. Je rigole, voyons, de toute façon je sais que tu n’as aucun poison amusant dans tes armoires, j’ai déjà regardé.

Ces dernières paroles sonnaient comme si elle avait déjà fouillé le manoir, mais elle ne s’était contentée que de jeter un coup d’œil dans les armoires de la cuisine où il aurait été possible de dénicher une goutte d’alcool, mais non, il n’y avait rien dans les cuisines du trentenaire qui avait tout à fait la tête et le portefeuille pour s’offrir une bonne bouteille de vin une fois de temps en temps. À moins qu’il ne les cachât ailleurs…

- Je veux bien… un verre d’eau avec une tranche de citron, annonça la sorcière avec un regard plutôt nostalgique. Je… Je ne vais pas te déranger longtemps, maintenant que je suis là, en un seul morceau, j’ai quelques mots à dire et après je te laisserai tranquille.

« Pour toujours, si tu veux » songea-t-elle sombrement par la suite. Elle s’excusa brièvement et lui dit qu’elle le rejoindrait dans le salon près de l’entrée après s’être rafraîchi un peu dans la salle d’eau. Elle y alla d’un pas rapidement et une fois seule, elle s’examina longuement dans le miroir. Depuis qu’elle s’était réveillée, il y avait un unique mot qui lui taraudait dans la tête. « Eldoth » se répéta intérieurement l’Irlandaise en s’examinant dans le miroir en silence. Le mot sonnait vaguement familier, mais sans plus. Faelan croyait presque que ce mot était une forme de trace laissée derrière par l’ancienne assistante de l’archéologue. Tout était possible.

La Morrigan se rinça le visage, soulagée du fait qu’elle n’y était pas allée trop fort avec le maquillage, ce matin-là. Si elle pouvait pardonner au magicien de l’avoir vu « émotive », elle ne pouvait l’autoriser à voir son visage déformer par le maquillage qui coule, cela aurait été une véritable honte! Comme si elle permettrait à un homme de ruiner son magnifique travail d’artiste!

Elle sortit de la salle cinq minutes plus tard et alla rejoindre Adrian dans le petit salon.

- Tu sais, au début, je croyais avoir un tas de choses à te dire, mais je me rends compte que ce n’est pas vrai, remarqua Faelan avant de prendre place dans un charmant fauteuil. Je ne sais pas quoi dire, c’est la réalité. J’imagine que je devrais en profiter pour dire que je suis désolée vu la façon dont le manoir m’a rejeté au cours des dernières semaines.

Faelan soupira doucement.

- Est-ce que tu vas bien, Adrian? S’enquit-elle subitement. Tu le cache bien, mais j’arrive tout de peine à percevoir que tu es perturbé et c’est soit causé par la visite de ton ancienne assistante ou par moi ou les deux! Une expression étrange se forma sur son visage pâle. Je ne te veux aucun mal.

La sorcière ne savait pas trop pourquoi elle ressentait le besoin de dire ces derniers mots. Oui, elle avait pensé quelques méchancetés lorsqu’elle était irritée de se voir aussi froidement refusé l’accès au manoir subitement, mais c’étaient les émotions qui parlaient à ce moment-là. Elle ne se pensait pas réellement capable de faire du mal au magicien, à moins d’avoir de véritables bonnes raisons.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

 
Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ]
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_6Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_8


Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_1Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_2bisLes mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_6Les mots que je ne t'ai pas dits [ Pv ♥ Adrian ] Categorie2_8

Sauter vers: