L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_1L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_2_bisL'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley)

 
Message posté : Lun 22 Avr - 13:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

Le bricolage, c’était un peu comme Adrian, elle avait appris ça sur le tas avec son père, ou le reste de son entourage, pour retaper un peu leur maison, ou encore quelques petits soucis dans leur village. Chacun mettait la main à la patte et au pire, on n’allait demander conseil à quelqu’un d’autre dans le village voire un peu d’aide. Chacun avait sa spécialité ou presque. Riley ce qu’elle adorait c’était la forge et travailler les métaux et elle se débrouillait pas mal. Le bois aussi. Par contre le plâtre et le beton, ce qui touchait à la plomberie ou encore l’éléctricité, c’était moins son truc, les deux derniers la dépassant facilement.

Adrian eut donc une tâche à faire et s’y apprêtant, Riley en profitait pour lui confier la vérité sur l’accident. Elle avait un peu merdé, mais elle n’aurait jamais pensé à ça. Pas qu’elle ne le soupçonnait pas, mais comme cela ne lui était jamais arrivé, ce n’était pas un risque qui lui sautait aux yeux. Des années et des années que ça ne lui avait rien fait, ou peut-être une fois ou deux…Elle partait trop confiante, perdu dans ses gestes mécaniques du quotidien. A quoi bon lui cacher, il comprendrait bien que les dessins sur les surfaces de son appartement était étrange et qu’il pouvait peut-être l’aider et lui être de bon conseil.

Adrian fut très attentif à toutes les informations qu’elle lui balançait. Il prit le temps avant de répondre et Riley opinait du chef quant aux barrières magiques pour se protéger. « Oui, je sais en faire, mais… C’est léger… A la hauteur de ce que je peux maitriser en fait. » lui répliquait-elle un peu vivement mais pas du tout sur la défensive. Elle n’aimait pas trop cette situation. Elle avait peur d’une possession ou d’un maléfice surtout. De la guigne ou pire encore… Un portail… Il y avait tant de chose de possible sans savoir l’origine. Elle n’avait pas envie de chercher et préférait se débarrasser de tout et vite. Mais bon jusqu'à maintenant y'a rien eu. J'ai plus trop peur, mais on n'est jamais à l'abris d'un risque. Il y a des choses qui peuvent prendre du temps à se manifester. Elle connaissait les principes de base en magie, mais ce n’était pas poussé et elle n’aurait jamais pu faire de lien entre les dessins et son origine.

Elle s’était éloignée pour aller chercher la masse pour s’occuper du mur. Elle en profitait pour lancer la radio et mettre un peu de musique. Elle se retournait alors pour le regarder un peu de haut, approchant en tenant son arme comme une guerrière. Le mur, elle allait en faire qu’une bouchée, alors Adrian… En une seconde, elle en aurait eu fini. Enfin, ce n’était pas pour lui même si regard se faisait un peu hautain. Il la prenait pour une idiote, elle n’aimait pas trop ça. Certes, elle ne respirait pas l’intelligence et avait tendance à agir et après réfléchir mais quand même… Elle ne s’énervait pas plus quand il lui proposait un endroit pour faire ses petites cérémonie mystique ; il cherchait seulement à la protéger. Et ses voisins aussi. « Mais ce n’est pas sensé arriver ! » Dit-elle pour sa défense en soufflant légèrement. « Vu ce que je fais, il n’y a vraiment aucun risque. Enfin, normalement… c’est très rare… » rajoutait-elle la fin plus vite et plus doucement.

« Baaaaah tout le temps… » répondit-elle sur sa fréquence de manipulation de ce genre. Elle était étonnée qu’il demande ça, c’était un peu ce qu’elle faisait de mieux. « Enfin, appelle ça expérience ou pas, j’en fais non stop. J’ouvre juste l’énergie des pierres. Tout le monde peut le faire tu sais, plus ou moins fortement selon tes affinités et ton expérience…. Sauf que d’habitude, je prends des pierres brutes ou des bijoux communs parce que la pierre m’intéresse… Mais aucun des bijoux normalement sans enchantement ne m’a jamais pété à la gueule… Le gars devait pas du tout savoir ce qu’il avait dans sa boutique. ». Elle marquait une pause pour se calmer. C’est sûr qu’elle ne réfléchissait pas toujours et qu’un truc finisse par lui sauter au visage ou qu’elle détruise quelque chose et qu’elle évite l’accident grave de peu, c’était pas si rare. Adrian avait raison et ça l’agaçait d’une certaine façon, surtout vis à vis d’elle. « C’est pas que ma faute… »

Elle s’était approché du mur, la masse posée nonchalamment sur son épaule et vint poser un moment ses yeux sur les traces, pensive. « Je sais bien que j'ai pas la lumière à tout les étages, mais pour le coup j’ai eu peur sur le moment… J’ai rien senti quand je l’ai acheté, je m’attendais vraiment pas à ça. » sa culpabilité parlait. « Pour ça aussi que je pense qu’il n’y avait rien de vraiment actif dans la pierre… Juste des résidus. » fit-elle en se penchant pour posé le plat de sa main sur une des marques. Encore une fois, pour s’assurer qu’il n’y avait rien qui en dégageait. Elle demandait aussi indirectement son avis à Adrian.

Riley finit par reculer d’un pas, attrapait alors sa masse, prit l’élan et donnait juste un premier coup sur le mur, plutôt tempérer. Pour voir... Rien. Elle y allait alors plus franchement et en moins de deux, le mur se brisait. On sentait que la demoiselle n’était pas de ses filles qui avait appris que la couture et la pâtisserie dans sa jeunesse.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Avr - 16:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Voir Riley s'énerver doucement, ou plutôt être sur la défensive tout en étant armée d'une masse ne le rassurait pas forcément. Elle ne lui avait pas semblé être le genre de femme qui pouvait tuer quelqu'un sur un coup de tête, mais bon. Être le premier Archimage tué par une femme armée d'une masse de chantier ne l'intéressait pas spécialement. Il fut donc assez rassuré quand elle tempéra sa contrariété et il sentit rapidement qu'elle se sentait coupable. Elle devait avoir pensé toute seule à ce qu'il venait de dire, pourquoi l'accabler encore plus ?

Assez gêné de l'avoir mise dans cette position, le centenaire baissa les yeux vers son parquet et continua son travail. Il attendit que le bruit de destruction du mur soit passé avant de lui répondre.

« Désolé, je ne suis pas très doué pour parler. Je ne vous accusais de rien, je sais que vous ne vouliez pas faire de mal à qui que ce soit. Désolé si j'ai laissé entendre que je vous trouvais irresponsable, ce n'est pas du tout le cas. » Il soupira légèrement. « Je dis ça parce que je parlais d'expérience. J'ai fait de grosses bêtises en matière de magie alors que je pensais ne rien faire de mal. La magie est... instable et même en maîtrisant parfaitement un domaine, on peut prendre des risques sans en avoir conscience, c'est juste ça. »

Il ne mentait pas. Après tout, il avait tout de même libéré l'esprit emprisonné d'un ancien Archimage devenu un gros méchant qui avait sans doute tué de nombreux innocents depuis. Comment ne pas se sentir coupable ? Il était donc particulièrement bien placé pour conseiller les gens en matière de sécurité – même s'il était hors de question qu'il parle de cet incident à Riley.

Après avoir retiré plusieurs planches abîmées et les avoir stockées de côté, le centenaire prit une légère pause, regardant les endroits désignés par la jeune femme quelques minutes plus tôt.

« Sincèrement, je pense que ces résidus n'étaient pas dangereux. C'est peut-être un simple effet chimique qui a provoqué cette explosion, pas forcément quelque chose de nature magie. En tous les cas, si c'était bien ça, ce n'était rien de très hostile puisqu'il n'y en a plus la trace. » Il esquissa un léger sourire. « Selon moi, votre appartement ne représente aucun risque. Mais vous pouvez demander conseil ailleurs si vous voulez vous en assurer. »

Il ne lui en voudrait pas de demander l'aide d'autres personnes ! Après tout, elle ignorait tout de ses véritables capacités et ne savait même pas qu'il pratiquait réellement la magie. Adrian s'était contenté de lui expliquer qu'il étudiait la magie et analysait des objets magiques, d'où leur nombre très élevé dans le manoir. Tout en continuant son travail sur le plancher – qu'il faisait avec un soin presque maniaque – le mage reprit la parole.

« Et vous avec la lumière à tous les étages comme vous dites. Vous avez une manière de vous dénigrer qui est assez impressionnante vous savez. » Même si elle était très sûre d'elle à d'autres occasions. « Ce n'était pas votre faute et je n'ai jamais prétendu le contraire, j'espère que vous me croyez. » Il soupira légèrement avant de reprendre. « Il y a beaucoup de choses que vous vouliez faire aujourd'hui ? »

Il parlait des travaux de l'appartement, bien évidemment.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 22 Avr - 20:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

Elle s’en voulait maintenant qu’il se sentait lui, coupable de l’avoir accusé et rendu responsable de ses actes. Ce n’était pas ça du tout, Riley l’avait plus ou moins compris, vu qu’elle n’était pas encore monté sur ses grands chevaux. Ses paroles ne lui auraient pas plus qu’elle l’aurait déjà un peu bousculé, du moins bien plus que ça. Elle secouait la tête. « Non, j’ai le sang un peu trop chaud faut croire aussi… C’est juste que je m’exaspère parfois moi même de mon manque de… Enfin. » elle aurait du réfléchir un peu, c’est vrai. Elle le faisait pas souvent. « T’en veux pas, je l’ai pas mal pris. Je défends juste mon honneur. Enfin, j'ai conscience que j'ai fais une connerie, alors j'ai l'impression d'être puni, mais j'ai bien compris que tu ne me sermonnais pas. » le reprit-elle avec un sourire complice. « J’ai l’impression de m’être faite avoir comme une novice, c’est tout. J'ai un peu honte quoi. Comme tu dis… J’aurais pas du oublier que tout ce qui est maitrise des énergies ou magies reste toujours instable, quelque soit le nombre d’année qu’on fait ça. »

Elle regardait encore son mur avant de se lancer dessus. Elle lui avait dit qu’elle avait déjà eu quelques accidents, mais ça avait été en extérieur, donc forcément… C’était moins stressant. Vé s’était enfermé dans son armoire et en panique complet. Riley se rappelle d’être un resté un moment sans bouger, attendant de voir si c’était fini ou si l’appartement allait leur tomber sur la tête. Adrian était déjà au travail alors que Riley se rassurait une dernière fois sur ces marques plutôt atypique et vint commencer ce qu’elle adorait faire le plus dans un chantier : abattre un mur.

Elle avait pratiquement retiré tout un des pans sur le cadre en bois derrière jusqu’en bois, dévoilant une partie de la tuyauterie. Elle soulevait pas mal de poussière, s’aidait de ses mains, parfois de ses pieds, puis finit par arracher le premier cadre en bois. Elle avait fait vérifier avec son voisin latino qui était dans le bâtiment. Ce n’était pas un mur porteur, elle pouvait y aller franchement et sans peur. Riley s’arrêtait légèrement essoufflée et l’écoutait en le regardant presque outrée par ce qu’elle entendait. « Pardon ?! Ah non crois moi, y’avais rien de chimique. Je l’ai lavé la pierre avant. C’est la base. Juste de l’eau et la lueur de la lune. » dit-elle en secouant le deuxième cadre qui ne voulait pas céder, encore en partie couvert par le plâtre. Elle plongeait alors sa tête dans un tes trous pour voir par simple curiosité. Sa voix résonnait alors qu’elle reprenait la parole. « C’est la lune qui permet à l’énergie de se ressourcer et se charger. C’est là qu’elle a péter. » lui expliquait-elle seulement comme elle s’en était prise, comme elle aurait pu lui raconter pourquoi son ordinateur ne voulait plus démarrer. Sauf qu’elle n’utilisais pas d’ordinateur et de parler de ça avec Adrian… C’était plutôt sympa, il s’y connaissait plutôt bien et elle n’avait pas besoin de lui expliquer. Il comprenait parfaitement. Elle savait qu’il touchait à la magie en quelques sortes et pas seulement pour les étudier et jouer les petits magiciens du dimanche de temps en temps. Elle ne lui forcerait pas à lui en parler, elle respectait son besoin de garder des parties de lui secrète. Elle sentait très bien la force qui pouvait l’habiter. Depuis le premier jour et c’était constant. Ici, elle le sentait même mieux que chez lui, il se détachait et dominait toutes les énergies qu’il y avait dans l’appartement, c’était plutôt facile. Et encore, j’en sens qu’une petite partie.

« [color=teal]Donc je pense seulement… La pierre ne pouvait pas contenir tant d’énergie à la fois alors… Pouf. Ce n’était qu’un socle déjà remplis qui n'avait donc plus la place de se developper sa propre essence vu que le contenant était déjà plein. Mais la connerie est là… Enchanté des objets c’est facile, les pierres les gens le font parfois sans réfléchir. C’est délicat d’imposer une énergie pas en accord voire contradictoire avec la pierre. Surtout une de ce genre là… Celle qui s’équilibre le mieux, ce sont les pierres bien plus précieuse comme le diamant, le saphir, émeraude… etc. » lui donnait-elle alors son petit cours sur les pierres. Et qu'elle continuait à éparpillé les responsabilités de son accident ailleurs que sur elle. Elle aurait pu faire un peu plus de recherche... Il y avait des risques chez les Antiquaires, mais elle avait à peine compris ce qu'ils étaient vraiment alors... Elle n'avait pas pensé à vérifier.

Elle avait repris un peu les destruction du mur, montant sur les gravats pour tenter de gagner un peu de hauteur. Elle eut un petit rire, pas moqueur, plutôt amusée même. « Je ne me dénigre pas… Je suis juste pas une intellectuelle ou une grande sage… Disons que je suis plus doué pour tout ce qui est physique plutôt que tout ce qui demande d’utiliser la tête. La tête c’est mon frère, faut juste savoir comment il fonctionne. » dit-elle avec un petit sourire malicieux. « Tu sais, pour moi d’être un peu trop simple et décalé dans sa tête, c’est pas forcément une tare… Pas du tout même. » Elle levait alors la masse pour l’abattre. « C’est parfois un plus ne pas réfléchir. » à chaque mot, encore un coup. « Ne pas se laisser tourmenter par toutes ces réflexions. Prendre les choses comme elles viennent et profiter du moindre petit instant de plaisir. » était-ce le crédo des jumeaux Watkins. Son sacré pet-au-casque l’avait aidé à surmonté tout ce qu’elle avait vécu depuis, à savoir relativiser et plutôt rire de leur situation que d'en pleurer. Ou peut-être que c’était tout ce qu’elle avait vécu qui ne l’avait pas arrangé... « Mais t’inquiète pas… Même si tu l’avais dis, je t’en aurais pas voulu… Pas longtemps. » le rassurait-elle. Il lui en fallait plus pour en vouloir à quelqu’un. Elle avait son caractère, mais elle s’en remettait assez vite.

Elle finit par lâcher sa masse pour aller du côté de la cuisine, ouverte sur le salon. Elle ouvrit son frigo et la tête dedans, elle lui demandait s’il désirait boire quelque chose. « Je pensais retirer ce qu’il y avait à se débarrasser au maximum… Je ne sais pas si on aura fini dans la journée, je vais peut-être me démotiver avant. » dit-elle avec un rire. « Je serais bien rentrée pour les 4 heures au plus tard. Mais bon vu qu’on est deux, qui sait… Je pensais ensuite m’attaquer au tuyau à remplacer mais je suis pas encore allé l’acheter et ensuite les jours d’après me restera qu’à refaire les charpentes du mur et le mur. Puis le planché. Si jamais tu veux venir le reste des jours… » lui proposait-elle en croisant les bras. « A moins que les trois planches que t’as retiré t’ont exténué pour la semaine. » l’embêtait-elle, car il avait été plutôt rapide et efficace. « Je vais nous motiver. » dit-elle avant de s’enfiler une bonne goulée de sa bière fraiche. « On ne mangera que si on n’a fini de retirer tout ce qui est mort, on mange et ensuite on descend tout les débris… Ca te va ? »

Elle reposait sa bière sur le petit comptoir en bois ou régnait un sacré bazar et repris sa masse pour se remettre au travail. Il ne restait pas grand chose et elle pourrait venir aider Adrian à finir le sol. Ah, elle butait sur la dernière en planche en bois qui servait de cadre au mur. Elle avait du mal à la déloger. Un coup, puis un autre, grognant et y allant de toutes ses forces. Crac. Enfin ! Mais ça l'avait surpris et elle n'y était pas allé avec le dos de la cuillère. Les tuyaux – intacts – juste derrière avait pris très cher et allez savoir, un robinet était parti comme une flèche, traversant la pièce pour passer juste à côté du visage de la jeune-homme et tombait non-loin du mage. « Bon bah... Je vais rajouter d'autre tuyau à ma liste... » fit-elle en grognant se laissant tomber à genoux, puis finir de s'étaler de tout son long sur le sol. « Durant la minute qui suit, empêche pas de prendre cette masse d'accord ? » demandait-elle à Adrian, essayant de se concentrer sur sa respiration. C'était un coup à ce qu'elle pète tout sur son passage sur un coup de tête dominé par une rage sans nom. Elle avait besoin d'une pause.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Avr - 10:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Cerner Riley était assez compliqué, autant l'admettre. Il ne savait pas trop sur quel pied danser avec elle et se revirements avaient de quoi déstabiliser n'importe qui. Il choisit donc de se contenter d'un hochement de la tête alors qu'elle le rassurait sur le fait qu'elle n'était pas vexée par ses paroles. Tant mieux, ce n'était absolument pas le but initial, au contraire.

Alors qu'il continuait à travailler avec autant d'application que dans ses propres expériences, la jeune femme repoussa l'une de ses hypothèses qui était assez peu crédible avouons-le. Toutefois, ses connaissances en la matière étaient assez minces. Il était évident que Riley en savait largement plus que lui à ce sujet et qu'il aurait été stupide de ne pas la croire ! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il acquiesça à nouveau, indiquant qu'il la croyait sur parole. Même le petit cours express qu'elle lui offrit ne lui permettrait pas de comprendre la complexité de son domaine, mais il appréciait toujours qu'elle lui en apprenne davantage. Les énergies étaient très importantes en matière de magie.

« Je vois ce que vous voulez dire. Mais mes connaissances en la matière étant plus que limitées, je crains de ne pas vraiment pouvoir vous aider davantage, si ce n'est en vérifiant l'énergie des lieux. » Ce qu'il avait déjà fait. « Votre domaine m'a l'air vraiment complexe. »

Il avait dit cela avec une pointe d'admiration dans la voix et c'était sincère. Il était fort probable que sa nature d'Archimage lui permette de comprendre très rapidement ce domaine, mais ce n'était pas encore à l'ordre du jour. Il avait tant de choses à faire... et il n'avait pas beaucoup d'ouvrages traitant de ce sujet. Il allait sans doute devoir remédier à cela d'ailleurs.

Comme Riley reprenait la parole pour lui assurer qu'elle n'était pas du genre à se dénigrer, Adrian esquissa un léger sourire. Il était vrai qu'elle était « spéciale », mais pas dans le mauvais sens du terme. Quant à Vedran... l'Archimage n'avait jamais considéré les autistes comme des personnes inférieures, bien au contraire.

« Beaucoup de personnes considèrent que les autistes sont... supérieurs aux autres humains. Ils ont une intelligence hors du commun. Je crois qu'ils utilisent simplement leur cerveau d'une autre manière. » Il haussa les épaules. « Être différent n'est pas un mal. Si tout le monde se ressemblait, nous n'irions pas loin dans la vie. »

La preuve, les plus grandes découvertes de l'histoire avaient été faites par des gens « originaux » ! Il n'y avait qu'à voir avec Leonardo da Vinci ! Peut-être que Riley était un génie à sa manière bien spéciale ? Car il ne parlait pas que de Vedran bien entendu. Mais il valait mieux éviter de trop la complimenter ou elle risquait encore de s'imaginer qu'il cherchait à l'amadouer ou à lui faire du gringue. Quoique... il n'avait rien fait qui puisse laisser penser ça, bien au contraire même ! Mais bon.

Se redressant, Adrian changea d'endroit pour continuer son travail, tout en déclinant la proposition de boisson de Riley. Cette dernière lui répondit ensuite au sujet de ses projets pour la journée avant de se moquer gentiment de lui. Était-il fatigué ? Non. Il n'était peut-être plus aussi en forme qu'à ses trente-cinq ans véritables, mais avoir repris ses activités de Super l'avait remis en forme.

« Rassurez-vous, j'ai un peu plus de souffle que ça, sinon je ne vous aurais pas proposé mon aide. » Être un boulet ne faisait pas partie de ses projets. « Votre objectif journalier me convient. Je pourrai vous remotiver si jamais vous voulez abandonner avant la fin. »

Il ne savait pas encore comment, mais il allait bien finir par trouver ! Délaissant ces réflexions, Adrian se concentra sur son travail jusqu'à ce qu'un bruit un peu inquiétant le pousse à regarder du côté de Riley au moment où elle soufflait comme une cheval de trait. Ce fut juste à temps pour voir voler un robinet devant lui ! Peut-être qu'il ne finirait pas tué par une masse, mais par un élément de plomberie ? Encore plus embarrassant si vous voulez mon avis ! Assez peu rassuré, le mage se redressa finalement avant de répondre à Riley.

« Vous voulez que je m'en occupe s'il y a encore quelque chose à faire ? Vous avez l'air de vous réjouir un peu trop de démolir des choses. Vous n'auriez pas une ancêtres viking par hasard ? » Il plaisantait à moitié. « Vous devriez aller acheter ce qui vous manque, je peux terminer d'enlever les planches pendant ce temps et ramasser un peu les débris qui restent. Histoire que nous puissions voir où on en est. »

Il pourrait avancer un peu durant son absence histoire qu'elle se rende compte par elle-même qu'il n'était pas totalement impotent et incompétent.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 24 Avr - 22:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

C’est vrai qu’il fallait la suivre Riley, il était même plus facile de devoir gérer Vedran qui avait tendance à devoir suivre un guide ou des règles pour se repérer. En parlant de son frère, elle sourit un peu plus, amusée quand Adrian confirmait l’intelligence des autistes. « C’est ça, suffit de comprendre sa tête marche… » ajoutait-elle, se rendant compte depuis toujours qu’il avait toujours eu cette façon de penser et de voir les choses différent, bien plus dans l’analyse et l’observation. Parfois un peu trop terre à terre… Elle ne put s’empêcher de repenser à tout ce qu’on lui avait raconté sur la maladie de son frère, que c’était bien plus subtile qu’un simple-d’esprit. Il y a tellement de chose qu’ils ont fait sans savoir avec Vedran, qui n’a fait que l’enfoncer un peu plus dans son handicap à communiquer avec les autres. C’était de la pure maltraitance si on n’écoutait le docteur… Elle en voulait à son village d’avoir si peu poussé sur le point de vue médical et réduit son frère qu’à un idiot du village…

« Et pour l’histoire des énergies, je te demandais ton avis, pensant que ce serait plus ou moins pareil qu’un artefact… C’est pas si différent ? Il y a des enchantements qui peuvent toucher autant des objets que des simples pierres, n'est-ce pas ? Je me suis dit que peut-être que ça te parlerai. J'avais quoi ? Une chance sur ... cent... dix ? » lui dit-elle avec un petit sourire. « Mais les pierres ou les énergies, il n'y a rien de vraiment complexe… Il suffit de… s’ouvrir… » dit-elle, peu convaincu que ça parle à Adrian. « Ma Grand-mère reprochait toujours aux blancs de ne voir qu’avec les yeux… Tu vois où je veux en venir ? S’ouvrir… Apprendre à voir au delà des choses par tout les autres sens. » lui fit-elle par de son avis. « Bon disons que je suis prédisposée pour aussi, ça m’a sûrement aidé. » se fit-elle alors la réflexion par rapport à ses dons de médium, tout en frappant presque joyeusement contre le mur.

Après avoir brisé une partie du mur, elle s’accordait une pause. Elle se serait bien roulé un petit truc à fumer aussi mais pour l’instant… Une bière fraiche serait largement suffisant pour la satisfaire. Adrian refusait. « Sinon, t’hésite pas, fait comme chez toi, les verres sont quelques part par là » lui avait-elle vaguement montré une direction dans sa cuisine avec le cul de sa petite bouteille de bière. Elle profitait de ce petit moment de répit pour expliquer le programme au professeur. Riley n’en ratait pas une pour se moquer un peu de lui. « Ouais, essaie toujours. Quand j’ai décidé que je lâchais l’affaire, je lâche l’affaire crois moi… » lui dit-elle avec une pointe de défi dans la voix. Elle reprenait doucement le travail, se débarrassent des morceaux de bois qui restaient. « Et je doute vraiment que t’en auras la force quand moi je ne l’aurais plus… » continuait-elle de le taquiner en s’énervant faisant céder les planches les unes après les autres… Jusqu’aux dernière, qui lui donnèrent bien du fils à retordre.

Après un petit moment, on sentait que la sauvageonnes commençait à s’énerver, sûrement à cause de ses grognements, ou encore à ses grands mouvements, se jetant de tout son poids sur la charpente pour la faire céder et enfin, s’armant de son marteau qu’elle abattait avec bien des efforts sur le bois. Et forcément, s’énervant de plus en plus, frappant toujours plus fort, elle finit par détruire bien plus qu’il n’en fallait. C’était une habitude chez elle… Elle le prit bien dans ses paroles, mais anéantie par sa maladresse et sa brutalité, elle lâchait la masse et s’allongeait par terre. L’idée qu’elle aurait pu blesser Adriaan ne l’avait même pas effleurer ; quant à elle-même, ça aussi c’était une habitude. Elle aurait fait avec, comme elle essayait de faire avec l’idée qu’elle allait faire plus de plomberie qu’elle ne l’avait prévu.

L’homme lui proposait de finir et Riley resta à distance de la masse le temps que le feu en elle redescende. Il réussit à éteindre cette petite crise de rage en elle en la faisant rire. « Je ne sais pas, mais j’aurais aimé… T’as déjà détruit un mur au moins ? Tu verrais qu’on y prend du plaisir… Y’a rien de plus exutoire je crois… » lui dit-elle d’un air absent, ayant déjà envie de le finir ce mur. « J’aurais du te laisser essayer. En vrai, au point où on en est… On pourrait en détruire un autre pour le refaire. Tu veux ? » Lui demandait-elle en tirant sa tête en arrière pour le voir, toujours allongé sur le sol. « Non, détend toi, je rigole ! » Finit-il par lui balancer avant de se relever d’un mouvement. « Je vais écouter ton conseil et prendre l’air. Fais ce que tu peux hein ! » Dit-elle en commençant à fouiller dans son bazar pour trouver son argent et… Bah c’était tout, laissant même ses clés à Adrian. Il était dans l’appartement, elle n’en avait pas besoin. « Bon, et tu ouvres pas aux inconnus d’accord ? » L’embêtait-elle encore, venant ramasser le robinet pour le ramener au gars qui devait lui vendre le matériel.

Riley revint une demi-heure plus tard. Elle chantonnait en passant la porte qu’elle ouvrit à grand coup d’épaule. Les tuyaux sous le bras et les mains chargée de sac, elle déposait tout sur la première surface exploitable. « Aah ouais… » fit-elle devant le travail d’Adrian. « Bon, j’avoue tu m’épate. » lui fit-elle avec un petit sourire complice. « Je ne pensais pas que tu étais un incapable, mais pas non-plus aussi efficace.  » reconnaissait-elle. « T'es occupé toute la semaine ?  » lui demandait-elle d'un ton mielleux.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Avr - 11:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Quand Riley l'avait interrogé sur les artefacts, Adrian avait dû en convenir : ce n'était pas forcément très différent. Lui-même cherchait à comprendre leur fonctionnement, à trouver comment ils déclenchaient leurs capacités, etc... La seule différence étant qu'il bénéficiait d'une pièce protégée et que si par malheur l'un d'entre eux devait exploser, il serait la seule victime en imaginant que ce soit quelque chose de grave. Bien sûr, il n'allait pas lui répéter ça et se contenta de confirmer qu'elle avait tout à fait raison.

Après qu'elle eut manqué de le tuer, l'Archimage se retrouva une nouvelle fois face à ses taquineries. Cela ne le dérangeait pas. Il devait admettre qu'il était sans doute moins en forme qu'elle ! Faire de la musculation ou entretenir son physique n'était pas sa priorité, bien au contraire. Oh, il continuait à « présenter bien » comme sa mère le lui avait appris et personne ne l'aurait attrapé avec une barbe de trois jours et des habits débraillés ! Mais pour le reste.... Parfois il lui arrivait de ne plus pouvoir se voir dans le miroir. C'était relativement déstabilisant de ne pas voir son visage changer alors que les années passaient. Parfois, il rêvait presque de voir des cheveux blancs pousser et des rides apparaître. Mais non. Certains trouveraient fou qu'il se plaigne de ce que de nombreuses personnes rêvaient, mais elles n'avaient pas connu la sensation de se réveiller en repensant à tous les anciens amis désormais décédés.

Alors oui, Riley avait raison. Il ne saurait peut-être pas briser un mur comme elle et il ignorait s'il serait encore d'attaque après une journée à travailler, mais il pouvait tout de même proposer, non ?

« Je ne passe pas ma colère sur un mur innocent. » Il avait esquissé un léger sourire tout en parlant. « Je ne suis pas quelqu'un de très sanguin, ni de très expressif. »

Une déclaration qui ne serait sans doute pas très surprenante pour la jeune femme ! Cela dit, elle ne l'avait pas connu dans sa jeunesse. À cette époque-là, il était plein de fougue et s'énervait beaucoup plus rapidement. Ce n'était que lorsqu'il avait accédé au statut d'Archimage que son caractère s'était étrangement modifié. Mais mieux valait qu'elle l'ignorât ou elle risquait de ne plus le voir pareil.

Adrian la laissa donc partir et mis à profit le temps qu'il avait devant lui pour avancer dans les travaux. Arracher les planches restantes fut assez rapide, il put donc les remplacer et éviter qu'ils ne se brisent une cheville en mettant le pied dans un trou. Une fois son travail terminé, l'Archimage s'occupa de passer un coup de balai pour débarrasser la zone des débris de mur envoyés partout par une Riley en mode Berserker. Une fois que ce fut fait, il se débrouilla pour enlever les restes de morceaux de mur afin que leur travail soit plus rapidement fait.
Le mage se chargea d'autres menus travaux qui n'avaient pas besoin de l'approbation de la demoiselle et terminait une tâche secondaire lorsqu'elle arriva à nouveau à l'appartement. Se rapprochant d'elle pour jeter un coup d’œil aux tuyaux qu'elle venait de déposer, il leva finalement les yeux vers elle.

« Pas toute la semaine, non. J'ai juste quelques cours à donner, mais ma proposition de revenir vous aider tient toujours. » Il eut un léger sourire. « Ça veut dire que j'ai passé le test ? »

Peut-être bien. C'était assez plaisant de travailler de la sorte, il devait l'admettre. Adrian avait toujours aimé construire ou rénover des objets ou des pièces. Voir que l'on pouvait fabriquer des choses de ses mains avait quelque chose très valorisant et apaisant.

« Contrairement à vous, travailler comme ça m'est plutôt apaisant. Il suffit d'être bien organisé. » Il haussa les épaules. « Et j'ai peut-être négligé de vous dire que des membres de ma famille travaillaient dans le bâtiment et me permettaient de gagner un peu d'argent pendant les vacances en les aidant. »

C'était son père. Son vrai père, pas celui qu'il prétendait avoir. Calvin Pennington était un ouvrier qui travaillait sur des chantiers et avait sué sang et eau pour offrir une belle vie et de belles études à ses fils. Adrian eut un pincement au cœur en y repensant et changea aussitôt de sujet.

« Mettons-nous au travail avant qu'il ne soit l'heure de terminer, je suis certain qu'on peut bien avancer avant. »

Après un sourire encourageant, le mage se remit au travail, prêt à épauler Riley si elle avait besoin de son aide sur un travail plus important. Il lui suggéra aussi de poncer tout le sol afin qu'ils puissent repasser un coup de vernis dessus et ainsi unifier tout le plancher de manière à ce qu'ils ne voient plus les parties qui avaient été remplacées. Une discussion très « banale » qui lui faisait beaucoup de bien. Se sortir la tête du travail avait du bon !

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 25 Avr - 23:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

Adrian, pas sanguin, ni très expressif… Riley relevait encore la tête pour le voir avec un sourire mutin. « C’est pas vrai ?! » fit-elle avec ironie. « Raison de plus pour essayer moi je dis… Je pense que ça peut être une expérience plus qu’intéressant pour toi. » lui donnait-elle simplement son avis, mais elle n’insisterait pas car elle n’avait pas vraiment envie de retaper un autre mur. Bon, après elle était toujours partante pour en démolir un mais elle sentait qu’elle le regretterait après. Le plaisir aurait été bien trop court pour l’effort qu’il demanderait en échange.

Riley décidait donc d’écouter les conseil d’Adrian et parti aller chercher ses tuyaux, faire un petit tour dehors, même ramener un livre si l’envie lui prenait, pour vu qu’elle fasse une pause. Sortie un certain temps, elle était bien revenue avec son matériel, mais pas que… Elle arrivait sur la scène de crime et Adrian avait réussi à laisser Riley sans voix pendant un moment. Oui, elle était épatée… Elle ne s’attendrait vraiment pas à ça. Je l’ai sous-estimé et pas qu’un peu ! Les yeux pleins d’étoiles devant ce travail si bien avancé, elle redemandait à l’homme s’il était disponible les jours à venir. « Largement ! » Lui répondit-elle quand il cherchait à savoir s’il avait réussi le test. Carrément ouais ! On va faire ça en deux coups de cuillère à pot.

« C’est que t’es motivé à nous renvoyer chez nous… » ne put-elle s’empêcher de lui balancer pour le taquiner, accompagnant sa boutade d’un coup de coude complice. Adrian lui confiait alors des choses sur le bricolage et lui. Riley hochait la tête avec un sourire entendu. Il l’avait bien eu sur ce coup là, elle le sous-estimerait pas aussi vite la prochaine fois. Il ne manquait vraiment pas de ressource. C’était à son tour de l’admirer, ce petit gars si réservé, toujours caché derrière ses lunettes.

« Oh ça m’apaise… Quand je pète pas plus qu’il n’en faut… » lui confiait-elle. « Enfin quand tout roule, ouais... ça peut être apaisant… Et commence pas à prendre la confiance, j’ai compris. Suffit d’être organisé ! » fit-elle en singeant un peu son ton monotone. « Je vais t’en mettre du organisé ! Crois moi, je me d’emmerde très bien sans ! » Commençait-elle à pester, mais elle était comme ça. Toujours si entière… Le professeur se remit vite au travail. Riley prit le temps de le regarder faire avant de chercher l’élan.«  C'est tout aussi bien fait ! ... Avec la petite touche Riley. »

A deux, ils avaient avancé donc rapidement. L’aide d’Adrian lui avait fait gagné beaucoup d’avance sur le programme de ses travaux. C’était une bonne chose. Ils avaient eu le temps de partager leurs expériences et petits astuces question bricolage et elle écoutait ses conseils, en discutant parfois d'autre... Ma manière de faire était beaucoup plus simple et tout aussi précise ! Elle était partante pour faire un parquet flambant neuf, mais il s’en occuperait… Vu qu’il avait suggérer l’idée…

Elle l’arrêtait alors qu’il finissait de découper les planches pour la charpente du mur. L’après-midi grignoté par les prises de mesures et la découpe des planches elle allait se déboucher une autre bière et revint auprès du brun. « Allez stop ! C’est l’heure de la graille ! On n'a bien bosser, on peut faire une bonne pause. » Elle embarquait la main d’Adrian et la deuxième bière qu’elle s’était ouverte. Elle ouvrit la porte fenêtre et prit l’escaliers de secours pour monter sur le toit. « Vas y installe toi, je descends réchauffer et remonter la bouffe. Je suis passée au chinois en passant t’à l’heure. J’ai pris de tout, j’espère qu’t’es pas difficile. » Elle le laissait alors sur le toit, sautant presque les marches, faisant trembler les escaliers en fer. Elle avait aménager le toit, en un petit jardin digne de l’excentricité et la personnalité de la demoiselle. Il y avait beaucoup de plante, des draps tendus, un hamac, des coussins partout et des couleurs chaleureuse. Un vrai petit coin de détente agréable.

Elle était remontée en un rien de temps, rapportant les barquettes et deux paires de baguette. Sans aucune pression… Elle posait tout sur une table basse entouré de coussin et descendit de nouveau prendre de l’eau dans une carafe, des verres. Et elle descendit encore, mais ne remontait rien, persuadée d’avoir oublié quelque chose pourtant. Elle ne cessait de s’agiter tout autour de la table « Alors ? T’as vu c’est trop canon hein ! Bon j'ai pas encore tout fini, mais j'attends de trouver petit à petit... C'est pratiquement que de la réccup.  » Elle était fier de son petit jardin. Elle s’installait enfin, ne lui laissant pas le temps d’en placer une qu’elle lui décrivait tout ce qu’elle avait choisi chez le traiteur.

acidbrain — quote.none




Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 26 Avr - 10:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il avait compris que la jeune femme était très taquine et ne se vexa donc pas lorsqu'elle le singea en pestant. C'était aussi en partie parce qu'il savait qu'il pouvait parfois – souvent ? – être pénible pour des personnes moins... coincées ou sérieuses que lui. On pouvait même dire que c'était l'une des raisons qui le poussait à se tenir à distance du commun des mortels : par crainte de devoir se justifier ou tout simplement de les ennuyer. Inutile d'être un génie pour deviner que son mode de vie ne devait pas convenir à la majorité des habitants du globe ! Et comme les centenaires étaient plutôt rares en ville, à moins d'aller à la maison de retraite du coin, il devait faire avec.

Le travail se poursuivit donc tranquillement durant le reste de la matinée et une bonne partie de l'après-midi. Adrian n'avait pas jeté un œil à sa montre depuis le retour de Riley et fut donc le premier étonné de voir qu'ils avaient autant progressé. Mais il restait encore pas mal de choses à faire, ce qui signifiait qu'ils auraient de quoi être occupés le reste de la semaine ! Sauf si Riley décidait finalement de se passer de ses services bien sûr. En plus de cela, Sallah n'avait pas cherché à les joindre, ce qui signifiait logiquement que tout se passait bien au manoir.

Après avoir rangé les quelques outils qu'il utilisait – ne jamais rien laisser traîner lui répétait son père ! – et s'être lavé les mains, le mage se laissa entraîner par Riley qui avait visiblement une idée derrière la tête. En la voyant les mener sur le toit, il espéra simplement qu'elle n'allait pas lui suggérer de tester ses compétences de vol ! Avec elle, il s'attendait toujours à tout. Mais non, ils débarquèrent simplement dans une sorte de petit coin détente soigneusement aménagé. Le décor et l'ambiance n'étaient pas sans lui rappeler son séjour auprès des touaregs ou d'autres peuplades de ce type. Riley avait un goût certain en la matière ! En tous les cas, un goût qui concordait avec celui du vieux mage, même si la demeure de ce dernier ne le reflétait pas forcément.

Adrian lui proposa bien évidemment son aide, mais la laissa finalement se charger de faire la navette vu qu'il semblait que cela soit bon pour son énergie débordante. Lorsqu'elle daigna enfin s'installer pour débuter le « menu » qu'elle avait choisi pour eux, Adrian la remercia avant de chercher à la calmer un peu.

« Vous êtes toujours aussi agitée ? Je me demande comment vous arrivez à dormir la nuit avec une telle énergie. Vous devriez essayer la méditation vous savez. »

C'était une taquinerie bien sûr, il avait compris que c'était dans sa nature et cela lui convenait parfaitement. Il n'apprécierait pas qu'on essaye de le changer – même si certains le faisaient – et ne s'amuserait donc pas à faire de même avec d'autres personnes. Après avoir observé les environs pour détailler les décorations que Riley avait pu installer, il reprit d'un ton toujours aussi posé.

« C'est vraiment très joli en effet. Ça a un petit côté touareg avec ces tentures. » Son regard se posa sur elle. « Vu que vous semblez les affectionner, il faudra que vous en parliez à Sallah. Il y a plusieurs malles avec des tentures d'Afrique au manoir. Elles sont entretenues et en état, Sallah y veille, mais on ne les utilise pas. Autant qu'elles servent à quelqu'un. Et elles se marieront bien avec vos vêtements. »

Il n'était pas en train de lui donner des conseils de mode, mais se contentait simplement de lui faire comprendre qu'il serait heureux qu'elle accepte de les prendre. Enfin, si elle en avait l'utilité bien sûr, il ne voulait pas se débarrasser de ce qu'il ne voulait plus chez elle ! Après qu'ils aient commencé à reprendre des forces, le centenaire resta quelques instants silencieux, puis aborda finalement un sujet un peu moins léger. Même si elle était libre de ne pas y répondre.

« Je me demandais... maintenant que vous êtes plus ou moins installée à Star City, vous n'avez jamais songé à confier Vedran à des groupes prévus pour les personnes autistes ? » Il leva la main pour arrêter ses protestations avant qu'elles n'arrivent. « Ne vous méprenez pas, je ne vous suggère pas de l'abandonner. Je sais juste qu'il existe des groupes qui se réunissent de temps en temps, une ou deux fois par semaine et qui permettent aux autistes de rencontrer des personnes comme eux et aussi d'être pris en charge par des médecins. » Il haussa les épaules. « Je me disais que cela pourrait peut-être l'aider un peu à s'ouvrir et vous laisserait du temps libre par moment. J'imagine que c'est essentiel, sinon vous allez finir par saturer à force. »

Et elle risquait forcément de ne plus supporter ses habitudes, ce qui la rendrait moins compréhensive et conciliante. Un cercle vicieux qui finissait rarement bien ! Mais il savait que le sujet était épineux et ne prendrait pas ombrage qu'elle refuse d'en parler ou qu'elle se montre agacée. Si tel était le cas, il en reviendrait rapidement à un sujet plus badin !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 30 Avr - 20:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

Elle se mit à rire à la réflexion d’Adrian alors qu’elle finissait tout juste de décrire tout les plats. Elle adorait quand il la taquinait avec sa douceur naturelle. C’est troooop mignon. « Le pire c’est que j’en fais tellement souvent… Donc ouais… Dis toi que ça pourrait être pire ! » rajoutait-elle avec amusement. Elle le savait qu’elle était une vraie boule de nerf, toujours très enjouée, hargneuse, battante, et ça se traduisait par cette agitation. Elle ne lui en voulait pas du tout, ni s’inquiétait d'être un peu trop débordante d’énergie aux gouts des autres. Tant pis pour lui si ça le dérange.

Elle mangeait sans plus attendre alors que le professeur prenait le temps d’observer son petit jardin sur le toit. Elle lui sourit, ravi qu’il apprécie. Non vraiment, qu’est-ce qu’elle était fière de son petit coin de paradis dans cette ville vertigineusement technologique et avancée. Elle pouvait se ressourcer et revenir un peu au choses essentielles… Quand j’arrivais à faire abstraction des bruits de voiture et de putain de bécane de merde qui pétarade là ! M’enfin, c’est toujours mieux que rien. Adrian lui parlait alors de tissu qu’il était prêt à lui donner. « Oh, ce serait super sympa merci ! » Dit-elle presque touchée. Elle appréciait énormément. Autant elle pouvait refuser de l’aide et de l’argent, mais ce genre de donation lui faisait chaud au coeur. Si en plus c’était pour l’aider à égayer un peu son petit coin de détente, c’était bien plus généreux d’une certaine façon. Un geste bien plus profond à ses yeux que de lui donner une liasse de billet pour l’aider à terminer le mois.

« Mais elles sont à toi où à Sallah ? Non, savoir si je dois lui demander la permission. » Elle enfilait un ravioli le mâchait et le coinçait dans sa joue pour pouvoir continuer. « J’ai bien envie de les voir. Si limite je peux aussi me faire des vêtements avec, ce serait le bonheur. ». Elle avalait enfin sa bouchée. Elle prit un peu de sa bière et commençait à se battre avec ses baguettes pour attraper les nouilles sautées. Elle y était arrivée, à force de manier ces couverts venant tout droit d’une contrée bien perchée. Pourquoi se compliqué autant la vie… Oui, j'aurais pu aller chercher une fourchette en bas aussi, mais la flemme...

Elle amenait sa pitance à sa bouche quand soudain, il la coupait encore dans son élan. Pour le coup, elle avait moins envie de rire et de répondre. Il la rassurait sur le sentiment d’abandon, car c’était clairement la première chose qui la frappait. J’ai le droit de lâcher mes responsabilités comme ça tu penses ?

Elle regardait longuement dans la vide sans rien dire, ses nouilles finissant de glisser le long de ses baguettes un poil trop penchées vers le bas. Elle hésitait à ouvertement changé de sujet et ignorer. Elle ne savait même pas quoi lui dire, il y avait tant de réflexion et de chose qui se bousculaient dans sa tête. « Hmm… Je serais partante pour réessayer… Les médecins, il ne les aiment pas et moi ça dépend lesquels, après… Je lui ai déjà proposé ce genre de truc, vu qu’on nous en as parlé dans les autres endroits où on a campé. » Elle prenait le temps de parler pour une fois, car une multitude de souvenir venaient accompagné ses paroles. « Il n’a pas voulu… Tu sais, on a toujours vécu dans l’idée que de toutes façons, c’était mon rôle. Cela ne l’a pas aidé à s’ouvrir ou le vouloir tout simplement. » soupirait-elle finalement. Elle haussait les épaules, ramenant ses jambes contre elle et s’accoudant dessus pour continuer de manger, sa barquette dans les mains.

« Enfin, je vais attendre un peu… Il m’en veut toujours d’avoir quitté la Nouvelle-Orléans. Il s’y plaisait bien et avait réussi à nouer des liens avec des gens… » lui confiait-elle avec un sourire pincée. C’était embêtant pour lui et vraiment dommage lui qui commençait enfin à avoir des repères et des fondations sur lesquels construire et avancer. Or, il se fallait qu’elle vienne ici, elle avait eu un signe. Enfin, si seulement… Même si Riley réalisait que ce n’était que le fruit des drogues et du programme télé, jamais elle ne le dirait à son frère. Au pire, je le ramènerais à la Nouvelle-Orléans. Oh et puis on sait pas ! On va peut-être se plaire ici. « Après tu sais, il s’est trouvé une église où trainer récemment, ça me permet de souffler un peu. Ils sont gentils avec lui et il leur file un coup de main, ça l’occupe et l’oblige à fréquenter du monde, c’est pas si… mal. » dit-elle peu convaincu en levant les yeux au ciel, car elle n’aimait vraiment pas les groupes religieux.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 2 Mai - 10:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
« À moi. Je suis donc libre de les offrir à qui je le souhaite. »

Il la rassura d'un sourire, décidant qu'à leur retour au manoir, Adrian irait les chercher pour lui laisser l'occasion de les regarder et éventuellement de les adopter. Le mage n'avait rien d'un homme matérialiste et offrir des choses qui avaient été à lui faisait partie intégrante de son mode de fonctionnement. Jadis, les Pennington n'étaient pas aisés, bien au contraire. Son père s'était saigné sang et eau pendant que leur mère s'occupait d'eux. Ses frères et lui-mêmes avaient fait de belles études pour finalement dénicher des emplois qui payaient assez bien. Certains de leurs descendants s'en étaient relativement bien tirés de ce qu'il avait pu constater et lui-même n'était pas à plaindre, mais il ne se sentait pas plus heureux avec cet argent aujourd'hui qu'à l'époque où ils étaient dans les besoin. Alors oui, l'argent ne faisait pas le bonheur, mais s'il pouvait le partager, ce serait avec plaisir.

Le sujet suivant était plus... gênant à aborder. Adrian s'attendait à une réaction assez vive de la part de la demoiselle, mais elle se montra plutôt compréhensive et cela lui fit assez plaisir. La vexer ou donner l'impression qu'il voulait la débarrasser de son frère aurait été à l'opposé de l'objectif initial ! Cela lui permis d'ailleurs d'apprendre qu'elle avait déjà tenté le coup, mais que ça ne s'était pas forcément bien passé. Toutefois, l'idée n'était pas totalement repoussée et Adrian comprenait tout à fait son avis sur la question.
Lorsqu'elle parla d'une église, il sentit sa désapprobation et ne put s'empêcher d'esquisser un sourire avant de chercher à la rassurer.

« Je peux comprendre votre désapprobation. Les religieux sont malheureusement assez rarement à la hauteur de ce qu'ils prêchent. » La tolérance ne les étouffait pas spécialement de ce qu'il avait constaté. « Je ne suis pas branché religion, alors je comprends largement votre point de vue, mais je sais aussi que j'ai rencontré certaines personnes qui baignaient là-dedans et qui étaient vraiment.... bonnes. » Le terme était adapté, il hocha la tête. « Vedran doit sans doute se sentir.... normal ? Le mot n'exprime pas vraiment ce que je voudrais dire, mais disons que les gens ne le regardent pas forcément aussi bizarrement que dans la rue. J'imagine que ça ne doit pas être facile à vivre d'être à sa place. » Il faisait référence au jugement des autres. « Qui plus est, se sentir utile ça fait du bien. Il doit être content de pouvoir leur prêtre main forte et qu'on le voit comme n'importe qui. »

Parce qu'au final, c'était ça que les gens espéraient souvent : se fondre dans la masse et être « normaux ». Ceux qui pouvaient assumer leur différence avaient souvent le choix entre ce mode de vie et quelque chose de plus classique ! Tandis que Vedran resterait toujours un peu différent.
Ce qui le poussa à rebondir sur ce que Riley avait dit au sujet de sa proposition.

« Et je vous comprends aussi pour le reste. Si vous aurez besoin d'aide le jour où vous vous déciderez, n'hésitez pas à me demander. Je suis sûr qu'on peut trouver un endroit qui ne donne pas l'impression d'être un hôpital plein de médecins. Mais vous savez mieux que personne ce qui est bon pour lui. »

Le mage laissa le silence retomber afin qu'ils puissent enfin manger un peu. Ils avaient bien travaillé le matin et ce n'était pas en continuant à bavasser qu'ils allaient pouvoir remplir leurs estomacs en pleine protestation ! Comme il l'avait dit pour Vedran se rendre utile faisait vraiment plaisir. Et c'était valable même pour un vieux de son âge, c'est un fait !

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 6 Mai - 22:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
]

ilomilo - billie eilish

Riley étirait un sourire au coin de sa bouche, ravie. Elle était curieuse de voir ces tissus et le geste la touchait en quelque sorte, mais elle était plutôt comme Adrian, pas si matérialiste. Faut dire que vu comme ils ont du bouger, ils en ont laissé des choses derrières eux, en ont perdu et on leur en a dérobé même plus d’un… Comme dernièrement et qui l’avait poussé à vouloir acheter une lance dans un musée. Puis elle pouvait céder certaine chose facilement, bien plus utile à quelque d'autre, ne serait-ce que pour s’alléger avant un nouveau départ.

Elle continuait donc de manger en se battant un peu avec les baguettes, vu qu’elle avait oublié les couverts, bien trop faim et une soudaine flemme juste après toutes son agitation… Elle faisait avec ce qu’elle avait. Le sujet déviait alors son frère. Elle ne s’y attendait pas réellement, même si c’était assez fréquent que les gens y allaient de leur conseils ou leur questions idiotes. Elle ne jugeait pas pour les questions idiotes, elle en avait eu plein aussi… Juste que c’était fatiguant, puis parfois juste pas acceptable ce qu’on pouvait lui dire, alors en général elle n’en parlait pas. Et c’est vrai qu’elle avait tendance à se fermer un peu et se montrer agressive. Qu’on la laisse tranquille avec son frère et sa façon de s’en occuper. Ils veulent prendre ma place ? Bah ça non, jamais… Alors qu’ils se taisent. Or, venant d’Adrian et pour le peu qu’elle connaissait de lui, ça passait. Il avait su manier ses phrases pour qu’elle ne se rebiffe pas et la rassurer sur ses attentions. Ce n’était qu’une proposition… Un moyen de l’aider, qui sait. Même lui n’en mettrait pas sa main à couper et c’est tout ça qui l’avait fait parler plus librement de la maladie de son frère avec le professeur. Bon, il était un peu maladroit dans ses paroles mais c’était plutôt bienveillant et … si Adrian.

Riley s'étalait alors à propos de Vedran, plutôt confiante ; qu’ils avaient déjà essayé et que c’était difficile de les séparer tout les deux et qu’ils ne pouvaient pas voir ça autrement que comme un abandon. Elle finissait sur une note un peu condescendante, concernant l’église où son frère aimait trainer depuis quelques semaines. Elle eut un sourire ravie d’entendre qu’Adrian partageait son avis sur les religieux. Elle hochait vivement la tête rien qu’à sa première remarque. « Et que des gros manipulateurs… » ça c’est ce que lui avait rabâché la Vieille et c’était sortit tout seul. Elle soupirait légèrement quand elle l’entendit dire qu’ils n’étaient malgré tout pas tous à jeter. Oui, comme partout mais elle n’avait pas le temps de tester la loyauté et bonté des gens avant que son frère ne finisse par s’enticher. « Intégré… » le reprit-elle sur le terme plus approprié avec un sourire. Elle savait qu’il ne cherchait pas à dire du mal de Vedran ou encore le dénigrer. Mais qu’il parle de normalité, c’était bien ça le problème avec Vedran… Il était toujours mis à part, vu autrement car pas « normal » alors… Ce qu’il voulait juste, ce n’était pas être normal ou anormal, car de toutes façons ce n’était pas dans leur philosophie et éducation, mais de se sentir juste accepté et intégré.

Riley le laissait finir sa façon de voir les choses à propos de ses occupations dans une église. Elle approuvait de quelques mouvements de tête. « Oui, c’est aussi ce que je pense… Pour ça que je le laisse faire, surtout qu’ils ont pas l’air trop réticent de le prendre en charge quelques heures… J’espère juste qu’ils vont pas lui retourner la tête. » lui partageait-elle ses angoisses. Adrian en remit une couche et les yeux de Riley rougir légèrement, bien humide. Elle lui répondit d’un sourire dans un premier temps, silencieuse. Si elle parlait, elle allait pleurer. C’était idiot et un service si simple à rendre, mais … La fatigue et que bah il a raison, ce n’était pas facile tout les jours, lui rappelant que de toutes façon, elle serait toujours la personne ressource de son frère, même s’il n’est pas à ses côtés. Si y’a un soucis, elle devait accourir et le contenir, l’aider à trouver ses repères car elle le connaissait mieux que personne. Un petit coup d’émotion rien de grave. Elle déglutit et ouvrit la bouche, cherchant ses mots mais après réflexion, il n’y avait pas besoin de terme compliqué. « Merci… » signait-elle d’un sourire sincère. « J’y manquerais pas, car je pense que je vais avoir besoin d’aide, plus que pour chercher un bon groupe de parole. » sous-entendait-elle psychologiquement. Elle allait avoir besoin de soutien, sinon elle serait incapable de mettre son frère en confiance dans ce nouveau projet. « On verra. Je vais déjà le laisser s’habituer au coin… Il va vraiment croire que j’essaie simplement de me débarrasser de lui sinon. » dit-elle avec un petit rire, très léger.

Elle laissait aussi le silence s’installer un peu à la suite. Elle avait besoin d’y réfléchir et qu’elle ne savait pas sur quoi enchainer. Elle n’en avait pas forcément envie. C’était plaisant comme échange, une ambiance touchante. Elle avait vite fait confiance en Adrian, mais à chaque élan qu’il avait à son égard, c’était de plus en plus évident. Elle n’avait pas à douter de lui, quoi qu’il puisse dégager comme énergie puissante et quoi qu’il cache. Quoi qu’il ait pu faire. Elle pouvait lui confier sa vie sans hésiter et une chose était sûr, c’était pareil dans l’autre sens.

Riley observait le jeune-homme manger en se faisant cette idée qu’Adrian était vraiment un type bien, puis elle le revoyait bricoler et être utile, sa patience, et… « Dis Adrian… Pourquoi t’as personne ? Ni même des enfants ou… Enfin, je me demandais juste comment ça se fait qu’un gars comme toi, mignon bon pas mon genre, mais objectivement mignon je le reconnais, intelligent, patient, gentil, … et j’en passe ! Bricoleur qui plus est, et qu’on t’ait pas passé la bague au doigt ? » Dit-elle avec un petit sourire amusée. C’est vrai ça, un joli gars comme lui et si gentils… D’habitude les nanas s’arrachent ce genre de gars !

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 11 Mai - 15:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian avait bien vu qu'il avait été un peu trop mièvre et que la jeune femme risquait de finir par pleurer s'il continuait. Autant dire qu'il préférait éviter d'en arriver-là : dès que quelqu'un manifestait un peu d'émotion, le mage était généralement largué ! C'était peut-être pour cette raison qu'il se sentait autant à l'aise face à Riley : elle était brut de décoffrage, mais l'avantage était qu'elle se montrait parfaitement franche et sincère.

Il se contenta donc de hocher la tête après qu'elle l'eut remercié, ne voyant pas autre chose à ajouter concernant Vedran. Adrian ne voulait pas qu'elle s'imagine qu'il était en train de la pousser à se débarrasser de son frère, parce que ce n'était clairement pas le cas. Il voulait juste éviter qu'elle ne perde toute sa jeunesse à s'occuper uniquement de lui et à mettre ses rêves et envies de côté pour ne pas manquer de temps à lui consacrer. Sallah l'avait fait avec lui lorsqu'il vivait reclus dans le manoir et Adrian regrettait de ne pas l'avoir davantage forcé à sortir et à mener sa propre vie. Il aurait été plus heureux s'il avait vécu de son côté, le mage en était sûr.

Arriva alors une question pour le moins... inattendue ? Surprenante et gênante aussi. Adrian n'avait pas pour habitude de parler de sa vie privée, encore moins de toute la partie sentimentale. Il avait tiré un trait définitif dessus et cela depuis des années. Le mage avait peut-être l'air d'avoir une trentaine d'années, en vérité il avait l'esprit d'une personne de plus de cent ans. Les amourettes et toutes ces choses-là ne l'intéressaient plus. Ajoutez à cela qu'il avait tellement de secrets qu'il allait devoir mentir à une potentielle dulcinée et que le jour où il lui avouerait tout, elle serait en danger permanent et vous compreniez pour quelle raison toutes ces choses n'étaient pas d'actualité.

Maintenant, il fallait encore formuler tout ça ! Inspirant profondément, le mage haussa les épaules en adoptant une expression qui se voulait parfaitement neutre et indifférente.

« Et bien, sans doute parce que ça ne m'intéresse pas. D'une part, j'ai beaucoup trop de travail pour m'occuper encore d'autre chose. Les relations demandent du temps, beaucoup même. L'éducation d'un enfant encore plus et je n'en ai clairement pas à consacrer à tout ça. » Ce qui était parfaitement vrai. « D'autre part, comme je l'ai dit, ça ne m'intéresse pas. Les relations sentimentales sont bien trop compliquées et je préfère ma solitude. Qui plus est, l'amitié est souvent bien plus... agréable que les relations amoureuses. »

Il balaya cela d'un geste de la main, comme si ça n'avait aucune importance. C'était le cas aujourd'hui. Il avait eu l'idée d'avoir des enfants durant sa jeunesse, mais depuis qu'il était devenu Archimage, ce n'était plus un projet. Il avait eu Sallah, même s'il ne l'avait recueilli qu'à dix ans, mais c'était la preuve qu'il n'était pas fait pour ça. Le jeune enfant était devenu un adolescent renfermé et il commençait seulement à sortir de sa coquille. Tout ça parce qu'Adrian n'avait pas suffisamment été là. Et surtout, Sallah allait vieillir, puis mourir alors que lui resterait le même. C'était bien trop douloureux de voir disparaître les gens qu'on aimait les uns après les autres, la solution était bien plus tolérable de son point de vue.

Comme Adrian ne tenait pas à s’éterniser sur ce sujet, il décida de retourner la question à la jeune femme, même s'il devait admettre que ce thème-là le gênait quelque peu.

« Je peux vous retourner la question. Je suis certain que les prétendants ne doivent pas manquer chez vous, pourtant vous ne vivez qu'avec votre frère. »

Et elle pourrait difficilement esquiver un enfant si jamais un accident arrivait. L'avantage d'être un homme : vous pouviez plus facilement fuir vos responsabilités ! Même si ce n'était clairement pas le style du mage, bien entendu.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 13 Mai - 22:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

Elle sortit subitement un joint de ses cheveux après avoir reposé sa barquette. Une petite pause. Elle avait enfourné la moitié des nouilles en trois coup… Elle avait eu si faim. Enfin, elle était surtout très attentive à ce que lui racontait Adrian. Il lui partageait une partie de lui, c’était intéressant de voir ses choix ou son vécu pour comprendre la personne toujours un peu plus, mieux voir se dessiner son énergie. Inconsciemment, avec l’éducation de la Vieille, elle les identifiait à des animaux totem.

C’était intéressant. Elle eut un sourire, prête à rire quand Adrian se montrait aussi curieux quand à sa vie relationnelle. C’était surtout les prétendants, tout sexe confondu… C’est vrai qu’elle en avait, même qu’elle ne voulait pas et certain qui se moquait bien de savoir si elle voulait ou pas. Elle secouait la tête avec dépit. « La réponse est dans ta question… Je voulais changer de sujet et on en reviens à mon frère. Non, je pense que finalement je vais vite le larguer dans un groupe. T’as raison, je dois vivre un peu ! » Dit-elle avec détermination et motivation avant de sourire. Bien sûr qu’elle y pensait de temps en temps, mais son frère n’était pas le seul soucis.

« Enfin, ce n’est pas qu’à cause de lui que je ne trouve pas la temps… J’ai aussi du mal à prendre racine à un endroit. Je cherche un peu ma place avec Vedran et donc… On voyage beaucoup et je laisse les gens derrière moi. Je profite seulement des rencontres que je fais et vis le moment présent dans une relation qui risque de se finir dans quelques jours, comme quelques années on ne sait pas... Après pour moi, les relations amoureuses ne sont pas compliquées, on les complique. Moi, je pars du principe que personne ne nous appartient et qu’on n’appartient à personne, même par amour et ça… » cherchait-elle ses mots. « Ouvre une autre façon de voir et d’apprécier la personne, de profiter avec elle. » lui expliquait-elle avec un petit sourire. C’était plutôt simple. A quoi bon s’engager et s’enchainer. L’homme était libre, comme les animaux de quitter une meute pour en trouver une autre… Sans parler que vu ce qu’elle avait traversé jusqu’à maintenant avec son frère, faire confiance à quelqu’un c’était jamais facile, encore moins pour laisser quelqu’un lui briser le coeur. Même de ça, d’une fin, d’un départ, se quitter… Elle le prenait avec détachement. C’est la vie…

« Et je suis plutôt d’accord avec toi sur les relations amicales, elles sont bien plus simples. Je ne peux qu’approuver. Car peut-être que moi je vois les relations plus profondes de cette manière, mais rares sont ceux qui peuvent comprendre et j’ai du gérer des gens qui rendent ces relations compliqués. » dit-elle en levant les yeux au ciel. « Pour conclure que je m’engage pas souvent, car ouais, c’est vrai que c’est plus souvent galère et donc ça ne m’intéresse pas souvent. Ma vie est déjà assez galère comme ça pour que je me rajoute un boulet au pied. » Elle fit une pause pour voler un ravioli sur le table. « Quant aux enfants, juste que ça ne m’est pas arrivé, mais je me ferme pas à cette idée… Je doute que cela arrive, mais… Qui vivra verra. » dit-elle avec un sourire confiant. Si cela devait arriver alors… Elle le prendrait simplement comme ça venait. « M’enfin, c’est marrant… Car maintenant que tu me le dis, je te vois bien oui : la carrière qui demande beaucoup temps, c’est tout toi mais… Je t’imaginais au moins avec une petite femme, une jolie blonde ou une rousse… Pas très grande et toute mignonne, adorable, très expansive et patiente pour pouvoir compenser et supporter ton calme à toute épreuve. » lui dit-elle avec un sourire taquin.

Elle penchait alors la tête carrément à l’envers pour voir l’heure sur le poignet d’Adrian. Faudrait qu’elle se trouve une montre. Enfin, elle en avait plein mais elle les perdait toujours. L’après-midi était déjà entamé et le temps de finir de manger, ils arrêteraient pour aujourd’hui : elle avait besoin d’aller sauver Sallah.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 14 Mai - 10:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5093
ϟ Nombre de Messages RP : 1770
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Il avait soupçonné la réponse qu'elle lui fit. Vivre avec quelqu'un de malade – et c'était ainsi que les gens considéraient Vedran – compliquait sérieusement une potentielle vie amoureuse. Adrian s'imaginait aisément que plusieurs prétendants de la demoiselle seraient ravis de lui demander de se débarrasser de cette importante charge pour qu'ils puissent vivre leur vie à deux sans entraves ! Certains l'accepteraient, mais ils étaient sans doute rare et, de toute manière, ce n'était pas les seuls problèmes que la demoiselle souleva.

Adrian comprenait son point de vue, il le partageait même un peu. À l'âge de Riley, il l'avait plus ou moins appliqué d'ailleurs, au grand dam de sa mère qui craignait parfois qu'un comportement aussi « volage » l'empêche de trouver une épouse convenable le jour où il se déciderait à se poser. Au final, elle s'était tracassée pour rien. Quoi qu'il en soit, le mage était d'accord sur le fait qu'une personne ne pouvait jamais appartenir à une autre, mais il comprenait aussi le besoin que certains avaient d'être aussi proches, pour ne pas dire fusionnels, avec la personne qu'ils aimaient. Une fois de plus, les histoires d'amour étaient compliquées, même si c'était souvent les humains qui les compliquaient comme Riley le soulignait. Ils étaient bien plus tranquilles ainsi.

Quoi qu'il en soit, cette question leur avait permis d'en apprendre un peu plus l'un sur l'autre, même si elle avait touché quelques points sensibles chez Adrian et surtout, l'avait obligé à cacher des choses à Riley. Encore une fois. Il régla la question après les dernières paroles de la jeune femme :

« Et bien ça vous aura au moins permis d'apprendre deux choses sur moi aujourd'hui ! » Conclut-t-il d'un ton guilleret. « Je compense en trouvant des amis plus expansifs, ça fonctionne très bien aussi. »

Elle en était d'ailleurs l'exemple parfait. En les voyant côte-à-côte, il y aurait sans doute plus de gens pour penser qu'elle était en train de l'ennuyer et qu'ils ne se connaissaient, que de s'imaginer qu'il s'agissait simplement de deux personnes qui s'appréciaient. Leurs styles étaient radicalement différents et parfois, ça suffisait à certains pour juger et condamner.

Le bricolage était terminé pour la journée, Adrian aida Riley à tout ranger et ils rentrèrent ensemble pour constater que Sallah s'en était très bien tiré. Il n'y avait pas eu de crise et Vedran avait semblé prendre leur absence avec philosophie. Ou peut-être qu'il n'avait rien remarqué. Quoi qu'il en soit, cela leur permis de continuer les travaux durant les jours qui suivirent et de reprendre le cours de leur vie.

____________________________

Bien évidemment, les jumeaux étaient toujours les bienvenus au manoir, même lorsque le mage n'était pas là. Ce qui arriva un jour où il rentrait d'une matinée de cours à Star High. Sallah partait justement du manoir pour rendre visite à sa dulcinée et informa Adrian de la présence de Riley. Après avoir déposé ses affaires, il la chercha naturellement, mais sans la trouver au rez-de-chaussée. Songeant qu'elle avait peut-être décidé d'aller au grenier pour fouiller les malles où il avait retrouvé les tissus promis lors des rénovations pour en trouver d'autres, le mage monta à l'étage et s'apprêtait à descendre l'échelle d'accès au grenier – bizarre qu'elle soit remontée si Riley y était, mais bon – lorsqu'il entendit des bruits suspects provenir de son laboratoire.

Qu'elle y soit l'aurait étonné : il s'agissait de la seule règle formulée par le mage le jour de l'arrivée des jumeaux et elle avait dit que ce n'était pas un problème. Sourcils froncés, songeant qu'il s'agissait peut-être de l'Aziza qui se libérait parfois toute seule, le mage délaissa l'échelle et se dirigea vers sa salle de travail afin d'en pousser la porte. Il ne fut qu'à moitié étonné d'y trouver une Riley en train de fouiner dans ses affaires. Un instant interdit et sous le coup de la surprise, il prit finalement la parole.

« Riley, qu'est-ce que vous faites ici ? »

Le ton n'était pas agacé ou même énervé, mais simplement étonné. Est-ce que la curiosité l'avait emporté, ou était-elle simplement à la recherche de quelque chose pour ses propres expériences ?
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mar 14 Mai - 21:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

ilomilo - billie eilish

Grâce à Adrian les travaux avaient vite avancé et il fallait croire que de laisser Vedran et Sallah en tête à tête avait permis à Verdun de mieux accepter l’Egyptien. Cet homme à barbe n’était pas comme les autres, et il s’y était habitué. Par contre, s’il lui prenait de pousser une gueulante, Vedran se remettrait vite à paniquer. Au moindre énervement ou agacement de Sallah, Vedran était prêt à courir se réfugier ailleurs. Enfin, les Watkins purent rapidement prendre de nouveau possession de leur appartement.

Elle était sur son toit. Le temps était plus doux en ce moment et elle prenait plaisir à boire son infusion aux aurores et sentir les premiers rayons du soleil se lever, venir lui réchauffer le visage. Il n’y avait rien de plus vivifiant. Vedran l’avait rejoint aux premières lueurs, encore endormi pour venir se blottir contre elle, son album de famille contre lui et qu’il serrait comme un doudou. Riley fit avec et alors qu’il était affalé dans les coussins, sous les tentures épaisse qu’Adrian leur avait donné, le visage de son frère était zébré de couleur chaude ; elle en profitait pour lui voler son album. Il y avait deux nouveaux protrait. Une femme qu’elle avait déjà vu de loin à l’église et des dessins à la perspective parfaite de quelques voûtes, puis un portrait d’Adrian. Vedran comme sa soeur, lui avait fait confiance très vite. Il l’aimait bien. Le portrait était réussi mais ce n’était pas ça qui la laissait en pleine réflexion face au dessin. C’est la façon dont il l’avait dessiné qui l’intéressait. C’était toujours ce qui était intéressant avec son frère. Et ce que disait le dessin, c’est qu’il l’avait vu aussi… Son aura.

Elle eut soudainement envie de voir ça plus près. Son infusion avait commencé à faire effet, aidé par la bière qu’elle s’était enfilé tout en se préparant. Elle laissait Vedran seul, il ne comptait pas sortir de l’appartement de toutes façons. Il dormirait bien toute la journée sur le toit. Arrivant au manoir, finissant son pétard sur le pallier en discutant avec Sallah. Il n’était pas là, mais elle pouvait rester pour l’attendre, juste qu’elle éteigne ce joint qui empestait. Il soupirait discrètement en la voyant l’écraser directement sur le perron. Elle n’avait aucun respect… Enfin si, mais pour certaine chose…

Riley attendit donc. Une micro sieste dans un canapé d’une des nombreuses salles et en se réveillant, elle se rappelait qu’elle voulait trouver Adrian… Et elle réussit à ne croiser personne dans le manoir. Elle ne sait pas non-plus comment elle s’était retrouvé avec son verre de vodka à la main. Sûrement ses réflexes qui se rappelait où était les rares bouteilles d’alcool pour les verres de convenance.

Et j’ai fini dans son labo… En ayant presque oublié où j’étais. C’est quand j’ai entendu la voix d’Adrian que j’ai réalisé que j’étais là et que ne le devrais pas… Et que j’étais entrain de lire tranquillement ses notes… Reprenons depuis le début…. Elle était appuyé contre une des tables, un manuscrit entre les mains. Elle lisait sans vraiment lire, les réflexions étaient fascinante, son écriture amusante car tout à fait fidèle à son personnage, puis les équations, c’était… Marrant. Elle était trop stone pour y piger quoi que ce soit. Il y avait simplement des mots qui parfois l’arrêtait, car elle trouvait simplement la sonorité joli ou amusante. En résumé, elle était absorbée et la voix d’Adrian, pas accusatrice mais la question en soit si, elle avait poussé un cri de surprise et de peur. Elle était à fond dans sa lecture et la voilà prit sur le fait. Elle soupirait, le coeur battant. « Que t’es con, tu m’as fais peur ! Quelle connerie de marcher comme un loup aussi... » soufflait-elle, fermant le carnet pour le reposer là où elle l’avait trouvé, enfin à peu près.

« Bah écoute, j’te cherchais justement, mais je te trouvais pas ! Puis l’air de rien, j’ai tourné longtemps, j’en avais un peu marre… » lui expliquait-elle pour sa défense. Enfin pour commencer, ce n'était qu'un teaser. Elle avait surtout oublié que Sallah lui avait dit qu’il avait cours ce matin. « Toi t’étais où hein ? Et vu ce que j’ai pris, à un moment, j’ai cru que j’étais dans un sale cauchemar… Toutes les salles commençaient à se ressembler et … Puis j’ai vu la porte de ton labo qui se différenciaient parmi toutes les autres, la porte scintillait ! … et je me suis dis que t’y passe tout ton temps, donc si j’y vais, je finirais bien par te croiser et… Bah regarde ! J’avais pas raison ? » Dit-elle avec un rire gras bien à elle. « Bon, faudra trouver une autre cachette pour la clé. » lui dit-elle en lui lançant la dite clé qu’elle sortit de la poche de son short en jean. « J’ai toujours su où elle était mais je sais pas pourquoi je suis entrée aujourd'hui… Ah oui, j’ai paniqué et vu ce que j’ai pris… Et lui… » dit-elle en louchant, pointant du doigt le verre vide posé sans aucune délicatesse sur une vieille pièce, juste à côté d’Adrian.

acidbrain — quote.none



Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

 
L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley)
 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  SuivantRevenir en haut 
L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_6L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_7_bisL'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_8


L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_1L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_2_bisL'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_6L'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_7_bisL'ours érudit et l'ours des montagnes (adrian&riley) - Page 3 Cadre_8
Sauter vers: