Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_1Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_2_bisSpécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_3
 

Spécial Carden : une source d'idées nouvelles

 
Message posté : Ven 5 Avr 2019 - 10:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

CASSIDY
Evron

LAKEZA
Ikhare

SPECIAL CARDEN : UNE SOURCE D'IDEES NOUVELLES
Samedi matin, quelle belle début de journée n'est-ce pas ? Les rayons du soleil percent les quelques nuages qui obstruent sa vision, l'air, bien que frais, se réchauffe lentement en ce début d'avril... L'annonce des beaux jours, le printemps, les arbres fleuris ! Une saison qu'Evron affectionnait beaucoup. Cela faisait quelques semaines qu'il ne s'était pas réveillé en aussi bonne forme, le sourire aux lèvres. Chose, qu'il faut savoir, est plutôt rare pour notre héros mannequin. Pourtant, ce 3 avril n'avait rien de bien excitant, et Evron avait encore une micro-fracture des côtes du à la fusillade quelques semaines auparavant, mais malgré tout, Evron se sentait bien. Si bien qu'il s'était levé dès les premiers rayons du soleil pour aller faire un petit jogging avant d'entrer dans la salle de sport pour une séance revigorante, qu'importe la douleur de ses côtes, profitant de sa bonne humeur pour aider quiconque avait du mal à faire ses exercices en prodiguant ses conseils de coach gratuitement. Vers 9 heures du matin, il rentra à son loft pour se préparer à rejoindre Clover au Carden Café. Il enfila une marinière à manche courte, des lunettes de soleil et un pantacourt en jean moulant avant de récupérer un grand sac noir dans lequel se cachait, bien plié, un cadeau pour le justicier.
Ne vous excitez pas trop, cette surprise n'avait rien de particulièrement affectif. Quand il avait demandé à son amie de le faire, il voyait juste en cela une faveur qu'il faisait au jeune Clover depuis leur dernière rencontre. Un geste officialisant en quelque sorte son statut de justicier. Rien de bien clinquant, juste le nécessaire pour éviter de se retrouver dans une scène d'action seulement vêtu d'un short de bain, les pieds nus ! Et puis, il en ferait ce qu'il voudrait.

Sortant de son appartement, Evron se mit à repenser à l'affaire Biggle. Le criminel, qui refourguait des artefacts magiques à un gang de Star City de façon illégale, avait été arrêté bientôt trois semaines auparavant. Clover, dont l'identité n'était autre que Ikhare Lakeza, s'avérait avoir vendu quelques articles sans remarquer les faux papiers du criminel et possédait des connaissances en matière de magie. Les Purple Hats trafiquaient quelque chose, malheureusement, le raid de police sur leur QG, une certaine boîte de nuit du nom de Helmet, n'avait rien donné. Ce n'était pas une raison d'abandonner les recherches pour la Légion des Etoiles, qui avait demandé à Evron de mener discrètement l'enquête. Le mannequin fut heureux de repenser à tout cela sur le trajet, cela lui permit de concentrer son attention sur l'affaire. Ainsi, lorsqu'il fut arrivé devant le Carden Café, il était partant pour discuter buisness avec le vendeur du Trick & Treat, et pas seulement pour passer du bon temps dans son café préféré en compagnie d'un charmant garçon.

Le Carden Café, était un endroit fort plaisant, autant par sa déco cosy mais classe que par son atmosphère amicale et ses employés souriants. Baignée dans des teintes marrons vanillées, des vieux fauteuils en cuir de très belle facture encerclaient des tables basses en bois poncé. Le comptoir était en bois brut vernis d'une teinte plus foncée et des étagères en vinyl abritaient des boxes dans lesquels des dizaines et dizaines de parfums de thé étaient entreposés. Au plafond, des grosses ampoules pendaient au bout de câbles décorés de guirlandes lumineuses et tout un pan de mur, à côté d'une table agrémentée de desserts maison, était parsemé de fausses plantes grimpantes couleur automne. Depuis son ouverture quelques mois plus tôt, Evron était devenu un habitué des lieux, aussi il salua les employés quand il mit les pieds dans le commerce. L'endroit était toujours bondé de monde ! Heureusement, il connaissait bien la propriétaire, une amie à lui : Ansmodra Carden. Il avait été son tout premier client dès l'ouverture en plus d'antécédents avant que le café n'ouvre. Durant les événements tragiques de l'an dernier, Evron l'avait sauvé des flammes elle et son mari, chose dont elle lui serait éternellement reconnaissante. Bien sûr, il lui avait déjà dit que c'était inutile, que c'était ce qu'il faisait : aider les gens. Mais elle n'avait rien voulu savoir et depuis, elle gardait constamment une place privée pour lui dans un coin tranquille où les nombreux clients ne pouvaient l'importuner.

Il s'installa confortablement dans son fauteuil habituel, posa son sac à côté de lui, et attendit l'arrivée de son contact patiemment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 5 Avr 2019 - 18:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L'état d'excitation d'Ikhare n'avait que rarement atteint de tels sommets. Il allait revoir Chitine, Evron Cassidy, l'homme qui l'avait sermonné comme il se devait, mais aussi l'homme qui avait depuis attisé un feu en Ikhare qui le rendait ivre de désir envers lui. Mais ça, c'était secondaire. Il lui accordait surtout une seconde chance, un nouveau départ dans sa vie de héros. Comme quoi, il n'avait pas fait si mauvaise impression que ça. Le rendez-vous devait avoir lieu dans un petit café du Front de mer, pas très loin de Trick or treat. Le chanceux laissa donc la boutique entre les mains... Inexpérimentées de Riley, sa nouvelle collègue.

Ce rendez-vous était important pour lui et il souhaitait vraiment laissé un souvenir positif à monsieur Cassidy. Cependant, avant même de quitter son domicile, Ikhare faisait déjà face à des doutes et des incertitudes qui le rongeaient. Comment s'habiller ? En masquant son identité ? En civil ? Avec son nouveau masque ? Décontracté ?

C'était à se tirer les cheveux. Finalement le brun opta pour une tenue des plus habituelles : un chemise beige légèrement ouverte sur le torse, un slim noir et des baskets de ville. Il n'hésita pas une seconde quant au fait de prendre avec lui sa nouvelle tenue de héros, soigneusement pliée dans son sac à dos. Les derniers événement de février et de mars l'avait poussé à réfléchir d'avantage à sa tenue, à ce qu'il souhaitait, et surtout à l'image qu'il souhaitait renvoyer. Faute d'idée, les fées lui avait gentiment offert un masque des plus originals, le masque du loup et de l'agneau. Son récent shooting avec Armani avait aussi contribué à l'élaboration de son costume de super : un ensemble très classe qui, Ikhare l'espérait, lui apportait un semblant de crédibilité face à la population. Désormais, l'élu d'Oberon le trainait partout, s'assurant de pouvoir le revêtir en cas d'urgence.

C'est tout apprêté cette fois-ci qu'il se dirigea en direction du Carden, ce petit café dans lequel il n'avait jamais mis les pieds. Il se sentait plus en confiance : il était coiffé, habillé convenablement et cette fois-ci ses yeux n'étaient pas rouges à force de pleurer.

Il rejoignit l'établissement en quelques minutes, profitant de la fraicheur du beau temps. La pousse émit un petit son agréable lorsqu'il remua la clochette en ouvrant la porte. Son regard vagabondait d'un bout à l'autre du café, cherchant Evron. Il connaissait son visage, lui. Mais Evron n'allait peut-être pas le reconnaître, après tout il était -lamentablement- grimé la dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour apercevoir le dieu grec qui se dessinait un peu mieux que les autres dans la réalité du monde : Evron était là, plus beau que jamais. Le français avala sa salive, inspira profondément et se dirigea d'un bon pas jusqu'à la table. C'était son premier rendez-vous professionnel avec un autre héros. Comment se saluer ? Comment l'aborder ? Il s'arrêta net devant la table et se pinça le lobe de l'oreille.

« Bonjours, monsieur Cassidy. C'est moi Ikha... Clover. »

Le jeune homme lui offrit un sourire timide, bien que sincère et rayonnant.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 8 Avr 2019 - 20:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

CASSIDY
Evron

LAKEZA
Ikhare

SPECIAL CARDEN : UNE SOURCE D'IDEES NOUVELLES
Comme à l’accoutumée, Evron resta plongé dans ses pensées pendant quelques minutes, son esprit voguant sur les flots d’informations de l’affaire Biggle qui lui revenaient en mémoire. Même s’il était de bonne humeur et que cette journée s’annonçait prompte à la légèreté de ce début de printemps, il ne se laissa pas le temps de penser à autre chose que la raison pour laquelle il était assis dans le siège confortable du café dont les grandes fenêtres, à l’autre bout de la pièce, menaient sur un trottoir animé par la vie citadine de Star City. Dans la cacophonie silencieuse du Carden, une sonnette tira le héros de ses pensées. Il porta son attention à sa montre qui lui indiqua l’heure. Compte tenu du spécimen étant sensé le rencontrer ce matin, il n’aurait été nullement surpris de le voir arriver en retard. Cependant, une silhouette s’approcha de lui et il leva ses yeux.

Un jeune homme était debout, éclairé par les rayons du soleil. Ses cheveux bruns bien coiffés encadraient un visage timide au sourire terriblement craquant tandis qu’une voix qu’il reconnut bien le salua. Alors que les mots sortaient des lèvres délicates de Clover, Evron détailla chaque parcelle de son visage avec une intensité qui n’aurait pas dû être durant un rendez-vous professionnel. Avec le soleil illuminant sa silhouette et se reflétant dans des iris d’un brun chaleureux, Ikhare semblait rayonner. Evron se rendit compte qu’il n’était pas aussi jeune qu’il l’avait supposé lors de leur première rencontre. Il devait être plus jeune de quatre ou cinq années tout au plus…

Il se rendit compte qu’il n’avait pas répondu tout de suite au brun, trop plongé dans l’analyse du visage de son interlocuteur et de ses beaux yeux bruns. Il sourit, amusé.
- Tu sais sans doute qu’en travaillant sur l’affaire Biggle, ton nom m’est parvenu : Ikhare Lakeza… il se leva, ses lunettes de soleil posées sur son crâne. Et s’il te plaît, appelle-moi Evron, j’ai l’impression d’avoir pris dix ans en t’entendant m’appeler monsieur… il lui indiqua le siège lui faisant face. Assieds-toi je t’en prie.

Il prit place en même temps que Clover et se sentit soudain honteux de ne pas s’être habillé plus sérieusement comme Ikhare… On aurait dit que les rôles s’étaient inversés en le voyant en jean et chemise tandis que notre abeille était vêtue d’un tee-shirt à rayures et de lunettes de soleil. Un passant aurait pu le prendre pour un touriste visitant les lieux. Mais le fait était que sa bonne humeur matinale, fait rare, lui avait fait perdre légèrement le sens des réalités vis à vis de cet entretien. Néanmoins, il s’agissait de Evron et le sentiment de gêne fut vite balayé par un orgueil certain qui ne laissa pas ces erreurs être assez mûries de réflexion pour parvenir à ses cellules grises.

- J’espère que tu ne t’es pas attiré d’ennuis depuis la dernière fois, dit-il à l’adresse de Clover, un sourire narquois se dessinant sur son visage, faisant un signe amical à une belle rousse située à l’entrée du café. Cette dernière s’avança jusqu’à eux et les salua. Ikhare, voici Socky !
- Enchantée ! dit-elle à l’attention d’Ikhare. Qu’est-ce que je vous sert messieurs ? Comme d’habitude je présume Evron ?
Il hocha la tête.
- Bien, ça nous fait déjà un Carden Spécial ! Et vous, qu’est-ce qu’il vous faut ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 8 Avr 2019 - 21:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Très bien, il connaissait son nom. C'était un peu déroutant : au mois de novembre il montrait son visage et donnait son nom à tout va, et maintenant qu'il souhaitait garder un semblant d'anonymat, on lui annonçait qu'il était à découvert. Le vendeur souhaitait savoir si Chitine était le seul à avoir fait la correspondance entre Clover et Ikhare Lakeza, ou si l'intégralité des forces de l'ordre et peut-être de la légion des étoiles avaient un dossier intitulé : Ikhare Catastrophique Lakeza. Cependant, il appréciait tout particulièrement la façon dont Evron avait prononcé son nom. Prononçait chaque syllabe avec une ponctualité particulière qui lui provoqua un déluge de frisson le long du dos. I-Kha-re.

« D'accord, Evron. »

Ikhare s'installa dans son siège, plutôt confortable au passage. Alors qu'il s'apprêtait à répondre, la rousse lui posa la question qui le faisait toujours paniqué. Qu'est-ce que l'on prend dans ce genre d'établissement ? Le pauvre petit perdu de sa tribu qu'il était n'avait pas eu l'occasion de passer ses années lycées à trainer les bars. La dernière fois datait de sa petite escapade avec Wayn, et il ne se sentait pas capable de demander un sex on the beach comme la dernière fois : d'autant plus que ça l'avait mené dans une chambre d’hôtel et bien que ce souvenir lui était encore précieux, il souhaitait vraiment passer à autre chose en voyant l'absence de nouvelles de son amant d'un soir. De plus, il n'était pas dans un bar, mais dans un café non ? Alors ils ne servaient peut-être pas d'alcool. Evron n'aidait pas, un spécial Carden ça voulait tout dire et rien dire. Prendre un café ? Non, le chanceux détestait ce goût amer propre à la caféine. La solution la plus facile lui colora les joues. Il allait encore passer pour un gamin. Aussi, il commanda d'un air un petit boudeur.

« Un chocolat chaud... Avec de la mousse, s'il vous plait. »

La serveuse ne prit même pas la peine de noter et acquiesça d'un signe de tête avant de filer, laissant les deux hommes entre eux. Ce fut Ikhare qui initia la conversation, bien décidé à lui faire comprendre qu'il n'était pas qu'un petit gosse en mal d'attention.

« Non, aucun incident regrettable. En fait, je me suis beaucoup entrainé ces derniers jours. J'ai encore un peu de mal à soulever de grosses tonnes, ou bien à ne pas « broyer » lorsque je suis sous pression, mais je m'en sors un peu mieux. Avant hier, j'ai sauvé plusieurs personnes d'immeubles en flammes... »

Ikhare faisait référence à son intervention avec Joshua, il avait alors fait preuve d'une maîtrise télékinésique sans défaut, maniant aussi bien les voitures que les lances à incendie avec brio. Evron le regardait avec un petit sourire plein de barbe et il ne savait pas si ça le mettait mal à l'aise ou bien s'il souhaitait toujours le voir aussi détendu. C'était un autre homme, beaucoup moins sérieux et moralisateur que la dernière fois et il appréciait d'autant plus chaque signe encourageant et chaque geste manifestant un tant sois peu de l'attention.

« Vous n'êtes pas le premier à m'avoir sermonné par rapport à mes... Capacités particulières. Et je ne veux pas me dédouaner, en aucun cas, mais il faut savoir que je reçois ces dons de façon totalement aléatoires et que l'urgence de certaines situations, comme celles de la dernière fois, me pousse à en faire usage avant même que je ne puisse m'habituer. Ma télékinésie est apparue il y a à peine deux mois. Mais je suis un travailleur, je finirais bien par me l'approprier. »

Pour témoigner de ces progrès et de sa bonne parole, Ikhare haussa les sourcils, utilisant ses capacités psychiques pour faire tomber les lunettes de soleil du héros sur son nez, cachant par la même occasion ses yeux magnifiques qui avaient le don de faire bégayer Ikhare ou tout simplement de secouer son cerveau jusqu'à ce que les mots et les idées elles-mêmes ne se mélangent.

« Je vous parlerais volontiers de mes dons si cela vous intéresse un jour, mais je pense qu'Howard Biggle vous intéresse bien plus que moi. A moins... Que vous ne m'ayez demandé de venir pour profiter de ma compagnie, auquel cas, préparez-vous à vivre des aventures extraordinaires. »


Façon détourner de faire une blague tout en cherchant le moindre signe lui permettant de savoir si effectivement il l'avait invité pour un peu plus que du professionnalisme pur et dur. Il détourna cependant rapidement le regard, ces fichues rougissements gagnaient déjà du terrain et il n'était vraiment pas doué pour draguer. Ses yeux s'écarquillèrent et il esquissa un sourire en demi-lune en se penchant par terre, ramassant un billet de 20$ qui trainait là. Surement tombé du porte-feuille de quelqu'un. Il le déposa sur la table. C'était habituel, sa chance lui garantissait un avenir financier des plus confortable, le jour ou il allait jouer au loto ou se lancer dans une soirée au casino...

« C'est le quatrième de la journée, en général j'en trouve une bonne dizaine, ça comble mon petit salaire de vendeur, mais je suppose que je ne vous surprends pas, vous qui savez désormais tout sur moi, monsieur l'enquêteur. »


Un sourire, plus charmeur et taquin, et il déposa ses coudes sur la table pour enfoncer ses joues dans ses mains, tout adorable et joueur qu'il était.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 9 Avr 2019 - 15:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

CASSIDY
Evron

LAKEZA
Ikhare

SPECIAL CARDEN : UNE SOURCE D'IDEES NOUVELLES
Il était assez inhabituel de voir Evron Cassidy commander un café. En effet, en plus de lui donner des mal de ventre parfois insupportable, le goût amer de ces boissons irritait sa gorge et lui laissait une saveur rance dans la bouche. Toutefois, il ne pouvait pas se passer du Carden Spécial, qui comme son nom l’indiquait, était une spécialité du petit commerce. La première fois qu’il eut goûté à ce breuvage délicieux, il y avait été forcé par Ansmodra et lui en était reconnaissant ! En fait, c’était le seul café qu’il appréciait. Il retint un sourire lorsque Ikhare commanda un chocolat chaud à Socky, un choix simple et passe-partout, efficace pour s’éviter un débat de sélection entre les nombreux produits mis à disposition des regards trop gourmands pour choisir. Et qui relevait aussi un peu du caractère innocent que le brun possédait de façon naturelle, bien qu’au look qu’il ait adopté et la confiance qu’il possédait aujourd’hui, il ne faisait aucun doute qu’il était différent du garçon penaud et maladroit de la dernière fois.

Evron écouta attentivement son interlocuteur, hochement sérieusement la tête, un petit sourire sur les lèvres qu’il ne remarqua absolument pas, lorsque Clover lui parla de son entraînement et de son auto-analyse. C’était un bon point, Evron était satisfait que leur précédente entrevue lui ait décidé à devenir plus sérieux dans son rôle de justicier. Il ne lui dit rien cependant, se contentant d’écouter, un bras appuyé sur l’accoudoir, le menton posé sur le poing. Hmm… intéressant. Ainsi donc ses facultés lui étaient données de façon aléatoire. Il se souvint de la fusillade et du piètre contrôle dont avait fait preuve Ikhare sur sa télékinésie. Si celle-ci était apparue quelque mois plus tôt, il n’était pas étonnant qu’il n’y réussisse que peu. Pour ponctuer sa phrase, Ikhare haussa les sourcils et Evron sentit une force s’abattre sur ses lunettes qui glissèrent sur ses cheveux avant de venir se poser sur l’arrête de son nez. Evron sourit, amusé et retira ses lunettes en plongeant son regard dans celui du brun lorsque celui-ci lui demanda s’il l’avait invité ici uniquement pour l’affaire Biggle ou pour profiter de sa compagnie. Il releva la tête en posant la branche de sa lunette sur son menton dans un air de réflexion avant de répondre le plus sérieusement du monde en pliant ses lunettes, les posant sur la table.

- Effectivement, nous sommes ici pour parler de Biggle !

Ikhare se baissa pour ramasser un billet de 20 dollars et Evron plissa les yeux aux paroles d’Ikhare tandis que celui-ci se penchait sur la table, les joues dans les mains. Etait-il en train de le draguer ? Non pas que cette idée lui déplaisait, bien que son conscient rejeta le semblant d’intérêt pour cette interrogation en un clin d’oeil. Non, ce n’était pas le cas. Enfin, ce sourire taquin et la façon dont il l’avait appelé laissait à penser le contraire ! Fort heureusement, Socky revint juste à temps pour leur éviter une atmosphère légèrement malaisante. Elle tendit un grand verre de chocolat à Ikhare, agrémenté d’une épaisse mousse blanche et saupoudrée de cannelle et un Caden Spécial à Evron, accompagnés de cuillers. Il remercia Socky et elle leur laissa la note, se dirigeant vers d’autres clients.

Evron prit la large tasse fumante qui lui était destinée. Le liquide, d’un marron chaleureux dont la surface était décorée d’une mousse couleur or, sentait le doux mélange d’épices qui donnaient le goût au mélange de café, de vanille et de miel. Il sentit l’odeur délicieuse du Carden Spécial et une légère pointe de menthe chatouilla ses narines. Comme toujours, une explosion de saveurs allaient pétiller dans son palai.

- Les Purple Hats se terrent au Helmet, une boîte de nuit installée dans des bouches de métro désaffectées. La SCPD a mené une descente là-bas mais n’y a rien trouvé, pas le moindre signe d’artefacts ou d’activités criminelles, ce qui évidemment, laisse entendre qu’ils stockent leurs armes ailleurs, dit-il à voix basse afin que seul Clover puisse l’entendre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 10 Avr 2019 - 11:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ah, bon, très bien. Evron avait l'art et la manière de briser les espoirs d'Ikhare, il commençait à s'habituer à cette façon un peu trop franche de parler. S'il tenta de cacher sa déception, il emprunta néanmoins une petite mine boudeuse lorsqu'il lui confirma qu'il était bel et bien là pour parler de l'enquête concernant les Purple Hats. C'était difficile néanmoins de se concentrer quand on avait la réincarnation d’Apollon en face de soi, mais le chanceux allait réussir à se reprendre.

La SCPD n'avait pas perdu de temps et ils semblaient avoir pris la menace très à cœur, au moins autant qu'Ikhare qui avait lui-même mené sa petite enquête de son côté. Usant de sa chance afin de trouver quelques éléments, il comptait bien se rendre utile là-dedans. La fusillade avait fait parlé d'elle dans les informations communales, et certains citoyens interrogés avaient exprimé une peur très aiguë à l'idée de sortir dans les rues de Port-Royal, reprochant un manque d'efficacité et de considération de la part des forces de l'ordre et plus largement des héros qui, selon eux, abandonnaient certains quartier pour se concentrer sur d'autres. Cette accusation franchement fausse avait eu le don d'agacer l'élu des fées qui avait estimé qu'il fallait en effet résoudre l'affaire le plus rapidement possible, ce qui permettrait de faire taire ou tout au moins de calmer quelques esprits citoyens échauffés.

« Je vois... Sans vouloir remettre en question vos méthodes d'investigations, mais s'il n'y avait rien d’intéressant au Helmet et que vous êtes sûr qu'ils utilisent cette boite en guise de repère, vous vous êtes demandé si l'un des agents de police n'est pas du côté des Purple Hats ? Parce qu'il peut très bien y avoir une taupe qui à relayé l'information afin de permettre de cacher tout ce qui peut-être condamnable... Pour ma part... »

Ikhare sorti de son sac une petite pochette qu'il ouvrit, dévoilant plusieurs documents ou se trouvaient différentes informations : carte de fidélité du Trick or treat, registre de vente, fichier client, fournisseur de matériel, notes sur les cristaux de Sémiramis... Quelques papiers étaient complété par l'écriture fine et aérienne du chanceux qui avait agrémenté le tout de quelques remarques personnelles. Il avait aussi stabiloté quelques éléments qui lui semblaient plus parlant que d'autres.

« Je ne suis pas resté les bras croisés. J'ai essayé de recouper toutes les informations que j'avais en ma possession pour trouver certaines cibles ou certains éléments improbables dans le système. Il fit glisser une feuille sur la table jusqu'à Evron. Le mois dernier, j'ai effectivement eu deux acheteurs me présentant des certifications leur permettant d'acheter des pierres de Sémiramis falsifiées. Aaron Bell, mais en fouillant un peu j'ai vu qu'il avait été retrouvé mort dans la rue fin mars, la police soupçonne une intervention du Cartel. Et Laura Wickman, je n'ai rien trouvé de probant sur elle. C'est tout ce qui est stabiloté en rose. Il y a aussi ça, qui me semble étrange. Ikhare continua son explication en offrant une seconde feuille au héros. Je ne suis pas sensé vous donner tout cela sans mandat, mais je vais vous faire gagner du temps. Ce sont des registres concernant mes livraisons d'artefacts similaires aux pierres de Sémiramis et regardez, là. Ikhare se pencha un peu par dessus la table pour pointer du doigt un paragraphe surligné avec soin. J'ai constaté le 3 mars qu'il me manquait cinq cartons lorsque j'ai mis en rayons. Le truc, c'est qu'en recroisant avec les registres de février, janvier, et décembre, on s’aperçoit qu'au final, ce sont 23 cartons entiers que je n'ai pas reçu. Le fournisseur, Roshwood, est une petite assemblée de mages et d'alchimistes qui fournissent des artefacts mineurs aux différentes boutiques de magie de la ville. Là, sur cette autre papiers, c'est un article de presse qui dénonce les détournements fiscaux de Roshwood en 2015. Et surprise : le vice-président avait été arrêté parce qu'il faisait parti des Purple Hats, présomption d'innocence pour le PDG. PDG qui a été défendu par Anya Keller, surnommé « L'avocate parme. » car ayant acquitté de nombreuses personnes soupçonnés d'appartenir aux Purple Hats. Donc je ne sais pas vous, mais moi, tous ces éléments ensemble me laisse croire que l'influence des Purple Hats est peut-être plus grande qu'on ne le croit, et qu'ils préparent un mauvais coup depuis plusieurs mois »

Ikhare reprit son souffle, tendit l'intégralité du dossier à Evron et posa ses mains sur ses cuisses, attendant sagement l'approbation du bel homme, comme un chiot aurait attendu une petite caresse sur la tête de la part de son maître.

« Oh, je n'ai rien fait d'illégal pour obtenir tout ça. En fait, j'ai juste fait quelques recherches sur internet, croisés les documents hebdomadaires du Trick or treat, et j'ai juste un tout petit peu usé de ma chance pour... M'introduire dans l'un des entrepôts de Roshwood... Mais je n'y suis resté que quelques minutes, le temps de regarder quelques notes. »

 
Revenir en haut Aller en bas

 
Spécial Carden : une source d'idées nouvelles
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_6Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_7_bisSpécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_8


Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_1Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_2_bisSpécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_3
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_6Spécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_7_bisSpécial Carden : une source d'idées nouvelles Cadre_8
Sauter vers: