Quelque chose de divin Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Quelque chose de divin Cadre_1Quelque chose de divin Cadre_2_bisQuelque chose de divin Cadre_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Quelque chose de divin

 
Message posté : Jeu 24 Jan 2019 - 20:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rita Valente passa les portes du Musée et pénétra à l'intérieur du Grand Hall, suivis de près par un homme poussant un chariot recouvert d'un voile. Simple formalité, un agent de sécurité s'assura du contenu du chariot puis laissa l'actrice déambuler au milieu d'une petite foule venue visiter les lieux. Le regard de la jeune femme s'attarda longuement sur l'imposant squelette de tyrannosaure, tout comme un tas de gamins qui se pressaient d'aller le près possible pour le contempler, les yeux remplis d'étoiles. Un léger sourire en coin se dessina au coin des lèvres de l'actrice ; elle aussi, par le passé, s'était émerveillée de la même manière que ces gosses. On ne la laissa cependant pas se perdre dans ses souvenirs puisque l'homme qui l’accompagnait, un employé du musée, lui demanda de la suivre. Sans protester, elle s’exécuta.

Pour éviter qu'on ne la reconnaisse, la star mondiale était parée d'une paire de lunette noire qui lui masquait presque totalement les yeux. En cette période hivernale, elle s'était couverte d'un simple caban de couleur beige et d'un jean noir pour la garder au chaud. Aussi ne fut-elle pas arrêtée par qui que ce soit, ne serait-ce que pour signer un autographe ou prendre une photographie. Si certaines paires d'yeux curieux s'attardèrent un instant sur l'actrice, la plupart étaient bien trop concentrés sur les fabuleuses antiquités entreposées entre les murs de cet endroit chargé d'histoire. D'autant qu'il n'y avait pas grand-monde et qu'ils pouvaient en profiter plus facilement ; contrairement à certains week-end où les gens se faisaient plus nombreux.

Au bout d'un moment, l'homme et l'actrice cessèrent d'arpenter les salles publiques et passèrent par certains couloirs réservés au personnel ; ils arrivèrent enfin devant le bureau du directeur, que ce celui-ci quittait juste à l'instant. D'abord incrédule quant à la présence d'une civile inconnue dans les couloirs, le directeur afficha un grand sourire et tandis la main lorsqu'il comprit à qui il avait affaire.

« – Ah ! Madame Valente. Je sortais justement vous rejoindre.
Monsieur le directeur, répondit-elle sobrement en lui serrant la main avec un sourire amical.
Et donc... Voici la tablette, j'imagine. »

Sans patienter davantage, le directeur retira le voile. L'artefact se dévoila à lui : une grande tablette très ancienne datant de l'Egypte Antique. La relique était étonnamment bien conservée compte tenu de son ancienneté ; le directeur en observa les hiéroglyphes un long moment. Malheureusement pour lui, il était incapable de les déchiffrer.

« – Cette pièce est d'une valeur inestimable, Madame Valente, avoua le directeur. Encore merci pour cette généreuse contribution à notre musée ! D'autant que nous avons peu de choses venant d'Egypte. Cette tablette apportera un peu de variété. Savez-vous ce que ces hiéroglyphes signifient, à tout hasard ?
Tenez, répliqua Rita du tac-au-tac. Elle lui tendit un bout de papier plié en deux. Je vous ai écris la traduction ici. C'est une fable.
Quelle charmante attention ! Merci. »

L'homme déplia le papier et s'attarda quelques secondes sur ce qui était écrit. Ensuite de quoi il le plia soigneusement et le déposa dans une poche de son veston. Son regard revint à Rita.

« – C'est parfait. Je dois vous faire signer quelques papiers – rien d'important rassurez-vous, ce ne sont que des formalités administratives. Malheureusement la photocopieuse de mon bureau est tombée en panne ! Les seules disponibles sont dans une pièce, un peu loin. Je n'en aurait pas pour longtemps.
Aucun problème, je peux attendre, le rassura Rita. Si ça ne vous embête pas, je vais profiter du Musée tant que je suis ici. Quelle est la salle la plus proche ?
Bien sûr ! Suivez ce couloir, et prenez la première porte sur votre gauche. Vous tomberez sur la partie africaine du musée, justement. Je vous y rejoint. Laissez la tablette ici, David, je m'en occuperai personnellement après en avoir fini avec Madame Valente. »

Rita se sépara des deux hommes d'un sourire entendu puis suivis les instructions données par le directeur. En moins d'une minute, elle atterrit dans une immense salle remplit d'objets et d'artefact venus d'Afrique. Habituée à en voir depuis toute jeune, elle déambula d'un pas lent, observant chaque pièce avec une certaine attention. Elle reconnut avec un certain amusement des pièces que ses équipes du Chat Noir présentes en Afrique du Nord avaient déterré il y a des années ; quant à savoir comment elles avaient finalement atterri ici... c'était un mystère. Sûrement que certains de ces beaux objets avaient beaucoup de choses à raconter.

A peine quelques personnes étaient présentes dans cette pièce ; un couple de chercheur, dans le fond, semblait débattre sur la provenance d'une lance et d'un masque de guerrier massaï. Un peu plus loin, un jeune étudiant prenait des notes en solitaire. Rita ne prêta pas trop d'attention à ces gens et se déplaça tranquillement entre les vitrines et les cadres.
Ses pas s'arrêtèrent quelques instants pour lui laisser le temps d'observer un mannequin vêtu tel un sorcier vaudou. Curieuse, elle en lit le petit écriteau, puis feuilleta un petit livret regorgeant d'informations précieuses. Trop investie dans sa lecture, elle ne sentit absolument pas venir un nouveau protagoniste dont les pas la menaient directement vers elle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 25 Jan 2019 - 11:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Après l'invasion du Terminus, le musée avait naturellement été assez calme, pour ne pas dire totalement déserté par les citoyens. Le directeur craignait apparemment que cela ne persiste et que les gens décident qu'il était finalement préférable de ne pas s'intéresser au passé, mais Adrian l'avait rassuré comme il avait pu. Le mage était suffisamment âgé pour savoir que la curiosité était ancrée à la nature humaine. Ces derniers avaient besoin de savoir d'où ils venaient et, justement, l'invasion risquait même de pousser les habitants de Star City à se montrer encore plus intéressés. Après tout, une race inter-dimensionnelle avait été à deux doigts de réussir son projet et de prendre le contrôle de la Terre.

Fort heureusement, l'archéologue ne s'était pas trompé : tous les jours, les visiteurs devenaient plus nombreux ! Le directeur avait donc fini par retrouver toute sa quiétude et sa bonne humeur. La vie était revenue à la normale et Adrian ne s'en plaignait pas – au contraire. Il avait assisté à suffisamment de catastrophes durant les deux guerres mondiales pour savoir qu'il n'y avait rien de plus appréciable que la paix.

Ce jour-là, Adrian se trouvait au musée afin de s'assurer que l'exposition à laquelle il avait pris part se déroulait bien. En vérité, techniquement c'était lui qui l'avait organisée, qui s'était chargé de trouver les objets et de les présenter, puis de tout finaliser. Mais il ne tenait pas à voir son nom en première ligne. Ni même en dernière. Ce n'était pas de la fausse modestie, mais simplement une prudence naturelle et exacerbée. L'Archimage n'était pas doué en informatique – un euphémisme – la toile lui était totalement inconnue, mais il savait que c'était un excellent moyen de trouver des informations sur quelqu'un ! Or, le centenaire mentait sur son identité et il craignait toujours qu'une ancienne photo ne refasse surface et que quelqu'un s'interroge sur l'étrange ressemblance qu'Adrian Pennington né il y a trente-cinq ans partageait avec son ancêtre de dix-neuf-cent. Pour éviter ça, le mieux était de ne pas se mettre en avant et de ne pas se faire remarquer. Un Leitmotiv qu'il s'appliquait à mettre en œuvre au quotidien.

Pourtant, quelque chose le poussa à changer cette habitude. Alors qu'il se trouvait dans une pièce contiguë à celle de l'exposition, Adrian ressentir une sensation étrange. Il l'avait déjà expérimentée par le passé et la reconnue aisément parce qu'elle était aussi très rare : l'essence d'un hôte divin. Cette découverte le poussa à quitter son abri pour se glisser dans la vaste pièce où se déroulait l'exposition, puis il sonda discrètement toutes les personnes présentes dans le périmètre pour finalement arrêter son choix sur une séduisante jeune femme visiblement intéressée par l'écriteau qui se tenait devant elle. Étrange, l'essence qu se dégageait d'elle était plutôt... sauvage, pas vraiment ce qu'il s'attendait à voir pour une telle hôte ! Mais Adrian était bien placé pour savoir que les choix divins ne s'expliquaient pas toujours.

Mût par une impulsion, le centenaire se dirigea finalement d'elle et se glissa à ses côtés, l'air de rien. Il n'était pas franchement remarquable, tant par son physique que par sa prestance ou son charisme. La seule chose qui pouvait parfois attirer l'attention étant son style vestimentaire légèrement – euphémisme – dépassé. Plus grand-monde ne portait de costume trois pièces à cette époque, mais Adrian s'en fichait.

Après quelques secondes de silence qui lui permirent de vérifier qu'il ne s'était pas trompé et que l'énergie inhabituelle émanait bien d'elle, le centenaire brisa le silence en lui adressant la parole d'un ton calme et posé, suffisamment bas pour ne pas importuner les gens présents autour d'eux.

« Vous vous intéressez à la culture Africaine ? Ou c'est juste la curiosité qui vous a menée ici ? »

Une question somme toute légitime, mais il avait parfaitement conscience qui pouvait avoir l'air de tenter de lui faire la conversation pour essayer de la courtiser. Sauf que ce n'était pas du tout son genre, même si cette femme l'ignorait. Pour le moment, l'Archimage cherchait surtout comment se débrouiller pour savoir à quoi il avait réellement affaire et, surtout, découvrir si elle était bien conscience de son sort. Certains hôtes ignoraient dans quelle situation ils se trouvaient, jusqu'à être consumés entiers par la divinité bien entendu.

« Désolé d'avance de vous sortir cette phrase clichée, mais est-ce que vous êtes une habituée des lieux, parce que votre visage me dit vaguement quelque chose. »

Il ne l'avait pas remarqué avant de la voir en face, mais c'était un fait. Son visage ne lui était pas inconnu. Cependant, Adrian croisait tellement de personnes lorsqu'il travaillait ici, il était tout bonnement incapable de situer le moment de leur première rencontre... si rencontre à y avait eu !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 25 Jan 2019 - 20:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce fut une voix calme et posée qui la tira de sa lecture. Rita leva aussitôt les yeux à travers ses verres teintés de noir pour les poser sur un homme visiblement de son âge. D'une taille moyenne, il la dépassait d'à peine quelques centimètres ; son visage était somme toute assez commun, quoiqu'elle lui reconnaissait avoir son charme, affublé de deux petits yeux marrons et le tout surplombé par une courte chevelure noire parfaitement coiffée. Elle lui devina sans mal une corpulence moyenne également. Ce qui dénotait particulièrement, finalement, c'était la façon dont il était vêtu. Grande amatrice de mode, Rita avait vraiment l'impression de faire un bond dans le passé rien qu'en s'attardant sur son costume trois pièces à la coupe plus que datée. Elle en resta sensiblement interdite l'espace d'une seconde, le temps pour le jeune homme de lui poser une nouvelle question.

Rita ne pu laisser échapper un immense sourire lui éclairer le visage, à tel point qu'elle dû se pincer les lèvres pour ne pas en rire. Oh, elle ne lui en voulait certainement pas de ne pas la reconnaître au premier coup d'œil – d'autant qu'elle cherchait justement à ne pas trop attirer l'attention ici. C'était simplement amusant et assez rare pour elle de rencontrer quelqu'un qui ne parvienne pas à immédiatement la démasquer, surtout depuis son dernier grand film à succès et les nombreux plateaux de télévision qu'elle avait traversé avant de venir s'installer à Star City.
Après une seconde d'hésitation, Rita se défaussa de ses épaisses lunettes noires et les rangea dans la poche intérieure de son caban, tout en ne quittant pas son interlocuteur des yeux.

« – N'en soyez pas désolé, commença-t-elle avec un sourire accueillant. Et pardonnez moi mon amusement... Je n'ai plus l'habitude que l'on me demande mon nom depuis quelques temps ! Vous m'avez quelque peu prise de court je le crains, glissa-t-elle avec malice. »

Elle lui tendit naturellement la main ; quelque part, elle était heureuse de se présenter, cela lui rappelait une époque pas si lointaine. Et il y avait quelque chose d'un peu lassant dans le fait d'être reconnue à chaque coin de rue – ceci étant, elle l'avait cherché et ne s'en plaignait pas.

« – Je suis Rita Valente. Vous avez dû m'apercevoir à la télévision ou sur une affiche dans la rue car c'est bien la première fois que je mets les pieds dans ce beau musée – à mon grand regret. Et je ne me suis installée en ville que récemment, conclut-elle. Vous travaillez ici, Monsieur... ? »

Elle le laissa se présenter en retour, histoire de savoir à qui elle avait affaire. Elle lui devinait facilement un lien avec le musée mais elle n'en savait guère plus. Et puis quand même elle n'avait pas espérer sympathiser avec quiconque en cette journée, cela lui permettant de passer le temps en attendant l'arrivée du Directeur et ses fichus papiers administratifs.
L'actrice se rendit compte avoir conservé le petit carnet dans les mains et s'empressa de le refermer et le remettre à sa place, près de l'écriteau. Son regard, jusque là planté sur l’archivage, glissa sur le mannequin vaudou qu'elle observait plus tôt.

« – Pour en revenir à votre question, je dirais que c'est la curiosité qui m'a attirée par ici. J'ai rendez-vous pour affaire avec le Directeur des lieux. Il m'a demandé de l'attendre et donc... me voici ici avec vous, sourit-elle. Mon père était archéologue et il raffolait de toutes ces choses : les civilisations disparues, les différentes cultures... surtout celles présentes en Afrique du Nord. J'ai eu la chance de l'accompagner parfois et de participer à tout un tas de fouilles archéologiques, à la recherche de trésors perdus et de reliques toujours plus anciennes. Alors... même si je n'ai pas choisi cette vie, ça reste ancré au plus profond de moi. C'est viscéral, avoua-t-elle à Adrian. »

Elle se laissa envahir par quelques souvenirs d'une lointaine époque. Adolescente, elle avait suivis son père sur les routes d'Egypte et avait déambuler en sa compagnie dans les nombreux temples antiques et les tombeaux les plus cachés. C'était aussi ce qui lui valait d'être habitée par la divinité du Chaos et de la Destruction et d'avoir tué son père de ses propres mains.
Les yeux perdus dans le vide de ces souvenirs pas forcément agréables, Rita avait laissé s'échapper son habituel sourire. Elle reprit pied dans la réalité au bout de quelques secondes à peine, cherchant du regard l'archimage.

« – Mais assez parlé de moi, reprit-elle avec entrain. Je trouve juste que l'on a beaucoup à apprendre de tout ces pans d'histoire et de culture dont on ne retrouve aujourd'hui que des morceaux. Tenez, si l'on considère les sorciers vaudou justement : comment ont-ils découvert la magie, la vraie ? Jusqu'à quel point l'ont-ils pratiqués et appliqués ? Ce doit être grisant de découvrir tout cela... j'avoue être une parfaite novice en la matière. Je ne pratique pas de magie mais je la trouve fascinante. Pleine de mystères. Et vous ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 26 Jan 2019 - 11:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Les questions d'Adrian semblèrent amuser la jeune femme et l'Archimage ne put s'empêcher de se demander s'il avait dit une bêtise. Cela ne serait guère surprenant : à force d'être en décalage avec son temps, il lui arrivait parfois – assez souvent même – de lâcher de bourdes sans le vouloir. C'était d'ailleurs une situation assez inconfortable, pour ne pas dire gênante, lorsque vous étiez aussi réservé qu'il l'était ! Mais bon, c'était ainsi et comme il n'envisageait pas de se payer des cours de sociabilisation avant un moment, ce n'était pas près de changer.

Il attrape donc la main tendit et la serra avec fermeté – son père lui avait toujours répété que c'était un signe de fiabilité - tout en l'écoutant se présenter. Le fait qu'elle parle de télévision ou d'affiche lui fit penser qu'il avait affaire à une actrice ou une présentatrice, mais dans les deux cas il n'y avait pas beaucoup de solutions probables ! Adrian n'avait pas la télévision, ni même d'ordinateur, il avait donc dû apercevoir son minois collé sur une affriche et le retenir vaguement, comme lorsqu'on croisait quelqu'un dans la rue. Cela dit, l'archéologue comprenait mieux pour quelle raison elle avait eut l'air surprise !

« Pennington. Adrian. Je suis bénévole ici en réalité. » Il n'était pas payé pour les services rendus et cela lui convenait parfaitement. « Mes excuses pour ne pas vous avoir reconnue, je n'ai pas la télévision et je ne m'y intéresse pas vraiment. »

Bon, ce n'était pas forcément la meilleure chose à dire à quelqu'un qui gagnait sa vie grâce à elle, mais Adrian avait toujours considéré que la sincérité était une bonne chose. Cela lui éviterait la situation gênante où elle lui demanderait ce qu'il pensait de son dernier film ou de sa dernière émission et qu'il devrait de toute manière lui avouer ne jamais l'avoir vu.

Maintenant qu'il devait être classé dans la catégorie des types bizarres, Adrian considéra qu'il n'avait plus grand-chose à perdre et fut assez content de l'entendre répondre de manière plutôt complète. Il était assez rare de rencontrer des jeunes de ce âge qui s'intéressaient à l'archéologie, voire simplement à l'histoire de manière plus générale ! Et cette demoiselle avait apparemment une meilleure expérience que la moyenne puisqu'elle avait participé à des fouilles durant sa jeunesse. Sans doute en Égypte, c'était l'endroit le plus connu dans le milieu après tout. Fouillant dans ses pensées pour essayer de se souvenir d'un professeur Valente, Adrian songea finalement qu'il ne s'agissait peut-être que d'un pseudo et non de son véritable nom de famille. Bah, il pourrait toujours se renseigner plus tard !

En tous les cas, ses dires plaidaient effectivement en faveur de l'hypothèse née dans l'esprit du mage : elle devait avoir un lien avec une divinité. Sans doute était-elle tombée sur un objet mystique qui l'avait liée à ce dieu ? En tous les cas, il était probable qu'elle n'en ait pas conscience ! Ou alors elle se débrouillait très bien pour mentir et cacher sa véritable nature, ce qui n'était pas impossible, bien au contraire. Adrian savait que les divinités étaient loin d'être les plus honnêtes créatures qu'il ait pu rencontrer.

Gardant ses pensées pour lui, l'Archimage répondit finalement d'un ton toujours aussi neutre, comme s'il n'avait rien perçu d'inhabituel chez elle.

« Oui, moi aussi. C'est un milieu qui m'intéresse. Qui plus est, la magie peut revêtir différente formes. Ce que nous nous pourrons considérer comme de la science sera perçu comme de la magie dans un autre peuple. » Il haussa les épaules. « Vous avez dit que votre père a étudié les civilisations d'Afrique du Nord ? Je pense que vous parlez de l’Égypte ? C'est généralement celle qui attire le plus... » Il eut un léger sourire avant d'enchaîner. « La magie était extrêmement présente chez eux. Bien sûr, la plupart des archéologues vous diront que cela n'a rien à voir parce qu'ils pensent qu'un magicien porte un chapeau haut de forme et en fait sortir des lapins ! » Il sonda son regard tout en parlant, mais essaya de ne pas se montrer trop curieux. « J'imagine que votre près avait dû trouver son lot d'artefacts prétendument magiques, non ? »

Il marqua une légère pause, réfléchissant à la manière dont il pourrait aborder ce sujet. Un événement passé et pas vraiment joyeux allait certainement pouvoir lui offrir la solution idéale, Adrian reprit donc d'un ton assez neutre, comme s'il contait juste une histoire.

« Les gens ne sont pas trop enclins à croire à la magie. Regardez l'événement qui s'est déroulé il y a plusieurs années, où un dieu Grec a prétendument tenté d'asservir la ville. Combien ont cru à un canular ou à un simple super-vilains ? »

Il faisait référence au coup d'éclat d'Hadès qui avait marqué les mémoires, mais qui était effectivement souvent décrié par les personnes qui ne croyaient pas en l'existence d'autres divinités. Un sujet idéal afin d'aborder ce qui l'intéressait réellement chez cette demoiselle ! Du moins l'espérait-il.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 26 Jan 2019 - 17:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les réponses d'Adrian ne manquèrent pas de piquer la curiosité de l'actrice. Si le commun des mortels ne pouvait plus nier l'existence des supers depuis des décennies, certains hommes et femmes de ce monde continuaient d'appréhender le monde avec une rationalité presque aveuglante qui les empêchait de croire en l'existence d'une quelconque forme d'art mystique ou magique. A dire vrai, Rita aurait très bien pu faire parti de ces gens si elle n'avait pas été confronté directement à des événements de cet ordre dans sa jeunesse donc elle comprenait cette méfiance naturelle de l'Homme face à ce qu'il ne comprenait pas. Mais il n'en était pas question pour son interlocuteur, qui semblait par ailleurs très à l'aise avec le sujet. Il en gagna aussitôt toute l'attention de l'actrice, qui fixa ses mirettes sur le jeune homme tout en l'écoutant assidûment.

« – Vous supposez bien, Monsieur Pennington, répondit-elle calmement lorsqu'il évoqua l'Egypte. Mais je serai incapable de vous dire s'il a trouvé tant d'objets magiques que cela ; il n'a jamais été expert en la matière. Mais je suppose que parmi tous ceux qu'il a déterrés, il doit bien y en avoir un ou deux ! »

Rita évita de se montrer trop expansive à ce sujet bien qu'elle en sache davantage qu'elle le prétendait. Denis Valente n'avait effectivement jamais été un spécialiste dans les arts ésotériques mais Seth l'était tout particulièrement ; aussi la majeure partie de ce qu'elle avait appris en la matière venait de lui. Seth était capable de reconnaître facilement des objets datant de son époque sur Terre qui transpirait la magie et en avait montré de nombreux à la jeune femme, dont certains décorait d'ailleurs son appartement à Star City dans le plus grand des anonymats.

Le bénévole poursuivit sur sa lancée sous le regard attentif de l'italienne. Comme il le reconnaissait lui-même, la plupart des gens avait peine à croire à la magie et à tout ce qui pourrait paraître trop inexplicable ; c'était justement ce qui la poussait à se demander d'où il tenait ses informations. Elle croisa les bras devant elle sans quitter l'archimage des yeux, un sourire malicieux en coin. La tournure de la discussion lui plaisait.

« – J'en ai entendu parler oui, reconnut-elle. Mais vous savez, je ne peux pas en vouloir à ceux qui nient l'existence des dieux et des mystiques. Je dirais même que cela me parait assez sain d'esprit de vouloir appréhender le monde qui nous entoure avec toute la rationalité possible ; malheureusement, certains en arrivent à nier l'existence de certaines formes de magies. J'imagine que si l'on n'y a pas été confronté d'une manière ou d'une autre dans sa vie, certains concepts comme celui des divinités paraissent trop abstraits pour être acceptés, présuma-t-elle. »

L'actrice jeta un rapide coup d'œil dans la salle mais son attention était toute tournée vers le prétendu bénévole. Oh ! Elle ne doutait pas de son bien fondé, bien au contraire. Mais maintenant qu'elle pensait avoir suffisamment parler d'elle pour le moment, elle avait bien envie d'en savoir un peu plus sur Adrian, ne serait-ce que pour comprendre comment lui aussi s'était débarrassé de ses a priori sur la magie ; tant est qu'il en aurait eu un jour !

« – Et vous, Monsieur Pennington, que pensez-vous réellement de tout cela ?Les divinités... La magie... Ce sont des concepts qui semblent vous être familiers, je me trompe ? Demanda-t-elle avec un grand sourire, l'esprit bourré d'idées et de suppositions qui lui fallait maintenant vérifier. Elle espérait simplement qu'il soit bon joueur, bien qu'il se soit montré loquace jusqu'à présent. Comment est-ce qu'un homme de science se débarrasse-t-il de ses préjugés et admette aussi facilement l'existence de la magie ? J'avoue être curieuse, glissa-t-elle d'un ton mielleux. Enfin, je ne voudrais pas mettre en doute votre personne ! Excusez-moi si je parais trop... intrusive ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 26 Jan 2019 - 20:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La réponse de la jeune femme ne lui en appris pas énormément. Son père s'était bien intéressé à l'histoire d’Égypte, mais il n'avait rien découvert qui méritât d'être cité. Était-ce vrai, ou était-elle en train de camoufler la vérité afin d'assurer ses arrières ? Adrian n'identifiait pas précisément l'essence divine qui émanait d'elle, cependant l'hypothèse d'un dieu Égyptien était envisageable. Si elle cherchait à masquer ses traces, cela signifierait donc qu'elle était parfaitement au courant de sa condition et lui compliquerait clairement la tâche.
Mais il ne perdait espoir.

Elle daigna répondre à son analyse concernant la vision que le commun des mortels avait de la magie et Adrian put constater qu'elle avait un avis assez ouvert. Lui-même comprenait largement que les citoyens lambda puissent considérer que tout cela n'était pas crédible ni possible, mais il pensait aussi que lorsqu'on vivait dans un monde où des extraterrestres et des créatures inter-dimensionnelles débarquaient occasionnellement, on était en droit de se montrer plus ouvert !

Son attention oscillait entre les personnes qui gravitaient autour d'eux et la jeune femme qui continuait à parler d'un ton tranquille et posé. Rien en elle ne semblait indiquer qu'elle avait quelque chose de « spécial », hormis d'éventuelles compétences en archéologie et en tant qu'actrice, bien évidemment ! Pourtant, l'Archimage le savait. Il le sentait. Restait à trouver comment en apprendre davantage sur elle. Lorsqu'elle lui retourna la question, semblant intéresser par ce qu'il pouvait penser, le centenaire haussa les épaules d'un air neutre. Oui, il n'aimait pas parler de lui et encore moins de ses activités, mais quelque chose lui disait que ce n'était pas la chose à faire avec elle.

« Oh, non. Votre question est légitime je dirais. Après tout, je vous en ai aussi posé, alors... » Il eut un léger sourire avant de reprendre. « Cela dit, je tiens à vous corriger. Je ne me considère pas comme un homme de science. L'archéologie est un peu trop basée sur les théories et les hypothèses pour que je puisse considérer que c'est le cas. » Elle avait le droit de ne pas le croire ou d'être en désaccord avec lui, bien sûr ! « J'ai baigné dans les histoires de magie parce que mon père et mon grand-père étaient archéologues eux aussi. Ils ont étudié des peuples qui... pratiquaient beaucoup la magie dirons-nous et en voyant ce dont ils étaient parfois capable, il est difficile de penser que ce n'est pas réaliste. Ni possible. »

C'était un pieu mensonge. Ce qu'il était en train d'expliquer n'était qu'une invention destinée à camoufler sa véritable identité. Le tout était plutôt crédible et pouvait être vérifié auprès du directeur du musée ou même auprès d'autres archéologues ! Bien sûr, le mage n'aimait pas mentir, mais il savait que sa sécurité et celle de ses rares proches dépendait de cet anonymat. Il était donc prêt à passer outre ses réticences....

« Je suis d'accord avec vous. Il est normal de douter, de la même manière que de nombreuses personnes pensent que Dieu n'existe pas. C'est peut-être une manière de se protéger, allez savoir. Mais j'ai aussi relevé le fait que les citoyens de cette ville sont plus prompts à croire à l'existence des extraterrestres ou des créatures telles qu'Omega qu'à celle d'un Dieu antique. Pourquoi ? Ils ont vu les trois. Mais je suis certain que nombreux sont ceux qui restent convaincus que l'attaque d'Hadès n'était que l’œuvre d'un super-vilain particulièrement puissant. »

Un léger sourire ourla à nouveau ses lèvres alors que son attention se reportait sur l'objet qui se trouvait face à eux. Adrian craignait qu'en se montrant trop curieux, la jeune femme finisse par se poser des questions sur ses véritables intentions. Tout le monde ne se montrait pas aussi insistant au sujet de la magie, pas à moins d'avoir quelque chose à obtenir en retour du moins !
Après un bref silence, il conclut.

« Pensez-vous que seule la magie existe, voire qu'elle n'existe pas, ou croyez-vous en l'existence de divinités ? »

Il avait parlé d'un ton intrigue, curieux, un peu comme si la question était purement motivée par une curiosité scientifique !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 27 Jan 2019 - 13:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Tandis qu'Adrian lui répondait, Rita s'éloigna de quelques pas, son attention se reportant naturellement vers les objets ci et là entreposés dans la pièce. Elle s'arrêta tout près d'une nouvelle pièce tout à fait exotique à laquelle elle prêta une attention toute relative tant les paroles du bénévole ne manquaient pas d'attiser de plus en plus sa curiosité. Courtoise, elle ne manqua de reposer ses yeux par moment sur le jeune homme, lui signifiant qu'elle l'écoutait bel et bien même si elle se permettait de poursuivre sa visite des lieux. Après tout, faire deux choses en même temps était un avantage qu'en tant que femme il était normal de profiter !

L'italienne reconnaissait partager le même point de vue qu'Adrian sur les sujets évoqués – si l'on omettait sa remarque sur l'archéologie qu'elle considérait comme une science comme une autre, fut-elle plus abstraite et hypothétique que les autres. Après tout, la science, c'était en grande partie des mystères et des théories qui se vérifiaient ensuite dans la pratique ! Mais concernant le reste, elle ne pouvait qu’acquiescer en silence d'autant plus que le mage semblait très bien savoir de quoi il parlait. De son côté, elle avait même vécu une expérience à peu près similaire à Los Angeles, lorsque le divin Seth s'était annoncé à ses ennemis locaux, démontrant par ailleurs une partie de ses pouvoirs pour asseoir son emprise sur la ville. Pour beaucoup, que ce soit les journalistes, les super-héros ou même la police de la cité des anges, Seth n'avait jamais été qu'un mégalomane au capacités surhumaines qui se prenait pour un dieu sans en être réellement un. Au final, il n'y avait guère que ses fervents adeptes et quelques très rares personnes assez ouvertes d'esprit pour reconnaître son existence.

Après avoir fini son exposé, Adrian questionna à son tour la jeune femme, cherchant à connaître plus en détail son avis sur la question de l'existence des divinités. Elle lui sourit aussitôt avec une certaine malice, pensant en son fort intérieur Bien sûr ! Je vis en collocation avec l'une d'elle depuis mes quatorze ans, alors vous imaginez bien que je suis bien placée pour reconnaître leur existence. Pour des raisons évidentes, elle s'abstint de faire cette remarque en se pinçant les lèvres, un fin sourire dessiné par dessus. Sans dire un mot, elle l'invita à la suivre alors qu'elle commençait à lui tourner le dos, désireuse de se dégourdir un peu les pattes.

« – Pour vous répondre de façon tout à fait exacte, commença-t-elle lorsqu'il arriva à sa hauteur, je suis du genre à être prête à croire en tout, même à ce que je n'aurais pas imaginé de prime abord, pour peu que ça paraisse un minimum censé. Lorsque je suivais mon père dans les ruines égyptiennes, on devait sans cesse faire face à de nouveaux mystères, de nouvelles énigmes à résoudre. Et vous savez quoi ? Je doute qu'on en ait résolu ne serait-ce qu'un quart, tant certaines choses sont justes... inconcevables ? Trop peu crédibles ? Je n'ai pas le mot... Siffla-t-elle avec une pointe d'agacement. »

Elle se rappelait sans mal des soirées entières passées avec le paternel à déchiffrer des hiéroglyphes, des parchemins et toute sorte d'autres textes relatant d'une époque très lointaine où les divinités régnaient parmi les Hommes. Bien sûr, il ne fallait pas oublier le côté rationnel dès lors qu'il fallait tenter d'appréhender cette époque ; mais dès lors que toutes les hypothèses les plus terre-à-terre sont invalidées en toute logique, que reste-t-il à part ce que raconte les plus anciennes légendes ? Pour Rita, avant même de rencontrer Seth et d'être confronté de plus près à la magie, cette dernière avait déjà acquis une part de réalité dans son esprit.

« – Pour moi, la magie explique l'inexplicable, reprit-elle après une courte pause. Elle doit être envisagée sous toutes les formes possibles et imaginables ; cela nous aidera à mieux comprendre le monde et ce qui l'entoure. Du moins, c'est ce que je crois, sourit-elle. Et concernant des êtres divins doués de capacités et de pouvoirs surnaturels, immortels et éternels... au fond, pourquoi pas ? D'un regard, elle rechercha chez Adrian une quelconque forme d’acquiescement. Les supers existent alors pourquoi pas les dieux ? Qui plus est, pour quelqu'un comme moi qui a exploré les tombeaux égyptiens et les plus anciennes légendes de l'antiquité, vous pensez bien que ça m'aiderait à expliquer pas mal de choses. »

L'italienne aurait eu presque envie de lui parler de Seth si cela n'avait pas été dangereux. Finalement, elle s'arrêta et planta son regard dans celui du prétendu simple bénévole au musée. D'un air faussement suspicieux et surtout très complice, elle toisa son interlocuteur avec une insistance qui n'était clairement pas dissimulée.

« – Dites-moi, Monsieur Pennington, commença-t-elle, son visage marqué d'une moue amusée, est-ce simplement moi ou est-ce que j'ai l'impression que depuis tout à l'heure, une question me concernant vous brûle les lèvres et vous désespérez d'en chercher la réponse en tournant autour du pot ? »

La jeune femme n'avait pas idée à quel point sa question était pertinente ! Inconsciente de ce qu'était en réalité Adrian et ce qu'il représentait, elle étouffa un rire. Elle se permit une légère tape sur l'épaule ; elle se montrait familière mais c'était un peu sa façon à elle de le mettre en confiance.

« – Aller, dites-moi tout ! Je ne mords pas, vous savez. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 27 Jan 2019 - 19:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Observant la jeune femme avec une certaine neutralité, Adrian continuait à se poser des questions à son sujet et même lorsqu'elle lui répondit, ces dernières ne trouvèrent pas de réponse satisfaisante. Il apprit tout de même un détail : elle semblait réellement croire que les divinités et des choses de ce type pouvaient exister. Il était fort probable qu'elle soit donc consciente de ce qui se déroulait chez elle, ce qui signifierait que la divinité s'était déjà « éveillée ». Une raison supplémentaire pour qu'il se montre prudent, mais ferme.

L'archéologue resta donc silencieux, glissant ses mains dans son dos d'un air patient et attentif. Ce n'est que lorsqu'elle commença à se montrer plus curieuse qu'il songea qu'il avait peut-être été trop bravache. Il aurait dû se montrer plus prudent, mais ce n'était pas forcément un mal... cela lui permettrait d'entrer dans le vif du sujet ! Après quelques instants de silence et faisant fi de sa petite tape amicale, l'Archimage finit par reprendre la parole.

« Et bien, je ne vais pas nier qu'une question me taraude. » Il sonda son regard avant de reprendre. « Si vous croyez que les divinités peuvent effectivement exister, je présume que vous vous êtes un peu renseignée à leur sujet, n'est-ce pas ? Vous savez sans doute qu'elles dégagent une aura très spéciale. Il y a une différence aisément remarquable entre un simple humain, aussi puissant soit-il et un humain qui abrite une divinité. »

Peut-être qu'il y allait trop franchement, ou peut-être qu'elle ne verrait pas où il voulait en venir, mais Adrian en doutait. Elle lui faisait l'impression d'être une femme très intelligente et surtout assez futée pour comprendre ce qui était en train de se passer. Le mage savait qu'en abordant ce sujet, elle risquait sans doute de deviner qu'il n'était pas qu'un simple archéologue curieux, mais bel et bien quelqu'un qui touchait aussi à la magie.

Humectant légèrement les lèvres, le centenaire glissa son regard sur les artefacts et visiteurs présents autour d'eux. Il parlait d'une voix suffisamment basse pour que leur échange reste entre eux, mais rien n'empêchait la jeune femme de se mettre à hurler qu'elle avait affaire à un fou qui cherchait à lui nuire ! Après tout, elle venait de lui avouer qu'elle était une sorte de célébrité, les gens la croiraient plus volontiers un inconnu étrangement vêtu... Mais tant pis. Il était allé trop loin pour avoir leur de franchir le dernier palier.

Reportant son regard sur la demoiselle, il reprit donc d'un ton assuré.

« Ne vous voilons pas la face mademoiselle. Vous comme moi savons que les divinités peuvent vivre parmi nous. Pas forcément au sens où la plupart des gens le pensent cela dit. Zeus ne va pas soudain se tenir devant nous, collant parfaitement aux représentations qui existent de lui. Non, les dieux sont plus subtiles : ils trouvent un hôte, souvent quelqu'un qui ne sera pas soupçonné facilement, puis ils s'installent. Parfois ils broient l'esprit de leur hôte, mais la majorité du temps, ils le partagent avec lui. Ou ils occupent le corps d'un mort. »

Il ne savait pas quel était le cas de la jeune femme, mais ne penchait pas vraiment en faveur de la dernière solution. Elle était jeune et à moins que sa possession ne soit très récente, son corps n'aurait pas pu grandir et s'épanouir correctement s'il n'avait appartenu qu'à l'esprit d'un dieu. Il était plus probable qu'elle partage actuellement son enveloppe charnelle avec celle d'un dieu ou d'une déesse. Mais lequel ?
Naturellement, le centenaire embraya pour conclure :

« Je n'ai pas le moindre doute à votre sujet. Votre essence est mélangée à celle d'un dieu, sans le moindre doute possible. La seule question que je me pose c'est : quel dieu ? »

Il avait été franc, restait à voir comment la jeune femme allait réagir. Il n'était pas impossible qu'elle nie et Adrian ne s'embêterait pas à essayer de la pousser à avouer, mais il y avait tout de même une chance infime pour qu'elle joue franc jeu elle aussi. Adrian espérait simplement que ce serait sur une note pacifiste.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 28 Jan 2019 - 10:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Finalement, Adrian se jeta à l'eau et commença à annoncer plus clairement le fond de sa pensée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Rita était à mille lieux de s'attendre à ça ! Son sourire s'estompa petit à petit alors que l'archimage énonçait ses propos jusqu'à ce qu'il s'efface complètement ; son cœur accéléra la cadence alors qu'elle se décomposait sur place, incapable de savoir comment réagir dans une situation pareille. Ses yeux cessèrent de cligner, captivés et bien trop intrigué par les déductions de Pennington, à tel point qu'elle en oublia l'endroit où elle se trouvait et les gens qui entouraient ce duo atypique. Bientôt, il n'exista plus que la voix du jeune homme qui résonnait contre ses tympans, l'enfonçant un peu plus dans une panique intériorisée relativement contrôlée. Néanmoins, il était facile de se rendre compte, même pour quelqu'un ne l'ayant côtoyé que depuis cinq minutes, que l'actrice était totalement ébranlée par ce qu'elle était en train d'entendre. Paralysée, elle déposa ramena délicatement une main contre sa poitrine, tremblante sous les coups rapides de son palpitant.

Comment était-il au courant ? Comment faisait-il pour sentir aussi facilement son essence et celle de Seth ? Qu'était-il réellement ? Que lui voulait-il ? S'agissait-il d'une menace pour elle ? Ou pour Seth ? Tant de questions qui demeuraient sans réponse pour le moment mais qui ne manquaient pas de se bousculer dans l'esprit de la jeune Valente. Malgré son immense désarroi et son incompréhension de la présente situation, Rita se rendait compte qu'Adrian était bien plus que le simple bénévole et archéologue qu'il avait déclaré être plus tôt ; ceci expliquait d'ailleurs son expertise et l'aisance dont il avait fait preuve un peu plus tôt lorsqu'il parlait de magie et de divinités. Il manquait encore des éléments pour lever le voile sur le mystère qui entourait cette personne ; néanmoins elle n'eut pas le temps d'y réfléchir sérieusement que sa détresse redoubla lorsque la divinité égyptienne se manifesta.

Simple projection de l'esprit de Rita, Seth n'apparaissait que comme une hallucination et n'avait aucune existence sur aucun plan physique et matériel ; il n'existait que pour l'actrice et personne d'autre dans une tel forme. Malgré tout, ces apparitions faisaient toujours leur petit effet sur l'actrice, dont les yeux en furent naturellement attirés. Seth se tenait là, dans sa forme originelle, droit comme un i, juste derrière l'archéologue auquel elle faisait face. Rita déglutit discrètement tandis qu'une voix rauque et gutturale s'élevait pour elle et pour elle seule.

« – Qu'est-ce qu'il veut, celui-là ? »


Cette voix. Comme à chaque fois, elle lui glaçait le sang, ravivant ses plus profonds et noirs souvenirs enfouis dans sa mémoire. Imperceptiblement, Rita trembla alors qu'elle ramenait son regard angoissé sur Adrian dans un silence pesant. Du coin de l'œil, elle vit Seth se déplacer lentement autours de l'archimage. Se sentait-il menacé ? Elle n'aurait su le dire. Une telle situation ne s'était jamais produite par le passé ; Seth et Rita conservaient ce secret dans le plus grand des anonymat pour la plupart des gens et ne mettaient dans la confidence que ceux avec qui la divinité d'Egypte devait traiter, comme les différents criminels qu'ils croisaient. Mais le grand public, de son côté, était très loin d'imaginer pareilles accointances entre le Dieu du Chaos et le star mondiale.

« – Ne lui dit rien, fillette. »


Seth parlait d'une voix menaçante, ce qui était assez rare pour être souligné. L'espace d'un instant, Rita se demanda s'il ne voyait pas en Adrian une menace sérieuse à son encontre vu la façon dont il le dévisageait de la tête aux pieds. Celui-ci terminait son argumentaire d'un ton assuré, presque ferme à l'encontre de l'actrice qui ne savait plus où se mettre, jusqu'à ce qu'il lui demande l'identité du dieu qui avait trouvé refuge dans son corps. Seth rabattit son regard brûlant sur la jeune femme alors qu'il dévoilait ses crocs.

« – Tu m'as entendu, Rita ? Ferme-la. »


Une immense peur la gagna tandis qu'Adrian la fixait intensément en attente d'une réponse à sa question. L'italienne prit un certain temps pour elle-même, incapable de savoir quelle attitude adopter ; même Seth semblait inquiet à sa manière. Ses pensées et ses craintes se bousculèrent, alors que sa bouche s'ouvrait sans qu'aucun son ne sorte dans un premier temps.

« – Seth, révéla-t-elle finalement, tout bas, la voix légèrement tremblotante. »

Aussitôt, le Dieu de la Destruction rugit et fit mine de la saisir à la gorge, les crocs sortis et prêts à pénétrer sa chaire pour la dévorer. La fixant de son divin regard embrasé, Seth s'abstint tout compte fait de tout mouvement supplémentaire ; puis son corps devint fumée et poussières se dispersant par la force d'un vent spectral. Silencieusement, il disparut, retombant dans l'habituel silence dans lequel il avait l'habitude de se tenir.

Machinalement, Rita avait remonté sa main jusque sur sa gorge ; elle s'en rendit compte alors qu'elle reprenait peu à peu ses esprits, comme si elle reprenait pied dans le monde réel. Délaissée par la divinité antique, elle semblait rassurée et soulagée. Elle ne savait pas exactement ce qui l'avait poussé à se trahir mais il était clair que d'une manière ou d'une autre, Adrian aurait finalement découvert ce qu'il voulait savoir. Peut-être était-ce le fait que Seth se sentait menacé par la présence de cet homme qui l'avait poussée à lui répondre en toute sincérité et franchise. Elle-même aurait été incapable de dire ce qui l'avait poussé définitivement à désobéir à Seth – bien que ça ne fut pas la première fois que cela arrive. Elle aimait provoquer son dieu, quitte à en subir les conséquences plus tard.

« – Vous... Il... Reprit Rita, cherchant à reprendre le cours de la conversation. Hésitante et perturbée, elle en perdait ses mots. Vous me mettez dans l'embarras, Monsieur Pennington, avoua-t-elle finalement. »

Bien que son cœur ait cessé de battre la chamade et qu'elle commençait à reprendre le contrôle de ses émotions, il lui était incapable de retrouver son sourire et sa bonne humeur après ce qu'il venait de se passer. Elle déposa ses yeux sur le sol, encore légèrement tremblante, se demandant si elle avait bien fait. Certes, Adrian ne lui semblait pas être quelqu'un de foncièrement méchant ; malgré cela, elle s'en voulait terriblement de son manque de prudence. Elle ignorait encore tout de lui et se demandait encore de quoi il était capable. S'il se trouvait être un ennemi, elle venait de lui révéler une information diablement précieuse et redoutable.

« – Si vous pouviez garder cela pour vous... Je vous en serais gré, glissa-t-elle, la voix encore un peu faible. D'un geste de la main, elle essuya une petite larme nerveuse qui s'était échappé de son œil gauche. Et si vous pouviez éviter de me poser d'autres questions à ce sujet, ce serait d'autant plus appréciable, concéda-t-elle à demi-mot. »

Elle ignorait si l'archimage allait tenir compte de sa demande. En réalité, elle en doutait même fortement et peut-être que cela pourrait s'avérer être un soulagement d'en partager un peu plus sur l'éprouvante expérience qu'elle vivait au quotidien ; criminelle ou non, n'importe qui aurait souffert autant qu'elle d'une pareille situation. Elle releva finalement la tête en direction de l'archéologue, encore hésitante.

« – Vous n'êtes pas un simple bénévole, je me trompe ? Pas plus que je ne suis seule dans ma tête, affirma-t-elle. Qu'êtes vous réellement, Adrian ? Dois-je me méfier de vous ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 28 Jan 2019 - 14:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Une chose était certaine : sa déclaration provoquait un effet évident chez la jeune femme ! Il n'était pas nécessaire d'être un génie pour deviner qu'elle était angoissée, presque paniquée au vu de la main qu'elle porta à son cœur. Toutefois, l'Archimage ne cessa pas pour autant : il en allait de la sécurité des citoyens de Star City, voire des habitants de ce monde puisque certaines divinités pouvaient s'avérer extrêmement dangereuses.

Pendant un instant, le centenaire s'attendit à ce qu'elle ne lui réponde pas, à ce qu'elle refuse de lui avouer que divinité occupait son corps – car sa réaction avait chassé les derniers doutes qu'il pouvait avoir au sujet de la conscience qu'elle avait de sa condition. Fort heureusement, l'actrice se décida finalement à lâcher un nom du bout des lèvres, adoptant une voix tremblotante qui témoignait encore une fois de la panique qui semblait l'habiter. En la voyant dans cet étant le mage sentait son cœur se serrer. Il n'aimait pas voir les gens en difficulté, encore moins lorsqu'ils semblaient contrariés par leur condition, mais était-ce réellement le cas, ou simulait-elle simplement ? Certaines divinités manipulaient aisément leur hôte, les persuadant qu'ils devaient se présenter comme des victimes alors qu'ils ne le ressentaient pas ainsi. Veillant à ne pas se laisser trop attendrir par le comportement de la demoiselle, l'Archimage la scruta avec attention tandis qu'elle reprenait la parole.

Lorsqu'elle eut terminé et qu'elle le questionna sur ce qu'il comptait faire d'elle, Adrian inspira profondément, réfléchissant à ce qu'il pouvait bien faire. La vérité étant qu'il voulait veiller sur les habitants de ce monde et que certaines divinités s'avéraient trop dangereuses pour pouvoir y rester. Logiquement, il devrait exorciser la jeune femme et bannir Seth dans son monde, mais c'était en théorie. La pratique était souvent différente.

« Vous ? Non. Je ne vous veux aucun mal. Mais celui qui habite votre corps, c'est une autre affaire. » Il inspira profondément avant d'enchaîner. « Peu importe qui je suis, la seule chose que vous devez savoir, c'est que je veille à la sécurité des gens présents dans ce monde. Et je pense que je ne vous apprends rien en vous expliquant que certaines divinités ne veulent rien de bien aux humains. »

Son regard sonda celui de la jeune femme. Elle avait l'air craintive, mais bizarrement Adrian ne pensait pas que c'était à cause de lui. Est-ce que Seth pouvait lui faire du mal ? Il serait tout de même assez suicidaire de la « punir » si elle faisait quelque chose qui ne lui plaisait pas ! Après tout, ce corps était le leur, si Rita subissait quelque chose, Seth devrait le supporter lorsqu'il serait aux commandes. Cependant, ce n'était pas parce qu'elle ne risquait rien de ce côté-là que la jeune femme n'avait pas à s'inquiéter de ce qu'il pourrait décider de lui faire pour l'avoir trahi.
Un énième soupir lui échappa.

« Je suis navré de vous mettre dans l'embarras mademoiselle Valente, mais comme je l'ai dit, ce n'est pas à cause de vous que j'ai décidé de vous approcher. » Dans d'autres circonstances, elle aurait pu se vexer, mais il se doutait que ça ne serait pas le cas cette fois-ci. « Je ne compte pas en parler à qui que ce soit, mais comprenez aussi que je peux pas tout ignorer et vous laisser repartir comme si ne rien n'était. » Il eut une moue désolée. « Surtout en sachant que c'est Seth. Seth le Destructeur. Il n'est pas vraiment connu pour être un enfant de cœur, je présume que je ne vous apprends rien ? »

Elle avait sans doute déjà dû expérimenter ça ! Il ignorait depuis combien de temps précisément elle l'abritait en son sein, mais même si ce n'était l'affaire que de quelques mois, c'était sans doute suffisant pour qu'elle ait pu assister aux horreurs dont il était capable.
Croisant ses bras sur son torse, attentif à un éventuel changement de comportement, l'Archimage enchaîna :

« Il va falloir que je fasse quelque chose. Les dieux ne sont pas fait pour vivre dans notre monde. J'aurais pu concéder une exception s'il s'agissait d'une divinité qui n'a pas... d'aussi mauvaises habitudes, mais là.... » Il haussa les épaules. « Il faudra sans aucun doute vous exorciser pour le bannir et l'obliger à retourner d'où il vient. »

Il y avait toujours la possibilité que la demoiselle dépende de la divinité qui lui avait volé son libre-arbitre, mais il n'en parla pas. C'était quelque chose de vérifiable avec un peu d'analyse, il serait donc inutile de mentir à ce sujet, mais Adrian ne voulait pas lui fournir d'excuse toute préparée... même s'il n'aurait pas été étonné d'apprendre qu'une créature aussi sournoise que Seth avait lié sa nature à celle de son hôte histoire de s'assurer toute la tranquillité possible !
Un signe supplémentaire qu'il n'était pas fait pour ce monde.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Lun 28 Jan 2019 - 17:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rita fut en partie réconfortée par les mots du dénommé Adrian bien qu'elle ne savait toujours pas exactement sur quel pied danser avec lui. Se présentant comme un protecteur de ce monde et de ceux qui le peuplent, il semblait être de ceux à ne pas tolérer la présence des divinités sur Terre ; aussi Seth représentait aussitôt une menace dont il avait bien l'intention de s'occuper. A ce stade de la discussion, il lui était impossible d'en déterminer davantage à son sujet bien que sa connaissance dans les arts ésotériques pouvait signifier qu'elle était en présence d'un puissant mage. Mais elle n'avait aucune raison d'en être certaine. Encore éprouvée par l'angoisse qui l'avait envahie un peu plus tôt, la criminelle italienne ne put soutenir bien longtemps le regard de l'archéologue et s'en détourna naturellement, reposant ses mirettes sur le décor qui les entourait. Elle n'en resta pas moins attentive aux mots du jeune homme – quoique... aller savoir, il pouvait être n'importe quoi d'autre qu'un homme.

« – Il n'est pas de la meilleure compagnie, en effet, concéda-t-elle sobrement en guise d'unique réponse. »

En vérité, Rita haïssait le Dieu du Chaos et de la Destruction autant qu'elle ne lui était reconnaissant pour l'avoir aidée et soutenue pour faire d'elle ce qu'elle était dorénavant. Bien qu'il soit le principal responsable de la destruction du peu de famille qu'elle avait, Seth avait toujours eu la décence de la laisser vivre sa vie autant que faire se peut ; et depuis son adolescence, il veillait sur elle, à sa manière. Elle savait qu'elle ne le devait certainement pas à sa bienveillance ni à une quelconque forme de bonté ou de pitié car c'eut été des concepts qui lui était totalement inconnus. Elle savait très bien qu'elle n'était qu'un outil dans sa quête de l'Héliopolis et que son seul but serait à tout jamais la recherche à la destruction de son neveu Horus. Il lui était malgré tout impossible d'omettre les quelques côtés positifs qui découlaient de cette situation... inhabituelle. Au final, elle avait appris à vivre avec.

Bien évidemment il s'agissait de choses que ne pourraient jamais comprendre Adrian, si tant est qu'il ne s'y essaie seulement. Rita ignorait de quelle façon elle allait sortir de cette situation ; le soit-disant archéologue semblait vouloir tout aussi bien prendre les choses en main d'arrache-pied et bannir la créature divine hors du monde des mortels. Brusquement, l'actrice se braqua, un vent de panique soufflant de nouveau sur son joli minois.

« – Non ! Protesta-t-elle soudainement. Vous ne pouvez pas... Je... »

La chose était délicate à dire. Néanmoins Seth s'était montré extrêmement clair lors de leur rencontre : son départ hors de ce monde consumerait immédiatement et irrémédiablement l'esprit ainsi que le corps de Rita. Leur association n'avait jamais été prévu et résultait d'un accident qu'il déplorait aussi de son côté ; à la base, il devait investir un corps plus adapté et bien plus fort. C'est ce qui expliquait en partie le peu de pouvoirs dont il disposait en ce bas-monde, lui pourtant maître et expert en magie.

L'italienne serra les dents et se pinça les lèvres. D'une manière ou d'une autre, il fallait qu'elle mette Adrian au courant de ce problème avant qu'il ne mette ses menaces à exécution et qu'il provoque sa disparition dans la foulée.

« – Ce n'est pas que je veux pas, mais ce n'est pas aussi simple, reprit-elle avec un peu plus de calme. Elle releva la tête vers l'archimage. Mon association avec Seth n'a jamais été prévue. Il ne m'a pas choisie pour que je sois son hôte, souffla-t-elle. Si vous vous en prenez à lui et que vous le renvoyez dans son monde, je ne le supporterai probablement pas. Mon corps peine déjà à supporter sa présence... un départ aussi brutal et précipité signifierait ma mort immédiate, Monsieur Pennington. »

Elle ignorait si elle le croirait ou non, mais au point où elle en était, il se plaisait à croire qu'il était préférable de jouer franc jeu jusqu'au bout. Elle ignorait simplement s'il ferait fi de cette dernière information, préférant sauvegardé le monde au prix de la seule vie de la jeune femme, mais tout portait à croire qu'il n'était pas comme ça. Néanmoins, en serait-il de même s'il apprenait les activités crapuleuses et criminelles dans lesquelles Rita trempaient depuis toute jeune ? D'autant que, pour le coup, elle pourrait jouer les victimes tant qu'elle le voudrait, sa culpabilité était toute aussi importante que celle de Seth.

« – Mon cas est un brin désespéré, je le crains, osa-t-elle plaisanter en esquissant un discret sourire. Je suis bien consciente que je ne vous facilite pas la tâche... Veuillez m'excuser, c'est juste que tout ça est un peu compliqué et hors de ma portée. J'aimerais que la situation soit aussi facilement abordable que vous le désiriez. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 30 Jan 2019 - 11:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Lorsque la jeune femme répondit d'un ton paniqué, le centenaire comprit aussitôt que ses soupçons étaient justifiés. Que ce soit volontaire ou non, il y avait fort à parier que son âme ait été étroitement liée à l'essence divine de Seth. Ce qui signifierait qu'en l'exorcisant pour le renvoyer chez lui, Adrian tuerait tout simplement son hôte. Il s'agissait bien évidemment d'une possibilité qu'il refusait d'envisager ! Il n'était pas devenu Légionnaire pour cracher sur leurs idéaux et sacrifier la première jeune femme venue. Bien sûr, il aurait pu enquêter sur elle et vérifier si elle méritait réellement de survivre en sachant que Seth risquait de faire de gros dégâts en restant sur Terre, mais Adrian le refusait. Il n'était qu’un humain, même en tant qu'Archimage. Qui était-il pour décider de sacrifier quelqu'un parce que sa vie n'était pas assez « parfaite » ? c'était en arrivant à de telles extrémités que l'on devenait ce que l'on combattait justement. Autant de raisons qui faisaient que Rita n'avait pas à le craindre, mais comme elle ne le connaissait évidemment pas, elle ne risquait pas de le savoir.

Il l'observa en silence tandis qu'elle reprenait la parole pour tout lui expliquer. Ainsi donc, les choses ne s'étaient pas bien déroulées et elle avait été une « hôte forcée » ? Cela arrivait plus souvent qu'on ne le pensait malheureusement, mais ce n'était pas pour autant que le vieux mage ne ressentit pas une pointe de tristesse pour elle. Sa vie et celle des siens avait été ruinée à cause des objectifs stupides d'une divinité qui refusait de rester dans son monde.

Le mage inspira légèrement, tout en veillant à conserver son expression neutre pour ne pas trahir le fait qu'il la prenait en pitié. Une parcelle de son esprit lui chuchotait qu'elle pouvait bien être en train de lui mentir et de le prendre pour un imbécile, mais le centenaire préférait éviter de l'écouter. Pour le moment, Adrian voulait mettre à profit cette discussion afin de comprendre ce qui l'attendait. Parce qu'il était évident qu'il n'allait pas la laisser fuir en lui souhaitant bon courage pour sa vie future ! Maintenant que l'Archimage avait compris à quoi – et à qui – il avait affaire, il allait devoir travailler dur pour trouver une solution pérenne et qui convienne à tout le monde. Puis, de préférence, qui ne se solde pas par la mort de la jeune femme.

Après un moment de silence, l'Archimage reprit d'un ton qu'il espérait rassurant.

« Je comprends votre situation, rassurez-vous. Vous n'êtes pas la première dans ce cas-là, malheureusement. » Ni la première qu'il rencontrait. « Et si cela vous inquiète, je tiens à vous rassurer tout de suite : je ne suis pas partisan du sacrifions-là pour le bien du plus grand nombre. » Il eut un faible sourire. « Je suis un éternel optimiste, j'ai tendance à penser que tout le monde peut être sauvé à condition de bien s'y prendre. »

Et de ne pas foncer la tête baissée dans la première porte qui s'offrait à nous ! Adrian allait devoir potasser pas mal de bouquins et se renseigner auprès de tous ses contacts pour trouver comment séparer l'âme de la jeune femme de l'essence du Dieu.... et pour lui permettre de survivre à cette séparation bien sûr. La solution la plus logique serait de l'entraînée pour renforcer son mental et sa tolérance à la magie, mais cela reviendrait aussi à la rendre plus efficace pour Seth qui pourrait alors en profiter pour saccager le monde. Une solution qu'il refusait d'envisager pour le moment.

« Mais pour y arriver, il va falloir que vous m'aidiez mademoiselle Valente. Il faudra notamment que vous me disiez comme tout cela s'est produit, comment vous avez été prise pour hôte et surtout depuis combien de temps c'est le cas. » Il hésita et embraya finalement. « Il faudra aussi que vous me disiez ce qu'il a fait depuis qu'il a le contrôle sur votre corps. Les compétences qu'il peut avoir acquises depuis tout ce temps peuvent peser dans la balance malheureusement. »

Mais encore fallait qu'elle soit honnête, ce qui était peu probable si elle n'était pas parfaitement honnête. Et avec Seth dans les parages.... Elle était sans doute plus habituée à côtoyer le crime que les héros de cette ville !

« Mais je ne vous cache pas que ça ne sera pas une partie de plaisir. Surtout qu'il vous faudra être honnête pour que cela fonctionne. » Il haussa légèrement les épaules. « Malheureusement nous n'avons pas vraiment le choix. Maintenant que je sais pour vous, je ne peux pas faire comme si ne rien n'était. Il faudra que nous parlions sérieusement. Dans un lieu plus approprié. » Surtout que le directeur du musée risquait peut-être de revenir vers Rita. « Et croyez-moi, j'ai l'habitude des cas désespérés. Le contraire m'aurait étonné vous concernant. »

Une manière comme une autre de la rassurer. Ou du moins d'essayer !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 31 Jan 2019 - 10:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

« – Voila une belle âme charitable. Tu ne trouves pas, Rita ? »


Un long frisson parcourut le dos de la jeune femme. Au prix d'un gros effort, elle essaya de ne rien en laisser paraître, tandis qu'Adrian répondait à ses craintes les unes après les autres. Du coin de l'œil, elle remarqua le retour de Seth, assis en tailleur à quelques mètres tout au plus et décidément prompt à se mêler à cette discussion coûte que coûte. Il fallait avouer qu'il aurait été mal avisé de ne pas prendre en considération cet homme apparemment fin connaisseurs des divinités et de la magie ; de la même façon qu'il pouvait être renversé et renvoyé dans son monde par un exorcisme, peut-être pouvait-il tout aussi bien chercher à profiter de lui pour recouvrer ses pouvoirs. Tout cela, Rita en était bien consciente. Mais elle ne savait pas trop quoi en penser ni même si elle devait s'en méfier. Redoublant d'inquiétude, elle reporta toute son attention sur l'archéologue, la tête remplie de doutes et d'incertitudes.

Elle retourna à Adrian le faible sourire qu'il lui adressait. Bien qu'elle ne le connaissait que depuis quelques minutes, il était extrêmement rare pour elle de rencontrer des gens qui s'inquiètent quant à son propre sort, aussi trouvait-elle cela touchant venant d'un parfait inconnu. Elle n'aurait su déterminer s'il ne lui disait que la vérité ; après tout, il pouvait tout aussi bien s'agir d'un mégalo cherchant à s'approprier la puissance divine de Seth. Mais quelque chose chez lui la poussait à ne pas le voir de la sorte. Dans tous les cas, elle savait qu'elle ne pouvait pas trop en dévoiler tant qu'elle n'avait pas plus d'informations sur lui. Elle trouvait qu'elle manquait déjà de beaucoup de prudence en abordant le sujets du Dieu de la Destruction aussi ouvertement.

Elle croisa les bras devant elle, le regard vacillant régulièrement entre le dénommé Pennington d'un côté et le Divin Seth de l'autre. Anxieuse, elle ne parvenait pas à ignorer la présence de son alter ego dans cette discussion. Et pour cause, il n'avait pas pour habitude de sortir de son sommeil lors de telle rencontre ; elle ignorait s'il voyait Adrian comme une menace ou une opportunité, mais dans tous les cas il lui fallait redoubler d'attention et bien discerner les enjeux et les motivations de chacun dans cette affaire. Elle, au milieu de tout cela, était de loin celle qui maîtrisait le moins les choses.
Ce que lui demandait le jeune homme semblait néanmoins irréalisable. Rita savait que Seth n'était pas dupe et que toutes ces informations, bien utilisées, pourrait lui nuire et permettre à cet homme de le bannir de son monde. Un rapide échange de regard entre le dieu et l'actrice lui confirma qu'il serait compliqué – et risqué – pour elle de révéler autant d'informations d'un coup.

« – Je... Commença-t-elle avant d'hésiter quelques secondes. Elle poussa un bref soupire. Je suis bien consciente de tout cela, Monsieur Pennington. Vraiment. Tout comme j'aimerais vraiment me débarrasser de lui et le renvoyer dans le trou duquel il est venu, dit-elle sèchement. Un peu plus loin, elle remarqua le sourire moqueur du Dieu Vengeur. Néanmoins il est évident qu'il ne me laissera pas dévoiler autant d'informations à notre sujet. Il pourrait s'en prendre à moi ou bien prendre le contrôle de mon corps. »

L'italienne était par ailleurs assez surprise qu'il ne l'avait pas déjà fait pour abréger cette discussion un peu plus tôt. La plus probable hypothèse étant qu'il lui avait fait confiance, d'une manière ou d'une autre, et qu'il ne pouvait que se mordre les doigts de sa trahison. Puisque le sujet était dorénavant ouvert, il ne voyait peut-être pas d'intérêt à prendre le contrôle dans l'immédiat, au milieu de tout ce beau monde et dans un tel lieu. Rita savait simplement que la situation telle qu'elle était présentement était plus que délicate à aborder.

« – Vous dites que vous voulez m'aider et je vous crois sincère, reprit-elle d'un ton désolé. Elle plongea son regard dans celui de l'archimage. Mais imaginez qu'il ne s'en prenne à vous d'une quelconque manière que ce soit. Ou qu'il profite de votre expertise en la magie pour accomplir ses desseins... j'en serai la principale responsable. Et ne me dites pas que vous ne craignez rien et que vous savez ce que vous faites ; ce n'est pas en me demandant de simplement vous faire confiance que je peux être sûre que vous soyez capable de le contenir. Je ne sais rien de vous. »

Ses mots étaient peut-être un peu durs mais Rita n'avait pas envie d'avoir un mort de plus sur la conscience. Bien qu'elle soit une criminelle responsable de beaucoup de malheur, donner la mort n'était pas ce qu'elle appréciait le plus ; c'était davantage l'activité principale de son divin complice. Elle n'avait pour habitude que de négocier et rouler des gens qui pour la plupart traînaient dans des affaires assez louches. Du moins, c'est ainsi qu'elle aimait se justifier. Aux yeux de la Justice, elle était tout aussi coupable que son compagnon.
Compte tenu de tout cela, il lui était impossible de laisser Adrian se mettre en danger pour elle. Rita avait conscience qu'elle avait commis une erreur de jugement en se démasquant aussi ouvertement devant lui et il lui fallait dès à présent limiter la casse.

« – Je ne suis pas toujours libre de mes choix... et de mes fréquentations, glissa-t-elle. Mais j'ai encore le choix de ne pas vous laisser vous mettre en danger pour moi. J'insiste : mon cas est désespéré, affirma-t-elle avec regrets. Je vous aiderais dans la mesure du possible. Je ne veux pas non plus que la situation dégénère et que Seth se serve de moi pour accomplir ses méfaits. »

Un joli mensonge que voila, probablement le premier et le plus gros qu'elle se permettait à l'égard de Pennington. Non seulement ils étaient à la tête d'une organisation criminelle qui sévissait déjà depuis plusieurs années, répandant le malheur et le chaos dans son sillage ; mais Seth utilisait régulièrement son corps pour partir en chasse de son côté aussi, poussé par sa nature sauvage. Néanmoins, Rita n'avait pas eu envie de décevoir Adrian et lui révéler ce genre d'informations, bien qu'il allait peut-être le découvrir à ses dépends plus tard. L'actrice s'en mordit les lèvres.

De son côté, Seth s'était levé et approchait dans sa direction, conscient de tous les doutes et des craintes qui tiraillait la jeune Valente. Oh ! Il était parfaitement au courant de sa haine à son égard ; mais il était bien au-dessus de ça pour la prendre en considération. Une lueur amusée, sa voix surgit de nouveau, glaçant aussitôt le sang de la criminelle.

« – Fieffée petite menteuse... Que feras-tu lorsqu'il apprendra la vérité ? Et que fera-t-il, à ton avis ? Je te pensais plus intelligente que cela, Rita. Tu devrais te débarrasser de lui avant de causer plus de peine... sinon, il me faudra intervenir pour protéger ton joli minois. »


Sa main effleura la joue de Rita ; aussitôt celle-ci réagit d'un brusque mouvement du bras pour la repousser, ce qui pour Adrian n'était qu'un mouvement dans le vent. Agacée, Rita ferma brièvement les yeux et croisa ses bras devant elle. Elle ignorait si Seth allait passer à l'action... mais dans la situation présente, tout pouvait se produire. Mais il ne cherchait probablement qu'à la tourmenter et la faire culpabiliser, comme à son habitude.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 31 Jan 2019 - 13:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 5089
ϟ Nombre de Messages RP : 1768
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan, Mikhaïl, Ezio, Jay, Hakon
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La jeune actrice était toujours dans le même état d'anxiété et Adrian se demandait si elle ne risquait pas d'avoir trop peur de Seth pour accepter de l'aider. Il était évident que s'ils en arrivaient là, l'Archimage risquait d'être obligé de passer outre ses réticences et qu'il soit contraint de lui forcer la main... mais avant d'en arriver là, le centenaire comptait bien utiliser toutes les autres solutions qu'il pouvait avoir à sa portée ! Notamment en demandant à certains de ses alliés plus doués que lui en informatique – Lou par exemple – de fouiller un peu le web à la recherche d'informations concernant la jeune femme. Il devait trouver comment elle était entrée en contact avec Seth, depuis combien de temps et, bien évidemment, dénicher la solution idéale pour épargner sa vie tout en renvoyant la divinité dans son monde, celui qu'elle n'aurait jamais dû quitter.

Les yeux bruns du vieux mage ne quittaient pas le visage de la jeune femme alors qu'elle essayait de lui expliquer pour quelle raison elle ne pouvait pas l'aider. Il savait qu'il y avait une différence entre pouvoir et vouloir, mais au fond de lui, le centenaire ne pouvait pas s'empêcher de se demander s'il n'y avait pas un peu des deux dans les justifications de la jolie actrice. Après tout, elle semblait s'en être très bien tirée dans sa vie, mieux que certains autres hôtes de divinités ! Peut-être que Seth n'y était pas pour rien. Habiter le corps d'une femme séduisante, riche et connue devait être plus agréable que d'opter pour celui d'un déchet à deux doigts de passer l'arme à gauche.

Réfléchissant tout en l'écoutant, Adrian décida finalement d'opter pour la sincérité et de lui avouer un point qu'il gardait secret même pour ses plus proches alliés. Cette fois-ci, la situation était différente et si jamais la jeune femme décidait de le trahir et d'ébruiter son aveu, il aurait la preuve qu'elle n'était réellement pas désireuse de se séparer de Seth. Dans ce cas, la Légion pourrait toujours intervenir pour la neutraliser le temps qu'il parvienne à trouver une solution pour séparer leurs deux essences. Sacrifier son anonymat pour protéger la planète d'une pareille plaie ne serait pas cher payé. Mais avant d'en arriver là, il devait attendre de voir la réaction de Rita face à cet aveu. Lorsqu'elle eut terminé et alors qu'elle semblait toujours agitée et contrariée, le centenaire répondit :

« Je ne crains rien de Seth tout simplement parce que je suis l'Archimage mademoiselle Valente. Je présume que je ne vous apprends rien. Le Pacte, l'Archimage, toutes ces choses ne doivent pas vous être inconnues, non ? » Son regard sonda celui de la jeune femme avant qu'il ne reprenne. « Seth ne pourra pas se servir de moi pour ses desseins, je pourrais même envisager de vous imposer un sceau de manière à ce qu'il ne puisse plus vous utiliser, mais cela nuirait grandement à votre propre vie, alors je ne le ferai pas. » Même s'il hésitait sincèrement. « Cependant, il va falloir que vous me fassiez confiance sur le long terme. Comme je l'ai dit, je ne peux pas laisser Seth se promener en ville sans rien faire juste parce que nous ne trouvons pas de solution tous les deux. »

Adrian énonçait cela d'un ton très posé, mais ferme. Il tenait sincèrement à ce que la jeune femme comprenne son point de vue et qu'elle ait conscience qu'elle n'était pas tombée sur le premier type venu. Pouvait-il lui fournir des exemples ? Assurément et c'est d'ailleurs ce qu'il s'appliqua à faire.

« Si vous ne me croyez pas, sachez que j'ai déjà banni plusieurs dieux qui s'étaient installés à Star City. Anubis par exemple. Il avait l'air de trouver les environs à son goût. Malheureusement dans son cas la situation a été fatale à son hôte puisqu'il a tout simplement détruit son esprit pour s'installer dans son corps. Vous savez que Seth aussi pourrait en arriver là, n'est-ce pas ? » Il ne cherchait pas à l'effrayer, c'était simplement la vérité. « S'il y a un moyen pour vous prouver que je ne présume pas de mes capacités, dites-le-moi et je m'arrangerai pour vous montrer que ce n'est pas le cas. Bien sûr, je pourrais bien pour faire une démonstration de ma magie pour vous prouver que je ne me vante pas inutilement, mais je doute que Seth apprécie et j'aimerais éviter de le contrarier pour le moment. »

Même s'il l'était sans doute déjà bien assez comme ça. Quelque chose lui disait qu'ils n'en étaient qu'au début et que la situation risquait de devenir plus épineuse d'ici quelques semaines !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Jeu 31 Jan 2019 - 20:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

« – L'Archimage ? C'est que ça devient intéressant... »


Rien que cela ! De tous ceux que la jeune femme aurait pu rencontrer, il fallait qu'elle soit tomber sur l'Archimage, responsable de la mise en place du Pacte, en personne. Seth grogna méchamment sous les yeux de l'actrice, ses iris enflammées plantées tels des poignards sur l'homme puissant qui leur faisait face. Tout devenait nettement plus clair dorénavant, notamment l'assurance dont il faisait preuve face à sa divine personne. La prudence était très nettement de rigueur... car il ignorait tout simplement depuis combien de temps le mage officiait depuis cette enveloppe charnelle et s'il disposait de l'ensemble de ses pouvoirs. S'il était encore jeune, peut-être pourrait-il tenter de l'éliminer ; mais dans le cas plus probable où il était déjà bien trop puissant, le Dieu du Chaos et de la Destruction devrait patienter avant de s'en prendre à lui. Contenant sa rage et sa haine grandissante, il adressa un regard sans équivoque à son hôte.

« – Tu comprends ce que cela signifie, n'est-ce pas ? Il est notre fléau, notre peste noire... A peine arrivés et tu réussis à nous le mettre sur le dos. Je dois reconnaître que tu as fais très fort, Rita. »


L'italienne en trembla sensiblement. Elle savait très bien elle aussi ce que tout cela signifiait ; l'Archimage était un être de magie puissant et renommé, bien trop pour qu'il soit ignoré et pris à la légère. Elle savait aussi que son inquiétude était désormais totalement partagée avec la divinité qui avait pris racines dans sa tête. Le seul point positif dans tout ce malheur étant qu'ils venaient d'identifier l'un de leurs pires ennemis sur Terre. Mais à quel prix ! Dorénavant, il était impératif pour la jeune femme de paraître aussi innocente que possible et de ne rien laisser paraître de ses activités criminelles. Pour peu que le jeune homme ne lui pardonne pas ses actes et décide de faire justice à lui seul, il détruirait son esprit d'une simple phrase et Seth retournerait hanter les terres désertiques qui entourent l'Héliopolis.

Rita plongea ses yeux noisettes dans ceux d'Adrian, attentive à tout ce qu'il lui disait. Elle se sentait particulièrement idiote et certainement pas à sa place entre ces deux êtres aux pouvoirs incommensurables et aux destins étroitement liés. Une sensation étrange la prit soudainement ; comme si elle était impuissante et qu'elle avait les poings liés. D'un côté, elle restait touchée par toute l'attention que Pennington portait à son égard ainsi que ses efforts pour se montrer compréhensif et conciliant vis-à-vis de sa situation. Mais de l'autre, il s'agissait d'une des plus grosses menaces à laquelle elle avait affaire. Les choses auraient été bien plus simples si sa vie n'était pas en jeu... !
Sur la fin, la criminelle fut prise d'une nouvelle montée d'angoisse, alors qu'il se montrait un poil plus ferme dans ses propos. Intimidée et définitivement pas prête à se le mettre à dos elle aussi, elle ouvrit la bouche pour intervenir. Elle n'osa néanmoins pas le couper et attendit patiemment la fin de ses propos pour se faire entendre et calmer la tension naissante qui s'était créée.

« – Je... Non ! Monsieur Pennington... Bafouilla-t-elle, cherchant à mettre de l'ordre dans ses idées avant de sortir une quelconque ânerie. Je vous demande pardon, reprit-elle avec plus de calme au bout de quelques instants. Je ne voulais pas vous offenser et mettre en doute vos capacités à intervenir dans cette affaire. Au contraire je vous trouve très... courtois et généreux dans votre façon d'aborder ma situation. Et effectivement, il serait de bon ton de ne pas chercher à le contrarier davantage qu'il ne l'est déjà. »

L'actrice soupira et se posa une main sur le front tout en fermant légèrement les yeux. Fronçant les sourcils, elle maudit sa curiosité et son imprudence puis chercha à trouver une solution qui puisse contenter l'Archimage et le Dieu Vengeur, du moins de façon temporaire. Elle ne savait pas si l'homme qu'elle avait en face d'elle était prêt à la lâcher dans la nature après tant de révélations mais, à côté de ça, elle savait tout aussi bien que son divin compagnon ne lui permettrait pas de se laisser enfermer en attendant d'être banni du monde des mortels. Malgré tout, il était évident qu'Adrian ne pouvait pas agir dans l'immédiat et surtout pas sans les informations qu'il lui avait demandé un peu plus tôt. Et comme il l'avait dis, ce n'était pas le lieu le plus approprié pour discuter de tout cela.

« – Je vous demande encore une fois pardon, Adrian, commença-t-elle en rouvrant ses mirettes, qu'elle posa délicatement sur le centenaire. Au moins, je suis rassurée de savoir qu'il ne vous arrivera rien... et je vous aiderai dans la mesure du possible. Mais je serai très limitée, je le crains. Il vous faudra trouver les réponses à vos questions par vous-même. »

Après tout, Seth pouvait prendre le contrôle à tout moment. Il était effectivement assez aisé pour lui d'empêcher la jeune femme de fréquenter certaines personnes s'il en désirait tout à fait autrement. Elle ignorait la façon dont Pennington souhaitait s'y prendre avec elle mais quoiqu'il se passe le Dieu en serait forcément tenu informé ; tout ce que Rita savait, il le savait aussi. Et vice-versa. Le regard attristé, bien qu'un peu plus serein que précédemment, se déporta sur le sol. Pensive, elle reprit la parole.

« – J'ignore encore pourquoi il n'a toujours pas pris le contrôle pour m'éloigner de vous... J'imagine qu'il vous crains, concéda-t-elle. Supposons-le, tout du moins. Du coup : comment souhaiteriez-vous que nous procédions à partir de maintenant ? Sachant qu'il vous faudra du temps pour trouver une solution pérenne et que je ne peux me permettre de déroger à mes obligations. »
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Quelque chose de divin
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Quelque chose de divin Cadre_6Quelque chose de divin Cadre_7_bisQuelque chose de divin Cadre_8


Quelque chose de divin Cadre_1Quelque chose de divin Cadre_2_bisQuelque chose de divin Cadre_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque chose de divin Cadre_6Quelque chose de divin Cadre_7_bisQuelque chose de divin Cadre_8
Sauter vers: