La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_1La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_2_bisLa chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

La chance est un hasard [Ikhare & Rod]

 
Message posté : Lun 25 Fév 2019 - 17:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le jeune homme ne sembla pas insister. Rod souffla en silence un soupir de soulagement dans la barbe qu'il n'avait pas. Ouf ! Il n'avait vraiment pas l'air méchant ce p'tit gars, alors Rod se décrispa un peu.

Ikhare, tendant son cou vers la carte, semblait sceptique comme une fosse. Buster se rapprocha du kid pour la lui foutre sous le pif pour qu'il y voit mieux, faisant de son doigt des allers-retours de son doigt entre les docks, la gare et le pont, en répétant :

« - Ouais hein ? On est d'accord ? Hein ? Hm. Ouais. Hm. Sûr. »

Il ne lui répondit pas et s'éloigna pour passer un coup de téléphone ; Buster en profita pour ranger vite fait son camion et s'apprêter à décarrer avant l'intervention de quiconque. Il préférait éviter d'être interrogé. Il épousseta un peu l'arrière à coups de grands souffles un peu partout. Heureusement il avait tiré le rideau et seule la partie avec les colis étaient recouverte d'une couche de poussière un peu partout. Quelle chance il avait aujourd'hui décidément !

Il troqua la veste qu'il portait contre un par-dessus beige élimé qui le faisait se sentir dans la peau d'un vrai enquêteur trop balèze. Il était en train de fermer le camtar quand Ikhare revint vers lui et lui demanda de raconter ce qu'il avait vu lors de sa Vieviavision avec le bout de carton, qu'il avait soigneusement plié et mis dans sa poche arrière gauche en y sortant ses clés pour faire démarrer le véhicule loin d'ici. Il fit une pause, balbutia quelques mots incompréhensibles, puis mit deux coups de clés dans la serrure avant de se retourner et de répondre :

« - Vu. Moi j'crois rien voir je vois c'est tout. Les types ben... y z'avaient vraiment pas l'air contents ni gentils... Y z'étaient tr... non qu... non trois ; y'en avait trois et une femme en fait. Donc quatre. La femme j'ai juste entendu sa voix, elle avait une capuche sur la tête j'voyais pas son visage. Les hommes euh... y'en avait un hyper costaud, il était couleur capuccino, il avait des tatouages mais j'ai pas bien pu les voir. Il lançait des trucs dans le mur, des couteaux ou quoi, et y visait 'achement bien ! Un autre il avait la tête en compote, il avait du faire la bagarre y'a pas longtemps et même que sûrement qu'il avait perdu vu la tête... Il était plus blanc que toi et moi réunis, il avait les cheveux très très courts. Euh quoi d'autre... Il avait un pull col roulé vert et les manches retroussées, et des bretelles. Il était plus maigre mais quand même costaud quoi. Le dernier c'était un type un peu plus vieux avec des lunettes en écaille de crocodile, il avait des gros sourcils tout le temps froncés et euh... C'est à peu près tout. Le type aux cheveux courts il a dit que t'allais recevoir un joli cadeau d'anniversaire dont tu te souviendrais... Pas longtemps, mais que tu t'en souviendrais quand même...
C'est vrai que c'est ton anniversaire ? »


Buster avait beau se creuser, il ne trouvait rien de plus dans sa mémoire. Il fit signe à Ikhare de monter pour qu'ils se tirent d'ici. Il se mit au siège conducteur, et alors qu'il s'apprêtait à remettre ses lunettes, il se figea un instant. Silence.

« - Si. Si y'a un truc que j'ai oublié. Le gars aux cheveux courts et le gros costauds. Ils avaient des tatouages. Aux coudes. Des toiles d'araignées. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 1 Mar 2019 - 21:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
En écoutant le discours de son étrange interlocuteur, Ikhare reconnu certains hommes correspondant à la description. Certes, ils avaient eu le visage parfois broyé par la sorcière, et les vêtements imbibés de sang, malgré tout certains signes ne trompaient pas, surtout lorsqu'il parla des tatouages d'araignée sur les coudes : c'était surement leur emblème de bande, une façon de se reconnaître entre semblable. Ou bien ce tatouage avait une signification particulière. Peut-être représentait-il des collectionneur d'objets magiques... Ou bien était-ce le symbole d'une appartenance, d'une soumission à quelqu'un de plus haut placé. Peut-être que ces petites frappes incompétentes n'étaient que des sous-fifres de quelque chose de plus grands, de plus dangereux...

Ikhare se frotta la tête. C'était quand même dingue, toute cette histoire. Enfin, rien d'anormal lorsqu'on est constamment trimballé à droite à gauche à cause de sa chance. Certes, c'était bel et bien l’œuvre de son don qui avait fait en sorte qu'il rencontre Buster. Il l'avait sauvé et lui offrait sur un plateau d'argent une piste en or concernant une organisation criminelle. Le jeune héros ne pouvait rêver mieux. Peut-être que ce détraqué ma foi plutôt sympathique venait de lui présenter l'enquête qui allait lancer sa carrière. Le veinard offrit un sourire blanc, droit et sincère.

« Monsieur Gambolputty, vous êtes un homme bien, et vous êtes béni des dieux. Cependant, je suis peux peut-être faire quelque chose pour vous. »

Ikhare détacha un petit bracelet tressé marron qu'il portait à son poignet. Il le tendit à Buster. Un petit trèfle à quatre feuille était noué dans le bracelet. C'était fabriqué par le jeune homme. Cela lui permettait d'offrir une petite dose de chance à ceux qui le méritait, ce bracelet pouvait leur sauver la vie quelques fois avant de perdre son utilité.

« Prenez-le, vous le méritez. C'est une sorte de porte-bonheur, et je vous assure qu'il marche. Merci, monsieur. Pour tout. Je crois malheureusement qu'il est temps que nous nous quittions. Il est hors de question que je vous embarque dans une aventure qui vous dépasse. Malgré tout... Merci, du fond du cœur. »

Ikhare tendit une main chaleureuse à son sauveur. C'était une bien maigre compensation, mais il n'avait que ça à lui offrir.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La chance est un hasard [Ikhare & Rod]
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_6La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_7_bisLa chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_8


La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_1La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_2_bisLa chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_6La chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_7_bisLa chance est un hasard [Ikhare & Rod] - Page 2 Cadre_8
Sauter vers: