Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_1Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_2_bisLe Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Le Quête de l'Epée [PV Faelan]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 17 Déc 2018 - 19:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4977
ϟ Nombre de Messages RP : 4578
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4977
ϟ Nombre de Messages RP : 4578
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Faelan Blackbird' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 18 Déc 2018 - 10:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le jeune chevalier ne sut quoi répondre à la question de son équipière. Il se contenta de tourner le regard vers Leodagan, dans l'espoir que ce dernier les aide à nouveau en révélant quelque chose d'intéressant. Ce spectre avait un millénaire, et il gardait toujours l'Epée... ou plutôt sa réplique. Mais les cristaux rouges faisaient-ils parti de tout ça ? Probablement pas, à en juger par les informations dont ils disposaient déjà. Il y avait quelque chose de terrible, quelque part, dans toute cette histoire : l'Epée était perdue. Mais plus inquiétant que ce simple état de fait, c'était sa réapparition inexpliquée.

Puis sa soudaine disparition.

Ce qui amena un énorme doute, et une question, dans l'esprit d'Alexander.

 « Leodagan. La vraie Morgane. La fée qui a trahi Arthur et Merlin. Est-il possible qu'elle soit toujours... en vie ? Qu'elle ait réussi à faire réapparaître Excalibur sur Terre jadis ? »

Le spectre se tourna vers lui, et la température de la pièce chuta un bon coup. A moins que ce ne soit juste la triste vérité qui ne glaça les os du jeune homme.

 « Morgane... est la plus terrible adversaire de la Table Ronde. Son fils, Mordred, n'est que poussière depuis longtemps. Arthur aussi, si tu dis vrai. Toute la Table a été détruite. Mais la Fée... elle peut avoir survécu. Elle peut avoir... fait ce que tu dis. Mais comment ? »

Après un échange de regard avec la Morrigan, le jeune homme se jeta à l'eau de nouveau. Il voyait bien qu'ils avaient là une véritable chance de faire parler le fantôme ; et la moindre information supplémentaire se devait de leur être donnée.

Il lui raconta alors toute l'histoire ; la fin de la Table Ronde, Arthur qui rendait Excalibur à Viviane, Lancelot qui retournait en Avalon, la Quête du Graal qui s'est achevée dans d'obscures circonstances, Galaad, Perceval et Caradoc qui emportèrent dans leurs tombes ce secret. Puis il expliqua comment l'Epée, quelque part dans le Temps, était réapparu sur Terre. Puis avait disparu, lors de la Seconde Guerre Mondiale... quand le bouclier de Lancelot était revenu.

Alexander s'attendait à ce que Leodagan ne comprenne rien. Mais il se trompait ; le spectre se tut un moment, réfléchissant, puis il se tourna vers l'alliée du jeune homme :

 « Mes sincères excuses pour t'avoir confondu avec Morgane. Elle n'aurait jamais pris soin d'un arbre de vie. »

Sa voix se fit alors plus dure, et plus claire.

 « Maintenant, écoutez-moi bien, tous les deux. Lancelot, tu as sur les épaules un terrible fardeau. Tu es l'héritier d'un groupe de chevaliers dévoués à la protection du monde, contre un ennemi terrible : la Fée Morgane elle-même. Si elle est toujours en vie, et c'est ce que nous pensons, alors elle est responsable de tout ça : elle cherche l'Epée, qu'Arthur avait dissimulé en Avalon avant de mourir ! La réponse était là depuis le début. Mais son but est sans conteste le Graal, qui aurait, dit-on, de fabuleuses capacités. Tu en es conscient, mais je te le redis : tu dois recréer la Table Ronde. Stopper la Fée. Quant à toi, fille d'Irlande... »

Il s'arrêta un instant, comme s'il ne savait pas s'il devait ou non révéler la suite.

 « Ta voie est floue. Feras-tu le bien ? Le mal ? C'est à toi de voir, mais je crois que l'arbre de vie t'a donné un début de réponse. Tu cherches toi aussi l'Epée, mais tu n'es sans doute pas aussi égoïste que le fut Morgane. Prends garde, toutefois ! La Fée est retorse, cruelle, et implacable. Elle pourrait te tenter, ou vouloir te détruire, si tu te mets sur sa route. Peut-être n'es-tu pas destinée, comme ton ami ici présent, à faire parti de la nouvelle Table Ronde. Mais encore une fois... c'est à toi de choisir. »

Il eut un drôle de geste... et la pièce se volatilisa. Le duo se retrouva seul, au fond d'un trou humide et boueux, sous une pluie diluvienne ; le creux dans le campus universitaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 23 Déc 2018 - 18:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 562
ϟ Nombre de Messages RP : 225
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 562
ϟ Nombre de Messages RP : 225
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




La quête de l'Épée


She is a mess of gorgeous chaos, and you can see it in her eyes. - Unknown

La sorcière écouta attentivement les échanges entre la créature spirituelle et Lancelot. Elle fronça des sourcils en entendant les opinions plutôt négatives sur la Fée Morgane, mais étrrangement, Faelan décida de ne rien commenter. Les histoires étaient écrites par les vainqueurs et normalement par des hommes qui n'aimaient pas faire une place pour le sexe féminin entre les lignes. Cela faisait donc de l'Irlandaise une femme plutôt perplexe face à la version des histoires arthuréennes. Néanmoins, elle ne voulait pas réanimer la colère du fantôme et se faire envoyer paître dans une dimension quelconque.

- Pour une magicienne de talent, il est fort possible qu'elle puisse demeurer en vie plus longtemps que la nature ne le permettrait normalement, plaça la jeune femme entre deux brins de conversation entre les deux hommes. Cette idée lui fit brièvement songer à sa grand-mère et aux propos tenus précédemment par Fergus. L'âme est immortelle, dit-elle ensuite en jetant un coup d'oeil à Leodagan. Celui-ci était bien toujours parmi eux, en ce monde même s'il ne possédait pas de corps fait de chair et de sang. Elle croisa les bras, l'air pensive. Nous parlons du monde magique, il y a tellement de possibilités qui sont inimaginables pour des humains normaux. Faelan dévisagea Lancelot. La Fée Morgane pourrait également être enfermée dans un monde où le temps ne s'écoule pas, elle sourit, un dieu ou un mystique trouvera toujours une façon de tricher et glisser un brin de son existence entre les dimensions pour se retrouver dans notre monde. Ce n'est pas une chose facile cependant, à moins de recevoir une aide d'ici...

À la suite de cela, le chevalier raconta leurs histoires de la Table Ronde. Malgré l'animosité et l'incrédulité précédente du spectre, celui-ci comprit surprenamment les propos du jeune homme. La sorcière haussa un sourcil en direction de l'entitité spirituelle, incertaine. Soit il était prêt à leur faire soudainement confiance ou il s'amusait à percer les images du passé dans leurs têtes. Ce n'était pas plus mauvais que cela, en fait.

- Si vous le dites, répondit simplement la jeune femme lorsque le spectre mentionna que la Fée Morgane ne serait jamais venue en aide à un arbre de vie. Son commentaire la laissa perplexe, mais la femme corbeau n'en montra rien.

Elle posa sa main sur le petit rebondissement que causait le gland magique dans sa tenue. Une chaleur étrange parcoura ses doigts frêles.

Leodagan s'adressa ensuite à nouveau au chevalier de la table ronde en lui insinuant la route à suivre. Faelan n'arrivait toujours pas à croire que le Lancelot moderne désirait redonner vie à l'ordre légendaire de la table ronde, mais au final, était-ce réellement aussi surprenant ? Elle avait vu Alexander à l'oeuvre, il sentait l'honneur et la pureté à plein nez. Ce qui choqua le plus la jeune femme est lorsque le spectre s'adressa personnellement à elle. Elle ne s'attendait pas à recevoir un avant-goût de son destin de sa part.

- Mais...

La jeune femme désira répliquer et poser davantage de questions, ce n'était pas tout les jours que l'on pouvait s'adresser à un devin, mais celui-ci avait déjà balayer l'air d'un drôle de geste et la pièce se volatilisa aussitôt. Les deux individus furent accueillis par une pluie diluvienne digne de l'Angleterre. Trop tard pour se mettre à l'abri, ils étaient déjà détrempés et désemparés.

- Il fait froid, dit-elle simplement en levant les yeux vers l'ouverture du trou pour admirer les nuages lourds de pluie. Elle fit matérialiser un parapluie de glace noire au-dessus de Lancelot et d'elle-même. Quel est le plan, maintenant ?


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Message posté : Mar 25 Déc 2018 - 11:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La pluie tombait à grosses gouttes, et sans le parapluie de son équipière, Alexander aurait certainement pesté contre la malchance ou un truc du genre. Mais il était quand même trop tard pour essayer de s'en sortir sec, car l'eau avait déjà fait son office et ils ne pouvaient pas y échapper ; ils étaient trempés.

Tant pis.

 « Maintenant... on remonte. On explique aux flics qu'on a régler le problème et qu'ils peuvent boucher le trou. Et on va prendre un café bien chaud. Et un repas. J'invite. »

Avec ses maigres moyens, mais quand même. Les policiers avaient réussi à réduire considérablement la foule d'étudiants, qui ne manqua pas de grossir de nouveau quand les deux jeunes gens sortirent de la fosse, aidés par les forces de l'ordre. Dans un premier temps, bien sur, il fallut les convaincre que tout s'était bien passé ; puis, dans un second temps, Alexander s'efforça de les persuader qu'ils ne devaient pas y aller, que le trou devait être bouché pour la sécurité de tous. Il n'était pas certain d'avoir vraiment réussi sur ce dernier point... mais il avait fait ce qu'il pouvait et il n'avait pas l'intention de moisir davantage ici.

Il partit donc vers le centre-ville, accompagné de la jeune femme, qui avait la gentillesse de garder leur parapluie au-dessus de leurs têtes.

 « J'ai pas beaucoup sur moi, mais ça devrait suffire pour manger un morceau et avoir une boisson chaude. Merci pour ton aide là-dessous, au fait. Même si on a pas trouvé l'Epée... bon. Au moins on a réussi à s'en sortir vivant. »

Il lui adressa un bref sourire reconnaissant, ne sachant pas trop comment elle allait réagir. Il avait noté une certaine réticence de sa part quand il s'agissait de « sociabiliser » avec les autres. Cela dit, lui, il essuyait constamment des remerciements quand il sauvait des gens la nuit à Star City, alors il avait l'habitude de voir des effusions de joie. Il se rappela rapidement une femme, qui avait carrément essayer de l'attirer dans son lit après. Elise ? Non. Elisabeth ? Ouais, c'était ça.

Il chassa ses pensées quand ils entrèrent dans un petit bar-restaurant, comme on en trouvait des centaines en Angleterre et ailleurs. Ils s'installèrent à une table, et Alexander dépensa l'intégralité de ses économies pour payer un café et un repas pour lui, et tout ce que prendrait son alliée et amie.

Amie, vraiment ?

Il l'observa un instant, essayant d'oblitérer ses traits fins pour essayer déterminer ce qu'il pensait d'elle. Sympathique n'aurait pas été le premier mot qui lui serait venu à l'esprit pour la décrire ; elle était directe, droite dans ses bottes, et ne mâchait pas ses mots pour exprimer sa pensée. C'était agréable, amusant presque. Mais elle était incontestablement puissante et compétente, et il se rendait bien compte qu'avec toutes ces histoires d'arbre de vie, d'Excalibur, de Table Ronde et de Fée Morgane, il aurait du mal à trouver quelqu'un de plus impliqué qu'elle.

Elle avait accepté de le suivre là-dedans. Pour l'Epée, sans doute, pas par bonté de cœur. A vrai dire, si elle n'était pas venue, il y serait allé seul sans aucune arrière-pensée, sans prendre de gants et certainement sans en sortir vivant. Mais... elle avait quand même été là jusqu'au bout. Ce qui était déjà un bon point à lui accorder.

Il préféra donc déguiser un peu la question qu'il posa, sortant de ses réflexions :

 « Si je dois te recontacter, comment je fais ? La dernière fois je suis passé par l'intermédiaire d'Adrian, mais ce serait plus pratique de te demander ça directement, la prochaine fois. »

En croisant son regard, il ne fut s'empêcher d'ajouter :

 « C'est pas pour te donner un rencard ou un truc du genre, hein ! C'est juste, si jamais j'ai une autre piste pour l'Epée ou un truc comme ça, ou si jamais j'entends parler de la Fée Morgane, ou si j'ai besoin de ton aide, ou inversement. Mais pas pour un rencard, note bien. Non, non. »

Il se mura dans le silence et avala une trop chaude gorgée de café pour se forcer à se taire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 25 Déc 2018 - 21:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 562
ϟ Nombre de Messages RP : 225
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 562
ϟ Nombre de Messages RP : 225
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




La quête de l'Épée


She is a mess of gorgeous chaos, and you can see it in her eyes. - Unknown

La pluie anglaise tombait nonchalamment sur le parapluie peu ordinaire de la sorcière. Elle le leva suffisamment pour pouvoir jeter un coup d'oeil au ciel gris foncé au-dessus de leurs têtes. Quelques membres des autorités jetaient soudainement des coups d'oeil dans le trou où ils se tenaient bêtement comme des idiots, trempés comme des poissons. Le bas de sa tenue de sorcière et ses bottes étaient recouvertes de poussière et de boue.

L'attention de Faelan fut attirée par le chevalier et elle tourna un peu trop rapidement sa tête dans sa direction. Un long sourire narquois et malicieux allongea sa bouche dont le rouge à lèvre avait disparu depuis trop longtemps.

- Oh Alexander, c'est dangereux de m'inviter à un repas, lui répondit-elle simplement sans plus de détails. À noter qu'elle ne faisait pas allusion à une quelconque forme de rencart, mais plutôt au fait qu'elle avait un appétit digne d'un titan et que sa petite fortune n'allait jamais pouvoir assouvir ses besoins de nourriture.

Comme elle s'en doutait, il précisait de pas avoir beaucoup sur lui. Ah quoi servait le sexe mâle s'ils n'avaient pas des moyens extraordinaires ? Enfin bon, s'il lui manquait de richesse, au moins il avait une naivité tout à fait adorable dont elle pouvait se moquer et étudier. Les deux héros réussirent à sortir du gouffre. Leurs apparences sales, boueuses et échevelées donnaient l'impression qu'ils s'étaient battus dans la terre humide. Ce n'était pas très loin de la vérité.

Ils se dirigèrent immédiatement vers le centre-ville. Même s'ils étaient déjà plutôt détrempés, la femme corbeau garda tout de même son parapluie improvisé par-dessus leurs têtes. La proximité la dérangea un peu, mais elle se contenta de serrer les dents en silence. Après tout, le spectre lui avait dit qu'elle était en mesure de faire le bien autant que le mal, alors aussi bien faire preuve de gentillesse gratuite pour une fois.

- Même si nous n'avons pas l'épée légendaire entre nos mains, l'expérience que tu as reçu de cette aventure reste un cadeau à ne pas rejeter, lui rappela gentiment la jeune femme. Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Son visage s'assombrit l'espace d'un instant. Crois-moi.

Lancelot marchait à sa gauche, il pouvait clairement voir les terribles marques de brûlures qu'arborait son visage balafré. Même si les circonstances avaient été particulièrement affreuses, Faelan ne pouvait nier qu'elle avait grandement appris à la suite de la destruction de son clan. Elle n'était pas morte, alors elle ne pouvait qu'être et devenir davantage puissante et intelligente.

Finalement, ils débarquèrent dans un chaleureux bar-restaurant dans lequel ils s'installèrent. Le flot d'adrénaline avait disparu depuis longtemps et ses genoux le lui firent cruellement sentir et plus particulièrement lorsqu'elle prit place sur son séant à la table qu'ils avaient choisi. Malgré la douleur dans ses membres et ses muscles, la Morrigan ne broncha pas et conserva une expression taciturne. Elle devait s'habituer au fait que son mode de vie n'était pas le meilleur pour son corps. L'Irlandaise jura intérireurement, se disant qu'il était à peu près temps qu'elle s'entraîne aux sortilèges de soin. C'était littéralement une question de vie ou de mort.

Elle se cacha momentanément derrière le menu pour observa tout les choix qui s'offraient à elle. L'énorme steak digne de la reine d'Angleterre attira son attention. L'idée sournoise de commander tout ce que son cœur désirait et partir comme une voleuse fit apparaître un sourire moqueur sur son visage, mais elle n'était pas aussi méchante. Elle aimait simplement se moquer du pauvre assit à l'opposé de la table.

Bref, la Morrigan se contenta de commander un sandwich chaud au poulet croustillant avec une ligne de sauce sriracha, les frittes incluses et un café bien noir. Elle avait presque envie de dire pour rigoler « comme son âme », mais c'était trop cliché.

La jeune femme dévisagea longuement le chevalier lorsque celui-ci lui demanda comment il pouvait la contacter dans le futur avant de trébucher sur un monologue embêtant sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'une technique de drague pour un rencard quelconque. Incrédule, elle haussa un sourcil, son expression semblait être mi-ennuyé et mi-amusé par la tournure de la conversation.

- Même si tu voulais m'offrir un rencard, elle le dévisagea de la tête au torse – ses pieds étaient sous la table, ce ne sera pas avant d'avoir les moyens de m'offrir des chaussures Prada, pour ne pas dire « quand les poules auront des dents ».

Elle posa ses mains sur la table en toisant le pauvre Alexander.

- Écoute, pour me contacter, c'est très simple, elle fit une pause avant de prendre son expression la plus sérieuse, tu dois commencer par tracer un cercle magique constitué de sel de mer et de poudre d'obsidienne. Une aigle-marine au Nord, une héliotrope au sud, un topaze jaune à l'est et un grenat à l'ouest. Au centre du cercle, tu dois faire un nid constitué de plumes de corbeaux, l'âge n'a pas d'importance et sur ce nid tu dois mettre une améthyste, une opale, puis une tourmaline. Elle poursuivit en essayant tant bien que mal de ne pas se mettre à rire immédiatement. Pour finir, tu dois sacrifier une chèvre.

Un silence s'installa entre les deux héros pendant lequel Faelan fixa intensément et le plus sérieusement du monde le chevalier avant de se mettre à rigoler doucement, ses dents masqués par sa main frêle.

- Ahaha, elle jura en gaélique, prend ça.

Sur ce, elle saisit une serviette de papier et sortit un stylo de l'une de ses nombreuses poches discrètes. La femme corbeau écrit son numéro de téléphone sur la serviette de papier et la glissa en direction de Lancelot, un sourire moqueur flottant toujours sur ses lèvres.

- Ne me contacte pas si ce n'est pas important, son sourire se volatilisa, je suis une femme occupée. Si tu n'arrives pas à me rejoindre, laisse ou envois moi un message.

Peu de temps après, le serveur apporta leurs assiettes et Faelan pu finalement dévorer son sandwich chaud et croustillant. Les frittes disparurent rapidement avant d'être suivie de près par le café noir. Heureusement, le remplissage de sa tasse était gratuit après. La sorcière posa un regard étrange sur son assiette vide l'air de se dire « ah mais il est où mon repas ».

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Message posté : Mer 26 Déc 2018 - 21:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lancelot adressa un sourire léger à la Morrigan, en réponse à sa dernière phrase. Une femme occupée. Il trouvait ça drôle, bizarrement, la façon dont elle le disait. Mais il passa rapidement à autre chose, quand il constata qu'il n'avait de toute façon pas assez d'argent pour payer davantage à manger à sa nouvelle alliée. Il resta un instant hésitant, puis finalement ne dit rien. Il n'avait de toute façon pas la possibilité de faire plus.

Avant de finalement parler quand même :

 « Pas de problèmes. De toute façon, je compte pas me servir de ce numéro sauf en cas de vrai pépin que je ne pourrais résoudre par moi-même. Et j'espère bien réussir à pouvoir gérer certains problèmes seul, maintenant. Quoi qu'en vérité, si je me retrouve encore face à un truc magique comme ça... »

Il haussa les épaules, comme pour dire « bah je t’appellerais et basta ». Mais en vérité, il espérait ne pas trop avoir à le faire. Il aimait bien avoir la jeune femme comme alliée dans les épreuves qu'ils venaient de traverser, mais il n'était pas certain de ce que ça donnerait si il devait de nouveau coopérer avec elle. Selon ce qu'ils rencontreraient, elle ne serait peut-être pas la même ; et surtout, il doutait pouvoir lui donner à nouveau l'envie de retrouver Excalibur, la célèbre épée magique qui les réunissait depuis le début de toutes ces conneries.

Même s'ils ne l'avaient pas trouvée.

Il releva alors la tête, regardant son équipière. Au même moment, la sonnette du restaurant tinta, signifiant que quelqu'un entrait.

 « Tu penses continuer de chercher l'Epée ? Perso, je pense pas que je le ferais... pas avant un moment en tout cas. Il faut que je me concentre sur d'autres tâches, déjà. Et surtout, que je trouve de quoi avoir un peu d'argent, car voyager sur le dos de la Légion ou d'Adrian c'est pas très cool. Et ça permet pas de vraiment se payer des trucs. Comme ton maigre repas, avalé si vite. »

Il eut un nouveau sourire léger.

Quelqu'un s'approcha de leur table, se plantant devant eux, les bras sur les hanches. Alexander leva les yeux, avant de se tourner vers la Morrigan d'un air interrogateur. Visiblement, elle, elle ne connaissait pas non plus la personne qui venait de les aborder. Elle était à peu près de la taille du jeune homme, le visage fin, et portait un béret par-dessus ses cheveux châtains. Elle haussa un sourcil.

 « Alexander Fowl ? Lancelot ? »

 « Oui ? »

Le ton de la jeune femme se radoucit.

 « Je suis Viviane, la Dame du Lac. Enfin... non. Mon nom c'est Tracey. Je t'ai vu tout à l'heure, avec elle, en train de foncer sous l'université pour régler le problème avec l'arbre de vie. Apparemment, quelqu'un juge que tu es digne de recréer la Table Ronde, car on m'envoie t'y aider. »

Lancelot resta un instant stupéfait, essayant d'assimiler ce qu'il venait d'entendre. Dame du Lac ? Toute cette histoire commençait à sonner beaucoup trop comme les mythes arthuriens. Il jeta un nouveau regard vers son alliée, avant de revenir à la dénommée Tracey. Qui n'avait pas bougé, et souriait presque en fait.

 « Tu nous as observés... et tu ne voulais pas nous aider ? »

La jeune femme eut un sourire plus large, haussa les épaules l'air de rien, puis se hissa par-dessus une banquette pour s'asseoir à côté du jeune homme.

Elle s'adressa alors à Morrigan :

 « Désolée si je suis un peu impolie. Mais je devais absolument le retrouver. C'est gentil d'avoir veillé sur lui là-dessous ! »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Déc 2018 - 1:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 562
ϟ Nombre de Messages RP : 225
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 562
ϟ Nombre de Messages RP : 225
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




La quête de l'Épée


She is a mess of gorgeous chaos, and you can see it in her eyes. - Unknown

Faelan échangea un regard avec la jeune homme. Est-ce qu'elle allait continuer à chercher Excalibur ? Bien sûr que oui, cependant pas à un rythme effréné. Le fait qu'elle possédait déjà des informations concernant l'épée légendaire indiquait qu'elle était déjà sur la piste, mais aussi étrange que cela pouvait être, l'épée ayant autrefois appartenue au roi Arthur n'était pas au sommet de ses priorités. D'ailleurs, sa liste de priorités mangeait plusieurs coups depuis quelques temps.

La sorcière était toujours à la recherche de la personne responsable du massacre de son clan et des secrets à révéler. Elle repensa à sa terreur nocturne qui s'était manifestée sous l'apparence de sa grand-mère qui clamait l'avoir retrouvée et un long frisson parcourut son échine. Son visage prit une teinte plus pâle que d'habitude. Quel était le niveau de mystère entourant son existence ? Elle ne connaissait pas la femme et l'homme qui lui servaient de géniteurs. Ce n'était pas un réel problème dans sa vie, ce qui la dérangeait maintenant était le secret qui devait avoir derrière sa naissance. Assumant qu'elle était née naturellement. « Merde, je recommence à trop penser » songea sombrement la jeune femme.

- J'ai plusieurs choses à faire, mais je ne cesserai jamais vraiment mes recherches, lui avoua franchement l'Irlandaise en haussant des épaules. Une fausse piste de plus ne va pas me faire abandonner aujourd'hui. Je te laisse imaginer le nombres de fausses pistes que j'ai suivie jusqu'à maintenant pour terminer dans un cul-de-sac, dans un piège ou à la case départ.

Elle jeta un nouveau coup d'oeil à son assiette vide.

- Tu me dois un meilleur repas que ça, alors, ajouta ensuite la jeune femme de manière très ambiguë pour ensuite ne plus rien dire.

Le bruit de talons typiquement féminins se fit entendre et la femme corbeau tourna la tête en direction d'une dame qui se dirigeait vers leur table. Faelan fronça des sourcils, méfiante et saisit discrètement son couteau à steak. Clairement, il ne s'agissait pas d'un employé. La dame se posa devant eux, mains sur les hanches, prête à dire quelque chose d'important visiblement.

L'expression de l'Irlandaise changea immédiatement lorsque l'étrangère mentionna être la Dame du Lac ou à peu près. Son regard passa de l'incrédulité à la méfiance. Les entités surnaturelles avaient toujours tendance à apparaître avec un désastre songea la sorcière en fronçant des sourcils. Elle ne desserra pas sa poigne sur le couteau pour autant et se contenta d'observer l'échange silencieusement. Après tout, c'était le chevalier qui semblait intéresser l'étrangère.

- C'est pas comme si tu lui avais demandé de nous aider il y a quelques heures, lui fit remarquer sarcastiquement Faelan en pianotant sur la table.

La prénommée Tracey vint s'asseoir à côté de Lancelot moderne. Pendant ce temps, Faelan la dévisagea longuement avant d'activer sa vision spéciale. Elle analysa l'âme de la présumée Dame du Lac, cherchant à révéler un quelconque secret, mais rien de cela ne se produisit.

- Euh, de rien, j'imagine, répondit calmement la fausse Morgane. Lancelot pouvait très bien se débrouiller par lui-même, elle jeta un coup d'oeil avec le chevalier, il a fait la majorité du travail. Ce n'était pas trop son genre de faire gratuitement preuve de modestie. Je ne veille que sur moi-même. Et puis, elle n'était pas une putain de gardienne d'enfant. Lancelot après presque le même âge, non ?

Une vapeur d'eau froide s'échappa de la bouche de la femme corbeau.

- Si vous êtes là, c'est pour nous dire quelque chose d'important, dit-elle, l'air incertaine. Vous voulez l'aidez à recréer la table ronde, d'accord, donc toute cette histiore et la fausse Excalibur, c'était son rite de passage ?

Mais avant cela, une question important lui taraudait l'esprit. Elle abandonna le couteau dissimuler sous une serviette sur ses genoux, croisa les mains et posa son menton dans le creux.

- Est-ce que je ressembles vraiment à la Fée Morgane ?

Si, si, c'était une question de grande importance ! Quel honneur que de partager les traits de l'une de plus grandes magiciennes, et ce, même si on faisait d'elle une vilaine dans les histoires !

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Message posté : Sam 29 Déc 2018 - 12:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les remarques de la Morrigan étaient assez légitimes, en vérité. Alexander, de son côté, ne savait pas où se placer. Il avait vite compris que la dénommée Tracey, à côté de lui, était plus qu'une simple envoyée de la Dame du Lac. Il pouvait sentir un étrange lien avec elle, comme si elle dégageait une aura magique qu'il était censé reconnaître. Il ne pipa mot, toutefois, car il n'avait pas envie de se mettre à dos ce qui s'avérait être une potentielle alliée. Il l'examina un peu, aussi discrètement que possible, alors qu'elle répondait aux questions de la Morrigan avec un fort accent britannique :

 « Un rite de passage ? Non, non. Je suis arrivée en ville au moment où vous pénétriez dans les souterrains. J'ai à peine eu le temps de retrouver Alexander que déjà, vous disparaissiez tous les deux pour aller faire je ne sais pas quoi. Mais de ce que j'en ai déduis, vous avez pas retrouvé la vraie Excalibur et vous avez pas réussi à sauver un arbre de vie. »

Elle portait un blouson de cuir, par-dessus un t-shirt de groupe de métal, avec un jean et des bottines à talons. Son béret cachait en partie ses cheveux châtains, et ses yeux marrons avaient quelque chose de perçant.

Alexander en déduisit donc qu'elle était au moins aussi dangereuse que la Morrigan. Génial. Encore une alliée qui n'avait pas peur de mâcher ses mots et qui pouvait vous répondre d'un ton aussi acerbe qu'amical.

 « On vous a dit que vous ressembliez à la Fée Morgane ? »

La « Dame du Lac » examina un bref moment le visage de l'Irlandaise, comme si elle fouillait dans ses souvenirs ; puis elle fit de même avec Lancelot ce qui mit ce dernier mal à l'aise. Il se contenta de plonger la tête dans son assiette, et de finir son repas avant de poser des questions idiotes. Intérieurement, il se crispait. Il n'aimait pas qu'on l'examine comme ça.

Finalement, le jugement tomba :

 « Autant Alexander ressemble pas mal au vrai Lancelot... avec moins de barbe, cela dit. Et un peu plus petit. En fait, tu serais Lancelot en mode rugbyman. Tu as fait du sport ? »

 « De la boxe. »

 « Ceci explique cela ! Quant à vous, Morrigan... ouais. Il y a des traits communs, indéniablement. Les cheveux couleur corbeau, les joues creusées, et un fort tempérament. Bon, par contre, j'espère que vous en viendrez pas, comme elle, à vous taper votre demi-frère, à essayer de séduire la moitié de la Table Ronde, et enfin à aller vous isoler pendant des siècles en attendant qu'une nouvelle Table Ronde émerge. »

Ce à quoi Alexander réagit aussitôt, d'un air surpris et un brin anxieux :

 « Quoi ? »

Tracey eut un sourire d'excuse, et haussa les épaules.

 « Faut qu'on discute de plein de trucs, toi et moi. Viviane m'envoie t'aider, mais c'est pas juste dans le but de recréer une équipe de super-héros ou je sais pas quoi. C'est aussi pour empêcher la vraie Morgane, l'ennemie de toujours des mythes arthuriens, de s'emparer du Graal. Ou d'Excalibur. Ou de ton bouclier. Ou des trois. »

 « Oh, je vois. Ça paraît tellement simple, dit comme ça. Pourquoi aurais-je besoin de m'inquiéter ? »

Il se tourna vers la Morrigan.

 « Je crois que ça signifie la fin de notre petite aventure. » dit-il avec un sourire d'excuse.

Il sortit le peu d'argent qu'il avait et le mit sur la table. Tracey y ajouta un peu billets.

 « Vous avez l'air affamée, donc tenez. Considérez que c'est un cadeau de la part d'Alexander, pour que vous ayez un vrai repas. Ravie d'avoir fait votre connaissance ! »

La Dame du Lac bondit hors de son siège et s'en alla, laissant le temps à Lancelot d'ajouter quelque chose à l'intention de la Morrigan :

 « Bon ben... à la prochaine, j'imagine ? »

Peut-être.

Peut-être pas.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Le Quête de l'Epée [PV Faelan]
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_6Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_7_bisLe Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_8


Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_1Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_2_bisLe Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_6Le Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_7_bisLe Quête de l'Epée [PV Faelan] - Page 3 Cadre_8
Sauter vers: