La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_1La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_2_bisLa Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes]

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Nov 2018 - 11:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
A Star City, il existe de nombreux lieux qui attirent les touristes et le musée des Supers n'est pas le moindre d'entre eux. Il retrace l'histoire des super-héros depuis les débuts du XXème siècle jusqu'à nos jours mais il fait aussi la part belle aux héros du passé. On peut ainsi visiter une salle qui offre des reproductions fidèles des membres des Chevaliers Conférés ou du Régiment Patriotique avant de passer par la salle de la Ligue de la Liberté où trône fièrement son Aigle d'Acier. La salle du Terminus qui rend hommage aux héros disparus est évidemment toujours pleine d'émotion – surtout avec les récents événements – mais il y a encore bien d'autres choses à voir !

Sans chercher à faire concurrence au musée historique de Star City, le musée des Supers avait donc décidé de préparer une toute nouvelle exposition temporaire : les mystères de l'Atlantide. Le but était bien entendu d'évoquer l'histoire ancienne de la toute première nation humaine mais aussi et surtout de présenter l'actuelle Atlantide aux yeux du monde. Il fallait dire que c'était une nation qui intriguait, d'autant qu'on pouvait difficilement prendre l'avion pour aller la visiter... De ce fait, si l'on ne pouvait pas aller en Atlantide, autant faire venir l'Atlantide à soi ! Les décorateurs et autres menuisiers étaient donc en pleine conception des décors mais le plus important restait de sélectionner les objets à montrer au public.

Dans ce but, le musée des Supers avait pris contact avec l'UNISON qui avait décidé d'y dépêcher l'agent Alex Sorensen. Peut-être que les responsables auraient préféré l'agent Dana Taylor, alias la princesse Thétis, mais celle-ci était occupée par d'autres prérogatives. Il leur faudrait donc se contenter de la jeune femme bien colorée. Son rôle était simple : en tant qu'agent du projet Hermès, elle aurait pour tâche d'étudier les objets afin d'écarter les trésors les plus dangereux. Il serait dramatique qu'un accident ait lieu à cause d'un artefact magique dont on ne soupçonnait pas l'existence... On avait donc convié l'agent Sorensen à venir sur place à la nuit tombée afin de ne pas gêner les employés et autres travailleurs mais aussi parce que cela serait plus sûr, des fois qu'elle invoque malencontreusement une horreur abyssale.

Le problème, c'était que l'Atlantide n'attirait pas que la curiosité des chercheurs. Cette nation engloutie et ses mystères nourrissaient bien des convoitises, à commencer par ses trésors. Peut-être qu'il n'y avait pas d'or ou de pierres précieuses comme dans un coffre de pirate mais la magie et les artefacts anciens, ça s'achetait toujours un très bon prix, au marché noire. Toutefois, ce n'était pas ces considérations commerciales qui intéressaient Kelly Rhodes, en cette nuit. Depuis quelques temps et pour des projets bien personnels, la jeune femme semblait être à la recherche d'orichalque, le fameux métal alchimique atlante. Le problème, c'était qu'on n'en trouvait pas vraiment dans les boutiques de bricolage du coin... Les sources étaient limitées et souvent difficile d'accès... Mais, une exposition sur l'Atlantide, c'était l'occasion idéale ! Il devrait forcément y avoir de l'orichalque, sous une forme ou sous une autre, non ? Sans parler des éventuels autres trésors... On ne perdait rien à y jeter un œil, surtout qu'un musée, c'était toujours vide, à la nuit tombée.

En théorie...


*** *** ***


Voilà pour vous, chers Enfants du Hasard !

Une rencontre, poussée par le Destin, sur un thème probablement voué à l'action, sauf si vous en décidez autrement. Évidemment, l’énoncé ci-dessus n’est qu’une base, libre à vous d’y répondre comme vous l’entendez. Que va-t-il se passer ? Comment s'achèvera cette rencontre ? Le Hasard a hâte de le découvrir !

Bien sûr, gardez en tête que le Hasard, toujours facétieux, se réserve le droit d’intervenir, pour semer un peu la zizanie dans un sujet peut-être trop sage. Cependant, cette intervention n’est pas obligatoire, n’attendez pas dessus pour répondre ! D’ailleurs, le Hasard est venu toquer chez vous pour vous donner une mission très spéciale à remplir. Si vous la remplissez d’une façon originale, cela vous donnera peut-être des points en plus...

Vous êtes libres de communiquer entre vous sur le déroulé du RP, cependant, le Hasard se permet de rappeler que les missions qu’il vous a attribuées sont secrètes... et que vos objectifs seront peut-être opposés à celui de votre partenaire !

Le Hasard vous souhaiterait bien bonne chance... mais ça serait beaucoup moins amusant !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 6 Nov 2018 - 21:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
À Star City, il y avait quelques lieux qu'Alex Sorensen considérait pratiquement comme des résidences secondaires. Bien sûr, son cœur reposait toujours à la belle valise de cuir que lui avait offert l'ami Visconti il y a déjà presque deux ans de cela, et il s'agissait du seul endroit qu'elle considérait réellement comme sa maison sur ce continent.
La chambre que lui prêtait Andrei était bien pratique mais la valeur affective que lui portait la Norvégienne était nulle.

Alors en parlant de valeur affective, quelques localités sortaient du lot : on découvrait avec peu de surprise qu'il s'agissait en grande majorité de musées. Le Musée Historique de Star City était de ceux ci, mais il y en avait un second qui rivalisait d'inventivité… Et surtout de magie ! C'était le musée des Supers.
En voilà un qui ne pouvait pas plaire à tout le monde, surtout dans la période trouble qui tenait la ville. Les héros avaient toujours divisé l'opinion, et Alex n'avait pas vraiment d'avis tranché à leur sujet. Elle se contentait de saisir l'opportunité d'étudier un Super doué de magie lorsqu'elle en croisait un.

Aussi, lorsque l'UNISON l'avait dépêchée, elle, pour superviser et vérifier la bonne arrivée d'une collection d'artefacts Atlantes au musée des Supers, Alex s'était sentie comme sur un petit nuage ! Elle avait été intenable pendant un petit moment, puis s'était tassée face à la hâte qu'elle avait d'y être. Dans sa valise, on aurait pu trouver un petit calendrier où elle décomptait les jours avant l'arrivée de la cargaison. On y aurait aussi trouvé quantité de recherches liées à la nation sous marine : Alex ne voulait pas arrivée désarmée et avait définitivement potassé le sujet.

Ainsi, au moment venu, la jeune femme eut l’occasion de découvrir en avant première les décors en cours de réalisation par divers artisans qui faisaient un fabuleux travail de reconstitution. Mais pas seulement ! Dans le local pour le moment interdit au public et d’ailleurs interdit à tout personnel non autorisé, Alex avait pris ses aises. La magie emplissait l’air et cette sensation la rendait toute guillerette ! Sur une table pliante qui lui faisait office de bureau, elle avait installé son ordinateur ainsi que plusieurs carnets remplis de ses propres gribouillages et études. D’un côté de la pièce, soigneusement disposés, les artefacts qu’elle devait observer et choisir. De l’autre, ceux qui étaient déjà passé sous son oeil d’experte. Elle venait de commencer, alors il y en avait assez peu qui pouvaient déjà prétendre à figurer derrière les vitrines du musée des Supers. Elle savait que certains objets ne sortiraient pas d’ici, elle le sentait d’avance, mais chaque chose en son temps !


Aujourd’hui plus que jamais, elle en était convaincue : elle avait un boulot de rêve !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 16 Nov 2018 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Assise dans les branches d’un arbre de Star Park Kelly regarde le musée des Supers de l’autre côté de la rue avec ses binoculaires alors qu’elle considère ses options. C’est une opportunité rare qui se présente à elle, rare et temporaire. Elle n’a pas le temps de préparer le vol parfait, mais elle veut tout de même faire les choses correctement.

Le fait qu’elle doive cambrioler un musée la dérange un peu et elle préférerait ne pas causer trop de dommages ou de désordre. Elle planifie un moment un vol au musée historique de Star City, mais malheureusement elle ne peut pas utiliser les préparatifs d’un cambriolage précis pour un autre. Peut-être qu’elle devrait préparer des plans pour s’introduire dans tous les lieux important de Star City en avance, comme ça à l’avenir si une opportunité se présente elle pourra juste adapter le plan qu’elle a déjà au lieu d’improviser.

Là elle doit revenir aux basiques. On peut diviser les voleurs en trois grandes catégories : les casseurs, les fantômes, et les prestidigitateurs – on pourrait peut-être ajouter les arnaqueurs mais les compétences que ceux-ci utilisent sont très différentes des autres donc Kelly n’est pas sûre de si elle les compte ou non. Bien sûr les choses sont un peu plus compliquées que ça et les techniques peuvent être mélangées mais l’idée de base est simple. Les casseurs sont ceux qui agissent sans subtilité, en comptant plus sur la rapidité pour éviter de se faire choper, ce sont les braqueurs, les voleurs à l’arrachage, les briseurs de vitrines. Les fantômes sont à l’opposé, ils prennent toutes les précautions nécessaires pour ne pas laisser de traces ou être repérés, ça prend du temps mais fait correctement personne ne découvre le larcin avant plusieurs heures, voir plusieurs jours dans certains cas.

Mais elle n’a pas le temps de faire le fantôme. Et les méthodes du casseur sont trop voyantes, la police et les superhéros risqueraient d’arriver avant quelle n’ait trouvé ce qu’elle cherche. En plus elle a déjà raté sa meilleure opportunité pour ça : les artefacts atlantes auraient été faciles à voler au moment du déchargement de la livraison, le problème c’est qu’elle n’aurait pas eut d’autre choix que de voler une caisse au hasard sans savoir ce qu’elle contient et Kelly n’est pas spécialement friande de loteries.

Il va donc falloir qu’elle joue les prestidigitatrices. Attirer l’attention, mais uniquement pour la détourner de l’endroit où la véritable action se déroule, comme un magicien de cabaret. Elle sait déjà exactement quelle distraction elle va utiliser, mais il faut qu’elle rentre dans le musée pour la créer. Et tout ce qu’elle a pour s’infiltrer c’est un plan du musée sur lequel elle a prit note de l’emplacement et de l’orientation des caméras après avoir fait le tour du bâtiment comme une touriste pendant la journée. Ça ne va pas l’aider contre les alarmes qu’il doit y avoir sur les portes et fenêtres.

Faudrait que je trouve un moyen pratique pour entrer par effraction sans me faire repérer. songe-t-elle alors qu’elle descend de son arbre pour sortir du parc et se rendre au musée, Pourquoi est-ce-que j’ai le pouvoir de pétrifier les gens ? Ce serait tellement plus simple de voler si je pouvais me téléporter ou un truc dans le genre.

Alors que là pour entrer dans le musée elle va devoir utiliser un moyen qui manque probablement de subtilité. Ça ne marchera qu’une seule fois, après son cambriolage ils régleront sans aucun doute le problème. Kelly se dirige vers l’arrière du bâtiment, sans aller jusqu’à la zone de livraison. Elle risque moins d’être vue depuis ce côté mais les accès sont tout de même surveillés par une caméra. Heureusement elle ne compte pas forcer le rideau de fer sous surveillance.

À la place elle veille à se tenir hors du champ de la caméra. Le mur en gros blocs de pierre offre des prises régulières, quoique un peu espacées, mais avec sa force l’escalade est triviale pour Kelly, et bientôt elle pose le pied sur le toit du musée. Il y a des fenêtres sur le afin de permettre à la lumière du soleil de rentrer directement dans les salles d’exposition. Elle prend son temps pour trouver ses repères alors qu’elle utilise son sort de changement de couleur pour assombrir ses vêtements et se masquer. Elle n’a pas trop de mal à trouver la fenêtre la plus proche de sa distraction. Maintenant vient la partie stressante.

Il y a un transformateur relié à la ligne haute tension du musée sur le toit. Les fenêtres sont sous alarme, mais les alarmes ne peuvent pas se déclencher sans électricité. Tout ce qu’elle a à faire c’est casser le boîtier électrique. Mais comme tout bâtiment ayant besoin d’électricité de façon constante le musée dispose sans doute d’un générateur s’activant automatiquement en cas de panne de courant. Kelly n’est pas totalement sûre de combien de temps elle va disposer avant que le courant ne revienne. Peut-être une minute ?

La voleuse évalue la distance entre le transformateur et la fenêtre, prend une grande inspiration et se change en statue. Avec ses doigts de pierre elle force l’ouverture du panneau d’accès et donne un bon coup de poing dans le tas. Des étincelles électriques volent dans tous les sens, mais heureusement le marbre n’est pas vraiment un bon conducteur et la seule chose qui s’éteint ce sont les lumières du musée.

Dès que l’obscurité s’installe Kelly est en mouvement, franchissant le toit a grandes enjambées. Elle ouvre la fenêtre avant de reprendre forme humaine pour se glisser à l’intérieur, restant suspendue au rebord de la fenêtre d’une main alors qu’elle la referme.

En attendant de voir si le courant revient et si son stratagème a marché elle reste là ou elle est, tendant l’oreille au cas où elle entendrait venir un vigile. Elle sort son plan du musée pour vérifier en avance s’il y a des caméras a proximité dont elle va devoir se méfier à la descente.

Il faut vraiment qu’elle apprenne à contourner les systèmes de sécurité modernes d’une façon ou d’une autre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 18 Nov 2018 - 14:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Lors de son avant dernière visite au Musée Historique de Star City, Alex racontait à l’experte en civilisations d’amérique centrale qu’elle aurait bien voulu s’installer avec sa valise parmi certaines expositions. Elle, au milieu des artefacts, à détailler leurs auras et leurs apparences dans le moindre détail… C’était un rêve qui était devenu réalité avec cette affectation. Enfin, sauf qu’elle n’était pas au musée historique mais bien au musée des Supers. Ce qui était important, c’est qu’elle avait un badge qui lui donnait l’autorisation absolument légitime de passer la nuit ici pour étudier les prêts du peuple Atlante en vue de l’exposition !

Il n’y avait pas un chat au musée à cette heure ci. Enfin, à part les vigiles qui se faisaient discrets, Alex ne captait que le ronronnement de quelques caméras de surveillance et systèmes informatiques qui gardaient ces lieux sûrs. La Norvégienne appréciait cette ambiance. Elle avait l’impression d’avoir tout le musée pour elle seule.
Ce n’était qu’une impression, puisqu’elle devait absolument garder l’oeil sur ces artefacts Atlantes, et qu’elle devait accomplir son oeuvre ! L’agent était facilement distraite, mais sa passion était suffisamment sollicitée pour que son travail progresse à un rythme plus que satisfaisant.

Pourtant, une distraction vint. Les lumières s’éteignirent brutalement. Elle haussa un sourcil lorsqu’une aura effleura sa conscience. Une aura en mouvement, encore éloignée d’elle, mais qui semblait rôder autour du musée. S’agissait-il d’un esprit protecteur ? D’un Super qui montait la garde ? Oui, c’était probablement ça. Des Supers devaient être au fait de l’exposition à venir, et avaient spontanément décidé de surveiller les lieux ! Ou bien c’était le musée qui leur avait demandé de veiller au grain. Quelle que soit la raison justifiant cette présence, Alex était confiante et pas inquiète pour le moins du monde. Elle gardait simplement un petit bout de cette attention sur cette sensation : Elle aurait peut-être l’occasion de lui faire coucou. Quand aux lumières, ce n’était qu’une banale coupure de courant, non ? Le générateur ne tarda pas à prendre le relais et à ramener la lumière dans la pièce où elle se trouvait. Heureusement que son ordinateur portable avait de la batterie !

L’agent de l’UNISON reprit son travail, jaugeant du regard un artefact, avant de le disposer du côté de ceux qui ne seraient pas exposés. Quel dommage ! Il s’agissait d’une admirable lance dont la lame était d’orichalque, et le manche incrusté de joyaux et gravé d’inscriptions magiques. Celui là, elle l’avait pris avec des gants. Ce n’était pas le premier objet d’orichalque qu’elle triait parmi cette collection, mais celui-ci était autrement plus dangereux que le reste de la collection. Elle y sentait un effet destructeur sur les esprits des personnes que sa lame effleurait. Aussi l’arme se retrouvait maintenant affublée d’une jolie étiquette bleue à pois jaunes, que laquelle était inscrit en majuscules “NE PAS TOUCHER ᵥᵣₐᵢₘₑₙₜ “.

De l’extérieur, on pouvait certainement voir la lumière de sa pièce filtrer sous la porte entrouverte ainsi qu’au travers de son léger bâillement. Le reste du musée était plongé dans le noir.
Alex sentait l'aura s'approcher de sa position. Devait-elle lui préparer un café avant son arrivée ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 20 Nov 2018 - 15:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Okay. Pas de garde a proximité, c’est bien. Kelly faillit se laisser tomber directement dans la salle en dessous pour continuer à profiter de la coupure de courant, mais alors qu’elle y pense elle voit les lumières revenir, signalant que les caméras sont à nouveau actives. Et il y a une dans la salle en dessous d’elle donc elle ne peut pas juste débarquer comme ça. Elle consulte son plan pour vérifier l’orientation du dispositif avant d’agir.

Il y a moyen de passer par un angle mort si elle peut l’atteindre assez rapidement. Elle range son plan du bâtiment et se déplace sur le rebord de la fenêtre afin de rejoindre l’autre côté du cadre pour se rapprocher un peu et d’être orientée correctement. Encore une fois elle se fait la réflexion qu’il faut qu’elle soit mieux préparée pour ce genre de situations à l’avenir. Une fois arrivée elle se balance doucement deux ou trois fois avant de se laisser tomber, afin que son élan la fasse atterrir derrière un pilier.

A partir de là Kelly longe rapidement le mur jusqu’à la sortie de la salle, rentrant dans la partie qui l’intéresse afin de causer sa distraction. Le musée de cire. Avec son sort d’animation des statues elle disposerait bientôt d’un petit groupe de distractions pour rendre la traversée du musée bien plus facile. Et puis comme la pièce ne contient techniquement aucun objet de valeur la sécurité y est minime, aucune alarme et une seule caméras.

La gorgone fixe son regard sur cette dernière et l’approche prudemment. Elle est tournée de façon à surveiller la majeure partie de la salle mais les caméras ont un champ de vue moins large que ce qu’on imagine habituellement, seulement 90° à partir de l’objectif. Ce qui peut surprendre et être dur à estimer par contre c’est la façon dont le champ s’élargit lorsqu’on s’éloigne de son origine, mais Kelly est rentrée par l’entrée la plus proche de la caméra. Tant qu’elle reste dans l’angle de la pièce elle est hors champ. Elle a besoin de pouvoir circuler librement dans la pièce cependant, et ça veut dire neutraliser la caméra.

Citation :
Jet de dé 1 :
Réussite : Kelly détruit la caméra rapidement et sans problème
Échec : Kelly doit s’y reprendre a plusieurs fois avant de neutraliser la caméra

Jet de dé 2 :
Réussite : Kelly est encore tranquille pour le moment, libre d’animer des statues de cire à sa guise
Échec : Entre le bruit de son atterrissage dans l’autre pièce et le fracas de la caméra brisée un vigile se rapproche et rentre dans la salle.

Kelly arrive sous la caméra et fait la moue, c’est un modèle protégé par une bulle en plastique plutôt qu’une grosse caméra pendue au plafond. Si ça avait été un modèle plus classique elle n’aurait eut qu’à se suspendre à l’appareil avant de se transformer en pierre afin de l’arracher, mais dans la situation présente elle n’a pas vraiment de prises disponibles donc elle va devoir s’y prendre comme une brute.

Elle plie les genoux et saute en direction de la caméra, et balance un coup de poing en se transformant en statue juste avant d’atteindre la caméra, qui fait un CRUNK satisfaisant, mais en reprenant forme humaine avant d’atterrir par terre.

Elle lève les yeux pour admirer son travail, mais si la bulle de protection est partiellement enfoncée et la base lui paraît un peu déboîtée la petite lumière qui indique que la caméra est en route est toujours allumée. Kelly soupire, mais elle recommence la manœuvre, une fois, deux fois, jusqu’à ce qu’elle s’éteigne.

Mais Kelly a à peine le temps de souffler qu’elle entend des pas se rapprocher rapidement, et le faisceau lumineux d’une lampe torche passe par la porte. Retenant un juron elle se jette à plat ventre derrière le piédestal d’une statue juste avant que le vigile ne rentre dans la pièce.

L’homme balaye les statues de cire du faisceau de sa maglite. Heureusement pour le moment il ne regarde pas en l’air, mais ce n’est qu’une question de temps avant que l’idée ne lui vienne ou qu’on lui signale que cette caméra est hors service. Kelly doit se dépêcher d’agir.

Elle regarde la statue à côté de celle derrière laquelle elle se cache. Elle n’est pas sûre de qui c’est, Bomberman peut-être ? C’est dur à dire dans le noir. Dans tout les cas il fera l’affaire. Pendant que le vigile traverse la salle en regardant autour de lui Kelly chuchote la formule magique grecque invoquant les forces primordiales de l’amour et de la terre afin d’insuffler une vie temporaire dans la statue de cire.

Elle voit la statue du super tressaillir lorsque la magie prend effet, mais elle attend que le vigile les ais dépassés et tourne le dos à la statue avant de lui ordonner d’aller marcher dans le musée.

« Mmm ? » Fait le vigile alors que l’effigie descend de son piédestal et marche en direction de la sortie la plus proche. Il se retourne, sa lampe torche éclairant brievement le dos de la statue avant qu’elle ne tourne à l’angle. « Hey ! Stop ! »

Mais la statue n’obeit qu’a Kelly et elle poursuit les ordres de celle-ci. Le vigile decide de la suivre, n’ayant pas encore réalisé qu’il s’agit de l’une des reproductions en cire. Alors qu’il sort de la salle il attrape sa radio pour signaler le mouvement à ses collègues afin que les plus proches d’entre eux l’aident a prendre l’individu suspect en tenaille. Parfait.

Dès qu’il est partit Kelly se relève et commence a appliqué le même traitement sur autant de statues de cire que possible, en n’omettant que le Prétorien parce que ça lui semble tout de même un peu irrespectueux. La plupart des héros en cire ne reçoivent que l’ordre de marcher dans le musée sans but précis, les effigies de cire des supervillains reçoivent des instructions un peu plus variées comme « Marche dans le musée mais si quelqu’un te voit fait la danse du robot » ou « Marche dans le musée mais ne bouge que si personne ne te regarde ».

Rien de bien méchant, juste de quoi causer un peu de confusion pendant qu’elle traverse le musée...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Nov 2018 - 15:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 23 Nov 2018 - 20:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
A l’origine, Alex n’était pas très inquiète vis à vis de l’intrusion qu’elle ressentait au musée. Elle était même plutôt positivement convaincue qu’il s’agissait d’un ou une Super à l’oeuvre pour protéger la collection Atlante qui s’étalait devant elle. Pour le moment, rien n’avait été contredire cette idée, mais les choses ne tardèrent pas à changer, lentement mais sûrement.

Elle était en pleine étude approfondie d’un bracelet d’apparence innocent lorsqu’un bruit inhabituel retentit. Quelque chose avait été cassé ? Un bout de plastique rigide ? De verre ? Un bout de vitrine ? Oh, elle espérait de tout coeur qu’il ne s’agissait pas d’un objet d’exposition, sinon elle en serait dévastée. D’ailleurs, un bruit sourd avait suivi le bruit de casse. Dans la même direction, elle distinguait toujours l’aura magique qui avait plus ou moins traversé le bâtiment à peine plus tôt.

Devait-elle commencer à se méfier ?

Si elle avait su que la magie était à l’oeuvre dans le musée, elle se serait certainement précipitée hors de son bureau improvisé pour aller admirer la performance. Pas très raisonnable, mais terriblement tentant. Hélas, la Norvégienne n’en savait pas assez, et elle se contenta de poser le bracelet sur la pile des objets “à exposer mais à ne pas laisser à portée de main” pour glisser son nez curieux par la porte entrebâillée.
Dans la salle où les décors étaient encore en cours d’installation, rien n’était à signaler. Pour le moment du moins. Ce qui était logique : Les bruits avaient été relativement étouffés et lointains, elle ne les avait entendus que parce qu’elle travaillait dans un silence religieux. Ca aurait pu en surprendre plus d’un, mais Alex estimait que son ouïe était un outil de travail comme un autre : Tous les matériaux ne sonnaient pas pareil, et certains objets pouvaient émettre un signal sonore avant de s’activer. Mieux valait ne pas avoir la musique à fond dans ces cas là.



Lancer de dé surprise
Réussite : Réussite
Echec : Echec


La Norvégienne tendit l’oreille encore quelques instants avant de retourner à ses activités. Elle avait laissé la porte ouverte derrière elle et était prête à ne pas se laisser surprendre !
Un bruit au dessus de sa tête la fit pourtant sursauter l’instant qui suivit ces quelques braves pensées. Décidément ! Le manoir était-il hanté la nuit ? Il y avait des bruits de pas au dessus d’elle, mais aucune aura magique. Elle entendit les pas s’éloigner. Ce n’était peut-être qu’un vigile !

En tout cas, elle appuya sur le bouton du talkie walkie qui la liait avec l’un des vigiles du musée.

C’est vous qui faites du bruit pour me faire peur ?

S’enquit-elle, avant de recevoir une réponse pressée.

“On a des individus suspects du côté des statues de cire. On a tout sous contrôle mademoiselle, ne vous en faites pas.”

Arrogance et vilain mensonge, qui parvint toutefois à rassurer l’agent de l’UNISON. Bah oui, elle ne savait pas qu’il venait de lui mentir éhontément ! Alors elle poursuivit ses recherches, non sans jeter quelques coups d’oeil à la porte qui était le seul moyen d’arriver à la collection sous sa responsabilité.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 23 Nov 2018 - 20:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Alex Sorensen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 26 Nov 2018 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alors que les gardes de sécurité courent dans tous les sens pour tenter de rattraper les statues de cire ‘‘suspectes’’ Kelly se glisse hors de la salle et commence sa progression prudente vers la future exposition. Elle prend sa forme de statue afin de pouvoir surveiller tout autour d’elle tout en gardant un œil sur le plan lui indiquant l’emplacement et la direction des caméras. Si d’aventure un vigile, ou un mannequin poursuivi par un vigile semble arriver dans sa direction elle se dépêche de se glisser dans un coin. Préoccupé comme ils le sont les vigiles ne songent pas à chercher quelqu’un qui cherche réellement à éviter leur attention. Et avec toutes les expositions et présentoirs le musée ne manque pas de recoins et autres cachettes temporaires.

Et dans le pire des cas… elle est largement capable de neutraliser un garde sans que personne ne le remarque dans la confusion. Elle préfère juste éviter ça. Même en agissant rapidement il y aurait un risque que le dit garde donne l’alarme et ensuite il faudrait qu’elle cache le vigile neutralisé dans un coin où ses collègues ne le remarqueront pas, ce qui n’est pas très réaliste. Au moins cette fois elle a prévu le duct tape si elle doit ligoter et bâillonner quelqu’un en urgence.

Mais traverses le musée n’est, dans l’ensemble, pas trop difficile. Peut-être même qu’elle aurait pu le faire sans distraction. Le vrai problème c’est que la section du musée qui l’intéresse à été temporairement fermée pour les préparatifs de l’exposition, donc elle n’a pas pu visiter pour noter l’emplacement des caméras. Il faudra qu’elle espère être capable de les repérer avant d’entrer dans leur champ de vue. Peut-être qu’elle aurait dû amener une bombe de peinture pour s’occuper des caméras façon voyou.

Remarque… est-ce que j’aurais vraiment besoin d’une bombe de peinture ? J’ai un sort de changement de couleur, peut-être que ça marcherait ? L’idée vaut la peine d’être considérée, mais en plein cambriolage n’est certainement pas le bon moment pour expérimenter.

Enfin elle arrive au niveau de l’exposition, s’éloignant sensiblement de la partie du musée ou la plupart des vigiles et des statues tournent en rond. Elle aurait pensé être tranquille à partir de maintenant, mais une surprise l’attend.

La pièce d’estinée à l’exposition n’est pas pire que les autres parties du musée, Kelly peut voir la caméra et les décors en cours de fabrication lui offriront suffisamment de couverture pour passer inaperçue… mais la porte menant à la section réservée au personnel est ouverte, laissant s’échapper suffisamment de lumière pour qu’il n’y ait aucun doute quant au fait que la pièce est occupée… hors c’est précisément là qu’elle doit aller.

Un problème à la fois… Raisonne Kelly avant de commencer son approche aussi discrètement que possible. La porte ouverte à ces avantages et ses inconvénients. Elle ne risque pas de faire de bruit en l’ouvrant puisqu’elle n’est pas fermée, mais la ou les personnes dans la pièce pourraient regarder par l’ouverture et risquer de la voir, ce qui la force à faire des détours pour rester cachée. Malgré tout elle se rapproche petit-à-petit, risquant parfois un serpent hors de sa cachette de l’instant pour jeter un œil dans la pièce…
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 19:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex, dont l’attention avait de fortes tendances à papillonner, voir à s’évanouir totalement au profit d’une sensation de magie passagère ou d’un bruit inopiné, s’efforçait de progresser dans son travail. Et elle y arrivait ! Sur une échelle de un à dix, elle se placerait certainement à sept ou huit en termes de productivité et d’efficacité sur la tâche qu’on lui avait assigné. Elle était modeste et était convaincue que tout serait fait en temps et en heure. Elle avait même prévu de rester plus longtemps que prévu pour s’assurer que la moindre de ses directives concernant les artefacts soient respectées. Autant dire qu’elle prenait la chose très à coeur et qu’elle serait au moins elle-même contente de son oeuvre.

Mais les distractions étaient persistantes, si bien qu’elle ne put les ignorer bien longtemps. Si les bruits de pas qu’elle avait entendu au dessus d’elle ne s’étaient pas manifestés depuis qu’elle les avait remarqué, elle était tout de même certaine de ne pas les avoir halluciné. Et plus important, bien plus important : Il y avait cette aura qui s’approchait d’elle. Une personne qui de toute évidence mettait un accent sur sa discrétion car elle n’avait même pas allumé la lumière lorsqu’elle était entrée dans la salle d’exposition principale encore en travaux.

Alors la Norvégienne patienta, la sentit se déplacer dans l’autre pièce selon un schéma qu’elle ne comprenait pas vraiment. Cherchait-elle quelque chose ?

Elle éleva la voix, pour qu’on l’entende au delà de sa porte entrebâillée.

Vous savez, si vous cherchez quelque chose, vous aurez beaucoup moins de mal en allumant la lumière !

Elle attendit quelques instants. Elle loucha sur la bouilloire qu’elle avait mis à chauffer sans même s’en rendre compte. Fallait croire que son corps réclamait du thé pour opérer comme il le fallait à cette heure de la nuit.

Vous voulez du thé ?

Elle ne connaissait pas vraiment les normes de politesse, mais il lui semblait tout à fait bienvenu de proposer une boisson aux personnes qui passaient par là. A l’UNISON, à chaque fois qu’elle allait en réunion avec quelqu’un ou qu’on l’invitait, on lui proposait toujours à boire. C’était donc à son tour de jouer l’hôtesse parfaite.

Si vous venez, faites attention, ne touchez à rien s’il vous plait !

Pas qu’Alex soit spécialement menaçante, mais si quelqu’un posait le petit doigt sur l’un de ses petits protégés (elle considérait ainsi les artefacts sous sa garde), elle montrerait certainement les crocs. A sa manière.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 29 Nov 2018 - 13:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le cœur de Kelly ne bat pas vraiment sous cette forme et pourtant il arrive à rater un battement quand elle réalise que la personne dans la pièce s’adresse directement à elle. Comment s’est-elle rendue compte de sa présence ? La voleuse a pris tellement de précautions pour éviter d’être détectée, elle est un peu déstabilisée par la facilité avec laquelle cette personne la découverte sans même sortir de la pièce. Il doit certainement y avoir des pouvoirs à l’œuvre parce que Kelly s’en serait rendu compte si elle avait fait une bourde signalant sa présence.

Mais maintenant elle est face à un dilemme inédit. D’habitude quand on s’infiltre quelque part soit on reste furtif soit on se fait repérer et l’alerte et donnée. Là elle s’est faite repérer, mais son interlocutrice n’a apparemment pas réalisé qu’elle s’adresse à une intruse. Mais ce n’est pas comme si elle pouvait sortir de sa cachette et agir comme si elle avait le droit d’être là, l’apparence ‘‘statue de deux mètres a la chevelure de serpent’’ n’est pas franchement du genre à inspirer la confiance. Et ce n’est pas comme si son apparence humaine était beaucoup mieux avec son style vestimentaire et son déguisement improvisé elle a peu de chances de passer pour une employée du musée.

« Heu… Non merci. Je veux pas déranger. » Dit-elle d’un ton hésitant, parce qu’on s’est adressé directement à elle et si elle ne répond pas la femme dans l’autre pièce risque de se douter que quelque chose cloche. « Je fait que passer… »

En continuant toujours d’éviter la caméra Kelly se dirige vers la porte. Mais elle prend une route un peu plus directement vu qu’elle est déjà repérée. Du coup elle préfère bouger vite – pour minimiser le temps durant lequel elle est visible – alors qu’elle vient se placer à côté du chambranle, là où l’occupante de la pièce ne pourra certainement pas la voir à moins de traverser l’encadrement. Mais où Kelly peut aisément jeter un coup d’œil avec ses serpents.

L’organisation du local a le mérite d’être simple. Une table sur laquelle est posée un ordinateur portable et une pile de petit carnets, d’un côté de la pièce se trouve les artefacts atlantes plus ou moins déballés organisé de façon sommaire alors que de l’autre côté de il y a moins d’objets, mais ils sont étiquetés et ils ont l’air à peu près rangés.

Si proches… et pourtant hors de portée. Elle peut voir l’éclat de l’orichalque destiné à être exposé. Du moins elle suppose que ça doit être de l’orichalque. Le métal a certainement l’air ‘‘incorruptible’’ à moins que quelqu’un ne se soit amusé à laver et polir les antiquités et Kelly est pratiquement certaine que ça ne se fait pas parce qu’il y aurait trop de chance de les abîmer.

Remarque, peut-être qu’elle peut juste demander ?

« C’est la collection pour l’expo atlante c’est ça ? » Dit-elle en détaillant le grand brin de fille qui s’active dans la pièce. Kelly doute qu’elle soit une employée du musée, mais elle a certainement l’air d’avoir le droit d’être là, à moins que moins que les vigiles n’aient été d’une négligence impardonnable parce que c’est difficile de la rater. Elle a un style… coloré. Peut-être une experte pouvant se permettre d’être excentrique ?

Son regard considère l’ordinateur portable. Bien sûr mettre la main sur de l’orichalque pour tester ses théories reste primordial, mais les informations pouvant se trouver dans l’ordinateur d’une experte seraient une prise juteuse aussi. Qui sait combien de pistes elle pourrait dénicher dans ces fichiers ? Ou peut-être qu’elle pourrait attraper l’un des carnets au passage, mais comme il s’agit d’information Kelly aimerait autant avoir une copie. La chercheuse s’en remettrait probablement si elle perdait un calepin, mais ce n’est pas une raison.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 1 Déc 2018 - 19:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex ne tarda pas à entendre une réponse à son interpellation. Ne pas déranger ? Voilà une bien étrange idée. Quelques lumières allumées n’allaient certainement pas mettre la pagaille dans le musée… Et puis surtout, Alex était seule ici, à priori. Si on oubliait ce qu’elle avait entendu et qui avait échappé à son attention maintenant. Autrement dit, pas grand monde à déranger. Mais bon ! Peut-être que cette personne à l’aura mystique était une grande timide, voilà.

Malgré sa volonté de ne pas déranger, elle sentit bien cette personne s’approcher de la pièce. Avec moultes précautions, pour des raisons qui dépassaient la Norvégienne. Bientôt, elle fut suffisamment proche pour qu’elle puisse goûter à son aura dans son entièreté. Qu’elle puisse deviner quelle magie habitait cette inconnue, qu’elle devine sa nature et ses capacités. Et Alex sautilla presque de joie lorsque cette sensation l’effleura. C’était inexplicable, mais elle aimait les innombrables façons dont la magie pouvait se manifester, et les sensations qui venaient se mêler à ses sens pour lui parler dans un langage qu’elle seule connaissait.

La femme qui s’était approchée avait une nature antique. Alex sentait les accents de la grèce antique, mais aussi la dureté et la rigueur de la pierre. Elle leva les yeux lorsque l’interlocutrice lui posa une question, et elle ne rata pas le serpent de marbre blanc qui faufilait son adorable petite tête dans l’encadrement de la porte.
Alex eut bien évidemment le déclic, et c’était fabuleux. Une gorgone ! Ou bien La gorgone ?
Comment ne pas se laisser distraire de son travail par une présence aussi extraordinaire ? Bien sur, Alex ne quittait des yeux ni les artefacts ni son travail, car elle les chérissait autant que sa propre vie. Mais quand même !

Oui, on nous a envoyé tout ça, mais il faut faire un peu de tri pour l’exposition. Ne touchez surtout à rien, c’est pour ça que je suis ici. Certains de ces artefacts sont dangereux, maudits ou enchantés. J’dois éviter qu’on expose des objets trop sensibles.

Elle marqua une pause et fit signe à cette presque inconnue d’entrer, ou au moins de se montrer. Parce qu’elle l’avait vue, alors ça ne servait à rien de rester plus longtemps dissimulée.
Elle poursuivit.

Heureusement, ils ont choisi la bonne personne pour s’occuper de ça.

Ca n’était pas pour se vanter, mais elle faisait certainement gagner un temps fou au musée. Connaître instinctivement les effets d’un artefact économisait de longues heures d’études minutieuses. Bon, elle s’attardait elle-même un peu sur chaque artefact pour mieux les comprendre et ajuster ses décisions, mais ça restait un gain de temps non négligeable pour le Musée des Supers.

Vous vous y connaissez un peu, en artefacts Atlantes ? J’imagine que vous êtes plus versée dans des arts antiques. C’est la première fois que je vois quelqu’un comme vous ! Une gorgone... Ça vous embêterait si je vous posais quelques questions ? Vous savez, les légendes disent pas mal de choses, et je sens déjà que certaines sont vraies.

La pétrification, entre autres, était l’un des talents qu’elle pressentait chez son interlocutrice. Comment un tel don fonctionnait ? Suffisait-il de croiser son regard comme le disaient les légendes, ou était-ce un peu différent à l’application ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 5 Déc 2018 - 22:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Kelly considérait ses options. Elle aurait pu glisser sa main par l’encadrement de la porte pour actionner interrupteur avant de rentrer et profiter de la lumière venue de l’écran de l’ordinateur pour fixer son regard sur l’experte afin de la pétrifier. Mais alors que le plan se forme dans l’esprit de la gorgone la jeune femme relève la tête et son regard se fixe sur le serpent qu’elle a aventuré au-delà du chambranle avant que Kelly ne puisse le retirer. Pendant un instant elle pense qu’elle va devoir rentrer pour la neutraliser, mais la jeune femme ne montre aucune inquiétude et elle se lance dans l’explication de son travail.

Kelly reste médusée alors qu’elle parle. Qui est cette femme qui n’a pas l’air d’être perturbée en voyant une tête de serpent qui se dresse à deux mètres au-dessus du sol ? Elle est la bonne personne pour s’occuper d’objets dangereux ou maudits ? Qu’est-ce qu’elle entend par là ?

Mais là où elle est vraiment prise de court c’est quand la jeune femme révèle, mine de rien, qu’elle sait qu’elle a affaire à une gorgone et commence à lui demander si elle peut lui poser des questions. Kelly a déjà rencontrés des supers qui la mettent mal a l’aise ou qui sont intimidants d’une façon générale, comme Lady Satan, mais la jeune femme dans l’autre pièce la perturbe d’une façon toute nouvelle. Elle n’a pas l’air dangereuse, mais elle en sait beaucoup trop sur elle alors qu’elle l’a à peine entraperçue, et elle est beaucoup trop calme vu la situation.

« Posez toujours. Mais je risque de pas pouvoir répondre à tout. Je m’y connais un peu parce que je m’y suis intéressée, mais je suis pas l’originale donc je sais pas tout. » Répond Kelly en réfléchissant à toute vitesse, de toute façon la jeune femme doit déjà se douter de ce a quoi elle ressemble, donc autant se jeter à l’eau.

« En fait moi aussi j’aurais des questions. Sur les futures expositions. » Ajoute-t-elle en passant la porte, prête à réagir si l’experte décide soudain d’avoir peur et appeler à l’aide. Mais pour le moment Kelly a décidé de se laisser porter par la situation, ça marche mieux que d’essayer d’aller a contre courant. « Vu que je m’intéresse à la mythologie grecque j’étais curieuse de voir de l’orichalque. »

Ce n’est pas totalement exact, même si l’orichalque est un métal parfois mentionné dans les mythes grecques c’est surtout a cause d’une théorie personnelle que Kelly cherche à s’en procurer. De nombreuses descriptions des gorgones mentionnent des griffes d’airain et des ailes d’or. Évidement Kelly n’a pas ça, mais un détail la chifonne : même si la magie est probablement mêlée au possible fonctionnement des ailes l’or paraît être un choix étrange. Elle n’est pas métallurgiste, mais elle sait que l’or c’est lourd et c’est mou, pas le meilleur choix pour des ailes. Les griffes en bronze ça fait plus de sens, mais du coup si une sorte de super enchantement fait marcher les ailes d’or pourquoi ne pas faire des griffes en or tant qu’on y est ? Ce qui avait amené Kelly a se demander si griffes et ailes n’étaient pas en réalité faits du même métal, un alliage de bronze et d’or. Et même si le secret de la fabrication de l’orichalque est depuis longtemps perdu il est souvent mentionné que celui-ci contient du bronze et de l’or. Kelly doute qu’il lui suffise d’entrer en contact avec le métal mythique, mais peut être qu’elle pourrait en apprendre plus sur elle-même en l’étudiant ?

Son regard reste fixé sur l’experte en face d’elle alors que ses serpents étudient la salle. Kelly referme la porte derrière elle pour éviter qu’on ne la voie depuis l’autre pièce. Mine de rien elle considère déjà quoi voler. La table où se trouvent les artefacts déjà triés est plus attirante parce qu’elle a moins de risque d’attraper un objet maudit par accident, mais d’un autre côté elle aimerait aussi repartir avec autant de prises que possible afin d’être sûre qu’elle pourra faire des tests et expérimenter…

« Est-ce que je peux regarder les pièces ? Est-ce qu’il y a quelque chose que je pourrait toucher sans risques ? » Demande-t-elle innocemment, sondant le terrain pour voir si elle pourrait chiper quelque chose sans que l’experte importune ne s’en rende compte.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 8 Déc 2018 - 11:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pour un peu, on aurait vu les yeux d’Alex s’illuminer lorsque la gorgone la gratifia de sa présence dans la pièce, en se montrant. Mieux encore ! Cette dernière semblait disposée à répondre aux questions -au moins à certaines d’entre elles- de la Norvégienne. Que pouvait-elle demander de plus ? Cette nuit était absolument fantastique.
D’ailleurs, celle-ci avait évidemment émis une petite pièce d’information que l’agent ne s’était pas gênée pour noter dans un coin de sa tête. Oh, et dans son carnet aussi : En voyant la petite tête de serpent se dévoiler à elle, elle avait bien évidemment ouvert une nouvelle page de l’un de ses carnets pour y noter ses observations et tout ce qui méritait de l’être. C’est à dire à peu près tout ce qu’elle pouvait apprendre.

Ceci dit, Alex jugea d’abord nécessaire de se présenter. C’était toujour mieux de mettre ses interlocuteurs dans de bonnes dispositions ! Elle avait bien sur détaillé du regard de haut en bas la femme-statue qui s’était placée dans sa ligne de mire.

Oh, et je suis Alex Sorensen, enchantée.

Par quoi devait-elle commencer ?
Elle en savait déjà beaucoup. Elle avait perçu par exemple que la forme de Statue n’était pas définitive : Celle qui lui faisait face semblait pouvoir alterner entre sa forme humaine et cette forme de gorgone. Elle ne connaissait pas le détail d’une telle métamorphose, mais c’était déjà un savoir précieux.
Ses questions ne porteraient pas vraiment sur ses pouvoirs, mais plutôt sur ses origines.

Vous me dites que vous n’êtes pas l’originale. Du coup, comment vous vous êtes retrouvée ainsi ?

Etait-ce une malédiction ? Une décision divine ? La résultante de la possession d’un artefact mystique ? Non, si c’était le cas, elle percevrait certainement la présence de l’artefact…
Puisque c’était donnant donnant, Alex elle-même répondit à ses interrogations.

Cette exposition est vraiment prometteuse. On nous a fourni d’excellents échantillons, mais ils ne sont pas tous adaptés à l’exposition.

Lorsqu’elle évoqua l’orichalque, Alex se para d’un sourire, et son regard se posait naturellement sur quelques artefacts qui en contenaient. Ils avaient été plutôt gâtés, pour être honnête.

Le vrai drame ici, c’est que la pièce contenant le plus d’orichalque et de meilleure qualité est maudite. Du coup, vous ne pourrez pas toucher celle ci...

Elle avait désigné la lance, étiquetée d’un magistral “NE PAS TOUCHER”. Elle avait commencé par les gros objets et finirait par les plus petits.

En revanche, ce glaive et ce bouclier - Elle les désignait du même geste, deux objets destinés et validés pour rejoindre l’exposition - contiennent de l’orichalque. On peut le voir à l’éclat doré du fil de l’épée : Elle n’en est pas entièrement composée, mais son coeur d’orichalque lui permettait certainement d’être redoutable au combat. A priori, l’épée et le bouclier devaient tous les deux être destinés à des gardes de personnes haut placées.

Le bouclier, quand à lui, n’était pas non plus entièrement fait d’orichalque, mais le métal légendaire était reconnaissable dans la structure de l’objet.

Du coup, vous pouvez toucher ces deux là, ils n’ont aucun enchantement.

Elle pointa du doigt une boîte contenant de nombreux bijoux et petits objets. Celle-ci lui faisait de l’oeil depuis son arrivée sur les lieux. Les plus petits objets préservaient souvent bien des mystères ! Elle avait assez hâte de s’y mettre.

Là dedans, y’a beaucoup d’artefacts en orichalque pur. Mais j’ai pas encore eu le temps de les étudier, c’est un peu le fouillis côté magie là dedans. Je suis sure que tout n’est pas enchanté, ni maudit, mais ça va surement me prendre un peu de temps de démêler tout ça.

 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 8 Déc 2018 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Peut-être qu’elle s’est inquiété pour rien en fait, la jeune femme à l’air inoffensive. Peut-être même ‘‘innocente’’ au sens large puisqu’elle semble réellement ne pas se douter que la gorgone n’a rien a faire ici. Les choses semblent s’annoncer faciles même si elle doit toujours faire attention. Après tout même une tête de linotte peut attirer l’attention des vigiles qui seront certainement beaucoup moins sympathiques.

Puisqu’elle se présente il est normal que Kelly fasse de même, même si elle ne va pas aller jusqu’à révéler son identité.

« Moi c’est Korè. » Offre-t-elle simplement comme présentation. Ça ne devrait pas faire trop bizarre, beaucoup de monde a Star City utilise des alias. Bon la plupart sont des superhéros ou des supervillains, mais Alex ne devrait pas être surprise, la gorgone qui avance dans la pièce n’a pas exactement l’air d’une citoyenne lambda.

Niveau question la jeune femme ne s’attaque pas vraiment à la jugulaire d’entrée de jeu, mais elle touche tout de même, en toute innocence, à un point assez sensible. Ce n’est pas comme si Kelly pouvait expliquer en détail les circonstances durant lesquelles elle a acquis ses pouvoirs. Mais peut-être qu’elle peut résumer et croiser les doigts en espérant que son interlocutrice aura assez de tact pour s’abstenir de poser plus de questions sur le sujet.

« J’ai bu une fiole de vieux sang alors que j’étais mourante. Y avait marqué que c’était soit un remède miracle soit un poison mortel. J’avais rien à perdre. » Dit-elle. Mine de rien elle vient se placer près de la table ou se trouve les objets étant déjà passés entre les mains de l’experte. Ayant obtenu le feu vers elle attrape l’épée partiellement en orichalque par la garde et se tourne vers Alex alors qu’elle soulève l’arme afin de mieux l’examiner à la lumière des plafonniers.

Elle aurait probablement pu voler ça, mais ce ne serait pas très pratique. Pour étudier l’orichalque lui-même i serait plus commode d’avoir un objet en métal pur. Même si l’examen de l’arme est intéressant ce n’est pas vraiment afin de mieux le voir qu’elle fait ça. C’est pour mener l’attention de son interlocutrice, comme le ferait un magicien lors d’un tour de passe-passe. Son mouvement met en valeur l’épée, et son propre regard est concentré dessus, donnant l’impression que toute sa concentration est sur l’artefact et que c’est là que les choses se passent.

Mais en réalité la véritable action se déroule derrière elle. C’est tellement plus simple quand je peux regarder partout à la fois, dommage que je ne puisse pas le faire sous forme humaine. Songe-t-elle alors que sa main gauche, cachée dans son dos, attrape délicatement un bracelet en orichalque dans une pile à l’écart de la lance maudite. Il n’y a pas l’air d’y avoir des avertissements de danger à proximité donc ça devrait aller non ? Elle glisse le bijou entre sa ceinture et son corps de marbre, caché par sa veste. Ce n’est pas grand-chose comme cachette mais ça suffira pour le moment.

Peut-être qu’à l’avenir elle pourrait placer la ceinture d’Arius à l’envers, comme ça elle pourrait ouvrir le portail derrière elle afin de mettre son butin en sûreté de façon discrète…

« Intéressant… J’ai entendu dire que même les Atlantes ne savent plus comment fabriquer l’orichalque. Je me demande quel est l’âge de ses armes. Peut-être qu’elles datent d’avant la chute de l’Atlantide sous les eaux ? Les modèles semblent assez proches des armes de la Grèce antique… » Dit-elle afin de faire durer la conversation alors que quelques serpents examinent la table à la recherche d’autres babioles qu’elle pourrait facilement glisser dans une poche. Bien sûr ce qui l’aiderait le plus c’est que l’experte finisse son travail, la boite de bijoux semble effectivement prometteuse. Elle repose l’épée d’un air nonchalant alors qu’elle poursuit. « J’espère que je ne vous distrais pas trop de votre travail. N’hésitez pas à me le dire si je dérange. »

Elle attrape le bouclier et le tient a deux mains pour l’examiner. Il y a plus d’orichalque dessus, même si la plus grande partie de sa structure est faite dans un métal moins noble. Peut-être qu’il ferait une bonne prise aussi, mais elle aura du mal à le glisser dans sa poche, et il ne rentrera pas dans sa dimension de poche. Soupesant distraitement l’artefact elle remarque qu’il est plutôt léger, peut-être qu’elle pourrait simplement partir en courant avec… plus tard. C’est tout de même dommage que la majeure partie soit en métal normal. Elle fronce les sourcils en réfléchissant.

« Dites… ça a été restauré ? Je sais que l’orichalque est réputé incorruptible, mais le reste aurait dû tomber en morceaux depuis le temps non ? À moins qu’ils aient été entretenus je suppose. » Demande-t-elle à voix haute, presque plus pour elle-même que pour son interlocutrice aux cheveux colorés.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 13:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Voilà un nom qu’Alex n’allait pas oublier ! Korè. Il ne lui semblait pas l’avoir entendu avant. Fallait dire, elle n’était pas la plus au fait des affaires de Supers qui se produisaient en ville… Enfin, excepté lorsqu’ils touchaient à la magie. D’ailleurs, si elle avait su qu’elle avait en face d’elle la responsable - l’une des responsables - de l’animation de la statue pendant l’invasion Terminus, elle aurait été encore plus surexcitée qu’elle ne l’était déjà ! Elle aurait probablement été fan.

Mais elle ignorait ce point.
En revanche, elle but littéralement les paroles de la femme-statue lorsqu’elle lui expliqua la façon tout à fait non conventionnelle dont elle était devenue ce qu’elle était. La mystique hocha la tête.

J’aurais fait pareil.

Quoi que les effets auraient peut-être été différents sur elle. Alex avait remarqué que depuis quelques semaines, la magie se comportait étrangement à ses côtés. Aussi, elle notait tout ceci dans son carnet.

Ca vous embête pas si je prends des notes ? Je vis chez un alchimiste et peut-être qu’il pourrait en savoir plus à ce sujet.

Bien sur, avec ou sans l’aide d’Andrei, elle ferait ses propres recherches. Il était pratiquement impossible de l’arrêter lorsqu’elle était en marche ou qu’elle se mettait quelque chose en tête. Elle prenait un peu de retard dans son travail en s’étalant et en s’intéressant à l’histoire de cette gorgone, mais bon… Elle en viendrait à bout de toute façon ! Ne pas dormir ne la dérangeait pas. Elle avait de toute façon prévu d’y passer toute la nuit.


Lancer de dé 1
Réussite : Le bracelet est magique, Alex s’en rend compte
Echec : Le bracelet n’est pas magique

Lancer de dé 2 (si réussite 1)
Réussite : C’est un enchantement
Echec : C’est une malédiction

Lancer de dé 2 (si échec 1)
Réussite : Alex s’en rend compte
Echec : Elle ne s’en rend pas compte


Toute préoccupée qu’elle était par ses questions, réponses, découvertes et autres observations, Alex ne s’était pas aperçue du petit manège de son interlocutrice. Elle était toujours aussi convaincue du bien fondé de sa présence ici et n’irait pas s’imaginer une seule seconde qu’elle n’était là que pour chiper de l’orichalque alors qu’Alex aurait pu lui en trouver si elle demandait gentiment.
La Norvégienne se fit donc un plaisir de répondre à ses interrogations, même si elle n’en savait pas tout. Ce qu’elle avoua d’ailleurs sans hésiter.

Je suis pas vraiment spécialisée dans la technologie et l’histoire Atlante, donc je pourrais pas détailler tout ça. Vu l’état de ces armes, je pense que certaines ont été conservées dans des collections ou à des fins d’études pendant un moment. Je sais que certaines ont été restaurées. Les bijoux, eux, se conservent beaucoup mieux, c’est pour ça qu’on en a autant.

Elle haussa les épaules. Elle ne se sentait pas plus distraite que d’habitude, mais pourtant elle l’était ! Elle l’était un peu trop pour son propre bien d’ailleurs. Ceci dit, elle n’en avait pas fini.

Si ça vous intéresse, je peux trouver des objets en orichalque. Ceux là nous ont été prêtés pour l’exposition, donc je peux pas vraiment faire ce que je veux avec, vous imaginez bien. J’suis juste ici pour m’assurer que le public ne soit pas en danger.

Bien sur, elle ignorait qu’on était absolument en train de lui subtiliser des artefacts sous le nez. Qu’adviendrait-il d’elle ou de la confiance que l’UNISON avait en elle si l’on apprenait que des artefacts sous sa surveillance avaient disparu ?
Elle s’était remise à l’étude de quelques objets, non sans garder son attention sur son interlocutrice.

Juste essayez de toucher à rien d’autre, on sait jamais…

Alex fut interrompue par un bruit dans la pièce qui menait au local dans lequel elles se trouvaient. Pourtant, toujours pas de lumière.

Vous avez entendu ça ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 13:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Alex Sorensen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 19:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Kelly hoche juste la tête pour signifier à Alex qu’elle a parfaitement le droit de prendre des notes. Elle-même note mentalement le détail de l’alchimiste, ça lui rappelle Andrei Valencei, qui travaille depuis un moment sur la fabrication d’un remède a sa pétrification. Elle pense qu’il n’est pas loin de terminer ses travaux. Le seul problème pour Kelly reste que la solution va utiliser son sang et elle n’as pas vraiment de moyen pratique pour se faire saigner. Même si elle volait l’épée avec son fil d’orichalque le problème n’est pas juste de trouver une lame plus résistante que sa peau mais aussi d’exercer assez de force pour s’entailler avec l’outil.

Le couteau sacrificiel au musée historique de Star City était une piste intéressante, mais il semble plus tourné vers le blocage des capacités de régénération afin que les blessures infligées ne guérissent pas plutôt que de permettre d’infliger lesdites blessures à quelqu’un de super résistant.

Au pire elle pourrait récupérer le sang de ses règles, comme lui avait suggéré le pharmacien, mais c’est loin d’être une solution pratique. Peut-être qu’elle peut trouver un sort capable de la blesser ? Mais demander à apprendre un sort de combat sera beaucoup moins innocent que d’apprendre un sort pour changer la couleur des objets. Il faudra qu’elle s’adresse à la bonne personne pour ça.

« Mmm… dommage. » Répond-elle lorsqu’Alex lui dit qu’elle n’est pas sûre que tout ais été restauré ou entretenu. « J’étais en train de me demander si l’orichalque avait préservé le reste du métal d’une façon ou d’une autre. Ça aurait été intéressant à savoir. »

Elle hausse un peu les sourcils, sceptique, lorsque Alex lui propose de lui trouver des objets en orichalque. L’alliage est censé être extrêmement rare, le secret de sa fabrication a été perdu d’après ce qu’elle a entendu, donc à part les antiquités il n’y a pas de source pour le métal légendaire. L’exposition atlante est le seul endroit ou elle a entendu dire qu’il y en aurait, s’il y a d’autres réserves a Star City les propriétaires se gardent bien d’en divulguer le secret. Mais Alex à l’air confidente, peut-être que son offre est sincère et réaliste. Kelly se sentirait presque coupable de voler les objets sous sa garde mais un ‘‘tien’’ vaut mieux que deux ‘‘tu l’auras’’.

« Oui je comprend. » Dit elle simplement en réponse alors qu’elle considère à nouveaux quoi voler sur la table derrière elle avant qu’un bruit dans la pièce adjacente ne se fasse entendre.Ce qu’Alex remarque également. Kelly fronce les sourcils et hoche la tête en réponse, avant de se déplacer vers la porte pour jeter un coup d’œil par l’encadrement.

Citation :
Jet de dés 1 :
Double réussite : C’est juste l’une des statues de cire qui a déambulé jusque ici.
Réussite simple : C’est un vigile.
Échec : Quelqu’un d’autre a eut la même idée que Kelly.

Jet de dés 2 (si double réussite au 1) :
Réussite : La statue de cire est arrivée jusque ici sans attirer l’attention
Échec : Un vigile n’est pas loin derrière la statue de cire.

Jet de rencontre villainique (si double échec au 1)

Un homme portant l’uniforme des vigiles du musée se tient dans la pièce, balayant celle-ci du faisceau de sa maglite. Probablement en train de vérifier si une statue de cire n’est pas venue jusque ici. Kelly recule de la porte en gardant l’air nonchalant.

« C’est juste un vigile. » Dit-elle à Alex, de façon audible mais sans trop élever la voix. L’homme ne peut probablement pas l’entendre puisqu’il ne semble pas avoir remarqué la conversation des deux femmes, mais elle reste prudente. Avec un peu de chance il repartira sans vérifier le local. Juste au cas ou elle reste à côté de la porte pour pouvoir le neutraliser rapidement s’il venait à rentrer.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 19:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Kelly Rhodes' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec

--------------------------------

#3 'Rencontre Vilainique' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Criminel
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 20:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex connaissait bien la rareté du matériau légendaire. S’il y en avait suffisamment d’échantillons ici, ça ne voulait certainement pas dire qu’il était facile de s’en procurer, elle était assez au fait de ce point. Pourtant, elle savait assez précisément comment en récupérer. Enfin, précisément… Pas vraiment, elle y allait clairement au doigt mouillé sur ce qu’elle avançait. Ce qu’elle savait, c’est que la Rose des Vents liait les mystiques du monde entier, et qu’elle-même avait réussi à mettre la main sur quelques petites merveilles grâce à cette organisation. Elle en faisait partie, ses recherches et ses travaux étaient connus d’un certain nombre de ses pairs, et c’était pour cette raison précise que l’on rechignait assez rarement à lui prêter quelque artefact pour qu’elle fasse son compte rendu.

Ceci dit, pour acheter des objets en orichalque, il fallait s’y prendre correctement. La rareté du matériau et son ancienneté intéressait un certain nombre de personnes. Les nations dont le métal était originaire aimaient généralement se réapproprier leurs artefacts, dans un objectif de mémoire et de préservation culturelle.
D’autres, scientfiques ou alchimistes de tous bords, tentaient avec peu de succès la reproduction de ce matériau fantastique.

Alex, elle, se contentait de prendre les choses comme elles venaient, et s’intéressait plus aux enchantements qui venaient généralement avec des objets aussi rares qu’à leur composition. Quoi que parfois, le matériau utilisé prenait une part active de leur fonctionnement. Certains composants étaient nécessaires à l’accomplissement de rituels ou de sortilèges.

C’est une bonne question ! Mais je pense que les musées préfèrent ne pas prendre le risque de vérifier. Pour avoir une réponse, il faudrait certainement faire l’expérience… Et ça risque de prendre du temps. Ou bien trouver un archéologue qui aurait déjà trouvé ça sur un site de fouilles.

Alex posa un regard bienveillant sur son invitée. Non seulement elle avait l’air intéressée, mais elle semblait également savoir de quoi elle parlait. Et elle était d’une curiosité sincère qui lui réchauffait le cœur.

Elle posa un énième objet du côté de ceux qui étaient bons à exposer.

Lancer de dé
Réussite : Alex voit qu’il manque un truc
Echec : Elle capte rien :(

Lancer de dé 2
Réussite : Le vigile protecc
Echec : Le vigile atacc


Le regard d’Alex se perdit un instant sur la table, alors qu’elle tenait la paume d’une arme Atlante brisée en main. On put lire la confusion dans ses yeux bleus. Elle était sur le point de la déposer, mais quelque chose clochait. Elle plissa les paupières un instant. Elle se souvenait tout à fait de la façon dont elle avait organisé et disposé son travail, et le verdict était sans appel : Il manquait quelque chose. Un bracelet qu’elle avait étudié environ une heure plus tôt. Il n’était pas magique, mais indéniablement précieux.

Elle jeta un oeil vers Korè, avec de l’inquiétude dans le regard. Elle était encore loin de l’accuser… Et pourtant si près.

Vous auriez pas vu un bracelet par hasard ? Je suis sûre qu’il était là...

Elle souleva un artefact pour vérifier que rien ne se trouvait en dessous, mais non. Rien. Fort heureusement, un vigile passait par là ! Alex haussa donc la voix pour le héler.

M’sieur le vigile ! Vous pouvez venir une seconde ?

Il serait complètement dingue qu’un objet aie disparu sans qu’elle s’en aperçoive, tout de même ! Il n’y avait hélas qu’une issue à cette situation : Korè. Son intérêt pour l’orichalque avait-il dépassé les mots ?

Le vigile en tout cas réagit avec bien trop de zèle au goût de l’agent, car il avait dégainé son pistolet paralysant aussitôt il avait aperçu la gorgone dans l’entrebâillement de la porte. Semblait qu’elle n’était finalement pas la bienvenue ici.

Ooooooh !

Fit Alex, face à la soudaine révélation qu’elle aurait du avoir bien plus tôt. Elle ne regrettait pas sa naïveté, elle aurait simplement aimé être un peu plus attentive. Toutefois, elle sursauta lorsque l’un tir de pistolet paralysant retentit depuis l’autre pièce, tiré droit vers la gorgone.

Vous ! Rendez-vous ! Vous n’avez rien à faire ici !

Avait-il crié avec toute l’autorité de vigile musclé dont il était capable.
Ca n’aurait très certainement aucun effet. Ni ses ordres, ni son tir de taser.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 20:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Alex Sorensen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 10 Déc 2018 - 12:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Kelly reste totalement détendue lorsqu’Alex s’approche de la table pour déposer une nouvelle pièce. Il n’y a pas grand-chose que la gorgone puisse faire pour l’en empêcher sans avoir l’air suspecte. Peut-être qu’elle ne remarquera rien, peut-être que non. La voleuse se contente de se tenir prête.

« Non, je crois pas. Peut-être qu’il est tombé ? » Suggère-t-elle. C’est un peu gros comme mensonge, mais elle n’a pas grand-chose à perdre et peut-être que ça lui donnera quelques minutes supplémentaires sans incident. Hélas, il n’en fut pas ainsi.

Ça a été sympa tant que ça a duré. Songe-t-elle alors que l’experte hèle l’agent de sécurité dans l’autre pièce. Kelly l’entend se rapprocher à grand pas, répondant naturellement à l’appel de l’experte. La gorgone est à côté de la porte, en décalée par rapport à l’ouverture, mais elle n’est pas plaquée contre le mur et elle est tout de même massive. Lorsqu’il arrive à proximité de la porte la silhouette de la gorgone se détache clairement du reste de la pièce.

A son crédit, l’agent de sécurité de ressaisit vite après la surprise initiale. Mais d’un autre côté son approche est un peu brouillonne, en général on fait une sommation avant de tirer, pas pendant. Mais peut-être qu’il fait ça parce qu’il réalise la futilité de ses efforts. Franchement, Kelly est même étonnée qu’il essaye, il n’est probablement pas assez bien payé pour combattre des supers.

La gorgone attrape les crochets du taser au vol, même si ça ne fait aucune différence pour elle. La pierre n’est pas exactement un bon conducteur électrique et de toute façon les pointes n’ont pas assez de force pour pénétrer sa peau. Kelly ne peut pas se permettre de perdre trop de temps, Alex a évidement comprit qu’elle est une criminelle maintenant. Ce qui signifie qu’elle doit neutraliser le vigile et l’experte avant qu’ils ne ramènent plus de monde.

Elle comble la distance entre elle et le vigile en quelques enjambées, l’attrapant avec la main dans laquelle elle tient les pointes du taser afin qu’il s’électrise tout seul. Profitant de sa paralysie temporaire elle le traîne dans le local alors qu’elle attrape sa radio avec sa main libre. Elle se tourne vers Alex et entreprend de la pétrifier en commençant par sa bouche, pour éviter qu’elle ne crie ou appel à l’aide.

« Désolé pour tout ça, mais c’est temporaire. Pas besoin de paniquer, je vais pas m’attarder ici. Je prends juste quelques babioles et puis je repars. » Dit-elle calmement, en espérant que ça suffise à dissuader Alex de faire quoi que ce soit d’inconsidéré.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 10 Déc 2018 - 18:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oh, quel désastre !
Alex avait bien vite compris que la gorgone lui avait menti. Enfin, vite… De façon tout à fait relative. Elle aurait pu comprendre que celle-ci n’avait rien à faire ici dès l’instant où elle avait mis les pieds au musée, mais l’optimisme flamboyant de l’agent de l’UNISON avait dominé l’affaire tout du long. D’ailleurs, elle ne s’en déparait pas. Elle était toujours certaine de pouvoir régler cette affaire sans violence, en toute tranquillité !

Enfin.
Pas pour le vigile qui tirait du taser sur la femme-statue en braillant. Mais c’était lui qui avait commencé, il était donc relativement légitime que les conséquences de son acte le rattrappe. Alex avait grimacé en entrevoyant le pauvre bougre se faire paralyser lui-même par son arme de service.

Oh, le pauvre !

Avait-elle lâché, avec toute la compassion du monde. Tout de suite après, celle qui s’avérait être une voleuse confessait les faits sans trop de cérémonies. Elle était polie, tout de même. Mais Alex dut poser la question naïve qui lui brûlait les lèvres :

Désolée pour quoi ?

Elle supposa qu’au regard que lui lançait son interlocutrice, quelque chose aurait du se passer. A son annonce également. Oh ! Essayait-elle de la pétrifier ? Alex était capable de ressentir la magie inhérente aux objets et aux êtres vivants, mais hélas elle ne savait pas encore détecter lorsque celle-ci était à l’oeuvre. Ainsi, elle devinait simplement que l’on essayait de lui faire quelque chose, et elle espérait presque que la gorgone soit en train de tenter de la pétrifier.

Ceci dit, ça ne fonctionnait pas. Là où sa chair aurait dû devenir pierre, Alex ne sentit d’abord qu’une vague démangeaison. En louchant un peu, elle aurait peut-être pu s’apercevoir qu’une massive moustache ainsi qu’une majestueuse barbe blonde étaient en train de pousser autour de sa bouche et sur son menton. Est-ce que ça lui allait bien ? Oh, elle aurait aimé se voir dans un miroir, mais elle avait malheureusement quelques priorités à respecter.

Moi aussi, je suis navrée, mais c’est hors de question que vous partiez avec un seul de ces artefacts ! Ils sont très importants.

Fit la mystique, au travers de son épaisse barbe. Sans prévenir, elle retint son souffle, se rendit intangible et traversa la gorgone d’un grand pas pour se trouver entre elle et la direction de la sortie. Aussi, elle tendit magistralement le bras en l’air pour y appeler son bâton gnome. Elle espérait vraiment ressembler à un vieux et vénérable mage, ainsi équipée. Mais dans les faits, ça n’était pas vraiment le cas.

Vous ne voulez pas plutôt qu’on trouve un arrangement ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 10 Déc 2018 - 22:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les choses… ne se déroulent pas comme Kelly les avaient envisagés. Elle avait espéré procéder sans se faire remarquer, la présence de l’experte avait complètement annihilé ce plan. Puis, alors qu’elle pensait qu’elle allait devoir la maîtriser pour s’assurer son silence elles avaient eut une conversation polie avant qu’on n’en revienne à une confrontation. Mais aucune surprise n’est plus choquante que le changement dans l’effet de son propre pouvoir. Au lieu de pétrifier la jeune femme celui-ci lui fait à la place pousser une barbe.

La gorgone aurait pu croire à une nouvelle évolution inattendue de ses pouvoirs, mais elle ne voit pas vraiment le rapport entre le mythe de Méduse et les poils. Il est donc plus probable que ce soudain retournement de situation soit, encore une fois, la faute de son interlocutrice.

D’ailleurs celle-ci ne tarde pas à démontrer qu’elle a effectivement plus d’un tour dans sa manche puisqu’elle se jette sur elle. Kelly lâche la radio pour tenter de l’attraper au passage, mais ses doigts de marbre ne touchent rien, Alex lui passe littéralement à travers afin de bloquer la sortie. La gorgone recule dans le local, Mettant un peu de distance entre elles. Se faisant elle active sa ceinture du Terminus. La technologie extradimensionnelle se met en marche, ouvrant un petit portail devant elle et la gorgone y plonge la main pour récupérer l’un des objets les plus utiles qu’elle y ait entreposé.

« Non, je pense pas qu’on puisse trouver un arrangement. » Dit Kelly en sortant un rouleau de duct tape. Elle attrape l’extrémité du ruban adhésif et tire une longueur afin de l’appliquer sur la bouche du vigile. Puis elle le pose au sol, se saisissant rapidement de ses bras afin de les ligoter à grand renfort de scotch. « Vous avez déjà dit que je ne peux pas repartir avec quoi que ce soit. Et je ne compte pas repartir les mains vides. »

L’homme neutralisé elle remet le scotch dans sa dimension de poche. Au passage elle en profite pour y transvaser le bracelet qu’elle a déjà volé, ça lui évitera de le perdre.

« J’espérais pouvoir partir sans attirer l’attention, mais maintenant que ça ne sert plus a rien d’être discrète autant me servir. » Ajoute-t-elle en commençant à piocher au hasard parmi les objets pour les fourrer dans la dimension de poche, en évitant seulement ceux marqués comme dangereux. Cela dit elle ne manque pas t’attraper quelques babioles parmi les objets n’ayant pas encore été identifié…

Toutefois alors même qu’elle amasse son butin son regard pétrifiant se fixe à nouveau sur Alex, mais cette fois c’est le haut de sa tête qu’elle vise. Elle ne sait pas comment la jeune femme a modifié son pouvoir mais faire pousser les poils peut être tout aussi incapacitant que la pétrification. Au minimum elle devrait pouvoir l’aveugler en lui faisant pousser les cheveux, et les sourcils, jusqu’à ce qu’ils lui couvrent les yeux, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 11 Déc 2018 - 13:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il était peut-être possible d’entamer l’optimisme d’Alex. En s’attaquant à tout ce qu’elle voulait protéger, en semant le chaos dans le travail qu’elle avait abattu cette nuit, probablement aussi en détruisant - ou au moins réduisant drastiquement - la confiance que lui accordait le Musée des Supers et l’UNISON. Ceci dit, les retombées professionnelles que pouvait avoir ce funeste évènement sur sa carrière n’étaient rien comparé au sentiment d’injustice qui l’envahissait là. Elle se sentait impuissante et désespérée face à la gorgone, car elle savait qu’elle n’avait aucune chances de l’arrêter autrement que par les mots.

La voleuse, pourtant aux origines si prometteuses, refusait toute discussion ou tout arrangement avec Alex. C’était rageant, mais elle était plus triste qu’en colère. Elle était déçue. Pouvait-elle marchander ? Qu’avait-elle à proposer qui vaille le coup face aux richesses contenues dans ce local ? Elle n’en était pas sûre, mais tout son être se révoltait à l’idée de voir ces artefacts arrachés à leur nation et probablement dispersés sur un marché noir, de les revoir entre de mauvaises mains. Cette idée lui serrait le coeur.

La gorgone était déjà en train de fourrer d’autres artefacts dans l’intéressant objet qui lui servait de ceinture. Alex se serait bien penchée là dessus, mais elle constatait plutôt avec effroi qu’elle avait embarqué plusieurs objets enchantées et maudits avec elle. Elle avait d’ailleurs eu un hoquet de stupeur face au fait accompli. D’ailleurs, elle avait recommencé à la fixer. A quoi la mystique devait s’attendre, cette fois-ci ?


Lancer de dé
Réussite : C’est gênant
Echec : Alex est blessée$

Lancer de dé 2
Réussite : les artefacts réagissent
Echec : il se passe rien


Sous le regard de Korè, Alex eut la sensation qu’on lui avait lâché une brique sur le crâne. Et qu’elle était tombée sur le coin ! Elle avait lâché un cri autant de stupeur que de douleur en portant ses mains à sa tête. D’ailleurs, son regard à elle avait glissé vers le haut comme pour s’assurer que rien ne lui était vraiment tombé dessus. Elle aurait pu s’apesantir sur son sort et tâter le sang qui avait commencé à couler sur le haut de son crâne, mais la mystique avait toujours d’autres priorités.
Elle jetait volontiers sa santé et son bien être au caniveau lorsque quelque chose d’autre la préoccupait. Ici, la gravité de la situation l’avait saisie, et elle plissa les yeux pour se concentrer et tenter de se faire entendre.

“Stop ! Arrêtez tout, s’il vous plait !”

Elle accourut vers la femme-statue sans la moindre once de prudence, comme si elle n’y risquait absolument rien. Cette fois, pas pour la traverser. Au contraire, elle désigna la ceinture de la gorgone. Korè pouvait-elle sentir ce qui s’en dégageait ? Pas sur. Elle n’avait pas l’air de savoir quels objets elle avait fourré là dedans, mais Alex en avait eu un très désagréable aperçu.

“Enlevez votre ceinture tout de suite ! Enfin, s’il vous plait. Mais vite, quand même.”

Pour la faire obtempéré, son petit doigt lui souffla que des explications seraient nécessaires.

“Vous avez mis des objets qu’il fallait absolument garder séparés là dedans. J’ai pas eu le temps de les étudier en détail, et vous êtes pas obligée de me croire, mais si votre ceinture explose ou un truc du genre; ben on aura toutes les deux des problèmes.”

Alex parlait à toute vitesse, et elle espérait sincèrement que Korè saurait prêter une oreille attentive à ses mots. Un filet de sang traversait le visage de la mystique, qui n’avait même pas l’air de s’en apercevoir. Elle n’avait d’yeux que pour la ceinture, ce qu’elle contenait, et la façon dont elle pouvait désamorcer le problème.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 11 Déc 2018 - 13:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6357
ϟ Nombre de Messages RP : 5955
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Alex Sorensen' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 11 Déc 2018 - 19:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Décidément Kelly va de surprises en surprises. Alors qu’elle s’attendait a faire pousser les cheveux d’Alex celle-ci pousse un cri de douleur et de surprise alors qu’elle porte les mains à une plaie saignante qui vient d’apparaître en haut de son front. La gorgone interrompt immédiatement l’utilisation de son pouvoir, inquiète à l’idée que son regard puisse continuer à marteler le crâne de la jeune femme jusqu’à la blesser gravement.

Mais c’est qui celle-là à la fin ? Ou quoi ? Se lamente intérieurement Kelly, quel genre de personne pouvait bien rendre son pouvoir si inconsistant ? Du moins elle espère que c’est la faute d’Alex, ça semble évident mais peut-être que le problème vient réellement de son côté, auquel cas elle n’est pas au bout de ses peines.

Kelly sursaute presque lorsque, malgré sa blessure, Alex l’interpelle et se précipite dans sa direction. Elle pense d’abord a une attaque désespérée mais la jeune femme s’arrête avant de l’atteindre, l’avertissant d’un danger parmi les objets qu’elle a récupérés. Certains devaient être gardés séparé ? Pourtant elle avait surtout pioché dans les quelques même piles. S’agissait-il d’une ruse ? La gorgone n’en a pas l’impression, ça ne semble pas être le genre de l’experte et sa panique lui parait bien différente de sa crainte à l’idée que des artefacts ne soient volés. Il y a une note de danger imminent dans sa voix.

En grommelant pour elle-même Kelly replonge la main dans le portail de la dimension de poche pour sortir une partie de son butin. « Comment est-ce qu’une honnête voleuse est supposée gagner sa vie si on peut pas piocher au hasard dans un tas d’artefacts magiques sans tomber sur quelque chose de maudit ? »

Il faudra qu’elle trouve son propre moyen pour éviter les malédictions à l’avenir. D’un certain point de vue elle a de la chance qu’Alex soit là pour la prévenir. Surtout que contrairement à ce qu’elle a dit elle ne les vole pas pour gagner sa vie, ce qui impliquerait de les revendre, mais bien pour les garder afin de les étudier et peut-être même de les utiliser elle-même.

« C’est lesquels qui posent problème ? » Demande-t-elle a Alex, en scrutant son visage pour déchiffrer son expression alors qu’elle présente les objets qu’elle a retirés – surtout des bijoux mais également d’autres babioles comme des morceaux de mécanisme ou d’autres objets brisés, le tout en orichalque – a moins bien sûr qu’ils ne se mettent à réagir entre eux de façon visible. « Celui-là ? Ou ça ? Ça c’était dans le groupe identifié je crois, ça devrait aller non ? »

Alors qu’elle pose ses questions Kelly essaye de faire son tri en se basant sur les réactions de l’experte et ce dont elle se souvient, même si elle n’a pas non plus prit la peine de mémoriser où elle a prit chaque artefact…
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 13:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex fut soulagée de voir la gorgone se montrer coopérative face à son intervention tout à fait paniquée. Et aussi que le martèlement de son crâne à coups de perceuse virtuelle aie cessé. Certainement que Korè ne voulait pas prendre le risque d’exploser. Et qu’elle ne souhaitait pas blesser la chercheuse ? C’était compréhensible. La Norgévienne avait peut-être légèrement exagéré le trait sur ce coup ci, mais elle préférait prévenir que guérir, surtout lorsqu’il s’agissait d’artefacts qui risquaient d’être détruits sur une bêtise. Et évidemment, bien qu’elle n’appréciait pas du tout les voleurs ni les voleuses, elle s’inquiétait pour le bien être de Korè. Elle était un être tout à fait à part et sa disparition serait tragique !

D’ailleurs, bien que voleuse, elle paraissait toujours sympathique à Alex. Peut-être parce qu’elle n’avait pas fait preuve de violence à son égard, pas volontairement en tout cas, qu’elle restait sereine, qu’elle faisait des traits d’humour ? Bien plus probablement parce que sa nature même était magique. C’était un peu de tout ça qui venait se mélanger dans l’esprit un peu chaotique de la mystique. En résultait une bonne impression, teintée de déception causée par le “métier” de la concernée.

Vous devriez embaucher une chercheuse, ça vous évite de voler des trucs sans savoir ce que c’est…

Avait répondu Alex alors que la gorgone parlait à elle-même. Elle était tout à fait sincère d’ailleurs. Si elle-même faisait partie de l’UNISON et désapprouvait très fermement le vol d’artefacts et l’utilisation de magie à des fins illégales, elle faisait également partie de la Rose des Vents, une organisation qui prônait la neutralité et qui incluait certainement des mages ou des chercheurs à même d’aider la gorgone.
Bon, la Norvégienne n’allait pas lui proposer un répertoire tout prêt non plus, ce serait un peu trop encourager son interlocutrice dans ses pratiques.
D’ailleurs, elle était un peu trop occupée dans l’immédiat. Les yeux rivés sur les artefacts qu’avait sorti la voleuse de sa ceinture, elle sépara ceux qui présentaient le plus de risques de quelques gestes agiles, non sans se brûler le bout des doigts et émettre un bref “Aïe” au passage.

J’imagine que vous allez m’envoyer bouler si je dis un truc genre “ils sont tous maudits vous pouvez pas les prendre” ?

Elle aurait eu le mérite d’essayer, mais la voleuse lui semblait téméraire et assez fixée sur sa décision de ne pas repartir les mains vides. Toutefois, Alex se montra pédagogue - c’était plus fort qu’elle - en indiquant l’objet qui lui avait brûlé les doigts, ainsi qu’un second dans son butin.

Vous voyez, cet artefact est composé de matériaux rares et un peu instables. Et il y a des symboles alchimiques sur celui-ci. Lorsqu’ils sont en contact, la formule alchimique réagit avec les matériaux de l’autre objet et essaie de provoquer une transformation. Du coup c’était un peu en train de cramer.

Ses yeux couraient rapidement sur les différents objets libérés par la gorgone. En théorie, il n’y avait que ceux-ci qui pouvaient poser souci. Enfin, celui présentant les symboles alchimiques devait de préférence être séparé de tout le reste. Alex se contenta donc de le retirer de la liste de courses de la voleuse.

Voilà, ça devrait être mieux comme ça.

Elle ne le précisait pas, mais elle avait enregistré dans sa mémoire l’empreinte magique de certains des objets volés que la gorgone avait sorti de sa ceinture. Elle pourrait potentiellement les retrouver ainsi. L’aura de Korè elle même lui permettrait certainement de la retrouver aussi.
Mais pour ça, il fallait d’abord que Korè puisse partir : D’autres vigiles venaient d’arriver, et ils n’étaient pas ravis de voir du sang sur le crâne de leur chercheuse.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 19:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Je peux pas vraiment passer une petite annonce pour recruter quelqu’un. Surtout un expert capable de m’accompagner sur le terrain. » Marmonne Kelly alors qu’Alex fait son tri. Elle hausse les sourcils, surprise, lorsque la jeune femme se brûle en touchant l’un des objets. Jusqu’à présent elle avait considéré le fait que la pierre soit un mauvais conducteur comme un avantage, mais apparemment cela voulait aussi dire qu’elle pouvait rater des détails utiles comme un début de mauvaise réaction entre plusieurs objets. Elle sourit à la tentative d’humour, du moins elle assume que c’est de l’humour.

« Ben c’est surtout que je vous croirais pas pour le coup. Mais au pire je pourrais juste en prendre d’autre en piochant uniquement dans ceux qui sont testés… » Répond Kelly, juste au cas où. Elle la laisse expliquer le comment du pourquoi de la mauvaise intéraction avant de retirer les deux objets concernés. Kelly aurait pu demander si les deux était maudit ou si elle aurait pu en garder un des deux, mais elle se ravise, elle a assez de butin, elle peut faire une petite concession.

Et puis elle voit les vigiles commencer à se pointer dans la pièce d’a côté, sûrement attiré par le bruit et le fait que leur collègue ne répond pas à sa radio. Kelly remet les objets dans sa dimension de poche et ressort le rouleau de duct tape. « Merci. » Dit-elle avant de lui attraper les mains sans prévenir, tirant une longueur de scotch argenté pour la ligoter prestement. Elle ne prend pas la peine de la bâillonner toutefois, c’est un peu tard pour ça et de toute façon le plan qui est en train de se former dans sa tête signifie qu’elle va probablement faire du bruit. Dommage pour la discrétion, mais parfois il faut en revenir aux méthodes directes et efficaces.

Elle se retourne et sourit aux vigiles alors que ceux-ci se déplacent pour tenter de l’encercler. Elle secoue la tête face à leur naïveté. Elle n’aurait sans doute eu aucun mal à les vaincre seule, ça ne prendrait même pas tant de temps que ça de leur pétrifier la figure. Mais s’ils savent faire leur travail ils ont probablement dû appeler la police et Kelly ne tient pas à s’attarder. Donc le mieux c’est encore de ne pas les combattre.

Ce qui ne signifie pas qu’elle va juste marcher hors de la salle. Elle ne pense pas qu’ils puissent l’arrêter, mais mieux vaut prévenir que guérir. Kelly regarde les vigiles avant de dire.

« Vous êtes pas assez payés pour ça. » Puis elle prend une grande inspiration et crie en direction de la porte. « HEY LES STATUES ! VENEZ ICI ET AU PAS DE COURSE ! »

Alors que les échos de sa voix résonnent dans le musée Kelly songe à toutes les façons dont cette nuit l’a surprise et que ce n’est que justice qu’elle se surprenne elle-même. Quand elle avait animé les statues de cire elle pensait juste créer une petite distraction, elle n’avait absolument pas songé au fait qu’elle s’était créé des renforts en cas de pépin. Bientôt les couloirs raisonnent sous les bruits de pas alors que toutes les statues de cire à portée de voix se précipitent dans leur direction.

Elle sourit à nouveaux aux gardes de sécurité. « Je vous conseille de laisser tomber. Vous n’avez aucune chance. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 16 Déc 2018 - 20:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Alex avait été doublement déçue de découvrir que la voleuse comptait continuer de faire ses larcins de façon aléatoire et non renseignée. Ah, l’amateurisme ! Enfin, l’amateurisme d’une femme-statue de deux mètres qui était parvenue à s’introduire dans le Musée des Supers sans être repérée, puis qui comptait s’évader avec des artefacts Altantes en sa possession.

Génial.
Manquait plus qu’elle ne devienne professionnelle ! Oh, en fait, elle était certainement déjà professionnelle, maintenant qu’elle y pensait. Mais pour autant, ça n’excusait pas son manque d’information ou son manque de souci pour ce qu’elle achetait. Si elle comptait les revendre - ce qu’Alex supposait - , il serait facile pour ses acheteurs de l’arnaquer si elle ne savait pas de quoi elle parlait.

Sa seconde déception fut donc qu’elle n’aurait pas été crue si elle avait affirmé que tous les objets étaient dangereux. Bon, sur le fond, elle pouvait la comprendre. Ca aurait été assez peu probable, et ça aurait voulu dire qu’elle aurait fait un assez mauvais travail.

Mais quelle fut son indignation lorsqu’Alex se vit emprisonnée par la gorgone ! Poings liés, il était bien plus difficile d’intervenir pour l’empêcher de fuir. Bon, même avec ses deux mains disponibles, elle doutait assez sérieusement de ses chances face à cette adversaire qui la dominait en beaucoup de points, et qui n’était probablement pas sensible au toucher de son bâton.

Quoi qu’en fait, elle n’avait pas essayé.
Alors, pendant qu’elle découvrait avec admiration les statues que Korè avait animé et qui volaient à son secours, Alex fit téléporter son bâton dans ses poings liés. Elle était encore tout près de la gorgone, et il ne fut pas très difficile de tapoter un bout de sa peau de marbre du bout du bâton. Que pouvait-elle tenter d’autre ? Les vigiles allaient certainement se faire vite maîtriser par les statues de cire. Eux craignaient les coups et pouvaient être neutralisables. Les statues ? Elles ne craignaient certainement pas les tasers ou les coups de matraque. A la limite, s’ils avaient des bougies très fortes pour les faire fondre… Ca prendrait du temps.

Alex se concentra. Si Björg l’attendait à la sortie, serait-elle capable de courir jusqu’à lui pour aller à la poursuite de la gorgone, par les airs, si elle s’enfuyait ? Elle n’en était pas encore là. Elle verrait bien.

"C'est super votre truc avec les statues ! Vous pourrez m'expliquer comment ça marche un de ces quatre ?"

En attendant, elle était toujours aux pieds de la voleuse.
Elle ne savait pas si la gorgone avait repéré sa manoeuvre, ni même si elle se sentait menacée, mais le contact avait été effectué, et il n’y avait plus qu’à voir s’il y avait des effets.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes]
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_6La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_8


La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_1La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_6La Femme de l'Atlantide [Alex Sorensen & Kelly Rhodes] Categorie_8

Sauter vers: