Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_1Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_2_bisIl n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_3
 

Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2013 - 17:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Plusieurs opérations de SHADOW étaient actuellement en cours, certaines moins importantes que d'autres, mais elles devaient toutes être analysées avec la même attention. Celle menée par Crystal ne faisait pas exception et en réalité elle était même au nombre des plus importantes, celle que Renan avait mis un point d'honneur à surveiller attentivement. La jeune femme allait devoir opérer un rapprochement avec le riche PDG et beaucoup de choses dépendraient de l'aboutissement de cette rencontre. Pourtant, le Français ne doutait pas vraiment des capacités de la membre de SHADOW, elle lui était toujours apparue comme une femme de confiance et il était donc intimement persuadé qu'elle allait s'en tirer haut la main. L'avantage dans le fait que ce soit Crystal qui remplisse cette mission était principalement situé au niveau des sentiments qui pouvaient naître dans de telles occasions. Combien de fois avait-il entendu parler de personnes infiltrées qui finissaient par oublier leur but pour se complaire dans la vie de mensonge qu'ils menaient pour mener à bien leur mission ? Avec elle, il était évident que cette craindre était plus que mineure.

Toujours est-il qu'il avait fait savoir à la jeune femme qu'il lui rendrait visite très prochainement afin de se renseigner un peu sur l'avancée de tout cela. Il aurait aussi bien pu envoyer Evey qui entretenait de bonnes relations – enfin tout était relatif – avec la mystérieuse jeune femme, mais Renan avait préféré pouvoir assurer lui-même cette tâche. Surtout qu'il devait être l'un des seuls à savoir où vivait la demoiselle.
Sachant parfaitement qu'elle avait des journées bien occupées, tout comme lui d'ailleurs, Renan avait décidé de mettre cette rencontre à un soir où les affaires de SHADOW lui permettraient de prendre quelques heures de « libre ». Evey assurait donc la surveillance de quelques affaires importantes qui requéraient la présence d'une personne qualifiée et l'officier de la pénombre s'était envolé pour prendre la direction de l'immeuble de Crystal. Il avait plusieurs questions bien précises à lui poser, mais attendait surtout un compte rendu précis de la situation actuelle ainsi que de ce qui allait normalement devoir se passer dans les jours à venir. Il était bien placé pour savoir que le type de mission que la jeune femme avait sur les bras, n'était pas très simple. C'était un travail de longue haleine qui demandait une grande concentration, une patience en or et surtout une fidélité sans faille. Il fallait repérer l'endroit et le moment idéal où « leur Gregory » pourrait prendre la place de l'original. Mais une fois de plus, en songeant à tout cela, Renan ne pouvait que se sentir rassuré. Jusqu'à ce jour, Crystal s'était montrée capable, il n'y avait aucune raison de douter, mais il était évident que si elle se plantait sur ce coup, l'estime que le français avait pour elle retomberait d'un coup. Le Breton était une personne exigeante qui ne s'entourait que des meilleurs, les boulets et les incapables ne servaient à rien si ce n'était qu'à jouer la chair à canon. Ce serait un gâchis pour quelqu'un comme Crystal et c'était bien pour cette raison qu'elle allait réussir.

C'est donc la tête pleine de pensées que Renan arriva face au loft où la jeune femme logeait. Le soir tombait doucement et la journée était pourtant loin d'être terminée. Alors qu'il pénétrait dans l'entrée du bâtiment, il songea au fait que beaucoup de choses dépendraient de ce que Crystal allait lui dire ce soir. Cette mission n'était qu'un caillou dans une carrière entière, s'ils pouvaient mettre la main sur l'entreprise de Gregory, c'était de bien plus grandes choses qui s'offraient à eux et ils pourraient grandement améliorer leurs capacités actuelles. Patientant quelques secondes, Renan jeta un coup d’œil autour de lui histoire de vérifier que personne ne traînait dans le coin, même s'il avait parfaitement le droit de se trouver ici, puis sonna finalement. Le français se nota dans un coin de l'esprit qu'il allait devoir lui rappeler les véritables enjeux de sa mission. Non pour lui mettre la pression, mais simplement pour s'assurer qu'elle savait ce qui l'attendait et surtout, ce qu'elle provoquerait si elle échouait dans ses tentatives. Mais cela n'arriverait pas, il était donc inutile de soliloquer. Posté devant la porte, Dès qu'il entendit un bruit semblant indiquer que la jeune femme était derrière l'interphone, il se manifesta histoire qu'elle n'ait pas l'idée de l'ignorer. Même s'il l'avait prévenue de son passage, mieux valait se signaler deux fois, ça ne coûtait pas plus cher.

« C'est moi. »

Pas franchement très clair il fallait l'avouer, mais sans vouloir médire sur la jeune femme, il doutait qu'elle reçoive beaucoup de visites. Disons qu'elle n'était pas du genre très liante, leurs vies sociales devaient être exactement les mêmes : un désert sans la moindre oasis, mais aucun ne s'en plaignait.
Lorsqu'elle daigna lui ouvrir la porte, il pénétra dans le fameux loft qui devait valoir largement plus que tout ce qu'il avait sur son compte en banque, avant de rejoindre la jeune femme. Arrivé devant elle, il se contenta de la regarder comme pour s'assurer qu'il ne s'était pas trompé d'endroit, même s'il savait très bien que ce n'était pas le cas. Il n'était pas ici pour tailler une bavette et ne comptait donc pas faire des simagrées en s'amusant à se renseigner sur son état de santé, celui de la grand-mère ou du chien de la voisine. Une fois qu'elle le laissa entrer, il se retourna vers elle puis entra dans le vif du sujet.

« Je présume que tu sais pourquoi je suis ici ? Je venais me renseigner sur l'avancée de ta mission, savoir lorsque tu comptes arrêter les repérages, bref, tout ce que tu auras à me dire à ce sujet en somme. »

Clair et concis, il n'aimait pas enrober ses paroles lorsque ce n'était pas nécessaire et avec Crystal il savait que la manipulation était inutile. Puis de toute manière, la jeune femme était déjà toute dévouée à la cause de SHADOW, il n'avait rien à gagner à essayer de se la mettre davantage dans la poche.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 6 Jan 2013 - 19:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je consultais mes mails. Renan m'avait annoncé sa visite et je me devais de savoir parfaitement où nous étions dans la filature avec Gregory Williams. Les mails que j'avais sous les yeux étaient cryptés et amenaient sur un site d'échange protégé par de nombreux mots de passe. On est jamais trop prudent dans ce genre de missions. Ainsi, je visionnais rapidement des photographies de la vie de tous les jours du PDG. Il y avait quelque chose d'amusant, sans que je n'arrive à mettre le doigt dessus, d'espionner et de devoir approcher le boss de l'entreprise où je travaillais. Peut-être qu'au final c'était deux fois plus dangereux qu'une mission avec un total inconnu. J'avais appris avec les années que mon plaisir se trouvait à des endroits insoupçonnés. Vous me comprenez pourquoi je me devais d'aller au fond de chaque chose ? Parfois j'avais droit à une bonne sensation...

En plus des photographies qui ne m'apportaient rien de plus à part le fait de constater que l'homme n'était jamais seul, je lisais les mots de mes agents. L'homme avait ses habitudes, mais il y avait une agent de l'UNISSON, Andrea Parker qui le collait en permanence. Sans parler des gardes « normaux » qui le suivaient comme une ombre. Mais tout ça ne m'inquiétait pas pour autant. S'il fallait que j'intervienne en présence de ces gardes et de cet agent, je le ferai. Je m'étais donné demain comme ultimatum personnel, et j'allai avoir plus de chance que je ne pouvais l'espérer en cet instant. Cet homme n'était pas un robot et d'après les descriptions de lui que j'avais épluché un peu partout dans la presse, il aimait avant tout être seul. Ma qualité première la patience ferait son œuvre, même si je connaissais les exigences de SHADOW et que le premier contact devra se faire le lendemain coûte que coûte.

Je fermais la session et décidais de prendre un peu de bon temps avant de recevoir mon supérieur. J'avais quitté plus tôt qu'habituellement mon travail à la fondation Rhodes, et je ne prenais pas assez le temps de me détendre, préférant m'entrainer à outrance dans différents arts martiaux que je pratiquais depuis l'enfance. Mais pas ce soir, pas cette fois. Je n'avais pas d'heure précise concernant l'arrivée de Renan, et je commençais suffisamment à bien le connaître pour savoir qu'aucun message ne précèderait son arrivée. A croire qu'il aimait prendre les gens au dépourvu, ce qui était loin de fonctionner me concernant.

La douche du soir était celle qui permettait à mes muscles de se détendre totalement. Rien à voir avec celle du matin qui n'avait pour unique but que de vous réveiller plus férocement. L'eau chaude brûlait agréablement ma peau et je fermais les yeux dans un abandon bien trop peu présent dans ma vie. Les douches après mes missions sous le visage de Crépuscule était les meilleures...Tout comme faire l'amour après une mission d'une belle ampleur. J'étais toute à mes pensées quand la sonnerie de l'interphone m'en extirpa. Je ne paniquais pas pour autant, sortant de la douche, attrapant une serviette pour commencer à me sécher avant d'aller lui ouvrir la porte grâce à l'un des nombreux interrupteurs à cet effet du loft. En effet, vu la taille de ce dernier j'appréciai ne pas avoir à dévaler l'escalier ou quoi que ce soit de ce genre.

Les cheveux dégoulinants encore, mais avec un jean noir et juste un débardeur de la même teinte, je descendais afin d'aller lui ouvrir la porte d'entrée. Pas plus de cinq minutes s'était écoulé, avoir des réflexe et réagir dans l'urgence était un quotidien dans ce métier. J'avais toujours une serviette en main afin de sécher mes cheveux du mieux que je le pouvais sans sèche cheveux. Recevoir Renan, c'était un peu comme recevoir un membre de la famille, à une exception près.

Il me dévisagea comme à chaque fois, bien que là il avait une bonne raison de le faire. Je me poussais de l'ouverture de la porte afin de le laisser entrer et refermer la porte derrière lui. Il se tourna alors vers moi et entra, comme à son habitude, directement dans le vif du sujet. Mon regard n'exprima aucune expression particulière, bien que sa présence, comme à chaque fois, remuait des choses dans mon ventre.

Avant de lui répondre, je lui montrais de la main ce qui me servait de salon où trônait un immense canapé noir en demi cercle qui faisait face à une fenêtre donnant sur mon havre de paix à moi. Pas de télévision, rien de superflus, à se demander à quoi me servait tant d'espace...A respirer justement !

Je le laissais prendre place comme il le voulait, alors que je me dirigeais vers le bar d'où je sortis deux verres.

- Moi qui pensais que tu voulais partager du bon whisky avec moi.

Je nous servais deux doigts de ce 47 degrés à chacun, avant de me rapprocher de lui et lui tendre son verre.

- Je sais, tu es en service, mais on s'en fout, pas vrai ?

Je souriais. Puis je ne souriais plus. Désormais il avait l'habitude de ma propension à prendre mon temps, juste pour le faire un petit peu mariner. S'il venait chez moi, c'est que l'urgence n'était pas là. C'est moi qui me déplaçais quand c'était le cas. Dans ces circonstances, j'allai droit au but, comme il venait de le faire...Mais là, c'était une façon comme une autre de le taquiner sans qu'il n'en prenne ombrage.

J'enchainai :

- Je rencontre Gregory Williams demain. Où, quand, comment ? Je trouverai. Mes hommes m'ont informés qu'il est toujours trop bien entouré. Notamment par Andrea Parker d'UNISSON. J'aurai préféré l'accoster quand il est seul, mais il est clair qu'il craint pour sa vie. Mais demain soir, au plus tard après demain, je te donne des nouvelles fraiches.

Je savais qu'il connaissait ma propension à l'improvisation. Cela m'a toujours réussi jusqu'à présent, et je possédais cette confiance absolue en mes capacités pour croire que cela allait continuer.

Je m'installai sur le canapé, et demandais :

- Il n'y a que moi sur le coup ?

Approcher quelqu'un demandait parfois plus qu'une simple rencontre, surtout vu les renseignements que j'étais sensée rapporté...Si quelqu'un d'autre commettait une erreur, il était fort probable que je n'ai plus moyen d'approcher le PDG.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2013 - 20:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Il savait parfaitement qu'il devait s'attendre à une certaine lenteur de réponse de la part de la jeune femme et s'y était préparé. La patience était une chose qui était familière au français qui passait certainement plus de temps à attendre des informations qu'à pouvoir en profiter. C'était le pain quotidien des personnes haut placées, plus vous gravissiez les échelons, moins vous étiez actifs et moins vous aviez l'occasion d'aller en mission. Crystal était parfaitement neutre et fidèle à elle-même, elle se glissa dans un salon austère où seul l'essentiel était visible. Pour le coup, Renan avait presque l'impression de se retrouver chez lui – les dimensions étant un peu plus petites toutes de même – ils semblaient partager le même manque d'intérêt pour les choses superflues ou les décorations qui alourdissaient l'atmosphère. Mais il n'était pas venu ici pour faire une visite guidée de son appartement et attendait patiemment la réponse de la jeune femme qui ne vint pas immédiatement. Ayant bien compris qu'il n'obtiendrait rien d'elle avant qu'elle ne le décide, le français s'installa sur le canapé noir présent là, suivant la silhouette de Crystal du regard alors qu'elle répliquait. Il resta muet à sa première phrase, se contentant de l'observer en silence et sans rien laisser transparaître. Lorsqu'elle revint auprès de lui, Renan attrapa le verre qui lui fut tendu, mais sans y toucher pour le moment, il comptait bien avoir ce qu'il attendait avant de faire preuve de sociabilité. Du moins ce qui s'en approchait le plus vu leurs caractères respectifs.

Alors qu'elle alternait entre sourire et neutralité, Crystal daigna finalement lui répondre pour lui donner quelques informations à propos de la situation actuelle. Le nom de la Parker n'était pas nouveau pour lui, il l'avait déjà lu ou entendu à plusieurs reprises depuis que l'affaire du Williams s'était lancée. Le regard de l'officier se dégagea enfin de la jeune femme alors qu'il fixait le mur nu face à lui en écoutant la question qu'elle lui posa. Cette fois-ci, ce fut à lui de s'accorder le luxe de la faire attendre un peu. Quelques secondes passèrent, puis il tourna la tête dans sa direction pour la fixer droit dans les yeux comme s'il comptait lire quelque chose d'intéressant dans son regard. Et la question arriva. Il aimait beaucoup répondre aux questions en en posant en retour. Cela évitait d'avoir à donner des informations.

« Pourquoi ? Tu as besoin d'aide pour cette mission ? » Léger haussement de sourcils alors qu'il la fixait toujours avec neutralité. Ne rien montrer de ses pensées avait toujours été une chose qui lui portait chance et depuis il gardait cette habitude, même avec « ses hommes ». Son regard se détourna finalement du minois de Crystal alors qu'il contemplait une fois de plus le mur vierge, puis secoua la tête pour enchaîner. « Non, tu es toute seule. Je n'ai pas de raison de mettre d'autres personnes sur cette affaire alors que je sais que tu peux te débrouiller seule. Sauf si tu as une raison pour que je revoie mon jugement. »

C'était une sorte de compliment, même si venant de lui le faire de parler de compétences n'en était pas vraiment un. Après tout, si Crystal était un membre actif de SHADOW ce n'était pas pour ses beaux yeux, mais bel et bien parce qu'elle était capable de se rendre utile. Il n'y avait pas de place pour les incapables dans les plans de l'Ombre. Un silence s'installa quelques brèves secondes, il doutait que la demoiselle vienne lui dire qu'effectivement, elle avait bien une raison de douter de ses capacités. Si une femme comme elle se mettait soudain à douter, il était inutile de préciser qu'il serait plus que déçu. Mais ce n'était pas le cas, il ne s'attarda donc pas davantage sur ce sujet. L'esprit de Renan avait rapidement passé en revu les quelques informations données par la demoiselle, il reprit donc d'un ton toujours aussi posé sans quitter le mur du regard comme s'il y lisait tout ce qu'il prononçait. À croire qu'il était plus intéressant que sa voisine.

« C'est évident qu'un homme comme lui ne sera que très rarement tout seul. Même pour dormir il doit avoir quelqu'un pour veiller sur lui. » Ce n'était pas vraiment sérieux, mais avec les personnes comme ce Williams, mieux valait s'attendre à tout pour ne pas être étonné. « Quoique, il y a forcément un moment où il doit avoir envie d'être un peu tranquille ou de se retrouver juste en tête-à-tête. »

Plusieurs possibilités lui venaient à l'esprit à ce niveau. Il avait peut-être un dada qu'il ne faisait qu'en solitaire, ou alors un endroit où il aimait se retrouver seul pour pouvoir se reposer. De telles personnes avaient des emplois du temps de ministre et devaient se détendre de temps en temps. Le tout était de localiser le bon endroit ou d'identifier le bon moment pour réussir à trouver l'instant idéal pour agir. Il ne leur fallait pas bien longtemps, c'était l'affaire de quelques minutes et le tour était joué. Mais ces quelques minutes demandaient plusieurs jours, voir même semaines, de préparation. Tournant la tête vers Crystal, le français la regarda un bref instant avant de reprendre du même ton.

« Mais je suis certain que tu arriveras à trouver le bon moment. Et sinon, tu te débrouilleras pour qu'il te remarque et souhaite s'isoler sans avoir cette Parker dans les pattes. »

Ce n'était pas un ordre, juste un conseil. Si Crystal décidait de passer par des chemins détournés pour réussir à l'approcher, elle en était libre. Lui-même ne reculait pas devant ce genre de stratagèmes et comme il l'avait pensé quelques minutes plus tôt, la jeune femme était certainement la plus à même de mener à bien une telle mission. Au final, le dernier mot lui revenait toujours, il ne pardonnait pas l'échec, mais le chemin qui menait à la réussite lui importait peu. En serait-elle seulement capable ? Renan n'en avait aucune idée étant donné qu'il n'avait jamais demandé à Crystal de faire appel à ce type de « don ». Quelques secondes étaient passées avant qu'il ne termine sa réplique.

« Enfin ce n'est pas vraiment ton truc, même si tu arrives presque à avoir l'air normal dans cette tenue. » C'était vrai que ce n'était pas forcément le type de tenue qu'il visualisait en songeant à la jeune femme. « Tu es assez grande pour décider seule de comment mener ta mission à bien. » Mais ceci, elle le savait déjà. « Et tu as vu des activités suspectes pendant tes surveillances ? »

Que ce soit du Cartel ou d'Indépendants qui voudraient s'intéresser à leur cible, même si pour le coup Renan avait une autre personne dont il taisait le nom, à l'esprit.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 7 Jan 2013 - 19:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Jeu de silence. Car il ne s'agissait que de cela entre nous, et entre lui et les autres ou moi et les autres. A croire qu'on se plaisait uniquement dans les endroits vides et silencieux...Entourés d'ombres. Durant notre échange, il fixait tant et intensément le mur, que je me mis à le contempler d'une autre façon moi aussi. Voyait-il un tableau en transparence ? En tous les cas, quoi que ce fut, c'était bien plus intéressant que moi, chose que je ne lui reprochai nullement à la vue de ma tenue du moment. Ce ne fut qu'à ma dernière phrase sous forme interrogative, qu'il me fixa sans expression, comme je le faisais également. Il y répondit par une question, bien trop incisive pour être innocente. Mais cela ne me touchait pas, il le savait, ce n'était que rhétorique.

J'eus la confirmation d'être seule, mais je gardais dans un coin de ma mémoire ce qui m'avait fait poser ma question. Gregory Williams était sous les projecteurs et un lapin comme lui attirait de nombreux loups habituellement. Je me doutais que Renan ne mettrait pas deux de ses agents sur le même coup, à moins de ne pas avoir confiance en l'un d'eux. Mais sans que je n'ai rien à dire, il clôtura cette partie de la discussion, me faisant un compliment mi figue mi raisin, ce qui était mieux que rien quand cela venait de votre supérieur direct. Nous savions lui comme moi que SHADOW ne prenait que les meilleurs, s'arrangeant pour que la mauvaise herbe disparaisse de notre jardin sublime. Il reprit alors la parole et la contemplation du mur. J'aimai la sobriété, mais peut-être qu'un tableau le pousserait à ne plus le regarder...l'absence, le vide, vous attrape et vous maintient parfois.

J'eus la sensation qu'il pensait à voix haute. J'avais foi en ma mission, j'avais foi en mes hommes. Sûr qu'il y avait une faille dans l'emploi du temps de ce Williams et nous allons le trouver...ou non. Mais la rencontre devait se faire, il n'y avait pas le choix. L'allusion que fit Renan ne m'échappa nullement. A dire vrai, si c'était l'unique option qui s'offrait à moi, je la saisirai. J'allai bien en soirée pour m'attirer dans le lit d'un gars, alors qu'il soit mon patron dans ma vie diurne ou non n'avait aucune importance. L'homme aimait les femmes, mais dernièrement il ne semblait pas flirter. Peut-être avait-il abusé ?

Pour finir, il me laissa le choix des opérations, comme à chaque fois. J'avais été formé pour cela, il l'avait été pour cela mais surtout pour motiver ses troupes. Dans mon cas, il n'avait pas grand chose à faire. Une raison de plus qui me faisait penser qu'il était venu me trouver pour me demander des renseignements plus personnels, comme il avait prit l'habitude de le faire de manière très irrégulière. Mais pour le moment, notre attention était sur ma mission du moment, alors à sa remarque sur ma tenue, je ne dis mot, ne sachant trop ce qu'il pensait de mon style vestimentaire habituel. J'aimais être un caméléon, cela avait ses avantages quand on ne voulait pas être suspecté. Mon humeur taquine s'en étant allé, je ne relevai nullement sa vision de la normalité vestimentaire, et m’intéressai s érieusement à son dernier sous entendu. S'il y avait bien quelque chose que j'avais appris en travaillant avec Renan, c'est que ses questions n'étaient jamais anodines.

Je portai mon verre de whisky à ma bouche, avant de faire tourner les glaçons dans le peu de liquide qui restait.

- Aucune...Et c'est bien cela qui a poussé ma dernière question. Williams est trop important pour n'intéresser que nous, et pourtant, mes hommes n'ont rien remarqué à part eux-même...

Je finissais le restant de mon verre d'une traite. Certains amants disaient que je ne savais pas savourer les choses. Pour moi, c'était une façon d'absorber les choses, qu'elles deviennent miennes.

.- Alors j'ai pensé que notre organisation a mis quelqu'un d'autre dessus...seul des ombres peuvent échapper aux ombres..

Un sourire figé. Un sourire qui voulait dire ce que j'énonçai juste après :

- Mais je dois simplement être parano.

Comme toujours...mais personne ne s'est plaint jusqu'à présent.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Jan 2013 - 13:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Les réflexions de la jeune femme étaient parfaitement légitimes. Il était évident qu'une personne telle que Gregory Williams devait forcément attirer l'attention d'autres personnes que les membres de SHADOW. Renan s'était d'ailleurs toujours étonné de constater que le Cartel Rouge ne se manifestait pas beaucoup à ce niveau, il était pourtant habitué à croiser fréquemment les membres de cette organisation. Elle semblait vouloir mettre des bâtons dans les roues de l'Ombre et rien que pour cette raison, le Breton se devait d'être extrêmement attentif à tout ce qui les concernait. Mais dans le cas présent, aucun signe du Cartel ou d'un autre groupe qui veuille s'en prendre personnellement au personnage qu'ils visaient. Mais cela ne signifiait pas qu'il n'y avait personne. Les individus qui travaillaient en solitaire étaient extrêmement fréquents, peut-être que quelques Indépendants s'intéressaient de près au PDG ? Jusqu'à ce jour, Renan n'avait que des présomptions, mais aucune preuve, il n'avait donc jamais pris la peine de prévenir qui que ce soit – excepté Evey, mais cela coule de source – bien que la situation actuelle changeait un peu. Est-ce que Crystal avait raison de se faire des inquiétudes ? Peut-être bien. Mais appuyer ses doutes risquait aussi se la faire se concentrer sur un danger qui ne viendrait pas, c'était bien pour cette raison que l'officier de la pénombre ne daignait pas souvent lâcher les informations qu'il possédait sans qu'elles ne soient confirmées par plusieurs sources. C'était de son devoir de faciliter la tâche de ses agents. Mais dans le cas présent, les risques et les enjeux étaient trop présents pour qu'il joue la fine bouche. Il se contenta donc de regarder la demoiselle avant de répondre du même ton pensif qu'à l'accoutumée.

« Il y a peut-être une raison à tes doutes, mais rien n'est confirmé alors je n'avais pas envie d'en parler. » Crystal avait suffisamment travaillé sous ses ordres pour savoir qu'il ne parlait pas à la légère. C'était le côté positif d'avoir un « patron » manipulateur : chaque mot avait une importance particulière. « Williams est une personne d'importance, il a donc une quantité d'ennemis et plusieurs contrats sont posés sur lui. Il n'est donc pas à exclure que tu sois en compétition avec quelqu'un qui cherche à se débarrasser de lui. Mais comme je te l'ai dit, rien n'en confirmé, ce n'est que des informations basiques. »

C'était d'autant plus vrai qu'il y avait de nombreux Indépendants qui exécutaient des contrats pour subvenir à leurs besoins. Il était donc plus difficile de repérer quelqu'un de l'extérieur que s'il s'agissait d'un membre de SHADOW qui voulait simplement faire du zèle. Ayant de nombreux contacts dans la ville, Renan devait normalement pouvoir obtenir quelques données plus précises d'ici quelques temps, mais ce n'était pas pour autant qu'il serait dans ses moyens de répondre à toutes les interrogations de Crystal. D'un autre côté, cela faisait partie de son travail. Il n'avait pas choisi une débutante pour ce rôle, la jeune femme s'en sortirait très bien, Renan n'avait pas le moindre doute à ce sujet. Puis si par la même occasion elle parvenait à se débrouiller pour mettre hors d'état de nuire ce tireur – ou ces tireurs – ce serait d'autant plus pratique pour eux. Mais là n'était pas sa priorité et le Breton préférait confier cette mission à quelqu'un d'autre pour que la demoiselle s'occupe de celle qui lui était actuellement attribuée. Il ne se priva pas pour souligner ce point d'ailleurs, même si elle devait être habituée à ce type de situation. Une piqûre de rappel ne faisait jamais de mal à personne.

« Tu sais parfaitement que je ne vais pas te demander de surveiller de ce côté. J'ai déjà envoyé d'autres personnes enquêter sur ces rumeurs, normalement tu n'as pas à t'en mêler. » Il la regardait dans les yeux pour être certain qu'elle comprenait bien ce qu'il était en train de lui dire. « Mais cela dit, si tu vois des signes suspects, n'hésites pas à me le faire savoir. Même si ce n'est pas ta mission principale, il serait stupide de perdre une occasion en or avec Williams parce que tu as les yeux pris ailleurs. » Il lui parlait peut-être comme à une débutante, mais Crystal devait savoir que ce n'était pas de la sorte qu'il la percevait, sans quoi il ne serait même pas ici à lui parler. « De toute manière cette mission va finir par devenir importante si les doutes sont justifiés. Après tout, si on arrive à le remplacer et que ces tueurs descendent notre Williams à nous, on aura fait tout ceci pour des prunes. »

C'était l'évidence même. Une fois qu'ils parviendraient à remplacer Gregory Williams, il faudrait qu'ils veillent à ce qu'aucun parasite ne vienne faire foirer leur plan. Étant donné que cette personnalité n'était pas la seule visée, il était donc préférable de ne pas y aller à la légère. L'échec de cette mission pourrait bien se répercuter sur les autres de ce type, il fallait voir à grande échelle. Très grande échelle même dans ce cas. Mais tout viendrait en temps et en heure, au moment présent Renan n'avait rien de plus à apporter à Crystal que cette rumeur et il ne servait donc à rien de palabrer pendant des heures. Un autre point l'intéressait.

« Tu penses que d'autres membres de SHADOW peuvent être impliqués dans cette affaire ? » Ce n'était pas impossible après tout, Renan ne pouvait malheureusement pas avoir une confiance aussi poussée en tous ses hommes, qu'il l'avait en Crystal. « Je sais que tu es paranoïaque, c'est bien pour cette raison que je fais confiance à ton instinct. »

Les gens paranoïaques avaient toujours une propension pour la surveillance, quoi de mieux pour une organisation secrète comme SHADOW ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mar 8 Jan 2013 - 22:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ma réflexion était logique, et l'énoncer était naturel. Se méfier, même du silence, était une particularité de tous les agents de SHADOW. Mon jugement était le plus souvent justifié, même si parfois peu exprimable, et je crois que c'est une chose que m'a aidé à développer mon père du temps de son vivant. Il m'a toujours dis de suivre mes intuitions, et de croire en mon jugement du bon ou du mal. Je ne cherchai pas la gloire pour la gloire. Il n'y aurait aucun mérite d'arriver à un certain statut, d'obtenir un certain pouvoir, en ayant simplement couché avec des personnes voyez-vous. Je voulais faire mes preuves, je voulais qu'on se souvienne de moi non pas comme Crystal, mais bel et bien comme Crépuscule. Utiliser un nom comme celui-ci pour faire le bien n'avait aucun sens. Je lui rendrais donc toute sa gloire à ce nom et par la même occasion je serai utile à SHADOW et donc je desservirai mes propres intérêts avant tout. Je n'étais pas pour autant égocentrique, au contraire, j'étais très discrète sur ma vie. Il y avait juste ce désir en moi de réussir par soi-même.

Il me confirma ce que je venais d'émettre sans vouloir pour autant trop s'avancer. Cela tombait bien, ce n'était pas ce que j'attendais de lui. J'avais travaillé suffisamment à ses côtés pour savoir qu'il ne communiquait une information que si elle avait son utilité immédiate. Il alla dans mon sens, précisant que des assassins pouvaient se trouver sur le coup et ce qu'il avança par la suite concernant l'échange que nous voulions opérés, serait en effet vraiment fâcheux. Ce serait limite plus simple de connaître la personne qui reprendrait la fondation, la remplacer par un i-bot, tuer Williams et laisser l'i-bot aller à la place de pdg qui lui reviendrait alors de droit. Mais nous étions loin de cette possibilité et nous devions faire avec les moyens du bord, à savoir approcher Williams tant que cela était encore possible.

Pour la suite, j'eus droit au serment que tout père ferait à sa fille. Une façon pour lui de recadrer la situation. Même si je faisais mention de mon sentiment sur la situation, ce n'était pas pour autant que j'avais le désir de me dédoubler. Je n'étais pas encore entrée en action concernant Williams, je ne savais pas encore, à part grâce aux revues de presse, à qui j'avais affaire et quelles informations me seront accessibles ou non. J'avais appris qu'il valait mieux se concentrer sur une opération à la fois, sauf quand sa propre vie en dépendait. Mon regard dans celui de Renan – le mur devait s'en attrister – je l'écoutais attentivement, sans être touché par cette façon paternaliste qu'il avait de me dire que faire. Des signes suspects, lui en parler ? C'était exactement ce que je faisais bien qu'à l'heure actuelle, il n'y avait justement aucun signe suspect et cela ne dénotait jamais rien de bon.

Puis vint la question. La franche, direct, celle d'égal à égal. Au moins, mon côté paranoïaque ne lui avait pas échappé et semblait même lui plaire. Je croisai les jambes, mon regard glissant sur son verre toujours aussi plein. Comme un bon flic, les choses étaient encore trop sérieuse pour entamer un aussi bon whisky.

- Mon instinct me le souffle. Mais je n'ai aucune preuve pour appuyer cela, aucune certitudes. Je ne veux ni t'ennuyer avec ce genre de soupçon, ni me tromper de route.

Une pause. Mes yeux pouvaient donner l'impression que j'étais ailleurs, comme bien souvent.

- Je connais ma cible. Elle a été suivi durant ces dernières semaines et il est temps pour moi d'entrer en scène. Le reste, tu l'as dit toi-même, tu as mis des agents sur le coup. Chacun son travail m'est avis...il ne faut jamais se disperser.

Aucune faille dans mes paroles. Une façon de lui montrer que tout était limpide. Pas besoin d'appuyer sur le fait que j'avais mon job, lui le sien, les autres le leurs. Je n'étais qu'un agent, qui avait été concentré sur une mission bien précise. A mon niveau, je ne pouvais lui amener des éléments nouveaux, pas pour le moment en tous cas.

- C'est tout ce que j'ai à te dire pour le moment concernant cette mission.

Une façon fort simpliste de clôturer tout en laissant une voie possible. S'il avait des questions, il savait me les poser. De mon côté, je n'allai pas l'interroger sur quoi que ce soit. J'ai appris avec le temps que chacun avait un poste attitré et ceux supérieurs aux vôtres n'avaient aucun compte envers vous. Alors je m'asbtenai. Surtout que faire la discussion n'était définitivement pas mon truc.

Je croisai mes jambes, me retrouvant assise en tailleur, le dos bien droit, mon regard venant se porter sur le jardin, comme si j'avais été une machine qui avait terminé sa mission et qui s'arrêtait subitement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Jan 2013 - 13:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Les gestes étaient aussi importants que les paroles, mais dans le cas de Crystal, cela ne renseignait pas beaucoup son interlocuteur sur les pensées qui pouvaient passer dans son esprit. Peu importait, au final ce n'était pas comme si la jeune femme faisait preuve d'un manque de sincérité à son égard, Renan n'avait pas besoin d'user de stratagèmes détournés pour apprendre ce qu'il souhaitait à propos de sa personne. C'était bien l'une des seules d'ailleurs, ce qui expliquait la « mauvaise habitude » qu'il avait pris de toujours essayer d'obtenir des informations par lui-même.
Mais là n'était pas le sujet, elle expliqua qu'elle n'avait aucune preuve pour étayer ses soupçons, même si ces derniers étaient bien présents. Très bien, rien que le fait qu'elle lui déclare une telle chose suffisait à ce que le Breton comprenne qu'il n'était pas le seul à soupçonner certaines choses. Personne n'était encore dans son collimateur pour le moment, mais le simple fait que certains agents de SHADOW habituellement toujours efficaces, revenaient à la base sans parvenir à fournir la moindre donnée intéressante était une preuve en soi. Il faudrait certainement emprunter des chemins détournés pour obtenir ce qu'il souhaitait, mais ce n'était pas un problème. La survie du Williams était importante pour l'organisme, même s'il restait possible de remplacer aussi l'homme qui succéderait au PDG si jamais quelqu'un lui réglait son compte. Disons simplement que Renan n'aimait pas voir quelqu'un venir mettre le bordel dans ses plans préparés avec soin et minutie – maniaquerie oblige – il privilégiait donc la survie de leur cible.

Quoi qu'il en soit, Crystal avait raison en ne voulant pas s'étendre sur un sujet qu'elle ne maîtrisait pas, il se contentait donc de la fixer alors qu'elle poursuivait en résumant ce qu'elle venait de lui dire : qu'elle veillait à remplir sa mission et que le reste ne la concernait pas. C'était un bon point, même si, comme dit, le Breton ne doutait pas d'elle, il préférait toujours rappeler les bases. Au moins vos hommes ne pouvaient pas prétendre que vous n'étiez pas suffisamment clair au moment de leur donner leur mission. Cela fournissait aussi une bonne raison pour les sanctionner définitivement si jamais ils s'amusaient quand même à désobéir.
La conclusion arriva donc rapidement, la discussion concernant la mission était bel et bien close. La logique aurait voulu que Renan lui souhaite une bonne soirée et s'en-aille histoire de s'occuper du reste des affaires en cours à SHADOW, mais s'il était venu jusqu'à chez elle, c'était aussi en partie pour pouvoir aborder d'autres sujets pas forcément en lien avec la mission en cours. Même si la base de Mannheim était un bon endroit pour pouvoir s'entretenir entre membre de l'organisme, il était préférable de ne pas avoir les autres dans les pattes de temps en temps. Fidèle à lui-même dans ces moments, le français ne traîna pas longtemps avant de reprendre la parole sans prendre la peine d'aborder le sujet en douceur.

« Je suis assez étonné que tu te sois toujours contentée de missions sans forcément de grande importance. Je n'ignore pas que tu es plutôt ambitieuse et je me serais attendu à ce que tu tentes de monter les échelons par toi-même. »

Cela ne signifiait pas qu'il ne lui faisait pas confiance bien entendu. Comme il l'avait déjà dit par le passé – et au cours de cette discussion – il avait confiance en elle, mais cela ne l'empêchait pas de pouvoir se questionner au sujet des motivations de Crystal bien évidemment. Il existait de nombreux chemins qui puissent mener à une promotion, il y avait celui qui était particulièrement long à et consistait à obéir patiemment aux ordres en espérant un jour être récompensé pour sa fidélité. Puis il y avait celui plus rapide, mais aussi beaucoup plus dangereux qui demandait simplement à foncer tête baissée pour forcer le passage et s'imposer à une place qui ne nous était pas destinée, chassant donc quelqu'un d'autre par la même occasion. C'était le meilleur moyen de se faire des ennemis au sein de son groupe et surtout de réussir à déclencher la méfiance des autres, mais au moins ce système évitait de mariner pendant des années à la même place. Le regard de l'officier de la pénombre ne quittait pas le visage de Crystal alors qu'il s'attendait à voir quelques signes qui le renseigneraient sur ce qu'elle pensait de tout cela. Puis il continua sur la même lancée.

« Avec tes talents pour t'infiltrer, tu pourrais facilement te glisser jusqu'à la place que tu convoites au lieu d'attendre patiemment que ce soit tes supérieurs qui te la donnent. Pourquoi est-ce que tu préfères rester dans le système au lieu de prendre les choses à bras-le-corps ? »

Elle pouvait aussi bien mentir et peut-être même ne pas se faire démasquer. Renan avait beau être habitué à lire les signes de mensonge sur le visage des autres, Crystal était une personne différente qui ne manifestait pas beaucoup ses émotions, ce qui ne facilitait en rien la tâche de son supérieur. Mais au fond, elle avait toujours fait preuve de sincérité avec lui et l'absence de sentiments de la jeune femme poussait Renan à penser qu'elle ne verrait pas l'idée de s'imposer à une place comme une « mauvaise chose ». Il était donc probable que si cela avait été son intention, elle le dise clairement. À moins qu'il ne se trompe à propos d'elle, ce qui n'était pas à exclure bien évidemment. Personne n'était infaillible, pas même lui.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 13 Jan 2013 - 18:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C'était dans ce genre de moment où lui comme moi savions que nous n'avions plus rien à nous dire de purement professionnel, qu'il prenait la relève. C'était comme une tradition entre nous, et je présume que personne ne me le reprocherait étant donné ce lien hiérarchique qui nous unissait avant le reste. Les informations que je lui avais donné, bien que peu détaillées, prouvaient à quel point j'étais à fond dans mes missions, et que le moindre courant d'air ne passait pas inaperçu. J'avais conscience de mettre le doigt sur quelque chose et je comprenais bien à son attitude, de me dire de rester là où SHADOW avait besoin de moi, sous tendait qu'il y avait réellement quelque chose qui se tramait, mais qui n'était pas de mon ressort. Approcher un homme aussi influent que Williams était bien plus difficile que de mettre ma combinaison de Crépuscule et aller commettre des vols ou des meurtres. Il fallait faire preuve de finesse mais également d'adaptabilité. Le milliardaire n'était pas facile à approcher et cela se comprenait totalement.

Renan mit les deux pieds dans le plat. Je ne savais jamais comment allait partir la discussion avec lui, et surtout vers où, et je devais bien admettre que cela me plaisait. Un peu d'incertitude, tant qu'elle était contrôlée, ne faisait de mal à personne. Sans cérémonie, il parla de ma façon de percevoir l'ambition, de monter les échelons. Cela était évident que j'aurai pu jouer la maligne, attendre dans l'ombre en tirant et cassant les ficelles...Mais j'avais été élevé dans un certain sens de l'honneur, et SHADOW était comme une seconde famille pour moi, bien qu'elle était l'unique à l'heure d'aujourd'hui. J'avais conscience qu'il était important au sein de l'organisation de faire des actions que tout le monde pouvaient reconnaître, car il n'y avait que les faits qui parlaient aux hommes, bien que certaines personnes ont des places qu'elles ne méritent pas selon moi. Mais il serait prétentieux de ma part de vouloir leur place dès à présent, alors bien sûr, peut-être un jour tuerai-je si je ne trouve pas d'autres solutions, mais ce meurtre sera certainement légitime.

Renan avait su s'imposer au bon moment, au bon endroit, amenant dans sa suite celle que j'aime à penser être son amante. Je ne connais rien de son passé, à part son chemin dans SHADOW, tout comme lui ne doit connaître que le principal sur moi. Mais de là à ce qu'il m'interroge sur mes motivations comme il le faisait, voilà qui était des plus surprenants. Mon regard n'exprimait rien de particulier. J'avais toujours cette distance avec les autres, surtout dans l'organisation, qui me rendait proche d'un robot ou d'un agent qu'on aurait éduqué depuis la naissance. Je n'arrivais pas à déterminer ce qui le poussait à ainsi me questionner. Avait-il peur que je m'en prenne à lui ? Que je tente quoi que ce soit contre sa personne ? Voulait-il connaître ma fiabilité ?

Loin de m'interroger davantage, je répondis sans détours, de manière assez directe :

- J'ai les capacités pour que mes supérieurs me donnent ce qui me reviendra de droit quand le moment sera venu.

Une façon comme une autre de montrer que je connaissais ma valeur, et que j'avais conscience qu'elle était visible de tous. Pourquoi alors manquer de patience ?

- Je suis ambitieuse mais également patiente...Rien ne sert de courir...Tu connais la chanson.

C'était ma vision des choses, qu'elle plaise ou non. Ma façon de procéder ne regardait que moi, et si un soir j'avais envie sous Crépuscule de commettre un acte non dicté par l'organisation, je saurai le faire aussi. Je ne me sentais pas prisonnière dans SHADOW, mais à ma place.

- Puis prendre les choses de force amènent une ribambelle d'ennemis qui rendraient alors plus faible l'organisation toute entière de SHADOW. Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, la santé de notre groupe m'importe énormément.

Mon père m'a élevé dans les préceptes de SHADOW qui est « restons dans l'ombre, la lumière n'en sera que plus éclatantes » ou encore « le groupe est plus important qu'un seul individu ».

- Mais je te remercie de reconnaître mes talents d'infiltration.

Un sourire étira mes lèvres. Peu m'importait ce qu'il pensait de moi ou de ma réponse. Je savais simplement qu'il retenait tout ce qui était dit, même si l'ordre d'importance était ensuite à définir.

Vu que nous étions dans les confidences, je posais à mon tour une question, chose peu courante pour être soulignée :

- Qu'est-ce qui t'amène jusqu'à chez moi ce soir ? On ne se fréquente pas assez pour que je le devine, mais assez pour savoir que mes motivations ne touchent que ton propre intérêt...Alors qu'y a-t-il au delà de cette question ?

Je me levais, mon jean me rappelant ma tenue de Crépuscule, tout en sobriété, ainsi que ce débardeur qui était le seul à maintenir ma poitrine. Je vins m'adosser au mur que Renan prenait tant de plaisir à regarder précédemment. J'aimai garder mes distances avec lui...dès que nous étions proches, il y avait bien trop d'électricité.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 13 Jan 2013 - 21:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
La franchise était une chose suffisamment rare pour être soulignée et Crystal n'y allait pas par quatre chemins, c'était ce qu'il appréciait chez elle. La réponse qu'elle fit ne le surprenait pas vraiment. Les capacités qu'elle possédait étaient évidentes et seuls des imbéciles ne verraient pas le potentiel qu'elle avait. D'une certaine manière, le fait que Renan ait remarqué cela était déjà suffisant pour qu'elle accède à des missions plus intéressantes que celles de bases, elle n'avait donc pas réellement besoin de pousser plus loin. Un silence s'installait entre chaque parole prononcée, mais loin d'être pesant il était en réalité très reposant. Le regard du français restait posé sur le visage inexpressif de Crystal tandis qu'elle confirmait ce qu'il savait déjà d'elle : elle était une femme patiente. Très patiente. Un léger sourire flotta quelques secondes sur les lèvres du Breton tandis qu'il hochait silencieusement la tête pour confirmer qu'il connaissait bien la chanson. Combien de fois son oncle – l'ancien officier de la pénombre – avait-il prononcé ces mêmes mots ? Trop pour le dénombrer sans se tromper. Après quoi, la nouvelle Crépuscule se contenta d'énoncer l'évidence qui venait déjà de passer dans l'esprit de Renan : prendre par la force posait beaucoup plus de problèmes que cela n'apportait de solutions. Si elle obtenait légitimement sa place, Crystal aura bien plus d'alliés que si elle s'imposait. Oh, bien évidemment il y aurait toujours des imbéciles ou des jaloux pour contester sa position, tout comme celle de Renan l'était à ce jour par certains agents envieux, mais ce n'était pas si important. Il n'était de toute manière pas possible de faire l'unanimité, à quoi bon se soucier de quelques éléments isolés ? Les surveiller suffisait largement.

Le silence s'installa à nouveau après les remerciements rhétoriques de la jeune femme, puis elle sourit doucement. C'était là aussi quelque chose de suffisait rare pour être souligné, il ne manqua pas de la regarder d'un air interrogateur pour connaître la raison de cet amusement... Ou de ce que cela pouvait être d'autre. Lorsqu'elle lui posa sa première question, ce fut cette fois-ci au jeune homme de sourire doucement, il haussa les épaules comme si ce simple geste suffisait à expliquer la raison de sa présence ici, puis retomba dans l'immobilité. Pourquoi était-il ici ? Pour une raison que lui seul connaissait, peut-être par envie de l'embêter un peu, très certainement par désir de bousculer les habitudes. Il connaissait cette adresse et pourtant, ne s'y était jamais rendu avant ce soir. Pour quelle raison ? Des questions qui resteraient certainement sans réponse. Renan la regarda s'éloigner pour s’installer contre le mur qu'il contemplait avant, défi ou simple hasard ? Le français se redressa légèrement, il n'avait toujours pas touché à son verre et ne comptait pas le faire. Pas pour le moment, comme si son travail ici n'était pas terminé.

« Pourquoi ? Il me faut une raison ou un justificatif pour te rendre une visite amicale ? » L'idée était aussi amusante qu'improbable, il était évident qu'il n'était pas franchement du genre à rendre des visites à ses employés juste pour le plaisir. Mais tourner autour du pot pouvait être divertissant, le franc personnage s'effaçait doucement pour laisser place à un côté plus amusant – pour lui – de sa personnalité. « Pourquoi est-ce que tu m'as donné cette adresse si ce n'est pas pour que je puisse venir parler tranquillement des missions en cours ? »

Encore son éternelle habitude de poser des questions pour répondre. Au fond, c'était par jeu qu'il était venu ici. Crystal était une personne atypique qui dégageait quelque chose de particulier. Elle avait une manière de regarder les gens qui avait toujours beaucoup intrigué Renan. Evey avait plusieurs fois parlé d'elle comme d'une personne qu'il devait être divertissant de voir à l'œuvre en dehors des missions, mais jusqu'à présent, le français ne s'était jamais trop intéressé à ce côté de la personnalité de la jeune femme. Il était venu jusqu'à chez elle pour en apprendre plus sur Crystal et moins sur Crépuscule. Il apparaissait clair que la belle n'était pas du type à y aller par quatre chemins et de son côté, Renan agissait de la même manière. Il n'y avait donc aucune raison qu'il prenne des pincettes pour lui répondre, le côté manipulateur s'effaça l'espace de quelques secondes, le temps qu'il lui donne un os à mâcher.

« J'avais envie de connaître un peu Crystal, pas celle qui travaille à SHADOW, mais l'autre. » Cette phrase était prononcée sur un ton tout à fait normal, il n'avait pas beaucoup de mal à moduler sa voix pour lui donner l'intonation qu'il désirait. « Tu es intrigante, mais je ne t'apprends rien. Je me doute bien que tu sais ce que tu dégages et les questions que tu peux éveiller chez les autres. »

Personne ne lui ferait gober que la demoiselle n'était pas consciente de son comportement et qu'elle n'était pas manipulatrice sur les bords. Les manipulateurs se reconnaissaient toujours entre eux, même s'ils n'agissaient pas sur les mêmes plans. Le français de son côté préférait cibler le niveau de la confiance en soi, faire s'insinuer le doute dans l'esprit de ses interlocuteurs, tandis que Crystal semblait plus tabler sur les sentiments des autres – chose qu'elle ne possédait pas plus que Renan – et tout ce qui y était lié. Mais l'absence de sentiments du français n'aidait certainement pas à ce qu'il puisse la comprendre. Après un bref instant de silence, il adopta un air neutre, la fixant avec sérieux.

« Pourquoi, ma présence te pose problème ? Si tu préfères, la prochaine fois j'enverrai Evey, je sais que vous vous entendez assez bien toutes les deux. »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 20 Jan 2013 - 10:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce que je disais semblait faire échos quelque part en lui. Je sus, plus par intuition, qu'il avait du aller à la même école que moi, même si son passé ne m'était pas accessible. J'avais été élevée dans un moule qui laissait peu de fuite à l'imagination. Ma mère avait pourtant essayé de me rendre à son image, une sorcière sans fidélité...je n'étais au final ni l'une ni l'autre, simplement car pour être fidèle, il fallait être mariée, et pour être sorcière, il aurait fallut suivre une autre voie que la mienne. J'avais des connaissances, sans doute très bonnes comparées à d'autres, sur le monde de l'occulte, mais je n'en avais pas fait mon chemin de bataille. Marcher dans les pas de mon père, faire un jour ce qu'il désirait ardemment pour ses descendants, voilà ce qui me faisait avancer à un rythme qui pouvait paraître long, mais qui au final me convenait totalement.

Pas plus de discussion sur ce sujet. Renan semblait avoir obtenu ce qu'il voulait, me répondant nonchalamment par un haussement d'épaules à ma demande. J'appréciai la décontraction dont il faisait preuve en toute circonstance. Et cette façon de ne laisser entrevoir aucune émotion, comme s'il en était dépourvu, tout comme moi. Pourtant, loin de se laisser aveugler par ce qui m'entourait, je m'étais un point d'honneur à m'amuser en soirée, ne ramenant jamais d'inconnus chez moi, préférant la chambre d'hôtel ou leur appartement. Cette partie là de mon propre moi m'échappe sur bien des aspects. Je recherche, je pense, toujours quelque chose qui me décontenancerait, qui m'indiquerait qu'il reste un semblant de surprise dans cette vie. Mais cet espoir n'est pas lumineux, il reste sombre à l'image des ombres, de ce monde obscure où je me vois parfois projeté. Je n'en ai pas parlé à Renan. Tant que je n'en sais pas plus, je ne voudrais pas être mise sur la touche car jugée « instable ».

Il me tira de mes pensées par une boutade comme il en avait l'habitude. Lui comme moi savions pertinemment qu'aucune amitié n'existait entre nous. Du respect, certes, mais au delà il n'y avait rien. Mes connaissances l'intéressaient, sans doute que ma présence ne l'embêtait pas, sinon il ne viendrait pas jusque chez moi. Mais si de l'amitié existait quelque part, c'était davantage entre Evey et lui. Si je devais parler de notre relation au delà du domaine professionnel, c'était totalement nul, vide...à part, parfois, comme maintenant, une sorte d'approche pour s'apprivoiser. Peut-être que dans le fond nous n'étions que des miroirs de l'un comme de l'autre, et qu'à force de nous regarder nous ne voyons plus de différence, qui sait.

Je remarquai qu'il n'avait pas encore touché à son verre. A se demander s'il tenait bien l'alcool, et à cette pensée j'eus un sourire, au moment où il prononçait sa dernière question sur sa venue chez moi. S'il voulait réellement connaître la vraie Crystal, celle qui même à moi m'échappe, la meilleure façon serait de commencer à boire et voir s'il tient l'alcool aussi bien que moi. Mais ce sourire était comme un spectre, donnant l'impression qu'il n'a jamais existé tandis qu'il prenait son sérieux pour me dire le fond de sa pensée. J'avais beau cherché, je ne comprenais pas sa démarche et pour une personne comme moi qui vouait un culte au contrôle, c'était tout simplement vide de sens. A quoi pouvait lui servir celle qui ne travaille pas à SHADOW ? Loin de m'effrayer, je m'approchai de lui avec une sensualité qui faisait partie intégrante de la Crystal qu'il voulait tant connaître en cet instant. Cette félinité qui n'était pas déformée par ma tenue, bien que cette dernière soit assez inhabituel quand on avait l'habitude de me voir plus apprêtée.

J'avais conscience de ce que je provoquais chez les autres, au même titre qu'il savait mener le doute dans l'esprit d'une personne. Chacun possédait sa force et sa faiblesse, mais cette dernière n'était pas accessible pour le moment. Je vins m'accroupir sur le côté du canapé, posant mes bras sur l'accoudoir. J'étais ainsi bien plus proche de Renan que lors du reste de notre discussion. Mon regard se porta dans le sien et je connaissais la portée de celui-ci.

- Pas besoin d'Evey.

Phrase courte, qui ne demandait aucune explication vu qu'encore une fois il avait voulu faire de l'humour. C'était sa façon à lui de masquer une question précédente qui avait toute son importance pour lui. C'était amusant dans un sens d'être en sa compagnie, car j'avais comme l'impression que l'un comme l'autre pouvions prendre le dessus sur l'autre.

- Que penses-tu de mon chez moi ? Il te donne des indications sur qui je suis, n'est-ce pas ?

Je restais un moment ainsi, à le contempler, m'imprégnant de son odeur comme je n'en avais jamais eu l'occasion auparavant.

Au bout d'un moment, je me redressais, et vins m'asseoir à ses côtés sur le canapé, tout en lui lançant d'un air léger :

- Si tu veux connaître l'autre partie de moi, commence déjà par boire ton verre.

Jusqu'où sa demande était importante...de là dépendrait bon nombre de choses.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Jan 2013 - 14:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Que cherchait-il en provoquant Crystal ? Bonne question, lui-même ne le savait certainement pas. La seule chose importait était certainement de pouvoir en apprendre davantage sur la jeune femme. En tant qu'officier de la pénombre, Renan pouvait considérer qu'il connaissait mieux que personne tous les agents qui travaillaient pour SHADOW, il avait connaissance des petits secrets de chacun. Cependant, il était bien placé pour savoir que nombreux des secrets que l'on avait n'étaient pas forcément confessés, même pour entrer dans un organisme comme le leur. Crystal ne faisait certainement pas exception, le français doutait qu'elle puisse avoir tout avoué, il y avait forcément des points de sa personnalité encore obscurs pour les agents de SHADOW. Était-ce donc par sens du devoir qu'il agissait de la sorte ? Non, aussi pour se prouver à lui-même qu'il était plus que jamais capable de pouvoir en apprendre sur les autres rien qu'en parlant avec eux.

La jeune femme s'était approchée d'une manière qui ne ressemblait en rien au comportement qu'elle adoptait généralement au sein de l'organisme. Peut-être que c'était sa manière de décompresser ? Renan l'observait simplement, sans dire quoi que ce soit ou même sans laisser transparaître ce qu'il pouvait penser de sa manière de se comporter. Il ne voyait rien de mauvais ou de bon dans cette manière d'approcher, depuis longtemps il considérait que les gestes étaient bien moindres comparés aux paroles. Lorsqu'elle se fut accroupit à côté de lui, le Breton la regarda d'un air interrogateur comme s'il s'attendait à ce qu'elle dise quelque chose, mais ce ne fut que le silence qui lui répondit, pendant quelques secondes du moins. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du français lorsque la proposition de faire venir Evey ici fut repoussée. Cela ne l'étonnait pas vraiment d'un côté. Crystal n'était pas le type de femme qui devait se lier avec les autres, Evey non plus d'un côté, elles avaient toutes les deux tendance à creuser une distance avec leurs collègues. Étrangement, Renan imaginait que l'agent Somers était plus du genre à pouvoir parler avec des hommes, peut-être parce qu'elle était sûre des charmes dont la nature l'avait dotée. Lorsque la demoiselle reprit la parole pour l'interroger sur l'appartement où elle vivait, il ne put s'empêcher de confirmer ses paroles en hochant la tête. En effet, son lieu de vie laisser transparaître beaucoup de choses, tout comme lui d'ailleurs. Son appartement était aussi nu que celui de la demoiselle. L'officier de la pénombre ne quittait pas le visage de Crystal du regard comme pour lui montrer qu'il n'allait pas se laisser troubler par si peu. Lorsqu'elle aborda le sujet du verre, Renan se rendit compte qu'en effet, il n'avait pas touché au contenu qu'elle lui avait servi.

« Pourquoi est-ce que tu y tiens ? Tu l'as empoisonné ? » L'idée était aussi peu crédible qu'envisageable, mais vu le caractère de la jeune femme, c'était une chose qui ne la vexerait certainement pas. « Finalement peut-être que tu es plus ambitieuse que je ne le pensais. »

Ils venaient juste de parler de l'ambition qu'elle avait et Renan savait donc parfaitement qu'elle ne comptait pas se débarrasser de lui. En plus dans son appartement, ce serait tout bonnement idiot, cela ne correspondait pas au caractère de la jeune femme. Non, il était vrai que même si sa réplique le laissait un peu songeur, il ne voyait rien d'étrange derrière. S'exécutant, il porta donc son attention sur le verre qu'il avait toujours à la main et le porta à sa bouche pour en boire une gorgée. L'alcool ne le dérangeait pas, il n'en consommait pas énormément, mais non pas criante d'être saoul. En réalité, Renan n'était pas du genre à s'intéresser aux choses « superficielles » que ce soit en matière de boissons, de nourritures ou même de relations, il préférait la simplicité et la sobriété. Glissant à nouveau son regard vers Crystal, il enchaîna.

« Ton chez toi est assez... Représentatif je l'avoue. Tu ne dis pas grand-chose de toi et le peu de décoration qu'il y a ici me laisse penser que tu n'es pas du genre à te compliquer la vie. C'est amusant, mais avec ton côté sombre, je m'attendais presque à tomber sur quelque chose d'un peu plus.... Obscur ? » Pas la chambre de l'adolescente gothique par excellence bien sûr, mais l'idée y était. « Cela dit, j'apprécie ce décors austère, il te correspond bien. »

Était-ce un compliment ou simplement une constatation qui ne liait aucunement son appréciation et la jeune femme ? Allez savoir, il n'en dirait pas plus de toute manière. Prenant son temps comme dans chaque discussion, Renan ne vida pas le verre d'un coup, il se contenta d'en boire de légères gorgées comme pour s'assurer qu'il n'y avait rien de caché derrière cette boisson, mais en réalité c'était simplement sa manière de faire durer les choses. Après un bref instant de silence pendant lequel il avait détourné son attention de la belle pour promener son regard sur les murs nus, Renan en revint à elle pour reprendre d'un ton plus intéressé qu'auparavant.

« Cela dit, la manière dont tu comportes me laisse penser qu'en dehors de SHADOW tu n'es pas aussi calme et silencieuse. Il semblerait que tu saches prendre les choses en main lorsque le besoin se présente. » Il marqua une dernière pause avant de sourire légèrement. « Tu veux que je te fasse une psychanalyse pour me poser cette question ? Ou tu te demandes simplement comme je te vois ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 20 Jan 2013 - 15:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les frontières n'existent que là où on les voit. Il n'y a que nous pour nous limiter en d'autres termes. J'ai toujours eu à cœur les liens hiérarchiques. Simples et efficaces, aucune question ne découle de ces derniers. Mais quand votre boss vous pose des questions plus personnelles, c'est là que la frontière s'efface alors même qu'elle existe toujours. Renan joue avec cela et c'est dans le silence que je le regarde faire. Est-il comme moi à rechercher l'adrénaline ou la surprise ? Ou plutôt se croit-il sincèrement à l'abri de tout écart ? Au moins sa venue chez moi allait au delà du résumé de mission. Il l'avouait sans mal, sans pour autant révéler son jeu. Devrais-je lui proposer une partie de poker ? Non. Nous en avions déjà une en cours actuellement.

Finalement j'obtins bien de cause. Le verre est bu, par petite gorgée. Il y avait eu des interrogations de sa part bien sûr, avec une insinuation plus que douteuse dans sa véracité. A croire qu'il aimait émettre l'absurde, pour s'en imprégner ou pour – encore une fois- faire douter son interlocuteur. L'avis qu'il émit sur mon ambition ne me fit pas broncher. Il pouvait croire ce que bon lui semblait me concernant, cela ne changera pas la nature profonde qui est en moi. En règle général, cette nature se ressentait plus qu'elle ne s'exprimait.S'il pensait que j'étais davantage froide que sensuelle, c'était son problème. Au fond, je ne savais pas vraiment qui à l'origine j'étais. SHADOW vous modèle jusqu'à ce que certaines émotions n'apparaissent plus en vous. L'amour envers mon père s'est rapidement transformée en dévotion...dont bénéficie l'organisation désormais. Je n'étais pas faite pour une vie d'amour. Mais je n'étais pas non plus une nonne. Ma passion pouvait s'éveiller n'importe quand et je la satisfaisais. J'étais certaine qu'il le savait. Avant qu'on nous fasse confiance, on nous espionne, et je n'ai jamais caché cette part de mon être. Les désirs font parties de nous, et il n'y a là rien de dangereux tant que ceux ne sont pas eux qui guident nos pas.

Mon loft semblait lui avoir révéler des informations qui collent avec l'image qu'il s'est faite de moi. Grand bien lui en fasse, bien qu'il n'a pas tort sur mon côté sombre. Mais il faut sortir avec moi pour l'entrevoir et devenir assez proche pour y plonger totalement. Personne jusqu'à présent n'a réussi à obtenir de réponses sur mes lacérations. La majorité des gars d'un soir ne les voient même pas quand on couche ensemble dans le noir. Les autres, ceux qui voient, ont été surpris mais n'ont pas forcément pipé mot. Tout comme pour mon tatouage. Secret défense. Pourquoi ? En quelles circonstances me suis-je fait tatoué...mystère. Mais Renan était tout de même chez moi, le vrai chez moi. Il pénétrait dans mon antre et en appréciait la sobriété. De là à dire qu'il me correspond bien, j'en doute fortement, il ne me connait pas assez pour porter un tel jugement, mais je le laisse dire.

Le silence nous enlaçait. A croire que nous perdions le fil, avant qu'il ne le rattrape, tentant de remonter toujours un peu plus en moi. Sait-il plus de choses sur ma vie à l'extérieur de SHADOW ? Il le laisse entendre, mais ses mots ne sont pas assez cuisants pour que je leur donne de la valeur. Il sait pertinemment qu'au sein de SHADOW je sais me battre, je sais voler, tuer, tout ce qu'on peut me demander. Alors que signifie pour lui prendre les choses en main ? Je lève un sourcil à ce mot, avant de sourire à mon tour quand il parle de psychanalyse. Comme il me voit ne m'intéresse pas. Tout comme mon avis à son sujet doit lui passer au dessus. Mais en me calant davantage dans le canapé, l'occasion de jouer comme il le faisait était trop forte :

- Tu m'inviteras chez toi à l'occasion ? Que je me fasse une idée de qui tu es ?

Comme si nous ne pouvions en apprendre l'un sur l'autre qu'en parcourant du regard le lieu où chacun vit. C'est une boutade, tout comme il sait très bien le faire, mais aussi une façon de braquer le projecteur sur lui.

- Alors qu'il est plus simple de jouer carte sur table.

Mon regard se porte sur la baie vitrée. Le calme qui règne ici me fait du bien, même si j'affronte sans peine les superficialités des boites de nuit. Cela répond à mes besoins plus sombres. Cette façon de m'exprimer est ambiguë, je l'admets. Mais j'aime quand les choses sont directes et que j'en connais les aboutissants. Sa curiosité à mon égard, n'a rien d'un réel intérêt envers ma personne et je ne peux en faire abstraction. Ecoutant, mon propre conseil, je continue :

- Je me moque du comment tu me vois. Ce qui importe c'est que je mène à bien les missions que tu me confies, non ?

Mes yeux se portent sur lui. Je ramène les choses là où elles se trouvent concrètement. Notre lien est professionnel, c'est tout ce que je peux lui apporter. Alors à quoi bon le reste ? Mais comme portée par cette situation si peu particulière, je poursuis :

- Je peux t'emmener dans des endroits obscurs si c'est ça qui te manque ici.

Une pause. J'aime prendre mon temps quand les choses ne sont pas importantes.

- Mais je doute que tu veuilles vraiment connaître cette partie de moi qui t'échappe.

Qui saura me mettre à jour ? Et pourquoi ? Je fais bien mon job, de jour comme de nuit, je n'ai de comptes à rendre pour personne d'un point de vue personnel, et personne n'a à m'en rendre.

- Personne ne veut la connaître.

« Elle est morte » pensais-je pour moi-même. On a beau croire qu'on va mettre la main sur quelque chose, on ne peut saisir un spectre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Jan 2013 - 16:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Les sourires étaient généralement quelque chose de particulièrement révélateur, mais chez Crystal ils ne semblaient pas renseigner sur grand-chose. Si rapides et si furtifs que vous pouviez douter de réellement les avoir aperçus. Renan se contenta de l'observer comme à chaque fois, scrutant les traits réguliers de son visage comme s'il cherchait à y lire quelque chose. Les humains avaient beau prétendre qu'ils n'étaient pas faciles à décrypter, en réalité il suffisait d'être attentif à des petits signaux pour remarquer les choses qu'ils vous cachaient. Le corps était bien plus sincère que les paroles et bien souvent, les silences en apprenaient davantage. Cela dit, c'était tout de même les paroles qui dominaient tout chez Renan et c'était peut-être pour cette raison que Crystal l'intéressait autant. Elle ne parlait pas pour rien dire, elle prenait son temps. En un sens, elle lui ressemblait beaucoup et un être aussi vaniteux que le français ne pouvait être qu'attiré par l'idée d'en apprendre davantage sur elle. C'est la vanité qui dictait leurs comportements à tous les deux sans aucun doute possible. Cette idée amusa assez Renan qui s'abstint pourtant de sourire. Inutile qu'elle s'imagine qu'il se moquait d'elle.

L'idée qu'il puisse l'inviter chez lui était aussi décalée que vaine. Au fond, il n'aurait aucun problème à donner son adresse aux membres de SHADOW pour la bonne et simple raison que son appartement n'était pas vraiment un lieu de vie. Aucune photo, aucune possession personnelle si ce n'était les choses basiques. Tout semblait être à sa place et donnait le sentiment que c'était un appartement témoin qui cherchait simplement à mimer un semblant de vie. Il passait davantage de temps dans les locaux de Mannheim. Elle serait bien déçue. Ou pas. La fixant toujours, il but encore une fois, le verre était presque vide et il ne semblait pas apprécier ou détester ce qu'il goûtait. C'était un geste comme un autre. Après plusieurs pauses et répliques, la sombre demoiselle termina sur une réplique plutôt... Surprenante. Mais surtout très intrigante, il éprouva une grosse difficulté à ne pas relever, même si son esprit lui disait d'arrêter là ce petit jeu qui ne menait nulle part. Il était vrai qu'il n'avait rien à gagner au final, si ce n'était le plaisir de pouvoir jouer un peu avec le feu. Ou l'obscurité dans le cas présent.

« Personne ? Tu en es sûre ? » Il la regarde droit dans les yeux. « Est-ce que ce ne serait pas plutôt que tu ne t'en es pas rendu compte ? » C'était une possibilité, même si au fond Renan doutait du fait que Crystal puisse ne pas remarquer une telle chose vu son assurance. « Qui peut dire qu'il ne veut pas connaître quelque chose alors qu'il ignore ce que c'est ? Seuls les imbéciles refusent l'inconnu. » Là, c'était véridique. À ses yeux, l'inconnu était une source d'intérêt, il aimait tout savoir, tout connaître et que rien ne lui échappe. Le défiait-elle consciemment ? Un sourire amusé ourla ses lèvres. « Est-ce que c'est un défi que tu me lancerais Crystal ? » Il use volontairement de son prénom comme pour la rappeler à la réalité. Mais malgré tout, ne pouvant s'empêcher de réagir encore davantage, le français ajouta quelques mots. « Tu ne me connais pas vraiment si tu penses que l'inconnu me fait peur. »

Son esprit lui criait de cesser ce petit jeu et de confirmer qu'effectivement, il n'avait aucune envie de connaître cette partie d'elle-même. Mais la curiosité était depuis toujours bien plus forte que la logique, il ne pouvait s'empêcher de se dire que la jeune femme n'était pas dangereuse pour lui et qu’il ne risquait rien dans cette affaire. Pourtant, chaque inconnue était risquée. Evey désapprouverait ce petit jeu qu'il venait de commencer, Renan n'en doutait pas une seule seconde, elle était comme une conscience qui lui répétait que telle ou telle chose n'était pas raisonnable.
S'arrachant à ses pensées, l'officier de la pénombre recule légèrement dans son fauteuil, non pour mettre une distance avec Crystal, mais simplement par envie de dominer la situation. Même si Renan était un homme qui n'hésitait pas à se mêler à ses agents, il avait cette vanité dominatrice qui le poussait toujours à s'imaginer qu'il pouvait les rabaisser si jamais ils finissaient par se montrer trop pressants ou dangereux. Dans son esprit, le rôle de supérieur et d'agent était toujours présent, il semblait persuadé que recadrer la demoiselle si elle allait trop loin, ne serait qu'une formalité. Ce genre de jeu ne lui était pas vraiment familier, il ne s'y intéressait pas depuis toujours, trop dévoué à SHADOW pour prendre le temps de s'amuser ailleurs. C'était peut-être sa plus grosse différence avec Crystal, elle était aussi volage qu'il était « sage ». Seul le défi l'intéressait au fond, pas vraiment la personne.

« Tu serais bien déçue en voyant là où je vis. C'est encore moins représentatif de ma personne que cet endroit l'est de toi, puis ce n'est pas un secret en plus. » Il sourit doucement comme pour lui souligner qu'elle n'obtiendrait jamais de scoop le concernant. Juste ce qu'il voudrait lui donner. Trop vaniteux qu'il était, le français oubliait qu'il n'était pas le seul manipulateur dans l'affaire. « Mais tu as raison, c'est ce que tu fais qui m'intéresse. » Mais pas que. Bien qu'il gardait cette pensée pour lui. Quoique, jouer cartes sur table pouvait aussi être divertissant. Inspirant légèrement, il ajouta. « Enfin, ça dépend. J'ai du mal à croire et à envisager que tu puisses dissimuler toute une partie de ta personnalité sans que je ne m'en sois rendu compte depuis tout ce temps. » C'était son arrogance qui parlait pour lui. « Est-ce que ce n'est pas simplement quelque chose que tu dirais pour appâter les gens ? »

Les hommes plus précisément, mais il n'ajouta pas ce détail cette fois-ci.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 20 Jan 2013 - 17:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je parlais davantage qu'à mon habitude. Renan devait s'en rendre compte sans mal. Je pouvais le voir à l'oeuvre, les rumeurs quant à sa propension à manier les mots et les pensées étaient courantes au sein de SHADOW. Jusqu'à présent, je m'étais toujours contentée de recevoir les ordres, lui faire du reporting et chacun continue son existence dans son coin. Mais là, il s'imposait à moi, son visage aussi inexpressif que le mien. Au final, nous étions des êtres qui laissions très peu de place à autrui. Trop centrés sur nous-même, nous pouvions oublier l'essentiel à trop jouer avec les mots. Je ne me détendais pas sans pour autant me montrer crisper. Il n'y avait que des êtres d'exception qui parvenaient à me détendre. Je les évitais alors avec soin car je n'aimais pas être surprise. Et pourtant c'est cela que je recherchai. Mais pas lui. Je le voyais bien dans ses yeux, aussi peu expressifs que les miens mais brillant de cette curiosité qui semblait le pousser à en apprendre davantage sur moi. Juste par défi, non par réel intérêt de ma personne. Je pourrais m'en sentir vexée, mais cela signifierait que son avis à une quelconque importance pour moi.

A mes derniers mots, il rebondit, comme un diable. J'observe tout, à son image, et si quiconque, homme ou femme vu mon ouverture, voulait aller au delà de ce que je laissais à voir, je le saurai. Il ne peut me mettre le doute à ce sujet. Après tout, si quelqu'un désirait tant en savoir sur moi, qu'il parle ou se taise à jamais. Quant à Renan, il parle, mais je me tairais à jamais. L'un comme l'autre ne donnions pas notre confiance juste à la suite de quelques échanges. Il veut me sonder, je ne me laisse pas faire. Il aime mes réactions, mes paroles, et se croit mettre au défi. Peut-être un peu tout de même...Le défi de se rendre là où j'ai l'habitude de me rendre. Me connaitra-t-il après cela ? Non. Mais moi, peut-être que oui. Le seul hic, c'est que l'envie d'en savoir plus n'était pas présente, à part, par jeu. Nous étions finalement deux gamins qui avons appris à arrêter notre cœur. L'as-tu écraser dans ta poitrine ? Je devrais mettre une main sur ton torse pour savoir si un cœur y bat toujours.

- C'est pour te prouver que tu n'es pas un imbécile que tu veux me connaître ?

Provocation. Sans secret. Les autres dont il fait mention n'ont rien entrevus de ce qu'il pense capter en moi. Ils ne sont pas bêtes pour autant, mais à quoi vouloir ouvrir davantage le rideau si l'on pense avoir déjà accès à la totalité du décors ?

Il prononce mon nom. Je ne frémis même pas. Je suis toujours dans la réalité, c'était peut-être lui qu'il tentait de ramener. Il me parle ouvertement de défi, allant jusqu'à dire que je ne le connais pas. Il veut que je lui montre une réaction visible, il y a alors droit. Je souris. Sincèrement.

- Mais je ne te connais pas Renan.

C'était l'entière vérité et je la lui disais sans détours. Je n'étais pas lui. Je ne jouais pas à connaître les gens pour les déstabiliser. Je n'aimais pas les gens plus que lui, mais je savais en faire des proies d'une nuit. Nous étions le côté d'un même miroir lui et moi. Notre face était lisse, tandis que le reste différent et obscur l'un pour l'autre. Croyait-il qu'en une soirée je lui dirai ce qu'il veut savoir ? Bien sûr que non, et j'avais comme l'impression que c'était cela qui le poussait à toujours m'en demander davantage.

Il me parla alors, avec défi, de son appartement. Il n'avait rien à cacher et pour le peu que je savais c'était vrai. Toutefois, il était inutile de me confirmer qu'il ne m'inviterait pas chez lui, c'était limpide dans mon esprit, car il tenait trop au rôle professionnel qu'il avait envers moi. La hiérarchie était une façon de tenir ses distances pour lui, et de montrer qu'il était supérieur quoiqu'il arrive. En cela, il ne touchait nullement à ce qu'il nommait l'inconnu, et moi le danger. Celui que je recherchais quand je m'ennuyai depuis trop longtemps.

Il confirma mes dires, ma franchise, mais inversa la tendance en voulant encore fouiller en moi. Notre proximité semblait bien plus importante à ses yeux qu'aux miens, vu la façon dont il avait d'en parler...J'avais différentes facettes que je manipulais avec précisions. Cette partie autre qui semblait l'intéresser n'avait aucune place dans les situations où nous nous fréquentions. Le fait qu'il croit que je me nargue d'un trait de ma personnalité m'amusa intérieurement, mais je n'en fis pas part. Je préférai me lever. La nuit était encore longue avant le lendemain, et n'étant pas une grande dormeuse, je me devais de profiter de cette soirée du mieux possible.

- Nous ne nous connaissons pas Renan. Sans vouloir t'offenser ou t'appâter, il y a un tas de choses que tu ne pourrais pas même imaginer me concernant.

Mon ton était ferme, comme d'habitude, mais sans once d'agressivité. Je sentais que tout cela l'amusait, mais il apprendrait, peut-être, que j'étais une femme d'action plus que de paroles.

- Je vais aller me changer. J'ai bien envie de quelques heures de relaxation.

Je m'approchai déjà de l'escalier menant au premier, alors que je continuai.

- Tu peux m'accompagner si tu veux...une seule condition toutefois.

Je me retournai, posant mon regard dans le sien :

- Si tu viens, tu n'es pas mon boss.

Histoire de mettre tout au clair. Une façon de lui dire qu'il n'y aurait pas de ceinture de sécurité.

Je continuai mon chemin et commençai à monter les marches.

- Vois ça comme un défi si tu veux. Ou sinon, je te ferai un rapport dès demain, comme prévu.

Je ne perdais jamais de vue le pourquoi de sa venue. Mes dernières paroles étaient une façon qu'il s'en souvienne et qu'il choisisse en tout état de conscience.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 20 Jan 2013 - 20:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Était-il une imbécile ? Certainement de l'avis de certains, mais loin de le vexer cette question rhétorique le fit sourire. D'une part parce que c'était un peu la vérité, de l'autre parce qu'elle le provoquait ouvertement. Il avait envie de la connaître pour se prouver qu'il était encore capable d'obtenir ce qu'il voulait et comme un enfant gâté, ce qu'il désirait c'était ce qui se trouvait hors de portée. Les défis forgeaient les hommes, Renan voyait là une excellente manière de confirmer qu'il était un manipulateur hors pair. S'attaquer à une personne aussi mystérieuse que Crystal ne ferait qu'accroître ses capacités. Selon lui du moins. Au fond, ce n'était peut-être qu'un caprice passager, l'intérêt de pouvoir explorer de nouveaux horizons, peut-être qu'il se montait la tête tout seul pour s'expliquer son comportement. C'était aussi possible. À force de mentir aux autres vous réussissiez à vous mentir à vous-même.

Elle souriait, elle soulignait le fait qu'ils ne se connaissaient effectivement pas. Contrairement à lui, Crystal ne semblait pas désireuse d'en apprendre davantage sur sa personne et bien que cela l'aurait normalement blessé en temps normal – vanité oblige – il se sentit étrangement indifférent à cette constatation. Lui aussi lui manquait de respect en avouant clairement ne s'intéresser qu'à ce qu'elle cachait sans se soucier réellement d'elle-même. La demoiselle avait beau être séduisante – même lui s'en rendait compte – le seul moment où elle éveillait son intérêt c'était lorsqu'elle restait silencieuse face à ses questions. Pas lorsqu'elle s'approchait avec cette démarche que les femmes adoptaient souvent pour se faire remarquer. Il avait des priorités étranges qui ne faisaient agir de manière plutôt impulsive. Comme lorsqu'elle se redressa pour s'éloigner de quelques pas. Renan la suivit du regard, écoutant ce qu'elle disait et ne pouvant s'empêcher de sentir sa curiosité bouillir en lui lorsqu'elle aborda le fait qu'il ne pouvait même pas imaginer ce qu'elle cachait. Tant de choses ? Était-ce la vérité ou une simple manière de le rouler dans la farine ? Non, Crystal n'avait rien à y gagner, si ce n'était s'attirer l'ire de l'agent de la pénombre ce qui risquait plutôt de lui mettre du plomb dans l'aile. Il resta muet, la dévisageant presque comme s'il espérait voir quelque chose lui indiquer qu'elle se jouait de lui. Mais rien.

Crystal s'était approchée de son escalier en lui faisant savoir qu'elle allait se changer pour se relaxer un peu, lui était toujours assit dans son fauteuil à la fixer avec une indifférence teintée de curiosité. Lorsqu'elle parla de l'accompagner, le Breton ne réagit pas sur le coup. Son esprit était axé sur l'idée de découvrir ce qu'elle lui cachait, se demandant comment est-ce qu'il pourrait la piéger pour l'amener là où il désirait, tout cela sans se fatiguer ou sans donner de sa personne bien évidemment. Pourtant, il était assez expérimenté pour savoir que ce n'était pas aussi facile. « L'on a rien sans rien. » Le Leitmotiv de son oncle chaque fois qu'il confiait une mission déplaisante à son neveu. Cela dit, pour le coup ce n'était ni une mission, ni déplaisant. Lorsqu'elle ajouta une précision qui lui faisait savoir qu'il n'y aurait plus de hiérarchie, le français détourna brièvement son regard d'elle. L'idée de ne plus avoir ce filet de sécurité le gênait beaucoup, mais il y avait la tentation bien trop forte de pouvoir agrandir son panel de connaissances concernant Crystal. L'hésitation toujours aussi présente alors qu'elle disparaissait dans l'escalier en lui lançant une dernière phrase. Un défi. Il ne pouvait pas le repousser, mais d'un côté se connaissait suffisamment pour savoir qu'il risquait fort de ne pas se sentir dans son élément s'il l'accompagnait.

Quelques secondes passèrent avant qu'il ne se redresse, posant son verre à moitié vide – ou plein suivant la personne – avant de glisser son regard vers l'escalier. Rester où la porte ? Nouvelles secondes d'hésitation, puis finalement la curiosité l'emporta. S'il avait un talon d'Achille, c'était bien ce besoin de toujours tout connaître. Il l'accompagnerait donc, restant assit sur son siège, il leva les yeux vers le sommet de l'escalier en se demandant s'il faisait bien. Est-ce que le jeu en valait la chandelle ? Sa vanité lui disait qu'il perdait son temps, mais elle se trompait bien trop souvent pour qu'il lui fasse réellement confiance. Quelques secondes plus tard, Renan parcourait à nouveau les environs du regard comme s'il allait pouvoir apprendre tout ce qu'il voulait sur la face cachée de la belle juste en observant les murs. Mais ce n'était pas aussi facile, le secret avait l'air important et les efforts devaient donc être à la hauteur. Lorsqu'il entendit à nouveau des bruits semblant indiquer qu'elle revenait vers l'escalier, il reprit la parole d'un ton calme, comme s'ils étaient dans son bureau à Mannheim.

« Quelque chose me dit que tu as l'habitude de prononcer ce discours. Enfin, sauf la phrase concernant le boss. » Il ne la traitait pas de traînée bien sûr, à ses yeux ce type de comportement était simplement lié au besoin d'une mission. Faire semblant c'était simple, il l'avait fait pendant longtemps lui aussi. « Cela dit, peut-être que pour mener ta mission à bien ça pourrait se faire. » C'était plus fort que lui, ce besoin de toujours tout ramener au travail. Peut-être parce que c'était justement la seule chose qu'il connaissait et qu'il faisait vraiment de sa vie ? Il faisait référence à la discussion qu'ils avaient eue plus tôt à propos du Williams, mais se tût rapidement. « C'est vrai, j'avais oublié, pas de boss et pas d'employé. »

C'était dur de se faire à cette idée, les habitudes avaient la vie dure. Se redressant de son fauteuil, il s'avança dans la pièce avant de jeter un coup d’œil par la fenêtre, des questions plein la tête alors qu'il cherchait toujours des réponses dans tout ce qui passait devant ses yeux. Sauf Crystal. Elle était aussi lisible que du braille pour un voyant. Serait-il assez fou pour se crever les yeux histoire de pouvoir mieux lire en elle ? Pas sûr. Après quelques pas, il s'arrêta à nouveau, concluant sa réplique.

« Une chose est sûr, tu sais vendre tes secrets. Enfin, tu éveiller la curiosité plutôt. Tu aurais peut-être dû faire vendeuse, tu gagnerais ta vie comme une Reine. »

Rien ne prouvait qu'elle avait réellement des secrets. Mais pour lui comme pour elle, il espérait que ce soit le cas.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 21 Jan 2013 - 16:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le mystère. Il fait courir les hommes. La recette ? Un peu de silence, un manque d'expression, des tenues hors de l'ordinaire. Pas grand chose au final. S'il connaissait mon enfance et mon adolescence il me trouverait tout simplement banal. Peut-être pas l'assassinat de ma mère, mais tout le reste. Une fille qui aimait trop son père, qui détestait sa mère – elle le méritait – qui fut brillante à l'école, excellente dans tous les sports qu'elle entreprit. Quelque chose de trop parfait vu la souffrance latente. Alors bien sûr, il suffisait de voir les scarifications pour penser que j'avais voulu me suicider, que j'avais été faible et que derrière ce mur de silence se trouvait une âme qui ne demandait qu'à aimer. Il penserait cela, il en viendrait alors à me mépriser. Mais je m'en foutais. Car cela serait sa vérité, et pas celle que j'ai connu. A être trop curieux, on en vient à boire tout ce qu'on nous donne. Après tout, c'était ce qui l'intéressait, découvrir des choses sur moi, et non moi au final. Se rendait-il compte qu'avec une telle façon de faire il n'obtiendrait jamais la vérité ? Se rendait-il compte qu'un être vivant était bien plus qu'une superposition de stéréotypes ? J'en doutais.

Sans un mot de plus, je m'éclipsai, le laissant à ses pensées et moi aux miennes. Si j'étais totalement honnête – ou bête – je lui ouvrirais mon atelier de peinture et là peut-être que lui comprendrait qui je suis. Au lieu de cela, je vais lui donner à voir ce qu'il veut. Je suis douée à ce jeu là. Il ne poussera alors pas plus loin car il ne posera pas les bonnes questions. Encore faut-il qu'il reste bien sûr, mais sa curiosité est plus jouissive pour lui qu'une bonne partie de jambes en l'air. Je l'ai bu dans ses yeux, vu comme mon apparence ne le touchait pas autant que mes silences. Me changer, et l'emmener ailleurs, voilà qui me convenait pour faire la coupure qui était nécessaire entre le professionnel et le reste. On ne pouvait parler d'autres choses que « le reste » pour le moment, ne sachant pas du tout comment la soirée allait se dérouler.

Je me déshabillais totalement avant de chercher dans mon armoire une tenue dans l'air de la soirée qui s'annonçait. J'optai pour une jupe noire à taille haute de couleur noire. Le genre de jupe qui rappelait les pin up. J'enfilai des chaussures à talon dans le même esprit, ainsi qu'une chemise en satin de couleur rouge. J'allai ensuite me maquiller, assortissant le rouge à lèvre à la chemise, tandis que mes yeux étaient charbonneux, faisant ressortir l'éclat du bleu de mes yeux. Je ne m’appesantis pas sur la chevelure, la laissant libre jusqu'au bas des reins. Je ne pouvais faire patienter encore trop longtemps Renan qui sera surpris – sans le montrer – de ma façon de me relaxer.

Tandis que je descendais l'escalier, sa voix me parvint avec une insinuation que j'avais bien du mal à saisir. Même si Renan avait raison quant à ma tendance au libertinage, les discours n'étaient pas pour autant l'une de mes habitudes. S'il aimait à penser que j'abusais de mes charmes pour me rassurer ou avoir une ascendance sur autrui, grand bien lui en faisait. La vérité, encore une fois, n'était pas là. J'étais bien plus bestiale qu'on ne pouvait le penser quand on voyait avec quelle sophistication je m'habillais. S'il y avait bien une émotion avec laquelle j'étais coutumière, c'était la colère, bien que je vivais assez bien avec elle pour avoir le sang froid. Sans pouvoir s'en empêcher, il voulut prouver que ce qu'il venait de dire sur moi, pouvait se révéler une qualité dans le travail qui m'attendait. Mon regard sembla passer à travers lui et il se révisa de lui-même, se rappelant que le travail n'avait plus lieu d'être désormais.

Je préférai ne rien dire, le laisser penser ce qu'il voulait de moi. Tout ce qui l'intéressait n'était pas vraiment moi, rappelant le, alors je n'allai pas me fatiguer dans de longs discours. Toutefois, je pouvais constater qu'il était de la partie, et je ne pus réprimer un sourire. Se montrer un brin humain était plaisant par moment, surtout que je doutais qu'il apprécie les endroits où nous allions nous rendre. Je décidais que nous prendrions un taxi, plutôt que je prenne ma voiture. Ainsi, écoutant ses derniers mots me concernant, j'appelai et raccrochai avant de lui répondre :

- Soyons clairs Renan. C'est toi qui désire connaître l'obscurité. Personnellement, je me porte très bien en agissant en solitaire, tout comme toi habituellement, n'est-ce pas ?

Ne me dis pas que tu n'es pas pareil que moi...Il y a trop de ressemblance entre nous, sauf que je suis plus viscérale que toi. A se demander si je ne suis pas meilleure que toi sur le terrain en raison de cela.

- Tu n'auras aucune révélation ce soir. Je ne suis pas une vendeuse, ni quoi que ce soit que tu as pu sous entendre précédemment.

Le taxi arrivait dans une dizaine de minutes. Je m'approchais d'une autre fenêtre et me postai là afin de le voir arriver.

- Pour découvrir une personne, quelle qu'elle soit, il faut devenir cette personne...et je doute que toi comme moi avons assez d'empathie pour réussir cet exploit.

Mon regard chercha le sien, sans doute trop dur vu les mots proférés. Mais ce que je disais là, c'était du vécu. Même si cela m'arrachait mon âme à chaque fois, j'avais appris que pour connaître quelqu'un, découvrir ses secrets, il fallait se laisser envahir par lui. Et ça, j'étais persuadé que Renan ne savait pas faire...mais après tout, se mentir à soi-même était si simple qu'il ne devait plus se rendre compte de ce fait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Jan 2013 - 17:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Se retournant lorsque Crystal fut dans la pièce, Renan ne manqua pas de remarquer le sourire qui s'installa brièvement sur ses lèvres. Contente d'avoir réussi à l'appâter ou tout simplement amusée de voir qu'il était aussi curieux que les autres hommes ? Malgré tout ce qu'il pouvait prétendre, le français n'était pas quelqu'un de très exceptionnel et il se fondait dans le moule de la normalité. Il resta silencieux le temps qu'elle passe un appel, apparemment elle avait en tête de sortir et vu la tenue qu'elle arborait, ce n'était pas si surprenant. Sans être casanier, Renan ne prenait jamais le temps de faire des pauses et les rares moments de libre qu'il s'accordait étaient toujours liés à SHADOW, soit en essayant d'assurer son emprise sur certaines cibles en les approchant en civil – et non officier de l'organisme – soit en cherchant de nouvelles recrues. En bref, l'idée ne lui faisait ni chaud ni froid, si la soirée tournait d'une manière qui ne lui convenait pas, il aurait tôt fait de s'éclipser et de laisser Crystal s'amuser avec quelqu'un d'autre.

Avait-elle apprécié les piques lancées par son supérieur. Enfin, pas dans le cas présent. Par son interlocuteur alors ? Pas forcément, la manière dont elle répliqua laissait presque penser qu'elle se moquait de le voir l'accompagner ou non. Apparemment c'était le cas, autant dire qu'avec l'ego qu'il possédait Renan n'appréciait pas forcément cette constatation, mais c'était sans importance. Il se contenta de la dévisager en silence alors qu'elle continuait en lui soulignant qu'elle n'était pas ce qu'il croyait. Pas de révélation ? Alors à quoi bon perdre son temps ? Un bref instant d'hésitation s'installa dans son esprit et l'espace de quelques secondes, il songea à lui souhaiter une bonne soirée et rentrer chez lui. Mais peut-être qu'elle disait cela simplement parce qu'elle avait envie de le tester ? À trop réfléchir, vous finissiez par vous emmêler les pinceaux. Renan détourna son attention de Crystal alors qu'elle s'approchait de la fenêtre certainement pour guetter l'arrivée du taxi. D'ici là, il avait l'occasion de voir si ce qu'elle venait de dire était bien véridique ou juste destiné à l'ennuyer. La dernière réplique lancée par Crystal ne manqua pas de faire sourire Renan. Il se laissa même aller à rire légèrement comme si la demoiselle venait de lui servir une bonne plaisanterie. N'hésitant pas à croiser son regard, l'officier reprit d'un ton assuré.

« Tu avais raison sur un point avant, c'est que nous ne nous connaissons pas du tout. » Il ne quittait pas son regard du sien avant d'enchaîner. « L'empathie c'est le mot trouvé pour parler des sentiments sous un bon angle. On peut parfaitement comprendre et découvrir les besoins d'une personne sans pour autant les approuver. » Renan parlait avec une assurance qu'il n'utilisait généralement que lorsqu'il abordait un sujet qu'il connaissait bien. « C'est ça la différence entre les bons manipulateurs et ceux qui restent en surface, les bons prennent le temps d'analyser chaque détail et au final, tu en apprends autant que si tu te mettais à leur place. » Ne la quittant pas du regard, il ajouta dans un sourire. « Et c'est les actes qui définissent le caractère d'une personne, il n'est pas possible d'avoir le même point de vue sans la même expérience. »

Une discussion bien sérieuse vu la situation, surtout sachant qu'ils n'étaient pas en train de parler boulot. Cela dit, il en disait peut-être un peu trop en abordant ce sujet, après tout, que Crystal le perçoive comme quelqu'un qui n'était pas capable de comprendre les autres ne changerait rien à ses capacités. Il avait davantage à gagner en l'assurant du fait qu'elle avait bien raison. Cela dit, le jeune homme n'avait pas envie de la jouer de cette manière cette fois-ci : la jeune femme était bien différente de ses cibles habituelles et s'il voulait avoir une chance de pouvoir en apprendre plus sur elle, Renan avait le sentiment qu'il devait attendre qu'elle lui donne ces informations. Le meilleur moyen était donc de faire preuve de sincérité. Pour une fois, il n'allait pas en mourir. Du moins, c'était ce qu'il espérait. Après un bref instant de silence, le français haussa finalement les épaules en détournant son regard de la silhouette de la demoiselle.

« Tu peux penser ce que tu veux Crystal, au fond ça ne changera rien à la situation. Je fais simplement preuve de sincérité, comme tu l'as dit, autant jouer cartes sur table. » Un moment de silence. « Puis très sincèrement, je doute que qui que ce soit puisse devenir comme tu l'es. Tu ne m'as pas l'air assez commune pour pouvoir être imitée. Sauf si je me trompe totalement à ton sujet. »

Il ne la complimentait pas pour le plaisir de le faire, mais bel et bien parce qu'il le pensait. C'était un fait, la jeune femme possédait des dons et des connaissances qui n'étaient pas vraiment communes et à moins de faire son clone, ce serait difficile de pouvoir se mettre à sa place. Renan gardait toujours à l'esprit l'expérience qu'il avait eu durant sa mission la plus longue, celle qui lui avait coûté plusieurs années de patience et lui avait d'ailleurs appris beaucoup de ce qu'il savait à ce jour. Il n'était pas empathique, pourtant la jeune femme ciblée n'avait strictement rien vu durant toutes ces années. Puis peut-être même à ce jour qui sait ? Mais c'était là des pensées qui ne l'intéressait pas, trop vieilles et trop anxiogènes pour les ressasser encore. Estimant qu'il était préférable de changer de sujet, l'officier reprit sur un ton plus léger.

« J'accepte de t'accompagner et je ne sais même pas où. Tu gardes toujours tes secrets comme ça ? » Pour une fois, ce n'était pas une phrase destinée à en apprendre sur elle. « Et si c'est un tel calvaire de m'avoir sur le dos, tu peux reprendre ton invitation tu sais. »

Le ton était légèrement moqueur, bien qu'un peu vexé, mais il fallait le connaître pour relever cette subtilité. Il était presque sûr que seule Evey aurait pu noter ce détail.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 21 Jan 2013 - 18:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Faire mouche. J'avais parlé exactement de ce qui lui tenait à cœur – esprit- vu le rire qu'il laissa échappé. Il reprit l'une de mes phrases, et j'en souris simplement. Sans le savoir, et sans aucun doute sans le vouloir, Renan pouvait être le genre de personne avec qui je pouvais me détendre quelque peu. Nous faisions partie du même ordre et il était mon supérieur. Il n'avait donc, à priori, aucune raison de me mettre des bâtons dans les roues, vu que mes actions desservent obligatoirement les siennes. Mais ayant été entrainé pour être – disons le – parano, c'était tout simplement difficile de se détendre. Mais ces quelques échanges, ce jaugeage perpétuel, me permettait de mieux le cerner, même si je restais indubitablement en surface. Mais là, je sus que j'avais touché une corde sensible, quelque chose qui avait de l'intérêt pour lui. Les expériences, les faits concrets, donnent le point de vue à une personne. Par conséquent, l'empathie ne servait à rien, il fallait rester objectif. Chose que je savais faire, tout comme lui vu l'entrain qu'il a eu à remettre les choses à leur place. J'avais toutefois la confirmation de son manque de sentiments, et savoir que j'allai partager une soirée avec une personne trop proche de mon image était quelque peu dérangeant...ou intrigant, je n'arrivai pas à me décider.

Le silence était toutefois notre parole la plus commune. C'était comme une ponctuation naturelle. A dire vrai, ce silence apaisait la moindre de mes émotions. J'en avais, souvent les mêmes à dire vrai. Prendre son temps pour s'exprimer, respirer, était un moyen fort utile pour ne pas perdre de vue son objectif. Mais se déconnecter, du moins tenter de le faire, était un moyen de garder un pied dans cette réalité, surtout depuis que je me voyais projeter dans un monde d'ombres dont j'arrivai à sortir plus par chance que par réelle volonté. Mon regard se détacha du sien à cette pensée. Est-ce que c'était cela qu'il voulait apprendre sur moi ? Que je devenais plus qu'humaine ? Que le gaz obscur pouvait changer les gens ? Du moins son utilisateur direct ?

Mon attention revint sur lui quand il reprit la parole. La première chose qui me marqua, fut le changement de ton. Je savais qu'il pouvait le moduler autant que je pouvais le faire, mais j'étais assez bien entrainée pour reconnaître la sincérité quand elle se trouvait sur ma route. Il jouait carte sur table comme il me le disait, allant jusqu'à me dire ce qu'il pensait de moi. Flattée ? Non. Me dire que ma différence était si frappante était me ramener en arrière quand j'ai du vivre ces moments fort émotionnellement, quand j'ai fais des choses pour me couper de la douleur et ainsi du reste du monde. Beaucoup recherchent le bonheur dans la vie...ce n'est pas mon cas. Le bonheur ne fait échos que dans SHADOW. Le bonheur ne peut naitre des ténèbres.

Je remarquai qu'il n'y avait pas que moi qui était ailleurs. Lui aussi. Me révélera-t-il un jour quelque chose de son passé ? Une part de moi a envie de le connaître, l'autre s'en trouve totalement hermétique. Mais ce fut assez pour déceler une nuance dans sa dernière phrase. Il ne disait pas cela sérieusement, et pourtant le fait qu'il puisse m'embarrasser plus qu'autre chose, semble avoir son importance. Du coin de l'oeil, je remarquai le taxi qui se garait. Mais ce ne fut qu'une image fugitive.

Je m'approchai de Renan, comme jamais je ne l'aurai fais s'il avait été mon supérieur. Mon regard ne l'avait pas quitté une seule seconde, alors que je me retrouvais à quelques centimètres à peine de lui. Sans doute n'aurais-je pas agis ainsi s'il avait encore été mon supérieur. Peut-être qu'il percevrait la différence et que cette dernière l'horripilerait plus qu'autre chose. Je portais une main sur sa joue, sans avoir une autre attention, que celle de lui communiquer de la douceur. Peu importait qu'il y serait insensible, mes paroles faisant le reste :

- Ne crois pas ça.

En réponse à sa dernière phrase.

Ma main glissa de sa joue et vint se saisir de sa main. Je ne la serrai pas pour autant, il pouvait la retirer s'il le voulait. Mais pour le moment, je l'intimai ainsi à me suivre, sortant de mon loft afin de nous rendre dans le taxi qui ouvrit immédiatement la porte arrière. Je m'y engouffrai en premier avant de donner l'adresse au chauffeur et laisser le silence nous absorber de sa présence. Toutefois, le chauffeur écoutait la radio ce qui était loin de l'apaisement escompter, mais ce qui nous laissait tout loisir de poursuivre notre discussion.

- Pour te répondre, je n'ai pas l'habitude des hommes comme toi. Je n'ai donc pas l'habitude d'emmener qui que ce soit dans un lieu gardé secret.

J'étais sincère à mon tour. Il pouvait comprendre ce qu'il voulait de mes premiers mots, mais il fallait bien avouer que je rencontrai habituellement les hommes en soirée. Je n'avais pas de rdv galant, je m'en gardai bien, donc personne à surprendre.

Mon visage se montrait plus décontracté que précédemment, bien que sourire n'était pas dans ma nature première. Je ne rebondissais pas sur le sujet qui lui tenait à cœur. J'avais eu suffisamment d'information là dessus, et ce n'était pas dans un taxi qu'il m'en dirait davantage.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 21 Jan 2013 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
L'approche de Crystal ne fit pas broncher Renan, ce type de comportement ou même d'attention ne le troublait ou ne l'énervait pas. Il se contentait d'observer avec curiosité – ou sans – attendant de voir ce qui se passait. Là par contre, il avait eu beau faire, cela restait toujours très difficile pour lui de réussir à mimer de l'intérêt ou des sentiments semblables dans de telles situations. C'était épuisant, mentalement comme physiquement et il préférait donc rester franc si la mission ne demandait pas qu'il s'y donne à fond. Le geste de Crystal était doux et il songea que c'était une partie de la personnalité de la jeune femme qu'il ne soupçonnait pas franchement. Pour lui, la douceur allait de pair avec les sentiments, mais il semblait que ce ne soit pas vraiment le cas vu qu'ils partageaient leur absence de sentiments. Cela dit, sa réponse à la dernière remarque qu'il avait faite lui convenait bien, son ego ne s'en trouva que plus conforté dans l'idée qu'il pourrait éventuellement « s'entendre » avec Crystal, même s'il était vrai qu'ils n'étaient pas vraiment du genre à avoir des amis.

Ne voyant rien à ajouter à ces quelques mots, l'officier de la pénombre – ou plutôt Renan le civil vu la situation – se laissa guider par la jeune femme jusqu'au taxi où elle s'engouffra, lançant au chauffeur une adresse qui ne disait rien à Renan. Toujours silencieux, il s'installa à ses côtés sans prendre la peine de saluer l'homme au volant, non par manque de politesse, mais simplement parce qu'il était en train de réfléchir à une multitude de choses. Les silences étaient plus productifs que les discussions selon lui, malheureusement vu la radio qui fonctionnait dans le taxi, il était peu probable qu'ils puissent être tranquilles avant d'arriver à destination. Comme si Crystal avait elle aussi comprit qu'ils pouvaient oublier leurs silences apparemment si précieux, elle relança la discussion en l'informant de quelque chose qui dessina un sourire furtif sur ses lèvres. « Des hommes comme lui », ce n'était pas forcément positif, mais vu la manière dont elle s'était comportée juste avant, il pouvait considérer que c'était le cas. Son arrogance lui chuchotait de ne pas demander davantage de détails à ce sujet et de se contenter de ce qu'il pensait, mais le côté pragmatique du français reprit le dessus alors qu'il regardait par la fenêtre embuée du véhicule.

« Tout dépend de ce que tu penses en parlant d'hommes comme moi. Ça peut être une bonne comme une mauvaise chose selon la manière dont tu me perçois. » Ils s'étaient clairement fait comprendre qu'ils ne se connaissaient pas l'un comme l'autre et la discussion semblait toujours y revenir. « Mais d'un côté ça ne m'étonne pas vraiment venant de toi. Des fois, ça peut être une bonne idée de laisser le destin jouer son rôle. »

À comprendre qu'elle sorte dans une quelconque soirée et qu'elle tombe sur quelqu'un qui pouvait lui apporter quelque chose ou tout simplement lui permettre d'oublier un peu ses ennuis et ses obligations quelques temps. C'était un point qui le surprenait assez venant de la demoiselle d'ailleurs. Elle semblait avoir bien moins de mal que lui à dissocier le travail de sa vie privée, le fait qu'elle avait un appartement bien à elle qui n'était connu que de quelques personnes, suffisait à le montrer. Au fond, elle ne vivait pas pour SHADOW, elle vivait pour elle et avait dédié sa vie professionnelle à l'organisme. En fin de compte, c'était peut-être la meilleure chose à faire. Sauf qu'il était trop tard pour lui.
Son regard quitta les ruelles éclairées et encore bondées malgré la nuit tombée, puis il se porta sur la jeune femme à ses côtés. Elle était sincère elle aussi. Peut-être qu'il pourrait apprendre quelque chose ce soit effectivement, mais pas forcément quelque chose qui concernerait Crystal. Secouant légèrement la tête pour se vider l'esprit, le français reprit d'une voix neutre qui montrait clairement que dans ce taxi, elle n'aurait rien d'autre à attendre qu'une discussion ordinaire. Les chauffeurs de taxi avaient souvent les oreilles qui traînaient, si ce n'était les yeux. Il était fort probable qu'il ne se gênait pas pour reluquer la demoiselle dans son rétroviseur.

« Je t'avoue que je suis quand même surpris sur un point. Je ne pensais pas que tu puisses faire aussi facilement une séparation entre le travail et les moments de... Détente ? Du moins si l'on peut qualifier cette sortie de la sorte. » Il soupira doucement, comprenant que cette soirée risquait peut-être d'être plus épuisante qu'il ne l'avait pensé. Ce serait une découverte pour lui et il savait dès à présent que cela risquait d'être assez prenant, mentalement parlant. « Tu m'excuseras d'avance si je parle travail, ce n'est pas dans mes habitudes de séparer les deux. » Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, encore une fois. « Tu auras le droit de me remettre à ma place si je m'égare. »

Quelque chose lui disait qu'elle ne se gênerait pas pour le faire. Le silence retomba, seulement brisé par les crachotements parfois inaudibles de la radio du taxi. Il ne voyait pas grand-chose à ajouter et après les paroles de Crystal – si elle répondait – la suite du voyage se passa en toute tranquillité. Renan se contenta de jeter quelques coups d’œil vers le conducteur histoire de s'assurer qu'il regardait la route et pas juste les jambes de Crystal, puis une fois qu'il furent arrivés et eurent quittés le taxi pour se retrouver sur le trottoir, le Breton se retourna vers elle.

« Et cet endroit, c'est un où tu as tes habitudes ? J'espère que nous ne rencontrerons pas une de tes anciennes connaissances. Je ne voudrais pas te poser de problèmes. »

Pourtant, son ton laissait savoir qu'il en aurait été assez amusé.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 21 Jan 2013 - 22:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il aimait creuser. Ma phrase n'avait pas lieu d'être autant décortiqué, et pourtant il le faisait, cherchant ma confession. Je l'écoutais, mais mon regard se laissait bercer par l'extérieur. La ville s'animait d'une âme différente à la nuit tombée, et sortir comme je le faisais était un moyen comme un autre de s'en rappeler.

- Tu ne sauras pas ce que j'entendais par là.

Je le taquinais ouvertement, lui offrant un clin d'oeil avant de détourner à nouveau mon regard. Pourquoi vouloir savoir avec exactitude la façon dont je le percevais ? Ne se rendait-il pas compte que j'apprenais à le découvrir, à le vivre, plutôt qu'à le deviner seulement ? Il allait apprendre qu'en soirée je n'étais pas des plus bavarde, même si avec lui les discussions prenaient des proportions inimaginables et que dans le fond cela en était même amusant.

Il continuait, de façon très neutre, d'essayer de me définir. Je me demandais si sa compréhension lui apportait de l'apaisement. Je laissais sa phrase en suspens, laissant son jugement concernant comment je mène ma vie à son bon esprit. Mais il revint à la charge et cela m'amusa quelque peu. En fait, tout était une question de point de vue...En tant que compagnon de soirée, ses interrogations me paraissaient plus anodines que quand il se positionnait en supérieur. Toutefois, il apprendrait bien vite que je n'étais pas aussi limpide qu'il essaye de se le faire croire.

J'ai deux appartements, mais l'un est avant tout pour garder mon identité secrète. Je n'aimerai pas qu'un amant d'un soir tombe sur mon sous sol en cherchant les toilettes. Certes, l'entrée était protégée, mais c'était bien trop dangereux à mon sens. J'ai été éduqué avec SHADOW comme religion. Et comme tout bon croyant, je cherche à me défier continuellement. Ma couverture au sein de la fondation Rhodes est une passion, mais aussi ma contribution à SHADOW de jour. La nuit, dès que je le peux, je revêts la costume de Crépuscule. Alors comment j'arrive à m'accorder ce genre de soirée ? Simplement car j'aspire au destin, au hasard et à ma bonne fortune. Certaines rencontres peuvent amener des contacts importants, tandis que les autres resteront sans suite. Chaque instant, soirée, passé auprès d'inconnu qui pourraient être des ennemis, me fournis l'adrénaline dont j'ai besoin pour ne pas être un clone, mais bien moi-même. Peut-être est-ce ma fibre artistique qui en a besoin...Ce qui est sûr, c'est que mes tableaux, ainsi que mon tatouage en révèle plus sur moi-même que n'importe quelle soirée.

- Qui te dit que je n'ai pas simplement une double personnalité ?

N'avait-il pas été surpris par ma douceur ? Je ne voyais pas cette dernière comme porteuse de sentiments. Les gestes étaient aussi parlants que la parole, ils ne véhiculaient pas nécessairement une émotion, mais juste un message.

Mon regard délaissa la foule au dehors pour venir se poser dans son regard. Je l'aurai bien embrassé pour le faire taire et qu'il soit déjà au parfum de la soirée dans laquelle nous allions faire notre apparition. Mais j'avais encore cette retenue le concernant. Il était aussi froid que la glace, insensible aux charmes des femmes. Un agent parfait que je ne pouvais qu'admirer.

- Tant que la manière de te remettre à ta place ne t'offusque pas, je prends.

Nous arrivions à hauteur des docks. Nous nous rendions à un entrepôt totalement rénové, mais seuls les habitués étaient au courant de cela.

Le taxi se gara et le chauffeur demanda si c'était la bonne adresse. Le lieu était calme, dénué de tout va et vient. Après confirmation, Crystal et paya et une fois le taxi hors de leur vue, elle se tourna vers Renan pour lui répondre :

- Tu ne veux pas me poser de problème ? Alors passe ton bras à ma taille.

Rien de bien étrange pour des agents comme nous. Je voulais que nous passions pour un couple, pour la bonne et simple raison qu'ainsi nous étions sûr de ne pas être séparés sans le vouloir. Puis concernant d'anciennes connaissances, je ne serai pas le moins du monde gênée de m'afficher avec un autre homme.

Nous nous dirigeâmes vers l'un des murs de l'entrepôt peint en rouge. Je frappais cinq fois, avant qu'une lucarne ne s'ouvre et qu'on me demande le mot de passe. « enfer ».

La porte s'ouvre totalement et nous pénétrons dans un long couloir éclairé par des lumières rouges. L'endroit est ainsi très sombres et nous n'entendons aucun bruit pour le moment.

- Si tu n'aimes pas, je t'indiquerai la sortie.

Pas que je fréquente régulièrement ce genre d'endroit, mais il faut avouer que beaucoup de choses s'y disent...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 22 Jan 2013 - 1:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Lorsqu'elle parla de le remettre à sa place, étrangement Renan eut le sentiment qu'il n'allait pas forcément apprécier ce qu'elle ferait si le besoin se présentait. Il verrait bien à ce moment, un bon coup bien placé dans l'ego n'avait jamais tué personne. Après que le taxi ne se soit éclipsé, Crystal répondit à la remarque du français concernant le fait qu'il pouvait lui poser des problèmes d'une manière qui montrait qu'elle ne perdait pas le nord. Jouer ce type de situation ne lui posait pas problème, il avait fait bien pire pendant les années passées avec la journaliste surveillée par SHADOW. Hochant simplement la tête, il s'exécuta sans se faire prier, adoptant l'attitude habituelle qu'un homme avait lorsqu'il se trouvait en compagnie de sa moitié, conquête du moment ou quoi que ce soit de ce style. Mimer des choses n'était pas difficile lorsque vous observiez les autres et logiquement, Crystal – si elle n'avait pas été au courant du moins – ne devait pas se rendre compte du fait qu'il n'était pas sincère avec elle. Se faire passer pour une personne « normale » était plus compliqué que l'on ne pouvait le penser de prime abord, il l'avait découvert après s'être cassé les dents plusieurs fois lors de missions mineures alors qu'il n'était encore qu'un homme de main dans l'organisme. Mais les choses étaient facilitées par le fait que sa compagne du moment n'attendait pas de lui qu'il se comporte comme un homme normal.

Ils se dirigèrent donc vers un entrepôt et Renan laissa la jeune femme prendre les choses en main puisqu'elle savait visiblement mieux que lui là où ils se rendaient. Le mot de passe était assez éloquent et pendant un bref instant, le français se demandait si elle ne l'amenait pas dans un coin pour des personnes qui partageaient les mêmes goûts vestimentaires qu'elle. Si tel était le cas, ce ne serait pas franchement un problème sachant qu'il avait l'esprit très ouvert à ce niveau. Les lumières rouges donnaient une atmosphère assez étrange au couloir qu'ils empruntaient et lorsque la jeune femme l'informa qu'elle lui indiquerait comment sortir s'il n'aimait pas, le Breton se contenta de sourire légèrement. Peut-être qu'elle ne le voyait pas, mais c'était sans importance.

« J'ai des goûts très éclectiques, tu serais surprise de savoir dans quel type d'endroits j'ai déjà été. »

Pour des missions certes, mais vu que c'était à cela que sa vie se résumait, l'on pouvait considérer que c'était du pareil au même ? Son attention se promena sur les murs baignés de rouge alors qu'il se disait qu'un tel environnement convenait bien trop au style de la demoiselle pour que ce soit aussi simple. Même s'il avait accepté de mettre le travail de côté, Renan ne parvenait pas à s'empêcher d’emmagasiner des informations dès qu'il croisait quelque chose du regard. À force de faire toujours le même boulot, vous finissiez par ne plus pouvoir sortir de vos habitudes.

Lorsqu'ils approchèrent de la porte à l'autre bout du couloir, Renan fit glisser sa main de la taille de Crystal à son épaule comme l'aurait fait n'importe quel homme s'il s'était trouvé en présence d'une femme qui l'intéressait. Elle avait donné les instructions, dessiné le tableau et il suivait donc. Pas de boss, pas d'employé, c'était noté. Lorsque la porte s'ouvrit, le français ne se concentra pas vraiment sur le décors ou le bruit qu'il pouvait y avoir, il souhaitait d'abord s'assurer qu'il n'y avait aucun visage connu – en bien ou en mal – et qu'ils étaient tranquilles. Son regard mordoré se promena sur diverses personnes sans vraiment s'y attarder, mieux valait éviter de se faire agresser par un gars parce qu'il avait fixé sa copine avec trop d'insistance. Le désintérêt clairement affiché pour éviter de laisser croire qu'il cherchait à faire quelque chose d'autre qu'un simple tour d'horizon, le Breton reporta finalement son attention sur la jeune femme à ses côtés. C'était dans son monde, c'était donc à elle que revenaient les honneurs de décider de ce qu'ils feraient ici.

« Et ici tu y viens souvent ? » Après quelques secondes de silence, il se rendit compte qu'elle pouvait peut-être se fourvoyer sur ce qu'il venait de demander. « C'est par simple curiosité, ce n'est pas un interrogateur. » Il se pencha légèrement vers elle histoire que tout le monde n'ait pas à entendre ce qu'ils disaient – même s'il semblait évident que tout le monde avait autre chose à faire – puis lâcha quelques mots supplémentaires. « Histoire que je sache si je dois jouer mon rôle jusqu'au bout où si je peux relâcher. » Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. « Je ne voudrais pas te ruiner tes chances de ne pas rentrer seule. »

Ce n'était qu'une simple boutade. Il avait clairement compris qu'elle n'était pas du genre à courir les hommes, c'était certainement eux qui venaient vers elle, même s'il était évident que si elle avait l'air accompagnée, ses chances seraient légèrement réduites. Ôtant sa main du dos de la jeune femme, il passa à côté d'elle pour promener son attention sur les visages du côté opposé. Rien qui ne semblait bien l'intéresser et le jeune homme s'apprêta à détourner son attention lorsque son regard croisa celui d'un homme qui lui semblait familier. Le temps qu'il reporte son regard sur lui, l'individu s'était éclipsé dans la foule. Renan fronça légèrement les sourcils avant de tourner la tête vers Crystal, un air légèrement plus sérieux sur le visage.

« Est-ce que d'autres agents de SHADOW viennent ici ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 27 Jan 2013 - 18:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Music of Hell

La sincérité n'avait pas lieu d'être entre nous. Renan était comme un observateur sans corps. Sauf que son corps existait et qu'il savait mimer ce que l'on attendait de lui. C'est ainsi qu'il obtempéra à ma demande. Aucune émotion ne perçait nos pupilles, de l'un comme de l'autre. Nous avons été entrainé pour cela, et aussi loin que je m'en souvienne, j'ai commencé à mimer beaucoup de choses alors même que ma mère était toujours vivante. Pour mon père, j'ai tout fais pour que la boule d'émotion que j'étais trouve le sang froid nécessaire à l'intérieur d'elle pour que tout se passe au mieux. Mon intégration à SHADOW se fit alors très naturellement, tandis que mes tableaux ne cessaient d'être de plus en plus nombreux.

La réponse ne Renan me plut. Bien que je l'imaginai très mal sortir en boite de nuit, ou faire des soirées comme celle-ci. En fait, je l'imaginais plus facilement chez lui à fomenter des plans tous plus machiavélique les uns que les autres. Des bruits courraient à son sujet. On lui prêtait une relation charnelle avec Evey, mais à côté de ça de ne penser qu'au travail. Impossible de faire quelque chose derrière son dos car il l'apprenait dans l'heure qui suivait au maximum. Comme s'il était un mythe plus qu'un homme. De mon côté, j'appréciai son professionnalisme, et m'étonnait de constater qu'il savait être bien plus ennuyant que moi.

La porte nous mena dans un endroit conventionnel. La musique techno sombre, les habits des femmes et des hommes, ce trop plein de faste, faisait penser à une soirée dite gothique. Et pourtant, quand on y regardait de plus près, il y avait des gens habillés de façon traditionnelle tout comme Renan. Un mélange hétéroclite qui cachait encore tous ses mystères. Je me doutais qu'il devait trouver cela trop à son goût concernant l'idée qu'il se faisait de moi. Et il n'avait pas tort. Cet endroit était un vivier à information. Les gens me connaissaient, mais personne ne se parlaient, personne ne s'interrogeait sur ce qui se disait car tous avaient en commun un secret gardé au delà d'une seconde puis troisième porte.

Mon regard fit un tour d'horizon, comme celui de Renan. Sa question me sembla étrange, comme s'il essayait de savoir si c'était un traquenard pour l'amadouer ou non. S'en rendant compte, il chercha à me rassurer – peine perdue- allant jusqu'à parler du rôle qu'il jouait et de la durée de ce dernier. Ce qu'il ajouta juste après me fit sourire également. Je me penchai à son oreille, joueuse sans doute un peu, pour lui murmurer :

- J'espérai rentrer avec toi.

Une demie vérité. Il était totalement mon genre à manquer de sentiments. Mais en même temps, même si ce soir nous étions Renan et Crystal, cela ne sera pas éternel et nos fonctions nous rattraperont.

- Pour te répondre, j'y viens quand c'est nécessaire. Tu comprendras pourquoi.

Tandis que Renan faisait un tour d'horizon, je me permis un clin d'oeil vers l'un de mes contacts privilégié. J'avais l'habitude de partager une des cabines qui se situaient un peu plus loin. Et pas pour faire ce que deux adultes consentants aiment à faire. Bien que le plaisir, de son côté, était bel et bien présent.

C'est quand je détournai les yeux de lui, que je vis un visage dans la foule. Je n'arrivai pas à le remettre, mais le vis se diriger vers la fameuse seconde porte.

A ce moment la, Renan se tourna vers moi et m'interrogea sur des membres du SHADOW potentiellement présent sur les lieux.

- C'est un endroit privé, mais libre à la fois...

Je me penchai à nouveau à son oreille, non par séduction mais pour que personne n'entende.

- Je viens ici pour dénicher des informations...

Alors ce ne serait pas étonnant que quelqu'un d'autre ait eu la même idée. Voulant moi aussi en apprendre davantage, je me saisis de la main de Renan afin qu'il me suive sans poser de question.

Un autre code pour qu'on nous laisse passer. L'homme que j'avais vu connaissait tout ce protocole, c'était incroyable ! Un autre couloir tout de rouge. Sauf que de chaque côté, une lucarne où certaines personnes regardaient. On entendait des gémissements et parfois des hurlements. Peu m'importait, je connaissais la maison. Mes yeux cherchait à revoir la silhouette...qui s'engouffrait déjà par la dernière porte...
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 28 Jan 2013 - 13:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Qui disait privé ne disait pas forcément sécurisé ou même surveillé. SHADOW étant ce qu'elle était, cette organisation n'était pas connue du grand public et il y avait fort à parier que toutes les personnes ici en ignoraient l'existence. Mis à part cet individu qui avait capté l'attention de Renan. Pour le coup, la soirée était totalement sortie de l'esprit de l'officier de la pénombre, une seule chose comptait désormais à ses yeux : pouvoir mettre un nom sur ce visage. Il était assez physionomiste, mais pas au point de retenir les visages qui n'étaient pas un minimum importants pour lui. Cet homme devait donc avoir un rôle précis. Lorsque Crystal avoua qu'elle était ici pour dénicher des informations, le français ne fut pas franchement rassuré, en imaginant qu'un membre de SHADOW se trouve ici pour la même raison, il devait forcément travailler en solitaire comme la jeune femme aux côtés de Renan. Or, ce dernier les connaissait tous, ce qui signifiait donc que l'homme en question agissait hors de sa sphère de travail normale ou qu'il n'était pas de l'organisation. Et dans ce cas... Il présentait certainement un risque pour qu'il se souvienne de lui.

Prenant les choses en main – au sens propre pour le coup – Crystal se dirigea vers une autre porte où il fallut encore donner un code. Tout ce protocole ne plaisait pas beaucoup à Renan qui aurait apprécié de pouvoir agir en toute liberté. Il avait bien l'habitude des missions, mais être bridé dans ses mouvements risquait d'être très pesant. Jetant un coup d’œil vers la jeune femme pour voir ce qu'elle pensait de tout cela, il ne décela rien de bien probant sur son minois. Pas très étonnant cela dit. Le jeune homme se laissa guider dans un nouveau couloir rouge – décidément ils en abusaient un peu trop – excepté deux lucarnes qui semblaient attirer l'attention de tout le monde. Ces choses ne le renseigneraient pas sur l'identité de l'homme qui s'engouffrait dans la porte au fond, Renan ne s'y intéressa donc aucunement. Même si la curiosité était une bonne chose, il n'y avait pas de temps à perdre.

Les bruits qui s'en échappaient laisser penser à des combats ou des choses de ce genre, mais l'intérêt de Renan pour ce type de divertissement n'était pas très important. S'il voulait en voir, il pouvait aussi bien se rendre au Circus Maximus d'Atia César. La silhouette s'était donc glissée derrière une porte au fond, les personnes présentes ici ne semblaient pas l'avoir remarquée ce qui voulait certainement dire qu'il s'agissait d'un habitué. Était-ce le cas ? Vu que Crystal semblait aussi s'y intéresser, il était probable que ce ne soit pas le cas. Se penchant légèrement vers la jeune femme, il lâcha quelques mots audibles seulement d'elle vu que les autres cris et bruits couvraient l'essentiel.

« Est-ce qu'il n'y a que les habitués qui connaissent ces mots de passe, ou est-ce qu'on peut les apprendre autrement ? »

Avec les bons instruments, rien ne restait secret bien longtemps après tout ! Il en savait quelque chose. Arrivés devant la fameuse porte, les deux jeunes gens n'avaient pas davantage attirés l'attention que la silhouette et Renan la poussa donc pour se glisser dans la pièce où l'individu avait disparu. Son but principal était de l'identifier, sa préférence sans se faire repérer, mais sachant qu'il avait remarqué le visage cela voulait peut-être dire que l'autre aussi pouvait le faire. Lorsqu'ils eurent passé la porte, le français observa les environs, essayant de repérer l'homme qui, apparemment, se rendait à un endroit bien précis. Que pouvait-il chercher ? Seule Crystal pouvait le savoir. Tournant brièvement la tête vers elle, il quitta la salle du regard le temps de lui poser une rapide question.

« Qu'est-ce qu'un membre de l'organisme pourrait chercher ici et qui ne soit pas l'objet d'une mission précise ? » Le ton n'était plus vraiment le même qu'avant, mais vu le bruit omniprésent ce n'était pas facilement remarquable. « Si on veut l'identifier il faut que l'on sache ce qu'il cherche. »

Détournant son regard de la jeune femme, l'officier de la pénombre s'écarta légèrement d'elle pour essayer de repérer les lieux, le plus évident dans ce genre de situation restait de pouvoir localiser l'endroit où l'homme pouvait s'enfuir de manière à l'en empêcher en bloquant l'accès. Le plus difficile resterait certainement de le faire sans être remarqué par les autres protagonistes de la scène, mais ce n'était pas si compliqué lorsque vous aviez passé votre vie à apprendre à vous fondre dans la masse.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 3 Fév 2013 - 12:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les lucarnes étaient plus nombreuses que deux. Il y en avait une dizaine, prise par une personne à la fois. Cet endroit était la porte d'entrée pour toutes les folies. Les gens qui venaient ici connaissaient les codes. Ils les connaissaient car on les avait invité. J'avais pu faire entrer Renan avec moi car j'avais pris l'option plus. A savoir que j'avais le droit d'amener une personne avec moi une fois par mois. C'était la première fois que quelqu'un m'accompagnait et j'avoue sans mal que j'aurai préféré une autre personne que mon boss direct. Surtout qu'il m'apparaissait encore plus vide que moi sur bien des aspects. Sans doute pensait-il que c'était une boite de nuit standard. Alors que c'était bien plus. Ici, tout le monde pouvait réaliser ses fantasmes les plus morbides. Et pas que sexuel. Mais je ne disais mot à ce sujet. Ce qui comptait était de rattraper cet homme dont le visage ne m'était pas inconnu.

Nous traversâmes rapidement le corridor. Renan, professionnel, ne chercha pas à regarder à travers une lucarne. Il ne pouvait imaginer ce qui se tramait ici. Des scènes de tortures gratuites. Des hommes, des clochards, kidnappés dans la rue en vue de mourir pour le plaisir d'hommes riches. Car il fallait de l'argent pour faire partie de ce groupe. Beaucoup d'argent. Mais je ne lui dirai pas tout ça, il se demanderait d'où provient mon argent. Encore un mot de passe pour changer de pièce. Aucun regard sur nous. Le maitre mot était la discrétion. Tout le monde avait signé une close.

- Seuls les membres connaissent le mot de passe. Il change tous les jours.

Pas besoin de s’appesantir sur le fonctionnement de cette organisation qui offre aux plus riches la possibilité de torturer, de tuer, sans qu'aucun soupçon ne pèse sur leurs épaules. Au début ça commençait soft, un jeu sado masochiste purement sexuel. Puis cela allait de plus en plus loin dans les profondeurs humaines.

Quand nous arrivâmes au delà de la porte, nous étions dans une pièce ronde avec quatre passage différent. Il y avait un écriteau au dessus de chacune des portes : armes à feu – armes blanche – cordages – mains nus.

Je savais ce que cela voulait dire, mais comme venait de le mentionner Renan, il fallait comprendre ce que cet homme cherchait...et l'idée me vint d'elle-même !

- Il vient pour assassiner quelqu'un. Une personne célèbre.

Mon regard se porta dans celui de Renan, et je sus que je devais en dire davantage :

- Ici, il n'y a que des personnes possédant une certaine somme d'argent sur leur compte en banque. Tu peux croiser des ministres, des hommes d'affaire...Vu les conditions et le secret de cet endroit, c'est le lieu idéal pour commettre un crime. Cet homme a du pénétrer cette organisation depuis plusieurs mois déjà. Il a du surveiller sa proie et connaître son point faible...

Cela ne nous avancerait pas davantage. Impossible de connaître l'identité des personnes présentes. Et pour le moment aucun bruit ne venait nous renseigner sur la direction qu'il avait emprunté. Il allait falloir qu'on se sépare pour le retrouver rapidement. Renan ne semblait pas connaître l'homme, à part de vue comme moi...S'il était vraiment là pour tuer, ce soir, il nous fallait l'arrêter.

- Je vais aux armes à feu...Dis moi juste où tu vas de ton côté, histoire que je ne prenne pas le même chemin par la suite. Tu verras...Un long couloir puis quatre pièces.

Sans attendre sa réponse, je prenais la direction que j'avais indiqué.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Fév 2013 - 14:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Si seuls les membres connaissaient ce mot de passe, c'était que forcément l'homme devait être un régulier. Qui disait « membre de » disait forcément « nom qui apparaît sur un registre » même s'il était assez clair que cet endroit n'était apparemment pas un endroit très commun. Glissant son regard vers la jeune femme, Renan se demanda quelques instants ce qu'elle pouvait bien faire dans des boîtes comme celle-sic. Mieux valait l'ignorer certainement, elle n'avait apparemment pas volé son surnom.

Une fois arrivés dans la pièce située au-delà de la porte, les interrogations de l'officier de la pénombre ne se firent que plus présentes lorsqu'il lut ce qui était écrit au-dessus des portes. Où l'avait-elle donc amené ? Repoussant les questions qui lui venaient, Renan reporta son attention sur Crystal au moment où celle-ci émettait une hypothèse qui apparaissait assez floue au jeune homme. Ce dernier fronça légèrement les sourcils en signe d'incompréhension : comment est-ce qu'un tueur pourrait savoir qu'une personne célèbre se trouverait ici juste à ce moment ? Certes il y avait des réseaux d'informateurs, mais ce gars n'était pas un tueur réputé sans quoi Renan aurait mémorisé son visage. Crystal expliqua donc les raisons qui la poussaient à imaginer cette possibilité, éclairant en même temps l'esprit du jeune homme. Des personnes riches ? Très bien, mais il restait encore à deviner qui était la cible et ce ne serait pas une mince affaire. Il inspira légèrement alors que sa compagne du moment lui déclarait qu'elle allait du côté des armes à feu. Pas franchement très engageant, mais il fallait faire avec. Le choix était cornélien et par dépit, le Breton opta pour ce qui lui semblait le plus familier.

« Je vais aux armes blanches. Débrouille-toi pour rester en vie, je ne veux pas te porter pour le retour. »

Avait-elle entendu ou non ? Au fond, peu importait, ce n'était pas si important. Conformément à ce qu'il avait dit, Renan s'engagea donc en direction de la porte des armes blanches et la poussa pour y pénétrer, l'air toujours aussi neutre et détendu qu'à l'accoutumée. À peine entré dans la pièce, il comprit à quoi il avait affaire. Quelques regards se tournèrent vers lui, mais personne ne semblait vouloir se détourner de l'intérêt principal de la pièce : une séance particulièrement violente dont la victime n'avait pas l'air consentante. Ainsi donc cet endroit était une sorte de lieu de luxure où les riches pouvaient prendre leur pied de la manière qu'ils souhaitaient ? Même si le visage du français restait neutre, cela ne l'empêchait pas de désapprouver. Non en raison de la nature plutôt... Spéciales de ces loisirs – après tout chacun ses goûts – mais surtout parce qu'il apparaissait clair que les personnes présentes ici n'étaient pas toutes volontaires.

Ne s'attardant guère sur les activités qui se déroulaient sous ses yeux, le français se contenta de regarder les quelques personnes présentes dans la pièce. Aucun visage connu, il y avait bien quelques traits familiers, mais peut-être était-ce simplement des personnes plus ou moins célèbres puisque la jeune femme avait bien dit que l'on ne trouvait que des riches ici. Heureusement, tout le monde semblait fort occupé et personne ne faisait vraiment attention à lui, ce qui permettait à Renan de se concentrer sur sa tâche : observer tous les visages pour voir où se trouvait l'homme. Mais il n'était pas ici. La salle était relativement petite et en faire le tour ne fut pas très difficile, il se rendit rapidement compte qu'il n'avait pas tiré le bon numéro et rebroussa chemin pour regagner la porte par laquelle il venait d'entrer. Une fois dans la salle de départ, son regard se promena sur les environs avant de se poser sur les deux dernières portes présentes. Avant qu'il ne puisse se décider sur l'un d'entre elles, Crystal émergea elle aussi de sa salle. D'un regard appuyé, il l'interrogea, mais la jeune femme ne sembla pas avoir eu plus de chance que lui, malheureusement. Son attention se reporta sur les deux dernières portes avant qu'il ne reprenne la parole.

« Autant y aller ensemble pour les deux dernières vu qu'il y est forcément. »

Ce serait effectivement plus prudent ! Après quelques secondes, ils se décidèrent finalement pour la salle des cordages, même si elle n'inspirait pas franchement confiance à Renan. À peine furent-ils entrés dans la pièce qu'ils s'aperçurent qu'ils avaient pioché le bon numéro cette fois-ci : il n'y avait que deux personnes, l'homme dont le visage leur était familier et une personnalité en vue de Star City. Il s'agissait d'une femme dans la cinquantaine qui était bien connue pour sa position hostile aux super et aux mutants. L'homme était en train d'essayer de l'étrangler avec une corde qu'il avait apparemment détachée du plafond. Lorsqu'ils se glissèrent dans la salle, leur cible réagit aussitôt : il emprunta la trappe située dans le plafond qui servait apparemment à pendre les cordes. Renan laissa Crystal prendre les devants en faisant une brève halte auprès de la femme le temps de lui défaire la corde qui enserrait encore son cou. Inutile d'avoir des dommages collatéraux, puis si ils tuaient accidentellement cet homme, peut-être qu'elle pourrait les éclairer à son sujet ?

« Restez ici et ne bougez pas avant que nous revenions. »

Le ton était calme et se voulait rassurant. La femme opina du chef et le jeune homme la laissa donc tranquille avant de suivre Crystal et l'homme qui avaient emprunté la trappe pour se glisser sur le toit. Est-ce qu'une bonne ou une mauvaise surprise l'attendait ? Allez savoir.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 29 Mar 2013 - 12:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je n'avais pas entendu les dernières paroles de Renan. J'étais déjà dans le corridor et pénétrais sans préavis dans la première pièce que je croisais. Il n'y avait que trois personnes et trois victimes. Une hurlait en tenant son genoux totalement éclaté par une balle d'un gros calibre. Celle à côté d'elle suppliait pour qu'on la laisse partir. Tandis que la dernière ne ressemblait qu'à un amas de muscles et de tendons. Un vrai massacre. Mais rien d'anormal pour ce genre de soirée. Si je trainais dans ces endroits, c'est car je possédais ainsi un dossier sur beaucoup de personnes de Star City et au delà. J'avais du prendre part à certains jeux, car sans ça pas d'évolution possible. J'espérai tomber un jour sur les organisateurs, essayer de contracter une alliance qui servirait à Shadow. Comment une telle structure secrète pouvait exister sans que personne ne sache rien sur elle ? C'était impossible pour mon esprit.

Je fis les trois autres pièces, très petites, sans aucun succès. Je reconnaissais les habitués de ce type d'endroit. A chaque fois, leur visage semblait de plus en plus dénaturé, comme si l'horreur les déformait. Mais cela agissait comme une drogue sur eux, celle qui leur faisait croire qu'ils étaient dieu avec droit de vie et de mort sur des êtres vivants. Une pratique pathétique, surtout quand on savait à quel point leur vie ne tient qu'à un fil. Ils se pensent pourtant en sécurité, encore plus quand ils se trouvent dans les locaux de cette organisation créé pour leurs plaisirs sadiques. Mais pas le temps de rester plus longtemps pour contempler leurs œuvres d'art et entendre les gémissements de leurs victimes parfois encore agonisantes.

Je sors de ce couloir et trouve Renan qui semblait m'attendre. Aucun de nous n'a été chanceux. Nous décidons de parcourir les autres endroits ensemble, vu que nous avons bien plus de chance de tomber sur lui. C'est ainsi que la première pièce des cordages s'avère être un choix judicieux. Notre homme étranglait à l'aide d'une corde une femme connue. En raison de notre intervention, il ne put terminer son méfait, préférant s'enfuir en utilisant une trappe dans le plafond de la salle. Je le suivis sans hésitation, m'aidant, comme il l'avait fait, d'une des cordes suspendus pour arriver en haut de la trappe, directement sur le toit. L'homme ne tente pas de me frapper, la fuite semble être plus pertinente pour lui. Quand j'arrive sur le toit, un vent froid me frappe en pleine face, mais j'arrive à distinguer la cible qui est entrain de se glisser à l'autre bout. Sans attendre Renan, je me mets à courir dans sa direction.

Au moins, il ne possède pas d'arme à distance. C'est déjà ça de moins à prendre garde. Rapidement il se retrouve acculé dans un angle du toit, n'ayant comme expectative que de sauter. Il hésite. Il me regarde arriver et la lune étant haute, je distingue ses traits et le reconnais. C'est l'agent clone qui a disparu de Mannheim. Il semble agir par sa propre conscience ce qui est totalement intolérable.

- N'avancez plus !

Le voilà qui se met à me donner des ordres, tandis qu'au même moment Renan me rejoint.

- Je ne veux pas retourner là bas ! Je veux avoir ma vie propre !

Et sa vie propre consiste manifestement à tuer des personnalités célèbres. Quelque chose me dit qu'il n'agit pas pour lui, mais quelqu'un a du le commanditer, à moins que...

- Pourquoi voulais-tu tuer Sandra Reynolds ?

Il hésite, jette un œil par dessus le mur, espérant pouvoir nous échapper en sautant du troisième étage.

- Elle m'a humilié.

Je ne savais si l'histoire était sensée ou s'il couvrait quelqu'un d'autre. Un regard vers Renan pour le laisser prendre la parole à son tour. C'était lui le boss après tout.

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Mar 2013 - 17:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Arrivant derrière Crystal, Renan n'entendit que la question posée par la jeune femme. La réponse que le clone balança ne manqua pas de surprendre l'officier de la pénombre qui ne comprenait pas comment une telle chose était possible : les clones étaient censé n'être que des robots, ils devaient donc techniquement être incapables de prendre des décisions seuls. Jusqu'à présent, le français était persuadé que le coupable n'était pas le clone lui-même, mais un agent de l'organisme qui avait tout simplement décidé qu'il allait régler ses problèmes personnels en se servant du matériel de SHADOW. Car oui, c'était bien ce qu'était cet homme : un simple objet. Il n'avait pas de sentiments et ne pouvait pas davantage décider de ce que sa vie deviendrait, ce « plaisir » n'était donné qu'à Renan et sa seconde. Autant dire que ce dernier n'était donc pas prêt de lâcher le clone. Il comptait bien le ramener à Mannheim pour qu'il puisse être analysé par les chercheurs de manière à déterminer s'il s'agissait d'une dysfonction du matériel ou si c'était bien ce que le Breton pensait : un agent trop idiot pour comprendre ce qu'il risquait en libérant un clone déprogrammé.

Échangeant un bref regard avec Crépuscule, le membre de SHADOW se plaça à ses côtés avant de poser ses yeux sur le clone. Il n'y avait pas le moindre doute sur son identité, mais désormais ce qu'il fallait, c'était le ramener à la base et l'empêcher de se « suicider ». Ce serait une perte importante pour SHADOW en considérant que s'il s'agissait d'un dysfonctionnement, il était possible que ce problème se répercute sur d'autres clones. D'un ton posé, il décida donc de prendre les choses en main.

« Humilié ? Comment ? C'est impossible, je te rappelle que tu es un clone, les clones ne sont pas faits pour avoir des sentiments, mais uniquement pour être de la main d’œuvre bon marché. »

La réplique n'était pas subtile, pas plus qu'elle ne cherchait à préserver les sentiments du clone. Ce que Renan cherchait à savoir, c'était si cet homme avait réellement des sentiments. Se voir ainsi malmené, il monterait rapidement sur ses grands chevaux pour faire comprendre aux personnes face à lui qu'il n'était pas une simple marchandise, mais bel et bien un homme vivat. Ah, pour peu Renan avait l'impression de se retrouver dans le conte pour enfant de Pinocchio. Un clone qui rêvait de devenir un véritable humain, sauf que ce n'était pas ce que l'officier de la pénombre voulait voir. Pas dans ses rangs, pas sous ses ordres. Cet individu allait être analysé avant d'être supprimé de manière à ce que l'on puisse éviter ce genre de débordements à l'avenir.

« Tu appartiens à SHADOW que cela te plaise ou non, tu n'as rien d'un humain et l'ego n'est pas fait pour les créatures dans ton genre. Alors avant que je ne décide de te faire reprogrammer, tu ferais bien de revenir sur tes déclarations et de t'éloigner du bord. »

Le ton était sans appel, il ne plaisantait pas. Mais est-ce que le clone allait apprécier un tel traitement ? Rien n'était moins sûr ! Le jeune homme observait l'individu avec une attention décuplée, il réfléchissait au moyen de la rattraper si jamais il décidait de sauter. Il était parfaitement hors de question qu'ils perdent une telle occasion. Renan se chargea d'ailleurs de le faire comprendre à Crystal en lui décrochant un regard appuyé alors qu'il terminait sa phrase. La réaction ne se fit pas attendre, le clone s'approcha encore davantage du bord au point qu'un faux-pas l'expédierait sur le bitume quelques mètres plus bas.

« Ne me parlez pas comme ça ! Vous n'en savez rien, vous n'êtes pas dans mon cas ! Je n'ai pas choisi d'être ce que je suis, mais je peux choisir de devenir ce que je veux ! Je n'y retournerai pas, pas pour redevenir comme avant, pas après avoir goûté cette liberté ! »

Apparemment l'homme ne plaisantait pas et Renan le croyait capable de faire le grand saut. Mais encore une fois, il ne pouvait pas être certain que le clone était bel et bien libre de ses décisions et que ce n'était pas un agent qui lui avait implanté toutes ces conneries dans son esprit. Soupirant légèrement, l'officier de la pénombre décida donc d'opter pour un changement de comportement. Puisque l'homme était chamboulé, autant essayer de le rassurer. Il l'avait fait des années avec « son épouse », il pouvait bien le faire encore une fois. Empruntant un ton plus apaisant, le français reprit une dernière fois.

« Bon, je veux bien te croire. Mais ce n'est pas en restant ici et en tuant les gens que tu vas gagner ta liberté. On peut envisager que ton évolution puisse être intégrée à tous les clones de SHADOW, mais avant je veux savoir ce que cette femme t'a fait pour que tu en viennes à vouloir la tuer. »

C'était du pipeau, nul doute que Crystal allait le comprendre. Mieux valait que ce soit le cas vu que le clone risquait de sauter d'un moment à l'autre, ils devaient rester sur leurs gardes !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 29 Mar 2013 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je ne m'attendais pas à une telle situation en emmenant Renan à cette soirée. A croire que nous étions là au bon et au bon endroit. Un plus pour tous les deux au vue de Shadow. Récupérer un clone qui s'était échappé serait bon pour nos réputations respectives. Je n'irai pas jusqu'à dire que Renan sera en mesure d'apprécier ce type de soirée, mais au moins voyait-il le bien fondé d'une vie sociale comme la mienne. Cela permettait d'avoir des yeux et des oreilles dans des endroits insoupçonné du grand public. Quant à Sandra Reynolds, quelque chose me dit qu'elle a déjà disparue de la salle où on l'a laissé. Les célébrités ne voulaient pas qu'on sache qu'elles venaient s'amuser de manière morbide en cet endroit. Et les organisateurs de ces soirées n'avaient certainement pas envie d'une mauvaise presse vu tout le soin qu'ils mettaient à ce que leurs soirées soient connues que de ceux qui y étaient invités.

Mais loin de moi cette préoccupation à en cet instant. Nous avions le clone face à nous qui semblait faire preuve de sentiment. C'était dérisoire. Etre robot et ne pas posséder le bon côté, à savoir être dénudé de tout sentiment. C'était stupide comme programmation. J'avoue ne pas comprendre grand chose à tout cela, et Renan tenta de le faire parler un peu plus à ce sujet. Avec toute la délicatesse dont on devait faire preuve auprès d'un clone, il lui rappela sa condition, à savoir une machine ni plus ni moins. Il ajouta même de façon véhémente au clone, qu'il n'avait pas d'autres choix que de nous suivre afin d'être reprogrammé car il était clair que quelque chose ne fonctionnait pas correctement en lui.

Renan trouvait donc les mots qu'il faut, pendant que je me tenais prête à intervenir. Si le clone décidait de plonger, les choses allaient être des plus rapides. Quelqu'un qui veut coûte que coûte se suicider, n'hésitait pas, et un saut était vite fait. Je n'étais pas habillée pour une mission, mais je savais me débrouiller avec des talons sans me péter une cheville, et je savais déchirer mes jupes si courir devenait urgent. Nous n'étions qu'à deux pas du clone, donc un saut devrait être suffisant pour le retenir. Il fallait juste réagir au bon moment. Le clone s'approcha davantage du bord, et je fis de même de manière ostensible et discrète. Son attention était tournée sur Renan, et ce que ce dernier venait de dire semblait lui déplaire au plus haut point.

Ainsi, les lamentations se poursuivirent. Il alla jusqu'à dire que nous ne pouvions le comprendre et là dessus il n'avait pas tort du tout. Renan et moi voulions tant ne rien ressentir et nous y arrivons assez bien. Alors le voir ne pas vouloir servir Shadow comme nous le faisions était juste rageant. Mais il fallait agir avec prudence, alors Renan changea de registre en me lançant un regard pour me communiquer qu'il ne s'agissait que d'un leurre. Le clone allait-il y croire ? Renan y allait quand même très fort en disant que tous les clones pourraient se voir implanter une telle conscience dans leur système. Il insista toutefois pour savoir ce que Sandra avait bien pu lui faire pour en arriver là.

- Cette femme s'appelait Sandra.

Son regard se perdit un instant vers le bas de l'immeuble. J'en profitai pour faire un autre pas pour me rapprocher de lui. Il était rare que je doive sauver quelqu'un. Je ne savais pas si j'allai en être capable. Ce qui est sûr, c'était que j'étais prête à intervenir.

- Elle était toute ma vie...

Son regard se leva sur celui de Renan, ses sourcils se froncèrent...J'avais assez observé les gens pour savoir que c'était mauvais signe.

- Vous ne comprenez rien !

Et il sauta ! Et je m'élançai, prenant appui sur une jambe afin de sauter par dessus le mur, tête et bras en premier, agrippant un mollet mais me rendant compte que je n'avais plus pieds et que la chute était l'unique issue. Je tenais bon ma prise et je sentis qu'une de mes jambes étaient tenues par quelque chose. Je tournai la tête et vis Renan, et vis que lui aussi a perdu pied ! Et conte toute attente, je fermais les yeux, tentant de me calmer, ne regardant pas le sol arrivant à une vitesse vertigineuse. A dire vrai, je n'étais pas sûre d'avoir réussi mon coup quand je sentis que je touchais brusquement le sol.

J'ouvris les yeux. A ma grande stupeur, le clone et Renan se trouvaient avec moi. Pour le reste, seule moi connaissait cet endroit. Il faisait sombre, terriblement. Le sol était rocailleux, les murs des falaises...Rien de reconnaissable. Le silence était omniprésent, ainsi que le froid. Je n'avais vraiment pas la tenue idéale, mais c'était mieux que la mort non ?

Sans plus attendre, j'allai vers le clone qui semblait sonner mais était conscient.

- Où suis-je ? Est-ce cela la mort ?

Je le saisissais par le col et l'obligeais à se relever.

- Cela aurait mieux valut pour toi.

Je n'avais pas envie de donner plus d'explication. Pour le moment, je devais trouver le bon chemin et je n'étais pas très douée à ce jeu là.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 30 Mar 2013 - 13:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Renan s'attendait à une réaction assez vive de la part du clone, bien qu'il ne savait pas réellement si l'homme allait décider de sauter ou au contraire, de rester en vie. Les sentiments étaient dangereux, ils inhibaient la réflexion et aux yeux du Breton, les personnes qui en possédaient étaient généralement celles qui étaient les plus instables. C'était peut-être pour cette raison qu'il aimait s'entourer de personnes qui lui ressemblaient : il était plus aisé d'avoir confiance en une personne qui ne risquait pas de vous faire faux-bond parce que vous aviez bousculé ses sentiments. Ainsi donc, la réaction du clone n'était pas prévisible, du moins du point de vue du français qui ne perdait pas une miette de ce qui se passait devant lui.

L'homme commença par lui rappeler le nom de la femme, chose parfaitement inutile puisque Renan venait de l'entendre. Mais c'était là encore un signe évident de sentiments : les gens n'aimaient pas que vous manquiez de respect vis-à-vis d'une personne qu'ils appréciaient ou qu'ils aimaient. C'était un peu stupide du point de vue de l'officier de la pénombre : le clone était à deux doigts de tuer cette Sandra quelques minutes plus tôt et maintenant il la défendait ? Illogique. Le jeune homme ne se laissa pas troubler par ce rappel à l'ordre, restant silencieux de manière à voir ce que l'homme leur réservait. Sachant qu'il regardait le bas de l'immeuble, le Breton craignait le pire. Il ne quitta pas le clone du regard tandis que celui-ci les accusait de ne rien comprendre à tout ce qui se passait.

Puis il sauta. Idiot. Crystal fut la première à réagir, elle s'élança en avant pour sauter à sa suite afin de l'attraper. Sauf qu'en agissant de la sorte, elle se mettait aussi en danger et son supérieur ne pouvait pas la laisser faire. À son tour, le Breton s'élança derrière elle pour lui saisir saisir la jambe, mais il avait mal jaugé de la situation. Le clone était plus lourd que le jeune homme ne l'avait pensé et il entraîna donc les deux membres de SHADOW derrière lui. Ce n'était pas vraiment un problème, Renan prévoyait toujours un second plan et il avait la possibilité de lâcher la cheville de Crystal pour utiliser son don de manière à s'assurer qu'il n'allait pas finir écrasé sur le sol. Mais il ne le fit pas. Les choses se passèrent alors très rapidement, un choc se fit sentir, mais pas celui qui découlait généralement d'une pareille chute et Renan se demanda pendant quelques instants sur quelqu'un ne venait pas de leur sauver la mise. Ouvrant les yeux pour jeter un coup d’œil autour de lui, le français se rendit compte que les lieux ne lui disaient rien : ils n'étaient plus sur les docks de Star City, c'était l'évidence même !

Il faisait froid, aucun bruit ne se faisait entendre, le jeune homme eut un bref frisson avant qu'il ne se redresse pour observer une fois de plus les environs. Toujours rien de connu à l'horizon. Époussetant ses habits, l'officier de la pénombre posa son regard sur Crystal qui s'était déjà approchée du clone apparemment sonné. Il y avait de quoi, même lui était un peu perdu et il n'appréciait pas vraiment : ne pas maîtriser la situation le troublait au plus haut point. Décidant de reprendre les choses en main, le jeune homme s'approcha de sa collègue qui avait redressé le clone apparemment toujours perdu.

« J'imagine qu'on te doit ce petit voyage ? »

Le ton n'était pas contrarié, mais il apparaissait clair qu'il n'était pas vraiment heureux de se retrouver dans un lieu qu'il ne connaissait pas. Le français porta son attention sur le clone qui était responsable de tout cela d'une certaine manière, puis l'invectiva.

« Je te conseille sérieusement de te taire et d'oublier tes idées de liberté. Tu ne pourras pas fuir bien loin ici alors tais-toi et obéis ou on sera obligés de t'immobiliser le temps de regagner Mannheim. Autant éviter de te compliquer la vie, non ? »

De toute manière, il n'avait aucune chance de s'envoler d'ici aussi facilement. Le membre de SHADOW ne plaisantait pas, il avait besoin de ce clone en vie pour la raccompagner à la base et par conséquent, était prêt à l'assommer pour le traîner le temps qu'ils trouvent comment sortir d'ici : il serait suffisamment puni plus tard lorsqu'il serait entre mains des scientifiques de l'organisme ! Mais désormais le plus important restait de trouver comment regagner leur base, apparemment c'était Crystal la responsable, il fallait donc se renseigner à la source. Tout en veillant sur le clone, Renan s'adressa à elle.

« Et la suite du plan c'est quoi exactement ? Je présume que tu dois savoir comment est-ce qu'on rentre chez nous ? Ce n'est pas que je n'ai pas envie de faire de tourisme, mais il faut qu'on le ramène avant qu'il ne nous invente autre chose. » Pourtant, son ton était toujours aussi patient. « Est-ce que je dois t'aider à quelque chose ? »

Il ignorait ce qui s'était passé, mais ce n'était pas pour autant qu'il était hermétique à l'idée d'en apprendre un peu plus à ce propos !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



 
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_6Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_8


Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_1Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_3
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_6Il n'y a pas d'oeuvre d'art sans collaboration du démon ▬ Crystal Categorie_8

Sauter vers: