Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_1Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_2bisSmells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Smells Like Team Spirit !

 
Message posté : Jeu 30 Aoû 2018 - 16:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Smells Like Team Spirit !"




J'avais été dans un tel état une fois les yeux ouverts. Je n'étais pas fière de moi ... Honteuse, j'avais pleurée à chaud de larme dans les bras de Ryan, lui demandant de me pardonner mille et une fois, sinon plus. Ryan n'était absolument pas à l'aise et je ne lui en tenais absolument pas rigueur. Ryan était comme il était et sa tentative pour me rassurer, me consoler, avait porté ses fruits. L'intention était là, c'était tout ce qu'il me fallait. Puis c'était Ruben qui était venu me consoler. Je ne savais vraiment pas comment me comporter avec lui. Par moment il était vraiment gentil et je l'aimais bien, à d'autre moment, je le détestais ... Puis Sed m'avait "appris" à jouer, ou plutôt à perdre ... J'avais déclarée, à raison, que ce jeu était nul et je comptais bien rester sur mes positions !

"Yup ! Bienvenu à la « Casa dé Ryan » ! Mon petit chez moi !" avec un sourire, j’avais regardée le chat. "On se calme Monte ! J’ai toujours pas vu l’ombre d’une participation pour ta litière et ta pâtée donc çà reste chez moi jusqu’à preuve du contraire !" J’avais souri en regardant Ryan parler avec son chat. Il était vraiment entrain d’avoir une discussion avec son chat ?

*Je me parle bien toute seule alors pourquoi pas !* pensais-je en haussant les épaules pour moi-même.

Puis, j’avais essayée de ranger un peu chez lui. Un Ryan en bonne santé était primordiale ! Mon Ryan devait vivre quand une maison en ordre.

"Heu… Merci !" J’avais légèrement inclinée la tête en souriant. "Mais on va se calmer sur les surnoms, hein !" "Ryanounet çà vous va bien pourtant, Sensei !" J’avais rigolé avant de faire un léger “hmmmmm” pas convaincue.

Ryan s'était légèrement venger sur Sed par le biais de la console de jeux. J'étais contente qu'il se fasse battre pour une fois. Même si, venant de Ryan, c'était impossible qu'il perde, quel que soit le moyen utilisé, Ryan était le gagnant. Puis, une fois l'humiliation terminée, j'avais demandée à Ryan si il avait quelque chose à manger. Je ne me sentais pas en forme, un peu faible malgré tout. La faim sûrement...

"Tada !" Ryan courrait très vite. Bon ce n'était pas une nouvelle et ça ne ressemblait pas à une course, à l'oeil nu, on aurait dit qu'il s'était téléporté. Le résultat restait le même, il avait rapporté plusieurs choses à manger. Burgers, parts de pizza... et même quelques sushis ! Tout de suite, un burger s'était élevé dans les airs pour venir vers moi. J'avais été un peu surprise... Je n'avais pas ... Donné l'ordre ? J'avais juste pensée le prendre pour qu'il vienne... C'était normal ? Surprise, le burger était resté devant moi, à flotter dans les airs. "Hum… Je sais pas trop ! J’ai bien quelques jeux de société mais…"

Je n'avais pas écoutée ce qu'il disait. Ryan avait dit que mes pouvoirs allaient évoluer, était-ce cela ? Troublée, j'avais regardée Ryan sans comprendre. "Dans l’immédiat, je pense qu’on va laisser tomber l’entrainement… Vous me semblez bien assez fatigués comme çà !" Tout de suite, j’avais froncée les sourciles, pas contente de devoir arrêter tout de suite. "Je vais me répéter, my childs, mais c’était vraiment pas mal pour une première fois !" “Non !” avais-je simplement dit. J'avais attrapée mon burger toujours dans les airs avant d'aller m'asseoir sur le canapé pour le manger tranquillement. Je comptais bien continuer après avoir mangée !

"Ne tient qu’à vous de vous améliorer maintenant ! Vos pouvoirs ne vont cesser d’évoluer avec le temps et c’est par la pratique que vous apprendrez à les combiner, à vous apprivoiser… A long terme, c’est l’expérience qui fera la différence ! Pour ce qui est de vous aider à développer vos pouvoirs et faire office de « Punching Ball » à vos entrainements communs, pas de soucis ! Mais pour ce qui est de vous connaitre les uns les autres… Je peux pas faire çà à votre place, my child !"

Il y avait eu un silence. Un peu gênant, peut-être dû au dîner que tout le monde prenait... "Ça vous dirait qu'on aille se faire un ciné ? Tous ensemble..." J'avais redressée la tête. J'étais contente et révoltée à la fois... Une partie de mon burger avalé, j'avais redressée la tête, sourcilles froncée. "Je ne veux pas arrêter ce soir ! Tu le dis toi-même, on doit s'améliorer ! Et pour ça, on doit continuer. On est une équipe et comme le dise les mousquetaire : Un pour tous, tous pour un ! On doit continuer ! Et toi Ryan, je compte bien t'enlever ce joli sourire de tes lèvres une fois que je t'aurai battue, un jour !" J'avais rigolé toute seule après mes paroles. "Bon peut-être pas te battre mais, au moins t'impressionner ! Je sais qu'on fera une bonne équipe avec de l'entrainement. Mais on n'a besoin de ça !" avais-je dit avant de mordre une nouvelle fois dans le burger. J'avais pris une trop grosse bouchée pour moi, ce qui me faisait ressembler à un hamster qui faisait des réserves dans ses joues. Après une mastication difficile, j'avais avalée mon morceau avant de tousser un peu et de recommencer l'opération avec une part plus petite. Puis, j'avais relevée la tête une autre fois pour dire : "Mais je suis d'accord pour le ciné ! Ou tout autre sorti que vous voulez ! Tant qu'on ne visite pas une fabrique de bouton ..." Je ne savais pas si les autres voulaient vraiment sortir et se voir dehors, j'avais peur de perdre tout le monde de vue... "Quelqu'un veut mon numéro de téléphone ?" avais-je dit après avoir fini mon burger. "Je veux bien !" avait dit Ruben en prenant mon numéro. Sed et Alaya l'avaient aussi pris, mais Kaylan semblait rester en retrait. Je l'avais regardée avec un sourir mais, il semblait absorber par sa part de pizza. J'avais donc marqué mon numéro sur un bout de papier pour le lui donner. Mais, avant que j'ai pu faire un geste, le papier s'était envolé de ma main pour aller se poser délicatement sur un genou de Kaylan. Il redressa la tête, regarda le papier avant de sourire et le mettre dans sa poche et d'enfin me regarder. Il m'adressa un signe de tête avec un sourire discret, comme si il ne s'y attendait pas. "Tu fais parti de l'équipe comme tout le monde, tu te joins à nous ?" avais-je dit qu'à lui seul. Il sursauta, se demandant d'où venait cette voix. Il leva même la tête pour voir si quelqu'un n'était pas en dessus de lui. Il observa tout le monde avant que ses yeux se pose sur moi. Je lui avais fait un clin d'oeil avant de sourire. Il semblait vraiment perturbé mais, finit par sourire en hochant de la tête. "C'est d'accord pour moi, alors." "Ryan, j'ai une petite question... Quand tu disais que mes capacités se développeraient, est-ce que ... ça devait être rapide ou pas ? Parce que depuis tout à l'heure..." Je m'étais élevée dans les airs sans le moindre problème, sans même devoir me concentrer ou m'y préparer. Puis, le reste de pizza, de sushi et le demi-burger pas mangé s'était élevé à ma hauteur pour flotter comme si ils étaient tenues par un fil transparent. "Tu te souviens du mal que j'avais pour soulever la table ? Regarde maintenant ... Je vole dans ton salon... C'est normal ? J'ai même du mal à poser un pied-à-terre..." avais-je dit en regardant le sol... "Ruben, tu veux bien m'aider à atterrir s'il te plait ?" Ma demande avait déclenché un fou rire chez Kayla et Sed. Ruben m'avait agrippé le genou pour m'aider à retoucher le sol. Depuis cette aventure avec Kaylan, mes capacités étaient ... en ébullition. Une fois ramenée sur le plancher des vaches, j'avais tirée la langue à Sed qui rigolait toujours. "Merci Ruben"

Spoiler:
 

b l a c k f i s h
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 1 Sep 2018 - 15:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Notre homme arqua un sourcil devant la manifestation quasi-constante des capacités psychiques d’Allison. Concluant, dans un premier temps, qu’elle cherchait simplement à flamber devant ses camarades pour les impressionner un peu -et plus particulièrement cette fripouille de Ruben ?- il chassa son étonnement pour voir qu’il pouvait toujours compter sur l’enthousiasme du petit Sed O’Rhoïde, sorte de caution comique de ce groupe de jeunes héros en devenir !

Rapidement, Ryan fut cueilli par la fougue débordante d’un Lily semblant plus motivée que jamais ! S’il saluait la détermination et l’envie abondante de l’adolescente, Ryan ne partageait pas sa volonté de poursuivre l’entrainement immédiatement. D’une part parce qu’ils étaient tous bien plus usés par l’épreuve qu’ils voulaient bien l’admettre et qu’en cas de nouvel imprévu, ils ne seraient probablement pas à même de se défendre avec autant de vigueur que précédemment. D’autre part… Parce qu’il était déjà relativement tard et que si un de leur proche découvrait leur lit vide, çà finirait en escalade policière qui pourrait se traduire par des accusations de détournement de mineur dont notre homme se passerait bien ! Un peu de pragmatisme ne fait parfois pas de mal à un esprit semblant bien pauvre en réflexion !

Pour ce qui est de m’impressionner c’est déjà le cas, songea pour lui Ryan en posant un regard tendre sur la figure de la jeune fille au potentiel incroyable. Un regard glissa sur l’ensemble de ses disciples et son cœur se serra dans sa poitrine. Tôt ou tard, vous me surpasserez tous… Il en avait la certitude parce qu’il sentait crépiter en eux les flammèches de l’héroïsme. De ce feu ardent qui l’animait lui-même et dont il pensait avoir hérité d’une figure grandiose galvanisant une génération entière. Malgré lui, Ryan posa sur ses abdominaux sculptés une paume hésitante. La flamme brûlait en lui et il entendait bien l’attiser avant de leur transmettre, en héritage. D’une façon qui ne souffrait d’aucune contestation et qui fit passer sur ses yeux une lueur triste. Terriblement triste. Mais je ne serai sûrement plus là pour le voir.

Ignorant le gout du sang qui monta à sa bouche après une légère toux, Ryan remit pied dans la réalité avec la satisfaction de voir ce collectifs de jeune gens tant chéris prendre forme. Puisant leur force dans leurs différences, ils tisseraient des liens infrangibles que le temps comme l’épreuve ne saurait éroder. Un sourire étira les lèvres de notre héros à cette idée.

Vint alors l’interrogation d’Allison qui fit ouvrir grand les yeux hétérochromes de notre homme. C’était donc pas pour flamber finalement… Il opina du chef en signifiant qu’il se souvenait bien de l’épisode de la table et croisa les bras sur son large torse pour réfléchir lala situation. Puisant dans sa propre expérience alors que l’hilarité gagnait l’appartement face au burlesque de la situation, notre homme termina son diagnostic pour finalement délivrer à tous sa conclusion :

"Ben… Je ne sais pas trop en fait! Nous sommes tous uniques en notre genre et j’aurai du mal à faire une généralité autour de la progression des capacités…" Parce qu’il avait vu quelques rares progressions exponentielles, d’autres beaucoup plus lentes et que la sienne avait été terriblement brutale après des années d’une stagnation quasi-totale ! Pourtant… Il pensait pouvoir dispenser un bout de vérité et se fit fort de la lui délivrer : "Je pense que pour affronter l’épreuve que nous avons traversé, tu as dû repousser plus loin que jamais les limites de ta singularité et que çà a engendré une croissance aussi brutale qu’immédiate de ton pouvoir." Du genre des « boosts » inexpliqué qu’il avait bien pu développer à chaque fois qu’il avait affronté des adversaires qu’il pensait impossible à neutraliser. Et pourtant… "Par contre, c’est à double tranchant…" Depuis quand Ryan était-il aussi calme et raisonné dans ces explications qui paraissaient incroyablement plausibles ? Il faut croire que l’épreuve de l’invasion des abysses terminales l’avait changé bien plus qu’il ne le pensait ! "Parce qu’en parallèle de çà, tu n’as pas tant progressé du point de vu de la technique, de l’expérience comme sur un plan émotionnel… Ce qui fait que tu débordes de pouvoir et que tu as un peu de mal à le canaliser !" Ca restait du domaine de l’hypothèse, mais çà semblait foutrement crédible. Surtout si Allison se souvenait aussi bien des mots de Ryan le soir de l’entrainement à la table que de ses difficultés à la faire bouger : Il n'y a aucun « truc impossible ». Il y a la force et il y a la discipline !

"J’apprécie ta détermination…" Souffla notre homme pour revenir à la volonté de l’adolescente de reprendre l’entrainement immédiatement. "Mais on va vraiment en rester là niveau entrainement pour ce soir ! On a tous besoin de repos…" Ruben passa de nouveau son attitude un brin arrogante en croisant les bras pour toiser Ryan avec un petit air de défi. "Avouez que vous pensez ne pas tenir le choc contre nous cinq !" En d’autres temps, Ryan lui aurait probablement encastré la tête dans un mur pour lui signifier qu’il n’avait pas encore le luxe de se montrer si insolent. Mais, en l’occurrence, il étira simplement un sourire en lui adressant un regard de biais. "Peut-être bien…" Confessa t’il sur un ton sonnant terriblement faux. "Mais c’est surtout que vient un moment où solliciter plus son corps ne relève plus de l’entrainement mais juste de la torture, my boy !"

Personne ici n’avait idée du genre d’entrainement que c’était imposé Bang pendant cinq ans pour atteindre la puissance qui était la sienne. Une sollicitation de chaque instant qui avait, certes, façonné son corps en un modèle de puissance brute mais l’avait surtout enfermé dans un quotidien de douleur qu’ils ne pouvaient pas même envisager…

"En revanche…" Glissa Ryan en se redressa de toute sa lourde carcasse. "Il y a bien quelque chose que l’on doit faire !" Sans dire un mot de plus, c’est d’un pas lent que notre homme prit la direction de la cuisine. C’était assez surprenant de le voir se déplacer « normalement » et cela donnait une certaine gravité à la scène qui, pourtant, avait tout d’une banalité absolue. Ecrasant sa clope entre deux doigts, Bang se débarrassa du mégot dans la poubelle avant d’ouvrir un placard à vaisselle puis de reporter son attention sur la porte du frigo qui grinça un brin en s’ouvrant.

Le retour se fit sur ce même pas lent et alors que le visage de notre homme était un brin fermé. Sur la table basse, Ryan déposa six petites coupes très évasées semblant faite de porcelaine. Doucement, il prit à deux mains une bouteille qu’il présenta à ses disciples saisi par sa voix d’un timbre teinté d’une solennité inhabituelle.

"Saké Kawasemi Junmai Genshu venant d’Honshū, préfecture de Nagano, pas très loin de là où j’ai grandi…" Un alcool de riz à l’arôme fruité où l’on pouvait retrouver des notes d’épices et une saveur légèrement poivrée. A tous, Ryan adressa un grand sourire : "J’ai pas mal bourlingué et j’ai jamais rien bu de meilleur que de l’alcool fait à partir d’une bonne eau glacée des montagnes !" Débouchant le contenant, notre homme remplit une première coupe avant de faire de même avec cinq autres, mais dans des proportions bien moindres. Alcooliser des adolescents n’avait rien de flatteur, mais ils n’allaient pas procéder à la cérémonie du Sakazuki en buvant du jus de fruit ! Ryan était assez attaché au caractère sacré de ces traditions à la symbolique puissante ! Pour ça, les rigoristes moraux les plus acharnés lui autoriseraient surement un écart. Dans le cas contraire… Il s’en battrait les burnes !

"Je vais me répéter, mais je pense que tous ensemble vous pouvez devenir les idéaux de votre génération si vous parvenez à pleinement maitriser votre potentiel !" Il en était intimement convaincu. Du bout des doigts, il se saisit de la coupe la plus garnie et le leva assez haut devant lui avant de reprendre : "Echanger ces coupes a valeur de serment ! La promesse que je vous aiderai du mieux que je le peux dans le temps qui m’est imparti pour vous permettre de devenir ce que vous souhaitez être !" En échange de leur discipline et de leur engagement mais surtout de leur confiance. Car, à l’image d’un petit verre d’alcool pour des mineurs, il est assez probable que Ryan leur fasse faire pas mal de trucs assez… Etranges ! Et notre homme de conclure sa proposition de tutorat en soufflant avec une certaine douceur : "Au commencement de votre voyage, my childs !" Un toast bizarre, pour un rituel venu d’ailleurs, d’un pays où Ryan s’était construit dans la contemplation des lointains exploits d’une idole qui l’avait laissé orphelin. A lui-même, Bang se faisait la promesse d’enfin devenir un héros dont ils pourraient être fier !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 5 Sep 2018 - 0:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Smells Like Team Spirit !"


"Ben… Je ne sais pas trop en fait ! Nous sommes tous uniques en notre genre et j’aurai du mal à faire une généralité autour de la progression des capacités…" J’avais regardée le sol sous mes jambes. Ruben avait beau m’avoir fait descendre, je ne touchais toujours pas le sol. Je flottais à quelque centimètre... "Je pense que pour affronter l’épreuve que nous avons traversé, tu as dû repousser plus loin que jamais les limites de ta singularité et que çà a engendré une croissance aussi brutale qu’immédiate de ton pouvoir." J’avais ouvert de grand yeux. J’étais persuadée que Ryan savait tout. Je savais qu’avec lui on ne risquait rien. "Par contre, c’est à double tranchant…" Il n’était pas habituel de voir Ryan comme ça, aussi sérieux. J’avais une furieuse envie d’aller lui faire un autre câlin… Je n’allais pas le faire, quoi que, peut-être plus tard… "Parce qu’en parallèle de çà, tu n’as pas tant progressé du point de vu de la technique, de l’expérience comme sur un plan émotionnel… Ce qui fait que tu débordes de pouvoir et que tu as un peu de mal à le canaliser !" “Alors c’est ça …

"J’apprécie ta détermination… Mais on va vraiment en rester là niveau entrainement pour ce soir ! On a tous besoin de repos…" J'avais baissée la tête. Si Ryan le disait, ça devait être vrai ... Je savais que ce n'était pas la peine d'insister. "Très bien, mais, promet moi qu'on n'en restera pas là." "Avouez que vous pensez ne pas tenir le choc contre nous cinq !" J'avais rigolé en regardant Ruben. Il ne se dégonfle pas ! Puis j'avais regardée Ryan, en rigolant de plus belle et attendant sa réaction. "Peut-être bien..." Ca sonnait faux. Indubitablement faux. Ce qui m'avait d'autant plus fait rire. "Mais c'est surtout que vient un moment où solliciter plus son corps ne relève plus de l'entrainement mais, juste de la torture, my boy !" "Tu m'énerves à avoir raison, Ryanounet et si tu continues, je vais te faire un câlin !" comme si c'était une punition horrible....

"En revanche..." J'avais regardée Ryan se redresser, me demandant ce qu'il préparait. "Il y a bien quelque chose que l'on doit faire !" J'avais rarement vu Ryan marcher normalement... C'était perturbant. Qu'allait faire mon Ryan ? Je ne l'avais pas lâchée des yeux ce grand homme baraqué. Je l'avais vu déposer délicatement six petites coupes très évasées. J'avais longuement regardée ses petites coupes, me demandant ce qu'il voulait faire. Et cette bouteille ? On allait boire une de ses mixtures ?
"Saké Kawasemi Junmai Genshu venant d'Honshū, préfecture de Nagano, pas très loin de là où j'ai grandi..." J'avais attendu la suite, ne comprenant pas grand-chose ce qu'il avait dit. Puis, j'avais regardée la bouteille avant de comprendre que la bouteille et son contenue venant de là ou Ryan avait grandi. *Oh, un souvenir du petit Ryanounet ?* m'étais-je dit en répondant au sourire de Ryan. "J'ai pas mal bourlingué et je n'ai jamais rien bu de meilleur que de l'alcool fait à partir d'une bonne eau glacée des montagnes !" Ah, c'était donc de l'alcool ? Je me souvenais très bien de toutes ses bières que mon père buvait. Mais, si Ryan voulait nous le faire goûter, soit !

"Je vais me répéter, mais je pense que tous ensemble vous pouvez devenir les idéaux de votre génération si vous parvenez à pleinement maitriser votre potentiel !" Il semblait tellement déterminé, tellement convaincu... Et si on le décevait ? J'avais doucement secoué la tête avant d'imiter Ryan. J'avais la coupe c'était élevé dans les airs avant que je ne la prenne entre les doigts. C'était bizarre la façon dont on devait tenir ses coupes ... "Echanger ces coupes a valeur de serment ! La promesse que je vous aiderai du mieux que je le peux dans le temps qui m'est imparti pour vous permettre de devenir ce que vous souhaitez être !" Ses paroles étaient magnifiques. Elles m'avaient profondément touchée au point où j'en avais les larmes aux yeux.
"Au commencement de votre voyage, my childs !"

"Ryan... Je te suivrai quoi que tu fasses. J'ai une entière confiance en toi. Je n'ai jamais bu d'alcool... mais, si tu me le donnes, le bois sans hésiter. Tu dis que nous pouvons devenir les idéaux de notre génération... Pour moi, tu es la mienne. Je t'admire plus que n'importe qui et ta promesse me fait chaud au coeur. Pour moi, tu es immortel et ça ne changera jamais. Je te promet de tout faire pour devenir ne serait ce qu'une fraction du héros que tu es pour moi." Sur ses paroles sorti sans filtre, j'avais vidé la petite coupe. J'avais tout avalée d'un trait, mais... J'avais tout de suite toussé avant de me pencher en avant pour ... Je ne sais quelle raison... J'avais lâchée la coupe qui était resté dans les airs avant de me jeter sur Ryan. Je lui avais fait le câlin que j'avais voulu lui faire quelques minutes plus tôt. "Ton alcool est bon, mais... Il me faudra peut-être du temps pour pouvoir le boire correctement... On recommencera... dans quelque temps ?" Je lui avais fait un clin d'oeil voulant dire que ce n'était pas pour tout de suite, sauf cas exceptionnel. "Ce n'est pas mauvais..." dit Alaya alors qu'elle grimaçait. Sed, qui n'était pas mieux, gloussa en essayant de regarder Alaya. Kaylan et Ruben essayaient de se montrer valeureux en ne toussent pas. Kaylan était rouge pendant que Ruben supportait étonnement bien l'alcool ... Il jouait les forts alors que j'étais sûr qu'il avait envie de faire la même chose que nous."Oui, on te suivra et on ne te décevra pas. On deviendra les meilleurs, on travaillera ensemble. Et je compte bien avoir mes lettres d'amour plus tard !" avait-il dit en me regardant. Je lui avais jetée un regard un regard noir. "Ne recommence pas avec tes lettres ! Tu as déjà mon numéro de téléphone, tu devrais t'estimer heureux !" avais-je dit d'un ton glacial. "Oh, du calme Allison... Je n'ai plus le droit de rigoler ?" Pour toute réponse, j'avais grognée en lui tournant le dos. Kaylan avait rigolé en nous regardant. "En tout cas, on s'amuse avec vous !" "C'est pour ça qu'on doit rester ensemble ![/b][/color]" "Je suis tout à fait d'accord" avait-dit Alaya en regardant Kaylan avec un petit sourire. J'avais baissée la tête, l'air triste... "Ryan, je n'ai pas envie de rentrer chez moi... Je suis bien avec toi. Je peux rester ?" Je savais pertinemment la réponse "Je sais que c'est non... mais bon..." "Si tu as besoin de quelque chose, tu peux m'appeler, tu sais..." Ruben m'avait donné son numéro. Mais ce n'était pas Ruben que je voulais avec moi, c'était Ryan. Il était mon héros... "Je te remercie Ruben, c'est gentil." J'avais posée une main sur son épaule avant d'essayer de m'asseoir, chose qui se solda par moi, en tailleur, lévitant au-dessus du sol. "J'aime beaucoup ta maison, Ryan. Mais, ta décoration est ... à revoir, pas vrai Maestro ?" Sans que je sache si le chat m'avait compris ou pas, il s'était mis à miauler. "Ryan, on fait quoi ? Est-ce qu'on doit rentrer ?"


b l a c k f i s h
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 7 Sep 2018 - 22:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pas besoin de promettre qu’il reprendraient tantôt l’entrainement ensemble. Ryan n’entendait pas abandonner ses petits protégés ! Cet échange des Sakazuki dans une parodie de cérémonie qui n’était pourtant pas dénuée de force suffisait à démontrer tout l’attachement qu’il pouvait porter à cette association nouvelle. Aussi serein que son bras était dénué de tout tremblement, notre légionnaire en civil s’apprêtait à tremper ses lèvres dans la flasque évasée quand les propos de de Lily le cueillirent.

Sans voix, il adressa de grands yeux ronds à sa jeune disciple alors qu’une émotion particulière passait dans tout son corps et le nimbait d’une chaleur terriblement réconfortante. Des années auparavant, Ryan s’était embarqué dans la Légion avec l’espoir de voir se développer un fan club de ses exploits. Peu à peu, il s’était rendu compte de la stupidité de son aspiration et avait fini par laisser s’effriter son égo pour se contenter de faire son boulot. Les lauriers n’étaient pas venus pour autant. Sans aller jusqu’à affirmer que Ryan eut alors aimé avoir des fans, il aurait au moins apprécié que quelqu’un se rende compte de tout ce qu’il faisait…

Merci, Lily my girl, songea notre homme que la confession avait particulièrement touché. Ses yeux étaient légèrement embués et son cœur battait fort dans sa poitrine. S’il faisait tout pour ne pas laisser trop apparaitre son émotion, notre homme se fendit tout d’un même d’un sourire sincère avant d’avancer : "Si tu m’admires tant, alors je dois continuer à être un super Héros !" Une promesse faite à lui-même. Celle de ne jamais décevoir la jeune fille qui avait placé sa confiance en lui. Ryan se faisait, une nouvelle fois, la promesse d’enfin devenir le héros que le monde attendait de lui. Dans son esprit, le portrait de Prétorien passa fugacement et il n’en étira qu’un sourire plus déterminé encore !

Puis, Ryan leva haut son bras et vida sa coupe en fermant les yeux. Un choc manqua de lui faire recracher tout le contenu dans un panacha semblable à celui d’une baleine. Il nota rapidement que la petite silhouette était celle d’Allison et, même s’il n’était pas franchement à l’aise dans l’exercice, lui offrit une petite étreinte réconfortante. Son geste comme ses mots le touchaient bien plus qu’il ne pouvait bien l’admettre. A lui d’être à la hauteur de cette admiration désormais !

"Hé… Un jour prochain vous ne pourrez plus vous en passer…" Philosopha notre homme sur cet alcool après qu’il n’eut été délivrée de l’étreinte de sa petite protégée. Il eut un regard tendre pour tous ces jeunes gens qui s’amusaient, se rabrouaient, se liaient… Ils avaient pour eux l’insouciance de la jeunesse et le champs libre du futur, de la découverte… Pour eux tous, il éprouvait une affection sincère et trouver dans leur compagnie un plaisir quasi paternel lui procurait quelque chose qui avait longtemps rythmé sa vie par son absence : une famille !

Croisant les bras sur son torse musculeux, Ryan se complaisait dans la vision de ses disciples et dans les éclats qu’entrainaient leurs échanges. Que ce soit l’assurance séductrice de Ruben, le caractère effacé de d’Alaya, la timidité de Kaylan ou la fougue intarissable de Sed… Ils formaient ensemble tout ce qu’il aurait aimé pouvoir vivre il y a de cela des années. Qu’ils se lient et notre homme chercherait à les préserver par tous les moyens qu’il lui était donné d’employer !

"Hum…" Murmura notre homme en levant les yeux au plafond, comme plongé dans une réflexion intense. "J’imagine que vous pouvez crécher ici si c’est vraiment trop galère pour vous de rentrer… !" Le coup de tonnerre ! Bon, il ne partagerait son lit avec personne, mais son canapé était assez confortable et il avait un futon qui trainait par-là, au cas où… "Tant que vous vous faites pas disputer si vous rentrez uniquement demain matin !" Il eut un sourire. Après tout, il ne se substituera jamais à leurs parents. Tout juste ferait il office de grand-frère pour eux !

"Je crois que je vais rentrer…" Indiqua Alaya de sa voix douce qui semblait un peu désolée. "Il faut que je sois là pour mes frères et sœurs le matin…" L’inconvénient de tenir sa position dans une large fratrie où la famille avait une très grande importance. Ryan comprenait et ne lui en tenait pas rigueur, se préparant même à faire une proposition que Kaylan faucha sous son pied : "Je te raccompagne si tu veux… Il faut que je rentre aussi sans quoi on va s’inquiéter chez moi." Notre homme eut un léger sourire à l’idée de les voir ainsi se rapprocher. Les deux autres camarades ne manifestèrent aucune envie de quitter les lieux et vu qu’Allison avait formulé le souhait appuyé de rester, ils termineraient donc en quatuor ici !

Avec la certitude de vois ces deux éléments rejoindre tantôt les autres pour un develloppement de relation qui se ferait fameux dans le temps, Ryan sortit son portable de poche et commanda à tous d’en faire de même pour un dernier point. Son écran de téléphone –où se côtoyaient des applications aussi diverses que Pokémon Go et Yahoo Fantasy Sport- visible par tous, notre homme ouvrit WhatsApp.

"Balancez tous vos numéros que je vous invite dans cette conversation…" Un groupe propre à eux six où ils pourraient échanger sur tout et rien comme convenir de leurs retrouvailles mais pour lequel Ryan détectait un potentiel particulier qu’il dévoilait désormais : "Vous m’écoutez bien : je vous connais tous assez bien pour savoir que c’est inutile de vous dire de ne pas faire de bêtises ensemble. " Parce qu’il avait déjà la certitude qu’ils outrepasseraient ses commandement et se lanceraient ensemble dans des défis qui pourraient bien les mettre en danger. Alors autant prendre des précautions : "Dans l’hypothèse où vous vous retrouverez un jour dans une situation qui vous échappe ou face à un danger bien trop important, vous le signalez ici en m’indiquant où ça se trouve. Peu importe où je serai, je débarquerai… !" Il n’avait vraiment pas envie qu’ils se grisent par l’exploration de leurs capacités et qu’ils se trouvent confrontés à un obstacle insurmontable terminant tragiquement leur collaboration naissante. "C’est bien compris, my childs ?" Une question ayant valeur de confirmation et au travers de laquelle Ryan entendait sceller le fait d’être leur filet de sécurité.

Finalement, Kaylan et Alaya finirent par prendre congé. L’appartement retrouva un peu de calme mais quelque chose indiqua à Ryan que ses derniers protégés ne semblaient pas franchement disposés à dormir tout de suite. "Mario Kart ?" Questionna-t-il doucement avec l’idée d’en jouer une partie où il ferait bon s’hurler dessus, voir même utiliser ses pouvoirs pour prendre l’avantage. "Je prends Yoshi !" Devança-t-il avec aplomb. Et dire que ce n’était là que la conclusion de leur première aventure passée ensemble !
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 24 Sep 2018 - 21:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
"Smells Like Team Spirit !"



Je ne voulais pas forcement flatter l'égo de Ryan en disant tout cela. Je voulais qu'il sache ce que je pensais, ce que je ressentais. J'étais fière d'être une des protégées de Ryan. Fière qu'il ai vu quelque chose en moi et surtout qu'il veuille m'aider à m'améliorer. Je savais que je pouvais toujours compter sur lui et il était aussi évident qu'il pouvait compter sur moi. Même si je savais pertinemment qu'il allait vouloir me protéger alors que, parfois, c'était à nous de le protéger.

Après avoir parlée, j'avais vu les yeux de Ryan, que je fixais, s'embrumer très légèrement. Je savais que je l'avais touchée, mais, il n'était pas facile de faire sortir les sentiments de cet homme. J'espérais, peut-être futilement, qu'un jour il m'en parlerait.
J'avais répondu à son sourire, les larmes aux yeux. J'avais presque oubliée les autres dans la pièce... " Si tu m'admires tant, alors je dois continuer à être un super Héros !" "Tu l'as toujours été, je ne vois pas pourquoi ça changerai." avais-je dit avec un sourire. Puis, j'avais fini par ne plus résister à cette envie de lui sauté au cou. Je savais très bien qu'il n'était pas à l'aise avec ça, mais, je m'en fichais. Peut-être qu'un jour il s'y ferait ? Je n'avais pas décidé d'arrêter, loin de la ! Mais ... J'avais peut-être mal choisi mon moment... Peu après qu'il ai bu son ... verre ? Ou tasse, peu importe. Je m'étais lancée sur Ryan pour le prendre dans mes bras. Bon une petite partie de lui, vu la carrure de l'homme, j'étais loin de pouvoir rivaliser ! J'étais sûr qu'il recommencerait sa "tape de réconfort" comme il le faisait à chaque fois mais, cette fois si, j'avais eu le droit à une étreinte. Heureuse, j'avais encore plus resserrée mes bras pour lui faire comprendre que j'étais contente. Puis, j'avais doucement dis à son oreille "Un jour tu t'y habituera peut-être !" Puis, rigolant doucement, j'avais relâchée mes bras pour me mettre à côté de lui.


" Hé… Un jour prochain vous ne pourrez plus vous en passer…" J'avais regardée la bouteille avec un petit air pas très convaincu. "D'accord, mais que si c'est avec toi ! Ça sera la boisson spéciale Ryanounet !" avais-je dit en lui tirant la langue. Il détestait ça et j'adorais l'embêter ! Penant que Sed s'était mit à danser sur place en chantant sur un air inconnu le surnom que j'avais donné à notre mentor, j'avais observée Ryan qui nous regardaient les uns les autres. Je m'étais mise à en faire de même avant d'essayer quelque chose qui n'allait peut-être pas très apprécié de Ryan... Je m'étais mise à essayer de lire ce qu'il pensait. Je n'avais jamais fait ça. Je ne savais même pas si c'était possible ... J'arrivais à parler... Pourquoi pas à lire ! L'entrprise c'était montré plus compliqué que prévu et tout ce que j'en avais tiré c'était le mot "famille". Je ne savais même pas si il m'avait senti ou entendu... Je ne savais même pas le rapport avec tout cela... Sa famille ou celle qu'il s'était maintenant construite ?
" Hum… J'imagine que vous pouvez crécher ici si c'est vraiment trop galère pour vous de rentrer… !" J'avais ouvert grand les yeux de stupeur. "Tant que vous vous faites pas disputer si vous rentrez uniquement demain matin !"


J'avais sautée sur place mais, avant que j'ai eu le temps de dire quelque chose, Alaya ouvrit la bouche. "Je crois que je vais rentrer…" Indiqua-elle de sa voix "Il faut que je sois là pour mes frères et sœurs le matin…" "Je te raccompagne si tu veux… Il faut que je rentre aussi sans quoi on va s'inquiéter chez moi." J'avais regardée les autres mais, ils ne semblaient pas vouloir partir. "Et vous deux, vous restez ? Moi en tout cas oui ! Je louperai ça pour rien au monde !" Sed fit un oui de la tête avec un sourire, les yeux fixés sur la consol. Ruben me regardait avec un sourire avant de me dire :"Je reste aussi." ! Je ne savais pas si j'étais contente qu'ils restent ou pas ... Peut-être ... "C'est dommage que vous ne restez pas ! On se serait bien amusé tout ensemble ! On le fera une fois hein ? En tout cas, rentrez bien et faites attention à vous !" avais-je dit alors qu'Alaya me fit un sourire en me faisant oui de la tête. Puis, Ryan sorti son téléphone : " Balancez tous vos numéros que je vous invite dans cette conversation…"

"Tu as déjà le mien !" " Vous m'écoutez bien : je vous connais tous assez bien pour savoir que c'est inutile de vous dire de ne pas faire de bêtises ensemble." J'avais doucement hochée de la tête en repensant à l'invasion de la ville et à ses créatures volante. " Dans l'hypothèse où vous vous retrouverez un jour dans une situation qui vous échappe ou face à un danger bien trop important, vous le signalez ici en m'indiquant où ça se trouve. Peu importe où je serai, je débarquerai… ! C'est bien compris, my childs ?" "Tu veux dire ... si on est de nouveau attaqué par des bestioles volante ?" avais-je dit en souriant, sachant parfaitement que je ne faisais que rapeller à Ryan que j'avais déjà déobéi avant même qu'il donne les consignes.

Puis, Alaya et Kaylan finirent par partir, non sans un câlin de ma part. Je m'étais retournée vers Ryan pour savoir ce qu'il voulait faire. Les mains sur les hanches, je l'avais regardée avec un sourire, attendant qu'il dise quelque chose." Mario Kart ?" "Enfin un bon jeu que je connais !" " Je prends Yoshi !" "Moi je prends Bowser !" Sed, enjoué, avait prit Toad et Ruben, Mario. On s'était mit côte à côte, moi entre Ruben et Ryan. On avait lancé une course, pas vraiment celle que voulait Ryan mais … J'avais tout doucement changer de course avant que Ryan clic que “OK”. On était parti pour la coupe Champignon et comme première course, on avait le Circuit Peach !

Je vais vous rétamer ! Sed ! Je vais prendre la revanche !” “Ah ah ! J't'crois ! Tu verras, c'est moi qui va gagner !” Sans le regarder, la manette de Sed s'envola pour être juste assez haut pour qu'il le touche du bout des doigts. “Eh ! C'est pas du jeu ! Rends la moi !” Après avoir pouffé de rire, j'avais rendu la manette à Sed, avant de jouer des tours à Ryan et Ruben. Comment ? Eh bien … Au départ de la course, une fois les feux devenu vert, leurs manettes avaient volé de leurs mains. J'étais partie en première place en éclatant de rire. Un grand coup de coude dans les côtes m'avait pliée en deux, laissant Bowser sur le côté de la route. “Aie ! Mais pourquoi ?! Je ne t'ai pas fait mal moi !” “Désolé Allison, j'attaque avec les armes que j'ai…” “Oh tu vas voir toi !” Aussitôt dit, aussitôt fait ! J'avais fait rebondir sa manette sur ses jambes (avec ses mains toujours dessus) jusqu'à ce qu'il pousse un cri. “Nah !” Puis, pour éviter un nouveau coup, je m'étais mise à léviter au-dessus d'eux, à la limite du cable. “Non non ! Tu restes là toi !” avait-il dit en m'attrapant le genou pour revenir sur le sol. “Meh” avais-je fait, l'air blasée. “Oh ça va aller ! Promis j't'fais plus mal !” avait-il dit en me donnant un petit coup de tête.


b l a c k f i s h
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Smells Like Team Spirit !
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_6Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_8


Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_1Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_2bisSmells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_6Smells Like Team Spirit ! - Page 2 Categorie2_8

Sauter vers: