Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Bouton_vote
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_1Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_2bisBraquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

Braquage à l'américaine ▬ libre

 
Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 0:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Deux choses.

D’abord, la bonne nouvelle. Barrett n’eut pas à se sentir comme un animal abandonné par des monstres sur le bord de la route. A défaut de lui proposer un travail d’équipe soudé par une franche camaraderie, le super accepta de l’inclure dans ses projets de fuite. Il y avait de quoi faire le V de la victoire dans sa tête. Mais bien vite, la mauvaise nouvelle arriva. Celle qui lui disait que le « plan » qui l’attendait le menait droit sous une cascade de balles. Il avait beau connaître le film Matrix par-cœur, il n’avait pas encore appris à arrêter les balles d’un geste de la main. Barrett eut donc droit à un gros moment d’hésitation et de solitude et gratifia son compagnon d’infortune d’un regard franchement surpris et non dépourvu de peur.

Cependant, c’était trop tard, l’heure était à l’action et le super, fidèle à son plan, s’élança. Le jeune Anderson, pris par la panique, fut retenu par une paralysie surprise dont il n’arrivait pas à sortir. Il voyait le super avançait, sans doute vers la sortie, mais n’arrivait pas à décoller les pieds du sol pour le suivre. Par contre, quand les balles se mirent à pleuvoir, son corps reprit le contrôle. En mode automatisme instinctif et pas forcément réfléchi Le linguiste s’empressa donc de se coller contre un mur du couloir où il était, évitant soigneusement d’emprunter la porte des escaliers, et se mit au sol en position fœtale, les bras sur la tête pour se protéger, mais surtout pour essayer de boucher ses oreilles. Comme si ne pas entendre les bruits allait faire disparaître le danger. Son esprit resta embué dans cette peur panique et incontrôlable pendant une durée impossible à déterminer. Peut-être deux secondes. Peut-être une minute. Et quand il rouvrit les yeux, il trouva plusieurs personnes en face de lui, braquant leurs armes sur lui. Mais il ne s’était pas fait tiré dessus. Pas encore en tout cas. Alors, lentement, il leva la tête pour mieux voir ce qui lui faisait face.

– Va rejoindre les autres voir ce qui se passe, ordonna un des hommes à un associé braqueur qui s’exécuta. Puis il s’adressa à Aaron. Toi. Ne bouge pas.
– J’allais venir me rendre, j’vous promets. Le temps imparti n’était pas encore…
– La ferme !

Pendant ce temps, les bruits ne s’arrêtaient pas. Les autres braqueurs avaient l’air d’en découdre encore avec le super. Barrett ne savait pas si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Il n’arrivait plus à réfléchir à grand-chose pour l’instant. Et cette confusion semblait en partie partagée par le chef des braqueurs qui se trouvait à présent en face d’un dilemme.

    Lancer de dés #1 :
    Réussite : Il décide de faire replier ses hommes.
    Échec: Il en envoie encore un peu plus régler le problème du fuyard

    Lancer de dés #2:
    Réussite : Il s’en prend à Barrett
    Échec: Il décide de suivre son plan


Son homme revint donner des nouvelles et apparemment, ils avaient des problèmes à rattraper l’autre. Agacé, celui qui semblait être le chef envoya une bonne partie des hommes qui restaient à cet étage en renfort, espérant régler vite fait la situation. Il ne fallait prendre aucun risque. Sans savoir de qui il s’agissait, ils ne pouvaient pas le laisser partir comme ça. Personne ne devait partir, d’ailleurs. Mais ils avaient déjà perdu tellement de temps à cause de ces problèmes et quelques uns de ses hommes étaient encore inconscients. Cela l’agaça au point d’avancer vers Barrett et de lui donner un bon coup de pied dans le ventre.

Le linguiste gémit de douleur avant de se mettre à tousser violemment pour essayer de retrouver son souffle. Heureusement, il n’y eut pas de second coup… A la place, une main l’attrapa par les cheveux et le força à se relever tandis qu’ils repartaient retrouver les autres otages. Un petit regroupement faciliterait les choses. Barrett suivait le mouvement aussi docilement que possible même s’il était encore incommodé par la douleur et aussi par cette prise sur sa tête. Le braqueur le relâcha tout de même… pour pointer une arme droit sur son front. Les autres otages retinrent leur souffle d’un même mouvement.

– Tu vas me dire tout ce que tu sais sur ce type et fissa !

La colère était bien présente dans sa voix, mais il semblait conserver son calme. C’était un équilibre paradoxal mais qui se tenait bien. Pour le moment.

– Je… je… je sais pas, je le connais pas… Je…

Il n’arrivait pas à réfléchir. Tous ses sens étaient concentrés sur cette arme, sur ce canon. Il entendit alors le braqueur triturer la sécurité de son pistolet.

– J’vous jure… c’était la première fois que je le voyais !
– Moi je le connais ! Je suis sa conseillère. Je sais qui il est.

Tout le monde tourna la tête vers celle qui venait de parler. Barrett aurait bien voulu faire de même mais avec l’arme contre sa tête, il préférait ne pas bouger. Pourtant, il reconnut la voix de cette femme qui leur avait faussé compagnie un peu plus tôt et il se demandait pourquoi elle avait pris la parole. Elle aussi se le demandait un peu… même si elle avait une idée derrière la tête. Du côté des braqueurs, le leader se dit qu’il pourrait peut-être se servir de cette femme et de ses informations pour faire gentiment revenir l’autre type. Il finit par baisser son arme et Barrett put retrouver un rythme cardiaque presque normal.
Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 0:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Barrett Anderson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 13:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Finalement, c'était plus compliqué que prévu de forcer le passage lorsque les escaliers étaient encombrés par des types armés ! Oh, la douleur ne le dérangeait pas et depuis qu'il avait développé son endurance, autant dire qu'il ne craignait pas que son insensibilité s'arrête tout à coup, mais même sans éprouver la souffrance inhérente à des blessures par balles, il ne pouvait pas avancer en écrasant tout le monde. L'espace d'un instant, Jay regretta de ne pas pouvoir se transformer en Monster Truck, songeant que la situation aurait été bien plus facile à régler, mais il allait devoir faire avec les moyens du bord. Bon, il y avait toujours la possibilité de taper dans le tas jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une bouillie sanguinolente – à près de mille tonnes de force, ce serait du gâteau – mais il craignait que le bâtiment ne soit bardé de caméras et qu'en consultant les vidéos de surveillance, on se rende compte que Jay Lane, criminels en reconversion, n'avait pas hésité à tuer des types alors qu'il aurait pu faire profil bas pour que la situation se règle pacifiquement. Ça risquait de lui coûter cher, surtout auprès de l'UNISON et il n'avait aucune envie que tous ses efforts soient vains.

C'est pour cette raison qu'il cessa finalement de repousser les gars qui lui faisaient face alors que d'autres s'obstinaient à lui tirer dessus pour essayer de le descendre. De toute manière, même sans vidéo avec tout le sang qu'il devait perdre, un rapide test ADN permettrait de l'identifier en un claquement de doigts ! La situation se compliqua encore davantage lorsqu'il entendit d'autres bruits de pas dans son dos, signe qu'il allait très certainement être rejoint et que l'emmerdeur devait vraiment être un mollasson vu qu'il n'essayait même pas de le prévenir. Comprenant bien qu'il devait soit tuer ses adversaires, soit se rendre, Jay décida finalement d'opter pour la seconde option. Il n'allait pas perdre ses chances d'avoir un casier judiciaire vierge à cause d'emmerdeurs qui avaient décidé de braquer une banque où il se trouvait !

Levant la main tout en reculant d'un pas, le trentenaire fut presque étonné de les entendre cesser leurs coups de feu.

« Ok ! C'bon, j'arrête, j'me rends. »

Les hommes semblèrent hésiter, mais comme il ne faisait plus mine d'attaquer, ils se contentèrent de le menacer de leurs armes avant de lui faire signe de grimper les marches qu'il venait de dévaler et d'emprunter la porte pour rejoindre le reste du groupe. Bien sûr, il avait l'allure d'un type qui sortait des tranchées vu les trous et le sang qui maculaient ses vêtements, mais bon, il marchait encore, c'était la preuve qu'il n'était pas mort !

Pendant ce temps, l'emmerdeuse professionnelle avait largement eu le temps de renseigner les malfrats sur ce qu'ils désiraient savoir. Oh, elle ignorait les détails de sa vie bien entendu, mais comme elle s'occupait de ses affaires depuis quelques mois, elle avait largement eu le temps de faire le lien avec Charlie Lane, l'UNISON et toutes ces conneries, si tant est qu'elle s'y intéresse un minimum. Mais il restait la possibilité qu'elle le juge aussi trop inintéressant pour se renseigner sur lui. Ce serait bien la première fois que ça l'arrangerait !

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : elle ne sait rien.
    ÉCHEC : elle raconte tout.

    Lancer de dés #2 :
    RÉUSSITE : le type lui dit juste de s'asseoir.
    ÉCHEC : il essaye de le tuer.


Visiblement, la conseillère était aussi une grosse commère puisqu'elle avait eu l'occasion de se renseigner au maximum sur ce client bourru et elle put donc informer les malfrats de tous les détails. Forcément, lorsque le nom d'une avocate célèbre entra dans la danse et que l'UNISON fut citée, la tension monta d'un cran. Pourtant, Jay n'avait vraiment pas la dégaine d'un agent de cet organisme, il suffisait de le regarder deux secondes ! Cela ne sembla pas troubler le chef qui fut assez satisfait de voir ses gars débarquer avec l'emmerdeur en question. Il leur fit signe de le lâcher et de s'éloigner avant de s'adresser au texan.

« Tu croyais qu'on allait rater un mec qui collabore avec l'UNISON ? T'es là pour nous empêcher de faire ce qu'on veut c'est ça ? »
« Quoi, tu divagues mec, j'en ai rien à carrer d'vos affaires, j'veux juste me tirer. »

Sauf que le « mec » n'en avait rien à faire, il leva son arme de poing vers le crâne du texan qui n'eut pas l'occasion de plaindre une nouvelle fois sa cause avant que l'autre n'appuie sur la gâchette. Le bruit résonna horriblement et Jay s'écroula sur le moment, fort heureusement son pouvoir de survie l'empêcha de crever sur-le-champ. Au lieu de cela, sa capacité lui permit de rester en vie suffisamment longtemps pour que sa régénération ne prenne le relais et ne lui permette de se remettre d'aplomb. Mais en attendant, une balle dans le crâne ça vous perturbait un homme, même avec une insensibilité activée !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 13:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jay Lane' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 16:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Comme on ne s’ennuyait jamais pendant un braquage, un nouvel évènement arriva : ils avaient retrouvé et ramené le super en fuite. Barrett leva la tête vers lui avec de gros yeux surpris. Ils avaient réussi à le ratrap… attendez, il était quand même bien couvert de sang là. Est-ce que… mais non, il n’avait pas l’air blessé. En tout cas il marchait tout à fait normalement. Mais c’était quoi son pouvoir à celui-là ? Finalement, il fut plus impressionné et curieux qu’inquiet ou déçu de voir que les braqueurs avaient mit la main sur lui. D’abord, eh bien s’il avait réussi à s’enfuir, tant mieux pour lui, ensuite qu’il soit encore libre de ses mouvements à l’intérieur ou dehors, cela aurait sans doute été bénéfique pour les otages. Même rien qu’un tout petit peu.

A cela s’ajoutaient les informations données par cette conseillère financière qui franchement aurait pu garder le secret professionnel. Ce monsieur Lane avait l’air d’en avoir subi des dures. Evidemment, Barrett avait suivi l’affaire de la célèbre Charlie Lane de loin et avait été peiné par sa mort brutale. Il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir de la compassion pour son jeune frère à présent. Même si celui-ci n’avait pas l’air d’être un enfant de cœur. Aussi, il suivit l’échange entre Lane et le braqueur avec une certaine tension jusqu’à ce qu’un coup de feu soit tiré et le fasse sursauter. Les yeux grands ouverts, une expression d’horreur sur le visage, l’analyste vit le corps de cet homme tomber sous l’impact. Inerte. Quoique non car quelques spasmes subsistèrent. Vestiges nerveux de ce corps désormais sans vie. Malgré son état de choc, il réagit quand le tireur reprit la parole pour s’adresser à tout le monde. Et peut-être un peu plus particulièrement à lui.

– J’espère que ça servira de leçon à tous ceux qui auraient envie de nous faire perdre du temps.

Personne ne dit rien. Même la balance en talons hauts dont le bec serait sans doute définitivement cloué pour le reste de ce cauchemar.

[Espagnol] – Allez, on reprend et on se dépêche ! Il ne nous reste plus beaucoup de temps. Le premier qui se lève sans permission, vous lui tirez dans le genoux.

Il était persuadé que cet exemple suffirait à calmer tout le monde. Quant au cas de Barrett, le braqueur semblait satisfait de la situation actuelle. Il s’était bien défoulé en le frappant et surtout, le garçon n’avait pas brutalisé ses hommes, ça se voyait rien qu’à sa tête. Aucune raison d’être aussi définitif avec lui… Mais le concerné se doutait bien que s’ils apprenaient que lui travaillait vraiment pour l’UNISON (quoique, il ne connaissait pas tout le monde, c’était possible que Lane en fît partie) alors les choses finiraient mal pour lui. Mais tant qu’il se tenait à carreau, tout devrait bien se passer. A moins que… Lentement, il tourna la tête pour chercher quelqu’un parmi les autres otages, il finit par le trouver : son conseiller à lui. Barrett remarqua alors qu’il le regardait avec insistance. Le jeune homme se mordit la lèvre inférieure.

    Lancer de dés #1 :
    Réussite : Le conseiller ne tente rien, préférant se montrer prudent
    Échec: Il s’approche de Barrett et attire l’attention sur lui

    Lancer de dés #2 :
    Réussite : Dehors, la police est arrivée et s’apprête à intervenir
    Échec: La police est là mais décide d’attendre encore

    Lancer de dés #3 :
    Réussite : Un Super héros débarque à la rescousse
    Échec: Aucune cavalerie en vue

    PNJ du Hasard (si réussite en #3) :


Et il sembla que le conseiller voulait l’approcher, sans doute pris par un besoin imminent de lui parler de ses finances. Barrett le vit, horrifié, s’avancer aussi discrètement que possible vers lui. Le jeune homme tentait de lui faire comprendre du regard qu’il ne fallait pas qu’il vienne mais c’était peine perdu. Cet employé savait quel était son métier et il pensait qu’en tant que membre de l’UNISON, monsieur Anderson saurait peut-être résoudre cette situation épineuse ou au moins apporter un brin d’espoir.

– Vous… vous pensez que vos collègues peuvent venir nous sauver ? demanda-t-il en chuchotant.
– Chut, vous allez nous faire remarquer.
– Mais vous travaillez pour l’UNISON.
– Hey là, de quoi vous parlez, vous deux ? lança un des braqueurs qui aurait juré avoir entendu le mot UNISON.

Cette fois, Barrett crut que sa dernière heure était arrivée pour de bon. C’était trop tard. Trop tard pour s’échapper des projecteurs. Trop tard pour que la police arrive, d’ailleurs, les forces de l’ordre venaient tout juste d’arriver et de décider qu’elles n’en savaient pas suffisamment pour intervenir. Trop tard pour qu’un héros vienne les…

PAF !

Le braqueur qui s’était avancé vers Barrett tomba comme une masse, assommé par un projectile qui virevoltait encore dans les airs. Un autre braqueur s’approcha aussitôt, pointant son arme directement sur les otages, sans discuter, mais il fut aussitôt désarmé par un nouveau projectile qui finit par tomber à côté de la conseillère de feu monsieur Lane. Il s’agissait un boomerang. Apparemment, un héros était en train de les secourir. C’était là ce que tout le monde pensait à présent, otage comme braqueur, et tous cherchaient le nouveau venu du regard. Tous sauf Barrett car quelque chose avait attiré le sien ailleurs : il aurait juré voir le cadavre de Jay Lane respirer.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 14 Jan 2017 - 16:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Barrett Anderson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#4 'Rencontre Héroïque' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 154359justicier
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 15 Jan 2017 - 12:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C'était assez étrange de vivre la régénération de son propre cerveau ! Jay n'avait encore jamais expérimenté ce pouvoir, s'il savait qu'il l'avait c'était simplement parce que Varric, le spécialiste en anatomie du groupe, avait fait quelques expérimentations sur son sang et avait découvert que sa mutation semblait lui offrir cette possibilité. Bien sûr, ce n'était pas absolument certain, Varric n'était pas spécialisé en recherche sur l'ADN des méta-humains, mais il venait d'en avoir la preuve en direct puisqu'il n'était pas totalement mort alors qu'il s'était ramassé une balle en pleine tête.

Les sons autour de lui étaient étouffés et il sentait quelque chose dans son crâne qui semblait bouger. La douleur était neutralisée par son pouvoir, mais cela ne l'empêchait pas de sentir une forme de pression qui lui troublait la vue, l'obligeant à fermer les paupières. Des bruits atténués lui parvenaient malgré tout, il ne savait pas vraiment ce qui se passait avec les autres otages et pour être honnête, il s'en fichait pas mal ! Ce n'est qu'après un moment qui lui sembla durer une éternité que le texan commença à reprendre le contrôle de la situation. Il put fermer sa main, puis ouvrir à nouveau les yeux avant de tourner légèrement la tête. Ses sens lui revenaient petit-à-petit et bientôt, il put ouvrir les yeux et jeter un coup d’œil du côté des otages.

C'était un peu la foire visiblement ! Il lui fallut quelques secondes de plus pour qu'un léger bruit métallique se fasse entendre à côté de son crâne et en tournant la tête, il vit la balle qui avait servi à lui ravager le cerveau qui trônait au milieu d'une flaque de sang assez large. Super ! À ce rythme-là, il n'allait plus avoir la moindre goutte de sang dans l'organisme !

Lorsqu'il se redressa pour se mettre à genoux, Jay porta la main à son crâne pour constater qu'il était aussi intact que quelques minutes plus tôt. Tant mieux, il allait en avoir besoin pour la suite du programme ! En se hissant sur ses pieds, le trentenaire constata que les autres otages étaient visiblement intéressés par les environs comme s'ils cherchaient quelque chose du regard, puis repéra plusieurs braqueurs qui semblaient avoir été neutralisés. L'arrivée de la Légion des Étoiles ? Pitié... pourquoi est-ce qu'il n'avait pas eu le temps de se tirer avant ? Fronçant les sourcils, il se demanda combien de temps s'était écoulé avant qu'il ne se redresse, puis avisa le mec qui l'avait lâchement abandonné dans l'escalier avant qu'ils ne soient pris en otage. Emmerdeur. Se rapprochant de lui en profitant du bordel présent dans la salle à ce moment, il l'interpella :

« J'pensais qu't'avais été tué vu qu't'as disparu dans l'escalier. »

Vous le sentiez le reproche ? Pour une fois qu'il faisait preuve d'un peu de tact.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : personne ne les voit.
    ÉCHEC : un braqueur décide de les prendre en otage.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : Jay le neutralise.
    ÉCHEC : le héros le fait.


Visiblement, la poisse semblait de leur côté, ou du moins de son côté puisqu'ils furent la proie d'un des braqueurs qui se précipita vers eux, estimant qu'ils feraient d'excellents otages ou boucliers humains ! Passant derrière l'autre mec, il glissa son bras autour du cou du gamin et plaqua le canon ce son arme sur son crâne.

« Bougez pas, vous allez me servir de bouclier ou je vous bute ! »
« Te gêne pas. »

Bon, peut-être que celui-là n'allait pas réussir à se remettre d'aplomb s'il se prenait une balle dans le cerveau ? Il soupira légèrement alors que le braqueur semblait on ne peut plus anxieux, regardant partout autour d'eux afin d'essayer de localiser le héros qui se cachait quelque part dans le coin. Manque de bol pour lui, il n'était pas assez doué pour échapper à un homme aussi entraîné puisqu'un nouveau boomerang apparut, percutant l'homme en plein dans le crâne, le mettant hors d'état. Les braqueurs restant s'éloignèrent soudain, embarquant quelques civils pour garder une monnaie d'échange et empruntant l'escalier pour se trouver un autre endroit où se planquer. La voie libérée, le héros fit bientôt son entrée en fanfares, attendant certainement les éloges des malheureux qu'il avait sauvés !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Jan 2017 - 12:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jay Lane' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 15 Jan 2017 - 15:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cette scène avait au moins le mérite d’aider Barrett à oublier le bourbier dans lequel il se trouvait. Les yeux ronds, il observa e corps s’animer et reprendre vie de seconde en seconde. Si bien qu’il perdit le compte des lancers de boomerangs qui fusaient au dessus de leur tête et tout contre celle de braqueurs à portée de tir. C’était aussi le spectacle le plus perturbant auquel il ait jamais assisté et, s’il n’était pas du genre à avoir l’estomac solide, il aurait sans doute rendu le contenu de son dernier repas. D’ailleurs, ceux qui, à côté de lui, avaient remarqué ce phénomène perdaient peu à peu leurs couleurs. Autant, un braquage armé, leurs esprits pouvaient facilement le concevoir et même en comprendre à peu près la logique, autant un évènement surnaturel de cette ampleur, semblable à un acte divin ou démoniaque, ça leur échappait complètement. On entendit même la conseillère du ressuscité pousser un faible et long gémissement. Quant à celui qui n’était plus un cadavre, ma foi, il semblait avoir récupéré toutes ses facultés mentales. Pour quelqu’un qui venait de recevoir une petite dose de plomb dans la cervelle, c’était impressionnant.

– Je, heu… je n’ai pas réussi à vous suivre… avoua-t-il toujours avec des yeux ronds. Pour le coup il était moins embarrassé par son manque de courage passé que surpris par ce qu’il voyait Vous, hum… vous allez bien ? demanda-t-il avec sollicitude comme s’il s’attendait à le voir tomber raide au moindre coup de vent.

Sauf que bien vite, un nouvel évènement attira son attention. Normal, il en était au centre : un braqueur se jeta sur lui, glissa un bras autour de son cou pour l’immobiliser et pointa son arme contre sa tempe. Il y avait longtemps. Barrett se retrouva donc incapable de bouger et même de parler, déjà bien assez en difficulté pour respirer comme ça. Ses yeux s’écarquillèrent d’horreur lorsqu’il entendit le super autoriser son tortionnaire à tirer. Il croyait quoi ? Que lui aussi allait se remettre d’une balle dans la tête ? Mais Barrett n’alla pas retrouver son Créateur sur le champ car le héros aux boomerangs vint à la rescousse en assommant le braqueur. Et un traducteur libéré, un ! Il resta debout là où il se trouvait, tout tremblant mais debout. C’était un miracle que sa vessie n’ait pas lâché.

Pendant ce temps, les braqueurs quittaient les lieux, avec quelques otages pour faire bonne mesure. Leur sauveur aux boomerangs en profita pour apparaître.

– Merci… déclara Barrett qui supposait devoir dire quelque chose.

    Lancer de dés #1 :
    Réussite : C’est un pro et il sait ce qu’il fait
    Échec: C’est un amateur

    Lancer de dés #2 (si échec en #1) :
    Réussite : Il va secourir les autres otages
    Échec: Il reste et s’intéresse au cas de Jay


Barrett ne put s’empêcher d’évaluer le héros. Son costume était manifestement fait maison et il n’avait pas l’air très expérimenté. Quant à son nom de Super héros… eh bien l’analyste ne le connaissait pas. Pourtant, même s’il n’était pas un fanatique des héros, il s’intéressait un minimum aux actualités et aux faits divers. Sa super mémoire lui suffisait à enregistrer les noms qu’il y croisait mais aucun ne semblait correspondre à la description de ce personnage. On pouvait y voir des référence à un ou deux veilleurs nocturnes mais sans plus. Le muté n’aurait pas été surpris d’apprendre qu’il s’agissait d’un adolescent.

– Tout le monde va bien ? lança le héros qui se tenait bien droit, l’allure fière. Une pose de héros qu’il avait dû soigneusement préparer dans sa chambre, devant le miroir.

Quelques hochements de tête et murmures timides lui servirent de réponse.

– Ne vous inquiétez pas. Tout ira bien maintenant. La police n’aura aucun mal à attraper les autres. Mais… vous êtes blessé !? s’exclama-t-il en voyant tout le sang qu’il y avait autour de Jay Lane.

Sans transition, il s’approcha de celui qui avait survécu. Forcément, à ce moment, il y en avait une qui se dit qu’elle devait sortir une réplique.

– C’est Jay Lane, il a pris une balle en pleine tête… Puis il a failli faire tuer ce jeune homme…

A coup sûr, cette femme avait été le genre d’ado à faire des coups de pute au lycée.

– Pas exactement, je crois que c’était une… stratégie ? intervint Barrett sans trop savoir pourquoi. Et sans savoir non plus s’il avait raison. En tout cas, il n’avait pas l’air sûr de lui.
– Je vois… vous êtes un super.

Et le héros se sentait super inspiré. Se fiant aux apparences et surtout à son instinct débutant, il s’avança et prit très peu subtilement une pose de combat, on voyait parfaitement une de ses mains s’emparer d’un de ses boomerangs.

– On a été trahi par ses complices, on dirait…
– Quoi ? Non mais c’est pas du tout ça. Il n’est pas avec les autres… D’ailleurs vous ne devriez pas aller aider ceux qu’ils ont encore en otage ? intervint Barrett qui trouvait que leur sauveur avait une drôle de façon de penser.
– Reculez tous, je sais ce que je fais.

S’il s’avait qu’il se laissait emportait par son excitation héroïque pleine d’adrénaline et qu’il n’avait pas pris le temps d’évaluer correctement la situation, alors oui, sans doute, il devait savoir ce qu’il faisait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 15 Jan 2017 - 15:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Barrett Anderson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 16 Jan 2017 - 11:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pas réussi à le suivre, Jay voulait bien le croire étant donné qu'il n'avait absolument pas cherché à lui faciliter la tâche, mais c'était dans sa nature de râler. Il devait le faire, même juste pour le principe ! Qui plus est, il se fichait pas mal d'être assisté dans sa fuite étant donné qu'il avait initialement prévu de se tirer d'ici vite fait bien fait et que c'était l'autre emmerdeuse qui l'avait retenu contre son gré. Enfin, en quelques sortes. Il avait donc superbement ignoré la remarque visant à savoir comment il allait – question légitime après ce qui venait de se passer – et la situation semblait en phase de s'arranger puisqu'un type fit son apparition. Sauf que ce n'était pas un type, mais plutôt un gamin qui devait encore trembler comme une feuille en pensant à son examen ou à son bal de fin d'études.
Super.

L'avantage, c'est que Jay pouvait se tirer d'ici sans avoir à se soucier des autres otages. Pas qu'il le faisait avant, mais il aurait l'air moins égoïste si jamais l'UNISON s'amusait à interroger les survivants, sauf s'ils crevaient tous et qu'il livrait sa version bien sûr, mais là il y avait encore les caméras. En bref, avec un héros, même naze, pour tout superviser, il pourrait se barrer l'esprit tranquille. Sauf que, pour une fois, le gus sembla s'inquiéter du sang qui maculait ses vêtements. Pourquoi est-ce que les gens se sentaient toujours obligés d'essayer de jouer les héros ? Bien sûr, l'autre emmerdeuse qui n'avait pas eu l'excellente idée de crever entre-temps, mit son grain de sel qui changea la donne. Il fronça les sourcils avant de lâcher quelques mots en réponse à l'accusation de faire tuer le gars.

« Si j'avais dit d'pas l'faire, ça aurait été pire. »

Pas besoin d'être un génie pour comprendre ça, bordel ! Avoir un point faible et le montrer aux autres, c'était comme de prendre le risque d'enfiler un manteau de fourrure au milieu d'un défilé de hippies. Bon, certes, Jay se fichait un peu de la vie de ce gars, mais ça ne l'empêchait pas de ne pas être un connard fini qui ne songeait qu'à faire crever les gens qui se présentaient à lui !

Malheureusement, il en faudrait un peu plus pour convaincre le type en collants qui commença à prendre une pose... bizarre en semblant croire qu'il était aussi un braqueur. Super. Ça faisait au moins cinq minutes qu'on ne l'avait pas pris pour un délinquant ! Enfin, pour une fois il avait quelqu'un de son côté puisque le fuyard des escaliers plaida en sa faveur, même s'il ne fut pas beaucoup plus écouté que le texan. Enfin, ce dernier n'avait encore rien dit, mais il savait déjà que ses arguments allaient être aussi utiles qu'un coup d'épée dans l'eau.
Fronçant à nouveau les sourcils, il répliqua :

« Déjà, j'te conseille d'ranger tes merdes s'tu veux pas qu'm'en serve pour t'les mettre où j'pense. » Menace qui faisait rarement son effet. « Ensuite, t'devrais p't'être ouvrir tes oreilles et arrêtez d'te la péter. J'suis pas un super, j'me balade pas avec des collants moulants comme toi, j'suis au courant qu'on est plus dans les années soixante. » Même s'il n'était pas sûr que c'était encore à la mode à cette époque-là ! « J'suis un méta-humain, s'pas pareil. Pis pour finir, j'm'amuse pas à braquer des banques, j'ai été convoqué ici et j'suis venu, c'est tout. » Il désigna sa conseillère. « Vu qu'la pétasse ici s'gêne pas pour l'ouvrir, elle pourra l'confirmer vu qu'c'est elle qui m'a convoqué. »
« Ça ne veut rien dire ! »

En fait si, ça voulait tout dire, mais Jay ne chercha même pas à protester, préférant attendre de voir comment l'autre crétin allait réagir.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : les braqueurs ne tentent rien.
    ÉCHEC : ils tentent quelque chose.

    Lancer de dés #2 :
    RÉUSSITE : le héros est convaincu.
    ÉCHEC : il reste buté.

    Lancer de dés #3 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : Jay peut partir.
    ÉCHEC : Jay ne peut pas.


Le type resta quelques instants silencieux, semblant hésiter sur la marche à suivre. Son regard alterna entre le type de l'escalier, le texan, puis la conseillère qui les dévisageait d'un air hostile. Finalement, après quelques instants il acquiesça d'un hochement de la tête.

« Mettons que je vous crois... »
« T'devrais, sinon t'vas perdre ton temps avec moi et j'compte pas t'aider. »

Au moins ça avait le mérite d'être clair ! Il avait de toute manière précisé qu'il n'était pas un super et qui ne comptait donc pas jouer au héros, surtout pour sauver des gens qu'il ne connaissait pas – déjà qu'il ne le faisait pas pour des individus qu'il fréquentait vaguement ! Pourtant, les choses se gâtèrent lorsque les hauts-parleurs se mirent à nouveau à grésiller avant que la voix du chef des braqueurs ne résonne :

« Bon, on va être rapides et clairs : si vous ne vous rendez pas tous et qu'on ne nous ouvre pas le coffre, on bute un à un tous les otages qu'on a. » Le héros les regarda d'un air perdu, Jay haussa les épaules.
« S'pas moi le héros. »

On ne le répèterait pas assez !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Jan 2017 - 11:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jay Lane' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 16 Jan 2017 - 17:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Barrett n’avait pas été certain que l’intervention ou la non intervention de monsieur Lane ait vraiment été faite pour l’aider à se dépêtrer de sa dernière mauvaise passe. Mais apparemment, c’était bien le cas. Et un point pour sa foi en la race humaine.

Ainsi, le jeune analyste qui fonctionnait plus volontiers sous le joug de la réflexion que de l’émotion était tout à fait prêt à accorder le bénéfice du doute à ce super malgré ses apparences très peu aimables. En l’occurrence, l’animal avait beau grogner, il n’avait encore mordu personne à part de braqueurs. Franchement c’était un plutôt bon bilan. De fait, il était plus que prêt à prendre la défense de cet homme qui venait de se faire accuser d’à peu près tous les maux juste parce qu’il était un peu (beaucoup) bourru et qu’il était imbibé de sang. Mais Barrett avait déjà regardé quelques épisodes de The Walking Dead et il savait que ces clichés n’étaient pas toujours avérés. En plus, il s’agissait de son propre sang ! Malheureusement, le concerné n’était pas très diplomate et si le fond de sa parole était sincère, la forme était beaucoup trop acérée pour inspirer la confiance. Le linguiste décida que c’était de son devoir moral d’essayer d’intervenir pour aider à démêler ce nœud.

– Hey, on sait que vous n’êtes pas un de leurs complices, d’accord ? le d’accord était surtout adressé au super qui avait tendance à tirer des conclusions super hâtivement Il en a assommés bien avant qu’ils l’attrapent. ajouta-t-il comme argument de défense.

Il n’était pas certain d’y êtes pour grand-chose, mais la situation se détendit un peu et personne du côté des otages ou du héros n’ajouta rien pour l’envenimer. C’était presque un succès en soi. Sauf que ça ne voulait pas dire qu’ils étaient encore tirés d’affaire. Les braqueurs prirent d’ailleurs soin de le leur rappeler en passant une petite annonce précisant qu’ils comptaient bien repartir avec ce qu’ils étaient venus chercher à la base, quitte à se débarrasser d’un ou de deux otages pour arriver à leurs fins. Barrett jeta immédiatement un coup d’œil vers le Super qui était venu les secourir. Il fut déçu de constater qu’il avait l’air aussi perdu que les autres. Quoique son inquiétude était sans doute plus dirigée sur l’aspect « échec de sa mission » que sur sa propre sécurité. C’était déjà ça. Pour sa part, Barrett sentit une boule de culpabilité se loger quelque part dans sa gorge. Il s’en voulait de n’avoir rien fait pour empêcher les braqueurs de traîner des otages avec eux. Une culpabilité qui ne semblait pas partager par beaucoup ici car la plupart de ceux qui restaient s'étaient éloignés, pour se cacher sans doute. Le jeune homme réfléchit à toute vitesse pour essayer de trouver quelque chose de constructif à faire…

    Stratégie #1 : Le portable subtilisé au braqueur
    Réussite : Il y trouve quelque chose d’utile pour arrêter les braqueurs
    Échec: Il y trouve seulement le numéro de leur chef

    Stratégie #2 : La parlotte (si échec en #1)
    Réussite : Le Super s’en sort bien
    Échec: Ça ne marche pas


Il repensa au portable qu’il avait piqué à un des types que Lane avait assommé. Aussitôt, le jeune muté le sortit de sa poche et le consulta pour essayer de trouver des idées. Tous les messages importants étaient en espagnol, les autres devaient toucher des sujets qui n’avaient rien à voir avec le casse. Le dernier message envoyé par le chef à tous ses hommes ne datait pas de plus de deux minutes. Barrett n’avait pas dû le sentir car il avait la tête ailleurs. Il y trouva un message qui disait à tout le groupe de se réunir à l’étage juste au dessus d’eux pour garder leur position. Il expliquait même très clairement combien de personnes devaient se poster vers quel accès. Il y avait là de quoi établir une jolie petite contre stratégie.

– Regardez ! lança le jeune Anderson tout excité Ils sont en train de se mettre en place.
– Qu’est-ce que c’est que ça ?
– Le portable d’un des hommes qui ont été neutralisés par ce monsieur, informa-t-il en désignant Jay.
– C’est en espagnol, je ne…
– Moi si, voilà ce que ça veut dire…

Il se lança alors dans une traduction expresse mais très précise du message. Le jeune Super semblait recevoir cette information de manière très positive, même s’il semblait hésiter encore un peu.

– C’est parfait ! Avec ça, je pourrais sans trop de problème les avoir par surprise… Mais ils auront sans doute le temps de blesser des otages… L’idéal serait d’avoir une diversion… il jeta un discret coup d’œil à Jay mais détourna aussitôt le regard.

Le héros avait son orgueil et il semblait refuser de demander un coup de main à quelqu’un qu’il venait tout juste d’accuser et qui, en retour, l’avait insulté. Barrett ne se posait pas tant de questions. Il se tourna vers le méta-humain et lui demanda :

– Monsieur Lane, est-ce que… il se souvint alors de tout ce que Jay avait dit depuis qu’il l’avait vu et se dit que son profil psychologique semblait définir la réponse à sa question à l’avance. Mais il devait essayer. Est-ce que vous pourriez nous donner un coup de main… s’il vous plait ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 16 Jan 2017 - 17:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 8
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 5471
ϟ Nombre de Messages RP : 5070
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Barrett Anderson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 576808Russite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 17 Jan 2017 - 11:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
C'était toujours aussi bizarre de voir des gens prendre votre défense, même si Jay imaginait que ce gars-là devait le faire avec n'importe qui et n'importe quoi. Une sorte de hippie qui écoutait Bob Marley – je sais que tu es fan de reggae – en fumant des joints dans sa camionnette décorée de fleurs et autres formes psychédéliques. Alors, Jay ne se formalisa pas de cette assistance inattendue et préféra rester silencieux pour se faire oublier un peu pendant que les deux autres bavardaient à propos du portable que mister reggae avait déniché quelques instants plus tôt. Sauf que ce n'était pas comme avec les ours : il ne suffisait pas de faire le mort pour se faire oublier. Bien qu'il sentit le regard du héros en collants, Jay l'ignora superbement, espérant que le gars n'oserait pas lui adresser la parole s'il n'y avait pas un échange de regard – une technique que les passagers réguliers de train ou de bus doivent bien connaître – mais c'était sans compter son assistant tout frais et pimpant. Lorsqu'il l'interpella, Jay ne pouvait pas vraiment le snober sans passer pour le connard de service, pas que ça le dérangeait, au contraire, ce qui risquait de lui porter préjudice si jamais la police réussissait à régler ce problème.
Lâchant un soupir, il lui jeta un coup d’œil avant de répondre de son habituel ton bourru :

« Pas d'monsieur déjà, y'a pas besoin d'me lécher les bottes pour m'demander un truc. »

Pas qu'il le ferait de lui-même sans avoir besoin d'être invité à participer bien sûr, mais simplement parce que politesse ou non, la réponse resterait la même. En général, elle serait négative, mais Jay avait bien compris que le mister reggae n'était pas un homme de terrain et que l'autre avec ses collants se ferait renvoyer en Australie avant d'avoir réussi à dégommer le chef avec ses boomerangs.
Après un énième soupir, il reprit la parole :

« Si j'suis la seule aide qu'vous pouvez avoir, j'peux vous dire qu'vous êtes bien dans la merde. » Parce qu'il semblait évident qu'il ne serait pas le premier choix le plus logique ! « M'enfin, si ça permet d'sortir plus rapidement... j'vais faire l'tour par l'autre côté, y tireront pas sur les otages si z'ont une autre cible, mais z'avez intérêt à pas vous rater, sinon y z'en buteront quand même. »

Et autant dire que lui s'en fichait un peu comme de sa première chemise. Il attendit quelques secondes pour vérifier que les deux gus n'avaient rien à ajouter de plus, puis s'éloigna en direction de l'autre côté du bâtiment. Il y avait une carte destinée aux visiteurs perdus et Jay la consulta rapidement pour constater qu'en grimpant l'escalier opposé à celui où ils avaient été juste avant, il déboucherait de l'autre côté de la salle où les braqueurs se réunissaient. De quoi offrir une belle diversion qui laisserait aux autres le temps de les attaquer à revers. Sauf s'ils se ramassaient entre-temps bien sûr, Jay n'avait pas l'habitude de travailler en équipe et cette situation ne l'enchantait pas particulièrement, mais bon. Avait-il le choix ?
Non. Donc autant faire avec.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il ne rencontre personne sur le chemin.
    ÉCHEC : il rencontre quelqu'un.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : ils ne tirent pas.
    ÉCHEC : ils tirent.


    Lancer de dés #3 : (Si réussite au #1)
    RÉUSSITE : ils se concentrent sur lui.
    ÉCHEC : ils restent méfiants.


La chance avait enfin décidé de se mettre de son côté puisqu'il parvint à atteindre l'étage supérieur sans rencontrer personne. Visiblement, ils avaient décidé de se concentrer sur l'autre côté puisque Jay constata que les portes de son côté avaient été soigneusement verrouillées pour empêcher quiconque d'entrer, mais c'était sans compter qu'avec sa super-force il n'eut aucune difficulté à faire sauter la serrure. Son entrée en fanfare attira forcément l'attention des personnes présentes dans la pièce, dont le chef qui lui avait tiré une balle dans le crâne. Celui-ci le dévisagea d'un air aussi surprit que choqué.

« Bordel, j'e t'ai mis une balle dans le crâne ! »
« Faut croire qu'ça sert d'rien avoir dedans. Bon écoute, t'es bien drôle avec ton braquage, mais moi j'ai besoin d'me barrer d'ici, alors t'comptes nous lâcher quand ? »

L'autre était apparemment trop surpris pour ouvrir la bouche et sa réaction sembla se communiquer à ses hommes puisqu'ils quittèrent leurs postes pour tourner la tête de leur côté, oubliant même de vérifier les autres issues. Restait à espérer que le super en collants serait aussi efficace qu'il le prétendait !
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Braquage à l'américaine ▬ libre
 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_6Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_8


Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_1Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_2bisBraquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_6Braquage à l'américaine ▬ libre - Page 2 Categorie2_8

Sauter vers: