La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_1La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_2_bisLa curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_3
 

La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre

 
Message posté : Ven 4 Nov 2016 - 23:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
- Aller les filles, il est temps d’rentrer !
- Alleuuh, j’veux encore un verreuu.
- Wouais…. Hip….. z’est bwon, t’es relou à la fiiin.
- Nan nan nan, plus de verre pour aujourd’hui ! La fête est finie. Vous êtes complètement à la ramasse. C’est vraiment un miracle aucune d’entre vous ne s’est pas faite dessus.

Voilà ce qui arrive quand je laisse deux apprenties légionnaires en civile forcer un peu trop sur la bouteille au cours d’une soirée dans une boite de nuit branchée : je me retrouve à devoir quitter le Legendes avec deux filles ivre comme jamais, allongés chacune sur mes épaules et le tout sous les yeux éberluée de passants en voyant une demoiselle sapé par un somptueux bodycon jumpsuit blanc portant ses copines comme si c’était des polonchons. Il y même un fêtard qui ne voit pas le lampadaire devant lui en étant complètement scotché sur cette scène tellement absurde. Cela ne m’étonnerait pas qu’il n’y a pas un malin qui a sorti son smartphone pour nous filmer et récolter des vues astronomique sur notre dos. Le contraire serait étonnant. De toute façon je n’en ai rien à cirer, puisque j’ai passé une très bonne soirée ! J’ai surtout bue pas mal de diabolo et terminer au moins trois clopes entre, deux amusement sur la piste de dance.
C’est peu après avoir installé mes collègues à l’arrière de ma voiture que je monte dans la place conducteur de ma voiture que je quitte le parking en face de la boite de nuit, sitôt avoir enclencher le démarreur avec ma clé. Direction l’appartement de Jenny, puis celui de Lisa. C’est quoi que j’entends derrière moi !? Sniff, sniff….. okay j’ai parlé trop vite tout à l’heure : la vessie de l’une d’elle s’est relâcher et voilà en train d’uriner abondamment la place arrière, ce qui a l’effet de me faire pousser un long soupire d’exaspération, le front plaqué contre le volant au moment où je m’arrête devant un feu rouge. Uggh…. Va falloir que je passe un bon coup de nettoyage en rentrant, même s’il est minuit passé. De toute façon je n’ai toujours pas sommeil, même après m’être amusée comme une folle. C’est ça l’avantage d’être super endurante, huhu ! Au moins je ne risque plus d’avoir la tête dans le guidon durant le début de mes journées de travail.

Comme l’habitation de Jenny est seulement à moins de deux kilomètres du Légendes, il me faut pas plus d’un petit quart d’heure pour arriver devant son immeuble et de la déposer sur son double lit, après l’avoir porter jusqu’à l’entrée de son appartement que j’ai ouvert en utilisant ses clés que j’ai saisie dans son sac à main. Puis un quart d’heure supplémentaire pour arriver chez Lisa qui habite elle aussi à Little Italy, où je réitère la même action que pour notre collègue. De nous trois, c’est moi qui m’était charger de faire Sam. Encore heureuse que les diabolos n’étaient pas alcoolisés. Maintenant que c’est chose faite, j’ai plus qu’à faire route à mon domicile. Plus vite je serais chez moi, plus vite j’aurais nettoyé la souillure que m’a laissée Jenny. Je rigole toute seule comme une conne en m’imaginant la tête qu’elle va faire en se réveillant avec une sacré tache humide étendue sur sa robe moulante.

Ah ! Qu’est-ce qui se passe dans cette ruelle ? J’entends des voix se faire plus forte à mesure que je me rapproche d’une ruelle étroite entre deux boutiques fermées. Lorsque je passe devant, c’est pour voir des hommes en train d’agresser violemment une femme sans défense. Pour le coup, pas question de laisser quelqu’un mourir devant moi. Alors je n’hésite pas à me garer le long du trottoir, non loin de la ruelle. Éteignant ma voiture et quittant en trombe mon véhicule en refermant ma portière derrière moi pour rejoindre une fois sortie de mon véhicule. Je m’arrête net derrière les agresseurs qui ont vite entendue mon arrivés par le claquement de mes louboutins.

- Nan mais vous n’avez pas honte de vous en prendre à une pauvre fille sans défense ? Du moins, c’est ce que je pense. Ce serez bien aimable de votre part de la laisser tranquille. Que je dis sur un ton insouciant, plein de complaisance.

Vont t’ils s’en prendre à moi ? C’est possible. Mais je reste persuadé qu’avec de la diplomatie, on peut régler un soucie sans effusion de sang.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 5 Nov 2016 - 3:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Alice & Morgan

L'ombre et la nuit





Morgan s'ennuyait, elle s'ennuyait terriblement même. Elle n'avait rien à faire. Son frigo était plein, elle avait de l'argent, des beaux habits, et aucun tuyaux pour un cambriolage. Que la vie était monotone. Elle aurait pu faire du sport, entretenir son corps de rêve. Mais elle était bien trop flemmarde. En vérité ce qu'elle aimait faire s'était parader en tenue de sport pour faire croire qu'elle en faisait, ça lui donnait tout de suite un aspect de fille qu'on regardait avec admiration.

Ainsi donc, Morgan se baladait dans la rue, clope au bec. Elle avait mis ses baskets de sports qui semblait neuves tellement elles avaient peu servies, ainsi que son legging, lui aussi beau comme au premier jour, mais aussi un gros sweat-shirt gris et une casquette. Pourquoi la casquette ? Pour le style évidemment. Certes la tenue était provocante, surtout aussi près d'une boîte de nuit, tant on sait que c'est mal fréquenté à de pareils heures. Sans doute était-ce la raison de sa présence ici à une heure si tardive. Elle avait envie de distraction, de violence, de sang, de cage thoracique ouverte en deux.

Aussi, lorsqu'elle se fit aborder par ses deux armoires à glace, elle ne cacha pas sa joie. Elle allait pouvoir renverser le cours de cette soirée. Du moins c'est ce qu'elle croyait avant qu'une jeune femme n'interpelle les deux gorilles. La première chose que Morgan voulu lui répondre fut de s'occuper de ses fesses. C'est alors que son regard se posa sur son fessier, bien qu'il soit de face, la tenue invitait à se diriger vers l'imposante paire de poumon qui trônaient dans un habit serré dont le tissu ne demandait qu'à exploser. "Oh le morceau..." Lâcha-t-elle alors que les deux hommes se désintéressaient d'elle.

Attendez voir. Ils se désintéressaient d'elle ? Sérieusement ? Il n'en fallut pas plus pour faire sortir la jeune femme de ses gonds. Elle se projeta, genoux en avant, percutant de plein fouet le bas de la colonne vertébrale du plus gros gaillard, cette dernière fit un bruit de craquement curieux, qui fit crier de douleur l'armoire à glace. Pas très solide pour un gorille. Face au traumatisme que venait de subir son ami, l'autre tenta de prendre la fuite, c'était bien évidemment sans compter sur la ténacité de la jeune femme. Cette dernière le faucha avant qu'il ai le temps de faire un pas en arrière, une fois à terre elle lui brisa les deux genoux en sautant à pied joint dessus. C'était rapide, trop, mais elle ne pouvait se permettre de se faire voler ses proies par une inconnue aux gros airbags. "Si tu voulais jouer t'avais qu'à te trouver les tiens, ceux la sont à moi je les ai vu la première !" Sans porter attention outre mesure à son interlocutrice, elle arracha la langue de celui au quel elle avait explosé les genoux. Il ne tarda pas à perdre du sang en abondance, si bien que la mort lui devenait inévitable.
AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 5 Nov 2016 - 15:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Comme je m’y attendais, je fais très vite de l’effet sur les armoires à glaces qui sont vite hypnotiser par mon charme féminin avérée. Je suis même sûr qu’il doit y avoir une belle bosse à leur entrejambe. Même la blonde n’est pas indifférente de ma beauté. Wow….. J’ignorais que j’avais un tel pouvoir d’attraction aussi puissant. Si je devais un jour jouer dans un film en tant qu’atrice porno (que je n’accepterais jamais de jouer), voir même de devenir un top model, pour sûr que j’aurais eu toute mes chances. Si cela peut m’aider à calmer les ardeurs des deux bonhommes pour qu’ils arrêtent de s’en prendre à cette pauvre femme, tant mieux. Finalement, il y a peut-être moyen de mettre à termes aux agressions des deux videurs sans user de la violence. Avec un peu d’entrainement, je pourrais obtenir des résultats prometteurs ! Fin….. je pense que cela aurait pu marcher si l’autre folle dingue n’aurait pas ruiner ma « diplomatie » en pliant en deux le dos d’un de ses agresseurs avec une force tout sauf humaine ! Ce dernier pousse un gros gémissement plaintif devant son collègue tout aussi choqué que moi et qui tente de prendre ses jambes à son cou sous la panique. Sauf que la blonde est plus rapide qu’elle pour l’en empêcher en lui fracassant les genoux à coup de chassé-croisé dans les rotules.

Devant cette scène ignoble, je suis obligée d’être traumatisée ! J’ai mes yeux écarquiller et l’une de mais main vient se plaquer contre ma bouche grande ouverte, alors que l’ex-victime arrache littéralement la langue du colosse qui s’étouffe dans son propre sang qui jaillit abondamment de sa bouche. Tout compte fait elle aurait très bien put s’en sortir sans mon aide, mais BON SANG c’est pire que disproportionnée ce qu’elle a fait !! Mais compte tenu des propos déments de la tueuse, ça ne fait aucun doute que j’ai affaire à une authentique psychopathe en puissance ! En plus d’être une métahumaine ! Dois-je m’enfuir !? Et puis quoi encore ! Pas question que je laisse cette folle du bulbe agir impunément de cette sorte ! Uggh, ça me soule de ne pas avoir mon costume de légionnaire sur soi ou dans ma voiture mais fuck it, j’agis quand même ! A commencer par la faire dégager de ce pauvre vigile, qui ne tarde pas à clamser, en saisissant l’arrière de son col avec une main pour aussitôt la projeter dix mètres plus loin contre le cul de sac, telle une poupée de chiffon. Après lui avoir lâché un « arrête ça tout d’suite !! » rageur. Je zieute alors les deux cadavres un par un, avant que mon regard inquiet se mue en un air plus sérieux.

Beaucoup plus sérieux même…….

- Nan mais ça va pas la tête !? Pourquoi tu les a tué alors que t’aurais pu tout simplement les envoyer au tapis, hein !? T’étais vraiment obligée de faire ça plutôt que tout simplement les mettre K.O ? Je soupire profondément. Si je suis venue ici c’était parce que je pensais que t’étais en danger, mais visiblement je me suis bien trompée. Sans déconner, t’as vraiment crue que j’étais comme toi !? Nan mais faut te faire soigner ma vieille, parce que ça ne tourne pas rond dans ta tête ! Et n’espère pas que je ferme les yeux sur ce que tu viens de faire, parce qu’il en est hors de question !

Sand perdre une minute de plus, je sors mon portable pour contacter la police afin de leur faire part du crime odieux dont j’ai été témoin, ainsi que de l’emplacement où je me trouve.

A condition que quelqu’un décroche……
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 5 Nov 2016 - 18:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Alice & Morgan

L'ombre et la nuit





De toutes évidences, l'inconnue ne semblait pas partager son goût pour la destruction ou pour le sang. D'ailleurs elle s'était empressée de porter sa main à sa bouche tandis que Morgan mordait dans la langue encore chaude et pleine de sang, quitte à salir ses vêtements. Son sweatshirt ne tarda pas à se teindre de rouge, c'était fâcheux, elle allait devoir en acheter un nouveau. La casquette de la blonde lui permettait de conserver un minimum d'anonymat, mais si elle décidait de faire venir plus de témoin, elle ne suffirait certainement pas. Alors qu'elle s'apprêtait à lui faire subir, à son tour, un mauvais quart d'heure, elle fut soulevée comme une plume et envoyer une dizaine de mètres plus loin. De toutes évidences, ses capacités n'étaient pas des plus communes. La tueuse connaissait à présent l'effet provoqué lorsqu'une personne avec une super force envoyait quelqu'un voir ailleurs s'il y était.

Mais la voleuse était pleine de ressource, à peine avait-elle été saisie dans un geste rageur, que son nuage avait fait son apparition, l'enveloppant, il lui permit d'atterrir avec moins de mal que prévu. Elle eu alors droit à un discours moralisateur. Bon sang qu'est ce qu'elle en avait à cirer ? Pourquoi se restreindre à des choix préconçu lorsqu'on est libre de détruire soit même les règles ? L'anarchie était la seule forme raisonnable d'organisation. La loi du plus fort, Darwin, l'évolution, tout ça. Elle était à peu près sur d'avoir lu des ouvrages à ce sujet qui auraient pu servir son argumentation. Seulement voilà, elle n'avait absolument pas envie de discuter. Elle s'était faite surprendre en plein repas, mieux valait détaller. Combattre des individus munis d'une super-force n'étaient clairement pas dans ses cordes.

C'était bien beau la fuite encore aurait-il pu falloir franchir cette montagne de féminités. Cette dernière ne semblait pas prête à la laisser passer, elle avait d'ailleurs sortie son téléphone et avait appeler de la compagnie. La marée chaussée ne lui faisait pas peur, mais la marée chaussée plus une héroïne dotée de super force, là il y avait de quoi s'inquiéter. Morgan plongea le bras dans son nuage, ce dernier ressortit sur le flanc de son adversaire, à l'ombre de son bras. Dans la foulée, il attrapa le cellulaire. Le portail se pressa de se refermer, emportant le bras et le téléphone avec lui. Fière comme un paon, la blonde agita son trophée fièrement avant de le broyer d'une main ferme. "Désolé mais belle, mais je ne compte pas passer la soirée ici, et si tu ne veux pas te faire accuser de meurtre, tu ferais mieux de mettre les voiles toi aussi." Toi aussi, comme si elle les avait déjà mise, ce qui n'était pas foncièrement faux. Entre temps son masque était apparut sur son visage, rendant toute identification impossible. Son nuage se dépêcha de l'envelopper ne laissant qu'une flaque nauséabonde derrière elle. Morgan se retrouva de l'autre côté de la brune moralisatrice, un sourire carnassier sur les lèvres, qu'allait elle bien pouvoir faire ? A moins de pouvoir l'attaquer à distance ou de se déplacer plus vite que les réflexes de son nuage, elle ne parviendrait jamais à l'atteindre.
AVENGEDINCHAINS
[/quote]
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 5 Nov 2016 - 23:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Hein !? C’est quoi cette masse noire envelopper la blonde !? Ce dernier semble faire office d’amortisseur pour éviter de se faire mal dans sa chute. Un pouvoir de manipulation des ombres ? Ça en a tout l’air, mais peut être que je me trompe. Quoiqu’il en soit, je ne compte pas la laisser s’en tirer impunément en restant planter à l’entrée de la ruelle telle Gandalf bloquant la route du Balroth, sauf que ce dernier revêt l’apparence d’une blondasse psychopathe aux penchants cannibale et que je ne ressemble pas à un vieux mage pourvue d’une barbe fournie qui guide une bande d’aventurier. Parce que ouais, cette folle dingue était en train de bouffer la langue du vigile qu’elle lui a arraché mais d’une violence atroce !
Aller décroche bon sang…… décr….. merde, mon téléphone !! Je viens de me le faire piquer à l’instant par un bras venant de sortir au niveau de mon flanc, avant de disparaître. C’est ça, un bras ! Plus précisément dans une sorte de portail apparut sur une zone ombrée causée par mon b…bras ? Attendez….. Serait-ce un pouvoir de téléportation via les ombres ? J’ai comme l’impression que c’est le cas, puisque la peste en face de moi en train d’agiter en l’air mon appareil. Oh la sale garce, elle vient de me le broyer !! Bordèle, ça va faire le deuxième portable que je perds en moins d’un mois ! Le précédent à rendue l’âme durant mon intervention dans une maison abandonnée au quartier du Front de mer, quand cette enfoiré de fantôme a bousillé mon cellulaire ! Punaise, à ce rythme-là je vais être ruiné ! J’ai beau travaillé dans un poste d’enseignant à la Star High, ça ne veut pas dire que je roule sur l’or moi. La par contre, je suis bien remontée. Pas au point de lui vomir une avalanche de jurons fleuris, mais on lit facilement sur mon visage que ça va chier des bulles pour la grognasse qui m’invite à me tirer d’ici en vitesse si je ne désire pas être vue comme la responsable de ce massacre.

- Parce que tu crois vraiment que je vais te laisser ? Alors là tu rêves ma vieille. Et qui crois-tu leurrer avec tous ce sang que t’as sur tes mains, hein !? Que je vocifère en pointant un doigt accusateur sur les mains souillées du sang issu de la langue qu’elle a entamée. Tu as massacré ces pauvres hommes et je vais faire tous pour t’arrêter.

Soudain, je la vois disparaître dans ce même nuage qui l’a protégé d’une chute violente, pour finalement réapparaître derrière moi quand j’entends un bruit suspect m’obligeant à faire volte-face. Il y a au moins deux mètres qui nous séparent, mais je risque de ne pas pouvoir la toucher au corps à corps, puisqu'elle s'évapora dans son maudit nuage noir. Sachant que je n'ai ni de super vitesse ou réflexe et encore moins d'armes à feu sur soi.


    Jet de dé 1
    Réussite : Chouette ! Il y a un passant dans la rue qui est témoin de ce qui s’est passé et a été dit en filmant avec son portable, jusqu’à ce qu’il se fasse repérer par moi. Il contacte la police, loin de moi et de la blonde.
    Echec : Bon ben il n’y a personne qui passe devant la ruelle……


Bon sang, non seulement j’ai plus aucun moyen de contacter le SCPD, mais en plus de cela il n’y a pas moyen que je puisse l’atteindre au combat rapproché. Fait chier ! A moins que…… oui…… oui, ça peut le faire. Puisqu’elle évite à vouloir m’affronter au corps à corps, je vais faire tout mon possible pour qu’elle arrête de se téléporter. Comment me diriez-vous ? Facile : en jouant la carte de l’usure tout simplement ! Okay, tant qu’il y a des zones ombres elle peut se téléporter, mais l’usage de son pouvoir doit forcément puisé dans ses ressources énergétiques. Et comme j’ai une super endurance me permettant de maintenir des efforts extrêmes durant de trèèèès nombreuses heures avant de ressentir la fatigue, la blondasse n’a aucune chance de me vaincre à ce jeux. A moins bien sûr qu’elle dispose d’une endurance surhumaine égale voir meilleur que la mienne.
C’est pourquoi je saisie avec aisance la grosse benne à ordure de trois mètres de long à deux mains et je l’utilise pour l’abattre sur ma cible d’un coup vertical.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Nov 2016 - 23:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Amanda Valentine' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Nov 2016 - 2:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Alice & Morgan

L'ombre et la nuit





De toutes évidences, elle ne semblait pas vouloir la laisser partir plus que ça. Ces propos, du moins laissait entendre qu'elle ne lâcherait pas le morceau comme cela. Cependant, Morgan se rassurait, jusqu'à présent, elle ne s'était pas téléportée jusqu'à elle et ne semblait pas se déplacer avec une vitesse fulgurante. Dans ses mesures, la blonde gardait l'avantage de la mobilité. Seulement voilà, sa force était certes, surhumaine, mais comparée à d'autres, elle ne faisait pas le poids. Elle aurait d'ailleurs certainement perdue au bras de fer contre son adversaire. Pourtant, confiante dans ce qu'elle faisait, et certainement trop sûr d'elle, elle prit la décision de s'attarder ici, de se jouer de son adversaire. Sans doute aurait-elle du la craindre. Après tout, elle avait dévoilée nombre de ses cartes alors que la brune n'avait fait étalage d'une force hors du commun.

Dans un grincement métallique qui tenait presque de la plainte et de l'organique, une benne à ordure pleine se leva dans les airs et vu comme la situation se présentait, c'était pour s'abattre sur son faciès. Le corps était gros, beaucoup trop pour qu'elle puisse espérer le faire disparaître dans son nuage. De plus, elle n'aurait clairement pas le temps de l'éviter. A la différence d'une simple téléportation, il était tout de même nécessaire pour l'ombre de la recouvrir intégralement, de ce fait il existait une petite latence qui découlait du temps perdu en déplacement par la vapeur sombre, puis par son action principale. Le seul avantage qui restait à Morgan était sa force brute. Levant les bras en l'air elle s'apprêta à recevoir le coup de plein fouet. Le conteneur devait bien peser une tonne, si ce n'est plus. En soit, elle était capable de porter plus. Seulement il était appliqué avec une force qui faisait de lui un élément bien plus lourd que ce qu'il était réellement. Elle sentit ses genoux se plier sous l'impact, le bitume se craqueler en dessous d'elle. Diantre, on se serait cru dans un film hollywoodien. A défaut de pouvoir l'entourer complètement, sa brume de mauvaise augure avait entourée ses avants bras. Elle parvenait au moins à réduire un peu le choc et à approvisionner Morgan en énergie qui lui serait précieuse.

Consciente qu'elle ne pourrait soutenir la charge bien longtemps, elle la repoussa sur le côté, évitant ainsi de s'épuiser outre mesure. Elle se devait de garder une réserve conséquente si son plan de fuite improvisé voulait fonctionner. Car contre toutes attente, la tueuse cannibale qu'elle était pouvait parfaitement concevoir des plans et réfléchir. En ce moment même elle se demandait comment par quel moyen elle pourrait battre son adversaire. Dans un premier temps, il était nécessaire de découvrir de quoi était faite la belle brune qui tentait de l'écraser avec une benne à ordure. "Tu sais beauté, en d'autres circonstance j'aurai été particulièrement ravie de te rencontrer. Je suis sur qu'on se serait très bien entendue." Lâcha-t-elle en mordant sa lèvre inférieur pour souligner un regard torride qu'elle lui accordait. Reculant de quelques mètres, elle prit ses disposition pour pouvoir lui adresser la parole. "Et puis au fond je n'ai pas fait grand chose de mal ! C'était de la légitime défense ! Et quand à mon petit en cas, je suis sur que tu t'es déjà demandée quel goût ça avait. Je suis sur qu'on peut oublier ce petit déconvenue, je ne tiens pas à affronter une personne aussi forte que toi. D'ailleurs qu'est ce que tu me réserves d'autre ? Des capacités psychiques peut-être ?" La mousser un peu aidait souvent à faire passer les choses. Nulle femme n'y était insensible. il fallait bien avouer que ça faisait du bien de se sentir admirée.
AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Nov 2016 - 3:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
BLAMMGGG !!!


Ça c’est du boucan de tous les diables ! C’est lourd, grave et retentissant. C’est le genre de bruit à faire sursauter les morts dans leurs cercueils. Après un truc pareil, ce n’est qu’une question de temps avant que des curieux passent par ici pour voir ce qui se passe. Malgré l’usage d’au moins cinquante pourcent de ma force brute, la blonde parvient quand même à contenir ma force. La puissance de l’impact à même causer des fissures sous les pieds de la tueuse. Mais à mesure que je hausse la niveau de ma force elle commence vite à fléchir des genoux qui viennent se poser contre sol, signe qu’elle ne peut plus supporter des charges dépassant les cinq tonnes. Elle fait moins la maligne à présent ! La par contre, son sourire de psychopathe s’est vite effacer de sa bouche. Mais elle a été assez maligne pour dévier la trajectoire de la benne sur le côté, ce qui a pour effet de me faire tituber légèrement. Me redressant aussitôt, je scotch mon regard méfiant sur la demoiselle qui décide finalement d’opter pour un petit break, tentant de m’amadouer en invoquant la légitime défense pour son acte plus que barbare et immonde, totalement disproportionner. Ouais, c’est le terme approprié. Quant à son avis sur le gout de la chair humaine, c’est le genre de chose qui me dégoute plus qu’autre chose. Je pousse un soupir exaspérer, alors que mes mains viennent se plaquer sur mes hanches de manière stricte. Mais mon regard se veut navrer.

- Je ne te réserve rien, sauf celui de t’embarquer au commissariat le plus proche. Parce que ce n’est pas mon genre de révéler la totalité de mes pouvoirs. Je lève un doigt impérieux en l’air, comme pour mentionner un point important. De plus ma chère, ton acte ne justifie nullement une légitime défense puisque les deux vigiles ne te menaçait même plus quand je suis arrivé ici, complètement centré sur moi. Mais au lieu d’attendre tout simplement que je les calmes, ou tout simplement d’en profiter pour t’enfuir, t’as pas hésité un seul instant à les tuer. Comme ça, sans aucune forme de pitié ! Et t’appelle ça de la légitime défense !? Euh…. J’crois que t’as pas vraiment bien saisie la définition « légitime défense ». Ou tout simplement qu’elle est complètement folle allié. Quant au gout de la chair humaine, je me suis déjà renseigner la dessus et même si la majorité des infos disaient que cela a le gout du poulet, ça ne me donne toujours pas envie de manger de la viande humaine. Surtout lorsque tu sais que c’est un cout à se chopper une fucking maladie encéphalopathie spongiforme avec des effets fait passer le cancer pour une grippe. Donc, non merci.

Ma tête prend vite un air sincèrement déçu, au moment où je décide de croiser mes bras sous ma poitrine.

- C’est vraiment stupide ce que tu as fait aux armoires à glaces. Que je dis en désignant des yeux les corps refroidis des deux vigiles allongés par terre dont l’un est plus pale que l’autre, du fait qu’il s’est quasi vidé de son sang. Effectivement, on aurait pu s’entendre. Je dirais même que l’on serait devenue amie toutes les deux. Du moins sur le court terme avant que je découvre tôt ou tard ton attitude criminel. Encore, tu les aurais salement amochaient, ça aurait été discutable, mais là…… ça n’vas plus être possible, trésor. Pas après ton geste tant disproportionné que stupide. C’est triste…… et navrant….. mais c’est comme ça. T’auras tous l’temps de médité la dessus une fois en taule.

Mon ton transpire une sincérité exempte de tous faux semblant, montrant une pointe d'empathie envers la personne, malgré l'acte commis. Mais pas au point de l'excuser de son geste.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Nov 2016 - 10:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Alice & Morgan

L'ombre et la nuit




Par tous les dieux, qu'avait-elle fait ? Son interlocutrice ne s'arrêtait plus, son débit de parole était sans précédent. Un véritable raz de marée qui submergeait Morgan de son ennui et de son inutilité. Pourquoi s'attarder à partager autant d'informations inutiles ? Pourquoi ne pas se concentrer sur l'essentiel ? Sur ce qui comptait ? Surtout si, au final c'était pour dire des âneries pareils. "Eh bien au vu que tes renseignements sont des plus erronés je te conseil de palier à ton manque de culture. Si tu te dépêches, ta part sera encore chaude. La viande humaine, est bien loin du poulet, elle s'apparente à celle du cochon, du fait de notre proximité d'ADN. Quant aux maladies encourues, il suffit de bien choisir sa part. Les gens normalement constitués sont tous vaccinés et après cela il n'y a qu'à choisir ceux en meilleurs santé." Voilà une bonne chose de faite. C'est qu'il ne fallait pas l'attaquer sur son terrain la petite blonde. Voilà ce qui ce qui arrivait quand on se renseigne mal et qu'on parle à une personne qui connaît son sujet.

Morgan s'attarda un moment sur son adversaire. Elle prenait constamment des poses, des mimiques invraisemblable. Pourquoi faire ? Dans quel but ? Se croyait-elle filmée ? La tueuse lui aurait certainement fait ravaler ses expressions avec un nuage un peu plus chargé. Cela ne tenait qu'à la brune. Encore quelques coups de benne et elle pourrait atteindre une force égale, si ce n'est supérieur à celle qu'elle employait. Plus elle arriverait à parer des coups, plus les siens seraient puissant. Autant dire que c'était une motivation nécessaire pour provoquer Miss-gros-lolo-2016. Pour cela, il lui fallait de quoi motiver son adversaire, la pousser à essayer de la neutraliser. Son nuage s'étendit au dessus d'elle, tel un funeste présage, à la recherche de signe de vie de la part du moins touché des deux hommes. La blonde n'avait pas achevé le travail sur l'un deux. D'ailleurs elle se demandait comment on pouvait croire qu'un simple coup de genoux même surpuissant pouvait tuer quelqu'un. Il semblait incapable, de bouger, dans les vapes, mais aucune chaleur ne semblait sortir de son chaleur dans un petit filet, signe qu'il ne saignait pas, du moins en extérieur.

"Je pense que tes compétences médicinales ne sont vraiment pas au goût du jour. Si tu t'attardais sur le premier larron, tu saurais qu'il est toujours en vie. Dans un sale état, mais en vie. Pour le coup je crois savoir ce que ta conscience te dicte, de protéger ce pauvre homme. Ton but n'est pas de m'arrêter, mais bel et bien de le protéger, car au moment où tu relâcheras la garde que tu lui portes, je lui arracherai un bras. Puis un autre. Puis une jambe. A moins que tu ne préfères me laisser partir..." Contre toute attente, Morgan avait réussit à refermer ses griffes sur sa proie. Dans tous les cas elle y perdrait. Seulement le plan de la blonde ne reposait que sur la conscience de son interlocutrice. Si cette dernière en était dépourvue, elle devrait trouver autre chose. Son nuage se regroupa autour d'elle se préparant pour le second round.
AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Nov 2016 - 16:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Donc selon elle, ce que j’ai lus ne sont que foutaises et ne tarde pas à me corriger en lui donnant ses impressions à elle. Mouais….. je veux bien la croire, mais ce n’est pas ça qui vas me convaincre des bienfaits de la chair humaine. Si ça l’était ça se saurait, ce qui est loin d’être le cas. Et même si une étude scientifique sort pour dire que la viande humaine est ultra nutritive, bah ça sera toujours un non catégorique de toute façon. Rien que le fait d’y penser me met mal à l’aise, couplé d’un rictus de dégoût qui s’affiche sur mon visage. Jamais je ne mangerais la chair de mon semblable ! Même si j’étais enfermer dans une pièce avec quelqu’un et que le seul moyen d’en sortir serait de le bouffer tout crue, ou encore dans le cadre de la survie.

Donc non….. je n’entrerais pas dans son jeu.

- Je veux bien te croire. Mais ce sera encore et toujours non pour ce qui est du cannibalisme. Je ne suis pas comme toi. Que je dis sur un ton strict et direct.

De toute façon, le cannibalisme n’est pas un sujet qui m’intéressé et je n’ai pas envie de m’éterniser la dessus. Peu après, en levant les yeux vers le haut, je remarque que le nuage noir de mon interlocutrice qui vient de prendre du volume et qui gravite maintenant au-dessus de ma tête. D’ailleurs il m’intrigue toujours autant. Qu’est-ce que ça peut bien être ? J’ai l’impression que son pouvoir possède une origine mystique, parce que j’ai du mal à croire que cela est le fruit d’une métahumaine. Mais si c’est vraiment le cas, j’ai aucune idée comment fonctionne son don. Plus intriguant encore, je remarque que ce nuage a pris de grosses proportions depuis que j’ai frappé la folle à coup de benne. Ce n’est pas qu’une impression, mais un constat. Serait-ce possible que ce nuage noir peut absorber et emmagasiner l’énergie cinétique de mes coups ? Je l’ignore. Mais si c’est le cas, va falloir que je fasse gaffe……
Wait….. l’un des vigiles est toujours en vie ? C’est ça qu’elle cherche à me dire ? Je zieute un instant vers celui qui a le dos brisé et effectivement, elle ne raconte pas des cracks. En écoutant attentivement, je peux l’entendre gémir faiblement. Ça me soulage, mais de courte durée. En effet, la garce en face de moi menace de le démembrer sous mes yeux si je relâche mon attention sur lui. Elle n’a pas tort, sauver quelqu’un est plus important que d’arrêter quelqu’un dans ses méfaits. Ça me fait chier de dire ça, mais je vais devoir faire le choix entre sauver l’une des armoires à glace et arrêter la blonde cannibale. Et mon choix est vite choisi.

- D’accord….. je te laisse partir. Je me décale sur le côté pour laisser passer la criminel. Alors que je porte le molosse dans mes bras. Aller File. Et que je ne te recroise plus.

C’est frustrant de laisser une criminel s’enfuir, mais il faut savoir faire des choix difficile pour sauver la vie de quelqu’un. De toute façon, j’ai déjà des informations sur son visage tel que la couleurs et la forme de ses cheveux, ainsi que la forme de son visage. Le reste a été dissimulé par la visière de sa casquette. C'est pas terrible, mais assez pour dresser un tableau.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 6 Nov 2016 - 21:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur

Alice & Morgan

L'ombre et la nuit




Croyait-elle sincèrement qu'elle voulait la convertir à son petit rituel post-meurtre ? Pensait-elle réellement qu'elle en avait quelque chose à faire ? Morgan n'invitait personne à la suivre. Après tout cela lui en faisait beaucoup plus pour elle. Ce qui l'embêtait un peu plus c'était la façon dont elle l'avait prononcé. Une sorte de dédain mêlé au dégoût. Elle pouvait comprendre la dernière sensation, après tout, elle ne serait pas si exceptionnelle si tout le monde faisait comme elle, mais le dédain ? Qui était assez impérieux pour lui parler ainsi ? Elle aurait pu être la reine d'Angleterre que ça ne lui aurait pas donné le droit de lui parler ainsi. Elle valait cent fois mieux que quiconque sur cette maudite planète, et cette héroïne de pacotille à l'estomac mal accroché ne faisait pas exception à la règle. Si Morgan n'avait pas été sur de se prendre une droit tellement puissante qu'elle lui aurait fait faire un tour complet de sa tête autour de l'axe de son cou, elle lui aurait certainement bottée les fesses. Seulement voilà, elle n'était pas plus en position de force que ça, son seul avantage résidait dans le fait qu'elle n'avait pas rompu la nuque d'un possible casse-croûte ce qui lui avait permis de rester en vie.

En parlant de lui, il fut soulevé comme une feuille morte. La blonde lui avait surement sectionné les nerfs de la colonne vertébrale au point d'impact. Seulement les lésions situées au dessus ne devait pas le laisser insensible. C'est qu'il devait déguster, et elle en aurait presque eu de la peine pour lui si seulement elle ne l'avait pas regardé avec un regard chargé de mépris et de désir de goûter à sa chair. La brune la laissait s'en aller. C'était aussi simple comme ça. Tchao, bye bye, arrivederci, au revoir. C'était trop facile, ce qui fit muer le visage étonné de Morgan en un regard perçant qui traduisait sa méfiance. Où se trouvait le piège ? Que comptait-elle faire ? Mieux valait ne pas trop se poser de questions. Mais il fallait encore se sortir de ce cul de sac sans trop l'approcher. La brune en barrait la sortie, mais ce n'était pas suffisant pour la voleuse et son sourire vicieux. De nouveau, son nuage la recouvrit, la faisant réapparaître derrière son adversaire, plus précisément à côté de la voiture. Un coup de pied prodigieux l'envoya balader sur le côté. Elle était bien cabossée et ce sur les deux côtés. A cause du coup de pied bien sur, mais aussi du mur sur le quel elle s'était encadré. Un grand sourire, une main tendue en l'air qui s'agitait pour lui signifier qu'elle s'en allait.
AVENGEDINCHAINS
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 7 Nov 2016 - 0:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
- Uughh….. j’ai mal….aaarg mon dos……
- Shuut, ne gaspille pas ton énergie. T’en auras besoin pour plus tard.
- O…okay m’dame. Et Wayne….. ughhh….. est-ce qu’il va bien ?
- J’ai bien peur qu’il n’a pas eu le même chance que toi.

Clair que l’horrible blonde n’y est pas allé avec le dos de la cuillère sur son coup. Son dos a pris tellement chère qu’il est probable qu’il reste paraplégique pour le restant de sa vie. C’est moche, mais c’est un sort préférable que d’être mort comme son collègue. Evidemment, cela ne m’étonne pas de voir la tarée se montrer aussi méfiante et elle a bien raison de l’être. Non, il n’y a ni piège ni entourloupe : je la laisse bien partir en lui cédant le passage. C’est bien la première fois dans ma carrière de légionnaire que je laisse une super-vilaine s’en tirer, ce qui ne me réjouit pas vraiment. Ô que non ! Ça me laisse un gout amer au travers de la gorge. C’est comme si j’avais échoué dans l’arrestation. Non mais qu’est-ce que je raconte….. C’EST le cas !! Certes, je n’en suis pas à mon premier échec, j’ai même connue pire où j’ai failli y laisser ma peau, hein ! On va dire que sur note de un à dix sur l’échelle Valentine on doit se trouver à deux, facilement. Pas de quoi faire un drame non plus. Ah ! Voilà qu’elle a disparue. Où ça ? Peut importe, l’importance c’est qu’elle…….

BAOUUM…. KABAAAM !!!!


Woow, c’était quoi ça !? Un énorme fracas de tôle me fait sursauter, avant de me retourner spontanément pour connaître l’origine de ce bruit. Oh la S-A-L-O-P-E…… elle a osée foutre un pénalty à ma voiture qui l’a envoyé valdinguer contre le mur d’un immeuble en face !! A moitié encastré et ceux devant quelques passants sortant du nighclub à cinquante mètres plus loin qui se mettent à s’enfuir à toute vitesse. Entre ça et son sourire moqueur qu’elle me tire avant de tracer sa route pour de bon, mes nerfs sont mis à rudes épreuves entre l’idée de laisser couler ou bien de passer mes nerfs sur elle en lui collant une trempe de dix tonne bien noueuse. Au final, c’est la première qui domine. Pas question de mettre la vie en danger du pauvre vigile pour une broutille. Néanmoins……

- Si jamais on se recroise, compte sur moi pour faire la même chose sur toi !

C’est dit ! Après qu’elle l’est entendue ou pas, ça m’est égal. Au moins ça m’aura calmé un peu les nerfs. En tout cas le ton était assez sérieux pour lui faire comprendre que je ne disais pas ça sous l’effet de la colère. Enfin si, un peu……
Alors que la métahumaine se barre, je me rapproche d’un passant fixant ma voiture à moitié intégré dans le décor pour lui demander d’appeler les flics et les secours. Ah et également une fourrière automobile pour venir remorquer mon véhicule, précisant que C’EST ma voiture. Il accepte volontiers de m’aider, sortant son cellulaire à lui pour composer les numéros, un à un. Portant toujours le vigile entre mes bras, je fixe ma voiture d’un regard nonchalant. Heureusement que je suis sur une bonne assurance auto.


HRP:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_6La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_8


La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_1La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_6La curiosité est une vertu, si l'on parvient à lui survivre Categorie_8

Sauter vers: