Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_1Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_2_bisTu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_3
 

Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Oct 2016 - 20:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
L'arrivée d’un nouvel agent à Mannheim n'était jamais bien surprenante, ni inquiétante. Renan se déplaçait rarement en personne et laissait les autres agents assurer la « réception » du nouveau colis ! Mais cette fois-ci, c'était un peu différent. Niflheim l'avait informé de l'arriver d'un Agent Ténébreux, ou d'une agente plus exactement. Qui plus est, il ne s'agissait pas de n'importe qui. Le trentenaire ignorait combien de bâtardes son oncle avait réussi à pondre à travers le monde, mais il en avait découvert une nouvelle en recevant son dossier lors de son dernier passage à Niflheim. La jeune femme avait approximativement son âge et avait été élevée par une famille dont les membres appartenaient à SHADOW. Visiblement, Jack s'était rendu auprès d'elle à quelques reprises, mais sans jamais vouloir la prendre sous son aile pour l'éduquer et la former. Forcément, le trentenaire ne pouvait s'empêcher de se demander si sa « cousine » lui en voulait et si leurs liens familiaux ne risquaient pas d'handicaper leur entente. S'il se basait sur sa relation avec Shahren, le français avait toutes les raisons de s'inquiéter. La stupide scientifique était tellement persuadée d'être au-dessus du lot qu'elle avait enchaîné les conneries et qu'il avait manqué de le payer de sa vie – ou de son poste.
Inutile de préciser qu'il ne se laisserait pas flouer une nouvelle fois.

C'était donc pour toutes ces raisons que le français se montrait particulièrement méfiant. Oh, il doutait qu'on lui expédie une nouvelle Shahren juste pour le plaisir de le voir couler ! Mais à la base, la scientifique était aussi censée être une aide et pourtant, cela ne l'avait pas empêchée de se transformer en véritable épine dans le pied. S'il était désormais heureux de s'en être débarrassé, le trentenaire n'avait plus la patience de gérer un nouveau cas de ce genre et il espérait bien que les responsables de Niflheim avaient sérieusement réfléchi avant de prendre cette décision.

Lorsqu'il avait demandé des détails, Tesla n'avait pas eu beaucoup de détails : ils expliquaient simplement que ses récentes actions ayant été discutables – pour certaines du moins – l'Ombre tenait à s'assurer que le fonctionnement de Mannheim était encore compatible avec leurs objectifs. En somme, ils se demandaient si l'Officier de la Pénombre en place n'était pas rouillé et qu'il ne devait pas être remplacé pour le bien de SHADOW. Sauf que Renan ne se laisserait pas faire, bien évidemment, il avait la ferme intention de couper les pattes de l'emmerdeuse et de l'empêcher de lui causer des ennuis. Et pour la suite ? Tout dépendrait d'elle. Si c'était une Shahren numéro deux, il s'assurerait qu'elle ne s'approcherait pas de ses affaires épineuses, puis si c'était une jeune femme pleine de bonne volonté, il aviserait.

Comme l'arrivée de la jeune femme était imminente, il décida d'être sur place pour l'accueillir. Il s'était donc rendu dans la salle de téléportation où l'agent ténébreux devrait se matérialiser. Comme à l'accoutumée, il portait la tenue des agents de SHADOW. Son rôle d'Officier lui donnait bien quelques avantages de ce côté, mais il avait toujours souhaité garder une sorte de « proximité » qui était malheureusement mise à mal par les uniformes trop valorisants. Son titre était glissé lors de la première rencontre et le reste coulait de source. De toute manière, avec un dossier comme celui-là, il était fort probable que son titre ne l'impressionne guère.

Lorsque la silhouette de l'agent se matérialisa sur la surface de téléportation, le Breton tourna son attention vers elle. Elle devrait rapidement comprendre à qui elle avait affaire, ne serait-ce que parce qu'il était certain qu'elle avait eu droit à une partie de son dossier. Il y avait bien deux ou trois agents de base, mais ils étaient affairés à autre chose : encore une situation volontaire, il voulait qu'elle le voit comme la personne la plus apte à l'accueillir. Après sa brève présentation, le français hocha la tête.

« Bienvenue dans votre nouvelle base. »

Son regard mordoré resta posé sur le visage de la jeune femme durant quelques instants avant qu'il ne la regarde de haut en bas, mais sans aucune lubricité. C'était... une analyse, une manière de voir à quoi il avait affaire et rapidement son attention se reporta sur le minois de l'agent. Il attrapa un vêtement soigneusement plié et posé sur une console à ses côtés, puis le tendit à son interlocutrice.

« C'est un uniforme de Mannheim, vous aurez peut-être envie de vous fondre dans la masse, je ne sais pas. Vous préférerez peut-être vous présenter comme extérieure à notre groupe, à vous de me le dire. »

Une manière de lui dire qu'il savait beaucoup de choses sur elle, mais qu'il était convaincu d'en avoir encore beaucoup à apprendre. Renan lui laissa le temps d'enfiler la tenue si elle le souhaitait, sinon il s'éclipsa vers la porte de la salle pour déboucher dans un corridor austère. La base n'avait rien d'un endroit décoré ou accueillant, c'était fonctionnel et pratique, rien de plus.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 14 Oct 2016 - 7:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Elle avait pris plusieurs mois pour se préparer à la mission que l’Ombre lui avait donné. Car bien qu’il ne s’agissait pas d’une tâche bien difficile, du moins, pas pour une agent de son calibre, elle avait toujours appliqué le même sérieux à toutes ses tâches, même s’il s’agissait d’aller jouer les gardiennes d’enfants à Mannheim. Après tout, elle était une femme sérieuse et impliquée, qui ne faisait jamais les choses à moitié et qui s’assurait de toujours donner le meilleur d’elle-même.

Sans compter qu’elle ne pouvait se permettre de perdre la face pour une mission qu’elle trouvait presque grotesque alors que ses capacités pouvaient certainement être plus utiles à l’organisation sur d’autres projets que celui de surveiller l’officier de la Pénombre en place à Mannheim.

Or, elle ne pouvait s’opposer aux ordres de l’Ombre ni même les questionner et elle s’était donc retrouvée pendant plusieurs mois à éplucher tous les dossiers et rapports de la base de SHADOW située à Star City, s’intéressant à tous les agents s’y trouvant et s’assurant qu’elle n’aurait pas de mauvaise surprise en y mettant les pieds. Elle s’intéressa plus particulièrement à son cher cousin qu’elle n’avait encore jamais rencontré, alors qu’elle cherchait à comprendre pourquoi l’Ombre trouvait utile qu’il soit mis sous surveillance.

Si cela ne tenait que d’elle, elle l’aurait destituer de son poste sans poser de questions. S’il n’était pas digne de confiance, il était encore moins digne du poste qu’il occupait.

Cependant, son avis importait peu et elle ne pouvait que suivre les ordres.

Ce fut donc pour cette raison qu’elle rejoint le téléporteur, prête à quitter la base de Niflheim, le quartier général de l’organisation, pour rejoindre celle de Mannheim, dans une ville qui pouvait se montrer assez surprenante, à savoir Star City.

Elle arriva donc face à un homme qu’elle connaissait sans qu’elle ne l’ait jamais rencontré.

Un visage qu’elle savait reconnaître alors qu’elle avait épluché son dossier de long en large en s’intéressant à chaque détail qui y était inscrit, allant de sa tendre jeunesse à l’homme qu’il était aujourd’hui.

À peine arrivée qu’elle ne lui dédia toutefois pas sa totale attention, ses prunelles claires scrutant l’endroit où elle venait d’atterrir avec un certain intérêt.

Son regard se reporta finalement sur l’homme lui faisant face, son cousin, alors qu’il lui présentait une tenue qui se trouvait en réalité à être l’uniforme de la base. Elle haussa donc un sourcil, incertaine quant à ce qu’il attendait d’elle. Car il était tout simplement hors de question qu’elle enfile cette chose, quand bien même serait-il mieux qu’elle cherche à s’intégrer au sein de la base plutôt que déjà en faire à sa tête.

Oh, elle le savait, qu’elle devait lui obéir, qu’il était son supérieur direct. Pas besoin qu’on le lui répète. Cependant, il y avait tout de même une limite à sa patience et il serait dommage qu’il y parvienne alors qu’elle n’avait même pas ouvert la bouche.

- Non merci, sans façon.

Elle n’allait tout de même pas abandonnée son jeans serré qui soulignait ses longues jambes, son chemisier sombre accompagné d’une veste en cuire et de ses bottes noires qui remontaient jusqu’à ses mollets pour une tenue qui la ferait sentir trop rapidement comme si elle se trouvait dans une prison. Elle ne se souvenait pas d’avoir lu que le port de l’uniforme était obligatoire au sein de la base.

- Tu peux déjà laisser tomber les politesses et les faux-semblants. Je crois que ni toi, ni moi, n’avons de temps à perdre à prétendre je ne sais quoi. Ton petit jeu faussement intéressé fonctionne peut-être bien sur les nouvelles recrues, cependant, j’en ai vu d’autre.

Quand bien même venait-elle d’arrivée à la base de Mannheim, elle n’était pas qu’une nouvelle recrue au sein de l’organisation.

Elle était une agent ténébreux, formée pendant de longues années pour finalement pouvoir prétendre à ce titre et avait sut remplir avec compétences et applications diverses missions qui lui provenaient directement de l’Ombre.

Ce qui l’amenait à être encore plus embêtée de suivre les ordres de l’officier de la Pénombre en service à Mannheim.

Surtout que les notes à son dossier n’étaient pas toujours positives et laissaient sous-entendre un certain relâchement de sa part, tout comme une négligence qui aurait pu devenir dramatique pour l’organisation et ses objectifs.

- De ce que j’en comprend, tu ne peux rien faire sans un Talley pour superviser.

Un sourire moqueur était venu prendre place sur ses lèvres alors qu’elle s’était désignée comme une Talley, malgré qu’elle n’en portait pas le nom. Il avait préféré la maintenir à distance de l’organisation et de lui-même tant qu’elle n’en avait pas l’âge et elle comprenait parfaitement les raisons qui avaient amener son géniteur à ce qu’elle grandisse et soit élevée par un gentil couple aux services de SHADOW. Cela ne l’empêchait toutefois pas d’être biologiquement sa fille et, ainsi, partager de ses traits.

Évoquer son père ne l’embêtait pas le moins du monde alors qu’elle n’avait même pas ciller lorsqu’on lui avait annoncé le décès de ce dernier, presque un an après le réel moment de sa mort.

- Et si tu me faisais visiter ? Je n’ai pas toute la journée. Mes valises et boîtes m’attendent dans mon nouvel appartement et je compte évaluer le quartier où l’on m’a installé.

Un soupire s’échappa de ses lèvres pleines maquillées de rouge.

- L’idée aussi de me refiler l’adresse quelques heures avant mon départ maugréa-t-elle.

Elle semblait franchement embêtée de ne pas avoir eut la chance de se préparer d’avantage, ce qui l’amenait à devoir passer les quelques prochains jours à faire quelques recherches sur l’endroit où elle vivrait pour une durée indéterminée, notamment sur l’immeuble, les alentours et les voisins.

Mackenzie ne faisait jamais les choses à moitié et se donnait toujours à fond.

Même si sa mission consistait à jouer les gardiennes d’enfants pour un cousin qu’elle n’avait encore, jusqu’à ce jour, jamais rencontré.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 14 Oct 2016 - 12:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Lorsqu'elle refusa la tenue, Renan se contenta de baisser la main pour la reposer sur la tablette où elle se trouvait quelques instants plus tôt. Honnêtement, il se fichait pas mal du fait qu'elle préférait rester vêtue avec son jean et ses vêtements de civil. Lui-même le faisait assez souvent, surtout lorsqu'il se contentait de passer en coup de vent pour récupérer ou déposer des documents dans son bureau. Et puis, il fallait avouer que sa tenue actuellement lui allait à merveille, il n'y avait donc aucune raison de gâcher cette vue.

Cependant, le français ne put s'empêcher de se demander si la demoiselle était du genre à être attrayante à l'extérieur et repoussante au niveau du caractère. Dans le cas de Shahren, la question avait été moins compliquée : elle était aussi peu attirante de l'extérieur que du reste et il ne s'y était jamais laissé tromper ! D'ailleurs, Renan n'eut pas besoin de patienter bien longtemps pour avoir une réponse à sa question : Mackenzie entreprit de le remettre à sa place en lui soulignant qu'elle n'avait pas besoin de politesse. Soit. Il n'allait pas s'en plaindre, jouer le type gentil et avenant avait tendance à lui porter sur les nerfs ces derniers temps. Malgré tout, il conserva son air débonnaire et le léger sourire qui flottait sur ses lèvres, un peu comme si tout son discours le laissait de marbre.
Pourtant, ce n'était pas le cas.

Pour avoir lu son dossier, il savait qu'il s'agissait d'une femme de caractère et se doutait que la collaboration serait difficile. Il avait espéré se tromper, mais il semblait plutôt qu'il était en dessous de la vérité ! Au moment où elle parla des Talley, un sourire faussement amusé ourla les lèvres du breton. En voilà une qui n'avait vraiment pas sa langue dans sa poche ! Mais si elle voulait s'aventurer sur ce chemin, elle ne serait pas déçue ! Il ne comptait pas la laisser mener la barque et avait bien l'intention de lui faire comprendre qu'elle ne serait rien ni personne ici. Si ce n'est un individu qui dépendait de sa volonté et de son bon-vouloir !
Il attendit qu'elle termine ses questions avant de reprendre la parole d'un ton calme et posé, un peu comme si toutes ces provocations ne l'atteignaient pas.

« Bien sûr, je suis ici pour ça, non ? Tu as l'air d'être au courant de ce que je fais avec les nouvelles recrues, tu n'as donc aucune raison d'en douter. » Il pivota sur lui-même pour se diriger vers la porte de la salle, continuant à parler : « Ils ont peut-être estimé que tu étais si douée qu'ils devaient te compliquer un peu la tâche ? Mais si tu as peur de te perdre dans Star City, je peux toujours te tenir la main et te chaperonner. C'est bien ce que tu as subi depuis tout ce temps, non ? »

Il faisait référence au fait qu'elle avait été confiée à des tuteurs qui l'avaient élevée correctement. Dans le fond, ce n'était pas vraiment différent de sa propre vie, sauf que Renan avait été confié à son oncle par des parents dépassés par la multitude de mioches qu'ils avaient pondu. Mais il ne l'avouerait pas, pas de cette manière... Surtout qu'il était satisfait de cette vie, rester en France aurait été beaucoup plus barbant et il se retrouverait certainement en prison ou avec une famille à charge s'il avait grandi auprès de ses parents.

Il l'entraîna donc dans le couloir aseptisé. La base de Mannheim ressemblait à n'importe quel complexe militaire et les décorateurs étaient aux abonnés absents. Après quelques pas qui les éloignèrent de la salle, ses prunelles mordorées se posèrent sur la jeune femme à ses côtés.

« Mais je tenais à te dire de ne pas te méprendre... tu n'es pas une Talley. Ce n'est pas parce que Jack s'est servi de ta mère pour se soulager un soir que ça fait de toi sa fille. Au mieux, tu es un oubli de préservatif, au pire... tu es un trou dans une capote, à toi de voir ce que tu préfères. » Il avait dit ça sur un ton toujours aussi poli, détournant son regard pour observer le couloir désert. « Sinon, tu as déjà ta nouvelle identité alors ? Tu conserves ton nom actuel, ou tu en changes encore ? C'est une habitude chez toi de toute manière. » Son sourire s'accentua légèrement. « Tu vas devenir maîtresse dans un donjon SM ? Ça semble convenir à ton caractère. »

Si elle espérait qu'il lui épargnerait les remarques salaces juste parce qu'elle était sa cousine, elle ne risquait pas d'être déçue ! Renan n'avait pas sa langue dans sa poche lui non plus et seulement très peu de limites. Mackenzie le découvrirait bien avec le temps, mais à ses dépends ou non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 14 Oct 2016 - 16:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
À peine était-elle arrivée que déjà il s’en donnait à coeur joie tandis que ce n’était pas les sous-entendus qui manquaient à son discours. L’agent ténébreux ne cilla pas, ces quelques commentaires ne semblaient même pas l’atteindre. Et ce n’était pas qu’une impression.

Elle savait ce qu’elle valait et ce n’était pas le premier imbécile qui allait commencer à lui faire douter de sa propre personne.

Elle se contenta donc de ne pas relever certaines provocations, préférant encore le laisser jubiler alors qu’il croirait sûrement l’avoir atteint alors qu’au final, elle préférait encore s’abstenir de lui enfoncer son crâne dans le mur voisin. Cela mettrait nécessairement à mal leur relation et la mission qu’on lui avait donné. Elle inspira donc profondément, cherchant son calme, alors qu’un sourire ne quittait pas ses lèvres.

- Tu dis ça parce que je n’ai pas été élevée par Jack ?

Elle inclina doucement la tête sur le côté, portant ses prunelles verdoyantes sur l’homme qui l’avait accueilli alors qu’ils s’étaient avancés dans un couloir désert.

Y avait-il si peu d’agents au sein de la base ou avait-il seulement préparé son arrivée ?

- Ce n’est pas parce que tes parents ne connaissaient pas la contraception que c’est le cas de tout le monde.

Son regard cherchait la moindre réaction chez son interlocuteur. Qu’il s’agisse d’un simple haussement de sourcil ou encore d’une crise de ce dernier, peu importait. Plus précisément, elle cherchait à tester l’officier de la Pénombre et comprendre son fonctionnement. Ce qu’il pouvait laisser passer et ce qui dépassait les bornes.

Et généralement, Mackenzie n’était pas mauvaise en ce qui concernait de juger les gens, d’observer le plus subtil mouvement chez les autres. On lui avait toujours recommandé de connaître et de comprendre ses ennemis.

Certes Renan n’en était-il pas un alors qu’ils servaient la même cause, seulement, elle était convaincue que sa présence à elle à Mannheim ne lui plaisait pas et, de ce côté, elle n’était pas particulièrement enchantée par la mission. Sans compter que de ce qu’elle avait lu à son sujet, elle doutait légèrement que ses intentions soient toutes motivées dans le but de servir les objectifs de SHADOW.

Or, ça, elle le découvrirait en temps et lieu, si réellement il avait quelque chose à se reprocher.

- Vois-tu, si réellement Jack n’en avait rien à faire de moi, il ne se serait pas donner la peine de me confier aux mains d’agents fiables et de passer me voir, à quelques reprises. Il s’agit plutôt que dès qu’il passait ou prenait de mes nouvelles, je correspondais aux attentes qu’il avait et, par conséquent, n’avait pas à s’en faire.

Son regard s’était porté sur Renan alors qu’elle était toujours aussi polie et posée dans ses propos, toujours avec ce sourire qui se voulait calme sur les lèvres.

- Alors que de ton côté, je vois bien qu’il n’a pas eu d’autres choix que de te prendre sous son aile et de te superviser jour après jour. De nous deux, tu es celui qui a besoin d’être chaperonné et tenu par la main.

Jamais Mackenzie s’était-elle sentie abandonnée par son père. Certes aurait-elle préféré une présence plus régulière dans sa vie, seulement, elle avait rapidement compris qu’il avait un travail prenant et ne pouvait malheureusement pas être constamment à ses côtés.

Elle avait donc travailler d’autant plus fort pour qu’il soit fier d’elle et n’ait même pas besoin de s’inquiéter sur son sort. Et c’était encore plus vrai lorsqu’elle avait officiellement intégrée SHADOW. Elle voulait qu’il soit fier d’elle. Fier de ce qu’elle était devenue, par elle-même et par sa bonne volonté.

Elle n’avait jamais eu besoin qu’on la supervise et l’encadre réellement, ayant toujours obéi à ce que lui demandait ses tuteurs et son père et ayant toujours tout fait pour qu’elle réussisse les tâches qu’on lui donnait sans jamais décevoir personne. Ne pas avoir eut son père dans les parages lui avait donné une raison de plus de prouver sa valeur. Qu’elle était digne d’être une Talley, quand bien même n’en portait-elle pas le nom.

- Je vais par contre accepté ton offre, ne serais-ce que pour me raccompagner chez moi.

Elle suivait Renan sans jamais posé de question sur ce qu’ils voyaient ou sur ce qu’il pouvait bien se passer entre ces murs.

Elle en apprendrait bien assez vite et pour aujourd’hui, elle souhaitait simplement comprendre la disposition de Mannheim. Quant au reste, chaque chose avait son temps et elle n’était pas partie d’ici de si tôt. Elle aurait tout le loisir d’apprendre ce qu’elle voulait sur l’endroit.

- Ne t’inquiète pas, tu n’auras pas à faire de détour. Je suis ta nouvelle voisine.

Le tout suivit d’un large sourire qui lui laissait pourtant sous-entendre qu’il n’aurait pas qu’à la supporter entre les murs de Mannheim mais bien dans son habitat naturel aussi. Car, après tout, sa mission concernait à s’assurer que Renan soit toujours le choix optimal comme l’officier de la Pénombre à la base de Star City et cela signifiait aussi qu’elle devait connaître, en partie, sa vie privé.

Là résidait tout le malheur de faire des erreurs.

- Je t'assure, j’ai passé l’âge de fêter jusqu’aux petites heures du matin.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 14 Oct 2016 - 20:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Les insultes sur sa famille laissaient Renan de marbre. Il n'avait jamais éprouvé d'affection pour ses sœurs ou ses parents et lui-même avait toujours songé que la prétendue « envie de grande famille » de sa génitrice était surtout une « flemme de prendre la pilule ». Mais il ne s'en plaignait pas. Cela lui avait permis de venir au monde, puis d'être expédié dans cette partie du globe où il avait eu une vie absolument parfaite, du moins selon ses critères. Il ne releva donc pas la remarque de la jeune femme et se contenta de lui jeter un bref coup d’œil avant de s'intéresser au chemin.

Mackenzie semblait relativement sûr d'elle et de la valeur que Jack pouvait lui accorder, pourtant Renan était convaincu que s'il ne l'avait pas prise sous son aile pour en faire son parfait petit soldat, c'était parce qu'il considérait qu'elle n'en valait pas la peine. Il n'avait pas vu le même potentiel que celui de Renan, voilà tout ! Un bref sourire ourla donc ses lèvres alors qu'il sentait le regard clair de sa « cousine » peser sur ses épaules. Elle attendait de voir s'il se vexerait, mais ce serait vain. Renan ne montrait que très rarement ses sentiments et face à un Agent Ténébreux, il tenait à rester prudent. Surtout lorsque l'agent en question semblait avoir décidé de vous provoquer et, par extension, de ne pas vous apprécier.

« Peut-être. Ou peut-être qu'il ne voulait pas voir ses gènes traîner n'importe où. Un peu comme on récupère les chatons que son chat a pondu pour éviter d'en mettre partout. » Son regard glissa jusqu'au minois de la jeune femme. « Il vérifiait juste que tu ne faisais pas de conneries et s'en-allait. S'il avait été fier de toi, il aurait agi autrement. » Un sourire ourla ses lèvres. « Je le sais, j'ai eu tout le temps de voir comment il fonctionnait, contrairement à toi. »

Il savait que c'était un discours d'enfant. Mackenzie et lui devaient donner l'impression de vouloir prouver à l'autre qu'il n'était pas « l'enfant chéri » et au fond, c'était le cas. Renan avait toujours détesté les personnes tentant d'attirer l'attention de Jack sur eux et c'était pour cette raison que sa relation avec Shahren avait très mal débutée. Quant à Lilian... il l'avait repoussée et provoquée durant des années avant d'accepter de faire la paix. Tout ça parce que son oncle accordait un peu trop d'attention à la belle plante – même si elle n'avait rien à voir avec la sienne, bien évidemment. Tout ça pour dire que Mackenzie ne ferait pas exception, sauf si elle le jouait plus finement en faisant profil bas. Mais vu l'échantillon qu'elle venait de lui présenter, il en doutait franchement.

Le couloir déboucha sur un carrefour et il emprunta la voie de droite sans hésiter. Ils ne croisaient personne et pour une bonne raison : il avait demandé à ce que ses agents soient occupés ailleurs et ne s'amusent pas à traîner dans les couloirs. La rumeur de la venue d'un Agent Ténébreux avait suffi à calmer certains des plus bravaches ! Mais pas la brunette qui semblait toujours désireuse de le provoquer ! Il soupira légèrement en l'entendant prétendre qu'il avait besoin d'être chaperonné, comme si c'était le cas ! Il vivait de manière indépendante depuis très longtemps et Jack n'avait plus veillé sur lui dès qu'il avait été majeur, voire avant. Mais Renan resta concentré pour ne pas laisser son expression s'altérer. Malgré tout, une pointe de contrariété s'invita dans son esprit lorsqu'il l'entendit parler de sa nouvelle demeure. Portant un regard intrigué sur elle, Renan lâcha quelques mots :

« Je n'ai pas été prévenu. J'aurais aimé savoir qu'ils installaient un nouvel agent devant chez moi. » Il lâcha les épaules, conservant son calme. « Mais ce n'est pas bien grave, ça ne changera rien à ma vie. Ne t'imagine pas que je vais m'amuser à jouer l'adorable cousin, tu seras simplement une inconnue qui vit en face de chez moi, point barre. Tu pourras faire toutes les fêtes que tu veux, les murs sont bien insonorisés et tu ne seras pas invitée chez moi, alors pour ce que ça me regarde.... » Il lui offrit un sourire. « Contrairement à ce que tu as l'air de croire, je n'ai pas besoin d'être chaperonné ou tenu par la main. Jack aurait pu me renvoyer en France s'il l'avait voulu, mais il ne l'a pas fait et je me suis émancipé dès que les lois américains l'ont permis. En France on est majeurs trois ans plus tôt tu sais, alors ne viens pas me parler de maturité. »

Le ton de sa voix était resté calme, mais ses prunelles brillaient d'un peu plus d'agacement. Toutefois, le trentenaire ne se laissa pas dépasser et s'empressa de porter son attention sur le couloir qui arrivait presque au bout. Renan avait été clair : elle n'allait pas être accueillie à bras ouverts chez lui et il ne comptait pas la présenter comme un membre de sa famille ! D'ailleurs, Renan ignorait si Mackenzie était au courant pour l'existence du grand-père chez qui il avait initialement été envoyé. Jack ne l'avait récupéré qu'au moment où son père avait eu une crise cardiaque l'obligeant à être hospitalisé dans une maison spéciale. Mais c'était sans importance.
Désignant la porte qui se trouvait devant eux, il reprit :

« C'est la salle d'entraînement, j'ai cru comprendre que tu devais compter sur ton entraînement plutôt que tes gènes ? »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mar 18 Oct 2016 - 5:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il ne manquait plus qu’il se mette à frapper le sol d’un pied et qu’il éclate en sanglot pour que son charmant cousin complète l’image qu’elle se faisait tranquillement de lui.

Elle voyait devant elle un enfant qui ne savait accepter que d’autres pouvaient être meilleurs que lui, avoir plus de valeurs. Un gamin qui ne pouvait même pas accepter que son si charmant oncle aurait pu accorder de l’importance à quiconque d’autres que lui. Ce qui était assez amusant, en somme, alors que Mackenzie se retint d’éclater d’un rire qui se serait trouver à être complètement moqueur, ce qui aurait été légèrement déplacée dans l’actuelle situation alors qu’ils faisaient connaissance pour la première fois, et ce, même s’ils partageaient le même sang.

Haussant finalement les épaules, elle préféra ne pas jeter de l’huile sur le feu, quand bien même l’envie lui démangeait la langue et que les paroles désagréables fusèrent dans son cerveau. Elle devait cependant se montrer respectueuse avec son supérieur, et ce, même si cela la tuait de devoir le considérer ainsi.

Devant elle ne se trouvait pas un imposant et impressionnant officier de la Pénombre, mais bel et bien un enfant en recherche de reconnaissance et d’attention, qui se valorisait dans la vision d’un homme désormais décédé.

Pathétique.

Elle le suivit donc sans en rajouter, bien que son sourire toujours aussi désagréable semblait s’éterniser sur ses traits. Il ne pouvait cependant pas se plaindre alors qu’elle avait accepter de garder le silence.

Peut-être considérerait-il avoir gagné face à elle, avoir sut lui montrer sa supériorité, ne serais-ce que parce que son silence pouvait laisser entendre un consentement en ses paroles qu’elle n’avait pas. Cela dit, elle choisissait ses batailles et celle-ci n’en était pas une qu’elle devait battre tous crocs sortis. C’était une bataille qui se jouait en finesse et sur le long-terme, alors qu’elle se promettait de lui faire comprendre qu’il n’avait pas affaire à n’importe quel agent ténébreux.

Qu’il avait devait lui Mackenzie Hall, une agent ayant sut se démarquer par sa volonté de fer et sa capacité à apprendre rapidement, tout comme pour son expertise en discrétion et son radar qui s’était avérer utile pour l’organisation.

Elle avait sut faire ses preuves et avait été reconnu pour son talent et les plusieurs cordes qu’elle avait à son arc. Et ce n’était certainement pas son cousin qui l’amènerait à douter d’elle-même.

- Oh, et je ne compte pas non plus être l’adorable cousine. Le mielleux, ce n’est pas trop ma tasse de thé.

Sauf lorsqu’elle y était forcée alors qu’elle charmait les hommes de son doux sourire agréable, de ses longues jambes qui attiraient les regards et de sa voix mielleuse qui susurait pleines de belles promesses à ces hommes n’attendant que ça : qu’une jolie jeune femme s’intéresse à eux.

- Par contre, j’imagine que tu n’ignores pas la raison de ma présence ici. Tu n’auras donc pas le choix de m’inviter chez toi. À moins, bien entendu, que tu aurais quelque chose à me cacher.

Elle inclina la tête légèrement sur le côté, papillonnant des paupières alors qu’elle lui adressait un sourire qui se voulait faussement agréable.

- Et je doute que l’Ombre apprécierait de lire sur le rapport que l’officier de la Pénombre de Mannheim, accuser de négligence pouvant mettre à mal l’objectif et la couverture de l’organisation, aussi accuser de faire preuve de relâchement auprès des agents et d’attachement émotifs auprès des membres de la famille qui aveuglerait son jugement, sans compter qu’il est suspecté de le faire délibérément, ait en fait quelque chose à cacher...

Elle plongea ses prunelles claires dans son regard.

- En fait, je crois qu’il apprécierait peut-être lire de telles choses dans le rapport. Car il n’aurait plus besoin de monopoliser un de ses précieux agents ténébreux pour venir te surveiller. Il se contenterait de te remplacer et puis voilà, le problème est résolu.

L’organisation pour lesquels ils travaillaient tous les deux supportait très mal la traîtrise. Certes Renan n’était pas accuser de telles choses, sans quoi il serait déjà destituer de son poste, il n’en restait pas moins que l’idée planait et si tel était le cas, les choses pourraient particulièrement mal finir pour se dernier.

Et tous pourraient s’entendre que la dévotion de l’agent Hall envers l’Ombre et l’organisation étaient sans faille.

Ils approchèrent finalement la salle d’entraînement et elle ne put s’empêcher de lever les yeux au plafond alors qu’il lui passait une remarque qu’elle considérait comme déplacée. Certes n’eut-elle pas la chance de naître avec des pouvoirs offensifs, cependant, cela ne l’avait jamais empêcher de faire face à des mutants sans ciller et remporter le combat.

Elle suivait Renan, se trouvant légèrement derrière lui. Pour au final, s'arrêter dans sa course.

- Qu’on mette les choses au clair. Que cherches-tu à faire ? M’humilier ? Assurer ta supériorité sur ma personne ?

Elle soupira.

- S’agit-il que tu crains que je puisse être meilleure que toi ? Tu te sens donc dans l’obligation de m’enfoncer par n’importe quel moyen ?

Et ce, alors qu’ils se connaissaient que depuis moins d’une heure.

- En effet, je compte plus sur mon entraînement que mes gênes. Au final, cela fait de moi quelqu’un de plus polyvalent. Dans une situation extrême où tu serais privé des tes pouvoirs, que peux-tu faire ? Rien. Alors que, de mon côté, je peux encore me battre.

Elle n’avait pas tant voulu l’humilier que plutôt lui faire comprendre que ce n’était pas parce que ses pouvoirs n’étaient pas offensifs qu’elle n’en était pas moins démunie. Sans compter qu’elle se débrouillait assez bien avec une arme de poing ou encore une courte lame.

- Alors, tu comptes jouer à ce petit jeu encore longtemps ou on poursuit la visite ?

Certes l’avait-elle un peu chercher alors qu’elle souhaitait surtout trouver les limites de celui qu’elle devrait observer au cours des prochaines semaines, cependant, elle n’appréciait pas se retrouver dévaloriser de la sorte, pas alors qu’elle se savait forte et de valeur pour l’organisation.

Qu’il comprenne qu’il ne faisait pas face à n’importe qui.

- Tu sais, mon objectif n'est pas de t'enfoncer ou de passer pour quelqu'un meilleur que toi. Je m'attends cependant de ta part assez de respect pour reconnaître la valeur de tes agents. Peut-être te sens-tu menacé par mon intrusion dans ta vie et dans ta base, je n'en sais rien. Mais je ne suis pas devenue agent ténébreux pour aucune raison.

Les choses étaient claires. Elle n'était pas certaine qu'il le prenne bien, cependant, elle se devait d'essayer.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 22 Oct 2016 - 20:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Renan ne se gêna guère pour jeter un regard sceptique à sa cousine lorsqu'elle lui déclara qu'il ne pourrait pas échapper à la visite en bonne et due forme compte tenu de la raison de sa venue ici. Faux. Enfin, il le pensait du moins. Mackenzie était chargée de le surveiller à Mannheim et de vérifier qu'il jouait bien son rôle, mais elle n'avait aucune raison de vérifier s'il rangeait ses épices par ordre alphabétique ou s'il dormait dans des draps de soie. Ni même qui y dormait.

« Je ne crois pas. Tu n'es pas chargée de surveiller ma vie privée. Surtout que je suis les directives laissées par Jack et que j'ai toujours été limpide sur ce point. Tu n'as donc aucune raison de mettre les pieds dans mon appartement ou dans ma vie civile, au contraire. Tu risquerais d'y semer la zizanie. »

Et il était sérieux ! Le sourire de la jolie brune n'y changerait rien.
Ses menaces à peine voilées ne le firent guère ciller d'ailleurs, il savait que l'Ombre ne le soupçonnait pas de traîtrise, sans quoi il aurait exécuté et non surveillé. Non, les responsables de Niflheim devaient simplement se demander si Shahren était un cas isolé ou s'il avait d'autres secrets. Son but était simplement de s'assurer qu'elle ne comprendrait pas ce qu'il fomentait dans le dos de l'Ombre pour devenir le nouveau chef de leur organisme. Une bagatelle en somme ! Mais quelque chose lui disait que Mackenzie risquait bien de mettre à mal ses projets s'il se montrait trop bravache ou imprudent avec elle. Quel dommage qu'elle ne soit pas à la recherche d'un cousin aimant, il aurait pu la manipuler et la mettre dans sa poche. Mais non...
Un soupir lui échappa finalement.

« Ne me mens pas. J'appartiens à SHADOW depuis aussi longtemps que toi, si ce n'est plus, nous savons tous les deux que ce n'est pas mes liens avec Shahren qui ont réellement posé problème. Ils veulent juste vérifier que je ne suis pas influençable, c'est tout. » Il la regarda avec sérieux. « Tu verras toi-même que je n'ai pas d'émotions pour ma famille. »

Il avait compris que la jeune femme était du genre à le provoquer et il ne se gênerait pas pour faire de même ! Cependant, Renan ne s'attendait pas à ce qu'elle puisse utiliser ses pouvoirs sur lui, encore moins à rentrer directement dans le vif du sujet et lui posant clairement la question de ce qu'il cherchait à faire avec elle. Ses prunelles mordorées se posèrent sur le visage de la brune, froides et hostiles. Il eut beaucoup de mal à la laisser parler sans faire lui aussi appel à ses pouvoirs afin de la remettre à sa place, mais y parvint tout de même. Ce n'est que lorsqu'elle lui souligna qu'elle était compétente en tant qu'Agent Ténébreux qu'il répondit enfin. Son ton était froid et avait perdu toute la provocation qui l'habitait quelques instants plus tôt :

« Pour commencer, tu vas oublier l'idée même d'utiliser tes pouvoirs sur moi. C'est quelque chose que je vis très mal. Et si tu ne veux pas que je fasse de même, tu as devoir apprendre à te contrôler. » L'hôpital qui se foutait de la charité, mais il s'en fichait. « Ensuite, je ne cherche pas à t'humilier. Je badine, je plaisante, je te teste. Mais j'ai compris que tu as un humour discutable et qu'il est inutile de te titiller un peu. Seulement, n'espère pas y échapper à l'avenir parce que c'est ma marque de fabrique. Si tu espères que je vais te baiser les pieds et souligner à quel point tu es douée et forte, tu perds ton temps. Demande à l'ancienne petite amie de Jack, elle se plaint souvent de mon manque de reconnaissance, un peu comme toi. » Connaissait-elle l'existence de Lilian ? Certainement. « Je ne flatte pas les gens, mais je les récompense lorsqu'ils sont performants. Seulement je ne connais rien de toi et visiblement, tu n'es pas dans l'état d'esprit nécessaire pour une collaboration productive. » Non, il n'avait pas honte d'échanger les rôles. « Personne ne me privera de mes pouvoirs et je peux tuer en un clin d’œil grâce à eux. Je n'ai aucun intérêt à devenir ceinture noire de karaté. »

C'était son caractère : miser sur ses gènes et les développer au maximum. Renan avait enchaîné les entraînements durant des années et il avait atteint une forme d'excellence à ses yeux, mais il savait que si quelqu'un le privait de ses pouvoirs, il serait incapable de se défendre efficacement. Bien sûr, le français savait se battre un minimum, mais pas comme un expert d'un sport de combat.

Sans s’appesantir sur ce sujet, le français pivota pour reprendre sa marche et s'éloigner de la zone d'entraînement. Ils commencèrent enfin à croiser quelques autres agents qui ne leur accordèrent pas le moindre regard et le français désigna quelques portes – salle d'armement, de détente, de réunion, etc – avant de reprendre la parole sur un sujet légèrement plus sérieux.

« Et tu connais les contacts que Jack avait ici, à Star City ? »

Il pensait notamment à Lilian qui n'avait jamais aimé Shahren. Trouverait-elle grâce aux yeux de la rousse ? Renan en doutait et pour une fois, il encourageait sa « tante » à faire subir un bizutage à la nouvelle !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 28 Oct 2016 - 6:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cela ne faisait aucun doute que leur relation commençait du mauvais pied. Les raisons étaient nombreuses et variées et tous les deux se trouvaient désormais coupables de la tension qu’il semblait bel et bien y avoir entre eux deux. Si Mackenzie ne cherchait pas à se faire aduler de tous, ni même se faire baiser les pieds, elle avait cependant cette horreur que de se sentir dévalorisé. Toute sa vie, elle s’était battue pour obtenir l’attention de ses tuteurs, de son père et des hauts placés de l’organisation et ce n’était pas alors qu’elle venait de franchir la trentaine qu’un jeune homme aussi ridicule et immature que son cousin allait s’assurer de la remettre à sa place.

Elle était à sa place et elle le savait. Sans quoi l’Ombre ne l’aurait pas envoyé à Mannheim et aurait fait usage de ses forces ailleurs. Cependant, s’il exigeait d’elle qu’elle joue les gardiennes d’enfants, et bien soit, elle le ferait, et sans rechigner en plus.

Mackenzie ne répondit que par un léger soupire qui laissait entendre qu’elle n’allait pas s’obstiner. Soit alors, il ne lui ouvrirait pas la porte de sa demeure pour l’accueillir avec un sourire chez lui. Cela n’empêcherait cependant pas l’agent que de s’infiltrer chez lui, d’une façon ou d’une autre, si vraiment elle en ressentait le besoin.

Oh, elle ne le ferait pas sans raison valable, cependant, si elle voyait en lui une raison quelconque de douter de sa fidélité à l’Ombre, elle ne se gênerait pas pour aller fouiller dans sa vie privé.

Une fois qu’ils arrivèrent face à la salle d’entraînement, le tempérament pourtant calme de l’agent s’enflamma alors qu’elle les arrêta dans leur course pour lui demander de but en blanc ce qu’il voulait d’elle et ce qu’il comptait pas. Non pas qu’elle s’attendait à ce qu’on lui lance des fleurs, elle avait conscience qu’elle-même avait provoquer dès le départ, cependant, elle n’appréciait que très peu les commentaires qu’il enchaînait alors qu’il semblait chercher à vouloir l’enfoncer pour une raison ou pour une autre.

Si elle était d’une nature assez posée et calme, étant particulièrement calculatrice, il n’en restait pas moins que sa rencontre avec l’Officier de la Pénombre en place à Mannheim avait quelque chose d’agaçant.

Avait-il quelque chose à prouver ? Cherchait-il à montrer qu’il n’éprouvait rien pour la famille, comme il le disait si bien ? Ou étais-ce tout simplement ainsi qu’il traitait les nouveaux arrivants à sa base ?

- Oh, c’est fini ta crise de paranoïa ?

La jeune femme avait lever les mains devant elle en grinçant légèrement des dents. Voilà que c’était elle qui empêchait toute collaboration entre eux alors qu’il semblait pourtant avoir été le premier à jouer le mâle Alpha en bombant le torse et montrant les crocs.

Il enfilait le beau rôle alors que Mackenzie venait d’être déclarée comme étant l’ennemie, celle qui les empêchait de potentiellement former une équipe. Comme quoi son charmant cousin n’avait pas honte de faire passer le tord sur une autre personne, ce qu’elle déplorait de la part d’un Officier de la Pénombre. Il était la moindre des choses que de prendre responsabilité de ses actions.

Elle en vint donc à demander si Shahren était la seule et unique coupable de son incarcération à Niflheim ou si Renan y avait jouer plus que ce qu’il pouvait laisser sous-entendre.

- Je n’ai jamais dit que je comptais utiliser mes pouvoirs sur toi, pas plus que je n’y ai pensé. J’évoquais tout simplement l’éventualité que les mutations de sont pas exclusives et que, si elles ne me viennent pas de Jack, elles doivent nécessairement venir de quelque part.

Car elle n’avait jamais connu sa mère, pas plus qu’elle n’avait cherché à la connaître. Jack lui avait toujours dit qu’elle avait été assassinée par sa faute, de part son métier et parce qu’elle avait cherché à être trop curieuse. C’était ce qui avait dissuadé Mackenzie de poser trop de questions.

Tout comme elle n’avait jamais cherché à retrouver ses grands-parents maternels ou encore des oncles ou des tantes. Si elle ne les connaissait pas, il devait bien y avoir une raison. Et si elle comprenait aujourd’hui que Jack lui avait menti, que sa mère n’avait sûrement été que l’histoire d’une soirée dans les toilettes d’un bar minable, elle savait cependant que si elle n’avait aucune information concernant sa famille, c’était qu’elle n’en avait pas besoin.

- Tu me vois désolée de notre rencontre un peu explosive.

Elle acceptait les torts, se doutant fortement que son cousin ne le ferait sûrement jamais. Si elle considérait comment il l’avait accusé alors qu’il était le principal concerné, Mackenzie considérait que son jugement n’était pas tout à fait faux.

- Je n’ai pas envie que tu me vois comme une ennemie. Après tout, nous travaillons tous les deux pour la même personne et dans un objectif commun. Et la raison de ma présence ici est de m’assurer que tes objectifs sont encore les mêmes. Cela ne m’empêchera pas de mettre aux mieux mes compétences à tes services.

Car, après tout, en arrivant à Mannheim, son supérieur direct n’était plus l’Ombre mais bel et bien l’Officier de la Pénombre en place.

Elle soupira finalement et dégagea une mèche de devant ses yeux alors qu’elle suivit son cousin sans porter d’attention aux personnes qui passèrent à leur côté sans non plus s’intéresser à eux. C’est qu’il avait bien dressé ses agents, celui-là.

- Quelques uns. Je ne leur ai pas parlé individuellement, cependant, j’ai leurs dossiers.

Mackenzie était quelqu’un de très organisée et s’assurait de tout connaître sur chaque personne qu’elle pouvait rencontrer. Ou, tout du moins, connaître tout ce que l’organisation connaissait d’eux.

- J’ai eu assez de temps pour me familiariser avec la base et les agents y travaillant. Cela fait tout de même quelques mois qu’on m’a annoncé que je viendrais ici.

Par conséquent, elle avait eut tout le temps qu’elle voulait pour préparer son arrivée.

Son ton s’était adoucis, comme quoi elle reconnaissait que leur première rencontre fut assez agressive et elle souhaitait ainsi, du même coup, calmer son interlocuteur. Qu’il réalise qu’elle n’était pas une ennemie à ses projets mais présente pour une raison bien précise.

Et qui sait, peut-être accepterait-il de l’inviter pour un café.

- Vais-je avoir un bureau ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 2 Nov 2016 - 20:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Crise de paranoïa ? Pour le coup, il ne pouvait pas dire le contraire étant donné qu'il avait une forte tendance à se montrer paranoïaque. Il se contenta donc de hausser les épaules avant de reprendre sa marche, l'écoutant arguer qu'elle ne comptait pas utiliser ses pouvoirs sur lui et qu'elle n'y avait même pas songé. Était-ce vrai ? Il n'y croyait pas spécialement : sa nature paranoïaque le poussait à songer que tout le monde lui en voulait et que cette femme était bien placée pour chercher à lui nuire. Shahren n'avait pas hésité à inventer des choses uniquement pour lui nuire, alors il avait toutes les raisons de penser que cette cousine aussi se montrerait ingrate et pleine de défi ! Paranoïa ? Non, simple déduction logique.

Il s'abstint de répondre et préféra lui offrir un regard relativement méfiant lorsqu'elle se déclara désolée face à leur rencontre assez animée. Un sourire ourla finalement ses lèvres tandis qu'il répondait d'un ton goguenard :

« Oh, mais là on fait dans la douceur. »

Il est vrai qu'il pouvait avoir des disputes bien plus animées. Sa première prise de bec avec feu l'Archidémon s'était soldée par la mort de son hôte, donc autant dire qu'il ne trouvait pas que cette discussion était vraiment dérangeante. Pas agréable non plus bien entendu, mais disons que ça n'arrivait pas souvent, alors....

Ses lèvres restèrent scellées tandis qu'elle poursuivait, arguant qu'ils travaillaient pour la même personne et que leur objectif était identique. Dans les faits, c'était vrai. Sauf que Tesla n'avait pas l'intention de continuer à jouer les gentils chiens toute sa vie, ou plutôt son immortalité. L'Ombre finirait par lui laisser sa place, de gré ou de force et Mackenzie n'y changerait rien, aussi douée soit-elle ! Il travaillait là-dessus depuis bien trop longtemps pour se permettre de la laisser tout foutre en l'air. Mais il était primordial qu'elle ne devine rien, quitte à devoir mettre en suspens son avancée. Peut-être qu'il pourrait demander l'aide de Lilian ? Cette dernière n'apprécierait certainement pas la jeune femme qui était le fruit d'une « infidélité » de Jack, mais de là à le soutenir... il n'était sûr de rien. Le comportement de sa chère tante lui échappait encore.

« Ne t'inquiètes pas, je ne te vois pas comme une ennemie, j'en ai bien assez en-dehors de notre groupe sans avoir besoin de m'en inventer de nouveaux. Mais tu comprendras aussi que je n'ai pas forcément envie de me faire surveiller comme un gamin alors que j'ai toujours été à la hauteur depuis que je suis à ce poste. »

Ce qui était vrai, elle pourrait le vérifier. Mais il ne comptait pas s'étaler indéfiniment sur ce point et continua à la conduire dans le dédale des couloirs. Les bureaux se trouvaient de l'autre côté de la base, ils avaient donc une petite promenade à effectuer avant d'être tranquilles, mais cela leur permettait d'apprendre à se connaître. Ou de se disputer, au choix. Bien sûr, le français releva bien le fait que le ton de se cousine s'était légèrement adoucit, un peu comme si elle cherchait à apaiser les tensions et il ne vit aucune raison de se montrer hostile. Sauf vouloir compliquer la situation bien entendu.
Ses prunelles se posèrent sur son minois lorsqu'elle l'interrogea sur son éventuel bureau.

« Oui. En tant qu'Agent Ténébreux tu auras certainement des ordres à recevoir ou à donner suivant les missions que l'Ombre te confiera, alors ça me semble assez logique que tu aies un petit chez toi. En dehors de ton appartement, si tu comptes faire passer des promotions canapé, je te conseille quand même de privilégier ce dernier. » Le ton était légèrement provocateur et il reprit : « Ne va pas te vexer, ce n'est pas contre toi, j'aime bien faire des allusions et des sous-entendus à mes interlocuteurs. » Ils seraient nombreux à pouvoir témoigner. « Tu sais, je n'ai pas envie qu'on passe notre temps à nous disputer contrairement à ce que tu as l'air de penser, j'ai juste un caractère qui ne fait pas l'unanimité. »

Là aussi, ils seraient nombreux à pouvoir témoigner. Le français retomba dans le silence le temps qu'ils se rapprochent des bureaux et pénétra dans la salle la plus au fond, située dans l'alignement du couloir. Lorsqu'ils pénétrèrent dans la pièce, Mackenzie put découvrir un bureau aseptisé, parfaitement rangé et totalement neutre. Il était difficile de cerner la personnalité de son occupant. Désignant une chaise à la jeune femme, Renan préféra aller prendre appui contre le mur en face plutôt que d'utiliser la chaise de « grand chef ».

« J'aimerais simplement savoir comment tu comptes agir. Est-ce que tu as l'intention d'interroger tous les agents de cette base pour savoir si je suis appliqué ? Ou est-ce que tu vas simplement attendre de voir si je fais une bêtise pour me sanctionner dans la foulée ? » Il laissa un sourire amusé ourler ses lèvres. « Je n'ai jamais été amateur des jeux de rôle, mais je pourrais bien te laisser jouer la dominatrice si c'est ce que tu apprécies, pour prouver ma bonne volonté. »

Ce n'était pas parce qu'il s'agissait de sa cousine qu'il allait se priver des sous-entendus graveleux !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 2 Nov 2016 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il lui faudrait donc assurément un bon moment avant d’arriver à saisir le caractère de son cousin. C’était une chose, de lire les rapports, cependant, de le vivre en personne, cela était un tout autre univers. Il était désagréable, limite agressif, particulièrement paranoïaque et les mauvaises blagues salaces semblaient être un petit plaisir chez ce dernier. De quoi venir s’attaquer directement à la patience de la jolie demoiselle, qui ferait donc un effort pour ne pas lui envoyer son poing sur son joli petit nez en éprouvant une certaine satisfaction lorsqu’elle le sentirait craquer sous ses jointures.

Elle continua donc sans y répondre, alors qu’elle se demandait ce que pouvait être une rencontre particulièrement animée chez lui, si là, en ce moment, il y avait été en douceur. Mackenzie n’avait pas pour habitude de ne pas être reconnue pour ses capacités, ne serais-ce que parce que l’Officier de la Pénombre en place à San Francisco avait toujours sut reconnaître son talent.

De ce fait, elle se voyait particulièrement agacée par la façon de faire de son cousin, quand bien même avait-elle abandonné l’animosité pour un ton de voix un peu plus calme, ne cherchant pas à envenimer leur relation qui commençait du mauvais pied.

Il eut droit comme réponse qu’à un léger soupire de sa part et un roulement des yeux alors qu’il lui laissait sous-entendre qu’elle aurait pu être tenter d’ouvrir ses jambes pour une raison comme pour une autre. Alors qu’en réalité, elle ne le faisait que s’il s’agissait du bien d’une mission, notamment lorsqu’elle avait dut s’approcher d’hommes. Ils se laissaient bien souvent amadouer une fois leur besoin primaire satisfait et les bourses bien vidées.

- J’imagine qu’alors je peux aussi faire des efforts de mon côté. Il serait dommage de ne pas travailler en équipe alors que, pourtant, nous sommes supposés être de la même équipe.

Il ne s’agissait pas d’un sous-entendu quant aux réelles ambitions de Renan, compte tenu qu’elle n’en avait aucune idée, mais simplement concernant le fait qu’il semblait vouloir s’opposer à elle, et ce, depuis le moment où elle avait mis les pieds à Mannheim.

Elle avait bien hâte d’accéder à son propre bureau, sachant qu’elle avait encore une quantité monstre de dossiers qui, apparemment, avaient été déposé dans son appartement alors qu’elle souhaitait venir les mettre ici, dans son bureau. Certes, certains dossiers, notamment celui de son cousin, resteraient chez elle, histoire d’éviter que quiconque puisse mettre la main dessus.

Cependant, chez elle, c’était aussi son lieu de travail dans sa vie civile. Elle préférait encore éviter de mêler son rôle d’agent de SHADOW et sa personne civile, cette bien aimable professeur de piano.

- Tu cherches à comprendre ma façon de faire pour mieux pouvoir la contrer ? Il serait difficile de te prendre en défaut si tu sais déjà où et sur quoi je compte m’intéresser.

Elle venait de prendre place sur une chaise, faisant face à son cousin, un léger sourire sur les lèvres alors qu’elle avait élégamment croisé les jambes devant elle. Elle s’était appuyée contre le dossier et avait poser ses mains sur ses genoux.

Ses tuteurs lui avaient toujours dit que peu importe la situation, elle devait se comporter comme une vraie lady et être maniérée. Elle était une femme classe et dotée de bonnes manières et devait le montrer.

- Je compte notamment interroger les scientifiques, pour savoir ce qu’ils savaient de l’agent Matveiv.

Sa demi-soeur à qui elle n’avait jamais adressé la parole. En réalité, elle n’avait jamais eut conscience de son existence, et ce, jusqu’à ce qu’elle lise les rapports concernant Renan et Mannheim.

Si l’Ombre ne l’avait pas envoyé ici, jamais elle ne l’aurait sut.

- Tu sauras sur surveillance, c’est un fait, bien que je ne serai pas sur tes talons à toute heure du jour. Je t’accompagnerai pour certaines missions, viendrez te rendre des visites à l’improviste dans ton bureau et scruterai chacun de tes mouvements et actions.

Elle soupira, son regard clair posé sur la silhouette de son cousin, venant ancré ses prunelles dans les siennes.

- Je ne te serai pas une ennemie. Cependant, je ne suis pas ici pour le plaisir ou pour te prêter main forte. Je suis ici pour m’assurer que tu respectes les ordres et qu’il n’y ait pu de cas comme celui de l’agent Matveiv. Les émotions et les sentiments peuvent rapidement venir embrouiller l’esprit critique.

Elle ne cherchait pas à le critiquer et son ton était calme et posé.

- Et je ne te parle pas d’affection. Que ce soit de la colère dut à de la provocation ou que sais-je, je suis venue m’assurer qu’effectivement, tu remplis toujours aussi bien tes fonctions et que tu ne laisses rien venir affecter ton jugement.

Elle n’était pas une ennemie. Seulement, elle ne serait pas sa meilleure amie non plus. Elle aussi ne pouvait pas se permettre de le laisser venir affecter son jugement.

Si elle était ici, ce n’était pas pour nouée des liens avec son cousin mais bien pour remplir la mission que l’Ombre lui avait donné. S’assurer que Renan Le Guerec travaillait toujours bel et bien pour l’organisation et ne cherchait pas à tout saboter de son côté.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Nov 2016 - 13:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Vu la manière dont sa très chère cousine roulait des yeux, Renan comprenait sans mal qu'elle ne partageait pas son amour pour les sous-entendus et les remarques déplacées. Dommage pour elle, car elle n'y échapperait pas, c'était certain ! Oh, bien sûr, il savait être sérieux, mais c'était uniquement lors des missions ou des moments où une véritable concentration était requise, mais il préférait lui laisser croire qu'elle avait affaire à un parfait crétin qui ne pensait qu'avec son entre-jambe. Peut-être que cela lui donnerait un avantage sur elle ? Probablement, mais il ne présageait encore de rien : c'était particulièrement risqué de juger quelqu'un sans l'avoir vu à l’œuvre, surtout lorsque cette personne était chargée de votre surveillance.

Renan hocha la tête lorsqu'elle parla de collaborer ensemble, bien qu'il resterait perpétuellement méfiant. Seule Evey avait droit à une totale confiance de sa part ! Même Lilian n'en était pas là alors qu'elle avait été bien plus « fidèle » et digne de confiance que la grande majorité des agents de cette base. Il ne savait pas encore dans quelle catégorie ranger Mackenzie, mais quelque chose lui disait qu'il devrait patienter un moment avant d'en arriver là. Cependant, la patience était son fort contrairement à ce que l'on pouvait croire en le voyant réagir ainsi, il se contenta donc d'acquiescer avant de lâcher quelques mots au moment où elle argua qu'il serait difficile de le prendre en faute s'il savait tout ce qu'elle faisait.

« Je croyais que tu voulais un travail d'équipe et non une confrontation ? Ton objectif n'est donc pas de me prendre en faute, sauf si tu espères me remplacer bien évidemment. » Il donnait l'air de ne pas croire à cette possibilité, mais c'était pourtant le cas. « Je m'intéresse seulement à ce que tu fais, tu devrais en être contente. »

Shahren lui reprochait toujours de ne pas s'intéresser à ses histoires, mais au fond c'était surtout à cause de son caractère qu'il avait agi ainsi. Et comme Mackenzie ne semblait pas du tout similaire à l'autre fille de Jack, il était inutile de faire leur comparaison. Mackenzie avait autant de classe et de savoir-vivre que Shahren de vanité et de manque de sociabilité, c'était dire ! Assurément, il pourrait mieux s'entendre avec la jolie brune aux yeux bleus, mais rien n'était encore joué, Renan devait donc se montrer prudent et rester sur ses gardes.

Lorsqu'elle parla des scientifiques et de ce qu'ils pouvaient savoir sur Shahren, Renan répliqua pour l'informer de quelques détails :

« Ils ne sauront certainement rien de plus que ce que tu as lu dans son dossier. Shahren avait insisté pour avoir un laboratoire à l'extérieur de la base et elle n'y venait jamais. Les rares fois où elle a croisé les scientifiques, c'était pour se prendre la tête avec eux parce qu'elle les considérait inférieur à elle. » Ce qui était dans ses habitudes. « Enfin, ne te gêne pas pour les interroger, ne t'attends simplement pas à grand-chose. »

Il ne l'empêcherait jamais d'interroger tous les individus du complexe, bien évidemment, mais elle saurait ce qu'il en était comme ça et ne pourrait pas l'accuser de chercher à lui faire perdre son temps ! Quoi qu'il en soit, elle semblait avoir son plan en tête, mais Renan n'était pas décidé à se laisser dominer par elle. Si Mackenzie voulait le suivre lors de missions, elle allait devoir se débrouiller pour être à la hauteur et ne pas servir de boulet qui le ralentirait. Au fond, il se fichait pas mal de ce qu'elle saurait ou ferait du moment qu'elle ne compliquait pas ses missions – et ne venait pas mettre son nez dans ses affaires privées, bien entendu.

Il resta donc silencieux le temps qu'elle lui explique ce qu'elle voulait faire et qu'elle tire les choses au clair, mais il n'apprit pas grand-chose de plus que ce qu'il savait déjà. Elle voulait en savoir plus sur Shahren ou sur lui et effectuer le travail pour laquelle elle avait été envoyée ici. Rien de plus normal, même si le trentenaire n'appréciait pas d'être utilisé comme ça – car c'était ainsi qu'il vivait la situation. Il se contenta de hausser les épaules comme pour indiquer que cela n'avait pas vraiment d'importance pour lui.

« Je ne sais pas si tu es en train de me donner une leçon en m'expliquant qu'il ne faut pas être sentimental, mais si c'est le cas, laisse-moi te dire que tu perds ton temps. J'ai été à la bonne école pour ça et s'il y a bien un reproche qu'on me fait perpétuellement, c'est de ne pas éprouver le moindre sentiment. » Il n'inventait rien. « Alors, garde ce genre de remarque pour toi, ou pour quelqu'un qui n'applique pas déjà ces conseils. J'ai vraiment horreur qu'on essaye de m'apprendre des choses que je sais déjà. » Le ton de sa voix restait posé et non colérique. « Je me demande tout de même comment toi tu réagiras. Tu sais que Jack avait une... petite amie régulière ? Elle est encore agent ici et disons qu'elle n'aimait pas vraiment Shahren. Je suis certain qu'avec toi ce sera la même chose, du coup je te conseille de ne pas trop l'ouvrir concernant Jack. Elle est légèrement plus vive que moi dans ses réactions. »

C'était eu euphémisme, mais Mackenzie était certainement déjà au courant pour ce qui était de Lilian. Sinon, elle le découvrirait bien assez tôt !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 16 Nov 2016 - 5:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Cela en était presque dérangeant, d’être du même sang que cette certaine Shahren Matveiv. Car voilà qu’elle serait sûrement associer au caractère plus que déplaisant qu’elle avait sut avoir, mais surtout, à son cruel manque de professionnalisme. Oh, elle se savait bien meilleure que ça, cependant, elle ne pouvait nier que la bâtarde de Jack avait sut marquer les esprits, et ce, pas de la meilleure manière qu’il soit.

- Je ne compte pas te prendre ta place, pas plus que je souhaite réellement te prendre en faute. Disons simplement que si tu as quelque chose à te reprocher, je le saurai tôt ou tard.

Elle lui adressa un large sourire qui pourrait presque démontrer sa sincérité. Elle ne souhaitait effectivement pas être une ennemie de l’Officier de la Pénombre. Cependant, elle n’était pas là non plus pour se faire copine avec lui.

Elle avait une mission. Mais surtout, elle avait des comptes à rendre, à l’Ombre notamment. Et il était tout simplement hors de question qu’elle échoue dans sa mission.

- Plus j’entend parler de cette Matveiv et plus elle me semble agréable.

Le tout avait été dit avec une ironie non feinte alors qu’elle en était presque bien heureuse que de n’avoir jamais eut à adresser la parole ne serais-ce qu’une fois à cette demi-soeur dont elle avait ignoré l’existence pendant de nombreuses années.

Elle était même convaincue que cette dernière ignorait même son existence, ce qui n’était pas plus mal. Déjà qu’elle se prenait la tête avec son cousin quant à savoir qui est-ce que Jack avait-il bien plus préféré, Mackenzie préférait encore s’éviter les conflits qu’auraient pu attirer la scientifique, qui, de ce qu’elle avait pu apprendre, semblait tout particulièrement vaniteuse. Et si l’agent n’avait aucun problème quant à reconnaître les capacités de quelqu’un, elle avait de légères difficultés avec ceux qui s’en vantaient.

Malgré ce qu’avait pu dire Renan, elle comptait tout de même interroger les scientifiques. Certes, peut-être bien n’apprendrait-elle rien de bien utile à son travail ici. Cependant, s’il y avait quelque chose, une minime information concernant la relation de cette dernière avec l’Officier de la Pénombre, elle ne pouvait pas se permettre de passer à côté.

- Tu me fais rire.

Le ton n’avait pas été méchant, ni même une critique.

- Tu me demandes de garder mes remarques pour moi alors que toi, de ton côté, tu m’as bien fait comprendre que tu dirais bien ce que tu veux, au diable mon avis.

Elle inclina doucement la tête sur le côté, les sourcils légèrement froncés, alors qu’elle soulignait la mauvaise foi dont pouvait faire preuve son désormais supérieur direct. Non pas que cela l’embêtait réellement, cependant, elle n’avait pu le laisser faire sans souligner l’ironie.

Sans aucun doute, elle s’en remettrait. Et si vraiment il voulait qu’elle se la ferme, elle le ferait. Tout comme elle essuierait ses remarques sans y porter de réelles attentions.

- Quant à la petite amie de Jack... On parle bien de l’agent Holland ?

Elle avait semblait chercher dans sa mémoire quelques souvenirs concernant les dossiers qu’elle avait lu, pour ne pas dire englouti, lorsqu’on lui avait annoncé qu’elle quitterait Niflheim pour Mannheim.

Ces dossiers n’étaient pas accessibles à tous et chacun, cependant, ils avaient considéré les motivations de Mackenzie plutôt valable et elle avait ainsi réussi à obtenir les dossiers de tous les agents ayant mis pied ou se trouvant toujours à Mannheim, et ce, depuis que sa demi-soeur s’y était rendu et avait failli mettre à mal les objectifs de l’organisation.

Toujours assise bien droite devant Renan, elle avait un léger sourire sur les lèvres, comme si elle cherchait à apaiser l’animosité qui avait éclaté entre eux d’eux, pas plus qu’un peu plus tôt, alors qu’elle faisait son arrivée dans la base.

- Une amoureuse transit qui ne s’est pas encore remise de la mort de son âme-soeur ? Sans problème. Ce n’est pas comme si Jack m’importait réellement, de toute façon. Il a été mon géniteur, m’a placé entre de bonnes mains et s’est assuré de ma formation. Outre cela, il serait mentir que de dire qu’il a été réellement important, dans ma vie.

Cela donnerait peut-être bien une victoire à son cousin, aux yeux de ce dernier. Cependant, elle restait convaincue que s’il n’avait pas vu l’obligation de la chaperonner, c’était qu’il voyait en elle les qualités d’une agent de SHADOW.

- Il est mort et je ne l’ai appris que l’année suivante. Ouh, le grand drame.

Toujours avec cette pointe d’ironie qui faisait presque partie de sa personne et dont il n’aurait pas le choix que d’apprendre à connaître un jour ou l’autre.

- Si je comprend bien, Jack Talley est un sujet sensible pour elle et elle n’aime pas les bâtardes qu’il a pu avoir. S’attendait-elle à avoir l’exclusivité de son lit ?

Elle agita finalement sa main devant elle, comme pour chasser ses dernières paroles alors qu’au final, elle n’avait pas besoin de réponse.

- Dois-je donc éviter de la rencontrer ou sait-elle faire sa part des choses ?

Autrement dit, elle ne chercherait à la provoquer, pour peu que cette dernière ne l’agresse pas dès la première occasion venue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Nov 2016 - 13:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Renan ne croyait pas une seule seconde à l'excuse du « je ne veux pas prendre ta place », il savait que c'était toujours le but des agents qui étaient chargés de le surveiller. Mais il ne lui donnerait aucune raison de le mettre dans une position délicate, pas plus qu'il ne réagirait lorsqu'elle le provoquait avec Shahren. Cette fille était une garce stupide malgré sa super intelligence et le français n'avait donc aucune raison de se soucier d'elle. Elle était coincée à Niflheim, condamnée à obéir sous peine de se faire exécuter, c'était lui qui avait remporté cette manche et il n'en serait pas différent avec Mackenzie ou tout autre agent qui tenterait de s'en prendre à lui.

D'ailleurs, lorsqu'elle souligna qu'il la faisait rire à dire quelque chose et faire le contraire – en gros – le français haussa les épaules avant de sourire légèrement, comme s'il avait affaire à une gamine qui ne comprenait pas quelque chose qui était pourtant sous ses yeux.

« L'avantage d'être le chef. C'est comme celui d'être parent : fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais. Cela dit, tu as toujours occupé une place qui ne te donnait pas cet avantage, alors je ne t'en veux pas de ne pas comprendre. »

Le ton de sa voix était resté calme et posé, un peu comme s'il lui parlait vraiment avec patience et professionnalisme. Mais la vérité, c'était qu'il en profitait pour lui lancer une petite pique. C'était dans sa nature de toujours titiller les gens, surtout ceux qui avaient quelque chose contre lui. Ce n'était pas sans raison qu'on le trouvait irritable ou encore qu'il provoquait souvent des sentiments très forts – soit la haine, soit l'adoration, même si le deuxième point restait relativement rare.

Lorsqu'elle reprit la parole pour parler de Lilian, Renan acquiesça d'un hochement de la tête. Ce n'était un secret pour personne que l'agent était jadis Zoey Miller, amante régulière de l'Officier de la Pénombre. Cependant, cela ne lui avait jamais donné d'avantages particuliers et ce que Mackenzie en dit lui prouva qu'elle ne la connaissait pas au-delà du dossier qu'elle avait dû lire. Un rire franc lui échappa alors qu'il écoutait son résumé, mais le français resta silencieux jusqu'à ce qu'elle lui pose une question assez évidente.

« Non, tu peux la rencontrer sans problème. Elle n'est pas du tout comme tu l'imagines en fait. Lilian est très professionnelle, mais Jack était spécial pour elle, j'imagine que tu peux le comprendre. » Pour lui aussi il l'avait été. « Elle ne te détestera pas, elle n'était pas une amoureuse transie comme tu dis, juste une femme redevable à celui à qui elle devait tout. Nuance. C'est une forme de fidélité professionnelle si tu veux. » Il n'aurait jamais cru employer ce terme à propos de Lilian ! « Cependant, sachant qu'elle n’hésite pas à écarter les cuisses devant le premier venu, je pense qu'il est aisé de comprendre qu'elle ne s'attendait pas à une forme de fidélité de sa part. Alors, à mon humble avis elle se fiche bien qu'il ait été voir ailleurs. Mais ça n'enlève rien au fait qu'elle risque de ne pas t'aimer. Enfin, tu le verras bien par toi-même. Harvest est un élément important de SHADOW, ce serait donc stupide de t'empêcher de lui parler ou de collaborer à cause de ça. »

Ça ne serait pas très professionnel surtout. Mais au fond, Renan se fichait bien de savoir si Mackenzie allait devenir amie avec Lilian ou si elles allaient se crêper le chignon à chacune de leurs rencontres. La vérité, c'était qu'il pensait vraiment pouvoir faire confiance à Harvest pour ce qui était de garder son secret. Ils avaient parlé avec beaucoup d'honnêteté après l'assassinat du dernier responsable de la mort de Jack et la rousse lui avait assuré qu'elle le soutiendrait dans sa démarche de supplanter l'Ombre. Oh, bien sûr, elle ne lui avait encore rien demandé en échange ce qui signifiait qu'elle pouvait vouloir le doubler s'il tardait trop, cependant elle ne lui avait rien donné de son côté non plus. Autant dire qu'ils étaient quittes, même s'il ne lui confierait pas sa vie pour autant.

Toujours est-il qu'il ne voyait pas quoi ajouter de plus à ce qu'ils venaient déjà de se dire. Est-ce qu'elle avait besoin qu'il lui préciser d'autres détails ? Renan n'y croyait pas trop, la jeune femme ne lui faisait pas l'impression d'être de ceux qui comptaient sur les autres pour avoir ce qu'ils voulaient. Autant dire qu'elle se débrouillerait très bien pour combler les vides – et je parle de ceux des dossiers, pas des siens. Par acquit de conscience, il lui demanda tout de même pour qu'elle ne puisse rien lui reprocher plus tard :

« Tu as besoin d'autres détails ? Sinon je vais t'indiquer où sera ton bureau et tu pourras prendre tes aises dans la base. »

Elle avait de quoi s'occuper d'après ses propres dires !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 16 Nov 2016 - 19:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
À chaque fois qu’elle se disait que, finalement, son cousin n’était peut-être pas si terrible que ça, il en ajoutait une couche, lui faisant grincer des dents. Un peu plus et elle serait dévorée de la terrible envie de lui enfoncer son point sur son joli minois, pour ainsi peut-être espérer pouvoir le faire taire ne serais-ce que quelques instants. Et encore. Il passerait sûrement les minutes suivantes à se plaindre et à s’insurger de cet acte qu’il considérerait certainement comme impardonnable.

Elle préféra donc simplement se la fermer, encore une fois, sans rien ajouter, trouvant cela futile que de chercher à se prendre la tête avec lui. Il semblait encore décidé de la rabaisser du mieux qu’il le pouvait et que pouvait-elle réellement faire de plus qu’hausser les épaules et faire comme si elle lui donnait raison ?

Il n’y avait pas grand chose qu’elle pouvait faire, en réalité. Elle pouvait fantasmer à l’idée de lui priver de l’un de ces précieux pouvoirs tout comme celui de lui enfoncer la crâne dans le mur derrière lui, ou peut-être lui priver de l’usage de ses jambes. Cependant, Mackenzie était une agent professionnelle et jamais ne s’abaisserait-elle à s’en prendre ainsi à ses collègues. Ou même ses supérieurs, compte tenu qu’elle pensait actuellement à infliger un tel sort à son cousin qui se trouvait bien malheureusement à être aussi l’Officier de la Pénombre de Mannheim.

Et alors qu’elle s’intéressa au cas de l’agent Holland, l’agent ténébreux fut surprise de le voir la défendre.

Son cousin ne lui avait pas semblé être de ces personnes qui défendent la réputation des autres. Il lui fut donc aisé de comprendre qu’il entretenait certainement une relation avec l’ancienne amante de Jack. Non pas qu’elle pensait qu’ils partageaient leur lit une fois la journée terminée, cependant, elle ne pouvait pas nié qu’ils étaient sûrement plus proches qu’elle ne l’aurait cru.

Après tout, lui qui semblait prêt à sortir crocs et griffes pour prouver qu’il avait toujours été le favoris de Jack, elle aurait plus été d’avis qu’il aurait exécré cette femme qui fut sûrement ce qui se rapprochait le plus de la concubine de son charmant géniteur.

- Il faudra donc m’expliquer pourquoi crois-tu qu’elle ne m’aimera pas. Est-ce parce que je viens d’arriver à Mannheim ? Ou peut-être n’aime-t-elle pas les femmes ? Mais si vraiment c’est en lien avec Jack, cela vient contredire un peu ce que tu me racontes, ne crois-tu pas ?

Elle ne remettait pas en doute sa parole, aucunement. Elle cherchait simplement en savoir un peu plus sur l’ancienne maîtresse du précédent Officier de la Pénombre, pour pouvoir ainsi avoir toutes les cartes en main lorsqu’elle la rencontrerait.

- Si j’en crois les rapports et ce que j’en ai entendu, je peux comprendre qu’elle n’aimait pas particulièrement Shahren.

Mais elle ? A priori, elle n’avait rien à se reprocher. Certes pouvait-elle se montrer désagréable à ses heures, notamment avec un cousin pareil. Cependant, elle avait toujours été très professionnelle et à son affaire, très ouverte à la discussion et à la collaboration.

Pour peu qu’elle ne soit pas la seule à vouloir aller dans ce sens.

- Mais assez parler d’elle. J’imagine que je comprendrai le jour où je la rencontrerai.

Le côté un peu paranoïaque de Mackenzie, ou, tout du moins, celui qui envisageait toujours le pire des situations et s’imaginait que tous pouvaient lui mentir sans vergogne, l’idée qu’il puisse tout simplement chercher à la dissuader de rencontrer Lilian Holland lui frôla l’esprit.

Oh, rien de bien alarmant, elle ne comptait pas le mettre aux arrêts pour si peu. Cependant, elle notait quelque part dans son esprit qu’elle se devait d’aller rencontrer la jeune (plus si jeune que cela) demoiselle et peut-être essayer de comprendre un peu plus la relation qui les unissait. Elle pouvait cependant comprendre que comme la demoiselle s’était retrouvée à partager la vie du Talley, elle avait aussi connu le jeune homme dans son jeune temps. Il n’y avait donc réellement rien de quoi s’alarmer.

Cependant, mieux valait prévenir que guérir.

- Je pense cependant que c’est bon pour aujourd’hui. Je vais prendre le reste de la journée pour m’installer dans mon bureau et comprendre comment cela se passe, ici.

Son sourire était presque franc, aussi sincère que pouvait l’être de la part d’une jeune femme qui mentait comme elle respirait, l’hypocrisie transpirant par tous les pores de sa peau.

- N’oublie toutefois pas que tu as offert de me raccompagner.

Il semblait toujours aussi peu enchanté de l’avoir comme voisine.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_6Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_8


Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_1Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_6Tu dois considérer ta famille comme le pire ennemi de ta liberté ▬ Mackenzie Categorie_8

Sauter vers: