Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_1Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_2_bisHomicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Homicide dans le district du Parc... [Amanda]

 
Message posté : Jeu 29 Sep 2016 - 20:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ethan se trouve à son bureau lorsqu’un de ses collègues de bureau se pointe avec un joli dossier. Visiblement embêté, celui-ci s’installe à côté de l’agent de l’UNISON pour lui faire un bref topo et lui demander son aide. C’est avec le sourire que le jeune homme attrape le dossier et le consulte tout en écoutant son collègue. Taquin, l’ancien agent de sécurité regarde l’homme qui se tient à ses côtés.

« Je vous manque déjà ? Pas plus tôt arrivé ici, tu viens m’embêter pour me refiler ta patate chaude ? C’est du beau…
-Ouais mais là j’aurai vraiment besoin de ton aide pour enquêter sur cet homicide. Un type riche assassiné dans une conférence, ça fait tâche.
-Ouais mais y’a la police pour les homicides…
-Allez Ethan, sois sympa ! Je t’en devrai une.
-Tu sais que je vais devoir soudoyer Meghan à coup de cafés et de viennoiseries pour bosser là-dessus, ça ne m’enchante pas trop… C’est bon je prends. »

En voyant la mine rassurée de son collègue, Ethan ne peut s’empêcher de lui sourire. Il secoue légèrement la tête en voyant que celui-ci repart tout joyeux. Jouant avec un stylo, il commence à parcourir le dossier : Mickael Richardson, 43 ans, a fait fortune dans le milieu pharmaceutique durant les vingt dernières années. Il a visiblement été assassiné hier soir, lors d’une conférence donnée dans une salle bondée se trouvant dans le quartier du Park. Le tueur court toujours et n’a fait qu’une seule victime. Aucun élément pour le moment sur l’origine du décès. L’agent de l’UNISON fait légèrement la moue en voyant le peu d’informations. A priori, l’équipe scientifique est toujours sur place. Les photos préliminaires ne montrent pas grand-chose : la salle, digne d’un gala, semble spacieuse et lumineuse. Un certain nombre de tables occupe l’espace. Seul le corps sur l’estrade fait un peu tâche… Il s’est apparemment écroulé d’un coup et ne s’est plus jamais relevé. Tout en tapotant le bout du stylo sur ses lèvres, il soupire doucement. Le rapport est incomplet pour en déterminer davantage.

Tout en reculant son fauteuil de bureau, il ouvre le tiroir pour y récupérer son arme de service ainsi qu’un calepin avec un stylo attaché dessus. Ethan attrape un stylo sur le bureau et griffonne un mot qu’il dépose sur le bureau de Meghan.

J’ai récupéré un dossier sur un homicide. Je suis parti enquêter.
Je reste joignable par téléphone si besoin.
J’apporterai le café et les viennoiseries demain pour me faire pardonner…
Ethan


Avant de quitter le bureau, il vérifie que le holster est bien fixé à sa ceinture, attrape sa veste et rejoint le parking pour y récupérer sa Chevrolet…

Connaissant pas trop mal le quartier, l’agent de l’UNISON, au volant de son véhicule, se dirige tranquillement jusqu’à la salle de conférence. Le moteur ronronne tandis que le jeune homme tapote doucement du bout des doigts le volant. Lorsqu’il arrive devant, les banderoles de police sont toujours en place et à la vue du camion garé juste devant, l’équipe scientifique est toujours en train de bosser. Il stationne sa voiture non loin de l’entrée et commence à se diriger vers la personne en faction.

« Bonjour. Ethan Dawson de l’UNISON. On m’a demandé d’apporter mon aide sur cette affaire. Puis-je passer ? »

Après avoir montré son badge, il salue de la tête l’officier en poste, se baisse pour passer sous la banderole jaune et monte les quelques marches qui le mènent à l’entrée.

Le regard d’Ethan parcourt la salle de conférence tandis qu’il se rapproche du responsable de l’équipe scientifique. Le corps n’est déjà plus là, les témoins non plus à priori. Les scientifiques œuvrent dans plusieurs coins de la pièce ainsi que sur l’estrade. Le fait d’arriver aussi tard n’est pas pour aider l’agent de l’UNISON dans son enquête. Il va probablement devoir perdre du temps à récolter les informations : les policiers en charge de l’enquête, la liste des témoins, la victime à la morgue… Tout en arrivant, il tire le calepin de la poche arrière droite de son jean et attrape le stylo.

« Bonjour. Ethan Dawson. Je peux vous poser quelques questions ?
-Oui j’ai été prévenu par radio que vous alliez débarquer. On en est encore aux prélèvements donc…
-Pas de soucis. Qu’est-ce que vous pouvez me dire sur le déroulement de la soirée ?
-De ce que j’en ai entendu, ça s’est passé sans encombre. Un gala de riches on ne peut plus normal. Des personnes ont défilés sur l’estrade pour faire leurs discours. Les autres mangeaient tranquillement lorsque le pauvre bougre s’est mis à hurler à la mort. Il est tombé raide par là…
-Oui, j’ai vu les premières photos. Pas d’armes à feu donc ? Un empoisonnement peut-être ?
-A priori pas d’armes à feu. Vous devriez aller poser vos questions aux enquêteurs en charge de l’affaire. L’homicide a été confié au poste de la 64ième Avenue. Pour ce qui est de l’empoisonnement, le légiste n’a rien vu de particulier sur le cadavre. Cependant, on est en train de relever les objets avec lesquels il a été au contact au cas où.
-Merci pour les informations. La personne en charge de la conférence est là ?
-Oui, elle ne devrait pas tarder à arriver. Les enquêteurs souhaitent lui parler et revoir la scène de crime. Vous devriez en profiter… Ah au fait, quelqu’un de la légion doit aussi venir.
-Merci bien. Bon courage pour la suite. »

Après avoir adressé un sourire au responsable de l’équipe scientifique, le jeune homme continue de griffonner les informations acquises sur son calepin. Il fait lentement le tour de la salle en notant ce qu’il juge potentiellement utile. Malheureusement, le corps de la victime et les témoins n’étant plus là, il est difficile d’avancer dans l’enquête. Il décide donc d’attendre le membre de la Légion sagement. Qui sait ? Peut-être, qu’en plus, les enquêteurs pointeront le bout de leur nez avec la personne en charge de la conférence.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 29 Sep 2016 - 23:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Rien de tel qu’un bon bain bien chaud dans ma baignoire balneo pour débuter une bonne demi-journée de cours exceptionnellement terminée en début d’après-midi en raison d’une sortie scolaire au Star Muséum organiser par l’établissement pour tous les élèves que j’étais censé avoir. J’ai un bon quart d’heure en salle des profs pour régler quelques paperasses administratives sur ordinateur avant de finir ma journée de travail. Des journées de ce genre dans l’année arrivent au moins une fois tous les ans, alors autant en profiter pleinement par une heure entière de relaxation bien méritée par les buses d’hydro-massage me massant le dos. Après quoi, j’irais faire une petite randonnée en pleine nature dans la forêt de Watson qui durera au moins jusqu’à ce soir. Je mérite bien ça, surtout quand on est une légionnaire qui risque ça peau pour sauver des vies, arrêter des supers-vilains et offrir un monde meilleur pour tout le monde ! C’est la moindre des choses. Allonger confortablement dans ma baignoire situer sur la droite de ma cabine de douche, tête décontractée et posée sur un appuie-tête, je me laisse bercer par une musique rétro diffusait depuis ma radio. Rien que pour le plaisir du moment, je contracte l’abdomen pour libérer une longue flatulence dans l’eau, soulevant une belle colonne de bulles en ébullition qui remonte à la surface dans un joli remous me faisant doucement sourire. Sniff, sniff…. Ffiouuu, ça ne sent pas la rose ! Faut dire que la tarte aux myrtilles que j’ai mangée à la cantine de la Star High en début d’après-midi n’est pas bien passée, mais n’empêche qu’elle était délicieuse.

Bah tiens, voilà qu’une série de bip venant de mon communicateur en forme d’oreillette de Légionnaire me fait sortir de mes pensées. Comme quoi j’ai bien fait de poser l’appareil sur le bord du lavabo placer sur le côté gauche de ma cabine de douche. Ça m’évite de sortir en trombe pour aller le chercher en vitesse dans ma chambre. C’est donc en toute nonchalance que je sors de ma baignoire pour aller saisir l’appareil en main et je l’enfile dans une oreille avant de décrocher en plaquant une main dessus.

- Prodigy sortant fraichement de sa baignoire, j’écoute. Un peu d’humour léger n’a pas fait de mal. Et puis je sais déjà qui est à l’appareil car quand je ne travaille pas en équipe avec un autre légionnaire, ça ne peut être que Kalia qui m’appelle.
- Ici Kalia. L’Unisson nous a contactés pour solliciter l’aide d’un légionnaire pour collaborer avec un agent de l’unisson enquêtant sur le meurtre du milliardaire Mickael Richardson. Vous êtes attendues dans la 15ème avenue George Wellington, dans le quartier du Parc. De plus à votre arrivée, vous recevrez une autorisation spéciale pour entrer sur les lieux du crime. Bonne chance, légionnaire.

Mon Dieu. Richardson assassiné……. Je n’en crois pas mes oreilles. Pourtant, c’est une évidence. C’était quelqu’un de tellement bien en plus. Je me souviens qu’ il avait financé la construction de logements à la fois agréable et à très faibles revenus dans les quartiers défavorisés, des établissement scolaire accessible pour tout le monde et même des sociétés bancaires spécialement conçu pour maximiser les chances aux habitants de pouvoir sortir de leurs situations précaires. Le genre de milliardaire utilisant sa fortune pour faire le bien qui est une perle rare dans ce monde, que dis-je un diamant ! J’ai même eu la chance de lui serrer la main une fois et d’échanger quelques mots avec lui, le jour où je lui ai sauvée la vie il y a deux ans dans une prise d’otage par un groupe terroriste anti-mutant. Ça me plombe la journée d’apprendre son décès.
Je commence à me sécher le plus vite possible puis je pars dans ma chambre m’enfiler mon costume de légionnaire avant de descendre les escaliers en trombe pour emprunter une porte débouchant directement dans mon garage. Aujourd’hui, il n’y a personne dans le voisinage à cette heure-ci pour me voir sortir du garage, au bord de ma moto de légionnaire aussi discrète de ma voiture : c’est-à-dire, voyant. Je mets les gas pour faire route à destination de l’adresse donné par Kalia.

Un léger embouteillage plus tard, j’arrive devant un building où se tiens déjà des véhicules de l’Unisson non loin des banderoles de polices jaune quadrillant le périmètre du bâtiment. Sans surprise, l’agent stationnant près de l’entrée me laisse passer sans soucie après l’avoir informé d’être envoyé par la Tour de la Paix. Une fois passer par une double porte au fond du rez-de-chaussée, c’est pour trouver une salle de conférence vide, à peine animée par le peu de présence humaine. Par un balayage rapide de l’endroit, je distingue vite le marquage blanc où s’est effondré Richard. Je tire Une tête légèrement attristée, alors je marche vers la seule personne qui doit certainement être l’agent avec qui je dois collaborer. Je m’arrête à ses côtés, sans décrocher mon regard du marquage blanc. Les bras croisé sous ma poitrine.

- C’était une connaissance. On n’a pas eu beaucoup de temps pour faire plus ample connaissance, mais je l’admirais pour ses œuvres caritatives. Que je dis sur un ton un brin mélancolique, pour finalement reporter mon regard sur l’homme à côté de moi. Je suis la légionnaire que l’Unisson à réclamer : Prodigy. Je zieute une nouvelle fois les alentours, comme pour chercher quelque chose. Vous avez trouvez des indices avant mon arrivée ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 30 Sep 2016 - 18:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’agent de l’UNISON est en train de réaliser un croquis de la salle sur son calepin. Il y dessine l’emplacement des tables, de l’estrade et y annote les différentes entrées et sorties qui ont pu permettre à l’assassin de se faire la malle. A supposer que cet assassinat a été commis par une seule personne. Difficile à croire vu le dispositif mis en place. Autant de cibles potentielles dans un seul endroit, nul ne doute que la sécurité a été renforcée. Si on y ajoute en plus les gardes personnelles de chaque personne fortunée cela fait un sacré dispositif. Ethan se mord doucement la lèvre inférieure. Pour qu’une personne ait pu entrer, tuer et repartir sans se faire repérer, elle est loin d’être un amateur ou dispose de capacités mutantes ou magiques surprenantes. Si on rajoute à ça les éventuels complices, on arrive à une affaire bien épineuse. Perdu dans ses pensées, l’ancien agent de sécurité ne s’aperçoit pas que quelqu’un s’approche de lui. Lorsqu’il entend une voix, il se retourne doucement. Il ne peut s’empêcher de froncer les sourcils. La couleur du costume de la jeune femme dénote franchement avec le décor et semble vraiment coller à la peau. Pour rien au monde, il ne troquera son jean et son t-shirt/débardeur pour un costume dans ce style. Lorsque les yeux de la jeune femme pointent de nouveau dans sa direction, il se reprend et sourit amicalement.

« Agent Dawson. J’en suis désolé pour vous. Pour le moment, les informations sont plutôt minces. Le corps de la victime a été transporté à la morgue pour autopsie et les témoins ont été interrogés et renvoyés chez eux durant la nuit. L’affaire est confiée aux enquêteurs de la 64ième. D’après les rapports préliminaires, il n’y a pas eu usage d’armes à feu et l’empoisonnement a été écarté en attendant le rapport complet de l’autopsie… »

Son regard dévie légèrement lorsqu’il voit un petit groupe, constitué des deux enquêteurs et du responsable du gala, en train d’entrer dans la pièce. De la tête, il désigne le dit groupe avant d’inviter, en tendant le bras, Prodigy a lui emboité le pas pour les rejoindre.

« Bonjour messieurs, voici Prodigy et je suis l’agent Dawson, de l’UNISON.
-Ah vous voilà… On avait deviné hein. Pas besoin de préciser… »

Ethan plisse doucement les yeux en se pinçant les lèvres. L’animosité, à peine voilée, le dérange. C’est alors que calmement, il remet gentiment les pendules à l’heure.

« Écoutez, je sais que ce n’est pas une enquête facile… Il y a une pression supplémentaire à cause du statut de la victime, je pense qu’on en est tous conscient ici. Maintenant, je ne suis pas venu marcher sur vos plates-bandes, loin de là. Alors si vous estimez que vous pouvez vous débrouiller tout seul, il n’y a aucun problème. Dites-le moi et je retourne au bureau en informer ma supérieure, qui sera ravie de me mettre sur autre chose. Maintenant, si vous voulez que l’on collabore, il n’y a aucun souci. »

Ethan tourne les pages de son calepin pour revenir sur ses notes. Il relève doucement le regard en direction des enquêteurs qui n’ont plus l’air de trop la ramener. Un petit sourire amusé s’esquisse alors sur ses lèvres.

« Qu’est-ce que vous pouvez nous dire sur le déroulement de la soirée ?
-La soirée s’est déroulée sans encombre. Il n’y a pas eu d’incidents à la sécurité et tout le personnel était présent. Les participants n’ont eu aucun problème lors de leurs discours sauf Mr Richardson qui s’est écroulé en hurlant comme un damné. D’après les témoins, pas de coups de feu, tout le monde était assis à sa place. Rien d’anormal…
-Vous avez pu interroger tous les témoins et en sortir un ou des suspects ?
-Oui, on a pu recueillir tous les témoignages et nous avons demandé explicitement que les gens restent joignables et ne quittent pas la ville. Pour être honnête, à part deux ou trois personnes qui semblaient en conflit avec lui. Il n’y a pas grand-chose à en dire.
-Dernière question me concernant, vous avez des nouvelles pour le rapport d’autopsie ?
-Ouais… Aucune plaie, écorchure qui pourrait laisser penser à l’injection d’une toxine ou autre. Tous les organes internes du pauvre bougre ont fini en purée…
-Merci. »

Ethan en profite pour s’effacer un peu et laisser à Prodigy prendre la parole si elle le souhaite. Il ajoute les informations supplémentaires puis salue les enquêteurs une fois qu’ils reprennent leur chemin. Le jeune homme se tourne doucement vers la légionnaire.

« Qu’est-ce que vous en pensez ? »

Lui-même a bien quelques idées mais il préfère avoir l’avis de Prodigy. Après tout, ils sont bien obligés de travailler ensemble sur cette affaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 30 Sep 2016 - 23:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ouais, je sais bien qu’en plus d’être vachement moulant ses couleurs vifs ont de quoi vous arracher la rétine. L’enqueteur en fait même les frais et ce n’est pas le premier à se faire agresser par le côté tape-à-l’œil de mon costume. Faut comprendre qu’entre ça et mon ancien costume qui n’en était pas un, ce résumant en un simple hoodie blanc assortie avec un jogging noir, je prends le premier cash. Déjà parce qu’il m’a été offerte gratuitement par le légionnaire Nighcat et que ça aurait été stupide de refuser pareil cadeau, mais également parce que j’aime beaucoup son style avec les couleurs qui vont avec ! Chacun ses gouts comme on dit, mais j’estime malgré tout que les couleurs sont harmonieuses. C’est juste la tonalité un poil vif qui ne va pas trop, notamment le rouge. Et puis il est tellement confortable que je pourrais dormir avec et le porter quotidiennement si je vivais pleinement ma vie de super héroïne sans avoir un travail à côté dans le civil.
L’individu se présente comme étant Dawson pour ensuite présenter ses condoléances à sa manière, que je lui remercie chaleureusement par un « merci. » de ma part, avant d’apprendre à mon grand regret qu’il ne dispose encore que de maigres informations, pour le moment. Le corps du milliardaire serait en cours d’autopsie par les enquêteurs du SCPD en attendant l’hypothèse d’un empoisonnement ou autre méthode d’assassinat par empoisonnement ou bien sous le tir d’une balle. Mais selon moi, si on a demandé l’aide d’un agent de l’unisson et d’une légionnaire, c’est que la mort de Richardson devait être trop suspecte pour que ce soit l’œuvre d’un humain, mais bien d’un métahumain ou de quelque chose qui est tout sauf humain. Autrement, on ne nous aurait pas envoyé pour faire le boulot d’inspecteurs classiques. Logique quoi ! N’empêche que toute cette histoire me donne le réflexe de prendre une pose réfléchie : tête recourbé, main contre la bouche et regard pensif.

- Huuum….. dans ce cas-là, l’hypothèse d’une origine métahumaine chez le ou les tueurs n’est pas à écarter. Voir même d’une méthode d’assassinat ingénieuse, pour ne pas dire révolutionnaire. Bien sûr, ce n’est que mon avis !

C’est là que trois individus font irruption dans la salle dont j’oriente mon regard en leur direction, dont le costume noir de l’un me laisse penser que ce fut l’homme qui tenait le gala hier soir, tandis que les deux autres sont juste des enquêteurs de la SCPD. C’est donc moi qui m’avance vers eux, pour ensuite m’adosser contre la colonne en béton à deux pas de leurs positions, gardant toujours les bras croisés. Déjà, ça parle un peu mal du côté du chef de soirée avec son ton dédaigneux, ce qui semble contrarier l’agent. D’un côté c’est un gars de la haute société, donc faut pas trop s’étonner de voir chez ces gens-là un sentiment d’orgueil ou d’arrogance. Perso, ça me fait ni chaud ni froid, même si ça me concerne à moi aussi. Mais après avoir mis les points sur les i ses mots au responsable de gala sans mâcher ses mots, qui a vite fait de faire redescendre le majordome sur ses chevaux pour ensuite répondre aux questions posés une par une de mon coéquipier.
Mon dieu…… savoir que Richardson est décédés dans d’atroces souffrances me noue un gros nœud à l’estomac, en plus de lever une main choquée contre ma bouche. Le pauvre, il ne méritait pas ça. D’ailleurs, personne ne méritait pareille fin. Comment peut-on en arriver là ? Etais-ce vraiment nécessaire de le tuer de cette façon ? Ce genre de criminel mérite amplement de croupir en prison pour le restant de ses jours, dans l’isolement le plus total. Okay, aucun coup de feu n’a eu lieu, donc tout porte à croire que celui qui a commenté le meurtre n’en est pas à son premier crime. Donc un professionnel. Ou, encore une fois, un métahumain parmie les invités qui doit faire également partie des nombreux détracteurs de Richardson. Au moins la bonne nouvelle c’est que tous les témoins ont reçu l’interdiction de quitté la ville jusqu’à ce que l’affaire soit close. C’est une bonne chose qui nous facilitera la tâche s’il faut rendre visite aux potentiels suspects. Vient alors le rapport d’autopsie qui me tient un cœur. Ah ouais quand même ! Se faire liquéfier les organes internes est moche. Si poison ou autre toxine il n’y a pas, alors pas de doute la dessus : mon hypothèse principale tient la route.

Une fois que les trois mousquetaires nous laissent faire notre travail, Dawson se tourne vers moi pour me demander mon avis sur ce qui a été dit. Un hochement de tête positive plus tard, je cesse de m’adosser pour me rapprocher de mon allié à ses côtés, mains plaqués contre mes hanches et regard rivé dans le vide.

- Puisque la fonte des organes internes de Mickael n’est pas l’œuvre d’un quelconque poison, je n’y vois que la main d’un métahumain qui aurait usé d’une sorte de pouvoir usable à distance. Ouais, Je ne vois pas plus logique que ça ! Je m’éloigne lentement de lui pour me rapprocher du centre de la pièce, tous en contemplant curieusement les angles du plafond. Mais pour en être sûr et certain avec preuve à l’appui, il nous faut des images. Justement ça tombe bien. Je pointe du doigt diverses zones au hasard. On n’a qu’à aller visionner ce qui a était filmé par les caméras de surveillances cachés.

Je me gratte alors l’arrière du crâne comme pour me rappeler de quelque chose que j’aurais oubliée de dire. Avant de faire volte-face à l’agent avec un air désinvolte.

- Héhé, euh….. par contre, tu sais où se trouve la salle de surveillance ? Vue que t’étais déjà la avant que je vienne, tu dois avoir peut être fouiller l’endroit avant moi, nan ? Si oui, tu peux nous y conduire ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 1 Oct 2016 - 13:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
« Soit un métahumain, soit quelqu’un qui dispose de prédispositions magiques ou d’un artefact. »

Rien que d’y penser, un léger frisson lui parcourt l’échine. Il ne peut s’empêcher de repenser à sa première mission. Il secoue doucement pour se sortir les images de la tête. D’un côté, il est difficile de finir dans un pire état sauf s’il finit lui aussi avec les organes liquéfiés. Son regard se lève pour observer les différentes caméras. Il n’a pas trop de mal à les repérer. Certes, elles sont élégamment cachées pour ne pas dénoter avec le cachet de la salle mais cela n’empêche pas l’ancien agent de sécurité de les trouver.

« Effectivement, c’est une bonne idée. Comme nous n’avons pas pu être là pour interroger les témoins, c’est un bon moyen pour avancer. »

Doucement, il tape à plusieurs reprises son stylo sur son calepin. Les vidéos… La soirée a commencé vers 20h pour se terminer avec l’incident de Richardson à 00h04. Quatre heures de vidéos multipliés par le nombre de caméras, ils vont en avoir pour un sacré moment. Il faut absolument trouver une solution à moins que…

« Oui, j’ai ma petite idée. »

En entrant dans le bâtiment tout à l’heure, il a remarqué ce qui peut être le PC sécurité principal du bâtiment. De là, ils pourront probablement se faire aiguiller vers la salle de vidéosurveillance. Il glisse alors son calepin dans la poche arrière droite de son jean avant de se diriger vers le rez-de-chaussée…

Arrivé dans la salle de vidéosurveillance, Ethan aperçoit déjà des techniciens en train de visionner les bandes. Les douze caméras sont projetées sur le grand écran tandis que les membres de l’équipe scientifique prennent des notes.

« Vous avez trouvé quelque chose ?
-Rien pour le moment, il y a beaucoup de monde dans les différents champs. Difficile d’y voir quoi que ce soit de réellement suspect. On a commencé seulement il y a une petite heure…
-Je vois… J’ai peut-être une idée. Est-ce que vous pouvez accélérer toutes les bandes ? »

Les techniciens se regardent avant de hausser les épaules. Lentement, Ethan fait quelques pas avant de se planter devant l’écran géant. Il se frotte doucement les mains et expire profondément. Il ferme les yeux quelques secondes avant de les ouvrir de nouveau. Son regard rouge-orangé danse sur les différents enregistrements.

« Plus vite, s’il vous plaît… »

Sa respiration s’accélère légèrement alors qu’il engrange les informations. Cet exercice est assez délicat pour lui. Lentement, il fait abstraction de ce qui l’entoure pour être uniquement concentré sur les douze vidéos projetés simultanément sur le grand écran. Afin de ne pas surcharger sa mémoire qui n’est pas améliorée par la substance qui coule dans ses veines, il griffonne des chiffres sur son calepin. Ce manège dure de longues minutes.

« Stop ! Remontez un peu en arrière… Voilà ici, sur la caméra 3 ! »

Il s’agit du moment où Richardson commence à monter sur l’estrade. Au même moment, l’un des serveurs se déplace légèrement derrière l’un des piliers de la salle.

« Passez sur la caméra 6… non ! 7 ! »

L’angle de vue change et permet à tout le monde de voir le serveur en train d’envoyer un sms. Quelques secondes plus tard seulement, Richardson s’écroule. Malgré le fait qu’il n’y a pas de son sur la vidéo, il n’est pas difficile d’imaginer quel genre de cri la victime a pu pousser. Cela fait froid dans le dos.

« C’est mince mais je pense que c’est un début de quelque chose. Il faudrait remonter les bandes en se concentrant sur les caméras 2, 5 et 6. Peut-être qu’ils sont entrés en contact. Richardson n’a pas approché beaucoup de serveurs… »

Une bonne demi-heure plus tard, le lien est fait. Le serveur a gardé une coupe sur son plateau à l’écart pour la tendre à Richardson. L’envoi du sms est suspect même s’il s’agit peut-être que d’une regrettable coïncidence. Lentement, les prunelles de l’agent reprennent leur couleur originelle. Il serre son calepin pour masquer le tremblement qui lui parcourt le bras gauche.

« Vous pouvez nous trouver l’adresse de cette personne ? Ce n’est peut-être pas grand-chose mais au moins on a une piste. »

Ethan se tourne alors doucement vers Prodigy.

« On voit clairement sur la vidéo que la coupe est destiné à Richardson mais ce qui me dérange c’est que l’autopsie n’a absolument rien révélé sur une éventuelle toxine ou poison. Ce n’est peut-être rien mais il va falloir être prudent. Comment est-ce que l’on procède ? On se rejoint là-bas ? »

Le jeune homme attrape le papier tendu par le technicien. John Coleman, il habite à quelques rues d’ici. Après avoir relevé l’information, il tend le papier à la légionnaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 1 Oct 2016 - 19:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ouais, pourquoi pas ! L’usage de pouvoirs ou d’artefact d’origines magiques n’est pas à écarter, surtout quand on imagine toutes les possibilités que le mysticisme offre, en plus de l’incrédulité sur son existence aussi bien aux yeux du grand public qu’aux autorités classiques. Moi-même j’ai eu beaucoup de mal à croire en son existence, croyant que c’était juste des mutants exploitant la crédulité des gens, mais les années passés dans la Légion ont vite fait de réduire en cendre fumantes tous mes doutes. C’est certainement ça qui m’hérisse les poils, car c’est quelque chose d’incompris et de non maitrisable par des moyens conventionnelles. Tout est dans les formules magiques et autres trucs de sorciers dont je ne sais trois fois rien là-dessus. Dans ce domaine-là ce n’est même pas la peine de me demander des infos là-dessus, en dehors de mes témoignages. Super, Dawson sait où se trouve la pièce de surveillance. Je passe un coup d’œil curieux sur un coéquipier gribouillant quelque chose sur son bloc note avant de me mettre à le suivre, passant par une porte débouchant sur un petit local clos où trône l’unité centrale de surveillance, équipés de panneau de commandes avec des moniteurs muraux filmant chacune une zone précise de l’immeuble. Pièce où le personnel technique ont été plus rapides que nous pour visionner les enregistrements de la nuit dernière, avec des enquêteurs scientifiques pour leurs tenir compagnie en imitant ce que faisait Dawnson tout à l’heure. Je me demande bien ce qu’ils peuvent bien tous écrire…….

L’un d’eux affirme que cela fait une bonne heure qu’ils planchent sur les rediffusions d’hier soir. Clair qu’il y ait eu du peuple ce nuit-là, de ce que je peux voir sur les écrans ! A croire que tous les Bourgeois de Star City ce sont tous donner rendez-vous au même endroit. Ça va être plus galère de trouver le tueur que de jouer à «où est charlie». Alors Dawson demande une accélération des bandes, ce que fait l’un des technicien sans broncher, avant que je vois faire des pas en arrière comme pour avoir une vue d’ensemble sur tous les moniteurs dans son champ visuel. Okay, pourquoi pas, mais pourquoi il fait comme s’il se préparait à faire un marathon ? La réponse ne tarde pas lorsque j’assiste à un phénomène inattendu chez mon coéquipier, se manifestant au niveau de ses yeux. Oui, c’est ça ! En un clignement d’yeux, ces derniers ont virés aux rouges avec une bonne nuance d’orange qui lui donne un air dérangeant. Après quoi, il ne semble pas être déranger par le défilement accélérés des enregistrements. Bien au contraire, il va même jusqu’à demander une coup de boost sur l’accélération. Rien que de fixer les écrans, ne serait-ce qu’une minute, me file une migraine carabinée me faisant cligner fortement des yeux. J’ignore le pouvoir de l’agent, mais je pense qu’il dispose de reflexes surhumains permettant de visualisé les images accélérés de tous les moniteurs comme s’il regardait un film à la télé. Ah ! Il semble avoir trouvé quelque chose sur la caméra trois ! Je zieute sur elle montrant une scène où le milliardaire se prépare à monter l’estrade, confiant de son discours. Là, je fais une fixette sur un serveur qui part se mettre derrière une colonne de la salle, au même moment. Puis lorsque l’agent demande de sapé vers la caméra sept, celui-ci se met à composer un sms sur son cellulaire qui me parait trop suspect. Coïncidence ? J’en doute. Déjà pourquoi rédigé un sms derrière une poutre alors qu’il n’y avait personne derrière lui, là où il se trouvait avant ? C’est louche. Par contre, voir la mort de Richardson en vidéo me fait détourner le regard avec dégout en regardant ailleurs. Voir les premières secondes de son agonie me fait. Mon dieu, je ne veux pas voir ça. Et tant mieux qu’il n’y a pas de son, l’entendre hurler d’agonie aurait était plus qu’insupportable. J’aurais certainement éclaté en sanglot. Conclusion de Dawson selon moi : on a très peu d’informations. Rien d’étonnant. Va falloir creuser……


********


Une bonne demi-heure de discussion avec échanges d’hypothèses plus tard, nos recherches s’éclaircissent en mettant en lumière un lien avec le serveur et le verre qu’il a laissé sur son plateau spécialement pour le milliardaire. Je sais, ce n’est pas très concluant, sachant qu’aucune trace ne substance toxique n’a été trouvée dans l’organisme de la victime, mais ça reste quand même une bonne piste à explorer maintenant et voir où cela vas nous mener. Une fois que les yeux de l’agent reprennent un aspect normal, il arrache un bout de papier qu’il tend au technicien pour qu’il écrit l’adresse du serveur concerné. Puis c’est vers moi qu’il se tourne pour résumé nos recherches, puis me demande si on part chacun de notre côté pour rejoindre l’appartement du dénommé John Coleman. L’identité du suspect. J’acquiesce de la tête pour dire oui.

- Peut-être est-ce une substance d’origine mystique ? Alchimique ? Mais je ne suis pas une experte en la matière pour en être certaine. C’est une supposition. Sinon ouais, on se rejoint devant l’entrée de l’immeuble où vit Coleman.

Je cesse de m’adosser contre le mur où je me tenais pendant tout ce temps, saisissant le morceau de papier que je range dans une poche situer au niveau de la hanche droite, pour ensuite repasser l’entrée principale aux côtés de Dawson, enfourchant mon véhicule pour démarrer la première. Et comme j’ai plus d’aisance à dépasser les autres voitures en zigzagant tranquillement entre elles, je suis également la première à arriver à destination. Je pense à garer ma moto en pensant à remettre l’antivol, puis je lève la tête vers les étages supérieurs pour les contempler en attendant l’arrivée de mon coéquipier. Je détourne mon regard lorsque j’entends la voiture de l’agent se garer non loin de moi.

- Pour l’instant je n’ai vue personne sortir de l’immeuble.

Je passe la double porte donnant sur un rez-de-chaussée rectangulaire avec cinq portes dont une double porte métallique qui semble être l’ascenseur.

- Ca ne te dérange pas si on prend les escaliers ? Non pas que je sois claustrophobe, bien au contraire. C’est juste une précaution que je propose.

L’immeuble est loin de ressembler à un HLM et a beau se trouver dans un quartier upper, cela ne veut pas dire qu’aucun danger qui nous guette ici. Surtout si c’est le suspect est bien le tueur. Et puis avec les couleurs de mon costume qui n’est pas là pour faire discret, vous m'aurez compris…….
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 10:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Après s’être mis d’accord sur la marche à suivre, Ethan se dirige vers sa Chevrolet. Un tour de clé plus tard, il s’installe sur le siège conducteur. Ses yeux se braquent sur son bras gauche toujours en train de trembler. Il n’arrive pas à calmer les spasmes pour le moment et va devoir faire avec. Peut-être que d’ici quelques minutes… Voyant la légionnaire prendre sa moto aussi voyante que son costume, l’agent de l’UNISON décide malgré tout de suivre Prodigy. Elle risque d’arriver avant lui, pas la peine de la faire attendre plus que nécessaire. Il met alors le contact et commence à quitter son emplacement pour rejoindre le lieu de vie de leur suspect.

Tout en sortant du véhicule, Ethan enregistre l’information donnée par Prodigy. C’est déjà ça de pris si personne n’est sorti. Il se dirige alors d’un pas décidé pour rattraper la jeune femme dans le hall de l’immeuble. Alors qu’il vérifie le numéro de l’appartement en regardant les boites aux lettres, il hoche doucement la tête suite à la proposition de la légionnaire. Les escaliers ? Pourquoi pas…

Les quelques étages sont rapidement montés par les deux. Tout en se rapprochant de la porte d’entrée, de la musique forte s’échappe de l’appartement. L’ancien agent de sécurité regarde Prodigy avant de se placer devant la porte et de tambouriner pour se faire entendre.

« Agent Dawson de l’UNISON ! Ouvrez s’il vous plaît ! »

Lancés de dés:
 

La porte finit par s’ouvrir au bout de quelques secondes de martèlement. Une chose est sûre, il ne s’agit pas de Coleman. La porte entrouverte, la personne qui fait face à l’agent le toise du regard.

« L’UNISON vous dites ? Désolé pour le bruit, on va baisser la musique…
-Est-ce que John Coleman est ici ?
-Non, il est sorti…
-Et vous êtes ?
-Un ami…
-Vous avez bien un nom ? »

En guise de réponse, deux coups de feu traverse la porte pour se figer dans le mur derrière Ethan. D’abord surpris, ses capacités s’activent d’elle-même alors qu’il frappe violemment la porte. Porte qui sort de ses gonds et vient claquer sur le corps de son agresseur, qui se retrouve projeter dans l’appartement. Il regarde Prodigy avant de lui faire signe de faire le tour par l’escalier de secours. Elle aura probablement une vue dégagée sur l’appartement et pourra agir en conséquence.

Sans plus de cérémonie, il attrape son arme de service et entre prudemment dans l’appartement. C’était sans compter la présence d’au moins deux gars armés.

« Putain mais tu es quoi toi ?
-Où est Coleman ?
-Je t’ai posé une question… »

Dans une position délicate, Ethan sait qu’il ne peut pas prendre le dessus. Braqué par les deux personnes, ce n’est qu’une question de secondes avant qu’il ne se fasse tirer dessus. Alors il fait la seule chose qui lui paraît sensé sur le moment. Il tape fortement dans la table qui se trouve devant lui, ce qui a pour effet de perturber assez les personnes armés pour pouvoir se réfugier tant bien que mal dans la cuisine. Planqué au sol, les balles pleuvent alors qu’il se réfugie devant le frigo. Le pire dans tout ça, c’est que, vu le volume de la musique, probablement personne n’entendra les coups de feu. Et quand bien même ce serait le cas, il resterait tranquillement chez eux. L’ancien agent de sécurité inspire et expire longuement. Le compte à rebours est lancé concernant ses capacités. Ne sachant où se trouve le serveur, il n’ose pas tirer à l’aveugle. C’était leur seule piste et à la vue de ce qui se passe actuellement, une piste solide…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 10:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ethan Dawson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
On emprunte donc les escaliers en colimaçon pour rejoindre le sixième étage de l’immeuble, avant qu’on passe par une porte débouchant sur un couloir beige avec une rangée de porte sur tout le côté droit disposant chacune d’un numéro d’adresse qui défilent sous nos yeux, jusqu’à ce qu’on s’arrête devant l’adresse où vit Coleman. On y est ! Par contre je plein le voisinage qui doit être déranger par la musique pop insupportable de notre suspect qui abuse un peu trop sur le volume. Tellement que c’est fort que c’est à peine si elle est étouffée par l’isolation acoustiques des murs. Déjà, ca mérite une amande pour trouble à l’ordre publique. Ça tombe bien, j’ai pour coéquipier un agent de l’unisson pour lui en refiler une ! Afin que l’autre puisse entendre notre arrivée, Dawson martèle la porte avec le bas du poing, générant des bruits bien sourd qui parvienne finalement aux oreilles de celui qui nous ouvre la porte. Ce n’est pas trop tôt ! Par contre, la personne qui se présente à nous n’a pas du tout la tête d’un serveur pour suite de luxe. Non, là on a plutôt affaire au bonhomme trentenaire qui à l’habitude de squatter des bars mal famés de Lincoln, tant par son accoutrement en cuir que par son visage marqués par les ravages de l’alcool et du tabac. Avec l’odeur qui va avec. Enfin bref, mon coéquipier l’aborde en premier en demandant si notre cible se trouve ici, mais apparemment il serait déjà sorti avant même qu’on arrive. Un ami à lui ? Hé ben…. Coleman a de drôle de fréquentations pour quelqu’un comme lui.

    Jet de dé 1
    Réussite : Oulah, quelqu’un s’apprête à nous canarder ! ESQUIVE !
    Echec : Outch ! Chuis bléssée. Les armes utilisées sont bien puissantes.

    Jet de dé 2 :
    2 Réussite : Aller hop ! Deux tireurs que j’assomme en me servant des gros appareils électroménagers que j’ai arrachés de force.
    1 Réussite : Bon….. je n’ai eu qu’un tireur. L’autre s’est déplacer pour m’éviter, mais ça reste mieux que rien
    Echecs totals : Zut, il m'ont vue venir ! Je me contente de rester planquée derrière les boucliers improvisés.


PANPANPANPAN !!!!

Ughh , chuis touchée en plein dans l’épaule !! Je me disais bien que ce type était louche, puisqu’on est en train de se faire tirer dessus par des balles tirer. Je suppose qu’on peut oublier l’option diplomatie après que Dawson vient de projeter en l’air celui qui nous a ouvert en défonçant la porte façon Léonidas dans trois cent avec une force qui est tout sauf humaine. Pile au moment où ses yeux ont changés de couleur comme la dernière fois. De mon côté je me suis éloigné sur le côté pour être à l’abri des salves de balles. Je check ma blessure en levant une main plaqué contre elle. Ça va, ce n’est pas très grave et je peux gérer la douleur, même si mon visage se crispe un peu. Je me tourne vers mon coéquipier qui me fait signe de contourner l’appartement en rejoignant l’escalier de secours. Compris, je fais ça ! Acquiesçant de la tête et hop, je courre vers la cage d’escalier en colimaçon pour prendre la porte que j’ai aperçu. Puis je me déplace sur l’escalier de secours façon ninja pour défoncer plus ou moins discrètement une fenêtre donnant accès à une salle de bain fermé. Avec le boucan causer par l’échange de tirs, impossible qu’ils aient entendue le bruit de fenêtre brisée. Bon, il me faut trouver quelque chose qui puisse me servir de couverture contre les balles. Tiens, ce sèche-linge ainsi que le lave-linge à ses côtés feront l’affaire ! Ils sont gros, lourds et me protégeront effacement sur le court terme.

C’est avec peu d’effort que saisie les appareilles dans chacune de mes mains, faisant dans les cent cinquante kilos chacune, puis tout en protégeant tout le haut de mon corps je charge contre le mur tel un taureau. Le mur se fait défoncer et le tireur qui se trouvait non loin de la porte se mange l’une des gros machines sur la figure, partie pour le royaume des rêves. C'est ce qui s'appelle une entrée fracassante en bonne est du forme ! Je me retrouve alors derrière un gros trou formé au mur, ainsi qu'à l’entrée du couloir de l’appartement où proviennent les tirs de fusil d’assaut, servant des appareils encombrant comme rempart en les plaçant devant le tireur. Bien entendue, elles ne vont pas tenir longtemps, alors mes pas m'emmènent hors du couloir, vers le côté opposé de la cuisine non séparé où se trouve Dawson caché derrière un frigo. Je me tourne vers lui.

- J'en ai assommé un ! Je crois qu'il n'en reste plus qu'un !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Amanda Valentine' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 18:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ethan se protège comme il peut derrière son abri de fortune. Pour le moment, le frigo encaisse plutôt pas mal. L’arme automatique crache les balles qui viennent se loger un peu partout dans l’appartement. Il retire son téléphone de sa poche et compose le 911 avant de cacher le mobile par terre. Au même moment, un vacarme de tous les diables retentit dans la pièce. Prodigy vient d’exploser le mur en chargeant comme une mule. Sa stratégie est un minimum efficace vu que l’un des tireurs est à terre. Distrait, le tireur commence à canarder la légionnaire qui se protège tant bien que mal avec ses appareils ménagers. L’agent de l’UNISON attend. Des secondes interminables s’écoulent jusqu’à ce qu’il entende enfin le percuteur de l’arme faire des « tics » à plusieurs reprises, signifiant que l’arme est vide. C’est alors que le jeune homme décide de passer à l’action.

Lancés de dés:
 

L’ancien agent de sécurité souffle un bon coup avant de s’élancer dans la pièce. L’homme armé fait tomber le chargeur et en enclenche un autre alors qu’Ethan se fait attraper la jambe par le type, qu’il a projeté un peu plus tôt en défonçant la porte. Lorsqu’il voit le fusil d’assaut se braquer sur lui, il pivote légèrement en se protégeant la tête de son bras. Seulement la rafale de balles passe à côté de lui. Décidément, ils ne méritent pas d’avoir du matériel de ce type pour autant rater leur cible. Ethan se retrouve rapidement au sol. Il se débat un peu avant de serrer le torse du gars de ses jambes. Après lui avoir fait lâcher prise en utilisant sa force, il reprend le dessus et s’apprête à tirer sur la personne armée du fusil d’assaut. L’individu sous lui dévie son arme ce qui l’empêche de neutraliser le tireur. La légionnaire va devoir se débrouiller toute seule avec lui.

Ethan roule en avant pour se dégager et fait volte-face pour ne pas perdre de vue la personne qui lui a accroché le pied. Il lève son bras gauche pour protéger son visage et encaisser les deux crochets de son adversaire avant d’envoyer un direct en pleine figure qui le fait reculer. Tout en essayant de garder la maîtrise sur ses capacités, il vient frapper le bas ventre avec son genou. L’agent de l’UNISON se fait repousser avant de prendre un vilain uppercut. Malgré les lèvres ensanglantées, la douleur ne se fait pas ressentir… pour le moment. Passablement énervé, l’ancien agent de sécurité serre les dents avant de venir parer une autre attaque. Il pivote et vient abattre son coude gauche au niveau de la rotule gauche de son adversaire. Le craquement est sans appel et le hurlement qui suit laisse bien imaginer la douleur que le pauvre bougre ressent. Sans ménagement, il met l’individu à plat ventre avant de tirer un lien en plastique de la poche de sa veste et de lui lier les mains dans le dos. Rapidement, le jeune homme vide le contenu des poches avant d’envoyer les armes hors de portée. Alors qu’il se passe la langue sur ses lèvres, il entend au loin des sirènes…

Il relève doucement les yeux pour observer comment s’en sort Prodigy et est prêt à lui apporter assistance si nécessaire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 18:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ethan Dawson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 21:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ma parole, l’appartement devient un véritable champ de bataille. Les murs sont criblés de balles tandis que les tirs sont étouffés par la musique crachée par les enceintes de la chaine hifi. Ce qui ne veut pas dire que les autorités ne vont pas débarquer après qu’une personne du voisinage les aura appelés pour le dérangement occasionné. Ils vont faire une drôle de tête lorsqu’ils verront un appartement de luxe en plein quartier upper être témoin d’une violente fusillade. En tout cas, Dawson a eu le réflexe de composer le numéro du SCPD, peu après avoir finis ma phrase. En attendant leurs arrivés, faut déjà qu’on neutralise le tireur planqué au fond du couloir. Je me place dos contre mur, tête parallèle à ce dernier en attendant qu’il cesse d’appuyer sur la gachette. Ou bien qu’il n’est plus de munitions. Ah Bah tient, quand on parle du loup ! Vous entendez les tics qui résonnent ? Ça veut dire que le chargeur de son fusil est à sec !

- C’est bien beau de tirer dans le tas, mais c’est encore mieux quand t’as tes cibles devant toi !

Petite provocation de bonne guerre alors que je profite de ce moment pour préparer ma riposte en arrachant un autre appareil électroménager suffisamment gros et solide pour encaisser le plus de balle possible. Et l’heureux élue et le frigo par où Ethan s’est planqué. Prenant de l’élan, je courre rejoindre la cuisine non séparé pour saisir l’objet en question, le débranchant de force. C’est fait ! Maintenant, j’ai plus qu’à me préparer à charger l’assaillant avec le frigo pour l’assommer de la même manière que l’autre. Je préfère ça plutôt que de lui balancer un frigo de trois cent kilos sur un tireur qui a deux chances sur deux de mourir sur le coup. Parallèlement, Ethan est dans une mauvaise posture en se confrontant à mains nue contre l’individu qu’il a projeté en même temps que la porte.

- Tient bon Dawson, je m’occupe de son collègue aussi vite que j’peux puis je viens t’aider !

Déjà parce que l’agent arrive à gérer la situation en renversant sa situation à son avantage, mais également parce qu’il y a plus urgent à régler.


    Jet de dé 1
    Réussite : BLAM ! Le tireur se mange un frigo qui l’assomme.
    Echec : Damn ! Il parvient à esquiver de justesse ma charge en se réfugiant dans une pièce Sur le côté.

    Jet de dé 2 (si jet 2 échoue):
    2 Réussite : Je me protège des balles en plaçant le frigot sur le côté.
    1 Réussite : Je me prends une balle aux tibias, me faisant tomber et relacher le frigot, mais je m'en sors.
    Echecs total : Okay, je prends chère ! Toujours vivantes, mais je ne peux plus me relever.


Voilà que l’autre vient de reprendre ses tirs de couvertures. Et à en juger par le bruit inquiétant des appareils électroménager que j’ai posé dans le couloir, je suppose qu’ils sont détruits. Aller on reprend de plus belle en chargeant avec le frigo tenue à la verticale, devant moi ! Ce que je fais peut paraitre ridicule mais ça n’en reste pas moins efficace pour à la fois se protéger et assommer des cibles ennemie pour quelqu’un ayant une force surhumaine mais pas une résistance bulletproof.

- Aarg !!

Mes tibias ! Le salaud s’est baissé pour viser mes tibias, me faisant tomber à plat ventre en me faisant relâcher l’objet vers lui ! Tac, je fais une roulade sur le côté pour me planquer rapidement vers une autre pièce pour me protéger des balles. Une chambre d’amie pour être exact. Mais je reste quand même à plat ventre car les balles de l’assaillant traversent les murs de la chambre comme du beurre. Bon sang mais il a combien de chargeur sur lui !? A croire qu’il a dévalisé toute une armurerie pour se préparer de notre arriver. Uggh, dieu qu’est-ce que j’ai mal ! Entre la blessure à l’épaule et aux tibias, ça devient galère de supporter toute cette douleur qui me ronge. Mon visage se crispe davantage de douleur en plaquant mes mains contre mes blessures récentes. Quand ce n’est pas moi, c’est vers Dawson qu’il s’acharne. Dans ce cas la, ça veut surement dire qu'il a put maîtriser son agresseur, ce qui est une bonne chose. N’empêche qu’il n’est pas loin d’être pris en sandwich, c’est juste que le pain du dessus et sur le côté.

Visiblement, c'est pas notre jour de chance à nous. Surtout le mien !
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 2 Oct 2016 - 21:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Amanda Valentine' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 7 Oct 2016 - 17:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les prunelles rougeoyantes du jeune homme balayent les environs. L’appartement est vraiment dans un sale état. Prodigy a visiblement une dent contre l’électroménager à voir comment elle le malmène. Après le lave-linge et le sèche-linge, c’est au tour du frigo de servir de couverture. La charge de la légionnaire se solde par un échec et une blessure. Réfugiée dans une pièce, elle continue de se faire canarder. Tout en se redressant, l’agent de l’UNISON récupère son arme de service par terre et commence à faire feu pour attirer l’attention. Ce n’est peut-être pas l’idée du siècle étant donné l’armement du dernier individu mais c’est la seule qui lui vient à l’esprit pour soulager un peu sa partenaire. A voir maintenant si à force de pousser sa chance, il ne va pas finir par s’en mordre les doigts…

Lancés de dés:
 

Le tir groupé d’Ethan force le dernier homme armé à se réfugier comme il peut. De cette manière, il n’est plus dans la capacité de tirer sur la légionnaire. Rapidement, l’agent de l’UNISON se retrouve à court alors il s’élance pour combler rapidement la distance qui le sépare de l’individu. Au dernier moment, celui-ci, ayant entendu la course du jeune homme, sort de son couvert et s’apprête à tirer. Ethan arrive à détourner le canon pointé sur son torse mais pas assez pour ne pas se faire blesser. La balle traverse sa cuisse gauche. Son pouvoir toujours actif, lui permet de résister un premier temps au choc. Son uppercut envoie le mercenaire s’écraser violemment contre le plafond avant de retomber rudement sur le sol, inconscient.

Au même moment, la police de Star City fait son entrée, arme au poing en beuglant dans tous les sens. Avant de se prendre une autre balle, Ethan lève les mains à mi-hauteur et décline son identité.
Une fois la pression redescendue, le jeune homme se dirige dans la chambre où se trouve Prodigy. Il souffle doucement en voyant que celle-ci est toujours en vie.

« Ca va aller ? »

A priori, il s’en est mieux tiré que la légionnaire. Sa blessure à la cuisse est peut-être grave mais sa résistance devrait l’aider à tenir au moins le temps de finir de sécuriser l’appartement. Quant à ses lèvres, il s’agit d’un simple bobo en comparaison du reste. Il signale la présence de Prodigy aux policiers avant de changer de chargeur et de finir d’inspecter les pièces. C’est en entrant dans la salle de bain qu’il aperçoit le corps inanimé de Coleman dans la baignoire pleine d’eau. Tout en soufflant longuement, il range son arme dans le holster à sa ceinture. Ils sont arrivés trop tard…

Les mains sur les hanches, l’agent de l’UNISON observe la tâche de sang grandissante sur son jean. Lentement, il se laisse glisser contre le mur alors que ses prunelles reprennent une teinte claire. Il réprime alors un cri de douleur en serrant les dents. Les spasmes qui traversent son corps grandissent peu à peu alors qu’il reste là sans vraiment bouger.

Ils viennent de perdre leur seule piste valable et ils sont plutôt mal en point. Il va falloir trouver de quoi rebondir rapidement…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 7 Oct 2016 - 17:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ethan Dawson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite

--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 7 Oct 2016 - 23:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
J’ai beau avoir un pouvoir de régénération qui me fait guérir plus vite qu’un humain lambda, je suis bien loin de ressembler à Wolverine. Des filets de sangs s’écoulent de mes plaies, alors qu’une douleur lancinante me ronge chaque fois que je tente de me relever. Mais pas au point de ne plus pouvoir me remettre debout, encore heureux ! Sauf que fusillade oblige, je dois rester planqué sous le lit pour être à l’abri de cette tempête de plomb transformant cette chambre en gruilllère. Il y a même un pan entier du mur qui a été réduit en lambeaux par le fusil d’assaut de l’assaillant, donnant un accès direct au couloir. Du coup, c’est même plus la peine de jouer dans l’effet de surprise de mon côté. Je me contente donc de faire des roulades sur le côté chaque fois que les balles traversent la structure du lit, dont certaines me frôlent de très près. En tout cas ça grimpé en flèche la production l’adrénaline dans le sang, me faisant presque oubliés la douleur.
Il y a d’abord un nouvel échange de tir pendant un court instant. D’ici, je peux le voir à travers le nouveau trou béant former au mur de la chambre. Puis à peine ça s’est arrêté que j’aperçois un Ethan taper un sprint en direction de la planque du tireur, parvenant à dévier le canon de son arme lorsque ce dernier pivote son buste sur le côté pour tirer une nouvelle salve. Il se prend malheureusement une balle dans la cuisse, mais il prend vite le dessus sur l’agresseur en le mettant K.O par une petite imitation du shoryuken. Se prenant le plafond pour rapidement chuter à terre comme un sac à patate. Dommage qu’il n’a pas pu incruster sa tête dans le plafond. Ça aurait été drôle à voir !

Maintenant que la tempête c’est calmé, je peux enfin me redresser sur mes cannes en m’appuyant contre le bord du lit. Ah ! On dirait bien que les renforts sont enfin dans la place, débarquant en s’exclamant comme ils ont l’habitude de faire lors d’intervention musclés qu’on retrouve également dans les films. Les agents du SCPD quadrillent chacun une zone délimités, avec une petite interpellation de l’agent Dawson par l’un d’eux, mais qui est vite écourter lorsque mon coéquipier décline son identité ainsi que de ma présence en tant que légionnaire. Quand il me trouve debout dans la chambre c’est pour lâcher un beau sifflet d’étonnement de me voir encore vivantes après la fusillade qu’il y a eu dans la pièce. Je lui esquisse un sourire narquois tout en haussant les épaules, jetant un œil autour de moi pour constater des dégâts monumentaux qu’à causer le dernier tireur.

- Ben… hormis le fait que les balles loger dans mon corps me font un mal de chien et que j’ai perdu un peu de sang, tout vas bien ! En tout cas, je n’en dirais pas autant pour la chambre de Coleman. Clair ! A ce stade, ce n’est même plus un champ de bataille…….

D’ailleurs en parlant de lui, faudrait qu’on le trouve celui-là ! Ce que je m’apprête à faire en suivant Dawson comme son ombre en direction de la salle de bain. On parvient à le retrouver…. mais complètement refroidis. Le corps transformé en passoire dans sa baignoire remplie d’eau souillée par les déjections du corps, suite au relâchement des muscles. Pouah !! L’odeur qui s’en dégage me fait plaquer une main contre mon nez avec un air de dégout au visage. C’est dans ce moment-là que ma respiration anaérobique est très utile pour éviter de respirer l’air pollué par l’odeur nauséabonde plant dans la pièce. Mais au passage, c’est une grosse déception qui m’envahie. On est comme les renforts qui viennent d’arriver : on arrive trop tard. Bon sang, on vient probablement de perdre un indice précieux qui aurait pu conclure notre enquête ! Rien que d’y penser me plombe le moral.

- Bon sang, après tout le mal qu’on s’est donnés…… c’est vraiment trop injuste ! Et pas qu’un peu. Ughh, bon….. on va essayer de fouiller l’appartement de fond en comble, histoire qu’on puisse trouver des indices montrant son implication au meurtre du milliardaire. On fait ça, agent Dawson ? Je me tourne vers lui pour voir ce qu’il en pense, lorsque je le vois adosser contre le mur en carreau blanc et bleu de la pièce, réagissant de manière inquiétante. Euh, Dawson…. Tu vas bien ?

Pour le coup je suis plus qu’inquiète. Ça se voit très bien sur mon visage.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 8 Oct 2016 - 12:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Injuste. Ethan ne sait pas vraiment si c’est le mot le plus approprié mais, quoi qu’il en soit, ce qu’a fait Coleman lui a couté la vie. Tout tremblant, le jeune homme essaye de se concentrer sur la suite. La douleur qui lui traverse la cuisse est de plus en plus insupportable mais il ne peut pas s’arrêter là, pas maintenant. Il se connaît assez pour savoir qu’il n’a pas encore abusé de ses pouvoirs. De cette manière, il sera dans la capacité de les réutiliser. Quant à ses tremblements, il devra faire avec pendant encore plusieurs longues minutes mais rien qui ne va l’empêcher de continuer à investiguer. Seul sa cuisse risque d’être un problème à terme. Si aucune artère ne semble avoir été touchée, il va falloir faire quelque chose pour limiter le saignement. Lorsqu’il entend son nom, il se redresse avant de poser son regard sur la légionnaire.

« Ça va… On devrait se séparer pour pouvoir fouiller l’appartement plus vite. »

Ethan fouille la salle de bain pour en sortir une trousse de secours avant de boiter lourdement vers la grande salle. Il attrape doucement une chaise qu’il remet debout près de la table où commence à s’entasser les effets personnels trouvés des mercenaires. Il regarde quelques secondes son jean entaché de sang avant d’ouvrir la trousse. Malheureusement pour lui, il n’y a plus grand-chose à l’intérieur. Il attrape les deux bandages restants et devra faire sans compresse… Tant pis. Il récupère le fond de flacon du désinfectant et se le verse sur la cuisse par-dessus le trou du jean. Il laisse échapper un gémissement de douleur avant de commencer à utiliser le premier bandage par-dessus. A défaut d’avoir de compresse, son jean fera l’affaire. Le deuxième bandage vient renforcer le premier pour mieux comprimer la blessure. Il souffle doucement alors que quelques gouttes de sueur perlent sur son front. La tentation de réactiver ses pouvoirs est grande mais il ne peut se permettre de les surcharger maintenant. Cela le mettra hors course et il ne supportera pas ça en plein milieu de l’enquête.

Ses yeux se posent doucement sur les affaires posées sur la table. Il attrape un gant dans sa poche qu’il enfile avant de se saisir des pièces à conviction. Rien de bien intéressant jusque-là. Le déclic se produit lorsqu’il reconnaît le téléphone utilisé pendant la soirée. Se jetant presque dessus, il ouvre le clapet du téléphone et commence à fouiller l’historique. Finalement, ils ne sont peut-être pas arrivés en retard pour tout. Les mercenaires n’ont pas eu le temps de faire le ménage. Le sms envoyé est toujours présent sur le téléphone. Il n’y a pas de correspondance pour le numéro mais il est affiché. Il s’agit probablement d’un téléphone prépayé également. Tout en se mordillant la lèvre, l’agent de l’UNISON fixe le téléphone. Au bout de quelques secondes, il demande aux personnes présentes de ne plus faire de bruits. Il appelle le numéro et met sur haut-parleur.

« Je t’avais dit de ne pas m’appeler sur ce numéro bordel !
-Tu as cru que tu pouvais me tuer comme ça ! Je veux 500 000 dollars ou je balance tout aux flics ! »

Ethan raccroche avant de s’appuyer sur le dossier de sa chaise. Un sourire s’esquisse doucement sur ses lèvres lorsqu’il voit le téléphone se mettre à vibrer. Il ne décroche pas pour autant et attend le deuxième appel avant de remettre la conversation sur haut-parleur.

« Ok mais…
-Je les veux ce soir. Je communiquerai l’adresse et l’heure plus tard. »

Il raccroche de nouveau. Pas la peine de s’éterniser au téléphone. Si son accent texan a pu être partiellement masqué par la qualité audio et le fait qu’il soit énervé, autant ne pas jouer avec le feu en donnant l’occasion à la personne de s’apercevoir qu’il n’est pas Coleman. Il ne reste plus qu’à élaborer une stratégie…
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 8 Oct 2016 - 22:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Okay, je veux bien le croire quand il dit qu’il va bien. N’empêche que ça ne doit pas être la joie d’avoir une mutation qui vous file une douleur assez dure à supporter, au point d’avoir des spasmes après utilisation de vos pouvoirs. Je me demande même si sa mutation est naturelle, comme la mienne, ou bien si elle est d’origine extérieur. C’est vraiment troublant, mais j’ai d’autre chat à fouetter. Finalement, Ethan opte pour qu’on se sépare afin d’enquêter chacun de notre côté dans l’appartement et ainsi faciliter nos recherches. Pendant qu’il fouille la salle de bain de fond, moi je me faufile entre les agents de polices pour faire mes recherches dans une autre chambre. Celle qui a morflé le moins par les balles de la fusillade. Ça ne veut pas dire pour autant que ce n’est pas le boxon à l’intérieur. Bien au contraire ! Je fouille minutieusement chaque recoin de la pièce en espérant trouver d’autres indices laissé par Coleman. Sous le lit ? Nan, trop classique comme cachette, mais au moins j’aurais essayé. Peut-être dans cette armoire coulissante ? La non plus, voilou ! Ah, je crois avoir trouvé quelque chose d’intéressant sous cette descente de lit que je soulève…… en fait nan, juste une chaussette qui n’a pas été lavé depuis un bail.
Je plaque mes mains contre mes hanches curvés en soupirant de manière irrité pour n’avoir rien trouvée. Aie, mon flanc ! A présent qu’il n’y a plus d’actions, l’adrénaline se dissipe et mes blessures me font un peu plus mal que d’habitude. Mais parallèlement, mes blessures se cicatrisent. En regardant en bas, je remarque que celles de mes jambes ne saignent plus, en plus d’être moins profondes qu’il y a dix minutes. A ce rythme-là mes blessures seront guéris d’ici une demi-heure, voir même dans dix minutes. On dirait bien que depuis quelques temps, je constate depuis quelques semaines déjà qu’a forces de prendre chère dans mes interventions héroïques, mes capacités régénératrices deviennent plus puissantes. Par contre une fois l’enquête terminée, faudra que j’aille faire un tour à l’hôpital le plus proche pour me faire déloger les balles dans mon corps. Je n’ai pas non plus envie de chopper le tétanos, moi !

Au même moment je me fais interpeler par un agent du SCPD qui m’oblige à me retourner vers lui. Un jeune homme avec de l’embonpoint, un peu plus jeune que moi et au faciès timide, qui s’approche de deux pas vers moi.

- Pardon de vous déranger Madame, mais c’est bien vous qui étiez passé à la télé, lors de l’invasion des Grues ?
- Euh…. Oui, bien sûr ! Mais vous savez, je suis passé vite fait à la télé, contrairement à bien de mes collègues, hein. Pourquoi vous me posez cette question ?
- Ô rien de bien grave, ce n’est seulement pas curiosité ! Pour tous vous dire, j’étais impressionné par ce que vous avez faite pour sauver les vies. Et puis wouaou ! Il me regarde de bas en haut, avec une certaine attention sur ma poitrine. Vous êtes encore plus ravissante qu’à la télé. Sincèrement ! D’ailleurs, ça ne vous dérange pas de signer un autographe ? Il me tend un feutre ainsi qu’une photo de lui avec une fille qu’il enlace sur un banc. Je suis en quelque sorte votre plus grand fan.
- Vraiment !? Que je dis en papillonnant des yeux en faisant une tête à la fois étonné et enthousiaste. Je dois dire que je suis surpris d’entendre ça. C’est…. Très gentil de votre part ! Bien sûr que je veux bien vous si……
- SAAM !!! Qu’est-c’que tu foue avec la légionnaire !? Ramène ton cul par ici, on a besoin de toi pour patrouiller le balcon de l’appart !! Que lui beugle un noir chauve au gabarit athlétique, avant d’aller ailleurs.
- Oui officier Jackson ! Je pars m’y mettre ! Il range ses affaires dans les poches de son uniforme un peu trop serré pour lui. [color:379f=00008B]Ah ! Désolé mademoiselle, faut que j’y aille. Sinon mon supérieur va encore me passer un savon. Vous me ferez ça une prochaine fois. Il me salut de la main tout en pivotant son buste lorsqu’il passe la porte. A plus tard !
- Bye. Que je dis en lui renvoyant son salut en faisant de même.

Aaarf, ça me dégoute que je n’ai pas pu signer mon premier autographe pour probablement mon tout premier fan. Encore heureuse qu’il n’était pas dégouté de ne pas avoir eu ce qu’il voulait.

    Jet de dé 1
    Réussite : Tient ! Je trouve une petite mallette verrouillé sous une trappe secrète trouvé que je trouve après avoir entendu un bruit creux en marchant sous la descente de lit.
    Echec : R.A.S.

Huum, c’est quoi ce bruit ? Et puis pourquoi j’ai l’impression de marcher sur quelque chose de creux en marchant sur la descente de lit ? Je marche une nouvelle fois dessus…… non je ne rêve pas, c’est bien ça ! Voilà qui est intéressant. Je pose un genou contre terre et retire le tapis en peau de bête synthétique, révélant un minuscule interstice rectangulaire de cinquante sur cinquante avec petite fente en diagonale qui me laisse penser que je viens de trouver une trappe secrète. Hihi, on dirait bien que j’ai touché le gros lot ! Pour une fois que je trouve quelque chose d’intéressant dans l’affaire. En insérant un ongle dans la fente pour ouvrir la trappe, je trouve une mallette en acier inoxydable avec un dispositif de verrouillage numérique vachement sophistiqué qui donne une idée sur l’importance de ce qui est enfermé à l’intérieur.
Hop, je la saisie par la poignet pour ensuite rejoindre Dawson dans la salle de bain et qui, comme moi, semble avoir trouvé lui aussi un indice en écoutant la messagerie du téléphone qu’il tient dans sa main.

- Hé Dawnson, regarde un peu ce que j’ai trouvé ! Que je dis en levant la valise à côté de moi. J’ai trouvé ça dans une trappe dissimulé sous une descente de lit dans une chambre d’amie. Malheureusement, je ne peux pas l’ouvrir puisqu’il est verrouille par un dispositif de verrouillage digital. Bon après, je pourrais bien l’ouvrir en usant de la manière force, le truc c’est que j’ai peur qu’en faisant cela je risque de détruire ce qu’il y a à l’intérieur. Voir même de déclencher un dispositif piège détruisant tous mes indices enfermer dedans.

Ou encore pire même : c’est peut être un piège ! Qu’à l’intérieur de cette mallette se cache une bombe qui n’attends que d’exploser à la tronche de celui ou celle qui parvient à déverrouiller la protection. Fin, peut être que je me fait des histoires et que finalement il y a bien des indices précieux dans ce que j’ai trouvé. Si ça aurait été vraiment une mallette piégé, pourquoi enfermer une bombe dans une mallette qui semble être fait d’un alliage de métal particulièrement costaud plutôt que dans une autre, plus classique ? Je la pose par terre à côté de moi, non loin de la baignoire sur la droite de la porte.

- Faudrait la confier à une équipe spécialisée dans le déverrouillage ou un truc dans le genre. Peut-être qu’ils ont ça à l’Unisson, j’me trompe ? Je n’en doute pas qu’il est des gens de cette acabit. L’unisson ce n’est pas rien quand même ! Après, reste à savoir s’ils seront disponible et combien de temps il leurs faudra pour trouver le mot de passe du verrou numérique. Sachant que plus le temps passe, plus il sera difficile de retrouvée le véritable commanditaire du crime odieux à l’encontre de Richardson. Sinon de ton côté, t’as trouvé des indices dans le téléphone que t’as sous la main pour nous aider ?

Je sais bien que ça ne lui appartient pas puisque j’ai bien entendue une partie de la messagerie en revenant ici, parlant de « somme » et « d’adresse » qui laisse penser qu’au bout du compte, rien n’est encore perdue.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Oct 2016 - 22:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Amanda Valentine' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 10 Oct 2016 - 20:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le téléphone jetable en main, Ethan se traine de nouveau vers la salle de bain. La légionnaire finit par l’interpeller, visiblement fière de sa découverte : Une mallette à verrou numérique. Il hoche doucement la tête en écoutant Prodigy. Effectivement, il peut passer quelques coups de fils afin de confier la mallette à une équipe de techniciens. Un dispositif piège ? L’agent de l’UNISON n’y croit pas trop. Une simple mallette, cachée sous un plancher, il y a mieux pour faire des dégâts et si un tel dispositif est présent pour détruire les preuves, Coleman ne l’aurait pas caché de cette manière. Il n’en aurait pas eu besoin…

« Je trouve que pour un simple serveur, il y a de sacrés enjeux. D’abord, une équipe de mercenaires armés jusqu’aux dents. Maintenant, une mallette à verrou numérique. Des gens se donnent du mal pour faire disparaître le plus de choses possibles. Je peux voir la mallette ? »

Une idée lui traverse l’esprit mais pour ça, il va devoir rejoindre la grande salle…

Lancés de dés:
 

La jambe trainante et la mallette en main, le jeune homme rejoint la grande salle et vient poser le contenant sur la table. Il se dirige vers les placards de la cuisine et commence à regarder à l’intérieur. Au bout de quelques minutes, il en sort un paquet de farine. Ethan retourne à la table et attrape un peu de poudre blanche dans sa main avant de la souffler sur le digicode. Malheureusement pour lui, rien ne reste accrocher aux différentes touches numériques. Il fait la moue avant de se redresser.

« J’aurai essayé… Je vais appeler une équipe pour venir chercher la mallette. Concernant le téléphone, j’ai mieux que des indices. J’ai réussi à appeler la personne qui a reçu le sms et à lui mettre la pression. Je me suis fait passer pour Coleman en disant que j’étais en vie et que je voulais de l’argent sinon je balance tous aux flics. La personne a assez mordu pour nous rencontrer. Je dois fournir l'heure et le lieu… »

Pour soulager sa jambe, l’agent de l’UNISON attrape une chaise et s’assoit dessus en regardant le bandage légèrement rougi à sa jambe.

« J’ai bien un plan mais on risque d’être court niveau timing. La rencontre va se passer de nuit et si on met de côté mon accent texan, je fais à peu près le même gabarit que Coleman. En mettant certaines de ses fringues et une casquette, je pourrai faire le leurre pendant que vous les encerclez. La blessure que j’ai à la jambe ne fera que renforcer l’illusion. J’imagine mal notre serveur s’en sortir indemne d’un affrontement avec 3 mercenaires… »

Heureusement pour lui que Meghan n’est pas présente. Jamais de la vie elle ne le laisserait retourner sur le terrain en étant blessé, d’autant plus pour jouer le leurre. Il se met clairement en danger pour avoir l’opportunité de coffrer ces salauds mais, après tout, il s’agit de son boulot…

« De toute façon, je te vois mal y aller avec ta tenue pour demander de l’argent… »

Il sourit faiblement. La pâleur de son teint est relativement préoccupante mais il tient le coup. Et si ça tourne mal, il pourra toujours utiliser ses pouvoirs, jusqu’à la surcharge s’il le faut…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Oct 2016 - 20:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ethan Dawson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 11 Oct 2016 - 1:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je suis bien d’accord dans ce pense Dawson sur cette affaire qui prends peu à peu des propositions non négligeable. Entre les mercenaires et une mallette taillé spécialement pour garder quelque chose d’important, il y a de quoi se poser des questions sur le passé du serveur. Un simple livreur de verres habitants dans un T7 dans l’un des quartiers les plus huppés de la ville, il y a comme anguille sous roche. Etais-ce un mercenaire ? Ouais, peut-être bien, mais ce ne sont que des suppositions fondés sur rien. Quoiqu’il en soit, je laisse Dawnson jeter un œil sur ma trouvaille en la lui passant et voir ce qu’il peut faire en le suivant dans la salle à manger. Peu après avoir déposé la mallette sur une table basse ayant survécu par miracle à la fusillade, il saisit un sachet contenant de la…… farines ? Aaaah je crois savoir ce qu’il essaye de faire, il tente de faire apparaitre les empreintes de doigts sur l’écran en empreignant l’écran de poudre blanche afin de connaître la combinaison à taper ! Ça c’est vraiment une technique ingénieuse ! Pas de chance, la substance poudreuse ne semble pas pouvoir adhérer contre l’écran. Surement un écran conçu spécialement pour contrer ce genre de technique. En même temps, fallait s’y attendre. A quoi bon faire une protection blindée si derrière on peut faire apparaître les empreintes du type qui créer le code ?
Finalement, l’agent de l’Unisson compte confier la mallette à des spécialistes en décryptages. De toute façon, la trouvaille de mon coéquipier est encore mieux que la mienne, puisqu’il affirme avoir réussie à contacter une personne ayant reçu le SMS du défunt Coleman en se faisant passer pour lui, comme quoi il n’était pas mort. Ce qui semble avoir fonctionné puisque Dawson n’a plus qu’a fixer l’heure et les coordonné du rendez-vous pour la rançon.

- Chouette, enfin une bonne nouvelle ! Depuis l’temps qu’on en avait besoin.

Après quoi, Dawson dresse un récapitulatif de son plan, où lui et la personne qu’il a eu au téléphone se rencontre tard la nuit. Si en plus de cela il ressemble plus ou moins au serveur, il y a de fortes chances que notre cible n’y voit que du feu. Sauf s’il demande quelque chose que seule Coleman sait, dans ce cas-là c’est grillé. La suite est simple, dès que le contactes et ses sbires sont devant mon coéquipier je serais derrière eux pour les piéger. Classique comme coup, mais efficace. Avec mention pour la plaie à sa jambe pour le réalisme. J’approuve son plan en acquiesçant de la tête.

- Ça va, ce n’est pas mauvais. Par contre, ce qui serait bien c’est que notre lieu se déroule dans un endroit avec pas mal d’obstacle pour se protéger des tirs ennemis. Comme dans une zone portuaire par exemple. Je pourrais utiliser des containers à la fois comme protections pour nous deux, ainsi que pour assommer les sbires du contacte. S’il est accompagné, bien entendue.

Ça remarque sur mon costume à porter tout en réclamant la rançon me fait glousser. Non seulement cela n’aurait pas fait sérieux, mais mine de rien il pourrait me reconnaître s’il suit attentivement les médias. Je ne suis peut-être pas connue dans toute la ville, j’ai quand même une légère visibilité médiatique, aussi infirme soit -elle.

- Rassure-toi, je n’avais pas l’intention de le faire. Je glisse un index recourbé sur mes lèvres pulpeuses lorsque je remarque la pâleur de son visage qui m’inquiète beaucoup. Par contre, lorsque tu fixeras l’horaire, faudrait que ce soit bien tard. Au moins qu’on puisse avoir le temps de bien se préparer pour notre coup. Surtout pour toi. Certes, ça apporterait un peu plus de réalisme, mais si tu tombes inconscient au cours de notre plan, je risque d’être dans de beaux draps si tu vois c’que j’veux dire. Et puis je t’avoue que le contrecoup de ton pouvoir me fait un peu peur. D’ailleurs, ça ne te dérange pas de m’en dire un peu plus sur ta mutation ? Je laisse tomber mon bras droit, tandis que l'autre bien se poser contre ma hanche. Moi perso, j'ai une force et une résistance surhumaine. D'ailleurs, tu l'as bien vue au cours de la fusillade, hein ? Mais je dispose également d'une régénération surhumaine plutôt balèze. D'ici ce soir, cela fera un bon bout de temps que mes blessures se seront cicatrisées. Puis enfin, je n'ai plus besoin de respirer pour rester en vie. j'ai une respiration anaérobique, si tu préfères. Ce qui veut dire que je suis à l'abri des noyades, étouffements, asphyxie et dangers bloquant la respiration.

Bah ouais, si on veut que notre plan se déroule sans encombre ils faut qu'on sache les pouvoirs de chacun, afin d'optimiser notre plan du mieux possible.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 13 Oct 2016 - 16:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’agent de l’UNISON hoche doucement la tête.

« La zone portuaire me paraît être une bonne idée. On sera assez à l’écart pour aviser en cas de débordement. Et puis ça nous permet également de mieux cerner le périmètre. »

Toujours assis sur sa chaise, le jeune homme se gratte doucement la barbe. Apparemment, son état de santé préoccupe la légionnaire. On ne peut pas dire qu’il est en grande forme c’est sûr mais la question sur sa mutation le prend de court ce qui pour effet de le mettre sur la défensive. Un petit silence s’installe avant qu’il ne se décide de dévoiler quelques informations.

« Je n’aime pas trop en parler mais, en gros, je dois activer mes capacités. Lorsque ça se produit, mes yeux deviennent rouges-orangés. Ça me permet d’avoir une force, des réflexes et une résistance à la douleur améliorée. Pour ce qui s’est passé dans le point de contrôle sécurité, je dirai que ça me permet d’assimiler plus vite les éléments de mon environnement. »

Toujours dans le flou lorsqu’il parle de ses capacités, il essaye petit à petit de trouver ses limites. Un exercice nécessaire mais aussi dangereux lorsque ses pouvoirs se surchargent. Perdre le contrôle n’est jamais sans périls.

« En ce qui concerne le contrecoup, je dirai que je m’y habitue. Si mes yeux se mettent à briller comme un néon sur le point de péter, écarte-toi de moi et laisse-moi gérer… »

Gérer est un bien grand mot mais il préfère la mettre au courant sur ce point. Même si la légionnaire semble disposer d’une certaine régénération, la cogner à répétition pourrait causer quelques dégâts…

« Je vais appeler une ambulance pour qu’on me retape un peu avant ce soir… »

Ethan se relève non sans grimacer avant de se traîner vers la chambre de Coleman. Quitte à se faire passer pour lui, autant prendre des affaires qui lui appartiennent. Même si le jeune homme est un peu plus épais que le défunt, ça devrait faire l’affaire. Il attrape un débardeur uni avec une chemise à carreaux et opte pour une casquette afin de voiler son visage un peu plus. Il profite d’un peu d’intimité pour se changer…

Il revient quelques minutes plus tard dans la grande salle. Le plan se précise de plus en plus. Le rendez-vous est fixé à 23h30 dans la zone portuaire de Star City. Un endroit calme et assez ouvert pour pouvoir faire ce qu’il y a à faire. Les ambulanciers, d’abord réticents à laisser l’agent de l’UNISON partir, lui ont fait une perfusion de sang et de glucose pour le booster un peu. Son bandage a été changé pour remplacer celui de fortune sur son jean. Ethan décide de garder son jean. De cette manière, cela montre qu’il y a laissé quelques plumes et crédibilise un peu plus le fait qu’il soit Coleman. Il finit par confier son arme de service ainsi que son téléphone à un policier qui va faire partie de l’équipe, en charge de boucler le périmètre une fois la rencontre commencée.

Aux alentours de 23h30
Dans la zone portuaire de Star City

La douleur devient de plus en plus difficile à gérer. Solliciter autant sa jambe n’est peut-être pas une bonne idée mais ils n’ont pas vraiment eu le temps de faire autrement. Plusieurs gouttes de sueur perlent sur son front alors qu’il résiste à la tentation d’activer son pouvoir pour au moins soulager ce qui se passe. Les mains dans les poches et la casquette vissée sur la tête, il fait profil bas en regardant un peu partout autour de lui. Tout en soufflant, il rejoint le point de rendez-vous en trainant la jambe de plus en plus…

Quelques minutes plus tard un véhicule de type 4x4 arrivent dans la zone et s’arrête à bonne distance d’Ethan. Il baisse légèrement la tête et vient mettre une main devant ses yeux lorsque les phares de la voiture viennent l’éblouir. Plusieurs silhouettes lui font face ce qui n’est pas vraiment à son avantage…

« Mon pognon…
-Du calme, on est là pour discuter…
-Le pognon ou je me barre.
-On dirait que tu commences à te faire vieux vu l’état de ta jambe.
-Je vais toujours mieux que ton équipe… »

Celui qui parle s’avance jusqu’à l’agent de l’UNISON avant de lui taper l’épaule.

« Ah Coleman… Quelle répartie ! Seulement aux dernières nouvelles mon ami, tu n’es pas texan… »

Poussé violemment, Ethan, à cause de sa jambe blessée, n’arrive pas à rester debout. Il entend le bruit métallique des sécurités de chaque arme.

« Ok ! Ok ! Vous m’avez grillé ! Je ne suis pas Coleman, juste l’un de ses amis ! Je sais que vous voulez la mallette ! Je peux vous l’apporter ! »

Apparemment, son intuition ne l’a pas trompé. Cette mallette semble être importante pour eux. Le fait d’en faire mention lui a permis de gagner un léger sursis…
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Jeu 13 Oct 2016 - 22:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Contente de voir que l’idée du port comme lieu du rendez-vous lui convient, au moins c’est une chose de faite. Avec les avantages qu’ils citent, je pense qu’on a de bonnes chances que notre plan se déroule comme sur des roulettes. Du moins en théorie. Il y a encore pas mal de paramètres déterminant la réussite ou l’échec de notre plan, comme le jeu d’acteur par exemple. Okay, peut-être qu’il est presque le sosie de Coleman mais il n’est pas impossible que notre cible ait instauré un Protocol anti taupe en posant des questions que seule elle, ainsi que le vrai Coleman, connaissent. Sans parler de la possibilité qu’il se joigne au rendez-vous accompagné d’une garde rapproché en cas où les choses tournent mal. C’est souvent le cas dans les affaires louches et illégales, d’ailleurs. Mais ça ne réponds toujours pas à cette question qui me préoccupe depuis plus d’une heure : qu’est-ce qu’a bien put utiliser Coleman pour tuer Richardson ? Si ce n’est pas l’œuvre d’un poison ou d’une substance chimique inconnue, qu’est-ce que cela peut bien être !? On dirait bien que le seul et unique moyen de le savoir c’est d’interroger notre cible principale, une fois qu’on l’aura choppé.
Je mets ça de côté lorsque l’agent de l’Unisson détaille ses pouvoirs mutants. D’accord, en clair il s’agit d’un booste temporaire de ses capacités physiques de bases lorsque ses iris prennent cette couleur non naturelle que j’ai vue lorsqu’on se trouvait dans le local de vidéosurveillance. En particulier sa force, sa résistance ainsi que ses réflexes qui sont concernés. Sauf que, comme je l’ai vue plutôt tôt, son booste possède un contrecoup qui est tout sauf agréable, mais que Dawson parvient à gérer le recul de sa mutation à force d’être habituer à la douleur occasionné par son corps. N’empêche que j’ai de la chance de ne pas avoir eu ce genre d’inconvénient à la grande loterie naturelle. Pour sûr que je n’aurais pas supporté aussi bien que lui. Et je dis pas ça juste parce que je suis une femme ! J’acquiesse de la tête en réponse à sa dernière phrase.

- Okay je tacherais de faire ça. J’espère juste qu’il n’y a pas un risque que tu te transforme en bombe humaine ou que sais-je. Que je dis sur un ton familier, alors que je me mets devant la porte de la pièce lorsque j’entends des voix inquiètes venant du voisinage. Puis je me tourne vers Dawson quand il me prévient qu’il va aller se faire retaper par le personnel d’une ambulance afin d’être prêt pour la nuit qui vient. D’accord. Moi de mon côté je vais voir s’il y a des blessés chez les personnes du voisinage, afin que je puisse aider les secours à transporter des victimes. Ou tout simplement apporter un soutien moral à victimes fragilisées mentalement.

Sur ces mots je laisse Dawson se vêtir des fringues du défunt Coleman en quittant l’appartement pour vérifier chez les voisins habitants a côtés de l’habitation du meurtrier si parmi eux il y avait des blessés. Je n’ai pas eu à toquer à la porte puisque tous ont rejoint le couloir pour contempler l’intervention des autorités. A part être totalement bouleverser, pas de blessé chez eux et encore moins de morts. C’est déjà ça de bien. Je tente de les consoler avec des mots doux dont je suis très douée pour ça par ma nature altruiste et charitable, avec un brin de naïveté. Ça marche plutôt bien. Un enfant de douze ans dans le lot affirme même connaître mon sobriquet de super et d’être tout exciter comme une puce d’avoir une légionnaire devant lui. J’ai même droit à des compliments de ses parents ainsi que du garçon sur moi qui me fait sourire de joie. Une petite caresse affectueuse sur les cheveux du petit bonhomme suivit d’un remerciement suffit à rendre enthousiaste l’enfant, avant de retourner dans l’appartement.
Soudain, une sensation bizarre, mais familière, me fait tituber sur le côté mais dont je parviens à me stabiliser en me tenant contre un mur. J’inquiète vite les voisins, en particulier le jeune garçon qui s’approche de quelques pas vers moi.

- Vous allez bien, madame !?
- Ouais ça va, ce n’est rien. J’ai juste eu un petit coup de vertige, rien de plus. Ça ne m’étonne pas trop, compte tenue de la quantité de sang perdue. Mais merci quand même de t’être inquiété pour moi, petit.

A vrai dire, ce n’est pas vraiment la perte d’hémoglobines par mes blessures qui en est la cause, mais bien autre chose.

Quelque chose que je n’ai pas ressentie depuis l’éveilles de mes capacités surhumaines………


*********

C’est donc planqué derrière un conteneur parmi tant d’autres, sur un port bercé par un manteau nocturne et la brise fraiche d’une nuit d’automne dans un port animé par le son des vagues, que j’attends l’arrivée de la cible pour qui travaillait Coleman. Au milieu de la place portuaire se trouve un Dawson planté comme un I à une vingtaine de ma position, vêtu des affaires casuals de Coleman et attendant comme moi la personne qu’on attend, arrive. Contrairement à mon coéquipier, j’étais complètement guérie de mes blessures. Beaucoup plus vite que d’habitude. En fait, en même pas une minute après que j’ai ressentie cette sensation de vertige dans la journée. Plus étonnant encore, toutes les balles s’étaient délogées toutes seules de mon corps et en moins d'une minute, mes blessures se sont refermer. La cicatrisation a été si rapide qu’elle était visible à l’œil nue. Suis-je intriguée ? Oui. Mais d’un côté je n’y vois pas d’un mauvais œil. Je dirais même que c’est plutôt rassurant si ma régénération vient d’évoluer.
Mais trêve de bavardages, voilà qu’arrive enfin la personne pour qui bossait Coleman qui débarque à bord d’un quatre quatre. Un type qui est carrément le sosie de Math Smith. Comme je m’y attendais, il est venu accompagner d’une escortes d’armoires à glaces modèles chauves avec lui. A peine la discussion à commencer que déjà ça commence moyen, mais ça à l’air d’être un bon début. Voilà maintenant que notre cible s’approche de lui de manière inquiétante pour moi. Oh zut, j’y crois pas : il s’est fait grillé ! Dawson avoue alors ne pas être le vrai Coleman et déjà les gorilles en costards s’apprêtent à faire feux.

C’est le moment d’agir !


    Jet de dé 1
    Réussite : Le conteneirs que je soulève et que je balance, parviens à séparer le boss de Coleman de sa garde rapprochés.
    Echec : La Cible est un métahumain assez fort pour repousser le conteneurs


Par réflexe, les doigts de mes mains s’enfoncent dans la tôle d’acier de l’énorme boite métallique que je soulève un effort moyen, pour ensuite la balancer entre les gardes du corps et la cible principale afin qu’elle s’interpose. Déjà, ça fait un gros boucan bien sourd à faire réveiller un sourd et qui fait office de signal pour les renforts de l’agent Dawson que c’est le moment d’agir. Evidemment, je suis vite repérée par l’une des armoire à glace sur pattes qui me pointe du doigts en avertissant ma présence à ses collègues qui se mettent tous à sortir leurs armes pour me trouer la peau. Au même moment, je cours me planquer contre un autre conteneur le plus proche de position qui se situe sur ma gauche, en diagonale. Lorsqu’ils ouvrent le feu, je suis déjà protégée par les murs d’aciers. Par contre, contrairement aux mercenaires de la dernière fois, ils sont plus organiser. Déjà, au lieu de faire des tirs de couverture, j’aperçois l’un d’eux faire un signe de la main comme pour annoncer une formation, puis tous ses collègues acquissent à l’unisson et chacun vont dans une direction différente pour m’encercler.
Hé bien ! C’est qu’ils sont malins ces mens in blacks du pauvre ! Dommage pour eux, ils ignorent que moi et Dawson sommes pas venus seules. Très vite, un échange de tirs à lieux entre les flics et les gardes du corps. Sauf que très vite, quelque chose me trouble énormément venant de ces derniers : aucun d’eux ne part se mettre à l’abri et se prennent des balles qui ne leurs font rien. Enfin si, ils déchirent des morceaux de peaux de leurs visages, présentant des surfaces métalliques chromés. Ne me ditent pas que…… oh mon dieu….. ce sont des terminators !! Ou alors des cyborgs fabriqué par un gros fan de la série !

Voila qui complique bien les choses.....
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Oct 2016 - 22:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Amanda Valentine' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 15 Oct 2016 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il y a des jours où l’on se demande pourquoi ? Qu’est-ce qu’on a bien pu faire dans cette vie, ou les précédents, pour arriver à ce moment précis. Moment précis où on est sur le point de mourir, dans une zone portuaire dégueulasse en pleine nuit brumeuse. Ethan n’a pas eu le temps de consolider sa couverture en si peu de temps et le fait que Coleman soit mort n’a rien arrangé. En tout cas, la victime a bien eu une double vie. Le sursis gagné n’a rien changé à cause de la réaction de sa partenaire sur cette affaire. Comment pourrait-il lui en vouloir en même temps ? Elle ne peut que voir ce qui se passe. Et d’un point de vue extérieur, c’est plutôt inquiétant. Alors que le container tombe au sol, séparant le petit monde en deux groupes, l’agent de l’UNISON se fait attraper par l’épaule et se fait trainer par le chef de la bande suivi d’un homme de main. Relativement rapidement, ils s’écartent de la zone de fusillade.

« Je me demande bien quel est ton secret mon gars… Venir à bout de l’équipe de mercenaires dans l’appartement de Coleman…
-La prochaine fois, prenez des gars qui savent viser… »

D’un coup d’épaule, Ethan se retire de l’emprise. Il en profite même pour le pousser afin de mettre de la distance entre eux. L’homme de main s’apprête à tirer sur le jeune homme…

« Non ! Il nous le faut vivant ! Il sait où est la mallette ! »

Instantanément, l’arme est baissée. Un contre deux ? Un air de déjà-vu… Espérons que ça se passe mieux que la dernière fois…

Lancés de dés:
 

« Intéressant… »

Les yeux d’Ethan commencent à prendre cette teinte chaude si caractéristique le concernant. Les poings fermés, il fixe durement ses adversaires. Il a beau être blessé, il fera tout pour sauver sa peau quoi qu’il en coûte. Le chef et l’homme de main se regardent quelques instants. C’est l’homme de main qui attaque en premier. Contrairement à la dernière fois, l’agent de l’UNISON reste immobile. Il attend le dernier moment avant d’esquiver en faisant pivoter son buste sur le côté. La première contre-attaque vient toucher son adversaire en plein visage. Étonnant de voir à quel point, il semble plutôt bien prendre le coup. Comme si sa peau n’était qu’un revêtement … Le deuxième coup au niveau des côtes confirme sa première impression. Cette personne n’est pas humaine… Sa façon de toujours avancer malgré les coups donnés…

Cela fait plusieurs minutes que le combat est engagé. Malgré les coups pris, Ethan reste toujours combattif et se débrouille plutôt bien jusqu’à présent. Le jeune homme profite d’une ouverture pour venir traverser, de son poing, le métal fragilisé par les nombreux coups déjà donnés sur l’homme de main qui n’est rien d’autre qu’une sorte de robot. Robot qui finit par s’écrouler, complètement inactif. L’autre assaillant se sert de cet évènement pour frapper durement l’agent de l’UNISON qui tombe à terre. Un coup de poing en pleine tête maintient le jeune homme au sol tandis qu’un coup de pied le projette durement contre un container vide. Il met plusieurs secondes à se relever. Le dispositif mécanique sur les avant-bras du chef lui permet de cogner très fort. Assez pour mettre à mal le corps du jeune homme malgré sa résistance.

« Il va falloir faire mieux que ça… »

L’arcade droite ouverte, son visage commence à se recouvrir rapidement de sang alors que sa jambe se remet à saigner. Il n’en éprouve pour le moment pas la douleur mais cela ne saurait tarder. Il en est convaincu. Plus le temps passe et plus il est obligé d’utiliser ses capacités, le rapprochant ainsi indéniablement de ce seuil qui lui fait perdre le contrôle. Alors comme ça il faut faire mieux ? Soit… Ethan s’avance d’un pas déterminé, décidé à en découdre. L’homme stoppe le coup de l’agent de l’UNISON de la main mais c’était sans compter son anticipation. Le genou vient heurter durement le bas ventre de l’homme qui se retrouve plié en deux. Le coup porté dans le dos le fait s’écraser par terre alors qu’un autre l’enfonce un peu plus dans le sol. Attrapé par le col, le chef de bande se fait propulser à son tour contre le container vide qui n’a rien demandé… La charge de l’agent leur fait traverser la tôle froissée. Un sourire s’affiche sur ses lèvres lorsqu’il voit une gerbe de sang sortir des lèvres de son adversaire. Il ne dit rien et se contente de constater qu’il a pris le dessus. Au plus profond de lui, il le sent. Il n’a pas encore atteint sa limite. Attention tout de même à ne pas se brûler les ailes…

Une petite pensée pour les autres, il espère qu’ils s’en sortent aussi bien voir mieux que lui…
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 15 Oct 2016 - 11:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ethan Dawson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 15 Oct 2016 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Bon d’accord ! Le coup des cyborg, ce n’était pas prévue au rendez-vous. De toute façon je ne me suis pas faite d’illusion en pensant que notre plan allait marcher comme sur des roulettes « en théorie ». Et maintenant j’ai à ma droite un Dawson en train de se fritter à la fois face à notre cible aidé par un homme de main, tandis qu’à ma gauche il y a un attroupement de cyborg sous forme humaine sont en trains de réduire l’effectifs d’agents de polices en les blessant. Pour l’instant il n’y a pas de mort de leurs côtés, mais ça ne vas pas durer bien longtemps si je ne leurs viens pas en aide ! Je regarde d’abord à gauche, puis à droite et encore à gauche…… bon sang cette situation me stresse à mort ! Il y a au moins deux camps qui ont besoin d’aide et je vais être contrainte à devoir choisir celui qui en a le plus besoin ! Je déteste ce genre de situation où je dois décider qui mérite le plus d’avoir mon soutien, mais force est de constater que Monsieur Destin ne soit pas du même avis que moi !
Rhaaa et puis zut, j’opte pour préter un coup de main aux flics ! Etant donné que l’agent Dawson semble mener la danse de son côté, compte tenu de ses pouvoirs, je ne pense pas qu’il est besoin d’aide de toute urgence. D’autant plus que l’un des policiers me beugle de venir les aider de toute urgence.

    Jet de dé 1
    3 Réussites : Tous les cyborgs sont mis H.S par le coup de conteneurs en arc de cercle sur eux.
    2 réussites : Ça va, il ne reste qu’un Terminator debout.
    Réussite : Vrai que ces deux robots ont l’air plus coriace que leur copain.
    Echecs total : Quoi !? Bon sang, mais ils sont fait en métal ces tas de ferrailles ?

    Jet de dé 2 (si echecs totales, 1 ou deux réussites)
    Réussite : Huum... leurs capteurs sont défaillants.
    Echecs total : Aaarrhg, touchée !



Sans plus attendre, je courre me planquer derrière ce gros conteneurs sur ma gauche et qui doit faire dans les quatre tonnes à vue d’œil, puis comme pour le précédent je le soulève hors du sol. Après quoi, je me rapproche rapidement vers les cyborgs déguisés en humains et dans mon élan je fais tournoyer le conteneur de douze mètres de long pour quatre de haut en arc de cercle, frappant de pleins fouets les trois cyborgs contre un le mur en béton d’un entrepôt. Un trou béant se forme à leurs impact et un monticule de débris les ensevelis au milieu. Je m’apprête à déposer l’énorme boite de conserve dans mes mains, mais j’ai bien peur d’avoir crié victoire trop vite en pensant les avoir démolie puisque deux cyborgs sortent du monticule de débris. Leurs costards comme leurs peaux synthétiques en lambeaux, exposant leurs armatures métalliques chromés, en particulier au visage.

Direct, je parviens à me protéger de leurs tirs en me servant du conteneur comme bouclier improvisé en le rabaissant à moi. Parallèlement, je me mets déplace sur le côté où se situe les policiers pour faire office de couverture contre les balles des assaillants.

- Aller rejoindre mon coéquipier de l’unisson, il a besoin de votre aide pour stopper le responsable ! Je vous couvre et je m’occupe des deux boites de conserves bipèdes !

Celui qui semble être le chef de la brigade d’intervention du SCPD acquiesce de la tête et tout en beuglant il fait signe à ses collègues de se mobiliser pour apporter un soutien à l’agent Dawson dans l’arrestation de notre cible principale. Ils se déplacent aux pas de courses tout en étant groupé, tandis que je les protège des balles qui se font dévier par mon énorme bouclier rectangulaire, tout en me déplaçant sur le côté afin qu’il n’y en ait pas un qui prend une balle perdue.
Ca prendre du temps pour les mettre hors d’état de nuire, mais si les flics et Dawson parviennent à maitriser le chef des robots, peut être que ce dernier ordonnera aux cyborgs de cesser leurs attaques. D’ailleurs, en faisant volteface vers mon coéquipier, je trouve qu’il s’en sort plutôt bien de son côté ! Le garde du corps robotisé du type pour qui travaillait Coleman n’est plus qu’une carcasse de métal tordu, alors que l’autre va bientôt être dépassé par les événements.

- JE T'ENVOIE DU RENFORT, DAWSON !!
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 15 Oct 2016 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 9
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 6603
ϟ Nombre de Messages RP : 6197
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Amanda Valentine' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 607338Echec

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] 576808Russite
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Homicide dans le district du Parc... [Amanda]
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_6Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_8


Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_1Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_6Homicide dans le district du Parc... [Amanda] Categorie_8

Sauter vers: