Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_1Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_2_bisQui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Fév 2016 - 14:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
09 février 2016

Les derniers mois avaient été pas mal agités. Entre la disparition de Raphaël, le retour de son ex-femme et la « naissance » de jumeaux morts, le français avait eu de quoi s'occuper ! Ajoutez à cela que le Commandant de l'UNISON était en train de mettre son nez dans l'affaire de la mort de Charlie – qui le concernait puisqu'ils avaient entretenu une relation – et vous compreniez qu'il avait quelque peu délaissé « sa compagne ». Ce terme sonnait toujours étrangement à ses oreilles, notamment parce qu'il n'était pas la raison d'une mission et que Renan n'avait jamais entretenu la moindre relation sincère depuis qu'il travaillait – ou plutôt vivait – pour SHADOW. Cela dit, la nécromancienne non plus n'avait pas cherché à compenser le vide, ils étaient restés assez éloignés, chacun occupé par ses propres affaires et personne ne s'était plaint. Cela dit, le Breton considérait qu'il fallait tirer certaines choses au clair, notamment à cause de récents changements dans sa vie qui concerneraient forcément l'immortelle.

C'est pour cette raison qu'il attendit la nuit et quitta le nouvel appartement où il vivait depuis le début de l'année. Il s'était arrangé avec une voisine, mère de famille et déjà en charge d'une ribambelle de mioches, pour lui confier le sien qui l'avait récemment rejoint, puis il s'était éclipsé. Les gens ne posaient pas de questions et c'était une bonne chose, mais le fait qu'il vivait à côté de son ex-femme lui avait fait découvrir certaines choses légèrement contrariantes. Il allait donc devoir demander l'avis d'Abigaïl, qui était concernée, mais aussi lui avouer certains détails qu'il avait jugé préférable de lui dissimuler. Bien évidemment, même s'il savait être en tort, si la blonde avait l'audace de l'en accuser, le trentenaire ne se gênerait pas pour lui faire remarquer qu'elle l'était autant que lui.
La fierté ne changeait jamais.

Il fit le choix de la rencontre au Necropolitan et non à la demeure de la nécromancienne. Cet endroit le mettait toujours mal à l'aise, non pas à cause de l'atmosphère un peu glauque, mais parce que c'était ici que sa pire dispute avec Shahren s'était déroulée. Il avait été à deux doigts de se faire avoir cette fois-ci et se remémorer ses faiblesses n'était pas son activité préférée. C'est donc vêtu aussi banalement qu'à l'accoutumée – et sans Archidémon pour le critiquer cette fois-ci – que le Breton arriva devant le bâtiment. Il y avait du monde comme à chacune de ses visites et le Breton pénétra à l'intérieur avant de parcourir les environs du regard. Il cherchait une silhouette bien familière, celle de la propriétaire des lieux et finit par la localiser. S'approchant d'elle, le français ne put s'empêcher de remarquer qu'elle avait légèrement changé depuis leur dernière rencontre, notamment en ce qui concernait sa coupe de cheveux. Les filles aimaient toujours que les hommes remarquent ce qu'elles avaient changé, non ?

« Jolie coupe de cheveux, ça change, mais ça te va bien. » Entrée en matière plutôt inhabituelle, mais elle devait avoir l'habitude. « Cela dit, dans cet uniforme, je doute franchement que tes clients s'intéressent plus à tes cheveux qu'au reste. »

Si pendant sa grossesse la nécromancienne avait changé de profil, elle semblait avoir retrouvé une taille de guêpe, peut-être même trop maigre comparé à ce qu'il aimait habituellement, mais le physique lui importait peu au final. Le français scruta le minois de sa compagne durant quelques instants, se demandant si elle était agacée ou contrariée par ce silence radio, mais il ne semblait pas que ce soit le cas. À moins qu'elle ne le dissimule, bien évidemment, ce dont il la croyait capable.

À dire vrai, la dernière fois qu'ils s'étaient réellement vus, c'était lors de la rencontre organisée avec Kailee. Renan avait hésité, mais après la fausse-couche d'Abigaïl, avait finalement décidé que ce serait le seul moyen pour que son ex-femme lui lâche la grappe. Il avait donc convié les deux jeunes femmes à le rejoindre dans un petit café de la ville histoire qu'elles puissent faire connaissance. Kailee était arrivée très élégante et pomponnée, ce qui n'avait pas spécialement arrangé Renan en vérité, mais contrairement à ce qu'il avait craint, les choses s'étaient bien déroulées. La journaliste avait été polie et souriante, questionnant pas mal la nécromancienne, mais sans remarque ou regard désagréable. Ils s'étaient tous quittés sur une bonne note, ou du moins c'était ce que le français avait cru jusqu'à ce que Kailee ne vienne le voir pour lui parler de cette fameuse rencontre – ce qui avait en partie motivé sa venue ici.

Après quelques secondes de silence, le français reprit.

« Tu aurais quelques minutes à me consacrer ? Il faudrait que je te parle de deux ou trois choses qui te concernent. »

Elle se douterait qu'il faisait référence à son statut de nécromancienne ou à ce qui y était lié. Le fait était que si Renan voulait en partie dissimuler leur relation, c'était parce qu'il devait avoir l'air aussi normal que possible et que sortir avec une nécromancienne immortelle, ça n'entrait pas vraiment dans cette catégorie. C'était pour cette raison qu'il l'avait priée d'avoir l'air aussi « normale » que possible durant leur rencontre avec son ex.
Mais connaissant les femmes, il était possible que cela n'ait pas plu à Abigaïl et qu'elle lui fasse payer aujourd'hui en le faisant poireauter. Les femmes pouvaient être les pires lorsqu'elles y mettaient de la bonne volonté !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mar 9 Fév 2016 - 19:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Depuis qu’elle avait enfin obtenu le Nécronomicon, Abigaïl avait connu une période plutôt tranquille dans sa vie. Surtout en comparaison des évènements qui étaient survenus avant. Aussi horrible que cela puisse paraître, elle n’avait plus à subir les inconvénients de sa grossesse maintenant que ses enfants étaient mort-nés, surtout que ces derniers, au moins la fille en tout cas, continuaient de grandir dans leurs cercueils. D’ailleurs ce n’était plus question que de quelques semaines avant que le développement embryonnaire funéraire ne se termine. Restait à savoir si sa fille sortirait de son tombeau en tant que vivante, que morte, ou bien si elle allait rester dans un état catatonique.

Elle avait espéré trouver des solutions dans le livre. Mais ce dernier s’était révélé bien plus complexe qu’elle ne l’avait imaginée. Bien entendu elle était l’une des seules à pouvoir le déchiffrer grâce à ses dons, mais de la même façon, elle mettait énormément de temps pour y parvenir. Surtout qu’elle devait faire attention à certaines malédictions emprisonnées dans les pages en peau humaine. Qui plus est, le livre avait eu un effet de flambeau pour tous les morts qui erraient dans le monde des vivants. Nombre d’entre eux s’étaient mis à avancer vers Star City pour s’en approcher, comme des papillons attirés par une lumière. Heureusement, ceux qu’Abigaïl et ses lieutenants ne pouvaient pas asservir étaient facilement détruits. Pour le moment donc, la nécromancienne avait un peu de calme, aucune aventure en dehors du Necropolitan ou de Gallows End ne l’attendant.

C’est pour cela que Renan la trouva derrière le comptoir de l’établissement. Du côté humain par ailleurs, ce qui n’était pas arrivé souvent du temps de sa grossesse. Bien entendu elle portait l’uniforme emblématique de son établissement et il fallait vraiment savoir qu’elle était la patronne pour s’en rendre compte. Les habitués étaient au courant bien entendu, mais les nouveaux clients la prenaient bien souvent pour une simple serveuse. Elle les corrigeait rarement, cela évitait certaines situations désagréables. Lorsque la porte s’ouvrit elle se tourna vers l’entrée pour voir Renan entrer. C’était une surprise. Est-ce qu’un autre de ses serviteurs était allé toquer à la porte de l’appartement du méta-humain ? Quoiqu’il ne semblait pas assez de mauvaise humeur pour que cela soit le cas.

« Merci. » Répondit-elle avec un sourire à la remarque sur ses cheveux. Il était étrange de le voir jouer au petit ami normal ainsi. Même s’ils étaient en publique et que certains clients l’avaient probablement déjà vu. « Malheureusement mes cheveux ne m’offrent pas de pourboire supplémentaire. Et je ne peux pas vraiment venir habillée en grand-mère si j’attends de mes employées qu’elles portent cette tenue. Tu ne serais pas subitement jaloux à cause de ça, non ? »

La tenue était surtout un moyen qu’elle avait conservé de son ancien boulot au diner. Et puis cela permettait de gagner plus de pourboire. Même si certaines de ses employées, étant des zombies réanimés et asservis par Abigaïl n’avaient pas vraiment besoin d’argent supplémentaire. Réanimer une jeune femme tout en conservant sa beauté et pour qu’elle puisse paraître vivante était tout un art. La nécromancienne avait heureusement appris à y exceller. Le staff zombie ne risquait pas de faire de grève qui plus est.

« Je vois. Nous n’avons qu’à passer dans mon bureau. Celui de l’étage. »

Par opposition à celui qui s’était trouvé dans les profondeurs du bar. Maintenant qu’elle avait Gallows End, Abigaïl ne stockait plus ses petites affaires qu’au manoir où elles étaient bien plus en sécurité. Cela concernait le Nécronomicon et d’autres choses. Abigaïl prit la main de Renan pour l’emmener jusqu’à un escalier entre le bar et les cuisines. L’étage avait servi d’appartement à Abigaïl avant Gallows End. Maintenant c’était principalement un lieu de stockage, sauf pour son bureau officiel. Elle ne pouvait pas vraiment recevoir les inspecteurs des services d’hygiènes dans celui du dessous. L’endroit était donc parfaitement banal.

Des étagères étaient remplies de dossiers et de quelques bibelots. Le bureau bien moins impressionnant que celui en bois noir que Renan avait pu faire admirer à Abigaïl sous bien des coutures était toutefois muni d’un ordinateur. Plutôt récent. Malgré l’aspect moderne de la pièce, n’importe quel médium aurait pu vous dire qu’elle était définitivement hantée. Notamment pas l’esprit d’un comptable qu’Abigaïl avait fauché presque un an plus tôt maintenant. La nécromancienne invita Renan à s’assoir d’un geste de la main, avant de prendre place dans le fauteuil en face de lui.

« Je suppose que tu n’es pas venue juste pour me parler de mes cheveux et de ma tenue... » Leur couple n’était pas de ceux où l’un d’eux faisait des visites surprises à l’autre juste pour le plaisir. Généralement il y avait toujours des raisons bien plus importantes. « Je ne te proposes pas à boire ? Je suppose que la réponse est toujours la même. » Ajouta-t-elle avec un sourire en coin.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Fév 2016 - 23:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Être jaloux des regards que d'autres types pourraient poser sur elle ? Non, pas encore. Renan n'était pas aveugle et il savait que la nécromancienne avait des atouts flagrants, puis disons qu'il ne se privait pas de regarder ceux des autres femmes, alors lui faire une crise de jalousie serait plutôt malvenu... Un bref sourire ourla ses lèvres.

« Pourquoi, ça te ferait plaisir ? »

Certaines femmes trouvaient la jalousie charmante, d'autres s'en lassaient rapidement. Renan ne savait pas encore dans quelle catégorie ranger la blonde, mais peu importait. Il avait beau être possessif, du moment qu'un glandu ne la draguait pas sous ses yeux, il devrait pouvoir se contrôler. Étant donné qu'elle ne travaillait pas dans un club de strip-tease, Renan avait tendance à penser que tout se passerait bien.

Il lui emboîta donc le pas jusqu'à l'escalier pour grimper à l'étage et déboucher dans un bureau si normal qu'il se demanda s'ils se trouvaient encore dans l'enceinte du Necropolitan. Son regard sonda rapidement la pièce, question d'habitude, avant de s'interrompre sur l'immortelle qui l'invita à s'installer – chose qu'il fit docilement. Renan avait pas mal de choses à annoncer à la nécromancienne et il soupçonnait le fait que certaines risquaient de ne pas lui plaire du tout. Mieux valait faire preuve de diplomatie. Secouant la tête en signe de dénégation, il lui répondit.

« En effet, certaines choses ne changent pas. »

Même s'il lui faisait toujours plus confiance qu'au début de leur relation, alors qu'elle n'était encore qu'au stade professionnel, le trentenaire ne changeait pas ses habitudes pour autant. Trop se mettre à l'aise et se détendre était le meilleur moyen pour se faire avoir et y passer. Ce n'était pas sans raison qu'il évitait généralement de rester sur place après avoir passé un peu de bon temps avec quelqu'un – même si ces situations s'étaient drastiquement réduites depuis qu'ils avaient officialisé leur relation.

Cela dit, il était effectivement venu ici pour parler de choses sérieuses, le trentenaire répéta donc les phrases auxquelles il avait longuement songé avant de venir la voir.

« Tu ne peux pas te dire que tu m'as manquée et que j'ai voulu avoir le plaisir de ta compagnie si chaleureuse ? » C'était ironique étant donné qu'elle ne l'était pas vraiment. « Plus sérieusement... je suis venu pour te parler de quelques légers problèmes. » Il la regarda dans les yeux. « Tu te souviens de la rencontre avec Kailee.... ? » Il utilisait son prénom plutôt que « mon ex-femme ». « … et bien disons que ça ne s'est pas aussi bien passé qu'elle l'a laissé croire. Le lendemain de cette rencontre, elle est venue me voir à l'appartement et elle m'a dit qu'elle ne trouvait pas que tu me convenais vraiment. Apparemment, elle pense savoir ce qui est idéal pour moi et selon elle, tu es beaucoup trop.... prout-prout pour reprendre ses termes. » Ce qui n'était pas un compliment. « Elle te trouve coincée et un peu froide. Elle pense que tu feras une très mauvaise mère de substitution pour le petit. »

Le petit, elle comprendrait normalement qu'il parlait du fils dont il lui avait causé quelques semaines plus tôt. Avant qu'il ne le prenne avec lui et le présente officiellement comme la chair de sa chair. Renan ne lui avait pas précisé que le gamin était désormais installé chez lui, dans l'appartement voisin de celui de son ex, mais ils ne s'étaient plus revus depuis un moment alors bon....

« Elle a proposé de le garder d'ailleurs, quand je devais m'absenter. Mais selon elle, tu n'es pas faite pour ça. Et puis.... » Il haussa les épaules. « Elle était étonnée de ne pas te voir passer à l'appartement. En bref, je crois qu'elle ne t'aime pas trop. » Histoire habituelle de l'ex qui n'aimait pas la nouvelle compagne. « Et honnêtement, je crois que ça ne va faire qu'empirer. À mon avis, il faudrait faire quelque chose. »

Il avait bien une idée en tête, mais mieux valait attendre de voir comment elle réagirait à ces annonces.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 10 Fév 2016 - 13:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl ne répondit pas à la remarque de Renan. Elle n’allait pas non plus lui faciliter la vie en lui disant exactement ce qui lui plaisait ou non. Cela serait beaucoup trop facile pour lui après et leur couple avait toujours été une sorte de découverte de l’autre. Sans le côté mièvre de la chose. En toute honnêteté, Abigaïl ne savait même pas vraiment ce qui lui plaisait ou non, après tout elle n’était pas véritablement habituée à avoir des dizaines de courtisans. Encore moins alors qu’elle était déjà dans une relation avec un homme. C’était sûrement dû à l’époque de sa naissance et au fait qu’elle avait passé le plus clair de sa vie à éviter les regards et à se cacher dans l’ombre.

Quoiqu’il en soit, elle se demandait quelle catastrophe pouvait bien être à l’origine de la venue de Renan. Elle doutait que cela soit juste pour le plaisir de la voir ou même de pratiquer une certaine activité. Abigaïl n’avait pas eu de contacts charnels avec lui depuis un moment, mais cela n’avait jamais été la chose sur laquelle elle avait été le plus portée. Probablement à cause des conditions bien particulières de sa naissance cette fois-ci. Le sexe était pour les vivants et Abigaïl était née d’une morte. La nécromancienne était assise dans son bureau, observant toujours Renan, mais prêtant légèrement plus attention à ses réflexions pour le moment. Des réflexions bien terres à terres pour une nécromancienne âgée de plus de deux siècles. Elle pensa légèrement à sa fille à naître, ou à mort-naître pour être un peu plus précis. Peut-être que c’était cela qui la poussait dans la direction d’une existence un peu plus banale. Sur son bureau se trouvait d’ailleurs un dossier appelé « Midnight investigation ». Peut-être qu’elle allait devoir en parler à Renan aussi.

« Bizarrement, j’ai du mal à imaginer que ce soit le cas. » Commenta-t-elle avec un sourire. « Sinon tu serais venu avec un bouquet de fleur et tu m’aurais invité à dîner. Ce n’est pas ce que sont censés faire les couples de cette époque ? » Elle pourrait même accuser Renan de ne jamais la sortir. Sauf qu’elle n’était pas une mère au foyer dépendante de son compagnon pour sortir le soir. Même si elle s’était demandé si cela n’allait pas être le cas quand il lui avait parlé de son enfant. Heureusement il avait eu le bon sens de ne pas le lui refourguer jusqu’à présent. Quoique la nécromancienne s’était considérablement attendrie avec sa propre grossesse.

« Je m’en souviens. » Comment aurait-elle pu l’oublier ? Abigaïl n’avait pas spécialement apprécié la séance d’interrogation auprès de l’ex-femme de Renan ou de devoir jouer la petite amie parfaite et banale. Surtout que d’un côté s’était dressée une journaliste à succès et de l’autre une anglaise qui se retrouvait à gérer un bar à thème. Puis il y avait eu aussi certaines différences physiques qu’avait notées la nécromancienne. Heureusement elle compensait par sa puissance. « Prout-prout… Ces américains… »

Après tout, elle avait été une fille de bonne famille en Angleterre. Qu’est-ce qu’elle avait à faire d’une barbare américaine ? Ce pays avait été fondé à partir de prostituées et de criminels. Elle voyait bien de qui devait descendre cette Kailee. Sauf que bien entendu, Abigaïl garda parfaitement son calme, ne laissant rien transparaître de son énervement. Pourquoi s’énerver de toute façon ? Elle restait immortelle et puissante. Qu’est-ce que l’opinion d’une simple humaine avait d’important ? Ce genre de choses aurait dû être insignifiant et pourtant.

« Je ne cherche pas véritablement à être une mère de substitution de toute façon. Même si je comprends que c’est un élément important pour ta couverture. » Celle du laveur de vitre qui se trouvait subitement père d’un enfant. Autant dire que si Abigaïl ne jouait pas la figure maternelle, Renan risquait de devoir en trouver une autre. Et cette ex-femme cherchait clairement à le devenir sinon elle n’aurait pas cherchée à évincer ainsi la nécromancienne. Ah si elle savait, si elle savait qui elle avait provoquée.

Abigaïl se massa les yeux un instant une fois que Renan eut terminé sa diatribe sur son ex-femme. Elle devait rester impartiale dans cette histoire et ne pas perdre de vue que la vie de Renan n’était qu’une couverture. Cet ex-femme n’était qu’une couverture, elle n’avait aucune idée des forces mises en œuvre. Que ce soit la Moisson ou la mystérieuse organisation du méta-humain. Elle ne devait même pas savoir pour ses pouvoirs.

« Je vais être honnête, je ne suis pas véritablement surprise. Ton ex-femme est clairement amoureuse de toi, sinon elle n’aurait pas gardé ton nom de famille alors même que vous avez divorcé. Et elle ne serait pas en train de chercher à s’immiscer dans ta vie de cette façon. Je sais qu’elle est intouchable, je me demande juste ce que tu veux que je fasse maintenant. Que je vienne plus souvent à ton appartement pour jouer la petite amie parfaite ? » Son ton était légèrement sec sur cette dernière phrase. « Je ne suis pas aussi dévouée que toi à mon identité civile j’en ai bien peur. En fait, la mienne est quasiment inexistante. » Elle ne sortait jamais en tant qu’Abigaïl Faust, mais toujours en tant que Lady Death. Même si cela allait changer avec certains de ses projets.

« En fait, je ne vois pas trop en quoi ton ex-femme est un véritable problème. C’est juste une vieille fille jalouse si tu veux mon avis… Qu’elle essaye de se dresser entre toi et moi est gênant, mais ce n’est pas un véritable problème qui t’amènerait jusqu’ici, non ? »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Fév 2016 - 16:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Renan n'avait pas jugé utile de relever sa remarque sur le bouquet de fleur ou le dîner. Il considérait que la nécromancienne n'était pas le genre de femme qui avait besoin d'être sortie à intervalle régulier et qui préférait certainement un cadavre ou un livre de magie plutôt qu'un bouquet de roses et s'adaptait donc à la situation. En fait, il se comportait comme lui-même et non comme sa couverture lui demandait de se comporter ce qui était certainement la meilleure preuve « d'affection » qu'il pourrait lui faire.

Il s'attendait toutefois à ce qu'elle ne soit pas spécialement ravie de ce qu'elle avait entendu, mais assez étrangement, la blonde sembla prendre toute cette histoire à la légère. Ou avec positivité. Cela le poussa à faire preuve d'un peu d'humour – ce qui était dans sa nature – en précisant un détail certainement sans importance.

« En fait, elle est Canadienne. Même si je t'accorde que ça reste sur le territoire américain. »

Elle parlait d'ailleurs français, chose qui avait contribué à améliorer leur relation. Du moins du point de vue de la blonde étant donné que Renan n'avait jamais éprouvé la moindre affection pour cette femme.

Cela dit, c'était un détail sans importance et à cet instant, le Breton s'intéressait davantage aux réponses de l'immortelle qui semblait toujours aussi calme. Le fait qu'elle ne compte pas jouer les mères de substitution ne lui posait strictement aucun problème : il préférait s'occuper seul de l'éducation de son prochain pantin et n'avait pas spécialement envie de le coller dans les bras d'autres personnes. D'une part, il devrait avoir totalement confiance en eux – et ce n'était pas encore le cas avec Abigaïl – et d'autre part, il n'assumerait pas ses choix. Sauf que Renan était du genre à assumer totalement lorsqu'il se lançait dans une aventure et ce serait la même chose avec le gamin. Même s'il dormait sagement chez la voisine pour le moment.

Lorsqu'elle émit l'idée que Kailee puisse encore avoir des sentiments pour lui, Renan secoua la tête en signe de dénégation. Elle avait été claire sur le fait qu'elle l'avait détesté après leur divorce et même s'il était vaniteux, le français ne pensait pas qu'un amour puisse durer aussi longtemps, surtout en considérant le fait qu'ils ne s'étaient pas parlé une seule fois durant tout ce temps. Mais le Breton mit ces détails de côté comme il perçut le ton légèrement agacé de son interlocutrice. Visiblement, elle s'imaginait qu'il venait ici pour plaider la cause de son ex-femme. Ce n'était pas si étonnant, il était vrai que sa couverture était primordiale, mais là c'était un peu différent.

Quand elle termina ses précisions, le français secoua la tête.

« En fait si, c'est ce qui m'amène ici. Tu n'as pas tous les détails, donc je comprends que ça te semble un peu disproportionné comme réaction. » Il soupira légèrement. « Déjà, sache que je ne suis pas venu te demander de jouer les mères de substitution ou de me rendre visite plus souvent. Les choses me conviennent très bien ainsi et je n'ai pas besoin d'une nourrice, sinon je n'aurais pas décidé de m'accaparer d'un gamin. » Au moins les choses étaient claires. « Si je suis venu, c'est pour t'expliquer tout ce qui lui semble suspect, mais aussi pour t'informer du fait qu'elle a repris du poil de la bête. Elle a intégré l'équipe du Daily Herald et elle a commencé à fouiller dans quelques affaires qui n'ont pas été encore résolues. Certaines pourraient concerner tes méfaits. » Il ne savait pas tout ce qu'elle avait pu faire. « Mais elle m'a aussi dit qu'elle te trouvait trop secrète et qu'elle te soupçonnait d'avoir des choses à cacher. Visiblement, elle a l'intention de fouiller dans ton passé pour trouver ce que tu tentes de dissimuler. » Un soupir. « Et je sais qu'elle est bonne journaliste, c'est pour cette raison qu'on m'avait donné la mission de l'épouser. » Et elle n'avait pas lâché l'affaire. « Mais je crois que tu te trompes sur ses sentiments, c'est juste qu'elle a besoin de se trouver un objectif. »

Il espérait juste qu'elle n'allait pas croire qu'il était en train de la défendre pour lui excuser ses agissements. Histoire d'éviter qu'elle ne perde patience, le français ne laissa qu'une brève pause avant de reprendre.

« J'ai déjà essayé de la dissuader et ça n'a servi à rien. Je crois qu'on devrait faire quelque chose de plus... direct. » Il la fixa. « L'ancien éditeur du Daily Herald a été tué par des criminels, je me dis que si un de ses journalistes subi le même sort, ce serait logique non ? Et comme ça te concerne, je me suis dit que tu voudrais peut-être t'en charger. » Renan esquissa un sourire. « Ne me dis pas que ce n'est pas un beau cadeau de Saint Valentin, je suis certain que toutes les filles apprécieraient de pouvoir tuer l'ex de leur compagnon. » Le romantisme à l'état pur. « Tu pourras toujours l'utiliser pour tes prochains plans criminels. »

Puisqu'il n'avait aucune raison de songer qu'elle allait vouloir changer quoi que ce soit à sa vie, ne venait-elle pas de lui dire le contraire quelques instants plus tôt ? À moins qu'il n'ait voulu comprendre les choses ainsi.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 10 Fév 2016 - 21:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Canadienne, américaine, c’était du pareil au même. Elle n’était pas du vieux continent contrairement à elle ou Renan. Bien entendu, Abigaïl était plutôt légèrement vexée par ce qu’elle avait appris à propos de Kailee. Elle ne croyait pas véritablement en une suprématie des européens sur les américains. Même si dans certains domaines c’était le cas à ses yeux. Notamment la nécromancie. Après tout les vieilles magies avaient été pratiquées par des sorciers européens avant même que le nouveau monde ne soit découvert. La maison Faust était le fleuron de la nécromancie avant même que son grand-père ne passe le pacte avec Méphistophélès qui le rendrait célèbre. Avant même que son père ne prenne le pseudonyme de Frankenstein pour mener ses petites expérimentations.

Quoiqu’il en soit, même si les nouvelles étaient irritantes. Tout comme Kailee finalement. Cette dernière cherchant à s’immiscer dans la vie d’un homme qui l’avait quitté... Pour Abigaïl il ne faisait aucun doute que la journaliste était toujours amoureuse du mutant. Ou alors cela signifierait juste qu’elle était une gêneuse de première. Probablement de ces femmes qui pensaient tout mieux savoir que tout le monde. Peut-être qu’Abigaïl ne prenait pas la nouvelle avec tant de calme finalement. Peut-être que cela lui rappelait certaines situations lors de son premier mariage qu’elle n’avait toujours pas vraiment oubliée. Quoiqu’il en soit elle n’en montrait rien.

« Donc ton ex-femme devient une véritable gêne... » Et pas seulement pour leur vie privée. Abigaïl ne savait pas grand chose du Daily Herald, en fait elle prêtait peu attention aux journalistes. La majorité bavait comme des moutons devant les supers. Certains avaient tenté de se renseigner sur elle, soit pour ne trouver que leur propre mort ou bien rien du tout. Lady Death était légèrement célèbre à Star City, mais elle était aussi introuvable qu’une légende urbaine et Abigaïl comptait bien conserver les choses de cette manière. Le petit rodéo d’Anton dans son propre corps avait déjà failli causer des dégâts irréparables. Il avait attaqué une jeune Légionnaire et une agente de l’UNISON. Un miracle que personne n’ait cherché à en savoir plus sur elle. « J’ai laissé peu de traces, mais je ne suis pas inconnue à Star City en effet. Enfin, Abigaïl Faust n’est personne, Lady Death c’est une autre histoire. J’ai fait mon possible pour détruire toutes les pistes qui pouvaient lier les deux. Malheureusement on n’est jamais trop prudent. »

Elle repensa à tous ces individus qu’elle avait tués pour se faire. Heureusement pour elle, les seules fois où Abigaïl Faust, l’anglaise un peu pommée, avait fait des choses hors du commun cela avait toujours concerné le Dévoreur. Avec celui-ci en dehors du tableau maintenant, elle n’avait plus fait de vagues depuis des mois. Malheureusement, avec certaines photos et certains articles il pourrait y avoir des choses qui remontaient. Sa bataille contre un insecte extra-terrestre ou contre le cavalier blanc. Même si le Dévoreur avait fait partie des « gentils » lors de ces deux évènements.

« Elle pourrait se trouver un objectif autre que de décider de détruire notre couple. Cela me semble assez désespéré. Ou alors c’est qu’elle veut jouer les mères de substitution pour ton fils et qu’elle refuse que je puisse m’en charger à sa place. » Ce qu’Abigaïl ne pensait pas faire de toute façon. Même si cela lui donnait une légère idée. L’enfant semblait vraiment avoir une place importante dans la vie de la journaliste. Peut-être suffisamment pour être la cause d’une dépression.

Seulement Abigaïl tomba une nouvelle fois sur le dossier. Midnight investigation. Il se passait énormément de choses étranges à Star City. La plupart ne concernaient pas Abigaïl, mais la ville était hantée. Par de nombreux esprits puissants. Des esprits qu’elle pouvait arrêter. Ou recruter comme elle l’avait annoncé à la Cour Pâle de la Moisson. Est-ce qu’elle avait vraiment envie de commencer sa recherche d’équilibre par un meurtre ?

Abigaïl ne souriait pas. Elle réfléchissait. « Je ne sais pas. » Elle n’accordait aucune importance aux vies humaines. En fait elle n’avait jamais accordé aucune importance à la vie. Peut-être parce que la mort n’avait jamais rien eu de définitif pour elle. Sauf qu’elle avait commencé à se soucier d’une vie lorsqu’elle était tombée enceinte. De quelque chose de vivant, qu’elle ne voulait pas voir périr, même si elle pouvait la ramener.

Mais c’était une question de survie. « Ton ex-femme met tout en danger. Je n’ai pas été aussi discrète que je l’aurais voulue lors de mes premiers mois à Star City. Même en Angleterre, il y a des choses qu’elle pourrait utiliser contre moi pour m’éloigner de ton fils. » Pas que cela gênait. « Ou de notre fille si jamais elle venait à vivre. » Et cela elle ne pouvait pas le tolérer. Abigaïl avait passé plusieurs années dans un hôpital psychiatrique à Londres. Après que les policiers l’aient trouvée en train d’errer dans les rues de la ville. Se réveiller d’un sommeil de deux cents ans n’était pas facile. « J’aimerais ne pas avoir à en arriver là, mais je suppose que la faire mourir est inévitable. »

Et elle aimait la mort. Elle chérissait la mort plus que tout. C’était son amante depuis sa naissance et Abigaïl pouvait l’utiliser plus que pour tuer Kailee. Elle pouvait l’utiliser pour accaparer la journaliste, pour la faire sienne, la transformer en esclave docile.

« Je pourrais la tuer et la réanimer pour la faire passer comme vivante. La faire quitter son travail, abandonner toute relation sociale jusqu’à ne plus être que ma chose et non plus une menace. Même si je suppose que ce serait trop risqué pour toi. » Une âme de plus pour Deuil. Une âme de plus pour la Moisson. Un corps de plus pour les armées endormies. Une pointe d’hésitation était toujours là. Finalement, Kailee avait connu la même douleur qu’Abigaïl lorsqu’elle avait perdu son enfant. Sauf que la nécromancienne avait voulu emporter Star City avec elle. La journaliste voulait faire chuter Abigaïl. « Je ne tuerais pas pour rien. Les corps et âmes de mes victimes m’appartiennent. » Apparemment la part la plus sombre de l’esprit de la nécromancienne prônait toujours.

C’était juste une question de survie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 10 Fév 2016 - 23:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Même si Abigaïl disait n'avoir laissé que de minces traces de ses passages, c'était très risqué de laisser une journaliste rancunière enquêter sur son passé. Et si Kailee découvrait que la nécromancienne n'avait pas d'extrait de naissance dans la ville où elle prétendait avoir vu le jour – ou alors que celui qui existait n'avait pas la bonne date ? Renan se demandait sérieusement si la jeune femme s'amuserait à lui dire tout ce qu'elle trouvait ou si elle balancerait la bombe à son nouveau patron avant de venir lui annoncer. Avec la canadienne, il valait mieux se montrer prudent. Renan l'avait expérimenté et ne tenait pas à recommencer ce jeu une nouvelle fois.

Quand la blonde parla du comportement de la blonde vis-à-vis de son fils, il ne prouvait qu'approuver. Renan avait immédiatement constaté qu'elle s'était prise d'affection pour lui et qu'elle agissait à l'instar d'une mère. Oh, elle prétendait que la perte de sa vraie génitrice devait être compensée par une présence féminine – et la vilaine compagne de son père refusait de le faire, alors il fallait bien se dévouer ! Le français avait compris que tout cela deviendrait extrêmement compliqué lorsqu'il avait surpris son ex-femme en train de se tromper de prénom pour utiliser celui qu'elle aurait voulu pour leur enfant. D'ici quelques mois, elle finirait par croire qu'elle avait imaginé ces dernières années et qu'ils étaient encore mariés et formaient une famille.

« Bien sûr qu'elle veut ça. Elle est totalement obsédée par les enfants, encore plus par celui-là. »

Notamment parce qu'elle considérait que c'était elle qui aurait dû lui donner comme elle l'avait souligné, soit-disant en plaisantant, mais il savait qu'elle était sérieuse.
Non, définitivement, c'était trop risqué de la laisser en vie. Et pourtant....

Et pourtant, Abigaïl semblait hésiter. Il la scruta avec sérieux, plutôt étonné de sa réaction. Il s'était attendu à ce qu'elle se réjouisse de pouvoir tuer quelqu'un, même s'il ne la croyait pas réellement jalouse de son ex-femme, mais non. Le Breton resta toutefois silencieux, attendant qu'elle argumente avec l'espoir qu'elle trouverait une bonne justification. Depuis quand une nécromancienne voulait éviter de tuer quelqu'un qui lui causait des ennuis ?
Au lieu de lui offrir des explications valables, Abigaïl creusa plutôt pour s'enterrer. Elle semait une forme d'incompréhension dans l'esprit de l'Officier de la Pénombre qui la scrutait toujours avec la même attention. Son silence ne se brisa que lorsqu'elle donna son prix.

« Bien sûr. Tout ce que je te demande, c'est de s'assurer qu'elle soit bien considérée comme morte et que ses anciennes connaissances ne puissent pas la reconnaître si tu utiliseras son corps. Enfin, évite juste de l'exposer à la vue de tous ou débrouille-toi pour la grimer avec une perruque ou que sais-je. » Il haussa les épaules. « Je me moque de ce qui lui arrivera de toute manière, tout ce que je veux, c'est me débarrasser d'elle. Elle a suffisamment parasité ma vie comme ça. »

Parce que c'était ce qu'elle représentait à ses yeux : un parasite dont il fallait impérativement se débarrasser. Oh, s'il n'avait pas eu Abigaïl dans sa vie, il aurait éventuellement pu envisager de renouer avec elle pour la convaincre de changer de vie, mais Renan n'était même pas sûr d'en avoir envie. Il avait suffisamment fait des choses qui ne lui plaisaient pas pour faire plaisir à Raphaël l'Archidémon, il n'avait aucune envie de recommencer avec quelqu'un d'autre – même si Kailee restait beaucoup plus séduisante qu'un asiatique androgyne.

Cela dit, les interrogations du trentenaire n'avaient pas quitté son esprit, il se demandait toujours si Abigaïl était réticente à l'idée de devoir tuer son ex. Ce n'était pas le fait de tuer qui la dérangeait, ou alors elle avait bien changé en quelques mois, mais il en doutait. Bien décidé à tirer les choses au clair, il reprit.

« Tu as l'air réticente à l'idée de la tuer. C'est nouveau ? C'est la maternité qui t'a rendue douce et attentionnée ? Juste pour ta fille morte alors, parce que je n'ai pas vu beaucoup de cette tendresse. » D'accord, ce n'était pas très aimable, mais c'était sa manière de parler. « Si tu as des scrupules à tuer quelqu'un, tu me le dis et je m'occupe d'elle. » Il haussa les épaules. « Je trouve juste ça étrange que tu sois aussi.... hésitante alors que je t'ai vu tuer des tas de personnes depuis qu'on se connaît. Mais on ne s'est pas vu depuis quelques temps, peut-être que tu as rencontré un mystérieux Super-Héros qui t'a convaincu de t'orienter vers le bien avant de te faire sa demande en mariage ? »

Et plein de bébés pensa-t-il ajouter, mais il se tut avant d'en arriver là. Elle risquait de ne pas spécialement apprécier de plaisanterie sur son infertilité, surtout après qu'il ait parlé de « ta fille » et non de la leur. Cela dit, difficile de se considérer comme le père d'un fœtus mort qu'il n'avait vu qu'une fois, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il n'avait demandé aucune nouvelle d'elle.
Et aussi parce qu'il était insensible et égoïste, mais c'était un simple détail sans importance.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Jeu 11 Fév 2016 - 15:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’obsession de Kailee était un danger. Abigaïl avait côtoyé des fous, elle savait ce que cela pouvait engendrer. La canadienne pourrait bien être prête à tout pour évincer complètement la nécromancienne, pour remettre ses griffes sur Renan et jouer à la parfaite petite famille. Seulement, en plus de menacer tout ce que la britannique avait réussi à construire à Star City, cela s’attaquait aussi à sa fierté. Comme si elle pouvait laisser une simple humaine lui dérober Renan, ou simplement tenter de traîner son nom dans la boue. De toute façon elle ne trouverait pas grand chose. Abigaïl était officiellement une Jane Doe, trouvée à Londres, et dont des évènements traumatiques lui avaient fait perdre la mémoire. Enfin c’est ce qu’avaient dit les services hospitaliers à l’époque et on lui avait même donné une identité, elle avait pu reprendre son véritable nom. Mais elle n’avait pas eu de véritable date de naissance pendant longtemps. Jusqu’à ce qu’Anton refasse surface et qu’elle demande à Renan de s’occuper des papiers pour lui, et de remettre les siens à jour par la même occasion.

Mais il y avait toujours des zones d’ombres. Surtout que Kailee pouvait utiliser le passage d’Abigaïl en hôpital psychiatrique pour tenter de l’éloigner du fils de Renan encore une fois, de sa propre fille. La nécromancienne, même quelque peu torturée vis à vis de certaines de ses résolutions, comprenait à quel point la journaliste était une menace.

« J’ai des dizaines de façon de la tuer à ma disposition. Mais je suppose que tu veux la plus discrète ou qui passe le plus facilement pour un accident... » Et Abigaïl, si elle devait récupérer le corps de l’ex-femme pour en faire sa chose voulait éviter les lésions. Pourquoi voulait-elle un tel trophée macabre ? Elle repensa à l’infirmière de son frère, Irina, la façon dont il la promenait partout, comme une sorte d’animal de compagnie. Sauf qu’elle savait ce qu’il pouvait faire avec. Elle avait eu Silence, son golem de chair, mais jamais elle n’avait véritablement eut d’attirance pour sa création. Pourquoi s’amuser à vouloir récupérer cette Kailee en entier ? Elle pouvait simplement drainer son énergie vitale jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une momie desséchée. Ou bien envoyer des zombies jouer les assassins. « Tu as mis du temps à t’en rendre compte tout de même... Tu aurais dû t’en débarrasser quand elle a voulu revenir dans ta vie. »

Ou la laisser s’en charger. Abigaïl aurait eu beaucoup moins de remords à l’époque. « Est-ce qu’elle pourrait se suicider ? Je peux envoyer un fantôme la posséder, la forcer à prendre des médicaments et à écrire une lettre si c’est nécessaire. A moins que la police n’amène un prêtre, ils ne se rendront compte de rien. » Elle pourrait utiliser Lily pour cela. La sorcière fantôme errait toujours dans le Necropolitan, incapable de se décider entre plusieurs corps à habiter. De cette manière, Abigaïl ne tuerait pas elle-même Kailee.

Mais même si c’était le cas, qu’était une mort de plus sur sa conscience ? Deuil grouillait d’âmes qu’elle avait moissonnées, de vies qu’elle avait fauchées. Beaucoup étaient loin d’être innocents. Mais il y en avait. Ces chrétiens qu’elle avait massacrés dans leur église. Et puis ces journalistes dans le cimetière.

« Peut-être que tu n’as tout simplement pas mérité ma tendresse, mon chéri. » Lâcha-t-elle avec un faux sourire. « Je ne vais pas mentir, je réfléchis à certaines choses depuis la fausse couche. Beaucoup de choses, même. Vis à vis de ce que j’ai fait et de ce que je pourrais encore faire. » Elle avait tué beaucoup de gens. Mais nombre d’entre eux avaient été ses ennemis. Même lorsqu’elle était encore à Londres, deux siècles plus tôt, elle n’avait tué que par nécessité. Puis elle avait eu Deuil. Chaque âme avait augmenté sa puissance. Tuer n’avait plus été qu’un moyen de devenir plus forte.

« Je n’ai pas tué tant de personnes que cela depuis que nous nous connaissons. Peu ne le méritaient pas. » Que ce soit l’apôtre, ses serviteurs ou bien les chasseurs de sorcières à Roanoke. « Kailee menace ce que j’ai construit, je n’aurais aucun scrupule à la tuer. Je voulais juste être certaine qu’il s’agissait d’une menace. Je ne prends pas spécialement de plaisir à assassiner les gens. C’est une question de survie tout simplement. » Ce qui était légèrement hypocrite sachant qu’elle était immortelle. « J’ai commencé à réfléchir, je ne suis pas le genre de nécromancienne qui veut amener l’apocalypse et créer un monde dénué de vie. Il faut un équilibre entre les vivants et les morts, ce que je n’ai pas forcément favorisé par mes actes. J’ai failli tout mettre en danger le soir d’Halloween. Causer une véritable catastrophe. Pour les mauvaises raison. J’ai pensé à diversifier mes activités pour garantir cet équilibre. »

Elle lui tendit le dossier de Midnight Investigation. Autant franchir le pas. De toute façon il n’y trouverait qu’une liste d’adresses et les premiers papiers officiels pour créer ce nouveau business.

« Avec mes talents je peux résoudre certains problèmes d’origine mystique de la ville. M’occuper de leurs fantômes, revenant et compagnie. Un moyen pour moi de sortir un peu de ce bar. » Entre sa grossesse et sa phase en tant que liche, elle n’en pouvait plus de traîner au même endroit constamment. « De cette manière je pourrais aussi trouver des esprits à absorber pour mes propres besoins. Reste à voir si ta couverture peut supporter le fait que tu sortes avec une médium qui mène des enquêtes paranormale plutôt qu’une barmaid. »

Elle se demandait aussi si son changement d’orientation n’allait pas provoquer quelques problèmes chez Renan. Après tout, elle allait en quelque sorte être une immortelle en train de jouer à la détective privée. Ce qui était plus héroïque que de simplement comploter contre les vivants dans la cave de son bar.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Fév 2016 - 0:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
« J'avais mes raisons de ne pas le faire. Comme le fait que mon ex venait de se faire tuer. »

Si toutes ses petites amies finissaient par mourir, ce serait drôlement suspect. Bon, pour le coup, l'hypothèse du suicide était très bien trouvée. Non seulement Kailee était dépressive, mais en plus si elle était possédée par un esprit, elle le ferait réellement et il n'y aurait strictement aucune raison pour que la police le soupçonne d'être mêlé à ça. À bien y réfléchir, Renan voyait même une situation idéale pour régler définitivement le problème du suspect : un voisin assez curieux et dont les fenêtres de l'appartement donnaient sur le côté où se trouvaient les appartements des deux anciens amants. S'il était en train de regarder chez elle au moment où « elle » se suiciderait, ce serait un témoin idéal. De préférence en l'absence du Breton.

« Le suicide me semble préférable oui. De préférence quand je ne serais pas là. Il y a un voisin qui reluque parfois par sa fenêtre, il suffirait d'attendre qu'il soit chez lui en même temps qu'elle et on aura même un témoin de son suicide. Il faudra juste faire quelque chose d'assez expéditif pour que les urgences ne puissent pas la sauver. Tant qu'à faire, j'aimerais éviter que l'odeur de cadavre vienne jusqu'à mon appartement. »

Chacun avait ses tracas et lui c'était de garder un appartement immaculé et habitable.
Lorsqu'elle lui lança qu'il n'avait pas mérité qu'elle soit tendre avec lui, Renan ne dissimula pas son agacement. Certes, il ne lui rendait pas visite tous les jours et ne lui offrait pas de jolies fleurs, mais il avait fait beaucoup d'efforts pour lui faire plaisir. Comme cette quête pour récupérer ce bouquin, mais non. Ce n'était pas assez. Nécromancienne ou pas, immortelle ou pas, elle restait comme toutes les femmes : compliquée.

Il préféra ne pas répondre et se contenta d'écouter la suite d'un air légèrement plus méfiant qu'auparavant. Lorsqu'elle commença à parler « d'avoir réfléchi », il sentit que les choses allaient sérieusement se compliquer. Quand une femme réfléchissait, ce n'était jamais bon signe, elles avaient trop tendance à prendre des décisions contrariantes. Sur le coup, il aurait presque préféré qu'elle lui dise qu'elle avait réfléchi et qu'elle préférait finalement se maquer avec un de ses zombies plutôt que lui, mais non. Elle voulait mener des enquêtes en se faisant passer pour une médium ? C'était une blague ? Son regard se teinta de contrariété. Il aurait largement préféré qu'elle lui annonce qu'elle comptait devenir la nouvelle dirigeante du Circus Maximus ! Ce n'était pas sa couverture qui l'inquiétait, mais bel et bien qu'elle semblait sur le point de retourner sa veste.

Humectant ses lèvres, il posa les yeux sur le dossier et le feuilleta brièvement avant de reporter son attention sur l'immortelle.

« En gros, tu es en train de me dire que tu passes de la nécromancienne qui tuait des prêtres à tour de bras, à une aimable enquêtrice qui cherche à faire passer les revenants de l'autre côté ? Je ne m'y connais pas vraiment, mais bizarrement, ça me fait plus penser à une indépendante neutre, voire à une héroïne qu'à une simple médium. » Il referma le dossier, ses gestes étaient assez secs. « Et c'est quoi la prochaine idée ? Postuler pour l'UNISON ? Leur proposer tes services ? À moins que la Légion ne t'intéresse davantage ? »

Sa paranoïa refaisait surface, il sentait l'arnaque pointer le bout de son nez et se demanda vraiment ce qui avait pu se produire pour qu'elle change ainsi de comportement. Le Breton la scruta avec inquisition, les sourcils légèrement froncés. Est-ce qu'elle avait été remplacée par un androïde de l'UNISON ou quoi ? C'était la seule explication possible à ses yeux.
Agacé, le trentenaire se redressa.

« Je ne sais pas ce qui s'est passé, je ne sais pas à quoi tu joues, mais j'ai vaguement l'impression que tu essayes de retourner ta veste. Il y a quelques mois, tu étais prête à tuer tous les habitants de cette ville et tout à coup, tu décides que tu as envie d'aider les fantômes, les revenants et que sais-je encore ? » Il leva les bras avant de les laisser retomber d'impuissance. « Tu devrais commencer par libérer tous tes serviteurs dans ce cas. Ca me semble une excellente idée pour te racheter une conduite ! » Mais le ton de sa voix montrait bien qu'il n'approuvait pas. « Et c'est quoi le prochain objectif ? Te débarrasser de tout ce qui te lie au crime ? » Lui aussi. « Tu comptais m'en parler avant que je débarque ici, ou je l'aurais appris en lisant la presse un beau matin ? »

Inutile d'être un devin pour comprendre qu'il ne lui faisait plus du tout confiance à cet instant présent. Renan se faisait force pour ne pas la planter sur place et s'en-aller en criant à la trahison. Dire qu'il avait espéré que ce serait une bonne soirée, il était arrivé avec un joli cadeau et voilà qu'elle gâchait tout.
Les femmes, toutes les mêmes !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 12 Fév 2016 - 18:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Le problème de Kailee Le Guerec semblait réglé. Décidément, Abigaïl se demandait pourquoi la journaliste avait décidé de conserver le nom de son ancien époux. Rien que ce détail pouvait être considéré comme une menace. Peut-être qu’elle avait écrit ses meilleurs articles lors de leur mariage et qu’elle voulait qu’on la reconnaisse aussitôt ? Une journaliste aurait dû avoir un nom de plume, non ? Elle n’avait jamais véritablement pris Renan pour une muse. Il manquait un peu de féminité pour cela aux yeux de la nécromancienne.

« Tu me donneras le jour et l’heure et je m’arrangerais pour que cela soit fait dans les meilleurs délais. J’espère juste qu’elle a de quoi se suicider proprement dans son appartement. Des médicaments seraient parfaits, mais je suppose que je pourrais toujours improviser. Il faut juste s’assurer que ton petit témoin appelle bien la police mais qu’il n’intervienne pas trop tôt et vienne faire capoter mes efforts. Demander à un fantôme de détruire une vie ne sera pas aussi facile que je peux le laisser supposer. »

Mais loin d’être impossible. Certains esprits n’appréciaient pas de revivre une mort. Surtout que leur essence pouvait alors se trouver mêlée à celle de leur victime dans l’après-vie, créer une construction spirituelle monstrueuse. Il n’y avait pas vraiment de règles certaines dans le monde des fantômes. Peut-être qu’Abigaïl essaierait certains sortilèges du livre des morts et s’occuperait elle-même de Kailee. De cette manière son âme finirait dans Deuil directement et cela éviterait qu’un fantôme assassin ne se retrouvé pollué. Lily pourrait ne pas apprécier.

Tous ces détails techniques étaient toutefois éclipsés par ce qui était en train de se dérouler sous ses yeux. Le dossier de Midnight Investigation avait agi comme une bombe sur Renan. Abigaïl avait la triste impression d’avoir ouvert la boîte de Pandore. Mais au lieu de se sentir triste ou de regretter son acte, elle sentait la colère se déverser en elle. Une colère glacée et sépulcrale, pas comme les vivants l’expérimentaient. Tout du moins c’était ce qu’elle avait toujours pensé. Ses sentiments et ses réactions avaient suivi leurs propres modèles depuis toujours. Le fait d’être une fille de la mort probablement.

« Tu as vraiment besoin de mettre une étiquette sur ce que je fais ? Surtout que je n’ai jamais dit que j’allais arrêter mes activités actuelles. De toute façon tu ne sais rien de mes activités que je sache. »
Renan en savait peut-être plus, après tout il était tellement paranoïaque. A toujours vouloir avoir toutes les cartes en main... A quoi est-ce qu’il s’attendait exactement d’ailleurs ? A ce qu’elle fasse uniquement ce qu’il désirait ? Une vague d’énergie passa dans la nécromancienne. Céder à ses pouvoirs serait si simple, drainer l’énergie vitale de Renan, le changer en mort-vivant et en faire son serviteur.

Non, ce n’était pas ce qu’elle voulait. La nécromancienne laissé échapper un soupir. « Surtout que tu m’as mal comprise. Je ne cherche pas à aider les morts tout particulièrement. Je l’ai fais par le passé, mais je m’occupe plus du commerce d’âmes maintenant. » Elle profitait pleinement du Pacte pour jouer les intermédiaires entre certaines entités et le monde des vivants. Une contrebandière de trépassés en quelque sorte. « Il y a des esprits colériques en ville, des entités anciennes qui ont gagné en puissance. Un peu comme Lily, même si je l’ai rencontrée dans le Vermont. L’histoire de la ville est si riche que je ne peux pas être partout. Mais si des gens viennent demander mes services, je pourrais localiser ces fantômes plus facilement. Je ne cherche pas à les faire gentiment passer de l’autre côté, surtout que la plupart finiraient entre les mains de démons ou dieux paresseux. Non, je compte les absorber pour ajouter leur pouvoir au mien. »

Ou plutôt ajouter leur pouvoir à celui de Deuil. La faux avait un régime plutôt maigre depuis leur petit passage à Roanoke. Elle ne s’était pas beaucoup nourrie depuis et elle le faisait sentir à sa porteuse. L’arme était une entité à part entière, elle avait été forgée à partir de l’âme du premier nécromancien, l’ancêtre d’Abigaïl, et était aussi constituée de toutes celles qui y avaient été absorbées. C’était une prison, une réserve de puissance, mais pas seulement. Abigaïl se leva pour faire le tour de son bureau et se poster devant Renan, les bras croisés.

« Je n’étais pas dans mon état normal lorsque j’ai voulu attaquer la ville je te rappelle. Je venais de perdre nos enfants. Je ne m’attends pas à ce que tu éprouves des sentiments normaux à mon égard, Renan, mais j’aurais au moins pu espérer que tu m’accordes le bénéfice du doute. » Mais il ne lui faisait toujours pas confiance. Même après qu’elle l’eut rendu immortel. Même après qu’elle lui ai annoncé qu’elle allait tuer son ex-femme pour lui. « Et je n’ai jamais dit que j’allais arrêter ce que j’ai construit ici. Je sous-traite juste certaines activités... » Notamment elle avait laissé de côté l’extorsion et la prostitution de vampires pour le laisser à Vladislas Markov.

Le vampire était un meilleur associé qu’ennemi, même pour elle. Cela ne changeait pas que la Moisson trafiquait toujours des âmes et amoncelait des cadavres pour ses armées. A Londres, Anton était probablement toujours en train de créer de nouvelles abominations mort-vivantes. Les réflexions de Renan étaient définitivement déplacées et Abigaïl sentit la colère revenir, encore plus prenante.

« Je suis en train de t’en parler, non ? Mais tu devrais en profiter apparemment tu es parti pour te lancer dans des reproches stériles sans que tu n’aies la moindre information. J’ai juste décidé de maintenir l’équilibre entre les vivants et les morts et de sortir de mon bar. Qu’est-ce que cela change pour toi ? Tu vas continuer de jouer au mystérieux commandant d’une organisation super secrète dont je doute même de l’existence. Tu pourrais te conduire en homme plutôt que de perdre ta patience dès que tu as peur qu’on te trahisse. »


Bon, elle y allait peut-être un peu fort là.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Fév 2016 - 22:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Kailee aurait ce qu'il fallait chez elle, Renan le savait. Il avait fait un tour chez elle pour déposer quelques affaires juste avant de déménager et il avait fait un crochet par la salle d'eau pour voir qu'elle avait une bonne quantité de médicaments ou même un rasoir pour s'entailler les veines. Le jour J, il se chargerait de demander aux agents de SHADOW de dévier les appels du standard de police de telle sorte à ce qu'elle arrive trop tard. Ainsi que quelques autres transmissions bien sûr, sans quoi toute cette histoire pouvait devenir suspecte.

« Tu n'auras qu'à lui offrir quelque chose en échange au pire des cas. »

Même des fantômes devaient vouloir quelque chose, non ?
Malheureusement pour eux, les choses tournaient mal. Il n'avait pas apprécié son annonce à propos de ses nouveaux projets et visiblement, Abigaïl n'aimait pas sa manière de réagir. Peut-être qu'ils étaient partis pour une dispute.... Son regard se fit plus dur tandis qu'il l'écoutait lui expliquer qu'il avait mal compris ce qu'elle disait – et il l'avouait – cependant, sa colère ne diminua pas. Baissant les yeux pour fixer son visage lorsqu'elle se posta devant lui, le trentenaire resta muet, visage fermé. Il devait admettre qu'il avait peut-être jugé ses paroles un peu trop vite, cependant ce n'était toujours pas à son goût. Sous-traiter c'était accepter de donner aux autres une raison de nous trahir. Et il était assez vexé qu'elle puisse faire confiance à quelqu'un d'autre que lui – alors qu'il était dans le même cas.

Les choses auraient pu s'arranger s'il avait admis ses torts – ce qu'il était prêt à faire – mais Abigaïl ne s'arrêta pas là et lui lança quelques phrases particulièrement désagréables. Fronçant les sourcils, le trentenaire lui décrocha un regard noir qui montrait clairement qu'il n'avait pas du tout apprécié ce qu'il entendait. Sa mâchoire se contracta et s'il avait cédé à ses pulsions, Renan l'aurait attaquée et tout aurait dérapé.
Au lieu de cela, il inspira profondément avant de répondre d'un ton clairement tendu.

« Me comporter en homme ? Pour qui est-ce que tu me prends ? Tu crois peut-être que tu es capable de différencier un vrai homme d'un simple gamin ? Au vu de la manière dont ton jumeau s'est comporté et si c'est ton seul exemple de « vrai mec », laisse-moi te dire que tu devrais revoir tes références. » Il savait qu'attaquer sa famille était risqué, mais tant pis. « Je me contrefous que tu penses que mon organisation n'existe pas, mais si tel est le cas, tu devrais peut-être me rendre tous les services qui t'ont été donnés vu qu'ils viennent d'un type qui n'a rien d'un homme. »

Renan était convaincu que la nécromancienne savait qu'il prendrait tout cela très mal et qu'elle avait attaqué là parce qu'il s'énerverait. Impulsif à ses heures, le Breton songea que s'il se laissait emporter, il pourrait bien se montrer trop vexant pour que les choses puissent s'arranger ensuite. Mais tant pis. Il en avait ras-le-bol d'être pris pour un crétin et maintenant qu'il était débarrassé du seul type qui remettait en doute son autorité – j'ai nommé l'Archidémon – il n'allait pas laisser une femme le prendre de haut.
S'avançant pour réduire presque à néant la distance qui les séparait, il enchaîna.

« Tu es peut-être en train de m'en parler, mais tu n'as pas vraiment cherché à me contacter avant aujourd'hui. Si je n'étais pas venu, je suis convaincu que tu serais restée aux abonnés absents et que tu aurais continué tes petites affaires. » Le ton était froid. « Je ne te fais pas confiance parce que tu ne m'as jamais donné de raison de le faire. Tu ne me prends que pour une vague distraction ou quelqu'un qui peut te fournir quelques services, pourquoi est-ce que je penserais que tu mérites ma confiance ? » C'était lourd de reproches. « Tu me fais rire à parler de maintenir l'équilibre. Si tu commences à te mêler à la vie des humains, tu vas encore plus attirer l'attention des Légionnaires et de leurs amis. Qu'est-ce que tu leur diras quand ils te mettront la main dessus ? » Il secoua la tête. « N'espère pas avoir mon aide ce jour-là. »

Pour le coup, c'était davantage son ego blessé qui le faisait parler, mais Renan ne serait pas Renan sans un fierté mal placée et Abigaïl le savait parfaitement. Mais le comprendrait-elle ? Bonne question !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Sam 13 Fév 2016 - 10:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl se rendait compte qu’elle était allée trop loin. Critiquer Renan sur sa virilité n’avait pas été sa réplique la plus mesurée et intelligente. Même si elle aurait pu espérer que son compagnon fasse preuve d’un peu plus de retenue vu qu’ils n’étaient que tous les deux. Malheureusement ce n’était pas le cas et la situation ne faisait que de s’envenimer. La nécromancienne n’avait pas envie de s’excuser ou de courber l’échine pour autant. Elle s’était promis de ne plus s’écraser devant aucun homme. Aucun. Pas après tout ce qu’ils lui avaient fait subir. Qu’il s’agisse de son père, de son frère, de ses multiples tortionnaires et maintenant même de Renan.

Le méta-humain avait beau en quelque sorte être le père de ses enfants, même d’enfants mort-nés, et être sa seule relation stable depuis plus de deux siècles... Elle n’avait pas envie de s’écraser, d’admettre ses torts juste pour lui faire plaisir ou éviter qu’il ne s’emporte. Qu’allait-il faire de toute façon ? Continuer à s’énerver et s’en aller sans un mot dans le pire des cas ? Ce n’était pas comme s’il pouvait la tuer et il le savait.

« Bien sûr, implique mon frère dans tout ça ! Tu ne l’as jamais rencontré ! » Répliqua-t-elle avec énervement. S’en prendre à sa famille était quelque chose qu’elle appréciait peu. Même s’il s’agissait d’Anton. Surtout s’il s’agissait d’Anton en fait. Leur dernière dispute avait eu lieu parce que Renan avait menacé le nécromancien. Elle aurait pu croire qu’il ne ferait pas la même erreur. « Le seul défaut de mon frère était ta foutue cousine ! Si cette peste ne s’était pas mise à furetée du côté de mon établissement rien de tout cela n’aurait eu lieu. Je n’aurais pas eu à exiler mon frère en Europe juste pour satisfaire ta paranoïa. En fait, la seule chose que je regrette vraiment c’est de ne pas avoir fait subir à ta cousine ce que j’aurais fait subir à n’importe qui d’autre. Au lieu de la donner à mon frère j’aurais dû laisser mes goules la déchiqueter complètement. »

Elle aurait dû. Elle le pensait vraiment. Bien entendu elle savait que Renan ne la portait pas dans son coeur et qu’il s’en ficherait probablement. Sauf pour l’avancée scientifique qu’il aurait perdue le cas échéant éventuellement.

« Mon frère au moins n’est pas un grand paranoïaque qui s’emporte dès que quelque chose lui échappe ! Et que je sache ton organisation n’est pas la seule à pouvoir offrir des services, non ? Mais je vais te laisser interroger les morts tout seul à l’avenir. Je suis certaine que tu trouveras des nécromanciens aussi puissants que moi, sans aucun doute. Même capables de te rendre immortel, cela court les rues ! »

Si Renan n’avait pas attaqué Anton, peut-être qu’Abigaïl aurait pu se calmer et éviter que la situation n’empire encore et encore. Elle sentait les murmures de Deuil dans sa tête. La faux était une puissance primale et elle se fichait bien de savoir que le méta-humain était immortel. Elle voulait simplement une âme et utilisait le trouble de la nécromancienne pour cela.

« Qu’est-ce que tu en as à faire de toute façon ? » Par miracle le ton d’Abigaïl s’était quelque peu adoucit, l’énervement était toujours audible mais elle faisait des efforts considérables pour ne pas tout simplement se laisser aller à sa colère. « Ce n’est pas comme si mes activités avaient une quelconque influence sur les tiennes ! Je ne sais rien de ta précieuse organisation. Même si je me faisais arrêter par l’UNISON ou par la Légion cela n’aurait aucune conséquence pour toi ! » Elle avait pointé son index sur son torse pour accentuer ses propos. Il était hors de tout danger. Elle ne comprenait même pas pourquoi il s’énervait autant. Ah si, parce qu’il avait une fierté mal placée comme toujours. « Je suis largement capable de me débrouiller toute seule. Qu’est-ce qui te dis que j’ai besoin de ton aide pour leur faire face ? Ce n’est pas parce que ton petit archidémon t’a bien entubé en mourant bêtement que cela va être le cas ! »

La disparition de Raphaël l’avait plutôt ravie par ailleurs. Sa haine pour l’archidémon et toute son engeance n’avait jamais diminuée depuis son passage au Cirque des Damnés. Elle était même heureuse d’avoir fait une fausse couche par moment. Cela avait lavé la souillure laissée par cette ignoble créature sur ses enfants.

« Et peut-être que tu pourrais me faire confiance justement parce que je respecte ta foutue organisation. Je pourrais envoyer des spectres t’espionner. Je pourrais avoir fait hanter ton appartement et observer chaque minute de ton existence, mais je ne le fais pas. Je pourrais invoquer l’esprit de son oncle pour le questionner mais je ne le fais pas. Mais à part cela, je ne fais rien du tout qui pourrait demander ta confiance. Le simple fait que je ne sois pas en train de me préparer à t’affronter au cas où devrait te mettre la puce à l’oreille. Oh je sais, il y a le golem de mon frère qu’il a préparé avec ta foutue cousine, mais je n’ai rien fait avec que je sache et je l’ai fait créer bien avant qu’il se passe quelque chose de concret entre nous. Mais c’est peut-être ce que tu veux, non ? Ne pas avoir à me faire confiance du coup. Je suis juste un coup à tirer quant tu t’ennuies et une partenaire en affaire ? Tu vois je peux te faire exactement les mêmes reproches ! »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Fév 2016 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Renan n'avait peut-être pas rencontré Anton, mais il le détestait de tout son cœur depuis qu'il avait achevé de semer la zizanie entre sa cousine et lui. Certes, au final l'Officier de la Pénombre avait pu se débarrasser de l'embarrassante scientifique en l'envoyant à l'autre bout de la planète et il était donc gagnant, mais cela n'enlevait rien au fait qu'il avait été à deux doigts de la catastrophe à cause de cette garce et de son partenaire de baise. En même temps, si cela lui permettait de rabattre le caquet de la nécromancienne, Renan ne s'en plaindrait pas ! Sauf que c'était loin de se terminer sur ces quelques paroles : Abigaïl en rajouta une couche. D'un côté, le Breton ne pouvait pas lui en vouloir : elle réagissait comme lui l'avait fait, en prenant les choses à cœur plutôt qu'avec l'esprit.

« C'est trop aimable de ta part. »

Elle avait exilé son frère rien que pour lui ? Il n'y croyait pas une seule seconde ! Abigaïl devait avoir quelque chose à gagner dans cette affaire, sans quoi elle ne l'aurait jamais fait. Mais là n'était pas la question, le trentenaire se souciait assez peu de ce qui concernait le frère de la blonde, tout ce qu'il voulait c'était de ne pas avoir à entendre que son amante décidait de jouer les gentilles. Parce que quiconque n'était pas au service du mal était forcément de l'autre côté. Aux yeux du français, la neutralité n'existait pas. Pas bien longtemps du mois et si la blonde s'éloignait du crime, c'était qu'elle ne devait plus s'en satisfaire, donc elle glisserait forcément vers le bien.

Cela dit, elle marquait un point : briser leur alliance ne compromettrait pas seulement leur relation, mais aussi les affaires qui le liaient à elle. Sans compter qu'il ne connaissait pas de nécromancien assez puissant pour s'assurer qu'elle n'allait pas s'en prendre au fantôme de son oncle, risque qu'il ne pouvait pas prendre. Renfermé, il ne voyait pas comment régler la situation, se doutant qu'elle n'irait qu'en s’aggravant, mais il fut assez surpris de voir que la blonde s'adoucissait un peu. Il parvint à rester silencieux durant ses explications, bien qu'il grinça des dents à plusieurs reprises – notamment lorsqu'elle parla de l'Archidémon. La fin de leur discussion ressemblait plutôt à une dispute de couple, ce qui était assez inhabituel, il fallait l'avouer, mais il en faudrait plus pour le décourager.

Son ton était toujours hostile, mais légèrement moins que lors de ses dernières réponses.

« Ne sois pas stupide. Si c'était réellement comme ça que je te voyais, nous en serions restés au stade précédent ! Parce que franchement, ce n'est pas avec les rares fois où l'on se voit que j'aurais quelque chose à y gagner. » Il perdrait moins en allant draguer dans une boîte de nuit peu fréquentable. « Ne vas pas me faire croire que tu me fais confiance. Tu oublies que j'ai accepté de passer à deux doigts de la mort avec ton rituel... » Il parlait de celui qui l'avait rendu immortel. « … tu aurais pu en profiter pour me laisser crever la gueule ouverte, mais je t'ai tout de même fait confiance. »

Bien sûr, il avait eu beaucoup à gagner, mais ce n'était pas la question. Renan n'aurait jamais accepté une telle chose s'il n'avait pas senti une forme de respect de la part de la nécromancienne. Cela dit, le français n'accordait sa totale confiance qu'à son binôme et jadis à son oncle. Désormais, Evey était la seule à bénéficier de ce « avantage » et il était peu probable que les choses changent.

« Je crois même pouvoir dire que je t'ai fait plus confiance que tu ne l'as jamais fait avec moi. Il n'y a qu'à prendre la liste que tu viens de dresser, puis d'y rajouter le fait que j'ignore si tu me dis la vérité à chaque fois que tu utilises un de tes sorts pour moi. Qui me dit que tu ne sais vraiment pas où se trouve mon phylactère ? Ou que tu me dis la vérité lorsque des esprits te parlent ? » Il la scruta avec sérieux. « Je n'ai jamais remis ta parole en doute, alors ne me dis pas que j'ai tort de penser que tu pourrais me cacher des choses, parce que toi, tu ne m'as jamais beaucoup confié de tes histoires. »

Il était évident qu'un homme normal n'en arriverait pas là, mais pour quelqu'un qui ne faisait jamais confiance à personne, Renan considérait qu'il avait fait énormément d'efforts. Sauf qu'ils étaient aussi méfiants l'un que l'autre, ils n'étaient donc pas prêts de s'en sortir...

« Tu n'as pas l'air de comprendre que nous sommes liés. Si tu es attrapée par nos chers amis les héros et qu'ils apprennent quels sont tes pouvoirs, ils pourront remonter jusqu'à moi. Plusieurs personnes t'ont vu avec moi en civil, ils savent que tu es ma petite amie et ils pourront trouver étrange que plusieurs de mes ex soient mortes. » Ce qui était logique. « Je n'ai aucune envie que ma couverture tombe à l'eau parce que tu auras décidé de jouer les médiums et de prendre le risque d'être démasquée. » Il soupira d'un air agacé. « Mais à quoi bon en parler ? De toute manière, tu n'en as strictement rien à faire de ce que je peux te dire. C'est comme ça depuis le début, je peux aussi considérer que tu te sers de moi comme ça t'arrange. »

Ils tournaient un peu en rond au niveau des reproches, se renvoyant les reproches que l'autre venait de faire, mais c'était pourtant la vérité. Au fond, les deux ne savaient pas se comporter comme un couple. C'était peut-être préférable que les enfants soient morts tout compte fait.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 14 Fév 2016 - 20:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Arrivait un moment dans un coup normal où chacun de ses membres tempérait ses propos. Probablement parce qu’il était retenu par son affection pour son partenaire, par cette chose obscure qui semblait ne jamais fini de faire jacasser les jeunes filles et qu’on appelait l’amour. Il n’y en avait pas entre Renan et Abigaïl et elle le savait. Le méta-humain était un mégalomane, comme elle par bien des abords, et elle avait toujours sur que la seule personne qui comptait pour lui serait toujours lui-même. A aucun moment il ne se sacrifierait pour elle, ou quelque chose du genre et elle-même n’avait jamais prévu d’en faire autant. Non, l’amour ou quelle que soit cette chose idiote, n’avait pas sa place dans leur relation. Si bien que rien ne venait véritablement modérer leurs propos.

Car finalement, qu’est-ce qui les empêchait de se séparer dès maintenant ? Qu’est-ce qui les empêchait de partir chacun de leur côté et de cesser toute collaboration ? Renan avait apparemment suffisamment de contacts pour trouver un autre nécromancien ou médium pour mener ses interrogations. Abigaïl avait enfin une situation qui lui permettait de maintenir la Moisson financièrement stable grâce à ses contacts et aux services qu’elle offrait. Sans Renan elle n’aurait aucune raison de maintenir Anton loin d’elle, elle pourrait rappeler son frère jumeau, lui dire de revenir à ses côtés. Il y avait bien leurs enfants, qu’ils avaient eu ensembles, mais ils étaient mort-nés, particulièrement étranges. Renan avait accepté de jouer le rôle du père, mais il ne se sentait pas investi pas un sentiment paternel à leur égard. Et elle le savait. En fait Abigaïl savait tout ça parfaitement. Maintenant il ne restait plus qu’elle trouve ce qu’elle voulait faire de toutes ces informations.

« Comme si nous voir plus régulièrement était véritablement un problème. Nous sommes surtout tous les deux absorbés par nos autres devoirs. Et j’ai une vie civile quasiment inexistante pour le moment, cela ne me pousse pas à m’investir dans ta couverture. » Car Tesla et Lady Death étaient ensemble, Renan Le Guerec et Abigaïl Faust, c’était une autre histoire. La nécromancienne n’avait pas deux identités aussi cloisonnées que son partenaire. Mais au fur et à mesure que la réputation de Lady Death s’étendait, l’insignifiance d’Abigaïl Faust ne faisait que briller. « Donc tu acceptes de risquer la mort entre mes doigts pour devenir immortel, mais tu ne me fais pas confiance pour un simple boulot de médium ? Il y en a des dizaines à Star City et je ne cherche pas à devenir célèbre ou quoique ce soit ! Qui irait se dire qu’une simple médium dans un cabinet miteux soit la nécromancienne la plus puissante de la ville ? »

Abigaïl était convaincue que les gens iraient plutôt penser que Lady Death était une milliardaire, une riche aristocrate possédant des pouvoirs issus d’une longue lignée. Ce qui était le cas, mais personne ne pourrait remonter son arbre généalogique actuel. Avec tous les pouvoirs qu’elle avait, pourquoi s’ennuierait-elle à avoir un boulot de médium et à traquer des fantômes ? Pour se sentir vivante probablement. Pour s’éloigner un peu des morts qui peuplaient sa vie et qui étaient sa seule compagnie. Mais elle n’avait pas prévue de s’éloigner de Renan pour autant. Malheureusement elle ne savait pas vraiment où les mèneraient cette conversation.

« Tu es paranoïaque, comme toujours. Je t’ai fais confiance selon bien des aspects. Je t’ai laissé m’accompagner pour retrouver le Nécronomicon que je sache. Alors même que j’ai refusé la présence de ton expert en magie parce que lui je ne lui faisais pas confiance. Je t’ai offert une place dans la vie de nos enfants ! Tu as fourni les papiers d’identité de plusieurs personnes dont mon frère, tu sais où je travaille, où j’habite, tu sais pour ce qui se trouve sous ce bar. Je sais uniquement où se trouve ton appartement et je n’ai jamais cherché à en savoir plus. Oses me dire que je ne te fais pas confiance ! »

Par contre lui avait clairement peur qu’il la mette en danger. Que parce qu’elle allait tenter d’avoir une vie civile tout de suite les gens allaient s’intéresser à son passé. Abigaïl Faust était insignifiante. Elle avait été serveuse dans un diner pendant des mois sans que personne ne s’intéresse à elle. La nécromancienne ne comptait pas offrir ses services à la Légion ou à l’UNISON, mais juste à quelques personnes paranoïaques et une poignée qui posséderaient des maisons véritablement hantées.

« Pourquoi pars-tu du principe que je vais automatiquement me faire prendre ? J’ai travaillé face à de nombreuses personnes à Star City avant d’avoir le Necropolitan, j’ai joué les vigilantes pendant un temps et le monde entier n’est pas au courant de ma véritable identité pour autant ! Je ne vois pas ce que cela changerait en jouant les médiums. Surtout que je ne compte pas vraiment devenir célèbre ou ressusciter les morts contre de l’argent. Et puis si je me fais prendre, qu’est-ce qui te fait croire que je ne serais justement pas la justification parfaite pour tes petites amies défuntes ? Mais pour moi je suis surtout une chose. » Elle s’était rapprochée de lui, toujours énervée. « Je suis la petite amie qui ne mourra pas. Je suis celle qui ne se suicidera pas ou n’aura pas un accident mortel. Tu devrais en profiter pour m’exhiber en publique et montrer que tu es un type normal plutôt que d’avoir peur que des gens me voient faire un boulot presque quelconque dans une ville comme Star City. »

Kailee serait la dernière des compagnes de Renan à mourir. Ce qui portait déjà le chiffre à trois à la connaissance d’Abigaïl. Enfin, si on comptait la mère de son fils qui n’avait pas été une réelle relation. « Les gens savent déjà que ta petite amie tient un bar sur le thème de la mort, est-ce que cela les surprendrait véritablement que je commence à prétendre voir les morts et pouvoir les exorciser ? Surtout que cela n’a rien de bien étrange dans une ville où les super-héros sont légions. Surtout qu’il s’agit de ma vie civile, mais de celle de Lady Death. Je ne t’ai jamais accusé de mettre en danger notre relation parce que tu nettoyais des vitres ! »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Fév 2016 - 14:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Très franchement, Renan ne trouvait pas que le fait de ne pas se voir fréquemment était un problème. À certains moments, la nécromancienne pouvait lui manquer, mais c'était pour des considérations plus terre-à-terre que sa présence ou le plaisir de sa compagnie et ce n'était donc pas la peine de le souligner. Il avait toujours trouvé ses autres relations pesantes parce qu'elles demandaient énormément d'investissement de sa part – alors qu'il manquait déjà cruellement de temps – tandis qu'avec la blonde, c'était une liberté quasi-totale. Mais voilà, c'était un reproche qui venait naturellement, même s'il ne faisait pas forcément mieux de son côté.

Ce qui posait réellement souci, c'était son idée de médium. Les charlatans étaient légion dans ce métier-là et le trentenaire savait parfaitement que si la nécromancienne faisait la même impression qu'en tant que Lady Death, les gens comprendraient rapidement qu'elle parlait réellement aux morts et la rumeur finirait par arriver aux oreilles des représentants de la loi. C'était ça qui l'inquiétait réellement.

Histoire de ne pas rétorquer trop vivement, Renan décida de la laisser débiter tout ce qu'elle avait sur le cœur avant de prendre la parole. Il dût admettre qu'elle avait fait preuve de confiance à quelques reprises, même si le coup des papiers était davantage une question de travail que de confiance. Lui-même avait accepté de laisser certains sorciers de Thulé participer à ses missions alors même qu'il ne leur faisait absolument aucune confiance. Mais peut-être qu'elle voyait les choses sous un angle différent ? Ou peut-être qu'elle s'aveuglait simplement. Les gens refusaient parfois de voir l'évidence alors même qu'elle était juste sous leur nez.

Il eut un peu de mal à se contenir au fil de la discussion, très tenté de lui rabattre le caquet lorsqu'elle se rapprocha de lui d'un air énervé, mais Renan parvint à se maîtriser – un miracle. Finalement, lorsqu'elle pointa du doigt qu'il pouvait aussi leur nuire parce qu'il lavait des vitres le trentenaire ne tint plus.

« C'est stupide, laver des vitres ou faire le ménage n'a jamais attiré le moindre problème à personne, à moins d'être une femme de ménage séduisante qui s'occupe d'hommes politiques un peu louches. » Mais ce n'était pas du tout son cas. « Mon métier n'a rien à voir avec le tien, moi, personne ne me voit et je ne suis pas en contact avec mes clients, toi tu vas faire une sorte de numéro et devenir un élément important de la vie des gens qui viendront te voir. Ne compare pas ce qui n'est pas comparable, tu en deviens ridicule. »

Il devenait un peu hostile, principalement parce que cette idée de métier venait de son oncle et que Renan avait toujours admiré la manière dont il se débrouillait pour se fondre dans la masse – alors même qu'il attirait facilement les regards des femmes. Il ne laisserait personne critiquer les choix de l'homme qu'il admirait le plus et certainement de la seule personne qui ait réellement compté dans sa vie.

« Tu te proposes donc de jouer le bouc émissaire si jamais quelqu'un devait t'arrêter et poser des questions sur les ex décédées ? C'est bizarre, mais j'ai du mal à croire que tu ferais ça juste pour mes beaux yeux. Après tout, tu n'aurais rien à gagner. » Lui-même ne se sacrifierait pas pour elle. « Tu n'as pas l'air de comprendre qu'il y a une différence entre jouer les médiums et être aussi doué que toi. Tu crois sérieusement que les gens ne vont pas raconter que tu es vraiment capable de faire tout ce que tu prétends ? Dans deux mois, tu auras une réputation à travers toute la ville et ton cabinet miteux sera devenu le lieu de rendez-vous de tous ceux qui veulent parler aux morts ou qui ont besoin d'une aide de ce genre. » Et dans sa manière de parler, ça ne sonnait pas comme un compliment. « Nagato m'a dit que l'Archimage était parfois à Star City, dis-moi ce qui l'empêchera d'être contacté par la Légion des Étoiles ou l'UNISON et de venir faire un tour chez toi ? »

Le français ne connaissait strictement rien à ce qu'il était capable de faire, mais Nagato avait présenté les choses d'une manière relativement inquiétante. Apparemment, même lui ne voulait pas l'approcher. Et il avait menacé Renan d'aiguiller cet homme – ou cette femme – sur la piste de la nécromancienne s'il ne faisait pas quelques compromis pour lui plaire. Peut-être que ce n'était que du vent, mais Tesla n'était pas homme à accepter des éventualités. Il devait tout contrôler.

« Peut-être que tu vas finir par avoir ces personnes sur le dos et qu'ils finiront par faire le lien avec toutes les morts suspectes. Ose me dire que tu n'as jamais rien fait sous ton identité civile ? Que personne ne t'a jamais vu te faire planter par un pieu, tirer dessus ou que sais-je encore ? » Il soupira. « Il existe peut-être d'autres médiums à Star City, mais tu m'as bien dit que tu étais la meilleure dans ton domaine. J'ai du mal à croire que tu vas réussir à te brider pour donner un résultat médiocre. »

Elle finirait forcément par laisser sa nature reprendre le dessus et montrerait de quoi elle était réellement capable. Au fond, ce qui l'inquiétait réellement, c'était de voir que l'immortelle s'éloignait du chemin que lui-même empruntait depuis très longtemps.

« Mais si tu as envie de te racheter une conduite, fais donc ce que tu veux. De toute manière, j'ai bien compris que tu ne tiendras pas compte de ce que je te dis. »

Le coup de l'éternel incompris ou du Caliméro. Elle avait raison, parfois il manquait de maturité, mais de là à l'accepter, il y avait une grande marge !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Ven 19 Fév 2016 - 22:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Il y avait une différence entre un laveur de vitre et une médium. Abigaïl était d’accord sur ce point. Mais elle n’était pas aussi importante que ce que laissait entendre Renan. Après tout il y avait beaucoup de médiums à Star City déjà et plusieurs possédaient des pouvoirs authentiques. Rien qu’une des employées d’Abigaïl était déjà capable de voir et de communiquer avec les morts. Toutefois, elle voyait ce qu’il imaginait. Ces personnes qui organisaient des émissions de télévision, qui devenaient des liens vers le monde des esprits pour le grand publique ou pour quelques personnes riches. Mais ce n’était pas ce qu’elle avait en tête. La preuve était la discrétion qu’elle avait déjà mis dans le Necropolitan. Le bar ne payait pas de mine depuis l’extérieur et n’était pas un lieu de luxe qui attirait les foules.

Les principaux clients du bar du dessus étaient des jeunes fans de films d’horreurs ou bien certains des employés du cimetière. Alors qu’elle aurait pu tenter de créer une grande attraction grâce à ses pouvoirs ! Sa seule extravagance finalement, c’était Gallows End. Mais le manoir était perdu au fond des bois, hors de vue de tous. Même d’éventuels gêneurs qui chercheraient à l’atteindre n’y parviendraient pas avec les protections mises en place par la nécromancienne.

« Je n’ai pas prévu d’avoir une émission de télé où je chasserais des fantômes ni de faire la promotion de mes activités face à tout le monde ! Loin de là. De toute façon il y a déjà de nombreux médiums et plusieurs ont de véritables pouvoirs. Je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas me mêler dans la masse. »

Renan était encore en train de perdre son calme. Et Abigaïl n’aimait que modérément qu’on lui dise qu’elle était ridicule. Elle devait garder son calme, se concentrer pour redevenir ce qu’elle était. Une liche, une sorcière mort-vivante âgée de plus de deux siècles. Renan avait de l’importance dans son quotidien et pour la Moisson, elle ne le nierait pas. Mais des émotions si brutales, si offensives, n’avaient pas vraiment leur place dans leur relation. Le fait qu’ils forment un véritable couple relevait déjà du miracle. Abigaïl ferma les yeux un instant, se concentrant sur les battements de son cœur, comme si elle voulait les arrêter. Comme si elle voulait que sa rage disparaisse, qu’il n’y ait plus que de la glace dans ses veines. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, toute animosité avait déserté son visage.

« Calme-toi. Même si je ne confesse pas l’assassinat de tes anciennes compagnes, je serais la coupable idéale, contrairement à toi. Je n’aurais aucune raison de t’emporter avec moi en prison, bien au contraire. Après tout tu restes le père de mes enfants. Si jamais je finissais derrière les barreaux, ce qui n’arrivera pas, tu pourras t’en occuper, ou à défaut au moins t’arranger pour qu’ils soient placés sous la garde de mon frère. » Donc leur faire traverser l’Atlantique en sécurité. Rien que pour cela elle ne s’amuserait pas à provoquer Renan. En fait elle était plutôt lasse de leur querelle. « Je sais maîtriser mes pouvoirs. Surtout que je ne compte pas réanimer de cadavre ou m’amuser à convoquer des esprits qui ne sont pas déjà présents. J’utiliserais mes yeux et mes oreilles, jusqu’au moment de la capture de l’esprit, mais cela je n’ai pas besoin de le faire devant mes clients. Pourquoi serais-je incapable de limiter l’utilisation de mes pouvoirs après tout ? Toi-même tu ne les utilise pas pour faciliter le nettoyage des vitres je suppose. »

La voix d’Abigaïl était maintenant monocorde, comme si elle s’était détachée d’un certain côté de la conversation. Et c’est ce qu’elle avait fait. Renan était un mutant immortel et puissant, elle-même se qualifiait presque de déesse. Pourquoi se réduire à une dispute aussi puérile ? Oh il y avait sa fille, il y avait ce petit morceau de vie qui apparaîtrait peut-être un jour. Il y avait le désir d’Abigaïl de maintenir un équilibre, de se mêler à la population. Mais n’était-ce pas normal ? Comment pouvait-elle régner sur les trépassés si elle se contentait d’attendre qu’ils franchissent les portes du Nécropolitan ?

« Je suis la meilleure nécromancienne. Je ne le cache pas. Je serais même capable de tuer l’Archimage si je le désirais. » Bon, elle n’en était clairement pas certaine. Vu qu’elle ignorait tout de ce formidable adversaire. Probablement était-il le seul mystique de la ville à pouvoir rivaliser avec elle après tout. « Mon identité civile est insignifiante. Je n’ai rien accompli sous mon identité civile d’intéressant ou quoique ce soit. Et puis je peux tout aussi bien prendre un autre nom pour mener mon petit commerce. Voir même utiliser un substitut si cela pourrait te rassurer. Utiliser ton ex-femme grimée pour me servir d’avatar et traiter avec des clients. Si ce n’est qu’une question d’intermédiaires je peux les multiplier autant que je le souhaite. Je ne serais pas la première mystique excentrique à s’amuser à ce genre de facéties. »

Et puis elle pouvait se le permettre. Elle avait les moyens pour. Le type de commerce qu’elle imaginait attirerait des âmes en peine, des personnes désespérées. Il y avait aussi beaucoup de sceptiques, de personnes qui ne croyaient toujours pas aux fantômes de toute façon. Abigaïl se rapprocha encore de Renan, passant ses mains sur ses épaules pour les passer autour de son cou.

« J’ai bien conscience des risques et je ne fais pas cela pour me vider la conscience. C’est juste la chose à faire pour mon évolution, pour mon futur et celui de mon organisation. Tu sais que je peux être discrète et je ne suis pas une enfant. Tu es bien placé pour le savoir. D’ailleurs est-ce que tu comptes profiter de cette conversation pour uniquement te disputer avec moi ? Ou est-ce que nous pouvons mettre de côté ces chamailleries indignes de nous ? »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 20 Fév 2016 - 12:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
C'était une discussion de sourds, elle refusait de voir son point de vue et lui faisait de même. Renan était bien placé pour savoir que chercher à dissimuler son identité de Super était bien plus compliqué qu'on ne pouvait le penser ! Il avait déjà croisé plusieurs membres de la Légion ou de l'UNISON qui avaient compris qu'ils n'avaient pas affaire à un péquenot de première, même s'ils ne l'avaient pas réellement démasqué pour autant. C'était d'autant plus vrai lorsque ça concernait la blonde : elle avait un certain passif à Star City et il suffirait que l'Archimage sache parler aux morts. Le pouvait-il d'ailleurs ? N'était-ce pas de la magie noire ? Son incompétence en la matière rendait Renan encore plus irritable. Le fait qu'il ne sache pas quels étaient les vrais risques encourus le mettait dans une position plus que désagréable.

« Tu n'es pas franchement comme la masse. »

Le ton était buté, comme s'il refusait toujours la discussion – et c'était un peu le cas en fin de compte. Le trentenaire soupira d'agacement en détournant les yeux lorsqu'elle ferma les paupières. Est-ce qu'elle essayait de se calmer, ou c'était simplement l'irritation qui dominait dans leur discussion ? Il ne savait plus vraiment, mais doutait être capable de parler avec plus de calme si elle attaquait à nouveau. Renan savait qu'il avait abusé en l'accusant de vouloir lui tourner le dos, mais c'était plus fort que lui. Et, de toute manière, il avait encore quelques doutes, quoi qu'elle puisse dire.

Lorsque sa compagne lui dit de se calmer, ce fut plutôt l'effet secondaire qui se produisit. Il n'y avait que Jack qui pouvait lui intimer cet ordre sans l'énerver encore davantage et son agacement transparaissait certainement sur ses traits. Mais il préféra garder le silence pour éviter de gâter encore davantage la situation, attendant d'entendre ce qu'elle avait à dire. Très honnêtement, Tesla n'était pas sûr que l'excuse « tu es le père de mes enfants » soit réellement valable. Il pourrait retrouver Anton sans la moindre difficulté, mais Renan n'aurait aucune envie de les confier à un type qui serait capable d'en faire ses prochaines expérimentations. Non par sentiment paternel, mais juste parce qu'il refusait qu'une chose qu'il avait engendrée puisse finir entre les mains d'un taré pareil, jumeau ou pas de la mère. Quant à les garder à Mannheim, il n'avait pas de mage expérimenté en nécromancie sous ses ordres et ne comptait certainement pas laisser l'Ordre de Thulé foutre son nez dans cette affaire. Mais dans tous les cas, il ne trouvait pas que cette explication l'assure d'être en sécurité si le pire devait se produire.

Cela dit, elle n'avait pas tort sur le fait que lui-même bridait sans mal ses pouvoirs, cependant ils étaient mutants et non magiques, la comparaison n'était peut-être pas valable. Mais il préféra éviter d'aborder ce sujet, détournant le regard le temps de réfléchir tandis qu'elle essayait de le rassurer à sa manière. Renan n'était pas convaincu que tuer l'Archimage soit une bonne solution, il serait forcément remplacé et ils auraient encore plus d'emmerdes sur le dos, mais la perspective d'utiliser un avatar pour traiter avec ses clients l'intéressait déjà plus. Bon, Kailee risquait d'être reconnue par quelques personnes, mais il suffisait de modifier un peu son apparence et le tour serait joué.

Son esprit triait encore les possibilités lorsqu'elle se montra plus conciliante. En temps normal, il n’aurait eu aucune peine à jouer le jeu, mais là, il devait admettre qu'il avait encore le souvenir de « la trahison » de l'Archidémon qui avait jugé utile de crever sans lui donner ce pour quoi il avait payé. Cette perte de puissance allait lui nuire et le trentenaire se demandait sérieusement si Abigaïl était aussi à l'abri qu'elle voulait le faire croire.
Machinalement, il glissa ses bras autour de la taille de l'immortelle avant de baisser les yeux pour la regarder tout en répondant d'une voix un peu plus calme.

« Ce n'est pas de stupides chamailleries, je ne suis pas venu ici pour avoir le plaisir d'une dispute. » Il en avait eu assez avec Nagato, il ne voulait pas recommencer avec elle. « J'ai seulement constaté que même les gens qui se pensent hors de danger peuvent finalement se faire avoir. Je ne remets pas tes compétences ou ton assurance en question, que les choses soient claires, je sais de quoi tu es capable et j'en conviens que tu es la plus forte que je connais dans ce domaine... » Ce qui était un réel compliment. « …. mais tu n'es pas forcément la seule. L'Archidémon aussi croyait pouvoir battre tout le monde, ça ne l'a pas empêché de crever la gueule ouverte dans son stupide club. Tu es immortelle, mais que je sache, ton corps ne l'est pas. S'ils arrivent à l'abîmer assez pour que tu ne puisses plus le réparer, tous tes pouvoirs ne te serviront à rien. »

Les doutes persistaient, mais il n'avait pas envie de débattre des heures sur ce qu'elle pourrait faire ou non dans de telles occasions. Renan s'était plutôt rendu compte que même lui pouvait éventuellement y passer même en étant immortel et ça l'inquiétait sérieusement. Il n'était vraisemblablement pas de taille à s'en prendre maintenant à l'Ombre. Une expression de lassitude passa brièvement sur son visage avant qu'il ne la chasse.

« L'avatar me conviendrait mieux. Si tu utilises Kailee, il faudra penser à la grimer comme elle a été journaliste dans cette ville, certains peuvent se souvenir d'elle. Mais je ne doute pas que tu sauras quoi faire. » Une marque de confiance, très minimale cependant. « Pour rester totalement honnête avec toi, je n'aime toujours pas l'idée que tu te lances là-dedans. Je suis sûr que c'est une très mauvaise idée, mais de toute manière tu le feras, donc autant éviter que ça ne se gâte entre nous. » C'était plus de la résignation au final. « Mais si tu auras des emmerdes à cause de tout ça, tu les régleras seule. »

Une manière de dire qu'il ne voulait rien avoir à faire avec cette histoire, aussi bien si elle tournait mal que si elle tournait bien. Il se contenterait de lui demander de l'aide pour ses services habituels. Ce qui lui rappela d'ailleurs qu'ils étaient plus que de simples collègues de travail. Ses bras toujours glissas autour de sa taille, il fit descendre ses mains à un endroit stratégique avant de se pencher légèrement vers elle, mais s'interrompit à la dernière seconde.

« Finalement, je ne sais pas si c'est une bonne idée, tu as eu l'air de croire que je pouvais te prendre pour un simple coup d'un soir, le mieux ce serait peut-être d'avoir des rendez-vous qui se terminent par une simple discussion, c'est ce que les simples couples sont censés faire non ? »

Son côté taquin et provocateur était rapidement revenu, mais il voulait aussi voir si elle répondrait positivement et s'en irait pour s'asseoir à son bureau. Ils ne s'étaient plus vus depuis un moment et pourtant, elle avait l'air de s'en incommoder beaucoup mieux que lui. Certainement un truc de nana.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Sam 20 Fév 2016 - 17:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La situation commençait enfin à se calmer. Contrôler ses sentiments était la clef, surtout quand elle discutait avec Renan. Si la nécromancienne ne prenait pas la peine de raisonner froidement, en faisant abstraction de toute vexation, leur conversation n’aurait fait qu’empirer, encore et encore jusqu’à ce que finalement ils ne puissent pas se pardonner certaines paroles. C’était ce qui avait failli arriver à cet instant d’ailleurs. Mais maintenant qu’elle avait ses mains sur lui et qu’il faisait de même, elle pouvait envisager une issue bien moins grave à leur petite dispute. Après tout s’il avait été bien trop énervé il l’aurait complètement repoussée. Il avait déjà tenté de le faire par le passé après tout.

« Je sais que l’abus de confiance est une erreur et qu’il a tendance à précipiter sa chute. Je le sais, c’est ainsi que j’ai réussi à vaincre plusieurs de mes ennemis. » Et c’était de cette façon qu’était mort l’Archidémon par la même occasion. Du bon débarras aux yeux de la nécromancienne. Mais elle n’oubliait pas que l’abus de confiance pouvait être sa fin à elle aussi. « Sinon je serais déjà partie affronter l’Archimage et toute la Légion, je ne suis pas stupide à ce point. Quand à mon corps, même s’il était désintégré cellule par cellule, je dois dire que je ne suis pas certaine que cela signifie ma fin pour autant. Certains nécromanciens peuvent subsister sous forme d’esprit, avec mes pouvoirs cela ne serait pas surprenant. »

Bien sûr elle n’était pas tout à fait éternelle encore. Mais elle pensait bien le devenir un jour si elle le désirait. Après tout elle avait déjà vaincu la mort d’une certaine manière. Dérober l’essence vitale des vivants lui permettait de se régénérer et elle ne pouvait être tuée par des moyens classiques. Si un morceau de son être subsistait elle pouvait se régénérer grâce à sa sorcellerie. Se maintenir sous la forme d’un spectre n’était que la prochaine étape. Abigaïl caressa doucement le visage de Renan. Elle se demandait toujours s’il s’inquiétait vraiment pour elle ou plutôt pour lui-même. Ah qu’elle était idiote. Il s’inquiétait pour les répercussions qu’aurait sa disparition. Il avait déjà perdu de la puissance avec la mort de l’Archidémon.

« Je ne suis pas obligée de prendre ton ex-femme bien entendu, j’ai d’autres corps qui attendent seulement que je les réanimes donc ne t’inquiète pas pour cela. Et dans le pire des cas j’ai des nécromanciens et des sorciers qui pourront la rendre méconnaissable. »
Après tout Anton avait laissé un apprenti lieutenant de chair derrière lui. « Je ne traiterais pas directement avec mes clients, ou alors avec une apparence tout à fait différente donc tu n’as pas à t’en faire. Et puis je sais me débrouiller. J’ai vécu deux siècles avant de te rencontrer, je pense pouvoir survivre à cette petite entreprise sans ton aide. »

Bon, son existence n’avait pas été de tout repos forcément. Mais Renan ne l’avait connue qu’après son explosion de puissance, quand elle s’était saisie de Deuil et avait restauré la Moisson. Il ne savait rien de la jeune femme discrète qu’elle avait été avant. Que ce soit à Londres, sur les routes de France ou à ses débuts à Star City. Peut-être que c’était cela qui l’empêchait de l’imaginer se montrer discrète. Il connaissait mieux Lady Death que son alter ego civil. Et elle ne pouvait pas lui en vouloir. Sa vie humaine avait toujours été d’un ennui mortel. Elle lui adressa toutefois un petit sourire quand elle sentit ses mains descendre. La conversation avait l’air partie pour prendre un tour bien plus classique que ce qu’elle n’avait envisagé.

« J’ignore à quels couples tu fais référence. Mais si c’était ainsi avec ton ex-femme, je ne suis pas surprise que tu me demandes de la tuer. » Abigaïl n’était pas la femme la plus lubrique du monde, loin de là même, mais elle ne comptait pas non plus se résoudre à une vie de nonne. « Et tu l’as dit toi-même, je ne suis pas comme la masse. Vu que ce n’est pas ton cas non plus, je ne vois pas pourquoi est-ce que nous devrions nous contenter de ce que font les couples les plus classiques. Peut-être que je peux t’offrir quelque chose pour rendre mes futurs projets plus agréables ? »

Abigaïl aussi laissa glisser l’une de ses mains jusqu’à un endroit stratégique.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 20 Fév 2016 - 21:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Elle parlait de ne pas être certaine de mourir, mais n'en avait apparemment aucune preuve. Renan n'était pas franchement convaincu que ce soit une assurance suffisante pour se lancer dans l'aventure et prendre de pareils risques, mais Abigaïl ne semblait pas aussi inquiète que lui à l'idée de ne pas être totalement hors de danger. Peut-être qu'il ressentirait la même chose d'ici un ou deux siècles ? Allez savoir. Il avait encore un peu de mal à appréhender l'idée et ignorait totalement ce que serait devenue sa vie d'ici-là. C'était un peu trop pour y songer, même si en parfait maniaque du contrôle qu'il était, le trentenaire refusait d'avancer aveuglément. Au final, insister sur ce sujet risquait d'éveiller les soupçons chez Abigaïl et Renan ne comptait pas lui montrer qu’il pouvait douter de son phylactère. Elle serait capable de le reprendre – qui sait, peut-être qu'elle avait menti en disant qu'elle ne pourrait pas mettre la main dessus ?
Pour noyer un peu le poisson, il joua la carte de la plaisanterie.

« Évite de te faire désintégrer alors, je ne crois pas que les relations longue distance soient dans mon délire et ça englobe les autres dimensions. » Il la scruta. « Puis ton enveloppe actuelle me convient bien, je préférerais éviter d'avoir à faire un remake de Ghost. »

C'était peut-être le problème dans les relations qui ne se basaient pas sur l'amour ou la confiance : vous aviez tendance à rapidement lâcher l'affaire. Il était très peu probable que Renan s'ennuie à attendre des années le retour de sa dulcinée si elle décidait de se faire désintégrer. Même le geste qu'elle eut à son encontre n'avait rien de tendre et il aurait été stupide de croire le contraire. Au fond, c'était préférable que la nécromancienne ne soit pas du genre sentimental, il n'avait pas à craindre qu'elle finisse un jour par s'enticher de lui.

Comme Kailee allait bientôt passer l'arme à fauche, Renan s'autorisa une légère remarque à son sujet.

« Ce serait quand même dommage de trop l'abîmer, tu devrais pouvoir t'en servir pour autre chose, elle est loin d'être repoussante. »

Elle s'était arrangée depuis leur divorce en fait, à croire qu'elle avait attendu qu'ils ne soient plus ensemble pour devenir un minimum désirable. Bien sûr, il s'abstint tout de même de préciser cette pensée. Abigaïl n'avait pas de sentiments pour lui, mais il ignorait si elle pouvait devenir jalouse ou non. De toute manière, elle avait raison : elle savait se débrouiller sans lui et si Tesla la laissait s'occuper de son ex-compagne, c'était pour lui laisser le choix de faire ce qu'elle voulait de son corps. Tant qu'il ne la retrouvait pas à sa place dans le lit de la blonde... mais c'était assez peu probable, ou alors elle cachait bien son jeu.

La réponse de la blonde arriva finalement au sujet de la manière dont ils allaient meubler leur rencontre. Très franchement, il s'était attendu à ce qu'elle confirme qu'il valait mieux en rester à la discussion ! Abigaïl n'avait jamais été très entreprenante depuis qu'elle n'était plus sous l'influence de la graine, même si elle ne se montrait pas frigide pour autant lorsqu'ils se voyaient. Disons juste que ce n'était pas une priorité pour elle. En tous les cas, ce fut un effort apprécié et il ne comptait pas laisser les choses en rester là.



« Et tu comptes te lancer là-dedans dans combien de temps exactement ? J'imagine que tu vas certainement faire ça assez loin du Necropolitan ? »

Sauf si elle voulait attirer toute l'attention sur elle, bien sûr.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 21 Fév 2016 - 19:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl ne comprenait toujours pas toutes les références de la culture moderne. En fait elle avait un peu abandonné l’idée de rattraper son retard sur les derniers siècles. Autant passer pour une légère excentrique jusqu’au bout. Même si un film avec un nom pareil, elle devrait prendre le temps de le regarder. Après tout cela faisait partie de ses devoirs en tant que nécromancienne de savoir la façon dont les morts-vivants étaient perçus. Même si certaines personnes essayaient désespérément de les faire passer pour sexy. Aussi vulgaire que soit ce terme. La nécromancienne ne devait pas échapper à la règle, cela serait malvenue de sa part et Renan semblait apprécier.

« Il y a des avantages à être un fantôme... Enfin quand on en est un suffisamment puissant pour posséder des gens. C’est comme enfiler un nouveau visage, tu pourrais de cette manière profiter de bien des corps différents, sauf que cela serait toujours moi. » Murmura-t-elle à l’oreille de son compagnon. Elle ne doutait pas qu’il allait lui répondre quelque chose comme quoi son corps était le seule qu’il désirait.

Elle n’y croirait pas une seule seconde, mais elle apprécierait l’attention. Après avoir été le jouet d’un archidémon, une relation monogame avec elle devait considérablement changer le méta-humain. Mais elle ne se plaignait pas d’être débarrassée de Raphaël et était certaine de pouvoir satisfaire toutes les envies de son partenaire. Surtout si cela lui permettait de gagner leur petite dispute. Ce qu’elle était convaincue d’avoir fait.

« M’en servir pour autre chose... » Son frère avait l’habitude d’utiliser des cadavres humains pour en faire des esclaves sexuels. Rien n’était plus soumis qu’un zombie après tout et il y avait des méthodes pour les préserver de toute décomposition. Aussi étonnant que cela puisse paraître, certains étaient plus sains que des humains bels et bien vivants. La preuve qu’un système immunitaire actif ne faisait pas tout, un peu de magie aidait. « Peut-être que je pourrais faire des choses avec oui... Si j’étais un fantôme je pourrais enfiler son corps si tu en as envie. Ou bien si tu as envie de t’amuser à faire quelque chose à plusieurs. Même si tu ne me semblais pas trop attiré par la mort aux dernières nouvelles, même des morts réanimés et en parfait état. »

Elle le testait un peu, cherchant à voir jusqu’où il serait prêt à aller. Autant dire que pour Abigaïl, la mort était loin d’être un tabou. Probablement parce que pour elle cet état n’était pas si différent de la vie. Après tout elle avait côtoyé autant de trépassés que de vivants au cours de son existence. Peut-être encore plus de morts en fait. Bien entendu il n’y avait rien d’agréable dans un cadavre en décomposition, mais la nécromancienne ne comptait pas donner cette chance au corps de Kailee. Elle deviendrait sa chose.



« Je ne compte pas attirer une clientèle richissime. Même si le cimetière aux lanternes est probablement le lieu le plus hanté de la ville, je connais déjà les esprits qui y habitent. Donc non, je ne compte pas établir cette petite entreprise dans le district sud. J’avais pensé au district est, même si je pense que je m’installerais plutôt au quartier des théâtres, dans le centre. De toute façon tu n’as pas à t’inquiéter encore une fois, je n’ai pas prévue d’attirer l’attention. »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Fév 2016 - 14:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
La voir changer de corps ne l'intéressait pas spécialement, non parce qu'il était tombé fou amoureux de celui qu'elle avait aujourd'hui, mais pour la bonne et simple raison qu'il était bien plus attiré par la puissance et le mental d'une personne que pas son apparence. Qu'Abigaïl change d'enveloppe charnelle ne modifierait donc rien de ce qui l'intéressait chez elle, à moins que ses compétences ne soient moins puissances entre les mains d'une autre personne – puisqu'elle était née Faust, mais qu'elle perdrait certainement ses avantages en devenant une autre.

« Ça me convient très bien comme ça. »

Il ne jugea pas utile de préciser le pourquoi du comment puisqu'elle ne se souciait certainement pas de savoir ce qu'il pensait réellement d'elle. Leur lien n'était pas basé sur des sentiments futiles, même la confiance n'en faisait pas partie, alors il était peu probable pour qu'elle prête attention à des détails aussi insignifiants.

Lorsqu'elle fit état des utilités qu'elle pourrait trouver au corps de son ex-femme, Renan la regarda pour vérifier si elle était sérieuse ou si elle se moquait juste de lui. La vérité, c'était que le trentenaire se fichait pas mal du fait que ce soit un cadavre réanimé ou une femme réelle, du moment qu'elle ne se décomposait pas et qu'elle n'était pas aussi froide qu'un glaçon, le reste n'avait vraiment pas d'importance. Non, ce qui le gênait le plus dans la perspective d'avoir affaire à une morte réanimée, ce serait qu'elle obéirait aux ordres de la nécromancienne et qu'elle ne serait pas dotée de sa propre volonté. Or, Renan n'aimait guère imposer ce genre de relation à qui que ce soit et même si ce serait la volonté d'Abigaïl qui agissait, ce ne serait pas celle de la morte et c'était tout ce qui comptait à ses yeux.

« Ce n'est pas les morts qui me dérangent, du moment que ce n'est pas des squelettes et qu'ils ne se décomposent pas, il ne diffèrent pas des humains. C'est plutôt l'absence de volonté et d'initiative qui me dérange. »

Et à sa connaissance, elle n'avait pas de mort-vivant qui avait gardé sa volonté. Enfin, au fond c'était sans importance étant donné qu'il y avait fort à parier qu'elle l'avait simplement provoqué pour vérifier ses limites, inutile de s'attarder sur le sujet. Elle ignorait beaucoup de choses affreuses et sombres qu'il avait pu faire par le passé, il était donc normal qu'elle puisse douter sur ce genre de détails.

Après leur échange, il avait donc repris la parole et elle ne tarda pas à lui répondre en lui expliquant qu'elle ne prévoyait toujours pas d'attirer l'attention. Soit. Abigaïl devait avoir le sentiment d'avoir remporté la manche étant donné qu'il ne protestait plus et que leur dispute était terminée, mais dans l'esprit du français, cette problématique resterait toujours d'actualité. Il se demandait vraiment quelles emmerdes tout cela allait pouvoir leur attirer. Un soupir lui échappa et il haussa les épaules en terminant de réordonner correctement ses vêtements avec une maniaquerie qui lui était propre.

« Tu es assez grande pour savoir ce que tu fais. Et tu sais ce que j'en pense, donc je crois que le sujet est clos pour le moment. »

Ces derniers mots avaient été ajoutés pour lui faire comprendre qu'elle risquait gros si elle se plantait puisqu'elle n'aurait pas la moindre aide de sa part si les choses tournaient mal. Mais un autre détail vint le titiller. Elle avait balancé quelque chose dans la discussion précédente qui l'avait sérieusement fait douter. La nécromancienne avait effectivement utilisé ses pouvoirs pour attirer Jack, ou plutôt son fantôme, rien ne l'empêchait donc de recommencer. Il la fixa droit dans les yeux avant de reprendre la parole.

« Tu as parlé de mon oncle. C'est vrai que rien ne t'empêche de l'appeler un de ces jours et sans vouloir te vexer, je ne te fais pas assez confiance pour avoir l'esprit tranquille après ça. » Autant être honnête. « J'aimerais bien que tu me montres que je me trompe en te débrouillant pour bannir son esprit de ce monde, histoire d'être sûr que personne ne pourra à nouveau faire appel à lui. » Même elle. « Pour une personne aussi puissante que toi, je suis sûr que ce sera une formalité, non ? »

Si elle ne le pouvait pas, elle remettrait en doute sa puissance, ou en donnerait l'impression et si elle refusait, il aurait une excellente raison de douter d'elle. Après tout, si Abigaïl n'envisageait pas de faire appel à Jack, pourquoi refuser de le faire partir ?
Son regard inquisiteur se posa sur le visage de l'immortelle, attendant une réponse.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 22 Fév 2016 - 16:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl se demandait toujours si Renan était honnête quand il lui répondait des choses de ce genre. Quand il déclinait l’offre de profiter du corps d’une autre femme, de refuser la présence d’une autre créature à leurs côtés parce que la nécromancienne lui suffisait complètement et pour les autres détails... Difficile d’imaginer qu’un homme qui aimait tant le contrôle, que tout soit ordonné selon sa pensée, n’apprécie pas une femme complètement soumise. Bien entendu la nécromancienne tirerait les ficelles et non lui, mais elle pouvait toujours ordonner à la revenante éventuelle d’obéir à toutes les fantaisies du méta-humain.

Peut-être qu’il aimait sentir les réactions de ses compagnes vis à vis de ce qu’il leur faisait. Ou alors il possédait un altruisme sexuel qu’elle n’aurait pas soupçonné. Ce qui expliquerait pourquoi il prenait autant de soin à vouloir lui faire plaisir à elle plutôt qu’à assouvir ses propres passions. C’était un point de vue intéressant et elle pourrait probablement passer des heures à essayer de décortiquer les comportements bien spécifiques de Renan. Après tout il n’était pas un homme comme les autres, c’était un puissant immortel. Ce qui rendait sûrement leur relation encore plus improbable. Abigaïl finit de se rhabiller à son tour, lançant un coup d’oeil dans un miroir pour s’assurer que ses cheveux n’étaient pas trop en désordre. Pas la peine de donner trop de carburant aux rumeurs.

« En effet. Le sujet est clos. Mais si tu as d’autres doutes tu n’auras qu’à passer je m’occuperais de te rassurer. » Glissa-t-elle avec un léger sourire. « Même si je suis surprise qu’avec ton désir du contrôle tu ne cherches pas des partenaires parfaitement soumises comme je pourrais t’en offrir. »

Il devait préférer le challenge que constituait une nécromancienne âgée de deux siècles et capable de tuer presque n’importe qui. Elle-même sans être vraiment animée d’une grande libido savait apprécier les attentions de son amant. Surtout quand cela lui donnait l’impression de gagner leurs petits échanges. Ce qui ne changeait pas le fait qu’elle aimait être obéie. Sinon elle n’aurait pas autant de serviteurs. Une fois qu’elle fut rassurée sur sa coiffure la nécromancienne s’assit sur le rebord du bureau, observant en détail Renan qui prenait soin à paraître tiré à quatre épingles une fois de plus. Tant d’attention au détail dans un laveur de vitre... On avait plus tendance à l’imaginer avec un débardeur blanc sale et une bière à la main devant un film sur un canapé miteux.

La paranoïa du méta-humain avait été dissipée vis à vis de la petite entreprise d’Abigaïl, uniquement temporairement, mais elle n’avait pas totalement disparue pour autant. Il avait juste changé de cible. La nécromancienne soupira. Peut-être qu’elle aurait dû réfléchir avant de se laisser emporter par son énervement et hurler dessus tout ce qu’elle pouvait faire. Comme si des fantômes espions ne suffisaient pas elle avait forcément mentionné Jack.

« C’est le contraire de ce que j’ai l’habitude de faire. J’appelle à moi les spectres et les âmes des morts, où qu’elles soient en fait. Parfois temporairement, parfois définitivement. Je ne sais pas s’il y a une méthode sûre de bannir l’esprit de ton oncle. Mais il y a plusieurs pistes... Tu peux être certain que seule moi pourrais l’invoquer si j’aspire son âme dans ma faux. Sinon il faut totalement sectionner ses liens avec le monde des vivants. » Elle plongea ses prunelles d’un bleu glacé dans les siennes. « Ce qui implique ta petite affaire irrésolue avec lui. Je peux sentir le lien à travers toi. C’est comme une corde que je peux tirer avec mes pouvoirs pour le faire venir. Après sinon tu peux aussi complètement détruire son corps, tout objet trop important pour lui et il y a quelques rituels à pratiquer sur sa tombe et le lieu de sa mort. Mais même avec tout ça, il suffit d’avoir oublié un détail et un nécromancien talentueux pourrait le faire venir. Je peux chercher des méthodes plus définitives dans le Nécronomicon. Mais il faut que tu te rendes compte ce que cela pourrait impliquer... »

Elle laissa quelques instants de silence se glisser entre eux. Elle n’aimait pas qu’il remette en question ses pouvoirs, pas du tout. Le plus simple serait qu’elle absorbe son âme dans Deuil, pour la mettre hors de portée des autres nécromanciens, mais elle savait qu’il refuserait.

« Il y a le risque de détruire complètement son âme. De le priver de son après-vie pour ne lui offrir que le néant. De cette manière, plus personne ne pourrait le rappeler. Même un dieu mettrait des décennies à le reconstituer et je ne suis même pas certaine que cela soit possible. Mais dans ce cas il n’y aurait plus aucune conversation possible, plus rien. Et il y a des risques aussi, que cela attire l’attention de certaines créatures qui apprécient peu qu’on détruise une âme. Surtout si ton oncle a terminé dans un monde des morts particulier. Il était croyant ? »

S’il était chrétien et qu’il agissait comme son neveu, alors il serait probablement en enfer. Mais il y avait de très nombreux mondes différents. Même pour les athées. Appeler une image d’une âme, ou un spectre était facile, la détruire complètement... Abigaïl aurait besoin de certaines ressources.

« Sinon je peux essayer de la bannir tellement loin que quasiment personne ne pourrait l’invoquer. Mais il n’y a aucune garantie avec la magie tu t’en doutes. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Fév 2016 - 20:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Il ne répondit pas lorsqu'elle parla de le rassurer si d'autres doutes faisaient surface. Renan n'avait pas vraiment été rassuré en vérité, il s'était simplement fait une raison en considérant qu'il valait mieux la laisser faire ce qu'elle voulait et éviter de nuire à leur relation vu qu'elle se lancerait même s'il refusait. Mais si les choses tournaient mal, il doutait qu'elle soit capable de faire quoi que ce soit pour arranger les choses. Cependant, lorsqu'elle parla de son désir de contrôle, il ne put s'empêcher de sourire en coin. Il était vrai que ce n'était pas forcément compréhensible de l'extérieur, mais son comportement était parfaitement logique. C'était juste que son désir de contrôle cédait le pas à sa vanité très présente. Il cherchait la satisfaction de se dire qu'il pouvait satisfaire quelqu'un, se valoriser de cette manière – d'où le fait qu'il soit aux petits soins pour la nécromancienne en vérité. Un comportement qui n'avait rien d'altruiste, bien au contraire. C'était de l'égoïsme pur.

« Si je voulais une fille qui fasse l'étoile de mer, autant acheter une poupée gonflable. » Pas très fin, mais c'était parlant. « Je ne cherche pas des partenaires soumises, je préfère même lorsqu'elles ont un peu de répondant, remplir leurs attentes est largement plus valorisant dans cette situation-là. » Il la fixa avant que son sourire ne s'accentue un peu. « En fait, des fois tu es même plus passive que ce à quoi je suis habitué. »

C'était de la provocation gratuite, une taquinerie comme il en avait l'habitude. Il y avait longtemps qu'il n'avait plus eu l'occasion d'ennuyer un peu la nécromancienne et ce côté-là faisait partie intégrante de sa personnalité. En fait, Renan avait plutôt tendance à la trouver relativement ouverte vu son âge. Il avait toujours imaginé les immortelles de son âge comme des femmes beaucoup plus coincées, voire qui exigeaient de se marier avant d'accepter la moindre attention d'un homme. Non, elle était loin d'être coincée, même si elle le restait beaucoup plus que les femmes de cette époque-ci bien évidemment.

Mais ce n'était pas la question la plus importante et il ne savait pas si elle avait dit cela dans l'espoir d'avoir une explication ou simplement pour meubler le silence. Il ne s'attarda donc pas sur le sujet, préférant l'écouter expliquer ce qu'elle pourrait faire pour son oncle. Bizarrement, Tesla s'attendait à un refus de la part de la nécromancienne, la soupçonnant d'avoir l'idée d'interroger Jack dans quelques temps. Il faudrait d'ailleurs qu'il s'arrange avec l'un des mages sous ses ordres pour essayer de mettre quelques protections magiques qui empêcheraient l'incursion de fantômes dans l'enceinte de son immeuble. Après qu'elle se soit débarrassée de Kailee, bien entendu. Renan aimait avoir un territoire sécurisé et même s'il doutait qu'Abigaïl puisse s'intéresser à son quotidien, il préférait prendre quelques sécurités supplémentaires.

Un bref sourire éclaira les lèvres du français lorsqu'elle parla d'être la seule à pouvoir l'invoquer s'ils suivaient l'une des pistes qu'elle avait en tête. Disons que c'était justement ce qui l'inquiétait, il voulait que plus personne ne puisse mettre la main sur Jack. Cependant, son sourire s'effaça rapidement lorsqu'elle parla de son affaire irrésolue. Et comment elle le savait ? Une brève expression de contrariété passa sur son visage, mais il la dissimula rapidement. Finalement, lorsqu'elle eut terminé ses explications, il hocha la tête d'un air entendu.

« C'est ce que je n'aime pas avec la magie justement : trop de choses incertaines. » Et c'était pour cette raison qu'il ne s'y intéresserait jamais comme Abigaïl le faisait. « Il était chrétien, assez croyant oui. À sa manière. Il n'allait pas à l'église tous les dimanches si c'est ta question. » Ce qui ne l'empêchait pas de croire en dieu. « Il doit certainement être en Enfer je pense. Il n'a jamais vendu son âme à un démon, mais c'est bien là que les... méchants finissent, non ? » Et Jack n'avait pas été une personne exemplaire d'après les commandements. « Donc je ne crois pas qu'une après-vie là-bas soit réellement intéressante. Surtout si Raphaël est retourné chez lui. » Ce qui semblait être le plus probable d'après les mages consultés à ce sujet. « Donc en somme, on risque d'énerver quelques démons, Archidémons ou des choses de ce genre ? » Il haussa les épaules. « Je m'en fiche pas mal. Qu'ils viennent donc et je saurais les accueillir. »

Raphaël lui avait toujours dit qu'il était trop imprudent vis-à-vis des démons, surtout qu'il portait une empreinte qui ne plaisait pas au plus grand nombre, mais en étant immortel, le trentenaire ne craignait plus grand-chose. Peut-être qu'il était inconscient ou stupide, mais c'était sa manière d'être.

« Et sans vouloir te vexer, je préférerais que tous les liens soient coupés. Que plus personne ne puisse l'invoquer. » Il la fixa. « Toi comprise. » Scrutant son visage à la recherche d'une expression contrariée, il reprit. « Mais effectivement, j'aimerais peut-être attendre un peu. Je ne sais pas ce que tu sens, mais cette affaire ne concerne que lui, une autre personne et moi-même. Je ne veux pas t'y mêler si je peux l'éviter, mais je préfère garder la possibilité de pouvoir le contacter si nous en avions besoin.... » Mais Renan ne souhaitait pas approfondir ce sujet. « J'aimerais éviter de devoir détruire tout ce qui le concernait.... certaines choses me sont encore utiles. Il faudrait que tu trouves un moyen de couper les liens à la source. » En Enfer donc. « Sauf si ça te fait peur ? » Il parlait sérieusement. « Et qu'est-ce qui se passera exactement ? Sa conscience disparaîtra, ou il attendra éternellement dans le vide ? »

Mine de rien, ses sentiments pour son oncle le poussaient à ne pas vouloir lui infliger une chose pareille. S'il avait pu le faire revenir sur Terre dans un corps qu'il pourrait contrôler correctement, peut-être que Renan aurait tenté le coup, mais il n'était pas certain que Jack aurait apprécié.
Alors que ses pensées s'orientaient vers l'Enfer, il songea à quelque chose. Son ton se fit neutre, mais la question était pourtant importante.

« Y a-t-il un moyen de s'assurer qu'une âme ne pourra jamais finir en Enfer ? »

Il n'avait pas l'intention de mourir, bien au contraire, mais Renan n'oubliait pas qu'il avait accepté le pacte de Raphaël et qu'il était censé lui offrir son âme s'il venait à décéder. Vu que la créature l'avait bien baisé en crevant, il pouvait se permettre de récupérer la propriété de son âme, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 22 Fév 2016 - 22:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl lança un regard noir en direction de Renan lorsqu’il parla de sa passivité. La nécromancienne était tout sauf passive, elle avait juste bien compris que son amant préférait mener la danse. D’ailleurs elle se demandait toujours ce qu’il se passerait si jamais elle se montrait entreprenante. Lorsqu’elle avait été infectée par la graine, il lui avait clairement dit qu’elle ne devait plus le provoquer. Finalement elle n’était toujours pas convaincue qu’il soit si adepte que cela d’une partenaire particulièrement réactive ou surtout qui prenait l’initiative.

« Les morts ne font pas simplement l’étoile de mer. Pas avec moi en tout cas. Après tout il s’agit de morts animés et pas de simples cadavres comme tu peux en trouver dans une morgue. » Et elle connaissait bien les cadavres de morgue, pour en avoir été un pendant une brève soirée. « Si je suis trop passive pour toi je suppose que tu peux toujours retourner voir ta folle d’ex-femme… Oh, si elle n’est pas un cadavre réanimé le temps que tu la rejoignes justement. Ce serait dommage. »

Bon, Renan pouvait sûrement trouver d’autres partenaires s’il le voulait. Mais elle savait qu’il ne le ferait pas. Bizarrement elle lui faisait plutôt confiance sur ce point. Peut-être parce qu’elle avait hanté son ancien appartement un certain temps. De toute façon, il savait aussi qu’il n’avait à être exclusif que s’il désirait qu’elle le soit pour lui. C’était aussi simple que cela. Si elle découvrait qu’il la trompait un jour elle ne se sentirait pas forcément trahie, car elle n’avait pas de véritables sentiments, mais elle irait probablement voir ailleurs à son tour.

Mais ils en étaient à des problèmes de confiance un peu plus pointus qu’un simple adultère, surtout qu’ils n’étaient pas mariés. Le cas délicat du fantôme de Jack. Elle avait exposé à Renan les méthodes auxquelles elle avait pensé. Un exorcisme ou un bannissement servait généralement à se débarrasser d’une entité qui était dans le monde des vivants. Si Jack était en train d’hanter une maison, elle aurait pu s’en occuper. Mais là, il s’agissait d’empêcher quiconque d’invoquer son esprit, ce qui était un peu plus complexe. Même si les nécromanciens qui pouvaient invoquer des fantômes avec aussi peu de matière que la nécromancienne étaient peu nombreux.

« Et bien s’il était chrétien, avec toutes leurs règles et contre-règles il est probablement en enfer oui. Je ne serais même pas surprise que ton petit archidémon ait cherché à récupérer son âme par ailleurs. C’est bien le genre de choses qu’il ferait. » D’ailleurs ce serait limite préférable, au moins tous deux connaissaient Raphaël et Abigaïl n’aurait aucun scrupule à se l’aliéner un peu plus en lui dérobant une âme. Malheureusement, impossible de savoir où se trouvait exactement l’archidémon ni où en enfer se trouvait l’âme de Jack. Ce qui ne devait pas empêcher Abigaïl de la récupérer. « De toute façon les démons ne seront pas vraiment le problème. Mes sortilèges invoquent les morts et les démons n’en sont pas. Ils pourraient tenter de profiter de ma magie pour passer mais je pense qu’ils seraient détruits dans le processus. Non, c’est si nous détruisons une âme que je m’inquiète plus. »

Car une âme était précieuse. Enfin, c’était ce que beaucoup de personnes pensaient. Les âmes étaient des sources d’énergie. Dont beaucoup d’êtres raffolaient d’ailleurs. Les anges les cajolent, les démons les dévorent et les torturent, les seigneurs de l’Abysse les façonnent pour en faire des guerriers et des serviteurs. Et certaines entités les recyclaient, des entités qui n’apprécieraient pas forcément que ce fameux cycle soit interrompu définitivement. Abigaïl devrait faire attention, mais l’existence de ces entités relevait du mythe, même dans le Nécronomicon qui était pourtant une référence en la matière.

« Je vois. » Le visage d’Abigaïl resta complètement glacé. Renan ne lui faisait pas confiance avec le spectre de son oncle. Ce qui n’avait rien de surprenant. Elle n’en était même pas vexée. « Tant qu’il existe quelque chose de lui dans le monde des vivants je devrais être en mesure de l’appeler. Rien qu’un ossement suffit, ou toi, vu que je peux sentir que son ombre plane toujours dans ton dos. » Les pouvoirs d’omniscience d’Abigaïl la renseignait sur tout ce qui touchait à la mort. Elle pouvait voir les victimes de Renan, mais aussi savoir quand un deuil n’était pas complètement fait. « Couper les liens à la source… Cela ne marche pas vraiment comme ça, il ne s’agit pas simplement de fils que je peux sectionner, c’est plus une image. Détruire son âme annihilera son après-vie, il n’y aura que le néant, plus de conscience ou quoique ce soit. C’est ce que les athéistes attendent après la mort et d’une certaine façon ils ont raison d’ailleurs. Toutefois, une fois fait c’est irréversible et tout ce que ton oncle aurait pu savoir serait perdu. »

Même si discuter avec les morts n’était pas toujours simple. Surtout pour un qui devait se faire torturer depuis des années. Encore une décennie ou deux et peut-être que l’âme de Jack serait tellement modifiée qui ne pourrait même plus se souvenir de sa vie humaine. Ces fantômes faisaient des serviteurs intéressants, mais dialoguer avec eux était compliqué.

« C’est compliqué… Ton oncle s’est condamné à l’enfer par son propre système de pensée. » Abigaïl se massa les yeux. Elle repensait à une histoire qu’elle avait entendue sur un prêtre qui discutait avec un chef de tribu. Le second demandait au prêtre pourquoi il venait lui parler de Dieu, alors qu’en restant dans l’ignorance de ce dernier, il ne pouvait pas être condamné aux enfers. « Détruire son spectre est le plus simple. Plus d’enfer, plus de contact, plus de tourment. Mais c’est définitif encore une fois et les conséquences peuvent être imprévisibles. Sinon il peut y avoir une autre solution… Je peux l’emmener dans un autre monde des morts. Faire traverser son âme d’une dimension à l’autre. Des démons tenteraient de nous empêcher, pourraient traquer ton oncle. Je pourrais le placer dans un endroit protégé, hors de portée de ces créatures, mais certains nécromanciens pourraient toujours être capables de l’invoquer. Ou alors il faudrait l’emmener le plus profondément possible dans un monde en particulier, mais même là il n’y a pas de garantie et surtout cela pourrait ne pas être agréable pour lui. »

Si elle abandonnait l’esprit de Jack au milieu des ténèbres de l’Abysse peu d’être pourraient l’en sortir. Même elle ne pourrait pas aller le récupérer.

« Sinon il faut le sceller, dans un objet. Si je l’aspirais dans ma faux les supplices infernaux lui seraient épargnés et aucun autre nécromancien ou médium ne pourrait l’appeler. Cela peut-être une solution temporaire le temps que tu te décides à ce que nous lui offrions l’oubli. Mais pour ça il faudrait que tu me fasses confiance. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 23 Fév 2016 - 0:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
La réaction ne se fit pas attendre : Abigaïl sembla contrariée par sa remarque sur sa passivité. Renan dût se concentrer pour ne pas sourire d'amusement. Ça le divertissait beaucoup de la voir réagir aussi promptement, même s'il ne pensait pas ce qu'il disait. La nécromancienne lui ressemblait énormément au final, ils avaient la même manière d'envoyer paître leurs interlocuteurs s'ils avaient le malheur de dire quelque chose qui ne convenait pas. Bien décidé à la titiller jusqu'au bout – après tout, elle avait eu droit à une pseudo-victoire ! – il enchaîna d'un ton détendu.

« Ce n'est pas si grave, Kailee n'est pas la seule femme que je connais tu sais. » Même s'il n'en côtoyait plus aucune pour ce genre de choses. « De toute manière, ce n'était pas une affaire de son vivant, je doute qu'elle s'améliore en étant morte. »

La canadienne avait toujours été très banale dans ses rêves, dans sa vie et dans ses comportements de manière générale. Elle représentait tout ce qui ennuyait profondément le Breton et ce dernier ne songerait donc pas à elle en premier s'il décidait un jour d'aller se venger de quelque chose que lui aurait dit la nécromancienne. Fort heureusement, ce n'était pas son genre d'aller passer ses nerfs sur quelqu'un d'autre, sauf lors d'une mission qui servait de défouloir à la rigueur.

Malheureusement, sa bonne humeur s'envola à nouveau lorsque l'immortelle émit l'idée que l'Archidémon puisse avoir tenté de récupérer l'âme de son oncle. Renan avait tout fait pour dissimuler Jack et empêcher que Nagato apprenne son existence – ou plutôt sa non-existence – mais la créature avait un don pour mettre le nez dans des histoires qui ne le regardaient pas, alors.... Il resta silencieux, refusant de croire qu'il ait pu être berné à ce point-là et se contenta de regarder la blonde. Elle n'avait pas l'air trop contrariée par son aveu par le fait qu'il ne lui fasse pas confiance au sujet de Jack, mais d'un côté, Renan l'avait toujours clamé haut et fort depuis qu'ils se connaissaient. Cependant, la situation était vraiment compliquée. Le Breton ne savait pas vraiment quoi faire. Sacrifier son oncle ? Son côté pragmatique lui disait d'agir ainsi, mais quelque chose l'en empêchait. Il ressentait un étrange pincement au cœur à l'idée que cet homme puisse disparaître définitivement. Même s'il ne l'avait plus revu depuis sa deuxième rencontre avec Abigaïl, Tesla gardait à l'idée qu'il pourrait toujours demander à la jeune femme de le faire venir. C'était comme lorsque vous pouviez passer un coup de fil à une personne chère qui se trouvait à l'autre bout du monde en gros. Mais là non, il serait hors réseau.

Admettre qu'il n'avait pas envie de le voir partir serait une faiblesse qu'il refusait de dévoiler, même devant elle. Surtout devant elle en vérité. Il ne savait pas si elle n'en profiterait pas pour s'engouffrer dans la faille et essayer de lui soutirer d'autres informations – ou quoi que ce soit d'autre. Non, définitivement, Renan ne pouvait pas avouer tous ces sentiments à qui que ce soit. Même Lilian, elle serait capable de s'en servir contre lui. Evey n'était plus vraiment un choix envisageable vu qu'elle était en permanence débordée et Tesla se rendit compte qu'il était vraiment très seul au monde. S'en était presque risible, mais au moins il savait que personne ne pourrait le trahir.
Un soupir lui échappa alors qu'il secouait la tête.

« Ce n'est pas un vulgaire génie qu'on fourre dans une lampe. Je n'ai aucune envie que tu le cases dans ta faux avec toutes tes autres victimes. » Le ton était un peu froid. « Je préfère encore qu'il reste en Enfer plutôt que d'être traité comme toutes les âmes que tu utilises. »

Il se fichait pas mal que celles des gens qu'ils tuaient finissent dans cette faux, même pour Kailee, mais Jack... c'était une autre histoire. Il était bien trop important et unique pour être traité comme un vulgaire fantôme de bas-étage. Renan se détourna de l'immortelle, lui présentant son dos en semblant tout à coup très intéressé par les murs de la pièce. Il prit quelques instants pour réfléchir, passant sa main sur ses lèvres dans un geste nerveux qui ne lui ressemblait pas vraiment. Mais c'était un sujet épineux.

« Donc tu pourras toujours l'appeler du moment que je suis en vie ? Cette solution est donc à oublier. » Il n'avait pas l'intention de se suicider pour s'offrir la paix de l'esprit au sujet de Jack. « Mais s'il n'aura plus rien à craindre après être détruit, je crois que c'est la meilleure chose à faire. Il faudrait juste que je m'assure qu'il n'a plus d'information vitale avant que nous agissions. Comme tu l'as souligné, j'ai encore une affaire sur le feu qui le concerne, il me faudra peut-être son aide à un moment donné. » Il avait emprunté un ton aussi neutre que possible. « Mais tu as dit qu'il n'était plus comme de son vivant, qui me dit que ses réponses seront celles que j'attends ? »

Il avait bien remarqué que Jack n'était pas comme de son vivant lorsqu'ils s'étaient parlé au cimetière et cela l'avait un peu perturbé. En vérité, Renan avait aussi du mal à prendre la décision de couper définitivement les liens avec cet homme, mais finalement, c'était le plus prudent pour lui. Jack était sa seule faiblesse et il le savait. Lilian le savait et il ne lui faisait pas vraiment confiance, surtout depuis qu'il savait qu'elle frayait avec l'Ordre de Thulé. Rien ne l'empêcherait de demander à l'un d'eux d'invoquer l'esprit de son ancien amant. Cette perspective l'emplit d'une colère sourde qu'il eut beaucoup de mal à retenir. Mû par une impulsion, il reprit la parole d'un ton presque colérique – Abigaïl allait finir par le prendre pour un bipolaire – lui tournant toujours le dos.

« Mais ce n'est pas suffisant. D'autres mages pourront continuer à l'invoquer en attendant. » Un profond soupir lui échappa tandis qu'il se frotta le visage de ses deux mains. « Qu'est-ce qui me dit que tu n'essayeras pas de lui soutirer des informations si je te laisse le garder en attendant ? » Une question franche. « Autre part que dans ta faux. »

Il avait toujours du mal à accepter que son oncle soit utilisé comme un vulgaire fantôme. Cette discussion était vraiment décousue, il espérait simplement que la nécromancienne n'allait pas se rendre compte que toute cette histoire le mettait dans un état inédit, il n'avait aucune envie d'apparaître faible devant elle.
Et ce n'était pas une question de fierté mal placée, mais de sécurité.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mar 23 Fév 2016 - 22:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Apparemment il ne pouvait même pas lui laisser une ex-femme qui serait une diablesse au lit. Abigaïl en était presque à se demander s’il ne le faisait pas exprès. Peut-être qu’il craignait qu’elle ne l’abandonne pour un cadavre. Ce qui pouvait être une peur justifiée quand on était aussi paranoïaque que le méta-humain et que l’on sortait avec une nécromancienne… Donc par conséquent quelqu’un capable de réanimer les morts. Surtout qu’elle savait que son propre frère cachait vraiment très mal son amour pour ses propres créatures. C’était même tout le contraire de cacher vu qu’elle l’avait déjà vue le clamer haut et fort dans les profondeurs du Necropolitan lors d’une soirée particulièrement bien arrosée.

Abigaïl ne répliqua, se contentant d’offrir un nouveau regard noir à son compagnon. Oh elle savait qu’il plaisantait. Elle était convaincue qu’elle lui était trop précieuse maintenant pour qu’il ose la perdre aussi bêtement. Après tout il avait perdu la puissance mystique que lui apportait Raphaël et ne plus avoir accès à la sienne pourrait lui coûter cher. Au moins en crédibilité. Après tout il suffisait de considérer tout l’argent qu’il avait mis dans leur relation. Même si cela lui avait acheté des renseignements et l’immortalité elle savait que Renan essayait de construire autre chose. De la même manière qu’il était pour elle un atout pour combattre certaines forces mystiques. Les gardiens du Nécronomicon ne s’étaient jamais attendus à ce qu’elle ait un méta-humain aussi puissant à ses côtés.

« Tu ne sais même pas comment j’utilise mes âmes… Et ce n’est pas parce qu’il serait dans ma faux que je me permettrais de l’invoquer. Mais bon, je ne suis pas surprise que tu ne me fasses pas confiance. »
Ni qu’il préférait voir son oncle souffrir en enfer plutôt que de finir entre ses mains. Cela montrait bien que sa méfiance envers elle prédominait sur l’affection éventuelle qu’il avait pour son oncle. Mais Abigaïl ne savait pas si cela devait la rassurer. La relation qu’il avait entretenue avec Jack devait être particulière pour qu’il s’en préoccupe autant après la mort de ce dernier. Elle avait pensé trouver là une pointe d’humanité. Mais peut-être que ses préoccupations ne venaient que de sa relation avec elle.

« Pas du moment que tu es en vie, uniquement du moment que l’affaire irrésolue que tu as par rapport à lui n’est pas résolue justement. Je ne sais pas de quoi il s’agit et je ne veux pas le savoir, mais c’est comme une sorte de deuil. Tant qu’il n’est pas fait par les proches du trépassé ce dernier ne peut pas reposer en paix, enfin, c’est pour simplifier. Après il peut exister des nécromanciens capables d’invoquer les ancêtres d’une personne, mais tu n’es pas le descendant direct de ton oncle et honnêtement, cela serait extrêmement rare. Il faudrait régler ton problème, s’assurer que personne ne soit dans la même situation et brûler le cadavre de ton oncle surtout. Cela compliquerait déjà la tâche sans en venir à détruire son âme. »

Même si c’était ce que Renan semblait vouloir faire. Quoiqu’avec une pointe de regret peut-être ? Le méta-humain était horriblement difficile à lire. Déjà qu’Abigaïl était plus douée avec les morts qu’avec les vivants, cela ne lui facilitait vraiment pas la tâche. Surtout que finalement, ils ne s’exprimaient franchement que lorsqu’ils étaient contrariés.

« Les réponses que donnent les morts ne sont parfois pas évidentes… L’âme de ton oncle a probablement été torturée maintenant pendant ce qui a été pendant des siècles à ses yeux. Et encore il s’agit d’une âme, d’un esprit et non d’un individu complet, ce n’est pas la même chose. Il est fort possible que ton oncle ne te donne que des réponses cryptiques même si je peux le forcer à dire la vérité. Parfois ce que disent les morts tient même de la prophétie. Si tout était compréhensible les nécromanciens seraient maîtres du monde depuis des siècles. »

Elle savait que cette réponse n’allait pas le satisfaire. Renan ne se contenterait pas de demi-vérités ou d’énigmes. Et il détestait cette imprécision qui venait avec la pratique des arts occultes contrairement à la science. Quoiqu’il en soit la conversation semblait l’énerver et il lui tournait maintenant le dos. La nécromancienne se demanda si elle ne devait pas tenter de se comporter en petite amie… Mais Renan était-il vraiment le genre d’homme à accepter rien qu’une pointe de réconfort ? Il pourrait la confondre avec de la pitié et s’en offusquer. Aussi elle resta à sa place.

« Il n’y a pas de méthode miracle… Après si, il peut y en avoir une autre, très compliquée qui rejoint quelque chose que j’ai déjà expliqué. Je pourrais l’emmener profondément dans un monde des morts, créer un gardien qui me menacerait même moi si bien que ce serait atrocement compliqué si je voulais invoquer son âme… Mais cela nous compliquerait aussi les choses le jour où tu en aurais besoin et cela me prendrait un certain temps. De toute façon le choix t’appartient. Tu sais ce dont je suis capable et tu sais le degré de confiance que tu devrais placer en moi. Je peux toujours enfermer son âme dans un objet et te le confier éventuellement. A moins que je ne tombe miraculeusement sur un ossement de ton oncle je ne pourrais pas l’invoquer. »

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 24 Fév 2016 - 21:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Il n'y avait aucune raison de relever le fait qu'il ne lui faisait pas confiance : tous les deux savaient que c'était effectivement le cas ! Quant à savoir ce qu'elle faisait avec les âmes contenues dans sa faux... Renan s'en fichait. Tout ce qu'il voulait, c'était que son oncle ne soit pas traité comme n'importe quel individu. Toujours est-il que la question de sa quête non résolue posait réellement problème puisque Renan n'était pas certain de réussir à la terminer d'ici peu. Il la traînait depuis plusieurs années, pourquoi est-ce que les choses s'arrangeraient miraculeusement ? La présence de Lilian n'y changerait rien, il en était convaincu. D'ailleurs, cette dernière risquait bien d'être un lien avec Jack et de permettre à quelqu'un de l'invoquer, ce qu'il cherchait justement à éviter.

« Je ne suis pas la seule personne proche de lui qui puisse rester sur Terre. Et je ne parle pas de Shahren, elle n'a jamais compté pour lui. » Lilian avait peut-être même été plus importante que Renan lui-même, bien qu'il refusait de l'admettre. « Et j'aimerais éviter que cette personne aussi puisse le contacter, surtout qu'elle fraye avec des magiciens. » Il secoua la tête. « Si je me débarrassais de son corps, elle le verrait et je sais que ça causera plus d'ennuis que ça n'en résoudra, alors oublions cette idée. »

Au final, Abigaïl pouvait être contente puisqu'elle était la seule personne à qui il envisageait de demander de l'aide. Bon, forcément, c'était la plus puissante dans son domaine, mais il était aussi la seule personne à qui il accordait un minimum de confiance. Si elle avait été capable de faire de la magie liée aux démons, Renan lui aurait certainement demandé son aide pour traiter le problème de Nagato, même si ce n'était pas l'amour fou entre eux.

Lorsqu'elle parla de tortures que son oncle pouvait subir, une nouvelle ombre passa sur le visage du français. C'était une sensation qu'il détestait : de la compassion et de la pitié. Il n'y avait qu'avec Jack qu'il pouvait ressentir ça et la perspective de le savoir en train de souffrir l'ennuyait réellement. Finalement, le laisser là-bas plutôt qu'entre les mains d'Abigaïl n'était pas forcément une excellente idée. Il déglutit avec un peu de mal, plutôt content de tourner le dos à la nécromancienne qui aurait pris sa réaction pour de la faiblesse – il en était convaincu. Quoi qu'il en soit, comme Abigaïl s'en doutait, obtenir des réponses cryptiques ne lui plairait pas franchement, même si ce n'était pas spécialement ennuyant concernant Jack. Ce dernier aimait bien lancer des phrases un peu étranges à son neveu histoire de faire travailler son cerveau comme il le disait.

« J’aurais préféré des réponses claires, mais ça ne me changera pas vraiment d'avant. »

Et vu le ton employé, ce n'était pas ce qui l'enchantait. Mais c'était du passé, désormais le grand chef c'était lui et il n'avait plus à supporter les pans de la personnalité de son supérieur qui l'ennuyaient jadis. Au fond, Jack était bien la seule personne que le Breton avait été capable d'apprécier malgré tous les défauts qu'il possédait.

Un soupir lui échappa. Il ne savait plus vraiment où il en était et qui plus est, Abigaïl avait répondu à sa question au sujet des âmes et de l'Enfer, mais d'une manière qui ne lui permettait pas de savoir ce qui l'intriguait réellement. Il secoua légèrement la tête avant de pivoter légèrement pour lui jeter un coup d’œil.

« C'est une sorte de test que tu me fais passer ? Du genre « tu as un certain degré de confiance que tu devrais éprouver à mon égard après tout ce qu'on a vécu ensemble » c'est ça ? » Il esquissa un sourire, montrant qu'il plaisantait – à moitié. « Mais tu as raison, ce serait trop compliqué de faire comme tu proposes. Surtout si on prévoie de détruire son âme ensuite. » Un soupir lui échappa à nouveau. « Mais est-ce que tu ne risques pas d'attirer l'attention sur nous si tu récupères son âme avant que nous voulions la neutraliser pour de bon ? » Un léger haussement de sourcils. « Si ce n'est pas le cas, je préférerais que tu le gardes avec toi pendant ce temps. Je n'ai pas envie qu'ils continuent à le torturer en Enfer. » Le ton de sa voix s'était légèrement adouci, aussi s'empressa-t-il d'ajouter une excuse. « Ses réponses seront moins limpides ensuite. »

Même si ce n'était pas la seule raison, bien évidemment. Chacun avait sa fierté mal placée et dans le cas du Breton, il n'avait pas envie que les gens – surtout l'immortelle – se rendent compte qu'il pouvait éprouver des sentiments. En même temps, il était en train d'accorder sa confiance à Abigaïl, en toute logique ce détail l'intéresserait davantage que de savoir ce qu'il pouvait éprouver, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Jeu 25 Fév 2016 - 16:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Abigaïl se doutait bien que Jack devait avoir d’autres proches. Après tout il avait bien une fille puisqu’Anton avait été entiché d’elle fut un temps. Puis il avait probablement des amis, même si c’était une hypothèse forte si on prenait en considération le caractère de Renan et si son oncle avait le même. Peut-être qu’il avait eu une partenaire assez semblable à elle, comme le méta-humain finalement.

« Ce n’est pas juste une question d’avoir été proche dans son vivant, mais plutôt de ne pas avoir fait son deuil. Parce que tu es encore attaché à lui d’une manière bien particulière. Par exemple si tu avais décidé de reprendre une œuvre commencé par ton oncle, tu resterais lié à lui jusqu’à ce qu’elle soit accomplie. Ce qui expliquerait d’ailleurs par exemple le lien que je peux deviner avec mes pouvoirs. »

Après cela n’excluait pas que d’autres nécromanciens ou chamans soient capables d’invoquer tous les ancêtres de Renan. Seulement Jack n’était pas un de ses ascendants direct et il y avait des chances que cela ne fonctionne pas. De toute façon, il ne servait à rien d’avancer dans cette direction. Exhumer puis détruire le corps de Jack risquait apparemment d’attirer l’attention d’une autre personne. D’ailleurs la nécromancienne se posait quelques questions sur cette mystérieuse personne. Homme ou femme ? Cela ne devait pas être Shahren, c’était presque certain. Bien entendu elle se garda de poser des questions, cela ne ferait qu’attiser les suspicions déjà assez handicapantes de Renan.

La nécromancienne se contenta d’ailleurs de hausser les épaules lorsqu’il mentionna la clarté de ses réponses. C’étaient les joies de la magie. Rien ne fonctionnait exactement comme on le voulait et généralement mélanger des éléments inédits faisait toujours apparaître des résultats inattendus. Elle-même était le résultat d’un métissage entre un descendant du premier nécromancien, une demi-faë de la cour Unseelie tout en étant sortie de l’utérus d’une mère morte et probablement possédée par un mauvais esprit.

« Qu’est-ce que tu veux… Tu devrais être habitué. De toute façon, je sais que tu es suffisamment intelligent pour savoir que rien n’est simple en magie et que tout peut un jour mal tourner. Cela me fait de la peine de le remarquer, mais je pense que tes pouvoirs sont beaucoup plus fiables que les miens. »


Il suffisait qu’il se remémore leur sortie à Roanoke. Quelques runes avaient neutralisées la plupart des pouvoirs de la nécromancienne. Il y avait aussi l’Apôtre dans le cimetière aux lanternes qui avait créé une explosion de lumière angélique. Beaucoup de règles et d’exception, celles des mutations et de la science semblaient bien plus fiables à la nécromancienne. Même si elle raffolait toujours de ses propres capacités et de sa propre puissance.

« Tu es le père de mes enfants et tu t’imagines toujours que j’ai besoin de te faire passer des tests ? Je pense que tu es bien passé au-delà quand tu m’as empêché de faire la guerre aux vivants lors de la nuit d’Halloween et que tu m’as aidé à retrouver le Nécronomicon tout en me garantissant l’exclusivité de son contenu. Alors non, je n’essaye plus de te tester, je t’explique juste ce qui est le plus simple. »

Et puis elle aurait pu obtenir toutes les informations de Jack il y a bien longtemps si elle l’avait désiré. De la même façon qu’elle aurait pu le faire suivre de ses fantômes. Finalement, il n’avait aucune raison de ne pas lui faire confiance. Surtout qu’il avait déjà mis sa vie entre ses mains par le passé. La méfiance de Renan en deviendrait presque lassante. Mais Abigaïl était après tout une nécromancienne âgée de plus de deux siècles. Ce qui n’était pas véritablement l’appellation classique des bons samaritains.

« L’attention de quelques démons probablement. Certains chercheraient peut-être à la récupérer. Mais je suis parfaitement capable de m’en occuper et je dois dire que j’apprécie grandement détruire cette engeance. » Surtout que beaucoup d’entre eux pensaient toujours que la nécromancie était leur domaine et que c’étaient à eux de l’apprendre aux humains. Bah ! Le pouvoir d’Abigaïl n’appartenait qu’à elle-même. Et elle ne se lasserait pas de le leur démontrer. « Tu as une préférence pour l’objet ou le lieu qui se trouvera hanté ? Peut-être quelque chose avec une forte signification pour lui ? Cela facilitera le processus et te rassurera peut-être vis-à-vis de son traitement… »

Elle avait bien compris que Jack devait occuper une place particulière pour Renan. Elle ne l’avait jamais vu parler autant d’une autre personne. Même pas Shahren ou son ex-femme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 25 Fév 2016 - 20:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Ne pas faire son deuil, c'était apparemment plus facile qu'il le pensait. Renan avait toujours imaginé qu'il avait parfaitement réussi à assimiler le décès de Jack, la preuve : il occupait sa place ! Cependant contrairement à toutes les autres personnes proches de lui et qui étaient désormais décédées, il était le seul à qui le français pensait fréquemment. Le deuil n'était donc pas fait. Quant à Lilian, ou plutôt Zoey, il ne savait pas vraiment quoi en penser. L'infiltratrice avait toujours eu l'air parfaitement en paix à ce sujet, mais lors de leur dernière discussion, il avait eu l'impression qu'elle n'était pas forcément aussi insensible qu'il le croyait. Ce n'était pas juste un coup régulier contrairement à ce qu'il avait toujours espéré, elle avait réellement occupé une place importante dans la vie de Jack et elle pouvait bien ne pas avoir fait son deuil elle aussi. Même si la manière dont elle draguait tout ce qui bougeait laissait penser le contraire. Quoique, lui non plus ne se transformerait pas en moine si Abigaïl venait à décéder....
Au fond, Renan n'était pas plus avancé, mais il savait qu'il devait se méfier de la politicienne, voilà tout.

Il ne releva donc pas ces détails étant donné qu'elle avait parfaitement raison. Lorsqu'elle parla de la fiabilité de ses pouvoirs, Renan hocha la tête pour acquiescer. Il n'avait pas voulu la vexer en le disant, mais lorsqu'ils en avait parlé juste avant, le français avait immédiatement songé que ses capacités étaient plus efficaces, car innées. Même si la nécromancienne avait un don spécial grâce à sa famille, elle utilisait tout de même la magie comme les autres mages et non comme les méta-humains. Cependant, il préférait éviter de la contrarier en soulignant qu'elle avait raison. Au lieu de cela, le français en profita pour essayer de détendre l'atmosphère – qui s'était un peu retendue après leur échange.

« C'est pour ça que tu ne peux pas te passer de moi. C'est ce que les filles cherchent généralement chez un homme, non ? La fiabilité, la protection et tout ça.... je crois pouvoir dire que je suis certainement l'homme idéal. »

Et oui, ses chevilles se portaient très bien. Bien évidemment, Renan plaisantait, même s'il était vrai qu'il faisait son possible pour développer au maximum son pouvoir en allant jusqu'à le lier au sang alors qu'il n'en était pas si près à la base. Mais il était loin d'être le plus sécurisant des hommes de cette planète, c'est un fait !

Lorsqu'elle parla de la place qu'il pouvait occuper chez elle, le trentenaire resta de marbre. Il avait du mal à croire que le fait qu'il soit le père de ses enfants lui donnait un avantage sur le reste des hommes. Au fond, il avait simplement été présent au bon moment et porteur de la graine qui stimulait sa libido, sinon rien ne se serait passé. En quoi cela changerait quoi que ce soit à la situation actuelle ? Il ne voyait pas vraiment. Renan n'était pas le genre d'homme qui croyait que le lien de géniteur ou génitrice donnait une position ou un avantage quelconque, la preuve avec ses propres parents : il n'hésiterait pas à les tuer s'il avait quelque chose à gagner en agissant ainsi. Voire gratuitement en fait. Tesla sonda le regard de la blonde, se demandant si elle pensait réellement ce qu'elle disait ou s'il s'agissait simplement d'une tentative pour essayer de le manipuler. Cela dit, Abigaïl n'avait jamais été aussi retors que lui, elle pouvait être sincère. N'avait-elle pas décidé de redevenir un peu plus neutre ?

« Tu essayes de m'arracher une larme d'émotion ? Si j'avais su que tu prêtais autant d'importance aux liens de ce genre, je t'aurais demandé de m'épouser depuis belle lurette. »

Très franchement, il avait du mal à croire qu'elle puisse être sentimentale ou accorder de l'importance à des liens aussi ténus, mais au fond, la nécromancienne n'était pas comme lui. Elle avait plus de... bonté ? Le terme était mal adapté, mais c'était l'idée générale. En tous les cas, la plaisanterie ne l'était qu'à moitié puisqu'ils avaient bel et bien abordé le sujet à un moment donné, même s'il n'était plus vraiment d'actualité. Du moins de ce qu'il avait cru comprendre.

Le sujet principal semblait sur le point de se régler, Abigaïl allait apparemment accepter de l'aider à isoler l'âme de son oncle et à la préserver jusqu'à ce que le problème de sa mort ne soit réglé. Enfin, que sa mort ne soit vengée plutôt. Bizarrement, au lieu de se sentir stressé à l'idée de le confier à la nécromancienne, Renan fut plutôt soulagé. Comme si un poids s'ôtait de ses épaules. Il hocha la tête, une expression légèrement plus paisible sur le visage.

« Très bien. Je ne sais pas pour ce qui est de l'objet. Il n'était pas matérialiste, il n'a jamais eu de porte-bonheur ou de choses de ce genre. »Il fit une pause. « Enfin... il y a éventuellement ses plaques d'identité de l'armée. Il était tellement à cheval sur l'éducation qu'il a reçu là-bas, je me dis que c'est certainement ce qui l'a le plus marqué. Ce serait suffisant ? » Il la regarda d'un air interrogateur. « Sinon, je te fais confiance pour trouver quelque chose de plus adapté. » Et ce n'était pas des paroles en l'air, elle s'en douterait. « Combien me coûtera ce service ? »

Ils étaient peut-être amants et en couple, mais ils étaient en affaires avant tout. Renan se doutait qu'elle pourrait lui demander quelque chose en échange de son aide et il était prêt à payer, c'était le jeu après tout !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Sam 27 Fév 2016 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’homme idéal, qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre. Abigaïl pouvait considérer que les pouvoirs de Renan étaient plus fiables que les siens, mais cela ne signifiait pas pour autant que le méta-humain l’était. Déjà sa paranoïa rentrait dans l’équation et venait quelque peu fausser les résultats, de même pour sa jalousie, même s’il préférait utiliser le terme de « territorialité ». Enfin c’était quelque chose dans ce genre. Juste un terme pour ne pas dire jalousie. Mais elle savait qu’il accordait suffisamment de valeur à leur relation pour ne pas vouloir que quelqu’un d’autre vienne s’immiscer dans la vie de la nécromancienne. Sinon il n’aurait pas été autant énervé par sa nouvelle petite affaire.

« Je crois que tu te donnes un peu trop d’importance. Et que tu n’as aucune idée de ce que veulent les femmes comme moi. » Lâcha-t-elle avec un sourire narquois. Comme si elle avait besoin de protection !

Le méta-humain était un atout considérable pour ses petites affaires, notamment pour surprendre des sorciers, et elle appréciait les rentrées d’argent lors de leurs échanges de services. Mais cela ne signifiait pas pour autant qu’il était son protecteur, loin de là. Et donc encore moins son homme idéal. Pas qu’une telle chose puisse exister de toute façon aux yeux de la nécromancienne. Après tout si elle voulait un homme parfait elle pouvait très bien tenter de se le construire elle-même. Elle n’était pas aussi douée pour créer des golems de chair que son frère ou même son père, mais elle avait plus de puissance brute pour compenser et pouvait probablement se créer un homme parfaitement délectable. Le plus difficile serait probablement de ramasser les meilleurs morceaux. Mais même pour ça elle pouvait probablement trouver des pièces plus intéressantes que celles de Renan.

Même si son endurance lors de leurs ébats ainsi que son expérience étaient plutôt agréables et compensaient un peu l’inexpérience de celle d’Abigaïl. Un comble pour une ancienne prostituée probablement, mais on ne la payait pas à l’époque pour être imaginative, seulement pour se faire trousser. Ses deux siècles à dormir dans un cercueil n’avaient rien arrangé, ni les années qui avaient suivies. Mais un golem de chair ne se fatiguait pas non plus. Peut-être qu’elle se créerait un jouet à l’occasion si elle en ressentait le besoin. Heureusement qu’elle n’était pas exigeante sur ce point et que les visites sporadiques du méta-humain lui suffisaient.

« La famille est importante pour moi. Le nom de Faust a de la valeur. » Après tout c’était celui d’une longue lignée de nécromanciens, remontant au premier d’entre eux probablement. « Mes enfants auront ce nom et ils sont issus de moi, ils ont de l’importance à mes yeux, vu que tu as participé à leur conception, tu en as aussi, c’est aussi simple que cela. »

Bien sûr Renan n’était pas un Faust, ni un sorcier par ailleurs. Même s’il avait un don pour s’entourer de créatures magiques. Un don des plus douteux si on considérait son archidémon, heureusement il avait aussi une banshee. Abigaïl avait beaucoup plus de respect pour cet esprit là qu’elle n’en avait eu pour Raphaël.

« Je t’imagines difficilement me demander en mariage. Nous unir devant un quelconque dieu me semble un peu dénué de sens aussi. » Pour elle, le mariage et la religion étaient toujours indissociables. La nécromancienne avait une relation particulièrement tendue avec la religion chrétienne. Entre le prêtre qui l’avait torturée, les nonnes qu’elle avait menacée, puis la congrégation qu’elle avait massacrée. Non, un mariage à l’église n’était clairement pas une option et elle ne comptait pas non plus épouser Renan au cours d’une cérémonie satanique. Ces dernières étaient trop salissantes.

De toute façon, ils vivaient déjà dans le péché. Ils avaient eu des enfants sans être mariés, ce qui semblait plutôt bien accepté à cette époque. Et Abigaïl n’accordait aucune importance à la damnation de son âme, de toute façon elle ne comptait pas mourir, Renan non plus. Donc se marier n’avait aucune utilité, surtout si leurs enfants restaient des cadavres.

« Les plaques feront l’affaire je pense, surtout s’il les a porté souvent. Par contre il faudra éviter de les porter si tu ne veux pas que son esprit tente de te posséder, toi ou quelqu’un d’autre. »

Par contre elle n’avait pas réfléchi à son prix. Elle avait déjà énoncé celui qu’elle voulait pour le meurtre de Kailee : le corps et l’âme de la journaliste. Mais ce n’était vraiment pas une option si on considérait Jack. Renan ne la laisserait jamais avoir son âme et elle n’en avait pas spécialement envie. Non, il devait bien y avoir quelque chose d’autre qu’elle pouvait quémander... L’argent ne lui servait plus à rien désormais.

« Je veux la promesse que ton organisation et toi ne tenterez rien contre mon frère s’il revient à Star City. Et je compte le faire revenir. De toute façon ta cousine n’est plus là, donc il n’y a pas de risque de ce côté là et je sais de source sûre qu’il s’est remis de cette amourette stupide. »

Il semblait plutôt intéressé par Irina, sa poupée-cadavre qui l’accompagnait n’importe où. Abigaïl toisa Renan du regard, à la recherche du moindre signe d’énervement. Elle avait éloigné son frère pour protéger leur relation et leurs affaires. Mais elle aimait avoir Anton à ses côtés et ne voyait aucune raison de se priver de la présence de son jumeau. Surtout que cela raffermirait son emprise sur la Moisson, une emprise vacillante. Renan n’était pas le seul à désapprouver la nouvelle carrière de médium de la nécromancienne.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_6Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_8


Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_1Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_3
 Sujets similaires
-
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_6Qui sait garder son secret, connaît le chemin du succès ▬ Abigaïl Categorie_8

Sauter vers: