Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_1Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_2_bisQui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_3
 

Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Mai 2015 - 16:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Le silence fut brisé par la voix de la gamine qui déclara une évidence. Il fut presque tenté de lui lancer un « Merci Captain Obvious », mais se retint finalement. Le français pivota pour faire face à l'inconnue qui recommença à parler, lançant cette fois-ci un mot qui semblait inviter à l'attaque. Forcément, le trentenaire se prépara à se battre, mais rien ne se produisit. Avait-elle compris qu'elle n'arriverait pas à produire d'ombre dans une pièce totalement plongée de l'obscurité ? Il n'arrivait même pas à distinguer la moindre personne ou le moindre meuble, même s'il se trouvait devant son nez et utiliser un pouvoir en lien avec les ombres nécessitait forcément un minimum de lumière, ce qui n'était pas le cas ici. Ou peut-être qu'elle était juste trop faible, allez savoir. Une simple bille, il n'en fallait pas beaucoup pour la neutraliser, signe qu'il avait bel et bien affaire à une débutante.

Un léger rire s'échappa des lèvres du Breton qui soupira finalement avant de tourner la tête vers la porte, même sans la distinguer. D'un côté, Renan était tenté de la tuer, mais de l'autre.... Elle était si pitoyable et ridicule, la laisser s'en-aller pour qu'elle se souvienne éternellement de cette cuisante défaite serait bien plus amusant. Surtout qu'elle ne savait pas grand-chose de lui, si ce n'est qu'il avait volé un dossier et qu'il était capable d'utiliser le métal avec son pouvoir. Malheureusement pour les gentils, le dossier n'était utilisé que par le patron et sa secrétaire, bien que ses données soient stockées dans l'ordinateur posé sur le bureau. Il devait donc tuer les deux témoins et formater l'appareil. Rien de plus simple lorsque votre pouvoir vous permettrait de réinitialiser les objets utilisant des ondes magnétiques – clé USB, CD-rom ou ordinateur.

Après quelques secondes de silence, le français reprit la parole du même ton nonchalant, bien qu'une pique de moquerie était récemment arrivée.

« Tu me fais pitié. Ça doit être frustrant d'être aussi nulle... tu devrais peut-être prendre des cours particuliers pour apprendre à rivaliser avec les cambrioleurs. Dis-toi que je suis le bas de l'échelle et tu te prends une raclée, tu devrais peut-être envisager un changement de carrière. » Il marqua une pause. « Quoique, avec les fesses que tu te tapes, tu ne risques pas de pouvoir faire grand-chose. Même pour une serveuse, un physique avantageux c'est un plus. »

Les moqueries sur le physique, c'était toujours ridicule et enfantin, mais Renan s'en fichait pas mal. Avec son binôme, c'était devenu un jeu : l'accuser d'avoir des fesses d'éléphant alors qu'elle était certainement la fille la mieux roulée qu'il connaissait. Parfois, certaines personnes se vexaient dès que vous touchiez ce point, mais peut-être que son interlocutrice s'en fichait. Au fond, Renan faisait davantage cela pour s'amuser que pour provoquer une réaction réellement hostile chez son interlocuteur. Dans ce cas de figure, il aurait plutôt opté pour le genre de remarque qu'il avait pu faire au moment de son entrée fracassante. Heureusement qu'il ne l'avait pas vue rougir, sinon il en aurait vraiment profité.

Le problème était donc réglé. Il allait « l'inviter » à se tirer rapidement avant de régler définitivement le problème des témoins. Si elle refusait de le faire, pas de problème : Tesla agirait avec elle comme avec le reste des personnes présentes dans cette pièce.

« Tire-toi. Je ne vais le dire qu'une seule fois et si tu ne le fais pas, je te tue en même temps que les deux autres. »
« Oh, non ! »

La secrétaire avait eu un hoquet de frayeur et Renan la voyait se mouvoir dans l'obscurité, même si son sonar ne lui indiquait pas quelle était son expression. Le patron resta silencieux, espérant certainement pouvoir soudoyer ce voleur présomptueux une fois que la Légionnaire se serait enfuie. Mais encore fallait-il qu'elle se décide à le faire ! Tesla resta sur ses gardes au cas où elle décidait de tenter une dernière attaque – et ce serait bien sa dernière.

« Ne nous laissez pas... »
« Ferme-là. De toute manière vous allez y passer, la question c'est de savoir si notre amie est assez stupide pour se sacrifier aussi en sachant parfaitement qu'elle ne pourra pas me neutraliser. » Il marqua une brève pause. « Au fait, inutile d'essayer d'appeler de l'aide, je bloque les communications. »

C'était encore une déclinaison de son pouvoir. Que personne ne vienne lui dire qu'il ne faisait pas d'efforts pour se rendre aussi insupportable que possible auprès des héros ! Ou des héros en herbe – en friche pour le coup.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 4 Mai 2015 - 22:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Qui ne risque rien n’a rien

Quartier des Finances

Samedi 25 avril (23:12)


La jeune héroïne avait joué toutes ses cartes et elle s'affaiblissait de minute en minute alors que le sang s'écoulait de sa plaie. Son adversaire pouvait bien se moquer de son cul, mais elle s'en foutait pas mal. En revanche sa dernière déclaration lui glaça le sang. La rage bouillonnait dans le coeur de l'héroïne, doublée d'un terrible sentiment d'impuissance. Elle voulait les sauver, elle ne pouvait pas les laisser mourrir! Il fallait qu'elle tente une dernière chose pour les sauver... Mais bientôt, Nocturne se rendit à l'évidence: il allait tuer les otages, et elle ne pouvait rien faire pour l'en empêcher, à part résister bêtement et périr avec eux. La mort ne tentait guère Nocturne, en dépit de ses pulsions héroïques qui lui criait de se battre pour leur survie à tout les trois. C'était son devoir d'héroïne non? Mais son instinct de survie lui criait de prendre ses jambes à son cou, de courrir pour sa propre vie, même si pour le coup elle ne pouvait pas vraiment courrir. Il fallait se résoudre à capituler devant ce salopard, même ça lui coûtait, pour sa propre survie. Alors faiblement, Nocturne marcha - ou plutôt boita - en direction de la porte de sortie, restant sourdes aux cris de la secrétaire derrière elle, sachant pertinemment qu'ils la poursuivraient jusque dans ses cauchemars. Le couple allait mourrir parce qu'elle n'avait pas été assez forte pour les sauver, et la jeune héroïne se sentait monter la nausée. La justicière ferma la porte du burreau derrière elle, avec la sale impression de se rendre complice de meutre. Elle espérait qu'au moins, ils ne souffriraient pas trop et que le voleur leur offrirait une mort rapide, bien que cela ne soit qu'une maigre consolation à ses yeux. Au fond son adversaire avait raison, elle n'était qu'une pauvre justière en carton, pas fouttue d'arrêter un malheureux voleur. Arrivant sur le pallier du troisième étage, Nocturne appuya sur le bouton de l'ascenseur et se laissa tomber dans la cage de métal. Les cris d'horreur de la femme parvinrent jusqu'à elle alors que les portes de l'ascenseur se refermaient. Etaient-ils déjà morts? Sûrement... Leurs traits étaient gravés dans sa mémoire, comme les siens s'étaient probablemét inscrits dans les leurs avant leurs morts. On oublie pas le visage de la personne qui représente votre dernier espoir. Ses idées étaient de plus en plus floues, de plus en plus confuses. Les portes s'ouvrirent sur les rez-de-chaussée et la jeune héroïne sortit de l'immeuble en boitillant jusqu'à la chaussée. Sa jambe lui faisait sortir le martyre mais il fallait qu'elle continue, il fallait qu'elle sorte de là. L'air de la nuit la fouetta en pleine figure, revigorant quelque peu ses sens endormis. Elle intercepta un jeune homme qui passait par là, le nez dans son téléphone.

- Excusez-moi vous pourriez appeler une ambulance?

Et elle s'écroula sur le sol.

crackle bones

 
Revenir en haut Aller en bas

 
Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_6Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_8


Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_1Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_6Qui ne risque rien n’a rien ▬ Alison - Page 2 Categorie_8

Sauter vers: