Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_1Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_2_bisNotre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Oct 2014 - 0:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Il lâcha un léger rire lorsque Siobhan lui demanda clairement s'il avait un problème pour parler aux femmes. Pas trop non. Bizarrement, la drague n'avait jamais été un problème ou une difficulté pour la bonne et simple raison qu'il ne cherchait pas de sentiments, mais juste des sensations. C'était facile de mentir et de travestir ses intentions lorsque vous n'éprouviez rien pour l'autre. Donc non, il ne lui faisait pas du plat parce que les autres femmes l'intimidaient, mais surtout pour ennuyer Raphaël. Et aussi parce qu'elle était jolie dans son genre, il fallait l'avouer. Les rousses aussi c'était son truc, à croire qu'il n'y avait que les brunes qui lui apparaissaient comme peu attrayantes – même s'il ne crachait pas dessus pour autant.

Renan se contenta de garder son sourire goguenard tandis qu'elle reprenait pour lui parler d'un carnet qui appartiendrait au démon et comporterait une série des noms de ses ennemis. Intéressant. Son expression redevint plus sérieuse alors qu'il la contemplait avec une attention non feinte et les noms se gravèrent dans son esprit. Bélial, il en avait déjà entendu parler. Quant aux autres... l'archange Raphaël ne lui était pas inconnu bien évidemment puisqu'il portait l'une de ses plumes autour du cou ! Mais ce point restait secret pour le moment. Il patienta jusqu'à ce qu'elle s'amuse à décroiser les jambes avec lenteur, comme pour attirer son attention sur elle. Un nouveau sourire refit son apparition sur les lippes du Breton. Elle jouait avec lui ? Il était convaincu qu'elle avait cerné qu'il s'amusait à lui faire du plat pour l'ennuyer – et emmerder Raphaël – et continuait sur ce plan-là. Qu'elle fasse ! Il ne se priverait pas pour se rincer l’œil ma foi, surtout si c'était si aimablement exposé.

Son regard remonta finalement jusqu'au minois de la jeune femme tandis qu'elle s’interrogeait sur la validité de ses arguments. Soit. Il la croyait déjà un peu plus et n'ayant pas la capacité de lire dans les pensées, Renan devrait s'en contenter ! Il pouvait commencer par lui parler de la plume, même sans nommer son propriétaire, mais elle n'y toucherait pas. Sait-on jamais si elle pouvait le parasiter avec ses dons de sorcière de sang.

« C'est un bon début oui. Et je vais mettre ça uniquement sur les informations verbales. » Son sourire s'accentua. « Même si j'ai aussi apprécié le reste. » Autant être franc, non ? « Je suis tout de même étonné qu'une personne aussi paranoïaque que Raphaël laisse traîner des carnets avec le nom de ses ennemis... tu devrais faire attention. Il peut bien essayer de t'arnaquer en laissant volontairement des soit-disant preuves. »

Ne jamais faire confiance à la facilité, c'était son leitmotiv ! Renan se redressa, quittant son pan de mur pour s'approcher légèrement de la sorcière, levant la main pour tâter son t-shirt comme s'il cherchait quelque chose. Il glissant finalement ses doigts jusqu'à son cou pour attraper une espèce de collier qu'il tira légèrement pour le dégager de son haut. Au final, le pendentif se retrouva à l'extérieur et le Breton le laissa retomber pour que Siobhan puisse voir de quoi il s'agissait. En lui-même, le collier était très simple et ne représentait pas grand-chose, mais en vérité il renfermait une plume d'archange et se révélait donc plus que précieux. Surtout vu ce que Louis et lui avaient dû faire pour l'obtenir !

« L'une des protections. C'est la seule que je peux te montrer. Mais je pense que tu sens toi-même que ce n'est pas du toc acheté pour 2 dollars au marché du coin. »

Enfin, Renan avait tendance à penser que les mages sentaient tous les choses de ce type, mais en vérité il n'en savait rien. Toujours debout face à Siobhan, le Breton avait momentanément retrouvé une expression parfaitement sérieuse comme s'il pouvait désactiver son mode « dragueur » en un claquement de doigts. C'était un peu le cas en vérité : les sous-entendus et allusions l'amusaient beaucoup, mais passaient après le boulot. Très nettement. Cependant, ce sujet réglé, il retrouva son sourire en coin.

« Mais tu pourras ramener d'autres informations pour avoir davantage d'exemples. Et puis, je crois que j'apprécierais assez d'avoir droit à d'autres démonstrations de ce genre. » Son regard glissa jusqu'aux jambes de l'Irlandaise. « Tu pourrais même devenir l'exception avec un grand « E », qui sait. » Il espérait la flatter un peu. « Mais rassure-toi, même en imaginant que tu finisses par laisser tomber Raphaël, je ne cesserais pas de m'intéresser à toi. Tu as... d'autres atouts tout aussi intéressants dira-t-on. » Mais lesquels ? Physiques ou autres ? « Ce n'est pas – ou plus – seulement ton lien avec lui qui m'intéresse, je sais parler d'autre chose que de ce démon tu sais. » Il soupira légèrement. « Dommage que tu aies l'air trop obnubilée par ça de ton côté. Tu ne parles que de lui. »

Pas que ça le dérangeait au fond, il l'avait approchée pour avoir ces informations, alors tant qu'à faire....
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Dim 12 Oct 2014 - 17:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Je pouvais compter sur lui pour saisir le moindre de mes sous-entendus. Le regard de Renan allait là où je voulais qu’il se pose. J’avais finalement décidé que je trouvais ça agréable, même si je savais que, quel que soit le jeu auquel je me livrais, je ne pousserais pas l’amusement jusqu’à passer à l’acte, sauf nécessité absolue. Pas sans l’autorisation express du démon.
Enfin, au moins j’étais bien accueillie, et je m’amusais, vraiment, ce qui m’aidait à faire passer la pilule concernant tous ces mensonges que j’avais pu proférer depuis le début de notre rencontre. Mon honnêteté, enfin, plutôt mon honneur, en prenait un coup.

« Ravie que ça te plaise. »

Le tout dit avec un large sourire. On aurait presque pu croire que ça me ravissait réellement.

« Il ne l’a pas… laissé traîner, à vrai dire. »

Je fis une légère grimace. J’avais lu ce carnet dans le dos de Raphaël en profitant de son absence pendant quelques minutes. Le truc étant que je m’étais fait prendre sur le fait.

« Pas plus qu’il ne m’a l’a montré. »

Je m’étais énervée franchement, ce jour là. Bizarrement, le démon, après m’avoir remis à place sans prendre de gants, m’avait gratifié d’une séance rien moins que plaisante, sans rien demander en retour. Bien sûr, le soir même, en rentrant chez moi, j’avais passé une nuit abominable. Mais ce n’était qu’un détail.

« En fait, il le dissimulait sous son pouvoir. Donc, je doute que ce soit une arnaque. »

Ou comment dire que la petite sorcière avait déjà joué la fouineuse. Je pouvais être une méchante petite chose, à mes heures. Rarement. Mais quand même ! C’était quelque chose. Les jambes toujours croisées, mon pied droit battant la mesure d’une chanson inaudible, je regardais toujours Tesla avec le sourire… jusqu’à ce qu’il sorte effectivement la protection, mais surtout que je m’y intéresse.
Sans me repousser totalement, l’aura du pendentif qui paraissait banal me… dérangeait. Jouait sur mes perceptions magiques d’une façon éminemment désagréable. Quoi que ce soit, vu la quantité de sang de démon que je trimballais en moi, j’étais quasiment sûre que, oui, c’était efficace, et que, non, ce n’était pas une babiole.

Je tendis la main un instant, comme pour la toucher, mais je suspendis mon geste. Pour deux raisons : la première, je doutais que Renan m’autorise à aller au bout de mon geste. Moi-même, à sa place, je ne l’aurais pas fait. La seconde, c’est que je ne tenais pas particulièrement à toucher l’objet. Disons simplement que ça ne m’inspirait rien de bon. C’est donc avec un air de dégoût irraisonné que je répondis du bout des lèvres à Renan :

« Pas de doute, ce n’est pas de la camelote. »

Je retins un léger frisson, et fis signe à Tesla de ranger ça.

« Désolée, mais si c’est seulement pour ton usage et que je suis encore coincée avec le démon pour le moment, je préfère encore ne pas subir quelque chose censé protéger contre un être dont j’ai ingéré le sang. C’est… à tout le moins désagréable. »

Autant être honnête, de toute façon, Tesla devait bien se douter que son joli bijou avait une utilité quelconque, sinon, il ne me l’aurait pas montré.

« Je ramènerais ce que je pourrais pour te contenter, en dehors de ma petite personne, j’entends. J’apprécie qu’on reconnaisse… mes atouts, quels qu’ils soient. »

Et bien quoi ? Je ne faisais que répondre très poliment et de manière tout à fait posée aux mots de Tesla. Comme dirait l’autre, c’était lui qui avait commencé, j’avais bien le droit de continuer. Et comme je l’avais déjà dit, c’était agréable, comme façon de négocier.

« Je ne suis pas obnibulée par Raphaël, mais j’avais cru comprendre que c’était pour te parler de lui que j’étais là, non ? Parce que si tu tiens à ce point à changer de sujet, on peut carrément arrêter de parler et considérer des activités plus… physiques. »

Quitte à faire. Chacun son tour.
Néanmoins, cette histoire de fixette sur le démon m’avait un peu vexée. Je ne parlais que de lui parce que j’étais là pour ça, à la base, non ? Il n’y avait pas que lui dans ma vie. Quoi que. Au niveau charnel, ce n’était pas vraiment la diversité qui régnait sur ma vie. Loin de là. Bon, et alors ? J’avais le droit d’être fidèle. Même si l’objet de ma fidélité ne me retournait pas la politesse pour autant.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Oct 2014 - 22:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Il doutait du fait que le comportement suggestif de Siobhan soit réellement destiné à déboucher sur quelque chose : elle devait le provoquer pour continuer sur le même registre que lui et essayer de se faire plus apprécier de la sorte et au fond, elle n'avait pas tort. Renan aimait toujours que les gens répondent à ses provocations et l'Irlandaise faisait même plus que cela. En bref, il était content de s'être intéressé à elle et de pouvoir échanger de la sorte. Mais la discussion ne s'éternisait pas sur ces petits divertissements puisque la jeune femme en profita pour argumenter à propos du journal, mais sans vraiment approfondir la manière dont elle avait réussi à le consulter s'il était réellement sous le pouvoir de Raphaël. Ce dernier devait certainement être plus que paranoïaque et tout surprotéger, mais après il ignorait quelles étaient les véritables compétences de la sorcière. Tesla préféra donc conserver son silence et la croire sur parole. Enfin, pour le moment.

Lorsque vint le moment de dévoiler le collier protecteur, Renan veilla à ce que Siobhan n'y pose pas les pattes. Prêt à intervenir lorsqu'elle approcha sa main, il ne le fit finalement pas, ne manquant pas de remarquer l'air de dégoût qui s'afficha sur son visage durant un bref instant. Et bien ? Le fait qu'elle consommait du sang de démon la rendait sensible à ce genre de protection ? Ce n'était pas impossible. Il se contenta finalement de l'attraper pour le glisser à nouveau à l'intérieur de son t-shirt. Le contact contre sa peau avait quelque chose de rassurant : il pouvait se dire que Raphaël se casserait les dents là-dessus la prochaine fois qu'il essayerait de s'en prendre à lui.

Renan releva les yeux pour les poser sur Siobhan au moment où celle-ci parlait du sang qu'elle portait justement en elle. Oui, forcément la protection allait être différente, voire douloureuse en ce qui la concernait. Cependant, il fallait faire certains « sacrifices » pour obtenir ce que l'on souhaitait et dans le cas présent, l'Irlandaise ne s'en tirerait certainement pas indemne. Malheureusement. Le tout était de limiter la casse et il tenterait de le faire avec l'aide de Louis – vu que c'était lui l'expert dans ce domaine. Son air de réflexion s'envola lorsque la discussion redevint à nouveau plus légère et qu'elle poussa le vice jusqu'à proposer ouvertement un changement d'occupation. Tesla se contenta de s'installer à nouveau sur la table non loin de Siobhan, puis leva les yeux vers elle pour répondre d'un ton caressant.

« Idée intéressante. J'apprécierais beaucoup de te connaître sous toutes les coutures, histoire de pouvoir être sûr de ce que j'ai à portée de main, tu comprends. » Double-sens recherché, bien entendu. « Et j'ai entendu dire que l'activité physique était excellente pour la santé, d'une pierre deux coups. » Il esquissa un léger sourire. « Malheureusement, les murs de mon appartement ne sont pas très épais et je n'ai pas envie de donner du grain à moudre à mes voisins, je dois garder autant d'anonymat que possible. » Renan eut un soupir de pseudo-regrets. « Mais je garde l'idée au chaud pour plus tard. »

Son regard se détourna brièvement de la jeune femme tandis qu'il jetait un regard vers la fenêtre comme pour essayer de savoir combien de temps était passé depuis qu'ils étaient entrés dans leur appartement. La rumeur qu'il y avait ramené une jolie rousse pourrait être gênante compte tenu du fait qu'il était en mission d'infiltration auprès d'une jolie blonde et qu'il cherchait à opérer un rapprochement, mais fort heureusement, ils n'en étaient pas au stade où elle débarquait chez lui. Si lui se moquait pas mal de la notion de fidélité et de tout ce qui s'en rapprochait, il était toutefois soucieux de conserver une réputation immaculée pour pouvoir jouer le rôle du genre idéal. Son attention se reporta alors sur Siobhan.

« Quoi qu'il en soit, ne t'inquiète pas, je vais me débrouiller pour trouver une protection adaptée à ta... situation. Mais il faudra certainement souffrir un peu, vu que j'imagine qu'il ne va pas cesser ses dons de sang du jour au lendemain. » Son sourire s'accentua. « Mais, rassure-toi. Si jamais tu dégusteras, je m'assurerai personnellement que tu sois chouchoutée jusqu'à ce que tu t'en remettes. » Un léger soupir. « Ce serait dommage de ne pas profiter de tes atouts après tout. »

Mine de rien, sous ces avances et ces sous-entendus, Renan voyait réellement quelque chose d'intéressant à exploiter. Si, bien sûr, il n'aurait rien contre expérimenter les talents à l'horizontal de la jolie rousse, l'idée de la voir développer ses pouvoirs magiques était tout aussi intéressante. Voire plus. Le sexe il pouvait en avoir avec d'autres personnes, la magie pas forcément, pas du même genre du moins. Son regard fixa un instant le vide tandis qu'il réfléchissait à la situation, puis sa voix reprit, un peu plus sérieuse et pensive.

« En fait, je m'intéresse assez à ce que tu sais faire. Avec la magie je veux dire. Le reste aussi bien sûr, mais je m'y connais déjà un peu plus, du coup la curiosité s'émousse. » Il inspira. « Tu te limites à la magie du sang, ou tu as d'autres domaines de prédilection ? »

Après tout, ajouter une jolie rouquine à son équipe n'était pas une idée si désagréable que cela.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 13:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Etant donné que Tesla se rapprochait de moi en s’asseyant une fois de plus sur la table, je jouais le jeu et me perchais tout au bord du canapé. La façon dont nous passions en permanence de sujets plus que sérieux, à une discussion émaillée d’allusions plus ou moins subtiles avait quelque chose de très… intéressant.
Alors comme ça, il n’aurait pas été fâché de me connaître de façon plus intime ? C’était intéressant à savoir. J’avais beau être fidèle à Raphaël (encore lui, décidément, Tesla avait raison, il occupait une part importante de mes pensées, cet abruti), je ne pouvais pas nier que je n’aurais finalement rien eu contre la découverte d’occupations fort agréables en sa compagnie. Si seulement passer à l’acte n’avait pas signifié signer, sinon l’arrêt de mort de mon nouvel ami, au moins de gros ennuis pour lui et pour moi.
Dommage.

« Je comprends très bien. Et je n’oublierai pas non plus que ma proposition t’intéresse… »

Un sourire malicieux plus tard, j’étais en train de me demander pour quelle raison au juste il se souciait de l’opinion que ses voisins avaient de lui. Il avait peur de perdre sa médaille de parfait locataire ou quoi ? J’avais vraiment du mal à concilier l’homme provocateur à celui qui tenait à sa réputation. Il n’aurait pas été le seul à avoir une activité sexuelle dans l’immeuble, enfin. Mais passons, ce n’était pas un mytère digne d’intérêt pour le moment, pas vraiment.
Et une fois de plus, nous passions du coq à l’âme, puisque Renan revint aux choses sérieuses. Sérieusement désagréables, par ailleurs. Je n’avais pas la moindre envie de laisser quelqu’un que je connaissais à peine, aussi sympathique qu’il soit, me refiler un quelconque moyen de protection dont je ne savais rien, qui aurait l’inconvénient majeur de me faire souffrir. Néanmoins, j’avais bel et bien raconté le contraire à mon tout nouveau protecteur, et je devais donc jouer le jeu au moins en sa présence. Même si il était hors de question que je rapporte chez Cornelia quelque chose qui était susceptible d’embêter le démon qui y vivait. Je tenais à ma vie, voyez-vous.

« Je n’ai pas peur de… déguster, comme tu dis. J’ai l’habitude, je ferais avec. Parce qu’en effet, je doute qu’il cesse de me donner son sang parce que je lui demande gentiment. Et puis, ça peut être utile. Ça augmente mon pouvoir, alors en attendant, autant faire des réserves. »

Je souris légèrement avant de continuer.

« Et puis, pour avoir l’honneur de ton attention personnelle, peut-être bien que ça vaut le coup. Je dirais même que ce serait dommage de ne pas profiter de l’offre. »

Je remis ensuite de la distance entre nous. Il m’avait interrogé sur ma magie, et sur ce point au moins, je pouvais lui répondre. De toute façon, Morrigan était suffisamment connue dans le milieu du Cartel pour sa petite sauterie si puissante puisse retrouver les informations que je m’apprêtais à délivrer. Enfin, du moins l’imaginais-je. Ce n’aurait été que très logique.

« Je me limite à la magie du sang en général. Mais je débute dans une autre magie qui en est assez proche. »

Je marquais une légère pause. Pas pour l’effet théâtral, juste parce que je ne savais pas trop ce que Tesla en penserait et que je me demandais si c’était une bonne idée d’aborder le sujet. Je décidais finalement que lui.

« Magie démoniaque. J’ai décidé que, quitte à être damnée et aux mains d’un démon, j’avais intérêt à en profiter pour apprendre quelques petites choses. »

En réalité, Raphaël avait attendu suffisamment pour voir si je survivais à ses douteuses attentions pour commencer à me former. Je pouvais comprendre. Apprendre des choses à une sorcière vouée à mourir avait quelque chose de fâcheux côté perte de temps. Et le démon m’avait suffisamment fait comprendre que c’était la seule raison pour laquelle il me protégeait.

« Côté magie du sang, ma pratique à cela de particulier que j’utilise de plus en plus les anciens usages. La magie que pratiquait mon aïeule. Une certaine Morrigan, au cas où tes petits espions ne t’auraient pas correctement renseignés. Une divinité celte. »

Ce que personne, pas même Raphaël ou Louis, qui étaient plus au fait de mes capacités, ne savait, c’était que ce pouvoir que je possédais était censé me rendre apte à servir de vaisseau à la dite divinité si d’aventure elle décidait de s’incarner. Cela dit, ça n’avait plus été le cas depuis le douzième siècle, je doutais donc qu’elle n’ait une soudaine envie de rendre visite à la Terre. Ça me satisfaisait parfaitement, puisque je ne tenais pas à perdre un peu plus de mon libre arbitre au profit d’une déesse si peu conciliante.
Cet état de fait expliquait cependant que j’ai un potentiel assez énorme, sans aucune exagération, mais que je n’étais pas capable de maîtriser pleinement. Pas à vingt-six ans, après seulement une petite dizaine d’années de pratique. D’ici quelques dizaines d’année, néanmoins…
Enfin. Je n’avais pas intérêt à devenir trop puissante. C’était le coup à me faire tuer par l’archidémon, ça. Il était trop paranoïaque pour accepter que je développe de trop mes dons. Je crois. J’étais un peu vexée, par ailleurs, qu’il s’imagine que j’étais capable de me retourner contre lui. J’avais appris ma leçon au prix de mon sang, de ma fierté, et de tout ce que j’avais de plus cher. Je ne voulais pas perdre la dernière chose qu’il me restait, à savoir, ma petite vie. Surtout maintenant que je m’étais faite à ma nouvelle existence.

« Ceci dit, si ça t’intéresse tant que ça, je peux te donner un cours très particulier… »

Moi, faire des sous-entendus gros comme une maison ? Ja-mais.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 17:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Les petits moments passés à faire des sous-entendus étaient assez divertissants et, bizarrement, ils lui rappelaient un peu ses discussions avec Evey. À l'exception près qu'avec son binôme, Renan n'envisageait pas de faire déboucher ces allusions sur quelque chose de probant, mais avec la rouquine face à lui, ma foi... si un démon possessif et jaloux n'était pas sur son chemin, pourquoi pas ! Toutefois, le Breton n'était pas arrivé là où il était à ce jour en s'amusant à donner corps à ses envies aux dépends de ses intérêts. Pour le moment, mieux valait éviter d'énerver Raphaël et donc, de toucher ses affaires. Parce que c'était ce que Siobhan semblait être à ses yeux.

Il resta donc silencieux, assit sur la table, reprenant sa position précédente en appuyant son coude sur son genou pour poser son menton au creux de sa main et regarder la sorcière tandis qu'elle lui répondait. Souffrir ne l'effrayait pas et dans un sens, il n'en était pas étonné. Elle lui avait fait sentir une partie de sa douleur lors de leur précédente rencontre et Renan pensait donc pouvoir cerner quel était son degré de tolérance en la matière. Cela dit, il allait sérieusement devoir travailler là-dessus pour trouver quelque chose qui puisse effectivement contrer les effets du sang du démon. La plume d'archange était un bon moment, mais ne se trouvait pas à tous les coins de rue à moins d'avoir la possibilité d'aller l'arracher directement à son propriétaire à la manière des indiens qui déplumaient les aigles ou volailles pour confectionner leurs coiffes. Sauf qu'un archange était légèrement plus dangereux qu'une poule, à moins de s’appeler Link et de devoir sauver la princesse Zelda du méchant Ganondorf.
Mais ce n'était pas son cas.

« Je vais me débrouiller pour trouver cette solution rapidement alors. » Le ton de sa voix se fit plus amusé. « Il me tarde de pouvoir m'occuper de panser tes blessures. »

Parce qu'il était évident qu'un homme aussi altruiste que lui avait vocation à soigner les blessures d'une pauvre sorcière manipulée par un démon. Plus sérieusement, Siobhan dévoilait petit-à-petit un caractère qui lui plaisait beaucoup et même s'il ne réussissait pas à faire aboutir ses avances sur quelque chose de palpable, Tesla se satisfaisait déjà bien assez de pouvoir échanger des piques et des provocations avec elle. Il n'était pas bien compliqué au final : lui donner de quoi utiliser sa langue – sans pensée louche – était suffisant pour retenir son attention. Les gens insipides l'agaçaient et l'ennuyaient, mis à contrario, les individus qui lui ressemblaient l'attiraient énormément. Logique me direz-vous : il s'aimait plus que n'importe qui.

Siobhan s'éloigna à nouveau sans que Renan ne dise quoi que ce soit. Il avait bien compris le petit jeu qui s'était installé entre eux et avait même décidé de se montrer « poli » avec elle et ne lui imposant aucune chose qui ne l'intéresserait pas ou l'embarrasserait. Que personne ne vienne lui dire qu'il ne pouvait pas se montrer délicat avec une femme.
Puis il eut droit à des détails sur les capacités de Siobhan en matière de magie. Lorsqu'il fut question de magie démoniaque, l'intérêt de Renan monta d'un cran. Louis lui avait dit qu'il avait rencontré Siobhan, mais sans développer davantage cette fameuse prise de contact, cependant le Breton n'ignorait pas qu'il appartenait à une femme qui utilisait la magie démoniaque. Était-ce le lien qui les unissait ? La question resta dans son esprit tandis qu'elle développait ses explications. Il hocha la tête au nom de Morrigan, en ayant déjà entendu parler lorsqu'il avait eu le droit de mettre le nez dans les dossiers anciens de l'Ordre de Thulé. Mais il n'en savait pas plus que cela. Tout ce qu'il comprenait, c'était que les pouvoirs de l'Irlandaise devaient être à leur tout début et qu'elle allait certainement pouvoir gagner en puissance, une chose non négligeable pour un homme d'envergure comme Tesla. Ce dernier réfléchissait sérieusement à l'idée de persuader Siobhan de le rejoindre une fois qu'elle serait libérée de l'emprise du démon, puis celle-ci s'autorisa une nouvelle remarque sur le registre de la provocation. Un sourire amusé naquit au coin des lèvres du Français.

« Tu me proposes de devenir ma maîtresse ? » Même si ça se prêtait plus à un écolier de primaire, certes. « Pourquoi pas. Je ne dis jamais non lorsqu'on me propose d'apprendre des choses. » Ce qui était parfaitement véridique. « Et la magie a toujours eu quelque chose de très intriguant je dois dire. Même si je ne suis pas forcément intéressé par la partie pratique. » Autrement dit, par l'idée de savoir la manipuler. La magie, pas Siobhan. « Et tu touches à la magie démoniaque alors ? Hum, dire que je te prenais pour un ange sous l'emprise d'un démon, au final tu as l'air aussi dangereuse que lui. » Ce n'était qu'à moitié une plaisanterie. « Tu as l'air d'avoir un sacré potentiel.... c'est dommage de le gâcher en ne l'utilisant pas à fond. Et puis.... » Il la fixa avec sérieux. « Raphaël risque de ne pas aimer qu'une personne avec tes capacités lui échappe. Surtout si tu pourras te retourner contre lui, histoire de lui faire payer ce qu'il t'a fait. » Ce qui serait logique vu sa démarche actuelle. « Ça complique un peu la situation. Je pensais qu'il te gardait avec lui parce qu'il aimait bien tes talents à l'horizontale, mais finalement, il y a peut-être autre chose derrière. Et quelque chose me dit qu'il ne te laissera pas filer comme ça. Je me trompe ? »

Il mélangeait le flirt et la discussion sérieuse, mais c'était volontaire. Renan avait envie de vérifier si elle était réellement franche avec lui. Il n'était pas aveugle et se doutait bien que ce n'était pas juste pour ses beaux yeux qu'elle allait décider de retourner sa veste si elle était venue ici dans l'idée de permettre à Raphaël de l'arnaquer. Il soupira finalement, laissant retomber son bras.

« Et si je ne m'abuse, cours particulier, ça veut dire que tu me proposes que l'on puisse se revoir ? »

Là, c'était à la fois du flirt et une question sérieuse. Il se demandait sincèrement si elle avait l'intention de donner suite à cette discussion.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 22:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Et bien dites moi. Pour un peu, j’aurais eu envie de me couper pour voir comment Renan pansait mes blessures et me chouchoutait. Tant d’allusions me laissait pleine d’une anticipation qui serait forcément déçue. Quel gâchis.
Enfin, j’allais quand même pouvoir devenir sa « maîtresse ». Intéressant choix de mots. Je visualisais sans mal une image de moi dans la tenue adéquate, et de Renan en écolier. Petite blague, ou fantasme pervers, tel était la question. Mais je m’égarais, une fois de plus. Ceci dit, il y avait de quoi, toute de même.
En tous cas, j’étais surtout ravie de constater que j’avais réussi à faire comprendre à Renan que je n’étais pas juste la poupée gonflable de Raphaël, tout juste bonne à écarter les cuisses et à lui cirer les chaussures. Quelle horreur. Avec toutes les paires qu’il avait, je n’aurais jamais fini, tiens.

« Et il me tarde de voir tes talents en application. »

Mon petit sourire en coin se maintenait gentiment en place. D’autant plus que j’étais presque sincère. Le dit sourire était apparu quand Tesla avait commencé à parler d’ange.
Me comparer à un ange, c’était comme comparer Jack l’Eventreur à un vilain petit farceur. J’avais tout de même tué un membre de ma famille (et pas seulement, mais disons que ce genre de crimes avait tendance à rebuter le commun des mortels). Quoi que l’on puisse en penser, cela faisait bien longtemps que j’avais souillé mon âme, toute seule comme une grande. Tu parles d’une réussite.
Je n’étais pas une petite poupée sans défense qui était tombée sur le grand méchant démon. J’étais une sorcière débutante qui n’avait pas eu de chance. Enfin. Du moins pensais-je ainsi à nos débuts. Depuis, je m’étais habituée, et j’en venais à songer que ma puissance ne pouvait que se développer sous l’égide de Raphaël.

« Ta maîtresse, ton professeur particulier, et plus si affinités. J’aime les personnes qui aiment apprendre. »

Je ne quittais pas le regard de mon interlocuteur, mes propres yeux pétillants et pleins d’une vivacité qui me faisait parfois défaut ces temps-ci.

« Je ne suis pas un petit ange qui s’est cassé les dents sur un démon, tu sais. J’avais déjà mon lot d’accomplissements plus ou moins… délictueux avant ça. L’ennui, avec les conventions sociales qui répriment la violence ou le meurtre, c’est que ça vous entrave considérablement vos possibilités. »

Je haussais les épaules pour accompagner mon ton désinvolte et tranquille. On aurait pu croire que je parlais de la pluie et du beau temps.

« Mais ce n’est pas pour autant que je suis aussi dangereuse que Raphaël, je suppose. Il ne me craint pas. Sinon, il m’aurait tuée il y a longtemps. Comme tu l’as souligné, il est quelque peu paranoïaque. »

Je m’arrêtais un instant, pianotant de nouveau sur le haut de mes cuisses – nervosité ou envie d’occuper mes mains ? Je ne savais pas moi même. On touchait encore une fois à un sujet qui me dérangeait l’âme et le corps. Il y avait plus réjouissant, vous l’avouerez.

« Il n’appréciera pas, c’est certain. Et il tiendra sans doute à mettre fin à ma petite existence si j’essaye de lui échapper. Mais, j’ai bon espoir de le raisonner. »

Je m’interrompis, cherchant à expliquer ma façon de fonctionner d’une façon compréhensible pour qui n’était pas dans ma tête – bienheureux soient-ils, je n’aurais souhaité à personne de faire du tourisme cérébelleux là haut. Ce n’était pas beau à voir.

« Sache, Tesla, que j’ai développé un sens pratique relativement… extrême. Dans le cas qui nous intéresse, et dans l’éventualité où tu parviendrais à me libérer de notre archidémon favori, jamais je ne chercherais à me venger. Tout simplement parce que je ne serais pas certaine de l’emporter, et qu’à choisir, je préfère vivre ma vie et le laisser faire la sienne en paix. De toute façon, la vengeance ne m’apportera rien d’autre que des ennuis supplémentaires, sans pour autant ramener la sorcière que j’étais avant. Inutile, donc à ne pas faire. »

Et tout ce que je disais là était vrai, lien ou pas, affection ou pas, graine démoniaque ou non. Je n’étais pas souvent portée par des sentiments trop violents, même si il m’arrivait de m’énerver comme tout un chacun. J’étais toujours humaine.

« Pour en revenir à tes autres interrogations, oui, je veux bien que l’on se revoit. J’irais même jusqu’à dire que je souhaite vivement que ce soit le cas. Et je t’expliquerais tout ce que tu voudras. Tant que je le peux, évidemment. »

Comme lui, je mêlais le flirt au sérieux. Je n’étais pas contre une nouvelle rencontre. Si le démon considérait que c’était assez, je reviendrais quand même. Quitte à en payer le prix. J’étais immensément intriguée par Renan. Et attirée. Dans un sens tout à fait honorable, je veux dire. Mais j’appréciais sa façon d’être, et je trouvais que je m’étais trop renfermée ces mois-ci. Tesla… c’était le moyen de joindre l’utile à l’agréable.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 13 Oct 2014 - 23:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Le sourire du Breton ne le quittait pas. La situation l'amusait beaucoup et il ne regrettait pas d'avoir proposé à Siobhan de monter jusqu'à son appartement, au moins pouvait-il se comporter comme il était réellement et non comme il le devait pour assurer sa couverture. L'idée de l'avoir en maîtresse, d'école ou version adulte, était intéressante. Dans les deux cas il avait clairement quelque chose à gagner et il s'autorisa un petit travail d'imagination en ce qui concernait la tenue de la première version. Dire que c'était normalement Raphaël – ou plutôt Cornelia – qui jouait dans des films qui exploitaient ce genre de fantasmes, peut-être qu'ils auraient plutôt dû recruter sa petite sorcière au final ? Blague à part, Renan laissa ses pensées s'envoler pour écouter la suite alors qu'elle se comportait d'une manière légèrement différente. Elle ne ressemblait pas à la Siobhan rencontrée la fois dernière, non. Elle avait... quelque chose en plus. Peut-être dans le regard, il n'en savait rien, mais l'idée qu'elle puisse vouloir fausser compagnie au démon lui semblait tout à coup plus plausible. Ce changement qui s'était opéré chez elle était peut-être à la base de cette subite décision. Les graines du doute semées lors de la fameuse discussion ? Allez savoir.

Il n'eut aucune peine à la visualiser comme une femme dangereuse lorsqu'elle lui expliqua qu'elle avait eu des ennuis avant de se retrouver dans les bras – ou draps – de Raphaël. Elle avait pourquoi l'air d'une femme parfaitement équilibre. Mais lui aussi et cela ne l'empêchait pas de tuer à tour de bras lors des missions et d'avoir épousé une femme et l'avoir poussée à la fausse-couche juste parce qu'elle dérangeait son organisme. Comme quoi, la normalité n'était pas si facile à déceler que cela. Mais tant mieux. Tesla n'aurait pas forcément apprécié de se retrouver face à un modèle de pureté, il avait toujours préféré les gens avec des vices ou une facilité à tuer qui lui permettrait de pouvoir être lui-même.

Dans tous les cas, le refus de la jeune femme de se venger de son tortionnaire était... tout à son honneur ou parfaitement stupide. Renan l'ignorait encore. Dans les deux situations, cela l'arrangeait assez en vérité. Il aurait été ennuyé de perdre Raphaël sans être certain de ramasser une jolie sorcière compétente au passage. Et bien sûr, voir Siobhan y passer aurait été ennuyant dans le sens où il commençait à apprécier sa verve et sa compagnie. Les informations étaient emmagasinées et disséquées dans son esprit, jusqu'à ce que l'Irlandaise réponde à propos de son « invitation » à se revoir. Toujours avec son sourire en coin, Tesla répondit.

« Très bien. Je suis ravi de l'apprendre. Il faudra qu'on se trouve un moyen un peu plus simple de se contacter en cas de besoin, vu que je doute que Raphaël apprécie que tu t'absentes trop souvent aussi longtemps. » Il jeta un nouveau coup d’œil vers sa fenêtre. « Sans compter que même si j'ai apprécié ta démonstration face à mon collègue, que tu viennes m'y chercher souvent risquerait de provoquer des questions. » Renan reporta son regard sur Siobhan. « Je t'aurais bien proposé de venir directement ici, mais ça coincera aussi un peu. » À cause de sa mission infiltration auprès d'une jolie blonde, notamment. « Mais ça apporte une petite touche d’excitation je trouve, pas toi ? » On aurait presque l'impression qu'ils parlaient d'adultère alors que rien ne se passait entre eux. « J'espère simplement que ta proposition est franche et que tu ne vas pas décider de me poser de lapin. »

Le ton de sa voix était faussement léger, en vérité il se demandait sérieusement si les choses ne changeraient pas dès que la jeune femme serait retournée auprès de son démon. Tesla n'était pas naïf, ni prompt à s'attacher. À la rigueur, actuellement il voyait Siobhan comme une femme divertissante et amusante, mais si elle retournait tout à coup sa veste – ou la gardait dans le bon sens plutôt – il s'en remettrait sans difficulté.

« Alors comme ça... tu as déjà tué, tu fais preuve de violence, mais la vengeance ne t'intéresse pas. C'est... surprenant. » Il secoua la tête. « Je ne remets pas ta parole en doute, tu sais mieux que moi ce que tu souhaites... mais j'ai toujours mis le compte de la vengeance sur le caractère des gens. Je crois que c'est les passionnés qui prennent les choses trop à cœur et ont tendance à se laisser aller à leurs bas instincts. Ça te correspondait assez. » De ce qu'il avait cru comprendre d'elle. « Est-ce que je dois comprendre que tu auras l'intention de t'envoler dès que tu seras libérée ? Quel dommage, j'avais espéré que tu passerais encore un peu de temps à Star City, on aurait pu faire plus ample connaissance... et puis j'aurais pu t'aider pour pas mal de choses. » À retrouver un nouveau « boulot » par exemple. « Mais si tu as déjà tes projets... je comprends, le rêve de la petite famille parfaite, le joli cottage Irlandais, le mari et le chien. Tu ferais une parfaite petite maman. » Le ton était un peu moqueur, cette vision lui donnait presque la nausée. « Plus sérieusement, ça t'offrira de nombreuses possibilités, j'en suis certain. »

Pas seulement avec lui d'ailleurs. Renan n'était pas possessif, sauf avec Evey qu'il refusait de voir convoitée par quelqu'un d'autre. Sur le plan professionnel ou amical, après pour le reste il s'en contrefichait, elle faisait bien tout ce qu'elle voulait. Une dernière question lui vint en tête.

« Quelque chose a changé chez toi. À moins que tu ne m'aies montré que ton mauvais côté la dernière fois. Tu m'avais vraiment fait mauvaise impression, surtout avec ta petite démonstration finale... » Il n'avait pas oublié ça. « J'espère que je n'aurai pas le droit à une autre version à notre prochaine rencontre, l'actuelle me plaît beaucoup. »

Et encore, c'était un euphémisme.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mar 14 Oct 2014 - 22:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Et à quel moment avais-je dit que je comptais fuir ? Je pensais seulement trouver un terrain d’entente avec le démon. Je n’étais pas vraiment sûre que ça aboutisse mais… Je m’arrêtais nette dans mes pensées. Futiles. Je n’avais pas la moindre intention de le trahir, pourquoi serais-je partie ? A trop vouloir me prendre au jeu, voilà que j’allais imaginer des choses. Bien, Siobhan, bien. Et avant que tu ne t’en rendes compte, tu vas te retrouver en Enfer.

Enfin, l’image de la petite maison de campagne, clôturée, avec le chien et le mari (eurk) me fit doucement rire. J’avais quitté ma maison natale pour fuir un quotidien banal et ennuyeux comme la pluie. La seule idée de retourner m’y enterrer avait quelque chose de risible. Profondément hilarant, même. Franchement, une sorcière du sang rangée, ça n’existait pas. Il y avait des sorcières en exercice, des sorcières mortes prématurément en exercice, et, dans ma lignée, les sorcières tuées par leur descendance en sacrifice. Ambiance.
Bref. Je ne comptais pas connaître l’une ou l’autre de ces fins, et encore moins tomber enceinte, dieux tous puissants. Avec toute la poisse que j’avais, la joyeuse troupe qui décidait de ma vie me ferait au moins l’insigne honneur, j’espère, de laisser mon utérus en paix.

« Tes voisins sont si coincés que ça ? Enfin, si ça te dérange, on peut prendre contact autrement. Je n’habite pas avec Raphaël en permanence, et je bosse, donc ça ne l’étonne pas que je m’absente pendant des heures. »

J’étais cent pour cent honnête sur ce coup là, d’ailleurs. Même si l’archidémon et ses requêtes avaient la priorité absolue, je faisais quelque chose de mes dix doigts au quotidien. Disons que Thomas Tarabotti et moi-même nous échinions à éponger la colossale dette de Raphaël, qui ne comprenait pas grand chose à la notion d’argent qui ne tombe pas du ciel.

« Et puis, si on fait ça de manière secrète, oui, ça a un petit côté excitant… A toi de me dire comment on peut se contacter. Sur mon téléphone, il risque de répondre à ma place un de ces quatre. Je préfère éviter, à choisir. »

Ce qui était à moi était à lui, bla bla bla.

« Et oui, ma proposition est tout ce qu’il y a de plus franche. »

Ou pas, avais-je envie de compléter. Enfin, si les choses se tassaient, je serais tout à fait partante pour les leçons de magie, mais la trahison et la fuite, jamais. Il finirait bien par comprendre qu’il n’était qu’un pion de plus dans le jeu d’un être capricieux. Du moins l’espérais-je, pour lui.

« Tu vois, mes bas instincts comme tu dis, m’ont lié à Raphaël sans me demander mon avis. Il a utilisé ma propre magie contre moi, au début. Enfin, ce n’est qu’un détail, et je ne me cherche pas d’excuses. Donc, pour en revenir au sujet principal, je ne me laisse pas contrôler par mes émotions. Je considère que c’est la meilleure façon de mal finir. La vengeance n’a aucun intérêt autre que de satisfaire l’ego, d’apaiser les colères. Venger un affront ne ramène pas en arrière. C’est tout simplement ridicule, si tu veux mon avis. »

Je préférais préciser. Je n’étais pas si bouillante de passions et d’énergie qu’il semblait le croire. Même si j’avais développé un certain appétit pour les plaisirs de la chair au contact de l’archidémon, je ne pouvais pas le nier.

« Je resterais ici. Je me cacherais comme je pourrais. Je ne veux pas retourner en Irlande. Je ne veux pas redevenir une petite druidesse de rien du tout dans un patelin anonyme. Je ne veux ni mari, ni chien, ni enfant. Ce sont autant de chaînes qui me raviraient ma liberté retrouvée. Je ne sais pas quelle image tu as de moi, mais pour un peu, je serais vexée. »

Mon ton était véhément. Maison irlandaise, mon cul, oui.

« Je n’ai pas changé. Je croyais savoir ce que je voulais à ce moment là. Je croyais être en sécurité auprès de Raphaël, avoir trouvé un certain équilibre. J’ai simplement remis les pieds sur terre quand tu m’as proposé une alternative. J’ai beaucoup repensé à toi et à ce que tu m’avais dit. Réjouis toi du souvenir indélébile que tu m’as laissé… »

L’actuelle version de moi, comme il disait, n’allait pas changer, pas tant que j’aurais la bénédiction de Raphaël pour agir en tant que petite chose espionne. Pas si je pouvais le convaincre de me laisser prolonger le jeu. J’adorais Tesla un peu plus à chaque seconde qui passait. Et j’avais bien besoin de cette relation… j’allais dire normale, mais la dénomination était quelque peu impropre. Cette relation était loin, très loin d’être normale. Bref, j’avais besoin du divertissement ainsi offert.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Oct 2014 - 0:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Ses voisins ? Non, ce n'était pas eux le problème. En fait, Renan s'amuserait beaucoup de faire partager ses ébats à la vieille madame Lewis qui occupait l'appartement jumelé au sien. Mais cette commère était imprévisible et compte tenu du fait qu'il était « engagé » dans une tentative d'approche de la jolie Charlie Lane, il ne pouvait pas prendre le risque de l'entendre parler de cet épisode si jamais la prise de contact avec l'avocate aboutissait sur quelque chose de concret. En bref, il devait jouer l'homme fidèle et cela même si rien n'était encore décidé avec la jeune femme. Il était malheureusement peu probable qu'elle acceptât de fréquenter un homme qui « courtisait » plusieurs femmes en même temps. Même si ce n'était pas réellement ce qu'il était en train de faire avec Siobhan.

Cependant, il était bon de savoir que l'Irlandaise ne vivait pas en permanence avec Raphaël. Ils ne s'amusaient pas à jouer au petit couple ? L'idée le fit sourire, imaginer le démon en petit copain – copine ? – et sa sorcière en ménagère parfaite avait de quoi amuser. Mais Renan retrouva rapidement son air neutre tandis que la demoiselle reprenait pour détailler son manque de motivation quant à l'idée de se venger. Elle ne se laissait pas contrôler par ses émotions ? Un bon point... qu'il n'arrivait pas à suivre en permanence, malheureusement pour lui. Renan pouvait être dénué de sentiments, mais lorsque certains sujets le touchaient de près – comme la mort de son oncle – sa maîtrise parfaite lui échappait et il finissait par laisser ses émotions prendre le dessus. Tesla aurait donné beaucoup pour pouvoir tester ça....

Lorsqu'il fut question de sa vie en Irlande, la mignonne Siobhan se transforma en femme contrariée. Au lieu de le vexer ou le contrarier, cela amusa Renan. Il avait volontairement joué sur ce registre, persuadé qu'elle sauterait au plafond – à défaut de grimper aux rideaux – et cela n'avait pas raté. Il fit toutefois le choix de rester silencieux jusqu'à ce qu'elle retombe dans le silence en lui accordant une sorte de compliment. Son regard ne quitta pas celui de la rouquine tandis qu'il cherchait à vérifier si ces pensées et ce souvenir étaient bien de son goût. Pas sûr. Ses soupçons restaient toujours présents, même atténués. On était paranoïaque ou on ne l'était pas.

« Beaucoup pensé à moi dis-tu ? Je ne sais pas si je dois m'en réjouir. Il y a bien de manière de songer aux gens. » Lui-même pensait des fois à Ida et à la manière dont il rêvait de lui fermer la bouche. « J'aurais préféré que tu me dises que tu rêvais de moi. » Inutile de préciser pourquoi. « Mais c'est mieux que rien... au moins je sais que tu ne vas pas m'oublier en un claquement de doigts. Enfin, j'espère. »

Il leva à nouveau le bras pour reprendre appui avec son menton. Le seul mouvement qu'il s'autorisait depuis qu'il s'était réinstallé sur la table, à croire que ce n'était pas dans ses habitudes de montrer ses pensées au travers de ses gestes et c'était exactement le cas. Rien ne filtrait de ses pensées ou de son caractère, que ce soit dans son environnement ou dans ses attitudes. C'était la première chose que son oncle lui avait enseignée, avant même de l'aide à développer ses pouvoirs pour acquérir plus de maîtrise. Il fallait se maîtriser soi avant de vouloir le faire avec le reste.
Son regard se détourna brièvement du minois de la rouquine tandis qu'il observa les environs comme s'il ne connaissait pas l'endroit.

« Et ne t'en fais pas, si tu pouvais visionner l'image que j'ai de toi à cet instant, tu ne serais certainement pas vexée. » Ses yeux se posèrent à nouveau sur elle. « Je ne te voyais pas du tout en gentille maman, je préfère encore le rôle de la maîtresse si on doit rester dans les moutards. » Difficile de croire qu'il était presque devenu père. « Ça me réjouit que tu décides de rester en ville. C'est bien mieux pour une femme libérée dans ton genre, il y a plus de possibilités dirons-nous. »

Renan soupira légèrement. Il ne parlait pas seulement de lui, mais voulait bien lui faire comprendre que Raphaël n'était pas la seule personnalité intéressante de cette ville – ou de ce monde. Oh, bien sûr, elle prétendait vouloir s’en libérer, mais il n'était pas encore sûr que ce soit bel et bien le cas. Il le verrait avec le temps, ma foi.

« Et qui sait... peut-être que tu te découvriras une personnalité d'impulsive. Tu sais, des fois c'est agréable de se laisser un peu aller, de ne pas penser aux conséquences et de laisser les émotions prendre le dessus. Le résultat est beaucoup plus intense qu'avec toute la maîtrise. » Mais est-ce qu'il parlait en généralité, ou dans une situation – intime – particulière ? Bonne question. « Quoi qu'il en soit, je vais réfléchir à un moyen pour se contacter. Je n'en ai pas dans l'immédiat... je t'aurais bien proposé un téléphone privé comme je fais avec certains de mes contacts, mais quelque chose me dit qu'il n'échappera pas à Raphaël... » Il sourit, légèrement moqueur. « Mais rassure-toi, je me moque de ce que mes voisins pensent, ce n'est pas à cause de ça que je n'ai pas envie que ça se fasse ici. J'ai juste envie d'éviter de rendre tous les types de l'immeuble jaloux. » Ce qui n'était, bien évidemment, pas la vérité. « Mais je ne doute pas que nous nous reverrons d'ici-là. Puis sinon... tu n'auras qu'à te débrouiller pour que Raphaël t'envoie me trouver, ça te donnera une bonne raison pour rester ici plus longtemps. »

Mais peut-être que c'était déjà le cas ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 15 Oct 2014 - 11:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Evidemment, il y a avait des situations qui justifiaient de se laisser aller. De relâcher un peu ce contrôle dont j’avais besoin pour me sentir en sécurité. J’étais un peu névrosée, en fait, au fond. Je doutais que Tesla parvienne à passer outre la carapace que j’avais formée. A moins d’un miracle, tout du moins. Remarquez, j’avais eu mon lot de surprise dans la vie, et je ne voulais pas me retrouver bien bête en découvrant que contre toute attente, l’homme avait bel et bien réussi. On ne savait jamais. Mais dans le cas présent, étant donné que je ne faisais presque que mentir depuis le début de notre rencontre… Les choses ne se présentaient pas sous les meilleurs auspices.
Peut-être qu’il croirait que je me laissais aller, que des signaux ou des émotions m’échappaient sans que je ne le veuille. Simplement parce que j’étais aussi capable de ça. Une vraie actrice, au fond.

« Je corrige, dans ce cas : j’ai pensé à toi en bien. Enfin… Plutôt comme quelqu’un ayant un intérêt pour moi, pour être honnête. »

J’avais surtout pensé à lui comme un empêcheur de tourner en rond, un type de plus qui voulait se servir de moi. Même si la dernière proposition était toujours d’actualité, je n’en doutais pas, je commençais à revoir mon jugement. Renan essayait de se protéger, et il avait raison de se méfier, après tout. Que Raphaël pousse l’intérêt jusqu’à me mêler à ses petites affaires m’intriguait. Pauvre homme. Je l’avais déjà dit, mais la pensée me trottait sans cesse dans la tête : cette histoire finirait mal.
Je recroisais mes jambes une fois de plus, sans aucun jeu cette fois-ci. C’était simplement un mouvement pour ne pas rester trop figée. Trop s’agiter pouvait traduire du stress, évidemment, mais rester totalement immobile véhiculait une impression de tension.

« Me voilà rassurée. Je préfère éviter que tu me vois comme un parfaite petite mère. Même la maîtresse d’école… Les gamins, moins je les vois, mieux je me porte. »

Je n’avais vraiment pas une once d’instinct maternelle. C’était assez terrible.

« Plus de possibilités et moins d’ennui, que pourrais-je demander de plus ? »

En dehors d’un boulot stable, d’un peu moins d’inquiétude liée aux ennemis de Raphaël, un peu plus de rentrée d’argent, un peu moins de dettes qui n’étaient même pas les miennes… En fait, oui, je pouvais demander beaucoup de choses de plus. Mais passons. C’était chose établie : j’avais la poisse. Je doutais donc fortement que l’un ou l’autre de mes problèmes se résolvent de lui-même. Très fortement.
Néanmoins, je comprenais le sous-entendu. La paranoïa de Renan me rappelait vraiment celle du démon qui m’avait amené jusqu’ici. J’étais convaincue qu’il aurait toujours un petit doute vis à vis de moi. Certes, il aurait raison, et c’est sans doute la raison pour laquelle je n’essayais pas de le convaincre. C’était une cause perdue.

« C’est agréable, je ne dis pas le contraire. Mais même s’il peut y avoir des situations qui le justifient, ça reste dangereux. On fait trop d’erreurs quand on ne se maîtrise pas. Tu peux en témoigner. La dernière fois que je me suis laissée aller, je me suis retrouvée liée à un démon. Dans le genre emmerde, on fait difficilement pire. »

Oh, c’était possible. Il existait toujours pire. La magie du monde humain, et de Star City en particulier. Nous étions vraiment servis côté folies, par ici.

« Je guetterais un signe de ta part, dans ce cas. Oh, et il faudra que tu trouves un endroit où se rencontrer aussi. Je te proposerais bien de venir chez moi, mais si Raphaël y passe quand tu es là, on risque d’avoir de petits ennuis. Je pourrais toujours piquer sa curiosité à ton égard pour qu’il m’envoie te surveiller… Mais il faudrait que j’ai quelque chose qui le motive. Techniquement, il me considère comme sa propriété, et il n’aime pas que j’aille voir ailleurs. Jalousie, etc. Tu vois le genre, et je t’ai déjà expliqué. »

Je n’allais pas répété quarante fois ce genre de choses des milliers de fois, non plus. Qui plus est, même si Tesla ne pouvait pas le savoir, j’étais déjà là sur l’ordre du démon, et n’avais donc besoin de rien pour le motiver. J’étais quasiment certaine que ce paranoïaque imaginait déjà que j’étais là sur ordre du démon. Je l’aurais fait à sa place, en tout cas. Mais je ne pouvais pas encore rentrer dans sa tête, alors…

« Et puis, si je dois te donner des cours particuliers, il nous faudra un endroit tranquille où travailler. »

Travailler, et plus si affinités, le sous entendu était relativement clair, et j’étais convaincue que Renan ne passerait pas à côté.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 15 Oct 2014 - 13:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Joueur
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Rang

ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5513
ϟ Nombre de Messages RP : 1942
ϟ Célébrité : Logan Marshall-Green
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Hakon Bjǫrnson
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m93, 90kg, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts, yeux verts. Quelques tatouages.
ϟ Pouvoirs : .
- Contrôle du magnétisme
- Accélération des pièces de métal
- Contrôle environnemental
- Aimantation
- Déflexion
- Modelage
- Création du métal
- Insensible au magnétisme
- Détection des champs magnétiques
- Détection des champs magnétiques humains
- Retirer le magnétisme d'un objet
- Magnétiser un objet
- Tir magnétique
- Rayon magnétique
- Radar magnétique
- Champ de force magnétique
- Emprisonnement
- Fouets magnétiques
- Coupure
- Animation des machines
- Encodage magnétique
- Lecture magnétique
- Déplacement magnétique
- Charge magnétique
- Nova
- Contrôle du sang
- Coupure des connexions du cerveau
- Vol
- Augmentation de la force
- Endurance accrue
- Nanorobots

- Phylactère
- Sérum d'accélération de la croissance

- Lywenn (Banshee)
- Esprit protecteur (Lare)

ϟ Liens Rapides :
RP : 2/2 (fermé)
Quelqu'un ayant un intérêt pour elle ? Renan ne le montra pas, mais il avait bien relevé la correction après avoir qualifié sa pensée de « bien ». Peut-être qu'il était paranoïaque, certainement même, cependant il identifiait cette correction comme le signe évident d'une pensée qui ne lui aurait certainement pas plu. Qui sait, peut-être que la gentillesse Siobhan avait détaillé leur discussion à son charmant démon et qu'ils avaient décidé de la manière dont il fallait s'y prendre pour l'arnaquer. Il n'en serait pas étonné et, au final, Renan voyait là une raison supplémentaire pour en rester au stade de la taquinerie avec la sorcière : elle finirait par le trahir et il perdrait tout le temps investi chez elle. Oui, il était comme ça, à changer d'avis sur une personne en se basant sur un simple mot. Tesla était d'une nature méfiante, pour ne pas dire totalement paranoïaque et avant d'obtenir sa totale confiance – ce qui n'était arrivé que deux fois dans sa vie – il fallait passer par de nombreux changements de statuts. De toute manière, au vu du lien qui l'unissait à Raphaël, l'Irlandaise ne franchirait jamais le cap de « femme intéressante ». Après tout, si elle trahissait bel et bien son cher et tendre, il n'aurait pas la preuve qu'elle ne ferait pas de même avec lui, non ?

Il resta silencieux, même lorsqu'elle parla de sa fibre maternelle atrophiée. Renan n'était pas franchement paternel non plus, mais il n'avait pas tiré un trait sur l'idée d'avoir une descendance. Après tout, il lui faudrait quelqu'un à former pour prendre sa suite, non ? Tout comme Evey l'avait été avec son propre père et le résultat était à la hauteur de l'effort fourni. Dommage, même sur ce plan-là Siobhan ne lui serait d'aucune aide et il s'autorisa une petite remarque à ce propos.

« Quel dommage, moi qui songeais à te proposer de jouer la mère porteuse pour moi. »

Il ne plaisantait qu'à moitié étant donné que c'était bien ce qu'il avait l'intention de faire pour avoir le gamin à dresser plus tard, mais ce n'était pas forcément dans ses projets de mettre la mère au courant. Elle disparaîtrait soudainement après la naissance et l'affaire serait pliée comme ça, pas de problèmes de vie de famille chaotique et de digressions sur l'éducation à donner au moutard.

Mais il reprit son sérieux lorsque l'Irlandaise reparla des ennuis qu'elle avait eu la dernière fois qu'elle s'était laissée aller. Il n'en savait rien. Ni elle, ni Raphaël n'avait jugé nécessaire de lui détailler la manière dont ils s'étaient « rencontrés ». Peut-être que c'était en boîte de nuit, allez savoir. Au fond, il s'en fichait un peu. Renan savait qu'il ne parviendrait pas Siobhan à se venger de son cher démon, mais n'en avait pas l'intention non plus. C'était juste histoire de la titiller et la tester un peu, rien de plus. Cependant, fidèle à lui-même, il ne lâcha pas l'affaire sans lancer une dernière remarque, agrémentée d'un sourire évidemment.

« Et bien juste, si tu ne peux pas faire pire, qu’est-ce que tu risques à tenter une nouveauté ? »

Renan ne croyait pas à la chance et à toutes ces choses : pour lui, la réussite d'un projet était liée au talent de son commanditaire, rien de plus. Sinon, cela signifierait que toutes les missions s'étant soldées par une réussite n'étaient pas à mettre sur le compte de son talent, mais uniquement sur sa chance. C'était stupide. Seul le travail donnait des résultats et à moins de posséder un pouvoir mutant, ou magique, qui conférait une véritable chance, ils n'arriveraient à rien en se basant là-dessus.

Mais là n'était pas la question et comme son interlocutrice soulignait le fait qu'ils ne pourraient pas se voir chez lui, Tesla hocha la tête. Ce n'était pas un problème. SHADOW avait de nombreux endroits à sa disposition et s'il décidait de rencontrer quelqu'un dans un endroit tranquille, il le ferait. C'était moins problématique qu'avec le moyen de communication en fait, mais ce dernier souci se réglerait rapidement, le temps qu'il trouve une solution qui l'impliquerait pas que Raphaël vienne mettre son nez dedans. Quant au dernier sous-entendu qu'elle lança.... le Breton conserva son air neutre, hochant la tête comme s'ils parlaient d'une rencontre parfaitement chaste – ce qui serait certainement le cas en vérité.

« Oh oui, bien sûr. Avec des meubles, comme un bureau pour que je puisse prendre des notes. » Il avait lancé ce bout de phrase en français. « Ne t'inquiète pas, je m'occupe de ça. Avec les moyens à ma disposition, ce sera bien le moindre de nos problèmes. » Parce qu'ils risquaient d'en avoir plus si Raphaël découvrait cela. À condition qu'il ne soit pas déjà au courant. « Tu deviens bien bravache, j'espère qu'il ne soupçonnera rien en te voyant revenir. Tu as une lueur étrange dans l’œil. À moins que ce ne soit la lumière ? » Sauf qu'elle était éteinte, il voulait juste lui dire qu'il ne s'était pas totalement laissé berner. « Et si jamais tu n'as pas de possibilité de venir me voir, ne t'en fais pas, je m'arrangerai pour piquer son attention pour qu'il t'envoie m'espionner une nouvelle fois. » Et son sourire montrait qu'il n'hésiterait pas à titiller le démon. « Loin de moi l'idée de dire que tu m'ennuies, au contraire, mais mieux vaudrait que tu retournes auprès de ton charmant propriétaire. Il risquerait de se faire des idées si tu passais trop de temps avec moi. »

Et puis, il fallait bien garder quelque chose à se dire pour la fois prochaine, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Rammstein



Message posté : Mer 15 Oct 2014 - 21:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La mère porteuse ? Je ne savais pas trop comment le prendre. Etre vu comme un utérus sur pattes n’avait rien de bien gratifiant. D’un autre côté, on pouvait voir ça comme un compliment. Du genre, tu as de bons gène et tu n’es pas trop chiante, par exemple ? Oui, non, je n’étais définitivement pas convaincue par l’explication. Loin de là. Sur le fond, ça ne m’aurait pas tant gêné que ça de porter un enfant pour le bé,éfice d’un autre, remarquez. Tant que je pouvais m’en laver les mains par la suite. Lui refiler le bébé. Au sens littéral du terme. Ah ah.

« On va dire que je suis flattée. Cela dit j’ai du mal à t’imaginer avec un mioche sur les bras. Sans vouloir t’offenser. »

Je ne faisais que lui transmettre le fond de ma pensée, bien gentiment. Il avait réattaqué sur cette histoire de vengeance, si je ne m’abusais, par ailleurs. Je me contentais de lui retourner un léger sourire. Cette nouveauté là, très peu pour moi. Qu’est ce que je risquais, me demandait-il ? Au hasard, de me perdre en chemin, de perdre le contrôle en passant, de me faire manipuler grâce à des émotions un peu trop intenses. Tout ça, tout ça. Un charmant programme, par ma foi. Mais qui se jouerait sans moi. Je passais mon tour, et plutôt deux fois qu’une.

La suite m’intrigua déjà plus. Déjà parce que je ne parlais pas un mot de français. Avec un bureau quoi ? Oh, l’usage voulait qu’on utilise un bureau pour travailler. Ecrire. Ce genre de choses. Mais on pouvait également y faire d’autres choses, sur ce genre de meubles. Des choses bien plus divertissantes, si vous vouliez mon avis. Vraiment. Curieuse, je répétais les mots d’un ton hésitant – et probablement avec un accent à couper au couteau – en français :

« Prendre des notes … ? »

Mon ton était clairement interrogatif. Mais je secouais finalement la tête. Il fallait me montrer un peu plus assidue au sujet de Raphaël et de mon petit plan de fuite, sous peine de renforcer les soupçons déjà omniprésents de mon hôte à mon égard.

« Peu importe, tu m’expliqueras ça la prochaine fois. Tu as raison, à trop traîner, je vais finir par attirer l’attention de Raphaël. Ce serait malheureux, non ? Enfin, je compte sur toi. »

Je souris largement et me levais du canapé. Une fois debout, je me penchais vers Renan, toujours assis sur sa table, prenant appui de part et d’autre de lui pour venir murmurer d’un ton enjôleur à son oreille :

« Cette lueur dans mes yeux, Tesla, ça s’appelle de l’espoir. De la motivation. Et peut-être bien une pointe d’excitation, aussi. »

Je me relevais brusquement et me dirigeais vers la porte, devant laquelle je m’arrêtais. Je me retournais une dernière fois pour ajouter quelques mots.

« Je ne te fais pas l’affront de te donner mon adresse… je suis sûre que tu la trouveras seul si tu ne la connais pas déjà. »

Je pouvais difficilement prendre contact avec lui, pour ma part, surtout dans l’hypothèse où j’aurais voulu tromper Raphaël.

« Ne me fais pas trop attendre. A la prochaine. »

La dernière phrase m’échappa en gaélique, sans même que je ne m’en rende réellement compte. Je sortis sans attendre de réponse, cela dit. C’était une solution imparable pour avoir le dernier mot.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_6Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_8


Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_1Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_6Notre méfiance justifie la tromperie d’autrui ▬ Siobhan - Page 2 Categorie_8

Sauter vers: