AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tag jetdedés sur Star City Heroes Categorie_1Tag jetdedés sur Star City Heroes Categorie_2_bisTag jetdedés sur Star City Heroes Categorie_3

14 résultats trouvés pour Jetdedés

AuteurMessage
Sujet : Le donjon de Watson.
Ikhare Lakeza
Réponses : 36
Vues : 366

Rechercher dans : Forêt de Watson   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Le donjon de Watson.    Dim 25 Aoû 2019 - 17:53
L'aide de son acolyte lui est clairement salvatrice et Ikhare ne peut s'empêcher de tousser quelques secondes avant de se reprendre. Il touche sa gorge, là ou les doigts de la silhouette serraient quelques secondes avant. Il doit très certainement avoir des marques sur sa peau. Les yeux plein de larmes, il se redresse. Il a eu mal, il a eu peur. La douleur est ingérable pour lui, il ne sait tout simplement pas comment se retenir de pleurer quand il a mal. Et la moindre petit écorchure lui donne l'impression d'être mourant. C'est là l'un des défauts d'Ikhare : il est douillet au possible.

« Merci, déclara t-il en ravalant un sanglot un peu trop envahissant. »

Il tenta de nouveau quelques petits tours avec sa télékinésie. Il projeta une onde qui fut percuté par celle de son double. Oeil pour œil, dent pour dent, c'était à peu près ça. En l'état, il ne pouvait rien faire sans que l'autre ne le bloque. En revanche il possédait 3 choses que son ennemi n'avait manifestement pas en sa possession : son épée, son masque, et son allié.

« Je pense savoir quoi faire, je m'exc... Non. J'arrête de m'excuser, je sais. »

Ce besoin de prouver qu'il progresse, plus fort que lui. L'élu des fées tendit la main, signe qu'il comptait utiliser son art psychique de façon plus poussé. Le golem de la jeune femme s'eleva dans les airs. Il était lourd, plus que prévu, mais il était encore loin de se rapprocher des limites du jeune homme. Le plan était plutôt simple mais pouvait marcher si tout se déroulait comme prévu.

L'élu des fées utilisa sa télékinésie pour projeter, aussi brutalement que possible, l'assemblement de terre que formait le golem. Comme l'avait envisagé Ikhare -car c'est comme cela qu'il aurait agit- son reflet l'arrêta à quelques mètres de lui en utilisant un champ de force télékinésique. Mais c'était exactement ce qu'il recherchait, lui obstruer son champ de vision. Il positionna l'épée de façon à ce qu'elle ne puisse être vue, derrière le golem et il la projeta à son tour, la rendant visible à la dernière seconde en la faisant passer sur le flanc de la créature terrestre.

Évidemment, une épée lambda aurait été stoppée par un champ de force, mais Aurore n'était pas composée d'acier, mais de pure lumière. Ses barrières télékinésique lui permettait d'intercepter ce qui était solide, compacte, pas ce qui ne pouvait être touchée. La lame dorée traversa la protection comme si elle n'avait jamais été là et se planta en plein dans le torse du reflet qui se mit à se liquéfier, retombant presque apaisement dans le petit bassin.

#Jetdedés.

1 à 5 : Ikhare retrouve sa chance.
6 à 50 : Ikhare retrouve son art de l'invocation.
50 à 100 : Ikhare retrouve son âme pure et son don de guérison.

Une fois son reflet totalement absorbé par le bassin, Ikhare tendit la main. Il ne se sentait pas différent. Sa chance n'était pas encore revenu, il l'aurait sans aucun doute senti. Il tenta d'invoquer quelque chose, sans succès. En revanche dés lors qu'il se concentra pour manifester son art de la lumière, il senti que quelque chose en lui s'était débloqué. Il regarda Thalia, tout sourire.

« Si vous le souhaitez, il semblerait que je puisse vous soigner. Si vous n'avez rien de grave et que vous avez juste mal, j'en ai pour moins d'une minute. »


L'autre don récupéré lui était néanmoins étranger. Il n'avait aucune idée des sortilèges solidement entrelacés à son âme. Obéron et Titania avaient accentué sa pureté sans qu'il ne le sache. Les fées agissaient bien souvent dans son dos, pour le meilleur ou pour le pire.

Thalia:
 
Sujet : Le donjon de Watson.
Ikhare Lakeza
Réponses : 36
Vues : 366

Rechercher dans : Forêt de Watson   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Le donjon de Watson.    Jeu 22 Aoû 2019 - 18:03
Le brun hocha de la tête, acceptant les remarques de sa compagne de donjon. C'était difficile de ne pas s'excuser. Les excuses, c'est une façon d'avouer que l'on doit encore apprendre et que l'on y arrivera un jour. Du moins, c'est comme cela qu'Ikhare les envisageait. Mais elle avait raison, il n'y avait rien de honteux à ne pas tout savoir. L'apprentissage du brun risquait de durer encore quelques années. Tout le mélange complexe de son être rendait sa magie imprévisible. Les fées, et plus particulièrement Obéron, faisaient naître en lui « l'étincelle » d'un art magique, la capacité à utiliser une branche de la magie. Il lui offrait aussi tout le potentiel pour pouvoir en faire quelque chose. Mais cela revenait à donner un diamant brute à un chimpanzé et de lui demander de le tailler pour le rendre présentable.

Fort heureusement pour eux, Ikhare était un travailleur acharné. Il passait son temps libre à lire des livres au Trick or treat, à se renseigner sur tel ou tel sortilège. A s’entraîner dans l'arrière boutique ou dans son AirBnb à doser son énergie de la bonne façon pour que le résultat soit toujours sous contrôle. Oh, ce n'est pas tout de suite que l'on pourra qualifier l'élu des fées de spécialiste dans un domaine. Et de toute façon, ce n'était pas ce à quoi il aspirait, ni même ce que les fées avaient imaginées pour lui. Ils avaient déjà tenté de faire des élus des mages compétent dans une branche unique. Moralité : ils n'étaient plus là pour en parler, cela voulait tout dire.

Obéron avait un plan bien tracé, une ligne directrice très nette de ce que l'innocent allait devenir. Il le voulait polyvalent, cultivé, apte à gérer des situations grâce à un spectre de sort étendu. Qu'importe, une fois qu'il le jugerait suffisamment doué, il pourra se spécialiser si ça l'amuse. En attendant, il n'était qu'un réceptacle qui se devait de travailler plus que de raison.

« Je veux juste vous être utile, et je me navre moi-même de ne pas pouvoir vous servir d'avantage. »

Une fois dans la première pièce, le chanceux attendit patiemment que la déesse s'adonne à ses petits pas pour résoudre une énigme dont il ne comprenait ni les règles, ni la finalité. Mais en la voyant faire pousser une plante, qu'Ikhare reconnu immédiatement comme une agave, une plante qu'il vendait au Trick or treat pour soigner quelques douleurs osseuses, il semblait clair qu'elle était parvenue à résoudre l'épreuve toute seule.

#Jetdedés

Réussite : Ikhare a aussi obtenu un pouvoir.
]b]Echec :[/b] Et beh non.

Le bouclé tenta plusieurs approches, différentes façon d'appréhender la magie. Mais il semblerait que non. Il secoua la tête en ajoutant une petite mine déçue. Il commençait de faire chaud sous le masque. Il s'éclipsa de la pièce, pressé de faire face à une nouvelle épreuve afin de récupérer lui aussi quelque chose. Il traversa la pièce circulaire pour ouvrir en grand la porte de la salle en face. Il déambula dans une pièce ou se trouvait une cascade murale et un petit bassin. Ikhare s'approcha, volant au dessus du bassin.

« Alors, là, je ne comprends pas... »


Il regarda son reflet dans la cascade. Juste à temps. L'image le représentant dans l'eau s'échappa littéralement de la cascade pour lui foncer dessus, lévitant de la même façon. Il le prit à la gorge et le plaqua contre un mur avec férocité. Les pensées fusèrent dans la tête du brun qui ne pensait qu'à une chose : mettre de la distance entre lui et le reflet. L'utilisation de sa télékinésie ne fut néanmoins pas concluante, il sentait très clairement que le reflet utilisait la même chose de son côté. C'était donc ça, la nouvelle épreuve, affronter son double ? Il voulu prévenir son alliée de ne pas se regarder dans le reflet, mais la main sur sa gorge l'empêchait très clairement de produire le moindre son.
Sujet : Le donjon de Watson.
Ikhare Lakeza
Réponses : 36
Vues : 366

Rechercher dans : Forêt de Watson   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Le donjon de Watson.    Jeu 1 Aoû 2019 - 22:35
Alors qu'Ikhare, tout content à l'idée de ne plus être totalement démuni, tentait de pénétrer dans l'esprit des golems, sans grand succès, il remarqua que son acolyte du jour semblait en difficulté. Et pourtant, elle était manifestement plutôt doué au corps à corps. Peut-être n'était elle tout simplement pas habitué à lutter contre des masses aussi énormes, ce qui était compréhensible. Lui-même, lorsqu'il portait encore Aurore avait senti une légère hésitation dans ses muscles avant de frapper. L'épée lui accordait toute la mémoire musculaire de ses anciens porteurs, et ils n'avaient sans doute pas souvent eut à faire à des golems de marbre !

En entendant les sollicitations de Thalia, Ikhare hésita quelques secondes. Son couteau manifestement magique, devait avoir une capacité particulière étant donné qu'elle l'invitait à le prendre. Oh, il n'avait pas peur des effets sur lui-même ! Il n'y pensait même pas. Ce qui l'inquiétait, c'était surtout le fait de se ridiculiser devant elle. Il n'avait rien du guerrier et tous les mouvements qu'il avait réalisé face aux serpents n'étaient que le pouvoir de l'épée. S'il devait se battre de lui-même... Autant dire qu'il allait ressembler à un danseur sur une patinoire. Mais de ceux que l'on voit dans les bêtisiers.

L'élu des fées s'empara néanmoins de l'arme. Il se lança de nouveau dans un assaut, surtout pour faire plaisir à la femme qui semblait être sur le point d'étrangler tous les cous qui se trouvaient dans la pièce. Il fonça sur le Golem, ralenti par toute l'énergie pompée par le couteau. En un bond, il la traversa, utilisant son masque. Il dût s'y reprendre à plusieurs fois avant de pouvoir planter le couteau dans le sceau à l'arrière de la statue. Celle ci s'effondra aussitôt, le sceau étant touché.

#Jetdedés.
1 à 5 : Super ! Ikhare parvient à récupérer sa chance, il devrait prendre de bonnes décisions à l'avenir dans les choix de salle et les dangers pour sa vie sont drastiquement diminués.
6 à 40 : Ikhare parvient à récupérer sa télékinésie, voilà qui devrait l'aider à lutter plus efficacement.
40 à 60 : Ikhare récupère son art de la lumière, en cas de danger il pourra toujours soigner Thalia.
60 à 80 : Ikhare récupère son art de l'invocation, ça peut toujours être utile.
80 à 90 : Ikhare récupère les pouvoirs liés à son âme.
90 à 100 : Ikhare s'en prend une bonne.

Une infusion magique traversa le bras d'Ikhare pour rejoindre sa poche d'énergie. Il testa de nouveau tout ce qui pouvait être testé : art de la lumière, art de l'invocation... Au final ce fut sa télékinésie, la meilleure de ses armes, qui était revenue à lui. Il n'hésita pas une seconde et se concentra aussitôt comme il avait appris à le faire pour plier et tordre littéralement le corps de pierre jusqu'à ce qu'il craque et tombe au sol. Il tendit la main, enchainant afin d'éviter de nouvelles complications. Il envoya une onde télékinésique, faisant tituber la dernière statue, en plein combat avec le golem de terre de son acolyte.

« Je vais l'immobiliser, aller toucher le sceau pour récupérer l'un de vos dons ! »

Il aurait pu en profiter pour lui-même. Mais c'était injuste. Il avait utilisé son couteau pour en venir à bout. Et puis, cinquante cinquante, c'est tout. Il jeta le couteau en l'air dans sa direction pour qu'elle le récupère, tout en le dirigeant parfaitement avec son esprit.
Sujet : Le donjon de Watson.
Ikhare Lakeza
Réponses : 36
Vues : 366

Rechercher dans : Forêt de Watson   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Le donjon de Watson.    Lun 15 Juil 2019 - 17:56
D'un signe de tête, Ikhare acquiesça à ses propos. Effectivement, tout le monde était dangereux. Et elle avait raison de le suspecter de l'être. S'il avait eu ne serait-ce qu'un centième de ses capacités télékinésiques ou de sa chance, il aurait été en mesure de lui montrer à quel point il pouvait se révéler destructeur. Mais lorsqu'il se retrouve face aux golems, quelques minutes plus tard, l'élu des fées se rends bien vite compte qu'il n'est peut-être pas aussi dangereux qu'il le pense dans certaines conditions.

Proche de la jeune femme -parce que trente ans, c'est encore jeune- il fait tournoyer son épée dans un sifflement avant de venir frapper un golem avec. Il pensait naïvement pouvoir lui sectionner le torse. Hélas, ni la lumière ni l'acier ne put pénétrer la roche épaisse. La lame rebondit dans une petite gerbe d'étincelle. Le choc se propagea dans tout le bras du français qui couina de douleur avant de lâcher son arme, par mégarde. Dés qu'il entendit le tintement de la lame contre le sol, son cœur s’accéléra. Il était presque sans défense. Mais il n'avait pas peur pour autant, non. Cela signifiait simplement qu'il allait devenir un fardeau pour son allié. Il se devait donc d'alléger au maximum sa charge de chose à gérer, après tout elle semblait être en mesure de s'occuper de ces statues.

Au lieu de reculer, Ikhare s'avança droit sur la statue, puisant dans son masque du loup et de l'agneau, il la traversa comme si elle l'avait jamais été là avant de faire encore quelques pas. L'idée de reprendre son épée lui avait bien sûr traversé l'esprit, mais ce n'était clairement pas utile face à ce genre de créatures. De plus, il avait encore mal au bras, peu habitué à la douleur.

Il nota néanmoins une chose intéressante en regardant la statue qui ne s'était encore pas retourné. Un petit symbole runique luisant à peine à travers le marbre de leur corps. Ca, Ikhare le connaissait. Il avait été un parfait petit hôte de caisse en s'instruisant sur de grands mages ayant marqués l'histoire.

« Le sceau de Solomon !! »


Il avait crié afin que son alliée puisse entendre malgré le vacarme du combat entre le golem et une statue qui semblait en mener par large.

« Le sceau de Solomon 
! Répéta t-il, content de servir à quelque chose. Les statues en possède au niveau de la nuque ! »

Un coup d'épée de marbre fendit l'air en sa direction, il traversa le corps ectoplasmique d'Ikhare qui continua son explication, comme si de rien n'était.

« Solomon avait la capacité de dérober, de sceller, de catalyser des pouvoirs mystiques! Enfin, je crois ! Peut-être que si on le touche, on pourrait les récupérer ! »


Ikhare traversa de nouveau la statue avant de lui sauter sur le dos, comme s'il s'apprêtait à jouer à saute-mouton. Il claqua fermement sa main sur la petite lueur bleutée tout en l'infusant de son mana.

#Jetdedés.


1 à 5 : Super ! Ikhare parvient à récupérer sa chance, il devrait prendre de bonnes décisions à l'avenir dans les choix de salle et les dangers pour sa vie sont drastiquement diminués.
6 à 20 : Ikhare parvient à récupérer sa télékinésie, voilà qui devrait l'aider à lutter plus efficacement.
20 à 40 : Ikhare récupère son art de la lumière, en cas de danger il pourra toujours soigner Thalia.
40 à 60 : Ikhare récupère son art de l'invocation, ça peut toujours être utile.
60 à 80 : Ikhare récupère son art de l'esprit, ça ne servira surement pas à grand chose...
80 à 95 : Ikhare se trompe, ça ne sert à rien.
95 à 100 : Ikhare fait du Ikhare et badaboom.

Le golem se débattit, mais le mal était fait. Ikhare lacha son dos et retomba en trébuchant sur les fesses. Il tenta bien évidemment aussitôt de manipuler son énergie de façon aléatoire afin de voir s'il avait raison. Sa télékinésie ne semblait pas être revenu, et malgré ses efforts pour appeler son Bélion du marchand de sable, rien n'y faisait il ne pouvait pas attaquer la statue de marbre de cette façon. En revanche, il senti quelque chose d'étrange. Une voix assourdissante dans sa tête. C'est l'effet que lui faisait son art de l'esprit lorsqu'il ne se concentrait pas suffisament. Il plaça immédiatement son index et son majeur sur sa tempe droite, liant son esprit à celui de la déesse. Le contacte ne dura qu'une seconde, pas assez pour qu'il puisse déchiffer quoi que ce soit. Mais il cria néanmoins, toujours à terre.

« Ca marche ! J'ai retrouvé un don !  Allez-y !»


Mais il ne me sert à rien...

Thalia ! :
 
Sujet : Le donjon de Watson.
Ikhare Lakeza
Réponses : 36
Vues : 366

Rechercher dans : Forêt de Watson   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Le donjon de Watson.    Lun 8 Juil 2019 - 13:57
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle avait confiance en elle, la magicienne. Ce n'était pas un mal, au contraire. Ikhare se sentait plus en sécurité avec une personne de sa trempe plutôt qu'avec quelqu'un comme lui, indécis et encore novice dans la façon d'appréhender l'action et l'inattendu. Aussi, il écouta les recommandations de la femme avec sérieux et implication. Tout en elle criait l'expérience, que ce soit dans sa posture, sa façon de parler, ou bien encore l'invocation de tout ses artefacts. De nombreuses questions brulèrent les lèvres de l'élu des fées qui souhaitait en savoir plus sur elle et sur les poignards qu'elle avait appelé à elle.

L'invocation du golem laissa Ikhare perplexe. Elle l'avait fait avec une facilité déconcertante, et même si cela ne lui avait sans doute couter aucune ressource en mana, du fait que cela provienne d'un artefact -quoi que...- il serait sans doute incapable de l'utiliser sans avoir de longues minutes d'explication.

« Bien, nous ne sommes pas sans défense. Et message reçu, je reste derrière lui. Oh, en fait, appelez-moi Clover. »


Quelques minutes plus tard, le piège était déclenché. Des serpents ? Ils n'avaient rien trouvé de mieux ? Quoi que, après tout les personnes rentrant dans ce bâtiment se voyaient privé de leurs capacités magiques, pour un mage dénué de tout pouvoir ce n'était sans doute pas évident pour eux de tomber face à deux serpents.

Ikhare ne s'inquiétait pas, il avait son masque du coup et de l'agneau qui lui permettait d'être intangible en cas de difficulté. Ce n'était en revanche pas le cas de son alliée, et bien qu'elle semblait être en mesure de se défendre, mieux valait prévenir que guérir. Le brun raffermit sa prise sur Aurore et s'avança prêt du premier serpent. Il esquissa un mouvement du poignet, faisant tournoyer l'épée dans un cercle de lumière des plus blanches avant de s'abaisser esquivant le premier serpent se jetant sur lui tout en lui tranchant le corps en deux. Le geste avait été réalisé avec maîtrise et précision, sans aucun mouvement superflu. Et pourtant, il suffisait qu'il lâche l'épée ne serait-ce qu'une seconde pour que tout son talent s'en aille aussi vite qu'il était venu.

#jetdedés.


Résultat 1 à 5 : Ikhare parvient à tuer le second serpent sans problème avant qu'il n'atteigne Thalia, de plus il appuie sur une dalle par inadvertance leur ouvrant une porte sur un raccourci les rapprochant plus rapidement de la sortie.
Résultat 6 à 40 : Ikhare parvient à tuer le second serpent.
Résultat 41 à 60 : Ikhare ne parvient pas à tuer le second serpent mais il le blesse, Tlatla ne devrait avoir aucun problème à le zigouiller.
Résultat 61 à 95 : Ikhare ne parvient pas à tuer le second serpent, il s'enfuit sur Thalia.
Résultat 95 à 100 : Ces serpents ne sont pas naturels, c'est la catastrophe !

Dans un mouvement tout aussi dénué de maladresse, Ikhare se retourna et fendit l'air avec sa lame de lumière. Malheureusement, le second reptile fut plus vif et s'enroula de sorte que l'épée lui frole seulement les écailles, ne lui faisant aucun mal. A peine eut-il le temps de comprendre ce qu'il se passait que le serpent fonça sur la magicienne. Dans une vaine tentative de le retenir, Ikhare tendit la main, désormais bien plus habitué à utiliser sa télékinésie de façon intuitive. Il sentit l'afflux d'énergie parcourir ses centres de naissance de son énergie. Son ventre, son cœur, son cerveau. Tous pulsèrent et envoyèrent l'énergie jusqu'à sa main, il s'apprêtait à la projeter, comme une vague formé par le courant. Mais l'afflux se heurta à un mur invisible et l'énergie resta purement et simplement dans son corps, sans la moindre possibilité d'utiliser la magie. En plus d'être frustrant, cela créa aussitôt un sentiment de panique.

« Madame attention !! »


Le ton d'Ikhare reflétait son inquiétude et si la magicienne avait pu percevoir son regard, elle aurait sans aucun doute détecté toute l'angoisse qu'il ressentait à ce moment à l'idée qu'elle soit blessée par sa faute.
Sujet : Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.
Ozymandias Luzzara
Réponses : 14
Vues : 262

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.    Sam 29 Juin 2019 - 19:32
Parfait. Tout fonctionnait comme le sorcier l'avait prévu. Absolument rien ne semblait être en mesure de l'arrêter. De toute façon, il ne supportait pas l'échec. Il aurait fait souffrir n'importe qui ici s'il le fallait, il aurait torturé n'importe quelle âme s'il le fallait pour parvenir à ses fins. Il ne comptait clairement pas repartir bredouille. Une fois la confirmation de Samuel, il pénétra à son tour dans le couloir, constatant avec satisfaction que les hommes et femmes ici présents étaient très certainement tous victimes de ses malédictions. Bien. Il déposa une main sur l'épaule de Samuel et la tapota, comme il l'aurait fait avec un ami.

« Restez sur vos gardes, Monsieur Bronson. La vigilance est de mise, même si le sort semble nous sourire. »

Il ouvrit la porte du service de soin post-natal avant de la refermer, laissant Samuel dehors, non sans lui envoyer un regard lourd de sens. Cette salle regroupait de nombreux bébés, mais c'était les siens qui l'intéressait. Ou du moins, ceux qu'il avait crée via ses rituels quelques mois plus tôt. Chaque enfant portait une petite étiquette avec son prénom dessus et certains dormaient à point fermé alors que d'autres criait à plein poumons. Qu'importe, il pouvait bien supporter un peu de bruit s'il le fallait. Il s'approcha d'un tiroir d'une commode contenant tout un ensemble d'outil médicale pour en sortir une seringue. Le sorcier s'approcha tour à tour de chaque enfant pour plonger le bout de l'aiguille dans leur bras, prenant quelques gouttes de sang à chacun d'eux. Il déversa le contenu dans un petit flacon qu'il referma avec soin. Parfait, il n'y avait plus qu'à fuir.

#Jetdedés

Réussite : Ils peuvent repartir comme Ozymandias l'avait prévu.
Echec : Des gardes vierges de toutes malédictions sont entrés et s'en prennent à Samuel et lui.


Il s'apprêtait à ouvrir la porte pour retrouver son grand chien de guerre lorsqu'il entendit des voix s'élever. Des tonalités agressives, l'utilisation de l'impératif. Mince. Le plan se compliquait et Ozymandias n'aimait pas ça. S'il n'avait pas signé ce pacte ridicule stipulant qu'il ne devait y avoir aucune victime, cette situation ne lui aurait posé aucun problème. Mais c'était plus compliqué. Fort heureusement pour lui, tout était sous contrôle, pour l'instant. Il glissa le précieux flacon dans sa poche et prit un nouveau née dans les mains. Il ouvrit la porte, tout sourire, plein de confiance en soi.

« Bouge plus ! Bouge plus ! Les mains en l'air ! »

Les ordres de l'un des deux gardes présents -venant très certainement du dernière étage- s'adressait aux deux compères du jour. Le bébé bien plaqué sur le torse, Ozymandias ne se sentait absolument pas menacé. Les gardes étaient néanmoins suffisamment éloignés pour qu'ils soient hors de porté de ses flammes. Peut-être pas de celles de Samuel, en revanche.

« Allons, voyons, messieurs. Si je lève les mains, je serais contraint de lâcher ce petit bout de chou. Ce n'est pas ce que vous voulez, n'est-ce pas ? »

L'italien lança un regard en direction de Bronson. Lui savait qu'il ne ferait aucun mal à l'enfant. Après tout, sa propre vie en dépendait.

« Mon très chère ami, nous n'avons guère de temps à consacrer à ces personnes. Je peux bien évidemment lancer un feu dans le garde manger... Enfin, pardon, la pièce des soins des nourrissons, mais je doute que vous ne soyez enjoué à l'idée de participer à un barbecue de chair rose. Pourtant, elle est délicieuse. »

Le sorcier avait déclaré tout cela sur un ton enjoué, suffisamment fort pour que les gardes l'entendent. L'un d'eux avala sa salive avec difficulté. Il avait en face de lui un véritable psychopathe.

« Bien, messieurs. Mon serviteur va vous attacher sans vous faire de mal. Je relacherais bien évidemment ce bébé dès que cela sera fait. Refusez et... Ozymandias laissa glisser le plat de sa langue sur la joue potelé du petit être qu'il tenait entre ses bras. Mmmh... Un délice... »

Il attendit quelques secondes avant de parler de nouveau, s'adressant cette fois-ci uniquement à Samuel.

« S'ils refusent, assurez-vous de faire ce pour quoi je vous embauche. Nous y sommes presque, vous serez bientôt délivrés de vos fonctions. »
Sujet : Justice divine, justice lapine.
Kit Honey
Réponses : 24
Vues : 343

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Justice divine, justice lapine.    Dim 2 Juin 2019 - 16:03
Le moins que l'on puisse dire, c'est que Kit était heureux de voir la créature stoppée dans son élan par le prêtre. Les cris qui s'échappaient de sa gueule baveuse laissait seulement imaginer la douleur qu'il ressentait avec la lance coincée dans son dos. Sa langue épaisse glissaient entre ses dents aiguisées et salissait son menton son cou et le haut de son torse avec un mélange de sang et de salive épais. C'était une véritable abomination de la nature qui allait sans aucun doute traumatiser ceux qui cherchaient à invoquer quelque chose qui devait sans aucun doute être encore plus grand et effrayant que cela.

La demande du religieux ne tomba pas dans l'oreille dans sourd. Le brun s'empara de son pistocarrot qu'il pointa de nouveau sur la créature non sans avoir enfilé une nouvelle munition tranchante dans le chargeur de l'arme. Mais la créature était bien trop instable et agitée, se débattant avec la vigueur d'un prédateur blessé. Et toute l'expérience en comportementalisme animalier accumulée chez Bunny lui permettait très largement de dire qu'un animal sur le point de mourir atteignait dans une grande majorité des cas le summum de sa dangerosité. Sa façon de se mouvoir ne permettait pas d'être particulièrement précis dans l'angle de tir. Il pouvait blesser son allié par la même occasion et il comptait bel et bien le garder vivant pour profiter de son expérience dans d'autres rencontres à venir. Il abaissa donc son âme qui fut téléporté à son laboratoire aussitôt. A la place, libéra ses griffes. Trois centimètres de lames pointues et mortelles capables de délivrer une pulsion électrique qui allait sans aucun doute affaiblir la créature.

#Jetdedés

Réussite : Bunny parvient à finir l'adversaire.
Echec : Même blessé, le démon parvient à contre-attaquer.

D'un bond utilisant environ 50% des capacités musculaires des mollets du lapin, il se propulsa sur la créature. Le mouvement était si rapide qu'elle n'eut pas le temps de réagir. Il frappa, la main gauche enfonçant les lames sous le menton, la droite des yeux jusqu'au cerveau. Ses pieds ne restèrent pas au sol bien longtemps, il sautilla et pris appuie sur le torse de la créature avant de se propulser en arrière, rentrant ses griffes dans le même mouvement. Un superbe saut périlleux vrillé le fit atterrir trois mètres plus loin, prêt à effectuer une seconde action. Il avait bien entendu déchargé suffisamment de volt pour faire plier le genoux à cette horreur tout droit sortie des enfers. Aveugle, blessé de part en part, la créature s'était bien calmée. Ses cris s'étaient transformés en respiration morne et erratique. Il était aux portes de la mort.

« Pouvons-nous le tuer définitivement ? Je pensais qu'en lui plantant mes griffes dans le crane cela suffirait... »


Bunny se retourna, abandonnant la scène du regard deux secondes. Juste pour montrer qu'il s'inquiétait encore pour les adolescents. Ce n'était pas le cas. Mais il fallait bien rester dans le rôle.

« Nous devrions en finir au plus vite, j'ai peur qu'ils ne s'en remettent pas. »
Sujet : Justice divine, justice lapine.
Kit Honey
Réponses : 24
Vues : 343

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Justice divine, justice lapine.    Sam 1 Juin 2019 - 21:06
Le religieux semblait savoir quoi faire et pendant quelques secondes ces actions eurent le mérite de susciter l'admiration de Bunny. En tant qu'expert au combat en corps à corps, il devait avouer qu'il ne se débrouillait pas trop mal pour un mec qui approchait doucement vers la fin, aux vues de ses quelques rides qui marquaient sa peau. Le lapin trouvait cela exaltant. Il pouvait sans aucun doute lui tenir tête, et il n'était jamais contre montrer aux autres qu'il était le plus fort.

Son enthousiasme se calma néanmoins en l'espace d'une seconde alors même que le démon se retourna pour lui foncer dessus. Ses yeux s'écarquillèrent et son instinct se manifesta dans chaque muscle, dans chaque cellule de son corps. L'envie de fuir la queue entre les jambes était intense. Mais le besoin de montrer à tout le monde qu'il était le roi de ce territoire le maintenait là. Ce fut son intelligence artificielle qui le tira de ses dilemmes intérieures en activant la visée guidée sur ses lentilles optiques. Bunny n'avait pas besoin de passer par le mode sniper de son pistocarrot, de toute façon cela prendrait trop de temps de lever l'arme, viser et tirer. Il se contenta de suivre la trajectoire indiqué par Bugs Bunny en plaçant ses mains comme il le fallait, et il tira, propulsant une carotte métallique d'une cinquantaine de centimètres de son arme.

#Jetdedés.

Réussite : Il parvient à toucher le démon.
Echec : Il rate le démon malgré la visée de ses lentilles.

Aidée par les lentilles, la carotte atteignit sa cible en plein cœur. Du moins, c'est ce que Bunny pensait. Les démons avaient-ils un cœur ? C'était peu probable, car cela ne fit que ralentir la créature qui trébucha, surement de douleur. Ce n'était qu'une première étape pour permettre à Trinité de le rattraper. Les lapins reçurent les ordres dictés par les phéromones et se jetèrent tous à l'assaut de la créature, lui sautant dessus en agrippant à sa peau avec leurs petites dents, glissant dans ses jambes, dans son champ de vision, ils ne risquaient pas de le tuer, mais le perturber suffisamment pour qu'il puisse ralentir le rythme de sa course. Le but était parfaitement atteint, Trinité pouvait désormais aisément le rattraper et peut-être même le frapper dans le dos. Si jamais quelque chose ne se déroulait pas comme prévu, Kit était prêt à faire exploser quelques lièvres qui restaient en retrait à l'aide de grenades accrochées à leur dos.

« Reculez, il peut encore nous faire du mal ! »

Protéger les innocents n'était clairement pas sa priorité. Garder une image de petit héros tout gentil qui se souciait bien plus de leur sécurité que de la sienne l'était en revanche. Il écarta les bras, comme pour faire barrage entre eux et le démon. En réalité il faisait uniquement cela parce que les lapins le couvrait et que le quarantenaire allait terminer le travail dans les secondes à venir. Il rajouta néanmoins une petite phrase moralisatrice pour s'assurer que sa mission était remplie.

« Vous voyez ou ça vous mène le harcèlement ? Maintenant vous allez réfléchir à deux fois avant de suivre quelqu'un dans ses délires ! »

Sujet : Justice divine, justice lapine.
Kit Honey
Réponses : 24
Vues : 343

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Justice divine, justice lapine.    Sam 1 Juin 2019 - 12:50
Le visage du lagomorphe se décomposa un peu en voyant le prêtre agir de façon aussi calme. On dirait lui la journée, c'était répugnant. Kit continuait de viser les gamins afin de s'assurer qu'ils ne tenteraient rien de dingue qui pourraient mettre l'opération en péril. Après tout, ce n'était qu'un petit jeu, un amusement et plus le jeu dure plus le plaisir éprouvé est intense. Le lapin se contenta donc de regarder la scène qui se déroulait devant ses yeux, le regard froid, le corps prêt à agir. S'il voulait de l'action, il pourrait en avoir. Mais pas avec un démon. Au moindre signe un peu trop inquiétant, il se chargerait de blesser suffisamment le leader afin de lui faire cesser ses invocations. A coup de carotte dans le mollet, par exemple. Quoi que... Le sang qui s'échapperait de la blessure toucherait le cercle et peut-être que cela se révélerait dangereux. Il avait d'autres méthodes pour parvenir à ses fins.

Sans exercer le moindre mouvement, Kit libéra quelques phéromones afin d'appeler à lui l'unité pompon, un regroupement de lapins nains, béliers, de géants des Flandres et autres rex qui déambulèrent en sautillant. Une fois la vingtaine de lapin tout autour des deux jeunes, Kit relâcha la pression sur son arme.

« Si vous faites le moindre mouvement suspect, ils vous réduisent en charpie. Oh, et deux d'entre eux sont équipés de grenades. »


Il laissa la menace planer durant quelques secondes avant de se rapprocher du centre de la clairière, là ou se trouvait la principale source de danger. Son instinct de proie lui dictait néanmoins de garder certaines distances.

#Jetdedés.

Réussite partielle : Les jeunes se rendent sauf le leader qui parvient à invoquer un démon mineur, il y laisse cependant sa vie.

Le leader sembla hésiter quelques secondes avant de sortir une lame de sous sa manche. En temps normal, le lapin n'aurait pas hésité une seule seconde et lui aurait plombé la tête. Mais il y avait le prêtre, et cela compliquait un peu les choses. En deux secondes, l'inconscient s'ouvrait profondément le bras, répandant un flot de sang sur le cercle. Une aura noir couplé à un vent épais se leva dans la clairière, mettant tous les instincts de Kit en alerte. Il recula d'un bond, s'assurant d'avoir suffisamment de manœuvre pour intervenir, que ce soit dans la protection des autres jeunes, la fuite, ou bien un affrontement directe. Lorsque la brume noire se dissipa, une créature à la mâchoire béante se trouvait au centre. Le leader tomba à genoux.

« Ô, soldat des enfe... »

Malheureusement pour lui, il ne put finir sa phrase. La gueule avide se referma sur crane et le broya d'un coup de dents. Le corps tomba par terre, secoué de quelques spasmes avant d'arrêter de bouger. L'envie de fuir était similaire à celle qu'il avait rencontré lorsqu'il était tombé nez à nez avec la créature de la sorcière folle dans son laboratoire. Mais perdre la face devant un autre vigilant, jamais. Bunny raffermit sa prise sur son arme et libéra d'avantage de phéromones, toutes ses équipes de lapin étaient dans la clairière. Il se préparait à en contrôler d'avantage en utilisant ceux de la forêt de Watson. Mais il y avait déjà plus d'une centaine de petits êtres prêt à intervenir.

« Trinité, je crois que c'est à vous ! »
Sujet : Justice divine, justice lapine.
Kit Honey
Réponses : 24
Vues : 343

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Justice divine, justice lapine.    Jeu 30 Mai 2019 - 22:17
En voyant le vigilant intervenir et parvenir à cesser le rituel avec quelques mots, Bunny se retint de siffler d'admiration. C'est sûr qu'avec son ton calme et sa gestuelle travaillé, il inspirait la confiance. Un sourire se dessina au coin des lèvres du lapin. Et pourtant, il était à peu près sûr qu'il inspirait bien plus la confiance auprès des citoyens avec ses oreilles et ses vibrisses. Pour la simple et bonne raison qu'il était adorable et jamais, au grand jamais il n'avait commis de faux pas en publique. Tout était parfaitement maîtrisé, des pieds à la tête. C'était facile, le Kit diurne était une bonne poire, un vrai gentil garçon. Son alter égo se devait de le protéger. Et de satisfaire ses besoins. Mais pour l'heure, il se contenta de sortir du buisson en signalant sa présence d'un petit raclement de gorge. Il ne voulait pas faire paniquer le groupe et pourtant en le voyant les yeux s'écarquillèrent. Ce n'était pas la première fois qu'il parlait à ce groupe et il avait été très clair la dernière fois : le force à le faire se déplacer de nouveau pour une question de harcèlement allait passablement l'énerver.

« Salut salut, je ne me présente pas, pas la peine de le faire non plus, on se connait... »


Le mutant leva les mains, signe de bienveillance. Il afficha un grand sourire franc et mutin. Tout doux, tout adorable. Il voulait les rassurer aussi. De toute façon s'il ne les tuait pas ce soir, il le ferait sans aucun doute dans les semaines à venir. Le leader du groupe se retourna pour regarder Trinité.

« Putain tu travailles avec lui ? T'es aussi un de ces fils de pute qui croit qu'avec des jolis mots on va arrêter d'emmerder les gouines ? »

Kit fronça les sourcils. Tout le monde était assez éloignés les uns des autres. En évaluant rapidement la distance, si la situation venait à dégénérer, le lapin pouvait rejoindre le groupe en deux bons. Il ne laissa pas l'occasion à son allié du soir de répondre, prenant la parole, la voix douce malgré une virilité qu'il ne pouvait cacher.

« En réalité le gentil monsieur que vous voyez là est venu pour régler une autre histoire, celles qui concernent vos petits murmures dans la nuit. Moi, j'étais juste venu vous demander une fois de plus d'arrêter avant que ça ne prenne des proportions incontrôlables. Si j'ai bonne mémoire, vous avez déjà provoqué une tentative de suicide il y a quelques mois... Mais peut-être étiez-vous déjà plongés dans... Tout ça.  Bunny esquissa un geste de la main pour englober la pairie. Vous devriez écouter ce que Trinité a à vous dire. »

#Jetdedés

Réussite : Ils sont prêt à se laisser convaincre part les dires du prêtre, mêmes si certains d'entres eux sont réticents.
Echec : La présence de Bunny les fait se sentir pris au piège, certains attaquent et le leader recommence la conjuration.

Hélas pour eux, le leader n'était clairement pas prêt à écouter les paroles d'un pseudo évangile et d'un lièvre humanisé. Il serra la mâchoire, réfléchissant quelques secondes avant de lâcher un ordre clair, net, sans appel. Le tout avec un ton que Kit connaissait bien ; celui du leader. Au lycée, c'était un membre du club de volley qui était le petit chef de la bande de jeunes qui le frappait. Depuis qu'il avait embrassé la voie de l’héroïsme, il s'assurait que cette tonalité diminue drastiquement dans les établissement.

« Défoncez-les ! »

Bien, les mots étaient clairs. Deux jeunes s'élancèrent en direction du prêtre et deux autres se précipitèrent sur Kit. Le meneur du groupe reprit ses incantations, plus pressé que tout à l'heure. Bunny haussa un sourcil, curieux de savoir comment Trinité allait pouvoir régler l'affaire. De son côté, plusieurs choix s'offraient à lui : répondre à la violence par la violence et les mettre au tapis. Esquiver les attaques jusqu'à ce qu'ils se fatiguent, ou bien tout simplement les intimider. Le vigilant opta pour la dernière option. Il tendit la main, activa sa roue des armes et sélectionna son pistocarrot. En deux secondes, l'arme était dans sa main, chargé. Il visa un point précis, et tira. L'épaisse carotte de métal fut propulsée à pleine vitesse et siffla en passant à côté de l'oreille de l'un de ses assaillant, non sans lui frôler la joue, le lui entaillant sur un petit centimètre. Ce n'était strictement rien, mais le geste suffit à stopper le mouvement du duo. La carotte de métal alla quant à elle se planter sur un arbre de l'autre côté de la clairière, à quelques mètres d'Ezio.

« Si vous avancez encore, la prochaine sera pour vous. »


Kit associa le geste à la parole et visa de nouveau. C'était de l'intimidation pure et dure. En revanche, ce qui l'inquiétait était l'espèce de cercle rougeâtre dont il ne comprenait nullement la signification qui se dessinait sous les pieds du petit chef.
Sujet : Si votre ennemi a faim, donnez-lui à manger — Ikhare et Alex
Ikhare Lakeza
Réponses : 19
Vues : 333

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Si votre ennemi a faim, donnez-lui à manger — Ikhare et Alex    Sam 18 Mai 2019 - 15:45
Un nesche... Bon. Ikhare était trop fatigué pour retenir le nom au complet, mais il avait comprit l'idée : il se nourrissait de magie. Ceci expliquait cela. Ikhare était une sacrée réserve, un vrai lac d'énergie. L'entrainement tout au long de sa jeunesse l'avait particulièrement bien forgé et avait déployé en lui de véritables puits d'énergie. Les fées s'étaient aussi chargées d'entretenir tout cela à l'aide de différents sortilèges. En clair, c'était la cible parfaite pour ce genre de charognard spirituel. Désormais le chanceux allait être suspicieux au moindre signe de fatigue.

Evidemment, Alex opta pour la solution la plus ardue. Le capturer. Son plan ne semblait pas des plus élaboré, mais il pouvait marcher, alors autant se donner à fond. La guerrière nordique impressionna l'hôte de caisse et il commença doucement de comprendre comment avait fait Alex pour se métamorphoser à ce point durant le gala. Un mélange d'âme, une union spirituelle, ou ce genre de chose. Il comptait bien lui poser la question plus tard.

Les suppositions de l'agent de L'UNISON étaient exactes. Oui, il pouvait très bien la soulever et la garder en l'air. Est-ce qu'il savait comment faire ? Non. La maîtrise de ses talents étaient vraiment des plus approximatifs.

« Je peux tenter de faire ça, mais si ça dégénère, essayez de ne pas m'en vouloir. »


#Jetdedés
Réussite : Ikhare parvient à soulever la créature dans les airs et exerce une pression suffisante pour ne pas la blesser et la maintenir à peu près en place.
Echec : La fatigue d'Ikhare et son manque de concentration dérègle sa télékinésie : il blesse la créature.

Malgré toute la fatigue éprouvée et le très léger sentiment de panique, Ikhare tendit les mains devant lui. Il puisa dans son réservoir d'énergie, presque aussi vide qu'une bouteille de pastis dans un bar après le passage de l'ivrogne du coin, et il déversa le tout, modifiant les lois de la nature à sa guise, cherchant tant bien que mal à contenir la créature entre ses forces psychiques.

L'exercice demandait un savoir faire particulier que le chanceux n'était pas sûr de posséder, mais il prit tout le temps nécessaire pour le faire. Après de longues secondes durant lesquelles l'entité spirituelle, Sigrun, devait très certainement le maudire d'agir aussi lentement, il saucissonna l'espèce de serpent à l'aide de ses forces télékinésiques, et doucement il l'éleva au dessus du sol. La délicatesse était quelque chose que l'élu des fées ne possédait pas, aussi il intima Alex de se dépêcher d'agir.

« Si vous ne voulez pas que je le fasse exploser, vous devriez faire votre petit truc... Maintenant. »

Une goutte de sueur descendit de la tempe du brun jusqu'aux courbes de sa mâchoire. C'était rare de le voir autant en difficulté, mais l'accumulation de sa faiblesse musculaire dût à la fatigue, la déconcentration, la pression de décevoir la dame aux cheveux de couleurs, le stress de mourir vidé de toute son énergie, et l'envie d'avoir une nouvelle amie mettait son corps à rude épreuve.
Sujet : Le corbeau qui murmurait à l'oreille des hommes.
Ikhare Lakeza
Réponses : 18
Vues : 404

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Le corbeau qui murmurait à l'oreille des hommes.    Dim 7 Avr 2019 - 20:23
Ce fut le cœur battant à tout rompre qu'Ikhare traversa les Docks en courant, accompagné d'une sorcière qui avait un peu perdu de sa superbe en prenant la fuite. Oh, elle n'en restait pas moins charismatique et redoutable. Juste un peu plus humaine. Une fois suffisamment loin des entrepôts, et suffisamment proche pour entendre les sirènes des véhicules de secours et des forces de l'ordre, Faelan se retourna visiblement perturbé à l'idée de laisser ces étranges magiciens user de ces pierres sans intervenir d'avantage. Le chanceux ne pouvait que la comprendre : si il n'avait pas eu cet étrange perte de son hydromancie, il n'aurait pas quitté les lieux tant que le dernier de ces hommes ne soit hors d'état de nuire.

Ikhare profita de cette petite pause pour souffler. Son rapport aux forces de l'ordre était mitigé du fait de ses destructions perpétuelles et des morts accidentelles. Il tenta néanmoins de se rassurer, se disant qu'ils étaient peut-être en supériorité numérique. Il enfonça ses mains dans la peau de ses cuisses et se pencha en avant, reprenant un peu d'air qui avait du mal à rentrer à cause de la panique et de l'effort fourni. S'il avait du mal à inspirer pleinement, il put néanmoins pousser un petit cri d'effroi en voyant l'étrange créature qui se trouvait devant eux. Sa mâchoire supérieure claqua avec celle inférieure, pleine de dents aiguisés dans lesquels se trouvaient des morceaux de chair décharnées. Ses narines ressemblant d'avantage à des fentes de tirelire se rétrécirent alors qu'il huma longuement. La bave toucha la sol et un rictus mauvais s'empara des traits horribles de cette abomination. Ses jambes se plièrent, prête à se détendre pour leur sauter dessus.

« Dame corbeau ! »


Le cri d'Ikhare fut l’élément déclencheur, la créature leur sauta dessus, la gueule grande ouverte, dans un bruit inhumain qui eu le mérite de terrifier le chanceux.

#Jetdedés


Réussite : Il s'en prend à Faelan.
Echec : Il s'en prend à Ikhare.

La monstruosité cibla tout d'abord la sorcière, la poussant au sol. Elle tomba sur les fesses quelques mètres plus loin. Rien de bien méchant, mais c'était gênant pour eux car ils étaient séparés. Il enchaina en se jetant sur elle, cette fois-ci ses griffes étaient prêtes à déchiqueter. Elle allait y passer. Sans réfléchir, porté par sa magie nouvelle, Ikhare tendit la main, paume ouverte. Le corps de Faelan fut attiré à lui, lui permettant d'esquiver les griffes à la dernière seconde. Il aida la Morrigan à se relever. Elle était dans un sale état, le télékinésiste en herbe ne savait pas comment elle faisait pour tenir debout alors qu'elle avait encaissé plusieurs blessures sérieuses.

Mais pas le temps de tergiverser. La créature tourna la tête et balaya le sol de ses mains griffues. Il se préparait à agir de nouveau. Au loin on entendait les portières des voitures des policiers claquer. Ikhare ne voulait pas affronter cette créature, mais il ne pouvait pas laisser les forces de l'ordre face à ça en prenant la fuite.

« Il faut s'en débarrasser, et vite ! »

C'était une évidence, mais le dire à voix haute pouvait susciter un sentiment d'urgence chez la sorcière. Ikhare se rappelait encore de l'énergie qu'il avait ressenti lorsqu'elle avait été blessé dans la forêt, avec les voleurs d'artefacts. Ce qui ne la tuait pas la rendait plus forte, plus puissante, plus agressive. Et il comptait très clairement là dessus pour qu'elle règle son compte au tas de chair difforme.
Sujet : Demons night — Ikhare
Ikhare Lakeza
Réponses : 32
Vues : 766

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Demons night — Ikhare    Mer 3 Avr 2019 - 16:29
Épéiste accomplie, Jia se débarrassa des diablotins sous le regard admiratif du jeune héros. Clover fut tout de même bien vite rappelé à l'ordre par la moniale qui troqua son sabre pour un bâton. Le choix était discutable, peut-être voulait-elle le garder en vie pour l’interroger ? C'était bien elle qui lui avait dit qu'il ne fallait pas parlementer avec les démons, alors pourquoi prendre des risques en utilisant une arme d'apparence non létale face à un de leur allié ?

Même si dans les faits le combat pouvait sembler tourner en leur faveur de part leur avantage numérique, deux contre un, il n'en demeurait pas moins qu'il y avait des complications compromettant leur réussite. D'une part, excepté un sort étrange, Karma n'avait pas fait preuve de magie, et ne semblait pas décidé à en utiliser face au sorcier. Ses capacités semblaient très centrées sur la maîtrise martiale et face à un adversaire utilisant sortilèges et autres incantations lui permettant de se battre à distance, ce n'était pas un avantage. Ikhare, quant à lui, pouvait utiliser sa puissance psychique pour s'occuper du sorcier, mais le moindre usage de sa télékinésie pouvait déraper et créer un déferlement tout aussi dangereux pour Karma que pour le maître des flammes.

En tant normal, l'élu des fées se serait reposé sur sa chance, mais les conseils de Karma et le fait que son don semble très légèrement affaibli dans ce sous-sol le firent renoncer à se jeter sur le sorcier tête la première. Ikhare fronça les sourcils, essayant d'élaborer une stratégie qui lui permettrait de s'en sortir avec le moindre mal. En analysant tout ce qu'il se passait, tout en restant derrière sa protectrice – et peut-être un peu dans ses pattes – il remarqua néanmoins quelque chose qu'il pouvait utiliser à son avantage. Le sorcier ne regardait qu'elle. Il semblait avoir comprit qu'elle voulait le protéger coute que coute, et surtout qu'elle était une bien plus grande menace que lui. C'était un sacré coup dans l'égo presque inexistant du français, mais il décida de se servir de ça pour agir.

Il s'arrangea pour rester derrière Karma, suivant ses mouvements, tout en se concentrant suffisamment pour attaquer le sorcier avec précision. Il se chargea lentement mais surement en énergie, prêt à faire usage de sa télékinésie avec plus de précision que précédemment. Malheureusement pour lui, le sorcier ne lui laissa que peu de temps et il projeta un jet de flammes de la couleur du saphir en plein sur eux. La moniale semblait prête à le protéger, par un sort ou bien par son corps, mais le français ne l'entendit pas de cette oreille. Il agrippa son allié par les vêtements de sa main gauche et la tira de toutes ses forces en arrière. C'était peut-être la surprise, ou tout simplement la force des muscles d'Ikhare, mais elle se retrouva derrière lui. Alors que les flammes allaient le frapper, le veinard tendit la main et projeta son onde télékinésique.

#Jetdedés

Réussite : Les flammes sont totalement soufflées, l'homme est projeté contre le mur, assommé.
Echec : Les flammes sont soufflées mais le contacte de celles-ci avec l'onde télékinésique provoque une onde de choc, les fondations du sous-sol sont fragilisées : ce n'est qu'une question de secondes avant qu'il ne s'effondre sur lui-même.

Les flammes furent balayées par l'attaque du français qui percuta l'homme de plein fouet, le projetant droit contre le mur en face. Pas d'os brisés, pas d'hémorragie trop importante, pas de démembrement ni d'objets volants de façon aléatoire : il avait atteint son objectif avec brio. Il banda les muscles et esquissa un petit geste de la main, façon de dire « Yes ! » avant de se retourner pour regarder son acolyte.

« Je ne crois pas l'avoir tué... Désolé de ne pas vous avoir prévenu, mais si je vous en avais parlé il aurait été au courant de mes intentions... »







Sujet : Qui ne craint pas la mort ne craint pas les menaces
Kit Honey
Réponses : 22
Vues : 593

Rechercher dans : Archives des Rencontres   Tag jetdedés sur Star City Heroes Petit_pas_nvSujet : Qui ne craint pas la mort ne craint pas les menaces    Mer 13 Mar 2019 - 19:33
Petit assassin. L'égo de Kit est à la fois flatté et blessé. Elle voit en lui un assassin, un homme qui n'a pas peur de se salir les mains. Kit ne sait plus trop ou il en est, il a rapidement perdu le compte. Il se rappelle juste de certaines morts qui l'ont plus marquée que d'autres. Incinération, noyade, tête écrasée, obligation de se suicider... Il savait se montrer inventif pour satisfaire ses désirs tout en étant original, jouant sur le gore comme une profonde opposition avec ce qu'il était la journée. C'était parfois compliqué, une véritable épreuve. Il fallait rechercher un peu dans les limites psychologiques humaines et approfondir des recherches sur la douleur ressenties, mais il y avait un petit côté jouissif, dans le fait d'abimer quelqu'un au point qu'il le supplie de le tuer. A ce moment là, Bunny savait qu'il était le roi, le seul et l'unique. Alors oui, il était flatté quand on reconnaissait en lui le tueur qu'il était, mais l'adjectif était mal choisis. Petit, non mais. Elle allait crever sans décence si elle continuait de le ridiculiser. Manifestement, elle se souvenait de ses morts, autant lui en offrir une grandiose qui allait rester dans sa tête pendant un bon moment.

Malgré tout, une part de lui voulait qu'elle reste en vie. Si elle se soignait, elle ne contiendrait plus rien de lui, elle serait de nouveau vierge de toute trace de son passage. Et c'était inacceptable. Il fallait qu'elle garde quelque chose : un foie détruit, un virus embêtant... il fallait qu'elle soit en vie pour montrer au monde entier qu'elle était à lui, au roi de Star City, a Bunny. Son territoire, ses sujets, sa garenne. Elle aurait déjà dû le remercier de lui avoir fait du mal, de l'avoir un tant soit peu respectée. Bon, elle était malpoli, mais la discipline pouvait se faire. Personne n'avait supporté bien longtemps l'éducation du lapin.

#Jetdedés
Réussite : Cassandra ne parvient pas à se lier avec Kit.
[b]Echec : Cassandra parvient à se lier avec Kit. Il ressent une douleur diffuse proche du foie, ses veines le picote et il a l'impression que son cœur bat plus vite. [/b]

C'est lorsque Bunny commençait d'avoir des réactions physiques un peu obscène à l'idée de discipliner son petit jouet qu'il commença à se sentir un peu hors de lui-même. Son cœur se mit à battre un peu plus fort ou bien était-ce un peu plus vite. Il ressentait ça lorsqu'il était en situation d'alerte, sauf que cette fois-ci un profond malaise s'empara de lui. Fièvre et intolérance à la lumière se firent bientôt ressentir, c'était léger, mais suffisamment embêtant pour que cela perturbe le lapin. A cela s'ajouta un picotement dans les veines et un gêne dans ventre. Peut-être qu'il avait fait, plus que d'habitude ? Kit lâcha Cassandra des yeux pour s'emparer de nouveau d'un peu de foin, le portant à sa bouche, faisant grincer ses dents en le mâchant nerveusement.

«C'est vrai, tu es différente... Toi au moins, tu ne cris pas quand tu te rends compte que l'on t'enlève... Tu es une femelle intéressante... Tu devrais faire attention, des gens pourraient vouloir te faire du mal... »

Bunny avait dit ça en s'inquiétant vraiment. Après toi, lui ne cherchait qu'à comprendre et posséder, ce qui lui revenait de droit, mais les autres, eux, ils pouvaient avoir de mauvaises intentions. Et par mauvaises intentions, le lagomorphe entendait tout ce qui s'opposait à ses propres idées.

« Tu devrais être flattée, jamais tu n'auras d'autres maladies comme celles-ci dans le sang ! Elles sont uniques, tout comme toi... Je me trouve bien généreux, je te fais le cadeau de t'offrir une mort spéciale... Bon, elle n'est pas spectaculaire, je dois l'admettre, mais elle a le mérite de renforcer nos liens. Quand tu te réveilleras, tu regretteras surement de n'être plus souffrante à cause de moi... Je sais, tu n'es pas la première à vouloir être à moi, à vouloir plus... Mais tu es la première à l'exprimer si calmement. D'habitude, les autres crient, mais je vois en eux une petite lueur qui me dit « Bunny, j'aime ta façon de me détruire... »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Tag jetdedés sur Star City Heroes Categorie_6Tag jetdedés sur Star City Heroes Categorie_8
Sauter vers: