AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

[Géographie] Star City - Institutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Star City - Institutions




Avant-Propos


Bien qu'on puisse voir des super-héros voler à travers les airs, des zombies jaillir des profondeurs de la Terre, des dinosaures géants émerger des eaux de la Grande Baie, des arbres déambuler à travers les rues ou même des bâtiments venir à la vie, Star City n'en demeure pas moins une ville où des millions de citoyens vivent, travaillent et s'amusent tous les jours. Ils se rendent à leur boulot tous les matins, affrontent le trafic et se plaignent des travaux, sortent pour déjeuner ou dîner avant de rentrer dans leurs familles la nuit venue. Lors des soirées et des week-ends, ils trouvent le temps pour sortir et s'amuser dans l'un des nombreux lieux uniques que la ville a à offrir. Voici ce qu'est la vie à Star City, du moins quand les démons ne viennent pas prendre possession des rues ou que les extraterrestres restent loin de la Terre.

Vous retrouverez ici les différentes institutions existant en ville, classées par domaines de compétences. Pour avoir une vue plus géographique de la situation, vous pouvez bien entendu consulter l'autre sujet présentant Star City.

Sommaire



Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice


Gouvernement fédéral



On trouve de nombreux bureaux et agences du gouvernement de l'état dans le centre-ville de Star City, même s'il est aussi possible d'en trouver certains dans d'autres quartiers. Ces agences vont du Département des Véhicules Motorisés aux agences liées à l'environnement, aux espaces verts, à la santé ou au respect de la loi. Les services du comté comprennent quant à eux le Département des Parcs et Loisirs, le Secrétariat du Comté, les Services Sociaux, le Conseil de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire et le Département du Shérif du Comté de Monmouth.

En plus de ces bureaux, plusieurs agences fédérales possèdent des bureaux à Star City. La plupart d'entre eux sont installés à Federal Plaza, comme c'est le cas pour le Federal Bureau of Investigation (FBI), le Conseil de Sécurité Nationale (NSC), l'Agence de Police aux Frontières (ICE), l'Administration des Impôts (IRS), le Service des Forêts (NFS), le Département des Anciens Combattants (VA), la Drug Enforcement Agency (DEA) et bien d'autres encore. De plus, la base navale du Cap Solitaire et le centre de contrôle spatial de Star Island peuvent eux aussi être considérés comme des agences fédérales.

Sénateurs du New Jersey


Sénateur Bryan Robertson


Né en 1946, Bryan Robertson fut un soldat dévoué à sa patrie qui grimpa rapidement les échelon de la hiérarchie militaire jusqu'à devenir officier durant la Guerre du Vietnam. Personne ne sait exactement ce qui s'y passa mais tout le monde le trouva changé à son retour. Il était effectivement devenu plus haineux que jamais envers les métahumains. Véritable héros de guerre, il se lança alors rapidement dans la politique, rejoignant le CODE et soutenant William Mandon lors des élections municipales de Star City.

Ce fut à cette époque qu'il devint sénateur du New Jersey pour la première fois. Malheureusement pour lui, sa carrière fut entachée par de lourds soupçons de corruption et cela bien que la justice finit par le blanchir. Cette affaire ajoutée à des propos souvent extrêmes lui fit perdre les élections suivantes. Cela n'empêcha pas Robertson de rester sur la scène politique, apparaissant à de nombreuses occasions et continuant à soutenir de nombreuses organisations et associations, le CODE étant la première d'entre elles.

Les événements du Nouvel An 2012 à Star City permirent cependant à sa carrière de redécoller. En effet, son assurance et sa détermination dans l'épreuve firent mouche auprès de la population et le CODE gagna soudainement en popularité. Bryan Robertson se lança à nouveau dans la course au Sénat et il remporta une nouvelle fois cette fonction en mars 2013. Aujourd'hui, Robertson continue de promouvoir la politique du CODE pour le contrôle des activités super-héroïques et des métahumains.


Sénateur Marc McGuire Jr.


Marc McGuire Jr. est un héros surprenant de Star City. Son père était effectivement le super-héros de la Ligue de la Liberté connu sous le nom de l'Aigle Américain. Après avoir raccroché son costume, ce dernier fit fortune dans l'ingénierie, ce qui permit à Marc Jr. de fréquenter les meilleures écoles du pays. Mais, malgré tous les avantages dont il disposait, Marc Jr. comprit aussi que tout le monde n'était pas dans son cas. Pour cette raison, il se dédia bien vite à de nombreuses œuvres de charité et se fit connaître à Star City pour son altruisme.

Lassé par la corruption grandissante de Star City, Marc Jr. finit par se présenter aux élections municipales. Malgré les tentatives de ses opposants pour ruiner son image, aucune preuve supposée ne put mettre à mal son intégrité. Au contraire, cela renforça l'image de Marc McGuire déjà bien mise en avant par ses promesses et ses discours. Contre toute attente, il parvint à remporter la victoire, mettant fin à la corruption généralisée.

Marc McGuire Jr. se révéla être un maire exemplaire et aujourd'hui encore, il est probablement le plus populaire de l'histoire de la ville. Il fit énormément pour Star City au cours de ses trois mandats mais décida finalement qu'il pourrait en faire encore plus à un niveau supérieur. Il ne se présenta donc pas aux élections suivantes mais brigua plutôt la fonction de sénateur, qu'il remporta à son tour. Il se fit dès lors être un fervent soutien des politiques progressistes mais aussi des super-héros Américains et en particulier de la Légion des Étoiles. Bien que certains s'interrogent aujourd'hui sur une éventuelle candidature présidentielle de la part de McGuire, ce dernier se concentre avant-tout sur ses tâches sénatoriales, ayant beaucoup à faire pour lutter contre la politique - qu'il juge rétrograde - du sénateur Robertson.


Federal Plaza

Le gratte-ciel moderne de Federal Plaza est l’un des plus hauts immeubles du centre-ville. Il est bâti sur une place pavée ornée de bancs en pierre et de fontaines et protégée contre toutes les tentatives d'attaque par véhicule piégé. Ses soixante étages accueillent les bureaux de toutes les agences fédérales présentes en ville mais aussi une librairie vendant diverses publications fédérales.



Agences fédérales

Le Département de Police d’État patrouille les autoroutes inter-états et toutes les routes d'importance dans la zone urbaine de Star City. C'est aussi lui qui traite les crimes qui s'étendent au-delà des limites de la ville ainsi que les affaires où les criminels parviennent à quitter l'aire urbaine. La police d'état possède des bureaux dans les quartiers de Kingston, Hamelin et Bayview.


Le Federal Bureau of Investigation dispose de bureaux à Federal Plaza et enquête sur tous les crimes relevant de la juridiction fédérale, comme la lutte contre le terrorisme, la lutte contre le crime organisé, les enlèvements, la criminalité financière ou encore les braquages de banques. De plus, le FBI maintient des liens étroits avec certaines agences internationales comme Interpol, pouvant ainsi échanger des informations avec les départements de police du monde entier tout en ayant accès à une très vaste base de données de fichiers criminels. Il travaille aussi en collaboration avec l'UNISON afin d'échanger des informations et de traquer les activités des super-criminels.


L'United States Coast Guard (garde côtière des États-Unis) patrouille le long des côtes et dans la Grande Baie, assistant les navires en détresse et s'occupant des contrebandiers et des bâtiments entrant illégalement dans les eaux territoriales américaines. Le contingent de garde-côtes de Star City travaille étroitement avec la DEA et la base navale du Cap Solitaire tout en disposant aussi de l'assistance de certains supers dotés de capacités aquatiques.


La Drug Enforcement Agency (agence de lutte contre le trafic et la consommation de stupéfiants) enquête sur les crimes liés à la drogue, ce qui inclut la fabrication, la distribution et la vente de narcotiques et produits stupéfiants. Leurs affaires principales à Star City concernent le commerce de la drogue entre les mains de la mafia et les opérations de lutte contre le trafic de drogue le long de la côte et dans la Grande Baie en collaboration avec les garde-côtes. L'apparition de nouvelles drogues représente un problème majeur pour l'organisation et la DEA tente d'y mettre fin comme elle peut.


L'United States Forestry Service (service des forêts des États-Unis) est une branche du Département de l'Agriculture chargée de l'entretien des sentiers, des patrouilles et de la protection de certains sites, de la gestion de la vie sauvage et de la nature en général ainsi que de l'extinction des feux menaçant la forêt de Watson. Pour ce dernier point, il s'occupe principalement des feux de routine et fait appel au SCFD s'il se trouve confronté à des feux de plus grande ampleur. Afin de mener à bien ses missions, le service peut recourir à l'utilisation de feux contrôlés, ces derniers étant déclenchés dans certaines zones forestières spécifiques afin de permettre à la forêt de croître plus sainement par la suite. Récemment, lors de l'une de ces missions, les rangers ont été confrontés au Géant Vert. Ils évitèrent de peu la catastrophe grâce à l'intervention de plusieurs héros qui campaient heureusement dans les environs.


Le Federal Bureau of Prisons (bureau fédéral des prisons) dispose d'un pénitencier d’état à Star City, le Lincoln State Penitentiary. Situé le long de la Redford dans le quartier de Lincoln, ce pénitencier de haute sécurité enferme les criminels les plus violents. Il est installé sur un léger promontoire et est environné de terres marécageuses, une seule route sûre permettant d’y entrer ou d’en sortir. Certaines légendes urbaines racontent ainsi que des prisonniers parvinrent à s'évader pour finir par se noyer dans les marais ou pour se faire dévorer par des alligators, même si on n'a jamais vu d'alligators dans les environs. Lors de l'invasion Terminus de 2017, le pénitencier a été occupé par des forces hostiles, ce qui a permis à de nombreux prisonniers de s'évader. Beaucoup ont perdu la vie à cette occasion et il fallut de nombreux mois pour remettre la main sur tous les autres mais finalement, tout est rentré en ordre. On recense actuellement 3.800 prisonniers dans le pénitencier, soit 300 de plus que la capacité maximale. Le gardien chef John Ermanos dirige la prison avec l'aide de 2.000 gardes et personnels administratifs.



En plus du pénitencier de Lincoln, le gouvernement fédéral a ouvert un second pénitencier en 1964, le pénitencier de l’Ile. Il s'agit d'un pénitencier fédéral répondant au besoin sans cesse croissant d’emprisonner et de détenir les super-criminels dotés de capacités spécifiques. L'île dont il est question est en réalité un minuscule rocher de granit noir émergeant des eaux de la Grande Baie à quelques kilomètres de la ville. Durant la Deuxième Guerre Mondiale, il s'agissait d'un petit dépôt de munitions affilié à la base navale du Cap Solitaire, ce dernier ayant ensuite été reconverti en super-prison. Une partie de la prison a été détruite durant la première invasion Terminus, permettant ainsi à de nombreux prisonniers de semer le chaos dans la ville. Après cela, la prison a été intégralement transférée sous terre et sa structure partiellement revue par Dédale.

Installations gouvernementales

A l’origine, la base navale du Cap Solitaire était un centre de secours accessible aux navires militaires et aux garde-côtes opérant le long de la côte Atlantique. Elle a ensuite décliné et perdu en importance après la Deuxième Guerre Mondiale et elle s’est même retrouvée sur le point d’être définitivement fermée à la suite de plusieurs coupes budgétaires. Les choses ont fini par changer depuis la mise en place de Star Island. Le personnel militaire comprend 700 hommes tandis que 150 civils pourvoient aux métiers secondaires. La base dispose des installations nécessaires pour entretenir et réparer des navires, maintenant la sécurité autour de l'île voisine. Elle collabore aussi avec les garde-côtes lors des opérations de patrouilles côtières et des missions de lutte contre les contrebandiers. La base est dirigée par le capitaine Arnold Foster de l'US Navy.

Le centre de contrôle spatial de Star Island est situé sur la Star Island, non loin des côtes de Star City. Il s’agit d’un centre de recherche gouvernemental disposant de la capacité à lancer, suivre et récupérer des missions spatiales, pouvant aussi bien envoyer des navettes que des fusées traditionnelles. Il dispose bien entendu des laboratoires nécessaires pour analyser les données et les échantillons récupérés. Le CCS récolte des données astronomiques et travaille avec les centres de la NASA en Floride et au Texas sur des projets spatiaux, du développement de nouvelles navettes et fusées à la mise en place de missions habitées à destination de Mars. Le directeur actuel du centre est le docteur Arthur Andel.





Gouvernement municipal






Le Bureau du Maire et le Conseil Municipal supervisent toutes les affaires municipales de Star City. Bien que le maire gère les affaires quotidiennes de la ville, c'est le conseil qui détient le véritable pouvoir exécutif. Ce dernier comporte dix membres choisis au sein des conseils de district de la ville, le maire faisant office de Président du Conseil. Cette position lui donne toutefois une influence considérable sur le conseil ainsi qu'un vote décisif en cas d'égalité. Leurs mandats durent quatre années et ils peuvent être reconduits sans aucune limite.


Hôtel de ville

Les architectes ont conçu l’hôtel de ville de Star City dans un style néo-classique avec de grandes colonnes de marbre soutenant un toit pointu et un dôme doré. La façade extérieure arbore de magnifiques sculptures et bas-reliefs, offrant ainsi un décor de choix pour les conférences de presse se déroulant au sommet des marches. C’est un bâtiment fourmillant d’activité, de jour comme de nuit. Il accueille les bureaux du maire, du conseil municipal et de nombreux départements de la ville.



Bureau du Maire

Cette institution a subi de grands changements au cours des deux dernières décennies. Par le passé, les maires de Star City étaient souvent des politiciens disposant de relations et d'une grande expérience en politique, élus sur des programmes conservateurs qui maintenaient le statu quo pour les groupes les plus influents de la ville. Lors de ces périodes, les maires étaient considérés par tous comme inutiles et inefficaces.

Durant le mandat du maire Mandon, le bureau avait en plus gagné la réputation d'être pourri par le vice, la cupidité et la corruption. c'était d'autant plus vrai que malgré les enquêtes fédérales, l'administration Mandon semblait être totalement intouchable. Pourtant, en 1991, la découverte de liens directs entre l'adjoint au maire Albert Baker et le criminel Raphael Oliverti ainsi que le meurtre de deux agents de la DEA permirent de mettre fin à ce règne tyrannique. Bien que Mandon ne put être inculpé directement dans ces affaires, pas moins de trente-quatre officiels de son administration furent incarcérés et purgèrent des peines diverses pour racket, corruption, évasion fiscale, subornation de témoins et bien d'autres charges. Quant à William Mandon, il quitta la ville en disgrâce après avoir subi de plein fouet l'échec des élections de 1992.

Tout cela changea lorsque Marc McGuire Jr. accéda au poste. Il mit immédiatement une nouvelle équipe en place dans le but de révolutionner et de faire revivre Star City. McGuire incita aussi les citoyens à prendre part à ces réformes afin « d'aider à faire de Star City une ville dont on soit à nouveau fier ». Malgré des plaintes et des protestations de certains bureaucrates et lobbyistes bien installés dans leurs habitudes, la politique du maire McGuire trouva son écho auprès de la population et fut perpétuée par ses successeurs. Si Julia M. Green poursuivit sur la même voie, ce fut surtout Tom Everett qui poussa cette politique de renouvellement plus loin qu'elle ne l'avait jamais été.

Maire Olivia Bowen


Olivia Bowen a toujours vécu a Star City et a grandi dans le quartier de Lincoln. Issue d'une famille pauvre, elle n'a jamais connu sa mère et a été élevée, avec ses trois sœurs, par son père. Il se saigna à blanc et contracta un prêt colossal pour payer des études de droit à sa fille aînée, qui avait toujours brillé par son intelligence. Elle sauta une classée au lycée, réussit l'examen d'entrée à Harvard et parvint à se faire une place de choix dans un cabinet privé de Star City, après avoir passé quelques années au bureau du procureur. Désireuse d'évoluer sur un plan professionnel, Olivia devint ensuite conseillère municipale pour le quartier des Finances.

La conseillère Bowen a toujours présenté des idées ultra-libérales et pour sa campagne électorale, elle a notamment proposé de permettre aux sociétés d'offrir aux forces de l'ordre de l'équipement déductible de leurs impôts afin de mener des opérations de plus grande envergure. Si elle n’est pas toujours en accord avec les actions de la Légion des Étoiles, qu’elle a déjà pu critiquer à plusieurs reprises, elle n’est pas pour autant opposée aux super-héros. Elle préférerait cependant les voir œuvrer plus étroitement avec la police, en proposant par exemple à certains supers de devenir des auxiliaires officiels du SCPD. D’un point de vue économique, la conseillère proposait également de relancer l’emploi dans les quartiers défavorisés de la ville, tout à la fois pour diminuer le chômage, relancer la croissance et casser la main-mise des organisations criminelles qui profitent de la misère de cette population pour recruter des membres.

Sur la base de ce programme, Olivia Bowen parvint à remporter les élections municipales. Malheureusement, elle n'eut pas le temps de mettre en place ses réformes puisque la ville de Star City subit la deuxième invasion Terminus. Cela obligea la maire nouvellement élue à lutter contre une menace sans précédent. Lorsque cette menace prit finalement fin, elle put enfin s'atteler à ses projets et à la reconstruction de la ville.

En réalité, Henry Bowen, le père d'Olivia, a toujours été un scientifique à la solde de l'organisation secrète SHADOW. Ses quatre filles sont ainsi les résultats de ses expériences sur la génétique, la mère d'Olivia n'étant qu'une mère porteuse payée pour accomplir un travail. Si les trois sœurs d'Olivia sont de puissantes mutées, elle n'a - semble-t-il - développé aucun don si ce n'est une affligeante normalité. Désireuse de se montrer utile, elle s'est toujours entrainée deux fois plus dur que les autres sur un plan physique mais également intellectuel.



Liste des maires de Star City au cours des dernières décennies

1960-1964 : Jim Thomas
1964-1968 : John P. Lewis
1968-1972 : Andrew Hebbs
1972-1976 : Andrew Hebbs
1976-1980 : Louis Buckley
1980-1984 : Edward Dinkins
1984-1988 : William Mandon
1988-1992 : William Mandon
1992-1996 : Marc McGuire Jr.
1996-2000 : Marc McGuire Jr.
2000-2004 : Marc McGuire Jr.
2004-2008 : Julia M. Green
2008-2012 : Tom Everett
2012-2016 : Tom Everett
2016+ : Olivia Bowen


Conseil Municipal

Star City est divisée en dix conseils de districts, chacun d'eux élisant un représentant pour le Conseil Municipal. Le maire occupe le dernier siège en temps que président du conseil et tranche lorsqu'il y a égalité dans les votes. Contrairement au maire, les membres du conseil sont souvent de très anciens politiciens qui disposent de liens avec des groupes et des organisations d'intérêt de la ville. Certains d'entre eux sont plutôt conservateurs et n'apprécient guère le changement, ce qui provoque nécessairement quelques frictions avec les adeptes d'une politique plus dynamique. Néanmoins, le conseil soutient malgré tout la politique du maire, dans une très large mesure.

Conseillère Joanna Holmes


La conseillère Holmes est issue d'une riche famille de Bayview, fille, petite-fille et arrière-petite-fille de représentants des forces de l'ordre. Plus jeune, elle désirait suivre la même voie que ses illustres ancêtres mais lorsqu'elle fut en âge de faire son choix, elle laissa plutôt cette place à son jeune frère et embrassa une carrière politique. Son diplôme en poche, Joanna fit rapidement ses armes et rejoignit l'équipe du futur maire Tom Everett. Ce dernier la choisit pour devenir la conseillère municipale des quartiers de Bayview et de Port-Royal, un poste qu'elle occupe maintenant depuis de très longues années.

Bien qu'elle soit une femme relativement dure au niveau de sa politique locale, Joanna Holmes est très appréciée par ses concitoyens. Elle a toujours fait part de ses idées concernant la manière dont la criminalité devait être combattue mais a rarement été entendue. De ce fait, elle a apporté son soutien à de nombreux programmes de lutte contre la délinquance et est généralement très favorable au renforcement des moyens du SCPD. Une grande partie de son programme électoral reposa par ailleurs sur la sécurité et les moyens de lutte contre le crime, même si parallèlement, la conseillère Holmes critique la Légion des Étoiles qu'elle juge trop laxiste quand il s'agit de nettoyer les rues du crime et cela même si elle sait tout le bien que l'équipe a déjà pu faire pour la ville et pour le reste du monde.

En réalité et dans le plus grand secret, la conseillère Holmes est membre du groupe vigilant Normality. Si elle ne prend pas directement part aux actions menées, elle n'en reste pas moins un soutien vital. Elle espère un jour pouvoir étendre cette conscience citoyenne à l'échelle de la ville.

Conseiller Gary Golf



Le conseiller Golf représente le quartier de Hamelin. Il est particulièrement fier de son quartier et de ce qu'il apporte à Star City, aussi cherche-t-il à favoriser ses intérêts dans les décisions du conseil. Gary est aussi connu pour son manque d'humour et pour sa capacité à pousser les gens à collaborer étroitement, ce qui en fait souvent le médiateur des désaccords au sein du conseil. Il appréciait grandement Tom Everett dont il était un bon ami mais se montre beaucoup plus mesuré à l'égard d'Olivia Bowen.




Liste des conseillers municipaux de Star City à partir de 2016

Quartiers de Bayview et de Port-Royal : Joanna Holmes
Quartier du Centre : Matthew McDonough
Quartier de la Colline aux Lanternes : Gregory Gordon
Quartier du Front de Mer : Johnny West II
Quartier de Hamelin : Gary Golf
Quartiers de Kingston et de Marina : Ernst Conrad
Quartiers de Lincoln et de Chinatown : Carolina Caruso
Quartiers de Little Italy et des Docks : Vittorio Mancini
Quartiers du Parc et des Finances : Samuel Long
Quartier des Théâtres : Angela Brennan


Commissions Urbaines

Les commissions urbaines sont des conseils adjoints au Conseil Municipal. Certaines d'entre elles sont autorisées à proposer des décisions à l'approbation du conseil tandis que d'autres sont simplement des entités rassemblant des informations qu'elles transmettent ensuite au conseil. Les nominations au sein des commissions se font généralement pour des raisons politiques bien que n'importe quel citoyen concerné peut théoriquement y entrer.

Commission pour le Développement Économique


Il s'agit sans doute de la commission la plus importante de la ville. Elle rassemble des informations et transmet des recommandations au Conseil Municipal quant au climat économique de Star City et ses idées pour l'améliorer. Depuis que l'économie bat son plein, son travail n'est pas particulièrement compliqué et certains membres de la commission jugent que c'est là le résultat de leur efficacité passée. Actuellement, la commission cherche à améliorer les infrastructures et les lois sur les impôts afin d'encourager le commerce local. Elle est constituée par des représentants des plus grandes sociétés de la ville et l'investisseur Samuel Stromberg siège à sa tête.

Un autre sujet en débat au sein de la commission concerne les effets de la population métahumaine sur la ville. En effet, certaines personnes se demandent si la présence de la Légion des Étoiles et d'autres supers aide ou au contraire nuit à la croissance économique de Star City. Bien qu'il soit indéniable que la ville n'existerait plus sans leur aide, certains membres de la commission suggèrent de mettre en place un acte qui aurait pour but de contrer les dégâts incalculables causés par les super-menaces, ces dernières décourageant l'implantation de certains commerces ou de certaines personnes dans la ville.

Commission pour l'Application des Lois


Cette commission fut formée par le maire McGuire dans le but d'asséner un grand coup au problème du nettoyage de certains des plus dangereux quartiers de Star City. Elle devait s'assurer de faire de la ville un lieu où il ferait enfin bon vivre. La commission développe ainsi des programmes en collaboration avec le département de police dans le but de chasser le crime organisé, de rendre les rues plus sûres et d'éduquer les citoyens quant à la manière de bien se protéger contre les criminels.

Commission pour les Droits de l'Homme


Mise en place par le maire Everett, cette commission a pour but d'enquêter sur la discrimination, les crimes de haine et le non respect des droits de l'Homme à Star City. Elle présente ensuite ses requêtes au Conseil Municipal afin qu'il prenne les décisions et qu'il agisse dans le but de refréner les problèmes liés à cela. La commission est surtout connue pour ses positions libérales sur les droits de l'Homme, en particulier l'égalité des droits pour les gays et les lesbiennes et cela même si elle n'a aucune autorité sur ce sujet, ne pouvant que faire des recommandations au conseil. Les dernières recommandations en date concernaient par exemple la légalisation des unions entre partenaires de même sexe ainsi que la mise en place d'un acte de non-discrimination concernant la race, le genre, l'âge, l'orientation sexuelle et la religion.

Départements Urbains

Star City emploie des milliers de personnes afin de réaliser le travail quotidien et de faire en sorte que tout fonctionne à la perfection. Le Bureau du Maire et le Conseil Municipal recrutent et renvoient les exécutifs qui supervisent ces employés municipaux, de l'équipe administrative de l'hôtel de ville aux employés du département des travaux publics ou du département de police.

Star City Police Department (SCPD)


Le SCPD est un brillant exemple de ce que la politique des maires McGuire et Everett et les actions du commissaire Kane ont pu apporter à Star City. L'un de ses premiers buts du maire McGuire avait été de chasser la corruption qui rongeait la police et c'est pour cela qu'il chercha longtemps un policier intègre capable de prendre la suite du corrompu commissaire Alquist, ami de longue date de William Mandon. L'invasion Terminus lui permit de trouver cette personne lorsque la jeune capitaine Barbara Kane rassembla une unité de policiers dévoués et de jeunes héros dans le but de défendre le quartier de Bayview contre un groupe de drones du Terminus. Ainsi, peu de temps après la fin de l'invasion, le capitaine fut nommé au poste de commissaire en lieu et place de plusieurs autres candidats bien plus expérimentés. Cela ne se fit pas sans heurts mais aujourd'hui, tout le monde s'accorde pour dire que le département fonctionne bien mieux que jamais. Pour preuve, le taux de criminalité diminue d'année en année depuis que le commissaire Kane a pris ses fonctions, même s'il reste certains quartiers dangereux à Star City.

Les fonctions premières du SCPD sont la patrouille des rues et la résolution des crimes, les officiers de police et les inspecteurs étant basés dans des commissariats de quartier. Le département a autorité sur tous les crimes se déroulant dans l'aire urbaine du moment que ces derniers n'entrent pas sous la juridiction d'une autre agence : les crimes liés à la drogue sont l'affaire de la DEA, les crimes fédéraux sont l'apanage du FBI et les crimes en mer sont à la charge des garde-côtes. Bien entendu, les policiers du SCPD peuvent toujours assister les agents fédéraux en charge de ces enquêtes sur simple demande. Les différents bureaux du département disposent aussi d'unités spéciales.

- Bureau des Patrouilles : Unité d'Intervention d'Urgence et Unité SWAT, Unité Aérienne, Unité Portuaire et Équipe de plongée, Unité Montée.
- Bureau de Contrôle du Crime Organisé : ce bureau collabore fréquemment avec le FBI et la DEA.
- Bureau des Transports : Patrouille des Autoroutes. Ce bureau collabore fréquemment avec la police d'état.
- Bureau des Enquêtes : Unité Spéciale pour les Victimes, Section Criminelle.
- Unité Télévisuelle : unité assistant les productions cinématographiques et télévisuelles se déroulant dans la ville. Elle a pour rôle de gérer le trafic et de mettre en scène de fausses scènes de crime.
- Unité de Police Scientifique.
- Corps des Cadets de la Police.


Le SCPD peut aussi bénéficier de l'aide de l'UNISON lors des enquêtes ayant pour cadre des super-criminels ou possédant un caractère étrange et mystique. L'organisation internationale possédant de meilleures bases de données sur ces sujets et pouvant mettre à disposition des spécialistes dans divers domaines tels que le mysticisme, la magie, la robotique ou autres, les officiers de police recourent fréquemment à leur aide en tant que consultants.

Commissaire Barbara Kane


La commissaire Kane est issue d'une longue lignée de policiers, son père, son oncle et son grand-père ayant tous été des officiers de police réputés. Ayant occupé cette fonction toute sa vie durant, elle sait ce que c'est que d'arpenter les rues et d'effectuer le travail de terrain. De plus, le fait qu'elle ait elle-même vécu la période de l'administration Mandon fait qu'elle n'acceptera jamais que son département retombe dans les mêmes travers.

Bien qu'elle ait toujours admis ne pas apprécier les politiciens, la commissaire Kane fait tout son possible pour mener son travail à bien. Ce dernier lui a par ailleurs permis de gagner le respect de ses hommes mais aussi la haine des responsables du crime organisé qui souhaiteraient bien qu'un accident grave survienne dans la vie de la policière. Malgré cela, elle a toujours réussi à s'en sortir, même lorsque la deuxième invasion Terminus a frappé Star City, l'obligeant à mettre en œuvre de nouvelles stratégies pour déployer ses hommes sur le terrain en minimisant les pertes.


STAR Squad - (Superhuman Tactics And Regulation Squadron)


L'un des premiers programmes lancé par la commissaire Kane est celui de la STAR Squad. Il s'agit d'une équipe d'officiers de police spécialement entraînés et équipés afin de lutter contre la menace des super-criminels. Des compagnies de haute-technologie comme les laboratoires Astro lui fournissent par ailleurs souvent des prototypes expérimentaux afin de les tester sur le terrain.

La STAR Squad travaille souvent en collaboration avec des super-héros comme la Légion des Étoiles afin de mettre un terme à la menace des métahumains sur la ville. Officiellement, le Bureau du Maire et la commissaire Kane attendent de la STAR qu'elle laisse la Légion agir en premier en raison des pouvoirs et de l'expérience que possèdent les héros pour faire face à ces menaces. Toutefois, dans les faits, il existe une certaine forme de rivalité entre ces deux entités, la STAR tirant une grande fierté de sa capacité à appréhender elle-même les super-criminels.

Capitaine Bill Maddicks


Le capitaine Maddicks est le commandant de la STAR Squad et c'est un homme qui connaît bien son affaire. Ancien Marine, il fut rapidement recruté par la division SWAT de New-York, parvenant même à commander sa propre unité. Ce sont ses excellents états de service qui lui permirent ensuite d'obtenir ce nouveau poste à Star City. Depuis lors, il fait en sorte que son unité soit la meilleure dans tous les domaines.

Maddicks est respecté par ses hommes et il respecte tout autant sa supérieure depuis qu'elle lui a fait comprendre qu'elle ne tolérerait pas la moindre insubordination de sa part. Malgré cela, le capitaine est déjà souvent entré en conflit avec le Commander et les membres de la Légion des Étoiles ou des représentants de l'autorité fédérale, gagnant ainsi son surnom de Bulldog.


Medical Examiner's Office - (Bureau du Médecin Légiste)


Le MEO enquête sur toutes les morts non naturelles de la ville, menant des autopsies afin de déterminer les causes de la mort et de rassembler des preuves pour que les autorités puissent enquêter davantage, si nécessaire. La loi exige une autopsie dans tous les cas de meurtre et dans la plupart des cas de suicide ou de mort accidentelle, particulièrement quand un délit est suspecté. De ce fait, les médecins légistes témoignent souvent devant les tribunaux. Le MEO enquête aussi sur les morts suspectes afin de prévenir le déclenchement d'épidémies ou d'autres risques pour la santé publique.

Le MEO est installé dans un bâtiment du centre-ville aux environs de la Place du Centenaire. Les bureaux administratifs se trouvent dans les six étages supérieurs tandis que les laboratoires et les salles d'examen sont installés au rez-de-chaussée. La morgue et les autres installations sont quant à elles situées dans les deux niveaux souterrains de l'immeuble. Suite à l'attaque d'Hadès dans les années 1960, la morgue a subi un renforcement de ses structures et a mis en place plusieurs protocoles exceptionnels.

Star City Fire Department (SCFD)






Le SCFD est un département chargé de gérer les incendies et les appels d'urgence dans la zone urbaine. Il dispose de casernes dans toute la ville, leurs équipes étant capable de répondre immédiatement à toutes les urgences. Lorsque des feux se déclarent en dehors de la ville, le département peut aussi compter sur l'aide du service des forêts.

En plus de gérer les services de secours et les ambulances, le SCFD doit aussi intervenir dans des situations impliquant des produits dangereux, qu'il s'agisse d'explosifs conventionnels, de produits toxiques, de substances extraterrestres, radioactives ou mutagènes voire d'éléments bien plus mystérieux.





Capitaine Paul Anderson



Le capitaine Paul Anderson est devenu pompier à l'âge de 17 ans et il est aujourd'hui à la tête du département depuis plus de 14 ans. Durant cette période, il a pu risquer sa vie à de très nombreuses reprises, ce qui lui a permis de gagner une belle renommée à travers la ville et tout autant de médailles. Cette renommée est d'autant plus grande que le capitaine Anderson garde la tête froide même dans les situations les plus difficiles. De ce fait, son visage est familier de la plupart des citoyens et il est particulièrement populaire auprès de la classe des seniors.


District Attorney's Office (Bureau du Procureur du District)




Le bureau du procureur enregistre et poursuit en justice tous les criminels accusés à Star City. Il revoit les rapports d'arrestation remplis par le SCPD et selon les charges d'inculpation, il décide de passer ou non un marché afin de proposer une peine allégée.

Le procureur, élu tous les quatre ans, dirige le bureau. Il recrute et supervise plusieurs douzaines de procureurs adjoints qui gèrent les dossiers tandis qu'il s'occupe des tâches administratives et poursuit les plus grands criminels. En plus de cela, il recrute aussi des enquêteurs qui ont pour tâche de récolter de nouvelles preuves pour leurs dossiers.



Procureur Daniel R. Dugan


Le procureur Dugan a remporté ses élections en promettant une dureté exemplaire à l'encontre de la criminalité, spécialement le crime organisé. Son sourire vainqueur, sa voix forte et ses résultats en tant qu'assistant du procureur l'aidèrent toutefois tout autant, sans compter le soutien du maire Everett.

Aujourd'hui, en dépit de ce que peuvent penser certains politiciens et procureurs moins efficaces, Dugan est en bonne voie de remplir ses promesses. Il s'est ainsi fait de nombreux ennemis dans le monde du crime, notamment en raison de sa croisade contre le crime organisé. Toutefois, la mafia ayant déjà suffisamment de problèmes avec le héros Silhouette, elle ne prendra jamais le risque de lui nuire pour la bonne et simple raison que cela impliquerait les super-héros dans leurs affaires.



Les métahumains et la loi

L'existence des métahumains a donné corps à des volumes de textes de lois et de précédents judiciaires au cours du temps. En voici certains exemples :

- Les super-pouvoirs offensifs sont considérés comme des armes et en faire usage à l'encontre d'un individu est considéré comme une agression à main armée à moins que le métahumain impliqué soit en état de légitime défense ou en train d'empêcher un crime.

- Les super-héros n'ont pas à suivre les procédures criminelles à moins qu'ils ne soient membres des forces de police ou d'une agence de maintien de la loi. Entre autres choses, cela signifie que les super-héros n'ont pas besoin de lire les droits d'un criminel en réalisant une arrestation citoyenne.

- Les super-héros peuvent être accusés d'usage abusif de la force s'ils utilisent plus que le minimum de force requis pour désarmer ou stopper un adversaire.

- Les identités costumées sont reconnues comme des entités légales, cela permettant aux métahumains costumés de se livrer à du commerce, de témoigner au tribunal ou d'être poursuivis en justice sans avoir à révéler leur véritable identité.

- Les super-héros sont des personnages publics soumis au même régime que les autres personnages publics (hommes politiques, chanteurs, acteurs, sportifs, etc.).

- L'utilisation de super-sens et de pouvoirs tels que la télépathie peut être considérée comme une violation du Quatrième Amendement qui interdit les « perquisitions et saisies non motivées ». Nul ne peut être soumis de force à un scan télépathique et des preuves acquises uniquement par l'intermédiaire de moyens extrasensoriels ne sont pas admissibles au tribunal.


Department of Corrections (Département de l'Administration Pénitentiaire)


Ce département a la charge des deux prisons de Star City qui ne sont pas soumises à l'administration fédérale. Le centre pour jeunes délinquants installé à Chinatown accueille les jeunes mineurs qui ont été reconnus coupables de crimes. Il dispose de 650 places mais ne dépasse jamais la moitié de sa capacité, accueillant généralement des membres de gangs baignant dans le trafic de la drogue. Certains d'entre eux sont malheureusement des habitués des lieux.

Le pénitencier de Star City est quant à lui une petite prison située au sud de la ville, juste en dehors de Hamelin. Il accueille les détenus non-violents et ceux qui ont été emprisonnés pour de courtes peines, les prisonniers plus violents étant envoyés au pénitencier d'état de Lincoln. Malheureusement, le surpeuplement peut forcer l’institution pénitentiaire à relocaliser des prisonniers violents dans cette prison, ce qui ne se fait pas sans causer des problèmes entre les occupants. On compte actuellement 1280 détenus pour 450 gardiens.

Department of Public Works (Département des Travaux Publiques)


Le département a subi une diminution de ses effectifs au cours des dernières années en raison du départ de nombreux travailleurs indépendants qui avaient aidé à reconstruire les infrastructures de la ville à la suite de la première invasion Terminus. Malgré cela, le DPW reste l'un des plus grands départements de la ville et il est sans doute aussi le plus actif en raison du très grand nombre de projets qui requièrent une attention constante, une situation plus vraie que jamais après la seconde invasion Terminus.

Le département des travaux publics est responsable de la maintenance des rues, des routes, des infrastructures et des bâtiments publiques et il supervise aussi le service des eaux et des égouts. Il collabore régulièrement avec le Bâtisseur qui, dans une certaine mesure, lui prend l'essentiel de son travail.

Department of Waste Management (Département pour la Gestion des Déchets)


Le département est responsable du ramassage des ordures dans la ville, de la maintenance des usines de retraitement des déchets et de l'administration des décharges municipales. Ils ont la réputation de maintenir la ville propre et agréable et ils prennent leur travail très au sérieux.

Le département dispose d'un incinérateur dans les environs de Lincoln et il gère aussi la décharge municipale, un grand terrain vague situé en bordure de Lincoln qui accueille toutes les ordures et les objets dont les citoyens veulent se débarrasser. On peut évidemment y trouver tout un tas d’autres choses, parfois très insolites. On raconte même qu'une fois, la Silhouette aurait empêché la mafia de commettre un meurtre en ces lieux.

Le DWM retraite aussi les eaux usagées grâce à la station d’épuration de Bayview à l'aide de bactéries, d'enzymes et de produits chimiques avant de les filtrer et de les relâcher dans la Redford, à destination de la mer.

Star City Transit Authority (Régie des transports en commun)


Les autorités de la ville sont particulièrement fières de la SCTA, le système de transport urbain. En effet, ce département de la mairie permet la gestion des transports en commun à l’intérieur de l’aire urbaine grâce à un complexe système d’autocars, de lignes de métro et d’une ligne aérienne de monorail.

Pratiquement n’importe quel secteur de la ville est accessible grâce aux transports publics – et un peu de marche. Les bus traversent toute la ville en faisant de nombreux arrêts tandis que le métro se rend aussi à l’extérieur de l’aire urbaine.

Star City possède par ailleurs le métro le plus moderne du pays, suite aux importantes rénovations et reconstructions mises en œuvre à la suite de la première invasion Terminus. La station du Centenaire dans le centre est la plus ancienne station de la ville, ouverte lors de la célébration du centenaire en 1889. Toutefois, la véritable fierté de la ville reste son système de monorail qui longe en boucle le centre-ville.

Associations Citoyennes

Citoyens pour l'Ordre, la Décence et l’Éthique (CODE)


Le plus grand allié du maire Mandon en dehors de son cercle de proches était le CODE, une organisation dévouée au devoir civique et au progrès qui a malheureusement choisi de soutenir le mauvais cheval. Jouant sur les peurs et les craintes du CODE et de ses membres, William Mandon parvint à gagner un soutien qu'il n'aurait jamais pu obtenir autrement. Malheureusement pour lui, lorsque ses obscurs agissements furent révélés au grand jour, il perdit ce soutien et dans le même temps, les élections qui l'opposaient à Marc McGuire.

Bien que la considération première du CODE soit d'améliorer la sécurité publique, il se focalise principalement sur l'immoralité dont font preuve les héros costumés au travers de leurs actions. Plus spécifiquement, le CODE est inquiet quant au fait que les héros se voient offrir une trop grande confiance de la part du public et du gouvernement et il pense que leur rôle devrait être grandement diminué. De ce fait, le CODE mène de nombreuses actions juridiques pour contrer les actions des super-héros et autres métahumains qui nuisent aux intérêts publics ou privés. Au-delà de ces aspects, les membres du CODE restent pour la plupart d'honnêtes citoyens de Star City qui ne cherchent là qu'un moyen de faire ce qu'ils jugent juste.

Dirigé par Gerald Wallace, le CODE dispose de nombreux soutiens d'importance comme le sénateur Bryan Robertson, la conseillère Joanna Holmes ou encore l'éditeur Jonas Cooper.

Gerald Wallace


Pur produit de Star City, Gerald Wallace vient d'une famille modeste dont les racines remontent jusqu'aux origines de la ville. Après une scolarité exemplaire, l'homme s'est engagé en politique et a rapidement rejoint les rangs du CODE, l'organisation citoyenne militant contre les dérives des super-héros et des super-vilains. Marié très jeune, Gerald a en effet perdu son épouse enceinte lors d'un affrontement qui opposait deux personnages costumés. Il ne s'en est jamais remis et voue une haine sincère à tous ceux qui enfilent des costumes pour mener une justice personnelle. Plus récemment, il a lui-même été la cible de super-criminels puisqu'il a été enlevé par le Gang des Fables et retenu prisonnier pendant de longs mois avant d'être secouru par les membres de la Légion des Étoiles.

Républicain, ancien conseiller municipal des quartiers de Kingston et de Marina, Wallace est le fer de lance du CODE. L'un de ses projets les plus importants vise la mise en place d'un décret de réglementation des métahumains dont le but serait de doter d'une autorisation officielle certains super-héros, interdisant dans le même temps aux autres d'exercer.

Candidat lors des dernières élections municipales, Gerald Wallace n'a perdu le poste que de quelques points. Aujourd'hui, il ne doute pas que les récents événements et la situation de la ville donnent aux citoyens les clés pour suivre la bonne voie. Il a par ailleurs gagné en popularité suite à son enlèvement.


Normality


A la suite des événements du Nouvel An 2012, le CODE a grandement gagné en popularité. Malheureusement, cela entraîna la naissance de nouveaux courants de pensées au sein de l'organisation, dont certains qui se révélaient beaucoup plus extrêmes.

De nombreux citoyens pensaient ainsi que les choses ne changeraient jamais et que les super-héros pourraient continuer à œuvrer en toute impunité, sans que personne ne prenne les décisions nécessaires. Ils fondèrent ainsi, dans le secret, un groupuscule plus virulent : Normality. Ses membres se sont fait connaître en arpentant les rues de la ville à la nuit tomber afin de mettre à mal tout ce qui représentait les métahumains, passant même à tabac des citoyens innocents. Les choses allèrent même beaucoup plus loin quand leurs actions provoquèrent plusieurs morts.

Aujourd'hui, les autorités ne savent pas grand chose de cette organisation vigilante. En effet, celle-ci apparait à l'occasion pour mener diverses actions avant de disparaitre pour plusieurs mois. Il s'agit peut-être toujours des mêmes individus mais il est aussi possible qu'il en existe plusieurs branches. Quoi qu'il en soit, ils sont secrètement soutenus par la conseillère Joanna Holmes.




Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice


Santé



La santé et le bien-être des citoyens de Star City importent beaucoup aux élus de la ville. C'est pour cette raison que l'on y trouve de nombreux centres médicaux, parmi les meilleurs du monde dans leurs catégories.


Listes des hôpitaux de Star City

- Centre de soin de Lincoln (Lincoln, District Est)
- Centre médical de la communauté de Kingston (Kingston, District Ouest)
- Centre médical de Marina (Marina, District Ouest)
- Centre médical de Port-Royal (Port-Royal, District Est)
- Hôpital central de Hamelin (Hamelin, District Ouest)
- Hôpital central de Star City (Quartier des Finances, Centre Ville)
- Hôpital Custer pour les enfants (Quartier du Parc, Centre Ville)
- Hôpital de la Trinité (Bayview, District Est)
- Hôpital de Watson (Colline aux Lanternes, District Sud)
- Hôpital général du Parc (Quartier du Parc, Centre Ville)
- Hôpital pour les anciens combattants de Star City (Quartier du Centre, Centre Ville)
- Hôpital psychiatrique de la Providence (Port-Royal, District Est)
- Hôpital Saint Joseph (Quartier du Front de Mer, Centre Ville)
- Hôpital Sainte Margaret (Little Italy, District Sud)
- McGredy Memorial Hospital (Quartier du Centre, Centre Ville)
- Pineview Hospital (Chinatown, District Est)


Hôpital central de Star City

Cet hôpital est sans doute le plus grand et le plus important de Star City, situé non loin du campus universitaire. L'établissement est d'ailleurs affilié à l'Université de Star City et il sert de centre universitaire pour les internes et les étudiants en médecine. Disposant de 2.273 lits, l'hôpital rassemble plus de 1.200 médecins et près de 7.500 employés, ce qui comprend les étudiants et les bénévoles. La plupart des médecins sont par ailleurs des spécialistes reconnus dans leurs domaines et contrairement aux autres hôpitaux, le Central accueille plusieurs spécialistes en physiologie métahumaine capables de gérer leurs pouvoirs et de les soigner.

L'hôpital a récemment obtenu une dotation substantielle de la part du gouvernement américain afin d'étudier de nouveaux protocoles d'accueil des patients et de gestion des désastres, deux problèmes récurrents à Star City. Le personnel étudie ainsi les archives de nombreux accidents et désastres naturels, ce qui inclut la plupart des super-combats et des événements comme la première invasion Terminus, dans le but de proposer des stratégies plus efficaces afin de traiter les victimes. Cela s'est révélé particulièrement lors de la seconde invasion, le Central ayant du prendre en charge bien plus de patients qu'il ne le peut théoriquement.



Docteur Sergueï Ivanov



Originaire des républiques de la Baltique, le docteur Ivanov est un neurologiste et un neurochirurgien réputé. Après avoir travaillé pour l'Union Soviétique en tant que chercheur sur des projets secrets étudiant les capacités psychiques, il a écrit un livre populaire sur l'étude des psi et des psioniques. Aujourd'hui médecin au Central, le docteur poursuit ses études sur la neurologie psionique en bénéficiant des subventions du gouvernement américain.


McGredy Memorial Hospital

Le McGredy a longtemps été le plus grand hôpital de Star City, couvrant tout le centre-ville. Malheureusement, au cours des dernières années, il a peu à peu perdu de sa superbe face au très moderne hôpital central. Ce sujet est d'ailleurs un problème épineux auprès des membres du personnel qui demeurent malgré tout dévoués à leur travail. Il a cependant retrouvé un peu de son lustre passé quand il a fallu accueillir les nombreux blessés victimes de la deuxième invasion Terminus. L'hôpital peut accueillir 1.249 patients et dispose d'une équipe complète de médecins et d'infirmiers.



Docteur Randolph Rollins



Le docteur Rollins est le médecin en chef du McGredy et c'est un homme particulièrement fier de son établissement et de ses résultats au cours des dix dernières années. Il fait de son mieux pour fournir les meilleurs soins possibles et il est particulièrement connu pour son dégoûts des « singeries métahumaines ». En effet, de son point de vue, les supers peuvent être utiles lors des désastres naturels mais le reste du temps, ils ne font rien de plus que se battre entre eux provoquant ainsi d'innombrables dégâts et victimes collatéraux.


Hôpital psychiatrique de la Providence

Cette institution est située sur une falaise isolée dominant l’océan, dans le quartier de Port-Royal. A l'origine, il s'agissait du domaine de la famille LeBlanc, une des familles fondatrices de Providence. A sa mort en 1908, le patriarche Howard LeBlanc légua le domaine au docteur Reginald Carter afin qu'il puisse y établir un asile pour accueillir les malades atteints de troubles mentaux. Le docteur Carter en resta le directeur jusqu'à sa disparition subite, étrange et inexpliquée en 1929. Le conseil d'administration engagea alors un nouveau directeur et l'asile continua d'opérer jusqu'à nos jours, bien que les installations aient été grandement améliorées au fil des années.

Originellement destiné à accueillir les malades atteints de trouble mentaux, l'hôpital a changé de politique dans les dernières années. En effet, le conseil d'administration a récemment approuvé la proposition de traiter aussi les métahumains mentalement atteints. Le docteur Ellis, directrice actuelle de l’établissement, espère bien pouvoir réhabiliter plusieurs super-vilains de cette manière bien que de nombreux citoyens manifestent leur inquiétude quant au fait de remettre en liberté des criminels condamnés par la justice, même s'ils sont considérés comme guéris. L'hôpital a été fermé entre le 24 juin 2013 et le mois d'octobre 2014, suite aux événements de la zone 21.



Docteur Ashley Ellis


Directrice de l'hôpital, le docteur Ellis est une sainte ou une martyr, selon la personne à qui vous posez la question. Elle est particulièrement dévouée dans l'aide qu'elle apporte à ses patients afin qu'ils puissent guérir - même s'ils sont jugés incurables - et elle est souvent très douce avec certains des pires psychotiques métahumains.

Dans le même temps, elle assure le bon fonctionnement de l'établissement et fait en sorte que les patients reçoivent les meilleurs soins disponibles plutôt qu'une simple incarcération accompagnée d'une médication lourde. Il reste encore à voir quels résultats cela pourra bien apporter.





Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice


Économie et commerce



L'une des clés du succès de Star City se trouve être son esprit entrepreneurial. En effet, la ville possède la réputation d'être un lieu d'opportunités pour le petit commerce comme pour les grandes entreprises. Ces sociétés forment une grande part de la vie quotidienne de Star City mais aussi la colonne vertébrale de son économie.

Petit commerce et chaînes locales

Le commerce local de Star City possède de nombreuses franchises différentes qui côtoient les sociétés nationales plus populaires. Les Grands Magasins Bromwell sont ainsi une chaîne de magasins née à Star City et populaire parmi les classes moyennes et aisées. On en trouve dans presque tous les quartiers de la ville. La chaîne locale Star Sound possède aussi des boutiques dans toute l'aire urbaine, vendant des CDs mais aussi des magazines, des DVD, des t-shirts et d'autres accessoires liés au monde de la musique. Elle est particulièrement appréciée par les jeunes lycéens ou les étudiants. Les supermarchés Harvest se trouvent dans tous les quartiers de la ville, dispensant des produits de toutes sortes et incluant systématiquement une boulangerie, une pharmacie, une épicerie fine et un petit kiosque à journaux. Au contraire, les épiceries de la chaîne Go-Mart sont bien plus simples et peu chères mais elles sont ouvertes 24h/24 et disposent généralement d'une station service.



A côté de ces chaînes, on peut aussi trouver des boutiques indépendantes connues de tous. La Bijouterie Hans est sans doute le plus ancien établissement de ce type à Star City. Elle fut reconstruite après avoir été détruite dans un super-combat et est donc bien plus grande et plus sécurisée que par le passé. On raconte qu'on peut y trouver tous les bijoux que l'on pourrait souhaiter ! Quant au Millenium Comics, il s'agit sans doute de la meilleure boutique de comics de la ville. On y trouve une impressionnante collection de magazines placée sous sécurité après qu'un combat ait détruit un précédent magasin. On peut ainsi y trouver des numéros collectors et toute une série de produits dérivés. L’Histoire sans Fin est une petite librairie ancienne du Front de Mer dont le propriétaire - Karl Koreander - est un vieil homme amoureux des chats. Bien que la spécialité de la boutique soit les livres d'occasion, on peut aussi y trouver de très nombreux trésors, comme des premières éditions ou des livres extrêmement rares, voire à l’occasion, des grimoires magiques.



Star City accueille aussi des centres commerciaux et des places où l'on peut trouver de très nombreux magasins. Le Millenium Mall dans le quartier du Centre en est sans doute l’un des plus grands. Il s’étend sur trois étages et rassemble plus de 150 boutiques différentes. Une cour en plein air est installée au troisième étage et offre la possibilité de manger en terrasse. La Jetée 2 du Front de Mer rassemble surtout des restaurants et des boutiques spécialisées dans les produits de la mer tandis que le Ashton Mall pourvoie aux besoins des habitants du quartier de Little Italy tout en luttant contre les problèmes posés par les gangs. Quant à la Meadow Street, c'est une rue commerçante du Front de Mer où on trouve d’innombrables boutiques et restaurants d’avant-garde, en particulier des libraires, des galeries d’art, des joailliers, etc. Greeley Street et Hamelin Square remplissent le même rôle pour les étudiants du quartier de Hamelin.



John Papadopoulos


John Papadopoulos naquit sur l'île grecque de Kasos mais il émigra aux États-Unis avec ses parents à l'âge de six mois. Il grandit ainsi dans le quartier de Little Italy, son père occupant un poste de plongeur dans un restaurant grec local. Après avoir été diplômé du lycée, John étudia l'économie à l'université. Dans le même temps, il eut l'opportunité d'acheter la moitié des parts d'un petit supermarché local et franchit le pas. Au cours des années suivantes, il multiplia les achats de ce genre et alors qu'il n'avait pas 25 ans, il possédait déjà une dizaine d'établissements et gagnait vingt-cinq millions de dollars chaque année. Aujourd'hui, Papadopoulos est à la tête de la plus grande chaîne de supermarchés du pays et il possède aussi le Millenium Mall de Star City.

John Papadopoulos a longtemps fait usage de son incroyable fortune pour financer des campagnes politiques à tous les niveaux, qu'il s'agisse d'élections locales ou d'élections nationales. En 2016, il a néanmoins décidé de changer son fusil d'épaule puisqu'il s'est présenté lui-même à la mairie de Star City. Ses propositions laissaient toutefois de nombreux citoyens perplexes. En effet, au cours de ses interventions, John suggéra par exemple de doter les forces de police de tricycles pour augmenter leur mobilité, d'autoriser les casinos à l'intérieur des hôtels, d'offrir de la nourriture pour animaux gratuite aux gens adoptant des animaux abandonnés ou encore l'interdiction pour des magasins se situant à moins de quatre cent mètres l'un de l'autre de vendre les mêmes produits. Mais, l'élément le plus amusant de sa campagne résidait probablement dans le fait qu'elle bénéficiait de la plus grosse campagne publicitaire qu'on ait pu voir dans ce domaine. Ainsi, en dehors des inévitables affiches, spots radio et télévisés et autres publicités du genre, on pouvait aussi retrouver son visage et son slogan sur des baumes à lèvres et de nombreux articles d'épicerie.


Grandes entreprises

Star City dispose de l'un des marchés du travail les plus efficaces du pays. L'arrivée d'entreprises toujours plus nombreuses stimule en effet ce marché dont la croissance attire encore plus de sociétés et ainsi de suite dans un cercle visiblement sans fin.

La ville attire principalement les sociétés liées aux informations telles que les médias ou les compagnies spécialisées dans la distribution de l'information, mais aussi des maisons de courtage ou des compagnies de recherche.

ABS Media


Cet empire médiatique est l'une des compagnies de Star City qui s'étend le plus, touchant virtuellement à tous les types de médias. Ainsi, ABS possède des studios de cinéma, des journaux, des magazines et des maisons d'édition. Ses bureaux sont actuellement dispersés dans trois gratte-ciels du quartier du Parc incluant le WCOC Building, les bureaux principaux occupant les sept derniers étages du Hayward Building et dominant le Star Park. Bien que la réputation d'ABS soit parfois qualifiée de sulfureuse par certains organismes de surveillance des médias, le groupe donne au public ce qu'il souhaite et cela lui suffit.

Henry Allard


Originaire de Californie, Henry Allard est l'actuel propriétaire d'ABS Media. Il dispose d'une popularité certaine en ce qui concerne sa carrière télévisuelle même s'il est aussi connu pour ses capacités de businessman que pour ses colères impitoyables lors des réunions de travail ou sur les plateaux de télévision. De ce fait et de manière assez ironique, Henry se retrouve très souvent dans les journaux à scandales publiés par ses concurrents. Bien que déjà particulièrement riche, Allard continue de travailler pour gagner toujours plus mais aussi pour maintenir sa compagnie à flot.

Engagé en politique depuis de longues années, Allard s'est récemment porté candidat aux élections municipales de Star City, comptant sur sa popularité gagnée en animant l'émission de télé-réalité l'Apprenti pour remporter des voix. Il a malheureusement souvent fait polémique, sa campagne se révélant basée sur de nombreux projets controversés, l'homme ayant notamment fait siennes les idées du shérif Joe Arpaio de Maricopa, en Arizona, qui avait accepté d'accueillir dans ses prisons les métahumains sur le point d'être libérés en raison de coupes budgétaires, plutôt que de les voir bénéficier d'une liberté anticipée.


Conglomérat Grant


Le Conglomérat Grant est une compagnie multinationale qui supervise plusieurs sociétés liées de près ou de loin à la haute technologie, le véritable intérêt de la compagnie et de son dirigeant étant de faire du profit quel qu'en soit le prix. Depuis les années 1980, le conglomérat mit par exemple en œuvre plusieurs projets visant à créer de manière artificielle des métahumains, utilisant des méthodes de traitement par médication ou recourant à l'épissage, à savoir le découpage et le recollage des gènes, certaines de ces techniques étant par ailleurs dérivées des travaux des scientifiques nazis. De nombreux cobayes devinrent fous ou perdirent la vie durant ces expérimentations, bien qu'il y eut malgré tout quelques rares succès.

Au cours des années, les super-héros parvinrent à mettre fin aux activités de nombreuses annexes corrompues du conglomérat mais il ne leur fut jamais possible de relier ces activités illicites à la société-mère. De ce fait, le dirigeant de la société n'hésite pas à sacrifier une filiale secondaire et ses employés lorsque cela devient trop compliqué à gérer, reportant son attention ailleurs. C'est en raison de cette absence de conscience que Jonathan Grant est aujourd'hui encore un homme intouchable.

Docteur Jonathan Grant


Jadis un fervent partisan de la culture hippie et de la consommation de drogues, Jonathan Grant développa rapidement un grand intérêt pour la chimie et la pharmaceutique. L'argent qu'il se fit dans ces domaines lui permit de développer petit à petit le conglomérat, cherchant toujours plus de moyens d'améliorer l'expérience humaine.

Aujourd'hui, Grant est incroyablement riche, que ce soit grâce à la création de médications légales ou à la mise en œuvre de drogues illégales et de métahumains artificiels.


Danger Diamond Society


Cette société fut fondée dans les années 1930 par l'aventurier et explorateur William Danger grâce à son capital obtenu via l'exploitation de mines de diamants en Afrique. Originellement nommée Jungle Patrol, la compagnie changea rapidement de nom, diversifiant au passage ses activités mais gardant à l'esprit la nécessité de protéger l'environnement et de préserver la paix en Afrique. La DDS a établi des liens forts avec le gouvernement du Dakana et elle est la seule société étrangère à ce royaume à pouvoir exploiter les cristaux de Daka. Bien que Danger se soit depuis longtemps retiré, ses descendants continuent de maintenir et de développer l'entreprise, notamment dans le domaine de l'aérospatial.

DeCosta Construction


DeCosta Construction est l'un des plus grands entrepreneurs de Star City, véritable success story locale installée dans un petit bâtiment rénové de Chinatown. DeCosta apparaît régulièrement dans des publicités télévisées ou sur des affiches disséminées à travers la ville qui présentent certains des bâtiments les plus célèbres de Star City réparés et rénovés par ses soins. Son slogan est par ailleurs « DeCosta, pour construire l'avenir ».

Frank DeCosta


Issu d'une famille aux origines italiennes lointaines, Frank DeCosta grandit dans le quartier de Little Italy. Après avoir quitté le lycée, il suivit son père et travailla sur des chantiers de construction à travers la ville. Il changea plusieurs fois d'employeurs jusqu'à rejoindre Fairhaven Builders dont il devint même, à terme, le directeur. DeCosta aspirait toutefois à plus et c'est pourquoi il lança sa propre société, DeCosta Construction.

Bien que n'ayant pas la moindre expérience politique, Frank DeCosta se lança à la course pour la mairie de Star City, en 2016. Rares étaient ceux à comprendre ce qui le motivait mais en réalité, DeCosta disposait d'un soutien de poids en la personne d'Atia César et si les rumeurs associent souvent DeCosta Construction à la mafia, ce n'est pas sans raison. Il est effectivement l'homme de paille du Cartel Rouge mais ça, bien entendu, tout le monde l'ignore.


Fondation Rhodes


Cette firme multinationale d’investissements et de management possède Pyramid Plaza et dirige plusieurs compagnies à Star City et dans le monde. Fondée par Alexandre Rhodes, elle est aujourd’hui entre les mains de Gregory Williams. Au-delà de ses activités financières, la fondation est aussi impliquée dans un grand nombre d’œuvres de charité. Quant aux bâtiments, ils sont le siège de très nombreuses entreprises et renferment même des appartements de très grand luxe.

USNet


L'une des compagnies de Star City dont l'essor fut le plus rapide est USNet, un fournisseur d'accès à Internet qui offre ses services à des millions d'abonnés à travers les États-Unis et dont les bureaux sont installés dans un complexe en verre et en béton de plusieurs étages situé dans le quartier de Hamelin. Il s'agit de la création de l'entrepreneur Scott Hamilton, un homme qui pense qu'un jour, Internet remplacera toutes les autres formes de communication et tous les médias. De ce fait, au-delà des services basiques que la société propose, USNet met aussi à disposition des services spéciaux comme les NETaxi, des taxis argentés dotés de ports PDA, d'ordinateurs et d’une connexion wifi spécifique, et investit de l'argent dans la recherche sur les réalités virtuelles, promettant pour l'avenir des environnements virtuels multi-sensoriels.

Sociétés financières

La banque et la finance sont des secteurs très importants à Star City, en particulier dans le quartier des Finances installé le long de la Wading. Leur présence dans la ville font d'elle l'un des plus importants centres financiers de la côte est des États-Unis.

Eastern Seaboard Bank


Il s’agit de l’une des plus importantes banques de Star City. Elle a gagné ce statut après avoir acquis et consolidé plusieurs autres institutions financières plus petites. La banque offre des prêts aux jeunes développeurs et aide de nouvelles institutions à s'implanter en ville. Elle possède aussi de très nombreuses propriétés qu'elle loue ou vend selon les besoins, détenant ainsi des hypothèques sur davantage de propriétés que n'importe quelle autre institution financière de Star City.

Attirant tous les criminels du pays, la banque est aussi le lieu le plus sécurisé de la ville, disposant de systèmes de sécurité sophistiqués, de systèmes de surveillance et d'une liaison directe et permanente avec le SCPD et les super-héros de la Légion des Étoiles. Ainsi, bien que les super-criminels aient cambriolé la banque à de multiples reprises au cours des années passées, les autorités les appréhendèrent à chaque fois dans les 48h, rendant l'argent volé à la banque.



Rath & Stromberg Plaza


Cette place accueille le bâtiment de Rath & Stromberg, une des plus importantes maisons de courtage des États-Unis, réputée pour son intégrité et ses réussites exemplaires. La compagnie est dirigée par Arthur W. Stromberg, le fils de l'un des fondateurs, un sexagénaire connu pour être un conservateur convaincu et un requin de la finance. L'un de ses fils, Samuel, siège à la Commission pour le Développement Économique.

Cabinets d'avocat

La communauté légale de Star City est elle-aussi plutôt importante, que ce soit par l'intermédiaire de cabinets d'avocats prestigieux ou par un ordre des avocats rassemblant plusieurs milliers de membres, des grandes corporations aux plus petites firmes ou aux groupes d'aide gratuite.

Danforth, Douglas & Dalton


DD&D est l'une des plus anciennes firmes d'avocats de Star City. Fondée en 1766, elle se délocalisa à New-York de 1866 à 1979 avant de revenir s'installer à Star City. Il s'agit d'une compagnie acharnée qui défend les criminels capables de payer ses honoraires et qui est impliquée dans de sombres affaires. Malgré tout, les avocats sont attirés par sa grande réputation et par ses salaires mirobolants, ceux qui réussissent étant rapidement séduits par une vie de richesse, de pouvoir et d'influence.

Maître Andrew Danforth


Andrew Danforth était un avocat talentueux de l'époque coloniale de Providence, bien qu'il comptait déjà plus sur la victoire que sur la justice. En 1730, il parvint à convaincre une femme accusée de sorcellerie de lui révéler ses secrets en échange de la clémence. Grâce à cela, il invoqua un démon et lui demanda la richesse, le pouvoir, le succès et l'éternelle jeunesse afin d'en profiter pleinement. Il s'assura ensuite de la démonstration de la culpabilité de la femme et de sa mise à mort par pendaison pour protéger son secret.

Depuis cette époque, Danforth a adopté de nombreuses identités à travers le monde, bien qu'il ne se sépara jamais de sa demeure de la Colline aux Lanternes. A l'apparition de son maître démoniaque en 1979, Andrew revint à Star City, se faisant connaître comme l'un de ses descendants. Aujourd'hui encore, il ne connaît pas les raisons à ce retour mais étant l'un des personnages les plus puissants de la ville, il apprécie du mieux possible les fruits de son succès.


Laboratoires et centres de recherche

Star City étant surnommée la Ville du Futur, elle dirige logiquement son attention sur la science et l'avancée de la recherche technologique. Elle dispose ainsi de nombreuses sociétés de haute technologie, des écoles techniques et des laboratoires ou des organisations de recherche scientifique.

Institut Sinclair


L’Institut Sinclair est une fondation privée qui a pour vocation de rassembler des informations sur les métahumains à des fins d’étude et de recherche scientifique. Elle a été créée par Marius Sinclair (alias Pharos), un membre de la Ligue de la Liberté qui prit sa retraite héroïque dans les années 1950.

Au-delà de ces aspects de recherche, l'Institut remplit aussi certaines fonctions inconnues du grand public. La première est de disposer d'informations valables sur les métahumains dans le cas où l'un d'entre eux perdrait le contrôle de ses pouvoirs – ou en abuserait – et cela afin de pouvoir intervenir de manière efficace. Bien entendu, il va sans dire que ces informations sont hautement sécurisées. La seconde fonction est simplement de rechercher et de découvrir le successeur de Pharos.

L’Institut occupe un petit bâtiment de quatre étages installé dans un parc de Hamelin. En plus des systèmes nécessaires à ses études, il est aussi équipé pour fournir des soins à des métahumains.



Laboratoires Astro


Les laboratoires ont été créés en 1942 par le docteur Albert Astro qui voyait là une opportunité à saisir. Grâce à des amis et des contacts au sein du gouvernement et de la communauté scientifique, il sécurisa ses soutiens et son financement. D’abord dédiés à la production d’armes et de missiles servant l'effort de guerre, les laboratoires se sont davantage destinés à la recherche scientifique, au cours des dernières années, en faisant l'une des compagnies de recherche les plus importantes du monde. Ses bureaux sont installés dans le quartier des Finances de Star City, non loin du campus universitaire et de l'Institut de Technologie de Hamelin. Les spécialistes travaillant dans ces locaux servent souvent de consultants pour l’UNISON ou la Légion des Étoiles.

L'une des découvertes les plus importantes des laboratoires est l'impervium, un métal vivant. Particulièrement dur et résistant, il a aussi la capacité de se « régénérer » au fil du temps. De plus, il possède une mémoire de forme qui lui permet de reprendre de lui-même sa forme initiale, le rendant utile dans de nombreux domaines et applications. Malheureusement, les procédés de création de ce métal sont particulièrement chers aussi est-il trop coûteux pour un usage commun ou une consommation publique. Le gouvernement l'utilise malgré tout pour la création de blindages et le pénitencier de l'Ile s'en est servi pour la conception de ses cellules. Les laboratoires ont depuis développé de nombreux projets de recherche liés à l'impervium.






Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Éducation, culture et médias



     En tant que Ville du Futur, Star City repose inévitablement sur ses écoles et son système éducatif. De ce fait, l'éducation est l'une des priorités de la ville depuis les mandats du maire McGuire, l'apprentissage ouvrant les portes à de nombreuses opportunités pour les nouvelles générations.


Écoles publiques et privées


     Star City est divisée en plusieurs districts scolaires, chacun d'eux étant doté d'écoles élémentaires publiques, de collèges et de lycées. Les écoles élémentaires et les collèges sont souvent installés dans les mêmes structures tandis que plusieurs districts partagent parfois les mêmes lycées. La ville en compte actuellement vingt-cinq, auxquels s'ajoutent deux autres établissements en construction et répondant à une demande sans cesse croissante.

     Si le gouvernement municipal fait des efforts pour assurer une éducation de qualité aux élèves, certaines institutions sont parfois touchées par la surpopulation des classes. De plus, les familles de Chinatown et de Little Italy restent soucieuses quant à la sécurité des élèves dans les lycées et parfois, même dans les classes inférieures, cela bien que la police et les directeurs d'école développent des programmes pour protéger leurs établissements contre la diffusion des armes et de la drogue tout en maintenant les activités des gangs et des jeunes criminels à distance.


Franklin Roosevelt High School
     Ce lycée du quartier de Lincoln a été bâti dans les années 1960. Depuis lors, il doit faire face à de nombreux problèmes tels que la taille croissante des classes, la vétusté des installations, l'absentéisme important des élèves, les problèmes de drogue, la violence des gangs et la grossesse des adolescentes. Au fil des années, les professeurs tentèrent d'endiguer ces problèmes mais ils ne réussirent pas toujours.


Joseph Clark High School
     Le Clark est un lycée public du quartier du Centre. Il bénéficie d'infrastructures de dernière génération mais cela n'empêche pas qu'il connaisse les mêmes maux que les autres lycées américains, que ce soit la drogue ou la violence. L'éducation n'en demeure pas moins d'excellente qualité bien que les professeurs aient parfois l'impression d'être davantage des conseillers sociaux que des enseignants. L'école dispose par ailleurs d'un programme sportif de qualité et les matchs de football et de basketball sont toujours très attendus par les élèves.


Star High
     Cette école était jadis une prestigieuse école privée des hauteurs de Bayview, fondée en 1871 par le docteur Charles Claremont et destinée à des étudiants triés sur le volet. Elle perdit toutefois de son attrait au cours des dernières années, au profit d'écoles privées plus récentes et plus avancées technologiques et fut malheureusement obligée de fermer ses portes suite à l’invasion Terminus.

     Par chance, elle fut achetée, reconstruite et ramenée à la vie par Scott Stevens, le Corbeau, qui devint aussi son nouveau directeur. L'école rouvrit alors ses portes dans les années 2000, vouée à l’accueil des jeunes supers sous le couvert d'une école privée très sélective.


Universités et écoles supérieures


     Star City est plutôt fière de ses établissements d'enseignement supérieur, tous étant reconnus parmi les plus grandes du pays. Au cours des dernières années, chacun d'entre eux a par ailleurs étendu ses infrastructures afin d'accueillir des étudiants toujours plus nombreux.


Université de Star City (USC)
     Fondée en 1830, l’USC occupe un campus s'étendant au nord du Star Park, entre le parc et la Wading. Occupant 5 km², il offre un paysage à la fois moderne et végétal, dispensant aux étudiants des dortoirs, des halls de fraternités ainsi que des structures scolaires comme les amphithéâtres et autres laboratoires de recherches. L’université est particulièrement renommée pour son programme d’arts avec les facultés de langues, d’histoire, de philosophie et de communication. Son programme économique est quant à lui nationalement renommé et lié de près avec plusieurs firmes financières installées le long de la Wading. Enfin, les filières scientifiques ne sont pas en reste mais demeurent dans l’ombre de l’Institut Technologique de Hamelin. L'USC possède aussi une école médicale reconnue et des programmes de droit.


Collège de Providence
     Situé à l’est de Chinatown, le Collège de Providence est l’un des plus vieux établissements de la ville et cela bien qu'il se trouvait dans les quartiers extérieurs quand il fut construit et ouvert en 1799. S’il fut un jour particulièrement prestigieux et apprécié des enfants de haute naissance, il n’a pas supporté le passage du temps aussi bien que les autres écoles. Ses équipements sont souvent dépassés et l’école a gagné la réputation d’être un peu trop « fêtarde ». Il va sans dire que sa baisse de standing entrainant une baisse des frais d’inscription, l'école a attiré de plus en plus d'étudiants des classes populaires. Pour les sportifs, l'école propose de nombreux programmes sportifs différents bien que des rumeurs affirment que cela est grandement du à l'influence des familles du crime.

     Récemment, de nombreux efforts ont été faits pour augmenter le standing, la réputation et les infrastructures de l'école. Le maire et le conseil d'administration du collège apprécieraient en effet grandement de voir l'établissement revenir à sa gloire de l'époque coloniale tout en gagnant l'excellence des académies modernes. Le processus risque toutefois d'être long et coûteux.


Star School for the Arts (SSA)
     Cette école d’arts se situe non loin de l’autoroute 130 et de la ligne de monorail, dans le quartier du Front de Mer. Dédiée à encourager et développer les arts à Star City, elle attire des étudiants de tout le pays, les formant dans divers domaines comme la peinture, le dessin, la danse, la musique, le théâtre et tant d’autres encore. Les conditions d'entrée dans l'école sont toutefois très élevées et il existe une impressionnante liste d'attente.


Institut de Technologie de Hamelin (HIT)
     Le HIT est une école de technologie très avancée souvent comparée au MIT et située sur la rive de la Wading, dans le quartier de Hamelin. L’institut est souvent en concurrence avec l’USC au sujet des ressources scientifiques allouées aux différents départements mais chaque établissement dispose malgré tout de ses propres avantages, bien que l'université ait récemment marqué des points grâce à ses infrastructures plus modernes.

     Le campus du HIT dispose des installations nécessaires pour développer des disciplines telles que la programmation informatique, l’ingénierie, la chimie, la physique, la biologie ou encore la biochimie, ces deux derniers domaines étant bien mieux maîtrisés au sein de l'USC.


Musées


     Star City possède un certain nombre de musées et de galeries d'arts, spécialement dans les quartiers du Front de Mer et du Parc. Les musées sont des attractions touristiques populaires et accueillent souvent les sorties scolaires des collégiens et des lycéens. Quant aux galeries, elles présentent les meilleures et les plus belles expositions de la communauté artistique de Star City et il s'agit souvent de sorties privilégiées à la nuit venue, vers le front de mer.


Musée Historique de Star City
     Ce musée est situé juste au nord du Star Park, entre la ligne de monorail et le campus de l'USC. Un donateur anonyme fonda le musée et le Bâtisseur et Dédale aidèrent à le construire, lui donnant l'apparence d'un ancien temple grec. Les trois étages de l'établissement offrent de nombreux moyens d’en apprendre davantage sur l’histoire de Star City, généralement par l'intermédiaire de salles offrant des reconstitutions de scènes et de paysages historiques. On y trouve entre autre une maquette géante de Providence City en 1908 installée dans une salle du sous-sol.

     Le musée offre toutefois aussi de nombreuses informations sur le reste du monde. En effet, il possède plusieurs salles dédiées à l’archéologie, l’anthropologie, la paléontologie et la technologie. On y trouve ainsi de nombreux artefacts de civilisations passées, certains provenant de sources très inhabituelles – comme des dons de Dédale ou de la royauté de l’Atlantide – et étant étudié et contrôlé par l'Archimage. En collaboration avec l'inventeur Grec, ce dernier aide à la conception de répliques qui permettent ainsi des présentations au public dénuées de risques. Toutefois, au final, ce qui plaît le plus aux enfants, c’est le squelette géant de tyrannosaure qui trône au centre du hall d’entrée du bâtiment.


Musée des Arts de Kirby
     Situé le long de la ligne de monorail, au nord du Star Park, on trouve le fameux musée des arts de Kirby, ou le Kirby comme on le nomme fréquemment. A l'intérieur, on peut y admirer des tableaux, des sculptures et de nombreux autres travaux artistiques des artistes Américains et mondiaux. Le musée lui-même est une merveille d'architecture moderne s'étendant sur deux étages et trois ailes. On peut régulièrement y admirer des expositions, le plus récente ayant été une exposition sur l'art urbain.


Musée des Supers
     Ce musée du quartier du Centre est sans doute le plus populaire de Star City. Il propose en effet au public de très nombreuses expositions particulièrement détaillées sur le monde des supers à travers l’histoire, qu’il s’agisse des hommes extraordinaires des années 1930 ou de la Ligue de la Liberté, comme de la Légion des Étoiles et de la Famille Neutron. On y trouve des statues de cire des supers, des dioramas, des costumes originaux voire des répliques de gadgets et équipements. Trois salles principales sont dédiées aux premiers héros de 1920 à 1950, aux héros de 1960 à nos jours et aux super-vilains avec un documentaire spécial sur l’invasion Terminus. Bien entendu, le musée dispose de sa propre boutique présentant des super-souvenirs, des t-shirts, des statuettes, des comics, des posters, des DVD et bien d'autres choses encore.


Musique et arts


     Star City dispose d'une scène musicale classique active grâce à l'Orchestre Philharmonique de Star City, un orchestre constitué de 115 instruments. Il donne fréquemment des représentations à l'Opéra Beaudrie bien que son spectacle le plus attendu reste le concert annuel du parc du Front de Mer organisé le Jour de l'Indépendance et accompagné d'un grand spectacle pyrotechnique. Malheureusement pour lui, l'orchestre est souvent la cible du super-vilain Maestro, l'un de ses précédents chefs.

     La Compagnie des Opéras de Star City est l'une des plus réputées des États-Unis, donnant elle aussi des représentations au Beaudrie. Elle joue entre six et huit opéras chaque année, attirant ainsi la crème de la haute société de la ville. Bien qu'elle joue généralement des pièces classiques, la compagnie créa une pièce originale, quelques années plus tôt. Il s'agissait de Pax Praetoris, un opéra moderne en latin célébrant la vie et la mort de Prétorien. Depuis lors, James Philips, le soprano qui incarna le rôle de Prétorien, est devenu une célébrité locale et l'opéra est toujours joué à guichet fermé.

     La scène artistique de Star City est quant à elle concentrée dans le quartier du Front de Mer, même si certains artistes vivent et travaillent à Hamelin, Little Italy ou Chinatown. Le Front de Mer propose nombre de galeries d'arts de petite taille et la gouvernement municipal recrute souvent des artistes pour des travaux visant à améliorer la beauté de la ville.


Opéra Beaudrie
     Construit en 1874 par Richard Beaudrie, cet opéra marque le paysage et l’histoire du quartier des Théâtres. Il a ainsi du être restauré à l’identique à partir de photographies et d'informations issues des archives de sociétés historiques locales après qu'il ait été partiellement détruit lors d'un affrontement entre Maestro et l’Alliance Héroïque. L’opéra accueille l’Orchestre Philharmonique de Star City et la Compagnie des Opéras mais il présente aussi de nombreux autres événements, comme des pièces de théâtres, des comédies musicales et même des concerts de rock.


Scène musicale locale
     La scène musicale de Star City est particulièrement vivante, de nombreux bars et clubs proposant des représentations live de groupes locaux. Bien qu'il n'y ait pas encore de compagnie du disque importante en ville, les choses n'en sont pas mortes pour autant, plusieurs petits groupes ayant déjà fait parler d'eux.

     Albion est un groupe de rock-fusion celtique combinant le style rock et les mélodies de la musique traditionnelle celtique. Ses sept membres utilisent des instruments comme le violon ou la cornemuse et ils sont particulièrement connus pour leurs représentations énergiques. Ils jouent principalement dans des clubs et des festivals culturels bien qu'ils donnent aussi des concerts dans toute la zone urbaine. Les Rois en Jaune sont quant à eux un groupe de rock alternatif qui a récemment signé un contrat avec un label détenu par ABS Media. Leur style sombre est plutôt populaire auprès des groupes alternatifs et des gothiques.

     Les Boy Wonderz sont sans doute le plus grand phénomène pop de l'année. Il s'agit d'un boy's band en contrat avec la division musicale du groupe ABS Media et constitué de cinq jeunes garçons. Ils ont récemment commencé une tournée nationale, jouant à guichet fermé au Star Dome. Malgré leur nom et leurs costumes, aucun des garçons n'a de capacité paranormale. Les Joy Bunnies sont en quelque sorte leur pendant féminin, un trio de jeunes Japonaises qui balaya Star City lors de l'une de ses tournées mondiales.

     Enfin, le groupe vocal Soul Stampede est devenu populaire en jouant dans certains bars et clubs de la ville. Il serait devenu célèbre rien que grâce à la voix douce et mélodieuse de son chanteur principal, mais le fait est que les trois chanteurs et les quatre musiciens du groupe sont particulièrement doués à l'improvisation. Qui pourrait dire ce que donnerait l'un de leurs concerts ?


Scène artistique locale
     Raul Diaz est un sculpteur renommé originaire du Costa Rica et qui s'est installé aux États-Unis avec sa famille durant son enfance. Il débuta très jeune sa carrière dans la ville de New York, gagnant les avis favorables des critiques pour son travail. En 1991, Raul rencontra le maire McGuire dans une galerie et à cette occasion, l'homme politique lui acheta plusieurs œuvres pour sa collection personnelle. De fait, lorsqu'il chercha un artiste talentueux pour décorer la ville, le maire fit appel à Diaz, notamment pour la réalisation de la Statue de la Sentinelle située dans le parc du Front de Mer. Aujourd'hui, Raul vit à Star City et il possède sa propre galerie installée dans le quartier du Front de Mer. Là, on peut admirer son travail présenté au monde.

     Christina Valley est une journaliste et une photographe qui a beaucoup travaillé à l'étranger, en particulier en Australie et en Amérique du Sud. Après avoir passé des années à voyager, elle finit par tomber sous le charme de Star City et s'y installa, achetant un appartement dans le quartier du Parc. Ses photographies de la ligne de front de l'invasion Terminus ont assuré sa réputation, mais c'est surtout sa photographie de la chute de Prétorien qui lui permit de gagner le prix Pulitzer et qui devint l'une des photos les plus célèbres du monde. Depuis lors, elle s'est surtout tournée vers des photographies artistiques, ces dernières étant apparues dans des magazines à travers tout le pays et même au Musée Historique de Star City.

     Joan Enrikson est une peintre Afro-américaine connue pour son utilisation de symboles tribaux anciens au cœur son travail. Elle vit dans le quartier de Little Italy et a présenté son travail dans plusieurs galeries du Front de Mer. Elle a récemment été commissionnée par la ville pour peindre une série de fresques murales dans ce même quartier.


Médias


     Star City possède plusieurs journaux quotidiens et de nombreuses autres publications qui rapportent les exploits et les accomplissements des citoyens, qu'ils soient ou non des supers. Comme de nombreuses autres entreprises de la ville, les journaux principaux ont fait la transition vers le marché électronique avec des sites Internet et des services en ligne pour leurs abonnées. Les ondes radios sont aussi occupées par une grande variété de stations radios et de programmes en tout genre. Les stations les plus écoutées sont WXLL (informations et débats), WFAN (top 40), WNCC (rock classique), WNTT (musique alternative) et WHIT (station de l'Institut Technologique de Hamelin).

     Star City soutient aussi six chaînes de télévision, cinq étant affiliées à des compagnies de télévision nationales. Les réseaux diffusés les plus importants sont l'American Broadcasting Company (ABC), le Columbia Broadcasting System (CBS), la National Broadcasting Company (NBC), la Fox Broadcasting Company (FOX) et ABS Media, ce dernier étant implanté à Star City. En plus de ces chaînes locales, presque tous les foyers de la ville sont reliés à la télévision par câble, par satellite ou par Internet, disposant ainsi d'un accès à des centaines de chaînes différentes.


Daily Star
     Le Daily Star est le plus vieux journal papier de Star City, créé en 1830 par Henry Malcolm. Il sort deux éditions par jour depuis 180 ans, une le matin et une autre le soir, qu'il s'agisse d'une période de guerre, de désastres ou autre. En effet, même les invasions extraterrestres et les dangers venus de l'espace n'ont pas empêché sa publication, bien qu'ils la diminuèrent à une édition unique durant l'invasion Terminus. Le journal est publié sept jours par semaine, le dimanche ne voyant toutefois sortir qu'une seule édition. Il dispose aussi d'un très important site internet tenu en collaboration avec USNet et proposant des informations pratiquement en direct. Sa devise est par ailleurs « Tout ce que vous devez savoir ».

     Le Star est installé dans le quartier du Centre, dans un bâtiment très moderne qui dispose d’un grand système d’informations et de puissantes machines de presse. Michael Malcolm en est l'actuel propriétaire et l’éditeur du journal tandis que Jerry Johnson en est le rédacteur en chef. Le journal emploie près de 2.000 personnes dans ses bureaux du centre, 150 autres dans ses imprimeries secondaires de Chinatown, 55 journalistes qui couvrent les informations  locales et régionales mais aussi des équipes de cinq à dix reporters dans les départements de l'économie, des sports et de la vie quotidienne. Il récompense aussi les journalistes indépendants et les photographes afin qu'ils fournissent des articles et des photographies qui accompagneront les grandes histoires, que ce soit en ligne ou sur papier.


Daily Herald
     Connu pour être l'un des journaux les plus conservateurs de Star City, le Herald est un quotidien matinal qui s'intéresse plus spécifiquement à l'économie et à l'information politique. Sa ligne éditoriale est souvent très dure à l'encontre du crime et d'autres problèmes d'importance, aussi le bâtiment du journal, ses presses et son personnel sont souvent pris pour cibles par certains super-vilains. Malgré cela, il remet presque quotidiennement en question les actions de la Légion des Étoiles et d'autres héros. S'ils commettent une erreur, ces derniers sont presque assurés de le lire dans le Herald durant les jours qui suivront. Johnny West est par ailleurs l'une des cibles privilégiées de l'éditeur, ce dernier s'interrogeant sur le fait qu'un « déviant sexuel reconnu serve de modèle aux enfants » soit ou non une bonne chose.


Daily Word
     Ce tabloïd quotidien matinal de Hamelin est l'un des plus petits journaux de la ville, offrant des histoires sur la haute société, les célébrités et les super-héros de Star City. Son département arts et loisirs propose ainsi un certain nombre de rumeurs au sein de ses colonnes, certaines d'entre elles le faisant malheureusement passer pour un magazine de seconde zone. Malgré cela, ses critiques des restaurants de la ville et des autres lieux de loisir n'en demeurent pas moins de très bonne qualité.


Blackwood Press
     Cet éditeur de comics est très ancien, ayant déjà publié plusieurs magasines pulp durant les années 1930. Aujourd'hui, il a acquis les licences pour publier de manière officielle des histoires sur les aventures de la Légion des Étoiles mais aussi de la Famille Neutron et de nombreux autres héros et équipes indépendants exerçant à travers tout le pays. Il publie pas moins de trente magazines tous les mois ou tous les deux mois, ses meilleures ventes étant les Aventures de la Légion des Étoiles et les Histoires du Scarab.


Présentateurs de radio
     Freddie Banshee Lemanche est le présentateur de journée de la station WNTT, connu pour ses inclinations envers la musique rapide, un débit de parole plus que rapide et une vie qui passe à toute vitesse. Il commença la radio à l'université et il travailla dès lors avec application jusqu'à devenir le présentateur le plus populaire de NTT. Sa programmation passe durant l'après-midi et il est surtout écouté par les adolescents et les étudiants. Lemanche a toutefois été censuré à plusieurs reprises suite à des commentaires inappropriés tenus en direct mais cela ne fit qu'accroître un peu plus encore sa popularité auprès des jeunes.

     Le docteur Andrew Love a rendu son nom et son diplôme en psychologie célèbres en présentant le programme radio populaire « Questionne Dr. Love » diffusé à différents horaires durant la nuit sur les stations WLSH, WNTT et WSAR. L'émission est très appréciée des adolescents et des étudiants qui appellent souvent le docteur pour lui poser leurs questions. Ce dernier accueille même parfois des invités célèbres durant la nuit, qu'il s'agisse de stars de rock, d'acteurs et même de super-héros.


Listes de quelques stations FM de Star City
- WBTO, 89.4 FM, jazz ♪ Ecouter
- WLLP, 91.3 FM, club, dance, electro ♪ Ecouter
- WJLA, 92.1 FM, classique ♪ Ecouter
- WLSH, 93.9 FM, informations
- WNTT, (Entity), 94.5 FM, musique alternative ♪ Ecouter
- WKYO, (Wakyo) 96.4 FM, rock indépendant ♪ Ecouter
- WSTR, 100.7 FM, hard rock et metal ♪ Ecouter
- WFAN, (Fan), 101.1 FM, top 40 ♪ Ecouter
- WHIT, (Hit Radio),102.4 FM, station du HIT ♪ Ecouter
- WJSA, 103.9 FM, radio nostalgique ♪ Ecouter
- WBAT, (Bat), 105.7 FM, hip-hop, rap, R&B ♪ Ecouter
- WNCC, 106.3 FM, rock classique, hard rock ♪ Ecouter
- WBNB, 106.8 FM, country, rockabilly ♪ Ecouter

Listes de quelques stations AM de Star City
- WAST, 890 AM, musique classique
- WSAR, 1240 AM, informations et talk radio
- WNLL, 1460 AM, sports

Présentateurs de télévision
     Jennifer Locksley est la présentatrice météo de la chaîne WCOC. Ancienne Miss Amérique, elle décrocha son travail grâce à son physique mais elle chercha toutefois rapidement à changer cela en étudiant la météorologie à l'USC. Sa proposition d'intégrer des bribes de ses cours au cœur de son programme fut malheureusement dénigrée par les dirigeants de la chaîne qui attendaient uniquement d'elle qu'elle sourie et lise son prompteur. Bien que frustrée par son image de bimbo blonde, Jenny est consciente qu'elle n'a que peu de chance de trouver un autre travail pour le moment aussi cherche-t-elle simplement à faire ses preuves auprès de ses collègues.

     Charles Maxfield est quant à lui le présentateur vedette des informations sur WCOC. Journaliste d'expérience de Star City, il est surtout réputé pour sa capacité à garder la tête froide même durant les périodes de crise. Il a ainsi continué à exercer son travail durant l'invasion Terminus, traitant de la crise en direct à la télévision. Après des années passées à arpenter lui-même le terrain, il apprécie toujours autant de ressortir dans la rue pour conduire ses interviews.


Listes de quelques chaînes télévisées de Star City
- WJAC, Chaîne 2 (affiliée PBS)
- WCOC, Chaîne 3 (affiliée ABS)
- WBAL, Chaîne 4 (affiliée NBC)
- WXAD, Chaîne 5 (affiliée ABC)
- WCZA, Chaîne 7 (affiliée CBS)
- WNRQ, Chaîne 25 (affiliée FOX)

Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Parcs, loisirs et vie sociale




Parcs et aires naturelles


     Bien que les citadins apprécient la vie en ville, cela ne leur empêche pas de vouloir parfois quitter les zones urbaines pour profiter de la paix de la nature ou simplement pour chercher un peu de plaisir. Les activités extérieures sont donc très populaires à Star City et la ville offre de nombreux endroits pour s'y livrer.


Aquastar
     Ce grand aquarium est situé sur une jetée du quartier du Front de Mer. Il présente de nombreuses espèces marines au public, sur trois niveaux, et on peut entre autre y voir des poissons de toutes sortes, des requins, des dauphins et même des éléphants de mer. Amarré au quai voisin se trouve l’Arc, un navire de recherche océanographique utilisé pour étudier les fonds marins et parfois utilisé pour entreposer certains spécimens.


Promenade
     La langue de terre située le long de la Wading dans le quartier de Hamelin est un parc connu sous le nom de Promenade et nommé ainsi en raison de ses pistes cyclables et piétonnes. C’est un endroit agréable pour déambuler, profiter des jardins aménagés et passer le temps à discuter de tout et de rien. La Promenade est aussi réputée pour les concerts qu'elle propose tout au long de l'année et pour son grand feu d’artifice du 4 juillet qui se déroule au-dessus de la Baie. On raconte aussi que les nuits de Nouvelle Lune, du brouillard issu du fleuve permet à des fantômes de revenir sur Terre, pour une nuit, mais cela n'est évidemment qu'une légende urbaine de plus.


Zoo de Kingston
     Le zoo de Kingston se trouve non loin de la Promenade et il est l'un des plus grands de l'état. Il présente au public des centaines d’animaux différents en provenance des quatre coins du monde, comme des lions, des gorilles, des tigres, des singes, des ours, des otaries, etc. Ils sont bien entendu tous présentés dans leur habitat naturel. Des allées pavées serpentent entre les enclos et mènent aussi à la maison des reptiles, aux volières ainsi qu’à la grotte des chauves-souris.


Parc du Front de Mer
     Ce petit coin de verdure à la pointe de la péninsule offre une vue sur toute la baie. Bien que petit, il est renommé en raison de la Statue de la Sentinelle qui s’y trouve, un géant de 30 mètres sculpté dans du marbre clair en 1998 par l'artiste Raul Diaz pour représenter le héros disparu Prétorien, scrutant l'horizon et la baie, les mains posées sur une épée plantée à ses pieds. La statue représente l'éternelle vigilance ainsi que le regard porté sur le futur. La Sentinelle est visible de partout dans la baie et il s'agit de l'une des attractions principales de la ville, principalement quand elle s'illumine, la nuit venue. Il est en effet possible de grimper à l'intérieur même de la statue pour avoir une vue à 360° de la ville. Le parc accueille aussi plusieurs autres installations : le monument des Nations Unies, une roserai et le planétarium Hamilton.


Star Park
     Vaste étendue de verdure au cœur même de Star City, le parc est un témoignage de la beauté de la vie et de la nature. Il a été intégré à la ville depuis l’établissement des premiers plans des années 1800 et il permet aux habitants de profiter d’un instant de calme et d'une touche de nature loin du vacarme de la vie citadine. De grands murs de pierre percés de portes grillagées entourent le parc et l’isolent du bruit ambiant de la ville tandis que plusieurs routes pavées traversent ensuite la superficie de nature, offrant de nombreux itinéraires différents aux joggeurs, promeneurs, cyclistes, skaters, rollers, etc. On peut même y faire des tours en calèches !

     Bien entendu, le parc dispose aussi de nombreuses attractions comme des zones de pique-nique, des terrains de tennis, un champ d’athlétisme, le réservoir de la ville, le zoo des enfants ou encore l’amphithéâtre qui accueille des concerts en extérieur. Le jardin botanique est quant à lui constitué de serres permettant de faire pousser de nombreuses espèces végétales à destination du parc, mais aussi de bien d’autres laboratoires et services à travers la ville. Il est bien entendu ouvert au public.

     La Butte aux Héros est une petite colline accolée au réservoir et dédiée à la mémoire des héros disparus de Star City. Depuis les années 1960, des statues des héros décédés ont émaillé cette colline, même si d’autres mémoriaux existent ailleurs en ville. La première statue fut celle de Jazzie, rapidement suivie de celles de Bomberman, Tank et l’Artilleur. Ce fut ensuite au tour d’autres héros de se voir honorer ici. Le dernier ajout est la statue de Prétorien créée par Raul Diaz et qui fait écho à la Statue de la Sentinelle du parc du Front de Mer.


Parc d’attractions d’Aquatoria
     Ce parc ouvert en 1958 est situé sur la côte du quartier de Port-Royal, à peu près au niveau du Détroit. Il s'agit d'une attraction touristique populaire de la ville qui revient doucement à la vie depuis ces dernières années. On y trouve de nombreuses attractions comme une Grande Roue, un grand huit, un circuit des bûches, une maison hantée, un palais des miroirs et de nombreux petits manèges, mais aussi des jeux d'arcade, des marchands de nourriture frit, de hot-dogs, de hamburgers, de confiseries, de pommes d'amour, de barbe à papa ou toutes sortes d’autres choses. Le parc est généralement fermé durant la moitié de l'année, du mois d’octobre au mois d’avril.


Lac Marshall
     Ce grand lac d’eau douce se situe au cœur de Port-Royal et il est le seul lac de ce genre dans les environs de Star City. Il est entouré de petites plages étroites qui sont populaires pour les baignades, la navigation ou la pratique de sports aquatiques durant l'été et le début de l'automne. De petits cottages occupent aussi les environs et la majorité d’entre eux possède leurs propres embarcadères. On raconte de nombreuses légendes urbaines au sujet de lac, que ce soit à propos de la créature marine connue sous le nom du Monstre du Lac, de tueurs psychotiques évadés de l'asile voisin ou même de crocodiles géants vivant au fond de l'étendue d'eau.


Forêt de Watson
     La forêt s’étend au sud de la ville et couvre des centaines de kilomètres carrés. On y trouve de nombreuses zones de camping, des chemins de randonnée, des réserves naturelles ainsi qu'un site historique Amérindien. Les défenseurs de la nature font tout pour protéger la forêt et ils se servent régulièrement d’elle dans leurs argumentations, surtout depuis que les nouveaux quartiers d’Ashton et de Fairview ont sérieusement entamé son patrimoine.

     La Colline des Lénapes est un monument historique dédié aux tribus des indiens Lénapes qui vivaient jadis sur ces terres. Il y a plusieurs siècles, il s’agissait d’une nécropole lénape, mais c’est aujourd’hui devenu un site protégé et une attraction pour le public administrée par le gouvernement fédéral. De plus, des rumeurs affirment que des fantômes amérindiens hanteraient les lieux mais rien n'a jamais pu le prouver, bien qu'il semble régner là une atmosphère étrange.


Restaurants, bars et nightclubs


     On trouve énormément de lieux pour manger, boire et faire la fête à Star City. Dans une ville qui bouge autant, les endroits pour sortir et manger un agréable repas sont très importants, ce qui attire énormément d'entrepreneurs prêts à relever le défi. On raconte même qu'on peut trouver un endroit où manger ou faire la fête ouvert quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit. Les restaurants servent toute une gamme de repas différents, des fast-foods aux restaurants gastronomiques en passant par les restaurants de cuisine traditionnelle ou dédiés à une cuisine particulière. Quant aux bars et clubs nocturnes, ils sont tout aussi divers.


Bar Secret
     Ce bar-restaurant de Little Italy est en réalité tout sauf secret mais il doit son nom à son décor qui s’inspire des films d’espionnage des années 1960. Le bar apparaît d’abord comme une société d’import/export et les clients accèdent réellement aux lieux par un « passage secret ». La carte présente quant à elle des boissons portant des noms de code.


Champions
     Ce restaurant de cuisine américaine typique du quartier du Centre est fortement lié au musée des Supers et il possède une grande collection d’objets liés au monde héroïque comme un véritable drone du Terminus ! Il est tout spécialement dédié aux enfants avec son menu spécial et ses jeux et attractions.


Chez Henri
     Ce restaurant français quatre étoiles du quartier du Centre est connu pour la grande qualité de sa cuisine mais aussi pour l'attitude snob et élitiste de son personnel. Il plaît toutefois en général aux gens les plus riches mais aussi à ceux qui aiment se sentir aisés pour un repas.


Eclipse
     Ce club de Chinatown est fréquenté par les gothiques et autres amateurs du style industriel. On raconte qu’il a été installé dans une vieille église, bien que rien ne prouve que ce soit vraiment le cas. En réalité, il s'agissait d'un bâtiment appartenant au Collège de Providence et rénové pour donner l'impression d'être une église. De fait, il attire énormément d'étudiants. D’autres rumeurs font quant à elles état de cabales satanistes installées dans les sous-sols, de réunions de vampires ou même de la présence d’un maître démon. Mais pour ce qu’il en est réellement…


Légendes
     Le propriétaire des Champions possède aussi cette boite de nuit située non loin du Star Dôme. Les serveurs portent des costumes de héros ornés de capes et le sol transparent de la piste de danse donne l’impression de voler. On peut aussi y voir de nombreux objets de collection liés au monde des supers.


Machine
     Le plus grand club gay de Star City, situé à la limite entre le quartier du Centre et le Front de Mer. Il est installé dans des entrepôts rénovés selon un style très urbain métallisé, la piste de danse occupant l’étage principal tandis que le bar et les tables sont situés sur des balcons donnant directement sur la scène.


Quatrième Monde
     Ce complexe de détente familial de Kingston offre trois pistes de danse, une salle de jeux d’arcade, un billard, un bowling mais aussi un bar. Il conserve un style industriel mais est clairement conçu dans le but d’accueillir les sorties familiales du week-end.


Stan's Super Heroes
     Cette chaîne locale de vente de sandwiches est connue pour ses prix raisonnables mais aussi pour ses grandes portions. Les différents types de sandwiches sont nommés d'après des héros de la ville et la boutique possède un très grand nombre de photographies dédicacées des plus grands héros. Il est à noter que si l'on prévient trois jours à l'avance, Stan peut réaliser un sandwich spécial de trois mètres de long, le Gigantosaure.


Star Perk
     Ce café situé non loin du Star Park offre toutes sortes de boissons caféinées, des lattes aux cappuccinos en passant par les expressos. Sa terrasse offre une vue directe sur le parc.


Starlight
     Situé au sommet du Tremont Hotel, dans le quartier des Finances, ce restaurant panoramique tournant offre une vue spectaculaire sur les gratte-ciels de la ville. On y sert une cuisine fine préparée par des chefs étoilés et à la nuit venue, on peut s'y déhancher sur une piste de danse animée par des groupes jouant en live.


Casinos


     Dans le district est de Star City, le jeu est légal dans un certain nombre d'hôtels et de casinos, aussi l'argent y coule-t-il à flot. De nombreuses rumeurs affirment toutefois que la mafia à la main mise sur ce secteur et qu'elle s'en sert pour blanchir son argent sale, mais rien ne permet de le prouver de manière sûre. Quoi qu'il en soit, le bureau du maire apprécierait de fermer le secteur du jeu à Star City mais l'économie qui en découle ne lui permet pas de le faire.


Atlantis
     Cet hôtel-casino est conçu sur le thème aquatique. Il présente une fontaine massive avec une statue du dieu Poséidon accompagné de nymphes marines. Le bâtiment est décoré de feuilles d’or, de marbres, de coquillages et autres éléments marins tout en utilisant principalement les tons bleus et verts. Les restaurants servent évidemment des spécialités de la mer et offre une vue dégagée sur la Redford. Il va sans dire que le casino n’est pas particulièrement apprécié par les véritables Atlantes…


Palace
     Le plus grand et le plus ancien casino de la Croisette, il est détenu par Al Driogano, un grand dirigeant de la mafia locale. On y trouve divers jeux de cartes et de dés aussi bien que des roulettes et des machines à sous. Bien entendu, on peut aussi s'y rendre pour assister à des spectacles de nuit, qu'il s'agisse de représentations de chant ou de danse mais aussi de stand-up comiques. La police et le FBI maintiennent une surveillance de tous les instants sur le Palace, mais la vie publique de Big Al semble être tout ce qu'il y a de plus honnête.


Paradise
     Cet hôtel-casino tente de reproduire à l'identique un paradis tropical mais son succès n'est malheureusement pas au rendez-vous, ne serait-ce qu'en raison du climat de Star City qui n'est agréable qu'une petite partie de l'année. Quoi qu'il en soit, l'hôtel n'en demeure pas moins luxueux et il offre de très nombreuses activités intérieures – dont une piscine ! – qui attirent l'intérêt des touristes cherchant une alternative peu coûteuse à un voyage dans les tropiques.


Clubs selects et organisations secrètes


     De nombreux clubs et organisations sociales satisfont l'intérêt des citoyens de Star City, qu'il s'agisse de clubs mettant en avant leur héritage ethnique en organisant des festivals culturels et des expositions ou d'organisations très différentes comme celles rassemblant les vétérans de guerre voir même le temple de la franc-maçonnerie.


Confrérie des Masques
     Il s'agit de l’un des clubs exclusifs sur invitation de Star City installé dans un manoir Tudor de la 52ème avenue, non loin du Star Park. Inconnue du grand public, la Confrérie est ouverte aux aventuriers masqués, qu’ils soient ou non des supers. Là, ils peuvent se relaxer et discuter autour d’un bon verre. L’histoire du club remonte aux années 1930, quand il était alors connu sous le nom de Club des Masques Noirs. Ses règles sont strictes et tous ses membres doivent se présenter en tenues civiles habillées et non pas en costumes. Les petits masques faciaux appelés loups sont tout de même acceptés et rien n’oblige un membre à révéler sa véritable identité.


Légion
     « Notre nom est Légion, car nous sommes nombreux. » Voilà ce qu'indique la signature de ce groupe de hackers connu partout dans le monde de l'ombre. La Légion est un alliance libre de hackers informatiques qui utilisent leurs compétences pour remplir des objectifs qu'ils se fixent eux-mêmes. Ils font cela autant pour promouvoir certaines valeurs que pour le challenge de vaincre les toutes dernières sécurités informatiques. Les identités des membres de la Légion sont gardées secrètes et la plupart d'entre eux n'ont jamais vu les autres en face. Bien entendu, l'adhésion à ce groupe est en général limitée aux pirates suffisamment doués pour le localiser et y entrer de force.


Yacht Club de Marina
     L’un des plus prestigieux clubs de la ville, il compte parmi ses membres les plus riches et les plus influents citoyens de Star City. Installé dans la marina du quartier de Marina, il y organise tous les ans sa régate annuelle qui attire les habitants de toute la ville.


Stades et équipes sportives


     Star City comprend de nombreux stades et installations sportives qui accueillent les équipes locales et leurs fans. On y trouve plus particulièrement quatre équipes professionnelles et un certain nombre d'équipes amateurs ou semi-pros.


Star Dôme
     Situé entre le quartier des Théâtres et celui du Centre, le Dôme est le plus grand complexe événementiel de la ville. Ce stade de 80.000 places accueille non seulement des rencontres sportives, mais aussi des concerts géants et bien d’autres spectacles encore.


Schuster Auditorium
     Situé dans le quartier de Kingston, non loin de la bretelle 122, se trouve le Schuster Auditorium. C'est un lieu où se tiennent souvent des concerts et où se déroulent de nombreux événements sportifs. Il a été le plus grand stade de la ville, avant la construction du Star Dôme.


Stone Stadium
     Ce petit stade est installé sur le campus du Collège de Providence et il accueille de nombreux événements sportifs. Il est le stade principal des Providence Patriots, l'équipe de football de l'école. Plutôt vétuste, des investissements récents ont permis de le remettre en état.


Star City Heroes
     Les Heroes sont l'équipe de football américain de Star City et l'une des franchises principales de la ville. Elle a été créée en 1925 et demeure encore très populaire à l'heure actuelle. Les fans sont toujours déchaînés durant ses matches et l'équipe a déjà remporté trois championnats du Super Bowl au fil des années. Bien qu'elle ne put le gagner une nouvelle fois l'année passée, l'équipe a fait la promesse que cette année-ci sera la bonne. Il est à noter que contrairement à de nombreuses autres équipes, les Heroes n'ont pas un seul propriétaire unique ou groupe de propriétaires. En effet, les actions de l'équipe ayant été vendues publiquement en 1950 et en 1988, c'est donc la ville toute entière qui possède collectivement l'équipe.


Star City Rayguns
     Cette équipe de basketball joue souvent à domicile au Star Dôme. Bien qu'elle rassemble plusieurs grands joueurs, l'attraction de l'équipe est Andy Tyler, un natif de Lincoln diplômé du Collège de Providence. Malheureusement pour elle, malgré des fans très loyaux, l'équipe a longtemps arpenté les fonds du classement et elle cherche aujourd'hui un nouvel entraîneur et des nouveaux joueurs afin de changer son avenir.


Star City Comets
     Cette équipe de baseball serait une équipe de rêve si le coach Russell Miller pouvait rassembler ses joueurs pour en faire une véritable équipe fonctionnelle. C'est d'autant plus regrettable qu'elle a fait d'excellentes démonstrations au cours des années passées. La première équipe de la ville, les Flags, remporta sa première victoire en 1959 malheureusement, son cupide propriétaire décida de lui faire quitter Star City en 1994 sous le prétexte que la ville n'avait pas accepté sa demande de reconstruction d'un nouveau stade, le bureau du maire ayant déjà fort à faire pour réparer les dégâts causés par l'invasion Terminus. Par chance, une fois cela réglé, plusieurs riches citoyens de Star City financèrent et achetèrent une nouvelle équipe pour la ville. Il va toutefois sans dire que les matches contre les Flags sont évidemment toujours très intenses.


Star Blades
     L'équipe de hockey de Star City fit une grande impression sur la NHL lors de ses premiers matches en ligue professionnelle, en remportant quatre sur les cinq joués. Certains spectateurs demeurent toutefois sceptiques quant au fait qu'elle continuera de remporter les victoires mais les fans continuent de croire que le joueur vedette André Leroux guidera encore les Blades vers le trophée.

Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Haute société



     Star City est une ville d'opportunités où on peut faire fortune si l'on choisit de saisir sa chance. Il y a la possibilité de se faire beaucoup d'argent à travers l'économie, que ce soit grâce au marché de l'immobilier, des industries de haute technologie ou des médias. Bien entendu, la ville possède aussi son lot de vieilles familles remontant à l'époque de la fondation de Providence.

     Les riches sont souvent des cibles privilégiés des criminels (s'ils ne sont pas des criminels eux-mêmes!) cherchant à se faire de l'argent par le vol, le kidnapping et même l'extorsion. De ce fait, toutes les personnes apparaissant sur cette liste peuvent devenir de potentielles victimes de tels plans. C'est sans doute ce qui explique que certains d'entre eux engagent des gardes du corps, des mercenaires voire même des équipes privées de super-héros.


Dix milliardaires de Star City (par ordre alphabétique)
- Arthur W. Stromberg (PDG, Rath & Stromberg)
- Clarence Danger (PDG, Danger Diamond Society)
- Dante Visconti (propriétaire, Fragonard)
- Evelyn Wormwood (héritière)
- Gregory Williams (PDG, Fondation Rhodes)
- Hans W. Veidt (PDG, Veidt Enterprises)
- Henry Allard (PDG, ABS Media)
- Sarah Stinger (PDG, Gensect)
- Scott Hamilton (PDG, USNet)
- Sydney Stevens (héritière, philanthrope, directrice de Star High)

Autres fortunes notables de Star City
- Al Driogano (propriétaire, Casino Palace)
- Andrew Danforth (avocat)
- Cole Beaudrie (propriétaire, Opéra Beaudrie)
- Frank DeCosta (PDG, DeCosta Construction)
- Jonas Cooper (éditeur, Daily Herald)
- Jonathan Grant (PDG, Conglomérat Grant)
- Michael Malcolm (éditeur, Daily Star)
- les NG (héritiers)

Fortunes criminelles notables à Star City
- Anabel Cruz (la Pie)
- Ando Takashi (Docteur Otaku)
- Atia César (Caesar du Circus Maximus, Dirigeante du Cartel Rouge)
- Lukaz Le Guen (Solar)
- Tzin Ming (Tête de Dragon de la Triade)


Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Religion



     Tout comme dans le reste du monde, les citoyens de Star City ont parfois grand besoin d'avoir le soutien de la foi. Cela peut les aider à traverser des crises et à faire face à la perte d'un être aimé, tout en donnant la force de se reconstruire et d'aller de l'avant. De ce fait, la foi forme une part importante de la vie des habitants de la ville et cette dernière embrasse nécessairement des religions aussi diverses que variées, les religions les plus traditionnelles côtoyant les croyances les plus surprenantes. Bien entendu, le fait que des dieux marchent parfois dans les rues de la ville aide à renforcer ces fois, d'une manière ou d'une autre.

     Presque toutes les religions du monde sont représentées à Star City, à un degré plus ou moins important. La population de la ville est majoritairement Chrétienne et Protestante bien qu'il existe une minorité Catholique non négligeable. A cela s'ajoute évidemment le Judaïsme et l'Islam qui n'en demeurent pas moins représentés. Si le catholicisme et le judaïsme sont particulièrement influent à Little Italy en raison de sa grande communauté d'immigrants européens, la religion musulmane est la plus forte au sein des populations Afro-américaine et Arabe du quartier de Lincoln et des environs.

     Star City accueille aussi une petite communauté païenne, des gens embrassant la voie du wicca tandis que d'autres suivent les traditions africaines comme la santeria et le vaudou. On raconte aussi que certaines religions antiques auraient refait leur apparition en ville, de très petites communautés vénérant des dieux païens du passé, en particulier depuis les années 1960 et l'attaque menée par Hadès sur Star City. Ces néo-païens sont particulièrement présent dans le quartier du Front de Mer tandis que la santeria et le vaudou se trouvent surtout à Little Italy et à Lincoln.


Églises et temples principaux


     L'aire urbaine de Star City rassemble des centaines d'églises, de temples et de lieux de culte. Toutefois, certains d'entre eux sont bien plus importants que les autres.


Cathédrale Saint Georges
     La plus grande et la plus magnifique église de Star City est située en bordure du Star Park, dans le quartier du Centre. Construite dans un style gothique semblable aux grandes cathédrales d'Europe, elle peut accueillir des centaines de fidèles sans le moindre souci. Elle a été nommée en l'honneur du saint sauroctone et un grand vitrail dépeint la victoire de saint Georges contre le dragon rouge. La cathédrale est aussi le siège de l’archidiocèse catholique de Star City et l’archevêque Charles Farwell se trouve à sa tête.


Église Saint Stephen
     Située au sommet de la Colline aux Lanternes, l’église marque le paysage depuis son établissement en 1742. Elle est entourée par le cimetière des lanternes dont les tombes remontent parfois jusqu’aux époques de la création de l’édifice. Aucune nouvelle tombe n’a été creusée depuis 1934 et l’église le conserve comme un site historique. L'église propose des services méthodistes tout en proposant des visites guidées de son histoire et de son architecture. Le pasteur actuel en charge du culte est le révérend Madeline Dickinson, une femme ayant des années d'expérience en tant que ministre du culte.


Église Saint Sebastian
     Cette église grecque orthodoxe de Little Italy est au cœur de la communauté grecque et orthodoxe de Star City. Son style orthodoxe distinctif domine le voisinage et l'église attire de nombreux fidèles habitués, bien que le clergé regrette que de moins en moins de jeunes gens viennent assister aux services.


Temple de David
     Cette synagogue est la plus grande de Star City et elle se situe dans la partie Juive du quartier de Little Italy. Elle a déjà subi des dégâts de la part de gangs mais a été restaurée grâce à l’intervention de la communauté qui surveille depuis le voisinage avec l'assistance du SCPD. La synagogue est dirigée par le rabbin Jacob Feingold.


Sunshine
     Cette petite échoppe du quartier de Lincoln est en réalité un temple vaudou très actif dans la ville. La boutique vend aussi bien des objets courants que des bougies, des herbes, des charmes et toutes sortes d’autres objets ésotériques. L’arrière-salle donne quant à elle accès à un espace souterrain où se situe en réalité le temple. Madame Otambo tient la boutique et fait office de mambo, la prêtresse vaudou.

Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2013 - 22:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Madame la Maire

ϟ Âge : 50
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 10771
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Monde du crime



     Bien que le gouvernement municipal n'aime pas l'avouer, Star City n'est pas une ville parfaite. Elle possède en effet ses mauvais côtés, que ce soit les quartiers pauvres, les gangs, les organisations du crime, le vol et bien d'autres problèmes. Un peu comme chaque ville du monde, en fait. Néanmoins, pour la plus grande partie, la ville est plus sûre que n'importe quelle autre, ses taux criminels étant relativement bas, du moment que l'on fait abstraction des super-combats. Bien entendu, il y a malgré tout des secteurs de la ville très dangereux la nuit venue et où des crimes violents se déroulent. La contrebande est aussi un problème majeur, notamment avec des navires qui entrent illégalement dans les eaux du port à destination de Lincoln ou de Port-Royal dans le but d'apporter des drogues, des armes ou d'autres produits illégaux.

Statistiques criminelles de 2013 :
Crimes contre les biens : 179.985, soit 493 par jour - 1 crime toutes les 3 min
Vols : 104.220, soit 285 par jour - 1 crime toutes les 5 min
Cambriolages : 47.806, soit 130 par jour - 1 crime toutes les 11 min
Vols de véhicules : 32.658, soit 89 par jour - 1 crime toutes les 16 min
Agressions : 20.854, soit 57 par jour - 1 crime toutes les 25 min
Agressions violentes : 12.585, soit 34 par jour - 1 crime toutes les 42 min
Vols à main armée : 8.407, soit 23 par jour - 1 crime toutes les heures
Viols : 1.078, soit 3 par jour - 1 crime toutes les 8 heures
Meurtres : 331, soit 0.9 par jour - 1 crime toutes les 26 heures
Super-crimes : 227, soit 0.6 par jour - 1 crime toutes les 40 heures

Mafia américaine de Star City


     La mafia est une grande puissance à Star City depuis le début des années 1900. Elle devint de plus en plus importante durant l'époque de la prohibition, vendant de l'alcool de contrebande et tenant des établissements illégaux. Bien que le FBI et la police locale cherchèrent à abattre les plus grands chefs mafieux, ils ne furent jamais capables de faire plus que simplement traiter les symptômes. En effet, pour chaque chef emprisonné, un autre venait immédiatement prendre sa place. Dans les années 1950, la mafia étendit son influence sur les quartiers des Docks et de Lincoln, des lieux où la contrebande arrivait au cœur de la ville. Ses chefs établirent aussi des liens très étroits avec les unions locales des travailleurs et les casinos installés sur la Croisette.

     Durant les années 1980, la mafia s'éleva à des niveaux jamais atteints jusqu'à présent lorsque le boss Raphael Oliverti établit une relation étroite avec l'administration Mandon. La police concentrant son attention ailleurs, les super-héros renégats tels que la FORCE étaient les seuls adversaires dont il fallait tenir compte, ce qui permit aux mafieux d'étendre toujours plus leur influence sur la ville. Cela prit toutefois fin à l'élection du maire McGuire, le maire Mandon étant chassé de la ville et Oliverti perdant étrangement la vie.

     Aujourd'hui, le fils d'Oliverti a repris les affaires criminelles laissées par son père tandis que d'autres familles grimpèrent les échelons au sein de la mafia de Star City, comme c'est le cas pour Al Driogano. L'influence des mafieux est toutefois très liée à la prospérité de la ville, le tourisme attirant des visiteurs dans les casinos qui enrichissent de fait les responsables du crime. Cette influence grandissante fait aussi exploser le marché immobilier tout en apportant toujours plus de problèmes, comme la drogue, la prostitution ou la contrebande.


Alberto Driogano Big Al
     Big Al est un homme qui mérite très bien son nom, que ce soit en raison de sa taille, de sa corpulence ou de sa formidable présence. Il dirige sa famille depuis près de dix ans et il a toujours fait son possible pour saisir de nouvelles opportunités, comme l'ouverture du casino Paradise. L'une des raisons de son succès s'appelle Madame Tarot, une femme mystérieuse qui tire les cartes. Bien que nombreux soient ceux qui n'apprécient pas trop le fait que Big Al se repose sur elle, le simple fait qu'il ait survécu ou évité une douzaine de tentatives d'assassinat leur a fait reconsidérer leur opinion. Quoi qu'il en soit, une chose semble certaine : Big Al connaît bien plus de choses qu'il ne le devrait.


Giovanni Oliverti
     Fils aîné de Raphael Oliverti, Giovanni hérita de la place de son père à la tête de sa famille. S'étant préparé toute sa vie durant pour ce rôle, il ne tarda pas à marcher dans les traces de son père. Il suspecte par ailleurs les César de l'avoir assassiné, mais il ne peut pas encore le prouver, pour le moment. Oliverti est un homme brillant diplômé de l'université de New-York qui dirige sa famille comme une entreprise moderne. Il respecte les anciennes traditions mais tourne immanquablement son regard vers le futur.


Mafia russe


     Les liens entre la mafia américaine et la mafia russe ont considérablement augmenté au fil des années. Les Russes font principalement de la contrebande, faisant entrer illégalement en ville divers biens originaires de leur pays natal. Ces derniers sont ensuite vendus sur le marché noir et la mafia de Star City est l'un de leur principal acheteur. Pour cette raison, la mafia russe est en opposition avec le Cartel Rouge, ce qui n'arrange pas forcément ses affaires. La contrebande inclut les armes (des pistolets aux armes biologiques et nucléaires), les drogues expérimentales, les technologies soviets, mais aussi les êtres humains.


Triades chinoises


     Les rares triades chinoises présentes à Star City ont rapidement été intégrées à l'organisation criminelle du Mandarin, ce dernier ayant pris le contrôle de toutes les activités criminelles originaires ou à destination de l'Asie. De fait, des gangs comme les Black Dragons ou les Ghost Shadows continuent leurs activités criminelles bien qu'ils les mènent maintenant pour le compte de la Triade.


Gangs de rue


     Le Gang des Centurions est l'un des gangs de jeunes qui commet des actes de vandalisme et de petite criminalité dans le quartier de Little Italy. Il est souvent impliqué dans des combats avec d'autres gangs du quartier, comme les Cutters ou les Purple Hats. Cette violence est par ailleurs à l'origine de nombreuses préoccupations des parents, ces derniers trouvant que les gangs deviennent de plus en plus présents dans le quartier, les autorités ne semblant pas se montrer concernées par ces problèmes. Les Purple Hats sont quant à eux un groupe de voyous dirigé par Kevin Poe et rassemblant des membres de diverses origines sociales. Ils revendent principalement de la drogue et commentent des cambriolages de banques et de bijouteries. Ils tiennent leur nom de leurs borsalinos pourpres.

     Le gang des Black Lions est un groupe criminel de Lincoln installé entre le pénitencier d'état et la décharge. Il défend violemment son territoire contre les intrus et se fait de l'argent en vendant de la drogue. Récemment, ils ont tenté d'étendre leurs activités dans les Marais, de l'autre côté de la rivière, entrant ainsi en conflit avec d'autres gangs.

     Le Hells Angels Motorcycle Club dispose lui aussi d'un chapitre à Star City. Il rassemble de nombreux motards impliqués dans le trafic d'armes, dans l'extorsion, dans le racket et dans les meurtres. Ils sont installés dans les Marais, non loin de la voie rapide.

Revenir au sommaire

Revenir en haut Aller en bas



[Géographie] Star City - Institutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1


Sujets similaires

-
» [Géographie] Star City - Institutions
» Coup de Coeur : Star City Heroes - [Rpg Super Héros]
» [Géographie] Star City
» [Légendes] Héros et criminels - Partie 4
» Guide du Joueur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Encyclopédie :: Encyclopédie-