Rendez-vous au clair de lune Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Rendez-vous au clair de lune Cadre_1Rendez-vous au clair de lune Cadre_2_bisRendez-vous au clair de lune Cadre_3
 

Rendez-vous au clair de lune

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Nov 2019 - 13:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Cela faisait quelques temps que Renan n'avait pas croisé la route de la jeune agent de l'UNISON qu'il avait quelque peu malmenée lors de leurs précédentes entrevues. Pourtant, cela ne l'avait pas empêché de penser à elle. Pas seulement à cause du fait qu'elle avait remporté la victoire lors de leur dernier affrontement – il pouvait accepter une défaite de temps en temps – ce qui était d'autant plus étrange. Non, il pensait à elle.... Simplement parce qu'elle semblait lui manquer. Sauf que ce n'était pas dans ses habitudes. Même avec Abigaïl à l'époque où ils étaient relativement proches, Renan n'avait jamais rien éprouvé de tel et il n'en avait pas fallu plus pour qu'il se questionne sur ce qui avait pu se passer lors de leurs dernières entrevues. Avait-elle fait ou dit quelque chose qui l'avait « marqué » pour l'obliger à penser à elle ? Certains prendraient peut-être cette idée comme un refus d'accepter l'évidence, mais ce n'était pas le cas pour le Breton. Disons simplement qu'il se connaissait assez pour savoir qu'il n'était pas du genre à s'amouracher d'une quasi-inconnue, aussi divertissante soit-elle. Au mieux, elle lui apparaîtrait comme un bon amusement, mais certainement rien de ce qu'il ressentait à cet instant présent.

L'hypothèse de l'influence extérieure était donc la plus probable et il aurait potentiellement pu demander l'aide de quelqu'un pour découvrir le fin mot de l'histoire, sauf qu'il n'en avait pas envie. Renan aimait bien la situation actuelle et il se considérait comme étant parfaitement capable de résister à n'importe attrait. C'était donc pour cette raison qu'il avait décidé d'attendre et de s'offrir plutôt le plaisir de recroiser la route de la jolie donzelle. Peut-être même qu'il allait pouvoir vérifier si elle était touchée par le même « mal » que lui ? Possible. Probable même.

Il avait donc attendu que la nuit tombe avant de quitter l'enceinte de Mannheim, toujours vêtu de sa tenue de Tesla. Il savait dans quelle zone de la ville elle se trouvait pour avoir plusieurs fois tenté de la repérer, mais sans jamais y parvenir. Il n'y avait donc qu'à espérer que cette fois-ci, sa chasse soit plus probante et qu'elle lui permette enfin de pouvoir se rappeler au bon souvenir de la jeune femme.

Il dut toutefois attendre un bon moment une fois arrivé sur place ! Plusieurs silhouettes passèrent, mais aucune qui ressemblait à celle qui l'intéressait. Ce n'est qu'après une attente interminable qu'il fut récompensé. Une chance qu'il soit patient ! Guettant donc sa silhouette, Renan la pista à distance, patientant jusqu'à ce que le bon moment se présente. Il ne voulait pas l'aborder dans la rue, là où n'importe qui pourrait les croiser ! Non, il savait qu'elle passait régulièrement par un boyau qui lui permettait de regagner plus rapidement son appartement qu'en empruntant les rues principales. Il n'avait qu'à l'attendre de l'autre côté et à s'annoncer !

Tesla la devança un peu de manière à être déjà en position lorsqu'elle sortit de la rue couverte par laquelle elle devait passer. Il était en hauteur, tranquillement installé sur le toit terrasse d'un garage. Elle n'aurait aucun mal à le repérer si elle levait un peu la tête, mais avec la nuit et le fait qu'elle devait sans doute être plongée dans ses pensées, il savait que les chances étaient minimes. Lorsque Marisol passa finalement devant le fameux garage, il l'interpella. Le silence qui les entourait lui assura d'être entendu, peut-être même la surprendrait-il – une pensée qui ne manqua pas de le faire sourire sous son masque.

« Tu aimes te faire désirer, ça fait un moment que j'attends que tu arrives. »

Il ne l'immobilisa pas, ne l'obligea même pas à l'écouter. Si elle le souhaitait, elle pourrait partir. C'était un test, une manière de vérifier si ce qu'il ressentait était réciproque et donc, très probablement fictif. Cela dit, si elle en était responsable, peut-être ne serait-elle pas touchée ? Possible. Ou peut-être qu'il avait simplement trouvé quelqu'un d'assez divertissant pour que son esprit décide d'y penser un peu. Qui disait intérêt ne disait pas sentiments après tout. Et même s'il disait sentiment, il ne signifiait pas forcément amour. La seule personne qu'il aimait en ce bas monde, c'était lui.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Déc 2019 - 13:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 78
ϟ Nombre de Messages RP : 45
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 78
ϟ Nombre de Messages RP : 45
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Marisol avait eu quelques menus ennuis après son escapade avec Renan. Menus, car elle avait mené sa mission à bien et qu’on l’avait ramassée à la petite cuillère après cela, donc ses supérieurs avaient tout de même récompensés sa détermination. Néanmoins, elle avait dû subir un interminable sermon sur le fait que l’UNISON ne recrutait pas de têtes brûlées individualistes et qu’elle aurait pu agir autrement à de nombreux niveaux. L’Espagnole étant assez d’accord avec cela, elle n’avait pas protesté. Au contraire, elle s’était excusée platement et avait affirmé qu’elle prendrait garde à ne plus piétiner les protocoles en vigueur. Au vu de sa réussite et de son attitude, elle avait été quitte de recevoir un véritable avertissement.

Depuis, elle avait un autre problème. Et ce problème était un foutu casse-pieds qui se manifestait à n’importe quel moment dans sa vie. Le même qui l’avait obligé à piétiner le protocole d’intervention. Tesla était passé d’un vague sujet de curiosité à quelqu’un qui… Non, pas l’obsédait, ça aurait été exagéré, à ce stade. Disons plutôt qu’il habitait nombre de ses pensées. L’intérêt qu’elle avait pour lui avait paru s’accroître ces dernières semaines. Si bien que ses recherches professionnelles l’avaient aidé à identifier son pseudo et ses très, très rares apparitions. Le pire, toutefois, avait été ce rêve (« ce rêve » ? Ces rêves, même) dans lesquels il s’était trouvé en vedette. Principalement des réminiscences de leurs rencontres passées, Marisol avait cru mourir de honte lorsque leur escapade espagnole onirique s’était transformé en… oui, bon, bref, pas besoin de faire un dessin, si ? Le réveil avait été difficile, ce jour là. Elle ne comprenait pas qu’elle n’arrive pas à se le sortir de la tête.

On aurait pu croire qu’après avoir été influencée une première fois par les Amoureux, Marisol aurait reconnu leur patte immédiatement, mais dans les faits, ce n’était pas le cas. Elle était si perturbée par ses pensées parasitées par le français qu’elle n’avait pas encore fait le lien. Ce soir-là, elle avait quitté le siège de l’UNISON, son uniforme recouvert par un manteau épais. L’agente descendait la 64ème avenue d’un pas pressé, avec l’envie de rentrer chez elle au plus vite. La journée avait été longue. Elle finit par bifurquer, comme à son habitude, utilisant une ruelle bien moins passante pour raccourcir son trajet, perdue dans ses pensées et la tête baissée. Vu sa concentration - elle se demandait alors comment elle pourrait occuper son temps pour le week-end à venir - elle mit un temps à comprendre que la voix qui avait retenti ne pouvait s’adresser qu’à elle puis qu’elle était seule dans la ruelle. Relevant le nez, soudain figée au milieu du boyau, Marisol chercha Tesla du regard.

Triste à dire, mais elle aurait reconnu sa voix - enfin, la version modifiée - entre mille.

« … Qu’est ce tu fous là ? »

Modèle même d’amabilité, n’est-il pas ? Pourtant, malgré le déplaisir qu’elle aurait dû ressentir, elle était… Plutôt satisfaite de le recroiser. Peut être pourrait elle exorciser ses rêves à la noix ? En se souvenant par exemple d’à quel point cet homme pouvait se montrer insupportable.

« Je vais finir par croire que tu es obsédé par moi, franchement. Je dois porter plainte pour harcèlement, railla l’Espagnole, agacée malgré tout. »

Il lui avait causé assez d’ennuis comme ça, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Déc 2019 - 14:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Comme il s'y attendait, elle l'accueillit avec son hostilité habituelle ! Enfin, plus ou moins. Elle ne lui avait pas encore lancé d'insulte désagréable et ne semblait pas désireuse de fuir bien loin de là, mais il savait que ce n'était encore que le début. Soupirant légèrement, le trentenaire croisa ses bras sur son torse, secouant légèrement la tête tandis qu'elle l'accusait d'être obsédé par elle. L'était-il ? Pas tout à fait. Il ne nierait pas qu'elle occupait un peu trop ses pensées, mais de là à considérer qu'elle l'obsédait.... Bon. Ça n'en était pas loin, il devait l'admettre, mais passons. Elle n'avait pas besoin de le savoir, pas tant qu'il n'aurait pas eu l'occasion de vérifier ce qu'il en était réellement de son côté. Qui sait, peut-être qu'elle n'avait lancé aucun sort et que c'était simplement un virus qui traînait !

Le Français attendit qu'elle termine de lui parler, employant un ton agacé, avant de se rapprocher du bord du petit toit pour sauter sur le sol, décroisant ses bras au passage. Il atténua l’atterrissage avec ses pouvoirs et se rapprocha un peu d'elle, conservant tout de même une distance de sécurité pour le cas où elle déciderait de s'en prendre à lui. Après tout, elle avait déjà menacé de l'arrêter à plusieurs reprises !

« Bien sûr, c'est la seule raison possible. » Il haussa les épaules, croisant à nouveau ses bras d'un air nonchalant. « Tu sais quoi, comme je ne voudrais pas rendre ta vie impossible et te faire stresser à chaque fois que tu mettras le nez dehors, je vais te proposer quelque chose ! Comme ça, tu n'auras qu'à répondre franchement et on sera tous contents ! Enfin, à voir. »

Il ne savait pas si elle était capable de dire le contraire de ce qu'elle pensait dans l'unique but de sauver son honneur... Ou de lui faire croire qu'elle n'en avait strictement rien à faire de lui. Peut-être était-ce le cas, mais il en doutait un peu. Ce n'était pas son genre de s'attacher de la sorte à une inconnue, aussi amusante soit-elle, s'il le faisait avec elle, c'était forcément qu'il y avait anguille sous roche ! Et vu que ça la concernait elle, c'était forcément parce qu'elle avait dû faire quelque chose, consciemment ou non.

Détournant brièvement les yeux, le Français balaya les environs du regard comme pour vérifier qu'ils étaient bel et bien tout seul, puis il les reporta sur la jeune femme avant de lui dire ce qu'il avait en tête :

« Comme ma présence a l'air de tellement d'indisposer, je suis venu te proposer quelque chose. Tu n'as qu'un seul mot à dire et je disparaîtrai. Tu n'auras plus à me supporter, ni dans ta vie personnelle, ni dans tes missions à l'UNISON. J'enquêterai sérieusement pour être certain de ne pas te tomber dessus par accident et tu n'entendras plus jamais parler de moi. » Il soupira exagérément. « Le rêve si j'en crois tes paroles. Alors, dis-moi ce que tu en penses ? Est-ce que tu veux que je disparaisse. Définitivement. Tu n'auras plus d'ennuis et ce sera à quelqu'un d'autre de s'occuper de me mettre en prison. Tu pourras même leur donner tout ce que tu sais sur moi. »

Le ton était devenu un peu moqueur. Il savait qu'elle lui avait plusieurs fois dit qu'elle réussirait à l'arrêter, mais la perspective de pouvoir se débarrasser de lui devait être bien plus intéressante que celle de le mettre en prison, non ? Enfin, sauf si elle ressentait autre chose qu'une simple envie de le coller au trou.... C'était donc le moment ou jamais pour elle de trancher ! Et il était impatient de savoir quelle serait sa réponse. Bien sûr, encore faudrait-il qu'elle le prenne au sérieux, mais Renan avait tendance à penser qu'elle se douterait qu'il ne proposait pas ça sans être prêt à le faire.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Déc 2019 - 22:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 78
ϟ Nombre de Messages RP : 45
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 78
ϟ Nombre de Messages RP : 45
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Marisol put enfin remettre ses yeux à hauteur d’homme lorsque Tesla décida de descendre de son perchoir. Passablement agacée, la trentenaire devait tout de même admettre qu’une partie d’elle, non négligeable, n’était pas fâchée de le revoir. Une impression qui s’atténua grandement lorsqu’il ouvrit la bouche, toutefois : chaque fois qu’il lui parlait, elle avait la sensation tenace qu’il se moquait allègrement d’elle. De quoi la rendre proprement folle. Elle croisa les bras pour reprendre contenance, perplexe devant l’entrée en matière de son… Son quelque chose, quoi que ce soit par ailleurs.

Haussant un sourcil, c’était tout juste si Marisol ne tapait pas impatiemment du pied sur le sol. Elle méditait sur une possible arrestation surprise de l’homme, à vrai dire, tout en étant parfaitement avertie qu’elle risquait encore de se casser les dents sur l’écueil qu’il semblait représenter. Soupirant intérieurement, l’agente finit donc par écarter l’idée au moment où, après un insoutenable suspense, Tesla reprenait la parole.

A vrai dire, à l’entendre parler, elle eut la surprise de constater qu’elle aurait préféré que le suspense ne persiste un peu plus longtemps. Malgré elle, l’ancienne soldate tombait des nues. Parce qu’à l’entendre proposer de disparaître, une envie de protester en bonne et due forme surgit en elle. Une envie qu’elle ignorait ressentir seulement avant ça, qui naissait de sentiments potentiellement gênants. L’adorable Marisol, la femme qui défendait l’ordre et la loi au quotidien, celle qui s’était battue pour défendre son pays au péril de sa vie, était rebutée par l’idée de voir un criminel quitter sa vie. Un homme sans foi ni loi, qui avait déjà démontré qu’il était capable de se montrer cruel. N’avait-il pas menacé de torturer des gens pour la faire céder ? C’était un danger public, quelqu’un de fondamentalement mauvais, très probablement.

Et elle ne savait pas quoi répondre à sa proposition. Comme le silence s’étirait entre eux, Marisol réalisa que celui-ci était presque un aveu en soi. Une négation aussi criante que si elle l’avait effectivement hurlé. Mal à l’aise, indécise, et un peu perdue - autant de choses qu’elle avait rarement vécu - l’agente détourna le regard, mordillant ses lèvres avec nervosité.

« Je ne sais pas même pas quoi répondre à ça, finit-elle par articuler péniblement. La meilleure défense, c’était l’attaque, non ? Elle s’approcha et posa un doigt accusateur sur sa poitrine. Tu m’as pourri la vie ces derniers mois, et en plus, maintenant, tu veux déguerpir la queue entre les jambes ? Histoire que je perde la moindre chance de te mettre là où tu devrais être : dans une foutue prison de haute sécurité. T’es un danger public, un malade, un hijo de puta madre, mais je t’interdis de disparaître dans la nature. Je préfère encore que tu t’en prennes à moi qu’à des gens incapables de faire face. »

Elle aurait adoré que ce soit la vérité. La réalité, c’était qu’elle ne voulait pas d’un lendemain sans Tesla. Pas parce qu’elle l’aimait, que tout le monde se sorte l’idée de la tête. C’était à peine si elle le désirait - rêves étranges ou pas. Non. Elle voulait simplement… Percer le mystère qu’il représentait à jour. Voilà. C’était ça.

« De toute façon, tu serais sûrement incapable de te retenir de venir me chercher. Il n’y a qu’à voir les derniers mois. Tu te fous de moi en permanence, mais à chaque fois, c’est toi qui vient me chercher. Avoue le, tu as un problème avec moi ! »

L’Espagnole défia son inconnu du regard.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 2 Déc 2019 - 14:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Tout en ayant l'air parfaitement détendu, Renan observait les réactions de l'agent. Il commença par relever les signaux évidents de son impatience – elle les utilisait tellement souvent avec lui ! – mais lorsqu'il eut terminé sa proposition, Renan nota qu'elle mit longtemps à répondre. Très longtemps même. Un sourire ourla ses lèvres, dissimulé par son masque. Quelque chose lui murmurait que l'idée de le voir disparaître devait l'ennuyer, mais il savait bien qu'elle ne l'admettra jamais. Elle était trop coincée, trop rigide, trop elle.

Cette situation l'amusait vraiment beaucoup et il sentit son amusement grimper d'un niveau lorsqu'elle se rapprocha pour lui pointer un doigt sur la poitrine en l'accusant de tous ses maux. Comme il s'y attendait, elle lui servit excuse sur excuse pour justifier le fait qu'elle ne pouvait pas le laisser filer. Est-ce qu'elle ne pouvait pas, ou est-ce qu'elle ne voulait pas ? Toute la subtilité était là. Il avait tendance à penser que sous ses airs revêches, elle appréciait leurs rencontres et que l'idée de le voir disparaître de sa vie devait beaucoup l'ennuyer ! Mais peut-être qu'il se trompait sur toute la ligne et que c'était son ego qui lui racontait toutes ces choses... Sauf que cette possibilité ne lui effleura même pas l'esprit.

Lorsqu'elle eut terminé son laïus, un léger rire échappa au trentenaire qui haussa légèrement les épaules avant de répondre d'un ton qu'il fit volontairement caressant, presque séducteur.

« Peut-être. Peut-être que je rêve de toi toutes les nuits, quand je suis avec une autre femme, ou quand je regarde un film à la télévision. Voire quand je suis sous ma douche ! »

Il se doutait que la simple idée qu'il puisse l'imaginer avec lui la ferait rougir jusqu'aux racines de ses cheveux et c'était le but recherché ! La gêner, la mortifier, tout cela l'amusait au plus haut point et il espérait bien la voir se défendre et lui interdire de penser de telles choses à son sujet ! Mais en attendant, il en rajouta une couche. Puisqu'elle avait elle-même initié leur rapprochement, Renan se pencha en avant, décroisant ses bras pour que leurs corps se rapprochent davantage. Il se demandait si elle allait fuir pour en s'éloignant brusquement.

« Est-ce que ça te dérangerait tellement que je sois obsédé par toi ? Peut-être que je me suis entiché de ton côté coincé et que je viens toujours te voir dans l'espoir que tu me laisseras un jour te voler un baiser ? Et plus si affinités d'ailleurs, tu serais surprise d'apprendre que je ne suis pas si mauvais, surtout avec les femmes que je fréquente. »

Il souriait franchement, c'était perceptible dans ses mots. Renan se demandait quelle allait être la réaction de la demoiselle, mais il ne lui laissa pas le temps d'en placer une, préférant embrayer sur la suite de son idée. Il l'avait déjà fait par le passé et elle avait réagi assez vivement, il verrait si c'était encore le cas cette fois-ci ou si elle allait se contenter de hausser les épaules et de partir.

« C'est ça, ou alors peut-être juste que je te trouve tellement ridicule avec ton air coincé que je m'amuse à te revoir à chaque fois. » Il recula, croisant à nouveau ses bras sur son torse. « Peut-être que ça me plaît de te voir sortir des énormités. Et peut-être que je sais que tu es en train de me servir des excuses nulles parce que tu ne veux pas que je sorte de ta vie si ennuyeuse. Avoue-le : si je ne suis plus là, ton existence redeviendra aussi plate et inintéressante que celle d'une grand-mère. » Il rigola légèrement. « L'argument de vouloir que je m'en prenne à toi plutôt qu'à quelqu'un d'autre, c'est du vent. Je pourrais viser Gabriel Colt, il sera plus qualifié que toi pour me faire face, non ? Tu t'inquiéterais toujours de me voir disparaître ? »

Passer de la séduction à la moquerie pouvait porter ses fruits, mais il ne savait pas du tout comment elle allait réagir. Peut-être se contenterait-elle de le laisser dire et de continuer son chemin, ce qui signifierait qu'il s'était planté sur toute la ligne à son sujet... Mais il avait tendance à penser qu'elle ne pourrait pas. Histoire de bien lui faire comprendre qu'elle allait devoir choisir, il termina sur une note assez claire :

« À toi de me dire ce que tu penses préférable. »

Qu'il soit totalement obsédé par elle, ou qu'il préfère de moquer de tout ce qu'elle représentait ?
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 5 Déc 2019 - 19:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 78
ϟ Nombre de Messages RP : 45
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 78
ϟ Nombre de Messages RP : 45
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Une fois de plus, Marisol n’en menait pas large. D’une façon ou d’une autre, Tesla parvenait systématiquement à être le… Leader, en quelque sorte, de leurs rencontres : c’était lui qui les initiait, lui qui menait la danse, lui qui gagnait la plupart du temps, aussi. Même si l’Espagnole savourait encore de lui avoir tenue tête à sa dernière mission, savon ou pas à l’issue de celle-ci.

Cette occasion ne fit pas exception à la règle. Alors que l’agente de l’UNISON était encore sur la défensive, lorsque le Français lui répondit en insistant lourdement sur les soit-disants rêves qu’il faisait à son sujet, Marisol eut l’air surprise et surtout immensément gênée. Le tout en rougissant à vitesse grand v. Malheureusement, au même instant, son interlocuteur avait fait en sorte de se rapprocher, la conduisant à se figer, les lèvres pincées et l’air plutôt confuse.

Est-ce que ça la dérangerait d’avoir vu juste, d’être l’objet de l’obsession de Renan ? Evidemment. Elle avait beau avoir un attrait inexplicable pour lui, elle n’avait jamais été du genre à fantasmer sur ce genre de relations malsaines. Pas plus qu’elle ne s’imaginait pouvoir construire quoi que ce soit avec cet homme-là. L’ancienne soldate avait des principes à ne plus savoir qu’en faire et s’était rapprochée de sa religion, ces dernières années. Malgré ses péchés, passés comme futurs, il y avait des limites qu’elle n’avait pas envie de franchir.

La trentenaire ouvrit la bouche pour répondre à ce qu’elle voulait dénoncer comme étant un fichu tissu d'âneries, elle se vit dans l’obligation de se taire. Il avait enchaîné avec la suite, si bien que sa gêne avait disparu, remplacée par de la colère, de l’agacement, et une subtile envie de lui coller son poing dans la figure une bonne fois pour toutes. Lorsqu’il recula enfin, Marisol ne bougea pas d’un pouce, son regard sombre figé dans le sien comme un défi silencieux, le menton légèrement relevé sans que ça ne soit intentionnel. Raide comme la justice, l’Espagnole bouillonnait à l’intérieur, mais elle paraissait parfaitement maîtrisée.

« Si ton genre, ce sont les types comme Colt, je dois pouvoir t’arranger un coup, railla-t-elle d’une voix plate. »

Un exploit qu’elle avait peiné à produire. Elle rêvait de l’étrangler jusqu’à ce que mort s’en suive, ou du moins se plaisait-elle à le prétendre. Croisant les bras, sans se rendre compte qu’elle faisait ainsi écho à la posture de son vis-à-vis, Marisol reprit d’un ton qui cachait mal le chaos qui faisait fureur sous son crâne :

« Est-ce préférable que tu sois obsédé par ma personne ou que tu sois simplement accroc aux moqueries que je suscite dans ton esprit malade ? Je suis vraiment censée répondre à cette question ? Il n’y a pas de réponse à ça. Aucune. Et ne t’avise pas d’essayer de me toucher ou de me voler quoi que ce soit d’autres, ou je te jure que les invocations qui viendront te faire la peau ne feront pas dans la dentelle. »

Elle aurait sans doute pu s’abstenir de jurer ce genre de choses étant donné que, quoi qu’elle en dise, elle respectait la loi et ne comptait pas changer d’avis à ce sujet.

« Tu n’iras pas viser quelqu’un d’autre. Si tu t’éclatais à passer d’un membre de l’UNISON à l’autre, tu ne crois pas que j’en aurais entendu parler ? Donc hors de question de disparaître dans la nature. De toute façon, ce truc est devenu personnel quand tu as commencé à... A me harceler. »

Machinalement, elle leva la main comme pour se saisir de son arme de service, mais retint finalement son geste. Qu’en aurait-elle fait ? Les choses conventionnelles n’avaient jamais fonctionnées avec lui.

« Qu’est ce que tu fiches ici ce soir ? Tu ne vas pas me faire croire que tu as fait tout ce chemin pour me faire ta proposition à la noix. Même pour toi, ça n’aurait aucun sens, s’agaça Marisol malgré elle. »

Elle l’observait à présent avec méfiance, et jeta même un oeil par dessus son épaule, réalisant qu’elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’était la réponse à sa question : et si elle s’était mise en danger ? Mais il n’y avait rien ni personne en embuscade. Juste Tesla et ses interrogations sans queue ni tête. Juste le doute et une bonne dose de déni alors qu’elle refusait d’admettre que la seule raison pour laquelle elle ne voulait pas le voir disparaître, c’était parce qu’elle avait la sensation absurde qu’il lui manquerait.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 11:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Rendez-vous au clair de lune RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5162
ϟ Nombre de Messages RP : 1759
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il commençait à la connaître : elle passait toujours par des phases de colère et d'hostilité profonde, à croire qu'elle n'était pas capable de faire autre chose que de râler. La patience de Renan, pourtant légendaire, commençait à s'épuiser tout doucement. Si elle voulait rester figée dans son idée de « femme parfaite » et le traiter comme s'il n'était qu’une raclure, qu'à cela ne tienne ! Il n'allait pas s'ennuyer encore des semaines à lui prouver par A+B qu'elle se voilait la face. Parce qu'il en était désormais convaincu.

Le Français avait beau être vaniteux, il savait tout de même reconnaître l'intérêt lorsqu'il en voyait. Et elle aurait parfaitement pu lui tendre un piège lors de leur dernière expédition en solitaire. Si elle ne l'avait pas fait, c'était tout simplement parce qu'elle ne le voulait pas. Mais elle refusait de l'admettre et le Breton n'avait pas envie de se compliquer la vie, pas aujourd'hui. Il était venu ici pour avoir une réponse à sa question et il l'avait obtenue. Maintenant, si l'idiote refusait d'ouvrir les yeux, tant pis pour elle !

Passablement lassé par son hostilité permanente et la manière dont elle lui parlait – on était loin du ton caressant de Cassandra ! – le trentenaire décroisa les bras avant de hausser les épaules.

« Ne sois pas sotte. Si j'avais décidé de te tuer, tu crois que je me serais embêté à te tendre un piège ? Je t'aurais tuée à distance et la question aurait été réglée. » Elle le savait parfaitement : il lui avait déjà montré de quoi il était capable. « Je suis venu ici pour avoir une réponse à ma question. Et je l'ai eue, le problème est donc définitivement réglé. » Il haussa à nouveau les épaules. « J'ai essayé de te faire partager ma découverte, mais tu te montres aussi fermée d'esprit qu'à l'accoutumée, je ne vais donc pas gaspiller davantage mon temps et je vais te laisser en paix. »

Renan esquissa un pas pour reculer, signe qu'il comptait disparaître. Sauf qu'il ne le faisait pas comme d'habitude. Il voulait lui laisser une dernière chance de réagir, de voir si elle allait sortir du rôle qu'elle se donnait et ouvrir un peu les yeux. Plutôt que de se dématérialiser, le trentenaire comptait donc partir à pied et voir comment elle allait réagir. Mais avait de disparaître tout en douceur, le Breton ajouta quelques mots, espérant bien que cette déclaration associée à la question – non avouée – titillerait sa curiosité.

« Tu surestimes tes capacités et celles de l'UNISON si tu crois que vous pourriez me démasquer si je vous approchais. J'ai tellement d'identités que tu ne serais même pas capable de toutes les dénombrer si je te les citais une à une. » C'était totalement faux, mais le mensonge faisait partie intégrante de sa personnalité. « Alors, je vais simplement abandonner celle-ci et me trouver une nouvelle personne moins butée et morose que toi. J'espère que tu t'amuseras bien une fois de retour à ta vie si parfaite d'agente idéale. »

Il lui adressa un signe de la main avant de faire volte-face, lui tournant le dos pour s'éloigner d'un pas rapide et leste. Il était sur ses gardes, prêt à se dématérialiser si elle tentait de l'attaquer ou de lui tirer dessus. Mais il ne la croyait pas capable de dépasser ce stade qui l'empêchait de se laisser aller... Elle allait certainement rester figée sur place et attendre qu'il disparaisse pour de bon. Sauf si elle dissimulait une part d'elle-même qu'elle ignorait... Ce qu'il espérait dans son intérêt, ou sa vie devait être sacrément morne au quotidien !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



 
Rendez-vous au clair de lune
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Rendez-vous au clair de lune Cadre_6Rendez-vous au clair de lune Cadre_7_bisRendez-vous au clair de lune Cadre_8


Rendez-vous au clair de lune Cadre_1Rendez-vous au clair de lune Cadre_2_bisRendez-vous au clair de lune Cadre_3
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rendez-vous au clair de lune Cadre_6Rendez-vous au clair de lune Cadre_7_bisRendez-vous au clair de lune Cadre_8
Sauter vers: