Rencontre du troisième type Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Rencontre du troisième type Cadre_1Rencontre du troisième type Cadre_2_bisRencontre du troisième type Cadre_3
 

Rencontre du troisième type

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Nov 2019 - 23:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Personnel Civil de l'UNISON
Personnel Civil de l'UNISON

Rafael Vad
Personnel Civil de l'UNISON

Personnage
- Habite en toi pour n'être étranger nulle part -
ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 21/09/1987
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2019
ϟ Nombre de Messages : 41
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Joaquin Phoenix
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Solitaire
ϟ Métier : Maître chien
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Sous forme humaine :
1m73, musculature normale, cheveux noirs et yeux verts.
Petite cicatrice sur la lèvre.

Sous la vraie forme :
Héhéhé ... venez me chercher !
ϟ Pouvoirs : Forme Alien/Humaine
Télépathie
Lecture de l'esprit
Adhérence sur toutes les surfaces (forme alien uniquement)
ϟ Liens Rapides : Origine
Évoluons ensemble
Repère temporel
Joueur
- Habite en toi pour n'être étranger nulle part -
ϟ Âge : 32
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 21/09/1987
ϟ Arrivée à Star City : 15/11/2019
ϟ Nombre de Messages : 41
ϟ Nombre de Messages RP : 9
ϟ Célébrité : Joaquin Phoenix
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 32
ϟ Statut : Solitaire
ϟ Métier : Maître chien
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Sous forme humaine :
1m73, musculature normale, cheveux noirs et yeux verts.
Petite cicatrice sur la lèvre.

Sous la vraie forme :
Héhéhé ... venez me chercher !
ϟ Pouvoirs : Forme Alien/Humaine
Télépathie
Lecture de l'esprit
Adhérence sur toutes les surfaces (forme alien uniquement)
ϟ Liens Rapides : Origine
Évoluons ensemble
Repère temporel
C'est aussi étrange pour moi que pour toi ?


Ce soir, j'ai juste envie de faire plaisir à Laika. Je n'ai rien prévu exprès pour passer un peu de temps avec elle. Entre mon travail et mes études, il faut dire que je l'ai un peu négliger et je suis impardonnable. Curieusement, ma brave chienne n'est pas de cet avis et une simple sortie dans un petit coin de nature semble être tout ce dont elle a besoin. Soit alors !

J'hésite un instant à prendre mon MP3, la musique n'est jamais aussi belle qu'en marchant au milieu de l'herbe et des arbres du parc. Mais je renonce à l'idée, j'ai besoin de courir également et de ne prendre que le minimum sur moi pour être parfaitement à l'aise, en plus, ce soir, je fais ça pour Laika et elle n'est pas sensible à la musique. La soirée me démontrera à quel point j'ai eu tords de laisser ce précieux outil derrière moi.

Il ne nous faut pas longtemps pour arriver au Star Park du centre-ville. Laika reste docilement à mes côtés comme à son habitude quand une feuille d'arbre a l'outrecuidance de s'envoler juste sous sa truffe. Elle la regarde interloquée et fini par poursuivre cette feuille morte afin de lui montrer à quelle point on ne rigole pas avec elle. A défaut de rire, l'image de ma copine en train de poursuivre une proie imaginaire ventre à terre me fait sourire. La feuille attrapée et son compte réglé, voilà que le canidé se retourne vers moi, oreilles bien dressées, yeux plein de défis.

- On fait la bagarre maintenant ! -

Et la voilà qui se rue vers moi. Pour ma part, je lève les mains, obligeant Laika à bondir et l'attrape en plein vol pour mettre cette surexcitée par terre. Bien loin d'être calmée, voilà la dame qui se relève et retourne à la charge, pleine d'énergie à revendre. Elle me saute dessus une nouvelle fois et me voilà obligé de me protéger avec les bras. Ses crocs se plantent dans mon avant-bras droit avec un petit grognement de satisfaction. Laika ne mords pas vraiment fort, c'est juste qu'une fois partie à jouer, elle peut-être un peu rude.

Normalement, on aurait du s'en tenir là. Mais pas ce soir, elle a visiblement bien l'intention d'écouler la totalité de son énergie accumulée. La voilà repartie ventre à terre, pour se retourner à nouveau contre moi. Cette fois, elle fait un bond avec ses pattes bien en avant afin que je ne puisse ni l'attraper, ni esquiver. Prise par son élan, me voilà renversé au sol, dos à terre. Laika cherche mon nez de sa truffe et vient me le mordiller avant de me donner de généreux coups de langues.

- Non mais il est fou ce chien ! - C'est une posture de domination, ce type va se faire bouffer -

"Hep ! Le chien ! Dégage ! Monsieur, relevez-vous ! Il est à vous ce chien ?"
"Bien sur qu'il est à moi, je ..."
"Vous savez que vos jeux sont très dangereux ? En plus, c'est quoi comme race, ça ?"


D'avance, je sais que le type qui s'est invité dans notre cercle intime n'écoutera aucune de mes réponses ni explications. Ce n'est pas la première fois que je me livre à des jeux brutaux avec ma chienne, et je sais que ça peut en choquer plus d'un. Mais moi, j'avais besoin d'une vraie bagarre autant qu'elle. J'essaye vainement d'expliquer que je connais ce chien depuis longtemps et que je sais très bien comment l'éduquer, le type ne veut rien savoir. Je sens une certaine colère monter en moi et je décide de couper court à la conversation. Sans un regard, je m'éloigne de quelques pas.

"Monsieur !! Vous n'avez pas de laisse pour ce danger animal ? C'est interdit, vous savez ! La prochaine fois, je vous dénonce, vous m'entendez ?"

- Agressivité - Colère - Frustration -

Ses mots ne sont qu'un minuscule aperçu de ce que je peux lire dans ses pensées. La laisse, c'est moi qui la porte avec mon collier GPS et cela est suffisamment pénible pour que je veuille épargner ma meilleure amie.

"Hé !! Répondez-moi ou je demande aux autorités de buter votre animal dangereux !"

Ouh merde ... C'est partit ... Non, Rafael, calme toi, ce ne sont que des menaces. Personne ne va toucher à Laika, personne, non ... Arrête de trembler. Tu vois ? L'homme s'est tue, probablement qu'il a peur de toi finalement plus que de ta chienne... Alors tu t'arrête, tu t'écoutes un peu de piano et ça va aller ...

Bien sur que non, rien n'est aussi simple. L'homme, s'il consent enfin la fermer continue à m'envoyer des idées de colères puantes. En plus, il ne s'éloigne pas et me regarde frémir de colère et semble même se satisfaire du spectacle.

Quand je sens que je suis au bord de la rupture, j'attrape Laika par la pensée et fonce le plus rapidement possible, talonné par ma compagne. Je ne sais absolument pas où je vais, ma vue est déjà en train de se brouiller et rapidement, je serais totalement aveugle. Je sens mes habits se déchirer aux genoux et aux coudes. Ma course se fait à présent plus rapide, basculé sur mes quatre pattes. Je crois, et j'espère, que personne ne m'a vu.

Ma forme originelle chérie, tu m'avais manqué mais j'aurais apprécié que tu préviennes avant de t'imposer comme ça.

Laika est ivre de vitesse et apprécie ce nouveau jeu de course-poursuite. Elle n'aime pas spécialement ma véritable forme mais elle apprécie toujours un bon sprint. Pour ma part, après m'être faufilé dans les buissons et traversé un chemin désert, je n'ai rien trouvé de mieux que deux conteneurs à verre pour me planquer en attendant que ça passe. Malheureusement, autour de moi, je sens les gens aller et venir et cela me rend nerveux ce qui n'arrange absolument pas la situation. Pourquoi y a-t-il autant de monde à cette heure ? Dans un moment, quelqu'un passera forcément par ici et me découvrira. Je pense à Laika, que fera-t-elle ?

C'est alors que je sens quelqu'un arriver. C'est une personne seule, et elle vient directement vers moi, ou vers Laika. D'instinct, je sais que je ne connais pas cette personne, je ne reconnais pas ses pensées, cela veut dire qu'il ne s'agit pas du bonhomme frustré de tout à l'heure. Je suis tellement nerveux que je n'arrive pas à bien me concentrer sur le nouveau venu. M'a-t-il vu me cacher ici ? Est-il simplement là par hasard ? Dans quelques secondes, cette personne arrivera au coin de la poubelle et aura une magnifique vue sur un monstre noir. Je sens son souffle et même la vibration de ses pas. Je me recroqueville comme je peux mais cela ne sert qu'à faire du bruit. Je n'ai pas le choix, je me concentre sur l'esprit de l'importun. J'ouvre mes ports de transmission au maximum et lui dit par la pensée :

- Non, s'il te plaît, n'avance pas plus. -

Je suis presque surpris par le ton plaintif de ma propre voix. En Alien, elle est toujours neutre dans tous les sens du terme. A présent, je sais que mes sentiments humains ont d'une manière ou d'une autre contaminé mon cerveau originel. Sans aucune hésitation et sans attendre si la personne a arrêté son pas, je continue.

- J'ai besoin que tu m'aides, s'il te plaît. Tu sais chanter ? Chante pour moi. -

Oui, je sais, c'est non seulement pathétique mais ça n'a aucune chance de marcher. Mais je ne peux pas abandonner ma chienne en fuyant ni tabler sur le fait que cette personne est aveugle. L'attaque est hors de question, il ne me reste que ma faible foi en l'humanité. J'espère qu'elle ne me trahira pas.

- N'importe quelle chant. Je t'expliquerai après. C'est promis. Chante pour moi. N'importe quoi. -

Intérieurement, je prie n'importe quoi et n'importe qui. Je suis si proche d'avoir une vie enfin normale, j'aimerais savoir ce que ça fait. S'il te plait inconnu, écoute la voix dans ta tête et chante !

Pour info, Laika ressemble à ça:
 

Codage par Libella sur Graphiorum
 
Revenir en haut Aller en bas


Il y a, en chacun de nous, tant de beauté que d'abomination




Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Déc 2019 - 4:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 537
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 537
ϟ Nombre de Messages RP : 208
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Rencontre du troisième type


La sorcière huma les effluves galvanisants de son café à emporter en sortant d’un joli petit café près du Star Park. Il y avait déjà un moment que la tuerie s’était produite, mais l’endroit lui donnait encore un peu froid dans le dos, une expression qui devenait encore plus au sens propre à ce temps-ci de l’année. Elle examina sa tasse à emportée avec un sourire narquois en lisant dessus « resting witch face » avec une flèche pointant vers son visage. L’expression n’était pas la plus hilarante, mais elle faisait bien rire l’enfant de Samhain qui décida de se brûler un peu la langue avec le contenu.

En cette saison, le soleil se levait bien tard et se couchait trop tôt, les gens avaient à peine le temps d’en profiter. Le ciel semblait déjà s’être trop obscurcit entre son entrée dans le café gourmet et sa sortie avec sa tasse « resting witch face ». L’Irlandaise s’amusa à mettre un peu d’ordre dans son beau manteau et se déplaça jusqu’au parc d’un pas lent, mais assuré. Par habitude, elle jeta un coup d’œil au ciment qui était autrefois teinté de sang, mais les nettoyeurs avaient accompli un sacré bon boulot afin qu’il n’y aille plus aucune trace du massacre précédent. Tout était comme s’il n’y avait rien eu, même la route détruite par les exploits de Tom avait été réparé tant bien que mal!

- Monsieur ! Vous n'avez pas de laisse pour ce danger animal ? C'est interdit, vous savez ! La prochaine fois, je vous dénonce, vous m'entendez ?

Faelan releva la tête de son téléphone portable pour examiner la scène qui se déroulait un peu plus loin. Un homme, plutôt mince et peu impressionnable, semblait être en conflit avec un autre homme au visage contrarié et au ton furibond. La Morrigan cligna des paupières à quelques reprises pendant qu’un vent froid venait fouetter subitement son visage. Quelques passants avaient ralenti leur cadence pour observer la même scène, la majorité étaient soit curieux ou inquiets. C’est vrai que lorsqu’on parlait d’un chien dangereux, les gens avaient tendance à se méfier. Le mince étrange ne répondait pas aux menaces, ou aux accusations, c’était difficile à déterminer, de l’autre étranger.

La sorcière secoua doucement la tête en songeant qu’il s’agissait encore d’une dispute débile entre deux hommes encore plus idiots et immatures! De son point de vu, la jeune femme de voyait aucun chien particulièrement agressif, mais il est vrai qu’il n’était pas en laisse alors qu’il s’agissait normalement du règlement dans les lieux publics. Elle ne pouvait même pas voir s’il possédait un collier.

- Hé ! Répondez-moi ou je demande aux autorités de buter votre animal dangereux !

L’enfant de Samhain n’entendait personne se plaindre qu’elle ou il avait été mordu, il n’y avait aucun enfant apeuré par le quadripède, seulement un unique individu qui assumait être en présence d’un animal dangereux. Clairement, les deux hommes étaient dans le tort, mais puisqu’il s’agissait de deux alphas crétins, il était impossible pour eux de parler calmement comme des adultes responsables et rationnels.

Elle s’apprêtait à laisser les deux mâles se disputer tranquillement lorsque le plus mince d’entre eux parti à la course avec son chien pas si dangereux. S’il n’y avait pas de sang, c’est que le réel danger était avorté, non? Bon, ça y est, on s’était attaqué à une âme sensible! L’ectomancienne regarda le passant en colère qui observait la direction prise par le fuyard avec dédain. Non, visiblement, il n’était pas blessé par une morsure fatale et personne ne se transformait en loup-garou! « J’imagine que je devrais quand même jeter un coup d’œil pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mauvais chien » songea Faelan en engloutissant une goulée de café en suivant l’homme mince du regard. « Il ne devrait pas se rendre très loin ».


Faelan suivit discrètement l’individu, ou du moins, aussi discrètement que le permettaient ses talons hauts qui claquaient froidement sur le pavé. Elle passa quelques buissons sans importance, puis un chemin particulièrement abandonné avant de se retrouver près de vieux conteneurs de la ville. L’odeur des déchets vint rapidement ruiner tout le bonheur que lui avait apporté son café précédemment! « Cette chose n’est pas humaine » lui souffla une voix glaciale dans son esprit.

La sorcière s’arrêta subitement. Elle voyait une queue de chien s’activer de derrière l’un des conteneurs. Si le chien était là, alors qu’elle était la chose dont la dragonne parlait? Un homme qui n’était pas un homme, au sens propre du terme? Une voix qui n’était pas celle de l’entité de glace résonna dans son crâne. Elle se mit immédiatement sur ses gardes. Cependant, l’Irlandaise se radoucit un peu en entendant le ton apeuré de la chose, à défaut de pouvoir l’identifier correctement.

- Je suis un peu trop sobre pour me mettre à chanter parmi les détritus, commenta-t-elle à voix haute, l’air pensive en regardant son café qui était toujours dans ses mains.

Une expression suggérait que la curiosité avait tué le chat et Faelan se sentait certainement curieuse en ce moment. Qu’est-ce qui pouvait bien se cacher au-delà du conteneur? Qu’est-ce qui pouvait ne pas être humain et ne pas effrayer un chien? Bon, il faut dire que les chiens étaient un peu idiots et qu’ils étaient fortement surpassés par les chats. Ça ne n’était que son humble opinion. Elle soupira.

- ♪ Gur ann a-raoir a chuala mi,Mo ghaol a bhith ri buachailleachd, 'S ged fhuair thu 'n iomall na buaile mi, A ghaoil, leig dhachaigh mar fhuair thu mi, chantonna le plus mélodieusement possible la jeune femme. 'S mi dìreadh ris na gàrraidhean, 'S a' teàrnadh ris na fàirichean, Gun d' thachair fleasgach bàigheil rium,'S cha d' dh' fheuch e bonn ga chàirdeis rium… ♪

Le chien supposément dangereux lui lâcha un jappement et Faelan lui décocha une expression peu impressionnée. Elle n'avait pas une forte appréciation de ces bestioles baveuses et pleine d'entrain, mais elle pouvait respecter leur sens de la loyauté.

- Ce n'est pas toi qui va me faire peur, petite bête, dit-elle doucement. J'ai rencontré des créatures plus terribles. Des frayeurs divines comme les Fomorians sous leur apparence monstrueuse, des spectres et des démons et plus encore!

Elle prit une gorgée de café, découvrit qu'il s'était malheureusement trop refroidi pour être buvable, ouvrit le contenant avant d'en vider le fluide noir sur le sol sale pour ensuite arborer sa meilleure resting witch face.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

 
Rencontre du troisième type
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Rencontre du troisième type Cadre_6Rencontre du troisième type Cadre_7_bisRencontre du troisième type Cadre_8


Rencontre du troisième type Cadre_1Rencontre du troisième type Cadre_2_bisRencontre du troisième type Cadre_3
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rencontre du troisième type Cadre_6Rencontre du troisième type Cadre_7_bisRencontre du troisième type Cadre_8
Sauter vers: