AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_1Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_2_bisTout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

Tout péché est le résultat d'une collaboration

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Oct 2019 - 10:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan releva le frisson qui la parcourut, mais il se doutait qu'il ne s'agissait pas d'une manifestation de peur ou de frayeur. Elle n'avait jamais eu l'air craintive face à lui, pas même lorsqu'il l'avait menacée. Au lieu de cela, elle s'était isolée ici pour protéger des civils, signe qu'elle ne devait pas être du genre à trembler devant qui que ce soit. C'était d'ailleurs sans aucun doute pour cette raison qu'elle l'intéressait et l'intriguait autant.

Malgré tout cela, Marisol sembla prise de court lorsqu'il la menaça de choses bien pire que de tuer des civils. Elle ne semblait pas avoir imaginé qu'il puisse agir ainsi, ce qui était à la fois flatteur et vexant. D'un côté, elle pouvait le prendre pour un type tellement désespéré qu'il ne pouvait pas côtoyer de représentante du sexe faible, mais d'un autre, elle pouvait tout simplement penser qu'il était trop respectueux pour ça. Ou quelque chose d'approchant. Dans les deux cas, Renan ne comptait pas relever. Il disait tout cela pour l'effrayer et la faire paniquer, chercher à la comprendre n'entrait donc pas en ligne de compte.

Bien sûr, elle essaya de se défendre verbalement en lui lançant des menaces sans intérêt en plein visage. Mais ils savaient tous les deux que ce n'était que du vent. Il la laissa d'ailleurs terminer avant de rigoler légèrement et de lui répondre d'un ton qu'on réservait habituellement aux enfants un peu stupides ou naïfs.

« Ah oui ? Et tu comptes faire comment pour agir si tu es pétrifiée ? Ou si je prends le contrôle de ton corps et que tu ne pourras qu'observer sans intervenir ? »

Comme pour la provoquer, le Français exploita le peu de fer présent dans le sang de la jeune femme pour lui faire bouger le bras, juste assez pour qu'elle voit qu'il en était capable, puis il relâcha la pression. L'inquiéter l'amusait beaucoup. C'était une petite vengeance pour ce qu'elle venait de lui faire.

Quoi qu'il en soit, Marisol daigna finalement lui avouer où ils étaient. En Espagne. Sans doute dans une maison familiale ou quelque chose de ce type ! Mais cela confirmait ce qu'il pensait : rentrer par ses propres moyens serait une véritable galère et il valait mieux qu'il se montre patient et l'oblige à les amener à nouveau en Amérique. En espérant pour elle qu'elle ne soit pas stupide au point de penser qu'il ne mettrait pas ses menaces à exécution si elle décidait de les téléporter dans les locaux de l'UNISON.

Comme elle remontait sa fermeture éclair en lui annonçant qu'elle ne pouvait pas les ramener pour le moment, le Breton lâcha un profond soupir. Ça l'ennuyait, beaucoup même. Mais il allait devoir faire avec. Détournant le regard de la jeune femme, Renan avisa un fauteuil avec une couverture posée dessus, sans doute pour décorer. Il s'en approcha pour l'attraper avant de revenir vers l'agent toujours assise sur le sol, puis lui lança le tissu dessus.

« Tiens, tu n'as qu'à te couvrir vu que tu trembles comme une feuille. Sauf si c'est moi qui te fais cet effet bien sûr. »

Le ton était moqueur. Il restait malgré tout près d'elle. Renan l'avait provoquée depuis le début de leur relation, il décida donc d'opter pour une solution opposée. Il se demandait si elle était sincère en déclarant qu'elle le détestait et qu'il l'indifférait et il avait la solution idéale pour le vérifier ! Les femmes – et les humains en fait – étaient plutôt faciles à comprendre et donc à manipuler.

Prenant appui contre le bureau, Renan croisa ses bras sur son torse, étendant légèrement ses jambes devant lui avant de tourner la tête vers la jeune femme. Le ton qu'il emprunta cette fois-ci était plus moqueur que jamais.

« Ne panique pas comme ça. Je plaisantais lorsque je parlais de profiter de toi. Ne te fais pas de films, tu ne m'intéresses pas. Pas sur ce plan-là. Les frigides coincées, très peu pour moi. Et je préfère les femmes avec un peu plus de formes et qui savent se mettre en valeur en plus. Quelques-unes de tes collègues entrent bien dans le moule d'ailleurs, mais bon. Il semblerait qu'elles soient plus débrouillardes que toi pour m'éviter. » Il agita la main comme pour chasser une mouche. « Alors arrête de me regarder comme ça. Déjà parce que tu n'as rien que je n'ai déjà vu chez une autre femme et sans doute en mieux, puis ensuite parce que je m'en fiche. »

Il la jaugea du regard, attendant de voir comment elle allait réagir à cela, tout en ayant l'air de s'en moquer.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Oct 2019 - 22:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Marisol était, originellement, quelqu’un d’assez emporté. Elle avait travaillé à contrôler cet aspect de son caractère des années durant, à tempérer son occasionnelle vulgarité, aussi. L’Espagnole s’était appuyée sur sa répartie bien sentie pour se sortir de situations où elle aurait voulu user de ses poings. Un long apprentissage qui semblait disparaître en un claquement de doigts lorsque Tesla était concerné et qu’il la cherchait de la sorte.

Arrête de me parler comme à une foutue gamine, s’insurgea-t-elle avant de retenir un cri surpris quand son bras bougea sans qu’elle ne lui ait demandé quoi que ce soit. Et arrête de faire ça, maintenant. Ça. Suffit.

Dans sa tête, les noms d’oiseaux s’empilaient à une vitesse confondante.

Je ne suis pas obligée de frapper tout de suite. Tu dois dormir, non, comme tout le monde ? Je pourrais toujours te retrouver et les couper par après.

La trentenaire secoua la tête en marmonnant quelques amabilités supplémentaires. Elle ne pouvait s’empêcher de passer une main sur son bras rebelle, ouvrant et fermant les doigts à répétition d’un air dubitatif. Il était profondément dérangeant qu’il parvienne à faire ce genre de choses, à ses yeux. Elle ne releva les yeux qu’en se prenant une couverture sur la tête. Assez littéralement car ses réflexes étaient clairement diminués à l’heure actuelle. Marisol se dégagea donc du tissu, avant de s’enrouler consciencieusement dedans.

Ne te jette pas des fleurs, t’y es pour rien.

Elle frissonna et referma précautionneusement la couverture. Puis elle s’appuya contre le mur, hésitant à lui demander de s’asseoir plutôt que de la toiser, appuyé sur le bureau. L’ancienne soldate sûre de sa valeur disparaissait à vitesse grand v devant cet ennemi-ci. Elle avait trop conscience de ses capacités pour se permettre de se détendre. Pourtant, ce ne furent pas des menaces, cette fois, qui la firent se redresser, fronçant les sourcils. Après lui avoir infligé provocation sur provocation depuis la minute où ils s’étaient connus, ou presque, voilà que le Français s’amusait à partir dans l’excès inverse.

Et, ô surprise, ça restait vexant.

Même quand on rêvait de l’étrangler lentement. Et non, ce n’était pas la vision des préliminaires par Marisol.

Ravie de savoir que mes… Formes et moi sommes bien à l’abri. Est-ce vraiment nécessaire d’aborder ces sujets sans arrêt ? Je me moque de tes goûts, je ne vois pas qui ça peut intéresser.

L’Espagnole croisa les bras sous sa couverture et releva le nez d’un air fier.

Et je ne suis pas frigide.

Il était amusant de constater que ce soit la première chose qui revienne.

Ni coincée. Non pas que ça te regarde, cabron.

La jeune femme marqua une énième pause, se pinçant les lèvres pour ne répliquer avec trop de ferveur, de peur de se rendre ridicule. Vexant. Juste vexant. Personne n’aimait s’entendre dire qu’il ou elle n’était pas très agréable à l’œil, si ? C’était normal, qu’elle s’en offusque intérieurement. Ça ne le regardait pas, voilà tout.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Oct 2019 - 22:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan était amusé de voir que l'agent réagissait aussi vivement à ses remarques. Si réellement tout ce qu'il disait l'indifférait, elle se serait contentée de l'ignorer jusqu'à ce qu'il se lasse. Sauf qu'elle répondait et qu'elle se défendait même, signe évident que ses moqueries la touchaient tout de même.

Un sourire ourla ses lèvres sous son masque tandis qu'elle s'insurgeait qu'il puisse oser la manipuler de la sorte. Elle l'accusait de la traiter comme une gamine, mais elle faisait exactement la même chose de son côté ! Sauf que le Breton ne se laissa pas embobiner et se contenta de sourire une nouvelle fois. Bien évidemment, pour qu'ils en restent là, il aurait fallu que Marisol ne réponde pas à chacune de ses moqueries, sauf qu'elle ne parvint pas à s'en empêcher. Cette fois-ci, Renan s'autorisa un rire sincère et amusé.

« Peut-être pas. Je préfère occuper mes nuits à autre chose vois-tu et vu que ça nécessite ce que tu veux couper, je pense que je m'en rendrais compte si tu tentais le coup. » Il prit un ton volontairement moqueur. « Mais je note que tu sembles mourir d'envie de mettre tes mains sur mon entre-jambe. »

Ce n'était pas ça, mais Renan savait qu'il fallait souvent déformer la vérité pour ennuyer sa partenaire. De toute manière, interpréter les choses à sa sauce était devenu une seconde nature, tout comme le fait de titiller les gens pour les mettre mal à l'aise. Avec Marisol, c'était presque trop amusant d'ailleurs ! Elle s'énervait si rapidement que, par moment, le Français se demandait s'il ne touchait pas dans le mille. Est-ce qu'elle était sensible à ses petites attentions ? Allez savoir. L'idée l'amusait beaucoup.

Un rire lui échappa tandis que l'agent se défendait d'être touchée par ses remarques, mais elle ne put s'empêcher de se défendre malgré tout. Arguant qu'elle n'était ni frigide, ni coincée, elle entrait dans son jeu. Et c'était ce qu'il attendait d'elle, justement ! Après s'être doucement moqué d'elle en ricanant, le Français soupira profondément, un peu comme s'il avait affaire à une adolescente ou une enfant turbulente.

« Vraiment ? Ça ne me regarde pas, c'est pour ça que tu juges utile de t'en défendre ? » Un nouveau rire amusé et moqueur, presque provocateur. « Tu es coincée. Et frigide. Il n'y a qu'à voir comment tu as réagi quand je t'ai touchée dans l'appartement, la dernière fois. Oh, tu vas sans doute me dire que c'est à cause de moi, mais on sait tous les deux que ce n'est pas le cas. »

Il haussa les épaules, comme si tout cela n'avait pas vraiment d'importance pour lui. Renan tenait à lui donner l'impression qu'il se fichait éperdument de ce qu'elle pensait de lui... et c'était le cas en fait. Son ego le préservait des détails de ce type. Elle pourrait le détester qu'il persisterait à penser qu'elle essayait de se défendre de ses véritables sentiments ! Sauf que là, quelque chose lui disait qu'il ne faisait pas fausse route. Elle tentait de nier ce qu'il disait, c'était forcément que ça la touchait, non ?

Les bras toujours croisés sur son torse, la tête penchée vers le bas pour contempler l'agent emmitouflée dans sa couverture, il reprit.

« Si tu n'es pas frigide, ni coincée, à quand remonte ta dernière relation ma chère ? Je paris que tu n'as fréquenté personne depuis ton mari, n'est-ce pas ? » Il soupira. « Mais tu vas me dire que ça ne me regarde pas, bien sûr. Parce que tu sais parfaitement que j'ai raison et que rien de ce que tu pourrais dire ne me prouverait le contraire. » Il secoua la tête. « Après, ce n'est pas comme si c'était surprenant. J'ai bien essayé de te dérider un peu, mais tu es encore plus prude qu'une nonne. En plus de ne pas être drôle, tu ne permets même pas aux gens de se rincer l’œil. »

Il agrémenta le tout d'un soupir exagéré. Il espérait bien qu'elle allait se laisser emporter par les multiples provocations !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Oct 2019 - 14:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Ce qu’il y avait avec Tesla, c’est qu’il avait visiblement été monté sans le bouton off à la naissance. Chaque fois que Marisol répondait à ses provocations, elle jetait un peu d’huile sur le feu. Mais le résultat aurait sans doute été précisément le même si elle avait pris sur elle de se taire et de rester stoïque. Elle avait l’impression de regresser à l’état d’adolescente alors qu’elle ripostait en contenant sa vexation. Ou en menaçant son voleur de le délester de ses bijoux de famille, d’ailleurs.

Cesse de prendre tes désirs pour tes réalités. La seule raison pour laquelle mes mains pourraient finir là, c’est pour débarrasser l’humanité du risque que tu te reproduises. Puis tu vas me faire croire qu’un type comme toi arrive à mettre qui que ce soit dans son lit, railla-t-elle. Celles qu’on payent ne comptent pas, je précise au cas où.

La trentenaire rit franchement. Si ce rire était un tantinet forcé, c’était simplement car ce simple effort lui paraissait épuisant, et les mauvaises langues pouvaient arrêter de s’agiter. Elle en avait assez de ces sous-entendus sur ses envies. Plus encore de ce qu’il osait affirmer sur sa sexualité. Certes, celle-ci était proprement inexistante depuis son divorce, mais c’était en grande partie par choix. Après une trahison comme celle-ci, Marisol n’avait pas la moindre envie de laisser un autre type approcher d’elle. Surtout pas pour qu’il la plante de nouveau en découvrant qu’elle était un genre de bombe magique à retardement. Le fait qu’elle soit une soldate accomplie et décorée en avait rebuté plus d’un aussi. Alors elle triait, enchaînait les rencontres qui ne menaient nulle part en soupirant après un idéal qui semblait se dérober à elle.

C’était bien sa veine de constater que le seul type qui n’avait pas peur d’elle et ne faisait pas partie de ses collègues était un voleur sans foi ni loi, soupira-t-elle intérieurement.

… Tu es… Je… Tu… Ah, Dios moi, ayudame.

Elle releva le nez vers Tesla. Crispa et décrispa les doigts sur les bords de sa couverture.

Personne ne le saura si je t’étrangle et te découpe en morceaux ici, non ? S’il te plaît ?

Sa politesse était tout aussi feinte que sa demande. Mais ce type la rendait proprement dingue.

Tu ne me connais pas, compris ? Ce n’est pas parce que tu me stalkes allègrement et t’amuses à te pointer dans tous les aspects de ma vie que tu sais qui je suis. Je suis juste croyante, grand crétin, et nous ne sommes pas mariés. T’es pas censé me toucher. Et attends une minute, de toute façon, même si tu étais le dernier fichu homme sur terre, je préfèrerais observer la chasteté jusqu’à la mort que de me foutre à poil devant toi. Ça ne veut pas dire que je suis frigide ou coincée, du con.

Marmonnant quelques imprécations, Marisol conclut d’un ton qu’elle espérait ferme et définitif.

Par ailleurs, être une nonne n’est pas une insulte. Abruti. Il y a une chambre au bout du couloir, va donc faire un somme en attendant que je sois opérationnelle pour te larguer au milieu de n’importe quel océan en espérant que tu te noies.

Elle pointa la porte d’un geste, sortant pour l’occasion son bras de sa couverture.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Oct 2019 - 19:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Encore une fois, au lieu de se contenter de lui opposer un silence ferme, Marisol rebondit sur les provocations sur Français qui s'amusait plus que jamais. Il adorait les joutes verbales et même s'il devait admettre que celle-ci n'était pas forcément d'un très haut niveau, elle le divertissait et c'était là l'essentiel. Ses prunelles mordorées la détaillèrent tranquillement à travers son masque alors qu'il riait intérieurement en se demandant comment elle réagirait si elle savait qu'il existait déjà un mini-modèle de lui-même. Quant au reste... l'insinuation de l'agent au sujet de sa capacité de séduction coula sur lui sans le gêner. Son ego lui permettait de ne pas remettre son charme en doute, surtout qu'il n'avait jamais franchement eu de problèmes pour trouver quelqu'un qui veuille partager son lit. Peut-être était-ce seulement son assurance, ou peut-être était-ce un tout. Ça n'avait guère d'importance.

« Oh, je ne veux rien te faire croire. Tu as certainement raison en soulignant mon manque flagrant de séduction. Après tout, tu es une spécialiste en la matière, ton jugement fait loi, tu ne crois pas ? »

Le ton était un peu moqueur et clairement provocateur. Contrairement à elle, le Français ne ressentait pas le besoin de la détromper. Sans doute était-ce à cause de son assurance à toute épreuve qui le poussait à considérer que si leurs routes s'étaient croisées dans le civil, il aurait su la séduire. Il y avait de très fortes chances pour qu'il se voile la face et se fasse des films, mais son ego ne lui souffla même pas l'idée.

Quoi qu'il en soit, sa tendance à la titiller semblait finir par l'agacer. La voyant crisper et décrisper les doigts, Renan ne put s'empêcher de rire très légèrement. On pouvait dire qu'il ne la laissait pas indifférente ! Et pas en paix non plus d'ailleurs. Mais il notait simplement qu'elle n'avait encore jamais mis ses menaces à exécution et qu'elle avait préféré le téléporter ici plutôt qu'au sien des locaux de son groupe. Un signe qu'elle était plus attachée à lui qu'elle ne le prétendait, ou un simple oubli de sa part ? Il ne le savait pas. Pas encore du moins.

Comme Marisol s'énervait face au jugement à l'emporte-pièce dont Renan la gratifia, ce dernier haussa simplement les épaules. Il l'écouta patiemment nier tout ce qu'il avait sous-entendu, avant qu'elle ne tente à nouveau de le congédier comme un malpropre – ou comme un chien. Décidément, c'était une tendance chez elle ? Penchant légèrement la tête sur le côté, Tesla ne tarda pas à répondre.

« Tu crois sérieusement que je vais t'obéir et aller me coucher pour que tu puisses appeler à l'aide pendant que je pique un somme ? Ou que tu repartes sans moi. Non. Je crois que je vais rester là. Et je crois que tu me menaces beaucoup, mais que tu n'oserais pas le faire. » Il se pencha légèrement en avant. « Je crois même que si tu nous as téléporté ici plutôt qu'ailleurs, c'est parce que tu m'apprécies quand même. Sinon tu te serais donné toutes les chances pour te débarrasser de moi. »

Il la titillait et la provoquait toujours autant. C'était dans sa nature, surtout lorsque la personne en face réagissait avec une telle intensité ! S'en était à croire qu'il avait touché un point sensible, ou qu'elle était simplement la personne la plus facile à provoquer qui puisse exister.

« Enfin tu as peut-être raison. Tu n'es sans doute pas chaste par choix. Je crois que tu es plutôt du genre castratrice. Cette tendance que tu as à me balancer des ordres comme si j'étais ton chien.... tu ferais une bonne maîtresse dans un donjon sadomasochiste. Par contre, pour ce qui est de trouver un gars qui voudrait traîner avec toi.... » Il soupira de manière exagérée. « Je pense que tu dois tous les faire fuir en courant. » Il secoua légèrement la tête. « Et tu sais, le mariage c'est une excuse pour se donner bonne conscience. Que je sache, la religion vous interdit aussi de coucher sans procréer, non ? Tu vas me faire croire que tu es vierge peut-être ? Tu es une croyante hypocrite, tu prends ce qui t'arrange quand ça t'arrange. »

Terminant de parler, Renan se redressa et décroisa ses bras. Il esquissa quelques pas comme pour s'éloigner avant de sembler changer d'avis et s'approcha plutôt de Marisol, toujours installée contre son mur. Sans crier gare et sans lui laisser le temps de le repousser, le Français se laissa finalement glisser à ses côtés, frôlant son épaule tout en posant ses fesses par terre comme s'ils étaient deux amis en train de bavarder de choses et d'autres. Il avait hâte de voir si elle mettrait ses menaces d'émasculation à exécution !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Oct 2019 - 19:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Inspirer. Bloquer son inspiration. Expirer doucement. Marisol, patiemment, répéta cet exercice et tourna sept fois la langue dans sa bouche avant de se laisser aller à simplement imaginer répondre à Tesla. Si elle avait pu se téléporter dans l’immédiat, elle l’aurait sans doute planté là et ricané des jours durant en l’imaginant galérer pour rentrer jusqu’à Star City. Mais elle n’en avait pas l’énergie et se méfiait d’une éventuelle vengeance, aussi se contenta-t-elle d’étirer le silence jusqu’à pouvoir rétorquer d’un ton plat, sans affect, et presque parfaitement maîtrisé.

Non, je n’ai pas l’arrogance crasse de me croire spécialiste en la matière.

Si les moqueries du voleur la faisaient réagir, ce n’était rien à côté de l’espèce de condescendance dont il usait parfois. Marisol était à deux doigts de péter un plomb chaque fois qu’il prenait ce petit ton hautain avec elle. Si, hautain. Par exemple quand il parlait d’appeler à l’aide. Il venait de lui faire comprendre qu’il serait capable de tuer tous ceux qui l’entouraient s’il se sentait menacé, et il croyait qu’elle allait être assez stupide pour mettre quelqu’un dans de sales draps avec elle ? Non. Elle préférait attendre qu’il pique un somme pour l’étouffer jusqu’à ce que mort s’en suive, ou, plus raisonnablement, pour lui passer les menottes et s’assoir dessus jusqu’à ce qu’une équipe formée et équipée contre les mutants puisse le mettre derrière les barreaux.

La question n’est pas d’oser, tu sais, dit-elle d’un ton suave. Juste que j’ai un sens des responsabilités et trop de respect pour la loi pour te découper en morceaux. Sans parler de ma foi. Tu ne tueras point, c’est assez simple à comprendre.

Même si elle avait déjà tué, songea-t-elle. Et qu’elle recommencerait s’il le fallait. Certains hommes, certaines femmes, devaient sacrifier leur âme immortelle pour défendre les innocents. Elle ne concevrait pas d’épargner celui ou celle qui s’apprêtait à coller une balle dans la tête d’un otage. Si l’Espagnole devait brûler en Enfer pour l’éternité pour cela, eh bien soit. Ceci dit, l’UNISON évitait autant que faire se peut ce genre de débordement. Et Tesla n’était pas censée savoir qu’elle avait été membre de la Légion et avait pris part à nombre de missions classées secret défense. Ni qu’elle s’était surnommée avec les autres fiancée de la mort. Qu’elle avait prié Dieu de lui donner le courage avant de se lancer à l’assaut.

Et je nous ai téléporté ici parce que j’ai…

Elle renifla, s’interrompant brusquement. Elle n’avait pas précisément envie de dire que dans son état de faiblesse et avec une flopée de civils sur les bras, elle avait un peu paniqué et pensé au premier endroit qui lui inspirait une sensation de sécurité.

Crois ce que tu veux, corrigea-t-elle en tentant d’apparaître calme et sûre d’elle.

Tentant était le mot important.

Tu n’as qu’à te dire que je rêve de nous deux, unis jusqu’à ce que la mort nous sépare, fit-elle mine de s’amuser.

L’expression lui échappa dans le flux de la conversation. Le fait qu’il s’agissait de l’appel des Amoureux lui échappa tout autant, fallait-il le préciser ? Aussi, quand Matteo et sa compagne, du fin fond de leur plan, réalisèrent qu’ils étaient libres sans qu’elle ne le sache, ils s’amusèrent aussi à lier leur maîtresse à cet homme qui la rendait folle. Ni Renan ni Marisol ne remarqueraient rien avant un bon moment, très probablement. Mais les effets s’en feraient sentir au fil des jours, s’auto-alimentant grâce à l’intérêt qu’ils avaient l’un pour l’autre. La magie ne s’embarrassait pas de savoir d’où venait cet attrait.

Pendant ce temps, alors que l’Espagnole avait enfin réussi à reprendre son sang-froid, Renan remit une couche. La mâchoire lui en tomba presque lorsqu’elle s’entendit comparer à une castratrice - il fallait bien avouer que lui couper les castagnettes était un thème récurrent, mais c’était parce qu’il était spécialement pénible - et à une… Une… A ça. Elle referma cependant la bouche. Même s’il s’était installée à côté d’elle comme s’il se connaissait depuis des lustres. L’agent de l’UNISON lui jeta un regard mauvais. Vraiment mauvais.

Puis elle se contenta de s’écarter un peu pour que leurs épaules ne soient plus en contact.

Oui. Je suis vierge. D’autres questions ?

Sa voix était mortellement sérieuse, malgré le fait qu’elle venait de proférer un énorme mensonge.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Oct 2019 - 11:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5132
ϟ Nombre de Messages RP : 1751
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Avec une légère pointe de déception, Renan nota que Marisol commençait à se maîtriser. Peut-être qu'il la titillait depuis trop longtemps et qu'elle commençait à s'habituer à ses piques ? Possible. De toute manière, lui-même commençait à arriver au stade où il la provoquait plus par obligation que par réelle envie. Il n'allait pas tarder à lui laisser – enfin – la paix qu'elle exigeait depuis un petit moment déjà. Quelque chose lui disait qu'elle le regretterait sans doute. Elle avait beau se plaindre, il était intimement convaincu que la situation lui plaisait ! Ou peut-être que c'était son ego sur-dimensionné qui parlait, tout simplement.

Un léger soupir lui échappa. Il ne releva pas sa réponse, attendant d'entendre la suite... et il ne fut pas déçu lorsqu'elle parla de ne pas tuer. Ainsi donc, si elle se montrait aussi à cheval sur les relations et toutes ces histoires, c'était parce qu'elle était religieuse ? Décidément... Renan avait du mal à croire que des gens puissent encore s'imposer de telles barrières, mais au final, ça ne l'étonnait pas spécialement de sa part. Ça collait assez à l'idée qu'il s'était fait d'elle.

Alors qu'un sourire ourla ses lèvres sous son masque, le Breton la scruta du regard jusqu'à ce qu'elle refuse de lui avouer pour quelle raison elle les avait téléportés ici. Il était certain que c'était simplement parce que la vérité l'embarrassait et cela ne fit qu'ajouter à sa bonne humeur. Un léger rire lui échappa au moment où il s'installait à ses côtés. Le regard qu'elle lui décrocha alors ne manqua pas de faire grimper son amusement. Elle était vraiment énervée, mais pourtant, elle ne sortait toujours pas son arme. Sous ses airs colériques, la jeune femme bénéficiait d'un bon contrôle de ses émotions malgré tout.

La réponse qu'elle lui fit n'importait pas tellement au final. Il était sûr qu'elle mentait, mais c'était le signe évident qu'il avait épuisé son capital taquineries. Elle en avait ras-le-bol, mieux valait la laisser en paix le temps qu'elle se repose et qu'ils puissent rentrer en Amérique.

« Non. C'est tout ce que je voulais savoir. » Il détourna le regard. « Un bigote prêchi-prêcha qui prône l'abstinence, la religion et qui castre tous les hommes qui s'approchent d'elle... c'est l'idée que je me faisais de toi. »

Se redressant à nouveau, Renan s'éloigna d'elle. Pour de bon cette fois-ci. Il contourna le bureau et se glissa au centre de la pièce, détournant son regard d'elle pour observer les environs. Il n'avait pas envie de la laisser seule ici, non parce qu'il ne pouvait plus se passer d'elle, mais simplement parce que le Breton la pensait assez sournoise pour essayer de la lui faire à l'envers. Il semblait toutefois évident qu'elle n'allait pas se reposer tant qu'il serait dans les environs. Après un léger silence, le Français reprit finalement la parole d'un ton parfaitement neutre, comme lors de leur mission.

« Ce n'est pas que je m'ennuie avec toi, mais j'ai envie de rentrer à Star City. Alors je vais te laisser en paix, pour que tu puisses te reposer. Mais que les choses soient claires. » Il tourna la tête dans sa direction. « Je vais neutraliser les communications, donc n'essaye pas de préparer un accueil de choix pour notre retour. Et si tu avais l'idée de repartir sans moi, je te conseille de regarder les informations. Tu entendras parler de la mort de très nombreux Espagnols aux informations. » Le ton se fit un peu plus menaçant alors qu'il enchaînait : « Et j'imagine que si on est ici, c'est parce que tu connais cet endroit. Ça veut dire que je dois pouvoir retrouver des gens que tu connais et les faire disparaître dans d'atroces souffrances pour que tu te sentes coupable jusqu'à la fin de ta vie de m'avoir abandonné ici. » Il soupira, reprenant un ton badin. « Maintenant que la situation est claire, je vais te laisser te reposer en paix. Je ne serais pas loin, tu n'auras qu'à crier quand tu seras prête et je reviendrai. »

Elle avait l'air d'aimer le traiter comme un chien, il aurait donc été assez logique pour elle de prendre son pied à le siffler pour qu'il revienne, non ? Renan lui jeta un dernier regard pour vérifier qu'elle avait bien compris le programme et qu'elle n'avait aucune question et si tel était le cas, il se contenterait de sortir de la pièce pour aller patienter un peu plus loin. Il espérait simplement qu'il ne lui faudrait pas une plombe pour s'en remettre : il avait d'autres choses moins amusantes, mais plus importantes à faire que de tourmenter une malheureuse victime.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 13 Oct 2019 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 38
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Malgré son évidente vexation - elle avait beau essayer de la ravaler, Marisol avait du mal à dissimuler que le combot bigote abstinente et castratrice picotait un peu - l’Espagnole retint les imprécations qui lui venaient à l’esprit. En lieu et place de quoi, elle n’opposa à Renan qu’un silence lourd de sens. Celui-ci se relevant, elle se détendit sensiblement. Elle n’aimait pas qu’il se colle à elle. Encore moins qu’au fond, ça ne la dérange que par pur principe.

Elle croyait qu’il allait enfin lui foutre la paix royale qu’elle avait demandé, mais le Français n’avait visiblement pas fini de parler. Marisol se crispa donc alors qu’il rouvrait la bouche, sur un ton neutre qui n’annonçait généralement rien de bon pour elle. Elle grinçait presque des dents à la fin de sa diatribe. Gna gna gna, pas de communications, gna gna gna je vais tuer tout le monde, gna gna gna, tes amis, ta famille, ton âme et ta mère en slip, raillait-elle intérieurement pour ne pas lui mettre une claque visant à lui dévisser la tête des épaules.

Tu radotes, mon coeur, se moqua-t-elle finalement. J’ai bien compris que j’étais obligée d’exécuter tes quatre volontés. Maintenant, va-t-en.

Elle l’ignora tandis qu’il quittait la pièce puis, utilisant le plaid comme couverture, se roula en boule sur le sol. Il y avait des lits dans d’autres pièces, mais la simple idée de s’y traîner la faisait trembler de fatigue. Aussi l’Espagnol se recroquevilla donc là où elle était. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour s’endormir. Une heure plus tard, lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle se sentait vaguement mieux. Assez pour larguer Tesla quelque part et retourner à l’UNISON faire un rapport. Son équipe devait la chercher et sans moyen de la contacter, elle était obligée de laisser ses supérieurs dans l’inconnu. Ce qui dérangeait la jeune femme.

Elle appela le Français d’une voix lasse. Lorsqu’il fut avec elle, elle n’attendit pas de l’entendre râler pour se dématérialiser, l’entraînant avec elle jusqu’au bord de la forêt de Watson.

Bonne nuit, et la prochaine fois que je te vois, je te fais disparaître en taule, râla la soldate.

Sans attendre, elle disparut de nouveau et le planta là. Le fait était qu’elle avait envie de le revoir, sans comprendre pourquoi. Et que ça la dérangeait. Elle arriva finalement au siège de l’UNISON, fatiguée mais tenant debout. Son rapport lui prit quelques temps, tout comme de répondre aux questions de son capitaine, un peu furieux de l’avoir vue prendre tant d’initiatives mais finalement plutôt satisfait de sa gestion de la situation. Etrangement, elle eut du mal à avouer qu’elle avait déjà vu l’homme qui avait été avec elle. Elle resta succincte à son sujet. Tesla était son secret.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Tout péché est le résultat d'une collaboration
 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3Revenir en haut 
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_6Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_8


Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_1Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_2_bisTout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» La politique du « tout va mal »...
» Tout le monde s'en fout...
» [Terminé] "Non, chut ! Tu vas tout gâcher..." [ P & D ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [FB 1623] Chérie, c'est pas du tout ce que tu crois. [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_6Tout péché est le résultat d'une collaboration - Page 3 Categorie_8
Sauter vers: