AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_1La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_2_bisLa vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

La vérité est la meilleure des excuses

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Oct 2019 - 13:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)

 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Oct 2019 - 19:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Oct 2019 - 3:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)

 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 9 Oct 2019 - 11:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Oct 2019 - 16:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)

 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 10 Oct 2019 - 19:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :


Un léger sourire étira alors le coin de ses lèvres. Il se sentait stupide de sourire ainsi, mais c'était plus fort que lui. Même s'ils ne recommençaient plus jamais et même s'ils se contentaient d'une relation professionnelle à l'avenir, ils avaient partagé ça et rien ni personne ne pourrait le leur enlever. Au fond, une petite partie de Gabrielle lui avait un jour appartenu. Et c'était bien plus que tout ce qu'il avait pu rêver jusqu'à présent.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 14 Oct 2019 - 0:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)


Bien sûr, elle aurait tout fait pour le garder contre elle, surtout en sachant qu’il s’agissait de leur première et de la dernière étreinte, mais ce qu’ils avaient partagé leur appartenait maintenant et à jamais. Et quelque part, même si ça ne lui suffirait jamais, elle s’en contenterait. Elle ne put toutefois s’empêcher de venir se blottir contre lui, posa sa tête dans le creux de son épaule ; Pour chercher un peu de chaleur, alors qu’un vent frais balayait perpétuellement les toits de Star City, mais aussi pour ne pas rompre le contact avec lui. Une main sur le torse de Mikhaïl, elle essaya d’imprimer les battements de son cœur dans sa mémoire, tandis qu’il semblait bien que rien d’autre ne brisait le murmure silencieux de la nuit. Peut-être le vrombissement lointain de quelques voitures, mais c’était tout. La nuit était calme, étrangement calme, comme si toutes les activités s’étaient mises entre parenthèse le temps de leur offrir cet instant suspendu comme une virgule dans le temps. Après ce qu’il sembla une éternité, qu’elle passa à somnoler tendrement contre lui, il rompit finalement la sérénité silencieuse qui les bordait, étirant un sourire fatigué sur ses lèvres.

« Non, je ne t’en voudrais pas. Bien au contraire, elle était rassurée de savoir qu’ils partageaient le même ressenti. Mais ça aurait pu durer une éternité, et j’aurais toujours trouvé ça trop court. »

Son rire, aérien, s’envola et mourut au-dessus d’eux. Après quelques instants de silence, alourdi par la réalisation croissante que l’heure des séparations approchait à grand pas, ce fut la jeune femme qui brisa cette fois le silence.

« Je t’aime. » Murmura-t-elle.

Rien de plus qu’un souffle entre deux expirations. Elle savait que ça ne changeait rien à leur situation, mais ça donnait un tout autre sens à ce qu’ils venaient de partager. Et elle ne voulait pas qu’ils se séparent sans que ça soit clair pour lui, mais c’était tout. Elle n’attendait pas de réaction de sa part, pas de réponse non plus. Certainement pas, d’ailleurs… Ou tout du moins s’en persuadait-elle, car s’il n’y en avait pas, la suite serait forcément moins difficile. Non ?

« Dis, ça te dérange si on reste encore un peu comme ça ? Demanda-t-elle la gorge serrée. Ses intentions étaient claires et elle ne voulait pas lui forcer la main s’il avait des choses prévues pour la fin de la nuit. Toutefois, dans l’hypothèse où ce n’était pas le cas, elle prit le soin d’ajoute : j’aimerais que tu me racontes un peu où tu as eu toutes ces cicatrices. »

Joignant le geste à la parole, la jeune femme les caressa doucement du bout des doigts. Il y en avait plusieurs, dont certaines étaient particulièrement impressionnantes. Et quel mal faisait-elle à demander ? Ce n’était pas comme si quelques histoires pouvaient lui donner des informations particulièrement importantes à son sujet… Si cette méfiance mutuelle pouvait encore être d’actualité. D’ailleurs, ce n’était pas une façon d’obtenir des informations sur lui, c’était une manière d’apprendre un peu plus à le connaître. Ils avaient beaucoup discuté de leurs enfances respectives et de leur situation actuelle lors de leur dernière soirée, mais pas vraiment de ce qu’il y avait eu entre les deux.

Et même temps si elle connaissait maintenant un aspect particulièrement intime de lui…

Elle savait tout simplement qu’elle n’en saurait jamais assez.
 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 14 Oct 2019 - 11:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Lorsque la jeune femme vint se blottir contre lui, Mikhaïl glissa son bras autour de sa taille, effleurant sa peau du bout des doigts alors que le silence les enveloppait dans la semi-obscurité de la nuit. C'était une sensation très étrange, il avait presque le sentiment d'être dans un univers parallèle ou de rêver et que tout s'évaporerait dès qu'il ouvrirait les yeux. Mais non. Il sentait toujours la chaleur de son corps contre le sien et entendit sa réponse alors qu'il sourire ourlait ses lèvres, amusé qu'il était. Bien sûr qu'il n'aurait jamais trouvé ça suffisant, mais peut-être était-ce tout simplement parce qu'ils savaient tous les deux qu'il n'y aurait plus d'autre fois ? Probablement. Mais le slave préféra ne pas songer à la fin et se concentra sur l'instant présent.

Ses paupières se fermèrent brièvement, il aurait presque pu s'endormir sur ce toi, avec elle à ses côtés. Dans son esprit, c'était un signe évident de confiance. La première chose qu'il avait apprise à l'armée était bien qu'il ne fallait pas s'assoupir dans un endroit où il n'était pas en sécurité, qu'il puisse le faire à ses côtés était donc assez représentatif à ses yeux.

Quand la voix de Gabrielle brisa le silence pour murmurer un aveu, il crut d'abord l'avoir imaginé. Était-ce réellement un rêve cette fois-ci ? Non. Sans aucun doute possible. Mikhaïl s'était toujours seriné que ce genre de murmure ne lui serait jamais destiné et il avait assimilé l'idée qu'on ne puisse pas s'attacher à lui, mais il savait pourtant que Gabrielle ne mentait pas, qu'elle ne se laissait pas emporter par l'atmosphère si spéciale de ce moment. Les battements de son cœur s'étaient aussitôt emballés et bien qu'il laissa planer quelques secondes de silence, elle dût deviner que cet aveu ne le laissait pas de marbre. L'espace d'un instant, l'ancien militaire songea à garder son propre aveu pour lui... puis il se souvint qu'il était inutile et stupide de cacher l'évidence alors qu'elle avait pu le comprendre dans ses gestes. Parce que oui il mettait désormais un mot sur ce trouble qui le gagnait à chaque fois qu'il pensait à elle, ou encore sur les battements de son cœur qui s'affolaient dès qu'il distinguait sa silhouette. Même sans jamais avoir été amoureux avant aujourd'hui, Mikhaïl savait que c'était bien le cas.

« Je t'aime aussi. »

Il aurait pu lui lancer un simple « idem » ou « moi aussi », mais cela n'aurait pas été représentatif de ce qu'il ressentait. Il avait éprouvé le besoin de lui exprimer clairement ses émotions, même si tout cela ne faisait que rendre leur situation et leur décision plus difficile. Son cœur rata d'ailleurs un battement, se serrant douloureusement et le changement de sujet de Gabrielle fut donc le bienvenu. Un bref sourire éclaira le visage de Mikhaïl, amusé par sa curiosité. Le besoin impératif de protéger sa vie privée s'était envolé avec ses dernières hésitations. La jeune femme était entrée dedans et l'en tenir éloignée n'avait plus aucun sens. Il se rendit d'ailleurs compte qu'elle était la seule personne au monde à avoir un pied dans chaque partie de son existence. Même sa sœur ignorait ce qu'il faisait réellement comme travail.

Ses yeux se baissèrent machinalement sur les doigts de Gabrielle avant qu'il ne réponde d'un ton parfaitement naturel, signe de la confiance qui l'habitait.

« J'avais prévu de passer le reste de la soirée à me saouler seul dans un bar pour oublier ce que je devais faire ici ce soir, alors ton programme me semble beaucoup plus intéressant. Ses doigts remontèrent le long de la taille de la jeune femme alors qu'il poursuivait : Elles n'ont pas toutes la même origine. Les plus vieilles viennent des parties de chasse que je faisais avec mon grand-père quand j'étais encore enfant. Il n'avait plus parlé de lui depuis longtemps, mais c'était une autre vie. La plupart viennent de mon passage dans l'armée. Il se demanda s'il devait préciser, puis considérant qu'il s'était de toute manière lancé sur le sujet, Mikhaïl continua : J'ai été cinq ans dans les Spetsnaz, ça a laissé quelques traces, même en étant en arrière. »

Certains se plaisaient à prétendre que les tireurs d'élite étaient des planqués qui ne méritaient pas d'être considérés comme les égaux de leurs collègues sur le terrain, mais dans les forces d'élite, ce sujet n'était jamais trop abordé. Il avait toujours été respecté par ses semblables, même si les décisions de certains ne lui plaisaient pas.

« Et les plus récentes viennent de cette ville. J'étais d'abord avec la bratva, mais ça ne s'est pas bien passé, alors je me suis réorienté. Le ton était plaisantin, mieux valait en rire qu'en pleurer. Ça ne leur a pas beaucoup plu. Il eut un léger rire. D'ailleurs, la première fois que tu m'as parlé en Russe, j'ai cru que tu étais avec eux. »

Il s'en souvenait encore comme si c'était hier et n'aurait jamais osé imaginer que leur relation puisse évoluer de la sorte. C'était assez logique en un sens. Un léger soupir lui échappa alors que son regard s'échappa sur le bras tatoué de la demoiselle. Il l'avait remarqué un peu plus tôt, mais sans vraiment presque le temps de s'y attarder. Puisqu'ils en étaient aux confidences, le slave décida de l'interroger à son tour.

« C'est joli, mais je ne t'imaginais pas avec des tatouages. Ils ont un sens particulier ? »

Certains les voulaient pour leur simple aspect esthétique, mais quelque chose lui disait que Gabrielle n'était pas du genre à faire un choix aussi permanent sur un simple coup de tête.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Oct 2019 - 0:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Ces quatre mots, égrainés dans le vent. Elle crut un instant les avoir rêvés. Ce ne serait pas la première fois, après tout, que quelques voix viendraient lui soupirer au creux de l’oreille. Réminiscences d’une vie qui n’était pas la sienne, elle avait appris à s’en détacher jusqu’à ce qu’elles ne soient plus qu’un bourdonnement lointain qui la rattrapait parfois à la nuit tombée. Mais cette nuit, dans le creux du ciel assombri par le voile qui masquait la Lune, il n’y avait pas de bourdonnement en dehors du ronronnement lointain des voitures en circulation. Il n’y avait que cet aveu formulé avec une sincérité désarmante et qu’elle n’espérait même pas voir prononcé. Mikhaïl n’avait jamais vraiment été très démonstratif et elle n’aurait jamais cru qu’il puisse en être autrement, même après ce qu’ils avaient partagé. Et même après qu’il lui ait avoué à tenir à elle... Là, c’était d’un tout autre niveau. Mais la tranquillité de son timbre, la facilité avec laquelle les mots étaient sortis d’entre ses lèvres ne faisaient plus aucun doute quant au fait que son compagnon était maintenant parfaitement en phase avec ce qu’il ressentait. En phase avec elle. Et elle était heureuse.

Repoussant les vestiges de leur discussion préliminaire, Gabrielle préféra diriger toute son attention sur les mots qui coulaient d’entre les lèvres de son amant. Soudainement, il était devenu beaucoup plus expansif et non seulement était-elle surprise de le constater, mais elle se surprenait aussi à être suspendues à ses lèvres. Elle savait déjà qu’il n’avait pas eu l’enfance la plus évidente qui soit, elle savait qu’il avait même eu le déplaisir d’avoir des conditions de vie difficiles, qui marquaient son corps deux dizaines d’années plus tard. À côté de lui, la jeune femme n’avait clairement pas à se plaindre, puisqu’elle-même n’avait manqué de rien ! Enfin, outre l’amour de ses parents, cela allait sans dire... Mais pour ce qui était du reste, c’était de la découverte ; Ainsi, après avoir fait partie des forces spéciales, il s’était retrouvé dans la mafia ? C’était étrange. S’il s’était agi d’une autre personne, elle aurait pu soupçonner que ce soit une question d’argent mais elle le connaissait assez pour savoir que ce n’était pas sa principale motivation.

« C’est une belle collection en tout cas. » Constata-t-elle d’une voix amusée.

Et ça lui donnait quelque chose de particulièrement irrésistible. Elle constata d’ailleurs que le fait d’avoir consumé leur relation n’avait rien enlevé au désir qu’elle ressentait pour lui, et elle en était amusée et satisfaite. Toujours était-il que la question lui brûlait les lèvres... Pourtant la française ne poussa pas le vice jusqu’à lui en demander plus. S’il voulait le lui expliquer un jour, il le ferait de lui-même. Lorsqu’il en aurait envie, lorsqu’il se sentirait assez en confiance.

« Je savais que j’avais raté ma vocation, j’aurais fait une mafieuse très convaincante. » Rit-elle.

À cela près qu’ils n’étaient pas des ardents défenseurs de la cause féministe et qu’il lui aurait été beaucoup plus compliqué d’y trouver sa place et de gravir les échelons. L’avantage d’avoir déjà eu un pied dans SHADOW, c’est qu’il lui avait suffi de faire ses preuves, sans avoir à se soucier du fait qu’elle soit une femme ou du fait qu’elle soit la fille d’un autre agent. Dans l’Organisation, il n’y avait rien de plus naturel à ce que les enfants suivent les traces de leurs parents. Parfois contre leur volonté. Mais l’important, c’était la finalité.

Mikhaïl lui rétorqua sa question à sa manière. Si elle avait bien quelques cicatrices qui traînaient çà et là, dessinant des veinures argentées sur sa peau, son intérêt s’était plutôt porté sur les tatouages qui ornaient son bras. Nombreux, diverses, ils formaient une mosaïque chaotique et ordonnée qui avait effectivement de quoi interpeller. Mais son compagnon était le premier à véritablement s’intéresser à leur signification, ce qui lui arracha un sourire ému.

« J’en ai fait certains pour marquer des faits importants de ma vie. J’en ai fait certains par erreur. Elle rit doucement. Mais ils ont tous une signification, à leur manière. Ou ils en ont eu à un moment donné. Celui-là par exemple... Elle étendit son bras loin devant elle, désigna une mire. C’est pour fêter la réussite de mon premier contrat. Celui-là, elle pointa un cœur poignardé, c’est lorsque j’ai appris que mon père était mort. Et j’ai fait celui-là quand j’étais à la rue. C’était une erreur. » Ajouta-t-elle en pouffant.

Ce dernier, particulièrement hideux, représentait une grenouille. Pourquoi une grenouille ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Sans s’en rendre compte, elle venait de divulguer plusieurs pans de son histoire qu’il ignorait probablement. Ce qui lui faisait penser... Gabrielle se redressa sur un coude pour caresser du regard le beau visage du russe allongé à ses côtés.

« Et je crois que je vais pouvoir en rajouter un nouveau. » Susurra-t-elle tendrement en déposant un baiser au coin de ses lèvres.

Même s’ils étaient destinés à se séparer ce soir, il était une partie importante de son histoire. Une partie vitale et elle voulait le graver dans sa chair... Une façon de le garder un peu toujours près d’elle.
 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 16 Oct 2019 - 11:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Il n'avait jamais été spécialement fier de ses cicatrices. Ni de rien qui soit en trait avec son physique en vérité. Au mieux, il voyait ces cicatrices comme des souvenirs de ses erreurs. Seules quelques-unes lui rappelaient de bons souvenirs, comme celles en lien avec la chasse qui le poussaient parfois à se remémorer ces moments passés avec son grand-père. Peut-être qu'il devrait songer à retourner dans sa famille un jour, histoire de voir ce qu'ils étaient devenus. Ou peut-être que c'était juste cette sensation de bien-être aussi inhabituelle qu'agréable qui le poussait à se montrer aussi sentimental. Ce n'était pas impossible, en effet.

Ses prunelles caressaient les dessins qui ornaient la peau de la jeune femme. Il ne s'était jamais laissé gagner par cette passion du tatouage, mais il en comprenait parfaitement l'intérêt. Pouvoir graver des souvenirs, des moments forts de sa vie sur sa peau, c'était plutôt attrayant, il devait l'admettre. Mais ce n'était pas sa manière de faire. Mikhaïl craindrait trop qu'on puisse deviner certaines choses sur lui. Pourtant, Duality l'avait fait et il n'aurait jamais soupçonné qu'elle avait connu de telles choses. C'était une découverte inattendue, mais qui lui fit étrangement chaud au cœur. C'était la preuve que leur relation n'avait pas été juste une impulsion, mais qu'elle s'ouvrait sur quelque chose de plus poussé et aussi de plus sérieux. Même en ne restant que collègues, ils partageraient une sorte de lien qu'il s'interdirait d'utiliser contre elle. Peu importait ce qu'il en coûterait, mais ces aveux qu'elle lui faisait étaient bien trop... intimes pour qu'il puisse envisager de s'en servir.

Comme la jeune femme reprit la parole avant d'unir à nouveau leurs lèvres, le slave ne put retenir un sourire amusé. C'était très égoïste, mais l'idée de laisser une trace indélébile quelque part sur sa peau lui plaisait beaucoup. De son côté, elle en avait déjà laissé une évidente dans sa vie, ce qu'il ne se priva pas de souligner.

« Tu as déjà laissé une trace indélébile chez moi. C'est ma manière de ne pas oublier les choses importantes. »

Et pourtant, Dieu savait qu'il n'était pas démonstratif ! Sa sœur le lui reprochait assez souvent et il avait bien conscience que ce trait de caractère avait manqué de lui faire perdre beaucoup. Et s'il ne lui avait pas fixé ce rendez-vous ce soir ? Et si elle n'était pas venue ici ? Mikhaïl préféra ne pas y songer, mais il lui semblait important d'aborder ce sujet, au moins une fois. Même si Gabrielle semblait l'avoir compris toute seule.

« Tu sais, lorsqu'on se reverra la prochaine fois, je ne veux pas que tu crois que quelque chose aura changé. Je ne suis pas... très démonstratif, mais ça n'enlèvera rien à tout ce que je t'ai dit ce soir. De vive voix ou d'une autre manière, bien entendu. Je ne fais pas les choses à la légère. Ça m'importe vraiment. »

De la même manière qu'il avait exprimé clairement ses sentiments pour elle, le slave estimait qu'elle devait l'entendre au moins une fois. Gabrielle avait le droit de savoir qu'elle ne s'était pas fait d'illusions ce soir, mais que c'était bien la vérité, même lorsqu'ils devraient redevenir de simples collègues. Une pensée qui lui serra toujours autant la cœur, mais qui nécessitait d'être abordée. Juste brièvement toutefois. Levant les yeux vers le ciel, il constata que le ciel ne s'éclaircissait pas encore. Il ignorait bien quelle heure il pouvait être. Un léger soupir lui échappa tandis que son regard se reporta sur le beau visage de la jeune femme, le détaillant comme pour le graver dans son esprit.

« Je ne savais pas que tu avais été dans la rue. Ça a dû être difficile pour toi. »

Il n'en dit pas davantage, pourtant ces aveux provoquaient d'autant plus de questions. Pourquoi ? Était-ce à cause de son père ? Avait-elle rêvé d'une autre vie ? Ils avaient déjà plus ou moins abordé ce sujet, mais jamais sans creuser. Au fond de lui, le Russe savait que c'était préférable ainsi : ils prenaient des risques en parlant de tout cela, mais Mikhaïl en avait assez de se taire à chaque fois qu'il se liait avec quelqu'un. Partager leurs vies respectives était presque plus intime que l'échange qu'ils venaient d'avoir au fond. Malgré tout, une question le taraudait, à laquelle il finit par céder.

« Tu m'as dit que ta mère était Russe. Tu l'as bien connue ? Tu as pu découvrir tout ce qui était en lien avec sa vie d'avant ? »

L'ancien militaire soupçonnait Gabrielle d'avoir grandi sans mère. Elle avait beaucoup parlé de son paternel qui semblait avoir gouverné sa vie, mais sa mère restait étrangement absente de ses récits. Une pensée qui serra le cœur du slave : un enfant devait grandir avec un père et une mère pour pouvoir se construire correctement. Et il ne put s'empêcher d'avoir un regret pour cette mère qui n'avait peut-être pas connu son enfant comme elle l'aurait souhaité. Après tout, c'était certainement l'un des plus grand plaisir à construire une famille, de voir son enfant grandir, non ? Sur ce plan, il semblait avoir été plus chanceux qu'elle semble-t-il. Au moins avait-il encore une famille sur qui compter aujourd'hui.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 17 Oct 2019 - 0:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Gabrielle avait essayé de repousser la pensée aussi longtemps que possible, mais son compagnon avait tout de même abordé la question, voulant s’assurer qu’elle comprenait bien ce qu’impliquait leur situation future. Pour le mieux, elle le savait. Mais elle n’en était que trop consciente. Le levé du jour sonnerait le glas de leur relation, et même si ça ne changeait rien aux sentiments qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre, elle savait aussi que rien ne serait plus jamais pareil. Dorénavant ce serait une relation professionnelle et rien d’autre. Et cette idée la rendait malade.

« Oui... Je sais. » Murmura-t-elle toutefois.

Heureusement, Mikhaïl avait tôt fait de changer de sujet. Ils avaient encore du temps devant eux et la française entendait bien en profiter un maximum. Puisqu’ils en étaient à échanger quelques informations sur leur vie personnelle, elle ne fut pas surprise de voir qu’il cherchait, peut-être malgré lui, à approfondir certains pans de sa vie. Ce qui ne la gênait pas, bien au contraire. C’était touchant de voir qu’il s’intéressait à elle, et ce n’était pas quelques informations sur un passé lointain qui allait mettre en péril son identité d’agent ténébreuse. Pour lui, elle n’était qu’une tueuse à gages, et c’était bien suffisant. C’était cohérent. La question qu’il posa sur son épisode dans la rue lui donna à penser, puisqu’elle n’avait elle-même jamais considéra ça comme une période particulièrement compliquée de sa vie. Pas dans le sens où elle l’entendait tout du moins.

« Difficile... Pas exactement. Elle marqua une pause, prenant le soin de rectifier : je veux dire, oui c’était difficile. Les conditions de vie l’étaient parce qu’il y avait le froid, la faim, la solitude, le danger aussi. Mais c’est aussi la première fois que je me suis sentie véritablement libre. Mis à part ce soir. Nouvelle pause. J’ai fui un avenir qu’on avait choisi pour moi et j’ai eu l’impression d’avoir le contrôle sur mon existence... Jusqu’à ce que je réalise qu’il n’en était rien. Elle haussa les épaules. Au final, le plus dur a été de réaliser que ma liberté n’était qu’un mensonge. »

Et que son père avait été là, à chaque instant. Il avait été là pour la surveiller, s’assurer que tout irait bien pour elle. Il l’avait faite sortir de prison dès qu’elle y avait mis un pied usant de toutes les ficelles, graissant des pattes, pratiquant le chantage. D’aucuns auraient pu y voir une forme d’amour, une manière pour un père puissant de protéger sa fille chérie tout en lui laissant une marge de manœuvre. Mais Gabrielle savait très bien qu’il n’en était rien ; Sa corde avait beau être longue, elle n’en était pas moins attachée autour de son cou. Il avait voulu s’assurer de la rendre fidèle contre son gré pendant des années, mais n’avait pas hésité à voir sa petite rébellion comme une expérience. Comment sa diablesse de fille s’en sortirait-elle, une fois à la rue ? Comment userait-elle de ce qu’il lui avait appris ? La manipulation, le charme, le mensonge, la peur... Si les choses se passaient mal, on la remettait dans le circuit. Juste assez pour qu’elle apprenne de ses erreurs, qu’elle évite de se faire prendre. Tout ça n’avait été qu’une vaste mascarade.

Voilà la question de son père. Quid de sa mère ? Un sourire mélancolique ourla ses lèvres lorsqu’elle vit le visage de cette femme se dessiner dans son esprit. Un visage aux traits flous, indistincts. Elle se souvenait surtout des cris étouffés, des bris de verre et des portes qui claquent. Elle se souvenait de l’odeur du scotch qui la rendait malade à en mourir. Elle aurait préféré qu’il ne pose pas la question, mais elle comprenait son besoin d’en apprendre plus sur elle. La française mit quelques instants à répondre, ne sachant pas trop quoi répondre. Finalement, elle opta pour la franchise.

« Je l’ai connue juste assez longtemps pour la haïr. Gabrielle pinça les lèvres. Ma mère est partie quand j’étais très jeune, les seuls souvenirs qu’elle m’a laissés sont ceux d’une femme violente, hystérique et alcoolique. Elle inspira profondément. Mon père n’était pas un homme facile, il était très exigeant comme je te l’ai dit. Mais lui au moins, il était là. »

Elle avait aimé son père autant qu’elle l’avait détesté. Certaines fois, elle aurait tout donné pour le voir disparaître et maintenant qu’il n’était plus là, elle échangeait tout l’or du monde pour qu’il revienne. C’était étrange. Si elle avait été encline à consulter un spécialiste, il lui aurait certainement dit qu’elle l’abhorrait pour l’avoir manipulée toute son existence, mais qu’elle l’aimait aussi infiniment pour avoir été... Tout simplement là. Pour ne pas l’avoir laissée tomber, même quand elle lui avait tourné le dos, pour ne l’avoir jamais jugée sur ses erreurs, pour lui avoir montré une affection sincère en de rares occasions. Autant de raisons qui faisait qu’elle exécrait d’autant plus cette femme qui lui avait donné la vie, puis qui l’avait tout simplement abandonnée. Elle s’était longtemps dit qu’elle avait été trop jeune pour ressentir le manque, mais elle se posait maintenant la question de savoir si c’était vrai.

« Je n’ai pas su grand-chose d’elle. Je sais qu’elle est née près de Moscou, pendant la guerre froide. Elle n’a pas eu une vie facile mais elle a réussi à devenir ballerine au Bolchoï, c’est là qu’ils se sont connus. C’est pour ça qu’il a voulu que je fasse de la danse classique. Elle marqua une pause. Le pire dans l’histoire, c’est que je ne sais même pas si elle est en vie. Mais si elle l’était, elle aurait cherché à me retrouver non ? On n’abandonne pas son enfant, si ? »

Cette idée lui semblait inconcevable. Elle n’avait jamais caressé l’idée d’avoir un enfant, mais elle sait que si ça devait arriver un jour, elle ne reproduirait pas les mêmes erreurs. Après un instant, elle soupira doucement, sourit tristement et reprit la parole.

« Je crois que j’ai plombé l’ambiance. Et si tu me racontais une anecdote sur toi ? Tu dois bien en avoir quelques-unes en réserve. »

Avec un peu de chance, ça réchaufferait un peu la discussion.
 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 17 Oct 2019 - 11:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
La vie de Gabrielle semblait avoir été très compliquée. Et pleine de mensonges. Parfois, il se demandait comment elle avait fait pour ne pas perdre la tête et pour réussir à devenir ce qu'elle était aujourd'hui. Bon, peut-être que le commun des mortels considérerait que tuer des gens pour gagner sa vie n'était pas une réussite, mais aux yeux du slave, la jeune femme avait réussi à s'en tirer avec brio. Malgré tout, il ne pouvait pas s'empêcher de ressentir une pointe de tristesse pour elle. Ses souvenirs étaient tous teintés d'amertume ou des contrariété. Il espérait simplement qu'elle en conservait qui éveillaient un peu de joie lorsqu'elle y repensait. On ne pouvait pas vivre sans ça. Juste survivre à la limite et encore.

« Je suis désolé. »

Ce n'était pas une formule toute faite lancée comme ça, il le ressentait vraiment ainsi. Malgré sa tendance à ne pas montrer ses émotions, le trentenaire avait toujours été assez empathique et c'était justement ce qui lui compliquait la vie. Penser à la Gabrielle de jadis qui découvrait tout à coup que sa vie était un mensonge l'attristait, mais il était malgré tout heureux d'en savoir plus sur elle et de mieux la comprendre.

Mais cette histoire semblait être bien moins douloureuse pour elle que l'histoire de sa mère. Lorsqu'il vit un sourire mélancolique ourler ses lèvres, Mikhaïl songea à lui dire qu'elle n'était pas obligée de répondre, mais la jeune femme reprit finalement pour lui dessiner la situation. Une fois de plus, ce souvenir n'avait rien de positif... Mais elle était jeune. Est-ce que sa mère avait réellement déserté parce qu'elle était alcoolique et ne voulait pas de cette vie... Ou avait-elle fait ce choix pour protéger son enfant ? Pourtant, il pensait comme Gabrielle : on ne pouvait pas abandonner son enfant. C'était la chair de sa chair, on pensait à lui en permanence et on faisait tout pour le protéger. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il s'était définitivement refusé ce projet : parce qu'il savait que c'était trop risqué avec sa vie. Alors, il comprenait où elle voulait en venir.

Toutefois, avant qu'il ne puisse répondre, la demoiselle reprit la parole pour changer de sujet. Mikhaïl en comprenait la raison, mais pour une fois, il décida d'exprimer le fond de sa pensée. Pas longtemps, juste une phrase. Mais le sujet était trop important pour qu'il se contente de se taire.

« Tu sais, parfois on aime tellement quelqu'un qu'on accepte que la seule manière de le protéger soit de disparaître de sa vie. »

Il ne connaissait pas la mère de la jeune femme, pas plus que leur histoire et même s'il aurait aimé pouvoir l'aider, le slave savait que c'était une mauvaise idée. Explorer son passé pourrait être pris comme une trahison, surtout s'il y découvrait des choses qu'il ne devrait pas savoir. Alors, aussi dur soit-il de l'accepter, Mikhaïl en resterait là. Histoire de ne pas ajouter au malaise et à la tristesse de sa compagne, le trentenaire reprit donc la parole après avoir laissé planer quelques secondes de silence à peine.

« D'ailleurs, tu ne plomberas jamais l'ambiance. Ce qui te concerne m'intéresse. Sa main effleura à nouveau la taille de Gabrielle avant qu'il ne poursuive. J'ai quelques anecdotes, oui, mais je ne sais pas lesquelles sont intéressantes. »

Il y avait bien celles à l'armée, ou encore dans la marine marchande, mais bizarrement, Mikhaïl n'y pensa pas immédiatement. Ces périodes n'avaient pas été malheureuses, mais ce n'était pas l'époque de sa vie où il était le plus heureux. Et avec elle, il préférait ne garder que le positif pour oublier le reste. Après quelques secondes d'un nouveau silence, un bref sourire ourla ses lèvres avant qu'il ne reprenne.

« Quand j'étais petit, mon grand-père nous emmenait souvent à la chasse, mes frères et moi. Il nous avait promis que celui qui lui rapporterait le plus de gibier lors de la prochaine chasse aurait une récompense spéciale. Je me suis entraîné pendant des jours sur des cibles en bois jusqu'à ce que je sois sûr de gagner, mais le jour de la chasse j'ai été incapable d'appuyer sur la gâchette. Je me disais que je n'avais pas le droit de tuer des petits animaux juste pour avoir ce cadeau. Alors, je suis revenu bredouille. C'était étrange comme les souvenirs affluaient d'eux-mêmes. Les autres avaient tous quatre ou cinq lapins, mais c'est à moi que mon grand-père a donné le cadeau spécial. Machinalement, sa main se leva vers le-dit cadeau : la médaille religieuse qu'il portait autour du cou. Il disait qu'on ne devait jamais faire du mal à quelqu'un d'autre pour notre propre bonheur. Il eut un sourire désolé. Je me demande ce qu'il penserait de la manière dont je gagne ma vie aujourd'hui. »

Il n'avait pas vraiment respecté ce précepte, bien au contraire. C'était l'une des seules raisons qu'il avait de se sentir honteux de son métier... En plus de bafouer ses croyances bien sûr. Bon, l'anecdote n'était pas forcément joyeuse ou très parlante, mais c'était la première qui lui était venue en tête. Chassant ces pensées, Mikhaïl préféra poser ses yeux sur le visage de la jeune femme à ses côtés.

« Parle-moi de toi. »

De ce qu'elle voudrait, que ce soit une banalité sur ses habitudes, n'importe quoi qui lui permette de se dire qu'il en savait un peu plus d'elle.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 11:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Gabrielle savait que son histoire pouvait sembler dramatique pour ceux à qui elle la racontait, même s’ils se comptaient sur les doigts d’une main. Pourtant, la jeune femme ne s’était jamais vraiment considérée comme malchanceuse. Après tout, elle n’avait jamais manqué de rien de toute son existence et avait même carrément vécu dans l’opulence. Ce qui était toujours le cas, d’ailleurs ! Et même si on disait que l’argent ne faisait pas le bonheur, elle était consciente que ça aidait grandement à s’en approcher. Par ailleurs, elle n’avait pas grandi orpheline, même si elle n’avait toujours eu sa mère auprès d’elle. Et même si on père était quelqu’un de froid et s’austère, il avait su lui montrer son affection en de rares occasion et il avait fait d’elle quelqu’un de puissant. D’aucuns pouvaient arguer qu’on l’avait poussée entre les mains de l’Organisation, qu’on l’avait endoctrinée, mais Gabrielle n’était pas d’accord ; Elle avait fait ses propres choix et ces choix l’avaient menée sur les traces de son père. Pour le mieux. Leur société était pourrie, l’humanité condamnée. Il n’y avait que l’Ombre, que SHADOW qui pouvait modeler le monde pour en faire quelque chose de meilleur.

Mais Mikhaïl compatissait et, pour toute réponse, la jeune femme se recroquevilla amoureusement contre lui et poussa un soupir satisfait. Elle aurait cru qu’évoquer ces souvenirs avec lui soit plus étrange ou plus douloureux mais il n’en était rien. En fait, si elle se sentait mélancolique, elle se sentait aussi étrangement apaisée, heureuse de partager cela avec lui. Lorsqu’il évoqua les raisons pour lesquelles sa mère avait pu l’abandonner, un sourire tendre ourla les lèvres de la française. Elle savait qu’il n’en était rien parce que son père le lui avait dit : sa mère était partie parce qu’elle était malade, que son accouchement et son expatriation l’avaient faite tomber dans une profonde dépression et qu’elle ne parvenait plus à assumer d’épouse et de mère. Il n’y avait pas eu d’amour dans sa décision, pas une seule pensée pour sa fille. Elle avait agi de façon impulsive, égoïste. Est-ce qu’elle lui en voulait toujours ? Oui et non. On ne pouvait jamais vraiment pardonner ce genre de comportement… Mais avec le décès de son père, elle avait pris la décision d’enterrer le passé et le ressentiment.

« Je vais choisir de croire que tu as raison. » Pouffa-t-elle.

Et il était tellement adorable et attentionné qu’elle avait simplement envie d’avoir des pensées positives et de sortir de cette discussion qui, quoiqu’il en dise, était particulièrement navrante. Par ailleurs, il avait accepté de lui raconter une anecdote sur lui aussi s’était-elle confortablement installée et avait fermé les yeux pour essayer de mieux visualiser ce qu’il racontait. Elle imaginait sans mal les paysages de la taïga qu’elle voyait s’étendre à des kilomètres et des kilomètres, balayées par un vent cinglant, même en été, sous un ciel cristallin. À perte de vue, ces plaines verdâtres aux herbes basses, drues et odorante qui disparaissaient sous des mètres de neige lorsque l’hiver frappait. Elle imaginait les bois dense qui encerclaient son village. Elle l’imaginait lui, en train de manier un fusil trop grand pour sa stature mais déjà incroyablement doué. Ce genre de talent ne s’apprenait pas. C’était un souvenir doux, teinté de l’amertume d’une vie qu’il déplorait.

Gabrielle ouvrit les yeux et se redressa sur un coude pour le couver du regard, poser sa main sur celle qui tenait encore le médaillon entre ses doigts.

« Tu ne fais pas ça pour le plaisir, murmura-t-elle avec douceur. C’est un travail, rien de plus. Ça ne définit pas qui tu es. Un sourire ourla ses lèvres. Moi je trouve que tu es une belle personne, qui a malheureusement été amené à faire de mauvaises choses. »

Il pouvait arguer qu’elle n’était pas objective et c’était certainement vrai. Mais il nourrissait tant de doutes et tant de remords vis-à-vis de sa vie qu’elle ne pouvait pas imaginer un instant qu’il éprouve de la joie à appuyer sur la gâchette. Et il était loyal, même avec elle, même alors qu’ils étaient de fait des rivaux et avait cherché à la protéger ce qui signifiait qu’il tenait à ses proches.

« En tout cas c’est un beau cadeau. Le genre qui passe de génération en génération. » Approuva-t-elle.

Son propre grand-père ne lui avait rien laissé de particulièrement intéressant. Son arrière-grand-père lui avait légué un devoir envers SHADOW – dont elle se serait bien passée – et son père lui avait laissé en héritage une fortune et sa propre place au sein de l’Organisation. Rien qui vaille la peine d’être raconté, réfléchit-elle lorsqu’il lui demanda de lui raconter quelque chose sur elle. Gabrielle décida de lui donner des informations pêle-mêle.

« Tu le sais déjà, mais je suis riche. Du genre vraiment riche, ajouta-t-elle en ricanant. De fait, j’ai des goûts de riche donc j’aime la bonne nourriture, le bon alcool et les beaux vêtements. Si j’avais le temps, j’aurais sûrement des passe-temps de riche donc heureusement que j’ai une vie secrète très chargée. J’ai appris à jouer à des instruments quand j’étais plus jeune, aussi. Du piano et du violon, précisa-t-elle. Mais j’ai perdu énormément depuis donc je ne suis pas sûre d’être encore capable de jouer quelque chose. Et elle n’avait pas envie d’essayer, par pitié pour ses voisins. Par contre j’aime énormément la musique. »

Après quelques secondes d’hésitation, Gabrielle suspendit son flot de paroles…

Après tout, il y avait bien autre chose que son père lui avait cédé.

« Je suis une mutante. » Dit-elle d’une voix blanche.

Elle ne savait pas trop de quelle manière son amant pouvait réagir à la nouvelle, aussi préférait-elle agir avec prudence. Elle songea brièvement que ce n’était peut-être pas une bonne idée de dévoiler toutes ses cartes à un adversaire… Mais la française avait maintenant bien du mal à le considérer comme tel. Et puis s’ils devaient être amenés à s’affronter, il s’en rendrait compte bien assez tôt.
 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Hier à 13:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus
En ligne

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1504
ϟ Nombre de Messages RP : 449
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m73 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du Samoz
- Maîtrise des Fusils de précision
- Maîtrise des couteaux
- Maîtrise des couteaux de lancer
- Techniques de survie
- Techniques d'interrogatoire
- Parkour
- Détection du mensonge

- Équipements de base
- Dispositif d'invisibilité
- Brouillage de la chaleur
- Blocage des signes vitaux
- Champ de force I
- Dispositif d'atterrissage III
- Gantelet grappin

- Munitions spécifiques
- SVD Zaïtsev

Détails ici.
ϟ Liens Rapides :
Il comprenait qu'elle exprime des doutes quant au fait que sa mère puisse avoir agi par amour. Visiblement, son père l'avait élevée en lui serinant que sa mère était une alcoolique qui l'avait abandonnée, il était logique qu'elle le pense encore aujourd'hui ! Cela dit, le Russe avait appris qu'il valait mieux avoir toutes les composantes d'une situation avant de pouvoir en tirer une conclusion. Toutefois, cette situation ne le regardait pas, même s'il aurait voulu pouvoir l'aider à se sortir de cette vision négative. Au fond, peut-être que son père lui avait dit la vérité et que se replonger là-dedans lui ferait surtout du mal.

Il soupira légèrement, laissant un bref sourire ourler ses lèvres avant de lui raconter son histoire. Une touche de mélancolie lui était tombée dessus sans qu'il ne le voit venir. Son enfance avait été relativement heureuse et il regrettait bien évidemment ces souvenirs, mais peut-être les embellissait-il ? Probablement. Quoi qu'il en soit, le geste et les paroles de Gabrielle furent un réconfort certain. Savoir qu'elle le considérait comme une bonne personne lui réchauffait le cœur, même s'il ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'elle se voilait la face. Et qu'elle ne savait pas tout ce qu'il avait fait pour en arriver là où il était aujourd'hui. Malgré ça, ça lui faisait bien de l'entendre dire ça.

« Ton avis est tronqué, tu n'es pas objective. Nia-t-il, un léger sourire ourlant ses lèvres. Mais merci, ça me touche que tu penses ça de moi. »

Il aurait pu lui dire qu'il pensait la même chose d'elle, mais ça aurait eu l'air.... faux. Or, c'était ce qu'il ressentait en apprenant à la connaître. Et, de toute manière, elle le savait bien. S'il avait été réservé au sujet de ses sentiments lors de leurs précédentes rencontres, il avait toujours été franc sur ce qu'il pensait d'elle, de son talent et surtout de ce qu'elle était. Mikhaïl la respectait et ça n'avait rien à voir avec ses sentiments pour elle.

Délaissant le médaillon, le slave esquissa un nouveau sourire, cette fois-ci un peu plus amer, lorsqu'elle parla de l'héritage qu'il représentait. Oui, c'était un beau cadeau, la seule chose qu'il ait conservée de sa vie d'avant. Et la seule à laquelle il tenait réellement. La preuve : il ne s'en était jamais séparé ! Mais il savait qu'elle n'appartiendrait jamais à personne d'autre. Il s'était refusé le droit de fonder une famille et il n'y aurait personne pour hériter de cette médaille, sauf s'il décidait de la donner à son neveu, ce qui serait probablement la meilleure chose à faire. Sinon, elle risquait bien de finir au fond de la poche du membre de la bratva qui finirait par l'avoir. Une pensée qu'il ne pouvait tolérer, mais qu'il préféra écarter pour le moment.

« Tu dois avoir raison. »

Il accueillit avec plaisir ses mots lorsqu'elle commença à lui parler d'elle. S'il avait compris qu'elle était riche, Mikhaïl n'avait jamais envisagé qu'elle soit très riche pour autant. Mais c'était une bonne pour elle, au moins ne manquerait-elle de rien... Même si l'on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle déborde de joie et de bonheur. La richesse n'apportait pas tout semble-t-il. Un bref sourire ourla ses lèvres lorsqu'il l'entendit parler de musique. Lui aussi l'aimait beaucoup, même s'ils n'adhéraient sans doute pas au même style. Mais il savait aussi jouer du violon, relativement bien d'ailleurs, même s'il n'en avait plus sous la main depuis quelques années, ayant vendu le sien pour se faire un peu d'argent pendant une période creuse. Tous ces petits aveux lui plaisaient, il en apprenait plus sur elle, mais le dernier le surpris un peu. Le trentenaire tourna la tête pour poser un regard vaguement étonné sur elle, mais pas effrayé pour autant. Il avait relevé le changement dans sa voix et ne la laissa donc pas mariner longtemps avant de répliquer.

« Ah oui ? C'est pour ça que tu peux me tenir tête pendant les contrats en fait ? Le ton était léger, plaisantin. Je me disais aussi que tu t'en sortais un peu trop bien. Un bref sourire passa sur ses lèvres. Tu as l'air de t'inquiéter de ma réaction. Les gens réagissent mal habituellement ? Ce n'est pas mon cas. Te le reprocher, ce serait comme de te reprocher d'avoir les yeux bleus ou les cheveux blonds. Tu es née comme tu es et ça fait partie de toi, c'est tout. »

Après avoir relâché son médaillon, Mikhaïl avait reposé sa main sur son propre ventre, mais il la releva pour venir caresser le visage de la jeune femme tout en la détaillant du regard. Il ne voulait pas qu'elle se sente jugée, ni même repoussée. Il en faudrait plus pour l'éloigner d'elle, si tant est que cela soit possible.

« Il faudra que tu te remettes à la musique alors. J'aimerais beaucoup t'entendre jouer un jour. J'aime aussi la musique. Même si ses goûts différaient sans doute des siens, mais c'était sans importance. Je note que je ne m'étais vraiment pas trompé en disant que tu avais une démarche et une grâce de danseuse. Il marqua une légère pause, puis reprit d'un ton plus mesuré. J'imagine alors que si tu continues à rester dans le métier, c'est plus par obligation que par besoin. Si elle était riche, elle n'avait pas besoin de travailler pour vivre logiquement. Sa main caressa légèrement sa joue. Je sais que tu vas refuser, mais si je peux faire quelque chose pour t'aider, tu sais que tu as juste à me demander. »

Même s'il savait très bien qu'il atteignait certainement la limite de ce qu'ils pouvaient partager.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Aujourd'hui à 8:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Personnage
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Joueur
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1519483571-duality

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 443
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Crédits : DANDELION
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Veuve
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard moqueur. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 1073306021

Statut RP : Fermé (2/2)
Discuter de filiation était compliqué pour elle. Parce que son ascendance n’était pas des plus glorieuses et qu’elle n’était pas certaine de pouvoir se permettre d’avoir un jour des enfants, même si elle savait que son héritage devait être perpétué. De toute évidence, le sujet n’était pas plus facile à aborder pour lui, même s’il avait semblé jouir d’une enfance relativement calme en comparaison de la sienne. Pourtant, elle avait entendu son changement d’intonation, entendu le sourire amer qui s’étira sur ses lèvres. En faisant rouler la médaille entre ses doigts, Gabrielle songea combien c’était triste ; Son compagnon méritait de fonder une famille et elle ne savait pas vraiment ce qui l’empêchait de le faire, même si elle se doutait que sa situation devait y être pour quelque chose. Peut-être aussi qu’il se disait qu’il n’en avait pas le droit, que c’était incompatible avec le métier qu’il exerçait. Elle aurait voulu l’aider à lui montrer combien il se trompait, mais se trompait-il vraiment ? Après tout, il lui avait avoué avoir eu quelque chose différends avec la Bratva, un contrat avait été mis sur sa tête il y avait encore peu de temps. Difficile d’imaginer fonder une famille dans ces conditions. Même si, avec l’aide de Miko, elle travaillait sur ce dernier point.

Dans une autre vie, elle aurait été simple ballerine et lui simple ouvrier. Et ils auraient pu vivre ensemble, être heureux, fonder une famille sans se soucier du fait que leur vie pouvait basculer du jour au lendemain. Même si leurs choix les avaient conduits sur des chemins tortueux, ils les avaient aussi conduits dans les bras l’un de l’autre et la française ne pouvait s’empêcher d’imaginer que la vie aurait pu être différente. Et quelque part, même s’il l’attristait, ce constat lui réchauffait aussi le cœur, comme si leur relation était la seule constante de leur existence. Malheureusement, tout comme son patrimoine génétique, Gabrielle n’avait pas eu le choix de la vie qu’elle avait mené. C’était son héritage à elle, voilà tout. Elle avait craint un instant que son aveu ne provoque une catastrophe et dire qu’elle s’en serait voulue à mort, ça aurait été encore loin de la vérité. D’ailleurs, elle avait intercepté son regard surpris et craint un instant qu’il ne veuille dire autre chose. Mais Mikhaïl balaya ses doutes en un instant et s’employa à lui répondre avec humour, désamorçant une situation qui n’avait jamais vraiment existé. Son ton plaisantin arracha un sourire à Gabrielle. Elle esquissa une moue faussement vexée mais ne s’écarta pas de lui pour autant.

« Ah ! Je savais que tu allais dire ça, tu es prévisible ! C’est pour ça que je suis meilleure que toi, le taquina-t-elle avant de marquer une pause, pour reprendre d’un ton sérieux. Les gens ne savent pas, en général, à moins de travailler régulièrement avec moi. Je ne l’ai jamais vraiment dit en fait. Je crois que c’est pour ça que j’avais peur de ta réaction. Elle marqua une nouvelle pause. Pour ça, et parce que ce que tu penses de moi m’importe énormément. »

C’était l’évidence même. Elle avait des sentiments profonds pour lui et même si les méta-humains étaient bien acceptés dans la société, elle savait aussi qu’il existait des individus qui les considéraient comme des anomalies et qui les rejetaient. Elle ne voulait pas qu’il la rejette et le soulagement qu’elle ressentit lorsqu’il caressa sa joue était palpable. Elle se laissa aller à un soupir rasséréné et se lova amoureusement dans sa main. Tout ça lui donnait envie de mettre un peu de normalité dans sa vie.

« Tu sais quoi ? Tu as raison. Peut-être bien que je devrais m’y remettre. Cette idée lui plaisait vraiment. Tu dis que tu aimes la musique, mais tu n’as jamais voulu apprendre à en jouer toi ? Pourtant c’est plutôt une institution en Russie. »

Faire de la musique était très courant, danser aussi. Quand elle y réfléchissait, quelque chose lui disait que c’était peut-être la façon qu’avait trouvé son père de la rapprocher de sa mère absente. D’autres fois, elle se disait qu’il avait simplement eu envie d’en faire une esthète, qu’elle réponde à un idéal d’héritière qu’il imaginait sans se soucier de ses propres désirs. Comme lorsqu’il l’avait poussée à embrasser les idéaux de SHADOW.

« Obligation oui… On peut dire ça comme ça, répéta-t-elle songeuse. Elle savait qu’elle ne pouvait pas lui en parler, mais n’était pas désireuse non plus d’éluder la question ou de lui mentir. Il y a des choses que je ne peux pas te dire. Ce n’est pas parce que je ne le veux pas, si je le pouvais, je partagerais tout avec toi. Elle marqua une pause, espérant qu’il comprenne combien elle était sincère et combien ces mots lui coûtaient. L’Organisation dont je fais partie emploie des méthodes… Discutables. Mais le monde ne va pas bien… Et je crois sincèrement qu’elle peut parvenir à faire changer les choses. Que je peux faire changer les choses. Un sourire gêné ourla sa lippe. Quand j’étais plus jeune, j’aurais tout donné pour fuir mes responsabilités familiales à ce sujet. Je l’ai fait d’ailleurs. Mais aujourd’hui je commence seulement à comprendre que c’est un mal nécessaire. Je façonne un monde meilleur pour les prochaines générations. Alors même si ce n’est pas la vie dont j’aurais rêvé… Elle laissa sa phrase en suspens. Mais je suis touchée par ta proposition et je te la retourne. »

Elle se redressa sur un coude, vint déposer un baiser sur ses lèvres. Elle savait qu’il était honnête dans sa proposition, mais la vérité c’est qu’il n’y avait pas vraiment d’aide à lui apporter. Ou alors il le faisait déjà en lui apportant un souffle d’air frais. Ce n’était pas comme lui, pour ses démêlés avec la Bratva ou le contrat sur sa tête – même si elle était persuadée qu’il n’accepterait jamais son aide. Par fierté ou parce qu’il ne voulait la mêler à ça… Sans savoir qu’elle l’avait déjà fait.

Désireuse d’alléger un peu la discussion, Gabrielle laissa ses pouvoirs affluer. Elle s’était perfectionnée ces dernières semaines, et ses progrès avaient été exponentiels. Si bien qu’il ne lui avait pas fallu longtemps pour sonder les lieux et trouver le transformateur qui l’intéressait. D’une impulsion, elle l’éteignit ce qui plongea dans le noir une grande partie du quartier. Etant donné l’heure tardive, personne ne le remarquerait. Mais au-dessus d’eux le ciel semblait s’être enflammé ; Les étoiles brillaient comme jamais maintenant qu’il n’y avait plus de pollution lumineuse, dans un spectacle magnifique que l’environnement urbain ne permettait pas souvent d’observer.

« C’est mieux comme ça, tu ne trouves pas ? » Demanda-t-elle d'une voix douce.

Une question ouverte. Il était difficile de savoir exactement ce dont elle parlait.

Mais ça valait peut-être mieux ainsi.
 
Revenir en haut Aller en bas



No one can hide from my sight
(c)ambrose

 
La vérité est la meilleure des excuses
 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_6La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_8


La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_1La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_2_bisLa vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Appel a une meilleure distribution des richesses naturelles
» VOTEZ LA MEILLEURE BANNIERE DE PO
» La meilleure chose qui m’soit arrivée dans la vie c’est toi, mais tu sais quoi ? Le problème c’est que c’est aussi la pire !/Célio\
» CLAIRE HOLT + meilleure amie et camarade de classe
» La solitude est ma meilleure amie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_6La vérité est la meilleure des excuses - Page 2 Categorie_8
Sauter vers: