Au clair de la lune Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Au clair de la lune Cadre_1Au clair de la lune Cadre_2_bisAu clair de la lune Cadre_3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Au clair de la lune

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Sep 2019 - 15:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Lawrence leva les yeux vers le soleil couchant. La pénombre avait déjà gagné la forêt de Watson et il pouvait déjà sentir la présence de la pleine lune, au-delà des branches des arbres, au-delà des nuages et de la lumière de l’astre du jour. Elle attendait, impérieuse, de venir étendre sa clarté lugubre sur le monde de la nuit. Elle attendait de pouvoir toucher l’âme de Lawrence et éveiller en lui ce qui sommeillait. Lawrence l’attendait aussi, comme chaque jour, comme chaque nuit, même s’il ne pouvait se résoudre à l’admettre. Le chant de la pleine lune lui manquait à chaque mois qui passait, à chaque instant de sa vie. Alors même qu’il se refusait toujours de se noyer dans son embrassade. Cette nuit là ne ferait aucune différence.

La trappe était renforcée d’acier et dissimulée sous un tas de feuilles mortes. Lawrence défit le cadenas et la souleva sans mal. La bête était là, presque en lui. Le monde lui semblait si fragile dans ces moments là. Il avait l’impression de pouvoir tout briser entre ses mains. N’importe quel homme, n’importe quelle femme, n’était entre ses mains qu’une poche de sang et de chair qu’il pouvait déchirer. La faim avait été terrible aujourd’hui. Il n’était pas allé au Brett Building. Suffisamment de ses supérieurs étaient au courant de sa condition pour ne pas en être surpris. Mais ils n’avaient aucune idée d’à quel point son monde était en train de s’écrouler.

Il descendit les marches jusque dans le sous-sol. Il y avait eut un chalet autrefois. Il n’en restait plus que la cave et les fondations. Lawrence referma la trappe sur lui-même. Plaça un nouveau cadenas, à l’intérieur cette fois-ci. Il n’y avait aucune source de lumière. Il n’en avait pas besoin. La cage l’attendait là. De l’acier. Couvert d’argent. La faire venir de Londres lui avait plus coûté qu’il ne l’avait imaginé. Son banquier ne comprenait rien aux dépenses du loup-garou de toute façon. Lawrence s’assit un instant sur les marches de bois. Il avait pensé qu’il n’en aurait plus besoin. Qu’en venant à Star City, qu’en retrouvant sa fille il pourrait laisser l’homme prendre le dessus sur le loup.

Qu’il avait été stupide. Qu’il avait été idiot. Il avait presque tout eut, il était passé si près du but. Il avait trouvé un moyen de tuer Lady Satan. Il commençait a avoir une relation qu’il appréciait avec Naïma. Il aurait bientôt pu être un père présent pour Christina. Il aurait pu. S’il n’avait pas été le monstre qu’il pourchassait. S’il n’avait pas voulu sacrifier une jeune femme pour tuer sa mère. Noélie Inagawa les avait trahis. Il ne lui en voulait pas. Il le méritait. Quand ses contacts dans parmi les monstres de Star City lui avaient annoncé que Lady Satan dirigeait toujours son Hell Club, il avait compris que quelque chose ne s’était pas passé comme prévu. Alors il avait attendu. Sa mère lui avait rendu visite. Maintenant il savait. Il savait tout. Un hurlement monta dans sa gorge. Un hurlement humain. L’absence de la lune le rendait fou. Mais il n’avait pas le choix.

Il se redressa et commença à se déshabiller. Quand il fut entièrement nu il sortit la seringue de son enveloppe de cuir. Un mélange d’aconit et de nitrate d’argent. Cela tuerait n’importe quel homme. C’était le seul poison capable de faire d’anesthésier le loup. De l’affaiblir suffisamment pour que les barreaux de sa cage tiennent. Lawrence enfonça l’aiguille dans sa peau. Le liquide brûlait chacun de ses nerfs. Un grognement sourd monta dans sa gorge. Plus animal.

Chancelant, l’homme s’installa dans la cage. Il la ferma à clef, puis plaça la clef dans un coffre, enfoui sous ses pieds. Quand le loup prenait les commandes, quand il ne restait plus rien de l’humanité de Lawrence, il n’était pas capable de réfléchir suffisamment pour se saisir de la boîte, l’ouvrir et déverrouiller la cage. La folie animale qui le gagnait, assez ironiquement, faisait partie de sa prison. A une époque cela n’avait pas été le cas. Il y avait eu Elizabeth. Elle venait le matin pour le libérer. Il n’y avait aucun risque qu’il puisse s’échapper. Lawrence referma ses mains autour des barreaux. L’argent le brûlait. Il n’en avait que faire. Elizabeth. Christina. Quel idiot il avait été. Quel idiot.

Au moins, quand le loup prendrait le dessus, il oublierait pour une nuit.
 
Revenir en haut Aller en bas


The wolf that will eat the world


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Sep 2019 - 16:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassandra n’était pas femme à ressentir de la colère. Il y avait de la mélancolie, parfois, de la tristesse, souvent éphémère, mais sa vie n’était sinon faite que de joies et de désirs, d’espiègleries et d’envies en tous genres. Pourtant, elle avait expérimenté la rage pour la première fois depuis ces heures où son cœur brisé hurlait à l’injustice, criait sa peine à la face d’un Dieu impassible et surtout silencieux. Lorsque ses visions lui avaient montré ce que fomentaient Lawrence et le père de l’église de Little Italy, son esprit s’était empli d’une rancune amère, d’une envie de venger un méfait qui n’avait pas encore été commis. Mais elle était plutôt allée s’en ouvrir auprès de sa grand-mère, avait transmis du toucher de ses doigts les souvenirs d’un futur inaccompli. Puis la médium s’était terrée au Pandémonium. Et pour la première fois, elle n’avait pas fait que subir les attentions des clients. Elle avait contenté certains de ceux qui voulaient souffrir entre les doigts de fée d’une autre. Mais cela n’avait pas suffi.

Elle n’avait plus qu’une idée à l’esprit. Retrouver Lawrence, lui faire comprendre son erreur. Lui faire comprendre qu’il y avait des limites que personne n’avait le droit de franchir, pas même lui. Cependant, Evelyn Wormwood avait d’autres projets. Une discussion à mener avec son fils rebelle, une discussion destinée à pointer du doigt les innombrables lacunes de ses raisonnements sans queue ni tête, lui ouvrir les yeux sur le mal qu’il s’était lui-même infligé en la rendant responsable de tous les maux de son existence. Alors Cassie avait pris son mal en patience. Elle avait enterré l’envie qu’elle avait de faire périr de ses doigts sa famille, comme il aurait voulu mettre à mal la sienne. Ses rêveries macabres avaient été enfermées à double tour pour les jours, les mois, les années à venir.

Mais elle ne comptait pas pour autant faire une croix sur tous ces songes. La nièce de Lawrence avait déployé des trésors d’ingéniosité pour retrouver l’endroit où il enfermait son loup lorsque la lune était haute dans le ciel. Ptit Chou et Judith l’y avaient tous les deux assistés. Tant et si bien que lorsque l’astre nocturne s’était enfin élevé dans toute sa splendeur, pour baigner de sa lumière douce les forêts environnantes, la médium était plus que prête. Elle avait rejoint le plan astral bien avant de risquer de croiser sa piste. Judith volait loin au-dessus d’elle et Ptit Chou n’attendait qu’un ordre pour la rejoindre depuis le Pandémonium. Alors que Lawrence s’aventurait vers la trappe dissimulée sous les feuilles mortes, il n’avait pu se douter que Cassandra marchait dans le moindre de ses pas.

Elle s’était glissée dans son antre comme un soupir, un esprit errant dans les bois. Le noir complet n’avait pas prise dans son monde de mort. Tout était baigné d’une lumière moribonde, qui en méritait à peine le nom, une lumière qu’elle avait appris à chérir car c’était celle de son royaume. Un royaume qu’elle partageait avec une autre de ses tantes, mais celle-là au moins ne complotait pas contre sa grand-mère. En silence, elle fut le témoin de chacun de ses actes. Cassie observa un Loup à visage d’homme s’enfermer fébrilement, avant que la bête ne triomphe du semblant de civilisation qu’il semblait vouloir maintenir. Une grimace compatissante vint effleurer ses traits lorsqu’il s’injecta du poison. Son cœur saignait, mais pas pour cet homme pour lequel elle avait alors tant de ressentiment. Pour la Bête qu’il muselait nuit après nuit. Lune après lune. Ses yeux clairs ne purent rater la clef qu’il dissimulait sous ses pieds. Ni ses doigts, encore humains, qui se refermaient autour des barreaux de la cage. Alors seulement, Cassandra réapparut dans le monde réel. Ses cheveux avaient blanchi, sa peau était glacée et ses lèvres bleutées. Même ses yeux ne recelaient nulle chaleur, alors même que ce moment était la consécration d’efforts déployés sur des semaines et des semaines.

Bonsoir, Lawrence, souffla-t-elle en glissant ses doigts sur sa joue.

Elle leva ses yeux de glace vers le visage d’un homme qu’elle ne pouvait s’empêcher d’apprécier, même encore maintenant. Un homme pour qui elle ne pouvait s’empêcher de ressentir un soupçon de pitié. Car sa vie n’était faite que de leurres et de mensonges, des faux-semblants destinés à lui éviter de voir qu’il était le seul responsable de ses malheurs.

Je n’aurais jamais pensé que l’homme si vertueux puisse utiliser des fillettes pour mener ses combats. Est-ce que tu regrettes au moins un peu ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 22 Sep 2019 - 22:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Lawrence leva les yeux sur Cassandra. Il ne l’avait pas entendue venir, il n’avait pas senti son odeur. Mais il n’était pas surpris. La jeune femme avait don pour apparaître au moment le plus inopportun, quand le désespoir étreignait son esprit, comme le soir de leur première rencontre. Une lueur mordorée, bestiale habitait son regard. Un grognement sourd monta de sa gorge. Il lui fallut toute sa maîtrise pour ne pas tendre sa main à travers les barreaux et la refermer sur la gorge d’albâtre de la jeune femme. Il n’aurait eu qu’à la soulever de terre, qu’à serrer un peu pour lui briser la nuque et laisser son corps s’écrouler à ses pieds. Le loup aurait pu passer sa gueule entre les barreaux plus tard, quand la pleine lune serait levée, pour se repaître de la chair toute aussi sucrée que glacée de la jeune femme.

Mais il n’en fit rien. Il ne recula pas non plus. Il l’affrontait du regard, tout en lutant pour repousser l’échéance bestiale. La lune arrivait. La véritable maîtresse de son existence. Celle qui régnait sur les deux moitiés de son être, qui décidait qui de l’homme ou du loup vaincrait, qui décidait quand il serait un détective, quand il serait un monstre. Jamais il n’avait été un héros. Cela avait été clair depuis le début. Un sourire dépité vint un moment chasser le rictus mauvais sur son visage et il recula d’un pas.

« Je n’ai jamais prétendu être vertueux. » Glissa-t-il dans un grognement.

Il n’avait jamais tué d’homme. Il n’avait jamais dévoré la chair d’un être humain qui n’avait pas déjà été revendiqué par les ténèbres, mais il avait beaucoup de sang sur les mains. Il en avait sur ses phalanges d’enfant qui s’étaient enfoncés contre les visages de ceux qui l’avaient insulté. Il en avait sous ses ongles, sous ses griffes, quand il éventrait les sorcières, les vampires et les autres créatures qui hantaient la nuit. Il avait le sien aussi, quand il sentait la bête s’éveiller et qu’il devait plonger ses propres griffes dans sa paume pour se distraire avec la douleur.

« Mais je ne crois pas que tu puisses me parler de vertu ou de regret, Cassandra. J’ai fait ce qui me semblait être le mieux. »

Pour lui. Il avait fait ce qui l’aurait libéré lui, de sa croisade stupide. Il était aussi égoïste que tous les autres. Que tous les monstres engendrés par sa mère. Mais cela, la jeune femme le savait déjà. Il lui avait montré l’étendu de son égoïsme lors de leur seconde rencontre.

« Pourquoi es-tu ici ? Tu veux me voir vaincu c’est cela ? Tu veux me voir ayant renoncé à chasser ma mère ? Et bien voilà. » Il écarta les bras, offrant à l’obscurité et au regard de Cassandra son corps couturé de cicatrices. Seules les plaies les plus profondes ou infligées par l’argent pouvaient encore marquer son corps. Il y en avait beaucoup. « Tu veux me torturer ? Tu veux me tenter à nouveau ? Approche-toi. Je serais bien capable de te tuer cette fois-ci. Ce n’est pas comme si j’avais beaucoup de choses à perdre maintenant. »

Ce n’était pas comme s’il lui restait quoique ce soit. Lady Satan était venue. Elle lui avait parlé. Elle lui avait montré. Il avait tenté de la tuer, en vain. Elle était plus forte que lui. Tellement plus ancienne. Il n’était qu’un monstre de plus alors qu’elle était leur souveraine. Malgré cela, elle lui avait montré, avec une patience ignoble, avec une douceur qu’il exécrait, qu’elle n’était pas responsable de sa souffrance. Il savait maintenant. Que si sa vie n’était que cendre, ce n’était pas à cause de la bête, ce n’était pas à cause des sorcières ou de l’Antéchrist. C’était à cause de lui-même. C’était à cause des mensonges qu’il s’était répété et qui l’avaient empêché de voir les autres. Évidents. Son regard affronta celui glacial de Cassandra.

« Tu es en colère. » Il sourit. « Bien. Tu veux me montrer ce dont une fillette est capable ? Il y a une arme dans mon manteau. Avec une balle en argent dedans. Lady Satan ne tuerait pas l’un de ses enfants. Mais toi, tu n’en as que pour le loup. Le loup ne sera jamais libre. Tu le sais. »
 
Revenir en haut Aller en bas


The wolf that will eat the world


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 23 Sep 2019 - 14:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Il se maîtrisait de façon presque remarquable, nota Cassandra avec détachement. Une maîtrise qu’elle abhorrait un peu plus ce soir que tous les autres soirs. Ce n’était jamais qu’un artifice de plus, une façon de se cacher de la réalité. Il s’accrochait à ce masque de civilisation comme si c’était son dernier espoir, encore.

Non. Non, tu ne l’as jamais prétendu, acquiesça-t-elle d’une voix douce.

La colère froide couvait toujours dans ses yeux de glace, mais un sourire narquois s’était glissé sur ses lèvres bleutées. Elle se moquait de lui. Venir ici alors qu’il avait cru que cela serait suffisant pour lui échapper était une moquerie en soi. Vois, Louveteau. Tu n’as plus nulle part où te cacher de moi. Je serais dans ta vie et je pourrais bien être dans ta mort.

Pourquoi ? As-tu déjà oublié que je n’étais qu’une petite fille perdue ? Non ? N’était-ce pas ce que tu disais, Lawrence Chastel ? Alors pourquoi ne pourrais-je parler de regrets et de vertu ?

Puis la demoiselle se tut. Elle cligna lentement des paupières, attentive. Elle l’écouta tandis qu’il s’offusquait, qu’il lui prêtait des intentions qu’elle n’avait pas. Sa rancune lui donnait envie de l’enfoncer dans son désespoir ou au contraire de l’en libérer une bonne fois pour toute, mais le voir vaincu ne l’intéressait pas. Elle en avait assez de ces gémissements sans fin, de cet aveuglement terrible qui l’empêchait de vivre. Qui l’empêchait d’être. Oh, pauvre, pauvre Lawrence, né avec un monstre dans la peau. Pauvre, pauvre Lawrence et sa si terrible mère, ses biens méchantes sorcières. Pauvre Lawrence, si malheureux, si touché par le malheur. Cassandra n’avait guère de ressentiment vis-à-vis de ses propres errances. Mais lorsqu’elle l’entendait geindre sans cesse, aujourd’hui, la colère couvait. Que savait-il de la souffrance ? Il se l’était infligé seul, trop souvent, lui.

Lawrence, Lawrence, Lawrence, soupira-t-elle avec une patience mise à mal.

Pourtant elle s’approcha de sa veste et en tira son arme, songeuse.

Tu as toujours été vaincu, depuis que je te connais. Par tes propres terreurs. Par l’absence de confiance. Par ta haine aveugle pour elle. Oh pauvre de toi, vraiment. Pauvre de toi. Tu voudrais que je te plaigne ? Tu voudrais que j’aie de la compassion, pour toi, peut-être. Que je lève le canon de ton arme fétiche pour faire ce que tu n’as jamais osé faire. C’est facile, pourtant, de mourir, Lawrence. Ça ne dure qu’un instant. J’ai vu tellement de gens s’éteindre.

La petite médium rit en se rapprochant de nouveau de la cage, restant toutefois hors de portée. Elle-même avait connu le baiser glacé de la mort plus souvent qu’à tour, mais… Non, il n’était pas temps. Pas comme ça. Pas maintenant. Elle leva l’arme, visant le cœur de l’agent de l’UNISON sans trembler un seul instant. Son doigt sur la détente.

Mais même ça, tu n’as pas su le faire. Et tu voudrais d’un suicide assisté ? Maintenant que tu dois affronter tes fautes, maintenant que tu dois accepter que ce sont tes choix qui t’ont mené ici. Tu sais quoi, Lawrence ? La vie est difficile. Surprise. Les gens vivent et meurent et mentent. Les humains comme les monstres. Les uns profitent des autres. Tu n’as pas l’apanage de la douleur, de la peine, de la solitude. Tu n’es pas le seul incompris, le seul tiraillé entre deux personnalités. Tout le monde. Souffre.

D’un mouvement ferme, Cassandra abaissa l’arme vers son propre pied et fit feu, envoyant sa balle en argent s’enfoncer dans sa chair. Le rouge de son sang la réconfortait étrangement, même si une douleur fugace vint déformer ses traits. Ses doigts s’ouvrirent nonchalamment, laissant l’objet s’écraser lamentablement au sol. Ses lèvres étaient toujours ornées d’un sourire mauvais.

Je te l’ai dit mais tu n’écoutes rien. Tu es tellement obstiné, mon pauvre louveteau. Je veux l’homme et la bête. Lawrence et le Loup. Je vous aime tous les deux. Alors trouve quelqu’un d’autre pour t’achever, créature. Ce ne sera pas de ma main. Ce serait trop facile. Beaucoup trop facile. Tu as tenté de faire du mal à celle qui t’a mis au monde, celle qui m’a recueillie quand votre univers hypocrite m’avait tourné le dos. Je ne te ferais pas la grâce de t’aider à mourir.

Sa voix avait pris des accents plaintifs. Ses propres terreurs y sommeillaient, et le Loup pourrait peut-être sentir les arômes délicats de la peur infâme qu’elle avait ressenti lorsqu’elle avait cru voir la fin de l’Antéchrist. Cassandra serra ses bras tout contre elle, secouée d’un frisson. Un pas. Vers les barreaux. Ses yeux brillaient de mille promesses et d’un chagrin mâtiné de colère. Comme dans sa rage, la médium était sincère. Son cœur malmené par la vie ne l’avait jamais empêché de ressentir. Et la détresse d’un homme qu’elle avait appris à connaître, pour lequel elle avait une véritable affection… Cette détresse poignante lui restait bien délicate à supporter. Qu’importait ses crimes.

Et je n’ai pas la moindre envie de te tuer quoi qu’il en soit, ajouta Cassandra dans un souffle.

Tue-moi, disait-il, mais tout ce qu’elle entendait, c’était qu’il n’avait jamais vraiment vécu.

Tu crois que tu n’as plus rien à perdre ? Que tu peux te laisser aller maintenant ? Où sont passés ton amour pour ta fille et ton attachement à ton ex-femme ? Ont-ils disparu avec ta fierté, pour que tu sois prêt à tout envoyer aux orties de la sorte ?

Une pause, lourde de sens avant qu’elle ne reprenne d’un ton suave :

Tu veux vraiment me tuer, Lawrence ? Fais-le. Ce n’est pas grave. Je suis un monstre qui se cache sous les traits de l’innocence. Tu sais que les apparences sont trompeuses. Mes mains de fillette ont tué et torturé, ne sens-tu pas le sang qui les imprègne ? Mon corps a péché trop de fois pour que je ne puisse en garder le compte. Ce que tu peux imaginer, je l’ai fait. Dans ton monde, selon tes convictions, je le mérite. Alors fais-le. Est-ce que ça te soulagerait, Sire Loup ? D’avoir sous tes griffes la chair humaine, juste une fois ? De pouvoir me faire ce que tu n’as pu lui faire à Elle ?

Phrase après phrase, la demoiselle réduisit à néant la distance qui la séparait de cette geôle d’argent, ignorant la douleur sourde qui pulsait de son pied droit. Ses doigts se refermèrent avec délicatesse sur les barreaux.

Fais-le et assume un peu ce que tu es et ce que tu seras toujours, dit-elle dans un doux murmure. Cesse de geindre à n’en plus finir sur les malheurs qui se sont abattus sur ta vie. Car ce sera là ta perte.

Car cela ne lui apporterait jamais rien. Quelque part, Cassie avait sans doute espéré que les vérités assenées par Lady Satan, démontrées point par point, l’aurait enfin aidé à passer un cap douloureux. Lui aurait appris à ne pas s’attacher à des détails futiles pour mieux s’en torturer jour après jour. Mais non. Lawrence ne faisait que sombrer plus loin encore.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 28 Sep 2019 - 15:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Lawrence eut un sourire amer. Même avec Cassandra, il n’avait jamais essayé d’être un héros. La seule chose qu’il lui avait promis, que lui et le loup lui avaient promis, était qu’ils dévoreraient tous ses précieux monstres. Qu’ils lui offriraient un monde où le loup-garou serait la dernière chose capable de la dévorer, un monde où il continuerait de se refuser à elle. C’était une promesse fausse. Un conte de fée. Mais à l’époque, Lawrence avait été prêt à mourir pour cette idée.

« Je sens les enfers sur toi, Cassandra. Je pense que je les ai toujours sentis. » Il grogna. « Tu n’as jamais été une petite fille perdue. »

Elle l’était pourtant. Pour toute une partie du monde. Pour celle où il s’était évertué à évoluer toute sa vie, celle où il avait cherché vainement une place. Cassandra était comme dans son propre univers de monstres et de cauchemars. Dans ce monde là, elle était loin d’être perdue. Ou juste une petite fille.

« Quels regrets as-tu alors ? Mais ne me parle pas de vertu. »

Il grogna à nouveau. La lune arrivait. Il pouvait la sentir. Il pouvait la sentir qui s’élever dans le ciel, qui apportait avec lui la promesse de la chasse, la promesse du goût du sang. Une promesse bafouée. Pourtant le loup, toujours plus proche, ne pouvait s’empêcher d’espérer. Ils ne gouteraient à rien ce soir. Comme toutes les autres nuits.

Il avait reculé au fond de sa cage. A n’importe quel moment, le changement aurait lieu. Toute raison disparaîtrait pour laisser place au monstre. Là, il n’y aurait plus de discussion. Il ne chercherait qu’à se repaître du sang de Cassandra, sans pouvoir l’atteindre. Lawrence ne pensait même pas au fait qu’elle puisse tenter d’atteindre la clef. Celle-ci serait hors de sa portée. Si elle entrait dans la cage, par quelque sortilège, elle finirait déchiquetée par la bête. Aussi il se contentait de l’écouter. Un sourire mauvais se dessinait sur ses lèvres à chacun de ses mots. Il fit un bond en avant, refermant une nouvelle fois ses mains sur les barreaux. Il avait envie de le tordre, de les plier en deux pour se jeter sur elle. Il en aurait été capable, sans le poison qui coulait dans ses veines.

« Je ne veux pas de ta compassion. Je ne veux pas de ta pitié. Je veux voir ta rage Cassandra. Je veux voir ta colère. Je n’ai fais que ce que je t’ai promis. J’ai tenté de débarrasser le monde d’un monstre. De leur mère. Maintenant montre moi ta rage. »

Il grogna. Ses crocs commençaient déjà à apparaître. Les traits de son visage s’effaçaient, devenaient plus grossiers, plus primitifs. Ses ongles étaient déjà tombés pour laisser place à des griffes acérée.

« Je n’ai pas fauté en essayant de la tuer, Cassandra. J’ai fait bien des erreurs, mais cela n’en a jamais fait partie. »

Tout le monde souffrait. Oui. Il le savait. Il l’avait vu. La douleur. Dans les corps fébriles de ceux qu’il tenait entre ses griffes, qu’il embrassait de ses crocs. Il l’avait vu dans les yeux des parents des enfants disparus, de ses collègues tombés au combat. Mais la sienne ? Elle lui appartenait justement. Elle était celle qui l’avait accompagnée depuis sa plus tendre enfance. Cette solitude sinistre, cette sensation que le monde tout entier le rejetait juste pour ce qu’il était. Son erreur avait été d’essayer de vivre avec cette douleur, d’essayer de l’ignorer, d’en faire quelque chose d’autre. Son erreur avait été de croire qu’Elizabeth et Christina pourraient le sauver de lui-même. Que la mort de Lady Satan le sauverait de lui-même.

L’odeur du sang emplit les narines de Lawrence. Il recula un instant, passant ses griffes sur son visage. La peau se fendait sous celles-ci, révélant les prémices d’une fourrure sombre. Le loup était là, en dessous. Il voulait sortir, il sortirait bientôt. Déjà le corps de l’homme se tordait pour mieux accueillir toute sa cruauté.

« Qu’est-ce qui te fait croire que tu pourra un jour avoir les deux, Cassandra ? Le loup te dévorerait. Oh oui. Je veux te dévorer. Je veux toutes vous dévorer. Je ne regrette pas d’avoir essayé de tuer Lady Satan. En fait, je serais même capable de recommencer. Avec mes propres griffes cette fois-ci. Plus de petites filles. » Lâcha-t-il dans un grognement frénétique.

L’Antéchrist lui avait montré ses fautes. Elle lui avait montré ce qu’était vraiment sa vie. Tout ce qu’il avait accompli. Elle lui avait fait entrevoir autre chose. Mais il ne la rejoindrait pas. Non. Et si jamais elle se tenait devant lui un soir de pleine lune, le loup ne ferait aucune distinction. Il dévorerait son cœur. Il dévorerait sa fille, il dévorerait son ex-femme. Cela n’avait plus d’importance. Tous n’étaient que des proies. Seule comptait la chasse.

Ses babines se retroussèrent en un sourire mauvais. Oui. Tout n’avait été qu’une question de chasse. Il n’avait fait que deux erreurs. Il s’était trompé de proie. Il avait mis le fusil entre les mauvaises mains.

« Et si je n’avais plus rien à perdre ? » Il rit. « Tu ne sais rien petite fille. Tu crois que tu me connais, que tu sais tout de moi, de ce qui hante mon esprit. Mais au final, ta bienfaitrice n’a pas jugé bon de tout partager avec toi. » Il grogna à nouveau. Il avait envie de tendre la main. De la refermer sur la gorge de la jeune femme, de l’utiliser de toutes les macabres façons que lui suggérait son esprit.

Sa griffe se glissa entre les barreaux, se saisit de la gorge de la jeune femme et la souleva du sol. Il pouvait sentir le sang qui coulait dans ses veines, il sentait l’arôme de celui qui s’échappait de son petit corps. Il voulait la tuer. Il voulait tuer le monde. Tout le temps. A chaque instant de son existence. Il vivait entouré de proies. Sans savoir si elles étaient désirées par l’homme ou par la bête.

« Je pense que tu es un monstre oui. Comme moi. Peut-être pire encore. » Il approcha son autre griffe du visage de Cassandra, comme s’il comptait lui crever les yeux. « Je trouvais que tu ressemblais à ma fille. Mais j’ai dû me tromper. Peut-être parce qu’elle n’est pas vraiment ma fille après tout. » Il approcha son visage du corps de Cassandra. Allait-elle mourir dans sa poigne ? Quelle importance. « Qu’est-ce que tu es ? Qu’est-ce qui se cache sous cette chair ? »

Il fit courir sa griffe le long de la joue de la jeune femme, avant de descendre le long de la jugulaire, jusqu’au creux de sa poitrine. Un filet la suivait avec attention.

« Mais te tuer maintenant n’aurait aucun intérêt. » Il la relâcha. « Je n’ai que faire des agneaux qui se rendent volontiers à l’abattoir. Je veux les voir courir, je veux les voir fuir. Tu veux la vérité Cassandra ? Tu veux savoir pourquoi je chasse les monstres ? Pourquoi j’ai voulu la tuer elle ? Pas parce que c’est juste. Pas même pour offrir un meilleur monde à ma fille, pas pour créer un monde où personne ne connaîtrait ce que tu as vécu. Non. J’aime cela. J’aime voir ces prédateurs, ces monstres, gémir sous mes griffes, me supplier de les épargner. Quand je dévore leur chair, c’est comme je goûtais le sang de tous ceux qu’ils ont eux-mêmes dévorés. Je savoure les échos des vierges, des mères, des enfants et des hommes. Je les dévore tous à la fois. Et j’aime ça. Plus que tout au monde. J’aime savoir que je finirais par dévorer ce qui tuera mes collègues, les gens que je croise dans la rue. »

Il éclata de rire.

« Je suis un monstre Cassandra. J’ai toujours été un monstre. Et un jour… Un jour je goûterais à la chair humaine, j’irais m’abreuver directement à la source. Un jour, le loup gagnera, ou l’homme, je ne sais plus trop. Mais cela ne sera pas parce que tu te seras offerte à moi à travers des barreaux. Je ne crois pas que tu aies encore grand-chose d’humain. »

Il rit à nouveau, mais celui-ci se changea en un grognement de douleur. Ses os commencèrent à se tordre, à se briser et se recoller selon des angles impossibles. Les griffes couraient sur la peau, la tranchaient pour révéler à nouveau la fourrure sombre de la bête. Des craquements sinistres retentissaient alors que le museau de l’homme s’allongeait et que ses crocs venaient tordre sa mâchoire.
 
Revenir en haut Aller en bas


The wolf that will eat the world


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 29 Sep 2019 - 19:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
La colère protégeait Cassandra de l’amertume de Lawrence. Elle la rendait plus acerbe qu’habituellement, aussi, si bien que quand il gronda quelques accusations, elle se fendit d’un rire mauvais.

Tu sens les enfers sur moi, loup ? Quelle surprise. Ils m’affligent depuis que je suis née. Pourquoi crois-tu que je suis ce que je suis aujourd’hui ? Ta clairvoyance n’a guère de limites, railla-t-elle.

Même si elle savait désormais ce qu’il en était, ce n’était pas le cas de Lawrence. Quels moyens avait-il d’être certain que ce n’était pas son lien avec le vampire qui la parasitait depuis toujours ? Ah, sans doute l’aurait-il pu.

J’ai été vertueuse, moi, Lawrence. J’ai prié dieu pour sa miséricorde, et aussi pour le remercier d’éprouver ma foi, et comme j’y croyais. J’ai essayé de vouer ma vie à faire le bien malgré la souffrance. J’ai sans doute vu la vertu de plus près que toi, mais je n’aime pas me souvenir de ces temps où j’étais si idiote. Persuadée qu’aller contre ce que j’étais m’apporterait du bien. Cela, je le regrette. Tout ce temps perdu. Je regrette nombre d’autres choses, mais elles ne te regardent pas pour la plupart.

Elle ne voulait pas dire combien elle regrettait encore de n’avoir su prévenir Vladislas en son temps. Ni, plus intime encore, répéter quelle douleur cela avait été pour elle de voir périr sa famille par sa faute. Il l’avait entendu une fois, et s’il avait fait le choix de l’oublier, il n’avait qu’à vivre avec. Ou sans, en l’occurrence, songea-t-elle tandis que la créature bondissait vers l’avant, accrochant ses mains aux barreaux de la cage. La petite médium le regarda faire sans un mouvement. C’était tout juste si elle ne soupirait pas d’ennui. Elle voyait la folie rôder dans ses yeux, mais encore une fois il tenait sa laisse fermement. Ses prunelles bleues s’égarèrent sur les crocs qui apparaissaient peu à peu, puis sur les griffes si proches d’elle. Avec dédain, rien de moins ni de plus. Un dédain effacé par cette rage qu’il appelait de ses vœux quand il s’entêta dans ses erreurs.

Ne parle pas d’elle. Ta mère t’écraserait d’un claquement de doigts, et toi, tu imagines pouvoir la dévorer ? Stupide. Petites filles ou pas. Et cela serait si tu l’atteignais seulement. Je donnerais ma vie pour elle, et je ne suis pas la seule, Lawrence. Ne sois pas idiot, et oublie tes fantasmes de gamin. Tu rêves après des chimères.

Elle rit.

Le Loup me dévorerait peut-être, mais crois-tu seulement que cela importe. Oh, Lawrence, je pourrais remplir des pages et des pages avec ce que tu ignores et que tu crois pourtant savoir.

Une pause légère tandis que Cassandra inclinait la tête, faussement intéressée par ce qu’il avait à dire sur les secrets d’Evelyn Wormwood pour sa petite-fille.

Je n’ai besoin d’entendre que ce qu’elle souhaite me dire. Peu m’importe ses secrets. Je n’ai jamais prétendu être sa confidente. Je sais où est…

Sa phrase s’interrompit quand il la souleva du sol. Son sourire, lui, perdura. Ses yeux s’emplirent d’un défi silencieux, même quand sa griffe sembla prétendre à l’aveugler – si seulement cela avait été possible, s’était-elle dit dans son enfance. Son visage proche d’elle. L’aveu d’une paternité qui n’était pas la sienne. Sa griffe le long de sa peau fragile, l’éraflant à peine. Tout cela dans la plus parfaite indifférence. Aujourd’hui, Cassandra n’offrit nul frisson, nul soupir ému. Il n’y avait que le plus impitoyable des jugements.

Ah, la vérité, enfin, remarqua-t-elle d’une voix posée. Evidemment que tu chasses par goût et non par un altruisme, Loup. Evidemment que tu aimes entendre des suppliques, que tu te repais de leurs chairs autant que de leurs cris. Evidemment que tu es un monstre.

Des évidences à n’en plus finir. Qui firent lever les yeux au ciel à la frêle demoiselle, alors que l’homme changeait peu à peu. Lassée de parler à travers les barreaux d’une cage qui n’étaient pour elle qu’un obstacle temporaire, la petite-fille d’Evelyn utilisa le plan astral pour rejoindre la bête dans son petit monde de douleur. Sans la moindre frayeur, elle s’approcha de lui, une main légère sur son dos qui craquait et se tordait peu à peu. L’appel de la lune, en définitive, était le plus fort.

Je suis humaine, pourtant, Lawrence. Au moins autant que toi. Mais tu ne peux comprendre sans savoir d’où je viens. Tu veux savoir qui je suis, ce qui se cache dans ma peau ? Tu aimes les échos du passé, lorsque tu dévores tes proies, Loup ? Je suis l’écho du passé des autres. Glorieux et macabre tout à la fois. Mais surtout, je suis l’écho d’un futur qui n’ait pas encore. Crois-tu que mon sang te révèlerait toutes ces choses, si tu pouvais le goûter vraiment. Crois-tu que ma chair aurait le goût de l’infinie souffrance qui parasite ce monde, cette souffrance que j’ai connu et subi depuis l’enfance ? Je suis des choses que tu ne comprendrais pas sans savoir d’où je viens. Prophétesse, porteuse de doutes, sœur des esprits des défunts d’ici et d’ailleurs. Une poupée brisée qui a repris le contrôle de son destin volé. L’intersection entre deux mondes. Tu veux savoir qui je suis vraiment ? Force moi à te le dire ou satisfais toi de ton ignorance. Ça m’est égal.

Tout en parlant, elle était prête à réagir, à fuir vers le plan astral un instant bref. C’était un jeu, pour elle. Ptit Chou répondrait à son appel s’il fallait la défendre. Peut-être pourrait-il occuper le monstre le temps que son adorable maîtresse ne récupère la clé qui ouvrirait la porte au Loup, songea celle-ci distraitement, s’éloignant jusqu’à se trouve adossée au fond de la cage. Chacun de ses pas laissait derrière eux une traînée sanglante.

Nous allons voir à quel point tu maîtrises tes pulsions, mon pauvre petit louveteau.

Elle s’étira langoureusement. Sans la moindre inquiétude. Là où Lawrence était un concentré de frustrations diverses, elle n’avait que la plus parfaite tranquillité face à sa situation. Malgré sa colère. Elle voulait le pousser à la faute.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Oct 2019 - 20:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Un nouveau sourire mauvais se dessina sur les lèvres du loup-garou. Il avait envie de rire. Mais ses dents difformes, sa gorge qui mutait à son tour s’y prêtait de moins en moins. Cassandra l’amusait. Les deux parts de lui. Elle amusait l’homme, elle amusait la bête. Cette petite femme qui lui parlait avec tant d’aplomb, qui faisait face à l’amertume mourante de Lawrence. Elle avait été vertueuse ? Peut-être autrefois. Mais cela ne lui donnait pas le droit de juger l’existence impie que s’était choisi Lawrence. Non.

Le sourire de la bête s’élargit. Cassandra n’avait aucun droit sur lui. Lady Satan n’avait aucun droit sur lui. C’était l’une des amères révélations que lui avait apporté sa rencontre avec sa génitrice. Il avait toujours été libre. Même dans cette cage. Il avait été libre. Oh, il pouvait regretter d’avoir passé tant de temps à s’imaginer des geôliers et des prisons. Mais il préférait savourer sa victoire silencieuse, cette victoire sur lui-même, sur tous les envoyés des enfers qu’il n’avait jamais rencontré. Que Cassandra s’imagine que Lady Satan pouvait grand-chose contre lui importait peu. Elle était puissante et pendant toute sa vie, Lawrence avait pensé que sa rencontre avec celle-ci amènerait au mieux à sa mort, au pire, à son asservissement. Mais l’Antéchrist avait suffisamment de monstres à sa botte pour ne pas s’encombrer du loup-garou et même si elle l’aurait voulue, Lawrence n’était plus certain qu’elle puisse vraiment le plier à sa volonté. Betty l’avait bien préparé. Sa rage l’avait bien préparé et ironiquement, la bête qui rageait en lui, l’empêchait de sombrer dans l’étreinte des enfers.

« J’ai rêvé de choses que tu n’oses pas imaginer… » Grogna-t-il d’un ton plus doux.

Il avait rêvé de la tuer, de débarrasser le monde cette part de ténèbres. Il avait presque réussi. Si Noélie Inagawa avait réussi à contrôler la démone, à la mener jusqu’au piège tendu par Ezio, alors il aurait réussi. Un rêve d’enfant. Qu’il ne caressait plus. Qu’il ne cherchait pas à justifier, même pour le renvoyer à l’amertume de Cassandra. La loyauté de la jeune femme était aussi perturbante qu’inintéressante à cet instant.

« Je n’ai pas besoin de savoir beaucoup de choses. »

Car il avait une certitude. Il connaissait mieux le loup que Cassandra. Il faisait comme si ce n’était pas le cas, comme si lui et la bête étaient séparés d’un mur. Mais il connaissait les secrets du monstre, tout comme celui-ci connaissait les siens. Ils partageaient leurs désirs et leurs rages à défaut de partager leurs corps.

Le loup avait autan savouré le corps de Cassandra que Lawrence et c’était à l’unisson qui l’avaient soulevé du sol, qu’ils avaient menacé de faire disparaître son regard. Même si c’était son visage qu’ils avaient envie de découper de leurs griffes, pour ne plus laisser qu’un crâne ensanglanté à sa place. Un faciès bien adapté à celle qui jouait les oiseaux de mauvais augure dans sa vie. Ne se voulait-elle pas la Mort Rouge qui venait empoisonner son existence recluse ?

« Je suis un monstre. Tu es une victime. »

Il l’avait assez entendu parler, assez entendu lui conter sa vie pour tenter de le faire trébucher, chuter, qu’il savait ce qu’elle véritablement. Cassandra était une victime. Une victime volontaire, complaisante, qui trouvait du plaisir dans les souffrances qu’on lui infligeait. Elle jouait au monstre. Un petit peu. Mais elle restait avant tout, une victime des forces infernales qui s’étaient déchaînées dans son existence.

Mais cela n’avait pas d’importance. Rien de ce que pouvait dire ou penser Cassandra n’avait d’importance. Surtout à cet instant. Il n’y avait plus que la lune. Il n’y avait plus que la rage qui coulait en dehors de l’esprit de Lawrence pour venir faire muter son corps, pour le changer en un prédateur abominable, un cauchemar vomit par les enfers. C’était douloureux, mais il ne pouvait s’empêcher d’y trouver du plaisir. Une fois encore, il se sentait libre. Libre de ses propres chairs, libre de sa propre humanité.

Ses yeux mordorés se posèrent sur la jeune femme qui se moquait de lui. Sur cette proie qui avait osé entrer dans sa cage, comme si elles n’avaient que faire des conséquences. Ses babines se retroussèrent. Un grognement puissant monta de sa gorge. Avait-il envie de savoir qui était Cassandra ? Non. Il le savait déjà. Elle était une proie. Une victime de plus qui pourrait venir mourir sur ses griffes. Le loup-garou se releva de toute sa hauteur. Un mouvement et sa patte viendrait remplacer le visage de l’enfant par des balafres ensanglantées. Une part de lui en avait envie. Mais elle ne criait pas. Elle ne fuyait pas. Il n’y avait aucun défi, sa mort ne lui offrirait que de la frustration.

Au moins n’aurait-il plus besoin de supporter ses jacasseries incessantes. Le loup-garou bondit sur elle, toutes griffes dehors, décidé à ne laisser d’elle qu’un amas de chairs brisées. Il ne la dévorerait pas. Non. Elle n’était pas sa proie. Juste une nuisance passagère.
 
Revenir en haut Aller en bas


The wolf that will eat the world


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Oct 2019 - 1:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Malheureusement pour elle, Cassandra avait peur de savoir ce dont était fait les rêves de Lawrence au sujet de Lady Satan. Celle-ci n’était pas et ne serait jamais sa maîtresse. La petite médium ne la considérait comme telle que par choix, mais elle avait conscience que l’héritière du diable ne la forcerait à rien. Pas vraiment. C’était presque dérangeant pour elle parfois. Mais elle valorisait ce cadeau comme les autres. Aujourd’hui, toutefois, c’était la porte ouverte à la rébellion du loup-garou. Et cela l’angoissait plus qu’elle n’aurait voulu l’avouer. Cassie n’aurait pas supporté de perdre sa grand-mère. Sa nouvelle famille avait trop d’importance pour qu’elle la laisse être malmenée par un enfant capricieux. Ou ce qui lui semblait être un enfant capricieux, plutôt.

Tu as raison, sûrement. Le savoir est rarement un besoin, souffla-t-elle presque calmement.

C’était un constat dénué de toute colère, car il n’était lié à aucun affect. Mais la suite l’était. Elle pinça les lèvres. Elle ne voulait plus être une victime, au fond. Pas dans ses yeux. La demoiselle qui se targuait d’être insensible au regard des autres avait sombré dans cet écueil. L’avis de Lawrence importait au moins un peu à ce sujet. Car si elle n’était qu’une victime, elle n’avait pas le droit au Loup, pas vraiment.

Accroche-toi donc à cette idée si cela t’amuse, lâcha-t-elle avant de s’inviter dans la cage.

Elle ne trembla pas quand les prunelles aux reflets d’or se posèrent sur elle, ni quand il gronda. Elle ne reculerait pas devant la promesse de mort dans son regard bestial. Parce que c’était une promesse vide de sens, une promesse née de l’envie de faire taire la jeune femme et non d’un véritable désir. Lorsqu’il bondit, elle siffla. Et Ptit Chou apparut. Le chien infernal grondait tout autant, soulagé de pouvoir défendre sa petite maîtresse pour une fois. Elle avait ordonné et il obéirait.

    Lancer de dés
    Réussite : Cassie parvient à récupérer la clé, tandis que son chien occupe Lawrence.
    Echec : elle ne peut pas se matérialiser assez longtemps sans risquer de se faire croquer.


Cassandra, elle, disparut. Elle contourna les bêtes et réapparut pour tenter de récupérer la clé là où elle avait été dissimulée. Mais chaque fois qu'elle s'agenouillait pour tendre sa main, son protecteur la renvoyait dans le plan astral, l'avertissant des attaques du Loup. Plus d'une fois, la demoiselle manqua être tuée. Il ne voulait pas s'amuser, juste se débarrasser du moustique qui l'empêchait de prétendre à la tranquillité.

Elle essaya plus d'une fois. Encore et encore. Puis la frustration l'emporta. Cassie cessa son petit jeu et se matérialisa juste derrière Ptit Chou.

Ne veux-tu pas être libre, Loup ? Courir au dehors ? Avoir ce qu'on te refuse depuis trop d'années ?

Sa voix gracile était forcée. C'était tout juste si elle ne criait pas ces mots. Mais après cela... Après cela, la médium s'immobilisa dans un coin de la cellule, les yeux baissés vers le sol et la mine presque attristée. Elle avait cette sensation cruelle d'avoir échoué. Elle était en colère et la seule chose qui déplaisait plus à Lawrence que sa présence, c'était l'abandon qu'elle avait témoigné plus d'une fois. Il n'avait que faire des victimes, il ne se souciait guère de courir après une proie consentante. Il voulait des cris et de l'effroi. Elle ne lui offrirait ni l'un ni l'autre.

Disons que tu as gagné, mon Loup. Tu ne cèderas pas. Va-t-en, ordonna-t-elle à Ptit Chou.

Sa voix s'était à peine évanouie que la créature, non sans séquelles de son combat, disparut. Il ne restait que la petite demoiselle avec un sourire vide de sens et des yeux dans lesquels la colère s'effaçait pour faire place à la plus sincère tristesse.

J'en ai assez de me battre pour toi.

Cassandra avait relevé les yeux vers le monstre qui lui faisait face. Son sourire avait disparu, son regard était aussi vide que l'était son esprit à cet instant. Elle hésitait presque à repartir, pour trouver une arme capable de lui faire mal. Pour trouver une arme capable de mettre un terme à son existence. Mais elle n'avait rien de tout cela et n'était pas une combattante. S'il prenait sa vie, au moins découvrirait-il enfin la vérité : il ne pouvait pas la détruire. Son prêtre aurait pu mais Lawrence était aussi impuissant face à elle qu'elle l'était face à lui.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Oct 2019 - 1:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4774
ϟ Nombre de Messages RP : 4375
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4774
ϟ Nombre de Messages RP : 4375
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Cassandra Wormwood' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Au clair de la lune Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Oct 2019 - 18:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Une victime. Un morceau de chair complaisant. Une nuisance qui l’assaillait de mots et d’interrogations. Voilà ce qu’était Cassandra pour le loup-garou à cet instant. Elle n’était pas une proie. Une proie ne serait pas rentrée d’elle-même dans la cage. Une proie ne chercherait pas à mourir sous ses crocs, encore et encore. Non. Une proie fuyait. Une proie tentait de survivre à la chasse, d’échapper au prédateur.

Tout au mieux, Cassandra aurait pu être une proie amoureuse de la mort. Incapable de satisfaire les pulsions du prédateur. Celles du monstre toutefois, se satisferaient de sa mort et de sa souffrance.

Les griffes du loup-garou ne rencontrèrent pas la chair douce de la jeune femme, mais le cuir épais du chien infernal. Les babines de Lawrence se retroussèrent et il poussa un grondement alors qu’il repoussait cet adversaire dont il n’avait pas senti la présence. Ce n’était pas la première fois qu’il avait rencontré de telles créatures, qu’il en avait affronté. Un démon mineur, un vulgaire amalgame de ténèbres bardé de crocs et de griffes. Le feu des enfers ne pouvait rien contre Lawrence. Trop de malédictions avaient été tissées à même son âme, à même ses gènes pour que la magie impie puisse grand-chose contre lui. C’était ce qui le rendait si redoutable dans la chasse aux sorcières qu’il s’était imposé à ce jour.

Le chien infernal n’était qu’une distraction. Mais qui se révéla assez résiliente pour empêcher Lawrence de refermer son emprise sur Cassandra, de laisser courir ses griffes sur la peau de la jeune femme, de sentir la douleur l’étreindre. Cela devenait presque amusant. Cela devenait presqu’enivrant. Il pouvait laisser sa férocité s’incarner, se déchaîner, même inhibée par le poison qui courrait encore dans ses veines. Il ne manquait qu’une seule et unique chose. Il ne manquait que le chant de la lune. La bête parvenait toujours à deviner sa présence. Au-delà des barreaux couverts d’argent, au-delà de cette cave qui ressemblait atrocement à un tombeau. Là, la forêt l’attendait. La forêt qui regorgeait de proies. Au-dessus. La lune. Impérieuse. La véritable maîtresse de son âme, de son essence.

Les yeux de la bête se posèrent sur Cassandra, dressée derrière son protecteur infernal. Combien de fois Lawrence aurait-il encore besoin de malmener cette créature pour que son essence regagne la Géhenne ? Si l’aconit ne ralentissait pas ses mouvements, il ne resterait déjà plus rien du démon. Les oreilles du loup-garou se plaquèrent en arrière et il poussa un nouveau grognement. Les mots de Cassandra se perdaient dans le chaos, dans la furie qui habitait maintenant son crâne. Lawrence était loin. L’homme, ses raisonnements, sa logique, n’étaient plus que des spectateurs silencieux.

Le démon disparut. Il ne restait plus que Cassandra. Plus que cette petite créature conciliante, qui était rentrée de son plein gré dans la cage et qui pourtant, avait tenté d’échapper à ses griffes et ses crocs. Comme une proie l’aurait fait. Le loup-garou s’approcha d’elle. Il approcha son museau de son ventre, puis remonta le long de sa poitrine, jusqu’à ce que ses crocs, que son souffle chaud, ne viennent frôler sa gorge. Son odeur n’était pas la bonne. Son odeur n’était pas celle d’une proie. N’était pas celle de l’humanité. Ce n’était pas l’odeur des victimes. Elle était étrangement familière. Comme si elle faisait partie de sa famille, comme si elle faisait partie de sa meute. Il voulait la tuer. Ou avait-il simplement envie du goût du sang sur sa langue ? Le monstre ouvrit sa gueule, enserra la gorge de Cassandra de ses crocs. Il referma les mâchoires, mais s’arrêta avant de broyer la nuque de la jeune femme, avant qu’il ne la dévore. Il se contenta de percer la peau, de goûter un peu du sang. Puis comme si elle était un louveteau désobéissant, il la guida jusqu’au centre de la cellule, sans la laisser échapper à sa gueule.

Là, il la relâcha. Il pourrait toujours la tuer après. Cette créature étrange. Qui était de sa meute, sans y appartenir. Elle pourrait mourir après sous ses griffes. Ou non. Il n’avait pas encore décidé. Mais elle restait sa seule chance d’entendre le chant de la lune. C’était sa seule chance de courir au milieu des bois. Peut-être la laisserait-il hurler pour lui.
 
Revenir en haut Aller en bas


The wolf that will eat the world


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Oct 2019 - 1:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Alors que le Loup se laissait porter par une exaltation née du combat qu’il menait, de la distraction qu’un chien infernal offrait pour sa maîtresse, celle-ci sombrait dans une mélancolie certaine. L’échec l’empoisonnait. Elle avait failli lorsqu’on lui avait demandé de corrompre l’essence de Lawrence Chastel, de lui prouver qu’il avait tout à gagner à céder aux ténèbres qui se cachaient en lui. Peut-être même était-elle celle qui s’était compromise, car leur étreinte, aussi fugace avait-elle été, lui avait plu. Plus qu’elle n’aurait dû.

Alors elle finit par renvoyer son protecteur, pour rester seule devant le prédateur. Ses cheveux retombaient de part et d’autre de son visage, encadrant ses prunelles bleutées qui ressortaient malgré la pénombre. Le seul écran qu’elle posa entre eux était ceux de quelques mots portés par le calme revenu dans la cellule. Quelques phrases qui n’étaient jamais qu’une reddition. Il avait gagné et elle était fatiguée. Elle aurait voulu libérer une créature qu’elle aimait. Elle aurait voulu rendre son intégrité à un Lawrence amputé d’une part entière de son être. Elle aurait voulu que la bête et l’homme se fondent l’une en l’autre comme cela aurait pu advenir. Dans d’autres mondes, cela avait-il été le cas.

Le Loup s’approcha d’elle, mais elle ne bougea pas. Ses yeux se baissèrent sur le museau qui frôlait son ventre puis sa poitrine. Elle n’eut même pas la grâce de courber la tête pour lui offrir son cou, lorsque le souffle brûlant de la bête vint en souligner la ligne délicate. Le temps lui sembla s’étirer. L’aura du monstre chancela comme l’envie de mort, de sang, prenait un peu le pas. Puis, sous son regard un peu surpris, un peu plus vif, les couleurs s’apaisèrent. Lorsque la créature referma sa gueule, Cassie sentit couler le sang. La douleur la saisit et elle serra ses poings avec brusquerie. Mais elle sut immédiatement que la mort ne viendrait pas. Il s’était arrêté avant. Trop tôt. Guidée par la bête, la médium se retrouva au centre de leur cage commune.

Elle gémit doucement quand les crocs se retirèrent doucement de sa chair, peignant sa peau d’un joli rouge qu’elle connaissait par cœur. Mais la souffrance, si légère, si diffuse, comme une goutte d’eau dans l’océan qu’elle était capable de supporter, s’effaça vite quand elle comprit qu’il la laissait faire. Cassandra se laissa tomber à genoux sans la moindre hésitation. Elle avait vu faire Lawrence. Avec des gestes presque cérémonieux, elle souleva le couvercle du coffre puis se releva. Sa démarche habituellement presque dansante était chancelante. Son cœur battait la chamade. Elle avait peur d’être déçue. Elle avait peur que ce ne soit là qu’une farce cruelle. Elle avait peur d’y croire. Mais la clé tourna dans la serrure. Elle ouvrit grand la porte de la cellule et fit volte-face.

La demoiselle en robe rouge recula d’un pas, une main tendue vers la bête.

Viens, Loup, souffla-t-elle avec révérence. Viens, car la maîtresse de ton âme t’attend. Viens, car la Lune t’attend.

A chaque appel, elle esquissait un pas de plus. Lorsqu’elle atteignit la trappe, elle la déverrouilla sans hésiter. Un sourire doux, patient, vint orner ses lèvres.

Viens, Loup. Ce soir, tu es libre.

Elle poussa sur le battant de bois et s’extirpa de la cave. La pleine lune régnait sans partage sur la forêt de Watson. Et celle-ci retenait son souffle. On aurait juré que chaque forme de vie alentour appréhendait de voir le monstre sortir de sa prison. Chacune, à l’exception de cette enfant des Enfers aux yeux bleus. D’un geste, elle désigna les bois.

Je te rends à ton royaume. Je te rends à ta Reine, ajouta-t-elle en levant les yeux vers l’astre nocturne.

Un rire échappa à la demoiselle. Puis elle détala, désireuse de ne pas se trouver sur sa route. Ptit Chou, suis le, demanda-t-elle pour le cas où le Loup ne l’aurait pas suivie. Mais Cassandra aussi se sentait à sa place au-dehors. Cassandra aussi avait envie de courir dans la nuit. Et elle ne s’en priverait pas.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Oct 2019 - 13:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Lawrence Chastel
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Joueur
Sergent Chastel
ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 01/08/2018
ϟ Nombre de Messages : 210
ϟ Nombre de Messages RP : 130
ϟ Célébrité : Henry Cavill
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Dégage une aura sinistre imperceptible
Nombreuses cicatrices


ϟ Pouvoirs :
- Lycanthropie
- Force primale III (40T)
- Réflexes bestiaux
- Flair aiguisé II
- Ouïe aiguisée
- Nyctalopie
- Régénération V
- Endurance bestiale III
- Abomination
- Vigueur surnaturelle
- Bête intérieure
- Sombre Course
- Bond
- Pas de loup
- Hurlement de Terreur
- Meneur de loups
- Aura du lycanthrope
ϟ Liens Rapides : Première lune
La Meute
Chasses nocturnes
Livre de la Bête
Les crocs du loup guidèrent le petit chaperon rouge, qui s’évertua à libérer la bête de sa prison d’acier et d’argent. Les yeux mordorés de celle-ci ne quittèrent pas la jeune femme alors qu’elle se saisissait de la clef, qu’elle ouvrait les grilles de la cage et soulevait la trappe qui menait sur la forêt. Déjà, le loup pouvait sentir les effluves de la nuit venir jusqu’à lui. Il pouvait entendre tous les chants de la forêt de Watson, mais surtout, plus fort que jamais, il pouvait sentir l’appel de la lune. Il ne fit pas attention aux mots de Cassandra.

Tout ce qui comptait, c’était la nuit, c’était la lune, qui l’accueillait à bras ouvert. Le loup-garou monta les marches. Sa gueule émergea du sol, ses griffes rencontrèrent l’herbe humide. Elle mourrait bientôt dans cette clairière, quand l’automne aurait définitivement laissé place à l’hiver. Mais elle était encore verte, tout comme les feuilles des arbres. Il les voyait, comme s’il faisait jour. La lune ronde, illuminait son univers. La bête leva les yeux vers l’astre et ferma les paupières un instant. Il pouvait entendre son chant, son doux murmure dans son esprit. Il pouvait sentir ses rayons venir caresser sa peau. L’aconit, l’argent, tous les poisons qu’il ingérait, encore et encore, battaient en retraite.

Lawrence, le loup, unis, s’abandonnèrent à cette douce mélodie. A cette chanson, à cette poésie qui était réservée aux fous et aux monstres. Il s’abandonna à l’étreinte aimante de la lumière de l’astre sur sa fourrure sombre. Tout commençait à faire sens alors. La rage qui l’habitait, la frustration qui tirait les ficelles de son existence, les mensonges qui s’échouaient sur les rivages de son esprit. Tout cela avait du sens. Tout cela n’avait plus aucune importance. Il ouvrit les yeux. Ils étaient, il était, plus que la progéniture des enfers. Il était plus qu’un mari trompé et un père absent. Il était plus qu’un homme frustré, incapable de se satisfaire de ce que la vie lui avait offert. Il était plus qu’un détective qui tentait prétendument d’offrir un meilleur monde à sa fille. Il était plus qu’un monstre qui dévorait ses semblables. Il était bien plus que tout cela.

Il était le loup-garou. Il était la terreur au fond du cœur des hommes. Il était la nature, la vie sauvage, dans son habit le plus cauchemardesque. Il était la nuit. Il était la forêt. Il était la chasse. Il était la lune.

Les sons de la forêt vinrent à lui. Il pouvait entendre Cassandra courir au loin. Les feuilles tombées un peu trop tôt qui se froissaient sous son pas léger. L’air chaud qui échappait ses poumons à chaque expiration. Il pouvait sentir aussi… Sentir l’arôme de sa peau, mais surtout celle du sang qui la couvrait. Le sang qui s’était échappé de la blessure qu’elle s’était infligée elle-même. Le collier de perles écarlates dont il l’avait doté. Le loup-garou hurla. Il était temps pour lui de chasser.


Jet de dé n°1 :
1-33 : Cassandra n’est pas la seule humaine dans les bois.
34-66 : Le loup-garou décide de chasser son petit chaperon rouge.
67+ : Il y a des animaux à proximité.

Jet de dé n°2 :
Réussite : Lawrence n’est pas seul dans sa chasse.
Echec : Lawrence est seul.

Dés de rencontre (on va voir ce qui apparaît) :
Rencontre naturelle.
Rencontre aléatoire (si la rencontre naturelle n'est pas utilisable).
Rencontre bestiale.


Les oreilles du loup se dressèrent. Il n’était pas seul dans les bois. Il y avait quelque chose d’autre. Quelque chose de non-naturel, quelque chose qu’il connaissait. Un grondement sourd monta de sa gorge et il s’élança entre les arbres. Son cœur de prédateur se languissait d’une proie, d’une femme hurlante, qui tenterait de lui échapper et qu’il ferait sienne, par ses crocs et ses griffes. A moins qu’il ne s’agisse là que des désirs mauvais d’un homme, qui se mêlaient à ceux du monstre. Cela n’avait aucune importance. A cet instant, plus que jamais, ils ne faisaient qu’un.

Et le Diable du New Jersey croisait à nouveau leur route. Il ne s’agissait pas de son frère monstrueux, de l’abomination issue de la même matrice impie. Non. Il s’agissait de la créature qu’il avait rencontrée par le passé, quand il n’était qu’un homme. Quelques souvenirs naquirent dans son esprit, pour être aussitôt balayés par la faim, par la furie sanguinaire. Le loup-garou poussa un nouveau hurlement et fondit sur sa proie.

Les griffes rencontrèrent la chair. Le sang se mit à couler. Le cuir de Lawrence se fendit sous l’étreinte brutale de sa proie. Il recula de quelques pas pour toiser son adversaire. Le Diable du new Jersey n’était plus la créature docile qui s’était contemplée de les observer de loin. Il s’agissait cette fois-ci d’un véritable monstre, d’une bête acculée qui se battait pour sa survie. Le loup-garou n’en aurait pas voulu autrement.

 
Revenir en haut Aller en bas


The wolf that will eat the world


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Oct 2019 - 13:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4774
ϟ Nombre de Messages RP : 4375
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4774
ϟ Nombre de Messages RP : 4375
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Lawrence Chastel' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'D100' : 79

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Au clair de la lune Echec

--------------------------------

#3 'Rencontre Naturelle' :
Au clair de la lune Naturaliste

--------------------------------

#4 'Rencontre Aléatoire' :
Au clair de la lune Super-vilain

--------------------------------

#5 'Rencontre Bestiale' :
Au clair de la lune Diable_de_jersey
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 13 Oct 2019 - 20:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
A la sortie de cette cave, vestige d’une demeure depuis retournée à l’oubli, Cassandra s’était esquivée. Elle avait pris ses jambes à son cou car elle ne voulait pas troubler la découverte du loup-garou. Peut-être un peu aussi car elle espérait qu’avec le sang qui peignait son cou, rehaussant sa peau de porcelaine d’une jolie teinte rouge, et la course, Lawrence aurait un peu plus envie de chasser ce petit chaperon rouge là.

Elle ne s’interrompit que lorsqu’un hurlement fit taire les créatures des bois. Figée dans le plus profond silence, la médium hésita un instant. Son coeur sollicité par l’effort battait plus fort qu’il ne devait, l’assourdissant presque, mais elle ne put s’empêcher d’éclater d’un rire sauvage. Un rire triomphal, à vrai dire. Les rêves de Cassie étaient fait de ses nuits avec ses monstres. Et l’un d’entre eux était enfin libre. C’était à la fois un accomplissement et une revanche opposé à cette vie qui lui avait cruellement volé le centre de son existence, quelques années plutôt.

Même sous la clarté de la lune, les ténèbres règnent et règneront encore par delà les âges, soupira-t-elle d’un ton doux, sans que personne ne soit là pour l’entendre s’exprimer.

Puis, après un dernier regard pour l’horizon forestier, elle chercha dans son âme le lien qui l’unissait si solidement à son chien infernal. Plutôt que de fouler les feuilles mortes, elle s’aventura dans cet autre plan qui était devenu une partie de son bien étrange univers. Là où les arbres lui apparaissaient distordus et vieillis, si ce n’était saisi par la mort. Là où leurs racines saillaient, là où les bois n’avaient pas l’air paisible mais simplement macabres. Ce n’était qu’une projection de son esprit, une façon de rendre quelque chose d’abstrait plus concret, mais elle s’y sentait à sa place. Il ne lui fallut que bien peu de temps pour retrouver son Loup, depuis ce monde-ci. Lorsqu’elle revint, Lawrence fondait sur une créature qu’elle n’avait jamais vue.

Elle n’était pas sans rappeler à Cassandra un monstre bien différent, même s’il était certain que ce n’était pas son frère d’adoption. La petite médium observa son loup-garou alors que sa peau, aussi résistante soit-elle, se fendait sous l’assaut du Diable du Jersey. Elle pinça les lèvres. Devait-elle intervenir ou observer ? Elle n’aimait pas voir Lawrence blessé. Pas, au moins, par quelqu’un d’autre qu’elle ou l’un de ses pairs. Néanmoins, il s’agissait de sa nuit, de sa proie, même si celle-ci se montrait bien réticente. Finalement, la petite-fille d’Evelyn résolut d’observer, pour l’heure. Et de n’intervenir que si un danger réel - ou au moins réellement insupportable à ses yeux - ne menaçait le Loup.

    Lancer de dés

    Réussite : Lawrence se débrouille très bien de son Diable, il n’a qu’à travailler tout seul.
    Echec : Cassie finit par intervenir.


La demoiselle chercha autour d'elle un endroit d'où elle pourrait l'observer. Jusque là, ni l'une ni l'autre bête n'avait fait mine de la remarquer. Elle finit par trouver un arbre au pied duquel elle se laissa tomber en tailleur. Songeuse, Cassandra caressait du bout des doigts le sang qui avait coagulé autour de son cou tout en suivant les mouvements des monstres en pleine bataille. L'air se teintait peu à peu d'une odeur métallique, ferreuse, à peine perceptible pour ses sens humains. Protecteur attentif, Ptit Chou vint se coucher derrière sa maîtresse, observant tout comme elle des prédateurs se livrer à leur querelle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 13 Oct 2019 - 20:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4774
ϟ Nombre de Messages RP : 4375
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4774
ϟ Nombre de Messages RP : 4375
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Cassandra Wormwood' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Au clair de la lune Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Au clair de la lune
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 
Au clair de la lune Cadre_6Au clair de la lune Cadre_7_bisAu clair de la lune Cadre_8


Au clair de la lune Cadre_1Au clair de la lune Cadre_2_bisAu clair de la lune Cadre_3
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au clair de la lune Cadre_6Au clair de la lune Cadre_7_bisAu clair de la lune Cadre_8
Sauter vers: