AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_1L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_2_bisL'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_3
 

L'agressivité est un sentiment naturel !

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Sep 2019 - 11:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Les bonnes habitudes avaient la vie dure. À peine sorti de prison, Jay avait rapidement repris les siennes. Les soirées ponctuelles – et assez fréquentes à dire vrai – au bar du coin étaient redevenues son quotidien, même s'il s'y rendait plus souvent seul qu'à l'accoutumée. Le séjour au trou lui avait permis de constater que ses nombreux frères avaient parfois tendance à devenir un peu... pesants et qu'il appréciait sincèrement un peu de tranquillité, seul face à sa bière. Parce que Jay était un bon Américain. Il ne buvait pas de vodka et d'autres cochonneries d'Europe ou d'ailleurs : il buvait de la bière et de l'américaine !

En bon Texan raciste et misogyne qu'il était, le quadragénaire était donc installé au bar, un peu à l'écart. En général, les gens ne venaient pas le déranger. Déjà parce qu'il avait perpétuellement une expression peu engageant collée au visage, puis ensuite parce qu'il se chargeait de dissuader les quelques bravaches ou inconscients qui décidaient de tout de même venir lui taper la discute. Depuis qu'il était de retour à la civilisation, Jay avait essayé de retrouver ses anciennes occupations, mais force était de constater qu'il ne se sentait pas aussi à l'aise que jadis. Bien évidemment, décrocher un boulot dans le civil aurait été une bonne idée pour justifier l'argent rapporté par le groupe criminel des Lane, mais il ne s'en sentait plus la patience. Ça n'avait jamais été son fort de toute manière. Il collectionnait les renvois et les démissions, il n'y avait finalement que son poste de cariste sur les docks qui avait duré et vu la manière dont il l'avait quitté, il était peu probable qu'ils le reprennent. Surtout maintenant qu'il avait quelques années de prison au compteur et une sale réputation. Enfin, plus qu'avant.

La tête pleine de pensées, le quadragénaire sirotait sa bière en silence, ne prêtant pas attention aux gens qui braillaient autour de lui. C'était tout juste s'ils le remarquaient et la situation lui convenait bien. Il fallut qu'un emmerdeur de première vienne tout gâcher pour que l'un de ses rares moments de réflexion ne soit définitivement chassé. Alors qu'il contemplait le mur vide devant lui d'un air pensif, le Texan aperçut quelqu'un entrer dans son champ de vision. Un type venait de s'installer sur le siège de bar positionné à côté du sien... comme s'il n'y avait pas de place ailleurs !

Tournant la tête dans sa direction, Jay remarqua qu'il y en avait pourtant. Il y avait au moins trois autres sièges de libre et deux fois plus de tables ! Agacé et la langue bien pendue comme à l'accoutumée, l'ancien membre du Cartel décida donc d'ouvrir les yeux à l'inconscient envahissant.

« Hé, tête de nœuds, t'as pas remarqué qu't'as d'la place plus loin ? » Son regard clair dévia jusqu'à se poser sur les autres sièges, plus loin. « Dégage, j'ai besoin d'air et j'aime pas qu'on m'colle. » Ses prunelles bleus se reposèrent sur le visage du type en question. « Surtout avec ta tronche. »

Une tête de minet, de mec à jouer dans un film pour midinettes en somme. Oui, Jay était du genre à juger les gens sur leur physique, leur sexe, leur religion ou n'importe quoi à dire vrai ! Et il se fichait pas mal qu'on fasse de même avec lui. Le jour où le Texan se soucierait de ce que les autres pensaient de lui n'était pas arrivé. La seule personne dont l'avis avait pu compter un minimum pour lui un jour était morte et enterrée. Autant dire qu'il se fichait comme d'une guigne de passer pour le connard asocial et fermé d'esprit. Après tout, c'était une parfaite description de sa personne !
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Sep 2019 - 13:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Jay Lane. Une affaire médiatisée, notamment à cause de feu la célèbre avocate Charlie Lane. L’homme avait voulu venger la mort de sa sœur, tuée par des opposants à l’UNISON, avec ses propres moyens. Un criminel assez réputé à Star City, car ce n’était pas la première fois qu’il avait à faire aux forces de l’ordre. Sauf que cette fois, il avait été mis derrière les barreaux pour de bon. Willy avait dû entendre parler de ce cas à la télévision, pendant les informations, mais il en a récemment pris connaissance au commissariat. En effet, la date de libération de Jay avait été avancée, il avait eu droit à une remise de peine. Pourquoi ? Parce que lors de l’invasion et de l’attaque sur la prison, il en était sorti, mais c’était rendu une fois les forces de Terminus vaincues. Est-ce qu’il avait participé à la défense de la ville ? Peut-être, en tout cas, pour faire, cela, il devait avoir un bon fond. Toute cette histoire intriguait Willy. Pourquoi revenir, après avoir réussi à s’échapper ?

Être officier de police n’était pas de tout repos. L’héritier d’ABS Media voulait sauver des vies, pas remplir de la paperasse et faire la circulation. Néanmoins, c’était un passage obligatoire pour monter en grade. Cela ne plaisait guère à Willy qui avait besoin d’action, d’être utile. Il ne supportait pas de faire ces tâches futiles, il avait l’impression de perdre du temps. Quand il eut vent de la libération de Jay Lane, il parcourut le dossier de l’affaire. Prendre des initiatives lui apporterait sûrement des bons points auprès de ses supérieurs. S’il s’avérait que le criminel retombe dans ses péchés après sa libération, Willy pourrait en profiter. En revanche, il n’avait pas vraiment le droit de faire une filature officielle, surtout que Jay aurait sûrement un agent de probation pour le surveiller. Un risque que le jeune homme était prêt à prendre, si cela pouvait sauver des vies. Les meurtriers de Charlie Lane étaient encore en vie, Jay pouvait chercher à nouveau à les tuer. Il y avait aussi le Daily Herald qui avait pourri sa réputation et celle de l’UNISON, là encore, une potentielle cible.

Cela ne fut pas compliqué pour Willy de trouver la trace de Jay. Grand amateur de bars, il y passait pas mal de temps. Pour le brun, ce n’était pas la porte à côté. Lincoln et Kingston se situaient à l’opposé dans Star City. De toute façon, le jeune officier avait du temps libre, et tant que le Central ne l’appelait pas pour une urgence, il pouvait vaquer à ses occupations. Il n’avait pas revêtu son uniforme, cela aurait été une très mauvaise idée. Cependant, il avait tout de même son badge et son arme de service sur lui, au cas où. Ce n’étaient pas les activités criminelles qui manquaient dans ce quartier de la ville.
Jay était accoudé au bar, seul. Il y avait comme une zone de vide autour de lui, dans laquelle personne n’osait s’aventurer. Il ne dégageait pas une bonne impression. Ce n’était clairement pas une bonne idée de s’approcher de lui, mais Willy s’en fichait. « Une bière, brune s’il vous plaît. » Le barman s'exécuta et remplit un verre pour le jeune homme, qui déposa les pièces sur le comptoir. Attrapant son breuvage, il alla s’asseoir juste à côté de Jay.

Il n’en fallut pas plus au criminel fraîchement libéré pour exprimer son mécontentement. Pas très loquace, au contraire. Surtout qu’il rappela à Willy son visage enfantin, ce qu’il n’appréciait guère. « Ouais, mais j’aime bien ce siège-là. » Dit-il en le tapotant, avant de prendre une gorgée de sa bière. Il la leva ensuite en direction de celle Jay. « Elles sont plutôt bonnes par ici. » Histoire de noyer le poisson, autant aller sur un terrain amical. Si Willy faisait des siennes et que la police l’apprenait, il ne donnait pas cher payé de son insigne. Ces derniers temps, il s’était calmé, mais on n'était jamais à l’abri d’un dérapage. D’ailleurs, il remonta ses manches, laissant apparaître ses bras tatoués, histoire d'être prêt. « T'en veux une ? Histoire de décompresser, t'as l'air tendu. » Willy avait sorti son paquet de cigarettes pour en fumer une, et il en proposa à Jay. Il essayait tant bien que mal de faire ami-ami avant que tout ne parte en vrille.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 17 Sep 2019 - 17:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
C'était un emmerdeur. Pas que Jay en soit particulièrement étonné à dire vrai. La population se divisait essentiellement en deux groupes : les emmerdeurs et les connards. Les femmes entraient évidemment dans les deux catégories. Pour le coup, le Texan était convaincu que ce petit con installé à ses côtés venait seulement ici pour faire chier son monde. Peut-être qu'il cherchait à impressionner une gonzesse en montrant qu'il pouvait aller titiller l'ours mal léché qui dégageait son aura d'hostilité accoudé au bar. Ou peut-être qu'il était juste con, ce qui était fort probable aussi.

La réflexion s'était rapidement faite dans l'esprit du quadragénaire qui avait détourné le regard de la tête de minet à ses côtés. Ce mec l'emmerdait rien qu'en le regardant. Et ce n'était pas une question de jalousie, le Texan était parfaitement imperméable à ce sentiment. Non, c'était juste une habitude héritée de ses frangins. Vu que tous les mâles Lane avaient la dégaine de redneck, tous les hommes un minimum présentables et soignés devenaient forcément des tafioles sans intérêt et sans burnes.

Non content de venir l'asticoter par sa présence, le type reprit la parole pour proposer une cigarette au Texan qui darda à nouveau ses prunelles sur lui. Est-ce qu'il était sérieux là ? Qu'est-ce qu'il cherchait exactement ? À devenir son pote ? Très franchement, personne n'en aurait envie. Fidèle à lui-même, le quadragénaire répondit avec franchise. S'il était malpoli et mal-léché, il y avait une chose qu'on ne pouvait pas lui enlever : il avait toujours été parfaitement honnête !

« J'suis pas tendu. J'suis au naturel. J'aime juste pas qu'un gamin qu'je connais vienne me taper la discute comme s'il essaye d'devenir mon pote. »

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Jay disait la vérité. Il n'était pas tendu, ni contrarié, c'était juste son état naturel. Peut-être qu'on devenait ainsi après avoir vécu une vie comme la sienne, ou peut-être qu'il était simplement né ainsi. Jay n'avait jamais cherché à comprendre et les psychologues qu'il avait pu rencontrer en prison avaient rapidement abandonné son cas.

« J'suis capable d'me payer mes clopes moi-même, j'ai pas besoin qu'on l'fasse pour moi. »

Malgré tout, le ton du Texan avait perdu un peu de sa hargne. Ce n'était pas l'offre du gars, ni même ses bras tatoués qui l'adoucissaient : c'était simplement un manque d'envie flagrant de se faire arrêter pour avoir collé son poing dans la tronche d'un mec qui ne lui voulait – apparemment – rien de mal.

Le regard du quadragénaire s'était reporté sur le mur nu devant lui, visiblement beaucoup plus intéressant que ce que l'autre à ses côtés pouvait avoir à dire. Sauf que Jay se doutait que si le gus avait commencé à taper la discute et à lui proposer de lui payer une bière, il était peu probable qu'il en reste là. Mieux valait mettre directement les pieds dans le plat, tirer les choses au clair et chacun pourrait reprendre sa vie tranquille. Ou moins tranquille. Reniflant sans grâce, l'ancien membre du Cartel jeta un nouveau coup d’œil au gamin.

« J'sais pas trop c'que tu veux, mais perds pas ton temps. J'ai pas d'fric, j'vends pas d'merde et j'sais pas où ta frangine, ta copine ou j'sais pas qui s'est tiré. Alors s'tu veux un truc, dis-le clairement comme ça j'pourrai t'envoyer chier et on pourra tous les deux reprendre c'qu'on était en train d'faire. Ok ? »

C'était une question rhétorique, le ton inquisiteur qu'il avait employé ne laissait pas vraiment le choix à son interlocuteur. S'il y avait bien une chose que le quadragénaire détestait, c'était qu'on tourne autour du pot et qu'on essaye de la lui faire à l'envers. La franchise avait ça de bon : elle évitait de perdre son temps. Pas qu'il en ait franchement besoin vu son activité actuelle, mais s'il pouvait retrouver sa solitude habituelle, ça n'en serait que meilleure après tout.
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Sep 2019 - 13:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Si l’attitude de Jay était au naturel, il ne valait mieux pas le voir lorsqu’il est énervé. Pas poli, un accent fort avec des mots mâchés, toujours l’air énervé : un véritable Texan. Willy avait pris connaissance des origines du criminel dans son dossier, et c’était un véritable cliché. Comment peut-on devenir comme cela ? Certainement à cause de l’éducation. Est-ce que sa famille était liée au crime ? Pourtant, Charlie Lane, sa sœur, était une avocate réputée et avait même rejoint les rangs de l’UNISON. Si les deux venaient du même arbre, le vent avait dû pousser très loin le fruit de la défunte. L’officier ne savait pas tout sur la vie de son interlocuteur, il se permettait de le juger par rapport à ces actions, sans avoir la moindre idée de ce qu’il avait pu vivre pour en arriver là. Parfois, on ne peut qu'être voué à devenir un criminel quand on a connu que ça. En tout cas, la nonchalance de Jay ne l’aidait pas. Certes, pour lui, Willy n’était qu’un gamin qui le dérangeait dans un bar, il ne pouvait pas se douter de son appartenance aux forces de l’ordre. Avec son grade, le jeune homme ne pouvait pas lui faire grand chose, à part s’il le prenait la main dans le sac.

Les tentatives de discussion par Willy furent vouées à l’échec. Jay n’était pas réceptif, et faisait tout pour se débarrasser du gamin. Peut-être que le brun devait revoir sa méthode d’approche, un poil plus agressive pour jouer dans la même catégorie que le criminel. « T’es sûr que tu peux te les payer toi-même ? C’est dur de trouver un job quand on est ex-taulard. » Les deux pieds dans le plat. Il y avait deux possibilités, soit Jay comprenait que son gêneur le connaissait, soit qu’il avait deviné au hasard en le voyant. Dans les deux cas, le ton risquait de monter entre les deux hommes. Un risque que Willy était prêt à prendre. Il n’avait pas fait tout ce chemin pour rien, il voulait en savoir plus sur cette affaire. Est-ce que Jay faisait partie de ceux qui ne respectaient pas la loi, même après son séjour en prison ?

Le quadragénaire tentait tant bien que mal d’esquiver Willy, qui au contraire, cherchait à attirer l’attention. Il s’était allumé une clope, qu’il était en train de fumer, tout en buvant sa bière. Il ne savait pas comment faire pour obtenir des informations auprès de Jay sans le vexer et déclencher une bagarre. La négociation, ce n’était pas son fort. Là où il avait le plus excellé à ses examens, c’était au tir et au combat rapproché. Il ne préférait pas mettre en pratique ces aspects-là dans cette situation, par peur de perdre son badge. « Je veux rien de tout ça, Jay. » Comme l’ancien détenu l’avait bien dit, Willy devait arrêter de tourner autour du pot. Il ne comptait pas non plus mettre son insigne sur la table, mais au moins préciser le motif de sa venue. « Je me demande juste ce que tu as fait pendant l’invasion Terminus. » En finissant sa phrase, le jeune homme écrasa sa cigarette sur le rebord du bar et la déposa dans le cendrier. Pour s’enlever le goût de la bouche, il engloutit la fin de sa bière. Malgré cela, sa gorge était encore sèche, il lui en fallait une autre. Il interpella le barman pour recommander la même, puisqu’il l’avait bien apprécié. Il avait dit la vérité auparavant, ils faisaient vraiment de bonnes bières. Cette fois, il ne prit pas la peine de proposer quoique ça soit à Jay. Il avait été clair sur ses intentions.

L’attention de Willy s’éloigna du Texan quelques instants, pour qu’il puisse balayer la pièce du regard. Le bar était animé, mais il y avait toujours cette zone de vide autour d’eux. Au moins, s’ils en venaient aux mains, personne ne se retrouverait entre eux. L’apprenti policier espérait que cela n’en arrive pas jusque-là. Il était là pour parler, mais au vu des réactions de Jay, cela pouvait mal finir. « Ce qui m’intrigue surtout, c’est pourquoi tu es retourné en prison après ça. Tu aurais pu rester dehors, ou te faire passer pour disparu pendant l’invasion pour que les flics ne te traquent pas. » Heureusement, il n’avait pas fait la gaffe de s’inclure dans les policiers, mais peut-être que le fait d’en parler pouvait le rendre suspect aux yeux de Jay. Maintenant, il jouait cartes sur table, à ses risques et périls. Il gardait tout de même un atout dans sa manche, pour ne pas tomber des nues.

 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 18 Sep 2019 - 17:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Lorsque l'autre répliqua à sa remarque sur la cigarette, Jay ne put s'empêcher de plisser des yeux tout en lui jetant un regard plus qu'inquisiteur. Comment est-ce qu'il savait qu'il était sorti de prison au juste ? Certes, le Daily Herald avait peut-être cité son nom dans les colonnes de son journal, de là à savoir quelle tronche il avait, c'était une autre histoire ! Qui plus est, le quadragénaire doutait que grand monde se souvienne de l'affaire. C'était plus l'UNISON qui avait pris dans l'affaire au final. Ce qui n'était pas pour lui déplaire.

Il y avait donc trois solutions pour expliquer ça. Première, le type était un flic qui venait l'emmerder pour se faire mousser auprès de ses supérieurs. Deuxième, c'était un simple civil qui par le plus grand des hasards se souvenait de l'affaire et avait décidé de l'emmerder. Troisième, c'était un criminel qui cherchait à savoir s'il était fiable et s'il était prêt à se remettre dans le banc. Mais cette dernière hypothèse restait peut probable. Les vrais criminels, ceux associés au Cartel Rouge savaient comment contacter les Ymir, son groupe criminel, ils ne perdraient donc pas leur temps à l'aborder dans un bar.

Sourcils toujours froncés, le Texan finit par répliquer d'un ton rogue.

« Ça dépend l'genre de boulot. Et qu'est-ce t'en sais, t'es aussi un ex-taulard ? C'est là qu'tu t'es fait tes jolis dessins sur les bras ? »

Il n'en avait pas l'air en tous les cas et si tant est que ce soit le cas, il aurait été du genre à ramasser la savonnette tous les jours avec sa gueule de minet. Une pensée que Jay ne préférait pas explorer, il se désintéressa donc de la situation, préférant éviter de trop s'énerver en songeant que ce petit con était en train de le prendre de haut. Et après on disait qu'il n'avait pas de patience ou de self-control.

Le gars finit par reprendre la parole et utilisa son prénom alors même que Jay ne s'était pas présenté. Ok. Ils se connaissaient donc. Ou du moins l'autre le connaissait. C'était sans doute un flic. Le Texan en était pratiquement convaincu maintenant qu'il l'entendait parler de l'invasion Terminus. Qui en avait quoi que ce soit à faire de ce à quoi il avait occupé ses journées durant tout ce temps ? ! Reniflant pour montrer que le sujet ne l'intéressait pas, Jay détourna son regard du gars alors que ce dernier commandait une nouvelle boisson. Peut-être qu'en le snobant, il finirait par l'oublier ? Mais non. Ce n'était jamais aussi facile. Avec une pointe d'agacement, le Texan entendit le gars reprendre la parole pour lui soumettre des éventualités. Bien sûr qu'il aurait pu faire ça, plusieurs prisonniers avaient opté pour cette solution d'ailleurs. Jay avait bien compris que son interlocuteur voulait obtenir une réponse et c'est ce qui le décida à faire le contraire. Esprit de contradiction oblige, il décida de ne pas en lâcher un mot.

« Y'a beaucoup d'trucs qui t'intriguent on dirait. » Il parlait d'un ton légèrement agacé, mais assez calme compte tenu de la situation. « Moi j'me demande plutôt pourquoi t'es aussi intrigué par tout ça. C'quoi l'truc, t'es passionné par les prisonniers qui s'rendent alors t'enquête là-dessus ? » Il darder son regard sur le visage du type. « Ou c'est qu't'es un flic et qu't'es en train d'essayer d'flairer la merde ? Du genre « Comment le Lane pourrait rester sage ? Si j'allais fouiller pour voir si j'peux l'arrêter ? » S'tu crois qu'ça t'vaudra un avancement, tu t'fous l'doigt dans l'oeil. J'suis pas une célébrité, va t'occuper des criminels qui sont à la tête d'la ville et lâche-moi les baskets. »

En l’occurrence, il n'en portait pas, mais l'idée restait la même. Jay était assez étonné de ne pas s'énerver en pensant avoir affaire à un flic. Habituellement, ces approches sournoises avaient le don de le faire sauter au plafond et lui donnait envie de corriger l'imprudent qui jouait avec lui, mais là... peut-être que la prison l'avait un peu assagi. Ou peut-être que ce gars le saoulait trop et qu'il n'avait pas envie de s'attirer des ennuis à cause de lui. Au fond, ça n'avait pas d'importance.
Avalant une nouvelle gorgée de sa bière, il conclut sur une note posée.

« T'auras dû mieux lire l'dossier, t'aurais vu qu'j'aime pas répondre aux questions. »

Ce qui était parfaitement vrai.
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 19 Sep 2019 - 14:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Ça dépend du genre de boulot, hein ? Sa remarque était sujette à l’interprétation, mais on pouvait sous-entendre que Jay parlait d’un travail illégal. En général, ils paient plus que ceux que les gens de la classe moyenne peuvent trouver. C’est ça qui est terrible, les criminels amassent de l’argent avec les vols, la drogue, le trafic d’armes, d’humains, plus par exemple que les policiers qui sont voués à les arrêter. Même un médecin ne devait pas toucher autant qu’eux. C’était injuste, mais qu’est-ce que Willy avait à dire sur la question ? Il avait toujours vécu dans un milieu aisé, on ne peut pas se plaindre quand son père est le dirigeant d’une des plus grosses entreprises de la ville. D’ailleurs, maintenant que cette idée lui venait à l’esprit, il pouvait parler d’Henry. Étant donné la nature d’ABS Media, il pourrait vouloir une interview, pour peu que le sujet soit intéressant. Jouer cette carte lui permettrait de s’éloigner de la piste du policier, qui le mettrait clairement dans le pétrin. Lincoln n’était pas le meilleur des endroits pour un flic, surtout un bar comme celui-ci. « Oh, non. Ceci dit, j’ai bien failli y finir. » Il fit tournoyer son bras pour admirer ses tatouages. « Et ça, c’était pour faire chier mon père, mais au final, ça attire bien les filles. » Il disait la vérité, mais gardait tout de même certaines informations pour lui. Il avait bel et bien passé la nuit au commissariat quand il était au lycée, mais son père avait fait effacer son casier juvénile. S’il n’avait pas calmé ses ardeurs, il aurait pu finir derrière les barreaux puisqu’il avait pas mal amoché quelques personnes.

Le jeune homme fut étonné quand Jay se lança dans un monologue pour le critiquer, sans vraiment répondre à ses questions. En plus, il lui parla droit dans les yeux cette fois. Willy n’avait pas droit à l’erreur, et tenta de ne pas trahir ses intentions lorsque le quadragénaire évoqua la possibilité qu’il fasse partir de la police. Visiblement, l’officier n’était pas très subtil dans son approche. « Mouais, j’irais pas jusqu’à dire passionné. Et que tu fasses de la merde, c’est ton problème, t’as déjà fait un séjour en taule, alors un de plus, un de moins… » Même si au fond, Willy espérait qu’il fasse justement de la merde, histoire qu’il puisse le coffrer. Il entama sa seconde bière, avant de reprendre. « Tu connais ABS Media ? Puisque j’en suis le futur dirigeant, ça me paraît pas difficile de faire des articles sur toi. T’as déjà eu des problèmes avec un journal non, le Daily Heralt, c’est ça ? Ça peut intéresser les gens que Cooper a raconté de la merde sur toi et l’UNISON. » Futur dirigeant, dans ses rêves. Enfin, même pas. Il ne voulait rien avoir à faire avec la société de son père, c’est pour cela qu’il avait choisi la voie des forces de l’ordre. Néanmoins, il était dans une situation délicate et cela pouvait jouer en sa faveur, ou pas. Une simple recherche internet sur Henry Allard permettait de voir qu’il avait un fils, et sa tête traînait un peu partout sur les sites peoples.

Le Texan avait correctement visé au sujet de Willy. Le garçon ferait mieux de se méfier de lui, et de ne pas trop lui en dire, même s’il lui avait déjà pratiquement donné son identité. « Pourtant, tu parles, et ça m’en dit beaucoup. Et puis avant de s’attaquer à de grands criminels, faut bien commencer par le menu fretin, tu penses pas ? » L'héritier d’ABS Media sourit en lançant cette pique en direction de Jay. Il en était déjà à la moitié de sa bière, peut-être qu’il devrait s’arrêter. Il était loin d’être en incapacité, mais il avait tendance à être plus agressif après avoir bu. Face au criminel, ce n’était peut-être pas une bonne idée. « J’aurais réagi comme toi, pour ta sœur. J’aurais tout donné pour pouvoir choper le tueur de ma copine moi-même… » Malheureusement, le pingouin géant avait été capturé pour faire des expériences. Willy aurait bien voulu tester la viande de cet animal. L’apprenti policier espérait qu’en parlant de Charlie, il puisse obtenir quelque chose de Jay. Étant donné qu’il avait principalement fini en prison à cause de ça, cela devrait animer une réaction en lui. En attendant, le jeune homme s’alluma une autre cigarette. Il était sous tension, et c’est ce qu’il adorait. L’adrénaline.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 19 Sep 2019 - 20:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Faire chier son père, avec des tatouages. Sachant que ce gars ne devait pas avoir la trentaine, il venait certainement d'une famille de coincés du cul qui considéraient que les tatouages faisaient « mauvais genre ». Une mentalité plus répandue qu'on pouvait le penser, mais que Jay trouvait profondément débile. Enfin, ça expliquait au moins de quel milieu ce type venait et ça collait plutôt bien avec sa tronche de jeune minet. Pas que le Texan s'intéresse franchement à sa vie en vérité.

Sirotant tranquillement sa bière, Jay fit le choix de regarder à nouveau le mur devant lui tandis que le gars à ses côtés lui répondait. Il ne savait pas à quel point il était à côté de la plaque en disant qu'un séjour de plus en prison ne ferait pas grand-chose de mal. Jay avait toujours réussi à éviter ça malgré les nombreuses bêtises qu'il avait pu faire. Charlie aurait été horrifiée de savoir qu'elle était en partie « responsable » de son entrée en taule. Elle qui se battait pour que ses frères ne tombent pas au fond du trou et qui les avait défendus plus d'une fois pour leur éviter la prison... Un point qu'il préféra oublier en soupirant exagérément comme pour signifier à l'emmerdeur à ses côtés qu'il n'avait pas envie d'en parler.

C'est à ce moment que ce dernier dévoila la raison de sa présence ici. Il s'agissait donc du futur directeur d'un torchon ? Jay lui décrocha un regard plein de jugement avant de le détourner à nouveau. Qu'est-ce qu'il espérait au juste ? Qu'il se mette à le supplier de ne pas faire d'article sur lui ? Très franchement, le Texan doutait que qui que ce soit puisse s'y intéresser ! Il n'avait rien de spécial, si ce n'est son lien avec Charlie Lane. Et elle était presque oubliée aujourd'hui, donc autant dire qu'il risquait plutôt de perdre son temps s'il se lançait là-dedans ! Toujours aussi silencieux, Jay avait décidé de ne plus répondre au gus jusqu'à ce que celui-ci prononce les mots qu'il ne fallait pas. Autant le Texan se fichait d'être rabaissé par un petit merdeux, autant il ne tolérait pas qu'on lui parle de sa sœur. C'était un peu idiot, mais c'était son problème, sa tristesse et il n'avait pas envie qu'un emmerdeur vienne foutre son nez là-dedans.

Le regard qu'il posa sur le type n'avait plus rien de neutre ou d'agacé. Il était juste furieux et profondément en colère. La réponse ne se fit pas attendre alors qu'une expression de colère déforma son visage l'espace d'un instant.

« Espèce de petit connard de fouille-merde, j'te permets pas d'causer d'ma sœur. T'es qu'un emmerdeur qui cherche à attirer l'attention ! » Loin de se calmer, Jay s'énervait toujours davantage. « J'en ai rien à battre qu'tu t'amuses à gaspiller tes articles pour causer d'mes conneries, mais j'te préviens... »

Alors qu'il parlait, Jay s'était retourner vers son interlocuteur et sa main droite s'était levée pour saisir le vêtement de se dernier. Vu la poigne que le Texan avant, la seule chance du journaliste pour se libérer serait d'abandonner l'habit ou de se montrer patient en espérant que Jay allait se calmer.

« Si t'écris une seule ligne sur ma frangine, je déboule dans ton immeuble de merde et j'te fais bouffer toutes les portes d'l'étage jusqu'à c'que ta tronche ressemble à celle d'Elephant man ! »

Et dieu savait à quel point il était sincère ! Jay n'était pas du genre à faire des menaces en l'air.
Passablement irrité et sachant que s'il ne se calmait pas maintenant la situation risquait de déraper, Jay repoussa le jeune homme sans aucune délicatesse et s'installa à nouveau sur son siège. Plusieurs têtes s'étaient tournées vers eux et il espérait simplement que personne n’appellerait la police, mais le Texan n'avait pas envie de partir. Il ne laisserait pas un merdeux de journaliste lui gâcher la soirée.

La mâchoire serrée, aussi fermé qu'une huître, Jay fixa obstinément le mur devant lui, lequel serait sans doute mort abattu si les yeux du quadragénaire avaient été des fusils. Après quelques secondes qui semblèrent durer une éternité, l'ancien taulard reprit d'un ton où perçait clairement l'hostilité qu'il éprouvait à cet instant précis.

« Tire-toi d'la. J'en ai rien à carrer des fouilles-merdes et j'en ai rien à foutre d'c'que les connards pensent de moi. »

« Connards » concernant à peu près la totalité de la population de la ville d'après les critères très sélectifs du Texan.
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Sep 2019 - 14:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
L’indifférence de Jay agaçait au plus haut point Willy. Il n’y avait vraiment rien à tirer de lui, avec cette façon de faire en tout cas. Mis à part le monologue qu’il avait fait auparavant pour dénigrer le jeune homme, il n’en lâchait pas une. Une véritable carapace l’englobait, que l’officier s’efforçait de casser. Ce dernier avait beau parler, ajouter des arguments, rien n’y faisait : le criminel l’ignorait. Le mur avait plus d’attention que le garçon. Il ne voyait plus qu’une seule chose à faire : parler de Charlie Lane. Au vu de sa réaction à sa mort, et de ce qui s'ensuivit, c'était un sujet délicat. Après tout, le Texan avait fini en prison pour avoir cherché à se venger, même si cela ne devait pas être sa seule action illégale. À peine les mots prononcés, que l’expression du quadragénaire changea totalement. Cette fois, il y avait de la haine dans son regard, une profonde colère. C’était clairement le thème à aborder, celui de sa sœur. Enfin, Willy réussissait à obtenir une réaction même si pour le coup, il s’était mis dans de beaux draps. De toute façon, il n’était plus à ça près, il s’était déjà mis dans des situations similaires plusieurs fois. Néanmoins, jamais face à un criminel, et cela pouvait lui porter préjudice.

L’officier laissa son interlocuteur déverser sa haine verbalement. Il le traita de tous les noms, fouille-merde, emmerdeur, Elephant Man ? Elle était originale, celle-là. Le garçon n’avait pas compris la référence, et se questionna sur son origine. Ce n’était peut-être pas une bonne idée de demander directement à Jay, mais en même temps, est-ce que Willy avait souvent de bonnes idées ? En tout cas, il s’était fait agripper par le col sans même pouvoir réagir. Le Texan était rapide, un peu trop pour le policier. Il tenta de s’extirper de sa prise, mais sa poigne était incroyable. Était-ce une poussée d’adrénaline, ou une force surhumaine ? En tout cas, il ne pouvait que prendre son mal en patience, ou arracher sa chemise. Heureusement pour lui, Jay ne tarda pas à le repousser, lâchant prise par la même occasion. Willy tapota son habit pour le défroisser, avant de poser son regard sur le brigand. Il était énervé, lui aussi. Cela se voyait dans ses yeux. Il n’aimait pas qu’on lève la main sur lui.

« Ça va, monsieur ? » Le barman s’était tourné vers eux, comme beaucoup d’autres personnes dans le bar. Le ton était monté, et avait attiré l’attention de la majorité des clients. « Ouais, tranquille, on discute. Je gère, vous inquiétez pas. » En effet, qu’est-ce que le barman pouvait-il faire ? Appeler la Police ? Elle était déjà là. Pas dans une très bonne posture, mais là. « Tu vois, j’ai pas envie de me casser maintenant, tu m’as donné envie de rester. T’es une putain de boule de nerf, tu sais pas te contrôler. T’as un problème, tu le sais, ça ? Pourtant, t’as pas l’air totalement con pour avoir décidé de retourner en taule. » Willy était sur la même longueur d’onde que Jay : énervé. Il en avait plus que marre. Il était même étonné d’avoir tenu si longtemps sans craquer. Cela lui arrivait moins ces derniers temps pourtant, maître Lee lui en voudrait s’il venait à l’apprendre. C'était un mal pour un bien, il faisait son métier, certes officieusement, mais il le fallait bien.

Le criminel fixait encore son stupide mur, certainement pour oublier la présence de l’officier. Celui-ci voulait se rapprocher de lui, mais quelqu’un vint s’interposer. Un homme, clairement bourré. « Qu’est-c’que t’veux l’faire chier là, hein ? Il t’a dit d’dégager putain, on le voit souvent là et toi, t’es qui bordel ? » Il alla même jusqu’à tapoter l’épaule de Willy. Cette fois, c’était trop. L’officier lui bloqua la main, et tapa avec son poing dans le foie de l’homme. Le coup le calma, et le fit tituber jusqu’au bar où il put s’accouder pour se remettre. « Je comprends pas comment dans une même famille, on peut avoir des gens bons, et des gens mauvais comme toi. T’as pas envie de rendre service à la population, être utile, je sais pas ? » Il avait avancé vers Jay, mais gardait tout de même une distance raisonnable. Il ne serait pas pris au dépourvu une seconde fois, et cette fois, il en viendrait aux mains s’il le fallait. La facilité aurait été de sortir son flingue et de le pointer sur le Texan. Cependant, ce n’était pas envisageable, Willy aurait trop de problèmes s’il faisait ça. Déjà que d’avoir frappé l’autre ivrogne pouvait lui valoir cher, comme de s’attirer les foudres du barman et des autres clients. Il était peut-être friand d’adrénaline, il n’était pas con à ce point. Il n’avait pas envie de perdre son boulot. Plus il y réfléchissait, et plus venir ici n’était pas une si bonne idée que ça. Jay marquait un point, les gens l’avaient oublié, et ce n’était pas un des pires criminels de la ville. Cependant, il en était tout de même un, et c’est ça qui chiffonnait Willy. Car si un des barons du crime venait à disparaître, cela serait un sous-fifre qui prendrait sa place, donc cela revenait au même. Il fallait tous les mettre en prison. « Ça t'amèneras à rien cette vie de débauche, tu ferais mieux de retourner voir l'UNISON. » Ou pas, et dans ce cas, la finalité sera la prison.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 20 Sep 2019 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Jay avait l'impression d'avoir à côté de lui une vieille cassette qui était restée coincée et répétait inlassablement les mêmes questions. Ce type semblait obsédé par l'idée de savoir pourquoi il était retourné en prison après en avoir été plus ou moins libéré par les agents du Terminus. Qu'est-ce que ça changerait à sa vie ? Il avait purgé sa peine et il était libre et blanchi maintenant. Plus personne ne pouvait lui reprocher quoi que ce soit et il n'y avait donc aucune raison pour qu'un petit merdeux vienne lui tenir la jambe avec ses questions lassantes.

Un profond soupir échappa au quadragénaire lorsqu'il constata que l'autre se comportait comme un foutu pitbull et refusait de lâcher prise. Manque de bol pour lui, il était tombé sur un texan particulièrement têtu. Vouloir forcer Jay à faire quelque chose qu'il ne voulait pas revenait à l'encourager à faire le contraire de ce qu'on attendait de lui. Il avait décidé que, juste pour emmerder ce petit con, il ne répondrait pas. Et mentir ne lui effleura pas l'esprit. Malgré son passé criminel, le Texan n'était pas un menteur.

Après qu'il se soit rapidement pris le chou avec un crétin qui n'avait pas à se mêler de la discussion, le gamin reprit de plus bel, lui dispensait des conseils comme s'il avait décidé de devenir le futur prix Nobel de la paix. Et s'il utilisait ses conseils pour quelqu'un d'autre ? Ou pour se torcher les fesses après un passage aux toilettes. Conseil qui effleura l'esprit du quadragénaire qui préféra finalement remettre l'autre à sa place avec des arguments plus légitimes. Alors que ses prunelles claires se reposaient une nouvelle fois sur le visage de son interlocuteur, Jay lui répliqua d'un ton clairement agacé.

« J'étais pas au courant qu'j'avais été arrêté pour mauvaise conduite. P't'être parce qu'c'est pas l'cas ? Qu'je sache, ja purgé ma peine et j'ai rien fait depuis qu'j'ai été libéré, alors j'peux savoir pourquoi tu me casses les couilles en m'parlant d'une vie d'débauche ? »

Techniquement, il n'avait rien à se reprocher. Il avait payé sa dette à la société en purgeant sa peine de prison et cela sans causer d'ennuis. C'était d'autant plus vrai qu'avec ses capacités, le Texan aurait sans problèmes pu se tirer de ce trou à rats dès qu'il en avait eu l'envie. Mais il ne l'avait pas fait. Cela dit, ses pouvoirs n'étaient pas forcément connus, il était donc fort probable que le journaliste fouille-merde ne sache rien à ce sujet. Ce qui expliquerait aussi qu'il ait tenté de se dégager lorsque Jay l'avait attrapé quelques secondes plus tôt.

« Et j'en ai rien à foutre d'l'UNISON. J'ai pas demandé leur aide et j'm'en passe bien. Au cas où t'aurais pas pigé : j'peux pas les blairer et c'est leur faute tout c'qu'est arrivé. »

La mort de sa sœur, son emprisonnement, tout le bordel en somme. Bien sûr, le gus allait certainement lui dire le contraire en lui balançant les arguments habituels du libre-arbitre et du fait que Charlie avait choisi seule d'entrer à l'UNISON... Mais Jay s'en fichait. Il avait une idée arrêtée sur la question et rien n'y changerait. Andrea était bien placée pour en témoigner : ils s'étaient suffisamment pris le chou à ce sujet. Terminant sa bière, le Texan en profita pour conclure son intervention.

« T'ferais mieux d't'occuper d'ton cul s'tu veux tout savoir. J'demande rien aux autres, alors qu'on m'fasse pas chier pour qu'j'm'occupe d'eux. » Son regard se posa brièvement sur le visage du journaleux. « T'étais encore dans les couilles d'ton père qu'j'devais déjà m'démerder seul, alors m'fais pas chier avec tes conseils de Bisounours. S't'as vraiment envie d'la paix dans l'monde, tu devrais commencer par regarder ton cul. » Il désigna, d'un geste de la tête, le type qui était encore appuyé contre le bar. « Ou t'rendre plus utile qu'en pondant des articles merdiques sur des gens qu'ont rien demandé. Fais ça et on en reparlera. »

Ou pas. Tout dépendrait de son humeur ce jour-là !
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 24 Sep 2019 - 18:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Les mots que Willy utilisait pour décrire Jay pouvaient aussi s’appliquer à lui. Boule de nerf, problème de contrôle...Ce qu’il reprochait au Texan, c’était des défauts qu’il avait aussi. Sur ça, ils se ressemblaient. Le jeune officier n’était vraiment pas en position de le juger, et pourtant, il se le permettait. Il avait pris en grippe le criminel et ne lâchait pas l’affaire. Pourtant, il n’y avait pas vraiment grand chose à en tirer. Avoir coffré un méchant ? La ville fleurissait de criminels. Le mettre dans le droit chemin ? L’UNISON avait déjà essayé. Impossible de savoir la finalité de cet essai, mais très certainement pas positif au vu de ce que Jay avait à dire sur cette organisation. Pour lui, elle était responsable de tous ses maux. Il n’aurait suffi à Willy que de quelques minutes de réflexion pour se rendre compte qu’il ferait mieux de rentrer chez lui et de continuer avec les patrouilles basiques. Sa montée en grade se ferait lentement, mais officiellement et dans les règles. Seulement voilà, il voulait toujours plus, plus vite. Déjà par une fois, il s’était fait voler sa carrière, il ne souhaitait pas que cela arrive une seconde fois. À prendre le taureau par les cornes, il risquait de se faire planter. Littéralement, si Jay avait une arme sur lui. « Fais-moi croire que le crime qui t’as envoyé en prison est le seul que t'aies commis. Je vois bien quel genre de type t’es, t’as juste réussi à esquiver la police. » Avec beaucoup d’argents, il était aisé de devenir intouchable par la justice. Avec un plan sans faille aussi, ne pas laisser de corps, d’indices, quoique ça soit. En tout cas, il avait dû passer sous les radars.

La quadragénaire ne mâchait pas ses mots, alors qu’il avait fini sa bière. Willy avait une bonne raison de craquer et de le frapper, même si c’était lui qui était venu chercher les embrouilles en premier lieu. Il commençait vraiment à être sous tension, il sentait l’adrénaline monter. Sans s’en rendre compte, il avait serré ses poings, jusqu’à laissé des traces dans ses paumes. Lorsque son interlocuteur pointa l’homme bourré d’un geste de la tête, il se calma brièvement. Le barman était un peu trop inquiété par la situation, et l’envie d’appeler la police s’intensifiait. L’ancien joueur de football n’était plus vraiment le bienvenu dans le bar, même s’il n’avait pas fini de régler ses comptes avec Jay. « T’qui toi et pourquoi t’as fait chier mon pote ? » Un autre homme s’était incrusté dans la conversation, sûrement un ami de celui accoudé au bar, encore sous le choc du coup de Willy. « C’est ton pote qui m’a emmerdé, je me casse de toute façon, c’est un trou à rats ici. » Il ne prit pas la peine de le calculer et s’avança simplement vers Jay. Leur conversation n’était pas finie, mais cela allait être compliqué de la finir ici. Si cela continuait, une bagarre générale allait se déclencher. Enfin, plutôt entre Willy, et le reste. Ce n’était pas très équitable, et cela ne sentait pas vraiment bon pour lui.

L’autre inconnu n’avait pas trop apprécié d’être traité de rats par le jeune homme, mais fut calmé par le barman qui ne voulait pas de grabuge. Willy était réellement sur le point de partir, ou plutôt, d’aller sur le parking. Avant de sortir, il avait une chose à dire à Jay, qui l’obligerait certainement à le suivre dehors. En tout cas, il l’espérait. « Je ne la connaissais pas, mais au vu de sa carrière brillante, j’ai du mal à croire que ta sœur ait pu être fière de toi ou même qu'elle ait pu cautionner tes actes. » Le sujet à ne pas aborder. Déjà, Jay s’était emballé quelques minutes auparavant quand Willy avait parlé de Charlie. Cette fois, le policier avait gardé ses distances et ne tarda pas à prendre la direction de la porte. Il veilla tout de même à ne pas être suivi de trop près pour se faire encore attraper, car cette fois, il n’échapperait sûrement pas à la correction. De toute façon, l’officier savait se battre. Il pouvait bien se débrouiller au corps-à-corps, alors qui sait, il aurait peut-être le dessus. En tout cas, il était sorti du bar et attendait près de la porte, sur le parking. Sa voiture n’était pas très loin. Néanmoins, il ne comptait pas fuir. S’il devait se faire tabasser, tant pis, il n’avait pas qu’à mettre son nez là où il ne fallait pas. De part sa fierté, il ne pouvait pas partir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 24 Sep 2019 - 21:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Ce gars était pire qu'une tique, il refusait de lâcher prise et continuait à bavarder comme s'il s'imaginait que le Texan avait quelque chose à faire de ce qu'il débitait. Histoire de lui faire comprendre que ce n'était pas le cas, Jay soupira profondément. Mais non. Ce n'était pas suffisant.

« Faudrait vous mettre d'accord, la plupart des journalistes m'prennent pour un abruti, j'pense pas qu'ce soit possible d'faire c'qu'tu dis en étant con. » Et il l'était. Il n'avait pas de culture et savait à peine lire. « Pis comment dire... j'm'en branle d'c'que tu penses de moi. Tant mieux pour toi s'tu sais tout mieux que tout l'monde. »

peut-être que ça le dépassait vu qu'un journaliste devait adorer foutre son nez dans la vie des autres et se souciait certainement de ce que les autres pensaient, mais ce n'était pas son cas à lui. Jay était profondément égoïste sous bien des aspects, notamment parce qu'il n'en avait strictement rien à branler des autres. Des autres en dehors de sa famille évidemment. Autant dire que l'avis que cet blanc-bec pouvait avoir sur lui n'avait aucun intérêt à ses yeux. S'il espérait le provoquer, il allait devoir s'y prendre autrement !

Fort heureusement, quelqu'un d'autre avait décidé de s'occuper de ce petit emmerdeur. Le pote du type qui était encore appuyé contre le bar se mêla de la discussion et parvint à le faire partir. Miracle ! Si Jay était du genre redevable, il aurait sans doute payé une bière au mec en question pour le remercier de son aide involontaire. Sauf qu'ils n'en étaient pas encore là et que même si le barman commençait à perdre patience, le petit con ne partit pas sans une dernière phrase balancée à l'attention de Jay. Ce dernier ne se doutait pas que c'était pour le pousser à le suivre et même s'il l'avait su, ça n'aurait pas changé grand-chose à la situation. Il aurait fait le contraire de ce qu'on attendait de lui. Pour le coup, si la pique le laissa de marbre, c'était tout simplement parce qu'elle faisait écho à ce qu'il s'était répété depuis toujours. Depuis que Charlie était partie de la maison en fait. Il s'était toujours convaincu qu'elle aurait honte de lui si elle avait su la moitié de ce qu'il faisait de ses journées. En fait, il avait toujours été persuadé que Charlie était partie parce qu'elle avait honte de sa famille, honte d'être une Lane. C'était quelque chose d'assez stupide compte tenu du fait qu'elle avait conservé son nom sans jamais chercher à nier ses liens avec la fratrie, mais cela n'empêcherait pas un Texan buté comme Jay de croire ce qu'il voulait.

Il laissa donc le jeune coq partir sans lui accorder de regard, se contentant simplement de faire signe au barman pour qu'il lui serve une nouvelle bière. Du coin de l’œil, Jay remarqua que les deux potes se dirigeaient eux aussi vers la sortie, sans doute pour aller coller un bon coup dans la tronche de minet du gars qui venait de les emmerder. Tant mieux pour lui. Jay ne fit aucun geste pour tenter de les arrêter et sirota tranquillement sa bière, jetant rapidement un coup d’œil à sa montre histoire de vérifier l'heure. Il ne sortirait pas avant une bonne demi-heure histoire d'être sûr que le journaliste fouille-merde son bien parti !


Une fois la fameuse demi-heure passée, Jay avait siroté deux autres bières et régla la note avant de se redresser pour quitter le bar. Les deux potes n'étaient pas revenu, ce qui signifiait sans doute qu'ils devaient avoir réglé le compte du petit con et qu'ils étaient ensuite rentrés chez eux ! Considérant qu'il n'y avait plus de risques de le recroiser – ou uniquement allongé inconscient sur le sol – le quadragénaire se dirigea vers la porte du bar avant de se glisser dans la rue. Même si le petit emmerdeur avait un peu gâché sa soirée, le Texan l'avait presque déjà oublié. Il n'était pas du genre à s'appesantir sur le passé, hormis concernant Charlie bien évidemment.

Ses prunelles se dirigèrent vers la zone où il avait garé sa voiture avant de repérer une silhouette debout derrière d'autres voitures. Était-elle seule ? Il s'en fichait sur le coup, mais remarqua finalement qu'il s'agissait justement de l'emmerdeur de la soirée. Un soupir lui échappa. Il était à une petite distance, le bas de son corps caché par les voitures garées devant, peut-être qu'il ne le verrait pas ou qu'il s'en ficherait ? Manque de bol, il était planté non loin de sa propre caisse. Autant dire qu'il allait devoir le croiser pour partir.

Planté au même endroit depuis quelques secondes, il s'adressa finalement au type – d'un ton toujours aussi rogue évidemment.

« T'es encore là ? T'as oublié qu't'avais pas l'âge d'conduire ou quoi ? » En fait, il s'en fichait. « Tire-toi, tu bloque l'chemin. »

Le sien en tous les cas.
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Oct 2019 - 14:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Un échec cuisant. Pourtant, Willy avait tenté de toucher la corde sensible de Jay en parlant de sa sœur. Cependant, cette fois, il n’avait pas réagi de la même manière. Le criminel n’était pas monté dans les tours comme tout à l’heure, il n’avait même pas suivi le garçon dehors. Pourtant, le jeune homme pensait avoir trouvé le point faible de l’ex-prisonnier. Il y avait encore du chemin à faire pour devenir un véritable inspecteur et savoir mener des interrogatoires à la volée. Il avait faux, sur toute la ligne. Cette mission semblait être un échec total, pour le moment. Pire encore : Willy s’était fait suivre à l’extérieur du bar. Le poivrot qu’il avait précédemment recadré s’était visiblement remis, et il était accompagné par son pote. Ils n’étaient pas là pour discuter, non. Leur ego avait été remis en place par un jeune prétentieux, ils ne pouvaient pas laisser passer ça. Ce n’était pas une coïncidence s’ils avaient suivi l’héritier d’ABS Media, ils voulaient lui apprendre une leçon. « T’m’as pris par surprise tout à l’heure gamin, mais t’vas prendre cher maintenant ! » Clairement encore sous l’emprise de l’alcool, l’homme avait sorti de sa poche un couteau. Rien que ça. Il fallait que Willy tombe sur ça, maintenant. Évidemment qu’il allait y avoir des problèmes. « Ouais, t’vas payer ! En plus t’es un p’tit fils à papa, j’ai tout entendu, alors t’vas nous filer du pognons mon gars. ». L’officier de Police soupira, écrasant sa cigarette sous sa chaussure. Il était temps de passer aux choses sérieuses.

L’inconnu armé s’avançait vers Willy, brandissant son couteau devant lui dans le vide. Il n’allait pas aller loin en le tenant de cette manière, encore moins en étant bourré. « Quoi qu’est-ce qu’il y a, t’as pas apprécié que je te recadre tout à l’heure ? C’est pas le moment de me casser les couilles, et c’est pas avec ton cure-dent que tu vas me faire peur sac à merde. Je vous laisse une dernière chance de vous barrer. » Les deux hommes se regardèrent, et éclatèrent de rire. Visiblement, ils ne trouvaient pas Willy très crédible, et pourtant...Ils ne savaient probablement rien de son appartenance à la police, et de son arme sous sa chemise. « Ta gueule, bébé ! T’sais quoi, on va t’dépouiller et t’dépecer, les gamins qui pètent plus haut qu’leur cul ça me saoule. » Il n’avait pas besoin de ça pour se saouler, visiblement. Le jeune officier perdit patience, et prit les devants. Arrivé devant l’homme armé, il attendit sa première action pour réagir. Là était tout l’intérêt du jeet kune do, intercepté l’attaque par une autre. Le mouvement pouvait ne pas être gracieux, tant que l’efficacité y était, c’est tout ce qui comptait. Willy bloqua donc le bras de son agresseur et le tira vers lui pour le percuter avec son autre poing au niveau du sternum. L’autre voulut se mêler à cet affrontement, mais finit vite à terre suite à un coup de pied du garçon. « Au fait, vous êtes arrêté pour outrage et agression sur un agent. Vous avez le droit de garder le silence, à un avocat, blablabla… » L’officier énonça comme il put les droits Miranda et s’empressa d’immobiliser les deux hommes. Il les plaça dans sa voiture, qui n’était pas celle de fonction, mais cela ferait l’affaire. Il les relâcherait peut-être, ou les amènera au poste, cela dépendra de son humeur.

C’est peu de temps après que Jay sortît à son tour du bar. Coïncidence, sa voiture ne se trouvait pas loin de celle de Willy, et il dut passer à côté du garçon. Bien évidemment, il le remarqua, mais ne l’ignora. L’agent de Police ne put s’empêcher de sourire, et s’alluma une clope pendant que le criminel lui parlait. « Bah ouais, j’me disais que tu pourrais me servir de taxi, non ? Comme ça, on pourrait continuer de discuter. » Toujours dans la provocation, peut-être un peu trop. À vouloir une réaction de la part de Jay, il pouvait lui donner envie de faire l’inverse. Il n’arrivait pas à le cerner, il n’en avait pas encore les capacités. Ce qui lui manquait, c’était de l’expérience, et certainement moins d’imprudence. « Eux aussi, ils bloquaient le chemin. Mais là, ils sont calmes, tu ne trouves pas ? C’est fou ça, cette manie de toujours vouloir défendre son ego, ils ne peuvent pas accepter d’être inférieur. » Le jeune homme avait lui aussi un ego démesuré. Sa fierté était une des principales facettes de sa personnalité. Au final, on aurait presque dit qu’il se décrivait lui-même. Il n’acceptait pas la défaite face à Jay, de ne pas avoir eu ses réponses. Il s’écarta de sa voiture pour se rapprocher de lui, laissant paraître son arme à feu qui dépassait de sous sa chemise. C’était voulu, il voulait provoquer le Texan, encore une fois. « Tu veux toujours pas m’en dire plus ? Au moins, si tu parles, tu m’auras plus sur le dos. » Peut-être pas, cela dépendra. Le quadragénaire pouvait tout aussi bien lui mettre une beigne et le remettre à sa place, mais pas sûr que cela donne envie à Willy d’arrêter son enquête officieuse.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Oct 2019 - 15:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Lui servir de taxi ? Il le prenait pour un abruti ou quoi ? Jay détourna le regard, posant ses yeux clairs sur la voiture qui devait certainement être celle du petit péteux puisqu'il y avait deux types installés sur la banquette arrière. Pourquoi est-ce qu'il aurait besoin de se faire reconduire s'il avait son propre véhicule ?

Les prunelles du Texan se reposèrent sur la tête de nœud face à lui qui semblait vaguement essayer de le menacer. Enfin, c'était ainsi que Jay interpréta ses paroles associées au rapprochement qu'il fit. Sans compter l'arme qu'il dévoila en même temps. Un journaliste armé ? Décidément, soit il était tellement chiant qu'il savait qu'il risquait de se prendre une branlée, soit c'était un fana des armes. Soit les deux. Au fond, le quadragénaire s'en fichait comme d'une guigne ! Il préféra soupirer profondément histoire de faire comprendre au type qu'il était en train de lui pomper l'air, puis il répondit d'un ton agacé. Son ton naturel en vérité.

« Ouais. Ou j't'arrange assez l'portrait pour qu'tu passes quelques mois à l'hosto et j'aurai aussi la paix. » Ce n'était pas une menace, il ne faisait que répondre au « conseil » de l'homme. « J'crois qu't'as pas capté un truc tête de nœud, c'est qu'j'aime pas qu'on m'impose un truc. Plus t'insistes, plus ça m'donne envie d'pas l'faire. T'as pigé maintenant ? »

Au cas où il serait long à la détente, avec ces quelques informations, il pourrait logiquement capter qu'il était en train de perdre son temps, non ? Mais assez étrangement, Jay doutait que ce soit suffisant pour qu'il lâche l'affaire. Même s'il ignorait pour quelle raison, ce casse-burnes semblait avoir décidé qu'il était le type idéal pour se faire mousser. Peut-être qu'il devait s'attendre à démanteler le Cartel Rouge ou une connerie de ce genre-là... mais il risquait d'être vraiment déçu.

En tous les cas, un point intriguait Jay. Que l'autre montre son arme et puisse tenter de le menacer avait tendance à le faire penser qu'il ignorait tout de ses capacités. Si tel était le cas, peut-être qu'une petite démonstration suffirait à le faire fuir ? Le Texan n'était pas amateur de ce type de démonstrations, il les trouvait vantardes et inutiles. En général, Jay n'utilisait ses capacités que lors de missions ou lorsqu'il en avait réellement besoin, mais quasiment jamais devant des témoins. L'admiration des autres l'indifférent. Sauf qu'il semblait que ce soit sa seule solution viable pour se débarrasser de la sangsue qu'il s'était récolté.

Roulant un peu des yeux comme si tout cela l'ennuyait, ce qui était le cas, Jay finir par reprendre la parole.

« J'sais pas trop c'que t'essaye d'faire, s'tu veux m'effrayer ou quoi, mais t'perds ton temps. » Un profond soupir lui échappa. « Si t'avais fait correctement ton boulot, t'saurais qu'ça sert à rien. » Il baissa les yeux vers l'arme du journaliste. « Sors-le, fais-toi plaisir. Pis tire-moi dans la tête tant qu't'y es. Ça risque rien. »

Est-ce que l'autre allait oser essayer ? Dans cette éventualité, Jay avait d'ores et déjà activé son pouvoir en déclenchant une vague d'adrénaline. Si jamais le fouille-merde décidait de faire feu, il s'en sortirait comme si rien n'était. Bon, peut-être avec un peu de sang sur les vêtements, mais il n'était plus à ça près, non ? Dans tous les cas, le quadragénaire doutait qu'il ose le faire. Peut-être qu'il aurait besoin d'une autre démonstration, mais pour le moment Jay préférait éviter d'en arriver là.

« Ta gueule m'revient pas. J'aime pas les péteux dans ton genre qui s'croient supérieurs aux autres. J'sais même pas pourquoi tu l'penses et franchement, j'm'en fiche. » C'était parfaitement sincère. Il haussa les épaules. « Mais si j'vois pas pourquoi t'aurais besoin d'un taxi. T'as une caisse, nan ? »

Il avait dit tout ça d'un ton particulièrement calme, surtout en comparaison de celui qu'il avait emprunté jusqu'à présent. Mais Jay était aussi lunatique qu'imprévisible.
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Oct 2019 - 13:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Pro-Héros
Citoyen Pro-Héros

Willy Allard
Citoyen Pro-Héros

Personnage
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Joueur
L'agressivité est un sentiment naturel ! Sceau_police_mini

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 08/12/1995
ϟ Arrivée à Star City : 11/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 16
ϟ Célébrité : Johnny Depp
ϟ Crédits : (Meg) Tag
ϟ Âge du Personnage : 23 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Officer du SCPD
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : - Beaucoup de tatouages qui n'ont pas vraiment de sens
- Une cicatrice sur le ventre, et une sur le genou
- Oreilles percées
ϟ Pouvoirs : Maîtrise du corps à corps : kung fu (jeet kune do)
Maîtrise des armes à feu : armes de poing
ϟ Liens Rapides : - Présentation
- Carnet d'adresses
- Passeport
- Communication
- Exploits
- TCG
Enfin une réaction qui pourrait être utile à Willy. C’était clairement une menace, en tout cas, il le prenait comme tel. Quelques mois à l’hôpital, carrément ? L’ex-prisonnier sous-estimait les capacités du jeune homme, à raison, ou à tort. Il croyait pouvoir le passer à tabac. C’était peut-être le cas, qui sait. Pourtant, la situation était claire : l’officier avait maîtrisé les deux hommes, ça, Jay avait dû le comprendre quand il a jeté un coup d’œil dans la voiture.

Willy hésita quelques instants. Pourquoi prendre de tels risques face à quelqu’un que l’on sait armé ? Il avait délibérément laissé son arme visible, le criminel devait l’avoir vu. Néanmoins, celui-ci l’avait tout de même menacé. Pourquoi ? L’ancien footballeur scruta de la tête aux pieds son interlocuteur. Il ne semblait pas avoir d’arme, mais elle pouvait toujours être dissimulée. Willy était intrigué, mais dans le mauvais sens du terme : il voulait en savoir plus. Pourtant, le Texan avait été clair, plus le garçon insistait, plus cela allait le fermer. « Tu crois vraiment que tu peux m’envoyer à l’hosto, et pas l’inverse ? Enfin, si je t’envoie quelque part, ça ne sera certainement pas là-bas. » Mais plutôt dans un endroit avec lequel il était déjà familier : la prison. Il laissa planer le doute sur l’endroit en question, car cela pourrait être tout aussi bien la morgue. « C’est con parce que je suis têtu moi-aussi. Ça te coûte quoi de me répondre, hein ? À part que ça te fasse chier. T’as des problèmes pour parler de toi, tu te détestes ou quoi ? » Qui sait, Jay pouvait se sentir responsable de la mort de sa sœur. Si l’UNISON s’était intéressé à son cas, c’est qu’il n’était pas totalement désespéré.

Le quadragénaire s’était avancé, s’écartant de sa voiture. Il se plaça en évidence face à Willy, et le provoqua. Non, il ne voulait pas l’effrayer, il voulait juste des réponses. Pourquoi s’être échappé de prison, pour y retourner ? Pourquoi avoir accepté l’aide de l’UNISON un temps ? Comme l’officier avec son père et l’entreprise familiale, peut-être que Jay avait été élevé dans la criminalité et avait été obligé de suivre cette voie. Si c’était ça, Willy pouvait comprendre. Il avait été tellement bassiné par son géniteur, tellement restreint...Au final, il s’en était sorti, par chance. Cela n’empêchait pas que le comportement de l’ex-taulard irritât l’apprenti agent. Utiliser son arme ? Il en avait bien envie, cela fermerait le clapet de Jay. En revanche, Willy n’aurait aucune réponse, même si cela faisait un criminel en moins. Enfin, pas vraiment, puisque le garçon en deviendrait un s’il le tuait. « Mon patron ne serait pas content si je tire dessus, que ça te tue, ou non. » Rien que le bruit du tir allait ameuter les gens, et au moins une personne appellerait la police. Cadavre ou pas. « Mais c’est vraiment tentant de buter un criminel. » Willy avait sorti son arme, pour la pointer vers son interlocuteur, avant de la désarmer.

Toute cette scène fit réfléchir l’héritier d’ABS Media. Il se demandait pourquoi Jay était allé jusque-là, est-ce qu’il était sûr d’en sortir vivant ? Une balle en pleine tête, peu de gens peuvent y survivre. En tout cas, pas un humain normal. Et qu’est-ce que ça devenait de plus en plus rare de l’être, surtout à Star City. C’était comme ça que Jay avait pu s’échapper ? Il avait des pouvoirs ? Si c’était le cas, et qu’il venait à être énervé, Willy serait dans de beaux draps. « Le taxi s’était une blague mon gars...En général, tu causes avec le conducteur, tu vois ce que je veux dire ? » Puisqu’il ne voulait pas trop lui répondre, même s’ils étaient en pleine discussion actuellement. « Je me crois pas supérieur, j’estime juste que les criminels ont des comptes à rendre à la société. Et toi, t’es supérieur au point de croire qu’une balle ne puisse pas t’arrêter ? T’es quoi, con, sorcier, robot, super, ou j’sais quoi ? » Franchement, Willy penchait pour la première proposition, même si tout les indices laissaient prétendre à des pouvoirs. En tout cas, cela expliquerait pas mal de choses, mais de là en être sûr...L’officier allait peut-être finir à l’hôpital. Pourquoi lui, il n’avait rien d’exceptionnel, et que certains criminels l’étaient ? Un monde injuste, vraiment. « Si on te cogne dessus, tu résistes aussi ? » Se battre à mains nues était déjà moins bruyant qu’une arme à feu. Il écrasa la cigarette qu’il fumait sous sa chaussure, avant de faire craquer ses poings. Autant aller au bout de cette histoire.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Oct 2019 - 21:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Si Jay avait été quelqu'un d'attentif, il aurait pu relever la légère hésitation de son interlocuteur... mais ce n'était pas le cas. Le Texan n'aurait pas reconnu l'expression de la colère s'il l'avait eue sous le nez, c'était dire ! Pourtant, dieu savait qu'il la voyait souvent au vu de ce que son sale caractère provoquait chez les autres.

Par conséquent, au lieu de réagir intelligemment, d'essayer de parler avec ce jeune blanc-bec et de lui faire comprendre qu'il n'avait tout simplement pas envie de ressasser le passé, Jay se ferma comme une huître. Le pauvre type ne savait pas dans quoi il se lançait. Le Texan se demanda d'ailleurs comme il aurait réagi s'il avait su que même avec sa défunte sœur, il n'avait jamais réussi à avoir la moindre discussion à cœur ouvert. Enfin, mis à part le jour où elle s'était faite tabasser et avait terminé à l'hôpital sous morphine. Là, Jay avait été sincère puisqu'elle avait tout oublié le lendemain. Mais ce gars-là n'était ni Charlie, ni sous morphine. Et ses airs supérieurs faisaient grincer le quadragénaire des dents.

Un soupir agacé lui échappa, faisant voler quelques mèches rebelles un peu trop longues. Les questions du type tombaient à plat. Jay ne se demandait pas pour quelle raison il n'aimait pas parler de lui : c'était ainsi, point barre. Pourquoi chercher à tout expliquer au lieu de prendre les choses comme elles venaient ?

« T'en as encore combien des questions comme ça ? T'en as pas marre ? » Il en venait à croire que c'était un truc de journaliste d'avoir autant de choses à demander. « T'as qu'à m'envoyer où tu veux si ça t'fais tellement plaisir. » Il renifla d'un air dédaigneux. « Tout c'que j'sais, c'est qu'on peut pas obliger quelqu'un à causer, même en l'frappant. »

Il avait pu le voir en prison : combien de types étaient enfermés alors même qu'ils n'avaient jamais avoué leur crimes... et qui pourtant étaient souvent coupables. S'il y avait bien une chose qu'on pouvait accorder à Jay, c'était le fait qu'il n'avait rien d'une balance. S'il décidait de garder quelque chose pour lui, rien ni personne ne l'obligerait à ouvrir la bouche. Sans doute qu'Andrea l'avait compris et que c'était pour cette question qu'elle n'avait jamais cherché à comprendre pour quelle raison il avait fait tout ce qu'il avait fait. Un simple « Pour Charlie » avait été suffisant à ses yeux. Peut-être qu'il devrait lui envoyer le petit merdeux de journaliste, histoire qu’il prenne des cours chez elle ?

Toujours immobile au milieu du parking, Jay tourna la tête vers sa voiture. Ou plutôt celle de son frère. Il n'avait pas envie de passer sa soirée à parler avec ce petit con ! À cette allure, son organisme aurait tôt fait de se débarrasser de l'alcool qu'il avait absorbé. Ce qui était sans doute déjà le cas vu qu'il avait activé ses pouvoirs. La régénération se chargeait souvent d'éliminer l'alcool qu'il consommait. Une bonne chose comme une mauvaise : difficile de se bourrer la gueule dans ces conditions !

Ses prunelles se reportèrent sur le petit con alors que celui-ci sortait son arme pour la pointer sur lui. Jay se demanda s'il allait vraiment appuyer sur la gâchette, au lieu de quoi il se contenta de désarmer le pistolet. Dommage. Ils auraient pu s'amuser un peu. Il choisit tout de même de ne pas répondre, se contentant d'un grognement neutre en réaction à l'histoire du taxi. Il n'en avait jamais pris, mais peut-être que des types qui conduisaient des inconnus aimaient raconter leurs vies ! Ce n'était pas le cas du quadragénaire qui était généralement aussi fermé qu'une tombe dans ces conditions ! Quoi qu'il en soit, quelque chose lui disait qu'il ne partirait pas d'ici sans en avoir collé une bonne au petit emmerdeur qui commençait déjà à se préparer. Il ne savait vraiment rien de ses capacités, sans quoi il ne serait pas en train de jouer les gros bras. Oh, Jay savait qu'il n'était pas le meilleur combattant de Star City, au contraire ! Lors de ses combats dans les arènes du Circus, c'était une remarque récurrente : il n'avait aucun style. Il savait juste taper fort, très fort même. Et il résistait à quasiment tous les coups, ce qui était généralement suffisant pour remporter les affrontements. Inutile de savoir faire des coups spéciaux lorsqu'on pouvait y résister, non ?

Après un léger haussement de sourcils, Jay décida de lâcher une bribe d'information pour voir si l'autre allait sauter dessus comme une gonzesse sur un sac de marque. De toute manière, c'était de notoriété publique.

« On m'dit souvent qu'j'suis con. Ca doit être ça. » Il marqua une brève pause. « Et j'ai rendu des comptes du-con. C'est à ça qu'ça sert la taule. » Il soupira comme s'il se retrouvait face à un enfant pas très futé. « Vu qu't'as l'air d'être assez naze comme journaliste, j'vais t'annoncer une nouvelle qui va sans doute chambouler ta vie : l'invasion Terminus a touché la prison. J'suis pas l'seul à m'être barré au cas où tu l'saurais pas. »

Mais sans doute était-il l'un des rares à être revenu volontairement. C'était assez logique au final : passer sa vie en fuite n'était pas facile, surtout lorsqu'on avait de la famille. Et puis, fuir pour quoi ? Seth, son aîné, l'avait toujours répété : la famille, c'est ce qu'il y a de plus important. Autant rester à Star City et prendre le temps qu'il fallait pour en sortir. C'était aussi simple que ça. Mais il n'allait certainement pas le dire à un petit glandu de ce genre. D'ailleurs, il restait un point à préciser :

« Et s'tu veux savoir si j'résiste, t'as qu'à frapper. T'verras bien c'que ça donnera. »

Mais il ne se gênerait pas pour riposter si le petit con commençait à l'échauffer. Au moins apprendrait-il une chose sur le Texan : il ne fallait pas trop le titiller.
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


 
L'agressivité est un sentiment naturel !
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_6L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_8


L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_1L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_2_bisL'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Appel a une meilleure distribution des richesses naturelles
» Silver Jigghart {Hel}
» Emma Lockwood
» Chassez le Naturel ?
» what a beautiful sentiment ► damon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_6L'agressivité est un sentiment naturel ! Categorie_8
Sauter vers: