AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Jay Lane Categorie_1Jay Lane Categorie_2_bisJay Lane Categorie_3
 

Jay Lane

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Sep 2019 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Jay Lane
Super-Vilain Indépendant

Personnage
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jötunn

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 03/09/2019
ϟ Nombre de Messages : 89
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Célébrité : Norman Reedus
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chef des Ymir
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : Environ 1m85, 90 kilos. Cheveux châtains mal coiffés, yeux bleus. Quelques cicatrices et tatouages. Porte des vêtements usés.
ϟ Pouvoirs : - Insensibilité
- Force accrue (960 T)
- Résistance améliorée (960 T)
- Résistance aux drogues/poisons
- Endurance améliorée
- Régénération améliorée
- Vague d'adrénaline
- Détection du danger
- Survie
- Blocage des influences
ϟ Liens Rapides :
Informations Personnelles

ϟ Nom : Lane
ϟ Prénoms : Jay
ϟ Sexe : masculin
ϟ Âge : 38 ans
ϟ Date de Naissance : 31 décembre 1981
ϟ Lieu de Naissance : Houston au Texas
ϟ Nationalité : américaine
ϟ Orientation : asexuel
ϟ Métier : chef d'un groupe criminel


Administration

ϟ Avatar : Norman Reedus
ϟ Crédits : moi
ϟ Pseudo : voir la fiche de Renan
ϟ Âge réel : voir la fiche de Renan
ϟ Parlez-nous de vous : voir la fiche de Renan
ϟ Comment avez-vous connu le forum ? voir la fiche de Renan
ϟ Que pensez-vous du forum ? voir la fiche de Renan
ϟ Quelques conseils à donner ? voir la fiche de Renan



Historique

Jay a vu le jour à Houston, au Texas. Quatrième fils et cinquième et dernier enfant de la fratrie, il a rapidement été entraîné par ses frères dans leurs virées dignes des jeunes délinquants qu'ils étaient. En effet, la famille Lane vivant dans un quartier relativement mal fréquenté, les enfants trempèrent rapidement dans le milieu de la délinquance et tout ce qui en découlait.

Sa mère avait été belle et même séduisante par le passé, du moins si l'on se fiait aux photographies datant de l'époque du lycée ! Malheureusement pour elle une adolescence et une vie de jeune adulte à consommer de la drogue avait fini par la faire tomber dans des travers dont elle ne parvint pas à s'extirper. À force de se droguer, elle n'était plus capable de financer son vice et fut finalement contrainte de régler ses dettes de la seule manière qui lui restait. Inutile de s'attarder sur ce point ! Toujours est-il que le revendeur en question finit par lui mettre un polichinelle dans le tiroir et d'un commun accord le « couple » décida de rester ensemble, bien qu'il n'y ait aucune histoire d'amour là-dedans. Chacun y gagnait quelque chose : lui avait une nana assez jolie pour entretenir sa maison miteuse et elle de son côté pouvait se procurer sa dose plus souvent qu'à l'époque du lycée.

Les années défilaient et après le premier « accident », il en arriva rapidement un second, puis encore deux autre peu de temps après. Il y eut ensuite une légère pause avant que ne naisse la seule et unique fille de la fratrie, puis le défilé fut clos par Jay qui arriva un peu moins d'un an plus tard. Ce qui mit fin à cette usine à futurs délinquants ne fut pas une prise de conscience – ou de contraceptifs – de la génitrice, mais simplement l'arrestation du père qui essayait de se faire la malle pour partir avec sa nouvelle poule. Finalement la vie de famille n'était pas faite pour lui qu'il disait ! Sans compter que la jolie blondinette qu'il avait engrossée à l'époque était devenue une espèce de truie aussi large que haute et qui n'était pas capable de surveiller sa marmaille suffisamment longtemps pour qu'il puisse être tranquille chez lui. À partir de ce jour, l'année de ses trois ans précisément, Jay n'entendit plus parler de son géniteur et ne chercha pas à reprendre contact avec lui.

Les années de l'enfance puis de l'adolescence défilèrent rapidement, la fratrie n'était pas des plus exemplaires et pratiquement tous les enfants séchaient les cours sans que cela ne dérange beaucoup de monde. Les professeurs avaient bien assez à faire dans le quartier pour ne pas se soucier de quelques enfants qui ne se présentaient jamais à l'école, sans compter qu'ils n'étaient pas les seuls, loin de là. Seule la sœur, Charlie, se montrait appliquée dans ses études et se rendait de manière régulière en cours, ce qui ne manquait pas de lui valoir les moqueries de ses aînés. Jay de son côté, s'en fichait pas mal. Si elle avait envie de perdre son temps à l'école ma foi, tant pis pour elle ! Cela dit, même si la jeune fille que ses frères surnommaient Blondie était charriée par ces derniers, ils n'hésitaient pas à se rendre dans l'établissement où se déroulaient les cours si des imbéciles s'en prenaient à elle. Elle était un peu la protégée puisque la seule femme de la famille, leur génitrice ne comptant pas vraiment vu qu'elle passait son temps à jouer la mégère plutôt que de se montrer un minimum agréable avec ses rejetons. Toujours est-il qu'ils passaient tout leur temps dans les rues de Houston, souvent en mauvaise compagnie, à faire des conneries de gamins et d'adolescents qui devaient s'occuper pendant que les honnêtes citoyens bossaient. Plusieurs des frères firent des tours en maison de correction, Jay y échappa heureusement à chaque fois et parvint donc à conserver un casier judiciaire vierge malgré les bêtises plus ou moins graves qu'il faisait.

Ce ne fut que lorsque l'adolescence s'installa pour de bon que les choses évoluèrent : Jay constata un changement évident qui s'opérait chez lui et qui n'était en rien lié à l'âge. Ou si, d'une certaine manière. Il se trouvait simplement que les gènes mutés de son père se trouvaient aussi dans son organisme et qu'il avait hérité du même « don » que son géniteur. Plutôt ironique lorsque vous savez que celui-ci n'avait jamais laissé le moindre souvenir à ses rejetons. Toujours est-il qu'avec les mois qui passaient, le jeune garçon commença à découvrir de nouvelles capacités. Lorsqu'il se bagarrait dans les rues, il arrivait certains moments où son esprit déconnectait de la réalité et où il ne ressentait plus la douleur, n'entendant plus rien autour de lui et voyant sa vision s'obscurcir et se troubler jusqu'à ce que tout redevienne normal. Il ne comprenait pas à quoi était lié ce changement, mais puisque sa mère se fichait pas mal de ses gamins, inutile de préciser qu'elle ne daigna pas l'emmener chez un médecin pour comprendre ce « problème ». Au fond, tout ce qui intéressait les frangins de Jay à cette époque était que leur frère pouvait mieux résister que les autres aux coups et qu'ils gagneraient certainement un peu de terrain dans la guerre des rues qu'ils disputaient avec d'autres gamins du coin. Seule Charlie s'inquiéta de savoir ce que son frère pouvait bien avoir, mais évidemment personne ne l'écouta. Jay le premier. Cette période lui valut plusieurs problèmes avec les autorités, bien que la source de ce « problème » ne fut jamais identifiée. Il était simplement considérer comme un adolescent perturbé et perturbateur, un de plus.

L'année des vingt-cinq ans de Jay, la mère de famille décida qu'il était temps de quitter Houston pour aller s'installer dans une autre ville, très loin d'ici de préférence. Trois de ses aînés avaient un casier aussi long que varié et elle espérait que ce changement d'air permettrait à toute la « famille » de repartir sur le bon pied. Autant dire les choses comme elles l'étaient : il n'y avait plus qu'un simulacre de famille, les frères et sœur s'entendaient uniquement parce qu'ils avaient un point commun : une vie pas franchement intéressante dans une baraque tout aussi délabrée que leur mère. Sinon il était évident que, même s'ils se défendaient entre eux, ils n'avaient rien du tableau de famille idéal. Toujours est-il que personne ne protesta, même si les aînés étaient tous en âge de quitter le cocon familial, ils ne le firent pas et tout le monde déménagea à Star City, une ville où la mère de famille avait quelques « connaissances ». Il se trouva qu'ils changèrent de décor pour un presque identique à celui de Houston. Une maison toujours aussi délabrée, des voisins toujours aussi mal élevés, des rues avec toujours autant de crimes.

En fait la seule chose qui variait un peu c'est que cette fois-ci Charlie comprit qu'elle n'avait plus rien de commun avec ses frères, si tant est qu'elle ait un jour eu quelque chose de semblable à eux. Le vilain petit canard, ou alors plutôt le cygne dans la couvée de canards. Un beau matin elle déclara qu'elle en avait assez de cette vie et qu'elle n'avait plus envie de se réveiller tous les matins en se demandant ce qu'ils trouveraient tous à faire comme conneries. Elle prit ses affaires puis quitta la maison et ne revint plus jamais. Après ce jour, Jay ne la croisa que très rarement, la repérant de loin, mais sans jamais aller vers elle. Il ne chercha pas à se renseigner sur elle, apprenant simplement par hasard qu'elle était devenue une personne importante qui travaillait dans un cabinet d'avocats ou quelque chose de ce genre et qui frayait avec des célébrités. Jugeant préférable de lui éviter d'être vue en compagnie d'autres Lane, Jay ne tenta jamais de la revoir.

Les aînés reprirent donc les anciennes « bonnes » habitudes, racketter, voler, survivre sans devoir travailler en somme. Jay de son côté n'avait pas franchement envie de se mettre à dos tous les flics de la ville à peine arrivé, il décida donc de faire un boulot « honnête », mais malheureusement cela ne se déroula pas exactement comme il l'aurait souhaité. Vouloir emprunter une bonne voie, c'est bien beau, mais lorsque vous avez depuis toujours l'habitude de mener une vie « facile », les choses se compliquent légèrement. Jay apprit rapidement que travailler honnêtement était très fatigant, chose qui ne le dérangeait pas particulièrement, mais disons que c'était surtout les autres qui posaient problème. Le caractère assez « brute » du jeune homme ainsi que sa famille pour le moins particulière eurent tôt fait de le classer dans la mauvaise catégorie auprès de nombreux collègues et employeurs. Pendant près de deux ans, il changea de travail pratiquement tous les mois, des fois même toutes les semaines pendant les périodes les plus compliquées. Le fait qu'il n'avait jamais vraiment été à l'école n'arrangeait pas les choses non plus, il ne pouvait occuper que des postes mineurs et sans possibilité de promotion. Au final, l'année de ses vingt-sept ans, il comprit que toutes ces « conneries » n'étaient pas faites pour lui. Ses frangins lui farcissaient le cerveau en le persuadant de laisser tomber les boulots honnêtes et d'en revenir à leur fonctionnement d'avant Star City. Il finit par se laisser convaincre.

Ils débutèrent par les choses traditionnelles comme le racket et tout ce qui allait de pair, puis un soir l'un des aînés proposa de faire un tour au Circus Maximus. Jay n'avait jamais entendu parler de cet endroit et l'intéressé lui expliqua donc qu'une personne à qui il achetait du Meta-X lui avait parlé de ce coin et qu'il pourrait certainement se révéler intéressant. Ils s'y rendirent donc et le Circus se révéla surtout être un endroit des plus malfamé qui abritait la racaille de Star City, en somme le type de coin où la famille Lane se fondait parfaitement. Jay fut tout de suite intéressé par ce qu'il trouva là, des personnes qui se battaient pour le plaisir, des adversaires très forts, de quoi provoquer plus d'adrénaline qu'ailleurs ! Les aînés du jeune homme tentèrent de le persuader d'y participer, ils n'avaient pas oublié la manière dont il se débrouillait pour imposer sa présence dans les rues de Houston à l'époque où ils vivaient encore là-bas. Le convaincre ne fut pas très ardu, après une seule seconde d'hésitation, Jay se proposa pour un combat contre un autre « nouveau » et ce fut après l'avoir remporté sans grande difficulté qu'il comprit que c'était là ce qu'il souhaitait faire.

Les jours qui suivirent furent à nouveau ponctués par des combats contre d'autres participants, plus le temps avançait et plus l'américain se sentait « chez lui » et surtout, dans son élément. Il ne rechignait pas devant l'idée d'affronter des mutés ou même des animaux, mais au début s'abstint de se lancer dans des combats à mort, ne serait-ce que parce qu'il savait qu'il y avait un risque de trouver plus fort que soit. Ce fut un soir comme un autre où il rencontra un riche mécène qui passait par le Circus pour se divertir un peu. Après que Jay eut combattu à plusieurs reprises et quitté l'arène, l'homme vint l'aborder pour l'interroger sur la nature de sa « mutation ». Sur le coup, le jeune homme ne comprit pas vraiment ce que racontait cet imbécile et l'homme – très cultivé – lui fit savoir que le don naturel qu'il avait pour le combat lui semblait être liée à un gène mutant qu'il posséderait. C'était une question qui n'avait jamais traversé l'esprit de l'américain, mais ce dernier fut forcé de constater que tout ce dont l'homme lui parlait était bel et bien arrivé. Depuis tout ce temps et bien qu'il connaissait parfaitement l'existence des super-héros et des mutés, Jay n'avait jamais imaginé que ce puisse être le cas pour lui. Ce fut aussi ce riche qui lui donna son surnom, « Jötunn », ainsi que les explications allant de pair. Apparemment il s'agissait d'un passionné de mythologie qui lui racontait que ces combats lui rappelaient ceux contés dans les récits qu'il chérissait et que ce surnom lui convenait comme un gant. S'il le disait ! Inutile de préciser que Jay oublia ces explications peu de temps après le départ du riche qui revenait d'ailleurs assez fréquemment au Circus pour se divertir un peu comme il disait.

Aux yeux du presque trentenaire, seule la possibilité de se battre l'intéressait. Même si ses frères étaient apparemment étroitement liés au Cartel Rouge, Jay ne se voyait pas « faire carrière » là-dedans. Pourtant, lorsqu'un soir quelqu'un l'approcha pour lui faire savoir que ses talents dans l'arène avaient été remarqués et lui proposa de combattre pour le Cartel, il ne refusa pas. Du moment qu'il pouvait combattre, que demander de plus ? Ce fut aussi à cette époque où il commença à prendre part aux combats à mort et bientôt il découvrit que c'était certainement les plus intéressants qu'il était possible de faire. L'idée de pouvoir passer l'arme à gauche pour une seconde d'inattention décuplait son adrénaline et ne faisait que renforcer ce « don » qu'il possédait et dont il usait fréquemment. Son corps en portait d'ailleurs déjà les marques, l'absence de douleur ne permettant malheureusement pas de récupérer plus vite. Il lui arriva d'être très gravement blessé à de nombreuses reprises et il fut « en arrêt » pendant certaines périodes où ses adversaires l'amochèrent un peu trop pour qu'il rempile directement, mais il était toujours de retour dès que possible. À côté de cela, histoire de s'assurer une petite rente d'argent de temps en temps, Jay « travailla » comme cariste sur le port ce qui lui permettait d'avoir des horaires très flexibles et de profiter de tout son temps libre pour exercer son autre activité.

Le Cartel permit donc à Jay de découvrir de nouveaux horizons, de prendre part à ses missions aussi variées qu'intéressantes et surtout, à commencer à se faire un nom même en dehors des arènes du Circus. Il mena cette vie durant plusieurs années avant que le hasard ne décide de se mêler de sa vie et de le faire débarquer en plein milieu de la vie de Charlie, sa sœur fugueuse – en quelques sortes. Les rumeurs disaient vrai : Charlie était bel et bien devenue avocate et elle avait gardé son nom par désir de ne pas oublier les siens. Les retrouvailles furent particulièrement tendues et pendant un temps, Jay refusa de lui reparler, surtout par peur de voir Seth sortir de ses gongs en apprenant que « la traîtresse » était de retour. Pourtant... pourtant Blondie était Blondie et Jay était content de la revoir, même s'il refusait de l'admettre. Avec le temps, les deux cadets décidèrent de se revoir occasionnellement, puis plus souvent jusqu'à ce que Seth leur tombe dessus un beau jour. Voyant que leur aîné était à deux doigts de s'en prendre à Charlie, Jay fut contraint d'intervenir et la situation se trouva à deux doigts de tourner à la catastrophe ! Ce ne fut que grâce au talent d'oratrice de Charlie que Seth daigna se calmer... et accepter qu'elle revoit les membres de la famille.

À partir de ce jour, la relation entre Charlie et Jay fut fluctuante. Trop têtus et fiers pour admettre que l'autre leur manquait, ils s'opposaient souvent, mais revenaient toujours l'un vers l'autre. Bien sûr, Jay continua ses activités illégales, allant même jusqu'à former son propre groupe criminel avec l'aide de Seth et de quelques autres membres du Cartel. Histoire de ne pas causer d'ennuis à sa sœur, le trentenaire veilla à ce que ses actions ne s'ébruitent pas et fit son possible pour lui cacher la vérité.
Il fallut qu'un incident inattendu se produise pour que tout dérape. Un beau jour, Charlie rendit visite à Jay pour lui faire part d'une nouvelle étrange : un homme, attiré par sa célébrité, serait arrivé et se serait présenté comme étant son véritable père. Bien sûr, il ne s'agissait que d'un grossier mensonge, mais la perspective de voir sa sœur se couper des siens en niant ses liens familiaux avec les Lane le poussa à bout. Il laissa tout tomber et disparut soudain sans donner de nouvelles à qui que ce soit.

Durant les mois qui suivirent, il vivota comme il pouvait, allant de squat en squat et ne sachant pas trop quoi faire. Ce ne fut que lorsqu'il apprit par hasard la mort d'un agent de l'UNISON qu'il comprit qu'il avait été stupide de la fuir comme ça. Après son départ, Charlie avait décidé de se mettre au service du peuple et de rejoindre l'UNISON afin d'agir sur le plan juridique et peu de temps après son intégration à l'organisme, elle avait été prise pour cible par des anti-UNISON qui la tuèrent d'une balle en pleine tête. Un simple hasard, au mauvais endroit au mauvais moment.
Tout était terminé.

En apprenant la mort de sa sœur, Jay perdit le contrôle. Il rentra à la maison des Lane et annonça la nouvelle à ses frères, le tout sans prendre la peine de leur dire où il avait disparu durant ces derniers mois. D'un commun accord, les frangins décidèrent de trouver les responsables de l'assassinat et de s'occuper de leur cas, de préférence en les faisant souffrir au maximum !

Malheureusement, il semblait que les Lane n'étaient pas les seuls à avoir pensé à ça. Ou plutôt une vieille connaissance se douta qu'ils risquaient de partir en vendetta. Andrea Parker, une amie d'enfance de la famille était elle aussi devenue agent de l'UNISON en poste à Star City et elle rendit une visite de courtoisie aux Lane afin de les dissuader de faire quoi que ce soit. Bien évidemment, les frangins prétendirent ne pas en avoir l'intention, mais la jeune femme n'était pas dupe, loin de là ! Durant les mois qui suivirent, elle les surveilla de loin, essayant de savoir ce qu'ils mijotaient sans jamais réussir à les prendre en flagrant délit. Finalement, le moment où elle comprit qu'elle avait raison depuis le début fut le même que celui où les Lane retrouvèrent les responsables de la mort de Charlie. Ces derniers s'étaient abrités dans un entrepôt depuis longtemps surveillé par l'UNISON et la groupe des Lane avait réussi à obtenir ces informations. Bien qu'étroitement surveillé, le bâtiment n'empêcha pas Jay et quelques autres hommes d'y pénétrer. Il avait refusé que ses frères l'accompagnent, sachant très bien qu'il n'y avait que très peu de chances pour qu'ils en sortent autrement que prisonniers ! Le petit groupe parvint à atteindre la pièce située à côté de celle où les assassins s'étaient réfugiés, mais c'était sans compter sur la présence d'Andrea Parker qui avait prévu le coup. Aidée par les scientifiques de l'UNISON elle avait réussi à se procurer un sérum capable de bloquer l'afflux d'adrénaline et l'utilisa sur Jay qui fut momentanément privé de ses pouvoirs, le rendant incapable de mener sa vendetta à bien.

Face à cet échec, Jay fut contraint de se rendre et placé provisoirement entre les mains de l'UNISON. Une fois de plus, ce fut Andrea qui lui sauva la mise en plaidant sa cause et en se portant garante pour lui. Elle promit de jouer le rôle d'agent de probation et de veiller à ce qu'il ait une conduite exemplaire en échange de sa liberté. Après une longue réflexion de la part des supérieurs de l'agent, sa demande fut finalement acceptée et Jay contraint d'obéir à cette qu'il avait détestée et accusée d'être indirectement responsable de la mort de sa sœur.

Début 2016, Jay débuta donc son programme de réinsertion, obligé de se rendre plusieurs fois par semaines auprès d'un psychologue, d'une assistante sociale et bien évidemment auprès d'Andrea Parker, son agent de probation ! Elle l'obligea à se trouver un nouveau travail, légal celui-là et à le garder. Cette période fut particulièrement compliquée à gérer, surtout à côté des autres Lane qui continuaient à mener leu existence criminelle et, bien évidemment, à gérer le groupe que Jay ne pouvait plus superviser. Tout sembla fonctionner parfaitement bien, du moins jusqu'à ce qu'Andrea ne soit contrainte de partir pour ses affaires personnelles. Janvier 2017, un nouvel agent fut chargé de s'occuper du cas Lane et cette fois-ci, la situation dérapa en un rien de temps. L'homme ne comprenait clairement pas la manière de fonctionner de son « protégé » et ce dernier retrouva rapidement ses bonnes vieilles habitudes. Il ne fallut qu'un mois après le départ d'Andrea pour que Jay ne soit prit en photo par un journaliste du Daily Herald qui utilisa son manque de sérieux pour descendre l'UNISON. Histoire de garder la face, l'organisme fut obligé de désavouer Jay et de mettre fin à sa période de probation pour le coller directement au trou.

La prison n'était pas la bonne solution, mais c'était la seule que l'UNISON semblait avoir. Jay commença à s'y faire, ne cherchant pas à s'évader malgré ses capacités. Finalement, ce fut un coup du destin qui décida de la suite. Peu de temps après son incarcération, le Terminus envahit à nouveau Star City, déclenchant des vagues de panique partout en ville. La prison tint un moment jusqu'à ce qu'une attaque ne l'abîme suffisamment pour provoquer une brèche. Plusieurs prisonniers s'enfuir et d'autres décidèrent de rester sur place, mais lorsque Jay fit des créatures du Terminus s'infiltrer dans les corridors, il décida de partir. Ce n'était pas pour s'évader, ni même pour sauver sa peau : il voulait s'assurer que ses frères étaient en sécurité. Jay fila donc tout droit jusqu'à la maison familiale pour découvrir que les Lane étaient durs à tuer. Deux de ses aînés avaient été blessés, mais ils survivraient. Il suffisait de s'abriter et de se débrouiller pour ne pas croiser les créatures du Terminus ! Fort heureusement pour eux, le quartier délabré dans lequel ils vivaient ne sembla pas intéresser l'envahisseur qui ne traîna pas dans la zone.

Finalement, après près d'une année de siège, l'envahisseur fut bouté hors de la ville et Jay prit une décision qui influença la suite de son existence : il décida de retourner à la prison pour se faire à nouveau incarcérer. Entre-temps, Andrea était revenue en ville et reprit en charge son dossier, plaidant en sa faveur pour qu'il soit libéré. Après tout, n'était-il pas revenu en prison après avoir dû fuir pour sauver sa vie ? Il fallut plusieurs longs mois avant que sa parole ne trouve une oreille attentive et ce n'est qu'à la mi-août de l'année 2019 que Jay fut enfin libéré. Il avait purgé sa peine et était désormais libre comme l'air, sans comptes à rendre à qui que ce soit. Cela dit, même si l'agent Parker était de retour et l'avait aidée, Jay ne l'avait pas revue depuis son départ et ignorait à qui il devait se libération anticipée... ainsi que le fait qu'elle risquait de faire de nouvelles incursions dans sa vie. C'était sans doute préférable ainsi, Jay avait tendance à se montrer désagréable lorsqu'on le surveillait de trop près, encore plus lorsqu'il s'agissait d'une femme !



Dossier Médical

ϟ Corpulence : Américain moyen, Jay n'est pas particulièrement grand ou enrobé, il mesure un bon mètre quatre-vingts pour environ quatre-vingt-dix kilos et se fond assez bien dans la masse. Ses années de jeunesse étant essentiellement centrées sur la délinquance, il a très tôt eu l'occasion de développer une musculature adaptée au combat de rue. Cela dit, il ne sera en rien comparable aux boxeurs professionnels, ressemblant davantage au bagarreur du coin qui ne passe pas tout son temps libre à s'entraîner. Il est donc « normal » et si vous le croisez dans la rue, vous vous direz simplement qu'il a le physique d'une personne qui ne passe son dimanche ni devant la télé avec une bière, ni à la salle de sport du coin.
ϟ Visage : À ce niveau, Jay n'est pas franchement dans la moyenne. Les années passées à se bagarrer dans les rues n'ont pas vraiment arrangé son visage. Il fait indéniablement plus vieux qu'il ne l'est réellement, notamment à cause des poches qu'il a en permanence autour des yeux. Il faut avouer qu'il ne prend pas particulièrement soin de lui et arbore souvent une barbe de quelques jours - qui n'a rien de charmant - ainsi que quelques « cicatrices » comme un nez cassé à plusieurs reprises. Il a les yeux bleus et des cheveux tout aussi basiques qu'il garde toujours courts, autant pour éviter les parasites qui s'y logent souvent que pour ne donner aucune prise à ses adversaires de combat. En somme c'est le type d'homme que l'on ne regarde pas vraiment, ou alors d'une manière pas très flatteuse, mais c'est bien là le dernier de ses soucis.
ϟ Particularités : Jay porte les signes évidents de ses « loisirs ». Il a récolté de nombreuses blessures au cours des combats du Circus Maximus et affiche donc plusieurs cicatrices plus ou moins visibles. Il a eu le nez cassé à plusieurs reprises, même si ce n'est pas extrêmement voyant. Sa régénération n'a pas effacé toutes ces traces comme si elles s'étaient inscrites dans son ADN. Il possède aussi quelques tatouages sans grand intérêt, le premier ayant été fait pour faire « comme tout le monde » après avoir gagné son premier combat à mort. Autant dire que c'était des conneries de jeunesse et qu'il n'y porte plus vraiment d'attention aujourd'hui, préférant débourser son argent dans autre chose.

ϟ Qualités et défauts : Ce point est assez relatif. Aux yeux de Jay, ses points positifs sont notamment sa force, son entêtement et surtout sa capacité à s'emporter et à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Mais il est évident que pour une personne « normale », ces points seront davantage perçus comme des défauts.
Il n'est pas très ambitieux par nature : pour lui, faire ce qu'il aime lui suffit largement et il n'en en aucun cas l'envie de devenir le futur dirigeant du Cartel par exemple. S'il a fini par accepter de fonder son propre groupe, c'était uniquement dans un souci pratique et surtout, sous l'impulsion de Seth, son frère aîné qui comptait exploiter la popularité grandissante de son frère cadet.
Jadis, la seule chose qui importait à Jay était de pouvoir « s'éclater » et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait décidé de prendre part aux combats du Circus : parce que c'était le seul endroit où il pouvait se battre de la sorte. Toutefois, la perte de Charlie et son séjour en prison ont légèrement altéré cette insouciance relative. Son caractère s'est fait un peu plus distant et sombre, mais il resta malgré tout facile à distraire avec un bon combat.
Irrémédiablement, il n'est pas du genre très fidèle et va au plus offrant. À l'époque du Circus, si ses « talents » avaient été appréciés par un héros, l'idée de laisser le Cartel ne l'aurait pas gêné une seule seconde. Maintenant qu'il est son propre patron, les choses ont un peu évoluées et en matière d'affaires il se montre beaucoup plus fiable. Depuis la création du groupe, Jay met un point d'honneur à honorer tous ses contrats de la même manière et avec sérieux.
Pour finir, Jay n'est pas très cultivé, il estime que le savoir et la connaissance ne servent à rien et préfère donc se concentrer sur les choses importantes, comme par exemple de savoir comment se procurer ses cigarettes et les autres choses dont il dépend. Ce n'est pas un « bad boy » comme on pourrait le croire, c'est simplement le fruit d'une éducation primaire et d'un manque de culture qui le fait apparaître comme tel.
ϟ Goûts et dégoûts : Il n'aime pas tout ce qui l'empêche de faire ce qu'il veut. Jay n'est pas foncièrement contre les lois et l'ordre, en fait la seule chose qui le pousse à aller à leur encontre étant qu'il apprécie de pouvoir faire ce qu'il veut et déteste s'entendre dire « c'est contraire aux lois ». Le quadragénaire aime tout ce qui peut lui procurer de l'adrénaline et par extension, du plaisir : les combats, la cigarette, même s'il n'aime pas être dépendant de quelque chose au point de ne plus pouvoir s'en passer. Il apprécie une bonne bière de temps en temps et surtout après un bon combat. En somme, c'est une personne très basique, qui, du moment qu'elle n'est pas contrariée dans ses envies, peut se montrer conciliante. Cela dit, il ne fait pas se leurrer, beaucoup de choses que Jay aime sont malheureusement hors-la-loi ce qui peut donner l'impression qu'il fait tout pour aller à leur encontre, mais ce n'est que le fruit du hasard. La seule chose qu'il ne tolère pas étant la drogue. Il n'est pas rare qu'il entre en rivalité avec ses frères qui, de leur côté, sont de grands consommateurs de ces substances.
ϟ Rêves et peurs : Peur ? Rêve ? Il n'en a pas vraiment. Juste des envies qui s'imposent d'elles-mêmes et qu'il doit combler. C'est quelqu'un de très impulsif qui ne voit pas beaucoup plus loin que le bout de son nez. Disons qu'il aimerait pouvoir continuer à mener sa vie comme elle l'est actuellement et sans avoir de nouveaux ennuis avec les autorités. Mais mis à part cela, il faut avouer qu'il n'a jamais désiré quelque chose sur une longue durée. La mort ne l'effraie pas sans quoi il n'aurait pas fait toutes ces choses particulièrement dangereuses au cours des dernières années, mais peut-être que l'idée que tout cela puisse prendre fin lui fait peur. Il n'y a jamais réellement songé. S'il fallait noter quelque chose qu'il redoute, Jay pourrait citer le retour en prison, à ce jour, c'est le seul point qui peut l'empêcher de réaliser ses désirs et donc, de le contrarier.


ϟ Quelle vision votre personnage a-t-il des autres ? Il s'en moque pas mal. Leur présence ne le gêne pas franchement, bien que Jay à « ses préférences », il n'est pas dérangé par l'idée de se retrouver entouré d'inconnus. Lorsqu'il participait aux combats du Circus Maximums, c'était dans la logique des choses et avec le temps, il a fini par s'y habituer. Depuis lors, c'est devenu aussi naturel que de respirer et le quadragénaire ne les voit plus, il perçoit simplement une masse compacte des cris et des bruits incompréhensibles, mais ne s'intéresse pas à quelqu'un en particulier. Une seule chose l'horripile : les personnes qui veulent l'empêcher de faire ce qu'il désire. Il n'a rien contre les héros ou contre les flics, même si ces derniers lui ont souvent posé des problèmes par le passé en raison de sa famille plutôt « spéciale », mais s'ils viennent lui pourrir la vie, Jay se montrera déjà moins tolérant ou patient. De la patience d'ailleurs, l'américain n'en possède pratiquement pas et il est très impulsif, ce n'est donc pas rare de le voir perdre le peu de calme qu'il possède si quelqu'un le titille un peu trop. En somme, Jay supporte tout le monde du moment que personne ne vient l'emmerder, mais il s'emporte très rapidement si l'on essaye de lui glisser des bâtons dans les roues.

ϟ Où se placerait-il dans l’échelle qui va du Super-Vilain au Super-Héros ? Au milieu. Jay n'est ni mauvais, ni bon, il vit simplement sa vie sans se soucier des autres. Du point de vue d'un « gentil », il est clair qu'il apparaîtrait comme une personne axée vers la criminalité, mais ce jugement serait faussé par les activités du quadragénaire. Si Jay a décidé de fonder son propre groupe criminel, ce n'est aucunement en raison d'un mauvais fond, même s'il est vrai qu'il a toujours baigné dans la délinquance et tout ce qui était hors des lois. Non, c'est simplement parce que ce chemin a été le seul qui menait au but qu'il désirait atteindre : pouvoir se battre autant qu'il le voulait et sans restrictions tout en restant indépendant. Il a déjà commis des crimes mineurs, voire majeurs, il a aussi déjà tué lors des combats organisés par le Circus Maximus ou lors de missions, mais ce n'est pas par désir de nuire à la société, c'est uniquement pour s'amuser ou atteindre ses objectifs. S'il avait la possibilité de combler ses désirs tout en restant du « bon côté », peut-être qu'il le ferait, mais il est vrai qu'à ce jour il est plus aisé de réaliser de tels desseins en bafouant les lois. Ce n'est pas sa faute si les choses sont mal faites ! Toutefois, si jadis il pouvait passer pour un simple délinquant, ses récents déboires avec l'UNISON et la mise en avant du Daily Herald l'ont certainement fait passer pour un criminel plus important qu'il ne l'est réellement.

ϟ Est-il prêt à tout pour arriver à ses fins ? Étant donné qu'il n'a pas énormément d'ambition ou des projets, Jay n'a pas vraiment de raisons de faire tout ce qu'il peut pour obtenir ce qu'il désire. Mais en imaginant qu'il puisse vouloir quelque chose avec empressement, en effet le quadragénaire serait prêt à n'importe quoi pour y arriver. Agir d'une manière contraire aux lois ne le gêne pas franchement, tuer non plus étant donné qu'il l'a déjà fait par le passé, l'on peut donc considérer qu'il n'hésiterait pas une seule seconde avant d'agir.

ϟ Serait-il prêt à blesser ou tuer pour gagner un combat ? Il n'est pas vraiment difficile de répondre à cette question. Jadis, Jay se battait quotidiennement pour gagner des combats et sortir vainqueur de l'arène. C'était sa manière de se faire connaître et de devenir « quelqu'un » ! Il est donc évident qu'il n'hésitera pas une seule seconde à blesser ou même à tuer. Les combats à mort étaient d'ailleurs ses préférés pour la bonne et simple raison qu’ils offraient bien plus d'adrénaline que tous les autres. Avec le temps, en s'éloignant des arènes, Jay s'est découvert d'autres centres d'intérêt, mais cela n'a en rien changé sa « passion » pour le combat. Il se montrera toutefois plus réticent à l'idée d'enlever la vie d'un individu qui n'aurait pas choisi de se battre contre lui, mais n'hésitera pas à s'exécuter s'il a quelque chose à gagner dans l'affaire.

ϟ Pourra-t-il user de violence pour se sortir d'une situation de crise ? Sans aucune difficulté. La violence fait partie intégrante de sa vie et Jay n'envisage pas vraiment d'agir autrement. Il sait davantage faire parler ses poings que ses mots et il lui apparaît donc plus facile et efficace d'emprunter cette voie plutôt qu'une autre. Bien évidemment, il ne frappe pas sans réfléchir à chaque problème qui s'impose, il lui arrive de faire preuve d'un peu de patience dans ses meilleurs jours ou lorsqu'il se trouve en présence d'une personne qu'il tolère ou apprécie. Au final, tout dépend de la situation, mais en général Jay emprunte la seule voie qu'il maîtrise parfaitement et ne recule pas devant la possibilité d'user de violence pour se tirer d'une situation épineuse. Bien sûr, le mieux reste d'éviter de se retrouver dans ce cas, mais malheureusement les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite.



Super Dossier

ϟ Groupe et raisons : Indépendants
Jay était jadis membre du Cartel Rouge et plus précisément du Circus Maximus où il officiait en tant que combattant. Cependant, ces dernières années ayant été particulièrement agitées et lui-même sortant fraîchement de prison, Jay a pris la décision de rester à distance du regroupement criminel. Son groupe, les Ymir, lui suffit amplement et s'est fait suffisamment de relations au cours des dernières années pour être en paix avec les membres du Cartel Rouge aussi bien que les indépendants. Les Ymir ont veillé à ne pas empiéter sur les plates-bandes des autres groupes criminels ce qui leur permet une relative tranquillité, même si Jay sait très bien que tout peut capoter d'un jour à l'autre.

ϟ Pouvoirs et capacités : Il s'agit d'un ancien personnage qui est repris, j'ai donc récupéré ses anciens pouvoirs (il n'en avait que 9 sur les 12 autorisés) ainsi que trois compagnons pour faire les 12 autorisés.

Insensibilité : Il s'agit d'un pouvoir qui ne peut être déclenché que si Jay est sous le coup de l'adrénaline. Lors d'un combat par exemple, il peut décider de l'activer et ne ressentira plus aucune douleur. Bien évidemment, l'absence de douleur n'empêche pas la venue de blessure plus ou moins grave, la seule différence sera que le trentenaire ne sentira rien. Bien que ce point représente un gros avantage dans les combats puisqu'il n'est pas gêné par la souffrance, il peut aussi lui jouer un sale tour. En ne ressentant pas la douleur, Jay peut aggraver ses blessures ou même risquer sa vie en persistant à utiliser un membre qui serait gravement atteint. De la même manière, son cerveau ne lui signalera pas qu'il est à deux doigts de passer l'arme à gauche si ce pouvoir est enclenché. Jusqu'à présent, il a toujours eu de la chance puisqu'il n'a jamais été trop gravement touché, mais rien ne dit qu'un jour cet avantage ne puisse pas se retourner contre lui.

Force accrue : Ce pouvoir ne peut être utilisé qu'une fois l'insensibilité activée. Jay possède une force plus élevée que la normale (960 tonnes) qui lui permet de frapper plus fort ou encore de soulever des objets qu'il ne pourrait pas déplacer en temps normal. Les effets s'estompent dès que l'insensibilité prend fin, c'est-à-dire dès qu'il n'est plus sous le coup de l'adrénaline ou trop épuisé pour la maintenir.
1. Passage de 2T à 7T.
2. Passage de 7T à 15T.
3. Passage de 15T à 30T.
4. Passage de 30T à 60T.
5. Passage de 60T à 120T.
6. Passage de 120T à 240T.
7. Passage de 240T à 480T.
8. Passage de 480T à 960T.

Résistance améliorée : Lorsque le pouvoir d'insensibilité de Jay est activé, il bénéficie d'une résistance physique plus grande. Ainsi lorsqu'il usera de sa force accrue pour frapper quelqu'un ou quelque chose, il ne risquera pas de se briser les os de la main par exemple. Ce pouvoir lui permettra aussi de résister à des coups de super possédant une force égale à la sienne (960 T). Les lames et autres objets tranchants entaillent plus difficilement sa peau lorsque cette résistance est activée.
1. Passage de 2T à 7T.
2. Passage de 7T à 15T.
3. Passage de 15T à 30T.
4. Passage de 30T à 60T.
5. Passage de 60T à 120T.
6. Passage de 120T à 240T.
7. Passage de 240T à 480T.
8. Passage de 480T à 960T.

Première amélioration : la résistance est étendue à tout son corps lorsque son insensibilité est activée.

Deuxième amélioration : la résistance de Jay empêche les lames d'entailler sa peau avec autant de facilité qu'en temps normal.

Résistance aux drogues et poisons : Lorsque son insensibilité est activée, Jay ne peut pas être touché par les effets des drogues et/ou médicaments. Il sera donc impossible de l'endormir à l'aide d'un somnifère ou de quelque chose de ce type. Le mauvais côté étant que les drogues destinées à améliorer les compétences du corps ou de l'esprit n'auront plus d'effet sur lui elles non plus.

Endurance améliorée : Les autres pouvoirs de Jay pompant beaucoup d'énergie, le texan a fini par développer une endurance améliorée. Il se fatigue désormais deux fois moins vite qu'un humain normal (il pourra courir en continu pendant 5 heures sans ressentir de fatigue).
I : Il se fatigue désormais quatre fois moins vite qu'un humain normal (il pourra courir en continu pendant 10 heures sans ressentir de fatigue).

II : Il se fatigue désormais six fois moins vite qu'un humain normal (il pourra courir en continu pendant 20 heures sans ressentir de fatigue).

III : Il se fatigue désormais douze fois moins vite qu'un humain normal (il pourra courir en continu pendant 40 heures sans ressentir de fatigue).

Régénération améliorée : Ce pouvoir permet à Jay de soigner ses blessures plus rapidement. Elle ne permet toutefois pas de faire disparaître des maladies, de réparer des membres brisés ou d'en faire repousser. Il faudra que Jay entre dans une sorte de sommeil (de quelques heures pour des blessures légères à plusieurs jours pour les blessures importantes) pour que la régénération puisse faire effet et elle ne pourra donc pas être utilisée en combat.
I : désormais, Jay pourra soigner une blessure plus grave en « sacrifiant » une partie de son énergie, ou inversement (récupérer de l'énergie en rouvrant de vieilles blessures). Cela sera toutefois provisoire puisqu'il devra se reposer après coup pour récupérer l'énergie ou soigner la blessure provoquée, mais ce sera un capacité à employer dans l'urgence, comme lors d'un combat.

II : la régénération mineure de Jay s'est développée au point qu'il peut désormais se régénérer dès qu'il est blessé et sans devoir se reposer au préalable. Il peut refermer des plaies ouvertes ou encore faire repousser un membre, voire un organe, mais il doit être conscient de ses blessures pour déclencher la régénération. Ce pouvoir n'est valable que lorsque son insensibilité est activée.

III : la régénération de Jay lui permet désormais de se soigner des maladies. Cela peut aller du simple rhume à un cancer ou une maladie tout aussi grave.

Vague d'adrénaline : Ce pouvoir permet à Jay de déclencher lui-même une vague d'adrénaline dans son corps et par conséquent, de pouvoir utiliser plus facilement ses autres dons. Il peut toutefois en perdre la capacité dès lors que son corps devient trop épuisé ou trop blessé. Jay peut aussi décider de désactiver son pouvoir, aussi l'adrénaline retombera d'elle-même.

Détection du danger : Lorsque son pouvoir d'insensibilité est activé, Jay peut ressentir le danger qui s'approche de lui. Il ne distingue cependant pas clairement ce qui arrive ni sous quelle forme et à quel moment, il s'agit simplement d'un sentiment persistant sans autre indication. Il peut à peu près situer la zone d'où le danger provient, mais sans savoir distinguer une personne dans une foule par exemple.

Survie : Lorsque son adrénaline est activée, Jay peut se faire tirer dans la tête ou subir une blessure habituellement considérée comme mortelle, mais sans décéder. Ce pouvoir lui permet effectivement de survivre quelques minutes, le temps que sa régénération se charge de « soigner » les dégâts et de permettre à l'organe blessé de reprendre sa fonction.

Blocage des influences : L’insensibilité de Jay bloque l'accès à la partie de son cerveau qui permet de l'influencer. Lorsque son pouvoir est actif, les mentalistes capables d'influencer les pensées du personne (pour l'empêcher ou l'obliger à faire quelque chose par exemple), ne peuvent plus agir sur lui. Lorsque son pouvoir d'insensibilité n'est pas actif, il est aussi vulnérable que n'importe qui d'autre. Il est à noter que l'accès à ses pensées et souvenirs n'est pas bloqué, juste la possibilité d'agir sur son libre arbitre.

Mike, alias Ægir
Mike est l'un des premiers membres du groupe. Ancien collègue mercenaire de Carmen Reed, il rejoignit les Ymir pour mettre à leur service ses divers talents et ses nombreux contacts. Depuis l'incident avec l'UNISON qui coûta la liberté à Carmen, Mike est celui qui s'occupe de tous les détails techniques et collabore avec divers autres chef de gangs du Cartel Rouge.
    Compétences :
    → Maîtrise des armes de poing.
    → Maîtrise des armes blanches.
    → Contact, il bénéficie de connaissances inédites et bien placées dans le milieu de l'informatique et du piratage en général. Il peut donc récolter des informations plus poussées que les autres pirates du Cartel.
    → Piratage amélioré. Mike peut pirater pratiquement n'importe quel système.


Varric, alias Surt
Varric est arrivé peu de temps après Mike. Originaire d'une famille américaine très aisée, il a débuté sa vie professionnelle avec des études de médecine. Après ses examens, il obtint une excellente place qui lui permit de gagner beaucoup d'argent. Malheureusement, après une opération ratée, il fut radié de l'ordre des médecins, divorça de sa femme et se retrouva avec énormément de dettes sur le dos. C'est à ce moment qu'il s'orienta vers le crime, fit la connaissance de Mike et collabora avec lui quelques années avant de le rejoindre chez les Ymir.
    Compétences :
    → Maîtrise des explosifs.
    → Maîtrise des armes lourdes.
    → Contact, il bénéficie de connaissances inédites et bien placées dans le milieu du recel d'armes. Il peut donc se procurer des armes plus uniques que les autres criminels du Cartel.
    → Grandes connaissances en médecine. Grâce à ses études, il peut opérer à peu près n'importe qui et se charge du prélèvement des organes pour le marché noir.


Ace, alias Geirröd
Ace est un australien survolté. Personne ne sait grand-chose sur son passé. Parfois il se prétend lié à la famille royale d'Angleterre, parfois il prétend être né dans le bush et avoir été élevé par les aborigènes. La seule chose véridique étant son arrivée en Amérique après avoir été contacté par la Moisson afin d'intégrer un groupe de mercenaire, les Ymir, et de mettre ses talents en magie à leur service.
    Compétences :
    → Artefact : bouclier. Ace peut générer un bouclier autour d'une personne pour la protéger.
    → Artefact : entrave. Ace peut créer des « lianes » magiques qui sortent du sol et s'enroulent autour de personnes pour les entraver.
    → Artefact : manipulation. Ace peut pénétrer dans l'esprit des gens et les manipuler mentalement.
    → Artefact : projectile magique. Ace peut créer des projectiles magiques qu'il envoie en direction de ses adversaires pour les blesser.


ϟ Surnom et costume : Jötunn. Un surnom gagné bien des années plus tôt lors de ses début au Circus Maximus et qui est resté gravé depuis.



Informations Complémentaires

Jay possède son propre groupe, les Ymir. Ce dernier est décrit ici de manière plus poussée (message qui sera reposté après validation).
 
Revenir en haut Aller en bas


Les têtus ont toujours le dernier mot
The secret side of me, I never let you see, I keep it caged but I can't control it, So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage and I just can't hold it. It's scratching on the walls, in the closet, in the halls, It comes awake and I can't control it, Hiding under the bed, in my body, in my head, Why won't somebody come and save me from this, make it end ?


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 3 Sep 2019 - 23:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 132
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif et harmonieux aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 132
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Moi
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif et harmonieux aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Re-bienvenue avec cet amour de texan !! Jay Lane 195470577Jay Lane 195470577

Je suis super contente de le revoir Jay Lane 4153354820

Bien sûr, tout ce qui concerne Andrea a été vu avec moi et c'est oké Jay Lane 4093421268
 
Revenir en haut Aller en bas



We are bits of energy floating about in various guises
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 4 Sep 2019 - 10:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Personnage
Jay Lane 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 483
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Jay Lane 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 795
ϟ Nombre de Messages RP : 483
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly, Marisol Aguilar
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
Hey you Jay Lane 195470577 hâte de revoir notre Jay national en jeu Jay Lane 1366640713 re bienvenue à toi !
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 5 Sep 2019 - 21:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

La Maire
Maître du Jeu

Personnage
Madame la Maire

ϟ Âge : 51
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 12934
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Crédits : Renan
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Joueur
Madame la Maire

ϟ Âge : 51
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 05/05/1968
ϟ Arrivée à Star City : 22/03/2012
ϟ Nombre de Messages : 12934
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Célébrité : Viola Davis
ϟ Crédits : Renan
ϟ Âge du Personnage : 52 ans
ϟ Statut : Mariée
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice

Bienvenue à toi sur le forum !

Une reprise de personnage qui ne présente donc pas le moindre problème.

Tu commences avec un niveau 4, je te l'ajoute à ton profil. Tu pourras le faire augmenter en gagnant des points de réputation, alors n'hésite pas à te lancer immédiatement dans l'aventure. Tu gagnes par ailleurs 15 points de réputation bonus pour avoir écrit une fiche 24h chrono.

Bref, si cela ne semblait pas encore clair, je te valide ! Tu vas donc pouvoir te lancer dans le jeu ! N'oublie pas de remplir ton profil, ta fiche de personnage et de poster les fiches relatives à ton personnage. Ensuite tu pourras débuter le jeu, tu peux regarder si une des demandes de ce sujet t'intéresse, sinon tu peux toujours poster la tienne ou demander directement à un membre. Enfin, si tu en as l'utilité, n'hésite pas à aller faire certaines des demandes disponibles ici. En tous les cas si tu as des questions les administrateurs sont à ta disposition ! Je t'encourage aussi à venir flooder et à passer sur la ChatBox ! C'est comme cela que l'on trouve des liens et des sujets le plus facilement, d'autant que ça permet de faire connaissance avec les autres joueurs. Il y a toujours quelqu'un dessus alors n'hésite pas !

Bon courage pour reprendre ta vie et la rendre meilleure !

 
Revenir en haut Aller en bas

 
Jay Lane
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Jay Lane Categorie_6Jay Lane Categorie_8


Jay Lane Categorie_1Jay Lane Categorie_2_bisJay Lane Categorie_3
 Sujets similaires
-
» Mack Lane, Artiste & Guitariste. [VALIDÉS]
» Fleur Weasley Delacour [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jay Lane Categorie_6Jay Lane Categorie_8
Sauter vers: