AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_1La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_2_bisLa bêtise, c'est d'être surpris Categorie_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

La bêtise, c'est d'être surpris

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Aoû 2019 - 13:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
En se hissant au sommet de SHADOW, Renan avait pratiquement atteint ses objectifs. Pratiquement, parce qu'il n'était pas encore tout en haut. Sa place d'Officier de la Pénombre devait sans doute en faire pâlir d'envie plus d'un, cependant il savait qu'il pouvait avoir encore mieux. Ses velléités de remplacer l'Ombre lui procuraient une certaine satisfaction, mais aussi beaucoup de frustration. Ses pouvoirs s'étaient grandement améliorés depuis le temps et il savait qu'il pouvait en avoir encore beaucoup d'autres, mais à quoi bon si ses alliés disparaissaient tous les uns après les autres ? Jusqu'à ce jour, il n'avait encore trouvé personne qui soit capable de remplacer la jolie Lady Death, même si Lady Satan semblait lui assurer qu'elle pourrait remplir ce rôle. Autant dire qu'il ne progressait pas comme il l'avait espéré des années plus tôt et qu'il se retrouvait donc à ressentir plus de frustration que de satisfaction avec le temps.

Un autre problème se posait. L'irrespect généralisé de ses agents et pseudo-alliés qui le traitaient comme s'ils avaient affaire à un guignol à peine capable d'assumer son rôle. En parallèle, le fait de ne plus avoir de défi digne de ce nom sur le terrain rendait ses sorties assez mornes. C'était sans doute pour cette raison qu'il avait fini par s'intéresser à cette étrange jeune femme rencontrée lors d'une mission SHADOW.

Il s'agissait assurément d'un agent de l'UNISON. Renan avait pu se renseigner sur elle dès son retour de la mission qui les avait confrontés et savait donc plus ou moins à quoi s'attendre, mais il n'avait absolument pas prévu de la recroiser. Bien sûr, elle ignorait qu'il était lié à l'organisme top secret et cela même si l'UNISON savait qu'ils étaient de retour, mais les ordres étaient assez clairs à ce sujet : si un agent de SHADOW en croisait un de l'UNISON, il devait fuir et mettre fin à l'échange. Il était primordial de protéger leur anonymat. Pourtant, le trentenaire aurait apprécié de pouvoir tester plus en avant cette jeune femme... notamment parce qu'il avait réussi à avoir le dessus lors de leur rencontre en lui glissant entre les doigts et en filant sans qu'elle ne puisse le neutraliser. Mais ce n'était pas comme ça que les choses fonctionnaient !

Il avait donc relégué la jeune femme dans ses souvenirs et s'était attelé à son travail habituel. Les semaines passèrent jusqu'à ce qu'il l'oublie presque complètement. Une mission se profilait à l'horizon et Renan s'était concentré sur sa préparation. Il s'agissait de récupérer des informations dans l'appartement d'un homme partit en vacances. Normalement, à part son chat, il n'y aurait personne sur place et Renan avait donc décidé de s'y rendre seul. Il attendit que le soir soit bien avancé et que la nuit soit correctement installée avant de se lancer. Quelqu'un devait venir nourrir son chat, mais il était peu probable que ça arrive à une heure aussi avancée !

Débarquant sur son balcon après avoir utilisé ses pouvoirs pour l'atteindre, le trentenaire déverrouilla la porte-fenêtre et pénétra à l'intérieur de l'appartement. Le chat vint rapidement l'accueillir, se frottant à ses jambes comme l'animal ingrat qu'il était. Visiblement l'animal avait faim, mais le Français n'était pas ici pour jouer les serviteurs de félin et l'enjamba afin de se diriger vers la chambre de l'homme. Il commença une fouille méticuleuse, collé par un chat de plus en plus câlin et qui espérait certainement obtenir ce qu'il espérait en lui donnant une illusion d'amour. C'était un peu comme une femme en fait, mais en plus poilu.

Sa fouille s'éternisa un peu, l'homme était relativement bordélique, ce qui compliquait les recherches. Le chat s'était installé aux côtés du trentenaire, sur le lit de son maître et contemplait l'inconnu en faisant sa toilette. Du moins jusqu'à ce qu'il se redresse soudain et file vers le salon où se situait la porte d'entrée. Quelqu'un arrivait ? Par prudence, l'Officier se redressa et recula pour être invisible depuis le salon, puis patienta. Si quelqu'un venait nourrir le fauve à cette heure-ci, il y avait fort à parier que ça ne s'éterniserait pas.
Du moins l'espérait-il !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Aoû 2019 - 13:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Depuis son divorce, prononcé plusieurs mois auparavant, Marisol avait décidé de ne pas se laisser enfermer dans la solitude pour autant. L’espagnole avait ainsi déployée sa bonne humeur à toute épreuve dans l’immeuble où elle habitait, si bien qu’elle connaissait la plupart de ses voisins et discutait aisément avec eux. Dans ces conditions, elle était aussi souvent celle à qui l’on demandait un petit coup de main de ci et de là, mais elle appréciait ces moments partagés car ils lui évitaient de passer son temps libre à ne pas savoir quoi faire. Marisol restait difficilement en place. Elle aimait se sentir utile et active. Des traits de caractère qui l’avaient poussé à suivre les pas de sa mère dans l’armée, puis à s’enrôler dans l’UNISON.

Ceci dit, ces temps-ci, elle utilisait une grande partie de ses congés à fouiner sur un type qu’elle avait croisé. Elle rentrait chez elle, quand elle l’avait rencontré. C’était une de ces histoires de mauvais endroit au mauvais moment très typiquement. Elle avait surpris l’homme en position délictueuse, avait tenté de l’appréhender presque par réflexe… Et s’était misérablement faite rétamer. Autant dire qu’elle l’avait quelque peu mal pris et que, depuis, celui qui l’avait mise en déroute était devenu un de ses centres d’intérêt. Un intérêt qui frisait par moment l’obsession, ce qui faisait beaucoup rire sa mère, soit dit en passant… Et dont Marisol riait d’elle-même bien volontiers. Elle savait qu’elle exagérait. De toute façon, elle n’avait aucun indice concernant l’identité de son mystérieux ennemi, ses recherches étaient donc au point mort. D’autant qu’elle n’avait jamais été la plus douée question investigation. L’agent de l’UNISON était bien plus à son aise sur le terrain, aussi délicate que soit la situation, et ce malgré ce qu’elle surnommait parfois « ces saloperies de cartes ».

Ce soir-là, toutefois, elle n’avait pas son agresseur à l’esprit. Simplement Némésis, la chatte du voisin du dessous. Marisol appréciait les animaux – à l’exception des canards, une sombre histoire de traumatisme d’enfance sommeillant là-dessous – mais il fallait reconnaître que la petite minette était spéciale : un vrai petit concentré d’amour à quatre pattes. Amour très probablement intéressé, mais enfin… La pauvre espagnole craquait complètement et ne rechignait jamais à s’occuper d’elle lorsque son propriétaire légitime s’en allait voir sa famille à Chicago. Toujours fidèle au poste lorsqu’il s’agissait de demander des câlins, Némésis aurait accueilli un assassin en lui dépliant le tapis rouge de son affection. Comment lui résister ?

Il était abominablement tard lorsque l’espagnole tourna la clé dans la porte – une mission qui s’était éternisée, si bien qu’elle portait encore pour partie son uniforme – et elle se sentait quelque peu cassée. Pourtant, son moral connut un gain significatif quand la petite tricolore à poils longs arriva en trottinant, la queue haute et les ronrons bien audibles. Refermant soigneusement la porte, Marisol s’accroupit et gratifia la minette de caresses appuyées, souriant telle une bienheureuse.

Hola, mi preciosa, roucoula-t-elle avant de se redresser pour déposer son sac sur la table basse avant de filer dans la cuisine. ¿ Tienes ambre ?

Un miaulement ravi lui répondit alors qu’elle ouvrait la boîte où étaient rangées ses croquettes et que sa servante par intérim lui remplissait sa gamelle. Le temps que la bête féroce se sustente, Marisol était déjà partie vers la salle de bains en chantonnant pour nettoyer la litière. Bizarrement, sa fatigue était un peu diminuée au contact de Némésis. Ce ne fut qu’au retour que l’espagnole se figea dans le couloir. A force de se mettre en danger pour son métier, elle avait pris l’habitude de faire confiance à ses instincts, même si ils n’étaient pas toujours fiables – être prise de sueur froide parce que le chat d’à côté vous fixait la nuque, c’était tout de même ridicule. En l’occurrence, elle avait l’impression de ne pas être seule à bord.

Némésis, appela-t-elle avec hésitation. Tu as déjà fini ?

Mis à part le bruit des croquettes dans le bol de la féline, seul le silence lui répondit. Pourtant Marisol reprit sa marche avec précaution, et passa prudemment la tête dans la chambre. Elle s’en serait voulue de passer à côté de quelque chose.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Aoû 2019 - 15:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il s'agissait d'une femme, apparemment venue nourrir l'animal sournois qui vivait dans cet appartement. Assez étrangement, le trentenaire eut une impression de « déjà vu » mais il ne parvint pas à comprendre pourquoi. Comprenant qu'il ne pourrait rien faire tant qu'elle serait là, il recula pour se coller silencieusement contre l'un des murs de la chambre de manière à ne pas être aperçu si quelqu'un passait dans le couloir.

Les bruits qui suivirent furent aisément identifiables et il recula légèrement pour être totalement hors de portée lorsqu'il entendit la visiteuse se diriger vers le bout de couloir, sans doute pour changer la litière du chat qui bâfrait dans la cuisine. Pestant intérieurement, le Français mit sa patience à l'épreuve en restant aussi immobile que possible et en attendant qu'elle disparaisse pour terminer son travail. Renan avait prit garde à ne pas déplacer grand-chose au cas où il devrait partir en urgence, mais ce n'était qu'une prudence inutile vu l'état de l'appartement avant son arrivée !

Au bout d'un temps qui lui sembla excessivement long, l'Officier eut le plaisir d'entendre la femme revenir vers la cuisine, mais au lieu de rejoindre le chat, elle se remit à parler et attendit au milieu du couloir. Ce n'est que lorsqu'elle se glissa vers la chambre que le Français réalisa pourquoi cette voix lui avait semblé familière : c'était l'agent de l'UNISON rencontrée quelques temps auparavant. Comme pour confirmer ses doutes, il vit son visage se matérialiser à l'entrée de la chambre alors qu'elle venait jeter un coup d’œil dans la pièce, sans doute intriguée par quelque chose qu'il n'identifiait pas.

Bien évidemment, il était hors de question de la laisser le démasquer et comme il n'y avait aucun placard utilisable comme cachette, Renan décida de la neutraliser. Oh, il aurait pu se dématérialiser avant qu'elle ne l'aperçoive et il aurait terminé sa mission un peu plus tard, mais il n’en avait pas envie. La rouler dans la farine avait été très amusant la fois dernière, s'il pouvait recommencer, pourquoi refuser ? Alors qu'un sourire amusé ourlait ses lèvres sous son masque, Renan utilisa ses pouvoirs de manière à l'immobiliser et l'empêcher de fuir ou de continuer son analyse. La jeune femme dû se sentir pétrifiée, mais sans savoir pourquoi étant donné qu'il ne l'avait jamais utilisé sur elle auparavant.

« Mais qui voilà ? »

Renan se dégagea de son abri pour s'avancer dans la chambre de manière à ce qu'elle puisse le voir. Elle le reconnaîtrait peut-être. Son ego l'avait persuadé qu'elle ne l'aurait pas oublié, aussi ne jugea-t-il pas important de lui rappeler qui il était. Le trentenaire s'approcha d'elle, mais tout en restant à distance de sécurité. On ne savait jamais : elle pouvait avoir des compétences cachées qu'il ne soupçonnait pas !

« Dès le deuxième rendez-vous on termine dans une chambre ? J'ai du mal à croire ça. Tu avais l'air un peu plus coincée la dernière fois, mais bon, c'est souvent ceux qui en parlent le moins qui en font le plus, n'est-ce pas ? »

Croisant ses bras sur son torse, le trentenaire se rapprocha tout de même, mais en restant sur ses gardes. Si elle était pétrifiée, il savait bien qu'elle pouvait encore parler et si jamais l'agent décidait d'appeler à l'aide, il allait devoir réagir rapidement. Inspirant profondément, le trentenaire la détailla de haut en bas, un peu comme s'il était au supermarché en train de choisir le morceau de viande qu'il allait acheter.
Après quelques instants de silence, l'Officier reprit, toujours aussi taquin, pour ne pas dire moqueur.

« Tu peux te targuer d'avoir marqué mon esprit ! Je t'avais presque oubliée, mais ton échec cuisant m'a fait me rappeler de toi. Je crois que ça faisait longtemps que je n'avais pas autant rigolé. » Il secoua légèrement la tête. « Et qu'est-ce que tu fais ici ? Tu nettoies les litières de tes voisins parce que tu ne gagnes pas assez comme agent ? J'imagine que si vous êtes payés à la réussite des missions, c'est un peu obligé vu tes performances. »

Ça ne coûtait rien de se moquer d'elle, mais ça apportait vraiment beaucoup de plaisir et d'amusement, c'est un fait !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Aoû 2019 - 0:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
La pauvre Marisol s’était à peine aventurée dans la pièce qu’elle eut le déplaisir certain de se sentir proprement figée sur place. Habituée à l’imprévu, aux méta-humains, et à tout ce que Dieu avait jugé bon de placer sur terre pour lui pourrir la vie, elle voulut se saisir d’une arme de service qu’elle ne portait pas… Avec des bras qui ne répondaient pas le moins du monde. L’espagnole aurait volontiers pincé les lèvres, sauf qu’elle n’était pas tout à fait libre de ses mouvements.

Ce n’était pas la première fois qu’elle était en position de faiblesse mais cela ne lui devenait pas plus agréable pour autant. Et ce surtout avec son tempérament qui tolérait assez mal d’être impuissante et mise en échec. Tout allait de mal en pis, pour elle. Sa colère connut une augmentation substantielle lorsqu’un inconnu sortit de son recoin en feignant de s’étonner de sa présence. Marisol aurait adoré dire qu’elle aurait reconnu sa voix entre toutes, dans un moment parfaitement théâtral, mais la dite voix n’était à priori pas la sienne propre. Non, cela tenait plus à la façon d’être, à l’attitude, la silhouette et le reste.

Hijo de puta, jura-t-elle en réponse.

Avec un sincère et cruel manque d’élégance, mais la situation lui échappait très clairement et elle détestait cela. Elle n’avait certainement pas rêvé d’entendre un con – ou celui qu’elle considérait comme tel, plus exactement – insulter sa vertu et son tempérament en quelques phrases. Ses capacités y passèrent aussi, après avoir été détaillée comme une marchandise. Dans ses pensées, Marisol étranglait lentement et avec délectation l’intrus. Dans la réalité, elle était toujours pétrifiée.

Oh, parce que tu es tellement en difficulté que tu es obligé de pétrifier une femme pour réussir à l’avoir dans une chambre, rétorqua-t-elle d’un ton presque suave, pourtant. Fascinant.

Même si elle s’emportait souvent, l’espagnole avait toujours eu l’habitude d’utiliser les mots autant que ses poings pour se tirer d’affaire.

Malheureusement, tu ne me fais ni rire ni rêver. Sauf peut-être à ta carcasse derrière des barreaux, ricana-t-elle.

La dernière fois, elle avait joué selon les règles les plus stricts, avec son entraînement militaire. Mais cette fois-ci… Eh bien, toutes proportions bien gardées, l’UNISON l’autorisait à faire usage de tous ses pouvoirs, et elle avait les quelques cartes qu’elle parvenait à invoquer bien plaquées contre sa peau – la plupart via des poches internes à ses vêtements de fonction.

Justa y Leal, ajouta l’agente d’un ton toujours aussi moqueur, espérant vivement que l’autre ne parlait pas sa langue natale et croirait qu’elle se fichait encore allègrement lui.

Et que Léona, l'Arcane de la Justice, aurait le bon goût de se matérialiser derrière Renan et non pas bien en vue. Elle ignorait l’étendue de ses capacités, ceci dit, ce serait toujours bon à prendre.

Lancer de dés
Réussite : Léona surprend au moins un peu Renan.
Echec : Dis bonjour au petit ange La bêtise, c'est d'être surpris 3458505197

Tandis que Marisol priait de tout son coeur et de toute son âme, la Justice se matérialisa doucement derrière Renan. Léona était une belle femme, il n'y avait pas à se le cacher : ses longs cheveux blonds encadraient avec douceur un visage aux traits aussi sérieux qu'ils étaient harmonieux. Ses yeux perçants et concentrés étaient d'un beau bleu, engageants. Mais sa particularité tenait surtout aux ailes qui se déployaient dans son dos, bien qu'elles soient à l'heure actuelle à demi repliées. Arrête moi ça, sans lui faire trop de mal, l'encouragea vivement son invocatrice. Elle avait choisi la justice surtout par sécurité : Marisol n'avait pas la moindre envie de se retrouver avec la Mort sur les bras à l'heure actuelle, ou avec la Lune et ses manières déplaisantes au possible.

Grâce à la connexion psychique de la Justice et de l'espagnole, il ne s'en fallut que de quelques secondes pour que celle-ci déploie sèchement ses ailes, giflant le dos de Renan avec une force tout à fait respectable quoi que normale malgré tout. Espérant vivement que l'attention de son adversaire serait suffisamment détournée pour la libérer au moins momentanément, Marisol se tint prête à réagir.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Aoû 2019 - 0:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Marisol Aguilar' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Aoû 2019 - 10:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan avait haussé les épaules lorsque la jolie agent s'était moquée de lui en retour. Il l'avait provoquée, c'était donc de bonne guerre ! Et c'était d'autant plus vrai qu'il appréciait toujours les gens avec du répondant, y compris lorsque ces derniers se moquaient de lui. Ce n'était pas le même manque de respect que lorsque l'un de ses hommes se l'autorisait après tout. Détester son ennemi était quelque chose de naturel et qu'elle en soit réduite à ne pouvoir que l'insulter suffisait amplement à le satisfaire. C'était le signe qu'il la dominait.

Écartant les bras de manière théâtrale alors qu'elle pestait contre lui en le menaçant de finir en prison, Renan lui répliqua d'un ton amusé, comme s'il ne prenait pas ses menaces au sérieux... ce qui était exactement le cas en fait.

« C'est mal de se voiler la face tu sais. Et je te signale que tu es venue ici de ton propre chef, je ne t'ai obligée à rien. »

Sa phrase en espagnol lui échappa totalement. Il ne le parlait pas, se limitant à l'anglais, l'anglais-américain et le français. Autant dire qu'il fut assez étonné de sentir une présence derrière lui alors qu'il finissait de la railler. Présence qui aurait d'ailleurs pu lui échapper s'il ne se montrait pas extrêmement prudent lors de ses missions : en temps normal, le Français ne « sondait » pas en permanence la pièce dans laquelle il se trouvait pour y percevoir d'éventuels changements ! S'il ne l'avait pas fait cette fois-ci, il se serait pris le coup de la créature de plein fouet. Malheureusement, le trentenaire fut tout de même un peu trop long à réagir : il ne se dématérialisa pas immédiatement, préférant voir à quoi il avait affaire avant, ce qui permit à son adversaire de le toucher dans le dos sans qu'il ne se soit retourné. Même s'il était habitué à maîtriser et utiliser ses pouvoirs, une déconcentration passagère arrivait rapidement et il n'était pas exclu que le contrôle du sang de l'agent lui échappa momentanément !

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : il garde le contrôle.
    ÉCHEC : il le perd.

    Lancer de dé #2 :
    RÉUSSITE : il peut la toucher.
    ÉCHEC : il ne peut pas.

    Lancer de dé #3 :
    RÉUSSITE : Marisol sent quelque chose.
    ÉCHEC : elle ne sent rien.


Fort heureusement, les années d'entraînement servaient tout de même à quelque chose. Il parvint à garder le contrôle de ses pouvoirs et l'emprise qu'il avait sur la jeune femme, ce qui ne signifiait pas qu'il allait la laisser ainsi encore longtemps. Car il apparaissait évident que sa nouvelle assaillante n'avait rien de naturel. En voyant les ailes qui ornaient son dos, le Français compris qu'il s'agissait certainement d'une invocation de l'agent et qu'elle pouvait donc se défendre même sans avoir besoin de bouger. Bah, qu'à cela ne tienne !

Reculant pour se positionner face à l'ange, mais légèrement en retrait de l'agent de l'UNISON pour l'avoir entre eux deux, Renan analysa rapidement la situation. Un ange ne se tuait pas, mais il suffisait qu'il fasse comprendre à sa nouvelle amie qu'elle avait intérêt à faire partir sa nouvelle petite copine.

« Alors quoi, tu crois que je ne suis pas capable de m'occuper de deux femmes à la fois ? » Remarque sexiste, à l'opposé de ce qu'il pensait réellement. « C'est peut-être un ange, mais elle a un corps humain, ce qui veut dire que ça se tue. Ou ça se neutralise en tous les cas. »

Joignant le geste à la parole, Renan utilisa ses pouvoirs afin de modeler une imposante lampe située derrière l'ange. Le pied et l'abat-jour étaient tous les deux en métal, ce qui offrait suffisamment de matière pour former un gourdin assez imposant pour venir frapper la créature en plein derrière la tête. Sa maîtresse aurait peut-être le temps de la prévenir du danger, aussi choisit-il de frapper suffisamment fort pour lui fendre le crâne en deux, au cas où elle parviendrait à l'esquiver en partie ! Et si ce n'était pas le cas... bah, c'était un ange, non ?

Comme cette dernière était provisoirement neutralisée, Renan se concentra à nouveau sur l'agent. Il commença à triturer un peu l'intérieur de son crâne, se demandant si elle sentirait que quelque chose de bizarre était en train de se passer.

« Tu sais, je peux couper net les connexions de ton joli petit cerveau. Tu finiras en légume, je présume que je n'ai pas besoin de te faire un dessin. Je ne sais pas si tu sens quelque chose, je ne l'ai jamais expérimenté sur moi, mais je ne bluffe pas, tu peux me croire. » Sinon, elle risquait de le comprendre à ses dépends. « Fais-là partir et je te libérerai de mon emprise. On aura une petite discussion, juste toi et moi. »

Pour une fois, il ne mentait pas, mais il aurait été assez logique que son adversaire ne le croit pas. Attendant sa réponse, le trentenaire se tint sur ses gardes, prêt à riposter ou disparaître si ça devenait un peu trop dangereux. Il était prêt à tout, mais pas à finir sa soirée dans une cellule spécialement créée pour lui résister ! Il avait d'autres projets voyez-vous.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 29 Aoû 2019 - 10:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Reussite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Aoû 2019 - 0:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Marisol fut saisie d’une envie tout à fait puérile de lever son majeur à Renan. Elle se moquait de la petitesse du geste, à cet instant. Le fait qu’elle ne puisse le réaliser la tracassait bien plus, par exemple. Se voiler la face ?! Qui se voilait la face, au juste ? Le malade qui l’immobilisait Dieu seul savait comment, ou l’espagnole tout à fait dans son bon droit ?

Je garde le chat de mon fichu voisin, abruti !

La phrase, qui cachait difficilement sa colère, lui échappa avant qu’elle n’appelle Léona. Mais si elle espérait que l’ange la tire d’affaire, la chère Marisol en fut très largement pour ses frais. Le coup, sec et brutal, atteignit effectivement l’intrus, mais celui-ci n’en fut pas plus déconcerté que cela. Comme s’il avait pu la sentir venir, à vrai dire. Ou peut-être simplement parce qu’il était résistant à tout autant qu’il l’était au bon sens et à la plus élémentaire politesse.

Ah, l’espagnole s’était rarement sentie si impuissante qu’à cet instant. Si elle avait eu les deux mains libres, elle aurait pu tenter d’aider son Arcane. Au lieu de quoi, elle devait écouter ses sous-entendus offensants une fois de plus et tenter de ne pas démarrer au quart de tour – ce qui était potentiellement son but.

Les femmes ne sont pas intéressées, râla-t-elle à mi-voix tout en enjoignant Léona à se montrer prudente…

Une seconde plus tard, Marisol hurlait un avertissement dans sa tête à l’intention de la Justice. Celle-ci manqua toutefois de réactivité et fut étendue pour le compte par les manipulations de Tesla. Soufflée autant que soudain presque vaguement inquiète, l’agent de l’UNISON commença à se demander dans quoi elle avait fourré les pieds. L’ange était à terre, sonnée et gémissante, tandis que sa maîtresse se trouvait prise par le regard concentré de son assaillant. Ces menaces, aussi impressionnantes soient-elles – il n’était certainement pas dans les intentions prochaines de Marisol de se transformer en légume quel qu’il soit – n’était renforcée par aucune sensation désagréable. Cependant, elle n’avait aucun intérêt à garder avec elle sa compagne si celle-ci était hors d’état de nuire. Elle ne put toutefois s’empêcher de jurer à mi-voix.

¡ Cabrón !

L’espagnole avait bien d’autres atouts en réserve. Et n’aurait plus autant de scrupules à faire appel à une carte bien plus… Virulente. Elle révoqua donc d’une pensée Léona. L’ange disparut comme elle était venue.

Là. Vous êtes content ? Elle est partie. Maintenant, lâchez moi tout de suite et déguerpissez. Je n’ai pas envie de vous parler.

Malgré sa conscience de sa situation précaire, Marisol ne pouvait s’empêcher de laisser son ressentiment parler. Elle partait du douloureux constat que, s’il l’avait souhaité, l’homme l’aurait probablement déjà tuée. Si elle ne lui donnait pas de raison de s’en prendre à elle, il la laisserait vivre. Mais elle ne comptait pas s’aplatir devant lui. Juste gagner du temps. Après tout, elle était entraînée à gérer des situations de crises en tous genres. Il était temps pour elle de mériter son salaire. Et la confiance de son voisin.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Aoû 2019 - 10:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
La jolie agent sembla comprendre qu'elle ne pouvait décemment par lutter contre son adversaire du moment, mais Renan était convaincu qu'elle ne baissait pas encore les armes. C'était d'ailleurs ce qui lui plaisait autant chez elle : l'impression d'avoir un défi permanent, quelqu'un qui pensait encore pouvoir l'arrêter et qui allait mettre toutes les chances de son côté pour y arriver ! Bien sûr, la prudence et les règles de SHADOW voudraient qu'il lui fausse compagnie et évite de trop en dévoiler sur elle, mais à cet instant précis le trentenaire avait surtout envie de jouer un peu. Voilà fort longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion d'entrer en rivalité avec quelqu'un de vraiment tenace. La plupart de ses adversaires finissaient par lâcher prise pour se rabattre sur des cibles moins problématiques, ce qui était assez valorisant pour son ego, mais surtout particulièrement frustrant pour son esprit de compétition.

C'était sans doute pour toutes ces raisons qu'il avait décidé de ne pas la laisser pétrifiée de la sorte et qu'il allait lui désobéir. Elle ne voulait pas lui parler ? Soit ! Il allait rester encore un bon moment dans ce cas ! Esprit de contradiction et de provocation oblige.

Restant à distance de sécurité, le Français continua de déployer son sonar afin d'éviter qu'elle ne le prenne une nouvelle fois par surprise, puis il répliqua d'un ton mi-amusé, mi-provocateur.

« J'ai dit que je te relâcherai pour qu'on discute. Tu n'es pas très patiente, je présume qu'on doit souvent te le dire non ? Le faire figurer sur ton dossier notamment. J'en attendais un peu mieux d'un agent de l'UNISON, je suis presque déçu. Et la politesse... » Il soupira, levant les bras avant de les laisser retomber comme s'il était impuissant. « Quel langage ! Je ne parle pas espagnol, mais je suis certain que ce n'est pas joli-joli ce que tu me chantes. »

Il aurait aussi pu commencer à se mettre à parler en Français pour lui murmurer de jolis mots doux, mais Renan ne le ferait pas. S'il utilisait un modulateur de voix qui gommait le peu d'accent qui lui restait, ce n'était pas pour dévoiler son origine à la première adversaire venue ! C'était d'autant plus vrai qu'il n'avait pas franchement envie de lui faciliter la tâche. Il venait déjà de lui accorder un indice en lui disant qu'il ne parlait pas sa langue, même si ça pouvait parfaitement être un grossier mensonge bien sûr.

Toujours debout devant elle, le trentenaire marcha légèrement dans la chambre, balayant les environs du regard avant d'en revenir à elle.

« Tu nourris le chat de ton voisin alors ? Il sait que tu rentres dans sa chambre en son absence ? Tu as craqué sur lui, c'est ça ? »

Comme s'il avait été invoqué, l'animal apparut soudain dans la chambre, se frottant contre le cadre de la porte en leur offrant des regards plein d'amour. Il commença par se rapprocher de l'agent pétrifiée et se frottant contre ses jambes et émettant de petits miaulements destinés à attirer son attention. Malheureusement, comme la cruelle Espagnole refusait de le flatter, l'animal se désintéressa finalement d'elle pour se diriger vers l'autre humain présent dans la pièce et se frotta à ses jambes. Renan se pencha pour le soulever et le tenir dans ses bras avant de lui gratter l'arrière de la tête, déclenchant un concert de ronronnements.

« Némésis, c'est ça ? Elle a l'air d'être contente de me voir, tu es la seule à me repousser tu vois. » Il soupira de manière exagérée. « Mais soit, je vais te libérer. Évite simplement de t'en prendre à moi, ce sera difficile de justifier à ton voisin que tu as mal visé et que tu as tué son chat. »

Quelques secondes plus tard, Marisol dût sentir son corps se libérer de son immobilité et bientôt, elle fut en mesure de se mouvoir parfaitement normalement ! Le chat toujours dans les bras, le Français resta sur place et lui lança une phrase d'un léger ton provocateur.

« Je suis sûr que tu as beaucoup pensé à moi depuis la dernière fois. Avoue-le donc. »
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Sep 2019 - 19:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Si Marisol avait pu le faire, elle aurait trépigné d’impatience. Attendre le bon vouloir d’un ennemi n’était certainement pas dans sa nature. Sans être une tête brûlée incapable de faire preuve de mesure, elle n’était pas femme à cultiver l’inaction. Alors se contenter de patienter le temps qu’une certaine personne se décide à lui rendre le contrôle de ses membres, si possible en lui laissant toute sa cervelle à disposition… Autant dire que ça la rendait très légèrement désagréable.

Parce que tu es poli, toi ? Je crois que tes parents ont raté deux ou trois détails dans ton éducation.

Avec l’agacement, son accent se faisait un peu plus audible. Elle aurait volontiers continué à l’insulter en espagnol – c’était extrêmement libérateur, bien plus que ne l’était le mutant jusqu’à présent – mais elle ne voulait pas non plus le rendre trop pressé de partir. Quoi que. Elle s’en moquait. Après ce deuxième épisode, Marisol n’aurait plus qu’une envie : foutre ce petit empêcheur de tourner en rond derrière les barreaux une bonne fois pour toute, si possible venir lui rire au nez une fois par semaine en sirotant un verre. Hey, tout se passe bien depuis ta cellule, mon lapin ?

Non, tu es juste tellement discret qu’il est difficile de rater ta présence, mon pauvre. Les capacités d’infiltration sont à revoir, répondit-elle d’un ton suave.

A ce moment là, Némésis pointa le bout de son adorable museau dans la pièce. Apercevant celle qui la nourrissait, fidèle au poste et prête à la câliner, elle se glissa contre elle en miaulant. L’espagnole aurait volontiers reconduit la petite créature à la porte, mais elle en était toujours au même stade. Immobile. Quand l’animal finit par reporter son attention sur Renan, Marisol s’offusqua d’un discret « traîtresse » marmonné entre ses dents. Mais un chat était un chat. Elle pouvait difficilement lui en vouloir. En revanche, avoir du ressentiment à l’égard de ce type, c’était tout à fait à sa portée.

Tu n’es vraiment qu’un con, lâcha-t-elle en voyant qu’il faisait bon usage de l’affection de Némésis et ses ronronnements.

L’agent de l’UNISON aurait effectivement détesté lui faire du mal par erreur.

Et les chats ont parfois des goûts plus que douteux en matière d’amitié. Ça n’en fait pas un exemple. Tu veux que je vienne ronronner dans tes bras ? Tu peux toujours te brosser.

A ce moment-là, elle sentit le contrôle lui revenir tranquillement. Un peu engourdie, Marisol prit le temps de faire un pas délicat. Ses muscles semblaient simplement se réchauffer peu à peu, mais elle ne conservait aucune séquelle.

Dis-moi, tu fantasmes à ce point sur moi pour être déterminé à me faire avouer avoir pensé à toi ? Tu peux le dire, tu sais. Je ne suis pas intéressée. Du tout. Les criminels en vadrouille ne me font pas rêver.

Le joli nom d’oiseau qui aurait dû suivre en tant que ponctuation fut machinalement ravalé par la jeune femme, qui se demandait si elle devrait essayer d’appeler la Force et d’en venir aux mains… Ou passer tout de suite à quelque chose d’autre.

Rends moi ce chat tout de suite.

Elle profita du prétexte pour avancer d’un pas impérieux, réduisant un peu la distance entre eux. Si elle se trouvait en position d’attaquer, elle le ferait sans mal, mais il fallait déjà qu’elle se débarrasse du bouclier à poils longs du français.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Sep 2019 - 20:27 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan ne se gêna pas pour lâcher un rire amusé en l'entendant l'insulter une nouvelle fois. Décidément, il faisait battre son cœur ! Quelle passion ! Le trentenaire attendit patiemment de voir comment elle allait réagir, ignorant la manière dont elle cherchait à démonter ses paroles. Que les chats ne soient pas fidèles était sans importance. Celle qui vivait ici était visiblement à ses pieds et il n'allait pas s'en plaindre ! D'ailleurs, lorsqu'elle le moucha en lui balançant qu'elle n'imiterait pas le chat, Renan émit un nouveau rire amusé.

« Ah oui ? Comment tu peux savoir que tu ne le feras pas avant d'avoir essayé ? »

Renan n'était pas vaniteux, mais jusqu'à présent aucune femme ne s'était plaint des traitements qu'il avait pu lui réserver ! Du moins, pas pour ce qui était nécessaire afin de les faire ronronner. Mais il semblait évident que la jolie agent de l'UNISON n'était pas sur la même longueur d'ondes que lui, même une fois libérée. Au moins ne lui sautait-elle pas dessus pour essayer de l'étrangler, c'était déjà ça ! Peut-être parce qu'il avait le chat dans ses bras, allez savoir. C'était pour cette raison qu'il l'avait portée d'ailleurs. Il était peu probable qu'elle sorte son arme de service pour lui tirer dessus tant qu'il tiendrait l'adorable Némésis.

Comme pour faire écho à ses pensées, la jeune femme se rapprocha de lui pour lui ordonner de lui rendre l'animal. Renan nota bien qu'elle s'était rapprochée et décida de ne pas bouger, comme pour la mettre au défi de diminuer encore davantage la distance qui les séparait.

« Non. Elle est très bien dans mes bras vois-tu. »

Comme pour confirmer, l'animal se mit à ronronner d'autant plus fort, motivé par les grattouilles que Tesla lui dispensait avec attention.

« Tu dis que je fantasme sur toi, ça te gênerait tellement si c'était le cas ? Vos tenues sont un peu moulantes, mais elles laissent place à l'imagination ! Et pour une fois que je ne tombe pas sur un gros barbu... je ne vois pas pourquoi je m'en priverais ! » Sauf qu'il n'avait jamais rencontré d'agent de ce type. C'était pour l'induire en erreur. « Tu es vraiment sûre que tu n'es pas intéressée ? Ou c'est juste pour cacher la vérité ? Tu m'abreuves de tellement de petits noms... on dit qu'on passe plus facilement de la haine à l'amour que de l'indifférence à l’amour tu sais. »

Un rire lui échappa alors que son attention sembla se détourner sur les environs. Renan voulait voir si elle était prête à l'attaquer lorsqu'il ne regardait pas, histoire de savoir à quoi s'en tenir avec elle. La perspective de l'ennuyer encore un peu l'amusait beaucoup et c'est pourquoi Tesla reprit une dernière fois.

« Je te propose quelque chose. Tu es tellement sûre de me battre, je te propose de remplacer le chat. Tu viendrais dans mes bras à sa place et on verra si tu peux te libérer. »

Il était sûr qu'elle allait refuser et ça n'en était que plus drôle !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Sep 2019 - 15:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Caporal de l'UNISON
Caporal de l'UNISON

Marisol Aguilar
Caporal de l'UNISON

Personnage
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Joueur
Caporal Marisol Aguilar ; Arcana

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/08/2019
ϟ Nombre de Messages : 71
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Meghan Ory
ϟ Crédits : Sio
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Divorcée
ϟ Métier : Agent de l'UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : * 1m72, carrure discrètement musclée
* Longs cheveux bruns
* Accent espagnol
* Tatouage représentant l'insigne de l'unité de la Légion espagnole dans laquelle elle a servi
ϟ Pouvoirs : * Maîtrise des armes à feu
* Lien d'arcanes (invocations des arcanes de son jeu de tarot, disposant chacun des capacités personnification et lien psychique)
-> VI. Les Amoureux (lien d'âme)
-> XI. La Force (super-force 3T, super-résistance 3T)
-> XVIII. La Lune (Cauchemars, Poison du doute)
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
Le Tarot pour les Nuls
Marisol lança un regard désabusé au voleur. Comment pouvait-elle savoir qu’elle n’irait pas ronronner de toute son âme entre ses bras ? Hm, par quoi commencer : le fait que l’homme l’avait ridiculisée une première fois et semblait avoir à cœur de recommencer une seconde fois ? Ses permanentes moqueries, aussi – même s’il fallait admettre qu’une petite partie de l’espagnole, celle qui n’était pas à cran, s’amusait de la situation. Sa suffisance qui avait le don de la mettre à l’envers. Le fait qu’il détienne actuellement un félin innocent dans ses bras et fasse ainsi obstacle à une juste rétribution de ses actions n’aidaient en rien. L’agent de l’UNISON bouillonnait sur place.

Rassure moi, tu n’es pas sérieux, railla-t-elle simplement.

Son opinion se passait de mots. Surtout lorsqu’on pouvait voir la moue dont elle gratifia son opposant lorsqu’il refusa de relâcher Némésis. Celle-ci, soit dit en passant, avait l’air aux anges. Après un bref regard pour la minette, Marisol releva les yeux vers Tesla. Avec une mine sévère. Elle n’avait pas spécialement envie qu’un inconnu fantasme sur elle, surtout un qui flirtait avec l’illégalité de façon répétée.

Je sais bien qu'il est difficile de me résister, mais ne verse pas dans le sentimentalisme. La criminalité ne me fait pas le moindre effet. Je préfère les hommes gentils.

Elle releva le menton, les bras croisés. Puis se tendit lorsqu’elle vit qu’il détournait le regard. Une erreur grossière ou un piège bien peu subtil ? Peu importait à l’ancienne soldate. C’était une occasion. Une occasion bien plus intéressante que celle qu’il proposait. Toute offusquée qu’elle soit par l’idée de finir entre ses bras, le défi titilla l’envie en elle d’accepter.

Mais bien sûr.

Plus raisonnable.

    Lancer de dés
    Réussite : Marisol parvient à porter un coup à Renan.
    Echec : il évite aussitôt.


Lasse de se tenir à distance, Marisol s'avança brusquement, dans l'intention d'envoyer son pied dans le menton de son adversaire. Elle ne risquait pas de toucher Némésis, seule raison pour laquelle elle n'avait même pas tenté de sortir son arme de service en profitant que le regard de l'homme soit ailleurs. Un coup ne serait probablement pas suffisant pour le sonner - surtout que, bien consciente des règles qui l'enchainaient en étant du bon côté de la loi, l'espagnole n'avait même pas tenté de mobiliser l'Arcane de la Force pour augmenter sa force ou sa résistance. Si elle arrivait à arrêter Tesla, elle tenait à ce que ça soit dans les règles de l'art, histoire d'être certaine de pouvoir le foutre en cage pour un bon petit moment.

Malheureusement, la théorie et la pratique furent encore une fois très différentes, puisque son élan ne fut jamais stoppé par l'agaçant voleur qu'elle combattait : son pied ne rencontra que l'air, et son coup n'eut pour seul effet que de faire remuer Némésis - celle-ci décidant visiblement que ce jeu n'était pas bien amusant et qu'elle préfèrerait retourner coucher ailleurs. Elle se débattit donc dans les bras de l'hôte indésirable de Marisol, tandis que celle-ci se redressait et retrouvait son équilibre, les poings crispés et la mine ombrageuse.

Lâche ce fichu chat, répéta-t-elle avec colère. Et ne va pas encore me faire tes propositions à la noix, je n'ai pas la moindre envie de finir dans tes bras.

Sans perdre son sang froid, l'agent de l'UNISON en avait tout de même assez de se sentir impuissante. A croire que l'inconnu avait systématiquement un coup d'avance.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Sep 2019 - 15:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Marisol Aguilar' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Sep 2019 - 20:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Personnage
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La bêtise, c'est d'être surpris RangPseudo

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 5149
ϟ Nombre de Messages RP : 1753
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Crédits : Moi (kit) ; Noélie (rang)
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Divorcé, un enfant
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Visiblement, l'agent n'était pas très intéressée par la proposition de Renan, mais ce dernier ne se laissa pas décourager. Il ne pensait pas sincèrement à réussir à décrocher un petit moment en privé avec elle bien entendu, mais le simple fait de voir qu'elle n'était pas intéressée suffisait à le convaincre de persister dans cette direction.

Comme il avait refusé de relâcher l'animal qui ronronnait dans ses bras, le Français s'attendait à ce qu'elle capitule éventuellement... ou à ce qu'elle sacrifie tout simplement l'animal. Au lieu de quoi elle se contenta de le remettre une fois de plus à sa place avec une sérieux presque déprimant. Décidément, elle était incapable de desserrer les dents ou quoi ? Soupirant de manière exagérée, il secoua la tête d'un air déçu.

« Mais qui te parle de sentiments ? Tu es au courant qu'on est pas obligé d'être amoureux de quelqu'un pour se laisser aller ? »

Il avait pris un ton taquin sur la fin, comme pour lui demander si elle était consciente qu'elle se comportait comme une nana bien trop prude. En vérité, Renan n'était pas spécialement étonné de sa réaction : elle collait à l'image qu'il s'était faite d'elle depuis leur précédente et unique rencontre.

Autant dire qu'il fut donc particulièrement suspicieux en voyant qu'elle acceptait finalement de se rapprocher. Il devait y avoir anguille sous roche et il ne s'agissait pas d'une comparaison graveleuse de la suite de la soirée. Renan songea qu'elle profiterait sans doute de leur proximité pour essayer de le frapper, sans doute entre les jambes pour lui faire comprendre qu'elle avait une tendance à l'émasculation. Il préféra donc se tenir sur ses gardes et en fut bien inspiré ! En la voyant projeter son pied en avant, le Breton n'eut que quelques secondes pour réagir et encore une fois, il choisit de ne pas se dématérialiser. Il aurait pu le faire avec le chat, mais la sensation n'était pas forcément très agréable et il ne tenait pas à ce que l'animal s'emporte – comme quoi, il pouvait être prévenant ! Au lieu de cela, Renan choisit donc d'esquiver tout simplement le coup qui rata son visage de quelques centimètres à peine. Heureusement qu'il n'était pas totalement incompétent en matière de combat au corps-à-corps !

Malheureusement, sa prévenance ne fut pas vraiment récompensée puisque Némésis commença à s'agiter dans ses bras, voulant apparemment s'éloigner de ces deux humains un peu tarés. Puisque l'Espagnole recommençait à pester, Renan décida de satisfaire ses désirs.

« Très bien, alors attrape. »

Sans même attendre qu'elle se prépare, Renan lui jeta le chat dessus. On disait bien que ces animaux retombaient toujours sur leurs pattes, non ? Il espérait simplement que sa tentative retiendrait suffisamment son attention pour qu'il puisse enchaîner avec autre chose, sans quoi il allait peut-être devoir finir par écourter leur petit rendez-vous d'amoureux.

    Lancer de dé #1 :
    RÉUSSITE : le chat détourne son attention.
    ÉCHEC : Marisol peut riposter sur-le-champ.

    Lancer de dé #2 : (si réussite au #1)
    RÉUSSITE : il peut la toucher.
    ÉCHEC : il ne peut pas.


Le chat avait lâché un feulement qui sembla attirer l'attention de l'agent et Renan en profita pour se préparer à la suite. Se doutant qu'elle ne se gênerait pas pour lui envoyer un coup bien placé s'il réussissait à la bloquer comme il l'espérait, l'Officier décida de concentrer le fer en surplus présent dans son sang de manière à se confectionner une sorte de coque de protection à l'endroit le plus exposé de son anatomie une fois sa tentative terminée – inutile de vous préciser l'endroit. Il n'y avait qu'à espérer qu'elle ne s'imaginerait pas que c'était leur petit manège qui lui faisait autant d'effet.

Le chat atterrit dans les bras de l'agent qui dût se concentrer sur lui quelques secondes de trop, laissant suffisamment de temps à Renan pour qu'il se dématérialise et réapparaisse directement derrière elle. Une fois dans cette position, le trentenaire passa son bras autour du cou de la jeune femme et pressa suffisamment fort pour lui faire comprendre qu'il pouvait l'étouffer d'une pression. Son autre bras se glissa autour de la taille de l'agent, veillant à bloquer son bras gauche.

Avant qu'elle n'ait l'idée de tirer son arme ou autre chose de sa poche, le Breton lui glissa quelques mots à l'oreille.

« Finalement, tu termines quand même dans mes bras. Je te conseille de ne pas trop bouger ou je t'étouffe. »

Et si elle décidait d'expédier un coup bien placé pour l'empêcher de procréer, elle risquait d'avoir une belle surprise.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 6 Sep 2019 - 20:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4754
ϟ Nombre de Messages RP : 4355
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Renan Le Guerec' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
La bêtise, c'est d'être surpris Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La bêtise, c'est d'être surpris
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_6La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_8


La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_1La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_2_bisLa bêtise, c'est d'être surpris Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_6La bêtise, c'est d'être surpris Categorie_8
Sauter vers: