AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

La parole apaise la colère Categorie_1La parole apaise la colère Categorie_2_bisLa parole apaise la colère Categorie_3
 

La parole apaise la colère

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Aoû 2019 - 13:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Personnage
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Cela faisait bien des années qu'Ezio n'avait plus repensé au visage de la femme qui avait réduit à néant ses efforts et espoirs durant un temps. Oh, il se remémorait encore souvent ceux des individus qui avaient trépassé dans l'église où ils priaient leur Seigneur et priait tous les jours pour eux, mais sa colère s'était finalement transformée en quelque chose d'autre. Il ne parvenait pas vraiment à identifier cette émotion. De la tristesse ? Plutôt des regrets. Ou alors un savant mélange de tout cela. En tous les cas, son cœur se serrait à chaque fois et il faisait son possible pour ne pas oublier. Quand bien même l'aurait-il voulu, cela lui aurait été refusé : avoir été crucifié laissait des traces, aussi bien sur le plan mental que physique. Assez régulièrement, il devait s'arranger pour ne pas montrer les cicatrices qui ornaient désormais ses paumes de main, ne souhaitant pas passer pour un fanatique masochiste aux yeux de ses fidèles. Alors non, il n'oubliait pas.

Le visage de sa tortionnaire avait fini par disparaître du devant de la scène, remplacé par d'autres. Lady Death, puisque tel était son nom, avait mis les voiles pour d'autres mondes. Elle délaissait Star City et Ezio ne chômait pas pour autant puisqu'il s'était trouvé de nouveaux adversaires entre-temps. C'est donc avec une pensée toujours dissimulée pour Lady Death que le quadragénaire menait sa vie quotidienne.

Sans se douter qu'elle s'était réincarnée dans un nouveau corps, l'Italien avait continué ses activités de prêtre en dehors de ses recherches pour approcher la fameuse Evelyn Wormwood qu'ils soupçonnaient d'être l'Antéchrist. Aussi, lorsqu'il repéra plusieurs fois un visage inconnu parmi la foule de badauds qui gravitait autour de lui, Ezio ne s'inquiéta pas outre mesure. La jeune femme en question semblait être une gothique aux cheveux très clairs et aux yeux outrageusement maquillés. Mais il ne jugeait pas sur le physique et aimer ce style vestimentaire ne signifiait pas qu'elle était liée à l'Enfer pour autant ! Bien sûr, il avait fini par relever le fait qu'il ne la croisait jamais dans l'église. C'était à l'extérieur, sur le chemin qui le menait à la maison de certains de ses fidèles dans le besoin, etc... Peut-être venait-elle d'emménager dans le quartier ? À moins qu'elle déteste la religion et ne le perçoive comme son incarnation, ce qui justifierait son attention parfois soutenue.

Quelle que soit la raison, Ezio avait donc remarqué l'inconnue, mais ne s'était jamais rapproché d'elle, préférant s'occuper de ses affaires et attendre de voir si elle ferait elle-même la démarche de venir vers lui. Le temps passa, s'éternisant un peu, jusqu'à ce que l'une des nones de l'église ne lui parle de « l'étrange jeune femme » qu'elle apercevait occasionnellement près de l'église. Visiblement, il n'était pas le seul à l'avoir remarquée ! Comprenant ce que la none lui demandait implicitement, il promit d'aller la voir rapidement.
Ce qu'il fit.

Le soir même, alors que les journées se raccourcissaient et que le soleil disparaissait de plus en plus tôt, le quadragénaire quitta l'enceinte de l'église pour essayer de voir si la fameuse demoiselle se trouvait dans le coin. Et il la localisa assez rapidement, comme si elle l'attendait. Ce n'était sans doute qu'un hasard, mais le doute était permis. Quoi qu'il en soit, l'Italien, vêtu de sa traditionnelle tenue, se dirigea vers elle d'un pas posé et s'arrêta à une distance respectable, mais jointes devant lui pour montrer qu'il venait en paix. Il s'adressa finalement à elle d'un ton aussi calme que sa démarche et toujours mâtinée d'un accent.

« Bonsoir. Votre présence récurrente a attiré l'attention de plusieurs habitués de l'église et ils se demandent tous ce qui peut bien vous pousser à attendre ainsi. Moi aussi en vérité. »

Il ne lui posa aucune question, préférant la laisser décider seule si elle allait dire quelque chose ou simplement lui tourner le dos et continuer sa vie sans se soucier de ce religieux certainement trop curieux à son goût.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Aoû 2019 - 22:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Cela faisait maintenant presque deux ans que Lady Death n’était plus, que Méphistophélès avait attaque Erehwon et que le corps originel de la nécromancienne avait été réduit en cendres. Les souvenirs des atrocités qu’Abigaïl avait commis étaient restés avec elle toutefois. Encore aujourd’hui, alors qu’elle observait pour la énième fois cette petite église, elle ne pouvait se détacher de tout ce qu’elle avait commis. Une part d’elle tentait de lui faire entendre raison. L’Antéchrist avait placé une partie de ses ténèbres en elle, les enfers avaient fait d’elles on pantin depuis avant même sa naissance et elle avait été forgée par la douleur et la mort pendant toute son existence.

Pourtant, elle ne pouvait oublier les actes de cruautés qu’elle avait commis au cours de son ancienne existence, alors qu’elle était encore la reine des morts. Ce qu’elle avait infligé à l’ex-femme de Renan simplement pour avoir tenté de se briser leur couple. Ce qu’elle avait infligé au vigilant Trinité et à une congrégation simplement parce qu’il lui avait rappelé ce qu’elle avait subi par le passé, des siècles plus tôt, dans une chapelle isolée au fin fond de l’Italie. Elle en tremblerait presque encore, alors même que mort-vivante, elle ne pouvait plus sentir la morsure du froid.

Abigaïl ne pouvait pas changer ce qu’elle avait fait. Même elle ne pouvait remonter dans le temps. Elle aurait pu ressusciter certaines de ses victimes, elle l’avait presque fait avec Siobhan, mais cela ne changeait pas le fait qu’elle les avait tués dans un premier temps. Cela ne faisait pas disparaître les souvenirs de douleur. Elle avait pu retrouver le prêtre toutefois. Trinité officiait toujours à Star City et telle une âme errante, Abigaïl s’était retrouvée malgré à elle à hanter les environs de son église. Elle ne pouvait pas pénétrer dans le lieu saint. Elle n’en avait pas envie. Les enfers n’avaient plus de pouvoir sur elle, mais elle n’avait aucun amour pour les cieux pour autant. Abigaïl en avait presque fini par converser avec les morts avoisinants. Elle s’était renseignée sur le père Ezio Valentino. Sans se résoudre à lui parler, sans savoir quoi lui dire. Jusqu’à ce soir.

Elle l’avait attendu devant l’église alors que le soleil disparaissait à l’horizon. Même si Abigaïl ne tirait pas ses pouvoirs des enfers, ils lui venaient toujours plus naturellement une fois la nuit tombée. Peut-être parce que la nuit était l’absence de lumière, comme la mort était l’absence de vie. La nécromancienne se tourna vers le prêtre et lui adressa un sourire poli.

« Bonsoir. Je suis désolée, je ne voulais pas inquiéter votre congrégation. » Commença-t-elle doucement. « Je… »

Elle fit une pause songeuse. Est-ce qu’elle allait vraiment faire ce qu’elle avait imaginé ? Est-ce qu’elle allait être aussi stupide ? L’église ne lui avait jamais apporté que douleur et misère. Elle avait pris le peu d’innocence qu’il lui restait et l’avait poussée la première sur le chemin de la folie.

« Je crois que j’aimerais me confesser mon père. Mais… Mais je ne peux pas entrer dans votre église. Je n’ai pas suffisamment de foi pour cela et cela serait hypocrite de ma part. Je ne sais même pas s’il est possible pour quelqu’un comme vous d’écouter une confession en dehors de la maison de votre dieu, ou même si écouter la confession de quelqu’un qui ne le révère se fait. » Continua-t-elle. « Et je comprendrais si ce n’était pas le cas. J’arrêterais d’effrayer votre congrégation. »

Elle baissa les yeux en direction des mains du prêtre, instinctivement, comme pour voir si les stigmates étaient toujours là. Si les horreurs commises par Lady Death lui avaient survécu.

 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Aoû 2019 - 11:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Personnage
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La jeune femme avait l'air parfaitement « normale ». Mais Ezio ne s'arrêtait pas à des détails de ce genre. Il était venu vers elle parce qu'elle semblait attendre quelque chose et qu'elle apparaissait souvent dans les environs depuis quelques temps. C'était donc forcément lié à l'église. Sauf que le prêtre savait bien que certaines personnes pas ou peu croyantes n'avaient pas forcément envie d'entrer dans la maison du Seigneur. Si la plupart de ses collègues considéraient que c'était un passage obligatoire pour bénéficier de son amour, l'Italien lui était convaincu qu'Il était partout et qu'il n'était pas nécessaire de se trouver à un endroit particulier. Les églises étaient là pour offrir une maison aux gens dans le besoin, ou du moins c'était leur rôle originel, mais ce n'était pas pour autant qu'elles représentaient tout pour la religion.

Face au discours de la jeune femme, il hocha donc la tête avant de tourner légèrement la tête pour jeter un coup d’œil du côté du petit parc qui bordait les bâtiment à côté d'eux. Il n'était pas au beau fixe avec la canicule qui avait envahie Star City ces derniers mois, mais avec la nuit, il était plutôt agréable ces derniers temps. Ses prunelles se reportèrent donc sur la jeune femme sans qu'il ne relève le fait qu'elle ne le regardait pas dans les yeux. C'était assez fréquent, de la même manière que ça l'était que des gens refusent d'entrer dans une église. Ce n'était pas pour autant qu'il allait imaginer avoir affaire à une démone ou quelque chose de ce type.

« Pour commencer, rassurez-vous : vous n'avez effrayé personne. Nous nous interrogions simplement sur votre hésitation. Certaines personnes n'aiment pas que nous les approchions, d'où notre hésitation à venir vers vous. » Il lui offrit un bref sourire. « Mais nous pouvons nous installer ailleurs pour discuter su vous le souhaitez. » Il désigna le fameux parc où l'on voyait quelques bancs de là où ils se tenaient. « Si vous souhaitez que ce soit une confession, ça pourra en être une, même en dehors de l'enceinte de l'église. Mais si vous préférez que ce soit une conversation, ça pourra l'être. Dans les deux cas, ce que nous dirons restera entre nous. »

Ezio n'était pas le genre de personne qui allait s'amuser à crier sur tous les toits ce qu'une personne lui avait dit et cela même si ce n'était pas dans le confessionnal. Il mettait un point d'honneur à respecter ce que ses ouailles lui confiaient.... ou ce que de simples gens avaient besoin de dire. Bien souvent, il jouait davantage le rôle de psychologue et de conseiller que celui de confesseur d'ailleurs. Mais cela ne le dérangeait pas, le prêtre avait toujours aimé les gens et cela passait par là.

Lorsqu'elle se décida, il la guida vers le fameux parc qui se trouvait à une dizaine de mètres de là, ou se contenterait d'attendre qu'elle propose un endroit qui lui conviendrait mieux. Dans les deux cas, dès qu'ils furent installés, Ezio joignit se mains devant lui, il posa leurs côtés sur ses cuisses. Dos appuyé contre le dossier du banc, il posa finalement ses yeux sur la jeune femme, se demandant ce qu'elle pouvait bien avoir à confier. Ce n'était pas si inhabituel que des gens qui n'étaient pas forcément croyants viennent lui demander son aide – la preuve avec la jeune femme venue le voir au sujet de problèmes avec un démon bien des mois plus tôt – la démarche de l'inconnue ne l'étonnait donc pas.

« Je voudrais que vous sachiez que le fait que vous ne soyez pas très croyante, ou pas du tout, ne pose pas de problèmes à ce que nous parlions. Je suis ici pour aider les enfants du Seigneur et cela comprend aussi bien ceux qui croient en son existence que les sceptiques. Alors, parlez sans crainte et expliquez-moi ce que vous avez sur le cœur. »

À son rythme et de la manière dont elle le souhaitait, il était ici pour écouter et non pour juger.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Aoû 2019 - 16:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl n’était pas certaine de ce que lui disait le prêtre. Elle avait déjà côtoyé des nonnes et savait à quel point celles-ci pouvaient se révéler impressionnables. Il fallait dire qu’elle n’avait rien fait pour ne pas les effrayer. Surtout quand elle avait envahi le couvent avec une horde de zombies pour récupérer les livres de son père. Ce qui la dérangeait plus toutefois, était de voir à quel point le Père Valentino était aimable et poli avec elle. Alors même que son style vestimentaire dénotait probablement largement avec le reste de sa congrégation et probablement ses croyances aussi. Elle se doutait bien que les bonnes sœurs n’avaient pas dû vraiment apprécier le peu de tissus qui constituait son short noir ou son débardeur.

Cet homme ne la reconnaissait pas, il ne savait pas qui elle était et elle venait de lui dire qu’elle ne partageait pas sa foi et pourtant, il était aimable avec elle. Voir que celui qu’elle avait crucifié semblait être un homme bon ne lui plaisait pas le moins du monde. Mais elle savait d’autres choses aussi. Elle savait que cet homme avait une relation étrange avec la mort, qu’il avait du sang sur les mains. Elle ne devait pas oublier cela non plus. Elle ne devait pas se noyer avec sa culpabilité. Pas dès maintenant.

« J’ai un léger doute là-dessus. » Répondit-elle avec un léger sourire. « Mais c’est gentil. Autre part serait parfait, oui. » Un endroit où elle pourrait pénétrer et où elle ne se retrouverait pas foudroyée par la colère de Dieu. Ou quelque chose du genre. Un endroit où elle aurait une chance de s’expliquer et de s’excuser avant de révéler qui elle était au Père Valentino. « Je ne sais pas trop encore pour être honnête. Mais je suppose que si je veux vous raconter mes péchés et que cela reste entre nous il faut que ce soit une confession, non ? »

N’était-ce pas là tout le principe ? Se décharger de toutes ses mauvaises actions sur son prêtre… Ce qui lui donnait un étrange pouvoir sur sa congrégation. Abigaïl avait condamné toute sa vie la religion chrétienne et en avait affronté plusieurs représentants. Pourtant… Elle avait envie d’essayer. Pour s’excuser peut-être. Ou pour autre chose.

Elle le suivit jusqu’au parc et s’installa à ses côtés sur un banc, loin du reste des gens. Personne ne viendrait les déranger. Abigaïl avait demandé à certains de ses fantômes de veiller à ce que des badauds ne s’approchent pas. Ce qu’elle comptait raconter au Père Valentino devrait rester entre eux.

« Ce n’est pas que je ne crois pas vraiment en votre Dieu le problème mon père… Je sais qu’il existe. Je sais ce dont il est capable. C’est juste que… Je ne crois pas qu’il soit la divinité d’amour qu’on décrit. » Il était un dieu d’orgueil et de colère. Qui prétendait être un dieu d’amour. Mais au final, il n’était pas meilleur qu’une autre divinité. Il n’était qu’un petit dieu parmi tant d’autres. Il était juste plus hypocrite que les autres pour la nécromancienne. « Je ne sais pas non plus si je suis vraiment une enfant de votre seigneur… Enfin. Je pense qu’il est plus simple que je vous raconte tout cela. Est-ce que je dois commencer par ce que j’ai fait de plus terrible ou parce le début ? » Elle fit une pause. « Je pense que commencer par le début est… Plus logique si vous voulez comprendre le reste. »

Le silence s’installa pendant quelques secondes alors que la nécromancienne observait les gens au loin, qu’elle réfléchissait à ce qu’elle allait dire.

« Pardonnez moi mon père car j’ai pêché. C’est bien comme ça que cela commence ? Ma dernière confession est… Très ancienne et n’a pas vraiment eu lieu en de bonnes circonstances pour valoir quelque chose si vous voulez mon avis. Enfin. J’ai fait beaucoup de choses horribles dans ma vie. J’ai commis des atrocités et j’ai causé beaucoup de mal autour de moi. Pour des personnes qui me sont cher, mais aussi pour des gens qui ont juste eu le malheur de croiser ma route. Je… »

Elle fit une nouvelle pause.

« Le début donc. Je crois que mon premier vrai crime… A été ce que j’ai fait à mon ancien mari. Je crois que c’est ce qui a initié tout le reste. » Son apprentissage de la nécromancie était probablement condamnable pour le prêtre, mais pas pour elle. « Il voulait des enfants. Mais je suis stérile, enfin je l’étais à cette époque. La situation s’est envenimée entre nous et un jour nous en sommes venus aux mains. Je l’ai tué et je me suis enfuie chez mon frère. Mon frère jumeau. Il faut que vous compreniez que cela n’a pas vraiment eu lieu ici à Star City d’ailleurs. Je vivais dans un endroit reculé, beaucoup moins moderne qu’ici. Les forces de l’ordre ont tentée de m’arrêter et mon frère a voulu les repousser. Ce qui lui a coûté la vie.

J’ai fini en prison. Sauf que l’homme qui m’a arrêté était un homme de foi qui ne voyait en moi qu’une victime qui avait besoin d’être guidée dans le droit chemin. Au lieu de me remettre à la justice, il m’a confié à un prêtre. Ce prêtre il… »[/color] Abigaïl serra les points. Pourquoi parlait-elle de tout cela ? Pour qu’il comprenne. Pour qu’il comprenne pourquoi elle l’avait tant haï. Pourquoi elle l’avait crucifié. « Il était fanatique. Zélé. Complètement fou. Il m’a fait des choses. Des choses terribles. Et lorsque j’ai réussi à me libérer de son emprise, je lui ai tout rendu, au centuple. Je me suis vengé. D’une manière terrible. » Elle tourna la tête vers Ezio. « Je crois que c’est à ce moment là que j’ai commencé à haïr votre dieu et votre profession mon père. Pour moi vous n’étiez que synonyme de misère et de douleur. Mais mes péchés ne s’arrêtent pas là, non. Je… » Elle soupira. « J’ai fait ce que je pouvais pour survivre. J’ai vendu mon corps, j’ai volé, j’ai côtoyé des individus sinistres et malfaisants. J’étais devenu l’un d’entre eux. »

Elle fit une nouvelle pause.

« Puis les années sont passées et je suis arrivé ici, à Star City. Pendant quelques temps, j’ai cru que je pourrais tout laisser derrière moi. Mais… Mais il y avait quelque chose en moi, comme des ténèbres, qui me poussaient à toujours en vouloir plus. Je voulais me faire une place dans ce monde, par tous les moyens, je voulais récupérer ce dont on m’avait privé. Cela a duré pendant des années. J’ai commis de nouvelles atrocités. Cette fois-ci envers des gens qui ne le méritaient pas. Parfois parce que j’avais peur, parfois simplement parce que je le pouvais. J’ai torturé une femme parce qu’elle a tenté de me voler mon compagnon. J’ai privé des gens de leur liberté, de leur vie… »

La voix d’Abigaïl s’était faite plus froide, plus distante, alors qu’elle repensait à tout ce qu’elle avait fait en tant que Lady Death, à tous les crimes qu’elle avait commis. La plupart des morts qui la servaient à l’époque ne le faisaient pas volontairement. Elle avait condamné des innocents à l’enfer. Elle avait été folle. Folle à lier avant même que le coup de grâce ne vienne la frapper.

« Je pourrais blâmer beaucoup de choses sur de mauvaises influences je suppose. Infernales par moment. Mais je sais qu’à la fin, c’est moi qui ai commis toutes ces choses. Je sais qu’elles font partie de moi, de mon passé, même si j’ai changé, même si je crois avoir changé. Je ne veux plus être celle qui a commis toutes ces horreurs. » Elle se tourna vers Ezio. « Je suis désolée. Pour ce que je vous ai fait durant cette période. Quand j’ai appris que l’église avait un agent en ville… J’ai laissé la haine et la peur me diriger. Je suis désolée pour ceux que j’ai tués dans l’église, je suis désolée pour vos mains. Je ne peux pas changer ce qui s’est passé. Mais je peux vous dire que je les ai tous retrouvés. Ceux que j’ai tué ce jour là et que je les ai emmené jusqu’aux portes du Paradis pour qu’ils ne soufrent pas plus. »

Elle s’arrêta de parler. Attendant une réaction. Le Père Valentino ne devait probablement pas s’attendre à une telle confession.

 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 31 Aoû 2019 - 17:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Personnage
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Au cours de son existence, Ezio avait rencontré beaucoup de personnes dont les secrets étaient plus ou moins « acceptables », mais il savait aussi qu'il ne devait pas endosser le rôle de juge. Uniquement celui de l'oreille attentive. Il hocha la tête lorsqu'elle lui parla du fait qu'elle était convaincu de l'existence de Dieu, mais qu'elle ne partageait pas la vision généralisée à son sujet. C'était compréhensible. Même au sein de la religion chrétienne, les différents mouvements n'étaient pas tous d'accord ! Autant dire que cet aveu ne le troublait pas vraiment.

Il la laissa donc parler alors qu'elle commençait par le début. Avouer un meurtre était un fait assez grave et, à dire vrai, c'était la première fois que cela arrivait au prêtre ! Mais il resta neutre, l'écoutant silencieusement, les yeux alternativement posés sur le visage de la jeune femme et sur les environs – histoire de ne pas trop l’oppresser. Lorsqu'elle en arriva au stade du prêtre fou qui l'avait torturée – c'était du moins ainsi qu'il comprenait ses paroles – Ezio commença à songer que sa méfiance à l'égard du Seigneur pouvait être compréhensible. Et elle le confirma en poursuivant, dévoilant en même temps de nouveaux vices et crimes.

Une descente aux Enfers qu'il pouvait comprendre, même si cela le désolait de constater que personne n'avait été là pour l'aider à s'extirper de ce cercle infernal. Les lèvres toujours scellées, l'Italien ordonnait consciencieusement tout ce qu'elle lui expliquait afin de mieux pouvoir l'aider une fois la confession achevée... mais sa bonne volonté fut mise à mal lorsqu'elle commença à parler de « ce qu'elle lui avait fait ». Le regard clair du prêtre quitta le sol face à eux pour se poser sur elle, teinté de surprise et d'incompréhension. De quoi parlait-elle ? Il ne gardait aucun souvenir d'une rencontre passée et pourtant il était physionomiste ! Ses prunelles détaillèrent le visage de la jeune femme avec un peu plus d'instance jusqu'à ce qu'elle dévoile ce qu'elle lui avait fait. Difficile d'oublier le massacre s'étant déroulé dans cette église quelques années plus tôt. Et, à dire vrai, il serait mort si Jia Li n'avait pas été là, si elle n'était pas arrivée après la bataille pour pouvoir le décrocher de la croix où cette femme l'avait crucifié. Mais ce n'était pas pour ça qu'il lui en avait voulu, c'était pour les morts qu'elle avait fait et pour les âmes qui ne gagneraient jamais le Paradis par sa faute.

Évidemment, l'Italien resta silencieux après cet aveu pour le moins... inattendu. Il réfléchissait. Son visage restait toujours parfaitement neutre, mais c'était pour mieux cacher ce qu'il ressentait à cet instant précis. Finalement, après un moment qui lui sembla durer une éternité, il ouvrit enfin la bouche.

« C'est une bonne chose. Je vous ai détestée durant un long moment et pourtant, le Seigneur sait que ce n'est pas dans ma nature. La haine est un sentiment qui ne devrait pas exister et pourtant, je l'éprouvais. Ce n'était pas à cause de ce que vous m'aviez fait, mais bel et bien pour ce que les fidèles du Seigneur avaient subi par ma faute. Parce que j'aurais dû être capable de les protéger face à vous. »

Ses prunelles s'étaient détournées alors qu'il reprenait la parole tout en songeant à cette période plutôt rude de sa vie. Il avait fini par l'oublier, car ressasser le passé n'apportait jamais rien de bon ! Au fond, il avait essayé de tirer du bon de cet épisode. Il s'était entraîné plus rudement et avait amélioré ses compétences pour ne plus voir de fidèles du Seigneur souffrir par la seule faute de son compétence.
Le ton qu'il employait était posé, comme en paix. Il avait toujours ses deux mains jointes devant lui.

« J'ai essayé de tirer des enseignements de mes erreurs et j'ose espérer avoir réussi. Mon seul regret était de ne pouvoir sauver ces âmes égarées. Je suis heureux que vous l'ayez fait. » Ses yeux se posèrent alors sur elle. « Vous avez changé, c'est vrai. Il émanait de vous une haine comme je n'en avais jamais vu auparavant. Vous aviez souffert et je conçois que vous en soyez arrivée à détester le Seigneur et ses serviteurs, mais vous vous étiez égarée comme vous le soulignez. C'est une bonne chose que vous ayez trouvé votre chemin. » Une légère pause se fit. « Vous n'aviez pas cette apparence. J'imagine que vous avez appris de vos erreurs en perdant quelque chose ? »

Il ne parlait pas forcément de son corps, mais d'une partie de ses souvenirs qui la poussaient à haïr les représentants du Seigneur. Ou autre chose. À moins qu'elle n'ait trouvé ce qui lui manquait pour pouvoir réorienter sa vie dans la bonne direction ? Les possibilités étaient nombreuses. Toutefois, une question taraudait Ezio. Pourquoi être venue le voir ? Pourquoi lui parler de tout cela.

« Qu'attendez-vous de moi ? Que je vous accorde mon pardon ? Que je comprenne quelles étaient vos pensées à cette époque ? J'ai du mal à penser que je puisse avoir la moindre influence sur votre vie. Vous avez des regrets... espérez-vous que je vous aide à les faire disparaître en vous disant que je vous pardonne ? »

Il n'avait pas encore dit ce qu'il comptait faire. Pour le moment, l'Italien cherchait simplement à la comprendre, à savoir ce qu'elle cherchait en venant ici. Après tout, elle avait toutes les raisons de penser qu'il pouvait déclencher un véritable tollé en apprenant qui elle était. Peut-être qu'elle attendait tout simplement une raison pour le tuer et que tout ceci n'était qu'une mascarade !
Patient, il attendit sa réponse.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Sep 2019 - 21:05 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl ne savait pas à quelle réaction s’attendre de la part du prêtre. Elle ne savait même pas qu’elle réaction elle voulait qu’il ait. Qu’il la pardonne ? Qu’il l’absolve de tous ses péchés ? Ou bien qu’il se mette en colère ? Elle comprendrait la colère. C’était le visage de l’église qu’elle connaissait. Celui qui n’était que cruauté et fanatisme, qui noyait ses ennemis dans le sang parce qu’ils avaient l’outrecuidance d’être différents. C’était une réaction qu’Abigaïl attendait. Qu’elle espérait presque. Après tout il était un prêtre guerrier. C’était sa vie, sa mission, de détruire les créatures comme elle et elle venait de se révéler à lui. Elle venait d’étalier devant ses yeux presque toutes les atrocités qu’elle avait accomplies au cours de son existence.

Mais non. Père Valentino resta de marbre, une expression neutre sur le visage. Abigaïl en faisait de même. Elle ne voulait pas qu’il voit son trouble. Elle ne voulait pas qu’il devine à quel point elle se sentait stupide de se trouver là, à confesser ses péchés au représentant d’un dieu qui condamnait son existence. Tout ça pour quoi ?

Les paroles de l’homme convainquirent la nécromancienne qu’elle était face à un homme bon, malgré le sang qu’il avait sur les mains. Malgré ce qu’elle lui avait infligé, il regrettait plus ce qu’il était advenu des innocents présents dans cette église qu’autre chose. Il n’était pas consumé par la haine, plus maintenant.

« Vous aviez raison de me haïr. Je l’ai fait un temps aussi. Quand j’ai pu voir tout ce que j’avais fait avec le pouvoir qui est le mien. Comment j’avais utilisé ma peur pour n’apporter au monde que plus de souffrance. Je vous haïssais, pour ce que vous représentiez. Mais malgré cela, je n’aurais jamais dû faire cela à ces gens. Je les ai dépouillés de plusieurs années de leur vie, je les ai plongés dans la détresse et le tourment pour une vendetta personnelle. »

La Mort fauchait aussi bien les coupables que les innocents. Elle se repaissait de toutes les âmes à sa portée. Mais pas par colère, pas par haine ou par désire de vengeance. Elle le faisait parce qu’elle était la Mort et que la vie lui courrait toujours après, pour venir l’embrasser dans une dernière étreinte. Abigaïl pouvait distordre cet échange entre la vie et la mort. Mais ce jour là, comme bien d’autres, elle l’avait perverti.

« J’ai trouvé un chemin. Je ne vous hais plus. Je ne hais plus les vivants, ni les morts. Pour votre dieu… Je dois admettre que je ne sais pas encore. » Abigaïl avait rencontré de nombreuses divinités. Elle avait fait face au Diable, au Cavalier de la Mort, à Hermès et tant d’autres. Peu lui avaient semblé aussi hypocrite que ce dieu prétendument unique, perché dans sa tour d’ivoire. « Ce n’est pas mon corps originel. » Commença-t-elle dans un soupir. « Celui de l’une de mes descendantes. Je lui ai demandé l’autorisation de l’utiliser pour revenir parmi les vivants à son trépas et elle a accepté. »

Elle demandait l’avis des morts quand elle en avait l’occasion maintenant. Pas pour les zombies ou encore les goules. Là elle n’utilisait que le corps. Pas l’esprit, l’âme. Ces créatures n’avaient pas d’identités. Mais pour les esprits, pour les revenants, maintenant elle leur demandait. S’ils voulaient revenir, s’ils voulaient de cette existence étrange qu’elle avait à leur offrir. S’ils voulaient devenir un orphelin de la mort tout comme elle.

« Je suppose que je peux vous raconter cela aussi. Ce que j’ai perdu. » Elle soupira. « Je suis la descendante de Johannes Faust. Le Johannes Faust. Sauf que contrairement à la légende, il ne s’est pas contenté de vendre son âme au démon Méphistophélès. Mais celles de tous ses descendants. Celle de mon frère, la mienne. Ce démon m’a utilisée. Il a réussi à me rendre fertile en usant de sa magie infernale pour que ma lignée continue. J’ai eu une fille. Une fille si magnifique. Sauf qu’elle n’était pas vraiment ma fille. Elle n’était qu’un outil. Un habit de chair avec lequel Méphistophélès pourrait venir sur Terre, usurper mes pouvoirs. »

Elle fit une nouvelle pause. Elle n’avait pas parlé de cela en détail avec qui que ce soit. Mais Valentino ne la jugeait pas. Alors qu’il aurait pu le faire.

« Ce qu’elle devait avoir d’âme a été annihilé pour laisser place au démon. J’ai dû la détruire. J’ai tué ma propre enfant. Puis j’ai appelé à moi tous les morts, tous les trépassés que pouvait réunir ma magie et j’ai fait la guerre aux enfers. Je les ai fait payer. Et c’est ainsi que j’ai pu récupérer les âmes de ceux que j’avais condamné injustement et celles de ma famille. » Elle eut un léger rire. « J’ai perdu beaucoup d’amis. J’ai perdu tout un royaume. Mais surtout j’ai perdu la seule chose que j’aimais vraiment. »

Mais c’était avant. Avant qu’on ne la rappelle parmi les vivants. Avant qu’elle n’abandonne ces ténèbres qui avaient empoisonné son existence. Avant qu’elle ne trouve du plaisir dans l’idée d’exister, de vivre libre, sans un démon par-dessus son épaule, sans la menace d’une rétribution divine. Avant qu’elle ne tombe amoureuse de l’humanité pour ses défauts.

« Je ne sais pas mon père. » Commença-t-elle. Il lui avait posé la question fatidique. « Je ne pense pas que je puisse être pardonnée pour ce que j’ai fait. Je ne pense pas en avoir envie non plus. Pas que je ne regrette pas, mais je ne suis pas sûr de vouloir vivre dans un monde où on peut être pardonnée pour avoir condamné tant d’innocents. Je pense que je voulais surtout vous prévenir. Vous prévenir qu’ils ne souffraient pas. Qu’ils ne souffraient plus. Je voulais vous prévenir que j’étais de retour parmi les vivants, mais que je ne compte pas faire la guerre à votre église. Tant qu’on me laisse en paix, je ne suis plus là pour créer un royaume de mort sur Terre. Je veux juste exister. Malgré ce que j’ai pu faire par le passé. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 1 Sep 2019 - 21:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Personnage
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Ezio considérait que personne ne méritait d'être haït, mais il ne releva pas, préférant la laissant s'exprimer librement. Elle le fit d'ailleurs à un point qu'il n'imaginait pas puisqu'elle alla jusqu'à lui révéler ce qu'elle avait vécu alors qu'elle occupait encore ce corps dans lequel il l'avait connue. Ainsi donc, sa lignée était étroitement lié à un démon ? Il comprenait un peu mieux son hostilité à l'égard de l'église, en plus de tout ce qu'elle lui avait déjà dit bien évidemment. Mais il comprenait surtout ce qu'elle avait dû faire et supporter. Elle était arrivé à un moment de son existence – si tant est que ce terme soit adapté à la situation – où elle avait eu besoin de changer de cap et de s'orienter dans une nouvelle direction.

Lorsqu'elle en arriva à ce qui motivait sa venue ici, Ezio la regarda avec sérieux. Il resta quelques instants silencieux alors qu'elle terminait, retombant dans le silence sur une note particulièrement... humaine. Un soupir lui échappa avant qu'il ne réponde du même ton calme et posé qu'auparavant.

« Tout le monde mérite le pardon. Au moins une fois. Vous avec vécu une vie qui aurait rendu n'importe qui aussi... instable et perdu que vous l'étiez. Cela n'excuse pas vos actes passés bien évidemment, vous avez conscience de vos torts et de ce que vous avez pu faire comme mal, mais vous vous en voulez. Ce n'est pas comme si vous en étiez fière. »

Ses prunelles se posèrent sur la jeune femme. Il était vrai qu'elle avait beaucoup changé. Auparavant, le quadragénaire sentait qu'elle dégageait une aura de haine, pour ne pas dire de mort. Il n'en était plus rien désormais, elle semblait en pleine réflexion, désireuse de s'offrir une nouvelle vie. Qui était-il pour lui refuser ça ? Surtout qu'elle avait choisi de revenir sur Terre, ce n'était pas un ancêtre qui avait choisi pour elle de la vendre à un démon et de l'obliger à mener une vie dont elle ne voulait pas.

« Si vous ne souhaitez pas le pardon, je peux peut-être vous souhaiter un bon courage alors. Vous méritez une nouvelle chance. De pouvoir mener une vie comme vous l'entendez et non comme vos ancêtres l'ont décidé pour vous. » Un nouveau soupir lui échappa. « Chacun naît avec son fardeau, chacun a une histoire qui traîne comme un boulet. Elle est plus ou moins lourde à supporter. Vous avez de la chance, celle de pouvoir recommencer à zéro et d'avoir déjà commis les erreurs qui vous hantent. Vous pouvez faire mieux, beaucoup mieux dans cette vie. »

Il savait bien que c'était sans doute un peu trop positif pour elle, mais que pouvait-il dire d'autre sachant que c'était ce qu'il ressentait ? Ezio avait perdu toute la haine qu'il éprouvait pour elle, c'était vrai. Cette dernière n'avait pas duré bien longtemps en finalité, mais assez pour lui faire comprendre qu'il ne devait plus jamais passer par là. Ses prunelles quittèrent le visage de la demoiselle pour se baisser sur ses mains alors qu'il les séparait, levant ses paumes vers le ciel comme il le faisait lors de ses messes. Il y avait encore des cicatrices clairement visibles, mais elles ne le dérangeaient plus.

« Je suis désolé pour ce que l'église a pu vous faire. J'espère simplement que cette fois-ci, vous saurez comprendre que tous les croyants ne sont pas des gens mauvais. » Il la contempla à nouveau, esquissant un léger sourire. « vous ne méritiez pas ma haine, contrairement à ce que vous semblez croire. Prenez-moi pour un idéaliste si vous le souhaitez, mais je crois que chaque enfant du Seigneur mérite son amour. Aucun prêtre, curé ou autre n'aurait dû vous traiter comme cet homme l'a fait jadis. Je comprends que vous ayez été poussée vers les ténèbres. Je comprends, mais je ne l'approuve pas bien évidemment. »

Il y avait une marge encore comprendre ce qu'elle pouvait avoir ressenti à cette époque et accepter tout ce qu'elle avait fait par pure haine des croyants et des religieux. Après tout, à un moment ou à un autre elle aurait pu comprendre qu'elle dépassait les bornes et changer de vie, mais c'était plus facile à dire qu'à faire, Ezio le savait bien.

« Il vous faudra être prudente. Les ténèbres ne sont jamais loin, surtout dans cette ville. Votre départ n'a malheureusement pas fait disparaître tous les malheurs de Star City. J'espère simplement que nous ne serons plus amenés à nous affronter. Je préférerais vous revoir dans d'autres occasions, même si je comprendrais que vous préfériez rester à distance de mon église. »

Ou de lui-même.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 7 Sep 2019 - 19:25 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl n’était pas certaine de partager la vision des choses d’Ezio Valentino. Elle ne savait pas si elle croyait vraiment au pardon, si cela faisait partie de sa nouvelle philosophie d’existence. Elle était la Mort. Ou plutôt ce qui s’en rapprochait de plus dans ce monde où les dieux étaient tenus à l’écart, où la science s’était emportée et vomissait des monstres et où l’humanité s’éloignait de plus en plus de sa propre mortalité. Elle portait toujours le poids de ses crimes, ou plutôt de certains d’entre eux seulement, sur ses épaules. Son fardeau était allégé, maintenant qu’elle l’avait partagé avec l’une de ses victimes. Mais devait-elle pourtant être pardonnée ?

« Je ne tire aucune fierté de la douleur que j’ai pu infliger. Selon bien des aspects, je suis proche de la Faucheuse. » Elle eut un léger rire. « Je sais que cela peut paraître stupide et prétentieux dit comme cela. Mais vous savez ce que je suis et ce dont je suis capable. Je n’ai jamais trouvé de plaisir dans la souffrance d’autrui ou dans la mort d’autrui. Elle m’était utile, ou servait simplement un but que je pensais noble à l’époque. Mais la douleur que j’ai infligée gratuitement ? Non. Cela je n’en serais jamais fière. Mais je ne sais pas si cela peut être pardonné non plus. Ou je ne sais pas si je veux que cela le soit. »

Elle ignorait encore une fois ce que signifiait ce pardon. Elle ne voulait pas de celui du dieu d’Ezio Valentino. Peut-être parce qu’elle était dorénavant ni dépendante de l’enfer ou des cieux. Elle était entre les deux. La mort apportait le deuil et la tristesse, mais elle pouvait aussi être un soulagement pour les mourants. D’une certaine manière, Abigaïl était peut-être la seule à se préoccuper des vivants. Alors que Dieu et le Diable n’avaient cure que des âmes des morts. Est-ce celui-ci bon ou mauvais ? Abigaïl n’en avait que faire. Elle les prenait tous. Quels qu’ils soient. La Faucheuse ne faisait aucune distinction.

« C’est gentil à vous. Je pense que c’est un bon début. » Commença-t-elle. « Peut-être que je vous demanderais le pardon. Mais je pense qu’il est… Plus sage, que je vois ce que cette nouvelle existence me réserve avant de vouloir être lavée de mes crimes passés. Maintenant que je suis libre de ce qu’attendaient mes ancêtres de moi, maintenant que je ne dois plus rien aux enfers. »

Elle baissa les yeux un instant.

« C’est ce dont j’ai peur vous savez ? Que cela ne soit pas un départ à zéro. Pas totalement. Je reste la même personne et même si j’ai changé, je sais que mon pouvoir est toujours là et je sais quelles horreurs il peut engendrer. »

Pour certains il n’engendrait que cela. Elle n’était pas certaine qu’Ezio Valentino n’apprécie à sa juste valeur la petite colocation de morts-vivants qu’Abigaïl avait créée. La nécromancienne ne pouvait pas non plus s’empêcher de penser à ce qui s’était passé dans les cryptes du Pandémonium. Quand elle avait affronté Lady Satan. Elle avait plié les morts à sa volonté une fois de plus. Elle avait réanimé leurs corps, elle avait conjuré leurs esprits sans se soucier de leurs désirs, comme l’avait fait Lady Death par le passé. Elle avait gagné son combat. Mais à chaque fois, elle se demandait à quel prix. Car cette nuit là, elle était entrée en communion avec la reine, avec la déesse de la mort qui sommeillait entre elle. Celle qui n’avait que faire de l’existence qu’elle s’était bâtie.

« Vous n’y êtes pour rien. Sinon vous n’aurez pas pris la peine de m’écouter et nous serions en train de nous battre. Je sais que tous les croyants ne sont pas mauvais. Mais je sais aussi que pour beaucoup, les créatures comme moi sont des abominations. Vous êtes plus tolérant que beaucoup de membres de votre clergé que j’ai rencontré. »

Il fallait dire qu’elle avait surtout côtoyé les Impérissables. Une secte de fanatiques que même le Pape devait avoir déclaré comme hérétiques du fait de leurs pratiques. Ces individus avaient détourné la magie angélique et divine et la foi de leurs fidèles pour repousser les limites de la mort et pouvoir affronter les morts-vivants comme elle pendant des siècles.

« Sauver mon âme lui était plus important que mon corps. La douleur me purgeait de mes péchés. » Ses doigts s’étaient crispés autour de la bordure du banc sans même qu’elle ne s’en rende compte. « Les ténèbres étaient là avant. Elles sont toujours là. Mais pas les mêmes. Je ne suis liée à l’enfer, mais je reste une enfant de la mort. Peut-être plus qu’une enfant du seigneur. »

Le père Valentino ne devait pas l’oublier. Car même s’ils communiquaient de manière affable aujourd’hui, elle ignorait de quoi leur avenir serait fait. Son existence restait aux antipodes de ce qu’enseignait sa religion.

« Je sais mon père. Je le sais même mieux que vous ne l’imaginez. C’est à croire que Star City a été fondée par les ténèbres elles-mêmes. » Et de ce qu’elle en savait, c’était partiellement vrai. « J’aimerais aussi que nous ne nous affrontions pas à nouveau. Mais… Ma loyauté va envers moi-même et les morts que j’ai pris sous ma protection. Je sais que certains membres de votre clergé voient leur existence comme une abomination. Si jamais ils cherchaient à s’en prendre à eux ou à moi, je ne les laisserais pas faire. Mon courroux ne toucherait que les responsables bien entendu. Je ne m’en prendrais pas aux innocents. » Elle fit une pause et l’observa un instant. « Mes orphelins de la Mort ne feront de mal à personne. Vous pouvez en être assuré. Mais je ne tolèrerais pas non plus qu’il leur arrive quoique ce soit. Je ne sais pas si vous avez des… Collègues qui possèdent vos prédilections martiales. Mais j’espère qu’ils partagent votre tolérance. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 7 Sep 2019 - 20:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Personnage
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Ezio ne pouvait pas répondre aux doutes et aux interrogations de la jeune femme. Lui-même ignorait s'il était possible de pardonner de telles choses. Il avait bien entendu tendance à considérer que quiconque faisait l'effort de se remettre en question et de regretter ses actes passés méritait une nouvelle chance, ce qui incluait l'idée du pardon. Cependant, pardonner signifiait aussi excuser les-dites fautes. Ce qui n'était pas toujours acceptable.
Toutefois, c'était plus ou moins le principe de la confession. Le prêtre avait toujours eu du mal à considérer que l'on pouvait effacer ses fautes simplement en les avouant. C'était d'autant plus vrai lorsqu'il voyait certains individus revenir sans cesse pour avouer les mêmes erreurs en étant à chaque fois pardonnés. Oui, même en étant croyant, il admettait volontiers que sa religion n'était pas parfaite, bien au contraire.

Comme l'ancienne sorcière lui déclarait qu'elle préférait attendre avant de demander le pardon, il hocha la tête en signe de compréhension.

« Rien ne vous presse, il faut prendre cette décision lorsque vous penserez le bon moment arrivé. »

Elle était mieux placée que quiconque pour savoir lorsqu'elle serait prête. Surtout si ses craintes persistaient. Oh, Ezio les comprenait. Il était logique de penser qu'un renouveau n'était qu'une façade, une impression destinée à se leurrer. Sauf que le prêtre savait parfaitement qu'elle avait un atout non négligeable : elle bénéficiait d'une nouvelle existence. Oh, ses pouvoirs étaient de nature magique et elle conservait son affinité avec la mort, mais ce n'était pas comme avant. Elle ne dépendait plus de rien et cette fois-ci, elle n'aurait aucune excuse derrière laquelle se cacher. Ce qu'il ne se priva pas de souligner.

« La dernière fois, vous étiez influencée par votre sang, par votre naissance. Désormais, vous êtes libérée de ces entraves, ce sera vos choix. »

Autrement dit, si elle « dérapait » encore une fois, ce serait sa propre décision. Il espérait qu'elle n'en arriverait pas là, mais Ezio était loin de la connaître au fond. Comme elle le soulignait, Ezio était plus compréhensif et ouvert d'esprit que nombre de ses semblables, mais ce n'était pas pour autant qu'il accepterait de la voir recommencer. Même si le Christ conseillait de tendre l'autre joue, il avait tendance à penser que dans certaines occasions, il était nécessaire d'intervenir avec plus de fermeté.

Lorsque la conversation glissa sur le sujet autrement plus sérieux de la sécurité des protégés de la sorcière, Ezio posa ses yeux clairs sur elle. Il ne prenait pas ses paroles comme des menaces et comprenait ce qu'elle voulait dire, mais cela ne l'empêchait pas de se poser des questions. Serait-il possible que ses orphelins de la Mort comme elle les appelait, puissent survivre à Star City ? Ils risquaient d'être pris dans une guerre qui ne les concernait pas directement. Mais le prêtre ne pouvait pas en dire davantage à son interlocutrice. Après tout, rien ne lui assurait que sa repentance était sincère.

« Je ne le confirmerais pas. Certains de mes collègues sont aussi tolérants, d'autres le sont encore davantage. Mais je sais que nombre d'entre eux sont aussi plus... expéditifs. Et je préfère vous l'annoncer, mais une guerre ouverte semble se préparer. J'espère que vos protégés n'y seront pas mêlés, mais je ne puis le confirmer. » Il marqua une légère pause. « À l'heure actuelle, nous ne sommes pas très nombreux en ville. Beaucoup voyagent à travers le monde et je me charge des affaires les plus pressantes, je peux donc vous rassurer sur ce point. Je sais que toutes les créatures liées aux ténèbres ne sont pas mauvaises. Vous seriez même surprise de la tolérance dont je peux faire preuve. » Jusqu'à collaborer avec le fruit de l'Antéchrist par exemple. « J'espère simplement que votre influence sera suffisante pour contrer celle d'autres forces. »

Il n'en dit pas davantage. Elle semblait savoir qui se cachait en ville et se douterait où il voulait en venir.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 8 Sep 2019 - 18:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre
En ligne

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
La parole apaise la colère Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 242
ϟ Nombre de Messages RP : 139
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
En toute vérité, Abigaïl ne savait pas si elle n’aurait jamais envie d’être pardonnée. Probablement pas par Dieu. Ezio Valentino lui avait pardonné ce qu’elle lui avait infligé, les douleurs qu’elle avait distillé sur son corps et son esprit. Cela comptait. Le pardon d’une divinité hypocrite et capricieuse responsable de plus de douleur que d’amour ? Non. Le jour où la nécromancienne aurait besoin d’être pardonnée, il y avait de fortes chances qu’elle ne revienne pas voir le prêtre, mais plutôt qu’elle utilise ses pouvoirs.

Elle conjurerait les âmes de ceux qu’elle avait tourmenté, elle converserait avec ces spectres et leur demanderait à eux, de lui pardonner. Les autres n’avaient en aucun cas le droit de juger ses actes. Elle se garda bien de dire cela au prêtre. Celui-ci semblait si plein d’espoir pour elle. Cela en était presque touchant. Il semblait vraiment croire que cette fois-ci, elle ne basculerait pas à nouveau dans les ténèbres, dans les mêmes déviances. Abigaïl elle savait à quel point les ténèbres étaient proches. La mort, le froid et l’obscurité marchaient toutes les trois main dans la main, les ombres de la création, les reflets de la vie, de la chaleur et de la lumière.

« Je me suis libérée d’un démon et des choix de mon grand-père. Mais je reste la même personne au fond. »

Elle avait abandonné les ténèbres de Lady Satan, lui avait rendu cet héritage infernal. Mais cela ne changeait pas le fait que dans ses veines coulait une infime portion du sang du Diable. Sa mère avait été une descendante du malin, Anton l’avait été aussi, Lily l’était donc. Le corps qu’habitait la nécromancienne n’était pas aussi neutre qu’elle le voudrait. C’était probablement pour cela qu’Evelyn Wormwood la considérait comme sa fille et ce malgré le fait qu’Abigaïl avait un temps tenté de la fuir. L’Antéchrist par bien des aspects restait toutefois la seule figure maternelle de son existence. La Mort elle-même, ne s’était jamais personnifiée pour prendre soin d’elle.

Mais tout cela n’avait aucune importance. Elle ne comptait pas prendre partie. Elle ne pouvait pas se dresser contre les enfers du fait de son accord avec le Diable. Mais elle ne comptait pas prendre leur partie contre les cieux pour autant. Le destin de l’âme des hommes ne lui appartenait pas. Elle ne pouvait que les accompagner sur le chemin du trépas et peut-être subtiliser quelques uns d’entre eux à l’enfer ou au paradis.

« Une guerre ouverte ? » Abigaïl observa un instant le père Valentino. Contre qui ? Lady Satan ? Evelyn n’était pas certaine que l’église puisse gagner ce combat là. Contrairement à elle, les enfers n’avaient aucune limite, aucune barrière morale. Heureusement, les démons avaient compris qu’ils avaient plus d’intérêt à corrompre les mortels qu’à précipiter la fin des temps. « Si vous voulez mon avis, c’est une mauvaise idée. Mais je peux vous assurer que je resterais neutre. Je n’appartiens ni aux enfers, ni aux cieux et tant qu’aucun parti ne viendra s’en prendre à moi ou aux miens, il en restera ainsi. »

Evelyn était intelligente et elle connaissait les prédispositions de la nécromancienne. Le Hell Club ne tenterait rien contre elle et ses semblables. Est-ce qu’Ezio Valentino pouvait en dire autant pour l’Opus Dei ?

« Votre tolérance m’a déjà surprise aujourd’hui. Aussi je vous crois. Je pense que vos êtes un homme bon et que dans d’autres circonstances, rien d’aussi terrible ne se serait passé entre nous. Aussi… Je me permets de vous mettre en garde. Les agents des enfers sur Terre ne chercheront jamais à provoquer la fin des temps. Au contraire, ils savent qu’ils ont tout intérêt à maintenir le statu quo et à rester discrets. Une guerre ouverte toutefois… Je pense que cela ferait plus de morts qu’autre chose. Que vous damnerez plus d’innocents qu’autre chose. »

Elle se redressa finalement. Elle n’irait pas rapporter les dires du prêtre à Evelyn. Celle-ci devait déjà être au courant si une guerre se profilait. Abigaïl ne pouvait s’empêcher de se demander ce que cela signifierait pour la ville. Les super-héros, les super-criminels… Tous ces individus vivaient dans une relative ignorance du conflit éternel entre l’Antéchrist et l’église. Elle ignorait si cela serait encore le cas pendant longtemps.

« Je crois que je vais vous laisser mon père. Prenez mes conseils et faites en ce que vous en voulez. Mais sachez que je ne prendrais pas partie tant que je serais laissée en paix. Mais merci… Merci de m’avoir écoutée. Peut-être que je reviendrais vous parler un jour, si vous êtes d’accord. Mais je n’en suis pas certaine. »

Le temps s’écoulait différemment pour elle désormais. Même si elle se forçait à vivre parmi les vivants. A chaque battement de cœur, elle avait peur de laisser s’échapper une décennie.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 8 Sep 2019 - 21:28 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Personnage
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
La parole apaise la colère RangEzio

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 359
ϟ Nombre de Messages RP : 95
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Crédits : moi
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 39 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 90 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Ezio s'était attendu à ce qu'elle relève ce qu'il avait dit au sujet de la guerre ouverte. Elle devait forcément trouver ça fou pour ne pas dire suicidaire ou dangereux, mais c'était ainsi. Qui plus est, ce n'était pas lui qui décidait de ce que l'Opus Dei faisait en ville, ni dans le reste du monde d'ailleurs. Il avait déjà été bien imprudent en acceptant de collaborer avec le lycanthrope sans en référer auparavant à ses supérieurs, l'aumônier avait été clair à ce sujet, mais il travaillait ainsi. Il n'y avait que dans le cas de la guerre où l'Italien s'autoriserait sans doute un peu plus de liberté, car il serait en première ligne et se sacrifierait sans doute pour le bien du plus grand nombre.

Son attention s'était reportée sur le paysage qui s'offrait à eux et il écouta patiemment et silencieusement ce qu'elle déclarait. Ezio n'était pas né de la dernière pluie, il avait grandi dans ce monde-là et savait parfaitement ce qu'il risquait en agissant un peu trop imprudemment. Il avait retenu la leçon de ses erreurs, celles qui avaient coûté si cher à ces personnes dont il venait de parler. Les « conseils » de la nécromancienne étaient donc superflus, mais Ezio ne prit pas ombrage. Il avait l'habitude qu'on essaye de le conseiller.

« Je sais tout cela croyez-moi. Mais je ne suis pas le décideur, bien au contraire. Je ne suis qu'un simple soldat, je dois faire ce que mes supérieurs me disent. Mais si cela vous rassure, je compte bien éviter aux innocents de ce monde de subir les conséquences de mes erreurs, ou de celles de mes alliés. » Il soupira légèrement. « Mon but n'est pas de compliquer les choses, au contraire. Mais j'apprécie vos conseils et votre sollicitude, sincèrement. »

Il se redressa, lissant machinalement sa tenue comme s'ils étaient en train de quitter le confessionnal, ou simplement de parler de la pluie et du beau temps. Ses prunelles se posèrent alors sur le visage de la nécromancienne et il lui offrit un bref sourire, hochant la tête pour confirmer qu'il avait compris qu'il était temps de mettre fin à leur conversation. Elle n'avait d'ailleurs que trop duré de l'avis de certaines nonnes qui les surveillaient de loin.

« Je vous remercie d'être venue me parler, sachez que vous êtes la bienvenue si vous souhaitez converser à nouveau. Ou même simplement si vous aimeriez venir ici. »

Il ne parlait pas du parc bien entendu, mais il était inutile d'en dire davantage. La saluant une dernière fois, le quadragénaire détourna son regard de la nécromancienne avant de se diriger vers son église afin d'y retrouver ses fidèles et continuer sa vie comme avant.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

 
La parole apaise la colère
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
La parole apaise la colère Categorie_6La parole apaise la colère Categorie_8


La parole apaise la colère Categorie_1La parole apaise la colère Categorie_2_bisLa parole apaise la colère Categorie_3
 Sujets similaires
-
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» Les machos persistent
» Haunui Shuraba
» Un procureur convoqué au ministère de la justice...
» [bal]Que les masques tombent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La parole apaise la colère Categorie_6La parole apaise la colère Categorie_8
Sauter vers: