De l'ombre à la lumière — Andrea Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_1De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_2_bisDe l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

De l'ombre à la lumière — Andrea

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 30 Juil 2019 - 13:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassandra est une créature d’instincts, depuis bien des années. Une femme qui agit selon ses désirs, et peu importe ce que cela impliquera pour elle. Elle n’a pour limites que celles de son imagination. Et la demoiselle qui a longtemps été satisfaite d’être soumise aux envies d’autres qu’elle, s’est découvert une passion certaine pour la souffrance des autres. Pas par malice, par méchanceté… Simplement par volonté de les sortir de leur monde terne, si morne, si mensonger. Leur apprendre à se dépasser, à dépasser la douleur pour en faire autre chose.

Si cette envie est neuve, une autre l’habite depuis bien trop de temps : la vengeance. Cassie avait tout, lorsque Vladislas Markov était encore en vie, pour autant que l’on puisse qualifier son existence maudite de la sorte. Elle était heureuse, à sa place, et elle ne peut pardonner à celle qui a détruit tout cela. Elle ne peut oublier le visage de la vipère qui a cru devoir jouer les héroïnes et tuer son vampire de maître. Elle ne peut le faire et n’en ressent pas le besoin. La médium n’est pas la plus patiente au monde, mais pour cette femme là, elle s’en est rendue capable. Revoir l’ombre de Vlad, cependant, lui a rappelé qu’elle ne pouvait attendre pour toujours. Lui a remémoré de biens cruelles rêveries au cœur desquelles Parker tient le rôle principal.

Mais aujourd’hui, elle n’est pas là pour lui faire du mal, pas encore. Cassandra a mis sur pied une idée bien différente : elle sait que Andrea n’est pas une cible si facile. Alors elle veut se donner les moyens de l’atteindre, de s’insinuer paisiblement dans son cercle privé. Peut-être aussi de la faire culpabiliser un peu. Cette nuit, elle l’a passée au Pandémonium, avec l’un de ses pires clients. En lui demandant expressément de ne pas aller jusqu’au bout, pas ce soir. Habituellement, elle serait morte à l’aube. Comme chaque fois qu’elle le rencontre. Mais pas aujourd’hui. Elle ressemble juste à ce qu’elle veut être, une victime.

Son œil droit est fermé sans qu’elle ne parvienne à le rouvrir. Le gauche fonctionne encore très bien, lui. Ses cheveux sont lâchés dans son dos, couverts de son sang. Sa robe dissimule son corps, mais celui-ci est tout aussi meurtri que le reste. Pas d’os brisés mais des plaies plus ou moins profondes. Sur son avant-bras gauche, découvert, il manque une partie de sa peau, détachée nettement. Cassandra est passée par le plan astral pour rejoindre les appartements d’Andrea, et éviter d’attirer une attention malvenue. A ce charmant tableau s’ajoute donc la fraicheur surnaturelle de sa peau. Elle n’a pas à feindre son état de faiblesse. La médium lève une main tremblante et frappe trois fois au battant de la porte avant d’appeler à mi-voix, désireuse d’éviter d’alerter les voisins :

Madame Parker, commence-t-elle, la voix rauque, brisée. S’il vous plaît, aidez-moi, je ne… Je ne savais pas où aller.

Misérable. Un mensonge. Elle n’a qu’à s’ouvrir les veines définitivement pour faire disparaître tout cela. Mais elle ne veut pas hâter les choses. Elle y viendra plus tard. Ce tout nouveau jeu qui commence lui paraît de plus en plus amusant à chaque seconde qui passe. A sa grande surprise, car elle pensait avoir bien du mal à contrôler sa haine. Au lieu de quoi, elle est tout ce qu’il y a de plus divertie.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 2 Aoû 2019 - 20:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Elle avait senti que quelque chose allait se produire quelques instants avant que les trois coups ne résonnent sur la porte. Un frisson était remonté le long de sa colonne vertébrale, une sensation désagréable s’était nichée dans le haut de sa nuque. Elle avait eu froid, soudainement, alors que les températures étaient étonnamment clémentes en cette fin de soirée. Elle s’était alors levée, s’était approchée doucement de la porte derrière laquelle il y avait l’objet de ce brusque changement de température. Elle n’avait pas regardé à travers le judas, ça n’était pas nécessaire : après tout, elle savait qu’elle allait l’ouvrir, quoiqu’il se trouve derrière la porte. Elle le savait parce qu’il y avait toujours ce sentiment atroce qui s’enroulait autour de sa gorge et serrait, comme jadis l’avaient fait les mains glaciales de Vladislas. Et la sensation ne l’avait pas quitté jusqu’à ce que, finalement, elle n’entende la petite voix. Douce. Ténue. Faible.

D’abord elle avait cru à une erreur, mais c’était bien son nom à elle qui avait été prononcée. L’espace d’un instant, elle avait cru pouvoir affirmer que cette voix lui était méconnue. La seconde d’après, un visage s’imposait à elle, ombre parmi les ombres de cette époque qu’elle désirait si ardemment oublier. Alors elle avait cru que c’était un cauchemar et elle avait posé son front contre la porte. Pourquoi son passé devait-il toujours la rattraper ? Était-ce suite à sa mission avec Lawrence, suite à ce qu’ils avaient découverts et à son altercation avec la succube ? Oh, il ne pouvait pas y avoir de coïncidence non. Andrea ne croyait pas un instant que ce visage revenant qui pointait à sa porte le faisait par hasard. Il y avait toujours la possibilité de faire la sourde oreille, de ne pas ouvrir la porte et de laisser les souvenirs aux souvenirs. Mais l’Ultime savait qu’elle n’en était pas capable. Ne serait-ce que parce qu’on venait de lui demander de l’aide.

Intérieurement, elle se maudit. Puis elle tourna le bouton de la porte.

Alors ce fut comme une claque. Et pas seulement parce qu’elle reconnaissait cette femme trait pour trait. Elle l’avait vue souvent dans l’ombre du Seigneur Vampire, plus souvent encore abusée physiquement et psychologiquement. Cassandra, dans son entièreté, avait participé à ce qu’Andrea rejette le vampire corps et âme. Elle était tout ce qu’elle craignait de devenir en tombant dans son sillage. Tout, et bien pire. Et elle se tenait là, maintenant, sur le pas de sa porte. Mais il n’y avait pas que ça ; La jeune femme était dans un état passablement déplorable. Ses longs cheveux tâchés de sang battaient ses formes, ceintes dans une robe qui ne cachaient pas grand-chose. Ses plaies suintaient là où les croûtes ne s’étaient pas encore formées. Elle était couverte de bleus et d’ecchymoses. La vision, la violence et la détresse soufflèrent l’air de ses poumons.

Elle resta un instant, silencieuse et immobile, avant de se ressaisir.

« Entre, dit-elle. Installe-toi sur le canapé. »

Elle traversa la pièce en quelques enjambées, attrapant au vol sa lampe torche, et fit un détour par la salle de bain pour récupérer sa boîte à pharmacie – laquelle ne contenait pas grand-chose e, dehors de quelques aspirines et d’un désinfectant largement entamé. Qui datait du temps d’Adriel. Evidemment, songea-t-elle avec amertume. À défaut, elle attrapa une pile de serviettes propres et rempli une bassine d’eau chaude et savonneuse et se rendit auprès de Cassandra.
Son état faisait peine à voir.

« Regarde-moi. Elle passa sa lampe torche devant les yeux de la jeune femme, constata une réaction pupillaire normale. Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Elle avait un millier d’autres questions, mais qui allaient devoir attendre. La première d’entre elle était évidente : pourquoi avoir frappé à sa porte ? Elle s’assit près de la jeune femme, ne sachant pas vraiment comment procéder par la suite. Il fallait que quelqu’un nettoie ces plaies, mais elle ne pouvait pas décemment la laisser s’en occuper seule. Certaines étaient tellement profondes qu’elle se demandait comment Cassandra parvenait encore à être consciente. Elle allait avoir rapidement besoin d’une assistance médicale, mais Andrea était bien placée pour savoir que les victimes d’agression refusaient souvent toutes les aides extérieures. Elle devait d’abord savoir où elle mettait les pieds. L’Ultime plongea l’une des serviettes dans la bassine et l’essora, plongeant ses prunelles claires dans les orbites givrées de Cassandra.

« Je peux ? » Demanda-t-elle avec douceur.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Aoû 2019 - 0:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
La porte s’ouvrit et pour la première fois depuis plus d’un an, Cassandra put contempler le visage de son ennemie autrement qu’à travers la vision qui avait si longtemps hantée ses cauchemars. Andrea Parker, en chair et en os. A ses yeux, elle n’avait pas changée. Elle reconnaissait tout ce qu’elle était. Son aura à peine teintée d’obscurité la dégoûtait. Une envie passagère de se jeter sur elle, sans le moindre discernement, vint effleurer la descendante de Vladislas. Mais elle la réprima aussitôt, sans trop de mal. Elle s’était rarement sentie si faible si longtemps. Etrangement, cela la déboussolait plus que la douleur, que ses nerfs au supplice lui transmettaient de toute part. Le silence qui s’installa entre elles, alors que l’une jaugeait l’autre, quoi que pour des raisons très différentes, parut s’éterniser dans l’esprit de Cassie. Puis la meurtrière l’invita à entrer. Quelque chose se dénoua en elle. Oh, non, jamais elle ne résisterait à une pauvre petite chouquette, prisonnière de monstres trop grands pour elle. Sans savoir que l’innocente était devenue bourreau, que la victime se transformait pas à pas en monstre à son tour.

La jeune femme esquissa les quelques pas – chancelants – qui la séparaient du salon et du canapé sur lequel elle avait été conviée à s’installer mais attendit le retour de son hôtesse pour s’y laisser tomber avec toutes les précautions du monde. Elle se souvenait de celle qu’elle avait été, à seize ans, la première fois que le sang avait coulé, pour elle. Dans la réalité, pas dans ses visions macabres. Regarde-moi. Elle avait la sensation de ne faire que cela. Pourtant, Cassandra releva des yeux hagards vers le visage de l’agente de l’UNISON, plissant les paupières au contact presque agressif de la lampe sur ses pupilles. Elle se sentit hausser les épaules, dessiner un sourire presque moqueur sur ses lèvres. Amer. La médium glissait des mots factices sur des expressions sincères. Ce qu’il s’est passé ? Tu as tué celui qui était tout pour moi, Andrea Parker, et je veux te le faire payer.

Il n’est plus là pour me protéger des autres. Les autres monstres. Celui-là a payé très cher pour avoir le droit de me faire ce qu’il voulait, lâche-t-elle d’une voix étranglée.

Etouffée par la colère qui couve et non par l’angoisse. Rauque, à cause des abus et des cris.

Ça fait mal. La solitude aussi fait mal, lâche-t-elle d’un ton misérable. Plus personne ne…

Le souvenir de ces jours où elle était effectivement livrée à elle-même était assez présent, assez cruel, pour que ses yeux se mouillent de quelques larmes et que la jeune femme s’interrompe brusquement. Comme Andrea demandait la permission d’agir, Cassie rit doucement, un gémissement étranglé remplaçant l’hilarité lorsque son corps meurtri se rappela à son bon souvenir.

Tout le monde peut. Pourquoi pas vous ?

Elle s’immobilisa, ses prunelles de glace refusant de quitter l’émeraude de celles de son interlocutrice. Un jugement, peut-être. Un reproche. A peine esquissé en regard de ce qui couvait dans le secret de ses pensées haineuses.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 4 Aoû 2019 - 13:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Après avoir soufflé un laconique « parce que c’est illégal », précautionneusement, Andrea avait essuyé les plaies, entachant ses serviettes claires du sang de Cassandra. Peu à peu, l’eau de la bassine s’était troublée, teintée du rouge du sang et les bulles cramoisies qui moussaient à sa surface n’étaient pas sans lui rappeler quelques milk-shakes sanguinolents que lui avaient proposés le Seigneur Vampire lors de sa perquisition à l’Evil Shaker. Encore une image issue de son passé, qu’elle aurait préféré oublier, effacer à jamais. Mais il fallait croire que pour des gens comme elle, « jamais » prenait une toute autre signification. À dire vrai, tout dans cette scène abominable empestait la présence de Vladislas ; Que ce soit la violence, la manipulation, les souvenirs ou le pouvoir qu’il exerçait de toute évidence encore sur la jeune femme. Son attachement pour lui le rendait plus vivant que toutes les fois où il l’avait visitée, comme si l’éternité du mal résultait moins de la présence, et plus des sensations. Andrea avait espéré que sa disparition la libère de son emprise et qu’elle entame finalement son propre processus de guérison, mais il fallait croire que ça n’était pas possible pour elle non plus. Comme si une fois qu’on n’avait été marqué, ç’en était fini.

Et elle ne voulait pas croire qu’il n’y avait aucune échappatoire.

Oh, l’Ultime n’était pas dupe : Cassandra, qui n’avait pas été libérée par le meurtre salvateur du vampire, lui en voulait à elle de le lui avoir arraché. Mais à quel point ? L’amertume se lisait sur son visage, la détresse aussi et l’agente avait choisi d’ignorer ces deux sentiments pas forcément contradictoires. Sur l’instant, elle n’avait pas répondu à ses accusations à peine dissimulées, vaines tentatives de la faire culpabiliser, s’attelant plutôt à la tâche qu’elle s’était elle-même confiée. Les blessures les plus profondes, elle les nettoyait et les enroulait dans des linges épais pour limiter l’écoulement du sang, s’assurant au passage que la jeune femme n’ait pas d’os fêlé sous couverts d’ecchymoses violettes. C’était un début, qui n’était absolument pas suffisant, mais Andrea ne pouvait guère faire mieux : elle n’avait reçu qu’une formation très sommaire en ce qui concernait les premiers soins et l’état de Cassandra requerrait très certainement des examens plus poussés et une hospitalisation. Deux choses, dont elle était certaine que la jeune femme ne voulait pas.

Alors il allait falloir que ça suffise pour le moment.

Andrea repoussa la bassine et, alertée par la froidure de sa peau, enroula son interlocutrice dans un plaid chaud avant de repousser vers elle la tisane qu’elle avait préparé pour elle-même. Après quoi elle resta silencieuse de longues minutes, digérant les accusations dont l’assénait la jeune femme. Elle poussa finalement un soupir et secoua la tête.

« Je suis désolée pour toi, dit-elle simplement. Et c’était vrai. Mais ce serait mentir de dire que je regrette ce qui s’est passé. Il n’en est rien. »

Elle n’ajouta pas que si c’était à refaire, elle le referait. D’une part parce que c’était faux : Andrea, à sa manière, regrettait ce qu’il s’était passé. Si elle avait su tout ce que cela engendrerait, elle aurait procédé autrement. Oh, le résultat aurait été le même : le Seigneur Vampire aurait été balayé de la surface de la Terre. Néanmoins, l’Ultime aurait très certainement accepté l’aide d’Eldoth pour bannir Vladislas une bonne fois pour toutes. Mais non… Elle avait été pressée par l’urgence de la menace qui planait sur ses proches, aveuglée par la douleur et la colère. Elle avait été impulsive et avait voulu se venger, avec un résultat immédiat et définitif. Mais elle ne le regrettait pas pour autant.

« Si tu veux de l’aide, je peux t’aider. À t’en sortir, à disparaître, à commencer une nouvelle vie. Si tu veux que ce soit quelqu’un d’autre qui s’en charge, je peux te diriger vers les bonnes personnes. Mais si c’est réellement ce que tu veux, insista-t-elle, il va falloir m’en dire plus. »

En réalité, elle avait déjà plusieurs informations qui pouvaient lui permettre de raccorder son témoignage à une enquête en cours ou d’en parler à certaine de ses connaissances. Et notamment Lawrence. Elle savait qu’il s’agissait d’un client et que Cassandra n’était pas bénéficiaire du paiement. C’était donc un établissement ou un réseau. Pour le reste, ce serait à l’investigation de le déterminer.

« Et il va te falloir des soins, une expertise médicale. » Et une procédure longue, contraignante.

Si tant est que la femme assise en face d’elle soit vraiment venue chercher une main secourable.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 5 Aoû 2019 - 1:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
L’illégalité de la chose n’avait pas marquée Cassandra depuis bien longtemps. Elle était trop habituée à ce qu’on dispose d’elle pour être rebutée par le contact physique, même celui de sa pire ennemie. Peut-être que si l’agent de l’UNISON lui avait demandé de se coucher et de se laisser faire, elle l’aurait acceptée, malgré sa haine. C’était sa normalité, aussi triste soit-elle. Elle avait décidé de faire un choix de ce qu’on avait tenté au départ de lui imposer. Si elle appréciait tout cela, si elle le voulait, c’était bien plus tolérable. Après avoir longtemps fixée Andrea de ses yeux bleu et à présent un peu vides – à cause de la fatigue et de la souffrance, sourde, permanente – la jeune femme finit par reporter son attention défaillante sur la bassine, captivée par son lent changement de teinte. Sa fascination était perceptible. Elle avait saigné, beaucoup, dans sa vie. Mais cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait plus vu l’après. Cette vision lui rappela brièvement sa première nuit avec Vladislas. Le carmin des draps imbibés du précieux liquide. L’épuisement, la faiblesse et le froid, cruel, impitoyable, rampant sur ses membres engourdis. Anton Faust venu la soigner. Leur étreinte, au vampire et elle, dans la baignoire remplie d’eau chaude, et la teinte rouge qu’elle avait prise, elle aussi. Un doux soupir se coula entre les lèvres jusque là scellées de la médium.

Quand Andrea écarta l’eau, Cassandra suivit le mouvement du regard, remarquant à peine le plaid jeté sur ses épaules et soigneusement refermé. Autant dire que la tasse, elle, passa tout à fait inaperçue. De plus, l’Ultime avait repris la parole. Comme attirés par un aimant, les prunelles bleutées de la petite-fille du Diable s’étaient soudés de nouveau au visage de son ennemie. Elle inclina doucement la tête et répondit d’une voix étonnamment maîtrisée quoi que toujours cassée du fait de sa nuit – cela ne risquait pas de changer, pas maintenant :

Je sais. C’est normal. Vous vouliez la vengeance et vous l’avez eu.

Et je veux ma vengeance, et je l’aurais, dans un an, dix ou cent ans, compléta Cassie intérieurement. En définitive, elle continuait un cycle amorcé par Vladislas, lorsqu’il avait jeté son dévolu sur la mauvaise personne. Si la descendante de Cassandra avait pu, alors, lui signifier l’erreur qu’il faisait, cela aurait-il changé quelque chose ? Ou se serait-il précipité vers sa fin malgré tout ?

Tu ne comprends pas, force-t-elle, les yeux agrandis par la surprise. Je ne peux pas disparaître. Il n’y a aucun endroit où ils ne me retrouveraient pas.

Cassandra sourit. Avec un peu de tristesse. Elle se coulait peu à peu dans son rôle, en sachant que les fausses notes seraient corrigées pas à pas. Et qu’elle avait sa folie pour elle, une folie qu’Andrea avait déjà vu de près et pourrait rendre coupable de ses divagations, peut-être ?

Mon sang est… Différent. Il attire les monstres. Ceux des… Ceux des Enfers, mais aussi les hommes qui y sont promis, d’une façon ou d’une autre. Ça leur plaît. Trop. Ils le prennent et s’en délectent comme d’un met délicat.

Un frisson la secoua et elle resserra les pans du plaid autour d’elle, se demandant si elle risquait de mourir de froid.

Je ne sais pas ce que je peux dire. J’ai peur, Andrea Parker. Vraiment, vraiment peur. C’est bizarre, tu sais ?

Bien sûr, elle avait juste peur de dire le mot de trop et de devoir précipiter des mesures plus… Coercitives envers elle. Ou de risquer la peau de ces monstres qu’elle chérissait aujourd’hui encore. Mais l’illusion serait, cette fois, imperceptible. La frayeur dans sa voix fluette n’avait visiblement rien de feinte.

Je n’avais plus eu peur depuis longtemps, mais ils vont de plus en plus loin.

Elle secoua la tête, rompant le contact visuel pour plutôt plonger son regard sur le mur dans le dos d’Andrea. La médium craignait réellement le corps médical. Elle se souvenait trop bien des mois de séjour dans un hôpital. Elle qui ne pleurait que rarement, trop habituée à consigner ces mémoires douloureuses loin dans son esprit malade, n’eut pas trop de mal à les conjurer. Quelques larmes coulèrent sur ses joues en silence comme elle se remémorait cette époque.

Pas de médecins. Ils ne comprennent pas. Ils ne savent pas. Il y a des visions, des prophéties, partout sous ma peau. N’importe qui peut les déclencher et c’est… Usant de Voir et Voir encore. Je ne peux pas. Pas encore. Pas après… Je ne peux pas, Madame Parker, vraiment vraiment pas.

Une plainte murmurée. Avec honte. Admettre une faiblesse devant l’ennemie est difficile.

Je ne me serais pas tournée vers toi si j’avais eu confiance en eux.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 8 Aoû 2019 - 18:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
La vengeance aurait été délectable. À dire vrai, elle l’avait ardemment désiré et même maintenant, alors que vampire avait disparu de la surface de la Terre, elle rêvé encore de lui faire payer tout ce qu’il lui avait fait. Après tout, elle avait déjà perdu un proche dans cette guerre que Vladislas avait mené contre son humanité et elle avait refusé de perdre quelqu’un d’autre. Parce qu’elle savait que le vampire ne se serait jamais arrêté, quoiqu’il advienne. Il la désirait corps et âme, il aurait tout fait pour l’attirer dans les ténèbres à ses côtés, y compris la briser psychologiquement. Y compris rompre tous les liens qu’elle entretenait avec son entourage. Il aurait tout fait pour qu’elle marche auprès de lui sous une nuit éternelle. Alors quel autre choix avait-elle ?

Aucun, elle n’avait pas eu le choix. Elle avait s’y perdre, mais elle n’avait pas eu le choix.

« Me venger ? Elle marqua une pause, pinça les lèvres en plantant ses prunelles dans celles de Cassandra. Je voulais me venger, confirma-t-elle. Mais ce n’est pas ce qui a motivé mon geste, loin de là. Je voulais protéger les miens... Et me protéger. »

S’empêcher de basculer. L’attirance irrémédiable des ténèbres qui l’entraînait vers le fond.

Et elle n’était pas certaine d’avoir réussi, si l’on tenait compte du fait que ce passage sombre de sa vie, qu’elle faisait tout pour oublier, ne cessait de la hanter. Andrea écouta néanmoins la jeune femme, essayant de trouver la logique intrinsèque à ses explications décousues, de mettre du sens dans une folie inconstante et volubile. Elle essayait de se rattacher à ce qu’elle savait d’elle. Peu de choses au fond, l’Ultime s’était efforcée de mettre le plus de distance possible entre elle et le monde de Vladislas et il avait trouvé peu de temps pour lui parler de Cassandra les quelques fois où il s’était insinué dans son esprit. Au fond, l’ombre derrière le vampire était un mystère pour elle.

Mais ne pas la connaître ne l’empêchait pas de la prendre en pitié. Par ailleurs, les mots qu’elle employait, ce qu’elle disait sur le sang qui coulait dans ses veines lui firent l’effet d’une douche froide. Et pour cause ; C’était un discours qu’elle avait déjà entendu maintes et maintes fois, un discours profondément inscrit dans sa chair et les caresses glaciales et ardents qui y avaient laissé leur sillon. Vladislas l’avait dit à propos d’elle-même, il lui avait expliqué combien l’énergie qui pulsait dans ses veines la rendait délectable à ses yeux et pourquoi des ombres la talonneraient toujours quoiqu’elle fasse. Elle était trop incorruptible pour ne pas attiser la convoitise des monstres comme lui. Sa mine, grave, sa voix enrayée. Elle se racla la gorge.

« C’est normal d’avoir peur. Et ça ne va pas s’arrêter là. Ils ne s’arrêtent jamais là. »

Elle avait travaillé sur assez d’homicides pour savoir que la violence engendrait la violence. Les hommes qui possédaient un tel pouvoir sur des êtres vulnérables n’étaient jamais satisfaits par ce qu’ils avaient et finissaient tôt ou tard par aller trop loin. Andrea aurait déjà juré que c’était le cas, car le fait que Cassandra ait réussi à venir jusqu’à chez elle et respire encore était déjà un miracle en soi étant donné son état. Elle craignait cependant qu’il n’y ait pas de prochaine fois. Finalement, elle venait à s’interroger ; Sa vie était-elle réellement différente lorsque le Seigneur Vampire était encore de ce monde ? Et si elle apprenait un jour qu’on avait retrouvé le corps sans vie, abusé et torturé de la jeune femme, culpabiliserait-elle ? Elle ferma les yeux, chassa les images de son esprit et reporta son regard clair sur Cassandra.

« D’accord, pas de médecin, fit-elle avec douceur. Mais si tu penses que je ne peux pas t’aider à te sortir de ta... Situation. Et si tu ne veux pas d’assistance médicale... »

Elle ne pouvait pas lui en fournir une. La question lui brûla les lèvres. Elle resta suspendue un instant.

« Qu’est-ce que tu attends de moi ? » Demanda-t-elle finalement.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 9 Aoû 2019 - 22:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassandra observait Andrea en silence. A ses yeux, si la vengeance n’était pas le moteur principal de son geste, elle avait cependant forcément été un des leviers qui l’avait poussée dans cette direction. L’agent de l’UNISON ne faisait donc que se voiler la face, trouver de belles justifications à un acte qui n’avait rien d’héroïque. Rien d’héroïque pour elle, tout du moins.

Est-ce totalement vrai, s’entendit-elle demander sans vraiment y avoir réfléchi au préalable.

Elle était curieuse de savoir ce que pourrait en dire Parker. Avait aussi envie de se distraire, sans doute. Mais la plus exacte des raisons qui l’avaient poussée à formuler cette question était son désir de mieux connaître celle qu’elle haïssait aveuglément. Celle dont elle avait sollicité l’aide pour un problème qu’elle n’avait pas vraiment. Cassandra laissa échapper un soupir tremblotant. Oh, non, ils ne s’arrêtaient jamais. Et elle ne s’en plaignait guère. Ses conquêtes malsaines étaient un exutoire inégalable, une façon de lâcher si complètement prise et de ressentir si intensément qu’elle y était devenue presque dépendante. C’était la manière dont la médium se sentait la plus vivante. A l’époque, Vladislas seul avait ce droit, ou presque. Elle avait été protégée de tous les autres. Protégée de la mort elle-même par le prédateur aux dents les plus longues.

Je n’aime pas avoir peur, souffle-t-elle.

Elle resserra délicatement les pans du plaid autour d’elle, secouée par un incontrôlable frisson. Le tissu, en frottant contre certaines plaies, lui tira une moue douloureuse. Cassie, ce faisant, jeta un œil presque timide à la peau découvert de l’Ultime. Elle n’aurait eu qu’à tendre la main pour tenter de lui glisser dans l’esprit des visions de son propre passé, d’autres encore de Vladislas. Des souvenirs qui auraient envahi ses pensées, soudain plus vraies que nature. Mais elle ne savait pas si cela fonctionnerait et ne voulait surtout pas paraître pressante à Andrea. Doucement, pas à pas, se répétait-elle sans discontinuer. Elle se recroquevilla sur le canapé, ramenant ses jambes sous elle avec d’extrêmes précautions, baissant les yeux sur le tissu qui l’entourait. Elle fuyait le regard de l’agente. Ou prétendait le fuir, plus certainement.

Je ne… De la compagnie. De l’aide. Je ne sais pas. Je ne savais juste pas où aller. Il n’y a personne qui se soucie de moi. Et j’avais peur d’être seule ce soir. Ça fait tellement mal, et lorsqu’on est seule, il n’y a plus que la douleur pour te tenir compagnie. Elle devient plus cruelle.

Elle parlait d’un ton lointain. Dénué de l’émotion qu’il aurait probablement dû véhiculer habituellement.

Et je ne voulais pas risquer de mourir toute seule, je crois. Je me suis dit que s’il revenait, tu pourrais faire quelque chose, toi.

La médium releva ses prunelles glacées, cherchant celles d’Andrea.

Je peux partir, si tu préfères. Mais au moins, ici, je suis à l'abri, et tu ne risques pas de me demander de me mettre à genoux devant toi pour finir le travail, lâcha-t-elle crûment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 10 Aoû 2019 - 12:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Les prunelles glaciales de Cassandra s’étaient plantées dans celles d’Andrea. De ses mires givrées, l’Ultime avait l’impression qu’elle pouvait sonder son âme, lire en elle comme personne d’autre n’aurait pu le faire. Sous ce regard, elle voyait percer une accusation silencieuse qu’elle ne parvenait toujours pas à comprendre et qui la mettait mal à l’aise. Qui la faisait douter d’elle-même, et de la jeune femme brisée qui s’était tenue devant elle pour lui demander son aide. Ces prunelles qui semblaient la jauger et la juger tout à la fois. Un regard lunaire, entre le passé et l’avenir. Mais Andrea ne s’y attarda pas plus longtemps. Elle détourna les yeux, préférant raccrocher ses doutes à la question que son interlocutrice venait de lui poser Peu de temps, à dire vrai ; Elle avait déjà eu mille fois le temps de tourner et de la retourner dans sa tête, de peser le pour et le contre. Quel était le bien-fondé de son acte ? Où s’arrêtait le meurtre ? Où commençait la vengeance ? Finalement, c’était ce jour-là, suspendu au-dessus du cercueil ouvert de Vladislas Markov qu’elle avait trouvé la réponse.

« C’est la vérité, répondit-elle finalement. Parce que je n’y ai pris aucun plaisir, et que je n’ai éprouvé aucune satisfaction, même après. Même maintenant. Elle marqua une pause, les lèvres pincées, se détourna brièvement avant de reprendre. Je le haïssais viscéralement, autant qu’on peut haïr quelqu’un. Et je me haïssais aussi parce qu’il me fascinait. »

Elle secoua la tête ; Il était inutile de rentrer dans les détails de leur relation tordue – qu’elle devait de toute façon connaître, pour l’essentiel. Oh, elle aurait pu lui expliquer combien il l’attirait, irrémédiablement, combien ses étreintes faisaient résonner en elle une mélodie qu’elle n’entendrait plus jamais. Elle aurait pu lui dire que jusqu’à la dernière minute, jusqu’à la dernière seconde, elle avait hésité, l’arme au poing. Que le temps s’était suspendu et qu’elle s’était imaginée marchant à ses côtés, sous les ténèbres d’une nouvelle lune. Qu’il lui avait offert ce dont tout le monde pouvait rêver : une liberté absolue, la possibilité de ne plus avoir à se préoccuper des lois humaines, plus à se préoccuper de rien, d’ailleurs. D’être la Reine d’un royaume plongé dans une nuit éternelle. Elle aurait pu lui dire tout ça… Mais à quoi bon ?

« Ne crois pas que ça a été une décision facile à prendre. » Conclut-elle avec douceur.

Loin d’elle l’idée de brusquer la jeune femme, ou lui confronter un point de vue qu’elle ne partageait pas – de toute évidence. Elle en avait eu assez pour la soirée, et devait sûrement vouloir simplement goûter au calme. C’est à sa prise de parole qu’Andrea avait probablement manqué d’empathie à son égard ; À ses yeux, elle devait avoir vécu l’équivalent de l’enfer et l’agente la traitait comme une victime criminelle dont il faudrait se méfier. Oui, elle se méfiait, toujours et de tout le monde. Oui, elle n’était plus jamais vraiment sereine et sa dernière escapade avec le Sergent Chastel n’avait fait que raviver ses pires craintes. Oui, elle s’assoupissait avec son arme de service dans sa table de chever, par force d’habitude alors pourtant qu’elle était bien plus dévastatrice qu’un simple semi-automatique. Mais elle ne devait pas faire payer aux autres sa peur latente des créatures infernales. Cassandra se fichait bien de savoir si elle ne dormait plus que d’une oreille : elle avait frôlé la mort et était venue rechercher sa protection. Andrea poussa finalement un soupir.

« Excuse-moi, ce n’est pas ce que je voulais dire, dit-elle simplement. Bien sûr, tu peux rester ici autant de temps que tu le souhaites et, bien sûr, il ne t’arrivera rien. Elle marqua une pause. Mais il faudrait au moins qu’on s’occupe de tes blessures. J’ai compris que tu ne voulais pas de médecin… Mais tu bien connaître des… Gens, non ? »

Oh, ce n’était assurément pas la première fois que ça lui arrivait, même si cette idée lui donnait la nausée. Les coups, les blessures, les plaies ouvertes. Andrea elle, ne pouvait rien y faire, bien qu’il apparaisse que certains de ses ancêtres aient été capables de telles prouesses par l’intermédiaire de la force cosmique… La sienne, irrémédiable et destructrice, n’était guère utile pour soigner. Par contre, elle pouvait conduire Cassandra où elle le voulait. Si tant est qu’elle le lui demande.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 11 Aoû 2019 - 16:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
La réponse apportée par Andrea aux questionnements de Cassandra eut le mérite de la faire taire un instant. Elle n’avait pas détourner le regard pour autant, mais elle réfléchissait aux mots qu’on venait de lui offrir. Se les appropriait dans l’espoir d’y déceler un mensonge.

C’est le problème avec la vengeance. Quand on l’accomplit, on n’a plus rien et ceux que l’on voulait venger ne sont toujours pas là, soupira-t-elle d’une voix douce.

Combien de fois l’avait-elle vu, au détour d’une ruelle ou d’une autre, lorsque sa peau entrait en contact avec le mauvais objet ? Combien de fois s’en était-elle rappelé, quand elle se souvenait de celui qui avait détruit sa famille pour l’atteindre elle et de sa fin misérable ? Il était mort mais cela n’avait laissé qu’un goût de cendres dans sa bouche. La colère effacée par l’amertume d’un profond désespoir. Heureusement – ou malheureusement – pour elle, Cassandra ne ressentait plus guère ce genre d’émotions, plus maintenant. Son passé avait été relégué au fond de sa mémoire et enfermé à double-tour. Elle ne pourrait le changer et n’en avait plus besoin. A quoi bon ? Elle avait toute la famille dont elle avait besoin, à présent.

Vladislas Markov était fascinant pour n’importe qui, la dédouana Cassie, pas par égard pour elle mais parce qu'elle avait simplement eu l'envie de rectifier les choses. L’humain a toujours eu un attrait inextinguible pour ce qui l’effraie, pour ce qui se terre dans le noir. Vous n’êtes pas plus parfaite qu’une autre et vous avez vu ce qu’il y avait de beau dans ses promesses.

Elle rit doucement, retenant son souffle quand le mouvement réveilla une douleur plus vive, s’interrompant brusquement.

Je n’ai jamais haï quelqu’un, dit-elle soudain. Je ne sais pas ce que ça fait. Je ne comprends pas que vous ayez pu le faire, mais c’était votre décision.

La médium se recroquevilla un peu plus sur le canapé. Evoquer ainsi la fin de Vladislas la blessait presque physiquement. Il lui manquait tant, et elle était là, à discourir sur les faiblesses de son assassin comme si de rien n’était. Si l’ombre du vampire ne l’avait pas elle-même encouragé à jouer ce petit jeu, Cassie aurait peut-être craqué à cet instant. Au lieu de quoi, elle se remémora les rêveries macabres qu’ils avaient partagé, l’avenir d’Andrea Parker tel qu’elle se l’était représenté. Un océan de souffrance, une éternité vouée aux ténèbres. Qu’elle rende les armes ou qu’il faille la briser pour ce faire, la petite-fille de l’Antéchrist était fermement décidée à obtenir sa vengeance. Car si elle n’avait jamais haï quelqu’un avant le trépas de son roi, elle avait découvert ce sentiment dans toute son intensité depuis.

Je ne connais personne. Ce sont eux qui me soignent habituellement. Jusqu’à la fois suivante.

En l’occurrence, si elle n’avait pas eu le bon goût de périr seule dans ses nuits, quelqu’un au Pandémonium se faisait toujours un plaisir de ravir sa vie pour qu’elle puisse renaître de ses cendres. Elle préférait procéder ainsi plutôt que de se meurtrir elle-même jusqu’à en mourir. Elle laissa glisser le plaid le long de ses épaules et baissa les yeux sur son propre corps avec un petit soupir.

Je crois que j’aurais presque envie de laisser cela et d’espérer en mourir. Je suis tellement, tellement fatiguée.

Elle passa un doigt délicat le long d’une des plaies l’effleurant à peine avant de laisser retomber ses bras et de se laisser aller en arrière, les yeux fixés sur le plafond de l’appartement.

Peut-être connais-tu quelqu’un qui serait capable de faire disparaître cela. Ou peut-être que tu pourrais juste rester avec moi. Quand le matin sera là, il faudra que je retourne là d’où je viens. Je ne voudrais pas qu’ils s’en prennent à toi maintenant que tu t’es libérée des ténèbres, non ?

Elle tourna la tête, sans la relever toutefois, observant Andrea avec attention.

Qu’est-ce que ça fait, d’être assez puissante pour cela ? D’être de ceux qui comptent ? Tu n’as jamais eu envie de te servir de ça pour obtenir ce que tu veux ? Tu marches au milieu de gens qui sont plus faibles que toi, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 16 Aoû 2019 - 0:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Les propos de la jeune femme laissèrent Andrea pensive. Essayait-elle d’insinuer un quelconque regret en elle ? Ce n’était pas impossible. Après tout, Cassandra lui avait bien dit avoir plus ou moins tout perdu par sa faute, si tant est qu’elle ait déjà eu quelque chose. Vladislas, son protecteur qui l’avait abusée, qui l’avait protégée, et à qui l’Ultime avait planté un pieu dans le cœur en s’assurant qu’il ne dispense plus la mort autour d’elle. Entendait-elle lui faire regretter sa disparition ? Si tel était le cas, c’était peine perdue. Elle médita un instant sur le choix de ses mots ; Non, elle n’avait pas récupéré les mois de torture psychologique et non, l’homme qu’il avait manipulé jusqu’à le rendre fou, jusqu’à ce qu’il perpétue un massacre en pleine rue n’était pas miraculeusement revenu à la vie. Mais elle savait que Vladislas, d’où il se trouvait, ne pouvait plus lui nuire, à elle ou à ses proches. Il ne hantait plus ses rêves, ne la violait plus métaphoriquement à la nuit tombée et ne lui promettait plus une éternité de douleurs si elle ne s’offrait pas à lui. À embrasser de force une liberté, comme il aimait tant à le lui rappeler, qu’elle ne pourrait même pas toucher du doigt tant qu’elle se rangerait aux lois humaines. Il voulait la lui offrir et même si, pour cela, il devait lui couper les ailes.

Ironique.

Ainsi donc, on n’avait rien ? Elle n’était pas d’accord. Néanmoins, elle devait admettre que Cassandra avait raison sur un point : Vladislas était fascinant. Il savait enrober ses propos fielleux de douceurs, il savait la sensibilité à ses promesses, elle lui avait cédé plus d’une fois – mais jamais entièrement. Jamais de façon définitive, jamais de façon irrattrapable. Elle ne s’en sentait pas moins coupable, honteuse. Peut-être que si elle ne s’était pas laissée entraîner par la mélodie nocturne, il aurait fini par se désintéresser d’elle et d’une certaine manière, une part sombre de sa culpabilité lui murmurait qu’elle avait elle aussi le sang de son agent sur les mains. Et elle s’était haïe pour ça, et elle l’avait haï pour ça. Mais ses plus grands regrets ne concernaient pas l’acte en lui-même, ils concernaient les événements qui l’avaient précédé ; Comment elle l’avait laissée entrer dans son esprit, comment elle avait été assez naïve pour croire à ses mensonges, comment elle avait été trop aveugle pour voir qu’il ne pourrait pas s’en prendre à elle directement, comment elle n’avait pas été à même de le défendre lui... Lui qui avait été pris dans un engrenage qui le dépassait.

Qui les dépassait tous.

Ils n’avaient été que des pions. Andrea resta un long moment, trop long, silencieuse, plongée si profondément dans ses pensées qu’elle n’avait rien entendu de la bouilloire qui s’était mise à siffler. Lorsqu’elle revint finalement dans l’instant présent, elle l’éteint d’un geste machinal et se servit une tisane. Le fait que Cassandra n’ait absolument pas touché la sienne ne lui effleura même pas l’esprit. Elle se contenta de tremper ses lèvres dans le liquide brûlant, dardant ses prunelles douloureusement attentives sur la jeune femme et sur ce qu’elle disait. C’était triste à en crever.

« Je vois, répondit-elle simplement. Je ne peux pas comprendre ce que tu traverses. C’était un fait et l’Ultime n’essayait même pas de se mettre à sa place. Je connais des gens mais... Pas de ceux qui accepteraient de te laisser sans hospitalisation, précisa-t-elle. Et à moins que tu aies changé d’avis, j’ai cru comprendre que c’était exclus. »

Elle tira l’un des tiroirs, en sortit un flacon de cachets blancs qu’elle estima d’un coup d’œil, puis en sortit deux qu’elle vint déposer devant la jeune femme.

« Paracétamol codéiné, expliqua-t-elle. Après un instant, elle ajouta en pinçant les lèvres : je ne peux pas t’aider à guérir, mais je peux au moins t’aider à dormir. Et ne t’en fais pas pour moi, tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites. »

Libérée des ténèbres, l’était-elle vraiment ? Oh non, la réponse était assise sur son canapé en cet instant même. Une apparition innocente mais lourde de souvenirs qui l’étaient autrement moins. La réponse était aussi dans l’appartement d’Elise Schade, une plongée dans l’abîme en compagnie de Lawrence Chastel alors qu’elle avait fermement décidé de tourner cette page de son histoire. Elle ne serait jamais vraiment libérée des ténèbres, mais elle pouvait aider les autres à en sortir, si tant est qu’ils acceptent la main qui leur était tendue. Alors non, elle n’était pas libérée des ténèbres. Ce qui ne voulait pas dire qu’elle les craignait pour autant.

« Malheureusement, ce que je veux, je ne peux pas l’obtenir de cette manière, sourit-elle tristement. Mais j’ai eu de la chance de pouvoir m’en sortir, tout le monde ne l’a pas eue. Elle marqua une pause, considéra un instant les interrogations que Cassandra soulevait. Au final, c’est beaucoup de souffrance, et de frustration. Elle haussa les épaules. Je peux m’en sortir moi dans l'absolu, mais je ne peux pas forcément aider les autres. Par exemple, je ne peux pas t’aider toi. Pas par des moyens légaux, en tout cas. »

Elle le savait ; Le mal était puissant, bien plus puissant que les lois humaines auxquelles elle s’attachait. Andrea l’Ultime pourrait tuer, exterminer, annihiler. Elle avait cette capacité dans le creux de ses mains. Mais Andrea l’agente de l’UNISON ne pouvait rien de faire que penser des plaies et s’excuser. Elle eut un rire cynique.

« Des fois je me dis qu’il avait raison. » Elle secoua la tête.

Et des fois elle se rappelait que si elle était à moitié Ultime, elle était aussi à moitié humain.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 20 Aoû 2019 - 16:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassandra savait faire preuve d’une délicatesse certaine, à ses heures. C’est la raison pour laquelle elle ne vint pas troubler plus avant le silence songeur d’Andrea. Pour cela et car elle était curieuse d’entendre le fruit de ce qui semblait être une intense réflexion. Blottie sous le plaid offert par l’agent de l’UNISON, la jeune femme ne se mouvait qu’à peine et devait presque lutter pour ne pas sombrer dans un sommeil profond. Elle se sentait épuisée et avait de quoi. Seule la résistance qu’elle avait développée peu à peu, face à la douleur physique autant que ce qui la causait, lui avait permis de rester éveillée jusque là. Cassie suivit distraitement son hôtesse du regard lorsque celle-ci s’affaira à se préparer une tisane. Elle n’avait plus grand chose d’autre à l’esprit que ses futurs mots.

C’est exclus, en effet, confirma-t-elle d’une voix posée.

Rauque, brisée, mais plus forte qu’on n’aurait pu le soupçonner. Cassandra ne retournerait dans un lieu médical quelconque. L’hôpital était le pire de tous. Hôpitaux, ou cliniques, d’ailleurs. Elle observa les comprimés avec un air surpris. Elle n’en avait plus pris depuis si longtemps que cela lui paraissait presque… Improbable de se voir proposer ce genre de choses. Un petit rire lui échappa même, malgré elle.

Oh. Merci, Andrea. Je peux t’appeler Andrea, au fait ?

La demande fut assortie d’un regard plein d’espoir. Pas totalement feint. Cassandra espérait réellement se rapprocher de l’Ultime, après tout. Les cachets dans la main, elle se figea quand celle-ci reprit.

Que veux-tu ? Peut-être est-ce indiscret, releva-t-elle aussitôt, songeuse. M’aider… Tu aides déjà, non ? En t’occupant de moi. La plupart des gens m’aurait probablement mise à la porte, s’ils l’avaient seulement ouverte, je crois.

Elle soupira. Elle en avait fait l’amère expérience plusieurs fois avant d’apprendre sa leçon. Il y en avait eu d’autres qui, à l’instar d’Andrea, lui avait tendu une main secourable, mais le temps et les sévices avaient effacé leur souvenir. Il ne restait que les autres. Ceux qui avaient détourné le regard.

Qu’il a raison ? A quel sujet ?

Cassie l’interrogeait avec une innocence feinte. Elle était ravie de constater que la meurtrière qu’elle avait en face d’elle n’avait pas totalement oublié les promesses que l’obscurité, incarnée en Vladislas Markov, lui avait susurré à l’oreille. Soucieuse de faire preuve de bonne volonté, elle se décida toutefois à ingurgiter les cachets. La tisane acheva de les faire glisser dans sa gorge, même si les quelques gorgées qu’elle avala lui tirèrent une grimace. La médium n’avait jamais trop été fan du thé et de ses dérivés. Elle ne consommait guère ce genre de boissons.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 22 Aoû 2019 - 18:57 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Andrea poussa un soupir léger et posa un regard contrit sur Cassandra. Elle s’évertuait à refuser toute aide médicale, et l’Ultime regrettait presque de ne pas avoir assez de force de caractère pour le lui imposer. La jeune femme devait peser à peine plus qu’un moineau, il aurait été donc d’une facilité déconcertante de la hisser sur son épaule et de faire route vers l’hôpital le plus proche. Sauf qu’elle n’était pas comme ça, n’imposait pas aux autres ce qu’elle-même n’aurait pas accepté qu’on fasse. Elle refusait de forcer, de soumettre, d’utiliser ses capacités pour cela. Pis encore, le refus catégorique de son interlocutrice devait cacher un trauma profond qu’elle ne pouvait même pas imaginer : alors quel genre de monstre serait capable de la forcer à s’y replonger ? Rectification : elle savait très bien quel genre d’être abject en serait capable, et elle refusait de penser qu’elle pouvait arriver à de telles extrémités. Même si, de toute évidence, Cassandra se trouvait dans un état à la limite du supportable. De toute évidence, c’était toujours mieux que de voir un médecin.

« Je t’en prie. » Répondit-elle simplement en haussa les épaules.

Le nez dans sa tasse de thé, elle déglutit quelques gorgées qui lui brûlèrent la langue. Andrea s’interrogeait sur ce que venait de dire son interlocutrice. Que voulait-elle réellement ? Oh, mille réponses lui venaient mais la première d’entre elle, la plus évidente, elle la garda pour elle : revenir sur les événements qui avaient conduits à sa rencontre avec Vladislas. Revenir au point de rupture, celui qui avait fait que tout le reste de son univers s’était écroulé. Demander de l’aide quand il l’avait fallu, empêcher Adriel de partir, ne pas se laisser charmer par des promesses impies, protéger ceux qui en avaient besoin, savoir dire au revoir, savoir accepter les excuses.... Savoir rester en retrait ? Non, bien sûr que non. Elle ne pourrait jamais se contenter de l’inaction.

« Ne pas reproduire les mêmes erreurs, dit-elle simplement. Ce serait déjà pas mal. Quant au reste... Je t’aide à panser tes plaies et je t’aide à atténuer la douleur, je t’offre un toit où tu pourras te sentir en sécurité. Mais demain tu partiras, je ne pourrais pas t’en empêcher et tout recommencera. Elle pinça les lèvres et baissa les yeux. Donc je peux guérir mais pas prévenir. »

Nouvelles gorgées de thé brûlant. Un instant de doute : elle regretta d’avoir mentionné le Seigneur Vampire. Elle mettait tout en œuvre pour le faire tomber dans l’oubli mais son souvenir ne cessait de resurgir, écumant et sanglant. Elle pouvait presque voir se dessiner ses traits sur le visage de la jeune femme, voir se dresser son ombre derrière elle. Et plus encore que son visage ou sa présence fantomatique, elle haïssait les idées qu’il avait instillé dans son esprit et qui trouvaient encore un écho en elle, bien après sa disparition. Comme si sa voix chuchotait encore à son oreille. Une part d’elle ne voulait pas admettre qu’il avait raison, par principe, parce qu’Andrea ne pouvait pas accepter. Une autre part d’elle n’était pas tout à fait de cet avis...

« Les lois humaines, soupira-t-elle finalement. Il disait qu’elles étaient un frein, que je ferais mieux de m’en affranchir. Elle coula un regard sur Cassandra. Les gens qui te font ça, ils ne s’embarrassent pas de lois, eux, quand ils abusent de toi. Pourquoi devrais-je m’en embarrasser pour le leur faire payer ? Je pourrais tout simplement les faire disparaître, les réduire à néant. Elle passa sa main sur son visage. Quand je parle comme ça, j’ai l’impression qu’il est toujours penché au-dessus de mon épaule. »

Mais cette idée, terrifiante, elle préférait ne pas y penser. L’Ultime eut alors un frisson et, pour la première fois depuis le début de leur conversation, l’impression qu’elle était en danger. Une sensation lovée dans sa nuque qui lui disait de se méfier. Mais se méfier de quoi ? Son regard coula sur la jeune femme. C’est à cette occasion qu’elle remarqua que les lignes d’énergie cosmique étaient déformées autour de Cassandra.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Aoû 2019 - 14:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Ne pas reproduire les mêmes erreurs. Cassandra eut un vague sourire devant cette réponse. Ne pas reproduire les erreurs passées. Elle voyait des hommes et des femmes tomber dans cet écueil jour après jour. Et la demoiselle espérait vivement que sa compagne ferait de même, qu’avec un peu de temps et de persévérance, elle parviendrait à l’égarer de nouveau sur un chemin qui aurait tôt fait de la conduire à s’approcher toujours plus de l’obscurité qui sommeillait en elle. Une partie d’elle était encore en proie aux doutes. Se disait sans doute aussi, parfois, qu’elle aurait peut-être dû se laisser aller à ses penchants macabres, à l’envie d’utiliser ce qu’elle était pour faire ce qu’elle souhaitait quand elle le souhaitait. Cassie se demandait simplement comment guérir Andrea de ses inhibitions. Lever le verrou apposé par une vie entière dédié à faire le bien.

C’est humain, de répéter ses erreurs.

La médium baissa les yeux sur ses mains aussi meurtries que le reste, pensive. Faussement contrite, surtout.

Je ne peux pas faire autrement. Il y a quelqu’un qui… Ah, c’est sans doute un peu étrange à dire, mais cette personne possède mon âme. Si je lui résiste, elle me retrouvera et me punira. Si je tente de fuir, ses pions me ramèneront là où elle me veut.

Cassandra mentait seulement en partie. Elle avait effectivement offert son âme à celle qui la vendait à d’autre. Elle se gardait simplement de dire qu’elle l’avait fait volontairement.

Mais au moins, je ne pense pas qu’elle veut me perdre, ajouta-t-elle doucement. Je doute qu’elle souhaite ma mort pour de bon. Elle me soignera demain, peut-être.

Evidemment, il manquait une information essentielle à Andrea pour comprendre que sa frêle compagne ne risquait rien, en définitive. Pourquoi craindre la mort lorsqu’elle n’était que temporaire ? Un repos momentané et non une fin sans appel.

Guérir est suffisant. Pour ce soir. Tu ne peux pas me libérer vraiment. Même toi, tu ne serais pas de taille, tu sais ? Parfois, les ténèbres sont simplement plus fortes. Elles ne respectent pas les lois humaines. Pourquoi le feraient-elles ? Elles peuvent s’en affranchir sans mal.

Cassie sourit gentiment à Andrea, dissimulant le soulagement que ses mots – dans lesquels couvaient une tentation distillée à l’époque par un vampire sans foi ni loi – lui apportaient. La joie, même, qu’ils suscitaient dans le secret de son esprit. Oh, comme il serait aisé d’amener le sergent Parker a trébuché sur son chemin de justice, en agitant sous son nez qu’il s’agissait simplement de faire le bien autrement. Un égarement qui ouvrirait, peut-être, la porte à d’autres.

Serait-ce si grave de ne pas respecter des lois créées par des gens moins puissants que toi, si tu le fais dans un but louable ? Tu veux faire ce que tu souhaites, mais tu le veux pour protéger les autres, non ? Vertueuse Andrea, soupira-t-elle doucement.

Un petit frisson secoua Cassandra, qui resserra autour d’elle les pans du plaid, grimaçant quand celui-ci vint s’égarer contre certaines de ses plaies à vif.

Vladislas est loin de toi. Ce n’est pas lui qui est penché au-dessus de ton épaule. Simplement… Simplement ton esprit à toi, qui parle. Tu ne serais pas humaine si tu ne te posais pas ces questions.

Cassie se pencha un petit peu vers l’Ultime, son sourire presque disparu et ses yeux plein de curiosité :

Nous sommes des créatures de doute. Nous doutons, de tout, chaque jour qui passe. C’est dans notre nature. Jusqu’à ce qu’on parvienne à trouver la voie qui nous convient. Je ne doute plus, tu sais ? J’ai compris que j’étais à ma place, aussi terrible soit-elle. C’est dur. J’ai peur, parfois, et mal, souvent. Certains m’ont déjà dit que c’était triste, que je me sois résignée à ça. Mais ai-je vraiment le choix quand le hasard de ma naissance était déjà une condamnation en soi ? Moi, je pense juste que ma situation est bien plus supportable depuis que je sais que je vais devoir composer avec. Ce soir ? Je sais bien que c'est juste une escapade. Une trêve, quelques heures où je peux retrouver... Autre chose. Un tout petit peu de paix. Pour toi… Pour toi, c’est différent : tu as la chance de pouvoir choisir vraiment. Qui tu es, qui tu seras. Et tu as tout le temps du monde pour le faire. Ton aura est celle de quelqu’un de pouvoir. Mais aussi, un peu, d’une humaine comme les autres. Tu as le droit de douter. Après tout, avec la chance de choisir vient le poids de la réflexion. Jusqu’à trouver des réponses satisfaisantes à tes interrogations et tes hésitations.

Elle se laissa aller de nouveau en arrière.

Avant, j’aurais aimé avoir le choix. Quand je n’avais pas encore fêté mes seize ans.

Son sourire disparut en un instant comme elle évoquait la célébration de cet anniversaire, qui s’était transformée en une mascarade sanglante dont les principaux acteurs avaient été les membres de sa famille. C’était là que ses dernières illusions s’étaient effondrées sur elle-même. Là qu’elle avait cessée de s’enfoncer dans le désespoir pour faire de ses fardeaux une force qui la porterait jour après jours. Qui préserverait un peu de sa raison, juste un peu, et surtout, lui permettrait de survivre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 30 Aoû 2019 - 13:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Sergent de l'UNISON
Sergent de l'UNISON

Andrea Parker
Sergent de l'UNISON

Personnage
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Joueur
Sergent Parker

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 23/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 143
ϟ Nombre de Messages RP : 58
ϟ Célébrité : Lauren Cohan
ϟ Crédits : Morphine
ϟ Doublons : Natalia Greene, Gabrielle Tessier, Solveig Mortensen
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sergent de l'escouade Silver du peloton d’intervention de l’UNISON
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Ni musculeuse, ni trop mince, ni trop épaisse, elle a un physique dans la moyenne. Pourtant, Andrea est une femme qui transpire la force. Ses cheveux châtains encadre un visage expressif aux yeux particulièrement saisissants ; Leur couleur de jade ne cache rien de sa perspicacité, ni de son intégrité.
ϟ Pouvoirs : Andrea est une Ultime, une humaine améliorée qui manipule des forces dérivées des énergies cosmiques. La listes de ses pouvoirs est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

Statut RP : fermé (2/2)
Andrea eut un sourire triste. Oui, c’était humain de répéter ses erreurs. Mais était-elle vraiment humaine ? Il y avait cette part en elle qui voulait aspirer à autre chose, cette impression que le sang qui coulait dans ses veines l’amenait à être plus que cela. Non pas qu’elle considère l’humanité comme une faiblesse, au contraire, à ses yeux c’était une force. Mais ce n’était pas uniquement ce qui faisait qu’elle était... Eh bien, elle. Peut-être, si elle avait partagé ses pensées, on lui aurait dit qu’elle en attendait trop d’elle-même mais c’était ainsi ; Elle aspirait à être plus, à être meilleure, elle se devait d’être inflexible dans ses convictions. Ce n’était pas possible autrement, c’était inconcevable. Mais elle n’eut guère le temps d’approfondir ses pensées, puisque Cassandra avait repris la parole et qu’Andrea s’était enfoncé dans un mutisme atterré. Elle mit quelques secondes à reprendre la parole, sans réellement trouver les mots justes. Elle doutait qu’il y en ait, de toute façon.

« Elle possède... Ton âme ? Qu’est-ce que ça signifie ? Elle fronça les sourcils. Concrètement, je veux dire. »

Andrea n’avait jamais été familière de ce genre de choses. Son éducation texane l’avait longtemps confortée dans l’idée que le divin leur avait octroyé une âme et que, pour ça, il fallait le louer. Il lui avait fallu presque vingt-ans et le décès de son père pour comprendre qu’elle n’avait jamais accepté l’idée que l’humanité n’était qu’un instrument au service d’un être supérieur. Elle avait rangé soigneusement le concept d’âme dans un coin de sa tête, persuadée qu’après la mort, il n’y avait rien d’autre que le néant. Et la part la plus rationnelle de son esprit refusait toujours de croire qu’il en était autrement, même s’il avait, depuis, assimilé d’autres évidences.

Et il y avait cette autre chose, cette certitude dans les yeux de son interlocutrice qui se persuadait qu’elle ne pouvait pas l’aider, pas la libérer. Parce qu’il y avait des choses qui la dépassaient, tout simplement. Oh, elle voulait bien l’admettre ; Il avait été difficile de concevoir que le malin arpentait la Terre librement comme il lui avait été compliqué d’admettre que Vladislas était bel et bien un vampire. C’était des choses qu’elle avait finalement acceptées, qu’elle avait comprises. Et c’était aussi des choses qui la dépassaient et elle en était parfaitement consciente. Cassandra se trouvait-elle dans ce genre de situations ? Un frisson glacé parcourut son échine, une nausée légère vint poindre à ses lèvres. Evidemment, tout était lié. Les vampires aux démons, Cassandra aux vampires. Cassandra aux démons. Et elle, dans tout ça, quelle était sa place ?

« Tu l’as dit, je suis humaine, donc les lois humaines me concernent. Elle marqua une pause. Elles ne sont pas infaillibles, j’en suis consciente. Mais elles protègent, au maximum, les gens comme toi des gens comme moi. Et peut-être que moi, seule et sans les limites que je m’impose, je pourrais faire plus que simplement te guérir. Ou peut-être pas. Dans tous les cas... Ce n’est tout simplement pas qui je suis. Elle eut un sourire triste. Je ne suis pas une héroïne, pas une légionnaire, je n’en ai jamais eu l’étoffe. Je doute, je suis parfois égoïste et j’ai peur des conséquences de mes actes. Les lois sont faites pour me rappeler que malgré tout ce dont je suis capable, je ne suis au-dessus de rien, ni ne personne. »

Elle avait eu de la chance, lorsqu’elle avait planté son pieu dans le cœur de Vladislas. Beaucoup de chance. Elle avait payé chèrement ce qui s’était passé, mais pas parce qu’elle l’avait tué – si tant est qu’on puisse qualifier son existence de vie. On lui avait tenu rigueur de sa désertion, pas du reste. Elle n’était pas prête à rejouer avec le feu... Surtout pour un combat qui semblait si vain. Son dernier affrontement avec un démon ne l’avait pas laissée indemne, et lui avait fait surtout réaliser qu’elle n’avait pas les épaules pour mener ce combat. Qu’il valait mieux le laisser à d’autres.

L’Ultime coula un regard sur Cassandra, si fragile sous le revers d’un plaid qui cachait à peine la nudité de son corps meurtri. Si jeune, fragile et résolue. Ses prunelles à l’air lunaire la contemplaient comme si elle pouvait voir jusqu’au plus profond d’elle-même. Qu’y lisait-elle ? De la lâcheté ou, comme elle, une simple acceptation de sa propre place ? Elle se garda de lui répondre, lorsqu’elle fit son propre aveu de faiblesse, arguant qu’elle, au moins, avait entre ses mains le pouvoir de s’en sortir.

« J’ai choisi, expliqua-t-elle simplement. J’ai quitté l’investigation, parce que j’avais les mains liées, parce que j’étais impuissante. Maintenant, je sais que lorsque je sors en intervention, mes capacités sont exploitées à leur maximum pour mener à bien ma mission, quelle qu’elle soit. Je ne suis pas sûre d’aspirer à autre chose... »

Elle s’installa près de Cassandra, rejeta sa tête en arrière, contempla le plafond.

« Que s’est-il passé ce jour-là pour que tu acceptes tout ça ? Quel a été le point de rupture ? »

Elle se doutait que la question serait douloureuse. La question avait brûlé ses lèvres, coulé comme un venin. La réponse l’aiderait-elle à mieux comprendre ? Peut-être, peut-être pas. À dire vrai, elle ne savait plus trop quoi penser de tout ça.
 
Revenir en haut Aller en bas


the only journey is the one within

   
Once I knew only darkness and stillness... my life was without past or future... but a little word from the fingers of another fell into my hand that clutched at emptiness, and my heart leaped to the rapture of living. ©️️ by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 30 Aoû 2019 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 240
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassandra jeta un regard un peu surpris alors qu’Andrea la questionnait plus avant sur ce que pouvait bien appliquer la possession d’une âme. Elle vivait depuis si longtemps dans un monde où ce genre d’anomalies était possible, était normal, qu’elle peinait à concevoir qu’on puisse être si ignorant. Mais c’était pourtant logique. La petite médium réfléchit une seconde avant d’entrouvrir la bouche.

Ça signifie simplement que je lui appartiens et que même la mort ne saurait me libérer de cette personne. La plupart du temps, ça ne porte pas à conséquence. Mais en définitive, elle a tous les droits sur moi.

Elle sourit tranquillement et haussa les épaules.

Mais c’est aussi parce que je suis au moins un peu intéressante. Certaines personnes lui appartiennent et vivent simplement leurs vies jusqu’à ce que la mort les cueille.

Un petit rire, faussement amer, secoua les épaules de la demoiselle.

On voit souvent notre fin comme une libération, quand on vit comme moi. Mais je n’aurais pas ce loisir. C’est cela, que ça veut dire, Andrea. Que je suis condamnée pour une petite éternité à servir des monstres.

Cassandra tissait ses demi-mensonges avec délicatesse, noircissant le tableau auprès de son interlocutrice avec un soin tout particulier. Elle voulait la pitié de celle-ci. Elle voulait que l’agent ne puisse la regarder sans se représenter toutes les horreurs qui planaient sur sa vie comme sa mort. Elle voulait lui donner envie de la sauver, pour mieux pouvoir la perdre dans les ténèbres, l’asservir à son tour. Son envie de bien faire était une voie possible. Ce besoin de préserver les autres, de protéger. Mais elle s’accrochait à ses principes comme à des barrières, les glissières de sécurité qui lui évitaient une sortie de route.

Crois-tu que les héroïnes ne doutent jamais, demanda-t-elle d’une toute petite voix, comme si la reprendre était une gêne pour elle. La peur comme le doute nous préservent de certaines erreurs mais nous en font commettre d’autres. Mais si tu as l’impression d’avoir fait ton choix, qui suis-je pour t’en empêcher ? Si tu es heureuse comme cela ? Tu as sûrement raison.

La demoiselle soupira doucement. Elle aurait voulu la faire trébucher par quelques mots. Mais elle avait bel et bien conscience que le chemin serait bien plus long que cela. Elle sèmerait les graines du doute dans son esprit, pas à pas. Placer Andrea Parker devant des choix plus concrets seraient possibles. Cassie était certaine qu’Evelyn se prêterait au jeu si elle lui demandait. Même si pour l’instant, elle se satisfaisait d’avoir l’agent de l’UNISON pour elle. Lawrence pourrait devenir un problème, lui aussi. Si son ennemie décidait de parler de l’étrange demoiselle liée à Vladislas venue lui rendre visite, il saurait. Qui elle était, qui elle servait, et surtout qui elle servait de son plein gré. Néanmoins, la médium prenait les choses un pas à la fois. Comme son hôte s’installait à côté d’elle, elle déposa doucement sa tête contre son épaule. Alors qu’Andrea se perdait dans la contemplation du plafond, Cassie, soudain plus raide dans sa posture, avait les yeux perdus sur le mur d’en face. Ce qu’elle voyait n’avait rien de commun avec ce présent si tranquille, en définitive. Absolument rien.

Le point de rupture, souffla-t-elle. C’est un peu compliqué. Il faut que j’explique ce qui vient avant. Mais… Depuis que j’ai six ans, je vois des monstres. Des visions de leur passé, de leurs tueries, des tortures infligées aux autres. Il y avait Vladislas, évidemment, mais aussi tous ceux qui avaient imprégné un objet ou un autre de leurs souvenirs macabres. C’est dur à cet âge, de comprendre la mort, la douleur, et… Et de la vivre, comme si on y était. Comme si on ressentait tout cela, pour de bon. Puis il y avait mes parents, qui ne comprenaient pas. Ils m’ont poussée vers des médecins, et vers Dieu, aussi. Alors j’ai prié.

Une enfant crédule, prête à s’en remettre à une entité absente, pleine d’espoir. Pour se libérer. Ou au moins trouver un sens à son calvaire.

J’ai prié mais nul n’a jamais répondu. Il ne répond jamais. Et le temps a passé, et j’ai commencé à voir les auras des autres. Certaines étaient si… Distordues que j’en étais physiquement malades. Jusqu’au jour où je l’ai croisé, Lui. Et qu’il m’a vue. Cet homme aurait dû être derrière les barreaux, mais il était libre. Dieu aurait dû le punir pour ses actes, mais il vivait et respirait sans payer pour ça.

Son sourire avait disparu. Ses yeux étaient absents. Une façon de se protéger. Même aujourd’hui, Cassandra n’aimait pas se remémorer cet épisode.

Il a trouvé ma maison, le jour de mes seize ans. Nous étions à table quand il a sonné. Mes parents n’ont pas pu retenir ma petite sœur. Elle a filé à la porte et il l’a tuée d’abord. Je ne sais pas… je crois que j’ai senti que quelque chose n’allait pas avant même qu’il ne fasse couler son sang. J’ai dit à mon frère de fuir. Après ça, c’est devenu assez flou. Mes parents sont morts rapidement. Moi…

Elle marqua une courte pause. Cherchant, peut-être, des mots plus délicats. Moins crus. Mais rien ne lui vint. Cassandra n’était pas habituée à faire dans la demie-mesure.

Mes visions se sont mêlées à la réalité. Il m’a violée. J’étais plus morte que vive à la fin. Les secours m’ont trouvée baignant dans mon sang et celui de mes parents.

La médium joignit ses mains l’une contre l’autre, machinalement.

Après ça… Je n’ai plus prié, et j’ai décidé d’arrêter d’espérer des jours meilleurs. J’ai décidé que je pouvais accepter la douleur. Que je pouvais accepter les monstres. A quoi bon les fuir alors qu’ils me retrouvaient toujours ? Je me sentais seule. Perdue. Et j’avais mal, tellement, tellement mal. Ils sont morts à cause de moi. Parce que j’ai voulu vivre une vie normale.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
De l'ombre à la lumière — Andrea
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_6De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_7_bisDe l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_8


De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_1De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_2_bisDe l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_3
 Sujets similaires
-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_6De l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_7_bisDe l'ombre à la lumière — Andrea Cadre_8
Sauter vers: