AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

I need your help please ... Categorie_1I need your help please ... Categorie_2_bisI need your help please ... Categorie_3
 

I need your help please ...

 
Message posté : Dim 30 Juin 2019 - 9:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Dans les rues de Star City, la jeune femme était en pleine réflexion. Si elle croyait l’archimage capable de l’aider, elle ne savait pas si ce dernier allait accepter au vue de la méfiance et de la réserve qu’il avait émises à son égard aux suites de leur première rencontre. Seulement Tia n’avait pas d’autres idées et le fait de mettre son sauveur en danger ne l’enchantait pas. Pire, elle culpabilisait déjà rien qu’en imaginant ce qui pourrait lui arriver. Elle lui devait sa vie, sa renaissance. Si elle avait la possibilité aujourd’hui de vivre, de profiter de la vie qu’on lui avait donné et dont on l’avait privé, c’était uniquement grâce à Timothy et à sa mère qui lui avait légué ses recherches et son envie de retrouver la prêtresse. Elle sentait un mal l’envahir, un mal qui la rongeait déjà à l’idée de ce que ce meurtrier pourrait faire au jeune homme pour se venger d’elle. Elle ne croyait absolument pas en sa parole de ne rien faire si elle restait sage. Ces gens là n’avaient aucune parole, seulement le besoin de tuer et l’envie de poursuivre leur vie tranquillement dans leur coin, sans encombres. Aussi après quelques minutes à peine, la brune envoya un message par téléphone à Timothy pour obtenir le numéro du vieux magicien. Si ce dernier s’inquiéta immédiatement, comme il avait l’habitude de le faire, il lui avait déjà donné le numéro de téléphone d’Adrian. L’égyptienne éluda la demande de l’archéologue en lui précisant qu’elle lui expliquerait plus tard. Bien sûr, elle ne comptait pas lui cacher la vérité. Mais elle préférait lui raconter de vive voix et, si possible, une fois que le problème serait en partie résolu.

S’arrêtant devant un arrêt de bus, la belle observa la carte de la ville pour essayer de trouver un lieu de rencontre à proposer au vieux magicien. Il n’y avait pas grand chose à proximité de l’hôpital de Kingston. Mais elle ne pouvait changer de lieu de rendez-vous au vue de l’heure tardive. Si Renan avait dit vrai et l’avait marqué pour la suivre à la trace, il pouvait potentiellement être déjà en train de la surveiller pour vérifier où elle allait finalement se rendre après leur rencontre involontaire et non désirée. Le souvenir de la proximité de cet homme et de sa volonté de se servir, de la toucher comme bon il désirait sans qu’elle n’ait son mot à dire la frustrait, lui donnait des sueurs froides. Elle avait cette répugnance vis à vis du moindre contact physique sur laquelle elle avait travaillé depuis que Timothy l’avait libéré. Sans étonnement, cela était devenu plus facile assez rapidement avec son hôte mais pas avec les autres. Homme ou femme, cela n’avait pas d’importance. Elle ressentait systématiquement cette frustration, ce dégoût du contact mais également d’elle même et elle ne comprenait pas. Si autrefois, la brune n’avait jamais ressenti le besoin de trouver quelqu’un, faisant voeu de chasteté pour consacrer sa vie à protéger son pharaon et son peuple, elle n’avait pas fait ce choix à cause d’un tel dégoût qu’elle ressentait seulement aujourd’hui. Etait-ce l’enfermement dans cette jarre qui avait fait naître ça en elle ? Cela n’avait pas de sens en soit, mais c’était la seule explication que l’égyptienne trouvait à l’heure actuelle.

Finalement, Tia arriva sur place et se décida pour un bar peu fréquentable mais également peu fréquenté appelé le Rosebud comme lieu de rendez-vous et envoya un message à Adrian. Une fois qu’elle eut appuyée sur “envoyer”, elle pénétra dans l’établissement et commanda un rhum ambré avec glaçon. Si se rabattre sur la boisson n’était pas du tout dans ses objectifs, un petit verre ne lui ferait pas grand mal en attendant d’avoir une réponse d’Adrian qu’elle espérait favorable. Une fois servie, après avoir rembarré un homme qui était venu l’accoster et qui comprit sans trop de mal que ce n’était pas le bon soir pour lui en rajouter une couche, la brune but une première gorgée avant de faire tournoyer son glaçon dans son verre, son téléphone posé à côté en attendant de voir si l’archimage allait la punir par rapport à leur première rencontre ou si son inquiétude pour l’héritier Sterling allait l’emporter. Recevant déjà une réponse à son message, le coeur de Tia fit un bon. Lisant les mots de l'archimage, elle se sentit effrontée de l'avoir appelé par son prénom, perturbée par les événements de la soirée. Elle n'osa pas répondre au message, attendant impatiemment que Mr Pennington face son entrée.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 30 Juin 2019 - 11:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian n'était pas habitué à utiliser un téléphone qui ne soit pas accroché au mur. Fort heureusement, Sallah, son fils adoptif, s'était récemment mis aux nouvelles technologies et avait insisté pour que le vieux mage accepte un téléphone portable aussi basique que possible. Pour lui faire plaisir et parce qu'il n'avait pas envie de lutter inutilement, Adrian avait donc accepté et se retrouvait propriétaire d'un appareil prétendument basique, mais qui se révéla un peu trop complexe pour le vieux qu'il était.

La plupart du temps, l'appareil traînait quelque part dans le manoir et s'éteignait seul par manque de batterie jusqu'à ce que Sallah le retrouve et s'occupe de lui. Coup de chance pour Tia, son homologue Égyptien avait justement donné quelques soins au téléphone qui signala son message dès la réception et deuxième coup de bol pour elle, Sallah passait non loin de là au même moment. Ses insomnies ne le laissaient pas en paix et il put donc ramasser le téléphone et filer vers le bureau d'Adrian afin de lui indiquer qu'une certaine « Tia » lui avait fixé rendez-vous quelque part. Après un rapide échange, le quinquagénaire avait tapé une réponse puis l'avait expédiée vers le téléphone de la jeune femme pendant qu'Adrian se préparait. Heureusement pour Tia, il était plongé dans une étude et n'avait pas vu le temps passer, ce qui faisait qu'il était parfaitement présentable et put se mettre en route sur-le-champ.

Il prit un taxi histoire de ne pas faire trop attendre la jeune femme et arriva peu de temps après la réponse envoyée par Sallah... sans son téléphone bien évidemment. Ce dernier traînait probablement sur le bureau où son fils adoptif l'avait posé en lui rappelant de ne pas l'oublier avant de partir.

Adrian repéra rapidement la silhouette de la demoiselle, attablée en train de boire. Elle avait l'air soucieuse... ou contrariée ? Il ne la connaissait pas assez pour décrypter ses émotions, mais si elle l'avait contacté aussi tard, ce n'était pas pour le simple plaisir de sa présence. Y avait-il u souci avec Timothy ? La question était légitime ! Mais avant de se monter la tête inutilement, Adrian préféra pénétrer dans la salle et se diriger vers la jeune femme.

Lorsqu'il fut arrivé à sa hauteur, il la salua rapidement.

« Bonsoir. » Il marqua une légère pause. « Tout va bien ? »

Bien sûr que non. Sinon elle ne l’appellerait pas au milieu de la nuit pour lui dire qu'elle avait besoin de le rencontrer ! Adrian fronça les sourcils devant la stupidité de sa question, puis s'installa finalement face à la demoiselle. Il se demandait encore pourquoi elle avait songé à l’appeler lui. Leur précédente rencontre n'avait pas forcément été parfaite et même si Timothy avait atténué ses doutes concernant les risques qu'elle représentait, Adrian restait méfiant. Il ne voulait pas juger les deux jeunes gens, ni les condamner, mais il savait aussi que le jeune homme pouvait s'être laissé influencer par le joli minois de sa locataire.

Après quelques secondes de silence qu'il utilisa pour balayer les environs du regard, Adrian reposa ses prunelles brunes sur le visage soucieux de son interlocutrice.

« Vous avec parlé d'un problème qui pourrait concerner Timothy.... J'imagine que ça doit être de nature magique vu que vous m'avez appelé. Que se passe-t-il ? En quoi puis-je vous aider ? »

Le ton était calme, il réussissait à dissimuler la légère inquiétude qu'il ressentait et cela sans trop de difficultés. Restait à voir si ça allait durer !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 30 Juin 2019 - 16:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Tia était un peu nerveuse. Cela ne lui ressemblait pas franchement. Il faut dire qu’autrefois, c’était sur elle que tout reposait et elle pouvait prendre les décisions comme elle le voulait, ayant la capacité de les assumait derrière. Mais aujourd’hui, la jeune femme n’avait plus ses pouvoirs. Cela voulait dire aussi que les risques qu’elle faisait prendre à Timothy à la suite de cette mauvaise rencontre, elle ne pourrait les assumer. L’égyptienne n’était pas certaine d’être en mesure de gagner cette bataille si elle devait en arriver là. Après tout, elle avait eu affaire à un magicien et n’en étant plus une, la brune savait que trop bien à quel point elle ne pourrait pas faire le poids. Son ventre ne cessait de se creuser, un poids douloureux s’installant et grossissant avec le temps. Elle craignait par dessus tout qu’il arrive quelque chose à l’archéologue par sa faute. Si la jeune femme n’avait pas cherché les ennuis, elle les avait tout de même trouvé. Au vue de l’assassinat sans bavure et avec froideur auquel elle avait assisté, elle ne se voyait pas prendre de nouveaux risques concernant cette affaire. C’est ce qui l’avait conduit à demander le numéro de téléphone de l’archimage afin d’avoir une aide magique, qu’il puisse combler sa faille pour résoudre ce problème.

A la lecture de la réponse du vieux magicien, l’ancienne prêtresse se sentit mal à l’aise d’avoir utilisé le prénom d’Adrian dans son message. gé comme il était, le respect était de rigueur et elle avait l’impression de l’avoir insulté. Heureusement, cela ne l’avait pas empêché d’accéder à sa demande malgré l’heure tardive. La brune ne s’attendait toutefois pas à ce qu’il arrive aussi vite au lieu de rendez-vous. Le regard perdu dans le fond de son verre, dépitée et désolée, elle espérait vraiment qu’une solution serait rapidement trouvée pour que son infortune ne vienne pas frapper le jeune homme qui l’avait libéré quelques mois auparavant. L’égyptienne était perdue dans ses pensées et ses remords. Son intégration dans ce nouveau monde ne se passait exactement comme elle l’aurait désiré et si elle craignait de perdre cette seconde chance qui s’offrait à elle, elle était terrifiée à l’idée d’attirer le moindre ennui au beau brun. Elle porta son verre à ses lèvres pour boire une seconde gorgée avant de le reposer et de reprendre ce petit mouvement en cercle pour faire tournoyer son reste de glaçon au fond de son verre. La jeune femme n’entendit ni ne vit le magicien s’approcher. Redressant la tête et posant un regard incertain au fond des prunelles de son interlocuteur, elle lui répondit avant de l’inviter à s’asseoir d’un signe de tête.

Bonsoir Mr Pennington. Je vous remercie pour votre réactivité.

La question tomba et Tia ne sut trop quoi répondre. Techniquement, pour le moment tout allait bien. Le fait que l’archimage ait été aussi réactif était clairement à leur avantage. Celui ci prit finalement place alors que la jeune femme était en train de s’arracher les cheveux sur la façon d’expliquer la situation. Elle s’attendait déjà à avoir le droit à des remontrances malgré le fait qu’elle n’avait nullement cherché à se retrouver dans cette situation. Observant son verre durant sa réflexion, elle se rendit compte que Adrian observait les alentours lorsqu’elle chercha son regard. Ce dernier finit par revenir sur elle et reprit de plus belle. En même temps, c’était pour cette raison qu’elle l’avait fait venir. Jamais elle ne se serait permise de le déranger à une telle heure si elle n’avait pas pensé qu’il y avait un danger réel et quasi-immédiat. Le ton calme et posé, l’ancienne prêtresse avait l’impression de se voir elle, autrefois, lorsqu’elle réglait les problèmes des autres avec sa magie. Il s’agissait d’une autre époque et d’une autre vie à présent. Prenant une bonne inspiration, la jeune femme ne comptait pas passer par quinze chemins et faire perdre plus de temps que nécessaire à Adrian.

Timothy n’est pas encore au courant mais j’ai peur que cela ne l’importune avant que je n’ai le temps de réaliser et d’intervenir. J’ai eu une mauvaise rencontre ce soir, un homme que je pense être un mage également. Il a tué froidement un autre homme sous mes yeux avant de me menacer si jamais je parlais. J’ai su dissimuler certaines informations dont l’adresse du manoir. Seulement il connait mon lieu de travail et surtout il m’a avoué m’avoir marqué pour pouvoir me localiser. C’est la raison de ce lieu de rendez-vous. Je lui ai dit vivre dans le quartier de Kingston, non loin du centre médical. N’ayant plus accès à ma magie, je suis incapable de vérifier ce marquage et encore moins de tenter de l’annuler. Il est impensable que je rentre chez Timothy sans avoir un minimum diminué la menace que cet homme fait planer sur moi. Et je ne sais pas s’il acceptera que je ne revienne pas pour le protéger ...

L’archéologue avait déjà prouvé à quel point il était ravi de l’avoir à ses côtés et d’avoir pu exaucer le rêve de sa mère. Il pouvait être têtu parfois. Mais Tia se refusait de le blesser, peu importe la façon dont cela serait fait. Elle avait besoin d’aide et de sagesse et si leur première rencontre n’avait pas été très optimale, Timothy lui avait dit beaucoup de bien de lui. Elle espérait au fond que les remontrances seraient courtes afin qu'ils puissent trouver ensemble une solution. Disparaître du jour au lendemain pour rester loin du beau brun serait son ultime solution mais elle s'en voudrait plus que jamais de lui montrer aussi peu de considération et de remerciements après tout ce qu'il avait fait pour elle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 1 Juil 2019 - 10:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Vu la tête que la jeune femme faisait, ce qu'elle avait à lui dire ne devait vraiment pas être joli-joli. L'espace d'un instant, il s'attendit à ce qu'elle lui dévoile avoir fait du mal à Timothy ou quelque chose dans ce goût-là, mais le suspens fut rapidement balayé lorsqu'elle prit la parole. Adrian l'écouta attentivement, fronçant légèrement les sourcils à une ou deux reprises, puis hocha finalement la tête en comprenant pour quelle raison elle lui avait demandé son aide. C'était assez logique.

« Vous voulez que je vous dise si vous avez effectivement un marquage magique. »

C'était une constatation, pas une question. Il n'attendait pas de réponse, aussi se mit-il au travail en silence et sans même changer d'attitude. Ce n'était pas bien compliqué : il suffisait de « passer au scanner » l'aura de la demoiselle et d'essayer de trouver quelque chose qui indiquerait qu'elle avait bel et bien été marquée ! Cela ne prit pas bien longtemps, il était habitué à ce genre de procédure, surtout que lui-même était capable d’apposer un tel marquage ! Après une vingtaine de secondes, il secoua à nouveau la tête en signe de dénégation, puis répondit d'un ton posé et rassurant.

« Je n'ai rien relevé. Vous n'avez pas de trace de magie sur vous, j'ai donc tendance à penser que ce marquage n'existe pas. Ou alors il s'agirait d'un type de magie dont je n'ai jamais entendu parler, ce dont je doute un peu. »

Après tout, il était l'Archimage et en tant que tel, ses connaissances en matière de magie étaient plus développées que celui du commun des mortels. Bien sûr, le mage ne se montrait pas totalement affirmatif pour la bonne et simple raison qu'il ne l'était jamais. Il y avait toujours un parcelle de doute dans ses études : la magie était trop instable pour se comporter autrement. Il ne s'agissait pas d'une science infaillible après tout.

« Cela dit, il n'est pas improbable qu'il ait pu vous marquer autrement. Ou qu'il vous fasse suivre. J'ignore quels sont les moyens de cette personne, mais disons que j'ai tendance à penser que si elle vous a laissée partir après avoir vu un crime plutôt que de vous tuer, c'est qu'elle doit être capable de vous retrouver. Ou au moins de vous nuire. »

Adrian ne cherchait pas à l'effrayer, mais c'était quelque chose d'assez logique. Et elle était visiblement assez adulte pour comprendre ça toute seule, il ne faisait donc que souligner l'évidence, ce qu'elle avait sans doute déjà dû comprendre d'elle-même. Cependant, ces mots ne les avançaient pas beaucoup. Elle l'avait appelé sans aucun doute pour qu'il puisse l'aider, se contenter de débiter des évidences n'allait donc pas changer grand-chose à sa situation plutôt alarmante semble-t-il. Inspirant profondément en se reculant dans sa chaise, Adrian prit quelques secondes pour réfléchir, son regard se promenant machinalement sur les rares visages autour d'eux. Au terme d'une brève réflexion, l'Archimage reprit.

« J'imagine qu'il a été assez convainquant dans ses menaces ? Vous présenter à la police ne serait donc pas la chose la plus prudente à faire. Mais d'un autre côté, laisser un crime impuni n'est pas vraiment.... » Il haussa les épaules, n'achevant pas sa phrase. Elle comprendrait ce qu'il voulait dire. « Je crois que ce marquage magique n'est pas le plus important. Comme dit, je pense que cette personne pourra vous retrouver si elle vous a laissée partir. » Il eut une légère moue désolée. « Selon moi, il faudrait plutôt réfléchir sur la marche à suivre. Soit vous décidez de garder ça pour vous, mais il faudra tout de même en parler à Timothy pour que vous puissiez vous protéger mutuellement, soit vous allez en parler à la police. Mais dans ce cas, il vous faudra sans doute entrer dans le programme de protection des témoins et dire adieu à votre vie actuelle. »

Elle trouverait peut-être cela extrême, mais d'un autre côté, sa vie semblait en jeu. Pour survivre, elle devait se taire ou fuir et recommencer une nouvelle vie ailleurs. Vu son arrivée récente dans leur siècle, c'était peut-être la meilleure solution, mais quelque chose lui disait qu'elle allait sans doute refuser.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Mer 3 Juil 2019 - 9:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Si Adrian n'était pas l'homme le plus chaleureux qui soit, il restait patient et à l'écoute à priori. Ces deux qualités devaient avoir été travaillées et acquises avec le temps. Leur première rencontre s'était finie par des salutations polies ponctuées par une pseudo menace de la part de l'archimage. Ce dernier s'était montré très protecteur vis à vis de Timothy et si cela avait échauffé l'égyptienne sur le moment, elle n'avait pas pu lui en vouloir par la suite. Cependant, de là à lui demander de l'aide, la jeune femme ne s'était pas imaginée en arriver là. D'un autre côté, elle ne pensait pas non plus qu'elle serait témoin d'un assassinat et que le meurtrier en question la menacerait physiquement voir intimement. Cette pensée la ramena à la proximité qu'elle avait eu avec lui un peu plus tôt et gênera un frisson d'effroi qui partit du bas de sa colonne vertébrale pour remonter jusqu'à la base de sa nuque. Elle s’était totalement faite maîtriser par ce meurtrier alors qu’autrefois elle lui aurait simplement donné une bonne correction. Tia n’avait aucune idée du genre de magie qui permettait de s’insinuer à l’intérieur d’un être pour paralyser entièrement son corps.

Lorsque la brune eut finie son explication, après avoir constaté quelques réactions sans trop de certitude chez son interlocuteur, elle laissa la parole à l’archimage. Ce dernier émit une conclusion qui était des plus logiques et qu’elle était ravie de le voir comprendre aussi vite. Portant son verre à ses lèvres une nouvelle fois, elle ne pensait pas que le scan de son être se ferait aussi rapidement et facilement. De toute évidence, Adrian n’était pas juste ancien pour faire semblant mais avait la connaissance et l’expérience qui allaient avec l’ancienneté. Dépendre de quelqu’un d’autre en terme de magie lui faisait mal dans le fond. Autrefois, l’égyptienne aurait pu se débrouiller seule. A vrai dire, elle aurait très certainement rétorqué et combattu celui qui avait cru pouvoir faire ce qu’il voulait d’elle. Seulement l’assassin avait largement prouvé qu’il avait le dessus sur elle, générant cette immobilité complète dans son corps et créant cette proximité indésirable et écoeurante. Seulement si la jeune femme était fière de nature, il était hors de question que sa fierté mal placée puisse mettre en danger le beau brun qui l’avait libéré. Entendant à nouveau Adrian s’exprimer, c’était un étonnement non dissimulé qui marqua les traits du visage et le regard de la belle qui trouva les prunelles du magicien.

Vous êtes sûr ?

Tia ne voulait pas remettre la parole de Mr Pennington en doute mais elle ne s’attendait clairement pas à un tel retour. Hochant la tête de gauche à droite comme pour effacer sa première réaction et s’excuser auprès du vieux mage, elle reprit.

Excusez-moi. Seulement je suis très surprise qu’un mage capable de paralyser entièrement mon corps n’ait pas réussi à faire une telle chose.

Son regard qui s’était planté dans celui d’Adrian retomba à nouveau sur son verre. L’ancienne prêtresse se sentait perdue dans cette situation qui semblait plus qu’incompréhensible. C’est alors que l’archimage suggéra d’autres possibilités qui étaient loin d’être ridicule. La brune connaissait encore peu ce nouveau monde et ses possibilités.

Je n’ai eu qu’un faible aperçu de ses capacités.

Et pourtant, son regard, sa façon d’être avec elle, étaient très certainement deux choses que la belle n’oublierait pas et qui ne pourraient la tromper. L’idée même de ce que cet homme avait voulu faire, avait laissé entendre en tout cas, faisait bouillonner Tia de l’intérieur. Il avait exploité sa supériorité sur elle jusqu’au bout, appuyant là où cela faisait particulièrement mal. Si l’absence de ses pouvoirs lui pesait énormément, les retrouver allait devenir une nécessité pour raison vitale. Elle s’apprêtait à congédier l’archimage, ne voulant le déranger plus que nécessaire, surtout au vue de l’heure tardive. Mais ce dernier reprit la parole, cherchant à dénouer la situation au grand étonnement de l’ancienne combattante qui n’était déjà pas certaine que ce dernier réponde à son appel à l’aide.

Je ne serais pas capable de l’identifier. Il était totalement couvert de vêtements. Mais la menace est bien réelle et je ne compte pas m’amuser à le sous-estimer.

Dans la voix de l’égyptienne, on pouvait ressentir un peu de peur, surtout à l’égard de Timothy, et surtout un énervement latent. Si elle avait pu bouger, si elle avait pu avoir le dessus, l’ancienne combattante aurait très certainement refait surface pour entraîner son adversaire dans la mort. Mais elle avait été maîtrisée avec une facilité déconcertante, rageante. Des crimes, elle en avait beaucoup commis à son époque. La jeune femme ne connaissait rien de l’homme qui avait été exécuté sous ses yeux et si elle voyait d’un mauvais oeil le fait qu’il n’ait eu aucune chance de se défendre, elle ne savait pas non plus si ce dernier ne l’avait pas mérité. Adrian était de ceux qui ne devaient avoir le sang de personne sur les mains. Mais lorsqu’on en était arrivé à ne plus savoir combien de vie on avait pris, on arrivait à se faire à certaines choses. La conclusion était sans appel et Tia ne pouvait pas ne pas être d’accord avec le brun qui lui faisait face. Le risque était potentiellement un peu redescendu dans l’instant mais cela ne voulait pas dire qu’il était inexistant. Le fait que l’archimage sous-entend la nécessité de le dire à Timothy, comme s’il craignait qu’elle ne garde ce secret pour elle, la froissa légèrement. Il n’avait clairement pas confiance en elle et ce qui était en train de se passer n’arrangeait pas les choses. Mais pour cette partie là, l’égyptienne ne comptait pas lui demander son avis. Evidemment que le beau brun serait informé de tout cela dès son retour au manoir. Elle n’avait simplement pas voulu lui dire par téléphone ou message au vue de la situation complexe dans laquelle elle s’était mise. L’hypothèse de passer par les forces de l’ordre était ridicule. Enfin non, elle ne l’était pas lorsqu’on pensait au bien de l’archéologue avec comme point de repère le fait qu’elle était un danger pour lui. L’ancienne prêtresse ne put s’empêcher de soupirer. Si quitter le jeune homme lui ferait particulièrement mal, étant son seul point de repère depuis qu’il l’avait libéré, quelque chose lui disait qu’il n’apprécierait pas non plus qu’elle coupe les ponts avec lui totalement, du jour au lendemain, même pour le protéger.

Votre idée ne fonctionnera pas. Je ne vais faire qu’attirer l’attention sur moi. Dissimuler qui je suis n’en sera que plus dur. Et puis je doute que Timothy approuve sachant que ça l'exposera plus aussi.

Après tout, c'était le jeune archéologue qui l'avait libéré de sa prison éternelle. Au vue de la réaction d'Adrian lors de leur première rencontre, comment réagirait des humains qui craignent ce qu'ils ne comprennent pas comme lui avait enseigné Timothy ? Faisant à nouveau tournoyer le liquide dans son verre, la jeune femme finit par saisir son verre pour vider son contenu. Elle était loin d’être arrivée au bout de ses peines. Dans un murmure, elle fit un constat plus pour elle que pour l’archimage.

Il faut que je récupère mes pouvoirs pour être en mesure de le protéger contre cet homme qui peut paralyser un être par la pensée.

Si les mots étaient sortis ainsi, elle n’imaginait pas à quel point ils se rapprochaient de la réalité, Renan n’étant pas un utilisateur de magie. Tia serait bien plus en mesure de lui faire face si elle se débarrassait enfin de ce foutu collier qui pendait autour de son cou. Cette soirée avait tellement attisé son besoin de se retrouver entière qu’elle chercha à puiser inconsciemment dans ses pouvoirs, générant à nouveau un courant électrique dans son corps qui venait la meurtrir, comme si de petites aiguilles transperçaient à de multiples reprises et sans s’arrêter sa peau de toute part. Cela faisait quelques mois maintenant que Timothy l’avait libéré aussi s’était-elle habituée à cette douleur, ayant rapidement fait le lien entre son désir d’activer ses pouvoirs et la naissance de cette torture interne. La brune s’y était faite à la longue étant donné que cela n’arrivait pas tous les jours.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 5 Juil 2019 - 11:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Cette discussion était un peu.... compliqué et embarrassante du point de vue du mage. Adrian n'avait jamais été quelqu'un de très sociable et cela ne s'était pas arrangé avec les années, mais disons que sa première et unique rencontre avec Tia ne l'aidait pas à se sentir plus à l'aise. Ils s'étaient quittés sur une note assez froide, pour ne pas dire polaire et Adrian redoutait que cela ne complique leur échange actuel. Du peu qu'il savait que son interlocutrice, elle devait être habituée à se faire obéir et à avoir le contrôle. Se retrouver face à quelqu'un qui pouvait – et devait – la chaperonner ne l'enchantait sans doute pas.

Repoussant ses tracas au second plan, le mage garda les yeux posés sur le visage de la jeune femme alors qu'elle s'étonnait de sa réponse. Visiblement, elle en avait déduit qu'elle avait affaire à un mage, mais Adrian était convaincu qu'elle n'avait été touchée par aucune magie. Pas ce soir en tous les cas.

« Êtes-vous sûre qu'il s'agissait d'un mage ? L'avez-vous vu utiliser la magie ? Si ce n'est pas le cas, vous avez peut-être eu affaire à un méta-humain. Je sais que cela ne doit pas vous êtes très familier, mais à l'époque actuelle c'est presque devenu courant. » Même à la sienne ça l'était plus ou moins. « Plusieurs d'entre eux possèdent des capacités qui leur permettraient d'immobiliser quelqu'un sans la moindre difficulté. Ça justifierait que je ne relève aucun trace de magie chez vous. »

Il faisait son possible pour ne pas se donner un air de « donneur de leçon » mais hésitait toujours sur la manière dont il devait parler à Tia. Est-ce qu'elle l'intimidait ? Peut-être un peu. Il craignait de la vexer en disant une sottise, tout en sachant qu'il ne pourrait rien faire pour éviter que cela n'arrive. Il ne la connaissait pas assez... heureusement ou malheureusement, Adrian ne le savait pas vraiment.

Soupirant légèrement, l'Archimage releva les yeux vers le minois de Tia après avoir observé le set de table posé entre eux. Elle s'était mise dans un sacré pétrin, mais ce n'était pas sa faute. Cela aurait pu arriver à n'importe qui et Adrian considérait qu'elle avait été chanceuse de ne pas terminer sa journée à la morgue. Un homme qui la laissait filer était assez sûr de lui pour savoir qu'il pourrait la retrouver et la faire taire si le besoin s'en faisait sentir. Et c'était ce qui l'inquiétait justement.

Quoi qu'il en soit, conformément à ses doutes, Tia refusa sa proposition. Il comprit finalement où elle voulait en venir lorsqu'elle parla du fait de récupérer ses pouvoirs. D'un côté, le mage la comprenait, mais d'un autre.... Il était l'Archimage, il ne pouvait pas agir sur un coup de tête ! Du peu qu'il savait d'elle, Tia avait l'air assez sûre d'elle et il craignait qu'elle n'utilise ses pouvoirs pour nuire à quelqu'un. Le problème étant qu'il ne la connaissait pas assez pour savoir s'il pouvait lui faire confiance ou non.
Après un long – peut-être même trop long ? – silence, l'Archimage reprit finalement.

« Je comprends ce que vous voulez dire. Tout comme je comprends vos motivations. Mais vous devez aussi comprendre que je ne peux pas faire une telle chose sans un minimum... d'assurance. » Il soupira profondément. « Je ne vous connais guère et soyons honnêtes, je ne sais pas si l'opinion de Timothy sera très neutre. Qu'il m'assure pouvoir vous faire confiance ne me convaincra pas vraiment... »

Il s'abstint de souligner que les choix de Timothy le laissaient sceptique depuis un petit moment, notamment lorsqu'il avait décidé de tourner le dos à son héritage pour jouer les vigilants. Peut-être qu'il avait ses raisons, Adrian n'en savait rien. Ils n'en avaient jamais vraiment parlé.

« Briser le sceau serait très risqué. Trop risqué pour le moment. Mais je ne peux pas vous laisser sans défense pour autre. » Il soupira légèrement. « Je pourrais... affaiblir le sceau. Vous permettre d'utiliser certaines de vos capacités, mais de manière atténuée. De cette manière, si je voyais que tout se passe bien, je pourrais le briser de manière définitive. »

Ce qui semblait un bon compromis selon lui.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 5 Juil 2019 - 17:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
12 Juin 2019

Tia s’en voulait de se retrouver dans une telle situation. Si elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle concernant les conséquences qui l’impacterait à l’avenir, elle s’en voulait surtout pour le danger qu’elle faisait prendre à l’archéologue. Le regard scrutateur de son interlocuteur enfonçait un peu plus le couteau dans la plaie. Elle imaginait aisément Adrian en train de la maudir pour les ennuis qu’elle était en train d’attirer à son sauveur. L’égyptienne ne pouvait décemment pas le lui reprocher, se sentant complètement coupable et responsable. Il n’y avait pas de hasard possible à ses yeux. Elle voyait plus dans cet événement la réalisation de son karma. C’était à ses yeux une punition pour les vies qu’elle avait pris autrefois sur le champ de bataille. Même si la brune ne faisait que son travail, ce pour quoi elle existait, sa mère lui avait toujours appris à respecter la moindre vie qu’elle prendrait, quelque soit les circonstances. A travers ses enseignements, sa mère lui avait transmis son aversion pour le meurtre. Pour autant, elle l’avait fait à de nombreuses reprises, répandant la peur chez ses ennemis tant elle était redoutable. En même temps, si elle n’aimait pas prendre la vie de son adversaire, l’ancienne combattante n’hésitait pas lorsqu’il était question de sa vie ou de celle de celui qui lui faisait face. C’était en se raccrochant à sa propre vie qu’elle avait été capable d’être une excellente chef des armées en prenant la vie de ses ennemis.

Adrian semblait suspicieux et le questionnement qui arriva permit à la jeune femme de mettre le doigt sur le pourquoi. Qu’est-ce que ça pouvait être d’autres qu’un mage ? L’usage de la magie n’était pas systématiquement visible à l’oeil nu et n’ayant plus ses pouvoirs, la belle était incapable de ressentir les flux magiques d’autrui. Elle commençait à se demander si l’homme qui lui faisait face n’était pas en train de se moquer d’elle royalement. Commençant petit à petit à regretter de l’avoir appelé à l’aide, son esprit s’arrêta sur un mot qu’elle ne connaissait. De quoi était-il en train de lui parler ? Qu’est-ce que c’était un méta-humain ? Tia n’avait pas la moindre idée de ce dont il était en train de lui parler. La remarque suivante la bloqua soudainement. Alors ce que cet assassin avait fait pour statufier entièrement son corps n’était pas dû à l’usage de la magie ?

Un méta-humain ? Qu’est-ce que c’est au juste ? Cela permettrait d’immobiliser tout ou partie du corps d’un humain ?

Surprise, l’égyptienne n’en restait pas moins intéressée. Si Timothy lui avait parlé de personnes aux facultés spéciales, il n’était pas rentré dans le détail aussi avait-elle toujours relié cela à la magie. Dans l’Egypte ancienne, les méta-humains existaient déjà. Seulement, n’ayant aucune explication logique à amener, ils étaient souvent surnommés les magiciens sans magie dans sa ville. Rien n’avait permis à l’époque de comprendre qu’une autre raison était la cause de ces dons si particuliers. Tia ne connaissait que la magie, celle que sa mère lui avait enseigné et qu’elle avait également appris dans les écrits que leurs ancêtres leur avaient laissé. C’est alors qu’Adrian reprit la parole et qu’elle ne vit pas tout de suite où il voulait en venir. Le fait qu’il se montre compréhensif vis à vis de sa décision lui fit plaisir et lui donna un soupçon d’espoir pour cette relation qui était partie d’un très mauvais pied. Malheureusement, cet espoir fut bref et vain. L’homme qui lui faisait face agissait comme si la vie de tous reposait sur ses frêles épaules et surtout, comme si elle ne pouvait comprendre cette sensation. Qu’il soit âgé de plus de cent ans lui assurait des connaissances élargies, cela ne voulait pas dire pour autant qu’il savait tout. S’il y avait bien une chose que la brune avait appris par le passé, c’était que personne ne pouvait tout savoir ni tout prévoir. Finissant son verre d’une traite, elle le reposa un peu violemment sur la table. Ses nerfs étaient mis à rudes épreuves ce soir et clairement, si elle n’avait pas eu besoin d’Adrian pour vérifier la présence d’un potentiel marquage magique, elle aurait regretté de lui avoir demandé son aide. D’un ton déterminé, un peu sec mais franc, la brune reprit la parole, plongeant son regard au fond des prunelles de l’archimage.

Je ne vous ai jamais demandé une telle chose. Vous partez du principe que vous pourrez affaiblir le sort lancé à ce collier mais vous ne connaissez pas toutes les magies. Celle-ci est ancienne de plus de trois mille ans Mr Pennington alors permettez moi de douter que vous puissiez faire quoi que ce soit. Je voulais avant tout que vous vérifiez si j’ai été marqué pour ne pas mettre Timothy en danger. Vous n’avez pas confiance en moi mais je n’ai pas plus confiance en vous. Après tout, faire confiance c’est également se montrer potentiellement faible devant une personne qui pourrait nous vouloir du mal. Et vu votre façon de remettre en question chaque personne que vous semblez croiser, je ne vois pas comme je pourrais avoir confiance.

Se relevant, l’égyptienne avait un besoin primordiale de prendre l’air malgré le fait qu’un orage venait d’éclater. Les chaleurs de l’été avaient débuté un peu fort et cela était quelque chose à prévoir. Sortant un billet de son sac, elle le déposa sur la table et le cala sous son verre, prête à partir. C’est au dernier moment qu’elle se tourna une dernière fois, alors qu’elle était à hauteur de l’archimage. Elle se pencha sans pour autant créer le moindre contact physique et ajouta d’une voix pleine d’honnêteté.

Si vous preniez la peine d’écouter les gens jusqu’au bout, vous pourriez peut-être un peu mieux interpréter ce qu’ils disent et ce qu’ils veulent. Timothy en est la preuve. Il a confiance en moi et moi en lui. Si mes raisons sont probablement plus évidentes, les siennes sont très logiques. Il n’y a que les politiciens qui vont chercher aussi loin que vous et personnellement, je n’aime pas la perfidie de ce type d’hommes.

Tia s’élança en direction de la porte et ressentit comme un soulagement une fois de l’autre côté, alors que des trombes d’eau étaient en train de la tremper jusqu’au os. Elle allait pouvoir revoir Timothy au moins une fois pour lui expliquer la situation. Avec un peu de chance, elle arriverait peut-être même à le convaincre qu’un éloignement serait nécessaire le temps que le problème se tasse.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Juil 2019 - 10:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La manière dont Tia réagit à ses déclarations ne l'étonna qu'à moitié. Dès leur première rencontre, elle lui avait fait l'impression d'être une femme colérique et prompt à s'emporter. Bien sûr, il se questionnait souvent sur son rôle du temps de l’Égypte ancienne, se demandant si elle avait été réellement enfermée par ses adversaires ou si ce n'était pas le pharaon qui, lassé par son caractère trop impétueux, l'avait condamnée à finir ainsi. Évidemment, il était hors de question qu'il exprime ces pensées face à la concernée, elle aurait été capable d'en venir aux mains vu la manière dont elle réagissait lorsqu'il se contentait de parler.

Ses paroles touchèrent Adrian, bien entendu, mais il ne répondit pas, comprenant qu'il aurait été inutile et peut-être même dangereux de le faire. Elle semblait convaincue d'être la victime et lui le méchant qui la torturait, à quoi bon vouloir la persuader que ce n'était pas le cas ? Si la jeune femme avait un comportement aussi fermé et hostile avec lui, il devait en être de même avec les autres habitants du globe, ce qui le ramenait à sa décision : il avait bien fait de poser des conditions. Elle ne savait pas se contrôler – de son humble avis – et il ne voulait pas prendre de risques pour une femme qui se comportait comme une enfant gâtée.

Adrian la laissa donc partir sans chercher à la suivre et attendit simplement que la pluie se calme avant de quitter l'établissement pour rentrer chez lui.

Le lendemain, Sallah se renseigna de manière superficielle pour savoir comment s'était passé son petit rendez-vous de la veille et Adrian ne lui cacha pas la situation. L’Égyptien écouta religieusement avant de répondre lorsque son père adoptif déclara qu'il pensait à ne plus revoir la jeune femme avant qu'elle n'ait gagné en maturité. Il rétorqua qu'une personne dans sa situation devait forcément être déboussolée et qu'elle avait besoin d'aide et non d'être condamnée. Bien sûr, Adrian estimait avoir suffisamment tendu la main à Tia qui s'était toujours montrée hostile en retour, mais sa nature altruiste le poussa à tenter une dernière chose. Peut-être qu'en lui expliquant réellement les raisons de ses réticences et en lui disant comment il interprétait son comportement, les choses s'arrangeraient ?

C'est dans ce but-là qu'il reprit contact avec la jeune femme afin de l'inviter au manoir quelques jours plus tard, pour discuter sérieusement. Il proposa même de lui envoyer un taxi. Comme Tia accepta, Adrian mit les quelques jours le séparant du rendez-vous à profit pour se renseigner un peu sur elle dans ses livres de manière à être fin prêt le jour J.

Lorsque Tia frappa à la porte, elle fut rapidement accueillie par Sallah – toujours silencieux comme à l'accoutumée – qui la conduisit dans le salon situé non loin de l'entrée. Adrian s'y trouvait déjà et se leva à son entrée afin de s'approcher d'elle pour la saluer.

« Bonjour, je suis content que vous ayez accepté de venir. »

Il l'invita à s'installer avant de lui demander si elle souhaitait boire quelque chose. Si tel était le cas, Sallah s'empresserait d'aller lui chercher ce qu'elle désirait, sinon, Adrian enchaînerait directement avec la raison qui l'avait poussé à arranger cette entrevue.

« Il semblerait que nos deux rencontres se soient soldées de manière tendue. Il me semblait donc important que nous nous revoyions pour poser les choses à plat. Vous ne me comprenez pas et je ne vous comprends pas. Nous ne pourrons pas collaborer tant que ce sera le cas. Comme vous avez parlé de perfidie, je propose que nous disions le fond de notre pensée. Le vrai fond, quitte à vexer l'autre. Au moins les choses seront claires et l'autre pourra répondre à ce qui pose problème. Cela vous convient-il ? »

Ils étaient tous les deux désireux de voir la situation s'arranger, peut-être pas pour les mêmes raisons, mais c'était secondaire à ce niveau. Adrian prit donc quelques secondes pour ordonner ses pensées avant de reprendre d'un ton posé, mais franc.

« Pour commencer, je voulais éclaircir des incompréhensions de votre part. Visiblement, vous ne connaissez pas réellement le rôle d'Archimage. Comprenez que si je vous ai proposé mon aide, c'est parce que je peux le faire. L'Archimage ce n'est pas moi. C'est un rôle. Une essence. J'en ai hérité et par conséquent, j'ai obtenu la puissance et le savoir de tous mes prédécesseurs.... Qui remontent à bien avant votre naissance. Votre magie m'est peut-être inconnue à l'heure actuelle, mais il ne me faudra que quelques secondes pour en acquérir toutes les connaissances si je le souhaitais. Ce n'est pas moi qui le peut, c'est l'Archimage. Comprenez-vous ce que je veux dire ? »

Elle le trouverait peut-être vaniteux, mais si elle écoutait vraiment ce qu'il était en train de lui dire, elle comprendrait qu'il parlait de l'essence de l'Archimage et non de lui, Adrian Pennington. Mais ce n'était que le début, il reprit donc du même ton que précédemment.

« J'en arrive aux raisons qui me poussent à agir comme je le fais. Je vous l'ait dit précédemment : je ne veux pas prendre de risques. Le rôle de l'Archimage est de protéger les habitants de ce globe des menaces magiques. Lorsque j'étais encore jeune homme, j'ai fait l'erreur de briser un sceau qui a libéré un sorcier particulièrement dangereux. Il rôde encore de nos jours et a fait des centaines de morts par ma faute. Autant dire que je ne brise plus de sceau sans avoir la certitude que la personne concernée n'est pas blanche comme neige. » Il soupira profondément. « Ce qui m’amène à vous. Notre première rencontre ne m'a pas fait très bonne impression. Vous m'avez menacé à plusieurs reprises alors même que je n'avais rien fait ou dit d'hostile à votre encontre. Ensuite, j'ai quitté mon manoir au milieu de la nuit pour venir vous aider, je vous ai proposé une solution qui, je pense, pourrait vous aider et vous m'avez répondu comme si j'étais la pire créature que cette Terre ait portée et que je vous dédaignais sans aucune raison. »

Tout cela exprimait son point de vue bien sûr, il ne disait pas que c'était les faits. Il espérait simplement qu'elle le comprendrait bien et patienterait jusqu'à ce qu'il termine.

« Vous me dites que Timothy vous fait confiance et que cela devrait suffire et vous prétendez que je n'écoute pas les gens. Mais qu'en est-il de vous ? Depuis notre rencontre, vous m'avez successivement fait l'impression d'être une enfant gâtée et une femme colérique et capricieuse. Malgré cela, je suis venu lorsque vous aviez besoin d'aide et encore une fois vous m'avez rejeté. » Il inspira profondément. « Voilà la manière dont je perçois la situation. Je ne prétends pas que c'est la vérité, c'est simplement ma vision des choses et c'est pour cette raison que j'agis comme je le fais. A vous d'exprimer vos ressentiments, après quoi nous pourrons tirer les choses au clair je pense. »

En tous les cas, c'était sa dernière tentative. Si elle se montrait aussi hostile et colérique qu'à l'accoutumée, elle allait devoir se débrouiller seule pour se tirer de ce mauvais pas – et des suivants !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Ven 12 Juil 2019 - 15:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
17 Juin 2019

Ce fameux soir, Tia avait fini par rentrer au manoir Sterling. La pluie avait apaisé ses tensions et si elle s’en voulait un peu de s’énerver ainsi avec un ami de son sauveur, elle ne pouvait décemment le laisser l’insulter et la critiquer de la sorte alors qu’il ne la connaissait nullement. Adrian semblait être le genre de personne à juger le premier venu, dès le premier regard, sans rédemption possible. A vrai dire, il lui faisait de plus en plus penser à un politicien tout puissant qui usait de sa supériorité en terme de pouvoir pour ses besoins personnels. La jeune femme n’avait jamais aimé les personnes qui abusaient de leur force et de leur position. Seulement là, il s’agissait d’un ami de la famille à Timothy, elle ne pouvait donc décemment pas couper les ponts sans réfléchir. La brune savait se montrer courtoise et polie au besoin. Mais elle devait reconnaître qu’Adrian méritait mieux que le strict minimum. Après avoir raconté sa soirée à l’archéologue ainsi que les ennuis qu’elle s’était attirée, elle lui avait expliqué comment l’archimage était venu l’aider, lui rendre service à une heure tardive et comment la conversation avait viré au cauchemar. Le jeune homme lui fit remarquer que sa peur de le mettre en danger en s’exposant la faisait réagir un peu vivement malgré le fait que cette peur venait en grande partie des mises en garde que lui même lui avait dit lorsqu’il l’avait libéré.

Cet épisode passait, l’égyptienne était de plus en plus méfiante. Elle se réveillait plusieurs fois par nuit et faisait un tour du manoir pour vérifier qu’il n’y avait personne et que Timothy ne faisait que dormir paisiblement. Cette situation n’était pas vivable pour la majorité des gens. Mais en tant qu’ancienne chef des armées, elle avait déjà connu bien pire. Le garçon s’était toutefois rendu compte de l’apparition de cernes sous ses yeux même si celles-ci était très légères. C’est alors qu’ils discutaient que la belle reçut un message venant de Mr Pennington. Etonnée, l’archéologue la rejoignit, se rapprochant sans la toucher, pour lire par au-dessus son épaule. L’auteur du message la conviait à se rencontrer pour mettre les choses au point et si la première réaction fut de vouloir accepter pour essayer d’arranger leur relation, même si elle émettait une certaine réserve, le beau brun marqua définitivement sa décision. Tia renvoya un message à l’archimage lui annonçant sa décision tout en précisant qu’il n’avait pas besoin de s’embêter à lui envoyer un taxi et qu’elle viendrait par ses propres moyens.

Arrivée au manoir tout aussi imposant que celui de la famille Sterling, voir plus, la jeune femme frappa un peu timidement. Si mettre les choses à plat, entre autres pour Timothy, était clairement une nécessité, cela ne voulait pas dire que cet entretien allait être réjouissant. La porte s’ouvrit sur un homme typé comme elle qu’elle ne connaissait pas. Elle se rappela que le mage lui avait parlé d’un fils adoptif qui venait du même pays qu’elle. L’ancienne prêtresse le salua poliment et le suivit jusqu’à un grand salon où Adrian l’attendait. Ce dernier se leva dès son arrivée, montrant une fois de plus ses manières d’homme poli et courtois que peu semblait avoir aujourd’hui. Elle le salua à son tour avec tout le respect qu’il méritait.

Bonjour Mr Pennington. C’est moi qui vous remercie pour votre invitation.


Tia était sincère. Il avait fait l’effort de revenir vers elle alors qu’elle-même hésitait à reprendre contact et c’était un geste qu’elle appréciait fortement. Déclinant une quelconque boisson, ils prirent place et l’égyptienne se fit attentive par rapport aux diverses paroles que l’archimage avait à lui adresser. Elle ne pouvait contester le fait que leur deux premières rencontres étaient loin d’être agréable. Effectivement, travailler en collaboration avec Adrian lui paraissait presque inconcevable aujourd’hui même si en cas d’urgence elle le ferait très clairement. A la fin de sa première intervention, l’égyptienne hocha la tête avec un léger sourire. Elle s’attendait clairement à en prendre pour son grade et pas qu’un peu. Sauf que son interlocuteur ne commença pas par ce point là mais par la définition même de l’archimage, ce qu’il était en réalité. Le type de magie dont il parlait était une chose dont la jeune femme avait déjà entendu parler et avait déjà lu certaines choses dans les papyrus. Elle ne l’avait cependant jamais vu à l’oeuvre, n’avait jamais croisé un autre porteur du même acabit. A nouveau, l’ancienne combattante acquieça de la tête pour signifier qu’elle le suivait. Ce qui voulait dire aussi que s’il décidait d’apprendre la magie spécifique à son peuple et à son époque, il découvrirait une magie avec des conditions physiques particulières. Les mages de son époque n’aimaient pas que n’importe qui puisse lever leurs sorts aussi mettaient-ils une condition à réaliser par la cible, condition souvent physique ou magique. La magie pouvait avoir été lié à un fait à réaliser, un objet ou encore à une personne qu’il fallait utiliser pour lever le sort ou parfois même tuer. Cette dernière option ne l’enchanterait pas vraiment étant donné que le rapport au meurtre avait beaucoup évolué depuis son temps.

Toujours attentive, l’ancienne prêtresse restait entièrement silencieuse, respectueuse des paroles de son interlocuteur. Ce dernier lui raconta le rôle de son entité mais également une erreur qu’il avait déjà commise depuis qu’il assumait ce rôle. Elle était bien placée pour comprendre qu’un faux pas fait par une personne avec de lourdes responsabilités avait généralement de lourdes conséquences et c’était en effet le cas aussi pour l’archimage. Il enchaîna enfin sur son ressenti et son interprétation de leurs deux rencontres qui étaient certes compréhensifs mais qui m’était en relief ce que la jeune femme lui avait reproché et lui reprochait encore. Lorsqu’il la compara à une enfant gâtée ou une femme colérique, Tia ne put s’empêcher d’échapper un petit rire nerveux et involontaire. Très calme, avec un ton aussi posé que celui de l’archimage, elle prit à son tour la parole :

Je dois dire que c’était à peu près ce que j’imaginais Mr Pennington. Mais ça fait ressortir également ce que je peux vous reprocher. J’ai bien compris votre rôle en tant qu’archimage et je ne peux vous reprocher de prendre des précautions. Seulement lorsqu’on provoque quelqu’un, qu’on le pousse dans ses retranchements en fouillant un point qu’il n’a pas envie de développer par peur du danger, que pensez-vous obtenir excepté de la tension voir des réactions liées à la peur ? Timothy m’a expliqué comment une personne comme moi pourrait être traitée si on découvrait mon existence. Je n’ai nullement envie de finir mes jours en cage à subir des expériences. Je serais incapable de faire face à un grand nombre sans mes pouvoirs et suis donc vulnérable. Timothy m’a demandé de garder mon secret pour moi pour me protéger mais je le fais en premier lieu pour le protéger lui sachant parfaitement que les personnes proches sont des cibles potentielles. Alors imaginez à quel point j’ai été surprise lorsqu’au bout de quelques mois, je croise une personne capable de détecter ma magie et qui me met au pied du mur avec ses questions ?

Prenant une pause, observant la réaction d’Adrian, elle reprit de plus belle.

Je vous remercie encore pour la dernière fois. Sans vous, je n’aurais pas pu savoir si j’avais bel et bien été marqué. Mais si je n’arrive pas à vous faire confiance c’est parce que vous me demandez de m’exposer sans savoir si je le fais en présence de la bonne personne. Vous n’avez fait que me questionner sans jamais vous dévoiler à part en affirmant que vous étiez le plus grand mage ou en tout cas l’un des plus grands. A quel moment est-ce que ce n’est pas censé être une menace voilée de se présenter ainsi ?

Baissant le regard un instant, les coudes posés sur ses genoux, la jeune femme expira tranquillement, faisant une pause. Elle n’avait pas envie de se battre, elle n’avait pas envie que cette conversation prenne à nouveau le mauvais chemin. L’égyptienne était superstitieuse et l’on disait bien jamais deux sans trois. Redressant la tête, son regard trouva les yeux d’Adrian et elle reprit :

Ce que vous craignez c’est que je répande le mal autour de moi. Mais techniquement c’est déjà le cas. Les deux dernières rencontres que j’ai faite, dont celle après laquelle nous nous sommes vus la dernière fois, risquent forts de m’attirer des ennuis ainsi qu’à mon entourage à commencer par Timothy ainsi que les personnes de la Pizza Box où je travaille. Est-ce que je suis dangereuse ? Oui.

Marquant à nouveau un temps d’arrêt, la brune était toujours aussi calme et sérieuse.

Si vous vous êtes renseigné sur moi et je ne doute pas que vous l’ayez fait, vous avez dû finalement trouver le fait que j’ai été prêtresse à mon époque. A quinze ans, j’ai perdu ma mère qui était la commandante des armées de notre pharaon au front pendant la guerre contre les opposants de notre chef. C’est moi qui ait pris le relais pour protéger mon pharaon ainsi que mon peuple. J’ai mené des guerres et pris des vies pendant les onze années qui ont suivi. A l’heure actuelle, si je refaisais ce que j’ai fait à l’époque aujourd’hui, je serais potentiellement aussi dévastatrice que le sorcier que vous avez libéré, bien qu’à la différence vous seriez probablement en mesure de m’arrêter vu ce que vous m’avez dit. Est-ce que je compte agir de la sorte ? Evidemment que non. Mais je ne peux pas vous promettre de rester innoffensive si jamais quelqu’un s’en prenait à moi, encore moins si on s’en prend à quelqu’un par ma faute. A l’heure actuelle, je suis déjà un danger en théorie car je suppose que toutes les personnes de cette ville ne sont pas des méta-humains ou des magiciens. Hors j’ai des compétences au combat physique qui dépassent la moyenne c’est pourquoi je m’étais permise de vous menacer, de peur que vous dévoiliez mon secret au premier venu. Je suis officiellement âgée de plus de trois mille ans mais je n’en ai vécu que vingt-sept. Et même si les années aident, êtes-vous capable de me dire que rien ne peut vous faire peur ? Je dois tout à Timothy. Je n’aurais probablement jamais revu la lumière du soleil s’il ne s’était pas entêté à poursuivre les recherches de sa mère à mon sujet. Comprenez que je n’accepterais pas qu’il lui arrive quelque chose, encore moins par ma faute.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Juil 2019 - 11:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian avait craint que ces explications avec Tia ne tournent rapidement au vinaigre et qu'elle se sente insultée, voire agressée, mais cela ne fut pas le cas. Avec un secret soulagement, le mage écouta son point de vue et dût admettre qu'il n'avait pas forcément fait preuve de beaucoup de délicatesse avec elle. Il comprenait qu'elle puisse le lui reprocher et acquiesça à plusieurs reprises, attendant sagement qu'elle termine de parler pour lui répondre. Lorsque ce fut le cas, le mage esquissa un léger sourire :

« Et bien, il semblerait que les explications aient été une bonne idée. »

Il ne se gargarisait pas du résultat pour le moment positif de leur entretien, c'était simplement une manière comme une autre de détendre un peu l'atmosphère. Il était évident que l'un comme l'autre redoutait que les choses ne dérapent ! Une excellente raison pour qu'ils se montrent tous les deux prudents.

Bougeant légèrement sur le fauteuil où il était installé, Adrian détourna son regard du minois de la jeune femme pour le promener sur les environs tout en reprenant la parole d'un ton paisible et légèrement plus détendu que précédemment.

« Je comprends votre réaction, oui. Et je m'excuse d'avoir été aussi... insistant ? Je ne suis pas d'une nature intrusive, bien au contraire, mais disons que j'ai été assez méfiant. Votre essence ne ressemble pas à celle des mages d'aujourd'hui, j'ai crains que ce ne soit mauvais signe. » Il avait décidé de faire preuve d'une réelle franchise pour cet échange. Vu qu'il lui avait avoué son statut d'Archimage, c'était assez facile. « Je n'ai plus vraiment l'habitude de communiquer avec les autres. Je passe le plus clair de mon temps à étudier ici, alors je peux manquer de pratique lorsqu'il s'agit de sociabiliser avec d'autres personnes. »

Il eut un sourire d'excuse. C'était entièrement vrai. Après tout, avant 2013, il avait tout de même passé plus de trente années quasiment enfermé dans ce manoir en ne faisant que de rares incursions à l'extérieur pour jouer son rôle d'Archimage. Et depuis qu'il ressortait, on ne pouvait pas vraiment dire qu'il se sociabilisait davantage, bien au contraire. Soupirant légèrement, Adrian reprit.

« Cependant, je vous rassure : il n'est pas question de vous transformer en expérience. À dire vrai, je doute que cela arrive un jour. L'UNISON et la Légion des Étoiles ont l'habitude des phénomènes... inhabituels. Vous n'êtes pas la seule égarée qu'ils rencontreront si je puis dire. » Mais il comprenait qu'elle puisse le craindre. « D'ailleurs, si cela peut vous rassurer, je pourrais même intercéder en votre faveur auprès de ces deux organismes. J'assiste l'UNISON et la Légion, alors ils me croiront sur parole si je leur dis qu'ils peuvent vous laisser tranquille et que je m'assurerais que tout se passe bien pour vous. Mais c'est à vous de choisir, je ne vous imposerais pas de divulguer votre identité. »

Lui-même ne l'avait fait qu'avec de rares personnes, il était donc bien placé pour comprendre qu'elle ne veuille pas le faire, même s'il estimait qu'elle avait plus à gagner à le faire qu'à refuser. Elle était maîtresse de son existence et Adrian ne comptait pas jouer les harceleurs à essayer de la forcer à suivre une direction qui ne l'intéressait pas.

« Et si vous craignez toujours pour mon silence, sachez que vous êtes l'une des rares personnes à savoir que je suis l'Archimage. Même mes plus proches amis ne le savent pas tous. Autant dire que vous avez une bonne arme contre moi. J'ai fait preuve de confiance envers vous, même si je conviens que ce n'étais pas forcément visible. » Il ne savait pas si elle le croirait, mais tant pis. « Je ne demande qu'à vous croire vous savez, surtout que vous avez l'air proche de Timothy et qu'il s'agit d'une personne que j'apprécie sincèrement, mais vous comprenez aussi que je ne peux pas le faire sans... assurance ? » Il soupira doucement. « J'aimerais que nous puissions trouver un accord qui ne lèse personne et qui vous permettre de vivre plus tranquillement, sans avoir à vous inquiéter de votre survie ou de votre anonymat. J'ai dit que mon rôle était de protéger les personnes de ce monde et vous en faites partie. »

Il ne la percevait pas forcément comme un danger potentiel, tout dépendait de son comportement et Adrian serait ravi de constater que ses craintes puissent avoir été vaines.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Sam 13 Juil 2019 - 16:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
17 Juin 2019

L’archimage allait-il être capable d’entendre ce qu’elle avait à lui dire. De toute évidence, il semblait bien que oui. Il n’allait pas devenir les meilleurs amis du monde pour autant dans la minute qui allait suivre. Mais il était vrai qu’ils venaient de progresser avec cet échange pas forcément très agréable mais constructif. L’égyptienne fut cependant surprise de voir le regard d’Adrian la quitter pour observer les environs. Elle espérait ne pas le mettre mal à l’aise non plus avec son entièreté qui ressortait même dans son attitude et donc dans son regard aussi. Elle n’était pas venue se battre mais elle n’était pas venue pour se faire marcher sur les pieds non plus. Tout comme lui, elle voulait trouver un terrain d’entente. Elle ne savait pas encore si le mage allait pouvoir l’aider, même s’il semblait réellement sûr de lui. Tia savait que cela ne serait pas aussi facile. C’est pour cela qu’elle hésitait à presser le jeune archéologue pour réaliser leur voyage en Egypte afin qu’elle puisse se rendre elle-même dans sa tombe scruter le moindre indice qui pourrait lui faire récupérer la mémoire et peut-être même ses pouvoirs.

Les excuses d’Adrian firent sourire la jeune femme sincèrement. Peu importait l’époque, rares étaient les personnes capables de reconnaître leur tort, surtout aussi vite et facilement après qu’on leur ait exposé le problème. C’était très agréable même si la suite la surprit quelque peu. Son essence ne ressemblait pas à celle des mages d’aujourd’hui ? En quoi était-elle différente ? Etait-ce cela qui avait attiré Lady Satan, qui l’avait poussé à s’intéresser à elle ? L’archimage semblait s’exprimer sans filtre et c’était plaisant. Malgré tout, cela soulevait de nouveau un bon nombre de questions dans la tête de la brune qui commençait à ne plus savoir où donner de la tête. Il allait falloir qu’elle se plonge dans l’étude des magies et des mages d’aujourd’hui pour essayer d’en savoir plus.

Je vous remercie pour vos excuses et surtout la franchise dont vous semblez faire preuve Mr Pennington. Je m’excuse également de m’être énervée et braquée comme j’ai pu le faire. Je suis par contre intriguée par le terme que vous venez d’utiliser. En quoi mon essence est-elle différente de celle des mages d’aujourd’hui ? Vous n’êtes pas le premier à me le dire et si vous semblez de confiance, ce n’est pas forcément le cas des autres personnes qui pourraient remarquer cette différence chez moi. Je dois dire que je songe prendre exemple sur vous pour m’approprier un peu plus les connaissances qui existent aujourd’hui sur la magie afin de ne plus me laisser surprendre, ou moins en tout cas.

Reprenant le fil de la discussion, l’archimage parla de nouveau de l’UNISON et de la Légion des Etoiles, deux entités qui avaient pour but de maintenir la paix de ce qu’elle avait compris en arrêtant les personnes aux pouvoirs surnaturelles qui en faisaient un mauvais usage. La proposition qu’il était en train de lui faire était certes très alléchante. Cependant si elle n’avait pas envie de remettre en doute la volonté de l’aider d’Adrian, pouvait-il lui garantir que personne au sein de ces deux organisations ne laissera fuiter l’information ? Devait-elle lui parler de Lady Satan et de son envie de mieux la connaître qui ne la rassurait pas du tout. En moins d’une semaine, Tia s’était réellement retrouvé dans de beaux draps. Il allait falloir qu’elle trouve une solution à tout cela et si retrouver ses pouvoirs était une bonne idée, une bonne piste, elle commençait à douter de son efficacité complète. Si le méta-humain devrait être plus simple à gérer avec ses pouvoirs, cela ne serait certainement pas le cas concernant Lady Satan. Depuis leur rencontre, elle avait laissé traîner ses oreilles, elle avait tenté de se renseigner un peu et ce qui en ressortait, c’était qu’elle était terriblement puissante et crainte. En pleine réflexion, l’ancienne prêtresse commenta simplement :

Cela pourrait être intéressant en effet mais est-ce que vous êtes certain qu’il ne pourra y avoir de fuites au sein de ces organisations ? Je n’ai pas prévu d’exposer mon identité au monde non plus si vous voyez ce que je veux dire. Ou peut être que vous connaissez des personnes de confiance dans ces organisations qui pourraient conserver l’information uniquement pour elles ?

Que les deux organisations soient au courant sans le dire à tous leurs membres semblait être le bon compromis. Cela était-il réalisable pour autant ? Il n’était franchement pas évident de prendre une décision dans la minute ni même dans l’heure. Une fois qu’elle aurait révélé son identité, elle ne pourra plus revenir en arrière. La jeune femme attendait de voir ce qu’en pensait son interlocuteur. Peut-être que ses relations lui permettraient d’avoir les bonnes personnes en face d’elle. Lady Satan était trop connue pour ne pas être connu des deux organisations alors peut être qu’elle pourrait récupérer des informations par ce biais par la même occasion. Tia rangea cela dans un coin de sa tête et écouta attentivement l’archéologue qui lui faisait face et qui reprit d’une bien étrange façon. L’ancienne prêtresse ne put s’empêcher de froncer des sourcils, ne comprenant pas très bien les paroles de l’archimage.

Je suis désolée mais je suis pas sûre d’avoir tout suivi pour le coup. J’apprécie votre confiance et sachez que vous n’avez rien à craindre pour votre secret. Même si vous deviez révéler le mien, je doute que j’utiliserais ce genre d’information contre vous, sachant que trop bien les dégâts collatéraux que cela peut engendrer. Concernant Timothy, il m’a aidé à m’intégrer dans ce nouveau monde en m’apprenant tout ce que j’avais besoin de savoir à commencer par votre langue. Quand je vous dis que je lui dois tout, ce n’est pas une blague. Le décalage entre mon époque et celle-ci n’aurait jamais pu être absorbé aussi facilement si je puis dire s’il n’avait pas pris de son temps pour moi. Par contre, de quel accord parlez-vous ? C’est gentil de vouloir me protéger mais c’est surtout pour Timothy que je m’inquiète.

Tia était totalement sincère dans ses paroles. Elle avait accepté l’invitation de l’archimage pour mettre les choses à plat et ainsi ne pas blesser Timothy de par leur relation conflictuelle. Avec leur deux précédentes rencontres, elle n’imaginait pas qu’Adrian puisse encore vouloir réellement l’aider.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Juil 2019 - 19:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
La discussion commençait à prendre un tour un peu plus... posé. Chose que le mage n'avait même pas osé imaginer en voyant la manière dont il avait réussi à faire déraper la discussion à chaque fois. Même si Tia admettait avoir réagi un peu trop vivement par moment, il savait que c'était parce qu'elle s'était sentie provoquée, ce qui signifiait qu'il était forcément responsable de la situation.

Quoi qu'il en soit, il préféra ne pas s'attarder sur ces détails et l'écouta attentivement, hochant même la tête à plusieurs reprises avant de marquer un silence lorsqu'elle parla de Timothy. Une expression plus soucieuse se dessina sur le visage du centenaire qui soupira profondément avant de répondre enfin.

« Pour commencer, je propose que nous passions aux prénoms, ce sera un peu moins formel que le monsieur et le mademoiselle, vous ne pensez pas ? » Il essayait vainement de détendre un peu l'atmosphère avant de poursuivre. « Ensuite, pour ce qui est de Timothy, je crains de ne pas pouvoir faire grand-chose. Comme vous le savez, je connaissais ses parents. Même ses grands-parents en fait. Lorsqu'il s'est retrouvé orphelin, j'aurais voulu pouvoir l'aider, mais... comment dire. Timothy s'est éloigné de la voie tracée par ses parents et nos relations se sont un peu tendues. » Il eut une moue désolée. « Je pense que si je lui proposais mon aide, il verrait cela comme un désir de le chaperonner ou de le surveiller et il refuserait. » Il eut un long soupir. « Je peux vous proposer de poser des protections magiques sur le manoir pour empêcher quiconque d'y entrer sans votre permission. Ce serait un début, mais encore faudrait-il que Timothy l'accepte. »

Adrian était un peu gêné de parler ainsi de ses relations avec quelqu'un d'autre. D'une nature très pudique, le mage l'était au point de ne pas vouloir parler de ses émotions ou des divergences d'opinion qu'il pouvait avoir avec d'autres personnes. Mais bon. Timothy était visiblement suffisamment proche de Tia pour qu'Adrian considère qu'elle faisait partie intégrante de sa vie ! Elle pourrait donc apprendre tout cela de la bouche du jeune homme : autant lui dire la vérité puisqu'ils s'étaient engagés sur cette voie depuis le début de leur discussion.

« Concernant votre secret, sachez que je ne le confierais pas à quelqu'un en qui je n'ai pas confiance. Je le ferai uniquement si je leur confierais moi aussi mon secret. » Une bonne échelle selon lui. « Je peux me contenter d'en parler au Commandant de l'UNISON. C'est un ami proche et j'ai une totale confiance en lui. Je pourrais aussi le confier à l'agent Taylor. C'est la princesse Atlante, elle sait ce que c'est que d'avoir un secret à protéger et elle ne trahira jamais le vôtre. Qui plus est, c'est aussi une personne proche en qui j'ai une totale confiance. »

Il n'y en avait pas beaucoup, mais généralement ces personnes étaient toutes capables d'aider Tia. Peut-être pas personnellement vu que l’Égyptienne n'apprécierait pas forcément d'être vue avec eux, mais avec des conseils ou des petits coups de pouce discrets. Bien sûr, la décision finale reviendrait à Tia et le mage ne comptait rien faire sans en parler avec elle auparavant.

« Et pour finir, pour ce qui est de votre aura, c'est difficile à expliquer en vérité. » Il fronça légèrement les sourcils, essayant de trouver les mots justes. « Disons.... hum... l'aura est « formée » par l'utilisation de la magie. Si vous utilisez un type de magie, cela influencera votre aura. Les mages capables de ressentir celle des autres pourront donc plus ou moins identifier cette aura. Comme vous l'avez souligné la fois dernière, la magie utilisée sur vous est très ancienne, peut-être même disparue. Par conséquent, n'importe quel mage n'ayant jamais côtoyé de personne de votre époque sera interpellé par l'aura que vous dégagez. » Il l'interrogea du regard. « Est-ce que c'est plus clair ainsi ? » Il eut un léger sourire. « Et au-delà de l'aura, il y a aussi sa puissance. La vôtre semble... et bien comme atténuée. J'imagine que c'est l'effet du sceau que vous portez. En tous les cas une chose est certaine : votre aura attire l’œil. » Il sembla penser à quelque chose. « Si cela vous dérange, je dois pouvoir trouver quelque chose qui peut le masquer en partie, même si j'ignore si ce sera réellement probant sur la vôtre. »

Après tout, il n'était pas question de simplement l'atténuer, il fallait carrément en changer la nature et Adrian n'était pas certain que ce soit possible.
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


Message posté : Dim 14 Juil 2019 - 10:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
17 Juin 2019

La situation se détendait bien plus que ce que Tia aurait pu imaginer voir même espérer. Elle n’aurait jamais anticipé une telle tournure pour cette troisième rencontre. A vrai dire, si elle avait saisi cette opportunité que l’archimage lui avait offert, elle n’y avait pas réellement cru pour autant en venant, songeant qu’il n’y avait pas de raison que cela se passe autrement que les fois précédentes. Et pourtant, le chemin que prenait cet entretien n’avait rien à voir avec leur dernière rencontre. La preuve en était que Adrian proposa de s’appeler par leur prénom respectif afin de marquer ce changement radical dans leur relation l’un avec l’autre. Lui adressant un sourire sincère, l’égyptienne acquiesça, trouvant l’idée adaptée à leur nouvelle attitude respective. Il lui avoua alors que ses relations avec Timothy étaient devenues tendues à la suite de la mort de ses parents. La jeune femme en fut assez surprise au vue des paroles de son sauveur vis à vis de son interlocuteur. Elle comprit toutefois de quoi il parlait concernant le changement de voie du jeune homme par rapport à celui tracé par ses parents. Le beau brun lui avait parlé de la voie héroïque de son grand père, son père et son oncle ainsi que son début de carrière qu’il avait délaissé à la perte de son géniteur. La distance qui avait été mise entre eux semblait affecter le magicien qui montrait une mine dépitée. A vrai dire, il semblait surtout soucieux, laissant croire à la belle qu’il s’inquiétait du devenir de son sauveur autant qu’elle. Seulement, si ce petit soucis arrêtait à priori le centenaire, cela n’allait pas empêcher l’ancienne prêtresse d’agir.

Je vous remercie pour votre proposition et je ferais en sorte que Timothy l’accepte également.

Au fil des mois, Timothy et elle étaient devenus assez proches, complices. Si la brune ne voulait pas lui imposer ses quatre volontés, faisant plutôt en sorte d’être à son service pour le remercier pour tout ce qu’il avait fait, elle ne comptait pas ménager ses efforts pour le protéger des erreurs qu’elle avait pu commettre elle. Parce que si en réalité, elle n’était pas responsable de la situation, n’ayant pas choisi d’assister à un meurtre de sang froid en direct ni de se retrouver en tête à tête avec un démon, l’ancienne prêtresse se sentait tout de même complètement fautive de cette épée de Damoclès qui semblait trônait au-dessus de sa tête et de celles de ses proches. Si elle comptait bien assumer sa partie, elle ne pouvait décemment laisser l’archéologue exposé de la sorte sans rien faire. Il s’avait se battre, elle le savait parfaitement étant donné qu’ils s’entraînaient tous les jours ensemble. Mais cela suffirait-il face à ce tueur de sang froid au regard malaisant ? Le souvenir de la proximité étouffante de son corps contre celui de la belle totalement à sa merci à cause de l’immobilisation dont il était capable avec ses pouvoirs de méta-humain restait marqué au fer rouge dans son esprit. Adrian reprit la parole pour rassurer l’égyptienne concernant son secret. Si depuis le début, elle avait envie de lui faire confiance pour suivre le conseil de son ami, elle réussissait enfin à le faire un minimum. De toute évidence, l’archimage ne souhaitait pas dévoiler son secret à la terre entière mais à une ou deux personnes tout au plus en qui il savait qu’il pouvait placer sa confiance. Cette attitude ne pouvait que continuer de mettre l’ancienne combattante en confiance. Cela lui permettrait d’avoir de l’aide le moment venu. Même si elle était plus du genre à se débrouiller tout seule, elle ne pouvait se reposer sur sa fierté concernant la sécurité de Timothy. Baissant le regard pour se concentrer sur ses propres réflexions, elle commenta rapidement :

Si vous n’avez que deux noms en tête, cela me va parfaitement. Moins il y aura de personne au courant et moins je prendrais de risques vis à vis de Timothy. Je suppose que le Commandant de l’UNISON saura m’orienter vers la bonne personne en cas de nécessité pour faire face à ce méta-humain ou à la démone ...

Si Tia n’était pas certaine que Lady Satan soit une menace pour elle, n’ayant rien laissé entendre de la sorte, elle restait méfiante. Ce qu’elle oubliait toutefois, c’est qu’elle n’avait pas précisé à l’archimage qu’elle n’avait pas eu une mais deux rencontres indésirables en l’espace d’une semaine. Le tueur de sang froid avait été sa préoccupation première au vue des menaces qu’il avait explicitement fait peser sur elle et son entourage. C’est alors qu’Adrian revint sur le sujet de son aura si particulière, la faisant relever la tête instinctivement, dévoilant son intérêt et sa curiosité pour les informations qu’il pourrait lui apporter. Si les explications de l’archimage étaient des plus logiques, elles n’avaient pas été évidente sur le moment. De ce qu’elle se souvenait, l’égyptienne commençait tout juste à maîtriser l’analyse de la magie environnante, elle n’en était jamais arrivée au stade de comparer la magie des différents mages qu’elle croiserait. Il faut dire que sa formation c’était surtout accès sur la partie utile au combat, sur un champ de bataille plus précisément. Lorsqu’il lui demanda si cela était plus clair pour elle, la brune se contenta d’un sourire sincère ainsi que d’un hochement de tête à titre de remerciement. La suite ne la surprit guère. Le collier semblait agir comme un aspirateur à magie, lui infligeant le ressenti de ses propres pouvoirs si elle avait le malheur d’essayer d’y accéder. La jeune femme n’avait pas du tout songé qu’elle pourrait croiser des personnes capables d’analyser son aura et de deviner sa véritable nature ou en tout cas une partie d’elle sans qu’elle ne puisse rien y faire. C’était ainsi qu’elle avait attiré malgré elle Lady Satan qui s’était empressée de lui faire comprendre son engouement pour sa magie mais aussi pour son corps et très certainement au final pour obtenir son âme. L’idée du centenaire était très alléchante. S’il y avait bien quelqu’un qui pourrait réussir un tel tour de force afin de minimiser les regards sur elle, c’était bien l’archimage de ce qu’elle avait compris.

Je comprends ce que vous voulez dire. Le soucis c’est qu’effectivement, attirer l’oeil n’est pas du tout une bonne chose. Si ça ne vous dérange pas Mr Penning … Adrian, j’aimerais bien que vous essayez de dissimuler mon aura qui en révèle bien trop aux gens que je croise capable de la voir et de l’interpréter.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 26 Juil 2019 - 18:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Adrian Pennington
Légion des Etoiles

Personnage
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Joueur
Eldoth
L'ARCHIMAGE

ϟ Âge : 31
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 28/05/2013
ϟ Nombre de Messages : 4980
ϟ Nombre de Messages RP : 1725
ϟ Célébrité : Joseph Gordon-Levitt
ϟ Crédits : Moi + Savage Garden
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino, Jay Lane
ϟ Âge du Personnage : 119 ans, la trentaine en apparence
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Archéologue, professeur d'histoire et d'étude de la magie à Star High
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : Environ 1m75, corpulence normale, cheveux noirs toujours bien coiffés, yeux marrons. S'habille en costume trois pièces.
ϟ Pouvoirs : Maîtrise de la Magie. Liste détaillée ici.
ϟ Liens Rapides :
Adrian avait tendance à songer que si quelqu'un pouvait bien réussir à convaincre Timothy d'accepter l'aide d'Adrian, ce serait la jeune femme. Ils semblaient proches et Tia était la seule « amie » du jeune homme que le mage puisse connaître. Il acquiesça donc d'un hochement de la tête, la remerciant en même temps de sa tentative – espérant qu'elle sera probante.

Arriva alors le sujet des personnes qu'Adrian comptait mettre au courant du secret de Tia. Cette dernière semblait d'accord avec sa proposition et le centenaire en fut assez content. C'était peut-être le signe qu'elle commençait à lui accorder sa confiance ? Si tel était le cas, il avait tendance à songer que leur relation n'irait qu'en s'améliorant. Après tout, elle avait ses raisons de se méfier de lui et si Tia finissait par comprendre que c'était inutile, il était logique de penser qu'il pourrait davantage l'aider ! Mais ils n'en étaient pas encore là.

« Je pense aussi. Je crois aussi qu'il sera toujours utile d'avoir des personnes dignes de confiance et influentes dans vos relations. » Après tout, elle n'avait légalement aucune existence, sauf si Timothy avait tout réglé. Il ne le savait pas. « Surtout que vous semblez avoir un don particulier pour attirer les personnes étranges. »

Il eut un léger sourire, comme pour lui dire qu'il essayait de détendre l'atmosphère et non qu'il se moquait d'elle ou lui reprochait quoi que ce soit. La vérité étant qu'il ne savait pas grand-chose sur ses problèmes justement. Tia s'était brièvement confiée, mais le centenaire n'en savait guère plus. Il n'osait pas trop la sonder à ce sujet d'ailleurs puisqu'elle lui avait précédemment reproché de s'être montré un peu trop curieux avec elle. Que dirait-elle s'il recommençait ? Mieux valait attendre qu'elle entre elle-même dans les détails.... en espérant qu'elle le ferait bien sûr.

En attendant de pouvoir l'aider davantage de ce côté-là, Adrian pouvait lui être utile en ce qui concernait son aura. Ou du moins l'espérait-il. Le cas de la jeune femme était particulier et l'Archimage n'était pas certain de trouver quelque chose qui puisse totalement brouiller son aura. Peut-être que si, avec ses contacts, le contraire serait assez malheureux, non ? Et si ce n'était pas le cas, Adrian pouvait toujours tenter de la créer lui-même... ce qui serait même préférable puisque Tia pourrait choisir l'apparence de l'artefact.

Après quelques secondes de réflexion, le mage hocha à nouveau la tête avant de reprendre la parole.

« Je comprends. Je pourrais essayer de localiser un objet de ce type, mais je pense qu'il serait préférable que je le confectionne moi-même. Déjà parce que peu de mages pourront le neutraliser. » La magie des Archimages avait cet avantage. « Et ensuite, cela vous permettrait de choisir l'apparence de l'objet qui se chargera de dissimuler votre aura. Après tout, il faudra sans doute le porter au quotidien, il serait donc préférable que vous optiez pour quelque chose de peu encombrant et qui n’attire pas forcément le regard. »

Mais c'était elle la mieux placée pour savoir ce qu'elle désirait !
 
Revenir en haut Aller en bas




I hurt myself today, To see if I still feel, I focus on the pain, The only thing that's real, The needle tears a hole, The old familiar sting, Try to kill it all away, But I remember everythingHurt


 
I need your help please ...
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
I need your help please ... Categorie_6I need your help please ... Categorie_8


I need your help please ... Categorie_1I need your help please ... Categorie_2_bisI need your help please ... Categorie_3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I need your help please ... Categorie_6I need your help please ... Categorie_8
Sauter vers: