Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Bouton_vote_off
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_1Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_2_bisMerci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_3
 

Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.

 
Message posté : Mer 29 Mai 2019 - 18:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Dans la perspective d'installer le Sang d'Or en amérique, et plus particulièrement à Star City, Ozymandias avait décidé de ramener certains de ses hommes sur le nouveau continent. L'Europe avait bien sûr besoin de sorciers et il ne comptait pas vider les rangs, mais certains parmi eux semblait tout à fait nécessaire à l'extension de son convent dans ces nouvelles terres. Il intima donc à son frère Milo de le rejoindre. Milo était en quelques sorte le mouton blanc de la famille de béliers noirs qu'était les Luzarra. Un sorcier très doué mais qui n'avait aucun intérêt pour le pouvoir et la violence. C'était somme toute un jeune homme qui n'aspirait qu'à une vie tranquille et qui acceptait tout ce qu'on lui demandait sans rechigner. Aussi, quand Ozymandias lui annonça qu'il comptait faire de lui un vampire des plus redoutable, il se contenta de hausser les épaules et d'accepter sans se prononcer d'avantage.

Un vampire était un avantage non négligeable lorsque l'on souhaitait se faire connaître. L'empereur allait le clamer haut et fort au yeux de la communauté magique : s'était un créateur. Il comptait bien s'assurer que le vampire allait être un être à l'origine tout à fait infâme, pas un simple suceur de sang de bas rang. Il avait composé lui-même cette malédiction. Mais pour cela il avait besoin d’élément bien précis. Le sang de nouveau née en faisait partis.

Quelques semaines plus tôt le stratège s'était assuré d'avoir un nouveau pion qui lui permettrait d'accomplir son plan sans accroc : Samuel Bronson. Ce brave père de famille n'avait pas vu le coup venir et avait signé son serment profane sans avoir trop le choix, après tout, c'était ou ça, ou sa petite y passait. Mais Samuel n'était qu'une roue dans l'énorme usine qu'était toute cette opération et il n'allait pas tarder à le découvrir.

Le moment était venu pour lui de remplir sa part du contrat. Ozymandias était prêt et comptait bel et bien intervenir : l'assaut de l’hôpital pouvait commencer.

Le sorcier se concentra quelques secondes et envoya son corps astral dans la résidence des Bronson. Sous cette forme, il était invisible, intangible. Il traversa les murs pour observer l'homme massif quelques secondes avant de le rendre totalement perceptible par les sens de la torche humaine. Mais comme tout bon acteur, il attendit le bon moment pour faire une entrée remarquée. Il prit la parole une fois qu'il était sûr qu'il allait faire son petit effet, pour pouvoir le faire sursauter.

« Dans 15 minutes. Soyez prêt. »

Ce fut tout. Il attendit que Samuel le regarde avant de disparaître sans une fumée noire qui se dissipa presque aussi vite qu'elle n'était apparue. De son côté, le véritable Ozymandias était en route dans une sublime voiture, une C63S AMG noire que Carlton conduisait avec prudence. Le sorcier était à l'arrière, consultant quelques revus de presse racontant un événement des plus improbables : 4 femmes avaient donnés naissance à des quadruplés le même jour dans le même hopital en début de semaine. Ce qui semblait dingue pour le reste du monde ne l'était aucunement pour Ozymandias. Son petit assaut avait été travaillé des années plus tôt : il s'était lui-même chargé de maudire quelques femmes via des photos de leur ventre que des hommes de main avaient alors pris pour lui. Il avait tout simplement augmenté leur fertilité, le même jour, au même moment. Ces accouchements n'étaient en rien dût au hasard, ils n'étaient que l'accomplissement de la première étape du plan du sorcier. Carlton arrêta la voiture devant la maison de Samuel et fit ronfler le moteur pour signaler sa présence. Aujourd'hui allait être un grand jour.

Samuel !:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 31 Mai 2019 - 0:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Samuel Bronson
Super-Héros Indépendant

Personnage
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Joueur
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Après les événements de la Collines aux Lanternes, Samuel avait préféré emmener sa fille chez sa mère. Même si celle-ci habitait à Star City, la petite serait loin de son père et de ses problèmes temporaires. Le mot temporaire était ici important. En effet, depuis cette histoire de Pacte, Bronson n'avait eu de cesse de se documenter, que ce soit à la bibliothèque  ou sur internet. Quelques idées pour se sortir de ce pétrin, il en avait eu, mais il s'était résolu à accomplir ce "job" à l'hôpital avant de passer à la vitesse supérieure. Il ne voulait pas risquer de mettre Sasha en danger, une seconde fois. Le pire était qu'il n'avait pu parler de cette histoire à personne. 

Chaque jour, il attendait de recevoir quelque chose. Une autre lettre sur le pas de sa porte, un coup de fil ou même que quelqu'un vienne le prévenir en personne que c'était le moment d'y aller. Mais rien ni personne n'arrivait. Sa vie avait quelque chose d'étrange. Elle suivait son cours normal, mais Samuel attendait le moment où tout pourrait, potentiellement, basculer. Il n'avait pas envie de devenir quelqu'un de mauvais. Pourtant, c'est ce qu'il allait devoir incarner, sans en avoir le choix.

Le signe qu'il attendit arriva finalement lorsqu'il s'y attendait le moins. Sorti de la douche depuis quelques instants, il enroulait une serviette autour de sa taille et mit quelques minutes à trouver sa tondeuse. Il ne s'était pas rasé la barbe depuis quelques jours et cela commençait à être un peu trop épais à son goût. Il mit finalement la main sur l'objet tant convoité. Devant le miroir, pendant quelques minutes, le gros bonhomme s'affaira à raccourcir cette barbe, dont la couleur se rapprochait du blond vénitien. Lorsqu'il eut finalement terminé, il hésita presque à attraper le rasoir pour essayer un nouveau style, peut-être juste une moustache et un bouc, mais se ravisa.

L'annonce de l'arrivée de Luzzara, qui se tenait derrière-lui, comme put le voir Samuel, manqua de le faire glisser sur le sol mouillé et tomber à la renverse. Il se retourna vivement, dans une exclamation surprise, ayant attrapé la tringle du rideau de douche pour ne pas perdre l'équilibre, tenant sa serviette fermement de l'autre main.

" Putain le con, marmonna-t-il une fois que le type eut disparu dans un nuage sombre. "

C'était donc ce matin-là que l'opération allait se dérouler. Rapidement, Samuel enfila une tenue passe-partout, assez sombre. Il mit aussi une veste à capuche et prit une casquette. Il espérait ne pas avoir à prendre feu, mais se doutait qu'il ne valait mieux pas compter là-dessus. Lorsque les quinze minutes furent passées, Samuel prit l'ascenseur pour descendre en bas de l'immeuble et trouva une voiture devant l'entrée, le moteur allumée. C'était un bel engin, mais le trentenaire en'avait jamais été très porté sur l'automobile. Il se rapprocha alors et entra, se retrouvant alors à côté du type qui avait kidnappé sa fille.

" Bonjour du coup. "
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 31 Mai 2019 - 14:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ozymandias accueillit Samuel avec un grand sourire alors qu'il s'installait à ses côtés. Somnus qui reposait sur les cuisses de son maître siffla de mécontentement, dérangé dans son sommeil. Il entrouvrit une paupière, révélant des yeux à la pupille fendue. Sa langue darda, comme pour gouter l'odeur de Samuel. Puis il s'agita légèrement.

« Bonjour monsieur Bronson, merveilleuse journée pour prendre d'assaut un hôpital, n'est-ce pas ? Ozymandias caressa son serpent en émettant un petit son propre à la réprimande. Allons allons, Somnus... Je sais qu'il doit être délicieux, bien gras comme tu les aimes... Mais pas lui, il nous est précieux... Pour l'instant. »

Le sorcier offrit de nouveau une esquisse de sourire avant de déposer les journaux sur les genoux de Samuel, lui laissant à peine le temps de réaliser ce qu'il venait de dire. Il pointa du doigts certains articles, tous traitant de la naissance miraculeuse des quadruplés. Carlton quant à lui repris la route sans faire de bruit. Le GPS intégré à la voiture indiquait qu'il fallait encore 10 minutes avant d'arriver au lieu de l'opération. Ce qui laissait très largement à Ozymandias le temps d'expliquer le rôle précis qu'allait avoir le père de famille dans tout cela.

« Ce sont nos cibles du jours. Les seize bébés qui ont vu le jour hier. Ils se trouvent à l'étage de pédiatrie, le 4ème. Depuis l'invasion terminus, l’hôpital à très clairement appliqué une politique de sévérité et de durcissement de la sécurité, il y a donc quatre gardes qui sont postés devant les portes d’ascendeur et qui ne bougent pas. Ils sont armés et ne nous laisserons pas passer si nous n'avons pas une bonne raison d'entrer. Hélas, nous n'en avons pas. »

Ozymandias sorti d'une petite mallette un plan de l’hôpital ou quelques pièces avaient été entourées à coup de marqueur rouge.

« Nous allons commencer par rentrer par la porte du personnel, je présenterai mon badge. »

Le sorcier sorti une petite carte de son porte monnaie pour la présenter à Samuel. Psychologue en passe de devenir psychiatre, il avait rédigé un excellent mémoire en Italie sur la psychologie criminelle. Alors évidemment quand un assassin avait été appréhendé par la police et que le ministère de la justice avait demandé un bilan psy, l’hôpital avait fait appel à des experts comme lui. Oh, là encore ce n'était pas du hasard, Ozymandias c'était simplement assuré qu'un faible d'esprit l'écoute et se fasse prendre après quelques meurtres de façon à lui donner un alibi justifiant de sa présence ici.

« Vous devriez passer avec moi sans problème. Nous irons de suite à la cafétéria ou je commencerai de semer la discorde. Ne vous inquiétez pas, aucun mal ne serait fait à personne, bien au contraire. Il est fort probable que je m'arrête parfois pour discuter avec quelques collègues, ou pour m'assurer de certains détails. Quoi qu'il en soit nous serons encore surveillés par les caméras de sécurité, assurez-vous d'avoir une attitude naturelle et de ne rien faire qui pourrait compromettre le plan. Inutile de vous expliquer ce qui se passera à la cafétéria, vous constaterez de vous-même. C'est à ce moment là que Somnus, qui se sera infiltré par l'aération, hypnotisera le personnel de gestion de surveillance : nous aurons donc une fenêtre d'une vingtaine de minutes durant lesquels l’hôpital sera totalement libre de tout mouvement. A ce moment là, il devrait y avoir de l'agitation. Nous en profiterons pour nous rendre dans les vestiaires, j'ai laissé quelques affaires afin de dissimuler notre identité... Vous ne comptiez quand même pas passer inaperçu avec une casquette, non ? Enfin... A ce moment là deux solutions sont possibles : la première, c'est que les gardes de chaque étages soient dans le même état que le reste de l’hôpital, dans ce cas nous ne devrions pas avoir de problème pour passer au quatrième étage. Il est tout de même fort probable que la sécurité du quatrième étage ne soient pas touché par les effets de mes sorts, ce sera donc à vous d'agir pour retenir les gardes quelques minutes afin que j'aille récolté un peu de sang chez les enfants. »

Le sorcier fit une pause dans ses explications, avant de reprendre en comptant avec ses doigts, s'assurant de la bonne compréhension du plan.

« 1, nous rentrons. 2, direction la cafétéria. 3, direction les vestiaires. 4, direction l’ascenseur : ou tout va bien et nous pouvons rentrer dedans, ou vous allez devoir user des poings. 5, nous arrivons au quatrième étage, vous devrez surement user des poings pendant que je fais ce pour quoi nous sommes là. Après cela, nous n'aurons plus qu'à quitter les lieux par l'entrée principale de la même façon que nous sommes venus. Carlton nous attendra dans la voiture et nous irons aussitôt dans un lieu sûr. Tout est clair ? De toute façon vous n'avez pas le choix, nous sommes arrivés. »

La voiture s'arrêta devant le grand bâtiment de santé publique. Ozymandis ramassa quelques papiers et les rangea dans sa malette avant de sortir et de se diriger vers l'entrée du personnel. Un homme en costard l'interpella et lui serra la main.

« Ah, docteur Schweizer. Belle journée n'est-ce pas ? J'ai entendu dire que votre équipe de soins intensifs avaient fait des miracles en sauvant l'un des très nombreux bébés hier, félicitation ! Oh, j'oubliais, je suis venu en compagnie de Monsieur Bronson. Vous savez, j'avais offert un de ses livres à votre fille pour son anniversaire. Elle était ravie. Monsieur Bronson, je vous présente le docteur Schweizer, un éminent professeur chirurgien spécialiste en réanimation infantile. »


Le docteur esquissa un geste de la main avant de dire un « allons allons ! » rempli de fausse modestie. Il serra la main de Samuel et se retourna, laissant juste le temps à Ozymandias de glisser quelques mots à voix basse.

« Suivons le, avez lui vous êtes sûr de pouvoir passer sans badge. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 3 Juin 2019 - 0:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Samuel Bronson
Super-Héros Indépendant

Personnage
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Joueur
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
En voyant le serpent, Samuel fut surpris par ses propres pensées. Il se disait qu'il s'était finalement retrouvé aspiré dans l'un des livres qu'il avait illustré. Tout y était! Un méchant charismatique, des sbires, un animal de compagnie, et une victime un peu niaise. Après tout, s'il y avait bien un point positif à noter dans tout ce bordel, c'est que du côté de l'inspiration, Samuel était servi. Il avait face à lui de quoi concocter de sympathiques illustrations. Mais bon... C'était une bien maigre consolation à côté de ce qu'il allait devoir faire. Le trentenaire observa les articles qui intéressaient le sorcier. Silencieux, il écouta ce qu'il avait à dire. Encore une fois, tout avait été pensé et préparé bien à l'avance. Sam devait le reconnaître, ce Luzzara avait un don pour l'organisation. A la mention de sa casquette, Bronson ne put qu'acquiescer avec un haussement d'épaule résigné. C'est vrai qu'il avait été bien optimiste sur ce coup-là.

Globalement, il avait juste à suivre le mouvement sans faire de vague. Si jamais la chance était de son côté, il n'aurait peut-être même pas à utiliser ses poings. En tout cas, le mutant espérait surtout à ne pas avoir à utiliser ses pouvoirs. Il n'avait pas envie de se retrouver à poil, surtout pas près de Luzzara. Toujours est-il que ce dernier avait raison, la voiture s'était arrêté : ils étaient arrivés à l'hôpital. A vrai dire, il ne réalisait toujours pas vraiment qu'il allait peut-être devoir s'attaquer à des types totalement innocents. En tout cas, personne n'allait mourir aujourd'hui. C'était assez surréaliste d'avoir une pensée de ce genre pour Bronson, mais bon.

Étonnamment calme, Samuel resta naturel en observant les deux types discuter. Il serra fermement la main du docteur avec un grand sourire. Les trois se dirigèrent ensuite vers l'entrée de l'hôpital. Comme prévu, ils purent rentrer sans avoir à sortir de badges ou répondre à une quelconque question. Pour une infrastructure qui avait durci sa sécurité, cela ne semblait pas vraiment coller. Enfin bon... Ils étaient maintenant à l'intérieur du bâtiment. Sam observa les alentours et jeta un regard au sorcier. 

" Cafétéria du coup , marmonna Samuel plus pour lui-même."
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 3 Juin 2019 - 21:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Les couloirs de l’hôpital dépeignait le même portrait que d'habitude : du personnel hospitalier et des patients en tout genre. Le RDC était surtout un espace ou l’accueil étaient clairement dépassées par les demandes des blessés, des malades, et de leurs supérieurs. C'est dans ce petit capharnaüm un tant soit peu maîtrisé par l'organisation du centre hospitalier que déambulèrent Ozymandias et Samuel accompagné du chirurgien rencontré plus tôt. Le sorcier lui parlait de l'avancé de son travail avec le tueur de masse avec intérêt et professionnalisme, comme s'il prenait cette affaire vraiment à cœur. Il s'arrêta à la machine à café sur laquelle il apposa sa main, discrètement, alors même qu'il faisait couler un café à son collègue, suivit d'un second pour la torche humaine. Il lui tendit en murmurant un discret « ne buvez pas. »

Il abandonna le professeur en chirurgie en bifurquant sur la droite, direction la cafétéria. Oh, il s'assura de serrer de nombreuses mains, de parler comme si de rien n'était, comme s'il ne s'apprêtait pas à créer le chaos dans ce lieu de paix. Ses mains se déposèrent sur chaque robinet, sur chaque distributeur d'eau, de confiseries, de boissons énergisantes qu'il trouve dans les quelques couloirs arpentés.

« Vous vous en sortez bien. Le silence vous sied à merveille. Continuez comme cela, nous arrivons à destination. »

La cafétéria était pleine à craquer. Évidemment, le matin elle était approvisionnée par une boulangerie staropolitaine renommée qui était membre d'une association bénévole dans la lutte contre le VIH. L'association prenait une partie du prix de vente afin de financer la recherche. Le sorcier s'empara d'un plateau et invita Samuel à faire de même, puis il s'arrêta devant un buffet, l'index sous le menton, faisant mine de réfléchir. Il marmonna pour lui-même. De loin, on aurait pu croire qu'il faisait face à un débat intérieur du type « croissant ? Pain au chocolat ? Beignet au nutella ? Ou un petit jambon-beurre dès le matin ? » Mais la réalité était toute autre ; Ozymandias incantait à un rythme soutenu, puisant dans ses réserves d'énergie pour projeter sa malédiction, l'une des nombreuses qu'il avait déjà installé un peu partout, dans chaque ressource alimentaire, dans chaque source d'hydratation. Il termina de psalmodier en serrant le poing. En le relâchant, quelques mouches s'envolèrent un peu partout dans les confiseries, les plateaux repas emmenés en chambre, dans les différents buffets.

« Bien, monsieur Bronson, nous devrions allez nous asseoir et profiter de ces quelques instants de paix. Même si je pense que la suite devrait vous plaire. Oh. Et ne mangez et ne buvez rien. »

Ozymandias tourna les talons et alla s'installer à une table, pianotant sur son téléphone. Il s'assura que son petit chien de guerre ne soit pas trop loin. Les minutes passèrent et dans un brouhaha de fond que l'on parvenait à ignorer sans trop de mal. Une jolie blonde allait néanmoins occuper le jeune homme durant les minutes suivantes. Elle déposa des mains douces sur ses yeux, ce qui fit sourire le sorcier.

« Pam... On avait dit pas au travail... »

La jeune femme gloussa et se fit une place sur les genoux de l'italien qui lui offrit son regard le plus séducteur possible. Il caressa sa cuisse avec sensualité. Pamela était l'un de ses pions, une pauvre fille paumée qu'il avait séduit entre deux séances. Elle s'était entiché du mauvais garçon, et elle n'en avait aucune idée. Ses doigts fins glissèrent sur le visage du sorcier dans une caresse se voulant agréable.

« Mais je suppose qu'un petit avant goût de ce que je vais te faire ce soir n'est pas un mal... »

Ozymandias s'avança pour déposer ses lèvres sur celle de son amante. Il l'embrassa avec passion, sa main glissant toujours plus vers son entrejambe, sous la petite jupe d'infirmière qu'elle portait merveilleusement bien. Il arrêta la course de ses doigts à quelques centimètres de sa petite culotte mais le baiser était loin d'être terminé. Il ouvrit les yeux, regardant Samuel avec intensité par dessus l'épaule de la pauvre fille. Après de longues secondes qui firent tourner la tête de la blondinette, il se retira, enlevant aussi la main de sous sa jupe. Peut-être que des personnes l'avaient vu agir ainsi. Qu'importe, il n'en avait rien à faire. La voix de Somnus résonna dans son esprit, sifflante et désagréable.

« Les caméras ne sont plus un problème. »

Parfait. La véritable opération pouvait commencer. Ozymandias avait beau dire, une part de lui ne pouvait s'empêcher d'appréhender ce qui allait se passer. Son plan semblait parfait sur le papier, mais il ne pouvait néanmoins pas se permettre d'être mis en échec. Il avait bien un plan B,C et D pour la réussite de sa mission et un E,F,G pour une fuite éventuel, mais il comptait bel et bien s'en tenir à ce qu'il avait prévu initialement. Il déversa son flot de magie, activant toutes les malédictions d'un seul coup. La blonde s'éloigna de lui et rejoignit Samuel.

« Salut, big boy... »

Sa voix était chaude, sensuelle. Le regard torride, de véritables flammes qui déshabillait le grand gaillard du regard. Un sourire amusé s'esquissa sur les lèvres du sorcier. Toutes les personnes présentes dans la cafétéria commencèrent d'emprunter ce ton. Et rapidement, hommes et femmes s'échauffèrent de bien des manières. Des boutons de chemises sautèrent, des cravates furent utilisées pour s'accrocher aux barreaux de chaises, des culottes rejoignirent les croissants dans les assiettes et masturbation et préliminaires en tout genre n'étaient que la base de ce qui allait se dérouler dans l’hôpital. La main de Pamela ne perdit pas de temps et se raffermit sur le membre de Samuel par dessus son pantalon.

« T'es un grand garçon toi, hein ? Regarde ce que ça me fait faire.... »

Pamela ôta sans plus attendre son chemisier dévoilant une poitrine rebondie. Sa petite jupette toucha terre dans les secondes qui suivirent et l'état de sa culotte révélait l'intensité de l'excitation qui l'animait. Déjà, des cris de plaisirs mêler à des claques et des fessées s'échappèrent de la cafétéria, mais aussi de tout le RDC et des étages supérieurs. La blondinette essayait de grimper sur Samuel comme un singe sur un tronc d'arbre. Si le spectacle aurait pu être plaisant, Ozymandias avait des affaires plus urgentes. Il s'approcha de l'avide, la tira en arrière et lui décrocha un soufflet qui fit saigner ses lèvres tant il avait été attribué avec force. Cela n'enleva rien à la vigueur de Pam qui se accompagna le geste d'un « Ouuuuuh » lubrique et d'une main dans sa petite culotte. Parfait, la malédiction était plus qu'efficace. Ozymandias poussa violemment la blonde qui atterrit entre les bras d'une infirmière tout aussi excitée qui l'allongea sur la table pour se livrer à d'autres plaisirs.

« Bien, monsieur Bronson, remballés tout ce que vous avez à remballer, je n'ai aucun doute quant à votre regret de ne pas avoir gouté à ce café en voyant... »

L'Empereur ouvrit les bras. Plus d'une soixantaine de personne se livrait à une orgie des plus impures autour d'eux.

« Le spectacle. Mais nous n'avons que peu de temps. Nous allons directement aux vestiaires, j'ai quelque chose pour vous. »

Si la malédiction était encore gentillette, ce n'était pas le cas pour les étages supérieurs qui avaient vu leur nourriture infesté de mouches répandant la malédiction au moindre contacte. La haut, la luxure était moins présentes, mais c'était bel et bien la maladie qui assaillait les patients : vomissement, fièvres, malaises, diarrhée et autres symptômes s'était emparé de leur organismes et les obligeaient à rester alités tout du long. Les couloirs étaient donc sensés être vides, ou bien occupés par des hommes et des femmes se livrant à l'exercice de pulsion intimes inavouables. Les membres de la sécurité avait peut-être bu un café ou de l'eau, mais c'était bel et bien là ou cela risquait de poser problème, et c'était la raison de la présence de Samuel.

Samuel ! :
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Juin 2019 - 16:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Samuel Bronson
Super-Héros Indépendant

Personnage
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Joueur
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Un café? Samuel n'avait pas vraiment soif. De toute façon, Luzzara lui signala qu'il ne valait mieux ne pas consommer la boisson. Il suivit alors le jeune homme dans les couloirs, le laissant aller saluer tout le monde, tout en gardant son gobelet en plastique. Que contenait-il? Le sorcier avait du y mettre quelque chose... Après tout, s'il s'apprêtait à s'attaquer à ces bébés, il lui faudrait bien une diversion. Peut-être que les boissons allaient servir à cela, pensa Samuel. Ce serait assez malin.

Dans la cafétéria, le trentenaire observait le soi-disant psychologue d'un air dubitatif. Il était en train de parler tout seul, mais en passant derrière lui, Samuel remarqua qu'il parlait dans une langue qui lui était étrangère, sûrement du latin. Les mouches qui sortirent de sa main n’annonçaient rien de bon. A la vue de cet étrange spectacle, Samuel reposa le croissant qu'il venait de prendre. Il n'avait plus si faim. Lorsque que le sorcier lui enjoignit d'aller s'asseoir, il déposa son plateau au passage, n'ayant finalement rien pris. De toute façon, Luzzara avait été clair, il ne fallait ni manger, ni boire.

Le petit spectacle qui s'ensuivit fut assez cliché, avec la fameuse groupie qui vient cacher les yeux de l'homme de ses rêves. Il avait bien réussi à se mettre tout le monde dans sa poche ce type, réalisa alors Samuel. Il grimaça ensuite face à la scène qui s'offrait à lui. 

" Woow ! Fermez-les yeux je sais pas, restez naturel... " S'exclama Samuel, affichant une grimace de dégoût face au regard lubrique du sorcier, qui roulait une immense pelle sans quitter le trentenaire des yeux.

Finalement, le sorcier sembla entrer en action : il avait repris son sérieux et laissé tomber la jeune femme. Malheureusement, le mutant n'était pas au bout de ses surprises. Il observait la salle, lorsque sa vue fut obstruée par cette fille qui avait quitté les genoux de Luzzara. Il lui fit un geste de la main, lui lançant un regard perplexe :


" Bonjour ? " 

Avant même qu'elle ne s'approche, Samuel vit ce qui se passait aux alentours. Il resta bouche-bée devant ce spectacle. Rapidement, son attention fut accaparée par autre chose. "Pam" avait posé sa main sur son entrejambe, ce qui le fit presque bondir de surprise. Il enleva la main brutalement, tandis qu'elle se déshabillait déjà. Un sourcil relevé très haut, la bouche entrouverte, Bronson regarda un instant Luzzara, qui semblait satisfait. En face de lui, il ne put échapper à la vision de cette poitrine, qui avait tout pour plaire. Il eut la moue de celui qui approuve ce qu'il est en train de voir. Mais bien vite, lorsqu'il vit qu'elle tentait de lui grimper dessus, Samuel lui attrapa les poignets pour la tenir à distance. Avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, le sorcier l'attrapa et lui envoya une sacré gifle. Samuel leva les mains en signe d'incompréhension. Alors c'était ça, la diversion. Ce Luzzara avait décidément un penchant étrange pour les plaisirs charnelles.


" Oh, pas tant de regret que ça finalement. " Déclara Samuel, aux prises avec une femme en voulant à son t-shirt. " Mais lâchez-moi wow ! " râla-t-il avant de la pousser quelques mètres plus loin.

Il se dépêcha de rejoindre les vestiaires. A peine eut-il ouverte la porte qu'il la referma.


" Mais j'veux pas voir ça moi, putain... " Dit-il alors, levant les yeux au ciel.

Il ouvrit de nouveau la porte et fondit sur les deux hommes qui étaient déjà bien avancé dans leurs ébats pour les séparer. Les tenant chacun par le col, il les projeta hors de la salle avant de refermer rapidement la porte. Luzzara lui indiqua où se trouvait ses fringues, qu'il enfila rapidement, ne faisant même plus attention au regard de son "collègue" du jour : il n'était plus à ça prêt. 

" Ascenseur après c'est ça ? " demanda Samuel avant de ressortir du vestiaire.

A ce moment-là, il n'avait plus grand-chose à faire de tout ceux qui l'entouraient. Les rares qui s'approchaient les mains droit vers la ceinture, il les repoussait brutalement d'un fort geste de la main. 

" J'imagine que juste endormir tout le monde, c'était passez drôle ? "

Ils purent finalement entrer dans l'ascenseur.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Ven 14 Juin 2019 - 20:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Clairement, son petit chien de garde, le fidèle Samuel, n'était pas à l'aise avec tout ce qui se déroulait autour de lui. Les hommes ayant grandis dans une société avec des valeurs humaines devaient avoir ce genre d'attitude... C'était d'un triste... Ils ne savaient tout simplement pas profiter des bonnes choses. Et si leurs petits yeux prudes étaient choqués par un spectacle pourtant délicieux en tout point, ils allaient devoir se les laver à l'eau bénite s'ils venaient à assister à un sabbat. Durant ceux du Sang d'Or, les sorciers s'adonnaient à des pratiques mélangeant luxure, violence et mort dans un plaisir non dissimulé. Alors oui, pour Ozymandias, toutes ces démonstrations d'envie, de passion, de désir n'étaient rien d'autre qu'un petit spectacle amusant.

Il se retrouva dans les vestiaires en compagnie de son ours mal léché et se changea tout en contemplant son duo du coin de l'oeil. Ce n'était en rien un autre petit jeu lubrique du sorcier, il s'assura simplement qu'aucune trace magique ne le recouvrait, ce qui aurait pu compromettre sa mission. Pour sa part, il enfila son costume et revêtit un masque représentant Baphomet, l'un de ses cache-visage préféré.

Une fois changé, il laissa Samuel se charger des gêneurs, comme une star profiterait de son garde du corps occupé à chasser les paparazzis. Il attendit d'être dans l’ascenseur pour avaler sa salive. Il était temps de lui révéler quelques petits secrets.

« Les endormir ? Imaginez seulement si l'un d'eux avait échappé à ma malédiction et nous avait apperçu nous promener clopin clopant, seul éveillé parmi les dormeurs. Cela nous aurait très clairement trahit et je tiens à garder mon identité secrète. Ici, les personnes sont toutes occupés, elles ne prêtent même pas attention à nous visages, à notre morphologie, elles ne veulent que ce qui se trouvent entre nos jambes. »

Ozymandias regarda l'indicateur d'étage passer au numéro 2. La petite musique d'ambiance contrastait avec les cris de plaisir s'échappant un peu plus bas. Des cris bien vite remplacé par des gémissements de douleurs, des plaintes prononcées avec une voix molle, et des quintes de toux dérangeantes rien qu'à l'écoute. Ca n'allait très certainement pas plaire à Samuel.

« A partir de là, les patients et le personnel hospitalier sont très certainement en train de vomir leur tripe et de cracher leurs poumons. Je n'étais pas sûr que les plateaux repas soient tous servis à cette heure-ci, ni même que ma malédiction puisse faire effet sur autant de monde. J'en ai lancé une autre. Ne vous inquietez pas des gens qui souffriront par ma faute ici : personne ne mourra, et plus vite nous aurons récupéré ce que je souhaite, plus vite je pourrais les libérer de ce maléfice. »

L'italien regarda Samuel derrière son masque, fronçant les sourcils alors que l’ascenseur s'approchait dangereusement du niveau fatidique. Si les gardes étaient sous l'emprise de la malédiction, cela n'allait très certainement pas poser de problème. S'ils ne l'étaient pas, c'était au tour de la torche humaine de remplir son rôle.

« Mon convent s'est chargé de ces vêtements, vous pouvez vous enflammer sans la moindre crainte : ils résisteront à vos flammes. Vous ne finirez pas en tenue d'Adam après avoir été utile. Bien que cela aurait été raccord avec le thème de notre petite escapade... C'est un cadeau de la famille Luzzara. Vous pouvez les garder après, si vous le souhaitez. Ou nous demander une tenue plus élaborée, si notre assaut est une réussite, nous prendrons soin de vous. »

Le ton était un peu plus doux que d'habitude, et plus sincère. Si Samuel était un bon toutou, il allait avoir le droit à sa petite récompense. La tenue n'était qu'un petit geste en comparaison à ce qu'il comptait lui offrir par la suite. Le sang de bébé n'était pas la seule chose qu'il convoitait : avoir un pion sur la durée pouvait toujours lui servir. Lorsque les portes de l’ascenseur s'ouvrirent, Ozymandias recula d'un pas, prêt à se réfugier derrière Samuel en cas de besoin.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Juin 2019 - 1:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Samuel Bronson
Super-Héros Indépendant

Personnage
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Joueur
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
L'ascenseur était assez lent, remarqua Samuel.


" J'espère que celui des Urgences est plus rapide. "


La longue ascension permit néanmoins au grand costaud d'entendre clairement le changement des cris qui provenaient de l'extérieur. Aux étages supérieurs, ils étaient bien différents des exclamations de plaisir. Samuel perçut des râles, des gémissements et même le son caractéristique de personnes en train de dégobiller. Il ouvrit la bouche pour demander la raison derrière tout ça, Luzzara s'occupa de lui répondre avant même qu'il n'ait posé sa question. Silencieux, Bronson acquiesca et referma la bouche, joignant ses mains contre son bas-ventre et se balançant doucement d'avant en arrière, tout en regardant dans le vide, dans la position typique du passager d'ascenseur.


" C'est trop d'honneur. " Déclara Samuel en jetant un œil à ses vêtements, qu'il ne comptait jamais réutiliser après aujourd'hui : hors de question de porter quoi que ce soit venant de ce sorcier.


L'ascenseur eut une secousse, les portes allaient s'ouvrir sur l'étage qui intéressait Luzzara, celui où, Samuel l'espérait (à sa propre surprise), tous les gardes seraient en train baiser les uns avec les autres. Lentement les portes s'ouvrirent, tandis que le sorcier se plaçait derrière son garde du corps attitré, qui secoua la tête, agacé. Par chance, l'ascenseur s'ouvrit sur un couloir, désert. La sécurité devait se concentrer autour du lieu dédié aux nourrissons. 

Lancés de D100 :
1 à 40 : tout le personnel de cet étage est touché par la malédiction lancée par Ozymandias.
41 à 60 : les gardes ne sont pas touchés, mais Samuel parvient à les convaincre.
61 à 95 : Samuel se voit dans l'obligation d'utiliser la force.
96 à 100 : dans la précipitation, l'hôpital prend feu.


Aux aguets, Samuel avança lentement dans un couloir, avant d'entendre un cri strident, très clair quant aux agissements de la femme qui l'avait poussé. Aussitôt, le trentenaire sentit tout son corps se détendre, il souffla un bon coup et ferma les yeux un instant, grandement satisfait. Il continua tout de même dans les couloirs, à la recherche d'un possible garde étonné de voir ses collègues s'occuper des infirmières de la sorte. Mais tous étaient occupés.


" La voie est libre, allez-y, faites ce que vous avez à faire. " finit par dire Samuel, arrivé devant le porte qui donnait sur la salle regroupant les tout jeunes bébés.


Il espérait vraiment que la malédiction ne durerait pas trop longtemps. Ces petits avaient besoin de soins, de nourriture et d'eau. Tout comme les malades en dessous. Mais il savait que Luzzara avait sûrement tout prévu. Si un seul d'entre eux mourrait du fait de sa malédiction, lui-même perdrait la vie. Il fallait donc qu'il ait tout calculé. Mais du peu qu'il avait vu de ce personnage, tout planifier semblait faire partie de son caractère. 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Juin 2019 - 1:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4775
ϟ Nombre de Messages RP : 4376
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4775
ϟ Nombre de Messages RP : 4376
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Samuel Bronson' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'D100' : 11
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 29 Juin 2019 - 19:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Parfait. Tout fonctionnait comme le sorcier l'avait prévu. Absolument rien ne semblait être en mesure de l'arrêter. De toute façon, il ne supportait pas l'échec. Il aurait fait souffrir n'importe qui ici s'il le fallait, il aurait torturé n'importe quelle âme s'il le fallait pour parvenir à ses fins. Il ne comptait clairement pas repartir bredouille. Une fois la confirmation de Samuel, il pénétra à son tour dans le couloir, constatant avec satisfaction que les hommes et femmes ici présents étaient très certainement tous victimes de ses malédictions. Bien. Il déposa une main sur l'épaule de Samuel et la tapota, comme il l'aurait fait avec un ami.

« Restez sur vos gardes, Monsieur Bronson. La vigilance est de mise, même si le sort semble nous sourire. »

Il ouvrit la porte du service de soin post-natal avant de la refermer, laissant Samuel dehors, non sans lui envoyer un regard lourd de sens. Cette salle regroupait de nombreux bébés, mais c'était les siens qui l'intéressait. Ou du moins, ceux qu'il avait crée via ses rituels quelques mois plus tôt. Chaque enfant portait une petite étiquette avec son prénom dessus et certains dormaient à point fermé alors que d'autres criait à plein poumons. Qu'importe, il pouvait bien supporter un peu de bruit s'il le fallait. Il s'approcha d'un tiroir d'une commode contenant tout un ensemble d'outil médicale pour en sortir une seringue. Le sorcier s'approcha tour à tour de chaque enfant pour plonger le bout de l'aiguille dans leur bras, prenant quelques gouttes de sang à chacun d'eux. Il déversa le contenu dans un petit flacon qu'il referma avec soin. Parfait, il n'y avait plus qu'à fuir.

#Jetdedés

Réussite : Ils peuvent repartir comme Ozymandias l'avait prévu.
Echec : Des gardes vierges de toutes malédictions sont entrés et s'en prennent à Samuel et lui.


Il s'apprêtait à ouvrir la porte pour retrouver son grand chien de guerre lorsqu'il entendit des voix s'élever. Des tonalités agressives, l'utilisation de l'impératif. Mince. Le plan se compliquait et Ozymandias n'aimait pas ça. S'il n'avait pas signé ce pacte ridicule stipulant qu'il ne devait y avoir aucune victime, cette situation ne lui aurait posé aucun problème. Mais c'était plus compliqué. Fort heureusement pour lui, tout était sous contrôle, pour l'instant. Il glissa le précieux flacon dans sa poche et prit un nouveau née dans les mains. Il ouvrit la porte, tout sourire, plein de confiance en soi.

« Bouge plus ! Bouge plus ! Les mains en l'air ! »

Les ordres de l'un des deux gardes présents -venant très certainement du dernière étage- s'adressait aux deux compères du jour. Le bébé bien plaqué sur le torse, Ozymandias ne se sentait absolument pas menacé. Les gardes étaient néanmoins suffisamment éloignés pour qu'ils soient hors de porté de ses flammes. Peut-être pas de celles de Samuel, en revanche.

« Allons, voyons, messieurs. Si je lève les mains, je serais contraint de lâcher ce petit bout de chou. Ce n'est pas ce que vous voulez, n'est-ce pas ? »

L'italien lança un regard en direction de Bronson. Lui savait qu'il ne ferait aucun mal à l'enfant. Après tout, sa propre vie en dépendait.

« Mon très chère ami, nous n'avons guère de temps à consacrer à ces personnes. Je peux bien évidemment lancer un feu dans le garde manger... Enfin, pardon, la pièce des soins des nourrissons, mais je doute que vous ne soyez enjoué à l'idée de participer à un barbecue de chair rose. Pourtant, elle est délicieuse. »

Le sorcier avait déclaré tout cela sur un ton enjoué, suffisamment fort pour que les gardes l'entendent. L'un d'eux avala sa salive avec difficulté. Il avait en face de lui un véritable psychopathe.

« Bien, messieurs. Mon serviteur va vous attacher sans vous faire de mal. Je relacherais bien évidemment ce bébé dès que cela sera fait. Refusez et... Ozymandias laissa glisser le plat de sa langue sur la joue potelé du petit être qu'il tenait entre ses bras. Mmmh... Un délice... »

Il attendit quelques secondes avant de parler de nouveau, s'adressant cette fois-ci uniquement à Samuel.

« S'ils refusent, assurez-vous de faire ce pour quoi je vous embauche. Nous y sommes presque, vous serez bientôt délivrés de vos fonctions. »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 29 Juin 2019 - 19:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Personnage
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4775
ϟ Nombre de Messages RP : 4376
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Joueur
Le Hasard

ϟ Âge : 7
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 05/05/2012
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4775
ϟ Nombre de Messages RP : 4376
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Doublons : aucun
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Réputation : Niveau 6
ϟ Signes particuliers : aucun
ϟ Pouvoirs : aucun
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ozymandias Luzzara' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 2 Juil 2019 - 17:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Samuel Bronson
Super-Héros Indépendant

Personnage
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Joueur
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Des pas résonnèrent dans le couloir, ce n'était pas bon signe. Deux gardes gardes s’arrêtèrent à quelques mètres de Samuel, qui leva les mains en signe de reddition après avoir rapidement mit sa capuche. L'instant d'après, Luzzara sortit de la pièce, un bébé dans les bras. A la vue du petit, Bronson fronça les sourcils : il ne se souvenait pas qu'un enlèvement faisait partie des "termes" du contrat. Seul le sang de ces pauvres nourrissons devait être prélevé. Les invectives des gardes couvraient partiellement les cris de leurs collègues situés à quelques mètres. Ils ne semblaient pas faire attention à cela, trop occupé à vouloir protéger le bébé porté par le sorcier. 

Evidemment, Luzzara commença à narguer les deux gardes. A côté, son assurance-survie gardait la tête basse, les mains toujours levées. Même si la capuche de son sweat lui permettait de garder le haut de son visage couvert, il ne souhaitait vraiment pas être reconnu. Au mot "serviteur", il se redressa tout de même un peu, piqué dans sa fierté. C'est là qu'il put voir le sorcier lécher la joue du petit, ce qui lui arracha un rictus de dégoût. 

C'était donc maintenant que Samuel allait devoir jouer son rôle. Ne voulant pas prendre de risque, il prit rapidement les devants. Ses mains étaient toujours en l'air, mais il s'avança rapidement jusqu'au gardes, l'air menaçant, la tête toujours baissée.


" Les gars, laissez tomber. Pensez au petit, aux malades en-dessous Vous avez de quoi vous attacher l'un à l'autre? "

Ils parurent très surpris du ton compréhensif et médiateur de Samuel, qui restait dans sa position. Le plus effrayé des deux attrapa finalement des menottes à l'arrière de sa ceinture. Mais son collègue l'empêcha de les donner.

" Faites pas d'histoire s'il vous plaît. "

" Présentez vos mains. Vous là-bas, déposez ce bébé dans son berceau, et tout ira bien pour tout le monde. "

Les deux mains de Gabriel s'enflammèrent alors, tout comme sa tête, qu'il put alors relever, regardant les deux officiers de sécurité avant de s'adresser à eux d'une voix particulière, modifiée, comme si elle avait été brûlée par les flammes, éraillée. 

" Attachez-vous chacun dos à dos, un poignet attaché à celui de l'autre. "

L'opération n'était pas pratique, et fut donc assez fastidieuse. Les bras croisées, Samuel attendit qu'ils aient fini avant de leur demander de ne pas bouger pendant une quinzaine de minute. Evidemment, il récupéra les deux clés et les jeta par la fenêtre la plus proche. Ressentir ses vêtements ne pas s'enflammer était une sensation assez étrange et nouvelle.


" Vous pouvez reposer le petit. " Déclara Samuel avant de retrouver sa forme normale, observant ses manches parfaitement intactes. " On a fini? "
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 9 Juil 2019 - 17:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ozymandias regarda la scène avec intérêt. Il y avait une partie de lui qui souhaitait vraiment voir comment Samuel allait entrer en action. Il fit une petite moue déçue en voyant que les mots suffisaient à faire changer d'avis les policiers. Mais d'un autre côté, ça le rassurait de voir que tout se passait comme prévu. Le sorcier reposa le bébé là ou il l'avait prit, un petit air dégouté en voyant que l'enfant lui souriait. Ils étaient plus beaux dans son assiette. Ozymandias intima a Samuel de le suivre de nouveau dans l’ascenseur. Une fois dedans il tendit les flacons remplis de sang de nouveau née pour les montrer à son allié.

« Je m'attendais à une véritable démonstration de force de votre part, je suis presque déçu... Quoi qu'il en soit, nous nous en sommes bien sortis jusqu'à maintenant. Il reste une petite chose à faire et nous pourrons quitter l’hôpital. »

L'ascenceur s'arrêta au RDC, là ou les gens criaient encore de plaisir. Quelques personnes forniquaient dans le couloir sans se préoccuper de quoi que ce soit.

« J'ai juste besoin de faire un petit détour dans la réserve de sang. Déclara Ozymandias en s'assurant que son masque n'était pas sur le point de tomber. Je vous rassure, je ne parle pas des enfants, mais la véritable réserve de sang. »

Sans attendre que Samuel le suive -après tout il était tout de même libre de ses mouvements, il était en muselière, mais la longe de sa laisse était tout de même extensible- Ozymandias rejoignit la réserve pour s'emparer de quelques poches avant de revenir dans le couloir principal. Il perça une première poche et trempa ses doigts gantés dedans avant de commencer d'inscrire son pseudonyme avec les réserve.

L'EMPEREUR.

Il se recula, contemplant avec satisfaction son œuvre.

« Vous voulez peut-être vous joindre à moi et inscrire votre propre nom héroïque ? Dans ce cas trouvez vous votre propre réserve, je ne vais pas faire tout le boulot à votre place. »

Le sorcier infernal se doutait bien que Bronson comptait si possible ne laisser aucune trace de lui ici. S'il le pouvait il l'effacerai sans doute de sa mémoire. Cela devait être difficile, pour un père de famille, de savoir que sa fille était en danger à tout moment, de devoir renier ses principes pour les bons plaisirs de quelqu'un que l'on méprise.

« Je crois que tout est réglé ici. Nous devrions partir avant que cette bande d'animaux en chaleur n'interpelle les passants dehors. »


Ozymandias se dirigea vers la sorti, souriant sous son masque. Il avait le premier ingrédient essentiel pour transformer son frère en vampire.

Samuel:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Juil 2019 - 23:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Samuel Bronson
Super-Héros Indépendant

Personnage
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Joueur
//
ϟ Âge : 18
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 18/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 69
ϟ Nombre de Messages RP : 40
ϟ Célébrité : Chris Pratt
ϟ Crédits : //
ϟ Doublons : Gabriel Sullivan, Hunter Mitchell
ϟ Âge du Personnage : 36 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Illustrateur
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, costaud, blond vénitien
ϟ Pouvoirs : - Résistance au feu
- Forme enflammée
- Création plasmique
- Modulation de la chaleur
- Jets de flammes
- Vol (1600 km/h)
- Résistance au plasma
- Enveloppe plasmatique
- Rétention de chaleur
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresse
Journal de bord
Les bras croisés, Samuel observa Luzzara peindre son inscription sur le mur. Il secoua la tête, un peu dépité. Était-ce vraiment la réputation qu'il voulait construire? Les gens allait se souvenir de l'Empereur comme celui qui avait forcé tout un hôpital à s’entre-baiser. Cela-dit, ce n'était peut-être, et sûrement, que le début d'une longue série d’événements de ce genre. Ce sorcier faisait très certainement partie de ceux cherchant à acquérir toujours plus de pouvoir et de puissance. Malgré tout, le trentenaire fit le constat de ses actions du jour. Il avait aider un salopard, mais ne s'en tirait pas si mal. Personne n'avait été réellement blessé et il n'avait pas eu à se montrer trop violent, notamment envers les deux gardes. 

Lorsque le sorcier lui proposa d'inscrire son nom, Samuel ne répondit rien, se tournant déjà vers la sortie. Sa carrière héroïque démarrait décidément bien mal. Elle n'aurait du en réalité jamais commencer, d'après ses plans. Mais après les quelques aides apportées durant le siège du Terminus, il se retrouvait à aider ce type. En sortant de cet hôpital, le grand bonhomme était sûr d'une chose : il ne pouvait pas oublier cette journée. Mais surtout, il ne pourrait entreprendre aucune action héroïque, ou même bienveillante, sans se dire que s'il fait ça, c'est peut-être simplement pour oublier ce jour-là, où il a aidé un sorcier à voler du sang de nourrissons. 

Il remuerait ciel et terre s'il le fallait, mais un jour, Samuel trouverait la solution à ce problème. En attendant, il allait sûrement falloir se faire petit. Arrivé dehors, le trentenaire vit la voiture de Luzzara, qui les attendait. Il s'arrêta un instant.

" J'ai fait ce que vous vouliez. Maintenant, on n'a plus besoin de se parler, de se voir. Je vous dénoncerai pas, je vous attaquerai pas. Et vous laisserez ma fille tranquille tranquille. " 

Il n'attendit pas de réponse et retourna dans l'hôpital pour se changer. Si jamais les gardes faisait une description de la personne qui les avait attaché, il ne voulait pas que ses vêtements le trahisse. Une fois que tout cela fut fait, il s'en alla, et retourna chez lui, après avoir erré dans les rues pendant plusieurs heures.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 13 Juil 2019 - 16:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Pauvre petit Samuel. A croire que la perspective d'avoir assisté à un spectacle de débauche ne lui avait fait aucun effet. Il aurait dû le remercier d'avoir été celui qui l'avait poussé à participer à cette scène dont chaque acteur avait joué son rôle de façon plus que convaincante. Ozymandias remonta dans la voiture et attendit d'avoir traversé quelques rues avant de retirer son masque. Tous les agents de sa petite opération avaient quitté les lieux, il pouvait donc retirer toutes les malédictions misent en place.

La maladie quitta le corps de certains patients comme elle était venu, de même que l'envie irrésistible de copuler et de prendre du plaisir. Le personnel hospitalier se réveilla lentement d'une transe dont ils n'avaient à peine conscience. Le choc fut des plus brutal. Se retrouver nu, entouré de personne dans le plus simple appareil sans même comprendre ce qui s'était réellement passé ne devait pas être des plus plaisant, surtout lorsqu'on avait quelques commotions à cause de rapport trop brutale, ou bien des objets ou de la nourriture la ou il ne devrait pas y en avoir.

« Alors, monsieur, comment s'est comporté Monsieur Bronson ? »

Ozymandias regarda dans le rétroviseur intérieur pour croiser le regard de Carlton. Il devait être triste de ne pas avoir pu jouer un rôle plus grand dans cette opération.

« Fidèle à lui-même. Pas très bavard, très coincé. Il a voulu parfois se montrer menaçant... Il me sera encore utile, dans le futur. Je vais lui laisser l'illusion de croire qu'il est en sécurité, et quand l'heure sera venu, je frapperai pour profiter de nouveau de ses services. »

Le duo se gara à quelques patés de maison de la demeure d'Ozymandias. Une fois à l'intérieur, le leader du Sang d'Or se dirigea dans son bureau ou il lança une projection astrale de lui-même dans les vestiaires de l’hôpital. La projection se dénuda, pour rester dans l'ambiance érotique que venait de vivre l'hopital. Bien vite les forces de l'ordre et une armée de journaliste envahirent les lieux. Tout le centre de soinl allait être choqué pendant quelques jours.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_6Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_7_bisMerci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_8


Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_1Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_2_bisMerci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_3
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_6Merci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_7_bisMerci pour ton aide, Jeanne D'arc.  Cadre_8
Sauter vers: