AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_1Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_2bisLes rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_3
 

Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien)

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 11 Mai 2019 - 17:54 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Evelyn Wormwood
Cartel Rouge

Personnage
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Ladysa10

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 835
ϟ Nombre de Messages RP : 416
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Lawrence Chastel, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Rousse
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions X
- Maîtrise des métamorphoses VII
- Maîtrise des possessions V
- Forme de démon V
- Pacte démoniaque III
- Parangon du mal III
- Flammes infernales III
- Démons intérieurs III
- Consécration infernale III
- Dagyde III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Âme démoniaque I
- Antéchrist I
- Sang du Diable I
- Sœur du mensonge I
- Scarifications infernales I
- Maîtresse de la douleur I

- Lame du déchu (buveuse d'âme, lame d'emprisonnement)
- Échine de Léviathan (volonté impie, interminable)
- Linceul des ombres (havre ténébreux, garde-robe infernale)
- Main de Gloire (paralysie)
- Pendentif du Diable (prison de l'âme)
- Souliers d'argent (téléportation)
- Culte des Goules (animation de momies)
- Plume de l'Archange Michel (destruction des démons)
- Lance de la Terre Noire (projection de rayons)
- Glaive de la Stryge (plaies maudites)
- PDA (démon informatique)
- Shin Guntō type 94 (buveuse d'âmes)
- Serre de Kigatilik (toucher glacial)
- Ossements du Wendigo (malédiction du Wendigo)
- Kanabō (massue changeant de taille)

- Caliban (démon)
- Varvara (démon)
- Rakdos (démon)
- Sam, le démon d'Halloween (démon)
- Krampus, le démon de Yule (démon)
- Raton le nain (serviteur mort-vivant)
- Halyomorpha halys (serviteurs)
- Subunel (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)

- Cavale de cauchemar (cheval démoniaque)
- Broomstick (balais volant)
- Plymouth Fury modèle 1958 (voiture consciente meurtrière)

- Rite de Damnation (arme du jugement dernier)

- Le Pandémonium (sanctuaire)
- Hell City (base)
ϟ Liens Rapides : Naissance du mal
Âmes damnées
Pactes démoniaques
Livre des enfers
Blasphèmes
Collection d'âmes
Joueur
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Ladysa10

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 835
ϟ Nombre de Messages RP : 416
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Lawrence Chastel, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Rousse
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions X
- Maîtrise des métamorphoses VII
- Maîtrise des possessions V
- Forme de démon V
- Pacte démoniaque III
- Parangon du mal III
- Flammes infernales III
- Démons intérieurs III
- Consécration infernale III
- Dagyde III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Âme démoniaque I
- Antéchrist I
- Sang du Diable I
- Sœur du mensonge I
- Scarifications infernales I
- Maîtresse de la douleur I

- Lame du déchu (buveuse d'âme, lame d'emprisonnement)
- Échine de Léviathan (volonté impie, interminable)
- Linceul des ombres (havre ténébreux, garde-robe infernale)
- Main de Gloire (paralysie)
- Pendentif du Diable (prison de l'âme)
- Souliers d'argent (téléportation)
- Culte des Goules (animation de momies)
- Plume de l'Archange Michel (destruction des démons)
- Lance de la Terre Noire (projection de rayons)
- Glaive de la Stryge (plaies maudites)
- PDA (démon informatique)
- Shin Guntō type 94 (buveuse d'âmes)
- Serre de Kigatilik (toucher glacial)
- Ossements du Wendigo (malédiction du Wendigo)
- Kanabō (massue changeant de taille)

- Caliban (démon)
- Varvara (démon)
- Rakdos (démon)
- Sam, le démon d'Halloween (démon)
- Krampus, le démon de Yule (démon)
- Raton le nain (serviteur mort-vivant)
- Halyomorpha halys (serviteurs)
- Subunel (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)

- Cavale de cauchemar (cheval démoniaque)
- Broomstick (balais volant)
- Plymouth Fury modèle 1958 (voiture consciente meurtrière)

- Rite de Damnation (arme du jugement dernier)

- Le Pandémonium (sanctuaire)
- Hell City (base)
ϟ Liens Rapides : Naissance du mal
Âmes damnées
Pactes démoniaques
Livre des enfers
Blasphèmes
Collection d'âmes
Beaucoup de gens savaient que le Pandémonium était le repaire de Lady Satan et de son tristement célèbre Hell Club. C’était un secret de polichinelle dans les milieux criminels et surtout chez les différents occultistes qui vivaient dans la région. Certains membres des forces de l’ordre, du SCPD, de l’UNISON mais aussi peut-être même de la Légion était au courant. Ils n’avaient jamais rien pu y faire. Savoir où pouvait se trouver Lady Satan et que des créatures infernales étaient dissimulées dans l’établissement était une chose, le prouver en était une autre. Quant à obtenir un mandat de perquisition était encore plus difficile.

Parce que le Pandémonium était le centre de son pouvoir à Star City ce qui s’approchait plus d’une ambassade des enfers sur Terre, elle avait décidé de ne pas y recevoir son invitée. Son choix s’était porté sur une autre de ses possessions, juste de l’autre côté du croisement entre Broadway et la 66th dont le night club formait déjà un angle, dans un simple petit restaurant appelé le Hell Diner. Car si beaucoup de gens savaient pour le Pandémonium, ils ignoraient que tout le carrefour appartenait à la fille du Diable. Les quatre établissements aux angles de chacune des deux rues étaient à elle. Il était d’ailleurs particulièrement amusant d’observer les policiers en civil, assis aux tables du restaurant, en train d’observer les clients du nightclub.

C’était dans cet établissement en apparence inoffensif (beaucoup étaient convaincus que son nom avait été donné à titre de plaisanterie pour faire écho au fameux club de strip-tease en face) qu’Evelyn avait donné rendez-vous à Siobhan O’Reilly. Il y avait de nombreuses sorcières à Star City qui n’étaient pas dévouées à l’enfer et au Malin. La plupart d’entre elles n’intéressaient pas le moins du monde la maîtresse du Hell Club. L’irlandaise par contre, avait énormément intrigué Evelyn, allant même jusqu’à éveiller la collectionneuse en elle. Siobhan avait été l’esclave d’un démon majeur. Celui-ci s’était révélé plutôt… Décevant et Evelyn avait pris un malin plaisir à le détruire. Mais cela ne changeait pas que l’irlandaise avait goûté à la magie de l’enfer. Elle avait fait même plus que cela, puis qu’elle était vraiment descendue dans la Géhenne. Un petit point commun avec Lady Satan. A cela s’ajoutait le fait qu’elle avait été ressuscitée par Abigaïl Frankenstein, étrangement peu de temps après le petit affrontement entre l’Antéchrist et la nécromancienne. Un autre sorcier, un énième charognard à la recherche des miettes de puissance laissées dans le sillage d’Evelyn, avait abordé l’irlandaise. Evelyn se félicitait d’avoir des ombres partout dans la ville et surtout dans le sillage de tous ceux qui l’intéressaient un peu.

Siobhan O’Reilly était aussi, d’après les informateurs et les observations personnelles d’Evelyn, talentueuse, belle, à la moralité douteuse et surtout rousse. Un cocktail explosif comme la fille du Diable en raffolait. Comment aurait-elle pu ne pas chercher à la rencontrer ? Une lettre cordiale avait été envoyée à l’intéressée. Une invitation à se trouver au Hell Diner, à minuit et à s’installer tout simplement dans l’alcôve la plus au fond du bar. Evelyn aimait la mise en scène, peut-être un trait des enfers, mais elle ne comptait pas non plus en mettre plein la vue à sa nouvelle amie. Surtout qu’il existait une toute petite raison supplémentaire qui avait motivé cette réunion. La possibilité qu’Abigaïl ait ressuscité l’hématomancienne pour obtenir des alliés contre Lady Satan. C’était peu probable. Mais tout ce que faisait Evelyn Wormwood, chaque bribe de son existence l’était. Autant ne rien laisser au hasard.

Evelyn avait pris l’apparence d’une serveuse quelconque. Caliban était quelque part derrière le comptoir, sous sa forme de chien. Il n’y avait pas d’inspection sanitaire au Hell Diner, pas vu ce que le l’inspecteur de la santé publique aimait faire lors de ses soirées à la Loge des Damnés. Lady Satan ne le faisait pas chanter, mais les clients intelligents savaient qu’il ne fallait pas tuer la poule aux œufs d’or.

La sorcière démoniaque s’approcha de Siobhan, un sourire affable aux lèvres, un calepin dans une main et un menu dans l’autre.

« Bienvenue au Hell Diner. Que puis-je vous servir ? Un café pour commencer ? »

Evelyn tendit le menu à Siobhan puis s’installa sur la banquette en face d’elle. Son physique changea peu à peu, ses traits reprenant leur aspect originel. Le linceul des ombres était toujours sur elle et fit apparaître son visage son éternel loup noir et cornu. Cacher son identité de Siobhan avait probablement peu de sens. Mais le masque lui permettait de savoir exactement à qui elle avait affaire.

« J’apprécie beaucoup que vous soyez venue. N’hésitez pas à commander ce que vous voulez, c’est la maison qui régale. C’est un plaisir de vous rencontrer ma chère, vous êtes bien plus ravissante en vie. »

Elle n’avait été qu’une âme damnée de plus, conjurée depuis les cercles infernaux pour ajouter à l’humiliation d’un démon trop arrogant quand Evelyn l’avait rencontrée pour la première fois. Elle devait admettre qu’Abigaïl et Anton avaient fait un travail remarquable. Elle en aurait presque été jalouse. Siobhan aurait-elle accepté de la servir pour vivre à nouveau ?
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 12 Mai 2019 - 21:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
/
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 51
ϟ Nombre de Messages RP : 30
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise de la magie du sang
• Gardes de sang

ϟ Liens Rapides :

Joueur
/
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 51
ϟ Nombre de Messages RP : 30
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise de la magie du sang
• Gardes de sang

ϟ Liens Rapides :

Je n’avais pas chômé depuis mon retour sur Terre. Grâce à l’aide avisée d’Abigail en ce qui concernait mes démêlés avec le retour de certaines sensations - oui, j’avais fini par frôler l’orgasme en passant une foutue culotte, mais les dieux soient loués, cet embarrassant épisode n’avait eu que moi pour seul témoin - et celle de Renan lorsqu’il s’agissait de retrouver un peu de travail, j’avais pu entraîner ma magie et mon corps. Suffisamment pour que mon niveau, quoi que bien loin de mes capacités d’il y a quatre ans, soit de nouveau délicieusement satisfaisant. Bien évidemment, ma quête de pouvoir ne s’arrêterait pas en si bon chemin. Mais je n’avais plus l’impression d’être terriblement vulnérable.

J’avais aussi hérité d’un accord avec l’héritier absolument odieux des Luzzara, qui était tout à fait à mon bénéfice. Il me suffirait de le rompre en utilisant la clause supplémentaire qui s’y était glissée, quand j’aurais trouvé un allié plus puissant - ce qui ne serait pas difficile vu l’état actuel du Sang d’Or à Star City, après vérifications - après avoir bien profité des sortilèges de sa famille. D’ici là, je serais suffisamment forte pour pouvoir lui tourner le dos de façon parfaitement délicieuse et lui renvoyer son arrogance dans son visage de petit con. J’avais hâte. En attendant, je jouais les mercenaires. Quelques assassinats et un vol plus tard, j’avais l’impression d’être dans mon élément de nouveau.

Bien évidemment, ces petits actes sans la moindre envergure avaient surtout pour but de me permettre d’être autonome financièrement parlant. Je ne m’en contenterais pas pour toujours. J’avais d’ores et déjà commencé à ouvrir grand mes yeux et mes oreilles, à la recherche d’alliés… Non, de serviteurs, que je pourrais lier à moi. Même si j’avais été esclave d’un lien magique, infliger cela à d’autres ne me dérangeaient pas, d’autant que je serais une maîtresse bien plus permissive que ne l’avait été Raphaël. Une fois plus entourée et de nouveau reine de quelque chose, ma vie commencerait enfin à ressembler à quelque chose de satisfaisant.

En l’occurrence, ma curiosité avait été stimulée par l’invitation que j’avais reçue un peu plus tôt, que je fixais du regard tout en m’apprêtant avec soin. J’avais regardé où se trouvait le Hell Diner aussitôt que j’avais lu les mots, même si j’étais méfiante et pas forcément décidée à me rendre à ce… Rendez-vous. Mon déplaisir avait été assez intense en découvrant qu’il se trouvait bien trop prêt du Pandémonium, le fief de Lady Satan. Je n’avais pas vraiment envie d’approcher de si près un repaire de créatures infernales. Ma foi en le sceau qui protégeait mon esprit, le rendant impossible à manipuler à puissances égales, ne me rendait pas aveugle pour autant : il y en avait plus d’un, au sein de cet endroit maudit, qui aurait pu balayer mes protections et me rendre vulnérable une fois de plus, petite catin avide de ce pouvoir infernal auquel elle avait été vouée par sa naissance.

Mais j’étais aussi arrogante que d’autres, en toute honnêteté. Malgré ma décision de prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas me trouver en danger, j’étais foncièrement incapable de ne pas jouer avec le feu. J’avais besoin de cela pour me sentir vivante. Et une simple visite d’un diner n’engageait à absolument rien. En revanche, elle me ferait probablement le plus grand bien. J’avais été trop souvent enfermée, ces derniers temps. J’avais vérifié mes enchantements en premier lieu. Chaque sortilège. Puis j’avais passé un pantalon noir, un chemisier rouge sombre et un corset noir et or par dessus. Je m’étais réappropriée le style vestimentaire du Cirque des Damnés, comme une moquerie de plus à l’intention d’un démon aujourd’hui disparu. Vois, même ton souvenir ne peut m’empêcher de faire ce que je souhaite. Les talons, eux, avaient laissé place à des bottes confortables, montant jusqu’aux genoux. Mes yeux étaient maquillés d’un fard à paupières sombre et soulignés par un trait d’eye-liner parfaitement dessiné. J’avais complété le tableau avec le collier portant le corbeau de la garce qui me servait de déesse et le bracelet dans lequel sommeillait mon épée de sang, puis relevé la moitié de mes cheveux en un chignon lâche, laissant le reste d’entre eux cascader dans mon dos.

Je poussais la porte du Hell Diner du bout des doigts, mon bouclier fermement maintenu, prête à faire surgir mon armure à la moindre menace. Mais mises à part les odeurs de nourriture, rien ne m’agressa à mon entrée. Levant les yeux au ciel, je me rendis donc là où l’on m’avait invitée à me placer en ignorant soigneusement les autres personnes qui auraient pu se trouver là. Je me laissais tomber sur la banquette avec nonchalance, dissimulant le fait que j’étais bel et bien sur le qui-vive. Une serveuse s’approcha de moi, dissimulée derrière la parfaite panoplie qu’on aurait pu attendre d’un tel endroit. Je me retins de pousser un soupir et attrapais le menu pour l’ouvrir d’un geste avant de relever la tête pour observer la femme tandis qu’elle s’asseyait en face de moi. Hm.

Un sourire amusé vint s’étaler sur mes lèvres. Un mensonge de plus, qui ne servait qu’à dissimuler l’agacement - si ce n’était une pointe de dégoût - que je ressentis en reconnaissant celle qui s’installait. Je détestais cette mise en scène. Ce petit jeu qui ne me faisait que me confirmer ce que je savais déjà : l’Antéchrist avait au moins pris les manières de ces petits cons de démons. Ils n’adoraient rien tant que jouer avec les autres. Mais j’aimais ça également, non ? Je reposais délicatement le menu ouvert sur la table en l’observant délibérément. Sans une once de manque de respect. Je ne la jaugeais pas. J’avais une assez bonne idée de ce qu’elle valait.

Le compliment me va droit au coeur, répondis-je d’un ton léger, empreint de politesse et d’une gaieté totalement factice. Je n’aurais pas pensé avoir l’honneur de me voir ainsi sollicitée. Pas si tôt, du moins.

Je n’étais pas idiote au point de penser qu’avec ma servitude, mes propres exploits - j’avais vaincu mon lot de démons et d’ennemis en tous genres avant d’être supprimée par cette explosion - et mon séjour en Enfer, il n’y avait pas une créature ou deux qui avait des vues sur moi. Les hématomanciens n’étaient pas si rares, je n’étais certainement pas la plus puissante d’entre eux, mais j’avais une ascendance particulière et l’atout d’une tradition familiale, mais aussi d’un entraînement mené depuis ma plus tendre enfance. Et j’étais ravissante, apparemment.

Alors, dites-moi, que me vaut le plaisir de votre visite ?

Cette fois, le ton était simplement celui de la politesse la plus sincère. J’étais une peste arrogante, mais je savais jouer le jeu lorsque c’était nécessaire. Lady Satan n’était pas Ozymandias Luzzara. Même à mots couverts, je ne comptais pas l’insulter. Je tenais à rester en vie, d’une part, et j’avais à l’esprit l’avertissement d’Abigaïl ainsi qu’une flopée de souvenirs douloureux pour m’y pousser d’autre part. Et puis, je n’avais rien contre elle. Elle était ce qu’elle était. Pas pire ni meilleure qu’une autre. Simplement plus dangereuse.

Un café suffira pour l’instant. Le repas peut attendre un peu, ajoutais-je finalement, posément.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 18 Mai 2019 - 15:07 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Evelyn Wormwood
Cartel Rouge

Personnage
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Ladysa10

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 835
ϟ Nombre de Messages RP : 416
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Lawrence Chastel, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Rousse
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions X
- Maîtrise des métamorphoses VII
- Maîtrise des possessions V
- Forme de démon V
- Pacte démoniaque III
- Parangon du mal III
- Flammes infernales III
- Démons intérieurs III
- Consécration infernale III
- Dagyde III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Âme démoniaque I
- Antéchrist I
- Sang du Diable I
- Sœur du mensonge I
- Scarifications infernales I
- Maîtresse de la douleur I

- Lame du déchu (buveuse d'âme, lame d'emprisonnement)
- Échine de Léviathan (volonté impie, interminable)
- Linceul des ombres (havre ténébreux, garde-robe infernale)
- Main de Gloire (paralysie)
- Pendentif du Diable (prison de l'âme)
- Souliers d'argent (téléportation)
- Culte des Goules (animation de momies)
- Plume de l'Archange Michel (destruction des démons)
- Lance de la Terre Noire (projection de rayons)
- Glaive de la Stryge (plaies maudites)
- PDA (démon informatique)
- Shin Guntō type 94 (buveuse d'âmes)
- Serre de Kigatilik (toucher glacial)
- Ossements du Wendigo (malédiction du Wendigo)
- Kanabō (massue changeant de taille)

- Caliban (démon)
- Varvara (démon)
- Rakdos (démon)
- Sam, le démon d'Halloween (démon)
- Krampus, le démon de Yule (démon)
- Raton le nain (serviteur mort-vivant)
- Halyomorpha halys (serviteurs)
- Subunel (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)

- Cavale de cauchemar (cheval démoniaque)
- Broomstick (balais volant)
- Plymouth Fury modèle 1958 (voiture consciente meurtrière)

- Rite de Damnation (arme du jugement dernier)

- Le Pandémonium (sanctuaire)
- Hell City (base)
ϟ Liens Rapides : Naissance du mal
Âmes damnées
Pactes démoniaques
Livre des enfers
Blasphèmes
Collection d'âmes
Joueur
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Ladysa10

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 835
ϟ Nombre de Messages RP : 416
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Lawrence Chastel, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Rousse
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions X
- Maîtrise des métamorphoses VII
- Maîtrise des possessions V
- Forme de démon V
- Pacte démoniaque III
- Parangon du mal III
- Flammes infernales III
- Démons intérieurs III
- Consécration infernale III
- Dagyde III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Âme démoniaque I
- Antéchrist I
- Sang du Diable I
- Sœur du mensonge I
- Scarifications infernales I
- Maîtresse de la douleur I

- Lame du déchu (buveuse d'âme, lame d'emprisonnement)
- Échine de Léviathan (volonté impie, interminable)
- Linceul des ombres (havre ténébreux, garde-robe infernale)
- Main de Gloire (paralysie)
- Pendentif du Diable (prison de l'âme)
- Souliers d'argent (téléportation)
- Culte des Goules (animation de momies)
- Plume de l'Archange Michel (destruction des démons)
- Lance de la Terre Noire (projection de rayons)
- Glaive de la Stryge (plaies maudites)
- PDA (démon informatique)
- Shin Guntō type 94 (buveuse d'âmes)
- Serre de Kigatilik (toucher glacial)
- Ossements du Wendigo (malédiction du Wendigo)
- Kanabō (massue changeant de taille)

- Caliban (démon)
- Varvara (démon)
- Rakdos (démon)
- Sam, le démon d'Halloween (démon)
- Krampus, le démon de Yule (démon)
- Raton le nain (serviteur mort-vivant)
- Halyomorpha halys (serviteurs)
- Subunel (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)

- Cavale de cauchemar (cheval démoniaque)
- Broomstick (balais volant)
- Plymouth Fury modèle 1958 (voiture consciente meurtrière)

- Rite de Damnation (arme du jugement dernier)

- Le Pandémonium (sanctuaire)
- Hell City (base)
ϟ Liens Rapides : Naissance du mal
Âmes damnées
Pactes démoniaques
Livre des enfers
Blasphèmes
Collection d'âmes
Evelyn n’était pas dupe. Son interlocutrice n’était pas de ceux qui étaient honorés par sa présence et par la chance de pouvoir dîner en sa compagnie, même dans un endroit tel que le Hell Diner. Pas Siobhan O’Reilly, pas après avoir passé des années en enfer. Evelyn avait une idée très clair du genre de traitement qu’avait dû subir la sorcière rousse dans la Géhenne, tout simplement parce qu’elle avait subi la même chose aux mains d’Asmodée. Être la fille du Diable ne lui avait offert aucun traitement de faveur, au contraire, le Prince Infernal avait décidé de faire d’elle son épousée, ce qui lui avait permit de subir d’autres tourments. Ceux qui parvenaient à s’échapper des enfers avaient tendance à ne pas vouloir y retourner et à nourrir une profonde haine envers les démons. Si les informations d’Evelyn étaient exactes, les tourments de Siobhan O’Reilly aux mains de ses semblables infernaux avaient commencé bien avant sa mort.

« Et pourquoi pas ? Après tout vous me semblez bien remise sur pied pour quelqu’un dont il ne devait rester que quelques os calcinés il y a quelques semaines. »

Revenir d’entre les morts n’était pas chose aisée. Lorsqu’Evelyn avait enfin regagné son corps, celui-ci n’avait plus été qu’une coquille vide et flétrie et ce malgré tous les soins apportés par ses serviteurs. Six années dans le coma avaient épuisé ses muscles, fragilisés ses os et ses chairs. Elle ressemblait à certaines des sorcières les plus anciennes et proches de la morte-vie de son convent. Il lui avait fallu des mois pour retrouver ses forces, puisant généralement dans celle des autres, parfois de manière délicate, subtile, d’autrefois en dévorant tout ce qu’ils étaient, corps et âme. Les jumeaux Frankenstein avaient fait un travail remarquable avec le corps de l’irlandaise. Evelyn en aurait presque été jalouse. Régner sur les restes de ses forces depuis sa chambre n’avait pas été la partie la plus agréable de sa longue existence.

« Voyons, vous savez très bien pourquoi… » Evelyn lui adressa un sourire. « Vous vous êtes échappés des enfers, un acte que seule une poignée d’individus sont parvenus à réaliser. Quoique peut-être un peu plus depuis l’ascension de notre amie nécromancienne. »

Abigaïl Frankenstein avait peut-être permis à plus d’âmes que n’importe qui de s’échapper définitivement des enfers. Elle avait libéré toute sa famille, réanimé certains en tant que revenants et finalement ressuscité quelques autres.

Une serveuse s’approcha des deux femmes pour déposer deux tasses de café, une devant chacune et les remplit de café avant de retourner à ses occupations. Les vêtements d’Evelyn avaient continué à changer, à ramper sur sa peau, pour abandonner l’uniforme local et prendre une apparence un peu plus passe-partout. Il n’y avait que son masque sur son visage pour indiquer qu’il ne s’agissait d’un peu plus qu’une conversation entre deux amies.

« Certains démons ont été affolés de vous voir partir. Mais ne vous inquiétez pas, vous renvoyer à eux ne fait pas partie de mes projets, loin de là. Je sais ce que vous avez vécu entre leurs mains et je sais que les personnes qui s’échappent des enfers ont tendance à appartenir à deux catégories. Il y a ceux qui cherchent désespérément des moyens de ne pas y retourner, soit en cherchant la rédemption ou en s’entourant d’artefacts magiques. Puis il y a ceux qui cherchent à se venger, qui veulent trouver un moyen de blesser les forces obscures qui s’en sont prises à eux. »

Evelyn fit une pause, s’autorisant une gorgée de café et un sourire.

« Ceux qui appartiennent à la seconde catégorie sont assez rares. Généralement ils connaissent suffisamment le monde de l’occulte pour savoir qu’on peut lutter contre les démons, les déranger, à défaut de vraiment pouvoir détruire leur monde et réduire leur espèce à néant. Vous êtes ce genre de personne. Vous avez été torturée par l’un d’entre eux, vous avez subie tous les sévices inimaginables. Je comprends que vous n’ayez pas envie de retourner en bas, mais je comprends aussi que vous ayez envie de faire mal à vos tortionnaires. »


Elle soupira.

« Je cherche donc simplement à savoir ce que vous comptez faire de votre nouvelle existence. Je ne teins pas à défaire le travail d’Abigaïl. Mais je ne peux tolérer de gêne dans mes projets. Par contre, je suis toujours à la recherche de nouveaux talents, surtout aussi charmants que vous. Je suis aussi la personne la mieux placée pour m’assurer que si jamais vous deviez vous trouver en enfer à nouveau, vous en souffriez moins. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 20 Mai 2019 - 22:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Vilain Indépendant
Super-Vilain Indépendant

Siobhan O'Reilly
Super-Vilain Indépendant

Personnage
/
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 51
ϟ Nombre de Messages RP : 30
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise de la magie du sang
• Gardes de sang

ϟ Liens Rapides :

Joueur
/
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 12/04/2019
ϟ Nombre de Messages : 51
ϟ Nombre de Messages RP : 30
ϟ Célébrité : Deborah Ann Woll
ϟ Crédits : Renan
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Âge du Personnage : 30 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • 1m80
• Cheveux roux, silhouette fine
• Cicatrices sur ses deux avant-bras
• Accent irlandais
ϟ Pouvoirs : • Maîtrise de la magie du sang
• Gardes de sang

ϟ Liens Rapides :

Je pris sur moi pour ne pas montrer que le rappel de l’endroit où je me trouvais quelques semaines plutôt me déplaisait souverainement. Je gardais l’air avenant, souriant. L’incarnation de la politesse, jusqu’au bout de mes ongles soigneusement manucurés depuis que je n’avais plus l’impression que c’était éminemment désagréable. J’étais effectivement bien remise. Même mes pouvoirs avaient fleuri de nouveau, en mieux. J’avais l’impression que, débarrasser du parasite démoniaque de Raphaël, ils pouvaient s’épanouir à leur convenance, pleinement. J’avais cru un moment que mon union avec l’autre con était bénéfique pour ma puissance. Mais je n’en étais plus si convaincue.

Abigaïl est une nécromancienne bien assez capable pour que mon retour me soit apparu comme une promenade de santé, signifiais-je d’une voix faussement amusée.

Bien entendu, ça ne m’avait pas été agréable, mais la rousse n’entendrait aucun mensonge dans ma voix. Revenir à la vie ne m’avait pas été aussi pénible qu’être piégée en Enfer. J’étais fort aise d’apprendre que cela avait affolé quelques démons, ceci dit. Voir une de leurs précieuses âmes se faire la malle devait être désagréable, j’imagine. Je ne m’étais pas trop inquiétée, ceci dit, de voir Lady Satan défaire ce qu’Abigaïl Faust… Frankenstein avait fait. Ce n’était pas dans son intérêt, et elle n’avait pas de raison de déroger à la règle qui voulait que les créatures infernales soient des opportunistes convaincus. Si j’étais ici, j’étais corruptible. Une fois en sécurité, il était aisé d’oublier la morsure des fers que vous aviez eu aux poignets sous le joug d’un de ses pairs.

Mais l’Antéchrist, après tout, n’était qu’à moitié démone. Je me méfiais presque plus de sa partie humaine. Les humains étaient trop imprévisibles. Au moins, les créatures magiques obéissaient souvent à des règles. Complexes, dans un jeu qui ne tolérait pas la moindre erreur, mais des règles malgré tout. Je me méfiais d’elle comme la peste. Mais je ne me départis pas pour autant de mon sourire tranquille, décidée à ne pas faire preuve de la moindre faiblesse. Avalant une gorgée de mon café tandis qu’elle discourrait, après y avoir ajouté un sucre, j’étais des plus attentives. Et je pris tout le temps du monde pour répondre - aucune volonté de la faire attendre, simplement celle de peser le moindre de mes mots.

Je ne fais pas partie d’aucune de vos catégories, Lady Satan, la détrompais-je avec calme. Disons plutôt que j’ai pris le meilleur des deux mondes. Je n’ai aucun intérêt à me venger. Il n’y a que trois êtres au monde desquels je voudrais prendre une revanche. L’un a été détruit, le second ne m’a pas semblé vous être lié, et le dernier n’a rien à voir avec votre charmant domaine infernal.

Je pris une autre gorgée, avec le plus grand des calmes. A aucun moment la tension qui s’était glissée le long de ma colonne vertébrale ne paraissait. J’étais l’héritière d’un clan millénaire. D’une divinité qui n’avait sûrement rien à envier au petit monstre qui se tenait devant moi. J’étais une leader avant d’être une femme brisée. Même si je n’avais plus personne à diriger.

Pourquoi irais-je me mettre en guerre contre des démons qui pour la plupart, ne faisaient que ce pour quoi ils sont venus au monde ? Me torturer n’avait rien de personnel. Evidemment, si l’un d’entre eux tombait entre mes mains à présent, je ne ferais sans doute pas preuve de pitié, mais je n’irais pas courir derrière des chimères. La soif de vengeance est une faiblesse que je ne me permettrais pas.

Je reposais ma tasse en me laissant aller en arrière, les mains entrecroisées et posées, sur mon abdomen.

Mais je ne laisserais personne me renvoyer dans un monde qui n’aurait pas dû avoir de droits sur mon âme, il est vrai. J’ai vécu assez de torture à mon goût. Soyez tranquilles, je ne compte pas vous mettre de bâtons dans les roues. Continuez donc à leurrer les mortels, vous n’aurez pas à sévir parce que je serais sortie du rang. Mais je n’appartiens plus à l’Enfer. Vous avez perdu tout droit sur moi à la seconde où Raphaël a été détruit.

Avec quelqu’un d’autre, j’y aurais adjoint des remerciements, mais j’aurais eu trop peur de reconnaître une dette ce faisant, alors je me contentais d’ajouter :

C’était un très plaisant spectacle pour une femme comme moi.

J’avais parfaitement conscience que l’Enfer n’était pas loin de moi pour autant, mais l’admettre ne m’apporterait rien.

Mais même ce spectacle n’est pas une raison suffisante de ployer le genou devant vous. Tous les compliments du monde ne sauraient m’y amener. Je ne vous déteste pas, mais mon intérêt ne se trouve pas là. Pourquoi offrirais-je mon allégeance à un univers qui m’a tout pris ? Sans montrer de rancune, avouez que ce serait… Inconscient de ma part. Celui qui a été mon maître trop longtemps m’a fait comprendre que la confiance n’avait pas lieu d’être, que tous les efforts du monde n’étaient pas rétribués. Je ne veux plus obéir, Lady Satan. Je veux diriger.

Je ris doucement. Je me rendais compte en même temps que je parlais que c’était la vérité. J’avais envie d’être au sommet de l’échelle alimentaire. J’avais envie de devenir assez puissante pour qu’on se sente obligée d’être polie devant moi. J’avais envie d’être de celle avec qui l’on devait compter, et bien plus encore. Peu importait le nombre de vies que je devrais prendre, la cruauté que je devrais montrer, le nombre d’âmes que je devrais asservir. Je deviendrais pire que mes tortionnaires pour ne plus jamais être à eux.

C’est ce pour quoi je suis née, après tout, non ?

Je soupirais doucement.

Et vous n’avez rien à m’offrir qui aille en ce sens, je crois. Vous avez des gens à votre service, pas de simples alliés.

Je m’avançais sans doute en disant cela, mais qu’importait, après tout ? Je pouvais bien prêcher le faux pour savoir le vrai, après tout.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 24 Mai 2019 - 23:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Evelyn Wormwood
Cartel Rouge

Personnage
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Ladysa10

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 835
ϟ Nombre de Messages RP : 416
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Lawrence Chastel, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Rousse
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions X
- Maîtrise des métamorphoses VII
- Maîtrise des possessions V
- Forme de démon V
- Pacte démoniaque III
- Parangon du mal III
- Flammes infernales III
- Démons intérieurs III
- Consécration infernale III
- Dagyde III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Âme démoniaque I
- Antéchrist I
- Sang du Diable I
- Sœur du mensonge I
- Scarifications infernales I
- Maîtresse de la douleur I

- Lame du déchu (buveuse d'âme, lame d'emprisonnement)
- Échine de Léviathan (volonté impie, interminable)
- Linceul des ombres (havre ténébreux, garde-robe infernale)
- Main de Gloire (paralysie)
- Pendentif du Diable (prison de l'âme)
- Souliers d'argent (téléportation)
- Culte des Goules (animation de momies)
- Plume de l'Archange Michel (destruction des démons)
- Lance de la Terre Noire (projection de rayons)
- Glaive de la Stryge (plaies maudites)
- PDA (démon informatique)
- Shin Guntō type 94 (buveuse d'âmes)
- Serre de Kigatilik (toucher glacial)
- Ossements du Wendigo (malédiction du Wendigo)
- Kanabō (massue changeant de taille)

- Caliban (démon)
- Varvara (démon)
- Rakdos (démon)
- Sam, le démon d'Halloween (démon)
- Krampus, le démon de Yule (démon)
- Raton le nain (serviteur mort-vivant)
- Halyomorpha halys (serviteurs)
- Subunel (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)

- Cavale de cauchemar (cheval démoniaque)
- Broomstick (balais volant)
- Plymouth Fury modèle 1958 (voiture consciente meurtrière)

- Rite de Damnation (arme du jugement dernier)

- Le Pandémonium (sanctuaire)
- Hell City (base)
ϟ Liens Rapides : Naissance du mal
Âmes damnées
Pactes démoniaques
Livre des enfers
Blasphèmes
Collection d'âmes
Joueur
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Ladysa10

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 19/12/2017
ϟ Nombre de Messages : 835
ϟ Nombre de Messages RP : 416
ϟ Célébrité : Alexandra Breckenridge
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Lawrence Chastel, Abigaïl Frankenstein
ϟ Âge du Personnage : 30 ans en apparence
ϟ Statut : Catin du Diable
ϟ Métier : PDG de Wormwood Entertainments, Présidente du Hell Club, Antéchrist
ϟ Réputation : Niveau 5
ϟ Signes particuliers : Rousse
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la démonologie X
- Maîtrise de la nécromancie X
- Maîtrise des malédictions X
- Maîtrise des métamorphoses VII
- Maîtrise des possessions V
- Forme de démon V
- Pacte démoniaque III
- Parangon du mal III
- Flammes infernales III
- Démons intérieurs III
- Consécration infernale III
- Dagyde III
- Regard tentateur II
- Drain de vie I
- Âme démoniaque I
- Antéchrist I
- Sang du Diable I
- Sœur du mensonge I
- Scarifications infernales I
- Maîtresse de la douleur I

- Lame du déchu (buveuse d'âme, lame d'emprisonnement)
- Échine de Léviathan (volonté impie, interminable)
- Linceul des ombres (havre ténébreux, garde-robe infernale)
- Main de Gloire (paralysie)
- Pendentif du Diable (prison de l'âme)
- Souliers d'argent (téléportation)
- Culte des Goules (animation de momies)
- Plume de l'Archange Michel (destruction des démons)
- Lance de la Terre Noire (projection de rayons)
- Glaive de la Stryge (plaies maudites)
- PDA (démon informatique)
- Shin Guntō type 94 (buveuse d'âmes)
- Serre de Kigatilik (toucher glacial)
- Ossements du Wendigo (malédiction du Wendigo)
- Kanabō (massue changeant de taille)

- Caliban (démon)
- Varvara (démon)
- Rakdos (démon)
- Sam, le démon d'Halloween (démon)
- Krampus, le démon de Yule (démon)
- Raton le nain (serviteur mort-vivant)
- Halyomorpha halys (serviteurs)
- Subunel (serviteur)
- Doom Girl (compagnon)

- Cavale de cauchemar (cheval démoniaque)
- Broomstick (balais volant)
- Plymouth Fury modèle 1958 (voiture consciente meurtrière)

- Rite de Damnation (arme du jugement dernier)

- Le Pandémonium (sanctuaire)
- Hell City (base)
ϟ Liens Rapides : Naissance du mal
Âmes damnées
Pactes démoniaques
Livre des enfers
Blasphèmes
Collection d'âmes
Evelyn voulait bien croire Siobhan. S’il y avait bien une nécromancienne suffisamment puissante pour rendre une résurrection le moins pénible possible, c’était bien Abigaïl. Peut-être même que son accueil n’était pas si désagréable que cela. Même si les morts qu’Evelyn avaient elle-même ramené à la vie ne s’étaient jamais plains, elle savait leur rendre le Pandémonium agréable lors des premiers instants de leur nouvelle existence. Beaucoup n’appréciaient pas de payer l’addition toutefois. Cela aurait été le cas pour Siobhan. Assurément. Même si Evelyn avait dû mal à croire qu’Abigaïl ait ramené la rousse sans la moindre arrière-pensée. Elle n’était plus Lady Death ou la Porte-Mort de la Moisson, mais de là à ramener les morts à la vie gratuitement ?

« Si vous n’appartenez à aucune de mes catégories, c’est que vous n’avez aucun problème avec l’idée de retourner en enfer à votre mort ? » Répondit Evelyn sans se départir de son sourire. « Je n’aurais pas imaginé un tel penchant pour le masochisme. »

Ou alors la descendante de Morrigan pensait tout simplement qu’elle ne pouvait pas y retourner. Après tout, son âme n’y était descendue qu’à cause du pacte passé par son ancêtre. Probablement. Evelyn savait que les gens qui se retrouvaient dans la Géhenne y étaient rarement pour les raisons qu’ils imaginaient. Elle-même y compris.

« Enfin, me voilà rassurée. J’ai eu peur que votre tempérament fougueux ne vous pousse à des choix peu judicieux. Je peux confirmer que je ne suis pas amie avec les responsables de votre malheur, ni avec les démons qui ont joué avec vous après votre mort. »

Evelyn se doutait que l’une des cibles de la colère de Siobhan ne devait être nulle autre que la Morrigan, la déesse qui l’avait vendue à Raphaël. Pour l’autre ? Elle avait ses suspicions. Les démons qui l’avaient torturée n’avaient que leur travail, ce qui n’avait pas empêché l’Antéchrist de leur rendre une petite visite. Elle ne comptait pas les conjurer. Il y avait déjà suffisamment de poison entre les deux femmes, du fait de leurs natures et histoires respectives, pour qu’elle ne cherche pas à en rajouter. Mais ils pourraient se révéler utile au besoin. Ils avaient connu la sorcière rousse au summum de l’impuissance, alors qu’elle n’était qu’une âme damnée parmi tant d’autres.

« Oh… » Commença Evelyn toujours avec son éternel sourire aux lèvres. « C’est donc bien cela. Vous êtes certaine que vous ne retournerez pas dans la Géhenne à votre mort. Il est vrai que vous êtes issue d’un autre système de croyance à la base, je suppose que cela serait logique. »

Elle croisa les doigts devant son visage, songeuse.

« Vous n’avez jamais puisé dans la puissance que vous offraient les enfers ? Vous n’avez jamais utilisé la sorcellerie de votre geôlier ? »

Maître aurait été plus approprié, mais Evelyn était bien décidée à ne pas offusquer son invité.

« Pour beaucoup, c’est une raison suffisante pour y retourner à sa mort. Mais je ne sais pas. Peut-être que votre déesse interviendra. Peut-être que le sortilège d’Abigaïl a fait office de rédemption. Même si j’en serais surprise. Après tout, notre chère nécromancienne n’est pas sans lien avec les démons elle aussi. »

Elle avait le sang du Diable dans les veines. L’avait eut à une époque. Son grand-père avait vendu son âme pour le pouvoir et l’immortalité. Evelyn elle-même avait pris possession du corps de sa mère pour lui donner naissance. Il était difficile d’imaginer que la résurrection de Siobhan était parfaitement dénuée de soufre.

« Je suis heureuse que cela vous ai plu. Il était important pour moi que quelques unes de ses victimes assistent à sa fin. Sa destruction a été totale, alors oui, vous avez raison, je n’ai aucun droit sur vous et ne prétendrait pas le contraire. Ce n’était qu’une mise en garde. Peu de gens savent exactement où ils iront après leur mort, surtout ceux qui ont été écartelés entre différentes entités, différentes croyances, comme vous. »

Elle porta sa tasse de café à ses lèvres. Peut-être qu’elle aurait dû commander un milkshake, quelque chose de sucré à l’obscène. Quoiqu’il y avait quelque chose de terriblement satisfaisant à l’idée de boire de la caféine après minuit, un plaisir dont devaient se priver tous les lèves-tôt.

« Vous vous méprenez sur moi et sur mon Hell Club. Il s’agit d’ailleurs bien d’un club et non pas d’un culte. Je ne vous demande pas de ployer le genou, de me jurer fidélité ou de me céder votre âme. Cela serait vous manquer de respect. Or vous en méritez plus que la plupart de ceux que je côtoie. »

N’avait-elle pas survécu à l’enfer ? N’avait-elle pas été le jouet d’un archidémon et avait réussi à conserver son esprit sans sombrer dans la folie ?

« Mais je respecte votre ambition, je la respecte chez tous ceux qui m’entourent. Il ne s’agit pas là que de serviteurs, mais aussi d’individus qui savent qu’ils ont à gagner à se trouver dans mon entourage, tout simplement. Enfin, il n’est pas dans mon intention de me dresser entre vous et vos désirs de diriger… Tant que ceux-ci ne viennent pas nuire à mes propres activités. »

Une secte mystique de plus à Star City ? Elle s’en serait bien passée. Mais Evelyn savait aussi reconnaître une opportunité et c’en était une. Siobhan était raisonnable, malgré tout ce qu’elle avait vécu elle faisait preuve d’un tact et d’une politesse à toute épreuve. Des qualités qu’Evelyn savait grandement apprécier.

« Encore une fois, vous faites erreur. Je n’ai pas que des serviteurs, loin de là. Certains des membres de mon club suivent mes ordres directs, mais encore une fois, il ne s’agit pas de tous. Après tout, je sais que l’ambition et l’individualisme peuvent donner de plus beaux résultats que la servitude dévouée. J’ai à mes côtés des sorciers et même des démons qui agissent de leur propre chef et ne me rendent pas de compte. Ils ont accès à mes ressources, en échange de quoi ils suivent les directives générales du club et ne mettent pas en danger l’équilibre délicat que j’essaye de maintenir entre l’humanité et les créatures de l’enfer présentes sur Terre. Vous pouvez avoir votre place parmi nous. Même de manière temporaire. Si vous avez des doutes quant à mes paroles, vous n’avez qu’à demander à Anton Faust. »

Il travaillait pour elle. Il lui avait construit quelques abominations, enseignait la nécromancie à certaines sorcières du convent noir ou encore rafistolait certaines créatures qui ne pouvaient pas vraiment se rendre à l’hôpital… Mais Evelyn ne mettait pas son nez dans ses autres activités, ce qu’il faisait au funérarium Frankenstein ne la concernait pas. Bon. Elle le surveillait tout de même. Mais n’intervenait pas.

« Enfin. Même si nous rejoindre vous paraîtrait trop… Contraire à vos désirs et à votre nature, sachez que j’ai de nombreux alliés en dehors du Hell Club et qu’une collaboration plus ponctuelle sera toujours possible. Je ne doute pas que vous puissiez avoir besoin de mes talents et ressources et il se pourrait que j’ai l’utilité de vos capacités à l’avenir. »
 
Revenir en haut Aller en bas





 
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien)
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_6Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_8


Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_1Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_2bisLes rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Les rousses mettent le feu ! - PV
» Je commençe seule, et je veut des avis.
» 07 - Team Tim ?
» Chouette, un nouvel ami ! [PV Boule de Granit]
» Entrée en Territoire Ennemi?!! [Juste à côté - pour les autres arrivants]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_6Les rousses n'ont pas d'âmes (mais de toute façon ça sert à rien) Cadre_cat_8
Sauter vers: