AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_1On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 11 Avr 2019 - 20:12 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

La nuit est en train de tomber. Et comme souvent lorsque le jour lui cède place, Cassandra est de sortie. Elle a fait du rouge son uniforme, et porte donc l’une des nombreuses robes que lui a offert Evelyn, rouge carmin et tombant en ondulations vaporeuses. La jupe en est asymétrique et s’arrête à son genou gauche d’un côté, pour descendre presque jusqu’à sa cheville droite de l’autre. Le corsage serré vient couvrir sa poitrine presque inexistante et parvient à réussir l’exploit de la mettre malgré tout en valeur. Elle pousse délicatement la porte du bar qu’elle a décidé de venir visiter ce soir et balaye les lieux d’un regard presque ennuyé, persuadée de ne pas y trouver grand chose de bien intéressant.

Elle continue ces sorties par ennui ou parce qu’il y a toujours de nouvelles personnes à tenter de son corps, certaines atterrissant ensuite au Pandémonium pour s’y divertir en cherchant la petite médium qui leur aura fait la cour assidument. Peut-être aussi parce qu’elle aime à savoir ce que disent les gens normaux, ce qu’ils font lorsqu’ils sortent. Peut-être enfin parce que ses pas la mènent là où elle doit être plus que l’inverse. Comme ce soir, lorsqu’elle reconnaît avec surprise une aura familière, sans toutefois précisément savoir d’où elle la connaît, au début du moins. De sa démarche pleine d’entrain, Cassandra traverse donc le bar pour venir s'assoir en face de l’heureux élu de ce soir.

Bonsoir ! Est-ce que… Oh !

Alors même qu’elle parle, elle finit par reconnaître celui qui lui a offert sa veste lorsqu’il l’a vue revenir à la vie. Mais il y autre chose. Une familiarité qui la dérange, titille son instinct et réveille sa mémoire décousue. Alors où ? Où d’autres l’a-t-elle vu ? Faisant un intense effort de concentration, elle observe les traits sous l’aura qui enveloppe le corps de son vis-à-vis, les compare à d’innombrables occasions… Jusqu’à ce que son pouvoir, obligeant, aille chercher de lui même la vision qui est à l’origine de cette sensation étrange de déjà vu.

Vous étiez avec elle en Russie, lâche-t-elle tout à coup, sous le coup de la surprise, sans réfléchir un seul instant.

L’homme lui a pourtant paru plutôt adepte des forces du faux dieu, dans leur brève discussion, que fervent défenseur de Lady Satan, mais elle en est presque certaine : c’est lui qui veillait sur sa Marraine, lui qui l’a aidé à tuer la Baba Yaga, lui encore qui l’a accompagnée en Angleterre. Comme c’est curieux, à ses yeux.

Je n’aurais pas pensé que vous la connaissiez, pourtant. Vous avez menti, souffle-t-elle avec un fin sourire.

N’a-t-il pas affirmé ne pas avoir maille à partir avec les démons ? Et pourtant, cela explique l’entame noirâtre de son aura, celle qui lui susurre dans le creux de l’oreille que son bienfaiteur a un pacte avec celle qui gouverne la famille Wormwood.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 12 Avr 2019 - 10:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Après son voyage assez long à l'étranger, Mikhaïl avait eu beaucoup de travail en ville. Tout ne s'était pas toujours très bien passé, mais c'était supportable. Il n'y avait finalement que sa sœur qui avait commencé à lui poser des problèmes. Ne sachant pas précisément combien de temps il serait absent lorsqu'il avait dû accompagner Lady Satan dans d'autres pays, le Russe avait laissé une bonne somme d'argent en liquide à sa cadette. Si cela avait été amplement suffisant, Marishka n'avait pas apprécié le silence radio de son frère et avait commencé à se demander s'il ne faisait pas « des choses louches » qu'il tentait de lui cacher. Bien sûr que si. Mais il ne comptait pas l'avouer. Persuadé qu'elle ne lui poserait pas le moindre problème, Mikhaïl avait menti sans trop se creuser la tête en prétendant qu'il partant à l'étranger pour le travail. Mais au bout d'une semaine, la jeune femme avait appelé là-bas où l'on avait démenti son mensonge. Il avait donc eu droit à une crise quasi-hystérique à son retour et avait du improviser. Marishka l'avait finalement cru – à moitié du moins – lorsqu'il avait expliqué avoir eu besoin d'une pause durant un petit moment et qu'il avait préféré mentir pour qu'elle ne croit pas qu'il voulait l'éviter. C'était ce qu'elle avait imaginé bien sûr et il savait que ça l'avait blessée, une raison supplémentaire pour maudire la sorcière.

C'était donc pour cette raison qu'il se retrouvait tout seul dans un bar. Habituellement, Mikhaïl ne fréquentait plus trop ces lieux. Ça attirait des ennuis et des gens que vous ne vouliez pas forcément rencontrer venaient vous aborder. Mais là, il voulait se changer les idées !

Il était déjà bien avancé dans ses consommations lorsqu'une silhouette s'installa devant lui. Levant les yeux vers la personne, Mikhaïl s'apprêtait à lui annoncer qu'il ne voulait pas discuter lorsque le visage de la jeune femme éveilla quelque chose dans son esprit. Il lui fallut quelques secondes pour la resituer, ce qui fut suffisant pour qu'elle le dévisage avant de lâcher une énormité. Avec « elle », ce n'était pas difficile à comprendre ! Le slave n'était pas allé en Russie ces derniers temps, hormis pour accompagner la sorcière à qui il devait inconsciemment sa présence ici. Son expression qui s'était un peu renfermée se rembrunit encore davantage lorsque la jeune femme l'accusa d'avoir menti. Il n'était vraiment pas d'humeur à discuter de ça et il n'avait aucune envie de penser à la sorcière alors qu'il se sentait au plus bas !

Visage fermé, il jeta un regard légèrement hostile à la jeune femme avant de vider son verre.

« Je ne vois pas de quoi vous parlez. Vous vous trompez de personne. »

Il réfléchissait rapidement. Il n'avait pas songé que cette fille puisse être liée à Lady Satan, mais ce n'était pas si surprenant en y repensant. Quelle idée avait-il eue de l'aider au lieu de la laisser moisir toute seule dans son coin ! Un profond soupir lui échappa alors que ses prunelles se détournaient d'elle pour observer les environs. Il avait d'ores et déjà les joues un peu rosies par l'alcool, mais pouvait encore en ingurgiter une bonne dose avant de devenir plus joyeux. Pour le moment, il passait plutôt par la phase « déprime » ! Même si Aiden lui répétait que boire seul était misérable, ce n'était pas bien grave. Il y avait certains moments où c'était la meilleure chose à faire.

Mais avant d'en arriver là, Mikhaïl devait se débarrasser de cette présence encombrante. Si cette gamine était bel et bien liée à Evelyn Wormwood, il était important qu'elle s'en-aille ! Il n'était pas d'humeur à supporter une nouvelle provocation, même indirecte, de la sorcière.

« Allez-vous-en, j'ai envie d'être seul. Je ne suis pas ici pour faire la conversation, encore moins lorsque vous m'accusez de mentir. »

D'un geste de la main, le Russe la chasse comme une mouche indésirable qui venait perturber sa quiétude. Les femmes étaient définitivement une source de problèmes !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 13 Avr 2019 - 23:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Bien évidemment, Cassandra note aussitôt l’hostilité dont fait preuve son interlocuteur. Mais elle ne s’en offusque guère. Tout au plus s’en inquiète-t-elle… Elle a trop l’habitude qu’on tente de lui mentir. Elle a trop l’habitude que les hommes et les femmes ne se drapent dans leurs dénégations. Assise en face de lui, observant un instant son verre vide puis son visage fermé, la petite médium ne s’est pas départie d’un léger sourire et d’une surprise un peu enfantine. Elle ne comprend vraiment pas comment elle a pu passer à côté de ce lien entre Mikhaïl et Lady Satan jusque là. Ceci dit, il n’avait pas vraiment l’air de la servir de gaieté de coeur, dans cette vision.

Peut-être est-ce pour cette même raison qu’il se montre si froid et tente de la chasser, songe Cassie avec détachement. Si elle ne s’en vexe toujours pas, son sourire vacille et elle laisse échapper une certaine déception sur ses traits fins. Elle ne sait que faire de ce soir et à son sens, cet homme et le mystère qu’il représente est une occupation plus que satisfaisante. Il n’y aura sans doute pas de sang, de douleur ou de sexe à la clé pour cette nuit, pas avec lui et son aura étrangement saine si l’on en occulte les meurtres et le Pacte, mais il y aura bien assez de choses pour la divertir. L’intéresser, exercer sa curiosité.

Je ne crois pas. Vraiment pas, s’amuse-t-elle d’un ton assuré avant de tendre une main par dessus la table en ravivant le souvenir de cette vision.

Mikhaïl et Lady Satan dans leur combat contre l’ennemie de cette dernière, voilà ce qu’elle a vu. Cela et ce qui s’est passé juste après. Les mêmes protagonistes en Angleterre. Des souvenirs pour le Russe, des images plus vraies que nature pour la poupée des enfers. Les images se déroulent dans l’esprit de Cassandra, et elle sait qu’elles font de même dans celui de son interlocuteur. Un savoir qui se partage en une fraction de seconde, à l’aune d’un rêve qui ne dure pas bien longtemps. La sensation est sans doute déstabilisante pour l’assassin : revivre ses souvenirs mais d’un point de vue extérieur a de quoi en étonner plus d’un. Pas un instant toutefois la jeune femme ne s’en est inquiétée. Comme toujours, elle agit de façon impulsive. Puis elle ramène aussitôt sa main à elle.

Je suis désolée si je vous dérange, se force-t-elle à dire même si l’excuse n’est pas si sincère et lui brûle un peu les lèvres.

La curiosité de Cassie passe avant tout le reste. Ses envies avant celles des autres, la plupart du temps, aussi. Sauf pour ceux qu’elle aime, et encore : au fond, il s’agit juste de faire de leurs désirs les siens propres.

Mais vous avez vu ce que j’ai vu. Ce que je sais. Vous aviez dit que vous n’aviez pas conscience d’un pacte, ajoute-t-elle d’un ton amusé en baissant la voix. Je ne pensais pas que c’était elle qui l’avait conclu avec vous. C’est amusant. Enfin, pour moi, pour vous certainement moins, babille la médium.

Curieuse, elle l’observe comme un chiot attentif du prochain mouvement de son maître - même si sa relation avec Mikhaïl n’a bien évidemment rien à voir avec celle-ci.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 11:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Même s'il était d'une nature assez optimiste, Mikhaïl avait du mal à croire que sa réponse suffise à faire fuir la jeune femme étrange. Il regrettait vraiment de s'être arrêté et encore plus d'avoir discuté avec elle. Peut-être aurait-il mieux fallu s'enfuir rapidement en comprenant qu'elle avait mailles à partir avec l'Enfer ? Sauf qu'à cette époque, le Russe n'avait pas encore compris que Lady Satan dominait quasiment toute la planète ! Et il y avait participé. Une pensée qui suffisait à le mettre encore plus mal à l'aise. Dire qu'il était venu ici pour se changer les idées.

Un profond soupir lui échappa alors qu'il détournait le regard à la recherche d'une serveuse, sauf que la gamine l'en empêcha en tendant la main dans sa direction et en.... partageant un souvenir. Un souvenir qui n'en était pas un d’ailleurs : elle n'était pas là, elle n'avait pas pu assister à ce spectacle ! Qu'elle ait choisi la vision de Russie pour commencer n'arrangea pas son humeur : il culpabilisait toujours de ce qu'il l'avait aidée à faire là-bas. C'était son pays et la Baba Yaga faisait partie de leur culture, comment avait-il pu accepter de lui prêter main forte pour la tuer ? Une grimace contrariée s'afficha sur son visage alors qu'il revoyait tout cela sous un angle différent, puis tout disparu. Cette fois-ci, il ne lui laissa pas le temps de recommencer et se recula dans sa chaise avant de faire signe à la serveuse de lui apporter la même chose. Le Russe ne demanda d'ailleurs pas à son « invitée » si elle voulait boire quoi que ce soit.

Les prunelles du Russe se posèrent enfin sur le visage de la gamine qui le regardait avec un air presque attendrissant... sauf qu'il ne se sentait pas d'humeur à supporter ça. Un soupir lui échappa alors qu'il secouait la tête, le visage fermé.

« Si vous êtes venue ici simplement pour vous moquer de moi, vous pouvez passer votre chemin. J'ai épuisé ma dose de patience à ses côtés. »

Mais c'était faux. Il était doté d'une patience d'ange qui lui avait permis de faire son travail durant des années. Rester assis au même endroit pendant des heures en attendant que sa cible arrive ne le dérangeait absolument pas ! Mais ce n'était pas le même genre de patience que pour supporter la sorcière et tolérer toutes ses remarques, ses provocations et ses prétendues tentations. Est-ce que cette rencontre n'était due qu'au hasard, ou est-ce que Lady Satan l'avait envoyé ? Il en doutait. Son importance était moindre, elle ne perdrait pas son temps à le tourmenter jusqu'ici tout de même.

La serveuse revint et posé un verre devant lui qu'il attrapa aussitôt et vida presque en entier. Se saouler n'était pas la meilleure idée qui soit, mais tant pis. Il avait besoin d'une soirée sans penser à tout cela et surtout en s’endormant d'un sommeil complet et non peuplé de questions et de doutes – voire de regrets.

« Ce n'est pas amusant comme vous l'avez souligné et je n'ai pas envie qu'on vienne m'ennuyer même quand je suis seul. Si vous avez besoin de tourmenter ou de vous moquer de quelqu'un, allez chez elle, je suis sûr qu'elle aura plusieurs personnes à vous confier. Il eut une légère mou et, comme poussé par l'alcool déjà ingurgité, lui lança une vérité en plein visage. Je regrette de m'être arrête pour vous aider. J'aurais mieux fait de vous laisser seule, ça m'aurait évité de vous revoir. »

Il savait qu'elle n'apprécierait sans doute pas, mais qu'elle soit liée à Lady Satan lui donnait une excellente raison pour le pousser à se montrer désagréable avec elle. Même si son avis sur la sorcière avait évolué depuis leur voyage ensemble, il lui arrivait d'avoir des sursaut de colère, voire de haine à son encontre. Il la détestait pour les doutes qu'elle faisait naître dans son esprit et vu qu'elle n'était pas là et qu'il ne pouvait pas s'en prendre directement à elle, il faisait avec les moyens du bord. Avec cette fille donc.

« Je n'ai rien contre vous, mais si vous la connaissez, vous n'êtes pas quelqu'un de bien et je n'ai aucune envie de passer du temps avec vous. »

Pourtant, le ton de sa voix était un peu lassé, mais pas encore pâteux. Il n'avait même plus envie de s'énerver pour la faire fuir ! Ce soir, il n'avait pas l'alcool joyeux, mais plutôt défaitiste et mélancolique. Une humeur discutable lorsqu'on était confronté à l'un des jouets de la sorcière.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 13:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Le Russe n’a pas l’air de comprendre. Ses propos ne sont pas de ceux qui peuvent blesser Cassandra, laquelle n’exprime donc aucune tristesse. Il n’aurait pas dû s’arrêter pour l’aider ? Les humains n’ont fait que cela depuis l’apparition de leurs pouvoirs : essayer, puis passer leur chemin. Quelque part, ce sont eux les véritables responsables de ses allégeances actuelles. Qu’ont ils fait pour elle à part prétendre se soucier de son bien-être pour l’oublier aussitôt ? Vladislas et Lilith, dans ses visions, ne prétendaient jamais faire le bien pour masquer leurs manquements. Vladislas, lorsqu’il l’a recueillie, malgré toute sa brutalité et sa sauvagerie, l’a aussi mise en sécurité et protéger des autres. Evelyn l’a sortie du caniveau dans lequel elle essayait désespérément de mourir une bonne fois pour toute, lui a donné la fierté d’être ce qu’elle est et une famille. Lukaz et ses pouvoirs lui ont donné un toit ou trouver un peu de quiétude et de repos, mais aussi une amitié solide - et plus si affinités. Et Renan lui donne son intérêt malgré toute son étrangeté. Tous des êtres exceptionnels, à la moralité très discutable. Mais ce sont eux et pas les modèles de vertu qui l’ont sauvée.

Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que la pensée que Mikhaïl ne fasse que l’abandonner dans cette ruelle ne la chagrine guère : cela n’aurait été que la continuation logique de son existence. Cassandra vit dans la nuit car la nuit est la seule à avoir accepter sa folie sans la questionner ou souhaiter la changer. Dans l’obscurité, elle peut protéger ce qu’il reste de sa psyché ravagée à sa convenance. Si ça veut dire offrir son corps sans cesse, ainsi soit-il. Si cela veut dire mourir pour eux, qu’il en soit ainsi.

Je ne me moque pas, murmure-t-elle pourtant, soucieuse de rectifier la vérité. Pourquoi me moquerais-je de vous ? Ce n’est pas source de moqueries que de servir… que de la servir. Et vous avez l’air de lui avoir été d’une grande aide.

Son petit sourire revient timidement sur ses lèvres, tandis qu’elle se rassoit au fond de la banquette. Elle observe l’homme en silence, son visage fermé. Cassandra ne compte pas s’en aller, ni lâcher sa proie trop vite. Elle veut savoir. Elle aime savoir, détenir quelques secrets. A force de boire, il va peut-être délier sa langue, non ?

Vous auriez pu passer votre chemin. Je serais encore là aujourd’hui pour vous parler, répond-elle avec un sourire et un haussement d’épaules. Ça n’aurait rien changé pour moi, mais qu’est ce que ça aurait dit de vous ?

Un homme capable d’abandonner une jeune femme dans ce genre de situation n’est probablement pas quelqu’un de bien non plus… Même si Mikhaïl n’est pas vraiment candidat à cette désignation, pas avec le sang qui tâche ses mains.

— Je ne suis pas quelqu’un de bien, non. Mais pas quelqu’un de mauvais non plus, je crois. Vous la connaissez un peu, mais vous ne savez pas qui je suis.

Un constat lâché d’une voix posée tranquille. Si elle avait pu partager une autre de ses visions - s’il ne s’était pas tant reculé - elle aurait pu lui montrer ce qu’avait été sa vie. Avant. Au lieu de quoi, elle pose doucement ses mains sur le bord de la table, après avoir vérifié que la dite table ne risque pas de l’enlever dans une rêverie de plus, les souvenirs d’un ou d’une autre.

Vous ne savez pas vraiment qui elle est, d’ailleurs. Les gens ne voient que ce qu’ils veulent bien voir.

Le monstre, la sorcière qui n’a de limites que celles de son imagination, la démone avant la femme. Là où les autres ne voient que l’horreur, Cassandra voit aussi la douceur d’une étreinte presque maternelle, la confiance offerte à celle qui n’était rien. L’amour d’une mère pour ses enfants. La valeur d’une parole donnée. L’intelligence et la détermination. Elle sait qu’Evelyn Wormwood s’est construite sur un passé macabre. Elle sait qu’elle a souffert autant qu’elle a pu faire souffrir, et l’Antéchrist n’a gagné à ses yeux qu’un profond respect. Mais il est plus facile de ne voir que ses aspects les plus sombres et d’oublier le reste. Il est bien plus aisé de la détester sans y réfléchir plus avant. Parce qu’elle est si terrible ou pour ne pas s’attarder sur ses propres faiblesses ?
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 15:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Pourquoi se moquerait-elle de lui ? Mikhaïl voyait tellement d'explications à lui fournir ! Il se sentait comme une quantité négligeable et voir la manière dont Lisbeth ou le familier de la sorcière le dénigraient n'avait fait que confirmer cette pensée. Il n'avait jamais eu de haute estime de lui et le fait qu'il n'ait été félicité que pour sa capacité à tuer ne remontait pas franchement l'estime qu'il pouvait avoir pour lui.

Mais il n'avait pas envie d'en parler avec cette femme. Elle était liée à la sorcière et s'empresserait sans aucun doute d'aller lui répéter tout ce qu'il daignerait lui avouer. Mikhaïl doutait qu'Evelyn se fatigue à trouver de nouveaux moyens de le tourmenter, mais disons qu'il avait tendance à penser qu'elle serait satisfaite de voir que les doutes qu'elle avait semé étaient en train de pousser tranquillement et de prendre racine. Non, il ne voulait pas lui donner cette satisfaction. Malgré tout, le trentenaire ne résista pas à l'envie de se défendre lorsque la jeune femme souligna qu'il avait été d'une grande aide pour la sorcière.

« Ce n'est pas comme si j'avais le choix. »

Sauf que si, il l'avait eu. Mikhaïl aurait pu rester tranquillement à Star City et ne pas l'accompagner. Certes, les années gagnées dans leur contrat se seraient envolées, mais il n'aurait pas eu à tuer un symbole de la Russie et à maculer la Place Rouge du sang de ses compatriotes. Est-ce que la vie de quelques innocents valait un tel sacrifice ? Voilà qu'il commençait sérieusement à songer que tuer des innocents n'était plus si terrible que ça... que lui arrivait-il donc ? Peut-être que l'influence néfaste de la demi-démone avait fini par souiller sa dévotion ? Ou peut-être qu'il était tout simplement trop faible et se montrait influençable. C'était sa faute, pas celle de quelqu'un d'autres.

Vidant le fond de son verre, le Russe baissa les yeux vers ce dernier comme s'il était soudainement plus intéressant que la jeune femme face à lui. Il n'aimait pas l'entendre dire toutes ces choses qui étaient pourtant parfaitement vraies. Elle avait raison. S'il l'avait abandonnée, il n'aurait pas valu mieux que ceux qu'il pointait du doigt. Ce n'était pas parce qu'elle était née... comme ça, qu'elle méritait moins d'attention que les autres. Une pensée qui le poussa à repenser à ses doutes concernant Evelyn. Elle n'avait rien demandé non plus, elle subissait. Pourquoi la traiter comme une paria alors qu'elle n'avait rien demandé à personne ? D'un côté, sa foi le poussait à la haïr, mais de l'autre....

Comme dans un écho désagréable, Cassandra souligna qu'il ne savait pas qui était réellement la sorcière. Elle avait raison. Mais il ne voulait pas l'entendre.

« Je sais et ça me convient très bien. Je n'ai jamais dit que je voulais voir le reste. Il était un peu dépité. Je n'ai aucune envie d'en savoir plus, mais on dirait que vous prenez toutes les deux un malin plaisir à essayer de me forcer à le faire. »

Il aurait dû refuser de passer du temps avec Evelyn, de chercher à la comprendre un peu mieux. À cause de ça, le doute s'était insinué dans son esprit et il se demandait s'il ne faisait pas fausse route depuis toutes ces années. Il n'était même plus allé à l'église depuis son retour de France. C'était dire.

Comprenant que la jeune femme face à lui n'allait certainement pas le laisser en paix, il décida de faire preuve d'un minimum de savoir-vivre en lui demandant quelque chose :

« Est-ce que vous voulez boire ? »

Lorsqu'elle eut répondit, positivement ou non, Mikhaïl recommanda un nouveau verre accompagné de l'éventuel choix de Cassandra. Si elle n'était pas mauvaise, elle pourrait peut-être comprendre qu'il n'avait pas envie de se mettre à douter davantage ? Mais devait-il aborder ce sujet ? Ne risquait-elle pas de vendre la mèche à Evelyn ? Toutes ces questions le fatiguaient et il passa machinalement sa main sur ses yeux avant de reprendre d'un ton plus morne.

« Je suis las de ces discussions. J'en ai assez qu'on essaye de me prouver que je ne devrais pas penser telle ou telle chose. On dirait que vous prenez un malin plaisir à me retourner le cerveau. »

Pour le coup, il parlait aussi bien d'elle que d'Evelyn ou du prêtre qui avait fait son éducation religieuse. Mais il était préférable que Cassandra ne soit pas au courant de ce dernier détail, cela risquait encore de lui donner de mauvaises idées pour la suite !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 18:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Cassandra observe un temps en silence, son visage cette fois neutre avant d’assener d’une voix claire et étrangement sérieuse :

On a toujours le choix. Simplement, parfois il n’y a qu’une solution qu’on veut bien envisager. Une seule qui paraît raisonnable. Au fond, même dans une question de vie ou de mort, on peut choisir de mourir.

Un choix faussé par l’instinct de survie de chacun. Un choix faussé lorsqu’une seule option est viable. Mais un choix tout de même. Cassie est en position de le dire. Il lui est déjà arrivé de faire ce fameux choix, celui que personne de sain d’esprit n’accepterait. Plus d’une fois. Le choix de mourir lorsque tout semblait perdu. Le choix de s’oublier plutôt de chercher à vaincre. Le choix d’abandonner son corps à un monstre tout ce qu’il y a de plus humain et son esprit aux créatures de la nuit. Les choix compliqués ont distordu le chemin qu’est sa vie jusqu’à le rendre méconnaissable.

Avec une moue d’excuse, sincère cette fois, la jeune femme se ramasse sur la banquette. Son sourire a disparu, remplacé par l’autre Cassandra. La prophétesse, la voyante, celle qui Sait des choses que d’autres ne pouvaient que deviner. Celle qui porte avec elle les secrets de plusieurs des êtres influents de cette ville. De Lilith. D’un vampire maintenant défunt. Cette femme là sait qu’il est terriblement complexe de se défaire de ses convictions pour les remplacer par quelque chose de nouveau. Cette femme là sait le chemin accidenté qui se déroule devant Mikhaïl. Cette femme là pourrait peut-être, aussi, lui dire si son combat est perdu d’avance ou s’il triomphera de celle que le hasard a placé sur sa route.

Ce n’est pas un plaisir. Je sais ce que c’est de devoir voir des choses que vous auriez préféré ignorer. Je sais ce que c’est devoir les fondations de nos convictions ébranlées. Je ne vous force à rien, je ne fais qu’énoncer des évidences. La seule raison pour laquelle cela vous heurte, c’est que vous avez déjà fait une grande partie du chemin seul. Que vous le vouliez ou non. Je suis l’écho de vos pensées, et ça fait mal.

Un doux sourire revient sur ses lèvres, plein d’une compassion parfaitement sincère. Les plus zélés compagnons du faux dieux sont aussi ceux qui, bien souvent, font les plus parfaits serviteurs des ténèbres en définitive. Mikhaïl n’arrivera peut-être jamais jusque là. Mais c’est devenu du domaine du possible, à présent. Et cette éventualité est suffisante pour le tenailler.

Un rhum. Sec. S’il vous plaît.

La jeune femme avait touché à toutes les drogues disponibles, licites ou non, parfois à en mourir. Pour ce qui était de l’alcool, lorsqu’elle cherchait à anesthésier un peu son esprit humain pour réveiller l’autre, elle s’en tenait donc à des choses fortes.

Il est fatiguant de se poser toutes ces questions. Mais il n’y a rien à prouver. Juste des choses à voir. Pourquoi vous y refuser ? Ce n’est que plus fatiguant encore.

Elle hausse les épaules. La question est parfaitement sincère. Pourquoi, en effet, user son esprit à essayer de tordre la vérité dans un autre schéma, pour conforter ce qu’on croit savoir ? Pourquoi ne pas accepter cette nouvelle réalité ? Est-ce là si difficile ? Au début, oui. Une fois les premiers pas faits, pourtant… C’est le soulagement, chez elle, qui a pris le pas sur le reste. Puis le bonheur, pour la première fois, même au coeur des plus terribles souffrances. L’abandon synonyme de délivrance.

Si vous le préférez, vous pouvez parler et je vous écouterais, dit-elle avec une certaine curiosité.

Cassandra peut difficilement dissimuler que le dilemme de Mikhaïl la fascine assez. La façon dont Evelyn a pu planté la graine du doute dans son esprit aussi. Elle ne veut le convaincre de rien, même si elle sait d’expérience que tout devient plus simple lorsqu’on accepte l’évidence. Elle avait été, en son temps, une fidèle de Dieu elle aussi. Mais Dieu l’avait abandonné là où l’Enfer lui a tendu la main. Plusieurs fois. Une main cruelle et affectueuse tour à tour. Mais toujours présente.

Je ne suis pas là pour vous torturer, ajoute la médium avec un petit rire. Vous le sauriez, sinon.

Un petit clin d’oeil tranquille accompagne ces propos à moitié rassurants.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 18:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Même s'il savait qu'elle avait raison, il l'avait lui même pensé, Mikhaïl était agacé par le fait de l'entendre souligner qu'on avait toujours le choix. Bien sûr. Il aurait pu refuser le contrat proposé par la sorcière et accepter de voir sa sœur se suicider après avoir massacré ses enfants. Ou peut-être que le Cartel Rouge aurait réussi à la protéger et que rien de tout cela ne serait arrivé ? Le Russe n'était pas prêt à prendre ce risque, c'était pour cette raison qu'il avait accepté. Mais ce n'était pas un choix, c'était une issue quasiment impossible à éviter, voilà tout.

D'une humeur défaitiste, Mikhaïl regarda Cassandra, ramassée sur son banc, qui lui racontait qu'elle comprenait ce qu'il ressentait. Ce n'était clairement pas rassurant. Songer que cette femme avait pu être à sa place un jour l'effrayait plus qu'autre chose ! Est-ce que cela signifiait qu'il pouvait un jour finir comme elle ? Non. Il ne l'envisageait pas une seule seconde. Evelyn avait laissé entendre qu'elle pourrait peut-être déchirer son contrat un jour, ce qui lui laissait une chance de s'en tirer. Tout n'était pas encore perdu.

Inspirant profondément, le slave attendit patiemment que la serveuse revienne vers, donnant l'impression de n'écouter la jeune femme que d'une oreille. Mais, à son grand dam, ce qu'elle racontait l'intéressait beaucoup. La tentation de lui parler était présente... mais la crainte de la voir répéter tout cela l'était encore plus. Il secoua la tête en signe de dénégation, une expression butée collée au visage.

« Non. Vous iriez tout lui raconter et elle serait ravie d'apprendre que ses paroles me tourmentent. Je ne suis pas stupide au point de donner le bâton pour me faire battre vous savez. »

La serveuse arriva au même moment, posant son verre devant lui et faisant de même avec celui de Cassandra. Le Russe ne tarda pas à saisir sa vodka et à en avaler une bonne partie. À chaque fois, son esprit semblait se reposer un peu, oublier ce qui le tracassait, puis tout revenait. Mais avec de moins en moins d'intensité. Ses joues se réchauffaient agréablement, il savait qu'il commençait à approcher de la limite acceptable. D'ici un ou deux verres, il passerait de l'autre côté de la barrière pour devenir un peu pompette... voire davantage. Reposant le verre sur la table, l'ancien militaire releva les yeux pour planter son regard dans celui de la jeune femme.

« Vous avez baissé les bras, mais ça ne veut pas dire que tout le monde doive faire pareil. Sans vouloir vous vexer, j'ai toujours considéré que les gens qui cédaient étaient affreusement faibles. Il renifla comme si l'idée lui était désagréable. Laisser tomber ses croyances pour passer à quelque chose d'autre et oublier ce qui nous tourmente... c'est la solution de facilité. C'est une preuve de faiblesse. Sauf que je ne suis pas comme ça. On m'a appris à ne jamais céder, même devant la mort. Je n'ai aucune raison de tout laisser pour me faciliter la vie. Ou alors je n'ai plus rien à faire ici. »

Son entraînement l'avait sans doute formaté. Il ne supportait pas la défaite, Evelyn avait pu le constater d'elle-même. Céder à ses arguments, ce serait comme accepter une reddition. Du moins dans l'esprit du slave. Bien sûr, la situation était plus compliquée que dans une guerre : il ne pouvait pas sortir d'arme pour régler le problème. Non. Là, il s'agissait de mots. De paroles qui trouvaient un écho dans son esprit et qui commençaient à provoquer des questions. Ces mêmes interrogations semaient le doute dans ses pensées et cela le poussait à se questionner. C'était insidieux, sournois. Ce n'était pas dans ses habitudes, il ne savait pas comment réagir.

Son regard s'était un peu égaré, mais il se rappela soudain de la conversation qu'ils tenaient et saisir son verre, mais sans le bouger. Un peu comme pour se protéger.

« Je n'ai fait aucun chemin. N'allez pas croire que je gobe ce qu'elle raconte. C'est l'Antéchrist, elle est mauvaise par nature et je devrais la tuer si j'étais un bon chrétien. Mais il ne savait plus si tel était le cas. Je la déteste. Non, en fait je crois même que je la hais. »

Et c'était vrai. Il la haïssait par moment, mais il se rendait aussi compte qu'il commençait à éprouver une forme de compassion pour elle. À se demander si elle méritait vraiment tout ce qu'on disait sur elle... Comme bien souvent, il était tiraillé entre de nombreuses questions. Sans doute parce qu'il avait une conscience, mieux aurait valu qu'il n'en ait pas pour éviter tous ces tracas !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 20:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Homme têtu qu’il est, Mikhaïl refuse encore l’écoute pourtant dénuée de jugement de l’adorable Cassandra. Laquelle lève les yeux au ciel, ses mains minuscules suivant le mouvement. Que les Enfers la préservent de tous ceux qui croient qu’elle a a assez de mémoire pour se souvenir de tout ce qu’on lui raconte et surtout d’avoir l’envie de tout courir raconter à Evelyn. D’autant qu’il est plus que probable que l’un de ses séides les regardent à cet instant.

Je vous promets de ne rien lui raconter. De toute façon, si vous n’avez pas confiance en ma parole, vous pouvez avoir confiance dans le fait que je suis une voyante extrêmement sensible et qu’une bonne douzaine de visions auront remplacé vos états d’âme bien avant que je ne revois ma… notre Lady.

Elle rit doucement. La serveuse pose un verre devant elle et elle l’observe un instant avant de le délaisser. Mikhaïl, lui, se cache derrière l’alcool pour apaiser son esprit. Ses yeux sont plus flous qu’au début de la conversation, les pupilles largement dilatées par les effets de sa boisson. Et encore une fois, elle lève les yeux au ciel. Toute malléable qu’elle soit, Cassandra en a assez de se voir considérer faibles par des ignorants qui n’auraient peut-être pas survécu ni à son enfance, ni à son entrée sanglante dans l’âge adulte. Oh, comme ils glorifient la résistance, le combat, l’honneur, oubliant par là même que dans ce monde où être la main dominante est tout, il y a du courage dans l’abandon. De la force dans l’acceptation. Faiblesse n’est pas toujours celle que l’on croit. Il est plus facile de se battre en vain, parfois, que de savoir ployer le genou pour une juste raison. Alors, fatiguée de cet état de fait, elle conjure un autre souvenir. Elle attrape les deux premières visions qu’elle a eu - la mort d’une femme battue et le viol d’une paysanne par Vladislas. Profitant de l’état du Russe, Cassie n’hésite pas à se tendre sur la table, presque couchée dessus, pour rattraper sa main et lui projeter les premières horreurs qu’elle a vues.



Elle le défie d’un oeil. Tous ces énoncés ont été purement factuels. Elle n’en conçoit plus de chagrin, plus de larmes, plus d’effroi. Son abandon aux ténèbres a fait sa force. Aujourd’hui, elle peut leur rendre leur regard, leur résister, les embrasser pour de bon. Aujourd’hui elle peut les servir et supporter tout ce qu’elles ont en réserve plutôt que de les craindre. Aujourd’hui elle rit de ses misères et chérit celles des autres. Aujourd’hui, elle vit dans la nuit, mais la nuit lui rend toute la tendresse dont elle a besoin. L’approbation de Mikhaïl ne lui importe pas. Son ignorance, si.

Je n’ai plus peur. La douleur est une amie. Et cette femme que vous pensez haïr est aussi celle qui m’a sauvée quand tous détournaient le regard. Croyez vous qu’elle mérite d’être jugée pour avoir tendue la main à une chienne errante, demande la médium d’un ton amusé, utilisant des termes crus volontairement.

Fâchée, contrariée, la petite poupée croise les bras. Même si elle ne veut pas de son approbation, elle refuse d’accepter qu’il la juge pour autant. Pas sans savoir. Sans être vexée le moins du monde, elle est vaguement agacée par cet entêtement qui le dessert. Pour elle, il ne comprend pas. Il ne voit pas. Il s’enferme dans ses certitudes.

Dieu a décrété que l’Enfer et ses enfants étaient mauvais par nature. Vous le croyez sur parole parce qu’on vous a appris à le faire. En quoi est-ce plus louable que de gober ce qu’elle raconte, elle ? L’Antéchrist que vous décriez est à moitié humaine au moins. Est ce que vous croyez que l’humain est mauvais par nature ?

La curiosité a repris le pas, effaçant peu à peu l’agacement aussi virulent qu’il est passager.

Je ne crois pas ce que ce soit ce qu’on vous ait enseigné, si ? Vous pensez que l’abandon est une faiblesse parce qu’on vous l’a dit. Accepter de revoir ce que l’on pense savoir, c’est un exercice plus que difficile et méritant, un exercice qui demande de la force d’esprit. A vous de voir ce que vous souhaitez faire de cette force : résister sans chercher à comprendre, ou réellement envisager les solutions qui s’offrent à vous.

Un large sourire s’invite sur ses lèvres.

Des choix, toujours des choix, chantonne-t-elle doucement, la tête inclinée, avant de détourner enfin ses yeux de glace pour vider son verre d’une traite.

Elle pouffe de rire, son sérieux se faisant un souvenir peu à peu.

Je crois que je me suis un peu emportée, murmure-t-elle.

Mais Cassandra est plus que curieuse de voir la réaction de ce pauvre Mikhaïl. De voir ce qu’il peut comprendre.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 21:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl ne l'avait pas traitée de faible, pas directement du moins. Il avait exprimé sa vision des choses, mais sans dire qu'il considérait que cela s'appliquait à toutes les personnes dans cette situation-là. Il n'était pas naïf et savait qu'il n'y avait pas qu'une seule vérité : chacun avait ses propres raisons d'agir de telle ou telle manière. Mais son état un peu pompette ne lui avait pas permis de comprendre qu'il risquait de la vexer et lorsqu'elle se coucha presque sur la table pour attraper sa main, il réagit trop tard.

Tout ce qu'elle lui balança en plein visage ne manqua pas de le faire culpabiliser parce qu'il comprit qu'il l'avait vexée. Ce n'était pas le but. Ses lèvres restèrent scellées tandis qu'elle lui décrochait un regard plein de défi avant d'enchaîner pour conclure sur une note plus positive... si tant est que ce soit le cas. Voir la douleur comme une amie était assez inquiétant, tout comme le fait qu'elle se sente redevable à l'égard de la sorcière.

Si elle n'avait pas relâché sa main, il se serait sans doute arraché à elle ! Mais même en la voyant adossée à son siège, il ne put s'empêcher de frotter l'endroit où elle l'avait touché de son autre main, comme pour faire disparaître ce qu'il venait d'entendre. Le silence persista, il n'osait pas vraiment lui répondre et cela même lorsqu'elle esquissa un sourire avant de... s'excuser. En quelques sortes. Humectant ses lèvres, le trentenaire attrapa son verre pour en avaler une bonne gorgée et baissa les yeux.

« Un peu oui. Il renifla une nouvelle fois. Surtout que vous vous méprenez. J'ai parlé de manière générale, mais je n'ai jamais voulu dire que vous avez été faible. Je ne vous connais pas, je ne sais pas ce que vous avez traversé, je ne me suis jamais permis de juger les gens et ce n'est pas maintenant que je vais le faire. Il haussa les épaules, toujours sans la regarder. Désolé si je vous ai vexée. »

Ou énervée. C'était plus ou moins la même chose au final. Durant un petit moment, son regard évita soigneusement de croiser cela de la demoiselle et il préféra laisser planer le silence, faisant tourner le verre sur la table à l'aide de ses deux pouces. C'était fou ce que cette occupation le passionnait tout à coup ! Il mordilla finalement sa lèvre inférieure, signe de nervosité chez lui, avant de reprendre d'un ton un peu moins assuré.

« Oui, l'humain est mauvais par nature. J'ai fait la guerre, j'ai vu ce que certains humains sont prêts à faire sans aucune raison. Juste pour de l'argent, ou juste pour le plaisir. Et vous aussi semble-t-il. Il soupira. L'Antéchrist est mauvais par nature, c'est son rôle. Si le Christ n'est que miséricorde, son opposé est tout le contraire. Et vu ce que Dieu n'hésite pas à faire subir à ses enfants, il est aidé de comprendre que ce sera forcément pire de la part de l'Antéchrist. »

Mais il ne tenait pas à se lancer dans une discussion théologique. Tout cela le fatiguait. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait demandé à Evelyn de ne plus le faire... ou plutôt qu'il avait décidé de proposer ça comme enjeu lors de leur dernier pari. Les prunelles du trentenaire détaillèrent finalement le visage de son interlocutrice avant de reprendre la parole.

« Je ne prétends pas qu'elle ne vous a pas aidée ou qu'elle n'a pas fait de bien à sa manière... mais ce n'est pas pour moi. Il humecta à nouveau ses lèvres, signe de nervosité chez lui. Je pense que l'abandon est une faiblesse parce que c'est le cas pour moi. Chaque fois que j'ai abandonné, c'était pour me faciliter la vie. Si je cédais cette fois-ci, ce serait la même chose. Je me laisserais aller parce que ça m'éviterait de penser à des tas de choses qui ne me réjouissent pas. Vous savez comment vous fonctionnez, je sais comment je le fais. Il vida son verre d'une gorgée avant de conclure. C'est pour ça que je ne le ferai pas. »

Et il aurait apprécié de prononcer cette phrase sur un ton plus assuré et non pas en proie au doute. Mais l'alcool pouvait excuser ça, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Avr 2019 - 4:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

La petite médium observe fixement le mouvement de Mikhaïl qui se frotte la main là où elle l’a touché. Le silence s’étire entre eux mais elle ne le brise plus. Elle attend, ses yeux bleus presque effrayants dans l’intensité qu’elle y met. Elle est absorbée dans sa contemplation. La façon dont il n’ose qu’à peine bouger. Celle dont il s’humecte précautionneusement les lèvres. Celle aussi dont il se cache encore une fois dans son verre. Fidèle ami que l’alcool.

Soyez moins général, la prochaine fois, demande-t-elle doucement. Mais disons que c’est oublié.

Elle balaie le sujet d’un geste vague de la main. Elle n’a pas été vexée. Blessée, peut-être, quelque part ? Agacée surtout. Enervée. Juste ce qu’il faut. Une petite blessure qui en ravive de bien anciennes. Puisque son regard a fui le sien, Cassandra en profite pour redemander un verre. Elle a un peu d’argent, pour payer. La vision que déroule l’homme n’est pas très chrétienne. On lui a appris à croire en l’amour, celui du faux dieu autant que celui que l’on se doit d’offrir à son prochain. Mais la médium, elle, est entièrement d’accord. L’humain est mauvais et a encore l’extrême culot de s’en récrier.

Je l’ai vu. Je l’ai vu si souvent. Je l’ai ressenti dans ma chair et mes os d’enfant, soupire la jeune femme doucement. Mais si nous sommes mauvais, pouvons nous reprocher à l’Antéchrist de l’être ? Pouvons nous nier qu’il y a du bon dans l’obscur et de l’obscur dans le bon ? Je ne crois plus aux absolus depuis longtemps.

Elle sourit doucement. Mais elle comprend cette fois ce qu’il lui oppose. Elle comprend qu’il se batte quoi qu’elle n’approuve pas et n’approuvera jamais. Cassandra sait aussi que s’il ressent le besoin de s’en ouvrir auprès d’une inconnue, emportée par le feu de l’alcool que charrie son sang, c’est que les doutes étendent déjà leurs ramifications avides dans son esprit. La flamme autrefois haute et claire de sa foi décline. Sûrement.

Vous ne souhaitez pas céder, vous vous consacrez à votre résistance. Et pourtant vous cherchez l’oubli dans l’alcool, susurre la jeune femme innocemment.

Encore une évidence que la médium lui pointe. Mais elle arrête sagement de l’asticoter.

Vous savez, vous devriez profiter. Si vous avez des questions. Que vous ne voulez pas lui poser directement. Je ne peux ni ne veux répondre à tout mais … Ou alors vous pouvez parler d’autres choses. Vous avez l’air… Usé. Fatiguée. Nerveux.

Autant de qualificatifs qui lui viennent à l’esprit quand elle le voit agir. La compassion reprend le pas, doucement, sur tout le reste. Pauvre Mikhaïl. Pauvre homme en proie au désarroi qu’amènent avec lui les choix.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Avr 2019 - 11:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Il ne fut pas très étonné qu'elle approuve sa vision de l'humanité. Mais cela le dérangeait un peu. Après avoir quitté l'armée, le Russe avait tenté d'en parler avec un prêtre, de lui expliquer qu'il éprouvait des doutes après avoir vu ce dont certains humains étaient capables. Comment penser que le Seigneur puisse les laisser agir ainsi sans même intervenir pour les punir ? La réponse n'avait pas été à la hauteur de ses attentes : le religieux lui avait simplement reproché de douter avant de lui rappeler que les voies du Seigneur étaient impénétrables. Sujet réglé.

Sur le coup, Mikhaïl avait accepté la réponse et poursuivi sa vie, mais maintenant, tous ces doutes refaisaient surface. Peut-être parce que son récent séjour avec Lady Satan lui avait apporté de nombreuses réponses, mais aussi de nouvelles questions. Pourquoi agissait-elle avec gentillesse par moment ? Certes, les chrétiens prétendaient que le Diable faisait passer des horreurs pour une preuve de bonté, mais c'était aussi le cas du Seigneur, non ? Et elle avait été très tolérante avec lui, amicale même. Pourtant, rien ne l'y obligeait. Alors oui, de nouvelles interrogations étaient nées dans son esprit tandis qu'il se demandait pourquoi la réalité était aussi éloignée du tableau qu'on lui avait dépeint. S'étaient-ils trompés ? Et si oui, pouvaient-ils s'être trompés sur d'autres points ?

Les mots de Cassandra lui arrivaient aux oreilles, clairs comme de l'eau de roche et cela ne l'aidait pas vraiment à penser de manière plus positive. Il se défendit d'ailleurs comme il le put lorsqu'elle prétendit qu'il cherchait à oublier dans l'alcool.

« Je ne cherche pas l'oubli. »

C'était plus ou moins vrai. Il voulait simplement éviter de penser à toutes ces choses, de laisser son esprit travailler lorsqu'il n'avait rien à faire. Ce n'était pas pour oublier tout ce qu'il avait vu. C'était inutile, il savait parfaitement que si une telle chose se produisait, les souvenirs refluaient encore plus intensément après. Notamment lorsqu'il dormait tranquillement.

Lorsqu'elle enchaîna en lui proposant de poser ses questions, le Russe hésita. Elle était en train d'essayer de lui arracher un aveu au sujet de ses doutes et elle s'empresserait de tout aller répéter à sa chère maîtresse. Mais elle avait raison, il était fatigué. Être toujours sur le qui-vive l'épuisait, aussi bien physiquement que mentalement et il se doutait qu'il ne devait pas avoir fière allure. La remarque qui aurait pu le vexer le laissa de marbre. Il se contenta de hausser les épaules comme si c'était sans importance.

« Vous irez tout lui répéter. Mais il n'avait pas l'air de s'en offusquer. Je n'ai jamais prétendu que l'Antéchrist n'a pas le droit d'être mauvais. Ni qu'il y a du bon chez elle. En fait si. Il refusait de l'admettre, mais c'était un pieu mensonge. Je dis simplement que les mauvaises choses qu'elles fait ne sont pas tolérables à mes yeux. Je n'ai pas envie de participer à toutes ces choses. Là, c'était la plus pure vérité. Il culpabilisait déjà de leur récent voyage. J'aimerais simplement qu'elle me laisse tranquille maintenant que j'ai gagné mes années de liberté. »

Oh, Evelyn lui avait dit qu'il serait en paix dès leur retour à Star City, mais Mikhaïl avait du mal à y croire. En vérité, il redoutait même de décider de la revoir de son propre chef. Elle avait été aimable, presque agréable à sa manière. Penser à elle ne lui provoquait plus le même dégoût. Lors de leurs premières rencontres, le simple fait de poser les yeux sur elle le repoussait alors que maintenant... il lui arrivait de songer à elle de temps en temps. Sans arrières-pensées évidemment, mais c'était déjà quelque chose.
Après avoir fait une nouvelle fois signe à la serveuse qui commençait à être habituée, le slave reposa ses yeux un peu vitreux sur Cassandra.

« J'ai des questions. Mais vous ne voudrez pas y répondre. Il eut un léger sourire dépité. Comment fait-on pour s'éloigner d'elle ? Ou pour qu'elle comprenne qu'elle perd son temps ? »

Il en restait convaincu, même s'il était évident que son assurance avait été ébranlée. Même Cassandra l'avait remarqué. Au fond, il n'y avait que lui qui refusait de voir l'évidence. Après quelques secondes, il soupira légèrement.

« Je ne regrette pas de vous avoir aidée. Je mentais. Ses prunelles se détournèrent vers la salle. Il s'affaissa un peu sur la table. J'aurais bien aimé pouvoir vous aider avant. Avant que vous ne l'adoriez autant. »

Parce que c'était bien ce qu'il y avait dans sa voix ou même dans son regard lorsqu'elle parlait d'elle : de l'adoration.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 15 Avr 2019 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Les protestations de Mikhaïl lui paraissent bien faiblardes. Comme s’il se défendait de noyer ses préoccupations dans le feu de l’alcool par principe, parce qu’il se doit de le faire sans vraiment le penser. Ou comme si ça n’était pas parfaitement exact, mais pas parfaitement faux non plus. Cassandra n’insiste guère, pas sur ce sujet. Elle hausse les épaules et acquiesce d’un vague signe de tête. C’est bien lui le mieux placé pour savoir ce qu’il fait de sa soirée. Il s’anesthésie peut-être, pour tenter non pas d’oublier mais de cesser de retourner encore et encore les mêmes doutes, les mêmes questions. A l’infini.

Il n’a pas l’air de s’offusquer outre mesure de la possibilité qu’elle s’en aille bavarder auprès de Lady Satan. Dans les faits, Cassandra parlerait à sa Marraine si celle-ci le lui demandait, sans s’en faire prier le moins du monde. Mais si personne ne lui demande ce qu’elle a vu, ce qu’elle a fait, la petite médium est une véritable tombe. Elle n’a aucun intérêt à disséminer les secrets qu’elle évente à tout va. Aucun intérêt non plus à les dissimuler. Sauf ceux de trois personnes : Lukaz, Evelyn et Renan ne verront jamais sa bouche les trahir. Elle leur est loyale, à sa manière, de façon différente pour chacun d’entre eux.

Est-ce qu’elle perd son temps, demande-t-elle doucement.

La question n’est pas si idiote. Le perd-elle, alors que se confronter à l’Antéchrist a déjà tant érodé ses certitudes ? Probablement pas.

Lady Satan vous laissera tranquille si c’est ce qu’elle a convenu avec vous, vous savez ? Elle est fidèle à sa parole.

Si toutefois l’ambiguïté n’est pas permise, certes, mais Cassandra n’a pas vraiment intérêt à préciser cela, d’autant que Mikhaïl en a fait les frais… Et à lui-même utiliser les faiblesses de son contrat pour esquiver une certaine clause, après tout. Croisant les jambes et se mettant plus à l’aise par la même occasion, la jeune femme a rappelé à elle son sempiternel sourire enjoué.

Ce n’est pas que je ne veux pas, juste que je ne peux pas, corrige-t-elle finalement. Je ne sais pas comment m’éloigner d’elle car je ne l’ai jamais souhaité. Comment vous avouer quelque chose que j’ignore ? J’aime être auprès d’elle, moi. J’ai l’impression d’avoir une famille, pour la première fois, depuis que…

Depuis le repas de Yule, depuis qu’elle l’a invitée à siéger parmi les siens. Cassandra ne se rend pas compte qu’elle a une famille, que sa Marraine est bien plus que cela, que sa lignée impie lui donne tous les droits de prétendre, même, au nom de Wormwood. Encore plus de choses qu’elle ignore. Pour aujourd’hui au moins, mais peut-être même pour toujours. Néanmoins, la médium ne s’attarde pas sur la question. A vrai dire, elle est sincèrement surprise de voir Mikhaïl se dédouaner, revenir sur ses propos plein d’aigreur, prononcés un peu plus tôt. Interloquée, elle l’observe en silence un instant en cherchant quoi répondre à cela. Elle n’a pas l’habitude de ce genre de… transport.

C’est… Gentil ? Je crois ? Mais avant elle, il y en a eu un autre. Il est simplement… Mort, conclut-elle en baissant d’un ton, la tête baissé.

Et Vladislas, tout en tolérant tous ses travers et en la gardant à ses côtés, ne lui aurait peut-être jamais donné l’amour qu’elle recherche inconsciemment. Cassandra s’est sentie à sa place car elle était de son sang, car elle n’avait eu que lui et Lilith pour ne jamais l’abandonner pendant son enfance chaotique. Elle s’est sentie chez elle dans ses traces car elle l’aimait à la folie. Mais lui, en retour, n’avait probablement que de l’affection. Celle que l’on donnerait, peut-être, à un animal de compagnie.

Je n’ai plus besoin d’aide depuis longtemps, ne vous inquiétez pas, le rassure-t-elle avec un petit sourire joyeux.

Parfaitement détendue. La médium est de nouveau parfaitement détendue et ressemble plus à une enfant qu’à une femme ayant dépassé le quart de siècle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Avr 2019 - 10:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Il savait qu'il aurait dû laisser tomber cette conversation et se lever pour s'en-aller loin de cette fille. Mais quelque chose l'en empêchait. Peut-être une simple fatigue ? Probablement. Il se sentait comme vidé, comme à l'époque des missions sur le terrain qui le poussaient à voir des choses qu'il aurait préféré ne jamais imaginer. Peut-être que c'était ce que le sentiment de trahison provoquait ? Même lorsqu'il avait tourné le dos à la mafia, le slave ne s'était pas senti coupable : il savait qu'il agissait pour la bonne cause. Mais là... il avait littéralement aidé l'Antéchrist à raffermir son emprise sur la Terre et il avait accepté de souiller le sol de la Place Rouge et de la laisser invoquer un démon dans son pays. Enfin, ce n'était que deux des « bêtises » qu'il avait acceptées de faire. Alors oui, c'était peut-être un sentiment de trahison : non seulement vis-à-vis des siens, mais aussi du Seigneur.

C'était pour cette raison qu'il restait là, assis à contempler l'adulte au visage d'enfant qui le titillait volontairement. Il se renfrognât un peu lorsqu'elle lui demanda si la sorcière perdait bien son temps à essayer de le convertir.

« Bien sûr, sinon je ne l'aurais pas dit. »

Le ton n'était pas autant convaincu qu'il l'aurait souhaité, mais tant pis. Elle pourrait mettre cela sur le compte de l'alcool. Mikhaïl évita d'ailleurs de relever sa remarquer au sujet de la fidélité de parole de la sorcière... il avait cru le comprendre oui, mais était-ce le cas dans n'importe quelle situation ? Il l'espérait. Il ne devait plus la revoir avant les dix années qu'il avait réussi à gagner, point barre. Quitte à demander de l'aide à quelqu'un, mais cela signifierait aussi qu'il risquait de mettre une autre personne en danger. Tout ça à cause de sa faiblesse. Son esprit songea brièvement à Noélie, puis il chassa l'idée en refusant d'y repenser. Il ne voulait ni la mettre en danger, ni voir la déception dans son regard. Non, il devait se débrouiller seul.

Confortablement installée, la gamine reprit, un sourire collé aux lèvres, décevant une nouvelle fois ses espérances en indiquant qu'elle ne savait pas comment s'y prendre pour s'éloigner de la sorcière. Bah, il aurait pu s'y attendre ! Le Russe haussa les épaules comme si c'était sans importance avant de poser un regard légèrement vitreux sur son minois comme elle se défendait d'avoir besoin d'aide.

« Bien sûr que si. Mais vous ne le savez plus. Il baissa les yeux vers son verre vide. Je l'ai souvent vu chez des otages. Une sorte de syndrome de Stockholm. Vous finissez par adorer cette personne qui vous fait du mal au point d'en venir à la défendre si quelqu'un décidait de s'en prendre à elle. Mais ça ne veut pas dire qu'elle est bonne avec vous. Ou pour vous. Son esprit s'égara un peu et il reprit. C'est comme la cigarette. Vous pensez qu'elle vous fait du bien sur le moment, vous en voulez toujours plus et un jour, vous vous réveillez et vous rendez compte que vous avez un beau cancer et plus que quelques mois à vivre. Relâchant son verre, il agita la main comme pour chasser une mouche. Bon, l'exemple est mal choisi pour vous au vu de votre capacité à ne pas mourir, mais l'idée est là. »

Lui ne l'était pas, immortel. Mais la mort ne l'effrayait pas, plus depuis qu'il était entré dans l'armée. Durant un temps, il avait pensé vivre plus longtemps finalement et peut-être même voir son neveu et sa nièce devenir eux-mêmes parents, mais son nouveau « travail » au sein du Circus avait changé la donne. Non, ce qui l'effrayait surtout, c'était de se tromper et de finir en Enfer. Même en ayant vendu son âme à la sorcière, Mikhaïl avait l'infime espoir de pouvoir la regagner. Elle lui avait glissé l'idée et il se sentait affreusement stupide d'y croire.

Une pensée lui traversa alors l'esprit et tandis qu'il commandait un énième verre – de trop évidemment, il aurait dû s'arrêter – son regard se reporta sur Cassandra.

« Elle a dit... Il hésita. Elle a dit qu'elle pourrait annuler mon contrat et peut-être même me rendre mon âme. Je ne sais pas si je dois la croire. »

L'idée le tentait, bien sûr. Mais cela signifierait qu'il allait devoir la revoir et faire des choses pour elle, des choses qui ne seraient clairement pas dignes d'un bon chrétien. Il ne gagnerait pas sa place au Paradis, sauf en demandant l'aide de la déesse Aztèque bien sûr. Mais c'était risqué et... c'était de la triche, non ? Il ne savait plus trop s'il méritait de finir l'éternité là-bas ou non.

« Je crois qu'elle me ment pour me pousser à faire ce qu'elle veut en espérant quelque chose qui n'arrivera jamais. C'est bien ça la tentation, non ? »

Il posait des questions, mais sans vraiment s'attendre à une réponse digne de ce nom. Peut-être que la gamine allait le surprendre, ou peut-être pas.
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Avr 2019 - 12:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 243
ϟ Nombre de Messages RP : 129
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Cassie pouffe discrètement de rire alors que Mikhaïl, un air un peu contrarié sur son visage défait, affirme encore une fois que Lady Satan perd son temps à tenter de le convertir. Elle ne le reprit pas une fois de plus. Quel intérêt ? Il sait lui-même que ses mots manquent cruellement de la conviction nécessaire pour leur donner le ton de la vérité. Mais peut-être n’est-ce que l’alcool qui parle par sa bouche ? La petite prophète qui lui fait face n’a guère besoin de rappeler ce que les autres savent déjà. Elle préfère leur dire ce qu’ils ignorent.

La jeune femme ne se départit pas de son sourire quand il affirme qu’elle a bel et bien besoin d’aide. A vrai dire, son expression varie si peu que cela pourrait être dérangeant, si seulement le slave n’était pas complètement alcoolisé. Elle l’écoute en dessinant distraitement les contours d’une des cicatrices qui ornent l’intérieur de son cou, l’une de celles que lui a infligées le monstre qui l’a violée lorsqu’elle avait seize ans. Elle le surveille tout de même du coin de l’oeil, s’amusant de ces propos qui sont, certes, tout à fait logiques et cohérents, mais ne s’appliquent que difficilement à sa situation. Cassandra sait qu’elle a accepté que ceux qui la torturaient deviennent ses maîtres. Qu’elle les défendrait jusqu’à la mort, même véritable. Elle a tissé son propre contrat avec l’Enfer, mais avait-elle vraiment le choix ? Le lien qui l’unit à Vladislas et Lilith aurait toujours été là. L’attrait inextinguible de son sang pour les monstres aussi. Son toucher aussi. Ce poison qui lui donne accès à un savoir immense et à des cauchemars permanents.

Peut-être est-ce vrai, mais que faire quand c’est le monde qui vous a prise en otage dès votre enfance ? Je suis une descendante de Cassandra. J’ai été faite pour voir, et mes pouvoirs cherchent toujours à tisser des liens avec d’autres, pour pouvoir s’exprimer convenablement. Je ne sais pourquoi il a choisi des créatures aussi… Obscures. Je sais juste que je suis forcée de voir le mal, la douleur, mais rien d’autre.

Elle soupire doucement.

Même sans elle, même sans eux, il y aura toujours ma peau qui est trop sensible. Je vois par le toucher. C’était usant, jusqu’au jour où j’ai compris que ce n’était rien. Que le mal n’était que relatif, rarement absolu. Un jour, je mourrais sans doute pour de bon, mais même finir en enfer ne saurait m’atteindre. J’y vis depuis toujours.

Cassandra hausse les épaules. Elle a vécu en Enfer depuis dix ans, peut-être même plus. Et elle en est l’une des filles, sans vraiment en avoir conscience. Car il n’y a pas seulement deux démons notoires dans son ascendance mais bien une autre femme, sorcière et démone, qui est venue glisser un peu de sa propre corruption dans le sang de sa lignée maternelle. Elle sirote un peu de son deuxième verre - pour une fois, ce n’est pas elle qui se saoule, et l’alcool n’est de toute façon pas vraiment sa drogue préférée. Il l’interroge un peu plus, pendant ce temps et elle se sent un peu compatissante, pour lui. Lady Satan lui fait miroiter de belles promesses. Des promesses qu’elle pourrait tenir, mais quand a-t-elle seulement précisé ce qu’il lui faudrait faire pour obtenir cette fin heureuse ? Des promesses qui le conduiront à la revoir, encore et encore, continuant la lente perversion de ses principes. Quand le mal qu’on vous dit de craindre est si aimable et prêt à vous faciliter la tâche, comment continuer à se persuader qu’il n’est que cela, mauvais ?

Si elle l’a dit, c’est qu’elle pourrait le faire. C’est une tentation, peut-être, mais la tentation est parfois récompensée en définitive. Vous ne vous posez pas la bonne question, je crois. La bonne question, c’est ce que vous seriez prêt à faire pour mériter ce dénouement. La question, c’est de savoir combien de temps vous pourrez supporter de la côtoyer pour cette possibilité. Elle ne vous a pas dit comment et pourquoi elle vous offrirait ce que votre coeur désire plus que tout.

Cassandra rit doucement une fois de plus.

Si vous ne voulez pas vous jeter dans cette quête sans réfléchir, parlez avec elle. J’ai cru voir que ma maîtresse était plus que généreuse avec vous. Combien d’années de liberté vous a-t-elle permis d’obtenir ? Et vous doutez encore de sa sincérité ? Autorisez-vous à croire qu’elle ne ment pas à chaque fois qu’elle ouvre la bouche, vous verrez, c’est étonnamment plus facile. Ce n’est pas différent que de traiter avec un être humain. Non, c’est même plus certain. Les humains mentent comme ils respirent.

Oh, Lady Satan s’y adonne aussi, mais disons au moins qu’une parole donnée n’a pas la même valeur pour elle que pour l’humain lambda. En toute bonne fois, Cassandra doute qu’elle lui rende son âme si facilement… Ou bien elle le ferait de telle façon qu’à sa mort, il serait absolument certain que Mikhaïl devienne une énième victime des Enfers. Elle n’aurait alors plus qu’à le cueillir de nouveau. Des faits que la jeune femme connait. Mais elle les passe sous silence sans la moindre difficulté. Cassie ne ferait jamais rien qui soit trahir Evelyn. Alors elle accentue les effets de son poison. La différence, c’est qu’elle croit sincèrement aider le Russe en agissant de la sorte. Le faux dieu n’est source que de déception et de désillusion.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_6On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_8


On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_1On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» Un Chat non-apprécier, chasse interdite. [PV Loulouuuu ♥]
» Le clonage est il apprécier?
» Apprécier l'éphémère, l'immortaliser sans l'épingler. [Pv: Kathryn Montgomery]
» Votre région pokémon préférée
» Erava Chester~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_6On ne peut apprécier la lumière sans les ténèbres - Mikhaïl Categorie2_8
Sauter vers: