AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Soirée réconfort - Page 2 Categorie_1Soirée réconfort - Page 2 Categorie_2_bisSoirée réconfort - Page 2 Categorie_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Soirée réconfort

 
Message posté : Dim 23 Juin 2019 - 12:14 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
L’égyptienne était clairement perturbée par les informations que Timothy venait de lui donner. Elle ne comprenait pas comment ce qu’il venait de lui dire était possible sans pour autant douter une seule seconde des paroles du beau brun. Jamais l’ancienne prêtresse n’aurait laissé la vie à un ennemi aussi dangereux qu’elle avait pu l’être pour ses adversaires. Il n’y avait donc aucune raison que cela ne soit pas la même chose dans l’autre sens. S’ils avaient pu la capturer, ils avaient été assez proches d’elle pour la tuer, peu importe de quelle façon. Alors pourquoi ne pas être simplement passé à l’acte ? Pourquoi ne l’avaient-ils pas transpercé d’une épée ou ne lui avaient-ils pas tranché la gorge ? Peut-être même qu’ils avaient eu l’occasion de l’approcher lorsqu’elle était endormie et ainsi ils auraient tout simplement pu l’asphyxier dans son sommeil avec son oreiller afin de faire passer cela pour une mort naturelle. Rien n’expliquait le comportement de ses ennemis à son égard. Tia était loin d’imaginer qu’elle avait tellement été crainte par ses ennemis qu’ils en étaient venus à croire qu’elle était immortelle, protégée par les dieux. Elle ne pouvait imaginer non plus qu’on lui avait fait rompre son voeu de chasteté à l’aide d’un filtre d’amour pour lui voler sa virginité en espérant qu’elle y laisse ses pouvoirs. Non, vraiment rien de ce qui s’était réellement passé était imaginable de la part de la belle qui était en proie à un immense tourment.

L’archéologue était toujours aussi gentil et compréhensif. Si les réponses qu’il apportait à ses questions étaient négatives, il semblait navré de ne pas pouvoir lui apporter des éléments complémentaires. Le voir ainsi, gêné de lui apprendre une telle nouvelle, sincère de par son attitude et son sourire, avait un effet apaisant sur Tia. C’est pourquoi, elle reprit sa place sur son siège et s’excusa auprès de ce dernier qui n’était pas en faute dans l’histoire. Il n’avait qu’énoncé des faits après tout. Il n’avait pas pu conserver les photos qu’il avait pris et cet annonce intrigua d’autant plus la belle. Le regard rivé sur son sauveur, à travers le miroir qui lui faisait face, empli d’interrogations par rapport au fait que son appareil photo n’avait pas survécu. Ce dernier reprit la parole et lui apprit qu’on l’avait enfermé dans l’espoir que jamais elle ne sorte vivante de sa crypte funéraire. Surprise, blessée devant ce constat qu’elle prenait comme une humiliation, elle baissa le regard. En pleine réflexion, la brune écoutait sagement les paroles réconfortantes du jeune homme sur le point de vue qui semblait l’avoir convaincu de récupérer sa jarre. Il n’avait jamais eu peur d’elle, il semblait plus en admiration parfois, à tort d’ailleurs.Mais il était difficile de dire à Timothy qu’il faisait fausse route. Seulement cela restait incohérent à ses yeux.

J’étais jalousée et crainte oui. C’est bien pour ça que je ne comprends pas pourquoi on ne m’a pas tout simplement ôté la vie ...

Le beau brun se remit en mouvement, traçant de nouveau des arabesques sur son dos dégagé. De toute évidence, il se voulait réconfortant mais il n’était pas tout à fait dans le vrai. La magie provenait effectivement des dieux mais elle-même avait déjà tué un autre utilisateur de magie sans subir le moindre courroux en retour. Les yeux dans le vague, pensant au dieu Seth, celui qu’elle avait vénéré durant toute sa vie en ancienne Egypte, contrairement à sa mère qui avait soutenu le dieu Râ, elle se sentait perdue, comme si elle ne savait plus qui elle était et pourquoi elle existait.

J’ai tué autrefois Timothy, y compris des mages rivaux. Les dieux nous confèrent des pouvoirs, mais ce ne sont que des outils entre les mains de chaque utilisateur. Chaque prêtre ou prêtresse restait libre de leurs décisions et pouvait user de leur libre arbitre. Il n’y a aucune raison qu’on m’ait laissé la vie ni qu’on ait pu m’enfermer sans avoir l’opportunité de me tuer.

Soupirant devant cette cruelle vérité qui ne trouvait aucune justification, l’égyptienne reprit tranquillement, le regard toujours dans le vague.

Je te remercie pour ton honnêteté en tout cas. J’aurais peut être des réponses lorsque je retrouverais la mémoire.

L’ancienne prêtresse se raccrochait à cet espoir vint. Cela faisait plus de deux mois que le jeune homme l’avait libéré de sa prison éternelle et elle n’avait toujours aucun souvenir de sa dernière année au service du Pharaon.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Soirée réconfort
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Soirée réconfort - Page 2 Categorie_6Soirée réconfort - Page 2 Categorie_8


Soirée réconfort - Page 2 Categorie_1Soirée réconfort - Page 2 Categorie_2_bisSoirée réconfort - Page 2 Categorie_3
 Sujets similaires
-
» soirée fraîche
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quand notre guerrière se déshabille le soir...
» Hebergement samedi soir
» AVERY-TEX ∆ On est gai le matin, on est pendu le soir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soirée réconfort - Page 2 Categorie_6Soirée réconfort - Page 2 Categorie_8
Sauter vers: