AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_1A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_2bisA reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

A reason to believe - Abigaïl

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 20:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Parfois Abigaïl si les choses n’étaient pas mieux comme Noélie le décrivait, si ce n’était pas mieux quand l’humanité n’avait pas conscience de ce qui se passait de l’autre côté du voile, de ce qui les attendait après la mort. Toutes les religions étaient basées sur cela après tout, sur un semblant de révélation quand à ce qui attendait les défunts, pourquoi ils ne revenaient pas, pourquoi ils ne communiquaient pas. Parfois, la nécromancienne se demandait si le monde n’aurait pas été mieux loti sans les gens comme elle, capables de tirer les gens de leur après-vie pour extirper d’eux des secrets qui auraient mieux fait de rester enfouis.

« C’est rare. » Commenta la nécromancienne avec un sourire timide. « La plupart des gens n’aiment pas du tout parler de la mort. Beaucoup son mal à l’aise. »

Aucun être vivant ne devait avoir envie d’être conscient de sa propre mortalité. Peut-être était-ce pour cela que les humains avaient tant besoin de se croire immortels, de se bercer d’illusions ou de se raconter des contes quand à ce qui les attendait. Etaient-ce ces contes qui avaient fait naître les dieux et leurs mondes ? Ou bien est-ce que les dieux alimentaient l’imaginaire des hommes ? Abigaïl aimait à croire que c’était le premier cas et que le vrai pouvoir appartenait aux vivants, aux vivants à ce qu’ils pensaient de leurs morts.

« Je ne te juge pas tu sais. Je ne suis pas une enfant de chœur. » C’était même loin d’être le cas. Elle avait précipité la fin de beaucoup de gens, leur avait fait passer le voile un peu trop tôt. Quand elle ne se contentait pas de moissonner leurs âmes pour son propre bien. « Mais tu sais, c’est normal. D’être égoïste et de vouloir se protéger ainsi que les siens. »

Qu’est-ce qu’Abigaïl n’avait pas fait pour sa famille, pour son frère ! Anton l’avait trahie si souvent, mais elle l’aimait, désespérément. Il était une part d’elle et elle savait que par bien des aspects, elle était une part de lui. Deux faces d’une même pièce. La mort et le docteur qui s’entremêlaient et jouaient continuellement aux échecs ensemble, l’un contre l’autre. Abigaïl avait tué pour lui. Elle avait bafoué certains de ses principes pour lui. Elle l’avait fait aussi pour sa fille, pour ses autres proches.

Elle avait aussi envie de le faire pour Noélie. Sans trop savoir pourquoi. Sa décision était déjà prise pourtant. Après cette conversation, avant qu’elles ne se revoient, la nécromancienne descendrait dans les profondeurs du Pandémonium. Elle confronterait Lady Satan et lui arracherait les cheveux de la jeune chanteuse. Noélie serait complète à nouveau, hors de portée des maléfices de l’Antéchrist. Abigaïl réprima un frisson. Il y aurait un prix à payer. Surtout si Evelyn refusait de coopérer.

Mais Abigaïl n’était pas gentille. Elle était implacable et elle voulait récupérer cette mèche de cheveux.

La nécromancienne contemple un instant le visage de Noélie. Ses yeux rougis par les larmes, les sillons humides sur ses joues. L’humanité toute entière peinte sur son visage de poupée. Une sensation étrange, un élan à laquelle elle n’est pas habituée, envahit Abigaïl. Voir Noélie ainsi l’attriste, mais ce sourire entremêlé de pleurs éveille quelque chose en elle. Un mélange d’espoir et de tristesse, un tourbillon d’émotions. Abigaïl observe un instant son doigt, elle sent la larme qu’elle a essuyé un instant plus tôt. Un tourbillon d’émotions. Le chaos. C’était cela être vivant.

« Je suppose oui. » Répond Abigaïl après un léger silence, dans un soupir relevé d’un sourire tendre.

Rire et pleurer en même temps. Cela ne lui était jamais arrivé à elle. Rire, oui. Pleurer aussi, quand elle ne laissait pas la mort la priver de ses propres larmes. Les deux en mêmes temps ? Comme ça ? Jamais. Ou alors ce souvenir avait disparu depuis longtemps, happé par les décennies, par les siècles qu’elle avait passé sur cette terre et parmi les morts.

Abigaïl avait envie d’essuyer le reste des larmes de Noélie. Elle avait envie de bien plus. Prendre cette tristesse pleine d’espoir, juste un petit morceau et le prendre en elle. Pour ressentir un peu ce que ressentait la vivante. Pour la soulager aussi sûrement.

« Se laisser aller n’a jamais été une option avant, tu sais. »

Pas quand on était née à son époque. Pas quand on portait tout le destin de sa famille sur ses épaules. Pas quand se laisser aller signifiait relever des morts pour organiser des affrontements clandestins avec son frère. La vie d’Abigaïl avait toujours été macabre. Se laisser aller, c’était laisser cette vie entrer en conflit avec le reste du monde. Cela ne lui avait pas semblé valoir la peine. Pas après avoir vu Anton périr une première fois dans les flammes.

« Mais tu t’en sors bien oui. Tu m’impressionnes beaucoup je dois dire. Que tu arrives à sourire comme ça après tout ça. C’est… »


Magnifique. Mais ce mot mourut sur ses lèvres et elle laissa sa phrase en suspends.

« Je pense aussi. J’aime les moments que je passe avec toi Noélie. Je me sens plus vivante à tes côtés, ou je comprends mieux en quoi cela consiste. C’est amusant. Je crois que même lorsque j’étais vraiment en vie, je ne l’étais pas vraiment. Pas comme toi. »

Les sourires de la nécromancienne n’avaient jamais été aussi radieux que ceux de la chanteuse. Ou que ceux qui semblaient vouloir naître sur ses lèvres mortes à cet instant.

« Mais tu as raison. Encore une fois. Je ne devrais pas m’inquiéter de l’avenir. » Surtout elle. Surtout alors qu’elle était là pour vivre pleinement, pour arrêter de porter le poids du monde sur ses épaules. Pour arrêter de croire que l’équilibre entre la vie et la mort était entre ses mains. « J’espère que tu mourras à quatre vingt ans, ce serait bien. »

Un compliment à la Abigaïl Frankenstein.

« Cela nous laisserait beaucoup d’années. »

Des moments sur un canapé peut-être. Si Lady Satan se faisait une raison. Si elle acceptait de rendre les cheveux à Abigaïl. Peut-être que la nécromancienne laisserait Noélie lever la protection sur son appartement. Elle en avait envie. Terriblement envie. C’était si étrange. Toutes ces sensations. Cet attachement pour cette petite femme qui aurait dû être insignifiante à l’échelle de l’existence de la nécromancienne. Cette petite femme qui grandissait pourtant à chaque larme, à chaque sourire. A chaque petite promesse, chaque petit caprice.

« D’accord. Si elle ne fait rien, je te laisserais lever la protection de ton appartement pour que je puisse y venir. Mais si elle tente quoique ce soit, tu restes en sécurité et nous trouverons une autre solution. Je suppose qu’il ne nous reste plus qu’à nous trouver un endroit où nous retrouver. J’ai peur que nous ne soyons pas tranquilles chez moi. »

Abigaïl craignait aussi que ses colocataires soient un peu trop impressionnants pour Noélie. Ou peut-être qu’elle ne voulait pas la présenter à d’autres morts-vivants. Qu’elle voulait rester la seule fille cadavre dans son quotidien.

 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 14 Avr 2019 - 22:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Le petit sourire offert par Abigaïl est adorable. Comme si elle n’ose pas vraiment s’y laisser aller, comme si elle hésite encore un peu. Je souris en retour, un peu malgré moi. Je ne me sens pas plus mal à l’aise en parlant de la mort que du temps qu’il fera demain, c’est sûr, mais en même temps, je suis curieuse de tout et ouverte d’esprit. A quoi bon se mettre à l’envers pour ce genre de petits détails inévitables ?

Eh bien, pas moi ! Même si je suis contente de voir que tu ne me juges pas parce que je ne suis pas aussi… Mignonne qu’on pourrait le croire.

Je grimace. Je me doute bien qu’elle-même dans son existence n’a pas fait que des choses adorablement mignonnes, douces, et délicates. Je veux dire, elle a menacé de me tuer cinq minutes après que l’on se soit rencontrées, ça parle de soi-même. Mais c’est important pour moi qu’elle sache que je ne suis pas inoffensive non plus. Allez savoir pourquoi. Je dois avoir envie d’être honnête, de la même honnêteté que j’ai exigé d’elle ce soir à propos de choses qui la touchent forcément d’une façon ou d’une autre. Je veux qu’elle me voit telle que je suis, ce qui ne doit pas être trop difficile vu que je ne suis pas vraiment secrète. Sauf sur ma vie au Cartel Rouge, mais je crois que je vais garder ça pour un autre jour. Peut-être.

Son regard sérieux sur ma mine de chien battu me tire un nouveau rire, accentué par le fait qu’elle accepte volontiers mes dires, le tout avec un sourire attendri. Je retrouve peu à peu mes habitudes. Elle continue à parler et je l’écoute avec attention. Je hausse les épaules quand elle avoue que je l’impressionne. Impressionnée de quoi ? Je ne suis pas si exceptionnelle. J’ai juste un tempérament plutôt solaire, qui me pousse à voir le positif au dessus du négatif et surtout à toujours, toujours aller de l’avant. Tant que je respire, je ne m’avouerais pas vaincu par les caprices du hasard. Au contraire, je leur ferais face pas à pas, sans jamais reculer.

C’est… Bizarre ? Anormal ?

Je relève en haussant un sourcil d’un air faussement surpris. Je ne sais pas ce qu’elle voulait dire - je ne pense pas que ce soit un de ceux-ci, d’ailleurs, même si c’est un peu vrai. On m’a souvent pris pour une inconsciente à cause de ma tendance à traiter le malheur par le mépris. Là, j’ai eu plus de mal que d’habitude, mais le malheur en question n’était pas vraiment un petit évènement. Chaque instant passé ici, ceci dit, me rassure un peu plus. Comme si la tempête qui sévissait sous mon crâne s’apaisait peu à peu, domptée par une certaine nécromancienne et son besoin d’être rassurée.

Je sais juste qu’arrêter de sourire ne changera pas les choses. Ou les empirera simplement. Je ne suis pas idiote, je sais que je suis dans les ennuis jusqu’au cou, mais il faut bien avancer, non ? Et puis, les choses ne sont pas si mal engagées, avec ce fichu pacte. Je pense vraiment que je ne me suis pas trop mal débrouillée.

J’espère en tout cas. Comme j’espère aussi avoir encore un beau paquet d’années avec Abigaïl dans le coin. Quand elle accepte notre compromis, je finis par craquer et je la prends dans mes bras, avec ma spontanéité habituelle. Une étreinte comme j’en offre à mes amis, généralement - sauf ceux qui s’en trouvent mal à l’aise. Une étreinte qui me soulage et m’apaise un peu plus. Je me sens plus posée, plus moi-même. Moins en colère.

Marché conclu, j’accepte donc avec enthousiasme.

Je la relâche en réfléchissant déjà à un lieu pour se retrouver.

Hmmm, c’est toi qui sait si tes colocs se tiendront bien. Mais sinon, je dois pouvoir trouver un endroit tranquille.

Une partie de moi se dit que mes parents ont des appartements vides actuellement qui leur appartiennent à Star City. Je pourrais leur demander si on peut garder l’un d’entre eux sous le coude… Mais j’ai l’impression d’exagérer un peu. D’un autre côté, ça serait chouette. Et je pourrais aussi entreposer quelques affaires là bas.

En fait… Mes parents ont sûrement certains des appartements qui leur appartiennent qui sont inutilisés habituellement. Je pourrais peut-être voir avec eux, je finis par dire.

Pas du tout excessif, Noélie. Réquisitionner un appartement pour une de tes amies en devenir. Oh, et puis zut. J’avoue, c’est que j’ai peur de la faire fuir d’une contrariété. Alors je fais bien plus attention qu’avec d’autres : ce n’est que cela.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Avr 2019 - 20:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl observa Noélie un instant, la tête légèrement penchée sur le côté. Le visage de poupée de la chanteuse, son débit de parole qui aurait fait rougir un plongeur en apnée. Les mots glissèrent sur les lèvres de la nécromancienne sans qu’elle ne s’en rende compte.

« Oh, tu es mignonne. » Abigaïl serra les lèvres un instant. Ce genre de réflexions n’était vraiment pas son genre. Surtout envers une vivante. Une goule particulièrement petite à la limite, du genre à essayer de manger un bras plus gros qu’elle, avec des phalanges qui dégoulinaient de sa gueule. « Mais je sais que tu ne peux être que cela. » Ajouta-t-elle avec un sourire. « Peu de gens sont juste mignons. »

Pas même les enfants. Abigaïl n’avait qu’à se remémorer les quelques marmots qui avaient fait partie de sa vie pour en être certaine. Même le gamin qu’avait enfanté Renan et qui devait devenir son arme, héritier ou elle ne savait trop quoi n’était pas mignon pour elle. C’était juste psychopathe dans un costume de chair un peu trop grand. Elle en était convaincue.

De toute façon, à bien y réfléchir, elle n’imaginait pas que quelque chose de mignon puisse être issu du méta-humain. Abigaïl se demanda aussi pourquoi elle était en train de penser à son ex alors qu’elle se trouvait aux côtés de Noélie. Renan faisait partie de son ancienne vie. Il lui avait bien dit qu’il ne voulait pas faire partie de sa nouvelle existence. Par respect pour elle. Pas par haine ou méfiance.

Elle n’était pas certaine que le méta-humain aurait pu supporter ce qu’elle était devenue. Elle était trop différente de la Lady Death qu’il avait connu. La puissance ? Elle l’avait. Elle ne cherchait plus à en accumuler plus. Sinon elle ne se retrouverait pas là, sur un banc, à discuter avec Noélie, à lui livrer certains de ses secrets. Sinon elle n’envisagerait pas de se rendre au seuil de l’enfer pour récupérer quelques mèches de cheveux.

« C’est… Impressionnant. » Lâcha Abigaïl avec un sourire en coin. « Je sais à quelles horreurs tu as pu faire face. J’ai vu mon lot de monstruosités et j’ai toujours eu la chance d’avoir ce pouvoir, cette puissance pour m’aider à y faire face. Je me suis sentie insignifiante, impuissante quand même. Souvent. Cela m’a presque brisé. » Peut-être que cela l’avait dépouillé un peu de sa capacité à sourire vraiment, de manière naturelle et non pas pour le souci des apparences. Parfois elle avait l’impression qu’elle n’avait retrouvé cette capacité qu’après avoir pris possession du corps de Lily. Peut-être que son ancienne enveloppe charnelle était trop marquée pour le pouvoir. « Tu arrives à sourire malgré tout. A te tenir à côté de moi malgré tout. Tu m’impressionnes. »

Cette force vive, cet optimisme mêlé de pragmatisme était quelque chose qu’Abigaïl n’avait jamais vu. Son monde était sombre, il l’avait toujours été. Elle avait appris à faire partie des monstres plutôt que de les combattre. La façon dont Noélie le faisait, les repoussait sans même avoir besoin de prendre les armes, la façon dont elle semblait être toujours capable d’être heureuse malgré ce qu’elle avait vécu… C’était ce qui fascinait le plus Abigaïl. La chanteuse était une lueur qui repoussait les ténèbres sans même essayer.

« Toutes choses considérées tu t’en sors très bien, oui. Mieux que n’importe qui à ma connaissance même. Je ne sais pas ce que tu as fait, mais tu t’es bien débrouillée ne effet. Arracher un tel pacte à Lady Satan. Cela pourrait presque donner un conte. »

Comment la petite lueur était descendue dans l’antre du Diable. Comment elle avait fait face à toutes les horreurs qui l’attendaient en enfer, tous les démons, toutes les tortures et qu’à aucun moment, elle n’avait vacillé. Alors le Diable lui avait offert un accord. Que jamais il ne s’en prendrait à la petite lueur, tant que celle-ci ne s’en prendrait pas à ses ténèbres. Et jamais on ne saura si qui avait eu le plus peur de qui.

Un petit conte. Bien loin de la vérité probablement. Mais Abigaïl l’aimait bien alors qu’elle le retournait dans sa tête. Un jour son frère lui avait dit qu’elle aurait dû écrire des livres. Que toutes les histoires des morts qu’elle avait entendus lui avaient donné plus d’inspiration qu’aucun écrivain n’aurait su en faire.

La nécromancienne se figea un moment quand Noélie l’étreignit, sans trop savoir que faire de ce corps qui venait soudainement d’emprisonner le sien. Autrefois, elle aurait dérobé toute l’énergie vitale de Noélie, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une coquille desséchée qu’elle aurait réanimé en serviteur servile. La fille cadavre pouvait presque sentir la chaleur de la petite lueur contre sa peau glacée.

« Marché conclu. » Répéta Abigaïl dans un soupir, un sourire égaré au coin de ses lèvres.

« Ils pourraient bien se tenir. Mais ils seront curieux. Les seuls vivants qui viennent par chez nous sont mon frère et Piper, qui vit avec nous. Les deux sont des nécromanciens. Après, si tu n’as pas peur de les rencontrer… Je ne veux juste pas que ce soit trop après tout ce que tu as vu. »

Abigaïl avait envie de présenter Noélie à sa petite bande d’orphelins de la mort. Même si elle savait qu’elle ne le devait pas. Qu’il ne serait que plus difficile encore de reculer quand il le faudrait si elle lui montrait que les monstres n’étaient pas tous assoiffés de pouvoir. Que certains, même s’ils mangeaient un cerveau de temps en temps, ne cherchaient qu’à exister à leur manière. Aussi morbide soit-elle.

« Cela peut-être une idée… » Voir Noélie dans un autre appartement. Abigaïl eut un pincement au cœur en repensant à celui dans lequel elle ne pouvait plus pénétrer. Pas que l’immobilier soit une réelle préoccupation. Mais c’était le foyer de la petite chanteuse, sa maison. Pas ces autres endroits. « Après je suppose que nous pouvons essayer des endroits normaux aussi. Le parc. Je ne venais jamais au parc. Il doit y avoir d’autres endroits que tu pourrais me montrer. J’ai tendance à passer mon temps à me promener dans les cimetières. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Avr 2019 - 22:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Oh, tu es mignonne. La réflexion d'Abigaïl fuse du tac au tac et je me sens rougir. Rougir. Je ne m’attendais juste pas à entendre ce genre de choses de sa part, c’est tout, mais je suis encore plus gênée en imaginant la coloration de mes joues. Je fais comme si de rien n’était, ceci dit, acquiesçant avec vigueur concernant le fait que peu de gens s’avèrent n’être que mignons. Au contraire.

On n’a rarement dit choses plus véridiques, j’ajoute pour dissiper ma gêne passagère.

Les êtres humains sont souvent bourrés de défauts, des défauts que j’ai tendance à voir d’un coup d’oeil plus ou moins prolongé selon la personne. Parfois, ce n’est vraiment pas joli. Même si moi, ça tend à me fasciner. A quel point nous cachons ce que nous sommes aux autres, ce qu’il y a vraiment au fond de nous ? Les personnes réellement gentilles que j’ai rencontrées, gentilles de bout en bout, se comptent sur les doigts d’une main. Peut-être deux, soyons fous.

Malheureusement, je commence à peine à me remettre de ma surprise que la nécromancienne remet une couche. Impressionnant ? Je sais que savoir sourire malgré les difficultés est une qualité qui n’est pas si fréquente, mais enfin, de là à la qualifier d’impressionnante… Et voilà, juste comme ça, je vire au rouge vif une fois de plus. En même temps, j’aimerais vous y voir, à côté de madame-j’ai-des-siècles-au-compteur en train de trouver un petit machin de vingt-six ans impressionnant. C’est assez gratifiant. Je me force à sourire légèrement

Merci, j’imagine ?

Je retrouve mon sérieux et l’envie de la rassurer. Comment, je ne sais pas. Surtout qu’elle n’a pas l’air spécialement inquiète. J’ai du mal à imaginer Abigaïl impuissante. Moi, c’est logique, je n’ai pas un sou de magie ni de pouvoirs qui traînent là dedans, alors… Mais elle, avec toutes ses capacités ? Ça me fend le coeur de l’imaginer à la merci de qui que ce soit.

Mais ça ne t’arrivera plus, n’est-ce pas ? Tu as repris le contrôle. Et tu ne crains sûrement plus grand chose de quoi que ce soit.

Je hausse les épaules et continue d’un ton bien plus songeur.

C’est sûr que c’était… Effrayant. De se réveiller sans savoir où j’étais, déjà, avec Varvara au bout de la table. Puis le reste. Je n’avais jamais eu autant de mal à chanter devant un public, je soupire doucement en me remémorant le mélange de panique et de détermination que j’ai ressenti. Mais c’est fini, et c’est ce qui compte le plus. Je n’y suis plus. J’ai craqué un bon coup en rentrant, surtout que je ne me souviens pas d’être rentrée chez moi, juste d’avoir ouvert les yeux devant ma porte. Il faut avancer, c’est tout.

Je souris de plus belle en me souvenant de la conclusion de tout cela : je m’en suis effectivement bien sortie. L’entendre de sa bouche me fait un bien fou, s’il faut être parfaitement honnête.

Me voilà un conte en devenir, je ris. Ça fait plaisir de savoir que ce n’est pas qu’une impression.

Je ne suis pas totalement idiote et naïve. Juste un tout petit peu. Et toujours aussi amusée de sentir la façon dont Abigaïl réagit à mes démonstrations d’affection irréfléchies. Elle s’est figée, mais n’a pas l’air de s’en trouver vraiment dérangée. Tant mieux. Je la lâche pour réfléchir à cette histoire de colocataire. Je crois que c’est tout de même un peu tôt, vu le nombre de choses très mortes qui se tenaient tout à fait debout dans l’antre de Lady Satan, après mûre réflexion. Mais d’ici quelques jours… Ou quelques semaine.

Pour l’instant, c’est peut-être un tout petit tôt, je crois, j’admets finalement. Mais une fois le choc vraiment passé… Ils ne font pas partie de sa horde. Ce sont tes proches, en quelque sorte, non ? Alors je veux bien les rencontrer. Je sais me tenir. Si j’ai la trouille, j’attendrais d’être toute seule avec toi pour te le signaler, j’ajoute, me moquant de moi-même par la même occasion. En attendant, je peux te montrer le Star City des vivants !

J’ai déjà une longue si ce n’est interminable liste d’endroits potentiels.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 20 Avr 2019 - 16:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
La gêne s’attarda et se prélassa dans l’air entre les deux femmes. Abigaïl aurait aimé pouvoir abandonner le corps de Lily, peut-être partir dans un monde des morts, rendre visite à certaines divinités funestes pour revenir un peu plus tard. Elle aurait aimé au moins pouvoir plonger son visage dans ses mains. Mais cela aurait donné peut-être un peu de trop de signification à ce qu’elle voulait de dire. Aussi elle se contenta d’afficher un sourire plaqué sur ses lèvres et de faire comme si de rien était.

Noélie ne s’en sortait pas trop mal elle-même, se contentant de dissiper le malaise à son tour. Ou tout du moins d’essayer. La nécromancienne n’y était pour rien après tout. La chanteuse était effectivement mignonne et elle était convaincue que tout le monde aurait été de son avis. Bien sûr, encore une fois, c’était un avis qui sortait rarement d’une créature aussi macabre et funeste qu’Abigaïl Frankenstein.

« De rien. » Lança Abigaïl avec un sourire qui se tordit un moment en grimace amusée.

La gêne venait de déferler de la morte à la vivante à en croire la couleur qui gagnait les joues de Noélie. Abigaïl n’était que trop heureuse de ne pas pouvoir rougir sous son état mort-vivant. Avec la peau pâle que Lily avait héritée de ses ancêtres, le moindre afflux de sang vers son visage aurait fait des ravages. Avec celui-ci complètement immobile et peut-être même un peu coagulé par endroit, il n’y avait aucun risque que cela n’arriva.

La question arracha Abigaïl à ses réflexions sur la physiologique des morts-vivants. Elle ne s’était plus sentie impuissante depuis longtemps. Même lorsqu’elle n’avait pas pu sauver la Moisson, quand elle n’avait pas pu sauver sa fille, elle n’était pas restée pétrifiée, incapable de faire face au démon qui venait de détruire son univers. Elle s’était dressée contre lui, avait invoqué tous ses pouvoirs pour l’affronter. D’abord, elle avait détruit son corps, issu de sa propre chair, elle l’avait réduit en poussière pour qu’il ne puisse plus rien rester. Puis elle avait conjuré toutes les âmes, tous les spectres et les revenants qui se trouvaient encore à Erehwon et tous s’étaient rendus en enfer. Ses anciens lieutenants et guerriers n’avaient plus de chairs décomposés, plus d’ossements, mais dans un monde de la mort ils n’en avaient plus besoin. Les démons aiment à tourmenter les damnés physiquement. Cela a sonné la fin des armées de Méphistophélès. Les légions infernales pouvaient être détruites, pouvaient être dissipées. Celles d’Abigaïl étaient rappelées, encore et encore, leur essence étant liée à Deuil, liée à la Porte-Mort de manière plus étroite que les démons mineurs l’étaient à leur maître. Elle lui avait fait ployer le genou à la fin. Pas parce qu’elle avait réussi à vaincre toutes ses forces. Mais parce qu’il avait compris que s’il continuait à l’affronter, il en ressortirait trop affaibli pour faire face à ses frères.

« Non, cela ne devrait plus m’arriver. »

Lady Satan pouvait essayer de l’asservir, d’utiliser les cheveux de Noélie comme monnaie d’échange. Mais elle ne pourrait pas avoir son âme, pas avec le pacte qu’elle avait passé. Elle ne pourrait pas avoir grand-chose. Evelyn, malgré ses pouvoirs, était en vie. La mort avait prise sur elle. Il y avait bien d’autres ennemis potentiels. L’archimage pourrait ne pas voir ses activités d’un bon œil. Les Impérissables pouvaient avoir survécu et il y avait toujours l’Opus Dei. Ils pouvaient la blesser, ils pouvaient peut-être même la bannir, voir même essayer de l’emprisonner. Mais jamais elle ne serait plus impuissnate.

« A propos de cela… Je doute que Lady Satan t’ait enlevée avec des moyens conventionnels. Tu n’as pas reçu un nouveau vêtement récemment, un vêtement ou été touché par quelqu’un que tu ne connaissais pas ? » Il n’y avait pas de démon en Noélie, il n’aurait pas pu se cacher. Mais ce n’était pas parce qu’il n’y en avait plus à cet instant qu’il n’y en avait pas eu.

« Elle t’a fait chanter en publique… »
Abigaïl ajouta d’une voix blanche.

Lady Satan avait joué avec Noélie. Elle ne s’était pas contentée de la menacer en lui montrant les horreurs qui l’attendaient si elle se dressait contre elle. Non, elle l’avait joué. Une nouvelle vague de rage glacée déferla dans l’esprit de la nécromancienne.

« Mais oui, ce n’est pas qu’une impression, tu t’en es bien sortie. »
Répéta Abigaïl.

Elle ne savait pas ce qui la peinait le plus. Que Lady Satan ait fait chanter Noélie comme si elle n’était qu’un vulgaire jouet ou alors que la démone ait pu l’entendre avant elle. Combien de moments comptait-elle dérober encore ? Abigaïl se demanda si sa mère adoptive ne savait pas exactement ce qu’elle faisait et n’avait pas pour seul but que de la pousser à la faute.

Elle était si proche d’y parvenir. Peut-être avait-elle passé un accord avec Méphistophélès pour l’amener à se dresser contre les enfers. Alors le Prince Infernal pourrait à nouveau clamer les âmes des Faust et des Frankenstein. Il pourrait tenter de la clamer elle. La nécromancienne n’avait plus d’armée pour la servir.

« Oui, je les vois un peu comme ma famille. »

Une bande de morts-vivants tristement comiques et généralement incapables. Voilà ce qu’elle avait. Pas de quoi faire ployer les enfers. De quoi se sentir un peu plus en vie sans vraiment l’être plutôt.

« Nous allons attendre un peu. Je ne doute pas que tu saches te tenir. Mais certains restent un peu impressionnants. »


Quoique moins que les horreurs qui rôdaient dans les profondeurs du Pandémonium.

« Commençons par la Star City des vivants, oui. » Ajouta la nécromancienne avec un sourire. « Tu as une idée par où commencer on dirait. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 21 Avr 2019 - 14:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Au moins, ma gêne a l’air d’amuser cette petite traîtresse d'Abigaïl. Le constater me tire un sourire discret que je ravale aussitôt. Je ne voudrais pas qu’elle croit que je me moque d’elle alors que je la trouve juste charmante à tout point de vue. Mignonne, par moment, aussi, mais ça me fait tellement étrange de qualifier une femme comme elle de mignonne. Et je n’oserais jamais le lui dire à haute voix, même en n’étant capable de dire tout et n’importe quoi sans la moindre gêne. Quoi que… Au fond, est-ce que je n’ai pas déjà fait pire, je songe brièvement avant de balayer le sujet.

Mignonne ou pas, gênée ou pas, la nécromancienne ne peut pas être menacée par qui que ce soit, à priori. Ça me rassure vraiment, ce que je ne trouve pas si étonnant : je me suis déjà attachée bien assez à elle pour que son bien-être m’importe, alors forcément, je préfère la savoir en sécurité. Je crois qu’une partie de moi se sent aussi inspirée par cet exemple. Je n’ai certes pas son âge ou son pouvoir, mais j’ai des capacités qui peuvent me permettre de m’améliorer, de limiter les risques, de devenir plus solide et plus forte. Comme je veux le devenir depuis la seconde où j’ai repris mes esprits, après avoir partagé une soirée avec Lady Satan.

La question d'Abigaïl concernant la façon dont celle-ci m’a enlevée, en revanche, me fait pâlir à vitesse grand v. Me demander si j’ai reçu de nouveaux vêtements, c’est comme demander si je me suis bien levée ce matin. Je passe mon temps à renouveler ma garde-robe, sans parler des bijoux, des accessoires pour mes cheveux et du reste. Et je ne veux certainement pas tout jeter.

J’imagine que ce serait quelque chose que j’aurais eu sur moi quand j’étais chez elle ? Ou ça peut simplement être quelque chose chez moi ? Non, parce que si c’est la première solution, j’avais… Euh… les baguettes dans mes cheveux étaient neuves mais je les avais acheté en magasin. Le collier était un cadeau de fan, les boucles d’oreilles aussi, et de mes vêtements, il n’y avait que le chemisier qui était neuf, donc ça restreint un peu la liste. Mais sinon, vu que j’ai un métier assez public, je renouvelle beaucoup ce que je porte. Oh, et puis zut, pour être parfaitement honnête, c’est aussi parce que j’adore ça, mais bon.

Je n’aime pas trop l’idée de pouvoir être manipulée via mes achats compulsifs. Quelle angoisse.

Pourquoi tu demandes ça ? Je dois me méfier de tout ce que j’achète ? Et puis, comment elle aurait pu me manipuler avec un vêtement ?

J’observe Abigaïl en espérant à moitié qu’elle me dise que ce n’est rien, un petit sort de rien du tout qui est déjà dissipé depuis un moment. J’aimerais bien ne pas découvrir qu’un machin démoniaque vit dans mon dressing depuis ma rencontre avec Lady Satan. Surtout que du coup, je recommence à me sentir vaguement en colère. Surtout après avoir entendu la voix d’Abby en reparlant de cette histoire de chanson. Ça a l’air de la déranger plus que ça ne devrait. Je pose spontanément ma main sur la sienne et force un sourire rassurant sur mes lèvres.

Ce n’est pas grave, j’étais protégée, puis j’aime bien chanter, ce n’est pas le pire qu’elle aurait pu faire.

En vérité, j’ai cru que j’allais finir évanouie et j’ai rarement autant tremblé de ma vie qu’à ce moment là, mais a-t-elle vraiment besoin de le savoir, finalement ? Si j’avais su que ça la mettrait dans cet état, j’aurais gardé ce détail là pour moi, simplement pour moi. Je passe donc directement à des sujets un peu plus gais, ravalant tous les autres souvenirs que j’ai de mon séjour dans ces cryptes maudites. Le réveil face à cette table, et Varvara. La scène. La sorcière et son violon, la discussion et la négociation qui a suivi, la façon dont elle m’a comparée à elle. Et le dénouement final. La chambre de la petite garce démoniaque, les poupées, cette pauvre fille dans le placard, que j’ai abandonné à son calvaire sans y repenser à deux fois. Toutes ces fois où la rousse m’a effleurée. Sa main sous mon menton, sur mon épaule, ses yeux dans les miens. Je me rends compte que même si j’ai l’impression que de raconter ça à quelqu’un me ferait du bien, je ne peux même pas le faire avec Abby. Pas si ça la contrarie. Je ne pense pas qu’elle soit assez attachée à moi pour aller demander des comptes à sa mère adoptive, mais enfin, prudence est mère de sûreté, comme on dit.

Ta vraie famille, alors, je souris plutôt. J’ai hâte de la rencontrer.

C’est parfaitement sincère, même si la hâte se mélange à un peu d’inquiétude. Je m’anime ensuite avec un large sourire.

Il y a déjà mes restos préférés, l’aquarium et ses nocturnes - c’est superbe, un de mes amis m’a fait découvrir ça récemment - les bars où j’ai mes habitudes - beaucoup qui laissent des petits groupes jouer une ou deux fois par semaine au moins, c’est hyper sympa - …

Je continue à déblatérer une longue liste d’endroits divers variés - certains où je vais danser, des conventions que j’aime bien visiter, des lieux historiques - même si pour les vivants, du coup, il faudra repasser - et ainsi de suite. Certaines activités ludiques y passent aussi. On ne m’arrête plus, comme d’habitude, quoi.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 21 Avr 2019 - 19:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl n’avait pas envie d’effrayer Noélie, pas une nouvelle fois, pas après tout ce qu’elle avait déjà vécu depuis qu’elles s’étaient rencontrées. Mais si elle voulait que la chanteuse soit capable de se défendre contre les démons, les morts-vivants et maléfices de Lady Satan, elle avait besoin de savoir, de savoir de quoi elle devait se méfier.

« Ce que tu as décrit me fait penser à un cas de possession. Un fantôme, ou plus probablement, un démon, s’est substitué à ton esprit pour t’emmener au repaire de Lady Satan sans que tu n’en gardes le moindre souvenir et sans que tu puisses lutter. »


Rares étaient les gens qui se rendaient compte qu’un démon tentait de prendre possession de leur corps, encore plus creux qui étaient capables de les repousser naturellement. Surtout quand il s’agissait d’une possession passant par un objet et qu’il y avait un contact direct entre la prison de la créature infernale et le corps qu’elle souhaitait dérober.

« Il est possible qu’il y ait eu un démon dans l’un des objets que tu portais ce jour là. Je doute qu’elle se soit amusée à en placer dans tous les vêtements que tu aurais pu acheter. Cela vient probablement d’un cadeau. Tu connais les fans qui t’envoient des bijoux ? Si j’étais toi, je déposerais quelques gouttes d’eau bénite dessus. Si cela grésille, je m’en débarrasserais. Il y aura quelque chose d’impie dedans. »

Abigaïl s’était contentée de hausser un sourcil quand Noélie avait avoué adorer acheter de nouveaux vêtements. C’était un vice bien inoffensif aux yeux de la nécromancienne. Sauf si son amie se mettait en tête d’acheter des vêtements pour elle. Pourquoi est-ce qu’Abigaïl avait l’impression que ce serait le genre de Noélie d’essayer d’apporter un peu plus de couleur dans sa garde-robe ?

« Je pense que tu peux toujours acheter ce que tu veux. Mais tu devrais faire attention aux cadeaux qu’on t’envoie. Et pas qu’à cause de Lady Satan d’ailleurs. J’ai connu des gens qui sont morts à cause de lettres piégées, avec de la poudre de ricin par exemple. »


Elle avait plutôt rencontré leurs esprits. Les lettres de la poste pouvaient être fatales. Même quand elles ne contenaient pas de facture et semblaient parfaitement anodines. Les bijoux aussi probablement. Abigaïl était juste heureuse que Lady Satan n’ait pas choisie de placer une malédiction sur un tel objet avant de l’envoyer à Noélie. Elle espérait aussi que le démon n’avait rien fait d’autre quand il était dans son corps.

Elle l’espérait vraiment. Au point qu’elle se retrouva à nouveau les points serrés, à se demander quelles autres infamies sa chère et tendre mère adoptive avait bien pu préparer et infliger à Noélie à son insu. Cela aurait été bien son genre de garder d’autres moyens de pressions au cas où leur petit accord connaîtrait une fin abrupte. Il fallait vraiment que Noélie le respecte. Au moins un temps, pour qu’Abigaïl puisse tenter d’arranger les choses.

« Non, je suppose. Mais je n’aime pas l’idée qu’elle ait pu jouer avec toi comme ça. » Avoua finalement la nécromancienne.

C’était plus simple de dire la vérité que d’essayer de cacher le trouble et la colère qui rugissaient en elle. Elle aurait tout le loisir de les déchaîner plus tard, probablement une fois descendue dans les profondeurs du Pandémonium, face à la concernée.

Heureusement, Noélie parvenait à chasser ces sombres pensées. Soit simplement parce qu’elle évoquait des jours meilleurs, des conversations qui ne seraient pas entachées par l’ombre de l’Antéchrist. Des conversations qui n’auraient peut-être jamais lieu, si ce n’était dans leur imagination, tenta de se rappeler la nécromancienne. Rester avec Noélie, lui présenter sa famille décomposée, visiter Star City avec elle. Cela ne rendrait les choses que plus difficiles. Pourquoi ne parvenait-elle pas à le garder en tête ?

« Fais attention à ce que tu souhaites quand même. » Lâcha Abigaïl avec un sourire « Ils restent très étranges. En fait, je pense même qu’ils l’étaient tous de leur vivant et que revenir d’entre les morts n’a pas aidé. »

C’était surtout vrai pour Gary. L’ancien présentateur météo jouait aussi aux hôtes de films d’horreur, avait été une petite célébrité locale et avait des rumeurs quelque peu douteuses qui courraient à son sujet. Certes, il s’était amélioré depuis qu’il n’avait plus de pénis, mais Abigaïl ne pouvait ignorer le fait qu’il demandait autrefois continuellement à ses maîtresses de s’habiller en Elvira, maîtresse des ténèbres.

Abigaïl écouta attentivement tous les lieux dont lui parlait Noélie. Rapidement elle abandonné l’idée d’essayer de tout retenir ou même de réussir à suivre le flot de paroles qui s’échappait des lèvres de la chanteuse. La nécromancienne se contentait de l’admirer en souriant. Sa force de vie était revenue, presque déchaînée. Le spectre du Pandémonium semblait s’être éloigné. Abigaïl se surprit aussi en réalisant qu’elle n’avait que faire des endroits où l’emmènerait Noélie. Qu’il s’agisse d’un restaurant, d’un bar, d’un aquarium ou même de la bibliothèque municipale.

Tant qu’elle continuait à être ainsi, à la bercer de ses mots et des images qui naissaient dans son esprit.

« Cela m’a l’air très bien tout ça. » Lâcha la nécromancienne dans un murmure.

Son regard glissa des lèvres de Noélie à ses yeux, puis jusqu’à ses cheveux. Abigaïl repensa à cette mèche entre les mains de Lady Satan.

Toutes ces choses merveilleuses, toutes ces choses humaines et vivantes que lui promettait Noélie devraient attendre. Elles devraient attendre qu’Abigaïl descende à son tour au seuil de l’enfer et puisse s’assurer que Lady Satan ne pourrait pas blesser son amie. Pas sans que la nécromancienne ne puisse s’y opposer.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Avr 2019 - 13:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je dois avoir l'air d'une idiote parce que je regarde cette pauvre Abigaïl avec des yeux ronds. La pensée d'avoir été possédée, peu importe par quoi, me donne l'envie irrépressible de prendre une ou deux douches. Au moins. Je me sens... Salie, une fois de plus. Mes droits les plus élémentaires bafoués. Je pâlis un petit peu plus en réalisant que les choses sont pires encore que je ne le pensais. Un sortilège pour me faire oublier comment je suis venue, c'est dérangeant, mais bon. Quelqu'un qui manipule mon corps sans que je ne me souvienne ce qui a bien pu se passer... Le coeur au bord des lèvres, je réalise tout ce qui a pu se passer dans ce laps de temps. Les poings serrés de la nécromancienne me font me demander si elle aussi pense à ce charmant détail. Elle a l'air vaguement contrariée. Personnellement, j'ai de plus en plus envie de me lever et d'aller dire mes quatre vérités à cette garce finie de Lady Satan. Même si ça ne servira à rien, je suis sûre que ça me ferait du bien. Je me raccroche à l'idée de pouvoir un jour me venger, même si je ne sais pas encore ni comment, ni quand, ni pourquoi.

Je fais vérifier tout mon courrier, je réponds d'une voix qui arrive à être parfaitement égale, y assortissant même un sourire un peu faux mais bien réel. J'ai eu une mauvaise surprise, une fois. A cause d'une de mes chansons qui a fait polémique, enfin, bref. Mais c'est vrai que je n'ai personne qui s'y connaisse question magie, dans mon entourage, donc je doute qu'ils fassent un test quelconque pour ce genre de dangers.

Note à moi-même : rectifier ce tort dès que possible.

Je n'aurais jamais pensée être possédée un jour, tiens. J'attire vraiment les ennuis, je tente de plaisanter vaillamment. En tout cas, je crois que je vais juste me débarrasser de tout ce que je portais ce jour là. De toute façon, j'ai tout fichu en boule sous mon lit, après ça, je n'avais pas envie d'avoir des souvenirs désagréables sous les yeux.

Je hausse les épaules. Il ne s'est probablement rien passé d'autre qu'une petite marche jusqu'aux cryptes de la démone. Je jette les coupables pour éviter un deuxième enlèvement, et je passe à autre chose. Ce sont carrément mes espérances qui parlent, mais je deviens déjà folle d'avoir été à la merci de ce monstre pendant notre entretien, je n'ai pas envie de m'imaginer quelles photos souvenirs ou vidéos elle a bien pu se procurer pendant que ce qui me possédait était aux commandes.

Heureusement, j'ai le déplaisir d'Abigaïl pour m'occuper. Je trouve ça attachant et ça me touche bizarrement, que le fait que j'ai pu être utilisée comme un jouet la dérange tant. Alors que je ne dois pas être la première qu'elle connaît dans ce cas, pas être la première tout court. Puis, j'imagine qu'une femme avec un pouvoir comme le sien et un historique apparemment compliqué a bien dû faire des choses du même acabit. J'essaye juste de ne pas l'imaginer trop fort, quoi. Je ne veux cependant pas qu'elle laisse cette colère prendre le pas sur la raison ou la prudence. Encore une fois, je ne pense pas qu'elle aille pester sur sa mère adoptive pour ça, mais bon.

Je n'aimerais pas que quelqu'un joue avec toi non plus.

La remarque m'échappe avant que je ne l'ai vraiment pensée consciemment. Bon, c'est la pure vérité et j'assume tout ce que je pense, donc ça ne me dérange pas spécialement. C'est juste que je n'ai pas l'habitude de lâcher quelque chose comme ça.

Mais ne t'inquiète pas, va. Je suis sortie d'affaire, au moins pour l'instant, donc tout va bien. Il ne faut pas te tracasser pour ça.

L’affaire est plus ou moins close, au final. Et je passe vite à autre chose. Les étrangetés de la drôle de colocation d’Abigaïl, dans un premier temps, et la liste de ces choses que j’aimerais lui faire expérimenter. Je suis quelqu’un d’assez actif pour que ces possibilités soient nombreuses et variées. Je parle et parle encore, m’enthousiasmant de choses et d’autres sans me rendre compte de suite que je suis en train de noyer la pauvre nécromancienne sous mes bavardages. Je finis par me taire et l’observer en me demandant si je ne lui ai pas encore donné envie de fuir, avec ce moment d’égarement, mais elle me regarde en souriant. Et elle approuve, je crois. Je ne suis pas sûre qu’elle ait tout écouté. Pour ma part, je porte attention à ses yeux, qui scrutent mon visage. Je remarque aussi son coup d’œil vers mes cheveux, qui me fait me demander momentanément si je ne me trompe pas sur l’ampleur de l’attachement qu’à la sorcière pour la drôle de petite mortelle que je suis. J’ai envie de dissimuler la pince qui tient plaquée ma mèche raccourcie, bizarrement. De lui épargner l’idée de se préoccuper de cela.

Et ça sera sûrement très bien, je renchéris plus doucement, avec un léger sourire. Mais pour l’instant, je crois que je t’ai peut-être assez monopolisée pour aujourd’hui eeeet j’ai un rendez-vous pro ce soir que je devrais probablement préparer.

Je fais une petite moue contrariée. Je n’ai pas du tout la tête à travailler, surtout que rassurée ou pas par Abigaïl, je sais qu’à me retrouver seule, je vais recommencer à tourner et retourner cette histoire d’enlèvement dans ma tête. Sauf que je dois bien continuer à évoluer avec ce souvenir, malheureusement.

Merci pour tout Abby. D’être venue, d’avoir répondu à mes questions, de m’avoir rassurée, aussi. Je t’enverrai un message quand je suis libre. Si tu veux, évidemment ! Ou tu peux me contacter aussi, tu sais, je serais vraiment contente d’avoir de tes nouvelles.

Vraiment, vraiment contente, voire même plus, si je dois être parfaitement honnête. La simple idée de la revoir bientôt me rend heureuse. Avec Mikhaïl, que je considère comme un grand frère, je sais que je ne peux pas aborder certains sujets. J’ai trop peur de l’impliquer dans mes ennuis, au moins pour ce qui concerne Lady Satan. Susan et les membres de mon groupe ne savent pas qui je suis la nuit. Renan devient peu à peu l’un de mes amis, mais nous jouons en permanence à dissimuler nos secrets, lui et moi. Mes parents et moi avons une relation assez distante, maintenant. Avec Abigaïl, j’ai l’impression de pouvoir parler de tout. Etre simplement Noélie et ses incessants bavardages, ou Miko, ou celle qui a une dent contre Lady Satan. Je peux être entièrement moi-même. Avec une nécromancienne plus ou moins morte, plus ou moins immortelle, plus ou moins fille de mon ennemie. J’ai vraiment un instinct de survie particulier, parfois.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Avr 2019 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Abigaïl Frankenstein
Indépendant Neutre

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Ldg11

ϟ Âge : 27
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 18/12/1991
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 225
ϟ Nombre de Messages RP : 127
ϟ Célébrité : Taylor Momsen
ϟ Crédits : Creepy Crawly
ϟ Doublons : Evelyn Wormwood, Lawrence Chastel
ϟ Âge du Personnage : 234 ans
ϟ Statut : Célibataire morte
ϟ Métier : Thanatopractrice, chanteuse
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Une cicatrice en forme de Y sur la poitrine, dernier témoignage de son autopsie. Des cheveux presque blancs et une peau pâle, presque glacée au toucher.
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise de la nécromancie XXX
- Maîtrise de l'ostéomancie V
- Maîtrise de la carnomancie VI
- Moisson de vie III
- Putréfier I
- Communication avec les morts IV
- Psychopompe VI
- Phylactère III
- Vigor Mortis VIII
- Forme spectrale V
- Vol spectral I
- Deuil (faux magique)
- La Fossoyeuse (pelle magique)
- Avatar des cimetières (serviteur)
- Désespoir (cheval de la Mort, serviteur)
- Le Zombosaur (serviteur)
-Anton Faust (compagnon)
- Darach (compagnon)
ϟ Liens Rapides :
Autopsie
Stèles
Tombes ouvertes
Livre des Morts
Collection de zombies en devenir
Abigaïl luttait pour chasser de son esprit l’image d’une Noélie possédée, d’une Noélie démoniaque. Elle n’y parvenait pas. De la même manière qu’elle n’avait pas réussie à se détacher de cette impression que tout ce qui était arrivé à la jeune chanteuse l’était par sa faute. Que si elle ne lui avait pas révélé qui elle était dans cette ruelle, que si elle n’avait pas chassé les ombres de Lady Satan, jamais un démon ne se serait immiscé dans son corps. Noélie n’aurait été qu’une mortelle surveillée par Lady Satan, noyée dans la masse. Puis elle aurait été oubliée, reléguée au rang d’anonyme quand la sorcière se serait décidée à se débarrasser de sa colocataire une bonne fois pour toute.

« De mauvaises surprises ? » Demanda la nécromancienne d’un ton posé qui camouflait bien le tourbillon de pensées qui se déchaînait en elle.

Pourquoi voudrait-on s’en prendre à Noélie pour une chanson ? C’était une question stupide. Abigaïl savait très bien pour toi. Elle avait été un témoin, une victime de la stupidité humaine et de la facilité avec laquelle la violence devenait une solution toute son existence. Elle avait même participé à ce fameux spectacle autrefois. Cette mascarade qu’était l’humanité. Avec joie.

« Tu n’y es pour rien. C’est de sa faute à elle. » Et à moi ne put s’empêcher de compléter Noélie dans son esprit. Peut-être aussi un peu à cause de cette colocataire qui avait eu l’idiotie de se dresser face à l’Antéchrist. Mais surtout, c’était la faute de Lady Satan et sa sinistre habitude de considérer le monde comme un vaste terrain de jeu. Chaque homme, chaque femme, n’était qu’un jouet avec un rôle à jouer, ou bien destiné à être brisé pour son seul amusement. « Tu fais bien. Brûle-tout, généralement c’est efficace. Où plonge-les dans de l’eau bénite, ce sera tout aussi efficace. »

La purification par le feu ou par la grâce du faux dieu. Abigaïl se surprenait. Ces méthodes étaient aussi efficaces pour éloigner les influences démoniaques que celles de la morte-vie. Quoiqu’Abigaïl n’était pas vraiment certaine de craindre l’eau bénite. Après tout, ses pouvoirs ne venaient plus des enfers.

« Tu pourras me les confier aussi, si tu ne peux pas t’en occuper seule. »

Elle avait ses propres méthodes pour détruire les démons. Ceux-ci étaient des créatures de l’esprit, surtout quand ils avaient besoin d’un corps pour s’incarner. Abigaïl avait beaucoup, beaucoup plus d’esprits à son service qu’un démon isolé pourrait en affronter. Même avec avoir libéré les légions qui attendaient autrefois son appel en Deuil.

La nécromancienne releva la tête à la remarque de Noélie. Elle eut un moment de doute, avant de finalement laisser un sourire apparaître au coin de ses lèvres.

« Ne t’inquiète pas. Cela ne risque pas d’arriver. »

Plus personne ne la manipulerait comme elle avait été manipulée par le passé. Plus personne ne la ferait se sentir impuissante. Prêtres zélés, inspecteurs de polices, nonnes, démons, frères jumeaux cauchemardesques et même méta-humains n’auraient plus le moindre dominion sur ses actes ou son être. Elle s’arrangerait pour qu’il en soit de même pour Noélie. Au moins un temps.

« Oui, tout ira pour le mieux maintenant. »

Ce n’était pas un mensonge dans la bouche de la morte. Car elle savait que tout irait mieux pour Noélie. Abigaïl descendrait au Pandémonium après avoir fait le tour des cimetières de Star City. Elle plongerait les cryptes dans une terrible Danse Macabre, bien supérieure à celle que pouvait conjurer Lady Satan ou n’importe laquelle de ses petites sorcières. Elle montrerait à sa chère mère adoptive de quoi était capable Living Dead Girl. Elle montrerait à Varvara qu’il y avait des humaines que lesquelles elle n’avait pas le droit de poser les yeux, auxquelles elle n’avait pas même le droit de penser.

Le Pandémonium tremblerait et peut-être que la Mort et le Diable joueraient une partie d’échec pour l’avenir de Noélie. Pour ses mèches de cheveux.

Après il serait temps de prendre une décision. De décider si oui ou non, les morts étaient censés côtoyer les vivants et ce même quand ils étaient comme Abigaïl, avec un pied dans chaque monde. Si elle pourrait aller visiter tous ces lieux que lui avait mentionnés la chanteuse, si elle pourrait un jour passer le seuil de son appartement et s’installer à nouveau dans son canapé. Ou si au contraire, elle se contenterait de lui rendre ses cheveux puis de disparaître. Elle n’était pas obligée de rester à Star City. Le monde était vaste. Gary, Bernie, Janet, Silence, peut-être même Piper, la suivraient n’importe où. Même Anton. Peut-être. Noélie serait toujours protégée par son accord. Elle serait toujours protégée par le souvenir qu’aurait laissé Abigaïl à Lady Satan.

« Je m’en voudrais de me mettre en travers de ta carrière. »
Renchérit Abigaïl avec un léger sourire. « J’ai quelques choses à faire aussi. Des choses de mort-vivante. » Ajouta-t-elle avec un clin d’œil.

Elle s’était levée et ne put s’empêcher de s’étirer, même si elle n’en ressentait pas tous les bénéfices. Elle lança un coup d’œil au banc. Elle ne pensait pas avoir passé autant de temps dans un parc de toute son existence. Peut-être qu’elle y prendrait goût.

« Merci à toi Noélie. Tu m’avoir donné la chance de m’expliquer. » De lui avoir donné les moyens de rectifier ce qu’avait fait Lady Satan. « Ce serait avec plaisir. Je te donnerais de mes nouvelles. Si j’arrive à m’en sortir avec mon téléphone. »

Un pieux mensonge ? Ou bien une promesse qu’Abigaïl avait si désespérément envie de tenir qu’elle ne pouvait s’empêcher d’y croire ? La nécromancienne l’ignorait elle-même. Ce qu’elle savait, c’était qu’elle voulait plus de moments comme ceux-là. Qu’ils soient sur un banc, sur un canapé. Sans y penser, elle se pencha en avant et déposa un baiser fugace sur le front de Noélie.

« Prends garde à toi. »

Un nouveau clin d’œil, puis elle tourna les talons. Abigaïl marchait au milieu des vivants et des morts, sans se retourner, abandonnant Noélie sur son banc sans même savoir vraiment si elle la reverrait un jour. L’esprit de la nécromancienne était divisé, entre des souvenirs agréables et des projets funestes. Les morts allaient retrouver leur reine. Rien qu’un temps. Tout ça pour une petite mèche de cheveux.

Finalement, juste avant d’être hors de vue, Abigaïl se retourna. Orphée lui aurait rit au né. Elle le savait, elle l’avait aidé à s’échapper du Tartare à la demande du dieu Hermès. Elle avait même affronté Cerbère. Elle ne leva pas la main, ne fit aucun geste pour dire au revoir et finit par reprendre son chemin. Dans son sillage flottaient les prémices d’une armée de fantômes.
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 22 Avr 2019 - 18:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Personnage
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Joueur
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 181024121903977341

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 727
ϟ Nombre de Messages RP : 446
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Crédits : gif par Renan (♥) ; vava & code Sio
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / lieutenante de MindStorm
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’acquiesce d’un signe de tête. Des mauvaises surprises. Quand on devient populaire, même un peu, il y a toujours un revers. Les louanges des uns viennent sublimer ce que je fais. Les critiques, les moqueries, les menaces des autres, elles, peuvent se multiplier à devenir étouffantes. C’est ce qui s’est passé lorsque j’ai chanté Ishi pour la première fois. Certains ont reconnu le criminel qui me l’a inspirée. Et l’on m’a jugé d’être finalement plutôt… Positive à son égard. Mais cette chanson est une partie de moi. Alors toutes ces choses négatives, je les ai soigneusement cadenassées au loin. Je ne changerais jamais pour mon image.

Ce sont des choses qui arrivent. Les vivants ne sont pas toujours très malins, je réponds d’un ton évasif.

Je lui expliquerais peut-être un jour. Pour l’instant, ça me paraît accessoire. Beaucoup plus accessoire en tout cas que de se débarrasser des reliquats de ma possession.

J’ai une petite tendance à mettre mon nez où il ne faut pas, soyons honnêtes, je ris volontiers. Ce n’est pas grave. Je sais que ça reste sa faute. Je brûlerais tout ça. C’est dommage.

Les vêtements que je portais dans mes souvenirs, les bijoux, et le reste. Maintenant que j’y songe, je n’avais plus que le collier et les baguettes lorsque je suis repartie du Pandémonium. Donc c’est probablement l’un des deux. Vu qu’entre temps, mes vêtements avaient été remplacé par la fameuse robe. Que j’ai gardée et qui est dans mon placard, pour le coup. Ne cherchez pas la logique, il n’y en a pas. Je n’avais pas vraiment envie de brûler quelque chose d’aussi joli, mais je crois que les souvenirs qui s’y sont logés importent plus que le goût pour le vêtement. Dommage.

Ne t’inquiète pas. Je ne vais pas te demander de t’occuper de tout ce qui m’embête avec le côté infernal de ce monde, quand même ! Je ferais un joli bûcher, et on en parlera plus.

J’appuie mes propos d’un signe de tête appuyé, décidée à ne pas dramatiser plus sur un événement passé. Après ça, nous discutons un peu. Enfin… Je discute beaucoup et elle écoute avec son petit sourire si adorable. Jusqu’à ce que je lui explique que je dois m’en aller. Je fais mine d’être impressionnée à l’idée de ses choses de mort-vivante, ravalant ma question (« quel genre de choses de mort-vivante ? », version yeux qui brillent et expression fascinée) pour ne pas la retenir plus longtemps. Elle se lève et s’étire pendant que je la regarde faire, oubliant presque que c’est bien un cadavre que je contemple avec attention. A vrai dire, je souris comme une idiote jusqu’au moment où elle rouvre la bouche. Muette, je ne réagis pas quand ses lèvres se déposent sur mon front. Je ne sais pas trop quoi penser de cette façon de me dire au revoir. Je trouve ça… Encore une fois étrangement réconfortant, mais ça passe presque au second plan. Quand elle s’éloigne, quand elle se retourne pour me regarder une dernière fois sans rien dire, je réfléchis toujours.

Je te donnerais de mes nouvelles. Pourquoi ces quelques mots ne me sont apparus ni comme une vérité, ni comme un mensonge ? Pourquoi j’ai l’impression que ce n’est pas quelque chose de certain ? Je porte une main songeuse à mon front, qui me picote un peu. Est-ce que ce prends garde à toi était un adieu ? Supposé être un adieu. Abigaïl a eu l’air de vouloir me revoir. Je m’accroche à ça. Je ne la laisserais pas s’éloigner pour moi, si c’est encore ça qui lui trotte dans la tête. La mort apprendra bien vite que la petite vivante que je suis ne se laisse pas si aisément abattre, je me promets intérieurement.

Je me lève à mon tour, avec la certitude que ce n’est pas la dernière fois que je voyais Abigaïl Frankenstein dans le secret de mes pensées. Surtout que je viens de me rendre compte que je ne lui ai pas parlé de l’autre partie de ma vie, celle qui respire et manigance la nuit. Je ne lui ai pas dit d’où venaient ces morts et cette culpabilité. Ah, encore une preuve que l’on doit se revoir. J’ai envie que cette femme me connaisse mieux autant que j’ai envie de la connaître mieux. C’est marrant, mais cette idée m’enthousiasme tout particulièrement. Me tire des sourires idiots et réchauffe un peu mon petit cœur déjà bien sollicité. Bah. C’est toujours intense, le début d’une nouvelle amitié, non ?
 
Revenir en haut Aller en bas







 
A reason to believe - Abigaïl
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_6A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_8


A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_1A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_2bisA reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» The reason [PV CHASE]
» USA humiliates Toyota internationally for no reason
» HISTOIRE [Yuuki] -The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason ; that's life. | EN PAUSE
» Abigaël Faszler, la folle en cage. [ Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_6A reason to believe - Abigaïl - Page 2 Cadre_cat_8
Sauter vers: