AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Back in town [PV Faelan] Categorie_1Back in town [PV Faelan] Categorie_2_bisBack in town [PV Faelan] Categorie_3
 

Back in town [PV Faelan]

 
Message posté : Ven 15 Mar 2019 - 18:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La douceur d'un soir de mi-mars avait un effet presque apaisant sur les gens. Beaucoup étaient de sortis, après une longue journée de travail, une dure semaine, et ils profitaient du premier soir du weekend pour venir partager des moments de convivialité avec leurs amis, leurs collègues, pendant que les étudiants rentraient chez eux et préparaient une fête digne de ce nom. Les derniers travailleurs continuaient leur affaire en souriant, avides de connaître eux aussi ce bonheur d'être enfin libérés ! Et il y avait les serveurs, ceux bossant dans la restauration, ceux qui cuisinaient, et leurs gérants, qui allaient devoir redoubler d'efforts car le weekend arrivait. Pour eux, la semaine n'était pas terminée, au contraire.

Tout cela, Alexander le savait. Mais il ne parvenait pas à déterminer comment. Sa mémoire était vide, une vraie passoire. Se nommait-il vraiment Alexander Fowl ? Etait-il vraiment né dans une ville appelée Birmingham ? Pourquoi tout le monde le regardait bizarrement ? Peut-être à cause de l'épée à une main qu'il portait à la ceinture. Ou peut-être parce qu'il portait des vêtements normaux avec une arme comme ça ? C'était la ville des Supers, paraît-il. Mais personne ne pouvait vraiment le prendre pour ce qu'il n'était pas ; car après tout, il ne savait qui il était non plus.

Et que faisait-il ici, de toute façon, en ce début de soirée ? Le soleil couchant était en train de s'infiltrer par les fenêtres et dans la rue, baignant le monde d'une lueur plus orangée. Il faisait bon, et il n'y avait pas de nuage ce soir. Etrangement, l'absence de nuage le rendait nerveux. Etait-ce les pouvoirs de l'épée qui lui faisaient préférer la pluie et le tonnerre ? C'eut été curieux... et en même temps, pas si anormal que ça, compte tenu du fait qu'Alexander était amnésique.

Et pas qu'un peu.

 « Précommandez le nouveau Era of the Four, dès aujourd'hui, dans votre boutique de comics ! Découvrez le préquel de la toute nouvelle saga super-héroïque, centrée sur l'histoire de quatre héros durant la guerre de Sécession ! Précommandez pour 8,99$ seulement ! »

Une annonce informatique, sortant par les haut-parleurs d'une boutique à côté de lui. Intrigué, le jeune homme voulut s'y intéresser. Il voyait ce que c'était, les comics book, sans être capable de déterminer s'il en avait déjà lu ou non. C'était la même chose devant les boutiques de vêtements, celles de jeux, et tout autre magasin qu'il pouvait voir. Il partit donc, ne trouvant pas plus ici qu'ailleurs des réponses à ses interrogations.

C'était terriblement frustrant, en vérité. Peu importe le domaine, peu importe le lieu, la personne en face de lui, la langue employée, la situation, il ne parvenait pas à réfléchir comme il était censé le faire. Parfois, il avait de la chance, car il ne savait pas tout simplement. Mais la plupart du temps, il sentait que son cerveau voulait lui expliquer, voulait lui ouvrir un accès à sa mémoire disparue. Il sentait qu'il aurait du connaître la réponse à telle ou telle question. Il savait qu'il devait savoir agir, mais rien ne venait. Il savait parler sans problème, compter, réfléchir, analyser une situation, se battre à mains nues et avec son épée (relativement du moins pour cette dernière), mais il était incapable de dire où il était né, qui étaient ses parents, où il vivait, ni même s'il avait des amis ou des proches.

Exceptée cette femme, Faelan. Du moins était-il convaincu qu'il s'agissait d'une femme. Le nom était bizarre, ne ressemblant à rien de ce qu'il avait entendu jusque-là. Mais elle avait forcément un lien avec lui, pour que ce soit la seule chose dont il se souvienne. Si ça se trouve, c'était celle responsable de son amnésie.

Et ça, il ne pouvait pas s'empêcher d'y penser.

Il s'arrêta soudainement, parcouru d'un drôle de frisson. Il se trouvait dans le gigantesque centre commercial qui se faisait appeler Millenium Mall, près d'une boutique de luxe. Il y avait des personnes qui sortaient, d'autres qui entraient. Il plissa les yeux, essayant de rester concentré. Mais rien ne vint... sauf que la sensation ne disparut pas. Il entra alors dans le magasin, sous l’œil intrigué d'un vigile. Il y avait quelque chose ici qui titillait son instinct, et s'il y avait quelque chose qu'il avait remarqué, c'était que son instinct était très bon.

Il bouscula quelqu'un sans le vouloir. Il s'excusa aussitôt, par réflexe, notant simplement une tenue d'un noir de nuit et un parfum de femme. Il allait continuer sa route... quand il se retourna et tomba nez à nez avec une jeune femme presque aussi grande que lui, avec d'étranges cicatrices. Et un air terriblement familier.

 « On se connaît ? »

Et là, ce fut le déclic.

 « Faelan ? »
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mar 2019 - 15:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 528
ϟ Nombre de Messages RP : 205
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 528
ϟ Nombre de Messages RP : 205
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Back in Town


Faelan leva la tête et croisa les regards inquisiteurs de quelques employées de la boutique. Les deux dames la dévisagèrent froidement en examinant les cicatrices qu’elle avait au visage et à l’avant-bras. La sorcière leur décocha une expression tellement mauvaise que les deux femmes se détournèrent immédiatement en balbutiant quelques paroles à voix basse.

L’Irlandaise finit d’attacher les jolies bottes de cuir pourpre et les admira un instant avant de se lever pour faire quelques pas. Elle testa l’apparence et le confort de la nouvelle paire de chaussures en se regardant dans le miroir. La jeune femme admira ensuite les bottes sous différents angles, vérifiant que ces goûts étaient toujours au sommet de leur forme. Pour terminer, elle essaya un foulard d’une couleur similaire et tenta d’agencer l’accessoire et les bottes du mieux qu’elle le pouvait. Finalement satisfaite, elle passa immédiatement à la caisse, les bottes encore aux pieds.

Désinvolte, elle plaça ses anciennes bottes dans la boîte, décora sa gorge de son nouveau foulard, puis entreprit de sortir du magasin sans demander son reste. Le comportement scandaleux des deux employées était une véritable honte et elle se ferait un plaisir de mettre de mauvais commentaires sur cette boutique en particulier. Faelan était déjà en train de répondre à « Avez-vous aimé votre expérience chez Blahblah? » lorsque quelqu’un osa la bousculer!

- Hm? Souffla la sorcière en levant les yeux vers le paysan. Une lueur étrange passa dans son regard lorsqu’elle reconnut son agresseur. Ils se dévisagèrent momentanément tout les deux, celui-ci osa même s’enquérir de savoir s’ils se connaissaient.

Perplexe, Faelan fronça des sourcils jusqu’au moment où la lumière se fit dans son regard délavé. Elle haussa un sourcil intrigué. C’était la confusion et l’incertitude qu’elle voyait dans ses yeux gris.

- Alexander Fowl? Rétorqua-t-elle sous le même ton inquisiteur. Tu disparais pendant des mois et la première chose que tu fais en revenant c’est me bousculer dans un centre commercial.

Elle soupira. Pendant son temps au manoir d’Adrian, elle avait croisé ce jeune homme plusieurs fois, ils s’étaient même rendus ensemble en Angleterre en quête de l’ancienne Excalibur. Malheureusement, leurs aventures ne s’étaient pas positivement terminées. Quelques temps plus tard, il avait simplement disparu des couleurs du manoir, elle ne l’avait plus recroisé ou entendu parlé de lui. Puisqu’ils n’étaient pas forcément proches, elle avait simplement haussé les épaules, se disant qu’elle le reverrait bien un jour, mais peut-être pas après autant de temps.

- Et tu ne m’as même pas reconnu, j’ai pourtant malheureusement le même visage, ajouta-t-elle ensuite froidement en glissant la boîte à chaussure sous son autre bras. Bon, place, je passe, dit ensuite la sorcière en le poussant dédaigneusement hors de son chemin pour poursuivre sa route.

Cependant, dès qu’elle fut à côté de lui, elle se figea prestement. Il y avait quelque chose qui clochait gravement chez le jeune homme. Elle laissa tomber la boîte sur le sol et baissa les yeux en direction de l’épée qu’avait Alexander en sa possession. Par habitude, sa vision spirituelle s’activa d’elle-même et ses pupilles prirent immédiatement une teinte violacée. Où donc était le bouclier de Lancelot? Le chevalier ne s’en aurait jamais séparer! Comme l’épée à sa ceinture, elle le garderait auprès de lui, même si c’était encombrant!

- Caladcholg, marmonna doucement Faelan comme si elle était possédée par un savoir ancien. Son expression changea brusquement et ses yeux violets se plantèrent dans le regard du chevalier. Où est le bouclier, Lancelot? S’enquit-elle froidement.

Une étrange énergie traversa le corps de la jeune femme et on aurait presque pu croire que quelques mèches de cheveux se mouvaient autour de son visage furibond.

Sans prévenir, elle vint mettre sa main sur le pommeau de l’épée mythique.

- Et qu’est-ce qu’un putain d’Anglais fait avec ça?

Indignée, sa poigne se serra autour de la poignée de l’arme comme si elle s’apprêtait à la lui enlever de force.

- Je ne sais pas ce qui me dérange le plus, le fait que tu sembles m’avoir oublié alors que j’ai mis ma vie en danger pour ta petite personne ou le fait que tu possèdes Caladcholg en ta possession!

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Message posté : Lun 18 Mar 2019 - 17:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
En un sens, la réaction de la jeune femme fut la certitude qu'il avait vu juste et qu'il s'agissait bien de la dénommée Faelan qu'il cherchait. De ce qu'il en avait vu, ce n'était pas un nom courant, le risque de se tromper était donc relativement faible. Mais l'absence de souvenir l'empêcha de voir dans ladite réaction autre chose que de l'animosité. Il voyait bien sa frustration, sa colère même, et aussi le sans-gêne absolu avec lequel ce bout de femme semblait évoluer. Elle était clairement en train d'essayer d'avoir l'ascendant ; et elle était capable d'utiliser la magie ou d'avoir des super-capacités. Ces yeux violacés n'échappèrent pas à Alexander.

Qui était toutefois bien en peine de déterminer si c'était ou non une bonne chose. Si elle était une alliée ou non. Et surtout, de comprendre de quoi elle parlait. Tout ce qu'il nota, dans un premier temps, ce fut le fait qu'elle cherchait à prendre son arme. Et ça, il n'en était pas question.

Le jeune homme avait une super-force, et ça, il s'en était vite rendu compte. Il utilisa une main pour la refermer autour du poignet de Faelan, et l'obliger, fermement mais sans lui faire mal, à retirer sa main.

 « Bas les pattes. Tu touches à ça, je m'en sers pour te tracer d'autres cicatrices à la figure. »

Son ton était brusque, légèrement agressif. Il ne pensait pas forcément le faire, mais il voulait qu'elle comprenne qu'il ne se laisserait pas faire si elle tentait quelque chose contre lui. Il ne savait pas du tout si c'était une amie ou non... et c'était bien tout le problème.

Il voyait ce visage, ces yeux, ces cheveux, ce style vestimentaire, entendait cette voix et ces mots, mais il était incapable de savoir ce que ça lui évoquait. Pour lui, ça aurait pu être une parfaite inconnue – ce qui n'était pas très loin éloigné de la vérité. Il n'était sûr que d'une chose à son sujet ; elle pouvait changer la couleur de son regard. Il décida donc de gagner du temps, en espérant que sa mémoire débloque quelque chose, en revenant sur ce qu'elle avait dit :

 « On va commencer par l'essentiel, d'accord ? Qui c'est, Lancelot, et de quel bouclier tu parles ? Et puisque toi tu sembles te souvenir de moi, j'imagine que je peux ne pas me tromper en affirmant que tu as quelque chose à voir avec mon amnésie, non ? Je me réveille au milieu de nulle part, sans rien en tête à part un vide total et ton nom. Donc... »

Il s'avança d'un pas, l'air menaçant. Bien malgré lui, il sentait l'hostilité s'emparer de lui. Il plaça une main sur la garde de son épée, fixant son regard dans celui de la jeune femme.

 « On va avoir une petite conversation, toi et moi. Parce que j'ai aucune putain d'idée de qui je suis, de qui tu es, de comment j'ai eu ça, de pourquoi je me rappelle que de ton nom, et de pourquoi je possède une épée qui crache des éclairs. »

En soit, son hostilité n'était pas tant dirigée vers elle que vers un ensemble. L'absence du moins souvenir, même le plus élémentaire (par exemple, comment pouvait-il savoir utiliser une carte bancaire?), était une frustration de tous les jours. Il était à peine rentré à Star City, puisqu'il semblait avoir vécu ici, qu'il ne comprenait déjà plus rien à ce qui lui arrivait. Et si cette femme avait des réponses, il valait mieux pour elles que ce soit les bonnes.

Sinon il n'hésiterait sans doute pas à se servir de son arme.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Mar 2019 - 0:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 528
ϟ Nombre de Messages RP : 205
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 528
ϟ Nombre de Messages RP : 205
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Back in Town


Le jeune homme répondit plus rapidement que prévu à son animosité et elle sentit sa main beaucoup plus large que la sienne se fermer sur son poignet. La sorcière ne broncha pas, mais elle savait pertinemment qu’il avait tellement plus de force qu’elle. De plus, il avait quelque chose de mauvais dans l’œil. Faelan ne pouvait pas mettre un mot sur ce qu’elle détectait, mais ce n’était pas tout à fait sain. Un sourire sournois ourla ses fines lèvres quand il osa la menacer.

- Essai pour voir, monsieur le chevalier, lui dit-elle froidement en retirant ensuite sèchement sa main. Tu me fais mal et je te rendrai la pareille trois fois pire.

Faelan recula de quelques pas afin de dévisager attentivement Lancelot. Il avait une cicatrice flagrante à la tempe droite dont elle ne se souvenait pas de l’existence. C’était nouveau, enfin nouveau pour elle, mais peut-être vieux comme le monde pour lui. Il avait tout de même disparu pendant plusieurs mois sans donner de nouvelles.

Elle écouta sérieusement ce qu’il avait à dire pour sa défense et l’enfant de Samhain se rendit rapidement compte qu’elle ne pouvait être qu’incrédule face aux histoires du chevalier. Un peu hébétée, elle le regarda longuement en silence avant de secouer doucement la tête. Dans quel bordel s’était-il jeté pour terminer comme ça? Les deux idiots qui travaillaient dans la boutique s’approchèrent d’eux sans discrétion, elles avaient clairement assisté à la partie la plus animée de l’altercation.

La sorcière soupira doucement avant d’attraper l’avant-bras du monsieur. Elle lui fit signe de la tête de la suivre et le tira à l’extérieur de la boutique. Malgré le fait qu’il s’agissait d’un large lieu public, l’Irlandaise réussi à trouver un coin où ils pourraient discuter plus tranquillement.

- Tu es sérieux, là? Cracha la jeune femme une fois qu’ils furent dans leur petit coin pas si sombre que ça. Premièrement, puisque tu ne te rappelle pas tout à fait de moi, tu vas commencer par me vouvoyer. Elle déposa sa boîte en sol et décida de répondre à ses questions dans l’ordre. Lancelot, le chevalier de la table ronde qui s’est tapé la femme du roi Arthur et son bouclier avec lequel tu te trimballais!

Un peu indignée, la sorcière croisa les bras et mis un peu de distance entre le chevalier et elle-même. Était-il sérieux? Le coût de l’amnésie était trop cliché à son goût, mais visiblement, c’était le cas. Elle soupira en secouant lentement la tête.

- Je suis flattée d’être l’unique personne que tu prétends te souvenir, mais je ne suis pas une mentaliste et je ne m’approche pas des sortilèges permettant de jouer dans la tête des gens. Elle plaça ses mains sur ses hanches et fit quelques pas pour calmer son indignation. La dernière fois qu’on s’est vu, nous étions toujours en bons termes, tu as vraiment du culot de venir me voir et m’accuser de t’avoir fait ça, cracha-t-elle en appuyant solidement sur la cicatrice à la tempe du chevalier.

Faelan retira les deux doigts avec lesquels elle appuyait sur la tempe balafrée et leva les mains en l’air pour signaler son impuissance. Son regard violet, cependant, demeurait menaçant et inquisiteur.

- Ce n’est pas écrit dans le ciel, ce qui t’ai arrivé, je te signale, dit la jeune femme. Qu’est-ce que j’en sais? Tu as disparu, sûrement à la recherche d’Excalibur et puis te revoilà! Elle ricana doucement, sarcastique. Je ne sais pas pourquoi tu as une épée qui « crache des éclairs », mais je sais une chose, c’est vraiment insultant de te voir avec. J’étais prête à accepter que tu sois le prochain Lancelot et que tu te promènes avec tous les artefacts de la table ronde, mais te balader comme ça avec un trésor de mes ancêtres? De mon panthéon? Elle secoua à nouveau la tête. Incroyable, tout simplement, incroyable!

L’Irlandaise jura en gaélique entre ses dents et croisa les bras. Elle ferma brièvement les yeux avant de les rouvrir. Non, elle n’arrivait pas à se calmer.

- Ton nom est Alexander Fowl, je crois que tu es plus jeune que moi, elle fit mine de réfléchir, nous avons travaillé une fois ensemble, tu résidais chez Adrian pendant quelques temps, mais je ne connais pas ta vie!

Elle haussa des épaules.

- Nous n’étions pas spécialement amis ou proches. Tu n’as pas des papiers d’identité, un permis de conduire ou un foutu passeport pour ce genre d’information?

C’est à ce moment-là qu’elle décida d’analyser plus sérieusement l’âme de son interlocuteur. Lentement, mais sûrement, l’âme ou l’aura du chevalier se manifesta sous ses yeux. L’enfant de Samhain eut un mouvement de recul en percevant le brusque changement. L’âme était différente d’autrefois, Alexander Fowl n’était plus le chevalier qu’elle avait connu il y avait quelques mois. Le plus difficile à accepter était qu’il n’avait plus l’âme d’un héro capable de garder le bouclier de Lancelot à ses côtés. Dérangée, elle détourna son regard et ils reprirent aussitôt leur couleur naturelle.

- Si tu n’as pas perdu le bouclier, alors tu ne méritais plus de le porter, commenta la jeune femme en masquant très peu sa tristesse ou plutôt sa déception face à cette constatation. Commence par aller visiter un hôpital.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Message posté : Mar 19 Mar 2019 - 11:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Avait-il vraiment connu une jeune femme aussi agaçante ? Elle-même ne sut pas dire quel avait été leur lien, et peut-être que c'était tout ce qu'il y avait à savoir. Mais il n'avait pas l'intention de se montrer docile devant tant d'hostilité. Il n'était pas sexiste – du moins espérait-il – et n'allait pas lui dire de la fermer parce qu'il était plus fort physiquement ; mais il n'allait pas la laisser lui marcher dessus comme ça sans rien dire.

 « Oh, désolé madame, je vous ai froissée ! Milles pardons, milles excuses ! Permettez que je vous cire les bottes ! Hmm, en fait, non, absolument pas. Va falloir que tu éclaires un peu ma lanterne, sorcière, parce que sinon on va pas avancer beaucoup. Tu me connaissais, et apparemment je te connaissais aussi. Ok. Mais ça n'explique pas d'où tu sors tous ces noms et tout ça. »

Lancelot, un fameux bouclier, la Table Ronde, et ce truc, Excalibur ? C'était du charabia pour lui, malgré son effort constant pour essayer de se rappeler si ça signifiait quelque chose à ses yeux. En fait, c'était même pire que ça : il avait le sentiment, en entendant ces mots, ces noms, à voir le visage et le comportement de la jeune femme, qu'il connaissait tout ça. Qu'il aurait du savoir répondre de lui-même ses questions. Mais rien. C'était quelque part hors de sa portée, en marge de sa mémoire défaillante. Il ne savait pas comment faire, ni même s'il en avait très envie au final.

Son premier réflexe, en revenant à Star City, avait été de trouver de quoi se renseigner sur l'amnésie. Il avait vu qu'on pouvait ne jamais trouver d'explication, ne jamais retrouver toute sa mémoire, voir même ne jamais rien retrouver du tout. Il avait vu qu'on avait pas toujours d'explication, qu'il ne servait pas à grand chose de s'énerver à ce sujet car on ne pouvait pas forcer, humainement parlant, la mémoire à revenir. Seules des interventions, rares et improbables, pouvaient y arriver, à moins d'avoir la chance d'obtenir un déclic. Mais il n'y avait aucune solution miracle.

Et il avait peur, tout simplement, de devoir vivre avec cette frustration le restant de ses jours.

Ce fut alros qu'Alexander constata qu'on les observait, car leurs voix n'étaient pas si basses que ça. Il jeta quelques regards farouches aux curieux, qui se dispersèrent. Il revint donc vers la jeune femme, inspirant profondément pour se calmer et parler d'une voix plus douce :

 « Ecoute... allons ailleurs. Un endroit où on peut discuter sans créer une scène. J'ai beaucoup de questions, et même si tu n'as pas toutes les réponses, tu es – apparemment – la seule personne que je connaisse. On es en train de partir sur une hostilité manifeste, et ça ne nous aidera pas à régler la question. »

Ils se dirigèrent vers un petit café situé non loin. Pour le jeune homme, ce fut une expérience singulière et assez déplaisante, en vérité ; il ne se rappelait pas comment on faisait pour payer, et ce fut donc avec consternation que la personne au comptoir demanda à Faelan de le faire pour eux deux, sous peine d'avoir des problèmes. Ce n'eut pas l'air de plaire à la jeune femme, mais quelques instants plus tard, ils étaient installés tous les deux à une table isolée.

Alexander en profita pour sortir ce qu'il avait sur lui : une carte d'identité, un permis de conduire pour un véhicule appelé « moto », une carte bancaire ainsi qu'un autre document appartenant à la « Légion des Etoiles ». Il avait vu ce nom à plusieurs reprises, sans savoir ce que c'était. En se renseignant, il avait vu que c'était un groupe de héros ou quelque chose comme ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Mar 2019 - 21:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Faelan Blackbird
Vigilant Indépendant

Personnage
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 528
ϟ Nombre de Messages RP : 205
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits

Joueur
La Morrigan
ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin ϟ Date de Naissance : 22/04/1994
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2017
ϟ Nombre de Messages : 528
ϟ Nombre de Messages RP : 205
ϟ Célébrité : Merve Bolugur
ϟ Crédits : blondiepsychedelique (tumblr)/Gabrielle Tessier/LotusGraphics
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Traqueuse d'artefact magiques
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : Grande femme d'une taille de 1m72,
Bel accent irlandais.
Ses yeux tournent au violet lorsqu'elle use de magie.
Souvent vêtue de noir.
Ses cicatrices ont disparues (pour ceux qui l'ont connu avec des cicatrices)
ϟ Pouvoirs : Tout les pouvoirs
ϟ Liens Rapides : Présentation
Liens
Passeport
Journal
Communication
Classeur de Collection
Mes exploits




Back in Town


Un petit rire s’échappa de la bouche de Faelan lorsque le chevalier mentionna qu’ils partaient sur l’hostilité. C’était quand même lui qui débarquait après ne pas avoir donné signe de vie pendant des mois et qui forçait ses questionnements sur elle. En plus de l’épée celtique qu’il portait à sa ceinture et la disparition du bouclier de lancelot. La Morrigan n’était médecin, ce n’est pas elle qui devrait venir harceler parce qu’il n’était pas assez foutu de se souvenir de qui il était.

- Tes questions, pas les miennes, elle croisa les bras et regarda aux alentours, si tu insistes. Elle lui fit signe de prendre les devants.

Le chevalier et la magicienne se dirigèrent un peu hâtivement vers le premier café dans les environs. Ils entrèrent en silence, laissant une sensation de déjà-vu chez la sorcière qui jeta un coup d’œil derrière elle pour être certaine qu’ils n’étaient pas suivis par une quelconque personne ou quelque chose. Depuis ses dernières péripéties, elle était devenue beaucoup plus méfiante, voir presque paranoïaque. La jeune femme décida qu’il valait mieux en profiter et prendre quelque chose à boire, une idée qui la fouetta au visage lorsqu’elle découvrit qu’Alexander ne savait plus… comment payer. C’était un oubli assez particulier, mais elle se contenta de rouler des yeux sous le regard inquisiteur de la caissière et paya pour les deux boissons sous commenter. Enfin, ses yeux commentèrent aussi bien que sa bouche.

Ils s’isolèrent comme des mafieux à la table la plus éloignée du café et s’installèrent en silence. La sorcière observa ensuite attentivement le jeune homme se vider les poches et examina les différents morceaux. Elle jeta un coup d’œil à la pièce d’identité, puis au permis de conduire pour une moto qui la laissa plutôt indifférente. Lorsque l’on savait voler, on avait très peu besoin d’apprendre un autre transport. La carte bancaire la fit esquisser un petit sourire sarcastique puisqu’elle trouvait sa présence plutôt ironique vu le fait que l’amnésique avait apparemment oublié comment s’en servir. Son expression changea un peu lorsqu’elle découvrit un document à propos de la Légion des Étoiles.

La sorcière ricana.

- Je ne vois pas ce que je peux faire pour t’aider, révéla finalement l’Irlandaise en réchauffant ses mains sur sa tasse de thé. Clairement, tu ne te souviens d’absolument aucun détail qui pourrait nous indiquer une quelconque théorie sur le comment et le pourquoi de ta situation. Elle soupira doucement. Tu es ou tu étais un membre de la Légion des Étoiles, tu pourrais commencer avec eux, ils seraient assurément très contents de te revoir ou plus prompt à te donner des explications… pertinentes.

Faelan poussa dédaigneusement le document dans sa direction avant de sortir d’un style et un carnet de sa poche. Elle écrivit l’adresse d’Adrian Pennington, arracha la feuille et la tendit au héros. Il avait tout de même vécu quelques mois dans le manoir du magicien.

- Tu pourrais essayer de discuter avec Adrian, tu vivais chez lui jusqu’à… récemment, j’imagine ou contacte directement la Légion des Étoiles, cette dernière doit bien avoir des mentalistes ou des médecins de talent également. Je crois que c’est ta meilleure chance. Elle haussa des épaules. Je ne te connaissais pas si bien que ça avant ta disparition, je ne peux pas vraiment te dire qui ou quoi tu étais.

L'enfant de Samhain pourrait lui dire que son âme était totalement différente et que son aura semblait être corrumpue par une quelconque force, mais il ne comprendrait rien et la sorcière ne pourrait certainement pas lui expliquer ces changements. Elle soupira à nouveau, souhaitant être ailleurs.

- Pose tes questions, qu’on en finisse.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
 
Revenir en haut Aller en bas


They will never hurt me again. Nobody will be able to hurt me. I am the storm, the sun that burns, the ice that freezes and the flood is me. I will become so powerful that as long as the world exists,
there will be no sorcerer more powerful than me!
by wiise

Message posté : Dim 24 Mar 2019 - 11:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La mention de la Légion des Etoiles était singulière, pour lui, et il était bien conscient que ça aurait du lui rappeler beaucoup de choses. S'il se fiait à ce qu'il en avait lu et vu, et à ce qu'il y avait sur le document entre ses mains, il devait forcément y avoir un lien quelconque entre le fameux bouclier dont parlait la jeune femme et cette Légion. Peut-être qu'il y avait un lien, ouais ; mais peut-être pas. Si ça se trouve, il n'y avait rien, et il se fourvoyait complètement. Peut-être même qu'il inventait tout dans sa tête, dans l'espoir d'avoir des réponses, et qu'en réalité la jeune femme le manipulait.

Il chassa cette dernière pensée. C'était contre-productif. Et ça ne l'aiderait pas à avancer.

Mais restait une question importante : pourquoi elle ? Il observait ses traits, pour essayer de trouver une réponse à cette autre interrogation. Mais rien ne venait. Les yeux qui tournaient au violet ne lui disaient rien ; pas plus que les longs cheveux noirs, les cicatrices, la forme du menton et du nez, sans parler du reste du corps, dissimulé sous ces vêtements sombres. Si elle avait compté pour elle, plus qu'en tant que simple connaissance, il aurait certainement eu quelque chose, non ? Un déclic, ou quelque chose...

Mais non. Le flou total. Une étrangère à ses yeux. Mis à part son nom, qui semblait bel et bien être le sien. Faelan... ça sonnait bizarrement, et il avait comme le pressentiment qu'il y avait un truc lié à ça. Mais, incapable de mettre le doigt dessus, il n'avait pas le choix : il devait poser des questions.

 « Bon... par où commencer. Comment est-ce qu'on s'est connu ? Qu'est-ce qui nous liait, qu'est-ce qu'on a fait ? Je veux dire, tu n'es clairement pas quelqu'un qui a énormément compté à mes yeux, vu la façon dont tu me parlais il y a encore cinq minutes. Donc j'aimerais que tu me dises ce qu'il y avait entre nous. Peut-être que ça expliquerait pourquoi c'est ton nom qui reste dans ma tête, et pas un autre. »

Il n'était pas trop convaincu par ça, et ne s'attendait pas à avoir une vraie réponse à ses interrogations. Il se doutait qu'aucun déclic ne viendrait. Mais avec un peu de chance, il y verrait un peu plus clair, et il aurait peut-être une intuition, un début de piste, qui pourrait lui permettre de savoir ce qu'il pouvait faire pour résoudre son problème.

 « Et tu as parlé d'un bouclier, et de Lancelot. Explique-moi ça aussi. Tu semblais dire que j'avais possédé un bouclier avant, et que maintenant j'avais une épée à la place. Je n'ai aucune idée de quoi tu parles, et encore moins de pourquoi je me suis réveillé ici avec cette arme. Je sais même pas exactement comment m'en servir. »

Cette dernière partie était un mensonge. D'instinct, il savait comment s'en servir ; il pouvait utiliser sa puissance pour lancer un éclair dévastateur. Mais il ne savait pas manier l'arme comme un maître épéiste, et il faudrait peut-être qu'il songe à s'entraîner à ce sujet.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Back in town [PV Faelan]
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 
Back in town [PV Faelan] Categorie_6Back in town [PV Faelan] Categorie_8


Back in town [PV Faelan] Categorie_1Back in town [PV Faelan] Categorie_2_bisBack in town [PV Faelan] Categorie_3
 Sujets similaires
-
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» [Libre]Paul Narreff reviens d'éxil [Slash Town, Rang D, Chasseurs de Prime, Les Lunettes Sacrées]
» 07. Back in the reality - this is not just ocean [CLOS]
» ép. 5 ! Aurevoir, Maze Town !!!!
» I fell apart but got back up again and then ▬ Nemesis & Ever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back in town [PV Faelan] Categorie_6Back in town [PV Faelan] Categorie_8
Sauter vers: