AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Chaque homme est responsable de sa religion

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mar 2019 - 10:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 194
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 85 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Le froid persistait sur Star City et, parfois, Ezio en venait à regretter le soleil de son pays natal. Fort heureusement, il se rappelait rapidement la raison qui le poussait à se trouver en Amérique et non en Italie et ses regrets étaient promptement balayés.

Ce jour-là était l'une de ces journées mornes. Le soleil peinait à filtrer à travers d'épais nuages et une humidité permanente rafraîchissait l'air. Quelques coups de vent se levaient ponctuellement, rajoutant à ce temps morose, presque mélancolique.
Il quitta l'église d'assez bonne heure. En général, en pleine semaine les visiteurs étaient assez rares, mais pas inexistants. C'est pourquoi le prêtre avait chargé les nonnes qui l'aidaient de s'occuper d'éventuels fidèles en quête de réponses. Lui-même devait rendre visite à un collègue pour l'entretenir d'affaires importantes. Il espérait sincèrement qu'à eux deux, la situation puisse s'arranger et finir par pencher en leur faveur.

Les deux religieux ne s'étaient pas beaucoup vus ces dernières semaines, notamment parce qu'ils avaient été pas mal occupés chacun de leur côté. Ezio ne culpabilisait pas : ils savaient tous les deux qu'ils étaient ici pour aider le Seigneur – ou du moins une entité supérieure – et non pour passer du bon temps. Par ailleurs, même s'il avait un profond respect pour la Chinoise, l'Italien ne la percevait pas comme une amie. Il n'en avait pas en vérité. C'était simplement les autres d'un côté et lui de l'autre. Le prêtre était là pour les aider, les sauver même, mais pas pour devenir leur ami et passer un peu de bon temps en leur compagnie pour se changer les idées.

D'un pas décidé, il traversa donc une partie de la ville afin de se rendre au temple bouddhiste où Jia Li exerçait son métier officiel. Il y avait déjà mis les pieds à plusieurs reprises, mais sans vraiment croiser qui que ce soit d'autre que la jeune femme. Et c'était tant mieux, certains individus ne comprendraient sans doute pas qu'un prêtre catholique et une religieuse bouddhiste puissent discuter ensemble. Ils ne comprendraient pas les enjeux réels de cette collaboration pour le moins inhabituelle, autant l'avouer. Mais si les croyants ne pouvaient pas faire front face aux forces du Mal, comment espérer les vaincre ?

Il arriva sur place avant que la brume humide ne se transforme en fine pluie. Son vêtement était tout de même un peu moite, mais rien de bien gênant. Jetant un rapide coup d’œil à la montre qu'il conservait dans sa poche, Ezio remarqua qu'il était un peu en avance et attendit donc sagement à l'extérieur du temple. La silhouette devenue familière de Jia Li ne tarda pas à se dessiner dans l'encadrement de l'entrée, puis se dirigea vers lui. Mains jointes devant lui, l'Italien la salua comme il se devait afin de lui montrer son respect, puis s'adressa à elle de son habituelle voix claire mâtinée d'accent.

« Bonjour, j'espère que je ne vous importune pas au milieu de votre travail. J'ai trouvé quelque chose en lien avec notre travail en commun et je souhaitais vous en parler. »

Une manière subtile de lui faire comprendre qu'ils devaient parler dans un endroit moins ouvert aux oreilles indiscrètes. Patiemment, il attendit donc que la jeune femme décide de les guider ailleurs pour qu'ils puissent converser en toute liberté. Son regard ne se fit pas indiscret le long du chemin, conscient que les fidèles n'appréciaient que rarement d'être dévisagés par un inconnu – étranger de surcroît – lorsqu'ils priaient.

Ce n'est que lorsqu'ils furent seuls que l'Italien reprit la parole, ses yeux clairs posés sur le visage calme et agréable de sa collègue Chinoise.

« L'Opus Dei m'a récemment contacté afin de me parler d'un homme qui souhaitait leur transmettre un objet de nature démoniaque. Il aurait malheureusement fini par se montrer hésitant et j'avais été chargé de le récupérer. Ce que j'ai fait, cependant, j'ai pu constater que l'homme en question possédait de nombreux objets de ce type. Mais ce n'est pas tout, je suis aussi tombé sur une voleuse précisément intéressée par cet objet. Elle n'était pas sans défense, loin de là. » Il n'entra pas dans les détails, préférant résumer la situation de manière concise. « J'ai confié l'objet à l’aumônier, il m'a confirmé qu'il était prêt à être utilisé. Selon lui, il serait nécessaire d'essayer de remonter son origine pour tenter de dénicher un potentiel groupe de mages noirs. »

Le silence envahit à nouveau la pièce, laissant à la jeune femme l'occasion de répondre, de donner son avis et, pourquoi pas, d'ajouter sa pierre à l'édifice. Après tout, ils collaboraient et n'étaient pas en rivalité, Ezio serait donc ravi d'apprendre d'autres choses de sa bouche.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Mar 2019 - 21:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
Jia Li avait beau apprécier sa contribution à la veille de Star City, nuit après nuit, et avoir conscience de l’importance de son autre mission, elle n’aimait rien tant que sa vie au temple de Chinatown. Le quotidien simple qu’elle y trouvait restait sa vocation première. La chinoise aimait pratiquer sa religion, aimait ses études et aimait ceux qui venaient chercher auprès d’elles et des autres bhikkhunis des guides vers l’élévation spirituelle. Elles avaient pu ordonner la semaine passée une de leur novice qui était arrivée avec succès aux termes de trois années d’apprentissage rigoureux, un moment qui laissait toujours à la moniale une satisfaction pleine et entière. Autant dire que le calme de ces dernières nuits ne lui avait pas déplu. C’était ainsi et c’était bien.

Même la grisaille ambiante et la morosité qu’elle apportait souvent avec elle ne parvenaient pas à troubler l’humeur paisible de Jia Li. Elle savait néanmoins qu’elle devait retrouver Ezio un peu plus tard et dut donc écourter légèrement la leçon qu’elle donnait à deux des dernières novices et quelques fidèles. Ceci fait, elle se rendit à l’entrée du temple. La moniale portait la tenue traditionnelle des bhikkhunis, même si elle était une des rares de ses soeurs qui ne portaient pas ses cheveux rasés. A défaut, elle les relevait en un chignon serré chaque matin, après les avoir soigneusement tressés. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu l’autre chasseur de l’Opus Dei, et comme à son habitude dès lors qu’un moment de socialisation était impliqué, sa collègue était quelque peu stressée. Elle était toujours intimidée, jusqu’à ce qu’ils abordent les sujets liés à leur devoir commun. Heureusement, cela venait généralement vite, entre eux, puisque c’était leur principal lien.

Ni l’un ni l’autre n’était très expansif, si bien que leur relation calme et apaisée était surtout basée sur un respect mutuel et des convictions partagées. Cela convenait à Jia Li, qui aurait sans doute eu moins de mal à se détendre toutefois si elle l’avait connu un peu plus. Même si le connaître un peu plus aurait imposé de mener la discussion sur d’autres sujets, qui l’auraient au contraire mise fort mal à l’aise, au vu de sa timidité. Un problème quelque peu insoluble qui ne devrait sans doute pas trouver de résolution dans les jours prochains. Arrivant à l’entrée du monastère, elle put constater que l’homme attendait avec patience et s’empressa donc de le rejoindre, quelque peu gênée de l’avoir fait patienter et espérant que ce n’était pas elle qui était en retard mais bien lui qui était en avance. Elle le salua d’une inclinaison profonde, respectueusement, et il fit de même.

Non, bien sûr que non, vous ne dérangez pas, mon père, corrigea-t-elle immédiatement, avant de se rendre compte que c’était sans doute une formule de politesse plus qu’une véritable inquiétude. Venez, suivez moi.

La moniale fit aussitôt volte-face, s’enjoignant à rester calme et guidant le prêtre à travers la cour principale ouverte - dans laquelle s’entraînaient quelques personnes malgré le temps chagrin, empruntant les bords de celles-ci, couverts par l’avancée des toits du bâtiment. Au fond de celle-ci, elle ouvrit une porte à droite de l’entrée du temple, attendit que son compagnon la passe pour la refermer, et l’invita finalement dans la dernière pièce au fond du couloir. C’était une salle de travail, dans laquelle on venait généralement seul. Dès lors que Jia Li en fermait la porte, on savait qu’elle ne souhaitait pas être dérangée, et son souhait serait dûment respecté.

Installez-vous, l’invita-t-elle d’une voix douce en désignant une chaise. La pièce avait des murs nus et abritait simplement une table autour de laquelle se trouvait quatre chaises.

Elle fit de même de son côté, croisant les mains sur la table et écoutant attentivement, aussitôt tranquillisée par le fait qu’ils allaient aborder des questions officielles. Le récit que lui fit Ezio la mena à réfléchir. Il arrivait que certaines histoires lui viennent aux oreilles, dans le monastère ou au fil de ses patrouilles nocturnes, mais cela ne lui disait rien et l’Opus Dei ne l’avait pas informée avant que son collègue ne s’en charge. Le manque d’honnêteté des hommes ne la surprenait plus tant, mais la peinait toutefois. Manipuler ainsi des reliques saintes était un certain manque de respect envers les croyants de ce monde, après tout.

Je n’ai pas eu d’échos qui pourraient être en lien avec votre affaire, malheureusement. J’ai beau y penser, rien ne m’y semble être lié directement. A-t-on une idée de la direction dans laquelle chercher ? Vous saviez déjà comment vous pensiez vous y prendre ? Bien évidemment, si un groupe de praticiens noirs est à l’origine de ce… Trafic, il serait mal avisé de les laisser continuer à agir en toute impunité.

Jia Li acquiesçait avec sérieux. Elle abhorrait ceux qui profitaient de leur pouvoir pour nuire aux autres. Les mages noirs n’avaient guère de scrupules et elle n’avait donc pas grand respect pour eux. Lorsqu’ils étaient possédés, elle pouvait détruire l’essence démoniaque en eux, mais ce n’était pas si souvent le cas. La nature humaine était suffisante pour créer le mal, il fallait se rendre à l’évidence. Dans ces cas-ci, elle considérait parfois que se faire vengeuse à l’aide de son bâton ne suffisait pas. Mais elle avait choisi de préserver chaque vie humaine et elle s’y tiendrait. Même en sachant qu’Ezio, comme la plupart des chasseurs, n’aurait pas tant de scrupules et qu’elle l’accepterait stoïquement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 15 Mar 2019 - 13:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 194
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 85 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Jia Li était une professionnelle doublée d'une excellente religieuse. Ils avaient plusieurs fois collaboré ensemble depuis son arrivée en Amérique et il devait avouer qu'il appréciait sa présence. Toutefois, il avait bien senti qu'elle était aussi tendue et tracassée par la sociabilisation que lui y était à l'aise. Deux caractères assez similaires et pourtant très différents. Fort heureusement, il ne comptait pas l'ennuyer avec des affaires sans lien avec l'Opus Dei... même s'il songeait parfois qu'il aurait peut-être été inspiré de lui proposer de l'aider à découvrir cette ville.

Ces détails furent rapidement balayés par une discussion bien plus sérieuse et lorsqu'elle répondit à ses explications, il hocha rapidement la tête. Ils étaient bien évidemment sur la même longueur d'ondes, il ne se faisait aucun souci de ce côté ! Restait à éclaircir un détail d'importance.

« L'aumônier s'est renseigné sur l'homme qui était entré en contact avec nous. Apparemment, il a fait fortune dans les affaires et organise de très nombreuses soirées sur des thèmes plus ou moins variés. Cependant, nous avons pu constater que certaines d'entre elles revenaient régulièrement à des périodes connues comme étant favorables aux forces occultes. » Elle saurait sans aucun doute de quoi il parlait. « Qui plus est, un certain nombre de ses invités ne sont présents qu'à ces fameuses fêtes. Nous sommes donc en droit de penser qu'il s'agit d'un réseau de mages relativement bien organisé. Bien sûr, les invités en question ne se présentent pas sous leur véritable identité, il ne s'agit que de surnoms ou de noms d'emprunt. »

Tout cela n'avait sans doute rien de bien étonnant. Ils étaient habitué à ce que les forces du Mal sachent s'adapter à leur monde et, à dire vrai, ils s'en sortaient même souvent très bien. Parfois mieux que les serviteurs du Seigneur. Ces derniers étaient souvent pointés du doigt par les agnostiques ou d'autres personnes qui les accusaient d'être fermés d'esprit – alors que bien souvent, c'était eux qui l'étaient – mais ces mêmes personnes ne croyaient pas souvent à l'existence du Diable et de ses associés.
Avec le temps, Ezio avait appris à vivre avec et il ne relevait plus lorsque certains prétendaient que Dieu, le Diable et toutes ces choses n'existaient pas.

Se recentrant, l’Italien marqua une pause de quelques secondes le temps de songer à ce qu'il avait prévu en venant ici. Il savait que la jeune femme ne serait pas forcément enchantée de ce qu'il avait en tête, mais il était ouvert à d'autres propositions. Si elle avait une meilleure idée que lui, Ezio était preneur !

« Le contact chez qui j'ai récupéré l'objet n'était pas très content. Il nous a accusés, à juste titre, d'être venu voler sa possession. Bien sûr, le vol est interdit, mais nous savons tous les deux que, parfois, nous n'avons guère d'autre choix. À dire vrai, je suis plutôt content de l'avoir fait, sans quoi un objet démoniaque relativement puissant serait tombé aux mains d'un individu dont nous ne connaissons rien. » Il parlait de l'autre voleuse. « Ce qui m'amène à la suite. Nous savons que le contact en question va redonner une soirée... spéciale d'ici quelques jours. Je pensais m'y rendre en toute discrétion afin d'essayer d'en apprendre davantage sur leurs échanges. Et pourquoi pas tenter de démasquer quelques-uns des participants. » Il aviserait une fois sur place. « Je me disais que vous auriez peut-être souhaité m'accompagner. Mais si vous n'en avez pas le temps ou l'envie, je saurai me débrouiller seul, n'ayez pas de craintes à ce sujet. »

Il ne voulait pas lui donner l'impression de lui forcer la main et de l'obliger à le suivre dans cette aventure qui ne l'enchanterait pas forcément. La religieuse connaissait bien les démons, mais il savait qu'ils ne gravitaient pas forcément dans son domaine. Jusqu'à présent, Ezio avait principalement affronté des créatures liées à la religion catholique, ce qui n'était pas la spécialité de la Chinoise. Il ne lui en voudrait donc pas de passer son tour. Et, de toute manière, le prêtre était habitué à des expéditions solitaires. Ou plutôt en étant accompagné du Seigneur.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 16 Mar 2019 - 23:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
Le sérieux d’Ezio et le fait qu’il restait concentré sur leur problème du moment était une façon pour Jia Li de se détendre peu à peu. Finalement, la conversation, aussi inquiétante et grave soit-elle, lui convenait bien plus que n’importe quel discussion légère dans laquelle elle ne se serait pas reconnue. La moniale avait des distractions, évidemment, mais celles-ci étaient plutôt solitaires en général, ou impliquait ses camarades du temple éventuellement. Des personnes qu’elle côtoyait au quotidien depuis plusieurs années maintenant et qui partageaient la même foi qu’elle, avec lesquelles il lui était donc bien plus aisé de se sentir à l’aise. Et même comme cela, si leurs échanges dérivaient vers des sujets dont elle n’était pas familière, la Chinoise se faisait généralement auditrice attentive plus que moteur actif de la conversation. Une habitude qui ne la frustrait absolument pas, pour cet aspect. Bien que son malaise en société, à l’extérieur, lui pèse, sa façon d’être avec ceux et celles qu’elle connaissait mieux, au contraire, ne lui inspirait aucune déception : Jia Li s’acceptait telle qu’elle était.

Elle se fit donc attentive, intégrant patiemment les informations que lui communiquait son confrère, sans jamais le presser ou faire mine de l’interrompre. Ainsi, l’homme qu’ils avaient dans leur viseur était quelqu’un qui pouvait frayer avec des forces néfastes pour ce monde et pour ses habitants ? Il n’y avait rien de bien surprenant à ça au vu de l’introduction qu’avait fait l’Italien du tableau actuel. Ça n’en était pas moins désagréable à imaginer pour la moniale. Elle acquiesça d’un discret et tranquille signe de tête pour montrer qu’elle avait suivi jusque là.

Il continua en expliquant ce qu’il avait en tête. Le fait d’avoir volé quelqu’un ne chagrinait pas tant Jia Li, quoi qu’elle-même n’aimait pas s’y livrer. Elle savait reconnaître une nécessité lorsqu’elle en voyait une, et il ne fallait pas laisser n’importe quoi entre les mains de n’importe qui. Si cet objet était resté en possession de quelqu’un qui pensait l’utiliser de façon néfaste, un mal bien plus grand en serait ressorti que d’un simple vol. Et puis, c’était là l’accord qu’elle avait accepté, au fond : se salir les mains à la place d’autres âmes que la sienne. La moniale n’appréciait guère l’idée, mais l’acceptait.

Je suis tout à fait prête à vous accompagner, mon père, dit-elle donc aussitôt lorsqu’il lui demanda si elle souhaitait l’accompagner.

Jamais elle n’aurait pu continuer à se regarder en face si elle avait laissé celui qui était aussi l’un de ses frères d’armes s’aventurer seule dans un repère d’adeptes à la moralité déviante, ou dans n’importe quelle autre situation à risque. Jia Li considérait toujours qu’il en allait de son devoir, mais malgré le tribut qu’elle payait pour sa participation aux actions de l’Opus Dei, malgré ses insomnies et ses vibrants regrets, elle y trouvait aussi une certaine forme d’apaisement. Elle pouvait le faire et devait donc le faire, mais c’était source de joie car ses actions seraient à même de changer les choses, au moins un peu.

Où aura lieu cette soirée ? A Star City même ? Sait-on approximativement combien de participants sont attendus à cette… Soirée ?

Factuelle, la guerrière allait droit au but, préférant éviter les tours et détours d’une conversation plus mondaine. Elle s’en troublait parfois, d’ailleurs, lors d’occasions sociales où il aurait été de bon ton qu’elle se prête à ce jeu là. Aujourd’hui, toutefois, elle ne pensait pas qu’Ezio y verrait un quelconque inconvénient. Elle n’oserait sans doute jamais - ou en tout cas pas en ce jour - agir de façon plus détendue avec lui, de toute façon. Il n’avait pas nécessairement manifester d’envie de dépasser le simple rapport professionnel. Jia Li n’avait donc pas l’intention de risquer de le déranger plus qu’il n’était nécessaire. Cet homme était un allié et non un ami, voilà tout.

Je ne suis pas spécialiste de vos sortes de démons, mais j’en ai combattu plus d’une fois, si jamais nous devions nous trouver face à eux.

Le vrai problème restait toutefois les éventuels mages qui seraient là. Jia Li n’y connaissait pas grand chose à la magie et ses capacités ne la protégeaient qu’à peine contre ce type d’influence. Son but premier restait d’exorciser le démon - et si elle en était capable grâce à son entraînement avec des démons venus des enfers chrétiens, elle était bien plus efficace lorsqu’on parlait de créatures de sa patrie d’origine - de l’homme, de séparer le bon grain de l’ivraie, en somme. Ses convictions renforçaient sa foi et lui donnaient cette forme plus pacifique, sans doute, que celle de son frère d’armes.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 17 Mar 2019 - 11:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 194
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 85 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Ezio ne fut pas étonné d'entendre sa collègue accepter de l'accompagner. Elle était compétente et totalement dévouée à leur cause. Qu'elle le laisse s'en tirer seul aurait donc été assez surprenant, mais surtout assez inquiétant. Après tout, Jia Li avait été envoyée en Amérique pour aider l'Opus Dei, lui tourner le dos serait donc plutôt suspect. Pour ne pas dire carrément criminel.

Le fait qu'elle entre directement dans le vif du sujet ne le dérangea donc pas, au contraire. Lorsqu'il était en mission ou en pleine enquête, le quadragénaire avait lui aussi tendance à se concentrer sur l'essentiel et à balayer tout le reste. Il attendit donc qu'elle fasse état des doutes qui pouvaient l'habiter avant de lui offrir un sourire tout ce qu'il y avait de plus sincère et de plus rassurant.

« Ne vous tracassez pas pour ce point. Je suis plutôt qualifié en la matière et j'ai souvent été amené à les affronter. Si nous tombons face à l'un d'entre eux ou même l'un de leurs adorateurs, je devrais pouvoir nous en tirer sans trop de difficultés. »

Il ne s'était pas montré totalement sûr de lui pour la bonne et simple raison que l'Italien n'était pas du genre à ne pas douter. Hormis lorsqu'il s'agissait de sa foi, mais ce n'était pas le cas dans l'immédiat. Disons qu'il préférait pouvoir envisager un échec afin de ne pas être perdu si une telle chose devait se produire... et aussi parce que parfois, les démons et leurs adorateurs se montraient beaucoup plus malins et sournois que le prêtre n'avait pu le soupçonner. Bien sûr, il espérait que tout se passerait bien, mais sait-on jamais.

Il ne subsistait qu'un détail – et pas des moindres.

« La soirée aura lieu dans une villa située à l'extérieur de Star City, à environ cinq ou six kilomètres au sud. J'ai cru comprendre qu'elle était gracieusement prêtée par l'un des clients de notre contact, mais j'ignore s'il figure sur la liste de nos suspects. » Ils avaient des informations, mais pas toutes malheureusement. « Officiellement, la liste des invités fait état d'une quarantaine d'individus dont seulement cinq nous intéressent, mais nous pouvons imaginer que d'autres personnes se rajouteront à la dernière minute. »

Le ton de sa voix était calme et apaisé, signe que cette discussion ne semblait pas franchement le tracasser. En vérité, Ezio avait sérieusement potassé son sujet et songeait qu'ils pourraient s'en tirer sans trop de difficultés. Il n'y avait évidemment plus qu'à vérifier cela une fois sur place ! En attendant d'en arriver là, ils devaient encore finaliser leur approche et organiser leur soirée. Soirée de travail évidemment, il n'était pas en train d'inviter Jia Li à une sortie entre religieux.

Les prunelles azurées de l'Italien n'avaient pas quitté le visage de son interlocutrice alors qu'il lui répondait. Il marqua une légère pause après en avoir terminé, puis repris d'un ton toujours aussi maîtrisé.

« Après en avoir discuté avec l'aumônier, nous avons considéré qu'il serait sans doute préférable que nous soyons déposés à une certaine distance de la villa qu'il nous faudra rallier à pied. Nous y arriverions aux alentours de minuit, une fois que les invités auront commencé à se détendre et seront moins enclins à surveiller les environs. » Une fois qu'ils auront trop bu en somme. « Il nous suffira de nous infiltrer dans le bâtiment. En toute logique, nos cibles devront s'isoler pour discuter de leurs affaires, il nous faudra simplement leur mettre la main dessus. Dans un premier temps, une surveillance sera sans doute suffisante. Mais si nous voyons qu'une intervention est nécessaire, nous serons prêts. » Il marqua une nouvelle pause. « Est-ce que cela vous convient ? Avez-vous des questions ou des détails à ajouter ? »

Ou des changements à proposer évidemment ! Ezio ne s’était jamais montré hostile à des modifications et était prêt à écouter ses envies et conseils et à adapter le plan qu'il venait de lui proposer.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 17 Mar 2019 - 15:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
La tranquille assurance d’Ezio était plutôt rassurante pour Jia Li - encore qu’elle n’était pas non plus démesurément inquiète. Elle restait malgré tout une femme entraînée. Depuis ses seize ans d’une part, et depuis plus de dix ans par l’Opus Dei. Elle avait fait les preuves de sa compétence plus d’une fois au fil de ces dix années, du même coup.

J’ai toute confiance en vous, affirma-t-elle cependant d’une voix douce.

C’était effectivement le cas, bien évidemment. Elle ne doutait pas le moins du monde des capacités de son confrère et se savait de plus en mesure de l’assister plus qu’efficacement. Les quelques fois où ils avaient dû coopérer, les choses s’étaient généralement bien déroulées, du fait de l’entraînement rigoureux qu’ils avaient subi tous les deux en partie. Peut-être aussi car la même dévotion les animait également.

Se faisant de nouveau auditrice attentive, la moniale acquiesçait d’un signe de tête au fur et à mesure des informations. Cinq personnes intéressantes, ce n’était pas la mer à boire, et elle abordait donc la question avec une certaine sérénité. C’était aussi dans sa nature : si l’on mettait de côté la difficulté avec laquelle elle abordait les relations sociales, elle était capable d’appréhender les problèmes avec un calme souverain. Cela avait fait partie de son apprentissage en tant que bouddhiste puis bhikkhuni, par ailleurs, de savoir accepter les ennuis que la vie mettait en travers de son chemin et de paisiblement leur trouver une solution. Ou simplement vivre avec les conséquences lorsqu’il n’y en avait tout simplement pas.

Les propositions de son compagnon lui semblait tout à fait raisonnable. Il aurait été plus complexe de se faire discret s’ils avaient été déposés plus proche de la villa concernée. Au moins, à pied, les deux équipiers auraient moins de difficulté à s’approcher sans se faire repérer, en espérant bien évidemment que les alentours de la villa ne soient pas trop lourdement gardés. Une fois à l’intérieur, ce serait un jeu de patience et une simple attaque silencieuse.

Cela me paraît tout à fait convenable en l’état, mon père, dit-elle finalement après une réflexion adéquate sur la question.

Jia Li prenait toujours le temps de réfléchir lorsqu’elle répondait à une interrogation, quelle qu’elle soit. Mieux valait être certain de la véracité des mots qui franchissaient la barrière de ses lèvres.

Où souhaitez-vous que je vous retrouve ?

Après avoir obtenu cette information, la moniale et Ezio réglèrent les derniers détails de leur excursion puis convinrent d’une heure de rendez-vous, si bien que le soir de la rencontre, ils étaient tous les deux fin prêts et parfaitement ponctuels. Leurs silhouettes étaient vêtues du même costume sombre. Jia Li avait déjà rabattu son capuchon, son front maquillé comme elle le faisait toujours lorsqu’elle agissait au nom de l’Opus Dei, et un foulard noir relevé jusqu’à son nez. Ses cheveux avaient été tressé de façon à ce qu’ils ne viennent pas se mettre en travers de son champ de vision à un moment inopportun. Son bâton était solidement fixé dans son dos, et son sabre ceint au côté droit. Comme convenu, les deux comparses furent amenés jusqu’à proximité de la villa, avant d’y être déposés pour finir le reste de la route à pied. Jia Li ne s’était pas montrée bien bavarde en chemin, concentrée sur leur objectif commun.

Devons-nous suspecter la présence de gardiens, demanda doucement Karma à son allié, qui allait sous le nom de Trinité.

S’il était d’ores et déjà au courant d’une éventuelle menace, autant s’en informer en amont, après tout.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mar 2019 - 11:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 194
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 85 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
Ezio avait répondu à la question de sa collègue, lui citant une ruelle à proximité de l'église où il officiait. Ce n'était pas son choix : l'aumônier lui avait fixé le lieu et l'heure du rendez-vous, lui ne faisait qu'appliquer. Il la laissa alors retourner à ses occupations, rentrant lui-même à l'église où les sœurs l'accueillirent avec leur entrain habituel. Il lui arrivait parfois de se demander ce qu'elles pensaient de lui si jamais ses « occupations » étaient un jour découvertes. L'Opus Dei avait été claire sur ce point : si jamais quelqu'un le démasquait ou si la police l'interpellait, il serait seul. Ou plutôt, il ne pourrait pas compter sur eux. Le Seigneur serait à ses côtés bien évidemment, mais puisqu'il avait laissé son fils se faire sacrifier, Ezio doutait qu'il se décide à intervenir pour l'un de ses serviteurs. Non, il serait seul face à la loi et l'incompréhension puis la déception habiteraient le regard de ses anciens compagnons. Mieux valait éviter d'en arriver là.

Faisant fi de ces tracas, le quadragénaire avait officié comme à l'accoutumée, puis s'était finalement préparé pour le fameux soir. En avance sur l'horaire indiqué, la bouddhiste et le prêtre prirent place dans le véhicule qui les déposa à proximité de la villa qu'ils visaient avant de disparaître. Elle patientait à distance, prête à les récupérer lorsque leur missions serait achevée.

À l'instar de son binôme, Ezio était vêtu de son ample et sombre tenue qui dissimulait pratiquement intégralement ses traits. Seule différence : lui ne portait pas de foulard pour dissimuler son visage. Il ne l'avait jamais fait, même s'il savait qu'il prenait des risques en agissant ainsi.

Alors qu'ils progressaient, la jeune femme prit la parole dans la nuit baignée par les bruits de la nature. L'Italien posa un rapide regard sur elle avant de se concentrer à nouveau sur le chemin, puis il lui répondit dans sa voix paisible et mâtinée d'accent.

« Nos contacts nous disent que non, mais je pense que si. Pas des gardes humains, j'en doute, mais il y aura sans doute d'autres protections. » Elle comprendrait sans mal de quoi il voulait parler. « La demeure où j'ai dérobé l'objet était protégée par des rituels sataniques et la boîte elle-même était gardée par un démon asservi. Je pense qu'il en sera de même ici, mais je n'en ai pas la preuve. » Une brève pause alors que le seul bruit audible était celui de leurs pieds foulant le sol. « Une intuition. »

Et il avait tendance à s'y fier.
La suite du chemin se déroula en silence. Alors qu'ils approchèrent de l'imposant bâtiment clairement perceptible même à distance, Ezio se fit plus petit. C'était légèrement plus compliqué pour lui que pour sa collègue qui était plus menue, mais il était habitué à ce genre de mission. Son regard se fit inquisiteur et balaya la façade parfaitement entretenue de la villa. Elle était luxueuse et une musique étouffée leur arrivait alors même qu'ils étaient à une vingtaine de mètres de distance. Les prunelles azurées du prêtre accrochèrent finalement ce qui l'intéressait et sa main effleura l'épaule de Jia Li pour attirer son attention avant que sa main ne désigne l'étage supérieur. Aussi suspect que cela puisse être, plusieurs fenêtres de l'étage avaient été ouvertes comme pour aérer la pièce. C'était l'endroit idéal pour entrer, mais il n'était pas impossible qu'il y ait des protections. Ou peut-être que les occupants des lieux s'étaient simplement dit que personne n'oserait pénétrer dans la demeure avec autant de monde sur place ?

Sans perdre davantage de temps, le prêtre se redressa et progressa jusqu'à atteindre le mur de la villa. Ils étaient cachés à la vue des danseurs qui occupaient l'étage inférieur et, avec agilité, Ezio entreprit donc de gravir la façade afin d'atteindre le niveau supérieur. Il était prêt à aider sa camarade le cas échéant et lorsqu'elle le rejoignit, le quadragénaire s'approcha des fenêtres ouvertes, jetant un coup d’œil à l'intérieur pour tenter de voir quelque chose.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : il n'y a rien.
    ÉCHEC : il y a une protection.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : il peut la briser.
    ÉCHEC : il ne peut pas.


Il y avait bel et bien une protection. Un symbole familier était dessiné sur le mur, juste sous la fenêtre. Sans s'inquiéter ou sans perdre son calme, l'homme recula afin de réfléchir. Il ne lui fallut que quelques secondes pour trouver une solution. Le rituel était relativement basique et la magie divine associée à l'exorcisme furent largement suffisants pour neutraliser la protection. Le tout sans éveiller les soupçons du responsable, bien évidemment !

Quelques instants plus tard, le duo put donc pénétrer dans ce qui semblait être un couloir aussi vaste que le presbytère où le prêtre vivait. Aux murs, de superbes et coûteux tableaux étaient accrochés, souvent accompagnés par des œuvres d'art posés sur des meubles au moins aussi onéreux que le reste du mobilier. Cette villa était assurément décorée avec finesse et avec un goût dispendieux, mais ils n'étaient pas ici pour visiter.

Les prunelles claires de l'Italien se posèrent sur sa collègue.

« Un avis sur la direction à prendre ? »

Et la suite de leur mission. Après tout, il s'agissait d'une collaboration.
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 18 Mar 2019 - 11:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ezio Valentino' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Mar 2019 - 18:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
Il semblait effectivement probable qu’il y ait quelques gardiens autour de la propriété, et ce d’autant plus qu’Ezio avait eu affaire à eux lors de son vol. Si Jia Li n’appréciait guère cette possibilité - quel être sain d’esprit se serait-il réjoui de la présence potentielle de démons à proximité ? - elle ne s’en effrayait évidemment pas : elle aurait été une bien mauvaise guerrière pour l’ordre qu’elle servait, si tel avait été le cas.

J’aurais tendance à partager votre intuition, répondit Karma du bout des lèvres avant de replonger dans un silence paisible.

Animée par l’énergie faite de sérénité que lui procurait la méditation, la Chinoise était parfaitement tranquille. Il n’y avait nulle raison de s’angoisser, surtout pour une mission qui ne serait au départ qu’une simple mission de surveillance. Un objectif somme toute assez basique. Ils arrivèrent bien rapidement à proximité du bâtiment qu’elle visait, la moniale faisant dès lors en sorte d’être la plus discrète possible. Menue comme elle l’était, malgré la musculature marquée qui se dissimulait sous ses vêtements, ça n’était guère difficile : il s’agissait simplement de se mouvoir dans la discrétion, un fait qui lui était presque habituel, à vrai dire. Assez pour que certaines des femmes qui vivaient avec elle au temple lui reprochent parfois avec un rire d’être trop silencieuse. Alors qu’ils étaient à une vingtaine de mètres de leur cible, Trinité posa une main légère sur son épaule, un bref instant, attirant le regard de Jia Li. Celle-ci suivit le geste de son allié pour observer l’étage.

Les fenêtres en étaient ouvertes, grandes ouvertes, même. Une voie d’entrée royale pour deux personnes décidées à s’inviter d’eux-mêmes à la fête, à tel point que cela pouvait sembler suspect. Assurance démesurée ou existence de barrières à même de refouler les indésirables ? La seconde option paraissait plus probable, mais l’un ou l’autre comparses ni répondraient certainement pas en restant au sol. Karma suivit donc son camarade lorsqu’il commença à se hisser avec une aisance née de leur entraînement vers la fenêtre ouverte. A peine moins à l’aise - simplement car elle atteignait des prises moins lointaines du fait de sa petite taille, Jia Li suivit le mouvement sans trop de mal. Ezio dut lui tendre la main pour franchir le dernier mètre, toutefois. Remarquant le symbole dessiné sur le mur, la moniale s’immobilisa, attendant dans le calme que Trinité ne s’en débarrasse. Quelques secondes plus tard, les deux soldats de l’Opus Dei s’étaient donc faufilés à l’intérieur. La luxure ostensible des lieux laissait la Chinoise de marbre, ou ne suscitait à la limite qu’une vague répugnance. Observant le couloir et tendant l’oreille, elle finit par désigner une direction à son allié.

La musique a l’air de venir de là-bas, murmura-t-elle doucement.

Il allait falloir trouver un moyen de s’en approcher assez pour pouvoir voir sans être vu, mais la moniale avait bon espoir que tout se passe dans la délicatesse.

    Lancer de dés #1
    Réussite : les deux alliés peuvent progresser sans difficulté.
    Echec : ils rencontrent un obstacle.

    Lancer de dés #2 (si réussite au #1)

    Réussite : ils trouvent un point d’observation pratique et peu risqué.
    Echec : le lieu des festivités est difficile à observer sans se faire voir.

    Lancer de dés #3 (si échec au #1)
    Réussite : ils croisent simplement des invités en maraude et peuvent les neutraliser rapidement.
    Echec : leur présence a déclenché un élément de sécurité quelconque.


L'intuition de Karma se révéla payante assez rapidement. Au fur et à mesure de leur progression, les deux acolytes purent constater que les couloirs de la demeure étaient déserts. Les échos de conversation et de la musique étaient les seuls signes de vie. Un tel calme aurait presque pu paraître de mauvais augure, mais les comparses purent rejoindre la partie centrale de la demeure sans heurts. Ils se trouvaient sur un couloir qui créait un genre de cour intérieure, en contrebas. De nombreux convives y évoluaient, ainsi que du personnel embauché pour faire le service. Nul ne circulait sur la coursive où Karma et Trinité se trouvaient. Ils étaient donc tranquilles, au moins pour l'instant, même si l'éclairage tombant du plafond les obligeaient à quelques précautions s'ils ne voulaient pas être repérés.

Savons-nous à quoi ressemble les personnes concernées ?

La question n'était qu'à moitié utile, pour Karma : elle était capable de discerner très clairement ceux qui frayaient avec les forces obscures sans mal. La vision qu'elle avait de ce mal qui les parasitait était un noyau noirâtre, d'aspect peu engageant, au niveau du coeur de ceux qui avaient fauté. Néanmoins, des mages noirs qui n'étaient liés à aucun être démoniaque, chrétien ou chinois, lui apparaissaient généralement normaux, à moins de s'être très salement compromis. La probabilité qu'une des personnes qu'ils escomptaient observer ce soir lui soient invisibles n'était pas si énorme, au vu de ce que lui avait expliqué Trinité, mais elle existait quoi qu'il en soit.

En tous les cas, la moniale repéra plusieurs personnes que les perceptions nées de sa foi lui signalaient comme néfastes, et désigna les plus proches à son allié, pour le cas où il ne les aurait pas remarqué lui-même.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 19 Mar 2019 - 18:52 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jia Li Zhao' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Mar 2019 - 14:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Vigilant Indépendant
Vigilant Indépendant

Ezio Valentino
Vigilant Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 01/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 194
ϟ Nombre de Messages RP : 29
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky
ϟ Crédits : moi
ϟ Célébrité : Paul Bettany
ϟ Âge du Personnage : 38 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Prêtre catholique
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m92 pour 85 kilos. Cheveux blonds très courts. Yeux bleus. Accent italien. Porte une tenue avec un col romain.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des pouvoirs et capacités disponible ici.
ϟ Liens Rapides :
La musique, tout d'abord étouffée, finit par devenir plus claire et nette au fur et à mesure qu'ils progressaient dans les corridors. La chance était de leur côté puisqu'ils ne rencontrèrent personne durant leur avancée. Sans doute les invités étaient-ils tous cantonnés à l'étage inférieur ? Ezio resta malgré tout sur ses gardes, prêt à reculer pour s'abriter dans l'une des pièces donnant sur le couloir si jamais la situation se gâtait. En embarquant son alliée bien évidemment, il ne comptait pas l'abandonner alors qu'elle risquerait d'être dans la panade !

Alors qu'ils arrivèrent au centre de la demeure, le silence se faisait plus présent, un peu comme si la réunion qu'ils venaient espionner était isolée du reste de la fête. En soi, ce serait assez logique ! Il était peu probable que des serviteurs du Mal s'adonnent à des réunions publiques juste pour impressionner les foules ! Le couloir donnait sur une salle assez vaste où des silhouettes gravitaient tranquillement au milieu du personnel. Les prunelles du quadragénaire observèrent les environs pour s'assurer qu'il n'y avait pas de traces d'une quelconque surveillance, puis il s'approcha lentement de la barrière qui les dissimulait. Si le rez-de-chaussée était bien éclairé, il n'en allait pas de même pour le couloir du haut qui était plongé dans une semi-obscurité.

Le regard de Trinité se posa sur sa comparse lorsqu'elle prit la parole à voix basse, apparemment désireuse de plonger directement dans le vif du sujet. Ezio espérait que tout se passerait bien, mais il savait qu'il y avait toujours une possibilité pour qu'ils soient démasqué. Inspirant profondément, il détourna son regard vers la salle, observant les visages des personnes qui se promenaient en bas. Plusieurs d'entre eux retinrent son attention et il hocha finalement la tête avant de se pencher légèrement vers Karma. Ce n'était pas pour envahir son espace vital, mais simplement pour éviter que sa voix ne porte trop.

« Vaguement. Ces deux personnes-là en font partie. »

D'un geste de sa main gantée, il désigna deux personnes qui leur tournaient désormais le dos. L'une des deux silhouettes était celle d'une femme mince, pour ne pas dire maigre. Elle portait une imposante robe pleine de fanfreluches et qui attirait l'attention en raison de sa couleur rubis. L'homme à ses côtés la dépassait d'une bonne tête et son ventre proéminent semblait indiquer une passion pour la nourriture.

« L'homme est un partenaire d'affaires de notre contact. Les autres visages ne me sont pas familiers, mais nous n'avons pas trouvé les photographies de tous les participants présumés. D'où la raison de notre venue ici. »

Maintenant, ils n'avaient plus qu'à espérer que la réunion se ferait rapidement, sans quoi ils risquaient de devoir patienter ici un bon moment. Et si tel était le cas, leurs chances de se faire repérer seraient de plus en plus nombreuses. D'un regard inquisiteur, le prêtre vérifia s'ils n'allaient pas pouvoir dénicher une petite cachette le temps que les autres invités s'éloignent.

    Lancer de dés #1 :
    RÉUSSITE : ils se réunissent dès maintenant.
    ÉCHEC : ils attendent encore.

    Lancer de dés #2 : (Si échec au #1)
    RÉUSSITE : il y a une cachette.
    ÉCHEC : il n'y a rien.


    Lancer de dés #3 :
    RÉUSSITE : personne ne vient.
    ÉCHEC : quelqu'un vient.


Alors que l'Italien terminait de parler, les deux silhouettes qu'il venait de désigner s'éloignèrent en direction d'une autre porte qui passait juste sous leur couloir. Avant de se faire repérer, le duo recula dans l'ombre le temps que plusieurs invités emboîtent le pas au duo. Ezio s'apprêtait à inviter Jia Li à passer devant pour utiliser la porte qui leur permettrait d'accéder à la même pièce que celle qui allait sans doute servir à la réunion, mais un imprévu se produisit. Des bruits de talons approchaient d'eux. Un murmure de conversation arriva bientôt à leurs oreilles, signe que des invités avaient apparemment décidé de venir se percher à l'étage !

Le duo allait devoir évacuer rapidement les lieux s'il ne voulait pas être démasqué... en espérant que la porte mena à l'étage de la pièce contiguë ne soit pas verrouillée !
 
Revenir en haut Aller en bas


Qui sur Dieu s'appuie est bien établi
Os iusti meditabitur sapientiam, Et lingua eius loquetur indicium. Beatus vir qui suffert tentationem, Quoniqm cum probates fuerit accipient coronam vitae. Kyrie, fons bonitatis. Kyrie, ignis divine, eleison. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena esse Virgo creditur. O quam sancta, quam serena, Quam benigma, quam amoena, O castitatis lilium.

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Mar 2019 - 14:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Ezio Valentino' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Mar 2019 - 19:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
Observant attentivement les deux personnes que Trinité lui avait désignées à voix basse, Jia Li put constater qu’en effet, elle les percevait comme des êtres corrompus. Le pouvoir pouvait avoir un tel effet, lorsqu’il était emprunté aux mauvaises énergies… Ou aux mauvaises entités. Acquiesçant d’un signe de tête pour signaler qu’elle les avait vus, elle écouta attentivement les explications concernant l’homme du duo. Remarquant à peine que le prêtre s’était rapprochée d’elle tant elle était concentrée, la moniale signala verbalement sa compréhension :

Très bien.

Elle avait tout juste pris connaissance des informations de son comparse que les deux silhouettes qu’ils gardaient sous surveillance s’éloignèrent, prenant la direction d’une autre porte. Un accès au lieu de leur réunion avait l’air disponible un peu plus loin sur la coursive où les deux alliés étaient perchés, mais ils n’eurent pas le temps de s’y diriger avant d’entendre le son de voix inconnues. Quelques personnes avaient visiblement pris le chemin de leur lieu d’observation.

    Lancer de dés #1
    Réussite : l’accès à la pièce voisine est disponible, les deux comparses peuvent s’y rendre.
    Echec : la porte est fermée à clé.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)
    Réussite : Ils arrivent à éviter la confrontation en se dissimulant.
    Echec : il va falloir neutraliser les nouveaux arrivants.

    Lancer de dés #3 (si échec au #2)
    Réussite : ils se débarrassent des intrus en silence et sans faire de vagues.
    Echec : la confrontation est bruyante et plus compliquée qu’il n’y paraît.


Puisqu’ils tentaient avant tout de faire preuve de discrétion, Jia Li n’attendit pas de voir si les autres allaient venir jusqu’ici. Elle traversa le couloir sur lequel ils se tenaient pour abaisser la poignée de la porte qui leur permettrait de suivre leurs cibles là où se tiendrait leur réunion. Le destin était visiblement en leur faveur, car celle-ci s’enclencha sans mal, et Karma put donc faire signe à Trinité de la rejoindre. Le laissant passer devant elle, elle s’interrompit le temps de pousser l’huis délicatement et de refermer la porte dans le silence le plus total, espérant ainsi dissuader les intrus de les suivre. Le battant ne pouvant être fermé à clé, il n’y avait plus qu’à progresser en croisant les doigts pour que fortune continue de leur sourire à tous les deux.

A nouveau, les deux comparses se trouvaient en train de surplomber le reste de la pièce, mais celle-ci était vide. Leurs proies avaient dû continué à avancer, sans doute. Un signe de tête de Jia Li pour son compagnon, et ceux-ci repartaient en avant, se glissant parmi les ombres de l’endroit pour traverser rapidement cet espace jusqu’à la porte suivante ouverte elle aussi, qu’ils passèrent doucement et furtivement, pour tomber sur des murmures de voix en contrebas. Leur réunion, la réunion qu’ils devaient surveiller, se tiendraient là. Karma s’approcha brièvement et discrètement du bord de leur perchoir pour vérifier que les deux personnes qu’on lui avait fait remarquer plus tôt étaient bien présentes. Heureusement, c’était le cas. Il n’y avait plus qu’à se faire patients.

Ils sont là, murmura-t-elle après être retournée vers Ezio, le plus discrètement possible.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Mar 2019 - 19:20 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jia Li Zhao' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Chaque homme est responsable de sa religion
 
Page 1 sur 1Revenir en haut 


 Sujets similaires
-
» En Chaque homme sommeil un cochon
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: