AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

La descente – Jia Li Zhao

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Fév 2019 - 21:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Lieutenant de l'UNISON
Lieutenant de l'UNISON

Elena Reeves
Lieutenant de l'UNISON

Afficher le profil
M A V E R I C K

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 19/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 6
ϟ Doublons : Rita Valente
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Emily Blunt
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Cheffe d'équipe de l'escouade Red
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers :
Cheffe de l'escouade Red du peloton d'intervention
• 1m76 ; 64 kg
• Yeux bleus très clairs
• Porte en permanence une sorte de bracelet électronique qui lui prend le poignet gauche sur une quinzaine de centimètres. Il s'agit d'un dispositif mis au point par les chercheurs de l'UNISON pour la maintenir ancrer dans le présent.
ϟ Pouvoirs :
• Maîtrise des armes :
armes à feu.
Compétence : as du pilotage.
Pouvoirs : transfert (téléportation instantanée, 7m), retour (retour dans le temps, 4s)
ϟ Liens Rapides :
PRÉSENTATION
CARNET D'ADRESSES
PASSEPORT
TÉLÉPHONE
EXPLOITS
COLLECTION
Un certain calme régnait sur les docks alors plongés au cœur de la nuit. Cela n'avait jamais été le quartier le plus vivant de Star City, à dire vrai, et pour cause. Le long des rails, de nombreux entrepôts se succédaient les uns après les autres ; certains désaffectés, d'autres à moitié en ruine et le reste investis par diverses organisations criminelles. Autant dire que la plupart des gens ne s'aventuraient pas dans cet endroit, et encore moins lorsque l'obscurité régnait. Pourtant, cette fois, le quartier allait être animé d'une belle manière.

Dans les ombres, de nombreuses silhouettes progressaient en file indienne en direction d'un d'un hangar à priori délabré. Mais ce n'était qu'une façade : dans les sous-sols de celui-ci, des truands de la pire espèce s'adonnaient à quelques expériences chimiques pour fabriquer des drogues distribuées dans les quartiers les plus malfamés de la Ville du Futur. Après quelques investigations effectuées par la police, en coopération avec l'UNISON, la piste était remontée jusqu'à cet endroit lorsqu'ils avaient pris en filature quelques revendeurs et procéder à une surveillance discrète des lieux. Les jours qui suivirent furent mis à profit pour organiser une opération de grande envergure, menée par la police et appuyée par une escouade d'intervention de l'agence gouvernementale.

L'escouade qui fut choisie pour cela fut celle du lieutenant Reeves et de ses hommes ; en compagnie des agents Hawkins, Christensen et Jacobs, elle était la responsable en chef de l'attaque, bien que quelque gradés soient présents parmi les unités du SWAT qui se déployaient avec eux. Mais l'UNISON avait force d'autorité, surtout dans ce genre d'affaire. Discrètement, les équipes arrivaient de tous les côtés du hangar pour ne laisser filer personne de ce qui allait bientôt être un immense champ de bataille urbain. Le long des murs, les équipes encerclaient les entrées potentielles, tandis que dans leurs communicateurs, ils recevaient les instructions de leurs opérateurs depuis la salle de commandes placée dans un camion à une centaine de mètres de là.

Lorsque le signal fut donné, les différentes équipes firent sauter les serrures et pénétrèrent dans l'enceinte du bâtiment, toutes armes dehors. Se couvrant chacun les uns les autres, ils se faisaient des signes avec les mains pour progresser méthodiquement dans un silence de mort, leur avancée rythmée par les bruits de pas des nombreux hommes et femmes d'action présents en cette soirée. Ils ne rencontrèrent pas le moindre suspect au rez-de-chaussée ; pas le moindre garde ni veilleurs pour s'assurer que personne ne venait. Elena, cependant, n'eut pas vraiment le temps d'y réfléchir ou même de concerter ses collègues puisque tout ce beau monde devait dorénavant s'engouffrer dans les souterrains du hangar. Il n'existait qu'un seul passage pour les rejoindre : un escalier de métal vaguement dissimulée par une trappe, trop étroit pour faire passer deux colonnes d'unités en une seule fois.

« – On descend, tonna Elena aux hommes qui l'entouraient d'une voix claire et limpide. On passe devant, vous suivez. »

Pas de place aux doutes et autres hésitations ; seule subsistait l'action dans ce genre de moment. Maverick – un surnom qu'elle avait gardé de son passage à l'US Air Force – s'engagea à la suite de Hawkins. Ils descendirent sans le moindre incident et progressèrent ensuite dans de longs couloirs à la peinture craquelée. Une forte odeur chimique se dégageait naturellement de ce qui était supposé être un laboratoire de drogue, ce qui força les agents de l'UNISON et les unités du SWAT à s'équiper de masque à gaz pour éviter toute intoxication. C'était la procédure. Tout ce beau monde se dirigea ensuite vers des bruits que l'on pouvait entendre au loin et qui témoignait d'une certaine activité dans cet endroit. A priori, ils avaient visé juste. Qui d'autres que des trafiquants pouvaient s'amuser dans un endroit pareil et à une heure aussi tardive ?

Ils repérèrent ce qui devait être la pièce principale du labo, dont ils pouvaient observer les cuves et les immigrés de toute origine qui étaient retenus pour fabriquer leurs substances illicites. Le travail battait son plein ; accompagné de quelques gardes dispersés au quatre coins de la pièce. Ces derniers étant par ailleurs très peu nombreux compte tenu de ce qu'ils avaient à garder... mais ce n'était pas le moment de se poser des questions.

« – Hawkins et Jacobs, prenez un groupe et passez par la porte est, ordonna-t-elle. Christensen, la même chose, porte nord. Moi je vais à celle du sud. Une fois en position, on déclenche l'assaut sur mon ordre. On abat les gardes mais faites attention aux civiles. Pas de bavures, c'est compris ? Go. »

Tout le monde savait ce qu'il avait à faire. Les équipes se dispersèrent et rejoignirent rapidement leurs portes respectives en attente des ordres. Comme à chaque fois, Elena sentit une forte tension monter en elle ; une sensation d'adrénaline composé d'un mélange de crainte et d'excitation. Elle avait appris à ne plus trembler. Ne plus vaciller. Ne plus hésiter. Mais c'était beaucoup plus facile d'intervenir lorsque la pièce n'est remplie que de criminels. Dans ce cas précis, il fallait composer avec les civiles en plus, qui pouvaient chacun partir dans tous les sens sous les tirs croisés et la panique. C'était bien ce pourquoi elle avait précisé à chacun de faire attention puisque dans ce genre de moment, la moindre balle perdue était un danger potentiellement mortel pour ces personnes.

Lorsque tout le monde fut en place, Elena donna le signal. Dans une synchronisation parfaite, les portes furent forcées et les unités se dispersèrent dans le labo. Des coups de feu retentirent, par à-coup ; les quelques gardes, pris de court, tombèrent les uns après les autres sur le sol, sous les cris des civiles non-armés en proie à une panique évidente. Ceux-ci se dirigèrent vers les sorties dans le chaos ambiant mais furent évidement rattrapés et intercepté par des unités du SWAT restées en retrait. Très vite, les coups de feu cessèrent, lorsque toutes les cibles furent abattues. Elena poussa un long soupire alors que les RAS de ses équipiers retentissaient dans la pièce.

Les derniers cris d'angoisse des civils retentissaient encore lorsque les unités du SWAT et de l'UNISON se permirent de baisser leurs armes et se dispersèrent gentiment dans le labo pour vérifier l'étendu des dégâts causés par l'attaque éclair. Étouffant sous son casque et son masque, Elena se permit d'enlever le tout en observant que rien de dangereux et de nocif n'avait été renversé ou percé ; les cuves étaient intactes tout comme le reste du matériel.
Son regard fut brièvement attiré par l'un des murs qui cadraient la pièce ; étrangement, celui-ci était bien plus blanc que les autres, sur lesquels une couche jaunâtre de crasse et de saleté s'était formée au fil du temps. Mais elle fut bien vite tirée de ses interrogations lorsqu'un homme la rejoignit.

« – Mes gars vont remonter les civiles et on va procéder aux interrogatoires. C'était du bon boulot, lieutenant Reeves. Pour le reste, je pense qu'on pourra s'en charger.
Parfait, souffla Elena. Mes hommes et moi, on va juste
Attention ! »

Soudainement, l'étrange mur s'écroula sur lui-même. Derrière, des hommes armés jusqu'au dent dont l'un d'eux étaient aux commandes d'une mitrailleuse lourde ! Surprenant totalement les équipes d'interventions, les bandits ouvrirent le feu. Usant de gros calibres et de balles transperçantes, les membres du SWAT furent transpercés de toutes parts dans cette fusillade qui ressemblaient plus à une exécution qu'autre chose. Certains, devant l'évidente supériorité de la puissance de feu ennemi, purent rejoindre les sorties sur les côtés, mais le mal était déjà fait.

Le groupe d'Elena s'était fait vaporisé et elle-même ne devait sa survie qu'à son propre réflexe de s'être téléportée en arrière, en dehors de la pièce principale. Là, elle s'était mise à couvert, bien cachée, tandis que les coups de feu retentissaient à tout va et que le SWAT se faisait décimer. Tout cela n'était donc qu'un piège ; quelqu'un avait dû les informer de cette opération. A moins que les indices avaient été laissés volontairement pour conduire la police de Star City jusqu'ici ? En tout, le gang de criminel qui possédait les lieux s'était bien préparés et disposait d'une puissance de feu d'ordre militaire. Ils avaient bien préparé leur coup.

« – Hawkins ? Jacobs ? Et merde ! Pesta Elena en se rendant compte que les communications étaient brouillées. »

Partout autour d'elle, le chaos. Les cuves explosaient, les hommes mourraient, civiles comme soldats, et Elena se sentait bien impuissante dans cette situation. Elle espérait que quelques uns de ses hommes aient réussis à s'en tiré néanmoins... mais dans son cas, la sortie était très lointaine et une horde de bandits armés jusqu'aux dents se dressaient au milieu de cet enfer. Privé de communication et du reste, elle était seule et abandonnée à son sort.

Du moins, pour le moment.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 22 Fév 2019 - 18:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
L’un des enseignements du bouddhisme que l’on apprenait bien tôt était que la vie ne se faisait pas sans souffrance. Chaque jour, il fallait apprendre à se détacher un peu plus de ces considérations, s’affranchir du physique et du matériel pour élever son esprit. Voilà bien des années que Jia Li avait fait siens ces préceptes. Elle-même avait du faire avec les vicissitudes de son quotidien pendant la première partie de son enfance, avant de fuir pour trouver refuge à l’endroit qui resterait à jamais son foyer, dans le secret de son coeur. Elle l’avait quitté pour ne plus y revenir que brièvement il y a plus de dix ans, mais le calme du monastère était toujours là, dans ses souvenirs. Il faisait partie de ces choses qui l’aidaient à vivre avec le poids de ses péchés, à traverser les nuits où l’insomnie était la plus puissante. Ses croyances et sa force d’âme avaient fait le reste.

Mais même si la moniale avait réussi à triompher de cette épreuve, elle ne dédaignait pas ceux qui peinaient à s’en sortir par eux-mêmes. Ceux qui croisaient sa route se voyaient offrir un soutien moral, malgré sa grande timidité, et une oreille à tout le moins attentive. Elle espérait toujours avoir guéri quelques blessures grâce à cela, sans certitudes. Car parfois, la souffrance devenait si prenante que ces âmes égarées s’en allaient chercher du réconfort dans des illusions créées par des substances qui donnaient l’illusion de s’en défaire, l’espace d’une heure, parfois plusieurs. Jia Li n’avait jamais jugé les victimes de la drogue. Même pour les plus irrécupérables d’entre elles, elle ne concevait qu’une infinie patience et une compassion tout aussi vaste. Mais Karma, elle, se chargeait d’appliquer la sentence sur les êtres humains qui jouaient des faiblesses de leurs pairs.

Et ce soir, c’était cette dernière qui était de sortie. Son capuchon large rabattu sur sa tête, elle s’était postée sur un toit voisin, silhouette toute de noir vêtue, immobile et silencieuse. Ses cheveux soigneusement tressés et la croix peinte sur son visage lui donnaient un air sévère, tout comme son expression calme et concentrée. Son bâton de combat avait été solidement fixé dans son dos tandis que son sabre était glissé au fourreau. Lui ne devrait pas sortir ce soir, même si les criminels qui trafiquaient dans les ombres de ce vieux hangar étaient eux aussi des démons. Chúnhuà en chassait d’autres, d’un genre bien plus dangereux aux yeux de Jia Li. Cela ne l’avait toutefois pas empêchée de se préparer soigneusement. Depuis qu’elle avait entendu parler de cet endroit, en tendant l’oreille de ci et de là dans les rues de la ville, la guerrière planifiait soigneusement son intervention. Si elle n’avait pas la prétention de garder à elle seule la tranquillité de Star City, elle savait pouvoir faire sa part.

L’après-midi avait donc été vouée à une longue méditation dans l’ambiance paisible de sa cellule du monastère de Chinatow. Mais Karma eu la surprise de découvrir en arrivant sur place qu’elle avait été prise de court. Elle s’était donc installée calmement dans son point d’observation. Les points d’entrée potentiels étaient tous gardés, même maintenant que l’unité avait pénétré le bâtiment. Si ces gens s’en sortaient sans mal, elle s’en irait comme elle était venue : une ombre dans la nuit. Mais elle tenait à rester au cas où quelqu’un aurait besoin d’elle. Les petits gestes faisaient les grandes réussites, après tout. Bien lui en prit. Après une période seulement troublée par le grésillement des communicateurs des agents restés au dehors, et quelques échos un peu lointains de coups de feu, le son d’une explosion alerta Jia Li. Un tir perdu, peut-être ? Qui disait laboratoire disait produits inflammables, bien souvent. Peu lui importait toutefois. Des civils se trouvaient dans cet hangar. Des âmes humaines. Toute vie méritait d’être protégée, et celles de victimes de truands plus encore.

La combattante redescendit au sol et se glissa rapidement dans le bâtiment. En chemin elle croisa deux hommes armés qui ne semblaient pas appartenir à l’équipe d’intervention, à la recherche de fuyards, peut-être. Usant de ses réflexes supérieurs et de sa maîtrise de son arme, elle parvint à les mettre rapidement au tapis pour reprendre sa route. Elle prit le temps de relever un civil en fuite qui s’était effondré devant elle, puis arriva au dessus d’une trappe d’où venait le gros des sons de tir. Une explosion secoua le sol, la forçant à s’accroupir momentanément. Puis elle se glissa dans la gueule du monstre, descendant toujours plus bas jusqu’à se laisser tomber souplement dans le sous-sol. L’odeur du sang était omniprésente, mais pourtant masquée par la fragrance prenante des produits chimiques renversés au sol. Fronçant le nez, Karma releva le foulard noir qu’elle portait autour du cou, sous son costume, pour protéger un tant soit peu ses voies respiratoires. Un pis-aller déplorable, mais elle n’avait que cela. Plus elle avançait dans l’enfer qui semblait s’y être déchaîné, moins on prêtait attention à elle. Plus elle avançait dans l’enfer qui semblait s’y être déchaîné, moins on prêtait attention à elle. Elle essayait d’avancer à la faveur d’un mouvement ou d’un autre, profitant de la cohue pour se faire discrète, son bâton frappant juste lorsque c’était nécessaire. Elle parvint ainsi à atteindre une autre salle, plus calme. Pas de corps ici, mais un des agents qui s’étaient introduits dans le laboratoire clandestin. Son visage disparaissait sous un masque qui devait sans doute la protéger des vapeurs toxiques. La moniale s’approcha d’un pas vif, prenant le temps de passer d’un obstacle à l’autre pour se protéger d’un éventuel impact de balle, s’accroupit à côté d’elle.

Besoin d’aide, demande simplement la femme dissimulée sous son costume.

Une évidence qu’elle n’aurait sans doute pas été obligée de mentionner, mais qui permettait à priori de la placer du côté des bonnes âmes de ce piège qui leur avait été apparemment destiné. Son bâton dans la main gauche, la guerrière se tenait prête en cas d’approche hostile.

Vous n’êtes pas blessée ?

Si c’était le cas, la moniale avait la ferme intention de l’aider à se rapprocher de la sortie avant de se jeter dans la gueule du loup. Les tirs résonnaient à ses oreilles, l’assourdissant presque et l’obligeant à élever la voix pour s’adresser à l’autre. Elle n’avait pas fini, cependant, qu’un autre criminel les débusquait, peut-être attiré par la silhouette de Jia Li, ou simplement à la recherche d’autres âmes à abattre. La guerrière, cependant, ne l’entendait pas de cette oreille. Aussitôt debout elle commença par assener un coup puissant sur ses bras, suffisant pour lui faire lâcher son arme. Deux autres mouvements et le coup suivant l’atteignait à la tête, l’envoyant au tapis par la même occasion. Karma jeta un oeil prudent vers ce qui semblait être la salle principale. Mais avant de s’y enfoncer, elle attendit d’avoir ses réponses. Si tout allait bien pour cette femme là, elle passerait aux suivants. Sa priorité était cependant de neutraliser le plus de truands possibles. Ces hommes étaient visiblement entraînés et étaient le véritable danger ce soir.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2019 - 17:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Lieutenant de l'UNISON
Lieutenant de l'UNISON

Elena Reeves
Lieutenant de l'UNISON

Afficher le profil
M A V E R I C K

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 19/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 6
ϟ Doublons : Rita Valente
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Emily Blunt
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Cheffe d'équipe de l'escouade Red
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers :
Cheffe de l'escouade Red du peloton d'intervention
• 1m76 ; 64 kg
• Yeux bleus très clairs
• Porte en permanence une sorte de bracelet électronique qui lui prend le poignet gauche sur une quinzaine de centimètres. Il s'agit d'un dispositif mis au point par les chercheurs de l'UNISON pour la maintenir ancrer dans le présent.
ϟ Pouvoirs :
• Maîtrise des armes :
armes à feu.
Compétence : as du pilotage.
Pouvoirs : transfert (téléportation instantanée, 7m), retour (retour dans le temps, 4s)
ϟ Liens Rapides :
PRÉSENTATION
CARNET D'ADRESSES
PASSEPORT
TÉLÉPHONE
EXPLOITS
COLLECTION
Les tirs fusaient encore dans la salle principale ; des cris de toutes parts, les hommes du SWAT hurlant lorsqu'ils se faisaient abattre. Assise contre le mur à côté de l'encadrure de la porte sud, Elena essayait de contrôler son souffle et de ne pas céder à la panique. Elle avait reçu un entraînement intensif et avait déjà opéré dans des conditions aussi dramatiques que celle-ci mais rien ne vous préparait vraiment à tout cela. Ce terrible piège lui rappelait à elle cette fichue attaque aérienne lors de l'invasion de l'Unité Grue lors de l'été 2010. Ce jour-là, le plan qu'ils avaient mis en œuvre pour affronter les extraterrestres avait volé en éclat et l'aviation américaine s'était faite massacrer dans un chaos semblable à celui qui se déroulait ici. Elena y était, au cœur de ce massacre. Les vies perdues, elle les pleurait intérieurement. Comme ici, dans ce laboratoire clandestin. Elle ne pouvait certainement pas se permettre le moindre instant de faiblesse dans un tel moment. Garder son sang-froid, c'était tout ce qu'elle pouvait faire de mieux.

Elle fut rejoint dans cet enfer par une totale inconnue qu'elle remarqua au dernier moment. Resserrant les doigts sur son MP5, la lieutenante de l'UNISON se rendit compte que celle-ci ne représentait apparemment pas une menace pour elle, fort heureusement. L'espace d'un instant, elle avait eut peur de ne pas s'être montré assez attentive et que des bandits ne la prennent à revers. Mais que diable faisait cette femme dans un tel endroit ? Pour s'aventurer dans ce cauchemar, il fallait être fou ou sacrément courageux ; ou bien les deux. Trop surprise de voir débarquer une telle âme, Elena en resta interdite pendant quelques instants.
Prise de court, elle ne remarqua qu'au dernier moment l'homme armé qui débarqua depuis la salle principale. Mais rapidement, il fut mis hors d'état de nuire par l'inconnue, qui en quelques mouvements seulement l'avait désarmé puis étalé par terre d'un coup bien placé. Était-ce l'un de ces fameux supers, si nombreux à Star City ? En tous les cas, elle semblait pleine de confiance. Un peu trop, d'ailleurs.

« – Attendez ! Tonna-t-elle en la retenant par le bras alors qu'elle semblait vouloir s'engager dans la salle principale, lieu de chaos et de mort. N'y allez pas. C'est inutile. »

Et pour cause, tous ceux qui n'avaient pas déjà quitté la pièce devaient être morts à l'heure qu'il était. Avec un armement aussi lourd que celui qu'ils avaient, les truands devaient bientôt avoir fini le nettoyage ; au grand damne de l'agent Reeves. Elle espérait simplement que des civiles et des agents avaient réussis à s'échapper malgré tous ces tirs et cet enfer. Peut-être que des hommes les attendaient également dans le hangar, à la sortie du laboratoire ? Si tel était le cas, toute cette opération était un véritable fiasco.

Mais il fallait qu'elle revienne à ce qu'il se passait autours d'elle car bien vite, les tirs cessèrent de tonner. Elena soupira longuement tandis qu'elle fermait les yeux, la tête contre le mur ; de l'autre côté, on pouvait entendre des rires s'élever. Ces salopards méritaient clairement la mort pour se moquer ainsi ! Malheureusement, même accompagnée de sa nouvelle alliée, elle ne parviendrait pas à les combattre sans y laisser sa peau. Elle se passa l'avant bras sur le visage, comme pour se réveiller, puis se redressa pour s'accroupir. Là, elle fit signe à la femme avec elle de la suivre.

« – Venez, souffla-t-elle. S'ils nous trouvent, c'est la fin. »

Deux contre une armée ; l'affrontement frontal tenait du suicide. Sa nouvelle alliée sembla se laisser guider jusqu'à ce qu'elles trouvent une remise dans laquelle elles pouvaient se dissimuler, le temps que leurs ennemis aient finis de faire le compte de leurs victimes et abattus froidement les derniers survivants. De temps en temps, elles pouvaient entendre quelques coups de feu, signalant qu'ils en terminaient doucement en passant d'une victime à une autre. Serrant les dents, l'agent de l'UNISON prit un certain temps pour elle pour se remettre de cette débâcle.

« – Qu'est-ce que vous venez faire ici ? Demanda l'ancienne pilote, alors qu'elle retirait l'équipement lourd et encombrant qu'elle portait. Vous avez mal choisi votre moment pour faire une visite des lieux. »

Son regard s'attarda longuement sur son interlocutrice alors qu'elle écoutait sa réponse. Elle se demandait bien à qui elle pouvait avoir affaire ; cette personne n'était pas connue des services de l'UNISON, ou alors son dossier lui avait échappé. En même temps, compte tenu du nombre de supers dans la seule ville de Star City, elle ne pouvait évidement pas connaître tout le monde. Elle restait encore un peu abasourdie par les événements et la surprise de voir débarquer cette tierce personne. Au moins, elle avait un peu de temps pour comprendre celle-ci et se préparer à la suite.

 
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2019 - 23:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
Karma, rassurée sur l’état de santé de l’agent de l’UNISON, s’apprêtait à s’avancer dans la salle suivante, déterminée à mener sa mission à bien, lorsque celle qu’elle avait protégée la rattrapa par le bras. Mal à l’aise, elle se dégagea d’un geste doux mais franc avant de l’écouter parler. Son visage avait l’air inquiet, mais elle n’avait aucun intérêt à lui mentir, imaginait Jia Li. Elle-même ne jugeait pas la chose inutile, cependant. Malgré tout, elle prit le temps d’entendre ce que l’autre femme avait à dire. La gorge douloureuse de respirer les vagues relents venant du lieu du carnage, Karma usa de ce temps pour récupérer l’arme de celui qu’elle avait mis à terre. D’un geste sec, elle désenclencha le chargeur pour le glisser dans sa poche et envoya le reste au sol.

La combattante suivit l’agent. Elle n’avait pas de raison de se défier d’elle. Attristée à l’idée de tourner le dos à d’éventuelles victimes encore en vie, mais aussi décidée à interroger plus avant la femme sur ce qui s’était passé, Jia Li passa d’obstacles en obstacles avec elle, utilisant les périodes où des coups de feu retentissaient pour avancer. Puis elles atterrirent dans une remise. A chaque série de tirs, des tirs d’exécution, Karma se fermait un peu plus. Evidemment, Elena ne pourrait véritablement s’en rendre compte. Mais la raideur qui s’était emparée de la femme encapuchonnée était suffisamment parlante, si toutefois elle y prêtait attention. Après tout, l’agent de l’UNISON avait perdu une partie de ses collègues, ce soir. Une bonne partie d’entre eux.

Je voulais m’occuper des hommes qui gèrent cet endroit, répondit Karma d’un ton plat, dans un anglais parfait mais mâtiné d’un accent chinois malgré tout. Mais votre unité est arrivée avant moi. J’allais partir quand les premières explosions ont retenti. Je ne pouvais plus tourner le dos, après cela. Considérez que je viens vous assister.

Pour Jia Li, c’était une question de devoir autant que de principes. Là où elle pouvait aider les autres, elle le ferait sans faillir. Si son rôle premier restait de protéger les hommes des démons d’ici et d’ailleurs, elle se mettait aussi en danger pour des problèmes plus triviaux. Lorsqu’on en avait les capacités, on se devait de le faire. Et elle en avait les capacités grâce à son entraînement personnel autant que grâce à celui de l’Opus Dei.

Vous êtes certaine que personne n’aura survécu, demande-t-elle d’une voix douce. Ce groupe ne gardera pas d’otages ?

La question pouvait se poser. Bien évidemment, seules contre tous, les deux femmes ne feraient pas le poids. Mais la ruse avait ses attraits, et il était toujours possible de progresser un pas à la fois. Si c’était possible, la moniale le ferait.

    Lancer de dés #1
    Réussite : les deux femmes sont laissées en paix.
    Echec : les trafiquants commencent à fouiller le sous-sol en quête d’éventuels survivants.

    Lancer de dés #2
    Réussite : les hommes dépêchés par ici ne sont que deux.
    Echec : ils sont en surnombre


Malheureusement, les deux alliées par défaut devraient se hâter de prendre une décision. La situation paraissant parfaitement sous contrôle dans le laboratoire, plusieurs petites équipes avaient été dépêchées dans les autres pièces du sous sol. Et l'un des duos ainsi constitués se dirigeaient vers la pièce sur laquelle la remise débouchait. Karma n'avait pas toutes ces informations, mais elle était attentive. Assez pour entendre que les sons s'étaient rapprochées, n'étaient plus si lointains. A l'affût, elle s'aventura doucement jusqu'à la porte de la remise entrouverte. De son point de vue, elle ne pouvait qu'apercevoir du mouvement. Elle revint donc vers Elena et lui glissa dans un murmure :

Je crois qu'ils fouillent les autres pièces. Il faut qu'on vous sorte d'ici. Vous avez une idée ?

Attentive, la chinoise attendit patiemment une réponse. En son for intérieur, cependant, elle savait qu'il faudrait à tout le moins neutraliser ceux qui se dirigeaient par ici, et ce en silence. Elles étaient largement dépassées numériquement parlant. La seule solution viable consistait à progresser dans l'ombre pas à pas, en laissant derrière eux des ennemis inanimés que les forces de l'ordre pourraient cueillir en temps voulu.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 23 Fév 2019 - 23:01 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jia Li Zhao' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Fév 2019 - 23:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Lieutenant de l'UNISON
Lieutenant de l'UNISON

Elena Reeves
Lieutenant de l'UNISON

Afficher le profil
M A V E R I C K

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 19/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 6
ϟ Doublons : Rita Valente
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Emily Blunt
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Cheffe d'équipe de l'escouade Red
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers :
Cheffe de l'escouade Red du peloton d'intervention
• 1m76 ; 64 kg
• Yeux bleus très clairs
• Porte en permanence une sorte de bracelet électronique qui lui prend le poignet gauche sur une quinzaine de centimètres. Il s'agit d'un dispositif mis au point par les chercheurs de l'UNISON pour la maintenir ancrer dans le présent.
ϟ Pouvoirs :
• Maîtrise des armes :
armes à feu.
Compétence : as du pilotage.
Pouvoirs : transfert (téléportation instantanée, 7m), retour (retour dans le temps, 4s)
ϟ Liens Rapides :
PRÉSENTATION
CARNET D'ADRESSES
PASSEPORT
TÉLÉPHONE
EXPLOITS
COLLECTION
Elena ne répondit pas immédiatement, se contentant de renvoyer un regard attentif et légèrement circonspect sur son interlocutrice. Elle était de nature prudente ; mais pas forcément méfiante. Cette femme avait beau sortir de nulle part au plein centre d'une opération délicate de la police, il n'en restait pas moins qu'Elena avait peine à penser qu'elle puisse être là pour autre chose qu'aider. Malheureusement, il n'y avait plus grand-monde à aider. Du peu qu'elles en entendaient, les derniers survivants étaient en train d'être abattus les uns après les autres, les coups de feu résonnant dans les longs couloirs du laboratoire. Bienheureuse d'en avoir réchapper, Elena n'était pas encore sortie d'affaire, tout comme cette femme qui avait eu la mauvaise idée de s'introduire ici.

« – Je n'ai pas pris le temps de vérifier, répondit-elle tout en continuant de se déséquiper du matériel superflue et bruyant, mais ça m'étonnerait que les coups de feu qu'on entend soient tirés dans le vide. Ecoutez... Je ne sais pas du tout ce que vous espériez en venant ici mais comprenez bien qu'ils sont en position de force. Il n'y plus rien à assister ni à espérer de cette opération ; c'est un échec. Il faut simplement trouver un moyen de sortir d'ici en un seul morceau maintenant. »

Ou, en d'autres termes : battre en retraite. Elena n'était pas particulièrement à l'aise avec cette idée mais elle avait appris à faire avec le temps. Perdre, ce n'était pas forcément dramatique tant qu'il subsistait des hommes et des femmes en vie prêts à prendre leur revanche lorsque l'occasion se présentait après. Cette idée, son alliée improvisée semblait l'avoir comprise également lorsqu'elle évoqua le fait de devoir sortir l'agent de l'UNISON de cet enfer ; mais quelque chose lui disait qu'elle ne partirait pas avant d'avoir accompli quelque chose. D'un haussement de sourcil, Elena exprima malgré elle sa surprise et son étonnement sans répondre immédiatement. Au lieu de cela, elle regardait déjà autour d'elle, dans les moindres recoins, à la recherche d'une idée, d'un élément pour les sortir de là.

Les pas des gardes se rapprochèrent néanmoins bien vite et arrivèrent jusqu'au niveau de la remise lorsqu'Elena se rendit bien compte que l'endroit qu'elles avaient investis ne comportait pas la moindre issue ou cachette vraiment efficace. D'un signe de tête, elle indiqua à la chinoise de se préparer à l'affrontement et sortit un couteau. La seule chose qui leur restait à faire, c'était encore de leur sauter à la gorge et espérer les réduire au silence en un éclair.


Spoiler:
 


L'une comme l'autre, Elena et Jia Li avait chacune reçut une formation de combat et s'était entraînée depuis des années. Les deux hommes qui s'avancèrent et qui ouvrirent la porte de la remise d'eurent tout simplement aucune chance ; les deux femmes leur sautèrent à la gorge, chacune sachant pertinemment quoi faire pour mettre leur vis-à-vis hors d'état de nuire rapidement.
De son côté, Elena frappa du gauche en pleine mâchoire, d'un direct parfaitement bien senti. Légèrement sonné, le garde n'eut pas le temps de réagir que la lieutenante le retournait et l'attrapait dans le dos, avant de lui sectionner la carotide d'un geste sec, net et précis avec son couteau. Puis elle relâcha le pauvre homme qui s'étala maladroitement par terre en mourant à petit feu, sous le regard de la femme aux cheveux châtains.

Jia Li en ayant terminé avec le sien également, les deux femmes étaient encore tirées d'affaire pour un certain temps. Néanmoins, il ne fallait pas qu'elles traînent plus longtemps par ici ; d'une manière ou d'une autre, il fallait trouver un moyen de regagner la surface rapidement. Maverick se tourna en direction de la chinoise et planta son regard dans le sien pendant quelques instants, avant de se diriger dans la remise pour y récupérer sa mitraillette, qu'un système simple lui permit de clipper pour la maintenir dans son dos. Après quoi, elle vérifia le chargeur de son pistolet.

« – Bien, nous avons encore un peu de temps devant nous avant qu'ils ne trouvent les corps, constata-t-elle. Profitons-en. »

A peine eut-elle terminée sa phrase qu'une grosse explosion retentit soudainement au loin, en direction de l'entrée et de la pièce principale du laboratoire. D'un regard, les deux femmes se mirent immédiatement en route dans cette direction, toujours aussi prudemment que précédemment. Quelque chose se tramait par ici ; elles ne savaient pas encore quoi mais elles n'allaient pas tarder à le découvrir ou en faire les frais. Ce qu'elles ne savaient pas encore, c'était qu'à quelques couloirs de leur position, les bandits avaient fait sauter les murs pour condamner l'unique issue du laboratoire souterrain ! A moins qu'il n'y ait autre chose... Après tout, il n'était pas logique qu'ils s'enferment eux-même dans cet endroit.
 
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 24 Fév 2019 - 23:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Elena Reeves' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 25 Fév 2019 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
Malheureusement, il n’y avait là que des vérités. Jia Li se doutait évidemment que les coups de feux n’avaient pas résonné dans le vide, mais il n’était jamais exclu qu’un ou deux survivants demeurent encore, probablement pas plus. La chinoise ne fit aucun commentaire autre qu’un paisible :

Je suis désolée.

Ces gens avaient rencontré leur fin et devraient reprendre le cycle de leurs réincarnations, ou passer le reste de l’éternité dans l’après-vie que leur confession religieuse leur destinait. Chacun se trouvait un jour face à cette ultime coup du sort. La moniale avait appris à l’accepter et ne pleurait plus les morts, seulement sur les vivants. Mais elle comprenait la peine qui pouvait s’installer au départ d’un proche ou d’une connaissance, surtout lorsque leur décès était arrivé violemment. Même si au fond, la Mort frappait toujours sans prévenir. A aucun moment la moniale ne se formalisa de ce qui passait presque pour un début de réprimande. Jia Li n’espérait rien d’autre que d’aider ceux qu’elle pouvait aider et Elena correspondait à cette description. Vivre en acceptant les revers du destin et les souffrances, elle n’avait que cela à l’esprit. Elle était arrivée trop tard pour beaucoup d’entre eux, mais bien assez tôt pour sauver cette femme là.

Les hommes dépêchés vers les deux alliées de circonstance se rapprochaient. Leurs pas étaient vifs et relativement discrets, mais ils ne prenaient pas la peine de venir dans le plus grand silence. Pourquoi avancer en vaincus lorsqu’on était les conquérants de la soirée ? Leur manque cruel de discernement allait tout de même leur coûter quelque chose, ce soir. Sur un signe de l’agent de l’UNISON, Karma redressa son bâton et se positionna contre le mur autour de l’entrée de la remise. Sa respiration était calme et apaisée, et elle n’hésita pas un instant quand ils passèrent l’entrée. Quelques coups bien placés, le premier violemment assené dans l’abdomen pour couper le souffle de son ennemi et le second envoyé contre sa nuque, et la combattante se trouvait à accompagner la chute du corps pour éviter un son potentiellement traître pour elles. Elena eut au moins autant de succès, même si la mise à mort de l’homme fit grimacer la chinoise. Elle-même ne tuait pas, jamais. Plus maintenant. Ses seuls meurtres entachaient encore sa conscience et son âme. Nulle remarque ne franchit toutefois ses lèvres. A quoi bon ? Pas plus qu’elle ne se posait en bourreau, la chinoise n’était pas juge des actions de chacun.

Acquiesçant d’un signe de tête à peine perceptible sous le capuchon qui couvrait son visage, Karma releva brusquement la tête comme une explosion retentissait de nouveau. Sans avoir besoin de se concerter, les deux femmes s’élancèrent, avec prudence mais détermination, vers la source de l’explosion.

    Lancer de dés #1

    Réussite : Personne à l’horizon jusque là.
    Echec : Les deux femmes tombent sur des ennemis en cours de route.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)
    Réussite : elles parviennent de nouveau à les neutraliser.
    Echec : leur progression est arrêtée net.

    Lancer de dés #3 (si réussite au #1 ou au #2)
    Réussite : elles peuvent constater l’effondrement de la seule voie de sortie connue sans mal.
    Echec : une nouvelle explosion les arrête avant, elles n’ont donc pas pu prendre conscience qu’il allait falloir chercher un autre chemin.


Leur progression fut relativement paisible jusqu'à ce que les deux femmes soient forcées de se dissimuler une fois de plus, derrière un empilement de cartons de tailles diverses. Des bruits de voix et de pas qui approchaient les avaient alertées juste à temps pour éviter de se faire repérer par un nouveau duo. Et une fois de plus, elles éliminèrent la menace avec une belle coordination. Jia Li eut un peu plus de mal à se défaire de son ennemi, après avoir violemment frappé son poignet pour l'empêcher de saisir son arme, mais ses réflexes étaient augmentés par la préparation soigneuse de son expédition et sa longue séance de méditation. En définitive, ce fut elle qui l'emporta, envoyant l'homme au tapis. Elle prit soin de désarmer son arme une fois de plus, méthodiquement, afin d'éviter si celui-ci se réveillait par la suite de devoir conjuguer avec un ennemi revanchard.

Un coup d'oeil vers Elena lui apprit qu'elle-même avait pu faire de même avec son adversaire. Prenant la tête, Karma s'aventura dans la salle suivante, la traversant en silence à l'aune d'un fantôme. Malheureusement quand elle fut de retour au pied de l'endroit où elle avait pénétré le sous-sol, ce fut pour constater que l'explosion - la toute dernière ou une autre - avait fait s'effondrer leur providentielle sortie. Prises au piège.

Vous avez connaissance d'une autre sortie, demanda-t-elle pourtant avec un calme né de l'habitude à son alliée d'un soir. Je suis entrée par ici, mais je n'avais pas vu d'autres accès au sous-sol.

Une grimace vint tout de même déformer son visage sous son capuchon, tandis que ses doigts resserraient leur prise sur le bâton, mais ce furent là les seuls signes de surprise ou d'inquiétude. Jia Li était trop habituée à gérer les situations délicates pour paniquer pour si peu.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 25 Fév 2019 - 21:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jia Li Zhao' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Fév 2019 - 20:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Lieutenant de l'UNISON
Lieutenant de l'UNISON

Elena Reeves
Lieutenant de l'UNISON

Afficher le profil
M A V E R I C K

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 19/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 6
ϟ Doublons : Rita Valente
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Emily Blunt
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Cheffe d'équipe de l'escouade Red
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers :
Cheffe de l'escouade Red du peloton d'intervention
• 1m76 ; 64 kg
• Yeux bleus très clairs
• Porte en permanence une sorte de bracelet électronique qui lui prend le poignet gauche sur une quinzaine de centimètres. Il s'agit d'un dispositif mis au point par les chercheurs de l'UNISON pour la maintenir ancrer dans le présent.
ϟ Pouvoirs :
• Maîtrise des armes :
armes à feu.
Compétence : as du pilotage.
Pouvoirs : transfert (téléportation instantanée, 7m), retour (retour dans le temps, 4s)
ϟ Liens Rapides :
PRÉSENTATION
CARNET D'ADRESSES
PASSEPORT
TÉLÉPHONE
EXPLOITS
COLLECTION
La progression des deux femmes se fit discrète et prudente à travers les couloirs du laboratoire clandestin. Revenant sur leurs pas jusqu'à passer à côté de la salle principale, Elena fut assez étonnée de constater que la plupart des gardes semblaient avoir disparu. Ils ne s'étaient tout de même pas volatilisés comme par magie, si ? Pourtant si nombreux auparavant, on ne les entendait plus. Seuls deux d'entre-eux se dressèrent entre elles et la sortie, de nouveau, mais ils furent assez facilement vaincus lorsqu'elles leur tombèrent dessus. L'une comme l'autre était parfaitement entraînée et ces gardes, bien que lourdement armés, n'avaient pas les compétences pour les vaincre lorsqu'elles bénéficiaient de l'effet de surprise. Encore une fois, Elena élimina son vis-à-vis définitivement lorsqu'elle remarqua que son alliée préférait les plonger dans l'inconscience sans les tuer. Dans leur situation, elle ne savait pas si l'une ou l'autre solution était préférable ; on lui avait cependant appris à ne prendre aucun risque, aussi préférait-elle assurer le coup de son côté.

Mais alors qu'elles rejoignaient la sortie, les deux femmes ne purent que constater avec effarement que celle-ci avait été condamnée ! De nombreux débris jonchaient le sol et remontaient jusqu'au, fermant l'accès à la seule entrée qu'Elena connaissait. Elles étaient donc prises au piège dans cet endroit ! La lieutenante de l'UNISON encaissa difficilement la nouvelle, une certaine stupeur la frappant alors qu'elle pensait pouvoir rejoindre facilement la surface ; de son côté, la chinoise semblait être plus sereine. Elle demanda doucement si l'agent connaissait une autre issue avec un calme tout relatif qui eut au moins le mérite de tranquilliser l'esprit d'Elena.

« – Non, soupira-t-elle de dépit, je n'ai pas connaissance d'une autre issue. Mais ça n'a pas de sens ! Pourquoi détruire le seul accès à leur laboratoire ? D'autant qu'ils ont encore des hommes dans le bâtiment... Ils les laisseraient là, crever comme des chiens galeux ? »

Son regard interrogea son interlocutrice bien qu'elle savait pertinemment qu'elle n'obtiendrait pas de réponse d'elle. Au contraire, elle devait être toute aussi surprise qu'elle à l'heure actuelle. Elena observa pendant un bref moment le tas de gravas qui les emprisonnait, bien consciente qu'il faudrait plusieurs jours pour leur dégager une voie. Quelque chose clochait dans cette histoire... Mais elle fut bien vite tirée de ses pensées lorsqu'une alarme retentit dans le laboratoire, assortie d'un message d'alerte qui se répétait en boucle depuis des hauts-parleur si discrètement placés qu'elle ne les avait pas vu auparavant.

« – Attention ! A tout le personnel de la zone 6 : veuillez immédiatement quitter le laboratoire et rejoindre la zone 5. Inondation prévue dans moins de trois minutes. »

Elena échangea un nouveau regard avec Jia Li remplit d'incompréhension. Puis aussitôt, les deux femmes rebroussèrent chemin, comprenant toutes les deux que la situation n'était pas du tout aussi simple qu'elle n'y paraissait présentement. Leurs pas les guidèrent dans les couloirs du laboratoire de drogue jusqu'à les faire regagner la salle principale. Les cadavres du carnage avaient tous été laissés là, à l'abandon ; mais Maverick ne pouvait pas s'en préoccuper. D'un regard, elle observa la salle et plus particulièrement le mur qui s'était écroulé lors du piège des bandits. Malheureusement pour elles, ce n'étaient pas ici qu'elles trouveraient une issue. Il fallait donc trouver une quelconque trace du personnel qui restait normalement dans les environs et voir par où ils s'échappaient de la fameuse zone 6.

« – Par là ! Hurla un homme au bout du couloir, plus loin. On n'a pas beaucoup de temps, alors grouillez-vous ! »


Spoiler:
 


« – Là ! On a deux intruses ! »

Sous le son strident de la sirène d'alarme, les deux femmes furent cependant coupées dans leur élan par l'arrivée inattendue d'une équipe de garde, qui ne tarda pas un seconde à ouvrir le feu dans leur direction. Les tirs fusèrent autour d'elles et Elena se mit bien rapidement à couvert avant de saisir sa mitraillette dans son dos. Rapidement, elle évalua la situation : ces gardes étaient aussi lourdement armés que ceux qui les avaient piégés et ils étaient au moins cinq. Autant dire que les affronter était assez risqué, d'autant qu'il s'agissait d'une perte de temps évidente alors qu'elles devaient à tout prix se sortir d'ici. Heureusement, elles pouvaient sortir de la salle sur leur gauche, par la porte nord.

« – Par là ! Cria Elena alors que les coups de feu ne cessaient absolument pas. D'un signe de la main, elle indiqua la sortie à Jia. Allez-y, je vous couvre ! »

Aussitôt, Elena sortit de son couvert et mitrailla en direction des gardes pour les forcer à cesser de tirer et se mettre en sécurité à leur tour, ceci pour permettre à la chinoise de courir en direction de la sortie. Elle y parvint sans mal alors qu'Elena finissait son chargeur ; dans la foulée, alors que les gardes rouvrait le feu dans sa direction, Elena se téléporta instantanément aux côté de son alliée pour échapper à leurs agresseurs.
Les deux femmes se mirent aussitôt à courir à travers les couloirs, les gardes toujours dans leur dos, alors que l'alarme et le message d'alerte retentissaient de plus belle dans leurs oreilles. Malgré tout ce raffut, elles parvinrent à se diriger dans la direction des cris qu'elles avaient entendus préalablement et qui devaient être ceux d'hommes qui rejoignaient une issue de secours. Du moins, c'était là tout ce qu'elles pouvaient espérer. Elles avaient déjà perdus plus d'une minute avec toute cette histoire et l'endroit n'allait donc pas tarder à être inondé !
 
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 27 Fév 2019 - 20:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Elena Reeves' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 1 Mar 2019 - 15:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Jia Li Zhao
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 06/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 18
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Misha
ϟ Célébrité : Maggie Q
ϟ Âge du Personnage : 37 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Bhikkhuni dans un temple de Chinatown
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Accent assez prononcé lorsqu'elle parle anglais/italien
• 1m70 environ
• Cheveux et yeux bruns
• Généralement vêtue de façon sobre et avec des couleurs neutres
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du bâton
- Maîtrise du sabre
- Bâton de Foi (artefact) : bâton de combat, incassable
- Chúnhuà (artefact) : sabre chinois (dao), exorcise l'essence démoniaque
- Eveil de l'Oeil : capacité à discerner la nature démoniaque
- Renaissance de l'Ame : purification d'une victime des forces du mal
- Refuge des Trois Joyaux : rituel de protection de lieux, équivalent d'une terre consacrée
- Barrière de Brahmavihāra : protection de l'esprit et de l'âme contre les manipulations d'origine démoniaque
- Transe méditative : réflexes et rapidité d'action accrues pendant quelques heures
ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Passeport
• [url=#]Exploits[/url]
• [url=#]Journal[/url]
A peine eut-elle entendu la nouvelle que, déjà, Karma tournait la têt à la recherche d’une solution de secours. Les deux femmes ne pouvaient décemment pas s’attarder, quand bien même les lieux étaient désormais d’un calme relatif. Il n’y avait effectivement pas grand sens à ce choix d’action, mais la chinoise, contrainte et forcée, avait désormais un seul objectif : mettre Elena en sécurité et s’évanouir dans la nuit, abandonnant derrière elle les âmes égarées de ces lieux.

Je ne sais pas. Ils sont les seuls à avoir les réponses, furent les seuls mots que Jia Li offrit en retour à l’agente de l’UNISON avant qu’une alarme ne retentisse.

Ses doigts se crispèrent brièvement sur le bâton qu’elle tenait de la main gauche. L’idée d’une inondation ne la mettait pas à l’aise pour des raisons toutes personnelles : mauvaise nageuse, la moniale en avait conçu une appréhension certaine. Bien que cela ne l’ait pas empêchée de sauter à l’eau si nécessaire, au cours des nombreuses missions qu’elle avait pu réaliser au fil des années pour l’Opus Dei, ou depuis qu’elle arpentait les rues de Star City, elle ne raffolait guère ces moments. Et puis, il fallait bien avouer que cela faisait moins de sens encore : lorsqu’on ressentait le besoin de détruire complètement un endroit pareil, c’était rarement une excellente nouvelle.

Un regard échangé fut suffisant pour que Jia Li et sa protégée et alliée fassent demi-tour de concert. Le pas vif et assuré, elles se glissèrent dans les couloirs qu’elles venaient tout juste de remonter, sans rencontrer âme qui vive. Dans la salle principale, où avait eu lieu le carnage, les corps avaient été laissés sur place. La chinoise marqua une pause, l’odeur de sang, de produits chimiques et de mort agressant ses sens et son coeur serré. Elle avait vu des spectacles plus terribles encore, mais sa compassion était suffisante pour que cette vue la remplisse de tristesse. Tandis qu’elle passait de l’un à l’autre du regard, essayant de vérifier que personne ne vivait encore, Elena faisait ses propres observations à la recherche d’une issue. Leur contemplation silencieuse fut toutefois troublée par un appel en provenance du couloir. De nouveau elles s’élancèrent, coupée cette fois par une nouvelle équipe. Les tirs fusèrent et Karma se dissimula derrière l’obstacle le plus proche, échappant à toute blessure grâce à ses réflexes.

L’armement lourd dont ils disposaient empêchait la guerrière d’agir de quelque façon que ce soit. C’est pourquoi elle s’exécuta quand son alliée lui désigna la porte sur leur gauche, malgré les risques que cette dernière encourait en couvrant sa retraite. La téléportation de l’agent tira un regard surpris à Karma, qui nota que la femme avait cette possibilité. Détalant ventre à terre, les deux survivantes avaient le même objectif en tête : parvenir à atteindre ce qui semblait être la seule issue viable de cet enfer, pour échapper à l’inondation.

    Lancer de dés #1
    Réussite : il n’y a qu’un homme devant la sortie, les autres ne se préoccupent que de fuir.
    Echec : une équipe a été positionnée pour attendre les éventuels survivants et l’horloge tourne.

    Lancer de dés #2 (si échec au #1)

    Réussite : Jia Li et Karma parviennent à forcer le passage.
    Echec : elles sont piégées pour le moment.


Déboulant dans le bout du couloir, Jia Li leva son bâton sans arrêter sa course pour envoyer le seul gardien de la sortie au tapis de deux mouvements fermes. Devant eux, un couloir qui s’étendait et semblait plongé dans le noir, dans lequel résonnaient les bruits de course des évacués de la zone 6. Au dessus, un volet hermétique, qui allait sans doute s’enclencher juste avant l’inondation pour éviter de noyer tout le personnel du complexe - apparemment bien plus étendu qu’il n’était prévu. Tout en traînant rapidement l’homme évanoui de l’autre côté du dit volet, afin de ne pas le condamner à la noyade, Jia Li put remarquer une commande manuelle permettant la fermeture de la dernière voie hors du laboratoire et de sa flopée de corps.

Nous ne pouvons pas les condamner, affirma la chinoise, mentionnant là ceux qui leur couraient après et ne tarderaient pas à se montrer.

Ils tardèrent même si peu que les deux femmes durent se mettre à couvert de nouveau, quand les cinq gardes restants apparurent au bout du couloir. Elles avaient un peu de temps car les hommes semblaient vérifier chaque pièce à la recherche de certains de leurs alliés à terre, peut-être, mais ne devraient pas s’attarder trop longtemps.

Allez-y, l’encouragea Jia Li, forçant sa voix pour passer au dessus de l’alarme, en désignant la suite du couloir. Il y a suffisamment d’obstacles pour que nous puissions nous dissimuler et une fois dans le noir, ils ne pourront plus viser. Ils vont devoir s’attarder pour fermer les portes avant de tout noyer, en plus.

Elle ne savait pas si Elena serait prête à courir ce risque supplémentaire, mais Karma ne tuait pas qui que ce soit. La pensée des deux hommes qu’elle avait étendus pour le compte dans le laboratoire et qui, s’ils ne s’étaient pas réveillés, mourraient ici, était déjà un poids pour sa conscience. Elle ne pouvait pas condamner sciemment quelqu’un d’autre et elle était peut-être même prête à empêcher Elena de le faire. Quand bien même ces autres voulaient leur peau et étaient leurs ennemis. Les principes que l’on cultivait devaient aussi être respectés lorsque cela était difficile.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 1 Mar 2019 - 15:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Jia Li Zhao' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 1 Mar 2019 - 20:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Lieutenant de l'UNISON
Lieutenant de l'UNISON

Elena Reeves
Lieutenant de l'UNISON

Afficher le profil
M A V E R I C K

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 19/02/2019
ϟ Nombre de Messages : 32
ϟ Nombre de Messages RP : 6
ϟ Doublons : Rita Valente
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Emily Blunt
ϟ Âge du Personnage : 35 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Cheffe d'équipe de l'escouade Red
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers :
Cheffe de l'escouade Red du peloton d'intervention
• 1m76 ; 64 kg
• Yeux bleus très clairs
• Porte en permanence une sorte de bracelet électronique qui lui prend le poignet gauche sur une quinzaine de centimètres. Il s'agit d'un dispositif mis au point par les chercheurs de l'UNISON pour la maintenir ancrer dans le présent.
ϟ Pouvoirs :
• Maîtrise des armes :
armes à feu.
Compétence : as du pilotage.
Pouvoirs : transfert (téléportation instantanée, 7m), retour (retour dans le temps, 4s)
ϟ Liens Rapides :
PRÉSENTATION
CARNET D'ADRESSES
PASSEPORT
TÉLÉPHONE
EXPLOITS
COLLECTION
L'alarme braillait encore avec insistance lorsqu'au détour d'un couloir, les deux femmes ne tombent enfin sur l'issue qu'elles espéraient. Elena fut soulagée de trouver une issue aussi rapidement bien que cela ne les sortait pas du complexe souterrain qui s'avérait finalement être bien plus ambitieux que prévu. Elle laissa Jia s'occuper du seul garde présent, qui fini par sombrer dans l'inconscience comme les précédents rencontrés par la moniale, puis s'engagea dans la foulée en direction du long couloir qui s'offrait à elle. Celui-ci était étrangement plongé dans le noir ; peut-être un dysfonctionnement aléatoire du système électrique. L'embêtant, c'était qu'elles ne pouvaient pas savoir ce qui les attendait au bout de ce long corridor.

Mais elles n'avaient pas d'autre option car la zone n'allait pas tardé à être noyée sous les flots. Il leur faudrait donc affronter l'inconnu avec courage, bien que cela ne plaisait guère à la lieutenante de l'UNISON. Elle accueillit d'ailleurs avec un haussement de sourcil le fait que son alliée tire le garde dans le couloir avec elle ; en vérité, elle agissait bien. L'homme ne représentait pas un danger direct pour elles dans son état et personne ne méritait de mourir ainsi. Néanmoins, lorsqu'elle aborda le cas des autres gardes qui leur couraient après, Elena manqua de s'étouffer de surprise.

« – Quoi ?! L'invectiva-t-elle durement. Vous n'êtes pas sérieuse ? Ces types veulent notre peau ! Si on les laisse en vie, ils pourraient avertir leurs supérieurs et on se retrouvera avec au moins le double de gardes à nos trousses ! »

Inquiète, Elena l'était tout particulièrement. Laisser ces hommes lancés à leur trousse, c'était comme se planter un couteau dans le pied et essayer de marcher avec ; cela tenait presque du suicide. Néanmoins, la chinoise ne semblait absolument pas prête à lâcher le morceau et convaincue qu'il s'agissait de la meilleure chose à faire. La mine renfrognée, l'ancienne pilote grogna légèrement, assez mécontente de ce choix. Elles ne pouvaient décemment pas perdre de temps à débattre sur ce geste ou non tant la situation était bien trop pressante dans l'immédiat, aussi préféra-t-elle lui concéder ce point là.

« – C'est une grave erreur, glissa-t-elle néanmoins, avant de s'élancer dans le sombre couloir. »

Plus pressées que jamais, elles durent néanmoins se montrer prudentes lorsqu'elles commencèrent à arpenter le corridor, histoire de ne pas trébucher bêtement sur quelque obstacle que ce soit. La traversée se fit sans aucun mal ; dans leur dos, elles pouvaient entendre et voir les silhouettes des gardes qui leur couraient après. Ceux-ci semblaient néanmoins préoccupés par la fermeture du volet de sécurité et par le transport de certains de leurs camarades, comme l'avait bien vu la moniale. Elena en fut légèrement soulagée, bien qu'elles arrivaient au bout du corridor, qui débouchait sur une grande salle d'où elles pouvaient entendre de nombreux bruits.


Spoiler:
 


Lorsqu'elles purent sortir du couloir, elles débouchèrent sur une petite salle qui semblaient servir de simple lieu de transition. Quelques caisses, ici et là, étaient disposées dans cet endroit, mais il ne semblait pas s'agir de matériel chimique servant à fabriquer de la drogue. Sur beaucoup de caisson, on pouvait apercevoir le même logo ainsi que quelques mots qui laissaient à penser que le contenu pouvait être d'ordre technologique. Peut-être des ordinateurs, ou ce genre de chose. Ce qu'elles n'avaient pas pu voir dans le couloir, qui était plongé dans le noir, elles pouvaient le constater ici : les lieux étaient plus propres et mieux entretenus, comme si il s'agissait d'une pièce d'un complexe militaire ou un laboratoire en technologies avancées. En tous les cas, on était loin de l'odeur et de la crasse d'un atelier clandestin.

Les bruits qu'elles avaient pu entendre depuis le couloir provenaient d'un raille mécanique qui servait à transporter des nacelles et des caisses, qu'elles pouvaient voir en fonction juste au-dessus d'elles. Par chance, elles étaient donc seules et bénéficiaient d'un peu de temps pour observer toutes ces choses qu'il y avait autour d'elles. Elena s'avança vers l'une des caisses et commença à essayer de déchiffrer le logo et les mots à moitié effacés par le temps.

« – Cyclone... Technology, souffla-t-elle pour elle-même, bien qu'elle le disait assez fort pour que Jia l'entende. Je me demande ce que c'est... Et où est-ce qu'on a atterri. »

Son regard fut attiré par l'un des murs, sur lequel était posé un plan simplifié du complexe. Cela devait servir aux gens qui y travaillaient pour se repérer ; la construction semblait s'étaler sur plusieurs salles disposées sur trois étages, dans les sous-sol. Il semblait également y avoir une immense pièce – peut-être un hangar compte tenue de la taille – qui connectait les trois étages en même temps. Mais dans quoi s'étaient-elles embarqués ? Cependant, l'heure tournait. Il leur fallait trouver une solution immédiatement et un endroit où se rendre car les gardes commençaient déjà à se rapprocher. L'alarme s'était arrêtée et on pouvait les entendre discuter, leurs voix résonnant dans le corridor.
 
Revenir en haut Aller en bas






Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 1 Mar 2019 - 20:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4272
ϟ Nombre de Messages RP : 3874
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Elena Reeves' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

 
La descente – Jia Li Zhao
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 


 Sujets similaires
-
» Baie-de-Henne : la descente aux enfers(a MEDITER)
» La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net
» La descente aux enfers de Chaumette
» [Mission D] - Pile, Chat Saignant. Face, Chat Saignant Epicé
» le classement AMPL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: