AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_1Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_3
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

Le hasard fait bien les choses

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 21 Mar 2019 - 15:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4307
ϟ Nombre de Messages RP : 3908
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Mikhaïl Lesovsky' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :
Le hasard fait bien les choses - Page 2 Reussite

--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
Le hasard fait bien les choses - Page 2 Reussite

--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Le hasard fait bien les choses - Page 2 Reussite
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Mar 2019 - 20:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Wayn McLochlainn
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 294
ϟ Nombre de Messages RP : 178
ϟ Doublons : Riley Watkins
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident en chirurgie à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens
.pinterest

Chlorine - Twenty Øne Pilots

Avec prudence et une discrétion qu’on peinait à lui deviner, il montait les marche à l’affût du moindre bruit. C’était un peu trop silencieux. Pas un curieux pour venir voir ce qui se passe… Il prenait le temps d’écouter à chaque porte, les yeux partout sur la cage d’escalier. Ah, enfin quelque chose ! Il se figeait. Ce n’était pas des bruits de pas alors cela ne semblait pas vraiment bouger. Il remontait son cache-nez sur son visage. Oui, ce serait bien d’y penser un peu plus souvent. Il n’était plus entrain de sauter gentiment de toit en toit pour le sport.

Il prit une inspiration, à un pas de la rembarre extérieure des escaliers qui créaient un interminable escargot aux angles droits ; puis il se penchait pour voir en bas. Au même moment trois niveaux plus haut un homme de main faisait le guet dans les escaliers, arme en main. Il allait jeter un regard en bas juste au moment où Wayn était à découvert.

La porte s’ouvrait brusquement. Un autre homme. L’étudiant relevait vivement la tête, alerte. Il se figeait et n’osait plus bouger ni même respirer en voyant ceux-à-éviter juste au-dessus de lui. « Le patron est mort ! » Celui qui faisait la garde s’était tourné vers son collègue subjugué, ne descendant donc pas son regard dans les escaliers. Wayn était sauf pour ce coup là. Ce dernier souriait ; le Russe avait réussi. « Mais comment ? Qu'est-ce qui s'est passé ? » Et l’homme ne sut expliquer cela à son camarade. Donc il est encore vivant. Il était trop curieux, il voulait voir ça. Se rapprocher, jouer avec le danger et donc prendre des risques. Wayn continuait alors de monter sans un bruit, puis entendit les deux hommes se précipiter dans le couloir, suivit de la lourde porte coupe-feu qui se refermait derrière eux et étouffait leur pas.

Il attendit un instant, l’oreille contre la porte et finit par l’ouvrir lentement, jetant un regard. La voie parut libre. Il se faufilait et s’approchait de la fameuse pièce. Il suffisait de se fier au bruit. Trop concentré à situer l’endroit dans ces couloirs, il n’avait pas entendu les deux gars qui arrivaient derrière lui. « Hey ! ». Il grogna un merde Le cri des hommes attirèrent ceux de la pièce à quelques mètres. Vu son accoutrement, le visage en partie caché, il était trop suspect, et même ! Pas de témoin... Vite. Il observait les hommes et le couloirs, déjà quatre qui le tenaient en joue. La première idée qui lui vint, inspiré par ses couloirs à la lumière blanche et terne… Ce fut Underworld. La scène avec le Lycan. Je vais vous donnez un beau petit loup-garou ! Vous allez pissez dans vos slips tellement cela paraitrait réel… Ouais, j’ai un très bon studio d’effet spéciaux. Il aurait peut-être trouvé mieux s’il avait été moins défoncé, mais… pas sûr !

La transformation et les hommes restèrent un moment sans vraiment savoir quoi faire. Wayn s’était décalé, dos au mur il se glissait derrière les deux hommes, revenant sur ses pas pour se mettre du côté de la sortie. Et le jeune homme devenait bête. Les tirs ont commencé à partir. Wayn se concentrait pour garder son illusion en place sans paniquer et se fier à ce qui se passait. Sauf qu’à un moment, une balle lui arracha la chair de la cuisse. Le couloir fut plongé dans le noir total, clignotant rapidement pour laisser à peine entrevoir la réalité. Wayn avait déconné deux secondes, les dents serrées. Il y avait vu tout noir. Il se reprenait vite et quand la lumière revint, la bête était là. Elle hurlait et se jetait sur eux, grimpant sur le mur pour éviter les balles. Elle finit par faire prendre la fuite au hommes qui avaient vidé leur chargeur dans le vide. Quelques uns tombèrent dans leur panique et qu'il n'y avait surtout aucune bête dans le couloir.

Wayn ne bougeait plus, restant contre le mur, toujours concentré sur son illusion et faire descendre ce monstrueux loup le plus loin possible, dans la tête de ces gars. Les blessés trottinaient derrière et deux hommes étaient couché dans le couloir, ne semblant plus de ce monde. Caché par l'illusion, juste un couloir où lui n'existait pas, il avait la main à sa cuisse et jetais enfin un oeil à sa blessure. Cela saignait bien, mais ce n'était pas grand chose. Il n'y avait que le muscle de toucher et à peine. Ok, c'est pas un jeu... Il était carrément redescendu de son trip. Se pensant enfin seul dans le couloir, il lâchait toute illusion, toujours contre le mur, la tête en arrière les yeux clos et les deux mains sur sa plaie. Il se re-centrait un peu avant de se décider à prendre la fuite.

acidbrain — quote.none




#1 :
Réussite >> L'illusion de Wayn les fais tous paniqué, ils se cassent.
Echec >> y'en a qu'une petite partie qui part pour s'occuper de l'illusion. Les autres gars sont encore plus vigilant.

#2 :
Réussite >> évite une balle de peu.
Echec >> se prend une balle perdue
 
Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 29 Mar 2019 - 20:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4307
ϟ Nombre de Messages RP : 3908
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Wayn McLochlainn' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Le hasard fait bien les choses - Page 2 Reussite Le hasard fait bien les choses - Page 2 Echec
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 31 Mar 2019 - 11:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
Le hasard fait bien les choses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Des bruits suivis de voix attirèrent bientôt les hommes dans la pièce contiguë, puis dans le couloir. Rapidement, les tirs se firent entendre et Mikhaïl ne put retenir un profond soupir, se demandant si c'était le gamin qui venait de jouer les héros. L'oreille tendue, le Russe attendit d'entendre un cri de douleur ou d'agonie s'élever, mais à part une... vague de panique au sein des tireurs, rien ne sembla indiquer que Wayn était en danger.

Après quelques instants, le silence sembla revenir et le trentenaire quitta sa cachette, se glissant discrètement dans la première pièce avant de jeter un œil dans le couloir. Ce dernier était pratiquement désert, mis à part une silhouette appuyée contre le mur. C'était bien cet idiot. Mikhaïl sentit un pincement au niveau du cœur, il allait se sentir coupable, il le savait très bien. Sans hésiter, l'ancien militaire s'approcher du gamin qu'il pensait être blessé, puis se signala pour éviter de finir avec la peau trouée pour s'être pointé trop discrètement.

« Hey. »

Arrivé à côté de lui, Mikhaïl baissa les yeux vers sa jambe. Il avait été suffisamment blessé pour savoir comment on se tenait lorsque c'était le cas ! Apparemment, Wayn avait été touché par balle et il n'allait sans doute pas pouvoir s'enfuir comme ils étaient arrivés.

« Ne bougez pas. Même si je sais que vous êtes médecin. »

Enfin, apprenti médecin, mais c'était la même chose. Appuyant son arme contre le mur, le Russe défit une sorte de foulard attaché autour de son bras. Il en emportait toujours avec lui au cas où il lui faudrait utiliser un garrot ou quelque chose dans ce goût-là. Une fois le bout de tissu – propre évidemment ! – en main, il se pencha sur la jambe du jeune homme avant d'installer la bande de tissu qui lui éviterait de se vider de son sang d'ici qu'ils aient quitté le bâtiment. Peut-être que Wayn y trouverait tout de même quelque chose à redire bien entendu, mais Mikhaïl avait appris les gestes de base pour pouvoir s'en sortir et survivre après une telle blessure, il pensait donc s'en tirer convenablement.

Une fois la jambe du jeune homme provisoirement « soignée », le trentenaire se redressa tout en récupérant son arme toujours positionnée contre le mur. Ses prunelles se posèrent sur le visage du jeune homme.

« Désolé que vous ayez été touché. Il se retenait de pester contre lui en lui rappelant qu'il lui avait dit de rester éloigné. On doit partir rapidement. Ils risquent de revenir récupérer leur patron. Ou plutôt son corps. On va passer par là où je suis arrivé. Je pourrai vous porter, vous n'avez pas l'air trop lourd. »

Et il était plus musclé qu'il n'en avait l'air. Restait à voir si le gamin allait accepter !
De toute manière, sans trop lui en laisser le temps, Mikhaïl entraîna Wayn dans le dédale des couloirs, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent à l'étage par lequel le slave était entré. Jetant un œil en bas, le trentenaire se retourna vers son collègue afin de lui expliquer la situation.

« On va descendre par la façade. Avec votre jambe, vous ne pourrez sans doute pas, je peux vous prendre sur mon dos jusqu'en bas. Je ne le proposerais pas si je ne pourrais pas le faire, alors faites-moi confiance. Et puis, vous m'avez déjà sauvé deux fois la vie, non, à moi de le faire. »

Il espérait simplement que le jeune homme n'allait pas jouer les emmerdeurs une nouvelle fois et refuser de se laisser amener en sûreté. Si tel était le cas, peut-être que Mikhaïl allait devoir en venir à l'assommer pour l'emmener à l'abri ! Il avait été conciliant une fois et Wayn se retrouvait avec une blessure, autant dire qu'il n'allait pas recommencer !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 31 Mar 2019 - 23:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Wayn McLochlainn
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 294
ϟ Nombre de Messages RP : 178
ϟ Doublons : Riley Watkins
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident en chirurgie à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens
.pinterest

Chlorine - Twenty Øne Pilots

Wayn ravalait presque un cri de surprise. Il ne l’avait tellement pas entendu venir. Il avait l’adrénaline qui redescendait, il réfléchissait à rentrer et comment faire. Comment faire sans se faire arrêter par les flics entre temps et … Son regard se perdant sur les murs du couloir criblé de balle, il se demandait comment ne pas se faire griller par son père. Il allait foutre du sang partout, en premier dans le taxi et ça aussi, il allait falloir payer les frais de nettoyage et expliquer à son père encore une fois qu’il a vomit dans le taxi, histoire de simplement passé pour un jeune irresponsable de son âge… Et Mikhail était venu lui donner presque la mort. Il s’y attendait, un des gars qui restait et était revenu. Paf, qu’un coup et on n’en parlait plus. Non, ce n’était que le Russe. Wayn sourit malgré tout qu’il ne soit pas parti. Il était à deux doigts le faire lui, juste le temps de se reprendre un peu.

L’homme baissait les yeux sur sa jambe, alors qu’il grimaçait de douleur. Il prenait sur lui pour ne plus trop y penser. Ce n’était pas si grave et encore moins si douloureux. Moins qu’une fracture en tout cas et cela n’avait touché que du muscle et du gras. Après il ne se voyait pas non plus sauter sur les toits. S’il pouvait prendre l’ascenseur et les trottoirs ça l’aurait arrangé mais s’ils devaient se démerder un peu et serrer les dents, il était bien capable de le faire. Il lui demandait de le laisser faire même s’il était médecin et le voyant dénoué son foulard, Wayn compris tout de suite. Mikhaïl avait même réussi à lui arracher un petit rire.

Il le laissait donc faire sans rien dire, venant juste replacer un peu le garrot, très légèrement. Pour une fois qu’on le bichonnait, il n’allait rien dire. Il secouait la tête. « Non, c’est moi. J’ai pas réfléchis, j’aurais du me mettre à l’abris beaucoup plus vite. J'avais tellement envie de voir leur tête. » dit-il à la fois pour sa défense, mais aussi pour que le soldat arrête de culpabiliser. Enfin entre eux, il aurait surtout du attendre tranquillement en bas. « N’empêche que t’as raté un truc dans le couloir… T’étais où ? Tu l’as eu ? » Demandait-il avec une sincère curiosité et entrain. Il tentait de penser à autre chose que la douleur. Il hochait la tête à la suite du programme. « Non, mais c’est bon » avait-il répondu d’instinct quand il disait l’aider à descendre. Il se débrouillerait. « T’en sais rien, je suis peut-être fait en pierre… » continuait-il de s’accrocher à son humour pourri pour tenir le coup.

Il se laissait emporté par l’homme, mais se dégageait vite pour le suivre docilement. Il était encore capable de marcher et le garrot le serrait tellement qu’il en oubliait presque la douleur. En vrai j’étais entrain de chantonner une chanson Disney pour me concentrer sur autre chose. Et ils s’arrêtèrent devant une fenêtre. Il voyait très bien à quel niveau ils étaient et s’imaginait largement la hauteur. Il se sentait pas d’amortir, mais s’il y avait une gouttière sur laquelle il pouvait se laisser glisser, oui. Il eut alors un mouvement de recul quand il compris que le Russe était sérieux. Il comptait bien le porter. Sauf qu’il le prenait par les sentiments. Wayn sourit et opina du chef. « J'accepte seulement parce que t'es sexy dans ton genre ! » Dit-il avant de ricaner, lui faisant signe de passer, il se débrouillerait au moins pour lui grimper dessus. Il était doué pour ça.

Il se hissait donc à l’extérieur du bâtiment, souffrant en silence, la tête déformé par la douleur et serrant les dents et vint s’agripper dans le dos de Mikhaïl et prenait maintenant sur lui pour lui faire confiance. « Juste au cas où on s'écrase et qu'on n'y survit pas... » dit-il en regardant en bas. « Ce fut un plaisir de partager cette mission avec toi ! » lui dit-il en ricanant avant qu'il ne se décide à descendre.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 6 Avr 2019 - 15:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
Le hasard fait bien les choses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Même en gagnant sa vie en assassinant des gens, Mikhaïl ne se vantait pas des morts qu'il faisait. En fait, il en avait même plutôt honte d'une certaine manière. Ses croyances lui interdisaient de prendre la vie d'un individu, quel qu'il soit, ce qui était donc contraire à la manière dont il gagnait sa vie. Malgré tout, après une légère hésitation, le slave avait répondu un « Oui » sommaire à l'intention de Wayn de manière à ce qu'il sache que la mission avait été une réussite. Enfin, d'un certain point de vue.

Le duo se dirigea donc jusqu'à la fenêtre par laquelle le Russe était arrivé. Elle était assez haute, ils allaient devoir s'y prendre avec prudence s'ils ne voulaient pas finir écrasés comme des punaises une quinzaine de mètres plus bas. Durant un moment, le slave se demanda si Wayn allait refuser son aide et jouer les héros en décidant de descendre seul, mais non. Il était un minimum ouvert à ce qu'on puisse l'aider, même s'il n'était toujours pas capable d'éviter de balancer des idioties. Sexy dans son genre, on aurait tout entendu ! Ce mot le qualifiait autant que si on le taxait d'imposant ou de viril. Autant dire que le Russe n'y croyait pas une seule seconde.

« Ne dites pas de bêtises et laissez-vous faire. »

Après être passé à l'extérieur, Mikhaïl assura ses prises et attendit que le jeune homme le rejoigne en espérant simplement qu'il n'allait pas déraper et s'écraser en bas. Ce serait assez bête d'avoir survécu jusqu'ici pour se ratatiner comme une crêpe au pied d'un immeuble où il n'avait rien à faire. L'ancien militaire ne saurait même pas où le déposer puisqu'il ignorait son nom de famille.

Fort heureusement, ces pensées furent inutiles puisque le jeune homme parvint à se glisser jusqu'à lui et à passer dans son dos pour s'agripper à lui. Lorsqu'il fut certain que l'autre n'allait pas déraper, Mikhaïl commença à bouger, descendant petit-à-petit en allant volontairement plus doucement qu'à l'accoutumée. Il évitait les chocs pour que Wayn ne soit pas désarçonné ou ne souffre pas trop de sa blessure à la jambe, mais il devait bander tous ses muscles pour ne pas lâcher prise. C'était une chance que le jeune homme ne soit pas amateur de chips et de hamburgers et qu'il soit donc assez facile à porter, mais le Russe ne se laissait pas déconcentrer. Il lâcha tout de même un sourire mêlé d'un soupir avant de répondre brièvement.

« On ne s'écrasera pas, ne nous portez pas la poisse. »

Il s'obstinait à le vouvoyer, même dans une telle situation !

La descente se poursuivit calmement. Les bruits des sirènes des voitures de police n'étaient toujours pas audibles, ce qui était une chance pour eux. Concentré, le Russe veilla tout de même à ce qu'aucun des hommes encore présents dans le bâtiment n'ait l'idée de jeter un œil par la fenêtre et ne les prenne pour cible. Une fois de plus, il serait assez ridicule, pour ne pas dire stupide, de se retrouver avec une balle dans la tête alors même qu'ils étaient en train de finaliser la réussite de la mission. Mission à laquelle Wayn n'était pas censé être mêlé, mais bon.

Quelques instants plus tard, les pieds du Russe touchèrent le sol. Ils étaient encore en vie et Mikhaïl laissa le jeune homme descendre avant de l'entraîner derrière lui sans lui laisser le temps de débiter une connerie dont il avait le secret. Ils étaient encore des cibles potentielles à cet endroit !

Ce n'est que lorsqu'ils se trouvèrent à plusieurs ruelles du bâtiment que le trentenaire s'arrêta, réajusta son arme sur son épaule, puis pivota pour faire face à Wayn. Ses yeux azurés se glissèrent sur la jambe de son « collègue » avant de revenir vers son visage. Il ne se rinçait pas l’œil évidemment, mais vérifiait simplement son état et essayait de deviner s'il allait pouvoir rentrer chez lui.

« Est-ce que je dois vous raccompagner chez vous, ou vous saurez vous débrouiller pour rentrer sain et sauf ? Je peux éventuellement vous emmener quelque part pour faire soigner votre jambe. Ce sera mieux que de vous charcuter vous-même, non ? »

Il doutait que Wayn accepte, mais au moins aurait-il fait son maximum pour s'assurer qu'il ne pouvait plus aider le jeune homme. Ce qui ne l'empêcherait pas de culpabiliser un peu. On ne se refaisait pas !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 8 Avr 2019 - 21:35 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Wayn McLochlainn
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 294
ϟ Nombre de Messages RP : 178
ϟ Doublons : Riley Watkins
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident en chirurgie à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens
.pinterest

Chlorine - Twenty Øne Pilots

Wayn avait sourit avec sa petite touche d’insolence qui lui était naturel. Il avait trouvé ça drôle que l’autre ose réagir à sa bêtise. Il aurait sortit ça à tout le monde, le coup d’être assez sexy pour accepter. Après, il n’était pas moche du tout, Wayn n’avait pas dis le contraire mais comme l’avait si bien fait remarquer le Russe, c’était pas le moment pour s’amuser ou se poser réellement la question. L’étudiant ne perdit alors pas plus de temps à venir s’accrocher à son dos lorsque l’homme passait par la fenêtre.

Deuxième boutade alors qu’ils étaient tout les deux suspendus au-dessus du vide — Mikhail qui portait tout. Wayn rit un peu plus mais restait tout de même discret. Juste un petit rire de gorge qui soufflait dans le col du plus valide des deux. « Mais non… » cela ne leur apporterait pas la guigne. « J’ai dit ça pour te déterminé à me démontrer le contraire. Qu’on arrive entier. C’toi quoi va nous attirer la poisse rien que d’en parler. » lui répliquait-il.

Heureusement il s’était arrêté de parler juste après ; l’air de rien le Russe descendait doucement mais surement du bâtiment et Wayn préférait le laisser se concentrer, surtout lorsqu’il descendit un peu vite à un moment. Il n’avait fait qu’un étage et demi et Wayn avait envie de se concentrer, mais il ne maniait pas du tout la barque sur ce coup là. Il avait confiance hein, mais son regard ne pouvait se détacher du sol. Il était étrangement plus calme en pouvant voir l’accident ou la mort en face avant d’éventuellement y succomber. Juste au cas où… Il attendait surtout de passer le maximum d’étage où ils pouvaient tomber sans y rester. Il se concentrait surtout sur autre chose que sa cuisse qui le lançait et le brulait. Ce n’était pas insupportable mais désagréable à souhait et il forçait encore plus sur ses muscles. Ça devenait difficile de garder la cuisse serré contre l’homme. Il sentait ne crampe pointer le bout de son nez en plus ; il tentait de mettre son poids sur sa jambe valide sans faire perdre l’équilibre à Mikhaïl. Donc oui, Wayn fut bien silencieux le temps d’arriver.

Wayn s’était détaché rapidement, tombant à la renverse. Il avait presque oublié. Il avait été si crispé que son corps n’arrivait plus trop à suivre et la douleur lancinante commençait à se répandre le long de sa jambe. Pas le temps de se lamenter, Mikhail l’attrapait et l’entrainait derrière lui. L’étudiant l’avait suivit sans se plaindre, boitant aussi rapidement qu’il pouvait, la main cramponnée sur sa cuisses, appuyant avec force. Les neurotransmetteurs du touché sont plus nombreux que ceux de la douleur, j’arrive à diminuer la douleur dans mon cerveau… Enfin je crois.

L’Irlandais prit appui contre un mur. Il faisait un petit peu moins le fier l’air de rien. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu un accident. Et c’était sa première balle, même si elle n’avait traversé que les chairs. Les drogues redescendaient aussi et l’adrénaline. Wayn avait commencé par secouer la tête pour refuser qu’il le raccompagne chez lui. Non pas au manoir, pas tout de suite il devait passer à l’hôpital avant pour sauver la misère avant de rentrer et de prendre le risque de croiser quelqu’un. Et finalement, il levait la tête d’un air intéressé vers le Russe. « Ah ?… Si tu parles à l'hôpital, j'y comptais bien. Mais sinon... Finalement si tu proposes qu’on me soigne sans trop me poser des questions, je veux bien… Histoire que je finisse pas à me cacher dans un box à l’hosto ou encore une morgue pour tenter de me soigner ni vu, ni connu. » lui fit-il avec un petit sourire à la fois adorable pour le remercier de la proposition et un peu jaune, juste pour le taquiner. Il avait bien conscience que lui n’était pas au bord de la mort, comparé à l’assassin lorsqu’il avait débarqué en pleine séance de révision de l’étudiant en médecine.

Il se dressait sur ses jambes et attendait pour suivre sagement Mikhaïl. Il ne faisait pas ça seulement pour se faire soigner. « Je me serais pas charcuté au fait, j’aurais pas ça propre, mais bon… Si je peux insulter quelqu’un d’autre parce que j’ai mal, je prends… » dit-il avec un rictus narquois. Il avait aussi envie de voir où est-ce qu’il pourrait l’amener. Oui, c’était un peu risqué mais s’il n’en prenait jamais, il ne ferait jamais rien ; c’est ainsi qu’il pensait. Vu les occupations de l’homme, ça pouvait quand même être intéressant. « Si on y va à pied, je veux bien que tu me reportes sur ton dos ? … Non, j’abuse tu crois ? ... » Dit-il en ricanant avant de se montrer plus docile jusqu’à chez son chirurgien de fortune.

acidbrain — quote.none


 
Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 9 Avr 2019 - 16:24 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
Le hasard fait bien les choses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl s'attendit à ce que Wayn refuse de le voir l'aider, mais au contraire, se montra plutôt ouvert. Le Russe le contempla d'un air intrigué alors que le blessé reprenait la parole de l'interrogeant sur ses intentions. Avant qu'il ne puisse répondre, ce dernier avait déjà enchaîné en déblatérant tout un tas de bêtises – pour changer – mais il en fallait plus pour le décourager. Maintenant que la mission était réglée et terminée, le trentenaire se sentait prêt à plaisanter un peu. Un peu bien sûr. Il restait lui-même.

« Vous dites ça parce que vous appréciez de vous faire porter, ou c'est pour me voir jouer mes mules tout simplement ? C'était une question rhétorique. Il haussa finalement les épaules. Si c'est le seul moyen pour vous y emmener, ça ne me gêne pas. Je ne suis pas une petite nature, contrairement à ce que vous semblez penser. »

Bien sûr, Wayn n'avait rien dit à ce sujet, mais qu'il ait insisté pour l'aider et qu'il se soit plus ou moins « moqué » de lui durant leur première rencontre le laissait penser que le jeune homme n'avait pas une haute estime pour lui. Bah, ce n'était pas bien grave : le Russe était habitué à être considéré comme quantité négligeable, il s'en remettrait. En fait, ça ne le touchait même plus.

« Et je ne parlais pas d'hôpital. Les médecins là-bas signalent toutes les blessures par balle à la police et même si on allait à celui à l'autre bout de la ville, ça resterait suspect. Et quelque chose me dit que votre papa n'apprécierait pas. Le ton était un peu moqueur. Je vais vous emmener chez un contact, il vous fera la jambe comme neuve. Mais comprenez bien... »

Mikhaïl retomba dans le silence, se rapprochant de Wayn jusqu'à ce qu'une distance infime les sépare. Il ne comptait pas l'embrasser comme au cinéma bien évidemment, mais simplement lui faire comprendre qu'il ne plaisantait vraiment pas. Plongeant son regard dans celui de son interlocuteur, le Russe reprit d'un ton plus bas, comme s'il confiait un secret à son interlocuteur.

« Normalement, les gens qui ne sont pas en affaire avec lui n'ont pas le droit d'y aller. Je prends des risques en faisant ça, alors je compte sur vous pour ne pas en parler. Si cela devait arriver... Il haussa les épaules. Vous savez ce que je devrai faire. »

Wayn l'avait vu tuer sans ciller ce soir – enfin il savait qu'il l'avait fait – ce qui signifiait qu'il comprendrait logiquement ce qui risquait d'arriver si jamais il se montrait trop bavard.

Après que le jeune homme se soit décidé, Mikhaïl l'entraîna vers la zone en question. Que Wayn décide de marcher ou qu'il ait été sérieux en lui demandant de jouer le cheval, le Russe s'exécuterait. Il considérait avoir une dette à son égard et devait encore la régler ! Lorsqu'ils arrivèrent à proximité du bâtiment où était installé son contact, Mikhaïl se glissa dans une ruelle parallèle et se rendit à l'arrière du bâtiment. Après avoir frappé à une porte close, ils furent accueillis par un homme à l'air peu avenant et qui dévisagea Wayn d'un air peu convaincu.

« C'est qui ce guignol ?
Quelqu'un à qui je dois quelque chose. Il désigna la jambe de Wayn. Il a été blessé. Il faut le soigner. L'autre soupira.
Tu connais les règles ? Le slave hocha la tête. Je te fais confiance, j'espère ne pas le regretter. »

Après s'être effacé, il les laissa entrer. Mikhaïl conduisit Wayn à travers les couloirs jusqu'à ce qu'ils débouchent sur une pièce aveugle. Un jeune homme dans la vingtaine les attendait et dévisagea les deux nouveaux arrivants avant de leur faire signe de s'installer, puis il disparut. Quelques instants plus tard, un homme plus âgé se pointa et jeta un coup d’œil à Wayn.

« C'est toi le blessé ? Mikhaïl observa Wayn.
Laissez-vous faire. »

Un ordre comme un conseil. Il était trop tard pour rebrousser chemin !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 16 Avr 2019 - 20:30 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Wayn McLochlainn
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Le Scénariste

ϟ Âge : 29
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 24/01/1990
ϟ Arrivée à Star City : 09/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 294
ϟ Nombre de Messages RP : 178
ϟ Doublons : Riley Watkins
ϟ Crédits : Lux Aeterna
ϟ Célébrité : Tom Holland
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : célibataire
ϟ Métier : étudiant en médecine, résident en chirurgie à l’hôpital central de SC – voleur/arnaqueur pour le sport
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Petit richard fier de ses origines irlandaise
175 cm, plutôt fin et dynamique, sportif.
Petit génie, toujours dans le besoin de s’occuper ou faire quelque chose.
Fait du parkour urbain.
ϟ Pouvoirs : crée des illusions visuelles et auditives.
célérité (objet magique, ceinture.)
ϟ Liens Rapides : >>
.fiche
.liens
.pinterest

Chlorine - Twenty Øne Pilots

Wayn ricanait à la réflexion de l’homme. S’il avait eu une réponse à lui donner ça aurait été les deux, mais son haussement d’épaule lui avait coupé son élan. Il préférait continuer de sourire, écho de son envie de rire encore. Il pensait qu’il allait l’envoyer balader plus sèchement. Ce n’était pas sérieux ! Wayn avait un minimum de fierté quand même et il marcherait. Puis ce genre d’occasion il se les gardait plus sérieusement pour Adrian. Enfin ce dernier, jamais il ne se serait proposé de le porter lui, pensait l’étudiant. Il secouait la tête pour refuser toujours illuminé de son petit sourire malicieux.

Il l’avait conservé face à la mise en garde de Mikhaïl, mais il se montrait attentif à ce qu’il disait. Il avait très bien entendu. Il avait très bien compris. « Je dirais rien, je serais bien intéressé pour faire des trucs comme ça en vrai… Il pourra t’être m’être utile et me donner des conseils, aucune raison d’en parler, vraiment… » dit-il presque avec un air si faux-cul qu’il transpirait d’une ironique lâcheté. D’un coté c’était véridique, il n’avait pas envie de mourir bêtement alors qu’il suffit qu’il ne l’ouvre pas et qu’il trouverait ça fun de réparer des criminels. Wayn était content d’y aller au final, bien content même de ne pas avoir préféré s’occuper lui-même de sa cuisse. Il gérait mieux la douleur. Pas qu’il rêvait d’aller chez un médecin au noir, mais presque.

J’ai eu un bon flair d’accepter son aide. Puis c’est presque touchant, on dirait qu’il s’en veut… Wayn avait penché la tête pour mieux le regarder, comme si d’un autre angle de vu, il verrait ce remord chez son interlocuteur.

Il suivait donc le Russe, silencieux et boitillant. Il n’était pas encore trop pâle, un peu en sueur mais rien de grave. L’hémorragie avait été contenue rapidement et ce n’était rien d’autre qu’une vilaine entaille. Il avait été élevé digne et fier, alors même s’il souffrait un peu il devait prendre sur lui. Il avait déjà connu pire… ou bien. Il se devait de tenir le coup pour pire, sinon il n’était pas un McLochlainn de ce nom. Il devait toujours en faire plus.

Sur le chemin, il s’était concentré sur l’itinéraire et retenir au mieux le chemin. Cela pouvait être utile, déjà pour fuir et ensuite… Sait)on jamais s’il aurait besoin d’y revenir pour une quelconque raison. Il retenait alors sans mal, vu le cerveau plus que musclé qu’il se trainait. Mais en dehors des rues, c’est l’homme qu’il prit le temps d’observer. Mikhaïl avait de nouveau ce visage si froid et fermé alors qu’ils marchaient. Il imposait de lui même le silence.

Après une message envoyé à son père pour dire qu’il passait la nuit chez un pote, un autre message à son pote pour lui dire qu’officiellement il passait la nuit chez lui mais qu’il ne le verrait jamais en réalité ; et les voilà arrivés. L’endroit était isolé des animations pas forcément de tout ou de simplement la ville, juste bien placé pour être discret et facilement à disposition.

Wayn ne fit pas trop l’imbécile et laissait Mikhaïl faire. Vu ce qu’il m’ait conseillé et que je n’avais aucune idée d’où j’allais réellement, ni qui est-ce que j’allais voir. Peut-être que c’était plus une chambre d’exécution qu’une clinique illégale. A peine entré qu’on pestait auprès du Russe, Wayn étirant nerveusement le coin de sa bouche. On leur laissait la place et l'assassin l'amenait dans la salle où on lui ferait ses soins. Ou qu'on m'exécuterait... Hm, j’aurais du prendre le temps de discuter plus longtemps avec le gars au sniper, lui suggérer de me faire passer pour son cousin. Une sorte d’assurance de survie quoi. Je connais bien deux trois phrases en russe… « Merci, va te faire foutre, sale pute, Vodka… » et demander mon chemin…

Il fut étonné en voyant le jeune dans un premier temps, pensant que c’était lui qui se chargerait de son cas. Etrangement, il fut plus rassuré de voir une homme âgé. Pour lui, cela signifiait bien plus d’expérience. Aux ordres du médecin, Wayn arquait un sourcil, dubitatif. C’était pas rassurant ça par contre. « Ce genre de phrase annonce que je vais être soigné avec un vieux cintre et du fil de cuisine… » tentait-il un peu d’humour, mais cela ne fit pas rire l’homme, peut-être Mikhaïl, cherchant alors son regard... Le médecin lui invectivait de se déshabiller et s’installer. Au ton employé, Wayn ne se fit pas plus attendre.

« Hey ! » Dit-il en relevant son regard vers le Russe alors qu’il venait finir de retirer son pantalon d’un mouvement mou de la jambe. « C’est la deuxième fois que tu me fais ôter moi-même mon pantalon, faudrait vraiment pas que ça devienne une habitude. » lui envoyait-il avec un clin d’oeil et grimaçant la seconde d’après. Il s’était installé sur la table et le médecin avait posé une main brusque sur sa cuisse. Pas qu’il était forcément brute, mais s’il pouvait ce taire celui-là. « Tu veux un truc à mordre petit ? » Demandait le vieil homme en observant et tâtant la plaie, Wayn assez tendu. Ce n’était pas agréable. Il secouait la tête, ça irai. « Nettoyez vite la plaie qu’on en finisse… » car pour lui, c’était le plus dur à passer. Les points, ça allait encore. « Tu peux me tenir la main s’te plait ? » Fit-il comme un gamin, tendant la main vers Misha et feignant une mine appeurée, une lueur de connerie dans le regard.

« Tu l’as trouvé où celui là ? » demandait le doc.
« Sur un toit ! » répliquait aussitôt Wayn en chantonnant avant de ricaner et bien moins la seconde d’après. Il le savait qu’il avait fait exprès de le raté. Il ne l’avait même pas regarder, son attention porté sur le Russe et sa plaie.

acidbrain — quote.none



 
Revenir en haut Aller en bas



everything sucks
©crack in time

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 17 Avr 2019 - 11:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

Mikhaïl Lesovsky
Circus Maximus

Afficher le profil
Le hasard fait bien les choses - Page 2 RangPseudo

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 1057
ϟ Nombre de Messages RP : 321
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Ezio Valentino
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl aurait dû se douter que le gamin allait forcément avoir la langue trop pendue, mais il dût se retenir de lever les yeux au ciel lorsqu'il commença à « critiquer » les techniques de soin de l'établissement. Bon, il était évident que ce n'était pas aussi clinique que dans un hôpital, mais le Russe y avait plusieurs fois eu recours et il n'avait jamais eu le moindre problème ensuite. Il se contenta donc de rester silencieux et d'aller attendre sagement dans un coin de la pièce alors que le « médecin » se chargeait de demander à son patient de se déshabiller. Naturellement, Mikhaïl avait porté son regard vers la porte pour vérifier si quelqu'un allait débarquer pour savoir qui était ce gamin à la langue trop pendue, mais il ne put s'empêcher de dévisager Wayn d'un air mi-horrifié, mi-gêné lorsqu'il lâcha une énormité. Se rendait-il compte de ce que sa plaisanterie pouvait laisser entendre ? Un beau double-sens qui pouvait soulever quelques questions sur la nature de leur relation et qui ferait forcément rougir le slave. Heureusement, la lumière éblouissante au-dessus de la table où Wayn était installé le dissimulait dans la pénombre, mais tout de même ! Même le médecin s'était arrêté quelques secondes pour décrocher un regard au Russe qui pestait intérieurement. Il aurait mieux fait de le laisser se vider de son sang dans l'immeuble !

« Je n'ai jamais rien fait. C'est votre tendance à l’exhibitionnisme j'imagine. Si vous ne traîniez pas dans des affaires louches, ça n'arriverait pas. »

Bon, il n'était pas certain que le médecin ait gobé l'explication et Mikhaïl sentit qu'il n'oserait sans doute plus venir ici pendant quelques temps, mais le mauvais moment était passé ! Enfin, pour lui. Pour Wayn, il approchait seulement et ce serait une douce vengeance pour l'énormité qu'il venait de lâcher !

Inspirant légèrement, Mikhaïl attendit que la situation soit réglée, mais c'était sans compter sur le gamin qui ne résista pas à l'envie de le chercher à nouveau. Le Russe ne dissimula pas la grimace qui lui vint naturellement et secoua la tête en signe de dénégation.

« Non. Vous allez pleurer comme une fillette, me broyer la main et m'empêcher de l'utiliser dans les jours à venir. Sauf que j'en ai besoin, alors débrouillez-vous. »

Il savait bien que le jeune n'était pas sérieux, mais cela ne l'empêchait pas de répondre ! Surtout qu'il avait toujours tout pris au pied de la lettre, les sous-entendus ou les plaisanteries lui passant souvent au-dessus de la tête. Le médecin, qui connaissait assez bien l'ancien militaire, dût d'ailleurs trouver la situation assez étrange puisqu'il l'interrogea sur l'endroit où il avait pu dénicher un pareil phénomène. Bien sûr, le phénomène en question ne put s'empêcher de faire une remarque, mais le trentenaire l'ignora.

« Il m'est tombé dessus en pleine mission. Il était complètement drogué. Peut-être qu'il l'est encore.
Je vois. Le ton n'était pas forcément approbateur.
Il m'a aidé il y a quelques mois, comme ça, on sera quittes. »

Le vieil homme ne répondit rien, il comprenait ça. S'appliquant sur son travail, il nettoya donc la plaie avec une efficacité évidente, puis se chargea de la refermer correctement. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Wayn était de nouveau sur pied et pouvait repartir. Du moins, après avoir enfilé quelque chose puisqu'il était évident que Mikhaïl n'avait aucune envie de le traîner dans cette tenue dans la rue.

Lorsque le médecin s'éloigna pour aller se laver les mains dans la pièce d'à côté, le slave s'adressa à nouveau au jeune blessé.

« Vous rentrez tout seul chez vous, ou je dois vous raccompagner ? »

Il le proposait, même s'il espérait ne pas avoir à le faire. Être vus ensemble n'était pas forcément une bonne idée, surtout si Wayn attirait l'attention sur eux !
 
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

 
Le hasard fait bien les choses
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 
Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_6Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_8


Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_1Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_3
 Sujets similaires
-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses ! [PV Elisan]
» Le hasard fait bien les choses (Luna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_6Le hasard fait bien les choses - Page 2 Categorie2_8
Sauter vers: