AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

Enquête n°10 - A l'ombre du Masque Rouge

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 2 Mar 2019 - 17:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Ikhare Lakeza
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil
Clover

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 28/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 28/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 166
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Doublons : Kit Honey
ϟ Crédits : Hypotrempe
ϟ Célébrité : Shawn Mendes
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Hôte de caisse
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Une bouille innocente.
ϟ Pouvoirs : Chance innée IV.
Rituel d'invocation.
Télékinésie (40T).
Ikhare ressenti clairement un soupçon d'agacement dans la voie de papa Victor et dans son « tu estimes ? » Oui, il estimait. Il se basait sur son expérience, sur sa façon de vivre. Il était toujours en vie et ce malgré sa maladresse et son inattention. C'était malgré lui, il n'avait pas à se préoccuper de ce que faisait les autres : le monde le préservait, comme s'il était le garçon le plus précieux que le terre ait portée et qu'elle voulait le préserver de tout. Alors oui, il estimait qu'il n'avait pas besoin de chance supplémentaire. L'idéal aurait été que cette amulette soit donné à quelqu'un d'autre, à un autre héros présent sur les lieux, comme Madame Alex de l'UNISON. Elle devait très certainement avoir besoin de chance, bien plus que lui en tout cas.

Ikhare se permit quelques secondes de contemplation. Papa Victor ne semblait pas lui vouloir de mal et peut-être était-il tout simplement spectateur de tout ça, qu'il ne se sentait pas menacer... Bien, il fallait agir. S'il y avait vraiment un autre Bokor quelque part et si son destin était de l'affronter, sa chance allait bien le mener à lui. Elle l'avait mené ici pour une bonne raison : très certainement pour apprendre l'existence de ce mage, ou bien était-ce pour entendre parler des lwas. Après tout, si sa chance était si poussée, elle l'aurait forcé à prendre cette amulette, non ?

« Merci pour votre aide, papa Victor. Je vais essayer de trouver une issue pour aider les citoyens. Vous pouvez venir avec moi si vous ne vous sentez pas en sécurité, je saurais vous défendre en cas de besoin. »

Le français essaya d'avoir l'air confiant avant de s'engager en direction de l'entrée principale, là ou il entendait de nombreuses personnes crier et ou il semblait y avoir un mouvement de foule. Si ce n'était pas le bokor, il devait bel et bien y avoir quelque chose ici qui terrorisait les pauvres personnes qui n'avaient pas demander à vivre ce genre de péripétie. Son hydromancie était prête à se déchainer. Il possédait aussi quelques bracelet de chance sur son poignet gauche, il pouvait en donner à quelques personnes en cas de besoin, cela leur donnerait peut-être la possibilité de fuir ou de se cacher. L'adrénaline couplé à l'angoisse et le courage brouillait très clairement les pensées d'Ikhare, malgré tout il s'efforçait de rester logique et concentré sur un seul objectif : sauver le plus de monde possible.

Pour Lulu!:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 2 Mar 2019 - 20:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 248
ϟ Nombre de Messages RP : 59
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Veuve, touchée en plein cœur
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard glacial. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William

Statut RP : Fermé (2/2)
Elle se sentit envahie, soudainement, par une sensation qu’elle ne comprenait pas entièrement. Dès que la main de Gabrielle avait touché celle des individus transformés, la technopathe avait senti la pression énorme d’une véritable conscience technologique. Une intelligence artificielle, ou plutôt des milliards d’entre elle, avait pris possession de leur corps, annihilant leur libre-arbitre pour les soumettre à sa volonté. C’était inédit : pour la première fois, elle se sentait en présence d’une nouvelle forme de vie et commençait à appréhender la nature de la menace, même si elle ne savait pas encore exactement ce qui se cachait derrière. Etait-elle intimidée pour autant ? Pas vraiment : sa propre foi l’aveuglait et la persuadait du bienfondé de sa mission.

« Promesses et langue de bois... Soupira-t-elle. Fanatisme et politique n’ont jamais fait bon ménage vous savez ? »

Au même moment, la voix de Tlazolteotl l’interpella. Guère surprise de son apparition, Gabrielle se contenta de lui offrir un sourire entendu. C’était une bonne chose qu’elle l’ait rejointe : de cette manière, elles allaient pouvoir partager leurs informations... Et beaucoup d’autres choses. Ensembles, elles avaient toujours été efficaces, parfaitement complémentaires. Comme c’était tout à fait le cas à l’heure actuelle, où la magie de la déesse était bridée par les aspirations païennes d’une divinité du XXIème siècle : la technologie. Gabrielle comprenait son langage, elle savait le parler.

« C’est comme si c’était fait, chérie. » Glissa-t-elle pour toute réponse.

Ou tout du moins l’espérait-elle ! Elle sentit le fil ténu qui reliait les individus infectés à l’intelligence artificielle qui les contrôlait. Elle sentit les milliers de nanorobots qui grouillaient dans le corps, rampaient dans leurs veines. Autant de petites machines qu’elle était peut-être en mesure de contrôler. Alors elle leur demanda tout simplement de s’éteindre, tentant de rompre le lien, espérant que cela suffirait à l’agente pour reprendre le contrôle de leurs esprits et les arracher à la volonté du masque rouge qui les avait asservis.

« Vous dites qu’il est partout, mais je ne le vois nulle part. Elle haussa les épaules, jeta un œil circonspect autour d’elle, sachant pourtant très bien que le signal avait été émis depuis la halle. A-t-il peur de se montrer ou ne doute-t-il pas un seul instant que ses plans seront mis à exécution ? Si c’est le cas, je dois vous avertir qu’il se trompe lourdement. Seul, il ne parviendra à rien... Avec l’aide d’un allié, en revanche... »

Elle laissa la phrase en suspens. Une partie d’elle était désireuse de savoir ce qu’il savait à propos de SHADOW, une autre avait envie de lui montrer sa supériorité.
 
Revenir en haut Aller en bas


No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Mar 2019 - 13:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Clyde McNeil
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Scottish High schoolboy
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1988
ϟ Arrivée à Star City : 29/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 82
ϟ Nombre de Messages RP : 44
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Stephan Brogren
ϟ Âge du Personnage : 15
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Collégien
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, fin et roux. Look urbain un peu débraillé. Souvent ailleurs. Porte constamment des écouteurs.
Clyde tenait l'arme de l'agent en joue. Mais malgré ses sommations, son agresseur commençait à avancer vers lui. L'adolescent savait au fond de lui qu'il n'oserait pas appuyer sur la gâchette. Tout autant que cet homme lui voulait du mal, le garçon n'avait jamais imagé utiliser une arme à feu un jour. S'il exerçait une simple pression du doigt, il amènerait le trépas chez cet individu. Par chance, il n'aurait pas à le faire. Madame Colt fit irruption, et brisa le corps de cet homme contre le mur avant de l'envoyer au tapis. Les yeux du rouquin s'écarquillèrent face à cette scène. Son cœur battait la chamade et son souffle s'était accéléré. Depuis le début du drame, les renversements de situation allaient et venaient sans s’arrêter. C'était difficile de tout suivre.

L'héroïne se tourna vers lui, et lui conseilla fortement de fuir. Sans oublier de lui remettre l'arme à feu que le garçon n'avait pas laché jusqu'ici.

"Euh ... bien." Fit-il en lui tendant l'arme dont il préférait être séparé. Ces jouets pour adultes, bien peu pour lui. "Merci ... AH !"

Fit Clyde en tendant son doigt en direction de l'agent de sécurité. L'homme qui aurait dû être neutralisé, se relevait déjà. Presque impassible, il marchait maladroitement en direction de Clyde et Colt. Elle s'éloigna de l'individu, préférant l'ignorer. Vu son état, et désarmé, il ne ferait pas de mal. L'adolescent l'observa un instant. Il voulait être certain que cette scène était réelle. Enfin, il obéit aux ordres qui lui avaient été donné. Il s'éloigna dans le couloir au trot.

Actions a écrit:
-Clyde confie l'arme à Rita.
-Il poursuit par le couloir où les fuyards, les agents de sécurité et Lou se sont rendus.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Mar 2019 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Esprit de l'Héroïsme
Maître du Jeu

Afficher le profil
L'Héroïsme

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 368
ϟ Nombre de Messages RP : 273
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes


L'agent Sorensen semblait particulièrement troublée par les informations qu'elle récoltait mais il y avait fort à parier que cela n'était pas près de s'arranger. « Pourquoi moi ? Je crains de ne pas pouvoir répondre à cette question. Je pense qu'on peut dire que j'étais au mauvais endroit au mauvais moment. En tous les cas, je n'ai jamais rien eu de spécial avant ma mort. Puis je suis devenu celui que vous voyez. » Ainsi donc, c'était la mort qui avait fait de lui celui qu'il était, à moins que son maître ait eu quelque chose à voir avec la transformation. Dans tous les cas, le grand-père ne savait pas quoi dire de plus puisqu'il ignorait lui-même la vérité à ce sujet. « Malheureusement, je crains qu'il n'y a rien que vous puissiez faire pour contrecarrer l'inéluctable. Si ce n'est pas moi, ce sera simplement un autre mais Il est bien décidé à amener le renouveau à notre monde. Il ne s'agit pas que de cette ville mais bien de toute notre planète. Ceci n'est que le début... » Le début de la Fin, en somme. Mais que pourraient-ils faire pour l'empêcher ? En l'état, c'était impossible à dire, ils n'avaient clairement pas assez de données pour savoir comment réagir. « Je peux vous donner le temps nécessaire pour trouver une issue favorable mais je ne peux vous aider directement. Il lui suffirait de me priver de Ses pouvoirs pour trouver quelqu'un d'autre de plus disposé à poursuivre ses buts. J'en suis désolé. » Autrement dit, s'ils ne trouvaient pas de solution rapidement, ils allaient devoir éliminer ce vieil homme sous peine de voir apparaître un nouvel héraut, peut-être moins disposé à leur égard...

Pendant ce temps, les agents de l'UNISON faisaient leur travail, évoluant à travers le pavillon afin de stopper les tireurs et, le cas échéant, de les éliminer. Lorsque l'agent Sorensen chercha à obtenir certaines réponses, l'un des hommes lui répondit : « Je ne sais pas si c'est lié mais ici, on a des types qui sont contaminés par des genres de parasites robotiques. Ils ont aussi des plaques autour des yeux mais ils n'ont plus l'air conscients de ce qu'ils font. C'est comme une foutu maladie alien ! Si on pouvait contacter la base, peut-être qu'ils pourraient nous en dire davantage... » Malheureusement, ce n'était pas vraiment possible, pour l'heure. Ils ne pouvaient donc compter que sur eux-mêmes.

Après avoir affronté et estropié un agent de la sécurité, Rita Valente put récupérer l'arme que Clyde avait ramassée, avant de prendre la direction de l'entrée principale. Peut-être cherchait-elle à trouver une issue ? Si tel était le cas, les choses ne se présentèrent malheureusement pas aussi bien que l'actrice aurait pu l'espérer. En effet, au détour d'une allée, elle tomba sur un mystérieux personnage qui lui tournait le dos. Il était debout, parfaitement immobile, et semblait vêtu d'un long manteau qui dissimulait son corps. Toutefois, de là où elle se trouvait, il était difficile pour Rita de savoir si elle faisait face à un allié ou un ennemi...

Dans le même temps, Clyde s'engagea dans le couloir qui devait le mener en sécurité, auprès des autres civils ? Seulement, après quelques mètres, il arriva à un croisement, sans trop savoir où il devait aller. A gauche ? A droite ? S'il tendait l'oreille à la recherche d'un bruit, il n'entendrait malheureusement rien, que les autres civils soient trop loin ou qu'ils gardent simplement le silence. Peut-être pouvait-il les appeler mais rien ne disait qu'ils répondraient. Sans compter que jusqu'à maintenant, chaque fois qu'il avait crié, cela lui avait valu des ennuis... Qu'allait-il donc faire ?

A l'intérieur du restaurant, Gabriel Sullivan avait décidé qu'il en avait marre d'attendre et il était donc passé aux choses sérieuses. Plutôt que de chercher des armes au hasard de leurs recherches, le plus simple restait en effet de récupérer ce qu'ils avaient amené sur place et qui se trouvait actuellement dans un véhicule garé sur le parking. A moins qu'il ne décide simplement de s'en aller, ce qui était aussi une option envisageable... Quoi qu'il en soit, après plusieurs tentatives à lancer un extincteur sur l'une des vitres, Gabriel parvint à la briser ! Cela ne fut évidemment pas discret mais l'avantage du restaurant était qu'il était quelque peu à l'écart du reste de la halle, ce qui fait que personne n'entendit rien. Il ne resta alors plus qu'à soulever le volet. Ce ne fut pas une mince affaire, le moteur électrique faisant de la résistance, contrairement aux volets mécaniques plus simples à manipuler, mais après quelques minutes de tentative, les hommes du Cartel purent le soulever suffisamment pour que Gabriel puisse y glisser une chaise. Il ne lui restait dès lors plus qu'à se glisser à l'extérieur et à descendre le long de la façade.

L'agent Tessier comprit bien vite qu'elle avait affaire à une forme de technologie intelligente mais sans savoir si elle pouvait lutter contre elle, elle tenta de prendre le contrôle de l'un des convertis. Cela ne fut pas simple puisqu'elle devait opérer sur deux fronts, gardant dans le même temps son attention rivée sur le prêtre. Malgré tout, Gabrielle put neutraliser le contrôle de l'individu qu'elle touchait, lui rendant son esprit afin que Tlazolteotl puisse le convertir à son tour. Malheureusement, le problème dans cette histoire, c'était que pour qu'elle puisse réitérer l'opération sur les autres convertis, elle allait devoir les toucher eux-aussi. Comment faire cela sans que le prêtre s'en rende compte ? La question pouvait se poser et la réponse vint avec une divinité. Lorsque l'agent Cristobal s'avança à découvert, ce fut Tlazolteotl qui prit la parole, véritable déesse parmi les Hommes. Cela ne sembla toutefois pas émouvoir leur ennemi... « Les dieux ? Ils ne sont rien. Des mythes, rien de plus. Quel divinité accepterait d'être tenue en laisse ? » Le sourire qu'il afficha sur son visage en disait long sur ce que cela signifiait. Néanmoins, il ne marqua pas de pause et poursuivit son discours. « Aucun dieu n'a jamais été capable de régner sur l'entièreté de ce monde mais Il y parviendra. Il apportera le renouveau et balayera les croyances du passé. Vous n'êtes plus rien. » Le prêtre leva alors la main et l'un des convertis s'élança droit sur Tlazolteotl, prêt à la faire disparaître. La surprise se peignit néanmoins sur son visage quand il comprit que de nombreux autres lui avaient échappé. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Il se tourna alors en direction de l'agent Tessier, tirant dans le même temps une arme de l'intérieur de son vêtement pour la pointer dans vers elle.

Quand Ikhare proposa à Papa Victor de l'accompagner, celui-ci ne put s'empêcher de sourire. « Je ne risque rien, ici. Et puis, je ne vais pas abandonner mon stand non plus ! Je n'ai pas envie que des pillards en profitent, quand tout sera terminé. » Chacun avait ses priorités ! Présentement, celle de Clover était ailleurs et il abandonna donc l'étrange personnage pour repartir dans une autre direction, se laissant guider par le destin autant que par les cris qui résonnaient ici ou là. Finalement, il finit par arriver dans une allée au bout de laquelle il vit un homme de profil, immobile et vêtu d'un long manteau mais aussi une femme habillée d'un costume de cow-boy. Il s'agissait en réalité de Rita Valente, même s'il ne pouvait le deviner. Par contre, impossible de savoir qui était l'autre individu... Ami ? Ennemi ? Il allait falloir le découvrir.

Sur le toit, l'agent Gravet pesta contre sa propre maladresse mais par chance, il put trouver le matériel nécessaire pour la réparer. Ressouder le câble arraché ne fut pas très compliqué et cela lui permit de se concentrer sur sa véritable mission : rétablir les communications. Grâce à ses connaissances et ses capacités, Lou put désactiver et débrancher le boîtier. En théorie, le problème était réglé et le bon côté des choses, c'était que personne ne pourrait accéder au toit, du fait de la porte bloquée. Malgré tout, il fallait relancer le système et cela imposait donc d'en donner l'ordre aux techniciens ou de retourner le faire soi-même.


Informations

- Gabriel, si tu décides de passer par la fenêtre, je te demanderais de lancer deux dés ! Le premier concernera directement ton personnage et le deuxième concernera tes hommes !

- Lou, si tu décides de retourner toi-même dans la régie, je te demanderais de lancer un dé ! Si c'est une réussite, tu peux y retourner sans encombre, si c'est un échec, tu feras une mauvaise rencontre et je t'en dirais donc davantage à ce moment !

- Rita et Ikhare, vous vous retrouvez plus ou moins au même endroit ! N'hésitez donc pas à voir ensemble ou à rebondir sur ce que l'autre aura fait au moment de rédiger votre réponse !

- Prochaine relance : jeudi 7 mars 2019.


Modalités de l'enquête

- Date de l'événement : samedi 9 février 2019.

- Plan de situation. N'hésitez pas à faire F5 pour actualiser le plan !

- Chacun de vos posts devra faire 450 mots en moyenne. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité lors de l'enquête.

- Lors des scènes d'action, il vous sera demandé de fragmenter vos actions ! N'oubliez pas non plus que si vous pouvez faire ce que vous voulez, c'est au MdJ de décider de l'issue de vos choix. Ne partez donc pas du principe que votre coup de poing atteindra forcément sa cible ou que vous pourrez traverser un obstacle sans difficulté. N'hésitez pas à y aller progressivement.

- Vous ne pouvez jouer que vos personnages et vos PNJ. Il va sans dire que vous ne pouvez pas jouer pour les autres joueurs, pour leurs PNJ ou pour les personnages du MdJ.

- Soyez inventifs et dans les limites imposées par l'enquête et les règles du jeu, faites-vous plaisir ! La situation tentera de vous forcer à faire appel à votre inventivité et à votre imagination. Après tout, il y a plus d'une façon de résoudre un conflit ou de trouver une solution à un problème alors n'hésitez pas.


Informations complémentaires

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se chargera de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant s'il y en a besoin.

- Dans le cadre des récompenses au RP – 6h, 12h, 24h et 48h - vous pouvez réclamer des points de réputation pour les réponses faites dans l'enquête si le post précédent du MdJ vous le permet. De la même manière, si votre personnage est directement impliqué dans une action avec un autre PJ, vous pouvez vous baser sur les réponses de votre partenaire. Dans ce cas, lorsque vous demandez vos récompenses, merci de bien signaler de quel partenaire il s'agit !

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé ou pour vos questions.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter Lukaz Le Guen. Privilégiez quand même le sujet de discussion puisque votre question peut aussi intéresser les autres participants !


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 4 Mar 2019 - 20:51 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Alex Sorensen
Agent de l'UNISON

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 22/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 233
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Doublons : Susan Suncana, Eden Wells
ϟ Crédits : Funelie
ϟ Célébrité : Chloe Norgaard
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En selle (de son vélo bien entendu)
ϟ Métier : Agent de l'UNISON au projet Hermès
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Grande (1m78)
Vêtements colorés, originaux
Cheveux de couleurs diverses et variées
Yeux bleus
ϟ Pouvoirs : Affinité avec les objets magiques
Affinité avec les êtres magiques
Distorsion magique
Bâton Gnome
Vélo Magique
Charme de Protection
Lunettes LTME 1.0
Valise magique
Dire qu’Alex était inquiète était un faible mot. Elle avait déjà tiré de nombreuses conclusions de son entrevue avec Grand Père et lui était infiniment reconnaissante pour les cartes qu’il lui avait mises en main. Aussi, elle lui adressa un franc sourire, où filtrait son inquiétude certes, mais aussi son espoir.


Votre aide me touche beaucoup, grand père. Je vais faire tout mon possible !

Selon ses dires, la personne ou la chose responsable de tout ceci était capable de lui confisquer ses pouvoirs et de les confier à quelqu’un d’autre. Pour Alex, cela signifiait également qu’elle avait eu mille fois raisons de ne pas tenter quoi que ce soit d’expéditif contre lui : Son rôle aurait été transmis à un autre, comme le lui disait le vieil homme. A un autre qui serait moins conciliant.
Cela voulait aussi dire qu’elle avait intérêt à protéger Grand père contre toute attaque à son encontre. S’il était tué, alors il serait remplacé et ils risquaient de ne plus avoir autant de temps pour élucider et résoudre ces mystères.
La valkyrie prit contacte avec les équipes de l’UNISON et espéra sincèrement que Lou l’entendait :

Est-ce que vous savez s’il y a moyen de bloquer des pouvoirs ou des énergies venant du Terminus ? Le responsable de tout ça compte s’en servir au travers d’une personne qui se trouve avec moi et il peut transférer ce pouvoir d’une personne à une autre. Faut pas les tuer, faut les débarrasser de son influence, de son truc technologique qui les contamine. Des idées ? Vous pensez qu’on peut brouiller son signal ?

Elle réfléchit quelques instants, puis ajouta :

J’aimerais bien avoir deux ou trois agents ici pour assurer la sécurité du monsieur. Il est gentil. Et je vais voir si je trouve autre chose de mon côté.

Y avait-il quoi que ce soit d’autre qu’elle pouvait sentir maintenant ? Elle étendit de nouveau ses sens, au delà de Grand père. Elle devait faire le tri de tout ce qu’elle ressentait de magique dans les environs. Y avait-il quelque chose d’autre d’étrange ou de nouveau ?
En attendant en tout cas, elle ne comptait pas laisser Grand père seul. Qui sait ce qu’il pouvait lui arriver ? Il suffisait d’un civil un peu trop paniqué et armé pour ruiner ses efforts. Alex avait bon espoir et cette discussion, tout aussi inquiétante qu’elle fut, lui avait aussi donné quelques espoirs : La personne qui avait mis tout ceci en place avait peut-être choisi un papy un peu trop gentil pour son succès.
 
Revenir en haut Aller en bas



I think we made something


entirely new

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Mar 2019 - 22:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 310
ϟ Nombre de Messages RP : 171
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle niveau II
• Manipulation des vices niveau III
• Manipulation des foules niveau II
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefacts : Chalchicoatl (médaillon ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques), Gantelet d'Ah Puch (lésions de l'essence vitale), Poignard de Buluc Chabtan (lésion mortelle)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)
• Canalisation mystique niveau I (ressenti du danger imminent)
Gabrielle fait quelque chose. Quoi, je ne sais pas précisément, mais en tout cas, celui qu’elle touche me devient de nouveau accessible. Je ne réfléchis pas plus avant et noie sous libre arbitre sous la même envie, le même désir que ses petits camarades, mes yeux sur le prêtre, sans rien laisser paraître.

Les propos de ce prêcheur ridicule ne me tire aucune expression qu’il puisse saisir, mais intérieurement, je bouillonne. Quand je l’aurais mis à genoux devant moi, nous reparlerons de cette fameuse laisse. Petit prétentieux sans envergure, tout investi de l’énergie d’un Il qui n’a même pas le cran de se montrer, préférant à cela ses machinations dans l’ombre. Oui, la colère gagne, au départ. Je ne serais jamais rien, quoi qu’il en dise. Mais la colère s’estompe quand je finis par comprendre quelque chose : il y avait des gens au courant pour SHADOW. Des gens qui retournent nos agents et nos scientifiques, tuent leurs petits pions pour prendre leur place. Quelle probabilité pour qu’il s’agisse de deux groupes différents ? Possible, mais peu probable, n’est-il pas ? Et si l’accident du centre de clonage et celui-ci était lié. Et s’ils savaient car ils nous ont infiltré de l’intérieur ? A trop fixer cet homme, je ne me rends pas compte que j’ai un autre problème plus urgent. J’ai tellement l’habitude de me reposer sur cette empathie dont je dispose que le silence émotionnel avec lequel un des convertis s’est approché me laisse complètement prise au dépourvue. L’homme - non, la femme - est déjà sur moi et me colle un coup de pied à l’arrière des genoux, assez conséquent pour me faire tomber. Quand elle passe un bras autour de mon cou pour m’étrangler, je glisse mes doigts entre sa prise et ma peau pour essayer de le faire lâcher.

Défendez moi, je crachote à destination de mes propres fidèles qui se ruent aussitôt vers l’avant. Dans ma tête, les yeux en position de voir que le prêtre a sorti une arme, j’ajoute : Cetl, protège Gabrielle.

Je sens l’air se faire rare pendant que je récupère à tâtons Cehualli, glissé dans mon dos pour planter l’arme dans ce qui est à portée - la cuisse de la charmante femme qui essaye de me priver d’oxygène, en l’occurrence, dans l’espoir de la faire lâcher prise. Pendant ce temps, l’un des miens a réussi à l’atteindre et la frappe une première fois, dans l’intention de me libérer. Les autres se sont heurtés à une résistance silencieuse pour ma résonance émotionnelle, les quelques convertis du prêtre, sans doute. Décidée à laisser une chance à ce qui n’est peut-être qu’une innocente, je retiens mes pouvoirs. Au maximum.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mar 2019 - 0:26 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Gabriel Sullivan
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 17
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 18/05/2001
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2018
ϟ Nombre de Messages : 182
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Jeffrey Dean Morgan
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Veuf
ϟ Métier : Dirigeant d'un agence de sécurité
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : - 1m89
- Cheveux à la limite du grisonnants
-Flegmatique, nonchalant
ϟ Pouvoirs : - Maîtrise du corps-à-corps
- Maîtrise des armes à feu (II)
- Maîtrise des armes de jet (II)
- Développement de griffes rétractables et de canines
- Odorat sur-développé
- Ouïe sur-développée
- Vue sur-développée
- Agilité sur-développée
- Communication avec les félins
- Frénésie
Enfin, de l'air libre! Gabriel usa de ses nouveaux talents d'escaladeurs pour atteindre le sol en toute sécurité. Étrangement, le simple fait de s'être retrouvé enfermé quelques instants lui permit d'apprécier tout ce qui l'entourait. Les sons de la ville, le froid, la brise. Mais ce n'était pas vraiment le moment de laisser parler son âme romantique. Gabriel se saisit de son téléphone, le regarda un instant mais se ravisa finalement, se dirigeant vers les portes. Il ne remarqua personne sur le chemin, ce qui était plutôt étrange. Tout était concentré à l'intérieur de l'immeuble. Cela laissait au moins le temps au criminel d'observer les alentours. Il élimina bien vite la possibilité de défoncer les portes en voiture. De toute façon, au-delà des mesures de sécurité concernant les véhicules, les portes semblaient scellées. Elles n'était ni soudées ni barricadées. Au contact, rien ne semblait anormal. De la magie, pensa Gabriel en premier lieu. Puis il se demanda ensuite si une quelconque technologie n'était pas à l'origine de ces portes fermées, comme celle sur le visage du type qu'il avait abattu auparavant. 

Revenant bien vite aux priorités, Sullivan retourna sur le parking pour ouvrir le coffre de sa voiture et récupérer son glock ainsi que des munitions. Il attrapa aussi un pied de biche, dans le double-fond de son coffre, avant de refermer celui-ci. Il retourna vers l'une des portes d'entrée. Ne sachant pas si c'était une réelle bonne idée, Gabriel hésita un instant. Les entrées avaient peut-être été piégées... Les forcer de la sorte aurait été bien trop facile, quelqu'un y aurait déjà pensé. Néanmoins, il essaya et commença à utiliser le pied de biche pour forcer l'ouverture. Avant cela, il profita de ce répit pour vérifier son téléphone, si celui-ci avait du réseau, il aurait sûrement essayé de contacter les membres du Cartel les plus proche afin de leur demander de venir le plus rapidement, avec des armes et de quoi faire exploser un mur.

Pour le MdJ:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mar 2019 - 12:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Junior de l'UNISON
Agent Junior de l'UNISON

Lou Gravet
Agent Junior de l'UNISON

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 21/11/1992
ϟ Arrivée à Star City : 12/02/2017
ϟ Nombre de Messages : 526
ϟ Nombre de Messages RP : 138
ϟ Crédits : Nepy
ϟ Célébrité : Jamie Bell
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Spécialiste en nouvelles technologies à l'UNISON et assistant d'Adrian Pennington.
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : Pas très grand sans pour autant être petit Lou est fin et fluide sans que cela ne soit à l'excès. Souvent vêtu de sombre, il porte toujours un blouson de cuire un peu usé. Il a des yeux bleus et des oreilles décollées un peu cacher par une tignasse blonde qui n'a de toute évidence jamais vu un peigne.
Doucement, trouuuuuuut doucement.
La langue dépassant légèrement d'entre mes lèvres dans une expression d'extrême concentration, je jeter un petit regard de brier à l'esprit penché par-dessus mon épaule. Si Rotisken'ra était toujours dans le Réel il s'était pour l'instant détaché de moi et se contentait désormais de flotter tranquillement à mes côtés sans me faire bénéficier de ses capacités, plus de superforce destructrice pour moi cette fois-ci, merci bien !

Grâce au matériel trouvé il m'avait été aisé de réparer ma maladresse d'un peux plus tôt et je m'attelais désormais à défaire le dispositif de broyage du système. Ce dernier vint facilement, ce qui amena un sourire triomphal sur mes commissures.
Et toc, prenez ça dans les dents les méchants !

Curieux, je me permis d'inspecter succinctement ce que je venais de récupérer avant de l'empocher pour un examen approfondit plus tard, pour quand je serais rentré au Brett Building, que plus aucune vie ne sera menacée et qu'il ne me restait pas encore à relancer un système de communication avec l'extérieur.

J'hésitais à simplement demander qu'un technicien de la salle des commandes s'en charge, mais j'écartais l'idée tout aussi vite qu'elle m'était arrivée. Avec la sécurité compromise par je ne savais encore quel moyen, impossible d'être certain de la fiabilité du reste du personnel.
Et puits, ne dit-on pas que l'on n'est jamais mieux servie que part soit même ?

Je franchis la porte du toit une dernière fois et de la même façon que tous les passages précédents avant de me retourner vers mes amis canins fantomatiques.

" Retournez sur le toit, gardez l'antenne et restez discret. "

Je n'attendis pas de les voir disparaitre au travers de la porte de fer avant de tourner les talons et de dégringoler les escaliers jusqu'à la salle de commandes dont j'ouvris vivement la porte.
Hellen se retourna à mon arrivée par des plus discrètes et fronça les sourcils à la vue de l'être éthéré qui flottait nonchalamment dans mon sillage. Je balayais son inquiétude d'un léger geste de la main tout en me dirigeant vers l'un des terminals de la pièce, demandant cette foi poliment à son propriétaire à me laisser la place.

Je tins obstinément mon regard loin des rediffusions de comméra, me refusant cette distraction, alors que je cherchais et inspectais le programme qui me permettrait de rétablir les communications, m'assurant qu'il était fonctionnel et non corrompu.
Au vu de la perversité dont notre ennemie avait déjà fait preuve, mieux fallait être prudent...



A l'intention du MJ:
 
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mar 2019 - 14:48 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Citoyen Anti-Super
Citoyen Anti-Super

Clyde McNeil
Citoyen Anti-Super

Afficher le profil
Scottish High schoolboy
ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 02/12/1988
ϟ Arrivée à Star City : 29/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 82
ϟ Nombre de Messages RP : 44
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Stephan Brogren
ϟ Âge du Personnage : 15
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Collégien
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : Grand, fin et roux. Look urbain un peu débraillé. Souvent ailleurs. Porte constamment des écouteurs.
Clyde poursuivit après le couloir qu'il aurait dû suivre depuis le début. L'adrénaline continuait de parcourir son corps, mais son esprit prenait peu à peu conscience des événements. S'il n'était pas resté en retrait à essayer de rameuter des victimes, ce pauvre homme n'aurait pas été tué. Peut-être même aurait-il trouvé une cachette. Le rouquin se stoppa net au milieu du couloir. Il se pencha légèrement. Son estomac lui faisait terriblement mal. Il dût faire un effort pour ne pas déglutir. La pensée d'avoir causé la mort d'un homme venait de lui retourner les tripes. Il reprit son calme, peu à peu. Il aurait l'occasion de penser à cela, mais il n'avait pas le temps. Il devait continuer en avant.

Il reprit son avancée, sans courir cette fois. Machinalement, Clyde se retourna plusieurs fois en arrière. L'agent de sécurité n'était pas hors d'état de nuire. Et même s'il se déplaçait lentement, le rouquin craignait de voir apparaître l'agresseur à tout moment. Qui sait s'il n'était pas capable de retrouver la santé en quelques minutes ? Le monde dans lequel l'adolescent vivait permettait ce genre de miracles. Voir un type se relever après le traitement de choc de Madame Colt n'était pas si incroyable après tout. Ces pensées l'aidèrent à se calmer. Il prenait conscience qu'il se trouvait en plein chaos, comme les supers étaient habitués à l'être. Peu étonnant qu'il se soit laissé surprendre. C'était bien loin de son quotidien.

Est-ce que Ben allait bien ? S'était-il trouvé une cachette ? Un frisson parcourut l'adolescent en repensant à cet homme abattu froidement dans le dos. Et si son ami avait vécu le même sort ? Clyde ne voulait pas imaginer cela. Il s'arrêta. Il regarda en arrière à nouveau. Cette fois, non pas parce qu'il voulait vérifier de ne pas être poursuivi. Mais parce qu'il était tenté de rebrousser chemin. Il avait vu Madame Colt aller au danger. Pourquoi ne l'avait-il pas suivi ? Parce qu'il n'était un gamin ordinaire dont la seule consigne était de se cacher ? Soudainement, le garçon sentit une répugnance à l'égard de lui-même. Tous ces gens en danger, et il ne cherchait qu'une chose, se mettre à l'abri. Il se souvenait de tous ces gens, morts durant la guerre. Peut-être que leur seule survie n'avait dépendu que d'une chose : qu'un garçon fasse demi-tour pour venir les aider.

Il n'eut pas le temps d'hésiter et de se dire que ce n'était que folie et témérité. Clyde fit demi-tour à l'écoute de cette pensée. Il courut pour rejoindre de nouveau la grande salle. Il avait vu Madame Colt prendre une direction précise. Il prit la même, prêt à lui expliquer qu'il ne voulait faire qu'une seule chose : aider.

Citation :

Action entreprise :
Advienne que pourra, Clyde fait finalement demi-tour pour poursuivre Rita Valente afin de lui offrir son aide. Il se dirige donc à son tour vers l'entrée principale.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mar 2019 - 16:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Rita Valente
Cartel Rouge

Afficher le profil
S E T H

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 20/05/1993
ϟ Arrivée à Star City : 11/01/2019
ϟ Nombre de Messages : 227
ϟ Nombre de Messages RP : 72
ϟ Doublons : Elena Reeves
ϟ Crédits : Moi-même
ϟ Célébrité : Mila Kunis
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Actrice
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers :
Actrice mondialement célèbre
• Leader du Chat Noir, une organisation criminelle
• Hôte du dieu égyptien Seth
• 1m71 ; 61kg
• Yeux noisettes et longs cheveux bruns, la plupart du temps attachés.
• Elle affectionne particulièrement les eye-liner noirs.
• Elle porte des vêtements modernes de marque de luxe, taillés sur mesure.
ϟ Pouvoirs : tous les détails ici
Maîtrise martiale : bâton de combat.
Compétence : comédienne hors-pair.
Pouvoirs : super-force (10T), super-résistance (10T).
Artefact : sceptre Ouas (projection d'éclair).
Équipement : armure Jackal (rétractabilité nanotechnologique, bouclier déflecteur).
Serviteur : I.A. Nitocris (sécurité anti-piratage, autonomie, identification, anticipation).
Rita commençait à doucement étouffer sous son déguisement, tant elle n'arrêtait pas de courir dans tous les sens depuis les premiers coups de feu qui avaient retenti. Néanmoins, compte tenu des actions qu'elle entreprenait, il était de bon ton d'éviter de se balader à visage découvert tout en dézinguant de l'agent de sécurité corrompu. Si le monde découvrait ses aptitudes surnaturelles, les gens en viendraient probablement à s’intéresser d'un peu trop près de sa vie privée ; et cela, il n'en était clairement pas question.

Par acquis de conscience, elle vérifia l'état du chargeur de l'arme qu'elle avait récupéré pendant que ses pas la guidaient machinalement vers l'entrée principale. Il était encore à moitié plein, soit plus qu'il n'en fallait. De toute façon, elle comptait davantage s'en servir de manière dissuasive, n'étant pas vraiment une grande tireuse, contrairement au personnage qu'elle jouait.

La panique des premières minutes était finalement retombée et la plupart des gens se montraient relativement discrets. L'italienne ne croisa personne si ce n'est un groupe de quelques civils dissimulés derrière un stand ; sa progression se fit donc sans rencontrer d'obstacle majeur. Jusqu'à ce qu'elle ne commence à apercevoir les portes de l'entrée principale. Si le chemin qui y menait semblait désert de prime abord, une silhouette mystérieuse se dressait finalement entre elle et son objectif. L'actrice pesta doucement en ralentissant sa course avant de se stopper net.

La prudence était de rigueur ; cette situation ne lui plaisait guère. Vêtue d'une longue cape qui dissimulait l'entièreté de son corps, et le dos tourné à elle, elle ne pouvait pas deviner s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme, d'un ami ou d'un ennemi. Une mauvaise intuition la gagna et dès lors, elle pointa son arme en direction de cette mystérieuse personne, bien trop calme pour être totalement innocente en de telles conditions. La jeune femme garda d'ailleurs une certaine distance, de façon à pouvoir réagir à la moindre mauvaise surprise.

« – Pas un geste ! Tonna-t-elle avec autorité. Tourne-toi lentement pour que je puisse voir ton visage. »
 
Revenir en haut Aller en bas





Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mar 2019 - 19:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Super-Héros Indépendant
Super-Héros Indépendant

Ikhare Lakeza
Super-Héros Indépendant

Afficher le profil
Clover

ϟ Âge : 23
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 28/06/1995
ϟ Arrivée à Star City : 28/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 166
ϟ Nombre de Messages RP : 87
ϟ Doublons : Kit Honey
ϟ Crédits : Hypotrempe
ϟ Célébrité : Shawn Mendes
ϟ Âge du Personnage : 20 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Hôte de caisse
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Une bouille innocente.
ϟ Pouvoirs : Chance innée IV.
Rituel d'invocation.
Télékinésie (40T).
Ikhare abandonna donc Papa Victor à son sort. Quelque chose lui disait qu'il était en mesure de s'en sortir et il n'avait pas le temps de tenter de le convaincre d'avantage. Arrivé au bout de l'allée, il remarqua aussitôt une drôle de scène. Un homme encapuchonné et une femme déguisée en cow-boy, l'arme à la main. En entendant les propos de la cow-girl, l'évidence frappa le chanceux. C'était une scène de conflit. La question étant de savoir qui était le bon, et qui était le criminel. Cependant, un malfrat n'aurait jamais demandé à quelqu'un de se retourner pour voir son visage, encore moins durant ce genre de situation. Il aurait tiré, un point c'est tout. Le simple fait que la femme prenne le temps de lui demander de se dévoiler témoignait de son côté : c'était une alliée. Ikhare s'avança prudemment. L'homme pouvait être le bokor. Tout masqué de la sorte, on ne pouvait vraiment savoir ce qu'il était.

Son hydromancie se matérialisa et il fit flotter de l'eau tout autour de lui, créant des cercles concentriques d'eau et de glace tranchante, prête à être modifiée pour attaquer ou pour défendre. Bokor ou non, il ne comptait pas laisser filer un ennemi. Il se mit à parler, le ton sec et assuré. C'est qu'il devenait de plus en plus doué dans sa façon d'ordonner les choses. En plus, il était fort probable que la femme armée soit un membre de l'unison étant donné qu'ils étaient présents sur ces lieux. Autant paraître sérieux et ne pas perdre la face devant une professionnelle, cela pouvait toujours servir d'avoir des contactes dans le métier.

« Fait ce que tu dit la femme !
Tonna Ikhare en avançant d'un pas. Je suis avec vous, il n'ira pas plus loin. »

Les masses aqueuses d'Ikhare s'agitèrent, s'il bougeait trop rapidement il le gelait sur place ou bien lui bloquait le passage avec un mur de glace. Il pouvait aussi tenter de l'immobiliser dans une sphère d'eau. Si c'était le fameux sorcier africain, il n'allait très certainement pas se laisser faire aussi facilement et il allait très certainement devoir se reposer sur sa chance, une fois de plus. Mais il n'était pas seul : Si ses réactions étaient un peu trop tardives et sa précision hasardeuse, il y avait toujours la cow-girl qui pouvait faire feu.


Pour le MJ:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Mar 2019 - 19:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent Ténébreux
Agent Ténébreux

Gabrielle Tessier
Agent Ténébreux

Afficher le profil

ϟ Âge : 26
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 06/06/1992
ϟ Arrivée à Star City : 24/02/2018
ϟ Nombre de Messages : 248
ϟ Nombre de Messages RP : 59
ϟ Doublons : Natalia Greene, Andrea Parker
ϟ Crédits : Moi
ϟ Célébrité : Margot Robbie
ϟ Âge du Personnage : 29 ans
ϟ Statut : Veuve, touchée en plein cœur
ϟ Métier : Rentière
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Gabrielle est une grande blonde au regard glacial. Athlétique, sa silhouette laisse à penser un entraînement et une hygiène de vie strict. Son visage peut sembler beau mais un éclat de folie indicible est indéniablement niché au creux de ses prunelles et met ses interlocuteurs mal à l'aise.
ϟ Pouvoirs : Gabrielle est un assassin d'élite qui met ses services à la disposition de l'organisation SHADOW. La liste de ses pouvoirs est disponible ici, la liste de ses équipements est disponible ici.
ϟ Liens Rapides :

1 rose d'Eve, 2 rose de Misha, 2 roses de DVDD, 1 rose de Lukaz, 1 rose de William

Statut RP : Fermé (2/2)
La situation bascula rapidement, enterrant les possibilités d’obtenir des informations de façon pacifiste. Si SHADOW désirait savoir exactement de quoi il retournait, il allait leur falloir disséquer ce prêtre de pacotille pour comprendre ce qui se cachait dans ses circuits. Car elle n’en doutait pas, il n’y avait rien de naturel chez lui. Sa parole fanatique ne trahissait aucun doute, il était plus que converti : il était programmé. Mais ce n’était pas seulement cela. Gabrielle avait pu noter les cercles métalliques qui entouraient ses prunelles et elle doutait qu’ils soient parfaitement naturels. Soit l’homme était un être synthétique de toute part, soit il avait été lui aussi infecté... Mais d’une autre manière. Une manière qui lui donnait une forme de libre arbitre – si tant est qu’on puisse appeler cela du libre arbitre. Dans tous les cas, il n’y avait qu’une seule façon de le savoir.

Du coin de l’œil, Gabrielle observa l’une des civils se jeter sur Thalia, enserrant son cou. Et elle eut à peine le temps de réagir que l’homme qui leur faisait face avait tiré une arme du revers du revers de sa veste et la pointait sur elle. La ténébreuse agente pouvait s’en sortir sans trop de mal, elle avait les outils pour, mais un geste trop brusque en direction de sa camarade et c’était peut-être vers elle que pouvait se retourner l’arme. La française, elle, était dans l’impasse ; Réagir, c’était prendre le risque de tuer leur seule piste vers le masque rouge. Obtiendraient-ils les mêmes informations en le disséquant qu’en le faisant parler ? Réagir, c’était aussi risquer que Tlazolteotl soit blessée d’une manière ou d’une autre. Mais si ses fidèles ne l’aidaient pas bientôt, ne pas réagir c’était aussi s’opposer à une issue fatale pour la déesse. Et Gabrielle ne pouvait pas l’accepter.

La réponse vint en un instant, lorsqu’une intervention invisible se jeta sur le bras de l’homme.

Et ôta Gabrielle du trajet de l’arme.

Il ne lui fallut qu’un instant pour analyser la situation.

Gabrielle utilisa Danselombre pour se fondre partiellement dans les Marches d’Ombre ; Elle était inconstante, versatile, en partie intangible, en partie bien ancrée dans cette dimension. D’un mouvement souple, elle bondit vers le prêtre et plaqua sa main sur le crâne de l’individu sans la moindre délicatesse. Comme elle l’avait fait avec l’un des convertis quelques minutes auparavant, l’agente utilisa sa technopathie pour essayer de déconnecter l’individu avec bon espoir qu’il ne soit pas entièrement humain, lui non plus. Quant aux autres ? Peut-être que cela lèverait son influence sur eux. Ou peut-être qu’elles devraient procéder autrement.

Sans lui, elles auraient déjà de quoi réfléchir.

Et personne ne pouvait savoir ce que le contact allait receler.


Citation :
Evidemment, Cetl () se jette sur le bras armé. Grabrielle en profite. Est-ce que son stratagème marche ? Est-ce qu'elle ressent quelque chose de différent en touchant le prêtre en comparaison aux civils ?
 
Revenir en haut Aller en bas


No one can hide from my sight
(c)ambrose

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 8 Mar 2019 - 23:19 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici


Esprit de l'Héroïsme
Maître du Jeu

Afficher le profil
L'Héroïsme

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 368
ϟ Nombre de Messages RP : 273
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : V pour Vendetta
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Héros
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes


Autour du prêtre de l'Inconnu, la situation ne manqua pas de déraper quant il tenta de s'en prendre à la fois à l'agent Tessier et à la déesse Tlazolteotl. Heureusement pour elles, les deux femmes ne manquaient pas de ressources ! Grâce à sa propre résistance et à l'aide de l'un de ses convertis, la divinité put réussir à se défaire de l'étreinte qui l'étouffait et cela sans même tuer la pauvre convertie ! Néanmoins, ce n'était pas terminé puisque le prêtre disposait encore de la fidélité usurpée de quatre individus sans compter que rien ne garantissait que la femme assommée ne serait plus sous son emprise à son réveil. Pour que ces personnes ne soient plus une menace, il allait falloir leur rendre leurs esprits ! Ou trouver une solution plus radicale...

Dans l'intervalle, l'agent Tessier passa elle-aussi à l'attaque, ciblant le prêtre grâce à ses pouvoirs après avoir déjoué la menace de son arme. Cette fois-ci, les choses furent toutefois un peu différentes. En effet, bien que le prêtre était contaminé au même titre que les convertis, il semblait conserver son esprit et de ce fait, neutraliser cette technologie ne le rendit pas beaucoup plus docile. Cela coupa néanmoins la connexion qui semblait exister entre lui et les convertis mais sans pour autant les libérer. Le prêtre finit ainsi par se dégager de la prise de l'agent Tessier avant de faire volte-face, une lame à la main. « Tu crois que tes petits tours vont nous arrêter ? Tu fais erreur... » Il se jeta alors sur elle, prêt à en finir. Une chose semblait certaine, il ne se rendrait pas de lui-même. Sa ferveur n'était pas usurpée et il préférerait mourir plutôt que trahir.

A l'extérieur du bâtiment, Gabriel Sullivan profita de sa liberté retrouvée pendant quelques instants avant de prendre son téléphone pour contacter quelques membres du Cartel Rouge. On lui indiqua que parmi les membres les plus proches, on prouvait trouver le Hell Club et le Gang des Fables mais il n'était pas dit que ce soit les meilleurs renforts possibles. A la place, il valait probablement mieux se reposer sur quelques hommes du Circus mais ils prendraient un peu plus de temps à venir depuis les docks, d'autant qu'ils devaient récupérer des explosifs. Il fallait au moins compter une dizaine de minutes, si ça roulait bien ! En attendant, Gabriel se dirigea vers les portes principales, équipé d'un pied de biche afin de les ouvrir par la manière forte. Il s'y essaya à quelques reprises mais même s'il pouvait trouver un point d'ancrage pour faire levier, il dut finir par s'avouer vaincu. Il y avait un truc qui bloquait ces portes et c'était juste impossible à ouvrir ! Magie ou technologie, quoi que ce soit, la force brute n'aiderait en rien. Était-ce étonnant ? Après tout, lors de la purge du Front de Mer, on avait vu apparaître un dôme infranchissable... Malheureusement pour Gabriel, il ne put étudier la question davantage parce qu'il allait avoir d'autres soucis à régler dans l'immédiat. En effet, tandis qu'il tentait de forcer la porte, une voiture de police passa dans l'allée la plus proche et l'un des agents à son bord ne manqua de remarquer pas le manège du criminel. Après avoir stationné leur véhicule, les deux officiers s'approchèrent donc, une main posée sur leurs armes de service pour des questions de sécurité. « Vous avez un souci, monsieur ? Peut-être qu'on peut vous aider mais vous allez d'abord devoir déposer ce pied de biche au sol, très lentement. Ensuite, vous allez mettre vos mains sur votre tête et vous tourner en direction de la porte. Attention, pas de geste brusque... »

Au fil de sa discussion, l'agent Sorensen avait fini par tirer de nombreuses conclusions qui lui en apprenaient probablement un peu plus sur la situation, même si ça ne réglait en rien leur problème. Elle demanda alors l'aide de ses collègues et ce fut son supérieur dans cette mission, le sergent Marco Lombardi, qui lui répondit. « Depuis PORTAL, y a plus rien qui peut venir du Terminus, Sorensen. C'est le principe même de l'antenne. C'est quoi cette histoire ? Comment quelqu'un pourrait utiliser ça contre nous ? » La question se posait vraiment. Se pouvait-il que PORTAL ne soit pas aussi efficace que prévu ? En théorie, non. Et puis, on l'aurait remarqué, si c'était le cas, non ? Mais, comme l'avait souligné l'agent Gravet, ces types les avaient piratés pendant l'installation de l'antenne alors tout était possible... Peut-être que le jeune technicien en saurait plus ? Dans tous les cas, si l'antenne fonctionnait à son plein potentiel, cela soulevait une autre question. Comment pouvait-on utiliser des technologies du Terminus ? Et qui le pourrait ? Quoi qu'il en soit, deux agents de l'UNISON accompagnés du sergent finirent par arriver sur la position d'Alex. « Qu'est-ce que tu nous as encore trouvé, Sorensen ? » Et surtout, pourquoi est-ce que c'était toujours d'elle que venaient les trucs les plus bizarres ? Enfin... En attendant, la jeune femme avait étendu ses perceptions pour tenter de repérer quelque chose. Elle put ressentir une grande puissance magique du côté de l'exposition photographique mais ce n'était clairement pas ce qu'elle cherchait. Il y avait aussi quelque chose d'autre, d'étrange, non loin de l'entrée principale. C'était quelque chose de magique mais ça ne se limitait pas qu'à cela. Pourtant, ce fut une troisième sensation qui retint son attention. Quelque chose de fugace, qui semblait vouloir lui échapper mais qui était quand même là. C'était... indéfinissable. Très léger. Et c'était à priori tout proche, aux environs de l'estrade centrale.

Non loin des portes principales, Rita Valente se retrouva face à un individu dont elle ne savait rien. Méfiante, elle décida de le menacer de son arme tout en lui demandant de se retourner, afin de mieux voir à qui elle avait affaire. Son injonction fut rapidement soutenue par Ikhare, qui venait lui-aussi d'arriver sur les lieux. L'homme décida donc d'obéir et il fit lentement volte-face, sans aucun geste brusque, révélant un visage découvert, qui semblait être tout ce qu'il y avait de plus humain, à l'exception des plaques métalliques – similaires à celles des agents de sécurité – qui encerclaient ses yeux. « Et que vous apportera le fait de voir mon visage, très chère ? Sachez aussi que je n'ai pas l'intention de partir. Après tout, c'est vous qui êtes venus à moi. Maintenant, si nous nous montrions un peu civilisé ? Menacer un homme d'une arme au beau milieu d'une fusillade, ce n'est quand même pas très sérieux, vous ne pensez pas ? » Qui était cet homme ? Que faisait-il là ? Était-il une menace ? Voilà bien des questions sans réponse mais une chose semblait certaine, son allure n'était pas très rassurante...

Pendant ce temps, Clyde eut l'opportunité de réfléchir à sa situation et il décida que le moment était venu de se montrer plus héroïque. Il rebroussa donc chemin, remontant le couloir jusque dans la halle, bien décidé à rejoindre Madame Colt. S'il avait de la chance, il marcherait sur ses pas et ne ferait pas de mauvaise rencontre mais dans le cas contraire... Qui sait ce qui pouvait lui arriver ?

Sur le toit, l'agent Gravet n'eut pas vraiment de souci pour réparer l'installation même s'il ne put pas apprendre grand-chose sur le dispositif qu'il avait récupéré. Ce n'était qu'un boîtier banal et à moins de l'ouvrir pour l'étudier, il ne pourrait rien en apprendre de plus. L'enfournant dans sa poche, il décida donc de retourner dans la régie tout en laissant ses loups sur le toit, au cas où. Le retour se fit aussi facilement que l'aller et Lou put bientôt saisir un clavier pour nettoyer et relancer le système. En l'absence du brouilleur, cela se fit sans difficulté et l'antenne se remit à émettre. Comme pour le prouver, quelques téléphones se mirent à sonner, dans cette pièce comme dans le reste de la halle ! Peut-être était-il temps d'appeler des renforts ?

Malheureusement, la réussite de l'agent Gravet ne passa pas inaperçue. A moins que ce ne soit les réussites des civils, dans la halle ? Toujours est-il que les haut-parleurs qui n'avaient pas été détruits par Duality transmirent un nouveau message. « Mes bons amis ! J'ai le profond regret de vous annoncer que certains individus semblent rejeter le précieux présent que je vous fais ! Par leur faute, il est nécessaire de passer à l'étape suivante bien plus rapidement. J'en suis profondément navré mais j'aurais tout fait pour vous préserver... » Une fois de plus, la voix cessa. Elle fut cependant très vite suivie par une assourdissante explosion, au centre même de la halle. Qu'est-ce que cela signifiait ?

Ce message provoqua quelques troubles au travers de la halle, comme Rita Valente et Clover purent le constater. L'homme qui leur faisait face afficha soudainement un étrange sourire sur son visage avant de laisser tomber sa cape, révélant ce qui ressemblait à deux épées. Puis, il disparut. Il n'avait cependant pas fui, sa voix s'élevant parfois autour d'eux, dans un murmure presque inaudible... Non, il était devenu invisible ! Ça ne sentait vraiment pas bon...


Informations

- Cela fait environ un mois qu'on a commencé ce sujet et vous avez bien avancé ! C'est pour cela que l'on lance les hostilités finales !

- Clyde, je vais te demander de lancer un dé « Jugement du Hasard » dans le sujet de discussion ! Si c'est une réussite, tu pourras rejoindre Madame Colt mais dans le cas d'un échec, tu feras une mauvaise rencontre que je te détaillerais à ma prochaine intervention !

- Ikhare, je vais te demander de lancer un dé à ton tour ! Pourquoi ? C'est très simple ! Puisque tu as refusé l'amulette de Papa Victor, il est possible que ta chance puisse te faire défaut... Sur une réussite, tout se passera bien pour toi mais sur un échec, tu feras la première expérience de malchance de ta vie !

- Prochaine relance : mardi 12 mars 2019.


Modalités de l'enquête

- Date de l'événement : samedi 9 février 2019.

- Plan de situation. N'hésitez pas à faire F5 pour actualiser le plan !

- Chacun de vos posts devra faire 450 mots en moyenne. Ce seuil est là pour faciliter la lecture de tous et privilégier une meilleure réactivité lors de l'enquête.

- Lors des scènes d'action, il vous sera demandé de fragmenter vos actions ! N'oubliez pas non plus que si vous pouvez faire ce que vous voulez, c'est au MdJ de décider de l'issue de vos choix. Ne partez donc pas du principe que votre coup de poing atteindra forcément sa cible ou que vous pourrez traverser un obstacle sans difficulté. N'hésitez pas à y aller progressivement.

- Vous ne pouvez jouer que vos personnages et vos PNJ. Il va sans dire que vous ne pouvez pas jouer pour les autres joueurs, pour leurs PNJ ou pour les personnages du MdJ.

- Soyez inventifs et dans les limites imposées par l'enquête et les règles du jeu, faites-vous plaisir ! La situation tentera de vous forcer à faire appel à votre inventivité et à votre imagination. Après tout, il y a plus d'une façon de résoudre un conflit ou de trouver une solution à un problème alors n'hésitez pas.


Informations complémentaires

- Les jets de dés sont interdits. Le MdJ se chargera de vous proposer des jets de dé dans le sujet de discussion correspondant s'il y en a besoin.

- Dans le cadre des récompenses au RP – 6h, 12h, 24h et 48h - vous pouvez réclamer des points de réputation pour les réponses faites dans l'enquête si le post précédent du MdJ vous le permet. De la même manière, si votre personnage est directement impliqué dans une action avec un autre PJ, vous pouvez vous baser sur les réponses de votre partenaire. Dans ce cas, lorsque vous demandez vos récompenses, merci de bien signaler de quel partenaire il s'agit !

- Un sujet de discussion est ouvert ici. Il servira pour les éventuels jets de dé ou pour vos questions.

- Pour toute question, n'hésitez pas à contacter Lukaz Le Guen. Privilégiez quand même le sujet de discussion puisque votre question peut aussi intéresser les autres participants !


 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Mar 2019 - 20:15 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de l'UNISON
Agent de l'UNISON

Alex Sorensen
Agent de l'UNISON

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 22/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 233
ϟ Nombre de Messages RP : 97
ϟ Doublons : Susan Suncana, Eden Wells
ϟ Crédits : Funelie
ϟ Célébrité : Chloe Norgaard
ϟ Âge du Personnage : 27 ans
ϟ Statut : En selle (de son vélo bien entendu)
ϟ Métier : Agent de l'UNISON au projet Hermès
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : Grande (1m78)
Vêtements colorés, originaux
Cheveux de couleurs diverses et variées
Yeux bleus
ϟ Pouvoirs : Affinité avec les objets magiques
Affinité avec les êtres magiques
Distorsion magique
Bâton Gnome
Vélo Magique
Charme de Protection
Lunettes LTME 1.0
Valise magique
Au fond, qu’Alex découvre les plus grandes étrangetés n’était plus une grande surprise à l’UNSION. Toutefois, la semi-valkyrie chercha une explication plausible pour ce qu’elle avançait :

Peut-être que quand ils ont tenté de hacker le projet PORTAL, ils se sont créés une sorte de passage ? L’homme qui est avec moi a été tué pendant l’invasion puis ramené à la vie, ils ont peut-être ramené quelque chose comme ça.

L’idée de la présence d’une potentielle backdoor qui serait passée inaperçue était probablement révoltante pour le personnel de l’UNISON ici présent, et ce n’était qu’une hypothèse. En tout cas, quelle que soit l’origine de tout ceci, il fallait trouver une solution rapide pour s’en débarrasser.
A l’arrivée de ses collègues, elle leur résuma la situation une nouvelle fois :

Ce monsieur a été choisi pour tenir un rôle dans cette purge, et il a des pouvoirs qui, je pense, viennent du Terminus. Ils ne sont pas entièrement magiques sinon je saurais les décrire plus précisément. Il faut qu’on le protège, parce il veut bien retarder sa mission pour nous le temps qu’on trouve une solution. S’il est tué, ses pouvoirs seront transmis à quelqu’un d’autre et on aura rien gagné. Pareil s’il essaie de nous aider trop directement.” Elle fit une pause. “Du coup soyez gentils avec lui, il est gentil avec nous. Si vous avez la moindre idée pour neutraliser les sortes d’implants ou pour neutraliser des pouvoirs venus du Terminus ici, hésitez pas !

Ses sens la tiraient déjà vers ailleurs. Plusieurs sensations l’attiraient, mais celle qui la rendit la plus curieuse et rendit Sigrún la plus méfiante était toute proche. C’était bref, c’était fuyant… En résumé : C’était louche, et elle s’y dirigea à grands pas, laissant Grand Père avec les agents en toute confiance.

C’est pendant son trajet - pas très long ceci dit - qu’une sourde explosion retentit, plus ou moins annoncée par leur tortionnaire. Elle fut néanmoins plus aveuglée qu’assourdie car un flash lumineux s’était manifesté. Elle aurait pu se dire que c’en était trop pour elle et qu’il fallait faire demi-tour, mais la magie s’était intensifiée au même moment. C’était définitivement l’endroit où aller. Et elle avait bon espoir qu’elle n’avait pas gagné du temps pour rien, et que sa discussion avec Grand Père porterait quelques fruits.

Elle n’avait pas de temps à perdre et pressa le pas, en demandant tout de même des nouvelles à ses collègues par son communicateur :

Vous allez bien ? Il s’est passé quoi ? Je me dirige vers la source.

En approchant des lieux vers lesquels ses sens la poussaient, elle se concentra sur ce qui l’attendait là où il y avait eu le flash : Tout ce qu’elle pouvait y percevoir était bon à prendre.
 
Revenir en haut Aller en bas



I think we made something


entirely new

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 10 Mar 2019 - 23:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

Thalia Cristobal
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 310
ϟ Nombre de Messages RP : 171
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs cheveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle niveau II
• Manipulation des vices niveau III
• Manipulation des foules niveau II
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefacts : Chalchicoatl (médaillon ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques), Gantelet d'Ah Puch (lésions de l'essence vitale), Poignard de Buluc Chabtan (lésion mortelle)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)
• Canalisation mystique niveau I (ressenti du danger imminent)
Avec l’aide d’un de mes nouveaux fidèles, je me dégage de la prise de la femme, qui tombe assommée au sol.

Surveille la. Si elle se réveille, corrige donc ça.

Tant que Gabrielle n’aura pas pu intervenir, je ne veux pas d’un de ces humains à l’esprit défaillant dans mon dos. Je me lève et observe les autres. Mes nouveaux fidèles retiennent tant bien que mal les convertis. Mais il va falloir les neutraliser d’une façon ou d’une autre. Quoi qu’un peu réticente, je laisse tomber les murs qui nous coupaient du reste du monde en appelant à la rescousse les deux agents que j’avais laissé à l’extérieur de l’enceinte.

Neutralisez ceux qui ont quelque chose autour des yeux, sans les tuer.

Pendant ce temps, le prêtre a sorti un couteau pour s’en prendre à Duality. Mais je remarque que son esprit m’est de nouveau parfaitement accessible. Sa ferveur a un goût amer, mais lui appartient visiblement en propre. Il est convaincu et non manipulé, pas comme les autres. Du moins je le suppose. Une fois n’est pas coutume, j’hésite. Je ne veux pas tuer le prêtre alors qu’il peut nous renseigner. Mais j’ai retrouvé le contrôle de ma géokinésie maintenant que je ne l’utilise plus ailleurs. Je commence donc à matérialiser un golem dans le dos du prêtre, attendant une ouverture pour aider mon alliée. Mais en fait d’ouverture, c’est la voix de l’autre prédicateur qui retentit de nouveau dans le hall… Charmant prélude à une explosion assourdissante qui secoue le pavillon. Le temps que je me remette, le golem reste parfaitement immobile, car mon attention est captée ailleurs. Une nouvelle source émotionnelle, trop forte, ce même sentiment d’exaltation que j’ai senti chez le prêtre, mais teinté d’un certain agacement. Un sentiment sous contrôle, mais qui vient du centre du pavillon.

Quelqu’un est proche de l’explosion, je demande via le communicateur. Il y a quelque chose de vivant, là bas. Ou qui ressent, au moins, et qui n'y était pas avant, ou se dissimulait.

J’attends anxieusement une réponse, avec l’impression d’être plantée au milieu d’un bateau en plein naufrage. Quand est-ce que nous allons réussir à agir et non pas simplement réagir. Avec précaution, j’essaye de manipuler ce nouveau foyer émotionnel. Plus pour évaluer sa puissance que parce que je pense y parvenir, et pour voir si j’arrive à mieux cerner ce dont il s’agit.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Enquête n°10 - A l'ombre du Masque Rouge
 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  SuivantRevenir en haut 


 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne
» [PRIORITAIRE] Petite Fleur [Ombre] - Femelle
» Une Ombre passe... [LIBRE]
» ombre ailée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: