Aller à la page : Précédent  1, 2
 

La séduction a toujours été une histoire de manipulation

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 12 Fév 2019 - 15:53 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 96
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Il fut un temps où Cassandra aurait pu s’offusquer de se voir comparer à un petit mouton de rien du tout. Une époque où il était important pour elle, capital même, qu’on sache qu’elle était différente d’eux. Maintenant, toutefois, ça ne la fait que rire. Elle secoue la tête, à l’intention de Tesla, et explique d’une voix pleine de patience :

Oh, je suis certainement pas une louve, mais je sais et je vois des choses qu’elle ne pourrait même pas imaginer. Je ne suis peut-être pas prédatrice, mais je les observe faire avec beaucoup d’attention depuis toute petite. Ne croyez-vous pas que cela changerait n’importe quelle femme en quelque chose de différent d’un mouton ? Que ce soit en tombant dans le désespoir ou en s’élevant un petit peu au dessus de cette vaste hypocrisie qu’est notre humanité.

Mais juste un petit peu, pour ce qui la concerne. Toute la conviction que peut lui offrir sa marraine, qu’elle est capable de se rendre bien plus… Effrayante si elle le souhaite réellement, ne parvient pas à effacer une vie à se considérer comme plus ou moins impuissante. Cassandra y travaille et parviendra peut-être un jour à en faire trembler certains, mais disons que ce jour risque de se faire attendre un peu.

Le désintérêt de son Ombre pour ses activités concernant ses autres fréquentations la soulagent autant qu’il la blesse, un peu, juste un tout petit peu. Plus pour la façon détachée dont il lâche cela que parce qu’elle voudrait qu’il s’intéresse à elle. Il n’y en a pas beaucoup qui l’ont vraiment fait, au fil des années, elle peut les compter sur les doigts d’une main. C’est la raison pour laquelle elle s’est donnée corps et âme à Vladislas à l’époque, la raison pour laquelle, aussi, elle est si profondément reconnaissante envers Solar et Lady Satan de l’aimer au moins un peu.

Simplement que je ne puisse pas vous le dire. Si vous n’aviez pas aimé… et bien, c’est une des rares choses que je ne changerais pas. Mes fréquentations ont beaucoup fait pour moi. Je leur dois tout. Alors que vous n’en ayez rien à faire, c’est bien ainsi, acquiesce-t-elle cependant simplement, haussant les épaules.

Elle ne s’anime de nouveau qu’à la dernière question, son sourire disparu fugacement revenant aussitôt sur ses lèvres fines. Se rapprochant du bord de la banquette, et donc de Tesla par voie de fait, elle répond avec au creux de la voix tout l’enthousiasme qui s’impose :

Par plaisir. Peut-être pour rencontrer quelqu’un, qui sait ? Mais surtout pour danser. J’aime ça, je me sens vivante. Et je le fais bien, en plus, affirme-t-elle avec un clin d’oeil, le regard pétillant d’une joie qui n’a rien de feint. Je vais et je viens, ici, ailleurs, de nuit comme de jour. Parfois, je ne sais pas trop ce que je fais, d’autres j’ai juste envie de me distraire.

Elle mordille nerveusement ses lèvres, l’espace d’un instant, ses yeux dérivant vers les danseurs - la plupart se trémoussant simplement au rythme de la musique tant bien que mal.

Il n’y a rien de pire pour moi que l’ennui. Vraiment rien de pire, soupire-t-elle, se souvenant encore de ce jour où son vampire de maître l’avait enfermée seule pour la punir.

L’équivalent de la plus cruelle torture, pour elle.

Alors je cherche des distractions, même si ce n’est pas ici que je risquais d’en trouver de bien folles. Enfin, c’est ce que je pensais avant de tomber sur vous, ronronne presque la jeune femme en lui souriant. J’ai l’air d’être quelle genre de fille, selon vous ?

L’interrogation la fait rire tout bas, mais elle est vraiment curieuse d’entendre la réponse.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 13 Fév 2019 - 11:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4853
ϟ Nombre de Messages RP : 1626
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Peut-être. »

Il répondait, laconique. En vérité, Renan divisait les gens en deux catégories : les loups et les moutons. Si l'on n'appartenait pas à l'une, on était forcément de l'autre. Or, de son propre aveu, Cassandra n'était pas une louve, ce qui signifiait qu'elle était forcément un mouton, une suiveuse. Toutefois, Renan devait admettre que certains individus se démarquaient du lot. Même sans être des prédateurs, ils retenaient l'attention et valaient la peine qu'on s'intéressent à eux ! Une sorte de mouton à cinq pattes en somme, mais le Breton ignorait encore si elle méritait ce qualificatif. Il en avait si peu vu d'elle et même si son caractère et son originalité retenait son attention, le trentenaire avait appris à ne pas se satisfaire de si peu.

Il évita de s'étaler sur des détails qu'il estimait sans importance et comme pour son avis sur le statut de mouton de son interlocutrice, Renan choisit de ne pas relever ce qu'elle déclara au sujet de ses relations. Même si elle l'ignorait, l'Officier ne lui aurait jamais demandé de se séparer de ses autres relations. Il n'était pas exclusif, sauf peut-être dans certaines conditions très précises. Comme lorsque sa précédente compagne s'amusait à laisser entendre qu'elle pourrait devoir se montrer gentille avec certaines entités puissantes pour les amadouer. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait décidé de ne plus mélanger plaisir et travail : ça attirait des ennuis et créait des sentiments inadaptés à ses projets.

Comme Cassandra se rapprocha de lui, Renan resta immobile en la suivant du regard. Elle avait l'air excitée et enthousiaste, comme si elle venait de repenser à quelque chose qui lui plaisait. Lorsqu'elle parla de la danse, le trentenaire resta de marbre. Il s'agissait d'un « loisir » qu'il n'avait jamais vraiment adoré. Cela lui arrivait de s'y consacrer, mais disons que ce n'était pas ce qu'il le faisait vibrer ! Il attendit malgré tout qu'elle termine pour reprendre la parole, laissant un bref sourire amusé ourler ses lèvres et creuser ses fossettes.

« Tu es vraiment sûre de vouloir l'entendre ? » Signe qu'il ne serait peut-être pas aussi gentil qu'elle l'espérait. « J'hésite. D'un côté, tu me fais penser à une sorte de fan-girl qui espère pouvoir côtoyer les grands pour ressentir des choses qu'elle ne pourrait pas éprouver en étant seule. » Et vu le ton qu'il employa sur la fin, ce n'était pas forcément ce qu'il approuvait. « Mais d'un autre côté, tu es dégourdie et tu as un côté plein d'adoration que je ne peux m'empêcher de trouver charmant. Alors, je ne sais pas vraiment. Mais si on s'arrête au physique, tu as surtout l'air d'une demoiselle bien sous tous rapports. Pas le genre qui traîne dans ce genre d'endroit. »

Oh, le Red Night était un lieu fréquentable comparé à d'autres du même genre, mais elle savait sans doute que les jeunes filles de bonne famille n'allaient pas dans des endroits où l'on s'habillait trop court, dansait collés-serrés et buvait de l'alcool ! Même si Renan ne faisait aucune de ces trois choses.

Comme Cassandra s'était rapprochée, Renan décroisa ses bras et se pencha légèrement en avant, diminuant à son tour la distance qui les séparait. Il releva finalement sa main pour frôler les cheveux de la jeune femme comme s'il s'apprêtait à lui caresser le visage, mais s'arrêta juste avant de toucher sa peau, puis retirer sa main.

« Si tu es venue pour danser, ne te gêne pas pour moi. Tu peux aller le faire, je suis venu ici pour profiter d'une soirée tranquille tout en observant les autres, je pourrai le faire même si tu vas danser. »

Il le disait aussi bien pour lui faire comprendre qu'elle n'était pas indispensable à sa soirée que pour voir ce qu'elle déciderait de faire. Il n'avait aucun problème à ce qu'elle le délaisse pour aller se défouler un peu, mais il se demandait seulement si elle prendrait le risque qu'il envisage d'aborder quelqu'un d'autre durant son absence. Ce qu'il ne comptait pas faire bien entendu, mais elle ne le savait pas. Cependant, il fallait parfois prendre des risques pour faire ce que l'on aimait et Renan se demandait si Cassandra était de ce type-là... ou plutôt de celui du mouton obéissant.
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 14 Fév 2019 - 18:37 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra De Matteo
Indépendant Neutre

Afficher le profil
Cassandre

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 190
ϟ Nombre de Messages RP : 96
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : sans métier fixe
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs :
• Lien vital IV (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie I (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives)
• Lien miroir I
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

Un bien calme peut-être, relève Cassandra avec un doux sourire, avant de balayer le sujet d’un geste de la main.

Si d’aventure l’Ombre est dubitative, elle n’aura que bien trop vite l’occasion d’apprécier toute l’étendue de la différence de la médium. Elle n’entre dans aucune catégorie réelle, empruntant ses forces aux morts, aux Enfers et à son héritage de façon égale, transformant ses faiblesses en atouts presque involontairement. Elle est faible en regard de ceux qu’elle côtoie car elle aime à s’entourer de puissants, mais malgré tout, elle est plus solide et féroce qu’il n’y paraît, qu’elle ne le sait elle-même. Il n’y a qu’à penser au naturel avec lequel elle a brûlé vif un innocent sous les yeux de l’un de ses clans d’adoption voilà quelques semaines.

Elle est cependant plus curieuse de savoir ce qu’il pense d’elle que de trancher la question de son statut ovin ou non. C’est d’ailleurs pourquoi elle acquiesce vivement, d’un signe de tête, quand il lui demande si elle veut vraiment entendre ce qu’il a à dire. A part en la comparant à une innocente sans cervelle, il ne peut pas vraiment la vexer, alors oui, elle est prête à le découvrir. Sa réponse, soit dit en passant, la fait rire. Il ne lui arrive pas souvent qu’on la compare à une demoiselle bien sous tous rapports, mais c’est aussi parce que ceux qui la connaissent et ont le plaisir de sa compagnie savent déjà trop sur elle. Dans les faits, depuis qu’elle ne se drogue plus à tout va et ne vit plus dans un caniveau, depuis que Lukaz et Evelyn l’ont sortie de sa spirale dépressive suite à la mort de Vladislas, elle prend soin d’avoir l’air… Propre sur elle. Elle sait l’apparence qu’elle a, s’enorgueillit de ses allures de poupée fragile et adore en jouer. Adorable petite créature qui se révèle plus noire que bien d’autres lorsqu’on s’intéresse à ce qui se cache sous cette façade.

C’est assez amusant. Je trouve. Une fan-girl, c’est la première fois qu’on me le dit, je crois. Mais bon, on ne me dit pas non plus très souvent que je suis bien sous tous rapports. Mes fréquentations habituelles doivent trop bien me connaître.

Cassandra ne cache pas une moue déçue quand la main qu’il a approché de son visage s’éloigne sans l’avoir gratifier de son toucher. Sur ce, elle se redresse et s’étire une fois de plus.

Je vous retrouve plus tard, alors. Ou peut-être pas, ça, c’est vous qui choisirez.

Un petit signe de la main et la voilà qui rejoint les autres danseurs, ses mouvements presque aussitôt en rythme avec la musique, ses yeux clos et son sourire bien haut sur ses lèvres. Cassie est à l’aise, là, et cela se voit. Assez pour que certains, d’ailleurs, tentent un rapprochement, hommes ou femmes qu’elle ne chasse jamais vraiment, mais auxquels elle fait finalement comprendre qu’elle n’a besoin de personne, pas ce soir, pas cette fois. Peut-être plus tard dans la nuit. Elle s’amuse avec sa petite ombre préférée dans un recoin de l’esprit, à la recherche de quelques vérités de plus à son sujet, jusqu'à ce que la danse ne finisse par la lasser. Elle s'esquive alors, cherchant Tesla du regard là où elle l'a laissée, curieuse de savoir si l'homme sera toujours là, ou parti vers d'autres horizons.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 15 Fév 2019 - 11:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

Renan Le Guerec
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4853
ϟ Nombre de Messages RP : 1626
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Il était assez étonné de l'entendre dire que c'était la première fois qu'on la qualifiait de fan-girl. Elle en avait pourtant le comportement avec lui, même s'il n'avait jamais été assez célèbre pour expérimenter ça par le passé bien sûr. Au fond, elle lui faisait simplement penser à ces femmes – ou hommes – qui étaient prêts à tout pour réussir à vous flatter et à entrer dans vos bonnes grâces. Ça, Tesla connaissait bien. Combien d'agents avaient tenté de lui faire du charme dans l'espoir d'obtenir des avantages ? Trop pour les dénombrer. Mais il devait admettre que Cassandra ne leur ressemblait pas. Elle était plus... bizarre, étrange, entière. Soit elle était parfaitement sincère, soit elle était plus douée dans l'art de la manipulation que tous les individus qu'il avait pu côtoyer jusqu'à ce jour. Son ego penchait pour la première solution, sa paranoïa pour la deuxième. Match nul.

Ses prunelles restèrent posées sur la demoiselle après qu'elle ait arboré une moue déçue. Dans un coin de son esprit, le Breton nota qu'elle était apparemment tactile, ce qui était toujours bon à savoir. Cependant, il ne comptait pas se servir de cette découverte. Pas ce soir, ni sans doute un autre jour, mais c'était toujours une information en plus qu'il prenait volontiers. Elle pouvait toujours servir un jour, sait-on jamais.

Le Breton la regarda partir parmi les danseurs et resta un moment à l'observer. Elle avait la danse dans la peau et se débrouillait bien, suffisamment pour attirer l'attention de plusieurs personnes qui tentèrent de l'approcher. Renan nota qu'elle le repoussa gentiment, mais il se demanda pour quelle raison. Il pensait avoir été assez clair au sujet du fait qu'elle n'obtiendrait rien de plus que des discussions avec lui et si elle venait ici pour ne pas terminer sa soirée seule, elle risquait d'être déçue si elle ruinait toutes ses chances dès maintenant.

Tesla se demanda finalement ce qu'il allait faire. L'envie de discuter encore un peu était présente, cependant il n'oubliait pas sa prudence. S'il la laissait revenir et bavarder avec lui, il prenait aussi le risque qu'elle puisse décider de le suivre ou d'envoyer son chien invisible le pister. Bon, Renan doutait qu'elle en arrive là, mais sait-on jamais. Cassandra en savait d'ores et déjà trop à son sujet et il ne tenait pas à ce qu'elle sache où et avec qui il vivait. La prudence lui dicta donc de quitter sa table, puis de se glisser dans la foule pour qu'elle le perde de vue si tant est qu'elle jetait un coup d’œil dans sa direction au même moment. Quelques secondes plus tard, le Français était hors de l'établissement. Il était encore assez tôt, minuit n'était passé que de deux ou trois heures, mais tant pis. Sans perdre davantage de temps, le trentenaire s'éloigna de l'établissement d'un pas assuré afin de regagner ses pénates en se demandant si son départ sans au revoir allait contrarier la jeune médium.
Il le verrait bien la prochaine fois !
 
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



 
La séduction a toujours été une histoire de manipulation
 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2Revenir en haut 


 Sujets similaires
-
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Derek]
» La séduction a toujours été une histoire de manipulation [Renan & Ginger]
» [Flashback] La séduction a toujours été une histoire de manipulation. | Ulwyck & Allyria
» Le Résumé officiel des INTRIGUES [A consulter régulièrement]
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: