AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Born Survivor(s) Cadre_cat_1Born Survivor(s) Cadre_cat_2bisBorn Survivor(s) Cadre_cat_3
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

Born Survivor(s)

 
Message posté : Ven 1 Fév 2019 - 16:39 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Habituellement, Eden avait quelque chose à voir avec les catastrophes qui s'abattaient sur elle. D’une façon ou d’une autre, soit elle les provoquait, soit elle en était la cible grace à - ou à cause de - l’agacement profond qu’elle causait à ses ennemis et concurrents. Occasionnellement, on cherchait à se débarrasser d’elle mais on se heurtait invariablement à un mur de résistance inhumaine. Il lui arrivait de donner l’illusion de sa mort pour soulager l’égo d’un ennemi, uniquement pour que son retour d’entre les morts provoque la sensation.

Cette fois-ci échappait parfaitement à la règle. La méta-humaine sortait de son petit travail paisible en enseigne de bricolage, s’était changée dans les vestiaires dédiés au personnel pour retrouver une allure correcte puis s’était glissée dans le flux des passants et autres citoyens innocents - ou moins innocents - de Star City.
Elle allait certainement faire une ou deux courses pour récupérer de quoi manger les jours à venir avant de se poser dans un bar. Pourquoi pas finir sa soirée à la Machine pour y faire quelques rencontres et plus si affinités ? En tout cas, la journée n’avait rien de spécial aux yeux de l’agent de SHADOW, mais ça n’allait pas tarder à changer.

D’abord, elle s’était glissée dans un commerce de proximité pour mettre la main sur les quelques denrées qui l’intéressaient. C’était amusant de constater la variété de personnes que l’on croisait dans ces endroits là : La devanture était souvent occupée par un dealer quelconque ou par un sans domicile fixe faisant l’aumône, tandis que l’intérieur se partageait très nettement entre les jeunes étudiants venus acheter de l’alcool et des cochonneries pour leur soirée et les retraités qui n’avaient plus vraiment la force de se déplacer jusqu’au supermarché plus éloigné de chez eux.
L’hiver était encore bien installé et le jour déclinait dehors à l’heure où Eden glissait une bouteille de lait et quelques conserves sous son bras.

Elle faisait le tour des rayons pour s’assurer que rien d’autre ne lui faisait envie lorsque la lumière du bâtiment s’éteignit quelques secondes. Puis se ralluma. Puis s’éteignit de nouveau.
Quelques tremblements parvinrent aux oreilles des clients, mais à Star City, à quel moment fallait-il vraiment commencer à s’inquiéter ? Tout pouvait encore se produire et généralement ça arrivait aux voisins. Sauf à l’Invasion Terminus.

Peu soucieuse, Eden s’était contentée de jeter un oeil vers l’entrée du magasin et de hausser les épaules. Le silence s’était rétabli, mais pour mieux faire place au vacarme : A l’extérieur, une silhouette massive fendit les airs pour se planter dans la façade du bâtiment au dessus de la supérette. Un combat de Supers ? Certainement. En tout cas, de lourds pans de mur s’étaient décrochés du mur pour obstruer totalement la sortie et prendre au piège les clients de la boutique. Les premiers cris retentirent déjà, de panique ou de douleur, et l’effondrement se répandit au reste du bâtiment en emportant les vies innocentes qui se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment.

La méta-humaine avait naturellement cherché du regard un échappatoire sans en trouver. Elle avait eu le malheur de se trouver sur la course d’une lourde étagère métallique et se retrouva ensevelie sous plusieurs dizaines de kilos de denrées et de gravats. Certainement de quoi en tuer plus d’un, mais pas elle. Elle espérait simplement qu’aucune conserve n’avait répandu son contenu sur ses vêtements. Oh, et que son téléphone soit encore en un seul morceau. Elle l’avait déjà changé deux fois depuis le début de l’année.

Tout ne s’était pas effondré cependant : Il y avait un espace de quelques petits mètres carrés encore praticables devant elle, mais tout était plongé dans le noir et personne n’avait l’air de s’y trouver pour le moment. Quelques plaintes douloureuses parvenaient à ses oreilles ça et là, et probablement aussi le dernier soupir de pauvres victimes ensevelies. Eden ne serait pas surprise si elle était la seule survivante de cette petite catastrophe.

Elle laissa échapper un soupir de profond ennui. Une bonne chose serait déjà de se dégager de cette maudite étagère pour attendre l’arrivée des secours un peu plus confortablement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 2 Fév 2019 - 18:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Depuis son enfance, Cassandra a prouvé à plus d’une reprise que sa réputation de chat noir n’a rien d’usurpé. Dans son sillage, les drames prennent place, les monstres relèvent le bout de leur nez et les morts s’agitent. Pure malchance ou conséquence hasardeuse de sa nature, toujours est-il qu’elle a plus d’une fois atterri au mauvais endroit et au mauvais moment. Parfois, elle se demande si c’est là le fruit de son pouvoir, si une intuition quelconque ne la pousse pas vers les lieux qui seront plus tard imprégnés de traces émotionnelles assez fortes pour le réveiller. D’autres, elle oublie même cette réalité ou préfère l’ignorer. Après tout, cela n’est pas pour lui déplaire, ne l’a jamais été et ne le sera jamais.

Quoi qu’il se passe, elle continue à vivre sa vie avec toute la sérénité du monde, prête à accepter et chérir chaque obstacle que le destin veut bien placer sur sa route. Pas de quoi s’en inquiéter, quand bien même elle ne ferait pas les frais de cette étrange malédiction - ou bénédiction - qui sans cesse la ramène à la vie. Elle ne sait même plus exactement ce qu’elle est venue faire là, dans cette supérette. Cassie est en quelque sorte prise en charge par sa Marraine et son voleur, les deux qui lui offrent le gîte, le couvert, et plus car affinités. Autant dire qu’elle ne pose pas souvent ses petites pattes dans ce genre d’endroits, encore moins avec son chien infernal sur les talons.

Ça ne l’empêche pas de lever un regard curieux vers le plafond quand l’éclairage fait des siennes. Dubitative, mais surtout très attentive, elle ne montre pas la moindre once d’inquiétude, même quand le sol tremble doucement. Puis plus fort. Inconsciente de ce qu’il se passe réellement, Cassie n’a pas le même réflexe que le commun des mortels. Elle les voit fuir avec un doux sourire. Peut-être bien que, finalement, c’est tout simplement cela qu’elle faisait ici. Attirée par le malheur des uns et la souffrance des autres, fussent-ils encore en devenir.

Puis l’immeuble s’effondre sur lui-même, peu à peu. Cassandra ne fait que chasser Ptit Chou d’une pensée - il la rejoindra plus tard, sans doute. A peine le temps de s’exécuter que la flamme de sa vie est soufflée une fois de plus, qui ne sera pas celle de trop. Sa malchance n’est pas réellement de la partie, cependant, car son corps n’est pas trop endommagé par la chute des gravats. Disons seulement que sa jambe aura été brisée en mille morceaux et sa tête enfoncée, mais elle n’a rien qui l’empêche de régénérer des heures durant. Comble de la bonne fortune, la dépouille de la demoiselle atterrit dans sous une étagère qui, aussi lourde soit-elle, a sauvegardé une petite bulle dans laquelle, une bonne heure après, Cassie reprend conscience dans un gémissement.

Je déteste quand c’est la tête qui prend, marmonne-t-elle en ouvrant les yeux.

Ptit Chou est revenu à côté d’elle, sa gueule posée sur le corps de sa petite maîtresse, veillant fidèlement sur celle-ci. Elle remue ses doigts un à un, flattant l’échine de la créature avec le sourire, écoutant les doux gémissements qui l’entourent de temps à autre, avant de réaliser qu’il y a quelqu’un d’autre ici. Grâce aux indications de la bête, principalement, car elle-même essaye encore de faire la mise au point sur son environnement plongé dans une obscurité familière et confortable.

Je croyais que tout le monde serait mort, ou au moins blessé, lâche-t-elle, avec une surprise des plus totales parfaitement audibles.

Elle-même l’a été, après tout.

Ou peut-être que tu es en train de le faire… ?

Mourir, entend-elle par là. C’est l’explication la plus logique. Ptit Chou geint son envie de dévorer la jeune femme dans l’esprit de sa compagne, laquelle retient un rire. Peut-être, mais d’abord, elle veut savoir ce qu’il en est de cette curiosité.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 3 Fév 2019 - 11:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Dans ce genre de situations, peu de choix se proposaient généralement à Eden : Elle devait attendre. Attendre que les secours n’arrivent pour dégager les décombres jusqu’à la dégager elle : Elle avait fait ce qu’elle avait pu pour se libérer des innombrables paquets qui s’étaient étalés sur et autour d’elle, mais ses jambes étaient solidement tenues au sol par l’étagère qui lui était tombé dessus. Si ça n’avait été que ça, elle aurait pu forcer pour s’en libérer, mais les gravats étaient venus s’ajouter à la petite fête et le poids total de la structure qui la clouait au sol dépassait très largement sa force. Mais ne dépassait évidemment pas sa résistance.
De fait, elle était coincée et patientait sagement dans une posture assez peu glorieuse : À plat ventre sur le sol, ses deux jambes bloquées par la structure. Le haut de son corps était heureusement libre et lui permettait au moins de patienter dans un confort tout relatif : Elle pouvait par exemple poser ses deux coudes au sol et reposer sa tête sur ses mains en observant. Pas grand chose. Le noir presque total qui l’entourait, parfois brisé par une étincelle qui s’échappait des néons arrachés à leur plafond.

Ces quelques éclats de lumière lui avaient donné l’occasion d’observer quelques civils moins chanceux qu’elle. Un bras inerte sur sa gauche. Une jeune femme dont le sang se répandait au sol devant elle, que la vie avait très certainement quitté.

Eden parvint finalement à extirper son téléphone se sa poche, seulement pour découvrir son écran brisé et sa coque déformée. Un immense soupir s’échappa de ses lèvres.
Dès que les choses seraient calmées là dehors, les secours viendraient. Probablement. Ça dépendait de combien de bâtiments avaient subi le même sort que le leur. Et de si les secours voulaient se risquer à une expédition de nuit. Ça ne serait probablement pas pire que pendant l’Invasion, où elle avait dû attendre des jours sous les gravats.

L’avantage cette fois-ci, c’est que Quetzalxopilli, tout aussi blasé fut-il par la situation qui atteignait son humaine, faisait une formidable distraction. Eden pouvait surveiller l’extérieur à travers ses yeux et, avec son aide, anticiper l’arrivée des secours. Qui n’avaient pas encore l’air d’arriver.

Elle ne savait pas trop combien de temps s’était écoulé, mais une anomalie vint finalement briser la monotonie de l’attente.
La jeune femme absolument morte qu’elle avait observé plus tôt n’était finalement pas si morte que ça. Et elle semblait en être consciente. Eden haussa un sourcil, elle l’entendit se diriger vers elle et distingua ce qui semblait être sa silhouette.

Moi, en train de mourir ? De mourir d’ennui peut-être, oui.

Fit la méta-humaine, avec une grande désinvolture. Son alebrije était dehors, elle ne pouvait donc pas voir le chien infernal qui rôdait auprès de la demoiselle.

Je croyais aussi que tout le monde serait mort. Ou au moins blessée. Sauf moi. D’ailleurs tu avais l’air beaucoup plus morte que ça tout à l’heure.

Elle plissa des yeux pour essayer de la détailler, mais dans cette obscurité et dans cette posture, c’était pas l’idéal. Si au moins elle pouvait être debout, elle se sentirait un peu moins ridicule.

Tu te régénères, ou quelque chose du genre ? Tu t’appelles comment ?

Eden ne parlait que de ce qu’elle connaissait, et elle était curieuse. Mettre un nom sur la demoiselle morte-mais-en-fait-non et savoir de quoi il en retournait l’occuperait bien le temps de retrouver sa liberté.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Fév 2019 - 19:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Contrairement à Eden, Cassandra n’est pas coincée dans une posture quelconque. Elle n’a pas la place de bouger énormément, en toute honnêteté, mais au moins Ptit Chou a-t-il dégagé ce qui l’empêcherait de régénérer au moment de l’éboulement. Elle lève une main vers sa tête, fronçant les sourcils en constatant, qu’effectivement, c’est bien sa tête qui a le plus souffert de l’aventure. Ses cheveux sont imbibés de sang. Heureusement que celui-ci ne l’a plus dérangée depuis des années. Elle tend ses doigts à son compagnon qui se fait un plaisir de les débarrasser des quelques traces de liquide rouge sombre qui s’y sont marquées.

Un néon endommagé envoie un flash, lui permettant un bref aperçu de sa voisine malgré elle. Pas de quoi la décrire, d’autant que Cassie, aux prises avec sa migraine, a aussitôt fermé les yeux, tout en rampant un peu pour se rapprocher de l’autre femme. L’imposant Ptit Chou, lui, est tapi en arrière, et continue de saliver après ce drôle d’humain survivant, qui n’a apparemment peur de rien d’autre que l’ennui. Une remarque qui tire un sourire à Cassandra.

Hm, j’étais morte. Je ne le suis plus. Ça m’arrive souvent.

A tel point qu’une semaine sans cadavre est une semaine bien ennuyante dans la vie de la jeune femme. De toute façon, elle passe rarement plus de sept jours loin du Pandémonium, et lorsqu’elle s’y trouve, il n’est pas rare qu’un membre ou un client du Hell Club s’amuse un peu trop avec elle.

Oh, les autres doivent être en train de mourir, ajoute-t-elle d’un ton guilleret. Ptit Chou a déjà mangé une âme ou deux.

Elle sourit en se demandant s’il est temps pour elle de laisser la créature en manger une de plus - après avoir goûté sa chair, du moins. Finalement, elle décide qu’elle peut bien attendre un peu, que les secours arrivent.

Je m’appelle Cassandra, mais tout le monde dit Cassie. Et toi ?

La petite médium est saisie d’une petite quinte de toux, au demeurant très agréable avec les maux de tête qui persistent encore, les poumons probablement encrassés par la poussière soulevée par l’effondrement.

Qu’est-ce qui est capable de survivre à un immeuble sur la tête sans risquer autre chose qu’une fin due à l’ennui, l’interroge-t-elle aussi, curieuse.

Ce n’est pas la première fois qu’elle croise une mutante dotée d’une résistance supérieure, mais il s’agit là d’un certain niveau. Elle localise Eden grâce à son aura, à présent qu’elle lui fait plus ou moins face, halo bleuté et dépourvu de toute pureté. La survivante a péché, elle aussi, quoi qu’il soit difficile dire de quelle façon précisément. Un bon goûter pour Ptit Chou.

Si on arrive à court d’oxygène, tu seras toujours là ? Il paraît que ça arrive, dans les éboulements, si il n’y a pas d’arrivée d’air.

Elle-même préférerait éviter. Elle n’a pas la moindre envie de se retrouver morte sans oxygène, car il faudrait alors qu’on la libère pour qu’elle puisse revenir à la vie. Ou peut-être le ferait-elle sans cesse, avant de s’étouffer de nouveau. Songeuse, elle tente d’imaginer la scène et finit par déterminer que ça serait probablement terriblement ennuyeux, d’autant que mourir de trop tend à la priver de ses autres pouvoirs des jours durant, voire des semaines, après coup.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 3 Fév 2019 - 21:09 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Oh, si ça arrivait souvent, alors ça devait être parfaitement normal ! Eden en entendait de meilleures un peu tous les jours. Enfin, avec les connexions qu’elle avait au sein de SHADOW, elle imaginait assez aisément que l’on puisse tricher avec la mort. Elle aussi le faisait un peu à sa façon… Et elle n’avait rien demandé. Elle n’avait fait que profiter d’un cadeau que la nature lui avait fait.

Si c’est que ça...

Fit-elle en guise de commentaire. Sa curiosité était évidemment à vif et elle se demandait déjà par quel moyen cette jeune femme avait ce genre de talents. Magie ? Mutation ? Technologie ?
Les quelques mots qui suivirent laissaient entendre qu’il s’agissait de magie. Elle ne connaissait pas grand chose en spiritualité elle-même. Juste assez pour savoir s’en sortir lorsqu’elle était en la charmante compagnie d’une certaine déesse, disons. Ceci dit, avec elle, il fallait jouer des mots plus qu’autre chose, et on ne lui parlait pas de dévorer des âmes.

Avec ça, une foule de question lui vinrent à l’esprit, mais aussi un peu de prudence. Elle rappela Quetzalxopilli à ses côtés et l’oiseau éthéré fut à ses côtés seulement quelques instants plus tard. A travers ses yeux, elle put distinguer le chien infernal qui accompagnait Cassandra. Eden ignorait qu’il était infernal, concrètement, mais il ne fallait pas être un génie pour tirer quelque chose de son esthétique assez particulière. Rien à voir avec le faucon qui la protégeait, elle.

Ptit Chou, tu dis ? Il va avoir de quoi faire parce que les secours n’ont pas l’air d’être encore là.

Qu’il se régale, mais qu’il se régale sur quelqu’un d’autre qu’elle.

Moi c’est Eden.

Difficile de lui trouver un diminutif. Elle avait déjà un nom suffisamment court. Elle estima que répondre aux questions du brin de jeune femme devant elle ferait passer le temps et lui éviterait peut-être des désagréments dans les minutes ou les heures qui allaient suivre. Et puis elle n’avait jamais rien caché à ce sujet.

Je suis juste une mutante. Rien de très impressionnant : Je survis. Je résiste aux chocs, aux poisons, aux maladies, aux blessures… Je peux me passer de respirer aussi. C’est assez pratique.

La première tentative de meurtre sur sa personne soulignait assez bien cette facette de sa mutation. Elle était probablement restée plusieurs heures dans cette piscine, sous l’eau, sans remonter à la surface. Maintenant, c’était à son tour de poser quelques questions et elle ne s’en priva pas. L’alebrije veillait au grain, de son côté, observant Cassandra et son chien de ses yeux perçants.

Je peux te retourner la question ? Revenir d’entre les morts, c’est pas anodin. Et ton compagnon à quatre pattes non plus d’ailleurs. Finalement, on devrait pas trop s’ennuyer.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 3 Fév 2019 - 23:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
La sérénité avec laquelle Eden prend la nouvelle lui plaît. Non pas que Cassie se serait offusquée de la voir le prendre mal, ou paniquer. Elle aurait simplement lâché son chien sur elle pour plus de calme dans leur petit espace de vie, ou se serait moquée d’elle, ou l’aurait royalement ignorée. Ou une autre réaction dictée par ses impulsions du moment. Personne ne peut vraiment savoir ce que va faire la médium, elle-même comprise, avant qu’elle ne soit effectivement en train de le faire.

Ptit Chou a de quoi s’occuper en attendant qu’on sorte son adorable petite maîtresse de ce trou obscur dans lequel le hasard a cru bon de la précipiter, il est vrai. D’ailleurs, lorsque celle-ci l’informe qu’elle ne veut pas qu’il mange Eden de suite, il disparaît vers d’autres horizons, sans doute à la recherche d’un quelque chose à se mettre sous la main.

Eden… Le paradis terrestre du faux dieu. Charmant, répond-elle avec bien peu de conviction.

Mais il est vrai que nombre de prénoms en usage à l’heure actuelle sont liés aux religions, de près ou de loin. Pas de quoi s’offusquer, donc, même si Cassandra a un certain dégoût pour les fidèles de cette doctrine dépassée et mensongère.

Pratique, en effet. Tu survivras peut-être après moi, alors. Si on respire trop fort.

Elle lâche cela d’un ton désintéressé, son propre sort une information des plus anecdotiques, comme toujours.

C’est fascinant, vraiment.

Cassie s’est retournée sur le ventre, les coudes appuyés dans les décombres et son menton posé dans la paume de ses mains. L’un de ses pieds s’agite doucement, battant la mesure d’une mélodie qu’elle est la seule à entendre. Elle essaye de réfléchir. Elle-même ne sait pas trop ce qu’il en est. Pourquoi elle revient ? Elle n’en sait rien, pas vraiment, elle n’a que des intuitions. Amusée, elle finit pourtant par hasarder quelques réponses.

Il y en a qui disent que je suis maudite, condamnée à me voir refuser l’éternité de l’âme pour avoir servi le mal et l’obscurité pendant ma vie terrestre, soupire-t-elle doucement, d’une voix égale, le sourire aux lèvres, avec dans l’esprit le souvenir de Mikhaïl s’inquiétant de cette malédiction. Il y en a qui disent que c’est un don fait par le diable, aussi.

Une courte pause, avant qu’elle ne complète :

Moi, je pense juste que c’est une autre conséquence des bizarreries de ma naissance. Je sais par mon père que Cassandre, la Pythie, est une de mes ancêtres. Mais je crois aussi qu’il y a deux… créatures inhumaines dans ma lignée, quelque part. J’imagine que le cocktail a eu un drôle d’effet.

Des vérités, certes, mais partielles. Cassie n’a aucune certitude, elle a juste fini par s’imaginer un scénario pas si éloigné de la vérité. Lilith et Vladislas ont initié la lignée de sa mère, et laissé là leur héritage. Mais celui-ci, déjà bien vivace, a été éveillé par les prophétesses de la lignée paternelle et le don d’Evelyn Wormwood à sa naissance.

Ptit Chou est juste mon compagnon. Tu peux le voir ? Comment ça se fait ?

Elle fronce les sourcils, se demandant si Eden a vendu son âme. Néanmoins, ce genre de choses laisse des traces, et elle n’en voit aucune dans son aura.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Lun 4 Fév 2019 - 12:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Décidément, tout portait à croire que la demoiselle qui lui faisait si innocemment face -bien qu’elle eut les cheveux maculés de son propre sang- avait quelque chose à voir avec les enfers. Déjà parce qu’elle avait un toutou un peu spécial, puis parce que l’emploi du terme “Faux Dieu” était assez caractéristique. Pas qu’Eden soit spécialement croyante, très loin de là même. Ses parents biologiques l’étaient certainement et ça ne leur avait de toute évidence pas porté chance.

Oh, c’est vrai, j’oublie parfois. Je devrais prendre un appartement avec jardin, ça serait assez ironique.

Elle haussa les épaules. Une chose était certaine, c’est qu’elle ne craignait absolument pas pour sa vie, et ce dans l’immense majorité des situations dans laquelle on pouvait la mettre. Celle-ci y compris, bien sur. Tout au plus, elle était agacée de perdre son temps et de devoir dépenser son argent dans des vêtements et autres gadgets écrasés ou déchirés. Une autre certitude : elle ne se voyait pas non plus gambader dans un jardin béni à quelque moment de sa vie, ni de sa mort. Ou alors ce serait un énorme malentendu.

Elle prêta son oreille la plus attentive aux réponses que pouvait apporter Cassandra quand à sa situation. Ou à sa nature ? Ou à ses dons ? Quoi qu’il en soit, la réponse était énigmatique et surprenante. Bien à l’image de la jeune femme. Et il s’agissait définitivement d’un cadeau infernal ! Elle avait au moins eu ça de bon dans ses déductions.

Sacré héritage, quand même. Enfin, pas vraiment sacré, du coup, mais tu vois ce que je veux dire.

Enfin, elle voyait probablement. Elle avait l’air un tout petit peu à l’ouest, mais Eden ne doutait pas qu’elle aie de la jugeote si elle était encore là aujourd’hui. Enfin, même si elle ne pouvait apparemment pas mourir. Elle avait l’air d’assez bien vivre son lignage infernal.

De toute façon, c’est à toi de voir si tu prends ça comme une malédiction ou pas, c’est à personne d’autre de décider à ta place.

Pour ça, en tout cas. Pour ce qui était de décider ce qu’elle allait faire de sa vie… Eden ne jugeait pas celles et ceux qui décidaient de suivre le mouvement.
La méta-humaine était, pour sa part, assez contente de ses dons. Mais elle n’avait qu’une petite trentaine d’années derrière elle et qui sait ce que la vie avait à lui offrir ? On pouvait toujours avoir envie d’en finir à un moment ou à un autre. Par lassitude, par souffrance… Ce n’était pas son cas, mais elle était assez lucide pour savoir que l’immortalité n’était pas une récompense pour tout le monde. Eden était là pour laisser sa trace dans ce monde : Si elle devait y vivre suffisamment longtemps, alors ce serait selon ses termes. C’était bien pour ça qu’elle était du côté de SHADOW.

Elle observa le dénommé Ptit Chou au travers des yeux de Quetzalxopilli, sans quitter elle-même Cassandra des yeux.

Moi aussi, j’ai un compagnon. Il me permet de voir certaines choses que j’pourrais pas voir autrement.

Il la protégeait aussi. Mais c’était certainement la même chose pour le chien infernal. Eden ne doutait pas qu’il montrerait les crocs si l’on s’en prenait à sa maîtresse. Enfin, si elle se considérait comme telle. Avec Quetzalxopilli, c’était un poil différent : Eden se considérait plutôt comme sa partenaire que comme son patron, mais l’alebrije était un esprit protecteur et avait pour mission de veiller sur elle et de la protéger des attaques magiques, ou de quoi que ce soit de surnaturel qui tenterait de s’introduire dans sa tête. Enfin, sauf peut-être s’il s’agissait de Sa Très Possessive Majesté.
La méta-humaine n’avait pas grand chose de magique en elle, clairement. Seul son lien avec l’oiseau de proie l’était. D’ailleurs, avec un tel pedigree, Eden était surprise que Cassandra n’aie pas remarqué l’oiseau. Enfin, elle était loin de tout savoir à son sujet, alors de telles attentes n’avaient pas trop leur d’être.

D’ailleurs, ce dernier se montra un instant sous sa forme de faucon pèlerin, perché sur la silhouette métallique d’une étagère. Quelques étincelles révélèrent sa présence dans l’obscurité. Il se tenait à une distance respectable du chien infernal : Un combat de deux protecteurs surnaturels n’apporterait rien à personne.

Alors. Tu fais quoi dans la vie, à part mourir souvent ?

Et là pour le coup, Eden ne savait pas trop à quoi s’attendre. Il devait bien y avoir quelque chose justifiant la présence d’un toutou dévoreur d’âme à ses côtés.

J’espère que c’est assez passionnant comme discussion. Je t’aurais bien proposé qu’on joue aux cartes en attendant les secours, mais on y voit rien et je suis toujours coincée.

Et elle n’avait pas de jeu de cartes, non plus. Ceci dit, si la jeune femme avait une idée d’activité distrayante, elle était toute ouïe.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 5 Fév 2019 - 17:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
La réponse d’Eden aux remarques de la petite médium lui tire un rire. Pas de jardin, donc, pour cette enfant là, pas non plus de prières emplies de dévotion à un dieu qui a toujours préféré rester sourd aux plaintes de ses enfants. Cassie le déteste avec une certaine ferveur. Elle se souvient trop bien que c’est à lui que ses parents en appelaient lorsqu’ils étaient dépassés. Que lorsque les médiums et sorciers eurent défilé sans succès chez elle, pour tenter de guérir l’affliction d’un pouvoir grandissant plus vite que sa minuscule propriétaire, ce furent les messes et les prêtres qui les avaient remplacés. Depuis, elle a rejoint la famille Wormwood, au moins en partie, a dîné à leur table et ouvertement défié cette déité futile. Autant dire qu’Eden a choisi une excellente répartie, apaisant les envies de caprice d’une Cassandra très attentive.

Héritage impie, plutôt, oui, rit-elle.

Il n’y a rien de sacré dans ce qu’elle a vécu et vit encore, quoiqu’elle même place sur un piédestal la fille du Diable et son charmant voleur.

Mais je vois, acquiesce-t-elle sans s’en faire prier. C’est une malédiction, parfois. Dans les heures les plus sombres, cette façon de me libérer se refusera toujours à moi, soupire-t-elle.

Loin d’être pure affliction, un mélange d’appréhension, de désarroi et de franche curiosité s’est glissé dans sa voix. Il y a déjà bien des mois, elle a su ce que cela faisait. Tout perdre sans pouvoir se perdre à son tour. Incapable de rejoindre celui qu’elle a aimé et aime toujours d’un amour aussi féroce que déviant, elle s’est résolue à s’oublier dans les bras des autres et de fugaces escapades sur les terres des morts, à abdiquer sa volonté aux drogues et aux alcools. Elle se détruisait alors, jusqu’à ce que son infernale marraine ne la reconnaisse et lui offre de nouveaux buts.

Mais elle se demande ce que cela serait, si on lui volait à nouveau tout ce qu’elle est et tout ce qu’elle a. Si une Andrea Parker de plus venait à ruiner ses espoirs de futur. Impossible, pas cette fois. Vladislas était roi parmi les siens, mais Evelyn Wormwood est destinée à plus. Et Cassandra n’est pas la seule à lui avoir offert sa dévotion aveugle, prête à faire don de son sang, de sa vie, de son âme elle-même si cela permettait à l’Antéchrist d’étendre un peu son empire.

La solitude a de drôles d’effets lorsqu’elle est impossible à fuir, complète-t-elle d’un ton pensif.

Enfin, sa compagne d’infortune attire son attention sur son compagnon. Cassandra lève le nez et cherche la créature, apercevant un éclat de couleurs qui se confond brièvement avec la silhouette gracieuse d’un faucon pèlerin. Elle sourit et baisse de nouveau les yeux sur la forme à peine discernable d’Eden.

Je ne savais pas qu’il était à toi. Des fois, les créatures sont juste là, comme les esprits des morts qui marchent entre les vivants. Qu’est-ce que c’est ? Je n’en ai jamais vu de comme ça ? Vous êtes liés, alors, comme Ptit Chou avec moi ?

Celui-ci s’est tendu mais elle le tranquillise d’une caresse délicate de l’esprit. Elle ne veut pas, pour l’instant, qu’il se jette sur la créature. Elle est curieuse de savoir si comme elle, Eden est toujours accompagnée par la présence rassurante de son compagnon. Cassie ne sera plus jamais parfaitement seule, car son chien infernal est là. Et puis il y a les autres.

Ce que je fais. Le ménage, parfois. Des tâches simples, pour gagner un peu d’argent, à gauche et à droite. Dessiner. Danser. Et je vends mon corps à ceux qui peuvent se le payer.

Elle roule sur le dos avec un petit rire. Elle vend son corps et un peu plus encore, mais cela, c’est un secret qui n’appartient qu’à l’une de ses maîtresses. Il ne faudrait pas que l’on apprenne ce qui se trame dans les profondeurs du Pandémonium. En attendant, elle le lance avec un naturel absolu, pas plus rebutée par ce qu'elle a fait que par la pensée de ce qu'elle fera encore. Elle aime enlacer les autres et les voir trouver réconfort et plaisir sous ses doigts de fée et la chaleur de son corps. Autant que Cassie aime se soumettre à tout ce qui leur passe dans la tête.

J’aime discuter. J’aime l’attente, aussi, parce qu’elle donne une saveur encore plus exquise à ce qu’elle précède. Mais pas trop longtemps. J’espère qu’ils ne vont pas prendre des jours pour déblayer tout ça. Ça ne m’était jamais arrivée de finir enterrée vivante.

Cassandra fronce les sourcils, réalisant que c’est la pure vérité. Comme quoi, elle n’a pas encore fini d’expérimenter loin de là.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mar 5 Fév 2019 - 19:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Eden était au fait de l’alliance entre l’officier de la Pénombre, qui était également son chef d’équipe adoré chez SHADOW, et Lady Satan. De fait, elle se demandait assez légitimement si l’héritage infernal de cette jeune fille était lié à cette éminente personnalité de Star City.
Elle ne lui posa toutefois pas frontalement la question, puisque son organisation n’existait pas et que, de fait, personne ne devait savoir ce qu’elle savait, ni quels étaient leurs alliés potentiels. Elle songeait tout simplement qu’elle serait peut-être à recroiser cette demoiselle dans d’autres conditions un jour où l’autre.

La méta-humaine écouta son interlocutrice avec la plus grande attention. Il semblait qu’elle avait bien compris les difficultés que pouvaient poser l’immortalité lorsque la vie s’acharnait un peu trop. Qu’elle les avait même déjà vécu.

Eden ne saurait pas dire si elle était particulièrement solitaire, ni même si elle avait vécu une véritable forme de solitude. Elle aimait s’entourer de personnes qu’elle choisissait avec la plus grande attention et qu’elle protégeait farouchement dès le moment où leur place auprès d’elle était méritée et justifiée. Mais malgré ces méfiances et ce tri, il n’y avait personne avec qui elle se considérait véritablement intime. Pas de confidente. Tout au plus quelques mots sur l’oreiller avec des femmes d’exceptions dont l’une pourrait s’en vanter.

Elle coula ensuite un regard vers Quetzalxopilli, qui observait tout avec son oeil si attentif.
Devait-elle en dire un peu, beaucoup, pas trop ? Son interlocutrice ne s’était pas gênée pour lui parler en termes tout à fait précis de ses ancêtres, malgré une lignée tout à fait étonnante qu’elle aurait pu garder dissimulée. Qu’elle aurait peut-être dû garder dissimulée d’ailleurs. Mais Eden ne comptait pas lui nuire, donc ça ne changeait pas grand chose. D’ailleurs, il était aussi possible que tout soit faux.

C’est un esprit protecteur, un alebrije, il vient des Treize Cieux. On me l’a offert et on m’a liée à lui.

Rien de trop. Elle ne savait pas encore exactement tout ce qu’impliquait ce lien, d’ailleurs. La méta humaine avait cru comprendre que ces esprits se faisaient rares sur Terre puisque Cetl avait dû chercher dans les Treize Cieux pour lui trouver Quetzalxopilli. Elle n’avait évidemment pas précisé qui lui avait fait un tel cadeau, ni trop détaillé l’affaire. De toute façon, la magie n’était pas son domaine.

Quand aux activités de la demoiselle, elles étaient variées et Eden ne fut pas trop surprise d’apprendre aussi qu’elles se déclinaient dans des facettes plus sombres. Quelqu’un accompagné d’un chien infernal n’était généralement pas ici pour cueillir les pâquerettes, bien qu’il était assez facile d’imaginer Cassandra gambader toute guillerette dans un champ de fleurs.

Intéressant.

Commenta Eden, dans un sourire. Elle n’avait généralement pas besoin de payer pour arriver à ses fins en ce qui concernait le sexe, mais elle supposait que certains payaient pour avoir plus que ça.

D’une pensée, Quetzalxopilli retrouva sa forme éthérée pour jeter un coup d’oeil à l’extérieur. Il y avait enfin un peu d’activité, quelque chose à se mettre sous la dent.

Je crois que les secours commencent à arriver. Ils ne devraient pas mettre plus de quelques heures à déblayer tout ça. Enfin, faut voir s’ils veulent faire les fouilles de nuit ou s’ils attendent demain.

Elle haussa les épaules. Elle était un peu jalouse de la liberté de mouvement de Cassandra, qui pouvait se permettre de se mettre sur le dos et de se déplacer même si leur espace était restreint. Un soupir franchit ses lèvres et elle s’amusa de ses derniers mots :

Il faut bien une première fois à tout ? Perso, j’ai déjà été enterrée vivante. On a essayé de me noyer aussi. Mais surtout, j’ai été coincée plusieurs jours sous des gravats pendant l’Invasion. Je recommande pas l’expérience, c’est vraiment vraiment très ennuyeux.

L’oiseau était revenu à ses côtés, conservant cette fois sa forme éthérée.

Tu risques pas d’avoir des soucis avec les autorités, quand on nous déterrera d’ici ?

Eden, elle, ne craignait absolument rien. Elle n’était qu’une humble vendeuse dans un magasin de bricolage. Elle était une méta-humaine et ne s’en était jamais cachée, ni dans son entourage ni auprès des autorités : Cette position lui donnait un avantage non négligeable, car la police appréciait les honnêtes citoyens comme elle bien plus que ceux qui leur cachaient des choses. Assez ironiquement, du coup.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 6 Fév 2019 - 17:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassie note dans un coin de son esprit ce que sa compagne d’infortune lui apprend de sa créature. Le plus probable reste qu’elle l’ait oublié dans quelques heures, mais à tout hasard… C’est que l’oiseau de proie est plutôt beau, dans sa myriade de couleurs, et s’accorde bien à l’aura de sa bien résistante maîtresse.

Les Treize Cieux, répète-t-elle, songeuse. Qu’est-ce que c’est ?

Un lieu mystique, ou plus probablement une autre dimension, s’imagine-t-elle, sans certitude toutefois. Cassandra a lu, beaucoup, mais plus souvent des poésies et autres romans de toute sorte, plutôt que pour se cultiver. La mention de Cieux ne lui évoque donc rien d’autre que la voûte céleste au dessus de sa tête jour après jour.

Toujours étalée sur le sol couvert de débris, Cassie ne fait que hausser les épaules quand Eden signale que les secours sont au moins arrivés sur place. Quoi qu’il arrive, elle ne pourra qu’attendre qu’on la libère, suppose-t-elle. Elle aimerait, parfois, pouvoir devenir aussi intangible que le sont ses amis de toujours, esprits de tous horizons. Elle n’aurait eu qu’à s’esquiver de ce piège mortel pour n’importe qui d’autre. Au lieu de quoi, elle n’a que cette discussion pour l’occuper, jusqu’au moment où Eden la lassera et qu’elle commencera à se demander si Ptit Chou serait capable d’en croquer un morceau.

J’espère qu’ils n’attendront pas demain. Je ne suis pas toujours très patiente.

Elle sourit tranquillement en offrant cette indication à la mutante, sur le ton de la pure constatation. En vérité, Cassandra n’est impatiente que lorsque quelque chose ou quelqu’un se met entre elle et ses innombrables distractions. Dans d’autres circonstances, elle peut se montrer très sage.

Hm, on m’a étranglée, mais jamais noyée, dit-elle en posant une main sur sa poitrine, se demandant quel effet cela fait de voir ses poumons se remplir d’eau, en prime de la sensation de suffoquer. Saignée, aussi, et plein d’autres choses.

Elle fronce les sourcils. Il serait un peu long de lister toutes les façons dont elle a pu mourir, en plus du fait qu’expliquer qu’on a déjà grignoté quelques portions de son corps à l’occasion.

Je n’aurais pas aimé être coincée des jours, non plus. Tu as dû presque mourir d’ennui, encore.

La petite médium rit, saisissant un éclat de couleurs quand l’oiseau revient, du coin de l’oeil. Sa migraine la tiraille toujours mais elle l’ignore pour se concentrer sur ce qu’elle veut répondre à la jeune femme. Risque-t-elle des ennuis ? Probablement pas. Cassie a toujours eu le chic pour se faire oublier, et n’a jamais fait de mal à qui que ce soit… Pas ouvertement, du moins. Toujours en privé, toujours discrètement. Pour le moment. Depuis le repas de Yule, elle a soif de la souffrance des autres, comme une petite voix qui murmure sous sa tête pour la pousser à devenir tortionnaire autant que souffre-douleur.

Non. Personne ne fait attention à moi, je disparaîtrais avant qu’ils ne se posent des questions, j’imagine. Sinon, il y a Ptit Chou.

Pour la débarrasser de secouristes trop curieux ou simplement distraire ceux-ci le temps qu’une poupée de rien du tout ne s’esquive.

Je ne pense pas qu’on m’en veuille de ne pas avoir de pièce d’identité après avoir été enterrée ici pendant des heures, même si on risque sans doute de se demander pour le sang.

Elle ne veut pas passer aux mains des soignants, qui se demanderont sans doute où est la plaie responsable de l’état lamentable de ses cheveux.

Ah, je tuerais pour une douche, soupire-t-elle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Mer 6 Fév 2019 - 21:49 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Ce qu’étaient les Treize Cieux ? Bonne question. En fait, sa divinité favorite l’avait évoqué plus d’une fois au cours de leurs discussions, alors Eden avait elle-même du hocher la tête comme si elle comprenait tout pour aller faire ses devoirs et s’informer à ce sujet après coup. De fait, elle avait une réponse relativement acceptable à fournir à son interlocutrice.

C’est le domaine des dieux Aztèques, en gros.

Eden gigota un peu dans une tentative lasse de dégager ou au moins de décaler un peu ses jambes de leur prison d’acier, sans grand succès. Elle se contenta donc de changer la position de ses bras pour y reposer sa tête. Une idée traversa son esprit et elle parvint à se débarrasser de sa veste pour la poser devant elle et y appuyer ses coudes. Voilà qui était déjà un peu plus confortable.

De ce que disait Cassandra, Eden déduisait qu’elle était généralement plutôt morte des mains d’autres personnes que juste par hasard. C’était pas bête, comme filon : Tuer une jeune femme qui allait de toute façon se réveiller après le forfait. Elle pouvait comprendre que certains ou certaines soient prêts à ouvrir leur portefeuille pour avoir l’impression de vie ou de mort sur autrui.

Oh, t’as encore de la place à l’expérimentation, alors.

Commenta Eden, sans être plus choquée que ça. Elle aurait été vraiment mal placée pour s’offusquer ou être terrifiée. Elle s’était déjà vue elle-même avec un trou de la taille d’un ballon de handball sanglant et brûlant dans le corps quelques mois plus tôt et n’avait pas vacillé. Les gens autour d’elle en revanche avaient bien pâli.

Je sais pas vraiment ce que ça fait de se noyer, vu que du coup j’ai pas eu besoin de respirer. J’ai juste bien bu la tasse.

Les réflexes. Maintenant, ce genre d’erreurs de débutante ne faisaient plus partie de son vocabulaire et il était tout naturel pour elle d’arrêter de respirer lorsqu’elle se retrouvait sous l’eau ou dans une situation qui exigeait d’elle un silence complet. Respirer était juste une habitude qui la faisaient passer inaperçue du moment qu’on ne l’agressait pas.

Ouais. En plus mon téléphone a été pété pendant les effondrements donc j’avais rien pour m’occuper. Même pas mon compagnon pour me distraire. A un moment j’ai cru qu’on allait juste pas me retrouver et me laisser croupir entre deux poutres d’acier pour quelques mois... ” Elle haussa un sourcil. Elle aurait très probablement détesté l’expérience. “Mais finalement on m’a sorti de là, j’ai été rattraper les jours d’ennui en allant faire la fête.

Et ça, autant dire qu’elle ne s’était pas privée, qu’il s’agisse d’alcool, d’amusements ou de conquêtes, sortir de cette prison temporaire avait été une sacrée expérience.

Bon, si tu risques rien, tant mieux. Au pire, on trouve une solution à deux pour filer sans soucis. S’ils posent des questions sur le sang, on trouvera bien une excuse. Tu peux être tombée dans le sang de quelqu’un d’autre. S’ils nous sortent d’ici de nuit, ils iront pas trop se pencher là dessus.

Enfin, elle l’espérait. A Star City, les urgences de ce type devaient être fréquentes et il y avait toujours la possibilité qu’elles tombent sur une équipe qui ferait un peu trop de zèle. L’inverse était aussi possible ceci dit.
Si Cassandra ne risquait rien, alors elle ne risquait pas grand chose non plus. Soit elle ferait distraction avec son compagnon infernal et Eden profiterait de la cohue pour se faire passer pour la parfaite et innocente méta-humaine qu’elle était en comparaison, soit elle parviendrait à filer et Eden n’aurait plus qu’à faire son petit manège pour s’en sortir sans plus de questions. Au pire des cas, elle avait assez bon espoir.

Elle envoya Quetzalxopilli à l’extérieur pour surveiller l’avancée des secours, et transmit la nouvelle à sa collègue d’infortune.

Ils commencent à déblayer. On aura bientôt notre douche.

Parce que bon, elle aussi avait sérieusement besoin de se sentir propre après avoir ramassé une étagère sur la tronche.

Et avec ça j’aurais même pas pu faire mes courses.

Elle roula des yeux. Quel bordel.

Dis, tu crois que tu saurais m’aider à décoincer mes jambes ? Si y’a un truc pour faire levier, ou quelque chose comme ça ? Je pourrais tenir des heures, mais je suis sure qu’il manque pas grand chose pour me dégager et c’est assez pénible d’être coincée dans cette position là.

Eden avait assez peu d’espoir, mais sur un malentendu et avec un peu d’aide, ça pouvait fonctionner.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 7 Fév 2019 - 18:56 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassie regarde brièvement l’oiseau et se demande si tout est aussi… Coloré chez les divinités aztèques. Elle n’a pas plus visité les Enfers que les Treize Cieux au cours de son existence et ne pourrait donc pas comparer l’un et l’autre, mais la mention de cet univers tout différent la rend curieuse. Intéressée.

Il faut avouer que toute habituée qu’elle soit à toute sorte d’individus, la tranquillité avec laquelle Eden considère la question de ses résurrections la surprend un peu, à peine. De quoi étirer le sourire sur ses lèvres. Effectivement, la médium a encore place à l’expérimentation, et n’y rechigne jamais. Elle aime la nouveauté autant que l’habitude, l’inédit et sa saveur restant terriblement attirants. Néanmoins, ces dernières semaines, elle est plus curieuse de découvrir ce que cela fait d’être de l’autre côté du couteau, finalement. Une question en suspens, pour laquelle elle a brièvement entraperçu une réponse au repas de Yule.

En effet, acquiesce-t-elle tout en essayant de se dépeindre la scène impliquant Eden.

Boire la tasse ne doit pas être plus agréable parce que l’on n’a pas besoin de respirer, suppose-t-elle, mais elle se demande à quel point cela peut être dérangeant pour la mutante.

Ça aurait été dommage pour toi, de rester là pour toujours.

Cassandra n’aurait probablement déjà pas apprécié d’y passer plusieurs jours, tant elle a besoin de se distraire, mais au moins aurait-elle pu se plonger dans l’une ou l’autre vision pour vivre dans le passé d’autres qu’elle, se remémorer les mois heureux durant lesquelles elle a pu suivre les pas de Vladislas ou l’histoire de Lilith. Elle n’est jamais vraiment seule, grâce à ce lien, quelque part.

Les deux miraculées de l’effondrement, rit la petite médium.

Elle doute sincèrement que quelqu’un d’autre ait survécu. Ou du moins, survécu en si bon état. Eden n’a pas une égratignure et elle-même n’en a plus. Cassie applaudit doucement en apprenant que sa douche n’est plus si loin. Une excellente nouvelle, relayée par la jolie créature colorée qui l’accompagne, suppose-t-elle étant donné que celle-ci s’est esquivée. Les gémissements et les plaintes autour d’elles se taisent peu à peu, comme les vies s’éteignent, certaines avec l’aide d’un Ptit Chou profitant des circonstances, sans doute. Mais si elle veut dégager Eden de son étagère, elle aura besoin de lui, alors Cassandra dérange son compagnon à contrecoeur. La jeune femme demande gentiment au monstre de bien vouloir essayer de dégager les jambes d’Eden. Sans les grignoter au passage.

Ptit Chou va essayer, signale-t-elle d’un ton un peu ennuyé.

La médium n’est pas du genre à aimer l’exercice, et n’a de toute façon pas grande force. Finalement, cependant, le chien infernal parvint à se glisser sous l’étagère et à la redresser quelques temps, se rendant visible dans l’entreprise, sous le regard attendri de sa petite maîtresse. Celle-ci aide la mutante à se dégager, puis fait signe à son compagnon qu’il peut retourner à ses macabres occupations ou rester avec elles selon ce qu’il préfère. Finalement, il se couche de nouveau derrière elle après s’être dégagé un espace suffisant. Cassandra en profite pour s’adosser contre lui avec un soupir de contentement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Sam 9 Fév 2019 - 18:08 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
Eden non plus n’avait pas beaucoup d’espoirs en ce qui concernait les autres occupants de la supérette lorsque quelqu’un ou quelque chose avait décidé de tous les sacrifier comme dommages collatéraux de leur rixe. Une rixe probablement stupide d’ailleurs. Les Supers étaient bruyants et avaient tendance à faire étalage de violence pour coffrer des criminels qui n’en valaient souvent pas la peine. Ou en tout cas qui ne valaient pas autant de dégâts. Elle était assez perplexe et se demandait bien si les responsables de toute cette destructions étaient conscients des vies perdues ici.

En tout cas, le titre affublé par Cassandra leur collait bien et Eden laissa aussi échapper un rire. Elles deux étaient visiblement capables de faire leur vie sans trop de soucis alors qu’elles étaient probablement entourées de cadavres. Pour Cassandra, c’était visiblement dans l’insouciance. Pour Eden, c’était plutôt dans l’insensibilité. Elle ne connaissait aucune des victimes. Tout au plus elle serait un peu frustrée de ne pas pouvoir revenir dans cette supérette. Les dégâts humains, il y en avait tous les jours dans une ville aussi grande que Star City, et ils étaient d’autant plus inévitables que la ville se vantait elle-même de ses Supers.
Venez à Star City, la ville du futur ! Pour vivre une invasion extra-dimensionnelle en exclusivité, parce que la précarité ne suffit pas. Ils n’étaient pas nombreux à tirer avantage de ce genre de situations. Les primes ou les dédommagements étaient ridicules comparé aux dommages matériels et moraux auxquels on s’exposait en vivant ici.

Enfin. En tout cas, la méta-humaine avait bien appris à composer avec la mort des gens autour d’elle. Parfois, elle la causait, lorsque SHADOW l’exigeait. Ca n’était pas sa spécialité ceci dit.

Une bonne nouvelle se glissa à ses oreilles : La jeune femme était disposée à la sortir de là, avec l’aide de son adorable chien infernal à l’allure toujours aussi particulière. Eden n’en avait jamais vu de comme ça et ne se risqua pas à une caresse lorsqu’il vint près d’elle pour la libérer de l’étagère qui entravait ses mouvements.
Aussitôt libre, un soupir de soulagement franchit ses lèvres.

Merci. Merci à Ptit Chou aussi.

Elle n’avait pas de friandise à offrir au toutou. Sa propre âme n’était pas vraiment à mettre sur le plateau, et elle doutait que la bête soit capable d’entamer sa peau. Et même si elle pouvait, ça ne l’arrangeait pas vraiment. Des remerciements suffiraient.
Il y avait quelque chose d’attendrissant et de profondément étrange, à observer une jeune femme à l’air toute innocente bien que tâchée de son propre sang, blottie contre une créature qu’on qualifierait plutôt de monstrueuse.
La méta-humaine s’assit plus confortablement, adossée au mobilier qui fut sa prison quelques instants plus tôt et s’étira de tout son long.

Bientôt, quelques bruits attirèrent son attention et Quetzalxopilli lui transmit les images, en live. Cassandra devait certainement entendre elle aussi les secouristes qui s’attelaient à dégager les décombres qui bloquaient l’accès à la boutique. Ils avaient du boulot avant d’arriver jusqu’à elles, mais quelques cris de dégoût et commentaires des secouristes laissèrent entendre qu’ils trouvaient déjà des corps.

Ah, ils arrivent. Apparemment ils ont un Super avec eux assez fort pour déplacer les gravats.

Elle fronça les sourcils. Tout ce qu’elle voyait n’était effectivement pas très ragoutant.

Ils ont trouvé quelqu’un en deux parties, apparemment. J’me demande si ça intéresse les responsables de tout ça.
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 9 Fév 2019 - 18:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Indépendant Neutre
Indépendant Neutre

Cassandra Wormwood
Indépendant Neutre

Personnage
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Joueur
The Omen

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 25/11/2018
ϟ Nombre de Messages : 296
ϟ Nombre de Messages RP : 172
ϟ Célébrité : Emily Rudd
ϟ Crédits : Misha
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa, Thalia Cristobal, Jia Li Zhao, Siobhan O'Reilly
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Sans métier fixe, employée au Pandémonium
ϟ Réputation : Niveau 0
ϟ Signes particuliers : • Cicatrices nombreuses, dont deux visibles en permanence : une sous l'oeil gauche, verticale, plutôt fine, l'autre plus conséquente, sur le côté droit de son cou.
• Cheveux châtains
• Yeux bleu glace
• Petite taille (1m59)
ϟ Pouvoirs : • Lien vital V (retour à la vie)
• Lien ancestral II (visions du passé, présent et futur de Lilith, Vladislas Markov et PJ liés)
• Oiseau de mauvais augure I (projection de visions dans l'esprit d'autrui)
• Parler aux morts II (maîtresse des esprits errants)
• Lecture des auras I
• Psychopathotactie II (lecture du passé d'objets imprégnés d'émotions négatives, lecture des moments marquants d'une personne décédée via les ossements)
• Lien miroir II
• Marcheuse de mondes I (passage dans le plan astral)
• Lignée démoniaque, Porteuse de doutes
• Héritière de Cassandre (don de prophétie)
• Chien infernal : Ptit Chou (souffle de flammes, invisibilité, lien psychique, invocation)

ϟ Liens Rapides : Présentation
Carnet d'adresses
Errances
Mémoires
Cassandra hausse les épaules, le remerciement ne l’atteignant pas plus que ça. Eden n’est pas dans le domaine des gens qui l’intéressent assez pour que leur reconnaissance soit un cadeau qu’elle chérit réellement. Cela dit, elle a aussi conscience qu’il ne s’agit là que de pure politesse, et se fend donc d’un « mais de rien », murmuré du bout des lèvres, pendant que Ptit Chou découvre ses dents et laisse échapper un grondement. Lequel n’a rien d’une formule vaguement aimable, puisqu’il aimerait simplement retourner à sa chasse s’il n’a pas le droit de manger cette Eden-là. Néanmoins, Cassie aime pouvoir se lover contre lui, sa présence étant devenue une ancre réconfortante plus rapidement qu’elle ne le pensait possible.

Elle ne se voit plus arpenter ce monde sans son chien infernal. Sa valeur est impossible à quantifier. Cassie ne se voit même pas vraiment comme sa maîtresse, ou seulement un peu. Elle est plus sa partenaire, et lui de même. Comme la médium, la créature se laisse guider par ses instincts, dépourvus d’une magie bien établie et reposant sur des principes divers et variés. Les deux enfants des enfers ne font qu’être, et cela suffit pour répandre derrière eux un petit soupçon de chaos.

La jeune femme sourit paisiblement en entendant des cris et le doux son des débris déplacés de ci et de là, une promesse certaine d’être dégagée de là plus tôt que prévu. Une excellente nouvelle à tout point de vue. Non pas qu’elle ait de quelconques engagements à remplir, mais elle se lasse de plus en plus d’être immobilisée par la force des choses.

Oh. Un super pour réparer les bêtises des autres, remarque-t-elle tranquillement. Je suis presque sûre qu’ils s’en moquent. Les responsables.

Alors qu’elle a levé jusque-là les yeux vers le plafond de leur petit ilot de calme, duquel tombe régulièrement des débris minuscules et de la poussière, elle cherche le regard de sa compagne d’infortune.

Peut-être prétendront-ils être éplorés, dévastés par les pertes humaines, mais la plupart mentent. Mal, en plus. Ils diront qu’il faut des sacrifices pour préserver la ville, ou que leurs actes ont sauvé plus de vies qu’ils n’en ont détruites.

Non pas qu’elle-même s’en soucie. Elle ne fait là qu’une série de constats, nés de l’hypocrisie qu’elle voit – ou croit voir – chez ces héros de Star City. Ils n’ont rien de plus valeureux que les pires âmes de la ville, qui elles ont le mérite de ne pas camoufler sous des propos bien-pensants les dégâts qu’elles infligent.

Ou alors, c’était deux personnes qui s’en moquent ouvertement. Qui sait ?

La médium s’arrête quelques secondes, sa main s’égarant sur l’encolure de Ptit Chou, le regard perdu sur d’autres horizons, semble-t-il.

Tu ne les aimes pas beaucoup, je me trompe ?

Elle s’interroge sur ce soupçon de déplaisir qui sommeillait dans la voix de la mutante lorsqu’elle a demandé si les responsables se préoccupaient de ces vies qu’ils ont dérobé.
 
Revenir en haut Aller en bas

Message posté : Dim 10 Fév 2019 - 16:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Invité
Invité

Anonymous
Invité

Invité
Personnage
Joueur
La méta-humaine acquiesça, un poil indifférente, un poil agacée aussi à l’idée de ces Supers qui ne voyaient les choses qu’à très court terme. Sauver une vie par ci par là, arrêter un vilain… A quel prix ? Elle préférait de loin voir les choses avec du recul et participer au plan qui saura rétablir les choses de façon plus juste.

On est à Star City, les Supers sont un peu interchangeables et quand y’en a plus, y’en a encore.

Commenta la méta-humaine. Bon, concrètement, elle n’avait pas grand chose contre eux. Elle était une méta-humaine et était mal placée pour critiquer ses semblables. Elle s’amusait simplement de la réputation de cette ville et de la concentration assez particulière en Supers qui la distinguait des autres.

Avec un peu de chance, on aura droit à un discours. J’espère seulement qu’ils viendront pas nous chercher pour nous interviewer ou pour nous faire part de leurs plus plates excuses.

Elle roula des yeux. C’était à peu près tout ce qu’elle voulait éviter aujourd’hui : Attirer l’attention, qu’on essaie de se servir d’elle pour l’agenda d’un héros ou d’un autre, ou bien au contraire pour l’agenda des anti-héros. Elle ne se servait qu’elle-même, et elle servait SHADOW.
Ceci dit, la jeune femme avait peut-être raison : Leur situation pouvait aussi découler de deux Supers qui se contentaient de se bagarrer et n’avaient aucune inclinaison spécifique pour la justice ou la protection des citoyens. Elle se contenta de hausser les épaules, et de répondre à sa question. Il y avait de quoi dire.

J’ai rien contre eux personnellement, je trouve juste ça un peu ironique de prétendre vouloir sauver toutes les vies des pauvres citoyens innocents, puis d’en prendre à tour de bras dans des dégâts collatéraux.

Elle marqua une pause. C’était une situation qui s’était présentée à de nombreuses reprises, et c’était probablement ce qui était le plus clivant dans le discours pro ou anti-héros.

Y’a l’hypocrisie qui me dérange, mais le paternalisme aussi. Infantiliser tous les citoyens qui n’ont pas de pouvoirs ou de compétences hors-normes, c’est chaud. Y’a bien d’autres façons de se défendre que d’avoir des pouvoirs de brute.

Et puis, les humains étaient assez réputés pour leur persistance et leur résilience.

Bon, y’en a qui sont vraiment sans défenses et tout, je dis pas. Y’a aussi des gens qui ont besoin d’être protégés. Mais s’autoproclamer protecteur des petites gens juste parce qu’on a une génétique avantageuse, merci quoi.

De grands héros échappaient à cette critique par leur prestance et leur droiture, mais nombreux étaient les plus petits justiciers qui se croyaient tout bonnement au dessus des autres, même lorsqu’ils brillaient par leur incompétence. C’était irritant.
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Born Survivor(s)
 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantRevenir en haut 
Born Survivor(s) Cadre_cat_6Born Survivor(s) Cadre_cat_8


Born Survivor(s) Cadre_cat_1Born Survivor(s) Cadre_cat_2bisBorn Survivor(s) Cadre_cat_3
 Sujets similaires
-
» Born to kill all lives...
» You and I, we were born to die - AZAZOU
» Nate ৩ 'Cause you and I, we were born to die ...
» Survivor Series (RAW) - 18 novembre 2007 (Résultats)
» Born To Be a Walker [TOP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born Survivor(s) Cadre_cat_6Born Survivor(s) Cadre_cat_8
Sauter vers: