AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

L'homme est une prison où l'âme reste libre - Renan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Jan 2019 - 3:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

Je dois dire que je suis ravie que Thalia ait fini par accepter de me mener dans leur petite base. Je veux parler à Tesla, essayer d’adoucir un peu nos relations. Pur calcul de ma part, évidemment. Même si mon hôte n’a pas parlé de mon incursion en terrain infernal, au Pandémonium, à qui que ce soit, tenaillée par la honte, elle peut le faire un jour. Ça, ou autre chose. Alors je veux faire ce que nous autres faisons lorsqu’on réussit à nous damner le pion.
Négocier, ruser, en attendant mieux.

Quoi de mieux pour ça que de m’adresser à celui qui dirige cet endroit. Tesla est un humain, certes, mais il a du pouvoir. Il m’a paru censé, intéressant, digne de sceller un marché entre nous. Donc, me voilà à parcourir les couloirs de cet endroit appelé Mannheim, après l’entraînement de Thalia dans l’une des salles du complexe. Je suis prête à me faire douce pour l’humain qui dirige les autres membres de l’organisation à Star City. Ma fierté ne vaut pas ma liberté, après tout.
Ah, comme je le dis souvent, j’aurais accepté d’aider ces humains là s’ils l’avaient demandé. Mais il a fallu qu’ils décident de me contraindre, de m’emprisonner comme une chienne pour exploiter mes innombrables talents. C’est un gâchis de possibilités immense. Un affront. Une grenade dégoupillée, pour eux, aussi. Bref, il est temps d’essayer de redresser quelques torts, voyez vous ?

Je cherche Tesla, je lance d’un ton assuré au premier idiot que je croise, après l’avoir intercepté.

Je récolte un regard surpris, mais l’avantage avec ces petites créatures bien dressées, c’est qu’entendre des ordres à longueur de journée leur a appris les vertus de l’obéissance. Fascinant. Même mes prêtresses ne s’exécutaient pas aussi vite. Ceci tant, j’avais tendance à honorer de mes faveurs les esprits rebelles, jamais au repos, à l’époque. Quelle fête c’était alors. Doux souvenirs que ceux-ci. Je finis par rejoindre l’objet de mes désirs dans un couloir, suivant les instructions de mon brave pigeon intercepté.

Ah, vous tombez bien, Tesla, je lâche d’un ton gai avant de froncer les sourcils de Thalia.

Hm, j’aurais peut être dû me montrer un peu plus déférente. Mais d’un autre côté, je sais si mal le faire qu’il aurait peut être cru que je m’apprêtais à lui jouer un mauvais tour. Oh, et puis zut, je ne vais pas jouer les agneaux alors que je suis plus qu’un loup. Quelle mauvaise blague, ce sceau de pouvoir me déprimerait si les dieux ressentaient ce genre d’émois.

J’aimerais que nous discutions.

Suprême effort, je me fends d’un :

Si vous avez le temps.

C’est déjà une façon de lui laisser la main sur notre discussion. Les humains aiment ça, se donner l’illusion du pouvoir. Ça les rassure d’une façon des plus fascinantes.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Jan 2019 - 13:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
2018 avait été une année assez mitigée pour le Français. D'une part, il avait eu le plaisir de voir beaucoup de ses projets se solder par des réussites, mais à côté il avait perdu beaucoup d'alliés d'importance. Parmi eux, il y avait notamment Abigaïl Faust, censée être son plus grand soutien dans son objectif de domination de SHADOW, mais elle l'avait finalement laissé tomber. Comme l'Archidémon. La sorcière avait davantage été une créature magique qu'une humaine sur la fin et Renan commençait sérieusement à se demander si ces dernières n'étaient pas un problème plus qu'une solution. Bien qu'il ne soit pas homme à généraliser, il devait admettre que ces individus étaient perpétuellement le fruit de déceptions et qu'il avait l'impression de perdre son temps à essayer de les amadouer et de s'allier à elles.

C'était sans doute pour cette raison qu'il se méfiait autant de la déesse que Thalia abritait en son sein. Tesla ne croyait pas une seule seconde qu'elle soit plus digne de confiance, au contraire. Plus les créatures étaient puissantes et valorisées, plus elles avaient tendance à se sentir supérieures et à ne pas devoir obéir ou se plier aux accords. Renan avait pu le voir avec Abigaïl qui, à force de gagner en puissance, avait été considérée comme une véritable déesse par les siens. Plus le temps passait et plus leur relation était devenue compliquée et tendue. Alors non, il n'avait pas envie de recommencer.

Tesla avait donc pris la décision très simple de ne pas se lier à l'invitée de Thalia. Cette dernière ne lui posait pas le moindre problème, au contraire ! Il devait même avouer apprécier le fait de la tourmenter un peu, elle qui était si protocolaire et sérieuse. Cependant, dès qu'elle laissait sa place à la déesse, l'Officier redevenait son supérieur et se contentait de faire preuve de respect – histoire de ne pas la vexer – mais sans aller plus loin. Oh, il l'avait bien titiller durant leurs missions dans l'entrepôt, mais c'était plus pour la tester que par réelle envie de s'amuser avec elle.

Il était bien loin de ces considérations alors qu'il parcourait les couloirs de Mannheim pour se rendre à son bureau, mais qu'une voix l'interpella au détour d'un corridor. Enfin non, elle s'imposa plutôt à lui, même s'il dût lui concéder un certain effort lorsqu'elle se rattrapa ensuite. Inutile d'être un génie pour comprendre qu'il avait affaire à Tlazolteotl et non à Thalia ! Un bref sourire légèrement moqueur se dessina sur ses lèvres alors qu'il répliqua d'un ton volontairement goguenard.

« Et si je ne l'ai pas ? Je doute que vous acceptiez de vous faire congédier comme ça. Mais je dois admettre que vous vous améliorez, bientôt vous aurez presque l'air de vous soucier sincèrement de ce que les humains pensent. »

Une manière comme une autre de lui faire comprendre qu'il n'était ni naïf, ni stupide. Renan avait côtoyé suffisamment de menteur et il était lui-même assez bon manipulateur pour savoir lorsque quelqu'un était sincère ou non. Surtout lorsqu'il savait qu'il avait affaire à une déesse qui voyait les humains comme des insectes – ce qui était assez logique vu leurs compétences respectives.

« Mais vous avez de la chance, j'ai effectivement un peu de temps à vous consacrer. Allons dans mon bureau, il n'est pas loin d'ici. »

Sans attendre de réponse de sa part, le Français fit volte-face et emprunta le couloir qu'il allait prendre lorsqu'elle l'avait interpellé. Il portait quelques dossiers à la main et les feuilleta rapidement le long du chemin qui fut effectivement assez rapide. Moins de deux minutes plus tard, ils arrivèrent devant la porte close qu'il poussa avant de pénétrer dans la pièce sommairement décorée et dénuée de la moindre personnalité. Détails volontaires, bien entendu. Contournant le bureau, il posa les dossiers qu'il tenait dessus avant de s'installer dans le fauteuil situé de son côté et de désigner l'autre en face.

« Installez-vous donc. » Il ne lui laissait pas vraiment le choix, mais se demandait si elle allait obéir ou non. « Et si vous me disiez de quoi vous voulez discuter ? J'imagine que vous ne vous êtes pas dérangée pour le simple plaisir de pouvoir profiter de ma présence. »

Elle lui avait clairement annoncé la couleur lors de leur dernière mission, il était donc logique qu'il ne se fourvoie pas sur ses intentions à son égard !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Jan 2019 - 20:13 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

Ah, cet humain qui ne peut s’empêcher de tester ma résolution et mes manières, c’est une véritable obsession. Je dois ceci dit avouer que j’ai la même habitude, je suis donc prête à lui pardonner ce petit travers, d’autant qu’il est divertissant.

Si vous ne l’avez pas, j’imagine que j’irais entraîner un peu ma magie pour tuer le temps et que je reviendrais plus tard, je réponds en haussant les épaules.

Je ne suis pas à la minute prêt, moi. C’est Thalia qui se rapproche plus à chaque minute qui passe du statut peu enviable de tas de poussière d’os, certainement pas moi.

Vous savez, être une divinité n’empêche pas de se soucier de ce que les humains pensent. En fait, je suis censée m’en soucier, ça fait partie de mes nombreuses attributions, je soupire, vaguement agacée mais sans le laisser paraître. Le fait que je me soucie guère de ce que les humains pensent de moi, en revanche, me semble assez naturel. Vous vous demandez souvent ce que le passant lambda dans la rue pense de votre personne ? J’en doute.

Ce petit point éclairci, avec toute l’amabilité du monde, ceci dit, je le suis dans son bureau en ruminant le fait que, volontairement ou non, il s’est placé devant moi. Je déteste avoir un supérieur hiérarchique. Cela est dégradant, quelque chose qu’il pourrait sans doute comprendre s’il prenait cinq minutes pour se mettre à ma place. Ah, mais il est difficile d’admettre ce genre de choses. Ça les fait se sentir plus petits, en général, ce qui m’a toujours semblé étrange. J’observe d’un air curieux son bureau, qui est désespérant… Nu. Rien à se mettre sous la dent, sa personnalité est absente. A la limite, on peut se raccrocher à l’idée que c’est quelqu’un d’ordonner. J’ai une subite envie de le pousser à la faute que je muselle soigneusement. S’amuser, oui, mais l’utile avant l’agréable, pour aujourd’hui au moins. Je me laisse tomber sur le fauteuil qu’il me désigne avec une grâce étrangère à Thalia - elle fait tout de façon… Fonctionnelle, une vraie aberration.

De vous. De moi. Du fait qu’il est peut-être temps de lever un peu quelques… Incompréhensions entre nous.

Faisant apparaître un peu de terre dans le creux de ma paume, je m’amuse à dessiner quelques formes abstraites au dessus de celle-ci avec l’élément, par amusement plus que par nervosité, mais les humains ont l’habitude de toujours trépigner, s’agiter. Si ça peut me rendre plus sympathique dans son esprit… Quoi que, lui ne le fait pas, je crois.

Votre petit ordre de sorciers a fait une erreur en m’invoquant et en m’emprisonnant de force, je lâche tout à coup, après un court silence, le regard songeur. Oh, leur sceau fonctionne bien, mais le jour où Thalia meurt en mission, il n’aura plus d’attaches, je serais libre d’être réinvoquée là où je le souhaite, et j’aurais quelques petites envies de vengeance.

Je souris doucement, parce que je sais exactement quel châtiment attribuer à chacun de ceux qui m’ont nui. Mais justement, toujours justement. D’ailleurs…

Ça ne vous concerne pas directement, puisque je ne considère pas SHADOW responsable. Vous avez des buts, vous faites en sorte d’utiliser ce qu’on vous met à disposition avec une efficacité des plus… Passionnantes, c’est normal et ce sont des choses que j’ai toujours encouragé chez les êtres que je côtoyais. Mais je doute que vous appréciez de voir votre section mystique poussée à la folie, torturée, ou tuée.

Je referme le poing d’un geste sec, renvoyant la terre dans le plan d’où elle vient et croise lentement mes jambes.

Ce qui n’est en rien une menace. J’énonce des constats. Et je vais en énoncer un de plus. Votre ordre a fait une erreur d’autant plus stupide qu’il aurait suffi de m’invoquer et de me demander ma participation pour que j’accepte.

Ce petit appât lancé, je cherche son regard et le fixe avec un fin sourire aux lèvres.

Ces quelques éléments sont-ils suffisants pour éveiller votre intérêt, ou au moins votre curiosité, ou dois-je m’en retourner d’où je viens et continuer à jouer les chiennes bien dressées pour votre organisation ?

Je veux d’ores et déjà voir ce qu’il en pense. Je ne compte pas mentir pour arrondir les angles, non. Tesla sait manipuler les autres, il le verrait immédiatement. Je lui offre quelque chose de complètement inédit, la vérité pure et intouchée. Quelque chose que je n’ai pas pour habitude de manier dans un souci d’équité, je dois dire, mais c’est une expérience rafraichissante.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Jan 2019 - 22:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Lorsqu'elle commença à répondre, le Français conserva son expression neutre, ne voulait pas l'influencer ou lui donner une idée de ce qu'il pensait de tout ça. Qu'elle déclare qu'il y avait des incompréhensions n'augurait rien de bon selon lui. Renan considérait qu'ils en étaient au stade de la neutralité, par conséquent si elle voyait ça sous un angle plus négatif, il y avait fort à parier qu'elle ait été vexée par leurs précédentes rencontres. Restait à savoir pour quelle raison ? Enfin, il s'en moquait un peu en vérité. Ce n'était pas comme s'il cherchait à s'en faire une amie après tout.

Patiemment, Tesla attendit la suite, avant-bras posés sur les accoudoirs de son siège, mains jointes dans une position quasi-immobile. Apparemment, elle essayait de lui prouver qu'il gagnerait beaucoup à la laisser libre de ses choix et il comprenait qu'elle tente le coup. Elle avait tout à y gagner après tout ! Mais c'était un peu vexant qu'elle le pense suffisamment stupide pour se laisser berner.... Il attendit toutefois qu'elle termine sur une note... plus positive en l'interrogeant pour avoir son avis. L'intéressait-il réellement, ou cherchait-elle simplement à le sonder pour savoir par quel bout le prendre ?

« Bien dressée, je ne sais pas. Vous avez un côté tête brûlée qui est difficile à ignorer. Mais pour le côté chienne, je veux bien le concevoir. » Il plaisantait, mais son ton restait pourtant relativement sérieux. « Je ne suis jamais fermé aux discussions et aux plaintes de mes agents, vous pouvez donc vous épancher et je vous écouterai. Cela dit, ce n'est pas parce que j'écoute que je pencherai en faveur d'un changement pour autant. »

Autant la mettre en garde pour qu'elle comprenne que ce n'était pas parce qu'il acceptait de discuter avec elle qu'elle allait pouvoir obtenir un traitement de faveur. Il devait toutefois admettre qu'elle n'avait pas encore tenté de l'acheter ou de lui faire du charme. Un bonus pour elle.

« Je crains que vous ne perdiez votre temps à réclamer au sujet de l'Ordre. Enfin, chez moi en tous les cas. Je suis l'Officier de la base, mais l'Ordre de Thulé dépend du professeur Sharan. Il me rend des comptes, mais j'évite de me mêler de ses décisions. Question de bonne entente, vous comprenez j'imagine. » Il eut un léger sourire. « Qui plus est, par le passé j'ai plaidé en faveur d'une créature magique, je me suis débrouillé pour qu'elle puisse conserver son libre arbitre et finalement, les choses ont dérapé. Je suis le premier à admettre que j'ai eu tort et depuis ce jour, j'ai décidé de ne plus intervenir dans ce domaine-là. »

Il n'admettait pas souvent ses torts, cependant tout ce qu'il venait de dire était quasiment de notoriété publique. Il n'y aurait donc rien de surprenant à ce qu'elle puisse apprendre tout cela en fouillant un peu dans les secrets de l'Ordre ! Qui plus est, c'était une manière pour lui de lui faire comprendre qu'elle n'aurait pas son soutien, pas si elle espérait pouvoir s'émanciper des sorts d'entrave qui la maintenait sous la coupe de SHADOW.

« Je ne dirais pas que j'approuve les choix de l'Ordre. Je n'ai aucune affinité avec eux. Je ne dirais même pas que je les apprécie. » Là non plus, ce n'était un secret pour personne. « Mais s'ils décident que c'est ce qui est bon pour vous, ça l'est, voilà tout. » Il inspira profondément. « Cependant, si je puis vous conseiller : à votre place j'éviterai de dire que je reviendrai pour me venger. Notre organisme a eu le temps d’emmagasiner beaucoup de choses durant tout ce temps... dont certaines pourraient être fatales à un dieu. Évitez de les provoquer. »

Elle n'apprécierait sans doute pas tout ce qu'il venait de dire, mais tant pis. Si elle le testait, Renan faisait de même. Il voulait voir jusqu'à quel point elle était prête à aller pour pouvoir obtenir ce qu'elle désirait... et surtout de mieux la comprendre. Du moins si une telle chose était possible : il n'oubliait pas qu'il avait affaire à une déesse d'une culture étrangère.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 3 Jan 2019 - 23:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

Je ris doucement devant sa remarque. S’il croit que je vais m’en offusquer… Je trouve cette fixation sur les canidés tout à fait amusantes.

Tête brûlée… Oh, vous me blesseriez presque. Je réfléchis toujours mes actions, même lorsque je laisse parler mon instinct.

C’est contradictoire pour un humain, pas tout à fait pour moi. Etre divinité des vices, c’est être le vice, sous toutes ses formes. Or, le péché s’embarrasse rarement de quelque réflexion que ce soit. Mais je suis une version plus… Evoluée, que le péché humain. Et puis, je suis aussi connue pour mes dons généreux. N’ai-je pas sauvé Tenochtitlan de la famine il y a quelques siècles ?

Et je ne m’épanche pas, je dialogue. Les pleureuses sont bonnes pour les humains, pas pour les déesses.

Si je voulais quelque chose, de façon assez forte pour me motiver, je l’obtiendrais. Je ne perdrais certainement pas mon temps à couiner sur les jupes de Tesla. Enfin, les jupes… Je retiens un rire en l’imaginant vêtu avec une tenue traditionnelle du Mexique. Je me laisse aller au fond de mon siège pianotant lentement du doigt sur l’un des bras du fauteuil pendant qu’il parle. J’écoute et décortique le moindre de ses mots, avec toute l’attention qui s’impose. J’attends paisiblement qu’il termine en notant ce qui m’intéresse et en reléguant le reste dans un coin de mon esprit, pour plus tard. L’information est aussi source de pouvoir.

Nous voilà au moins un point commun. Je peux aussi difficilement dire que je les apprécie, je lâche d’un ton amusé.

Mais là n’est pas le sujet, si ?

Nous y voilà. Vous avez un passif avec une créature, assez proche de moi pour que vous préfériez ne pas risquer de vous tromper à nouveau. Dites moi, quel est le sombre idiot qui n’a pas respecté ses engagements envers vous, que j’aille l’écharper de ce pas pour m’avoir indirectement pourri la vie.

Le ton est celui de la plaisanterie. Mais je ne plaisante pas totalement, je dois dire. Si je l’avais sous la main, je l’asservirais et l’offrirais en cadeau à Tesla pour avoir la paix. Je claque ma langue contre mon palais, un peu agacée. Me prend-il donc pour une idiote ?

Je ne vous demande pas de leur demander de lever le sceau. Je sais qu’ils ne le feront pas. Pas totalement, du moins. Non, je veux juste un peu plus de considération pour le fait que je coopère avec vos… Projets, avec une certaine efficacité, et que je suis un atout pour vous. Je veux plus de libertés, pas la liberté. Des libertés qui me permettront aussi d'améliorer mon efficacité dans ce corps.

Je lève les yeux au ciel.

Je me vengerais un jour, et si je dois être détruite, et bien… C’est le jeu, mon cher Tesla, et que serait la vie sans un peu de risque de temps à autre ? Je vis depuis des millénaires, j’existais bien avant mon peuple. J’ai assez d’existences derrière moi pour que cela vaille la peine de risque la suivante. Mais malgré ça, ma fierté a ses limites. L’Ordre a fait une erreur et un bon calcul tout à la fois, finalement. Je déteste la prison que nous impose le Pacte, je lâche d’un ton mordant. Plus que toutes celles que votre organisation a pu m’imposer. Je ne perdrais pas mon temps à marchander avec vous à l’aune d’un démon, je ne lie pas de pactes. Non, je préfère obtenir ce que je veux de façon intelligente et en bonne entente.

Je l’observe d’un air pénétrant.

J’ai déjà votre respect, il me semble, malgré tout, et vous avez le mien, malgré mes petites provocations. Je respecte la puissance et la maîtrise de soi, et vous avez les deux.

Je le caresse, certes, un peu dans le sens du poil, mais je ne mens pas pour autant.

Vous ne vous mêlez pas de leurs décisions, mais si je vous donnais les bonnes raisons de le faire, vous le feriez, non ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 4 Jan 2019 - 11:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« Il n'y en a pas qu'un seul. »

Il n'en dirait pas plus, aussi bien parce que ces désillusions consécutives l'irritaient encore aujourd'hui que parce qu'il n'avait pas forcément envie d'en parler avec elle. Quelque chose lui disait qu'elle ne comprendrait pas qu'il puisse la comparer à un Archidémon ou à une magicienne suffisamment puisse pour être devenue la déesse d'un autre monde. Dans les deux cas, il était vrai que sa situation était différente, mais disons simplement que le trentenaire préférait ne plus prendre de risques du tout. Lorsque de telles associations réussissaient, les résultats étaient à la hauteur des risques, mais lorsqu'elles capotaient.... il en allait de même pour la désillusion !

Renan était fermement décidé à ne pas trop en dévoiler face à cette déesse. Tlazolteotl était une manipulatrice et il se doutait que chaque information lâchée sans trop y réfléchir lui servirait pour l'avenir. Tout ce qu'elle attendait de lui semblait... plutôt risqué. Il se doutait qu'elle allait essayer de monopoliser le corps de Thalia, quitte à faire des choses dont cette dernière n'aurait pas envie. Elle ne songeait sans doute pas à ce que ses demandes et décisions pouvaient provoquer que la jeune femme ! Retenant un soupir, l'Officier la contempla en silence, sans détourner les yeux alors qu'elle le fixait avec beaucoup d'attention. Les flatteries arrivaient doucement, mais il ne s'y laisserait pas prendre. Ça avait aussi débuté ainsi avec l'Archidémon pour finalement terminer en « tu es mon objet ». Très peu pour lui !

Décidant de répondre aussi sincèrement que possible, Renan comptait malgré tout conserver plusieurs éléments pour lui. Ne pas dire quelque chose, ce n'était pas mentir, non ?

« Oui, je le ferais. Mais encore faudrait-il que nous ayons la même notion de « bonnes raisons », vous êtes bien d'accord ? Et quelque chose me dit que ce n'est pas forcément le cas. » Il marqua une petite pause et reprit. « Vous souhaitez plus de libertés, mais j'ai cru comprendre que vous en preniez déjà suffisamment comme ça. Thalia ne m'en a jamais directement parlé, mais je sais que vous en profitez beaucoup en compagnie d'autres personnes. Je doute qu'elle apprécie ce que vous faites subir à son corps. » Ce n'était pas des reproches, mais de simples remarques. « Le problème dans ce que vous demandez, c'est que les libertés que vous exigez vont certainement entrer en contradiction avec celles de votre hôte. Or, je présume que vous avez compris qu'à choisir entre elle et vous, mon choix est déjà fait. Sans vouloir vous vexer. »

Renan n'avait jamais dissimulé le fait qu'il se sentait plus proche et plus en phase avec la Mexicaine. Qui plus est, même si Tlazolteotl avait occupé le corps de Thalia sans que cette dernière existe encore, le Français n'aurait pas agi différemment. Il avait été habitué à négocier avec un démon retors, il avait donc de grosses difficultés à penser qu'il en serait autrement avec elle. Même s'il s'agissait d'une déesse.

« Vous serez récompensée. J'ai déjà prévu de vous donner quelque chose pour vous récompenser de votre efficacité lors de nos dernières missions, mais je ne sais pas si j'ai envie que vous en ayez davantage. Je ne suis pas quelqu'un de mesquin, je sais récompenser les bonnes actions ou les travailleurs acharnés, mais je les apprécie généralement très obéissants. » Ce qui n'était pas vraiment son cas. « Or, avec vous je sens que ce sera compliqué. En vérité, j'ai l'impression que nous nous ressemblons un peu trop pour nous entendre. En dehors des missions j'entends. Même si j'imagine que le fait de vous faire comparer à un simple humain ne doit pas vous enchanter. » Le sourire qui ourla brièvement ses lèvres montrait qu'il s'en moquait bien. « Si vous commenciez pas me dire quelques-unes des libertés que vous aimeriez avoir ? »

Demander n'engageait à rien. Ce n'était pas parce qu'il voulait en savoir plus qu'il allait forcément accepter de lui donner tout ce qu'elle désirait !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 4 Jan 2019 - 15:43 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

De sombres idiots, donc. Je comprends cette tendance qu’ont mes égaux à vouloir asseoir leur domination, à se sentir supérieurs. Nous le sommes, c’est un fait. Mais l’étaler et le ressasser est selon moi un cruel manque de confiance en ses capacités ou un besoin de prouver au monde sa puissance. Je ne suis pas cette créature là. Je suis puissante, je sais ce que je vaux, peu m’importe qu’on me sous-estime. L’heure où ils se rendent compte de leur erreur vient toujours. Ma vanité ne m’a jamais empêchée d’ignorer le dédain d’autres. Les démons, par exemple, c’était pour beaucoup montrés arrogants au delà de leurs possibilités, quand ils avaient pris leurs aises à ce qui est aujourd’hui Mexico. J’y avais mis bon ordre, ô, et avec quel plaisir l’avais-je fait. Avant de retourner là d’où je venais, rappelée par mes frères et soeurs, chassées par des conquérants sans foi ni loi. Nous n’avions pas le droit d’intervenir, normalement. Laisser des barbares anéantir une civilisation que j’avais participé à construire m’avait quelque peu contrariée.

Je n’insiste pas. Il ne veut pas me le dire, je n’en ai pas besoin. Ou, si c’est le cas finalement, je découvrirais les choses autrement. Si l’Ordre est au courant, je n’aurais qu’à poser les bonnes questions à la famille de Thalia, par exemple. C’est un peu contrariant de voir à quel point cet homme se tient en retrait vis à vis de moi. La tentation de le détendre un peu à l’aide de mon pouvoir est là, terriblement séduisante. Mais je sais déjà qu’il est protégé contre les influences magiques. J’ai bien évidemment vérifié la première fois que nous nous sommes rencontrés. Il aurait été naïf d’espérer le contraire. Je suis une déesse, pas un animal de compagnie bien éduqué.

Je hausse les épaules comme il reparle de Thalia. Elle souffre de ma présence, n’apprécie guère ma notion de l’amusement, mais elle vit avec car elle n’en a pas le choix. Elle a choisi de me côtoyer, ça n’a pas été mon cas. Je n’aurais certainement pas choisi quelqu’un d’aussi… Coincé. Je peux être cruelle, mais j’aime aussi me distraire, et c’est bien plus aisé quand celle que je possède aime cela aussi. J’avais gardé une autre âme avec moi, en… Oh, je ne me souviens pas du numéro de l’année qu’ils ont donné à celle-ci, mais qu’importe. Cette femme était des plus parfaites pour être mon réceptacle, et elle m’avait tant amusée que je n’avais pas envoyé son âme dans l’inframonde en récupérant son corps. Thalia, elle… Elle n’a rien d’une de mes fidèles. Comment disent-ils, déjà… Elle a un balai dans le cul, oui, très sincèrement.

Vos bonnes raisons peuvent devenir les miennes. J’ai l’avantage d’avoir une perspective largement plus étendue que celle d’un être humain, millénaires obligent. Quand bien même je vous ressemble, je dis en levant les yeux au ciel. Techniquement, j’étais là avant, c’est vous qui me ressemblez, Tesla, d’ailleurs.

Je souris d’un air un peu trop appuyé, peut-être, prenant le temps de formuler soigneusement mes phrases avant de les lui offrir. Tesla est un joueur si attentif, après tout, il mérite ma pleine et entière concentration.

Apprendre que vous comptez me récompenser… C’est à la fois vexant et gratifiant. Tout à fait fascinant. Mais passons. Je prends ce que j’ai, et Thalia, si elle n’apprécie pas, est au moins consciente qu’il y a un prix à payer pour toute chose en ce monde. Elle a été éduquée d’une façon différente, une façon qui honore les anciens usages. Elle en souffre, parce qu’elle est dépassée par la magie, totalement, mais elle ne rechigne pas car elle sait.

Je connais cette idiote assez bien, maintenant.

Elle sait qu’elle a fait un choix en acceptant la charge qu’on lui a collé sur le dos. Sa soeur aurait fait une bien meilleur candidate, elle n’aurait pas eu de mal à canaliser mon énergie. Thalia, elle… Vous avez au moins conscience qu’un jour, son âme n’existera plus ? Qu’elle finira par être détruite par ma présence ?

Je l’observe avec un air interrogateur. Je ne sais pas si les non-mages ont conscience du fait qu’une essence divine peut avoir un côté toxique, à force de temps. Et les divinités aztèques en font partie, puisque nous sommes tous au moins en partie liés à des aspects néfastes de l’existence. Mon pouvoir est particulièrement dangereux car je manipule ces choses qui blessent l’âme humaine en permanence, allant jusqu’à m’en nourrir. Pour une enfant dépourvue de la moindre once de magie à faire résonner avec la mienne, c’est un poison. Lent, mais bel et bien présent.

Elle, elle le sait. Elle a accepté parce que SHADOW le lui a demandé et qu’elle obéit à SHADOW, voilà tout. Mais je me demande si ça ne la blesse pas plus, au fond d’elle, que ses parents l’aient littéralement sacrifiée sur l’autel de leurs idéaux. La plaie me semble autrement plus douloureuse que quelques coups d’un soir.

Mon expression est assombrie mais satisfaite. C’est plus fort que moi. Thalia est une traîtresse à notre panthéon, comme ses parents. Je réserve encore mon opinion sur le jeune et sa jumelle.

Il n’y a donc pas de choix à faire. D’ici cinq, dix, quinze ans peut-être, Thalia sera partie et moi, je serais la seule avec qui vous pourrez encore traiter.

Je hausse les épaules.

Enfin, ça, c’est si les choses continuent telles qu’elles sont. Maintenant, disons que je récupère un peu de latitude sur le sceau. Cela me permettra aussi de mieux manipuler ma puissance. L’une de mes capacités me permet de soigner les âmes brisées. Je suis une rédemptrice autant qu’une tentatrice, Tesla. Pensez-y. Les deux pendants de vos agentes, pleinement conscientes et efficaces, pendant les décennies que la petite a devant elle.

Je soupire paisiblement, marquant une pause.

Je veux avoir le droit de sortir librement. Je veux le droit de jouir de ce corps, réellement, lorsque j’en ai besoin. Je ne trahirais pas SHADOW, je ne tuerais pas Thalia et je ne blesserais pas son corps - quel intérêt, je vis dedans. Je ne chasserais pas non plus son âme ni ne l’offrirais à d’autres. Je lui laisserais le temps de vivre sa vie comme elle l’entend et cesserais de lui imposer mes distractions. Elle se réveillera chez elle, dans le calme, sauf impossibilité métaphysique. Vous voulez de l’obéissance ? Malgré mon… Disons, sens de l’humour, j’ai été une agente modèle. Demandez donc à l’agent Sekhmet ou à l’agent Whistler si elles ont à se plaindre de moi. Ce à quoi j’ajouterais deux constats : aucun échec en mission et une hôte qui me doit la vie. Je l’ai sauvée lorsque le Terminus a failli l’avoir, alors… A quel moment suis-je allée à l’encontre de quelques règles que ce soient ?

J’interroge sincèrement. Oui, j’aime tester les limites de ceux qui m’entourent, mais j’aime aussi accomplir mes objectifs. Et puis, je veux jouir de ce monde, même en m’abaissant à marchander de la sorte. Constat aisé : la vie humaine se termine un jour, j’aurais tout le temps du monde pour rattraper quelques années de missions.

Je ne cracherais pas sur des défis un peu plus… Corsés, également.

Je balaie tous ces sujets d’un geste de la main.

Je vous propose de vous obéir à vous, de… Travailler de concert, en somme. Ce qui veut dire travailler vraiment avec votre organisation. Mais aussi que si un jour il vous prenait l’envie d’aller voir ailleurs, j’imagine qu’avoir une divinité pour surveiller vos arrières ne vous ferait pas de mal. Oh, je sais bien que vous vous dédiez à cette organisation à la vie, à la mort, etc, etc, mais qui sait ce qui peut advenir. L’âme humaine est infiniment moins constante que moi lorsqu’il s’agit de donner sa parole, croyez le ou non. Et si je promets rarement quoi que ce soit, c’est parce que je n’ai jamais rompu un engagement. Et je parle de la nature profonde de cet engagement, pas d’un savant… Jeu sur les termes de celui-ci.

Je pince mes lèvres avant de continuer, tant je déteste le fait d’envisager cet éventualité.

Pas de contrat à signer, pas d’engagement de votre part, je ne prends que votre parole. Libre à vous de la respecter, ou non, même si vous imaginez que j’attends la même… Honnêteté de votre part. Je vous encourage même à en parler avec Thalia, lui demander si elle serait d'accord.

Ce que je ne dis pas, c'est que si la version aisée de ma libération progressive le rebute, j'ai d'autres solutions. Oh, je ne dois pas tuer Thalia, mais si je m'épuise et qu'elle meurt malencontreusement, je ne l'ai pas tuée. Si je la détruis subtilement, je ne la blesse ni ne la tue vraiment. Et puis il y a d'autres créatures qui hantent Star City qui ne seraient que trop ravies de m'aider dans ma tâche, j'en suis certaine. Encore faut-il les trouver, mais la longévité vient avec un don pour la patience.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 4 Jan 2019 - 21:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Elle chipotait sur les mots, mais elle ne lâchait pas l'affaire. Renan devait admettre que son caractère lui plaisait assez, ou plutôt qu'il lui aurait plu dans d'autres circonstances ! Mais il n'arrivait pas à oublier ses déconvenues passées et il s'y refusait. Oublier, c'était pouvoir refaire les mêmes erreurs. Avec cet avertissement implanté dans son esprit, le Français savait à quoi s'en tenir.

Quoi qu'il en soit, il avait du mal à la cerner. Il était vrai qu'elle était très différente de l'Archidémon puisque lui raffolait des récompenses, mais cela n'atténuait pas sa méfiance pour autant. Laissant de côté pour le moment le sujet de Thalia, le trentenaire répondit sommairement :

« Si ça vous vexe, je peux la garder pour quelqu'un d'autre. »

Il comprenait que le concept de récompense devait en déstabiliser plus d'un parmi les divinités. Peut-être que celle qui lui faisait face pensait qu'il cherchait à l'acheter ou qu'il minimisait sa valeur en lui offrant un petit cadeau ? Peut-être un peu des deux, mais Renan ne comptait pas faire une analyse psychologique que la déesse pour savoir par quel bout la prendre ! Il n'allait pas se lancer dans ce petit jeu-là.

Tlazolteotl enchaîna ensuite pour vérifier qu'il était bien au courant du sort qui attendait Thalia sur le long terme... ce qui était effectivement le cas. Tout était noté dans son dossier et Renan avait été assez... étonné par la dévotion dont ses parents faisaient preuve en la sacrifiant sans hésiter à la cause de SHADOW. Parfois, Tesla se demandait tout de même si la jumelle de la jeune femme n'était pas leur préférée et s'ils n'avaient pas craint pour sa vie et décidé de sacrifier la deuxième de leurs filles. Possible venant de telles personnes, mais il n'avait jamais poussé ses interrogations plus loin et quand bien même l'aurait-il fait, cela ne l'avancerait pas à grand-chose maintenant.

« Oui, je le sais. »

Une réponse concise de plus : il voulait l'écouter pour le moment, savoir ce qu'elle avait en tête et ce qu'elle attendait réellement de lui. Il devait admettre qu'elle avait de la suite dans les idées et qu'elle savait comment s'y prendre pour essayer de le convaincre, mais Renan n'en était pas à sa première discussion du genre et préféra rester silencieux tout en l'observant – et en l'écoutant attentivement. Lorsqu'elle eut terminé, le Français laissa planer quelques instants de silence avant de répondre du même ton mi-posé, mi-moqueur qu'à l'accoutumée.

« Oh, mais c'était une évidence depuis le début de notre discussion. Je ne compte pas prendre de décision vous concernant sans en discuter avec Thalia avant. » Un bref sourire éclaira ses lèvres. « Je me demande tout de même quelque chose... vous m'expliquez que d'ici une dizaine d'années, ce corps vous appartiendra et ensuite vous ma rappelez que vous êtes presque aussi vieille que le monde... » Une manière de parler, il savait qu'elle n'était pas aussi âgée. « … pourquoi ne pas tout simplement attendre dix ans pour jouir de ce corps sans avoir à le partager ? Peut-être que vous n'êtes pas aussi patiente que vous le laissez entendre ? »

L'idée l'amusait assez. De son côté, Renan prenait les choses avec beaucoup plus de philosophie depuis que son ancien amante magicienne lui avait procuré l'immortalité. Détail dont la déesse n'avait normalement pas connaissance d'ailleurs !

« Je dois convenir d'une chose : vous n'avez jamais désobéi, vous vous êtes même montrée très bonne joueuse jusqu'à présent. Mais nous savons tous les deux que votre sceau y est pour beaucoup. » Certainement pour tout. « Cela dit, contentons-nous des résultats. J'en discuterai encore avec Thalia avant de faire quoi que ce soit, mais je pense que nous devrions pouvoir vous offrir ces quelques libertés. Si vous vous en tenez à ce que vous avez promis concernant la tranquillité de Thalia. Si elle m'apprenait que vous recommenciez vos frasques, l'accord prendrait fin. » Quelles que soient les frasques en question ! « Quant aux missions plus corsées, je penserai à vous lorsque j'en aurai une sous la main. » Après tout, il n'y voyait aucun inconvénient et avait confiance en les capacités de Thalia. « Pour ce qui est... du reste, évitons ce genre de promesse ou de proposition. C'est en débutant de la sorte que vos prédécesseurs m'ont déçu, j'aimerais éviter de recommencer. Et sans vouloir vous vexer, j'ai appris à ne compter que sur moi-même. Si mes projets venaient à différer de ceux de SHADOW, je saurais me débrouiller comme un grand. »

Il avait parlé d'un ton léger comme si cette possibilité était à oublier – logique, il n'allait pas se confier à la première venue – mais le discours était clair : il ne compterait pas sur elle pour d'éventuels projets de ce type !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Jan 2019 - 12:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

Je hausse les sourcils, amusée.

Gratifiant, et vexant. Après tout, j’ai reçu plus d’une offrande au cours de mon existence, une de plus ne me déplaît pas totalement. Disons que ce sont plus les… termes que vous utilisez. Je ne suis pas une enfant qu’on peut féliciter pour ses bonnes actions d’une sucette.

Ou un chien à qui on offre une friandise pour s’être assis assez vite, par exemple. Mais si je commence à m’arrêter au moindre des termes que les humains de cette ère utilisent à mon égard, je risque de passer beaucoup de temps en expédition punitive. Autant dire que ça ne m’intéresse pas trop. Au contraire de l’approbation de Tesla. Il aurait été étonnant qu’il ne sache pas ce que sa précieuse Thalia risquait avec moi. J’ai envie de l’imiter, tant c’est agaçant. Thalia, Thalia, Thalia, il n’a que le nom de cette gourde à la bouche. Je vais finir par croire qu’il fantasme sur elle, à ce stade. La pensée me tire un rictus amusé que je ravale aussitôt. Hm, je doute qu’il goûte cette plaisanterie là, et je préfère continuer à négocier sur des bases solides.

Oui, j’aurais dû me douter que vous voudriez en discuter avec la précieuse et douce Thalia, toute docile qu’elle est. Prenez garde à ne pas trop l’influencer dans un sens ou dans l’autre, elle risquerait de se plier à vos désirs sans le faire exprès, je me moque, un peu, tout de même.

Thalia est l’obéissance incarnée, tant qu’elle tend parfois à effacer ses propres envies pour satisfaire celles de ses supérieurs. De la même façon qu’elle a accepté une déesse en colère car on le lui avait ordonné, en somme. Pauvre enfant, finalement. Elle a été formatée ainsi, mais j’aime la force de caractère pas… Cet espèce d’adorable paillasson qui me sert d’hôte.

Et pour vous répondre : le sceau sera toujours là aussi dans dix ans, même si Thalia n’y est pas. Ce qui veut dire que je n’aurais pas vraiment la pleine maîtrise de ce corps. Alors qu’avec les quelques adaptations que je propose, certes, je devrais toujours partager, mais à long terme, je ne m’en amuserais que plus. Question de stratégie, mon cher Tesla, question de stratégie.

Je n’ai pas envie de devenir dans dix ans une chose qu’on remise au placard entre deux missions, et le risque que le corps de Thalia y succombe à ce moment est assez conséquent. Or, qui me dit que mon joker, le si respectueux Mikhaïl, vivra toujours à ce moment là ? Les innommés m’en soient témoins, il traite avec une démone bien trop puissante pour lui, j’ai comme un doute sur la pérennité de son âme.

Le sceau a participé au fait que je n’envoie pas Thalia se faire égorger à la première occasion, ce qui aurait d’ailleurs été dommage, avec le recul. Mais j’aime assez les missions qu’on me confie pour ne pas avoir envie de tout faire rater. Enfin, quand je ne m’ennuie pas. Mais ça… Vous ne saurez jamais tout ce que j’aurais pu accomplir pour vous sans le sceau, la contrainte et le reste. Se remémorer les leçons du passé est une bonne idée, Tesla. Mais il faut savoir comparer ce qui est comparable, et je ne pense pas que vous ayez déjà traité avec une véritable divinité, si ?

Je hausse les épaules une fois de plus. Je ne sais rien mais je fais mine d’en être certaine. Prêcher le faux pour savoir le vrai, c’est une méthode vieille comme le monde, et je suis vraiment curieuse de savoir ce qu’il en est. Je m’approche du bord du fauteuil, un peu penchée vers Tesla, parlant sur le ton du secret, enjôleuse sans même le vouloir.

Ma promesse reste suspendue. Pendant un an et un jour, si vous changez d’avis, j’accepterais. Au delà… Au delà, j’imagine que je modifierais mes objectifs une fois de plus. Vous êtes un pari sur l’avenir, vous savez. Je ne doute pas que vous pourrez vous débrouiller comme un grand, mais parfois, il faut faire mieux que simplement se débrouiller. Vous avez toute l’année pour y réfléchir. Ça vous donnera l’occasion d’observer et d’apprendre à connaître celle que je suis, plutôt que de faire confiance à un passé révolu.

Je souris aimablement et me rasseois plus normalement avant de croiser les bras.

J’imagine que c’est là le moment où vous demandez à parler à Mademoiselle Discipline ?

Je lève les yeux au ciel.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 5 Jan 2019 - 21:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan comprenait ce que Tlazolteotl voulait dire en parlant de « récompense » plus que de remerciement. Elle devait se sentir comme un animal récompensé pour ses bonnes actions ! Mais c'était plus ou moins le but en vérité : Renan voulait voir comment est-ce qu'elle réagirait face à des provocations plus ou moins moqueuses. Pour le moment, elle s'en sortait plutôt bien, même s'il devait admettre que cela ne signifiait pas grand-chose.

Après qu'il eut précisé qu'il ne comptait pas prendre de décision sans en discuter avec Thalia avant, la déesse réagit comme il s'y attendait : mal. Renan avait compris qu'elle n'appréciait pas qu'on lui préfère la jolie Mexicaine et c'était en partie pour cette raison qu'il s'amusait à la titiller à ce sujet... mais pas seulement. L'Officier de la Pénombre avait une réelle préférence pour l'agente et ses raisons étaient aussi multiples que logiques. Une déesse ne ferait jamais une alliée de choix, quoi qu'elle en dise.
Un bref sourire ourla finalement ses lèvres alors qu'il répondait sommairement.

« Thalia a plus de caractère que vous ne le croyez. »

Il savait qu'elle ne se laissait pas influencer dans l'unique but de faire plaisir à son interlocuteur, sans quoi elle aurait depuis longtemps répondu à ses provocations. Après tout, certains croyaient que sa manière de flirter avec eux était le signe d'un réel intérêt et il arrivait que cela débouche sur des malentendus, mais Thalia ne s'était jamais mise à lui répondre dans l'unique but de lui faire plaisir.
Ce qui ne signifiait pas qu'elle ne se laisserait pas influencer, il le savait, mais là n'était pas la question. Il n'avait pas à se justifier auprès de son interlocutrice.

La suite de leur discussion fut similaire au reste : elle qui tentait de lui montrer qu'il serait gagnant à lâcher la bride et lui qui restait silencieux à écouter ses arguments. Elle n'en démordait pas ! En la voyant se pencher vers lui tout en adoptant un ton plus caressant, le Français se demanda si elle était en train d'essayer de lui faire du gringue. Croyait-elle qu'il était aussi facilement manipulable ? Ou aisé à séduire ? Il sourit à nouveau, sincèrement amusé, ne résistant pas à l'envie de la titiller à nouveau.

« Faites attention, à agir comme vous le faites, on dirait presque que vous essayez de me séduire. » L'idée avait l'air de le faire rire. « Mais, au risque de vous surprendre, j'ai déjà rencontré l'équivalent d'une déesse, oui. »

Et il avait fait plus que la rencontrer d'ailleurs ! Mais elle n'avait pas besoin de le savoir, surtout que cette discussion glissait doucement vers sa fin. Tlazolteotl lui fit l'insigne honneur de lui laisser un an pour accepter son offre avant de céder la place à Thalia. Ou plutôt de lui demander si elle devait le faire, ce qu'il s'empressa d'accepter sans même prendre la peine de saluer son interlocutrice.

Une fois que le changement fut opéré, le trentenaire scruta la visage de la jeune femme, se demandant au courant de quoi est-ce qu'elle pouvait bien être. Le plus simple était certainement de demander, non ?

« Est-ce que vous savez pour quelle raison votre hautaine colocataire a demandé à me parler ? »

Si tel n'était pas le cas, il lui ferait un petit topo de la situation de manière à ce qu'elle puisse lui donner son avis !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2019 - 1:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

Thalia a… Un certain courage, ça, je veux bien l’admettre. Et elle assume ses convictions. Mais elle n’est pas à la hauteur de ce que j’attends de mes suivantes, Tesla, la réalité est ce qu’elle est.

Je hausse les épaules, déjà désintéressée de la question. Thalia est idiote de s’être laissée entraîner là dedans, mais ça dénote tout de même d’une force d’âme. Née de l’obéissance et de la discipline qu’elle s’impose, mais bien existante quand même. Ceci dit, ça n’ôte rien au fait que cette situation la dépasse complètement. Mais bon, je ne tiens pas à faire rentrer cette réalité dans le crâne de Tesla, c’est même le dernier de mes soucis.

Ah, mon cher Tesla… Séduire est une seconde nature, chez moi, mais je n’essaye rien du tout. Peut-être est-ce simplement votre attirance pour moi qui commence à parler, je m’esclaffe volontiers.

Je n’essaye rien, je suis une incarnation, entre autres choses, de la séduction. Qu’y puis-je ?

L’équivalent. Pas le modèle original, donc, je m’amuse, jouant encore une fois sur les mots.

Je lui offre un discret sourire, ferme les yeux et, pour une fois, je ne me fais pas prier pour rendre sa place à Thalia. Tu as une touche avec ton patron, ma douce, je susurre dans son esprit, savourant de sentir ses joues se colorer de rouge juste avant d’abandonner son corps.
Trop facile.


Je rougis violemment, sans pouvoir m’en empêcher et à ma grande honte. J’avais beau savoir que Tlazolteotl mentait précisément pour cette raison, pour le plaisir de m’embarrasser, c’était plus fort que moi. J’étais déjà bien assez démunie devant les plaisanteries de Tesla - quand je ne ratais tout simplement pas les sous-entendus qu’il glissait dans nos discussions - je n’avais donc pas besoin qu’elle insiste sur la question. Néanmoins, je me repris vite, et m’efforçais de chasser la langueur qui s’emparait toujours un peu de mon corps lorsque l’échange se faisait dans ce sens là.

J’en ai une vague idée, répondis-je prudemment à mon supérieur.

Je marquais une courte pause.

J’imagine que c’est lié au fait qu’elle se juge trop contrainte… ? Je me doutais que cela arriverait un jour.

Je me tus cependant bien vite, attendant de voir ce que Tesla avait à me dire sur la question pour sa part. L’idée ne me réjouissait guère, mais si elle pouvait diminuer les vengeances mesquines de la déesse… J’avais encore en mémoire mon réveil dans les bras de la sorcière rousse. Si celle-ci n’avait pas fait preuve de… Générosité, si elle n’avait pas été si épuisée, qui sait ce qui aurait pu advenir ? Je n’en avais parlé à personne car je ne voulais pas risquer la contrariété de Tlazolteotl pour quelque chose d’aussi stupide. Ce n’était qu’une relation charnelle, je n’étais pas là, ce n’était pas moi. Un détail, donc, au regard du gain de puissance qu’elle avait manifesté par la suite.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2019 - 13:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
C'était assez fascinant de voir la manière dont deux esprits pouvaient cohabiter – en quelques sortes – mais aussi de pouvoir assister à l'un de leur échange. Renan aurait pu dire le moment très précis où Thalia reprit possession de son corps : ses joues se mirent à rougir et malgré son temps hâlé, il était difficile de ne pas le remarquer ! Bien sûr, le Français se demandait ce que l'ennuyante déesse avait pu faire ou dire pour provoquer une telle réaction, mais il préféra ne pas mettre la jeune femme dans l'embarras et garda ses interrogations pour lui.

Comme la Mexicaine retrouvait son calme et le contrôle d'elle-même, la discussion put débuter. Il ne fut pas très étonné de découvrir que la demoiselle n'était pas au courant de ce que son invitée pouvait demander. La logique aurait été que Tlazolteotl lui en parle avant histoire qu'elle sache ce qu'elle en pensait, au lieu de quoi la déesse avait préféré s'en entretenir directement avec lui. Décidément, elle ne devait voir Thalia que comme une simple bonniche juste bonne à lui prêter son corps !
Un soupir lui échappa brièvement avant qu'il ne reprenne son sérieux et réponde aux interrogations de l'agente.

« Effectivement, c'est ça. Elle m'a expliqué que l'Ordre avait fait une erreur en l'obligeant à les aider au lieu de lui proposer directement, mais je crois que c'est quelque chose de typique aux créatures magiques et aux divinités. » Il haussa les épaules avant de reprendre. « Elle a demandé à pouvoir sortir librement, faire plus de choses. Elle veut pouvoir profiter de ce corps plus précisément. » Il observait Thalia pour voir ses réactions. « Apparemment, elle a l'air de considérer qu'il lui appartient autant qu'à vous. »

Les créatures magiques et les divinités semblaient rapidement se faire à leur vie sur Terre. Renan l'avait vu avec d'autres créatures qui avaient besoin de prendre un corps humain pour vivre dans ce monde : elles avaient généralement tendance à se comporter comme si tout cela leur appartenait depuis longtemps. Autant dire qu'avoir la propriétaire légitime de l'enveloppe qu'elle occupait ne devait pas vraiment perturber la déesse Aztèque, mais Renan était fermement décidé à lui rappeler que Thalia en était la seule occupante légitime.

Le Français bougea légèrement sur sa chaise, se penchant un peu plus en avant comme pour mettre Thalia dans la confidence. Il ne se montrait pas aussi amical, ni même ouvert avec Tlazolteotl, mais c'était pour de bonnes raisons. Et son interlocutrice ne l'ignorait pas.

« En échange, elle propose de mieux se comporter à votre égard. Plus de réveil.... dans des endroits où vous ne seriez pas allée vous-mêmes dirons-nous. » Il savait que la déesse avait certainement parlé de situations qui auraient fait rougir Thalia. « Elle a aussi promis qu'elle ne vous nuira pas. Elle veut simplement pouvoir mener sa propre existence de son côté, mais sans que cela ne vous pose de problèmes. »

Une nouvelle fois, il haussa les épaules. Le trentenaire n'était pas du tout convaincu par toutes ces promesses, mais il s'en tenait à une simple présentation des faits et laisserait la brune choisir avant de donner son propre avis sur la question.

« Après, c'est ce qu'elle prétend. Elle m'a dit que c'était une promesse et non un pacte qu'elle proposait, mais vous êtes mieux placée que moi pour savoir si elle est digne de confiance ou non. Et bien sûr, c'est à vous de décider si vous voulez prêter votre corps à cette créature ou non. » À tout hasard, il précisa quelque chose : « En ce qui me concerne, je peux refuser si c'est ce que vous souhaitez. Votre bien-être m'importe davantage que celui de cette créature, la décision finale vous revient. Et choisissez ce que vous et non ce qui sera le mieux pour SHADOW. »

Il savait que cette dernière phrase était sans doute « bizarre » venant de l'Officier de la Pénombre : un agent de l'organisation était censé se dévouer corps et âme à SHADOW ! Cela dit, il savait qu'il avait quelque chose à gagner en lui disant de privilégier son propre intérêt et il savait qu'elle le comprendrait !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2019 - 15:50 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

J’écoutais attentivement ce que Tesla me rapportait, ne laissant pas voir le déplaisir que cela me procurait, d’aucune façon. Je n’avais jamais douté qu’un jour ou l’autre, les quelques os à mâcher que nous tendions à Tlazolteotl la lasserait, surtout en constatant que le sceau d’asservissement ne faiblissait pas. Au moins ne savait-elle pas qu’il était aussi fort qu’au premier jour car l’Ordre de Thulé le reposait une fois par mois environ. Si j’avais raté un rendez-vous, l’énergie aurait sans doute risquer de décroitre peu à peu jusqu’à s’évanouir. Nous n’en étions pas certains mais assez étrangement, personne n’avait envie de tenter l’expérience. Et il était capital que cela ne se cache pas. Si la divinité me glissait par hasard dans un trou assez profond pour me faire disparaître…

Rien de surprenant, donc, si ce n’était pour la dernière précision de Tesla, qui me fit froncer les sourcils malgré moi. Je n’avais plus choisi pour moi depuis bien longtemps, habituée à faire ma vie en fonction de l’organisation. C’était après tout l’une des raisons pour lesquelles je n’avais pas cherché à avoir de relations amoureuses, jamais. Mentir toute une vie à mon époux me paraissait un sort bien peu enviable, encore plus en sachant que mon âme avait une date de péremption qui approcherait plus vite que prévu, courtoisie divine oblige. De même, je ne comptais pas avoir d’enfants, car même si je ne me plaignais pas de ce qu’avait été mon enfance - bien au contraire - je ne me sentais pas capable de transmettre mes valeurs à ma descendance. M’encourager à prendre cette décision en ne tenant compte que de mes préférences, et pas celle de l’organisation, c’était étonnant, surtout venant de mon officier supérieur.

Ce qui est bon pour SHADOW l’est aussi pour moi. Je suis heureuse comme ça.

C’était généralement réellement le cas. Ces derniers temps, mon épanouissement était quelque peu mis à mal par une certaine déesse, ceci étant. Le goût de la peur ne me plaisait guère.

Je m’étonne qu’elle ait mis autant de temps à le demander. Elle profite déjà de ce corps à sa guise, en profitant des limites du sceau. Si elle peut le faire sans m’obliger à le constater…

Je ravalais péniblement mon désarroi. Cette situation me pesait bien plus que je n’aimais me laisser aller à l’avouer. Si lui donner plus de libertés avait le mérite de ne plus me forcer à voir ce qu’elle faisait de ces libertés… L’ignorance, en ce cas précis, était une bénédiction.

La dernière fois, je me suis réveillée au Pandémonium, avec la propriétaire des lieux, l’informais-je après une courte hésitation. Rien de dommageable, mais je suppose que cette… Femme et Tlazolteotl ont bien dû s’amuser toutes les deux.

Etant donné ce que j’avais vu de l’apparence véritable de cette sorcière… C’était sans doute une fille des Enfers. Au moins. Je ne savais que le peu que Tesla nous avait transmis : cette femme était une alliée, ou au moins une créature avec laquelle il avait un accord, et nous ne devions donc pas lui nuire. Pas plus que de faire valoir un quelconque lien avec lui, bien évidemment. Le secret primait toujours sur tout.

Mais malgré le fait qu’elle aurait pu en profiter pour me faire du mal d’une façon bien moins… Négligeable, elle avait dû assurer mes arrières. Lady Satan m’a laissée fuir sans le moindre préjudice, et ne connaissait même pas mon nom. Je ne sais pas exactement jusqu’où leur discussion les a menées, mais dans les faits, elle a respecté le sceau.

Je haussais donc les épaules, fatiguée d’avance.

Je me serais très bien accommodée de ça si elle ne s’était pas amusée à me rendre le contrôle dans… Dans les bras de cette femme. Alors si accepter ces demandes peut m’éviter ça. C’est une divinité, en toute bonne fois, tous les sceaux du monde en sauraient la contraindre parfaitement. La détruire serait une erreur, d’autant qu’elle reste plutôt bien disposée à l’égard de SHADOW.

Ça me crevait le coeur de l’avouer.

Tlazolteotl est une menteuse à nulle autre pareille. C’est dans sa nature de tromper tout un chacun. C’est ce qu’elle est, au moins en partie. Mais si elle a parlé de promesse, elle ne trahira jamais sa parole. Les occasions où elle l’a donnée au fil des ans sont extrêmement rares, précisément pour cela : elle considère cet engagement comme sacré, au point que je me demande même s’il n’y a pas là une dimension magique, malgré tout. Si elle promet, elle s’exécutera sans rechigner par la suite. Cela, je peux vous l’assurer.

C’était déjà un peu mieux que de laisser tant de choses au hasard.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2019 - 20:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4800
ϟ Nombre de Messages RP : 1607
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Ezio Valentino
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Thalia était une bonne petite soldate de SHADOW, mais Renan n'en avait jamais douté. Elle prendrait certainement sa réplique pour un test et il ne comptait pas la détromper. Au fond, c'était peut-être pour cette raison qu'il avait dit ça. Mais c'était sans importance, le sujet de Tlazolteotl était bien plus important que le reste à cet instant précis.

La jeune femme confirma ce que Renan soupçonnait déjà, à savoir que la déesse ne se gênait pas pour utiliser son corps sans se soucier de ce qu'elle pourrait en penser. Cela dit, la petite anecdote au sujet de Lady Satan et de la déesse l'étonna au plus haut point. Enfin, pas qu'elles aient pu s'amuser ensemble puisqu'elles semblaient avoir le même type de caractère, mais il n'avait jamais imaginé qu'elles puissent être amenés à se rencontrer. Comme il y avait peu de chances pour que Thalia ait décidé d'elle-même qu'elle voulait faire un tour dans le night-club, il y avait fort à parier que c'était la déesse elle-même qui avait utilisé ce qu'elle savait du Pandémonium. À moins qu'il ne s'agisse d'un gros hasard, mais il n'y croyait pas forcément.

Un bref sourire désabusé ourla les lèvres du Français lorsque son agente l'informa de l'indélicatesse de Tlazolteotl. Elle avait échangé sa place avec elle alors que le corps de Thalia se trouvait encore dans le lit de la Wormwood. Il y avait un côté amusant à la situation, mais Renan doutait que Thalia goûte à cet humour et au fond, il compatissait un peu pour elle. Sans compter que Lady Satan n'était pas la finesse faite femme.... Pour ce qui était de la pérennité des secrets de SHADOW, Renan ne se faisait pas trop de soucis. Le sceau était diable et même si Lady Satan était une alliée, elle ignorait énormément de choses les concernant. Le ne savait même pas que Renan et Tesla n'étaient qu'une seule et même personne, c'est dire !

Lorsque Thalia eut terminé, l'Officier soupira légèrement avant de hausser les épaules comme pour dire qu'il ne savait pas comment elle pouvait bien supporter ça.

« J'aurais bien envie de dire que peut-être que notre chère déesse a voulu renforcer les liens entre le Hell Club et SHADOW, mais j'ai quelques doutes à ce sujet. Je crois plutôt que deux créatures à la libido incontrôlable se sont rencontrées. Espérons simplement qu'elles auront davantage parlé de leurs préférences à ce niveau que de leurs identités secrètes respectives. »

Renan n'était pas le type d'homme à fantasmer sur les couples féminins. Il se fichait pas mal que Lady Satan puisse s'amuser avec ses agentes du moment que cela ne nuisait pas à leurs relations... ni à la sécurité de ses agents. Thalia n'avait pas dû apprécier l'expérience et il aurait aimé pouvoir alléger un peu ses problèmes. Elle n'avait pas demandé à se retrouver dans cette situation et s'il avait pu choisir, Renan aurait préféré sacrifier sa jumelle plutôt qu'elle. Mais il n'en avait pas eu l'occasion, il devait donc compenser autrement.

« Peut-être que Lady Satan ignore que vous êtes affiliée à mon organisme... mais nous n'en savons rien. » Et rien n'empêchait la déesse de mentir. « Mettons que j'accepte sa proposition, avez-vous d'autres souhaits à formuler ? Profitez-en, c'est le moment où jamais de poser vos conditions. Vous avez envie qu'elle mange moins de pâte à tartiner lorsqu'elle a le contrôle ? » Il avait l'air de prendre les choses à la légère, mais ce n'était pas le cas. « Je plaisante, mais je suis sérieux pour ce qui est des propositions. C'est l'occasion de formuler vos envies, je pourrai les faire passer pour les miennes. De toute manière, elle sait que je vous préfère à elle, elle trouvera certainement normal que je veuille votre confort. » Il avait lâché ça d'un ton naturel et c'était sincère. « Elle a l'air plus conciliante que les autres créatures magiques, mais elle ne reste qu'un parasite divin à mes yeux. »

Ils n'en avaient jamais parlé si ouvertement, mais Renan ne voyait aucune raison de dissimuler ce qu'il pensait de l'hôte de Thalia !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Jan 2019 - 0:16 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 213
ϟ Nombre de Messages RP : 128
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs :
• Géokinésie niveau II (création de formes simples, golem temporaire)
• Lien élémentaire (matérialisation de terre en provenance du plan élémentaire de terre)
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices niveau II (influence sur les émotions néfastes existantes, création d'émotions néfastes dans l'esprit)
• Toucher Rédempteur niveau III (absorption des péchés, absorption des émotions négatives, régénération physique)
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl), Cehualli (couteau sacrificiel, absorption de magie via des plaies physiques)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Familier : alebrije (Cetl : forme féline/éthérée, invisibilité, protecteur magique, blessures physiques)

• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
• Maîtrise des couteaux (corps à corps, lancer)

Tesla m’avait presque l’air… Un peu désabusé, peut-être ? Je me demandais vaguement si son attention à mon égard était un test, une partie d’un plan plus vaste ou simplement très sincère. Il n’avait jamais été désagréable avec moi, toujours avenant et assez concerné, je devais l’avouer. Je l’appréciais assez, finalement, lorsqu’il ne s’amusait pas à mes dépends. Et j’avais envie de croire qu’à l’instant, ça n’était pas le cas.

J’acquiesçais d’un signe de tête. Non, Tlazolteotl ne servait pas SHADOW lorsqu’elle s’était amusée avec Lady Satan, bien loin de là. Elle se contentait de prendre du bon temps, pour dire les choses un peu crûment. Elle n’avait pas pu parler de ce qu’elle était au sein de l’organisation, normalement. Le sceau prévoyait au moins solidement cette possibilité, de même que celle de ma mort, par exemple. Il n’y avait donc aucune raison qu’elle ait trahi. Ce que je ne me privais pas de dire à Tesla quand il eut fini, décidée à ne pas l’induire en erreur.

Le doute ne peut être exclu, mais Tlazolteotl n’en aura pas parlé. Si Lady Satan sait quelque chose, c’est de son propre fait. Elle n’a pas eu l’air d’être quelqu’un avec qui on puisse plaisanter, relevais-je avec une petite grimace.

Je réfléchis avec une grande attention à la proposition que m’avait fait Tesla. J’avais bien des envies, comme de dire que je serais bien aise de me débarrasser à jamais d’elle, mais ça n’était certes pas possible. En revanche, je pouvais aménager ma peine. Du moins l’imaginais-je. J’essayais de penser à ce que j’aurais bien pu vouloir.

Je ne veux plus me retrouver dans ce genre de situations gênantes où elle me met face à ses amants. Amantes. Quand ce ne sont pas les deux en même temps. Je ne suis pas… Enfin, ça ne me plaît pas, voilà tout. Je refuse de me retrouver face à Lady Satan dans ces circonstances une fois de plus, en particulier.

J’en gardais un souvenir quelque peu désagréable.

Et si...

J’hésitais un peu, imperceptiblement, car j’avais l’impression de faire preuve de faiblesse en demandant cela :

Si elle pouvait employer sa liberté à trouver un moyen de préserver mon âme, je vous en serais reconnaissante. Je ne suis pas déterminée à me maintenir en vie à tout prix, mais si je peux servir SHADOW et vivre plus d’une dizaine d’années au grand maximum… J’aime assez mon existence pour avoir envie de la sauvegarder.

J’avais la vague impression de jouer les pleureuses en rappelant ce menu détail, mais j’avais beau être un soldat modèle pour l’organisation, j’avais mes aspirations. Elles étaient calmes, paisibles, rien de bien prétentieux, mais c’était ainsi que j’étais heureuse. Bien évidemment, vivre plus longtemps signifiait aussi devoir supporter Tlazolteotl d’autant plus. Mais peut-être un jour aurait-elle fait suffisamment ses preuves pour avoir son propre corps. Quelqu’un qui ne serait pas un pion sacrifié, volontairement, mais sacrifié quoi qu’il en soit.«

Merci pour votre sollicitude, Tesla. Je n’ai pas pour habitude de m’épancher, mais sachez que c’est agréable de savoir que j’ai un appui de votre part, soupirais-je avec une mine un peu attristée.

La morsure du doute était toujours là, après tout, avec mes parents : m’avaient-ils choisie pour préserver Sofia ? Ou les raisons qu’ils avaient invoqué avaient-elles été les bonnes ?

Les créatures magiques ne sont pas toujours fiables, il est vrai. Leurs valeurs sont trop éloignées des nôtres pour que ça puisse être le cas, ajoutais-je sans avouer que je surnommais bien souvent Tlazolteotl mon parasite à travers moi.
Revenir en haut Aller en bas



L'homme est une prison où l'âme reste libre - Renan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-