AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Partagez|

Actes héroïques et malveillants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Maître du Jeu
avatar

Le Maire

Maître du Jeu
Généralités
Le Maire

ϟ Nombre de Messages : 9098
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Aaron Eckhart
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Marié
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Ven 1 Nov - 16:26 Message | (#)

+20 points de réputation pour Chase !
+10 points de réputation pour Chase !

Le deuxième rapporte moins puisque se déroulant dans un univers parallèle (il peut donc difficilement influer sur la réputation de Chase à Star City) ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Lun 4 Nov - 10:12 Message | (#)

Acte officiellement héroïque

Nom du personnage : Lucrèce Feuerbach
Lien du message où se déroule l'acte :Sujet Général : " La Zone 21 " - Page 3
Citation du passage où se déroule l'acte : Lucrèce aide Andrea à gérer un monstre reptilien, elle lui saute sur son dos et le balance très loin de la frontière.

Citation :
La bestiole avait des écailles sous le choc de l’atterrissage de Luka elle s’aplatit comme une crêpe contre le sol, elle sentait le sang, elle avait probablement tué ou au moins blessé beaucoup de personne. Les cadavres du parc lui revinrent en mémoire lui amenant les larmes aux yeux. Tout juste derrière Drea elle annonça.

- Je vais l’attraper par la queue et l’éloigner. T’inquiètes pas Drea, descend d’autre gens ont besoin de toi…

Luka descendit de la bestiole et attrapa sa queue, de toute ses forces elle la tira. La créature tenta de planter ses griffes dans le sol en vain.

**********************


L’hyperboréenne tirait sur la queue de l’immonde serpent, si elle n’avait pas été rationnelle elle aurait pu croire au retour du peuple serpent. Mais c’était impossible et le peuple serpent était plus intelligent que ça. Au bout d’un moment sa cousine finit par lui faire confiance, elle n’avait pas tort. Elle avait envoyé à perpette la bestiole, au sens propre du terme. Une fois que la demi-ultime ce fut éloigné, elle hurla à ceux qui pouvait l’entourer encore de s’écarter de quelques mètres au moins. Une fois qu’on lui eut obéit elle imita ce qu’elle avait vu dans un film de super, elle fit tournoyer la bestiole (si elle n’avait pas le vertige avec ça) et la balança loin de la frontière. Quand elle la vit s’écraser au loin et se retirer la queue encore les pattes, l’hyperboréenne se permit un bref cri jouissif, bref car d’autre cri attirèrent son attention.
Propose un plan pour le tigre à dent.

Citation :
- Je pense sérieusement qu’on peut s’en occuper à nous trois seulement, fit-elle en incluant Mr Gabriel Colt. Je peux peut-être attirer son attention, pendant que l’un ou l’autre utilise l’arme que la theoldotienne nous a prêtée. Je suis celle risquant le moins, je suis quasi certaine de ne rien risquer. Les troupes ont-elle à présent des infos sur la position précise de la créature ? Peut-être des images satellites ? Nous devrions réquisitionner une voiture, ce serait plus rapide… On peut courir vite Drea et moi, mais pas aussi vite qu’un véhicule motorisé.
Propose de sauver les civiles, même si elle n'est pas entendue.

Citation :
- Il y’a encore beaucoup de monde à l’intérieur, dit-elle remarquer la voix si basse qu’il était un peu difficile de l’entendre si on n’était pas attentif. Je sais quel sont les ordres, affirma-t-elle en fixant Colt dans les yeux. Mais que diront les gens si nous ne faisons rien ?

*******************************

- Je me suis mal expliquée, je parlais des hommes qui tiennent la frontière, pas de nous, vu que le bouclier de la Theoldotienne va être installé, une partie du front va être soulagé, insista-t-elle un peu. L’Unison aura moins besoin d’homme sur la frontière.

On voyait que Luka hésitait à discuter les paroles de Gabriel, elle n’avait pas envie de perdre son emploi, elle en avait besoin, mais elle avait vu ce qui se passait derrière. Ils n’allaient tout de même pas laisser tous ses gens mourir ? Un tigre ce n’était rien comparé à ce qu’il y avait là-bas.
Avec l'aide d'Andrea et Greg le tigre à dent de sabre est maîtrisé.

Citation :
Les coordonnées de la cible leur fut transmises et ils approchèrent de la cible, en moto pour les filles et à pied pour Gabriel, c’était ahurissant.

Luka courrait vite, elle n'avait plus courut ainsi depuis qu'elle était ado en Hyperborée. C'était palpitant, elle sentait son cœur battre comme si ces besoins primaires d'être prédateur pouvait la satisfaire. Elle se sentit sauvage et étrange. Finalement la bête vu dans leurs champs de vision, elle sentait la présence d'Andrea non lointaine, elle sentit Will empêcher le monstre de fuir plus. Le monstre se tourna vers eux et Luka et Gabriel tirèrent sur lui pour l'empêcher d’avancer à feu nourris, Will maintenant le bouclier arrière et en installa deux autres sur ses côtés. Drea ne pouvait pas louper son tir et elle ne le loupa pas. Le monstre à dent de Sabre fut stoppé. Luka eut un rire jaune se disant qu'elle devenait experte dans la capture de monstre, puis une fois assurée que la chose était sous contrôle elle courut normalement cette fois (elle était un peu fatiguée) rejoindre Die.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Lun 4 Nov - 10:26 Message | (#)

Acte officiellement héroïque

Nom du personnage : Keiko Danger
Lien du message où se déroule l'acte :
http://www.star-city-heroes.com/t1207p15-sujet-general-la-zone-21
Citation du passage où se déroule l'acte : Keitko tente de faire reculer les monstres en tirant dessus


Citation :
De toute façon la conversation ne se poursuivit pas, une horde de monstre comme surgit de nulle part se mit à les attaquer. Keiko fut la plus prompte à dégainer son arme et elle fit reculer une bête avant qu'elle n'ait eu le temps de toucher aux gentils agents lui ayant passé des jumelles. Comme prévu elle visa les yeux et atteignit sa cible, elle n'était pas si fiable, cela la galvanisa un peu. Les balles s’enchaînèrent. Il y avait de tous des petites, des grosses, des poilus, des à plumes, à deux yeux, à trois, à quatre. Beaucoup avait des dents acérées. Keiko ne comprenait pas.

Ses bestioles ne pouvait pas venir d'ici elles étaient incontrôlables. Elles ne pouvaient pas venir d'ici avec tous les experts à la légion et à l'Unison, avec tous ses vieillards, tous ne pouvaient pas avoir ignoré l’existence de ces choses, ce seraient incompréhensible. Pour éviter de se faire mordre Keiko fit une roulade sur la côté. Soudain elle vit du sang, ce n’était pas le sien, elle frissonna et fit un tour sur elle-même pour en découvrir la source. Quand Kei la découvrit elle manqua bien de s'évanouir et elle vida ses chargeurs sur un monstre de deux mètres de haut. La bestiole, recula seulement. Keiko hurla de frustration.

************************

Keiko tira comme une forcenée sur la bestiole coupable visant surtout ses multiples yeux, avec un geignement de chiot blessé la chose recula vite fait bien fait, les bestioles reculaient de plus en plus, personne n’hésitait plus à leur servir une triple dose, il y avait eu trop de mort et de blessé déjà.
Keiko contacte du renfort en téléphonant au Chaman.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 5 Nov - 13:59 Message | (#)

Nom du personnage : Dieter Feuerbach
Lien du message où se déroule l'acte : La Zone 21
Citation du passage où se déroule l'acte : Suite à une demande de l'Agent Parker, Dieter tente d'obtenir des informations sur le point d'origine probable des créatures. Grâce à Zack il obtient des vidéos amateurs de l'hôpital psychiatrique, que les monstres ont tout l'air de "protéger". Il la montre aux agents présents.
Dieter Feuerbach a écrit:
« Oui, je t’écoute », se raidit-il, les sourcils froncés de concentration pour enregistrer la masse d’information.

Apparemment c’était du côté de l’hôpital psychiatrique que la situation était la plus problématique. Cette saleté de maison de fou, elle l’avait déjà rendu chèvre le mois dernier, comment n’y avait-il pas pensé ? Il y avait tellement de dangerosité entre ces murs, dont cette Anya Archer qui avait failli tous les tuer le jour du Nouvel An. Ce ne pouvait bien sûr être son œuvre (Zarich l’aurait reconnue, du reste la drug l’avait depuis neutralisée), mais il pouvait y avoir d’autres adeptes de magie ancienne. Il frissonna et se demanda bien de quelle religion de fou-furieux ressuscitée par quelque taré nostalgique ou inconscient sortaient ces trucs-là.

« Lien ? Euh, lien vidéo ? hoqueta-t-il, jetant un regard en coin au téléphone à son oreille. Pour lui avoir paru révolutionnaire et diablement compliqué quand Luka l’avait convaincu de l’acheter, il savait maintenant qu’il avait deux guerres technologiques de retard. Et certainement pas un écran assez grand pour lire des vidéos. Non non, pas à moi. Envoie, euh, à Luka, elle a meilleur téléphone. C’est 848-2529. Tu entends ? 848-2529. (Pause.) Merci beaucoup Zack. Je fais passer information. Merci, vraiment. Si tu trouves autre chose tu peux appeler à nouveau. »

Il coupa alors la communication pour sortir de sa cache et regarder aux alentours. Sa tendre était toujours debout, sale et débrailler mais moins amochée qu’il l’aurait été dans les mêmes conditions. Il courut sur l’heure se jeter dans ses bras et la serrer très fort.

« T’as un message sur le téléphone, lui murmura-t-il à l’oreille avant de s’écarter légèrement faire son rapport à Andrea : Il y a la maison de fou. C’est bordel là-bas. Vous devez voir quelque chose. »

Il invita alors Luka à faire part de la trouvaille de Zack.
Lien du message où se déroule l'acte : La Zone 21
Citation du passage où se déroule l'acte : Il aide ensuite la technologue Lor Dioni Kâ à déployer le bouclier de la Zone 21. Un accident survient malheureusement à cause d'une balise, qui subira une réparation sommaire.
Dieter Feuerbach a écrit:
Là elle lui confia de petits bâtonnets d’une cinquantaine de centimètre, à planter tous les cinq cents mètres dans la direction indiquée. [...] Cinq cents mètres, cela devait faire à peu près sept cents cinquante foulées… il démarra en trombe et commença à compter, se frayant un chemin à travers l’activité bourdonnante du périmètre de défense. Cinq minutes plus tard il plantait sa première balise, signalant au passage le fait à Dioni par téléphone.
Dieter Feuerbach a écrit:
À trois kilomètres à peu près de sa position initiale, le long de la ligne de défense, Dieter reprenait son souffle en guettant, inquiet, le retour éventuel des monstres. Il venait de piquer la dernière balise et s’était un peu éloigné, sous le conseil de l’extraterrestre, le temps que le bouclier s’active. Ce dernier permettrait, de ce qu’il avait compris, de contenir pour de bon la menace de ce côté et peut-être donc de détacher des hommes pour éradiquer la menace à la racine. S’il y avait encore des personnes à sauver là-bas, il fallait agir vite – il n’avait pas encore vu herr Médicis et son amie Hannah, mais il osait espérer qu’ils étaient assez forts pour se défendre. Ce n’était malheureusement pas le cas de tous les civils, venus pour se détendre et faire la fête… cela lui semblait s’être passé il y a une éternité.

Un bourdonnement s’échappa bientôt de la balise, lui faisant relever la tête. Ce dernier s’animait de reflets bleutés qui le remplirent d’espoir, quand d’un seul coup la lumière clignota pour s’éteindre pour de bon. Il avait beau ne rien y connaître, il était prêt à parier que cela n’aurait pas dû se passer comme cela… et en effet la voix de Dioni Kâ sortit bientôt du téléphone pour lui de vérifier la balise 5.

« Tout de suite Madame », lui promit-il avant de se remettre en route.

Une fois passé un petit bâtiment qui lui obstruait la vue, la source du problème parut très vite évidente.

      Lancer de dés #1 :
      RÉUSSITE : Mal enfoncé, le bâtonnet s’est renversé dans un coup de vent. Il suffira de le repiquer.
      ÉCHEC : Arrivé dans la précipitation, un véhicule de ravitaillement n’a pas vu le piquet à temps et l’a percuté de plein fouet dans une gerbe d’étincelle.

      Lancer de dés #2 (si échec au lancer #1) :
      RÉUSSITE : Le choc a visiblement entraîné un court-circuit, mais la balise semble intacte.
      ÉCHEC : La balise s’est brisée en deux sous le choc, il faudra la remplacer.


« Touchez pas, touchez pas ! hurla l’Allemand, paniqué, en découvrant l’ampleur du désastre. À l’endroit même où il avait planté la balise un attroupement s’était formé autour d’une camionnette au capot fumant. Dioni, coupez tout s’il vous plaît. Il y a problème. »

Fort heureusement personne n’avait encore réussi à s’électrocuter avec la technologie extraterrestre, y compris les occupants du véhicule dont l’habitacle était bien isolé. Dès qu’il reçut la confirmation de la Theoldotienne qu’il n’y avait plus aucun danger (il arrivait alors justement à la hauteur de l’accident), il fit signe au conducteur de reculer prudemment. Ignorant les questions qui fusaient de toute part (qui avait eu cette idée à la con de foutre un piquet en plein milieu du chemin revenait souvent), Dieter se précipita sur le bâtonnet qui était encore sur sa responsabilité pour l’examiner. Malheureusement il s’était fendu aux trois quarts, à la hauteur du pare-choc, laissant paraître un réseau de filaments cristallins. Il ignorait si c’était réparable, mais il doutait qu’ils en aient le temps.

« C’est cassé, quelqu’un a roulé sur, expliqua-t-il par téléphone. Vous avez pièce de rechange ? »
Dioni Kâ a écrit:
Le compagnon de Sol’ukah rappela enfin quelqu’un avait abîmé son matériel, Dioni blêmit. On avait intérêt à le rembourser, parce que là c’était vraiment agaçant.

- Non, j’ai rien pour remplacer, écoutez je cours (façon de parler) vous rejoindre et vérifier si je ne peux pas fait quelques choses. Ne bougez pas, j’arrive au plus vite, conclut-elle en changeant de fréquence pour contacter Peter. Peter vous pouvez revenir tout de suite, s’il vous plait…

[...] Peter compris rapidement le message et demande à un collègue de lui prêter sa voiture.

- Vous voulez allez où ?
- Vers là, fit-elle en indiquant la direction ou était parti Die. Vous pouvez m’aider à mettre ça à l’arrière de la voiture.
- Bien sûre Madame, fit Peter avec un grand sourire.

Dioni répondit à son sourire. Il l’aida à déposer sa boite à outil à l’arrière de la voiture. Après ça ils s’installèrent à l’avant de la voiture. Au bout de cinq minutes à peine ils trouvèrent Dieter. Dioni se jeta sur son bâtonnet, elle avait envie de pleurer, c’était réparable, mais ça ne tiendrait pas longtemps.

- Je peux faire quelque chose, mais ça teindra quelques heures grand max…

La chaleur du bouclier risquait vite d’abîmer sa réparation de fortune. Dioni soupira et sortit son gel stabilisateur dont elle enduit les films, elle sortit ensuite une pâte qu’elle enroula autour des fils pour bloquer le tout ensemble. Dioni tendit son bras pour attraper un drôle d’outil fin comme une paille et argentée. Du pouce elle frotta la surface pour activer l’outil. C’était un mini chalumeau alien. Elle ressouda l’ensemble patiemment. Une fois que son travail fut terminé elle planqua le piquet dans le sol.

- Je ne suis pas certaine que ça ne va pas marcher, mais si ça ne marche pas je ne peux rien faire de plus. Montez en voiture.

Le trio monta en voiture et Dioni tenta de réactiver son bouclier. Après qu'elle l'eut fait, elle demanda à son vaisseau si elle avait réussit et c'était une réussite.

- Ca marche!

Lancé de dé :

Réussite : La réparation marche.
Echec : Le bouclier ne marche pas et est plus petit que prévu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mar 5 Nov - 14:57 Message | (#)

Nom du personnage : Tzin Ming
Lien du message où se déroule l'acte : La Réunion
Citation du passage où se déroule l'acte : Le Mandarin rivalise de ruse et de diplomatie pour extorquer le plus d’information possible de la prophétie d’Anubis.
Tzin Ming a écrit:
« Un instant, Tesla, Mademoiselle, dit-il en tendant les bras en avant, geste qui eut pu passer pour une tentative d’apaisement s’il n’était pas destiné à un autre. Dans la tradition égyptienne c’était ainsi que l’on transférait le ka, le génie familial qui présidait à la dignité, à l’honneur et au statut social – mais aussi assimilé à la durée de vie d’après le Livre des Morts. À sa grande satisfaction l’homme-chacal sembla reconnaître le symbole, s’il n’était pas dieu au moins il était versé dans les traditions magiques de l’Égypte ancienne. Un point m’intrigue dans ce que vous nous avez dit… Anubis, c’est bien cela ? Trois noms, pour être précis. Je vous apporte natron et résine de térébinthe (C’était l’offrande recommandée par les formules du Livre des Morts pour une purification du ka.) si vous répondez à une seule question : le traître finira-t-il dans sa conquête par se dévorer lui-même ou venez-vous de limiter la liste des suspects à… sept personnes, si je ne m’abuse ? »

Dont ni lui, ni Atia, ni Tesla ne faisaient partie.
Anubis a écrit:
« Vos offrandes sont acceptées car votre question est juste et votre esprit est clair. Son bâ est rongé, dévoré par ce qu'il ne contrôle lui même. Je ne serais dire comment il a attisé son âme à ce point de haine, d'ambition et surtout de force. Il se consumera après tous vous avoir vaincu. Car, le chaos qu'il sèmera ne sera sien. Tout de fois et pour que votre honneur reste sauf Mandarin. J'avoue que vous n'êtes pas celui tant recherché. A vous de voir où votre kâ vous mènera. »
Tzin Ming a écrit:
« Il est dévoré par ce qu’il ne contrôle lui-même, répéta-t-il, consciencieux. Le chaos qu’il sèmera ne sera pas sien. Des neuf victimes assises autour de cette table il y en a une qui n’est plus elle-même. Quelqu’un ici est sous influence, rien de ce qui nous a relié avant décembre 2012 ne devra être pris en compte si nous voulons découvrir qui. »

D’un coup d’œil subtil à Atia et Tesla, le Dr. Ming confirma que la date n’avait pas été choisie au hasard. C’était celle de la dernière affaire qui avait associé le Cartel au SHADOW. Pour avoir vécu deux invasions grues, il n’ignorait pas entièrement les perfidies que pouvaient receler un vaisseau en perdition.
Il refuse toutefois la reconnaissance de dette que le dieu leur propose en échange du nom du traître, préférant mettre ce dernier sous pression au travers d’un rituel (factice) de sa connaissance.

Tzin Ming a écrit:
« Votre offre est appréciable, salua-t-il après un moment de réflexion quand le dieu-chacal donna le prix de son aide, et le marché équilibré pour ce que j’en vois. Je suis cependant au regret de vous avouer qu’une vilaine vanité m’interdit de faire appel aux forces supérieures avant d’avoir tenté le tout pour le tout. Permettez-moi de suspendre ma décision le temps d’une petite démonstration. »

Il tourna la tête vers un homme dans l’assemblée, d’âge mûr et aux yeux bridés. Ce dernier s’avança vers son maître qui lui prit la main, et d’un doigt traça des dessins invisibles au creux de la paume. L’homme de la Triade l’observa avec force de concentration, puis leva les yeux pour attendre la suite.

« Dans le container que je vous ai indiqué, il y a quelque chose de vert, quelque chose de bleu, quelque chose de rouge. Si vous les trouvez, apportez-les ici. (Tandis que l’autre s’éclipsait, le Mandarin explicita sa tentative de la dernière chance,) J’ai en ma connaissance un petit rituel qui m’a bien servi il y a quelques années. (Plutôt un bon demi-siècle, mais il n’aimait guère s’encombrer de détails superflus. Il aurait aussi bien pu parler de la dernière invasion grue de 2010.) Il n’est pas assez intrusif pour révéler tous les secrets mais brouille très efficacement les signaux psioniques. Il est plus facile de démasquer un agent retourné quand il perd le contact avec ses nouveaux maîtres, croyez-en mon expérience. »

Son sourire se fit sournois et promettait monts et merveilles, mais en réalité le rituel en question réclamait des ingrédients dont il ne disposait pas, y compris sur le bateau même. Si la Triade avait bien quelques commandes en cours de transit dans ces lieux, les idéogrammes tracés dans la main du coursier correspondaient non pas à une référence chiffrée, mais au nom de code de la capsule de secours qu’il avait fait installer dès qu’il avait convenu avec la César du lieu de rendez-vous. Sa petite ruse ne resserrait pas moins d’un cran l’étau autour de leur traître et il espérait que la perspective de se retrouver seul face à un maître en matière d’interrogatoire le force à se découvrir avant l’heure. Alors vaudrait-il mieux, comme il l’avait ordonné implicitement à son serviteur, que tout soit fin prêt pour lui assurer une sortie en toute sécurité.
Lien du message où se déroule l'acte : La Réunion
Citation du passage où se déroule l'acte : Alors que le bateau est attaqué, le Mandarin ordonne l’évacuation d’urgence, sachant le bâtiment perdu d’avance (ce qui leur a sans doute gagné de précieuses minutes et autant de vies). Il prend de même ses précautions pour garantir la sécurité des César.

Tzin Ming a écrit:
Un frisson intérieur traversait le vieil homme, visage impavide mais pas moins fébrile de découvrir la réaction de ses confrères à son coup de bluff. C’en était presque décevant que pas un ne devine la manœuvre et ne cherche à surveiller son homme de main tandis qu’il s’éloignait à petits pas de la table. Passant devant Livia César, il prit pour prétexte de se frayer un chemin vers l’écoutille pour glisser dans sa main un étrange petit objet, de la forme d’une pièce de monnaie. Cela faisait partie des consignes : aucune des César ne devait être laissée derrière eux si la situation venait à leur échapper complètement. Atia, beaucoup plus proche du Mandarin, recevrait elle aussi son jeton de sortie (pour l’heure cachée dans une fausse-doublure de sa manche) en temps voulu.

[…]

Le noir. Le choc. La seconde d’avant impérial dans sa posture d’homme de la situation, la seconde d’après à terre, les tympans au supplice. L’espace d’un instant tout n’était que chaos. Il fallut au vieil homme prendre appui sur le bras de la César pour retrouver un semblant de dignité au moment de recevoir les nouvelles du pont. Les Atlantes ? c’était bien leur veine, si même la haute mer avait ses oreilles indiscrètes.

Tandis que sa voisine réclamait le communicateur pour donner ses instructions à son second, le Dragon de la Triade, lui, dépliait lentement ses genoux en se retenant à la table renversée quand un tintement attira son attention. Le doux roucoulement d’un verre au sol. Un verre prophétique, si l’on peut dire, de leur propre destinée. Jetant aux orties tout protocole, il prit des mains d’Atia leur lien avec l’extérieur pour parer au plus urgent :

« Restez sur le pont Gula, tenez-le aussi longtemps que possible. Priorité E7 (c’était le nom de code des modules de sauvetage). Nous évacuons. »
Tzin Ming a écrit:
Au regard interrogateur qu’Atia lui lança quand il lui rendit le communicateur, le Dr. Ming répondit par un bref signe de tête vers le verre solitaire qui continuait sa lente et inexorable descente vers le fond du gouffre. Si un frisson lui traversa l’échine à l’idée de suivre ce triste sort, elle n’en montra rien. Non elle se releva, comme la dame du crime qu’elle était, répéta l’ordre d’évacuation aux bouchés qui n’étaient pas sûrs d’avoir compris et donna ses instructions pour la bonne tenue des opérations.

[…]

Parce que la César était efficace et que le moment était mal choisi pour faire jouer les égos, la salle se vida relativement vite – la moitié des invités étaient de déjà en route quand le Mandarin, en guise d’encouragement, posa une main sur ses épaules. Effleuré était plus juste. Dans son dialecte il lui marmonna comme une espèce de prière, qui lui apporta pour toute aide un poids infime dans une poche. S’il ne la voyait pas revenir dans un délai raisonnable, voilà qui pouvait peut-être lui sauver la vie.

Puis il prit la tête de son propre groupe, avec une première foulée d’une vigueur qui ferait rougir plus d’un homme dans la force de l’âge.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 6 Nov - 14:21 Message | (#)

Bon, ben à mon tour ! En espérant ne pas faire d'erreurs

Nom du personnage : Chloé Hillman
Lien du message où se déroule l'acte : Menace à Port-Royal !
Citation du passage où se déroule l'acte : Tente de brûler une créature + Tente de convaincre son père de rester les contenir le temps que les civils sans pouvoir puissent fuir.
Spoiler:
 

Nom du personnage : Chloé Hillman
Lien du message où se déroule l'acte : Menace à Port-Royal !
Citation du passage où se déroule l'acte : Chloé tente un nouveau sort bien plus dévastateur, mais également plus vorace en énergie, se mettant en danger vu la quantité d'énergie que cela va consommer, pour protéger la fuite d'un groupe de fuillards (et celle d'Amos, Némésis et la sienne par la même occasion)
Spoiler:
 

Nom du personnage : Chloé Hillman (ENCORE PLUS DE SORTS )
Lien du message où se déroule l'acte : Menace à Port-Royal !
Citation du passage où se déroule l'acte : Chloé assure la sécurité d'Amos et Némésis au détriment de ses propres réserves d'énergie, en provoquant une diversion dévastatrice en chauffant les réservoirs de carburant des voitures alentours pour les faire exploser.
Spoiler:
 

Nom du personnage : Chloé Hillman (on n'en finit plus !)
Lien du message où se déroule l'acte : Menace à Port-Royal !
Citation du passage où se déroule l'acte : Chloé, à peine réveillée grâce au sacrifice d'une partie de la puissance de son Elémentaire, est de nouveau obligée d'utiliser son sort le plus puissant et d'utiliser la puissance de la Géhenne pour ne pas se faire écraser par la Grande Roue (sauvant Amos et Némésis du même coup).
Spoiler:
 

Voilà déjà une bonne grosse fournée !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Mer 6 Nov - 16:47 Message | (#)

Nom du personnage : Sydney Stevens
Lien du message où se déroule l'acte : Bas les masques !
Citation du passage où se déroule l'acte : Sydney attaque et assomme tous les gardes dont Adriel et son double ne s'occupe pas (avant de se prendre un assaut de la Mentaliste, mais chut )
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Le Maire

Maître du Jeu
Généralités
Le Maire

ϟ Nombre de Messages : 9098
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Aaron Eckhart
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Marié
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Sam 9 Nov - 17:20 Message | (#)

+100 points de réputation pour Lucrèce, pour l'ensemble des actes !
+80 points de réputation pour Chloé !
+50 points de réputation pour Dieter !
+30 points de réputation pour Keiko !
+30 points de réputation pour Tzin !
+20 points de réputation pour Sydney !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 10 Nov - 11:06 Message | (#)

Nom du personnage : Sydney Stevens
Lien du message où se déroule l'acte : Bas les masques !
Citation du passage où se déroule l'acte : Grâce à la diversion d'Adriel, Sydney parvient à reprendre son souffle et, malgré des blessures assez conséquentes dû à un mobilier un peu rentre-dedans (et c'est pas peu de le dire ), à neutraliser les pouvoirs de la Mentaliste, en tentant de l'endormir à l'aide de fléchettes tranquillisantes, sauvant du même coup un Adriel en mauvaise posture. Et puis, elle insulte la vilaine aussi. Mais je suis pas convaincu que ce soit considéré comme un acte héroïque pour le coup *PAN*
Spoiler:
 

Nom du personnage : Sydney Stevens
Lien du message où se déroule l'acte : Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre
Citation du passage où se déroule l'acte : Tandis que Chase va auprès du propriétaire de la boutique pour briser les boucles temporelles, Sydney doit retenir les lapins ninjas qui se révèlent être en vérité trois Supers.
Spoiler:
 


Dernière édition par Sydney Stevens le Dim 24 Nov - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 16 Nov - 15:13 Message | (#)

Nom du personnage : Jace Roberts
Lien du message où se déroule l'acte : Promenade et sérénade à l'italienne
Citation du passage où se déroule l'acte : Jace met hors d'état de nuire trois petites frappes dans la Little Italy.
Citation :
Tout cela ne lui ramenait pas son téléphone. Le jeune héros commençait à soupçonner que l’époque de la diplomatie était révolue. Il voulait bien discuter un peu tant que son seul son sort était dans la balance, mais il y avait deux civiles innocentes — croyait-il — à protéger désormais, et il était de son devoir de neutraliser le plus rapidement ses agresseurs. L’un d’entre eux leva d’ailleurs un regard distrait vers les lampadaires.

— Bon, on s’bouge là ? On va pas y passer la nuit !
— J’allais le dire.
— Ta gueule, toi ! Tu t’prends pour un héros ? T’as trop r’gardé les dessins animés.
— Ouais. Et le passage que je préfère, c’est celui où tu te fais latter la gueule.

Un fort courant électrique traversa le corps de Jace et les deux jeunes gens qui le tenaient par les épaules pour l’empêcher de bouger se mirent à trembler de tous leurs membres, avant de se reculer en titubant. Sans que le troisième n’eût le temps de réagir, Jace lui décocha un poing auréolé d’éclairs dans la mâchoire, tandis que les lampadaires, au-dessus de lui, laissaient échapper quelques étincelles.

Dans un dernier grésillement, les trois petites frappes, mises hors d’état de nuire par ces surcharges imprévues, s’effondrèrent sur le sol. Jace chercha une réplique cinglante pour conquérir ce combat de brève durée qui avait restauré son honneur devant ses deux spectatrices mais, faute d’inspiration, il se contenta de se pencher pour récupérer son téléphone.
***

Nom du personnage : Jace Roberts
Lien du message où se déroule l'acte : Boys will be boys
Citation du passage où se déroule l'acte : Alors qu'il prend un dessert dans un café, l'établissement se fait attaquer par trois drogués en manque. Jace se débarrasse de deux des assaillants :

Citation :
L’heure était à Thunder. Les yeux perçants de Jace s’étaient posés dans ceux de George, à la recherche du petit déclic qui annoncerait le moment où son adversaire appuierait sur la détente.

— Vous voyez bien que c’est inutile. Vous avez sans doute des problèmes. Vous pouvez trouver une autre manière de les rég…

Au lieu de finir sa phrase, Jace avait tendu la main devant lui et une multitude d’arcs électriques en sortirent, pour se croiser et s’entrecroiser, formant devant lui un dense réseau de foudre. Harry n’en menait pas large, tandis que George achevait d’appuyer sur la gâchette. À la détonation, les clients du restaurant poussèrent un cri. Mais la balle se heurta au bouclier, fut promenée par des éclairs à droite et à gauche, avant de retomber au sol, sans avoir jamais atteint sa cible.

Le bouclier électrique se dissipa et George regarda son arme d’un air contrarié. Il aurait deux mots à dire à la NRA. Il tendit l’arme à son acolyte, qui n’était pas sûr d’en avoir l’utilité, retroussa ses manches, fit gonfler tous ses muscles et s’approcha d’un pas pesant de Thunder. Manifestement, la drogue n’aidait pas à réfléchir clairement. George envoya son poing vers le visage de l’adolescent, qui esquiva sans peine, attrapa le poignet nu de son assaillant et fit courir dans ses doigts une charge électrique suffisante pour le paralyser.

George fut parcouru d’un tremblement, Jace le relâcha et l’homme s’effondra au sol. Le regard de Thunder se porta sur Harry, qui tripotait nerveusement son arme.

— Écoute, j’crois qu’on peut s’entendre, hein…

Le problème d’Harry, c’était qu’il se trouvait tiraillé entre la peine de prison qui l’attendrait sûrement, étant donnés ses antécédents, s’il se faisait pincer par la police et l’électrocution qui le menaçait s’il tentait de fuir. De son côté, Jace se demandait ce que la police pouvait bien fabriquer. Il regrettait de ne pas s’être attelé plus assidument aux fameux exercices de technopathie dont ses formateurs à Star High lui assuraient qu’ils lui permettraient un jour de contrôler les appareils électriques. Un jour.

— Tout à fait. Donnez moi votre arme.
— Non mais tu comprends pas, c’est pour un but, on est vraiment dans l’besoin et…
— Prends moi pour une buse. T’es pas dans l’besoin, tu peux acheter des armes.

Harry regarda son pistolet. Très juste. Zut. Mais pendant que l’homme avait observé son compromettant revolver, Thunder avait volé brusquement et rapidement pour atterrir juste derrière lui, dans un parfait contrôle de sa capacité favorite. Le mouvement d’air de son déplacement avait agité les sets de table et les serviettes ; Harry releva les yeux. L’adolescent avait disparu. Il sentit, mais bien trop tard, une main posée sur sa nuque et un courant électrique le traversa, avant qu’il ne partît rejoindre son ami aux pays des rêves électriques.

D’un ton d’autorité rassurant, Jace déclara à la cantonade :

— Mesdames et messieurs, tout va bien, la menace est écartée. Vous pouvez…
***

Nom du personnage : Jace Roberts
Lien du message où se déroule l'acte : Star City. Ses parcs. Ses monuments. Ses électrocutions.
Citation du passage où se déroule l'acte : Jace a pris en chasse un cambrioleur sorti d'une bijouterie. Il se bat avec lui à l'intérieur du Parc du Front de Mer et finit par avoir raison de l'homme :

Citation :
Le cambrioleur, lui, avait fait volte-face, mais des arcs électriques sautaient de lampadaire en lampadaire et descendaient jusqu’au sol, formant une prison électrifiée qui l’on n’avait guère envie de franchir. Le parc du Front de Mer pompait bien plus d’énergie, ce soir-là, qu’à son ordinaire — Jace n’avait aucune envie de puiser dans ses réserves personnels quand les vastes stocks électriques du quartier pouvaient amplement suffire à sa démonstration. Lorsque l’homme prit conscience qu’il était piégé, ses épaules s’affaissèrent et il laissa tomber son arme.

Une nouvelle fois, Thunder se retourna vers la jeune femme et articula dans son anglais le plus net, au cas où il eût affaire à une touriste :

— Appelez le 911, s’il vous plaît, Madame.

Puis il désigna les deux banquiers qui hésitaient sans doute à filer en douce du doigt.

— Et vous, si vous voulez bien rester, la police aura sans doute besoin de votre disposition.

Les deux hommes réprimèrent un soupir contrarié, mais il était difficile de refuser quoi que ce fût à un héros. Jace s’approcha de la prison électrique avant d’en traverser un des murs d’éclairs. Un frisson le parcourut alors qu’une énergie électrique étrangère passait à travers son propre corps. Une sensation enivrante — mais dont il se méfiait.

— Pas de geste brusque, ou je vous grille pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Sam 23 Nov - 16:22 Message | (#)

Acte malveillant

Nom du personnage : Abban Mac Aoidh
Lien du message où se déroule l'acte : Une voiture, des jumeaux et un musée
Citation du passage où se déroule l'acte : Les jumeaux se sont introduits dans le Musée des Supers et, après avoir complètement désorganisé le système de sécurité sophistiqué de l'endroit, ils dérobent divers artefacts, dont, pour Abban, une partie de l'armure de Dédale et des flèches de l'un des Archers.

Citation :
Abban retourna l’objet et sortit le petit nécessaire de bricolage qu’il avait emporté avec lui en prévision de ce moment. Méticuleusement, avec les gestes précis et sûrs d’un cambrioleur qui n’en était pas à sa première opération délicate, il souleva les couches protectrices qui dissimulaient l’intérieur de l’appareil et, pour une fois dans sa vie, observa calmement et longuement ce qu’il avait sous les yeux avant d’agir. Cela ne ressemblait pas exactement aux descriptifs fournis par Adriel et Macha, mais c’était tout de même assez proche pour que l’Irlandais fût convaincu. Il entreprit de détacher l’ensemble du système, quitte à en emporter un peu plus que nécessaire, pour être sûr de ne pas sectionner une pièce ou un câblage de première importance.

Il entendit la voix d’Aishlinn dans son oreillette et pencha la tête pour appuyer avec son épaule sur la sienne.

— Ouais, j’ai ça. ‘Fin, j’crois, hein. J’suis en train d’détacher l’truc qui ressemble au machin qu’tu m’as montré.

[...]

— OK. C’est bon. J’fous un peu l’bordel d’mon côté et j’te rejoins vers les œufs.

Il rangea le squelette du plastron dans le carton, poussa soigneusement le carton à sa place et commença à déplacer différents objets. Quand il repassa devant le carton qui contenait les fameuses flèches, il les examina de nouveau. C’était tout de même extrêmement tentant. Il y avait des flèches de formes diverses et Abban résolut finalement d’en prendre une de chaque. Cela ne pesait pas très lourd et puis, de toute façon, ça contribuerait à brouiller les pistes. Ce fut donc chargé de son butin qu’il retrouva sa jumelle, pour découvrir le fruit de ses récoltes.

— Bon, eh ben voilà, tout d’même. J’ai pris ça.

Il montra les flèches.

— On sait jamais, ça peut servir.

[...]

— On y va ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 24 Nov - 13:37 Message | (#)

Nom du personnage : Chloé Hillman
Lien du message où se déroule l'acte : La magie, quelle source d'emmerdes !
Citation du passage où se déroule l'acte : Baston avec Arthas le temps que Zachary trouve comment le renvoyer dans sa dimension + sauvetage d'une petite fille qui se trouvait dans la zone du sort du Roi Liche.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Dim 24 Nov - 14:47 Message | (#)

Nom du personnage : Lucrèce Feuerbach
Lien du message où se déroule l'acte : Enquête A19-X2 – Stop au Meta
Citation du passage où se déroule l'acte :
Spoiler:
 

Luka rattrapa le médecin, met hors de service la mentaliste, protège le médecin des balles et désarme un de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas

Maître du Jeu
avatar

Le Maire

Maître du Jeu
Généralités
Le Maire

ϟ Nombre de Messages : 9098
ϟ Nombre de Messages RP : 1
ϟ Crédits : Renan
ϟ Célébrité : Aaron Eckhart
ϟ Âge du Personnage : 47 ans
ϟ Statut : Marié
ϟ Métier : Maire
ϟ Liens Rapides : Notice
Feuille de RP
Feuille de personnage
ϟ Pouvoirs:
ϟ Niveau de Réputation: Niveau 5
ϟ Particularités Physiques:
Jeu 28 Nov - 16:20 Message | (#)

+30 points de réputation pour Sydney, pour les deux actes proposés !
+30 points de réputation pour Jace, pour les trois actes proposés !
+10 points de réputation pour Abban !
+20 points de réputation pour Chloé !
+20 points de réputation pour Lucrèce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité
Généralités
Feuille de RP
Jeu 5 Déc - 20:41 Message | (#)

Nom du personnage : Dieter Feuerbach
Lien du message où se déroule l'acte : Une petite fête entre amis
Citation du passage où se déroule l'acte : Confronté à des jeunes qui cherchent la bagarre, Dieter tente de calmer le jeu mais se fait attaquer. Il riposte par un geste d'autodéfense qui manque de mettre le feu aux poudres, mais une blessure involontaire force les autres à une retraite anticipée.
Citation :
« Nous voulons juste passer, s’avança-t-il, les bras en avant dans un geste d’apaisement. C’est tout. Nous voulons pas de problèmes. »

Les autres si, apparemment, car à peine esquissa-t-il un pas que le premier malabar tenta de se saisir de lui. Malheureusement pour la racaille le geste était prévisible et avait pour réponse un mouvement d’autodéfense appris auprès de herr Médicis. Il intercepta le bras au vol et se servit de son propre poids pour l’envoyer à terre, la tête la première. L’effet de surprise avait fait si bien fait son œuvre qu’il ne chercha même pas la moindre riposte avant de se manger le trottoir. Le regard qu’il lui lança, en redressant la tête, promettait cependant de rendre au centuple cette humiliation.
Citation :
Il y avait ce regard furieux puis, alors que l’autre tentait de se redresser par lui-même, sa jambe flancha sous une grimace douloureuse. Ses compagnons s’étaient instantanément précipité sur lui, d’un côté et de l’autre. L’Allemand en restait bouche bée, interdit, tandis que la racaille raisonnait son chef et l’emportait lui, sa rancœur et sa… jambe cassée ? Un frisson lui parcourut la nuque. Il n’avait rien fait, pourtant, presque rien. Le bagarreur s’était laissé entraîner par son propre élan, rien de plus. Ce n’était pas son fait mais un coup de chance. Si de chance on pouvait parler, toutefois, quand blessé il y avait eu.
Revenir en haut Aller en bas



Actes héroïques et malveillants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant


Sujets similaires

-
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» Ques Es La Vida
» L'île de Pâques
» Kotei Lille (WE de Pâques 3/4 Avril)
» [ Actes #2 ] - JoMo : Mission accomplished ... [ World ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Journal Télévisé :: Récompenses RP et HRP-