AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Don't stop me now — Susan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 6 Jan 2019 - 23:21 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4067
ϟ Nombre de Messages RP : 3684
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Jan 2019 - 1:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 235
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Susan a approuvé, même si c’est vrai que sa proposition d’aller se faire discrètes après tout ça, au moins quelques temps, me paraît très séduisante. D’ailleurs, j’accepte immédiatement - bon, je n’ai pas tout à fait le choix, mais tout de même ! Je commence quand même à fatiguer, et puis, forcément, plus on traîne cette affaire, plus on risque d’avoir une mauvaise surprise, à force.

T’as raison. Je crois que ça me rassurerait.

Nous voilà donc reparties, pour appréhender notre dernier homme, pendant que je lance les recherches sur Inori, en ajoutant de ne pas projeter immédiatement les résultats sur ma lentille - je préfère ne pas être déconcentrée au moment fatidique, surtout que tous les yakuzas ne seront pas forcément aussi coopératifs que Reita. Tout dérape quand je sonne tranquillement, mon plus beau sourire sur les lèvres.

Je n’ai même pas le temps de penser un très vulgaire merde, que j’ai soudainement très, très mal. Je chancelle, ou je me vois le faire, je ne sais pas trop. J’ai le sang qui bat à mes tempes et une vague envie de crier sans vraiment y parvenir. C’est… Je ferme les yeux et soudain je suis au bout du couloir, avec Susan qui marmonne des choses qui ont un sens assez clair. Ah merde, je reprends dans ma tête, pendant qu’elle m’aide à m’allonger. Je respire trop vite, des petites inspirations superficielles et vaguement paniquées, je note en essayant de me détacher du fait que j’ai l’abdomen qui brûle à n’en plus pouvoir et que j’arrive à sentir l’odeur du sang, et que bordel, c’est moi qui saigne. Susan continue de parler, mais je n’arrive pas à donner du sens à ces mots, cette fois. Et ça va de pire en pire à chaque fois qu’elle ouvre la bouche, honnêtement. J’arrive juste à penser au fait que j’ai simplement envie que ça s’arrête, cette saloperie.

La dernière fois, ceci dit, est plutôt réconfortante. En fait, je me sens… Plutôt bien. Au chaud, à l’abri, et vachement moins à l’article de la mort, quoi. Susan a l’air au bord de la crise de nerfs, mais moi, je ne vaux pas mieux, franchement. J’ai la tremblote et j’ai beau essayé de me faire violence, ça s’entend aussi dans ma voix. Je crois bien que si je n’avais pas une super coloc, je serais en chemin pour devenir un beau cadavre.

Ça va. Ça va, ça va, je répète.

On dirait juste que t’essayes de te convaincre toi-même, Noélie.
Oui, bah, je crois que j’ai le droit, hein. Sauf que c’est bien beau tout ça, mais que les yakuzas n’attendent pas. Je suppose que Susan a dû les entendre avant moi - ils arrivent par l’escalier, en plus de Kisa qui passe la tête par la porte, son arme à la main. J’imagine que j’ai quand même dû exprimer ma douleur, parce qu’il a l’air sacrément surpris de me voir là. Heureusement pour Susan.

Lancer de dés #1
Réussite : Susan met tout ce beau monde en échec.
Echec : Et bien, les nouveaux venus sont plus résistants que la moyenne.

Lancer de dés #2 (si échec au #1)
Réussite : Noélie arrive au moins à se bouger un peu plus haut dans la cage d’escalier pour lui dégager le passage.
Echec : elle n’y parvient pas.

Lancer de dés #3 (si échec au #2)
Réussite : Les sbires sont assez occupés avec Susan pour laisser Noélie tranquille.
Echec : Ça commence à sentir le roussi, cette histoire. A en espérer qu'ils prennent la fuite. Non, vraiment ?

La cavalerie débarque. Je jette un coup d'oeil vers le haut de la cage d'escalier en essayant de me relever pour me traîner au moins en dehors du chemin, mais mes jambes sont encore toutes tremblantes, comme si, même en sachant que je ne vais pas mourir tout de suite, j'étais encore blessée. Je me contente donc de me poser un peu plus loin, discrètement posée contre un mur, et totalement inefficace, à ma grande honte.

Je n'arrive même plus à réfléchir, c'est bien la première fois que ça m'arrive. Bah oui, j'ai failli mourir, et donc, le monde ne s'arrêtera pas de tourner pour autant, donc il est temps de se secouer. Ça, c'est la théorie. Là, dans la pratique, j'ai juste la trouille qu'il arrive quelque chose à Susan. Pas pour moi, enfin, quand même un peu, mais surtout pour elle. Ces types ne plaisantent pas, s'ils sont prêts à tirer à l'aveuglette à travers une fichue porte, sans savoir qui se trouve derrière. Ou alors ils savaient, je corrige aussitôt. Ma colocataire a l'air en difficulté, mais pour une fois, je n'ai pas la moindre idée de ce que je peux bien faire. En désespoir de cause, j'envoie un message à la police grâce à mon I.A. Dans ce beau bazar, je ne sais plus où est mon sac ou mon téléphone, et je suis assez occupée à jeter des coups d'oeil fréquents à mon abdomen et la petite cicatrice qui y reste, comme si ma blessure remontait à des semaines. Ça, et surtout, le sang autour, qui a sali le tissu.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 7 Jan 2019 - 1:45 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4067
ϟ Nombre de Messages RP : 3684
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Noélie A. Inagawa' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Jan 2019 - 23:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 834
ϟ Nombre de Messages RP : 271
ϟ Doublons : Eden Wells, Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Voir Journal de Bord
-
Mutation autour du domaine du son
-
Maîtrise de l'Art de la Voix
-
Tatouages Magiques
-
Equipements
-
Compagnon : Le Barrage
Voir la blessure de Noélie résorbée et elle lui répondre que ça allait libéra Susan d’un immense poids qui pesait sur ses épaules. L’espace de quelques instants, elle avait été absolument terrifiée. Une parenthèse s’était ouverte, temporellement : Elle ne savait pas si elle avait été trop rapide ou trop lente, mais elle s’était absolument détachée de tout ce qui l’entourait pour ne voir que son amie, blessée, qu’elle devait soigner.

Et maintenant, c’était fait. Et maintenant, elle retrouvait brutalement la réalité qu’il fallait affronter. La réalité, qui se manifestait sous la forme de plusieurs porte-flingues Yakuzas qui arrivaient au bout du couloir, ainsi que de celui qui passait sa tête par la porte, que Susan avait furieusement envie de claquer.

Pizza-Girl était déjà exténuée, elle avait dépensé une énergie considérable pour sauver sa partenaire, mais il en fallait plus pour se débarrasser d’elle. Parfois, elle se raccrochait à ses exploits pour se convaincre qu’elle n’était pas si facile à arrêter, qu’elle était véritablement une héroïne et qu’elle valait quelque chose. Elle se remémorait ses grands combats et reprenait confiance. De toute façon, elle devait faire cesser le tremblement de ses mains et faire front parce qu’elle ne laisserait strictement personne s’approcher de la position de son amie.

Ses ennemis allaient arriver par le couloir, en ligne droite, et elle devait en profiter pour les cueillir, elle devait aussi en profiter pour former une barrière impénétrable. En quelques sortes, pour être un bouclier humain. Elle s’avançait déjà pour laisser un peu plus de distance de sécurité entre Noélie et les yakuzas.


Lancer de dé 1
Réussite x2 : Susan parvient à neutraliser Kisa et plusieurs yakuzas
Réussite x1 : Elle ne neutralise que Kisa
Echec Echec : Elle ne neutralise personne

Lancer de dé 2
Réussite : Elle n’est pas touchée
Echec : Elle est touchée

Lancer de dé 3 (si échec 2)
Réussite : C’est pas grave
Echec : C’est grave

Lancer de dé 4( Si échec 3 ou si double échec 1)
Réussite : Elle arrive à distraire tout le monde pour une retraite et Susan appelle un renfort
Echec : Elles sont toujours poursuivies et Susan appelle un renfort


Quelque peu remontée, Pizza-Girl avait enfilé son casque pour compléter son costume. Et aussi très probablement pour éviter de perdre des cheveux ou de recevoir une balle perdue qui mettrait un peu trop vite fin à ses jours. Ces hommes là étaient tous armés, et celui qui les avait accueillies avait pris la très mauvaise décision de rejoindre le couloir pour finir ce qu’il avait commencé.

La mutante s’était d’abord téléportée près de lui : Pas question qu’elle le laisse tenter quoi que ce soit. Le saisissant par le col, elle lui asséna un majestueux coup de casque dans le nez. Elle lui avait probablement cassé, et c’était probablement bien fait pour lui. Une bonne leçon. Les seuls mots qu’elle se permit de prononcer furent ceux de son cri de paralysie qu’elle lui souffla sous le nez et qui le frappèrent de plein fouet. Pizza-Girl le repoussa dans son appartement, où il s’échoua assez lamentablement, pour qu’il ne soit pas dans ses pattes pendant qu’elle s’occuperait du reste de sa troupe.

Bien sur, les Yakuzas n’étaient pas restés inactifs. Ils avaient même ouvert un feu nourri vers la mutante, mais leurs balles étaient de petit calibre et tous les projectiles furent déviés pour finir leur course dans le sol ou dans les murs de l’immeuble. Quelques unes avaient peut-être effleuré la mutante, mais pas une seule n’avait approché la chanteuse.

Aussi, puisqu’ils étaient tous en ligne, Susan cueillit le premier de la file dans ménagement avec une onde de choc puissante, qui le poussa pour renverser ses autres camarades. Elle profita de la cohue pour sortir son bâton : Celui-ci avait la particularité d’amplifier les ondes sonores qu’elle produisait et de booster leur efficacité. Bombarder les yakuzas avec les ondes qu’elle surnommait “Berceuse” à puissance maximale fut au moins aussi énergivore que de soigner Noélie, mais ce fut également aussi efficace.

Au bout d’une petite dizaine de secondes, après la lourdeur et la torpeur qui les avait saisis, les porte-flingue s’étaient tous endormis les uns sur les autres en une masse peu glorieuse.

Et Susan put enfin souffler.
Un silence pesant s’installait dans l’immeuble, après le vacarme du combat. L’héroïne contacta de nouveau la police, parvenant à joindre les officiers qui s’étaient occupés de l’arrestation précédente pour continuer sur leur lancée, puis elle regroupa tous les criminels au même endroit.

Aussitôt fait, elle retourna auprès de Noélie avec un verre d’eau qu’elle avait piqué sans remords dans l’appartement du yakuza. Elle s’assit tout près d’elle, à même le sol et contre le mur du couloir, et posa le verre devant la chanteuse : Susan avait besoin d'avoir les mains libres pour prendre son amie dans ses bras et la serrer contre elle. Elle avait eu tellement peur... Et ça n'était probablement rien comparé à ce que Noélie ressentait elle même. Aussi, la mutante commença à émettre son ronronnement caractéristique pour l'apaiser. C'était au moins ce qu'elle lui devait pour l'avoir mise en danger ainsi.

On fait une pause.

Et ça n’était pas une question !

Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 8 Jan 2019 - 23:29 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4067
ϟ Nombre de Messages RP : 3684
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#3 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#4 'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Ven 11 Jan 2019 - 21:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 235
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
De mon petit coin, j’ai tout loisir d’observer Susan en action. Ça a le mérite de me distraire un petit peu, même si je suis toute tendue, effrayée pour elle. Ça, c’est nouveau. Bon, je sais aussi que ça ne durera pas tant que ça, vu que je suis très douée pour ravaler tout ce qui me pose problème quelque part dans ma petite cervelle, mais là, c’est encore un peu récent. Donc, je me retrouve à ne rien faire - pour changer - en attendant que mon amie se coltine toute une troupe de connards de yakuzas - pour changer, aussi - en essayant de me faire oublier. Mais ça, ça change, pour le coup.

Dans les faits, c’est assez impressionnant. A force, ma coloc doit être fatiguée, quand même. Je veux dire, ça doit prendre de l’énergie, tout ce qu’elle a fait jusque là, sans parler de résorber une plaie par balle abdominale en quoi... Une minute ? Mais malgré ça, elle s’en tire presque comme de rien. Enfin, vu d’ici, ça en donne l’impression, en tout cas. Comme si rien ne pouvait l’arrêter. Je rate une partie de l’action, parce que les yakuzas tirent de nouveau et que je dois bien avouer que je ne suis pas super rassurée. Donc que je regarde soigneusement ailleurs.

Finalement, les choses se calment, et l’immeuble retombe dans un silence tranquille. Je reste prudemment assise par terre, observant Susan qui contacte la police et regroupe les coupables dans un coin. Elle revient alors vers moi, un verre d’eau dans la main. Lequel atterrit sur le sol, pendant que mon amie me récupère dans ses bras. Je me détends un petit peu, probablement grâce à elle. C’est toujours un peu la panique, là dedans, et j’ai une odeur de fer des plus désagréables dans les narines.

Alors là, je ne dis pas non pour la pause, j’essaye de plaisanter.

Mais le côté voix qui tremblote et gorge serrée, ça fait désordre.

J’avais jamais pris une balle, j’ajoute en tentant d’avoir l’air à peu près posée. Je préfèrerais ne pas recommencer tout de suite, je dois dire.

Je ris légèrement, refermant mes bras sur ma colocataire à mon tour, pour me réconforter et un peu aussi pour la rassurer elle. Je pense que ça a dû lui faire un drôle de choc à elle aussi. Je ne sais pas comment je me sentirais si quelqu’un tirait sur elle sous mes yeux. En prime, moi, je ne pourrais pas la soigner, donc je suppose que je le prendrais très, très mal.

Merci beaucoup. Si tu n’avais pas été là, je finis par dire au moment où je la lâche.

Si elle n’avait pas été là, j’aurais atterri à l’hôpital en moins de deux, et sûrement dans un sale état, vu comme j’ai eu mal et le reste.

On rentre, j’interroge d’une petite voix.

Je sais qu’on doit encore attendre les policiers, leur refiler notre cargaison de yakuzas - enfin, celle de Susan, quoi, mais j’ai tellement envie d’un chocolat chaud, et d’une soirée détente…
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Jan 2019 - 18:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

avatar
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 834
ϟ Nombre de Messages RP : 271
ϟ Doublons : Eden Wells, Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Voir Journal de Bord
-
Mutation autour du domaine du son
-
Maîtrise de l'Art de la Voix
-
Tatouages Magiques
-
Equipements
-
Compagnon : Le Barrage
Si Susan pouvait rassurer Noélie au moins, juste un tout petit peu, elle était preneuse. Elle sentait tout dans sa voix, son angoisse, son tremblement, la stupeur qui l’avait saisie et qui errait encore dans sa gorge ou dans son coeur. La mutante faisait de son mieux pour la détendre. Aussi, elle lui sourit doucement à sa tentative d’humour. De toute façon, la pause était obligatoire… Et dans tous les cas, il n’y avait pas grand chose qu’elles puissent faire en attendant la police.

Je préfèrerais pas non plus… J’suis désolée, j’ai pas été assez prudente, j’aurais du savoir qu’il nous attendrait...

Elle l’aurait su. En revanche, elle n’aurait pas su qu’il allait être le genre à tirer à travers la porte sans même savoir qui approchait. Et pour ça, elle aurait voulu être devant la porte à la place de Noélie. Susan n’avait aucune excuse pour avoir laissé son amie vulnérable en première ligne. Elle aurait dû y être à sa place.

Mais ce qui était fait était fait, et la mutante ne pouvait pas revenir en arrière. Juste se reposer sur l’idée que maintenant, Noélie était hors de danger, se dire que c’était plus ou moins inévitable, qu’elles allaient bien toutes les deux et qu’elles allaient faire de leur mieux pour que tout s’arrange.
L’étreinte de son amie lui faisait du bien aussi. Le contact de ses proches avait toujours le don de la rassurer et de lui rappeler qu’elle n’était pas seule pour affronter tout ça. Et Noélie non plus n’était pas seule.

J’étais là, c’est ce qui compte. On sera bientôt débarrassées de tout ça, et ça ira beaucoup mieux.

Elle hocha la tête ensuite. Bien sur, elles allaient rentrer. Susan avait déjà en tête quelques activités qu’elles pourraient mener pour se changer les idées. Sa planque était fournie en distractions, elle avait plus ou moins prévu le coup au cas où elle avait besoin de se cacher pendant un moment. Le frigo était rempli, les placards ne manquaient pas de nourriture non plus, et il y avait des jeux vidéo, des jeux de société, un canapé confortable… Bref, elle avait essayé de mettre le paquet en cas de pépin, et espérait que ça conviendrait à son amie.

On va rentrer. On pourra au moins fêter l’arrestation de ces gars là, et puis se changer les idées. On le mérite toutes les deux.

Elle offrit un sourire chaleureux à son amie. Elle ne bougea pas jusqu’à l’arrivée de la police, pour ne pas laisser son amie et colocataire seule. Comme pour le précédent, embarquer les yakuzas fut une formalité, et Susan était parvenue à passer sous silence le fait que Noélie ait été touchée, sans quoi bien plus de questions auraient été posées, et son amie aurait probablement été retenue par les forces de l’ordre pour témoigner, éventuellement pour savoir si elle voulait porter plainte… Et la mutante supposa que son amie n’avait pas besoin de ça tout de suite.

Elles furent bientôt laissées seules dans l’immeuble, et libres comme l’air. Pizza-Girl avait de nouveau troqué son costume contre ses vêtements civils, mieux pour pouvoir rentrer sans interruption. Susan était revenue auprès de Noélie et lui tendait la main.

On peut y aller ! On va pouvoir se reposer.

Elle était exténuée et ne dirait certainement pas non pour des rafraîchissements, et pour s’aplatir dans un canapé pendant quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas


Dame Pizzan
Princesse des Ronds qui se mangent

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 12 Jan 2019 - 22:36 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 391
ϟ Nombre de Messages RP : 235
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je fais un regard désapprobateur à Susan. Comme si elle pouvait tout savoir… et puis quoi encore ?

Susan, tu n’es pas censée tout savoir, et ce n’est certainement pas ta faute, je la gronde gentiment. Alors ravale moi ce “désolée”.

Au moins, l’entendre se sentir coupable de choses comme celles-ci a le mérite de me distraire de mon choc du moment. Ça, et sa présence, tout simplement. Ça fait du bien, vraiment, tellement que je me demande toujours comment s’en tirent les gens qui sont seuls. Enfin, il y en a plein qui aiment ça, mais moi, j’ai besoin de chaleur humaine, c’est tout. Je n’aime pas être seule.

T’inquiète pas, ça va aller, vraiment. Et je ne veux plus t’entendre t’excuser pour ça, parce que tu m’as juste sauvée la vie, là. Il n’y a rien à excuser.

Je lui fais un sourire. Les flics arrivent, alors j’attends sagement dans mon coin, après avoir refermé mon manteau sur le reste de mes vêtements, pour cacher le fait que mon joli haut est un peu taché. Je ne veux pas de questions, je veux juste rentrer à la maison. J’ai l’impression d’attendre une éternité, mais je finis par lever le nez du semi-comatage dans lequel je plongeais quand ma coloc revient. Tout le monde est reparti, alors je lève mes fesses de là et me force à sourire encore.

Ah, enfin. J’ai cru qu’ils ne s’en iraient jamais, je commençais à m’endormir, je dis d’un ton joyeux même si un peu fatigué.

Je passe mon bras sous le sien.

T’as bien mérité un peu de repos. Beaucoup même. Je t’exploite trop, je dis doucement.

Que je prenne conscience de ma propre mortalité, c’est une chose. Mais j’ai toujours eu à l’esprit celle de Susan, et ça me fait beaucoup plus peur. Pour moi, je suis plus inquiète à l’idée de souffrir, en soi, que de mourir. Mourir, ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs. Mais je ne veux pas que ça arrive à une de mes plus proches amies… et surtout pas par ma faute. Ça, c’est hors de question. Je sais qu’elle se met elle-même dans les ennuis un peu trop souvent. Mais j’aimerais bien ne pas lui en attirer d’autres, en somme. Et je vais devoir m’y employer dès à présent.

Allez, montre moi donc ton petit coin de paradis, je lance en descendant les marches, encore secouée mais affichant un certain calme.

On rentre à la maison, pour aujourd’hui au moins. Et ça, c’est le plus beau cadeau du monde, après notre grosse frayeur à toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas









Don't stop me now — Susan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Sujets similaires

-
» Une voix : Susan Boyle
» 01. Don't stop me now !
» FROST ҩ Nevertheless, we must stop trying to hide... I just can't.
» he's a one stop, got me hot, making my ugh pop - loxias
» Stop! Arrêtes-toi, montes le son et écoute!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-