AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

Don't stop me now — Susan

 
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 22:32 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 546
ϟ Nombre de Messages RP : 317
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Notre enquête, à Susan et moi, avance tout doucement. Pas à pas, mais nous sommes tout de même plus efficaces, au fond. Même si parfois, les choses vont un petit peu de travers. Mais n’importe quel plan, aussi joli soit-il sur le papier, peut déraper, alors je m’estime franchement heureuse. La dernière fois que ma coloc et moi avons décidé de jouer les enquêtrices, notre duo de choc a pu déterminer qu’il y a quelque part à Star City une liste de membres d’un groupe criminel nouvellement établi.

Le détenteur de la dite liste, Satori, est la cause de tous mes ennuis - bon, très indirectement, oui, mais j’ai tout de même été prise en otage, moi ! J’ai réussi à trouver où il habite grâce aux deux types que Susan a réussi à maîtriser la dernière fois. Mais par la suite, j’ai voulu récupérer la liste sans devoir m’y déplacer. Occupation qui est la mienne à l’heure actuelle, d’ailleurs.

Assise en tailleur dans mon siège, le casque sur les oreilles tandis que je fredonne les chansons qui défilent l’une après l’autre, j’utilise mon implant pour faire travailler Inori à ma place, tout en m’occupant d’une mise à jour sur un des sites dont je suis à l’origine. Il n’y a pas à dire, ce petit bijou de technologie est vraiment extrêmement pratique, surtout avec Susan qui a l’ouïe un peu trop fine. Bon, ceci dit, il faut que j’aille la prévenir, parce qu’elle a peut-être d’autres plans aujourd’hui. Je finis donc ce que je suis en train de faire, puis je traverse le couloir pour aller la chercher dans le bureau.

Susan ?

J’appelle avec mon entrain habituel, c’est plus fort que moi.

Tu avais des plans particuliers aujourd’hui ? Je suis en train de voir si j’ai assez bien travaillé pour récupérer la liste de Satori, et je pense qu’en fonction, j’irais faire un tour tout à l’heure.

Je m’appuie contre le cadre de la porte de l’atelier, le regard interrogateur, avant de préciser :

Mais si tu n’as pas le temps, ce n’est pas grave, hein, tu sais bien !

Je souris gentiment en l’observant, sans réagir quand ma lentille m’affiche un joli “recherche terminée”, sans toutefois me donner le résultat de la recherche. Bon, le verdict est à portée de mains. Mais mes projets ne seront pas du tout les mêmes selon celui-ci. Si j’ai cette liste, il n’y a plus qu’à localiser les coupables. Ça me débarrasse de la menace de Satori, des yakuzas, et du Cartel du même coup. Et en prime, ça rend service aux alliés du Docteur Mind, tout bénéfice pour moi. Je pourrais lui faire valoir que je me rends utile. Pas que ça l’intéresse vraiment, remarquez. Je fais ma vie et rends des comptes occasionnels, à croire que MindStorm est dirigé par moi. Presque. L’angoisse. Heureusement que j’ai les épaules solides.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 23:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Susan Suncana
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 932
ϟ Nombre de Messages RP : 305
ϟ Doublons : Eden Wells, Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Voir Journal de Bord
-
Mutation autour du domaine du son
-
Maîtrise de l'Art de la Voix
-
Tatouages Magiques
-
Equipements
-
Compagnon : Le Barrage
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Susan s’était bien installée. Elle avait très vite adopté l’appartement de Noélie - qui était maintenant également le sien. Elle avait réussi à arranger son matériel de tournage dans un meuble compact dans l’atelier, et avait installé son ordinateur portable avec un second écran. Elle pouvait travailler en toute quiétude.
C’était étonnant de se dire que quelque part, l’affaire Satori avait accéléré le rapprochement entre Noélie et Susan, au point qu’elles aient maintenant emménagé ensembles. La mutante, en tout cas, en était ravie. Noélie était une bonne amie, et elles s’entendaient à merveille. Elles ne se marchaient pas sur les pieds et la cohabitation se passait bien. Même Pepperoni ne faisait pas trop de vagues.

D’ailleurs, la chienne était sagement lovée aux pieds de sa maîtresse tandis que celle-ci travaillait assidûment sur ses deux écrans, au montage d’une vidéo. De temps en temps, Susan tendait la main pour lui faire des gratouilles, pour son plus grand plaisir. Elle était à la réalisation d’une vidéo de débriefing d’une soirée organisée à la Pizza Box, au profit des refuges queer locaux. Une soirée qui avait bien fonctionné et avait levé des fonds satisfaisant. Plus encore, elle avait attiré l’attention de potentiels donateurs. Autrement dit, Susan était contente de ses dernières semaines : Elle oubliait presque les cauchemars qui venaient la chercher pendant son sommeil.

Elle savait que Noélie devrait bientôt revenir vers elle pour l’affaire Satori. Elles avaient obtenu des informations pendant leur dernière mission en infiltration absolument sérieuse et accomplie avec brio et absolument sans aucun imprévu (non). Aussi, la mutante était prête à s’y remettre et à intervenir comme il le fallait pour régler ça une bonne fois pour toutes. Pour que Noélie ne soit plus menacée, entre autres. Et puis parce que ça ferait toujours des criminels de plus derrière les barreaux, surtout qu’il s’agissait d’un groupe prêt à mettre le bazar dans les rues de Star City en affrontant le Cartel en face. Ceci dit, elle ne s’attendait pas à ce que Noélie l’interpelle là, maintenant, tout de suite. Aussi, elle leva le nez de son ordinateur et se tourna vers sa colocataire, toute sourire.

Susan était encore en pyjama.
Elle gratifia néanmoins l’enquêtrice en herbe d’un salut presque militaire.

J’ai rien de prévu aujourd’hui, chef.

Pepperoni avait levé une oreille, puis s’était levée pour dire bonjour à Noélie, tout à fait sagement. La mutante se pencha en avant, curieuse de savoir ce qui avait été découvert sur cette affaire.

On a réussi à avoir des trucs, alors ? Tu me laisseras m’habiller s’il faut aller les chercher par la peau des fesses, hein. Je suis pas très intimidante, là.


Lancer de dé
Réussite : Nono a réussi à avoir la liste depuis chez elles
Echec : Il va falloir aller la chercher !


Susan prit son air le plus adorable en attendant la réponse de la directrice des opérations. Elle n’avait aucun souci à mettre son travail en pause et aller botter des fesses, au contraire !
 
Revenir en haut Aller en bas



Pizza Girl

Non mais Susan toi t'es la Philippe Etchebest du forum, tu cries sur les gens et tout les problèmes s'arrangent


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 23:11 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4266
ϟ Nombre de Messages RP : 3873
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Déc 2018 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 546
ϟ Nombre de Messages RP : 317
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je jette un coup d’oeil à Peperoni, sagement lovée aux pieds de sa maîtresse. Je dois avouer que la chienne est vraiment adorable, c’est difficile de lui résister. Bon, je n’ai pas décidé pour autant d’adopter un animal aussi, il ne faut pas exagérer, mais bon… Elle, elle est mignonne, et elle ne fait pas de choses étranges. Puis, j’aime trop Susan pour ne pas être capable de faire avec la présence de la petite bestiole. Franchement, ça me fait un bien fou de vivre avec quelqu’un. Surtout quelqu’un qui ne s’offusque pas quand les membres de mon groupe débarquent à l’improviste, ce genre de choses.

Chef, chef, on a déjà parlé de ça. Je suis le chef de rien du tout.

Enfin, si. De moi-même, pour le boulot, et co-dirigeante de Borderland (même si dans les faits, le groupe est une démocratie, on prend toutes les décisions ensemble ou presque). A sa question, je retraverse dans l’autre sens et jette un oeil sur un de mes trois écrans.

Je confirme qu’on a trouvé quelque chose, je claironne joyeusement en revenant la voir. Passe tes plus beaux habits de super-héroïne intimidante, parce qu’on va pouvoir aller chercher quelques coupables.

Sur cette bonne parole, je m’en vais poser mes fesses sur mon bureau et observe la file de noms. ll y en a deux ou trois qui ont une adresse en face, d’autres des informations, d’autres encore sont seuls, sans complément. Je localise les adresses sur une carte de Star City machinalement, le temps que Susan arrive. Il faut que je m’habille aussi, parce que pour l’instant, mes cheveux ne sont absolument pas coiffés et j’ai juste passé un jogging après ma douche, mais bon.

J’ai trois adresses, et il y en a une à une quinzaine de minutes d’ici à pied.

J’utilise les noms pour voir si je peux trouver une identité plus précise au passage, dans ma base de données personnelles et celle que Lukaz m’a offerte. Enfin, je demande à Inori de vérifier.

    Lancer de dés (un par personnage dont Noélie dispose de l'adresse)
    Réussite : elle obtient plus d'informations sur la cible 1/2/3
    Echec : rien de neuf sous le soleil


Il suffisait de demander, parce qu’avant même que ma collègue m’ait rejointe, j’ai trois profils différents. Que des hommes, ce qui ne m’étonne pas, parce que les yakuzas au féminin, ça ne court pas les rues. Ils ne savent pas ce qu’ils ratent, mais bon. Nous avons donc deux hommes d’une trentaine d’années, et un autre qui a quarante-trois ans. Le dernier est marié et a deux enfants, d’ailleurs. Bon, on n’ira peut-être pas le visiter lui aujourd’hui, du coup.

J’ai des noms, des adresses, des lieux de travail, en fait. Oh, et les mensurations d'un d'eux, parce qu'apparemment il a commandé un costume en ligne récemment, j'ajoute dans un petit rire

Je m’empresse de faire transférer tout ça sur l’écran, parce que jusque là, ces informations là m’étaient fournies via ma lentille - que je porte très souvent, vu comme ça me facilite la vie. Je me lève pour fouiller dans mon armoire à la recherche d’un pantalon joli, mais pratique, et d’un haut et un pull assorti. Une écharpe vient rejoindre le tas de vêtements, avant que je ne passe à mes bijoux. Bon, je m’arrête à une paire de boucles d’oreille.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Déc 2018 - 22:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4266
ϟ Nombre de Messages RP : 3873
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Noélie A. Inagawa' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 10 Déc 2018 - 23:10 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Susan Suncana
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 932
ϟ Nombre de Messages RP : 305
ϟ Doublons : Eden Wells, Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Voir Journal de Bord
-
Mutation autour du domaine du son
-
Maîtrise de l'Art de la Voix
-
Tatouages Magiques
-
Equipements
-
Compagnon : Le Barrage
Susan se contenta de tirer la langue face à sa colocataire qui niait son statut de chef. De toute façon, elle était le chef de coeur à défaut d’être le chef de façon officielle ! Elle n’en rajouta pas plus, sa gentille moquerie se suffisait à elle même. Et puis il fallait aussi qu’elle fasse preuve d’un minimum de sérieux si elle voulait assimiler les informations que son amie avait à lui transmettre. Les fameuses avancées sur le dossier Satori. Une enquête qui se déroulait rudement bien, selon les standards d’une Légionnaire assez peu stratège.

Et les nouvelles étaient bonnes ! Très bonnes, même. Enfin, savoir qu’elles avaient trouvé quelque chose suffisait déjà à mettre la mutante en joie. Tout ceci acheva de la pousser à se lever et à aller rejoindre sa chambre pendant que Noélie rejoignait son bureau à elle.

J’vais m’habiller, alors !

L’étape un était de s’habiller, l’étape deux était de mettre son costume.

Techniquement, je peux mettre mon costume sans m’habiller, mais si j’dois me re-changer à cause d’un imprévu ben je me retrouverais en pyjama et ça serait pas terrible.

Commentait la mutante, alors qu’elle enfilait le premier jean qui lui passait sous la main, puis un t-shirt et un pull à capuche. L’opération lui aurait pris encore moins de temps si Pepperoni n’en avait pas profité pour lui chiper une chaussette. Une fois prête, elle activa la fabuleuse fonction de sa montre qui lui permettait de téléporter son costume à la place de ses vêtements. Elle ne remercierait jamais assez ses collègues Légionnaires pour avoir partagé ce petit bout de technologie avec elle.

J’suis prête !

Pour le moment, elle gardait son casque sous le bras. Elle n’en avait pas besoin, et c’était un peu bizarre de se promener dans leur appartement avec ça sur la tête. Pepperoni, elle, s’était habituée à voir sa maîtresse en costume. Elle l’observait curieusement.

Jsais pas si les mensurations vont nous êtres super utiles, mais on peut commencer par celui qui est le plus près d’ici. Du coup on fait quoi, on se contente de les coincer et on appelle la police pour les ramasser derrière ? Faut juste qu’on s’assure qu’ils appelle pas leurs copains quand la police les récupère, sinon on va pas pouvoir en attraper beaucoup.

Ceci dit, elles avaient toujours suffisamment d’informations pour les attraper plus tard ou au moins les dénoncer, s’ils parvenaient à filer. Plus tôt ils seraient tous coffrés, plus vite elles seraient tranquilles et, à priori, en sécurité.

Tu resteras en sécurité, hein ? Genre je vais en première ligne et tout, quoi.

L’héroïne supposait que Noélie ne se ferait pas prier à ce sujet là. Elle l’espérait, en tout cas !
Susan gratifia Pepperoni de son lot de gratouilles. Elles allaient s’absenter, alors il ne fallait pas trop la laisser en plan !
 
Revenir en haut Aller en bas



Pizza Girl

Non mais Susan toi t'es la Philippe Etchebest du forum, tu cries sur les gens et tout les problèmes s'arrangent


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 0:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 546
ϟ Nombre de Messages RP : 317
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je m’habille pendant que Susan fait de même, un oeil sur mon écran. Une adresse à dix minutes, celui qui a des gamins, apparemment. Les deux autres se trouvent dans Little Italy. Je soupire et relève mes cheveux en un chignon improvisé dans lequel je plante un de mes ornements les plus simples. Quand ma colocataire débarque, j’en suis à passer mes boucles d’oreilles, l’une après l’autre.

Faudrait que je puisse faire ça pour mes costumes de scène, je soupire. C’est l’enfer de se changer quand tu portes un kimono et que tu as je-ne-sais-combien de pinces à cheveux, élastiques, et ornements en tous genres.

Définitivement, pouvoir mettre un costume sans s’habiller, ça paraît su-per pratique. J’hésite franchement à appeler Shiru à la rescousse. Je peux la présenter à Susan, mais si jamais… Oh, et puis zut. Je ne veux pas risquer ma garde du corps, je préfère encore me risquer moi. Elle est déjà censée faire barrière si je me fais agresser en tant que Miko, je ne vais pas commencer à l’appeler en dehors. En plus, je sais très bien que Totsuka et elle ont une sale tendance à se relayer pour garder un oeil sur moi. Si ça se trouve, si j’ai un souci, un d’eux va surgir de je ne sais où.

En fait, celui qui est le plus près a deux gamins, donc il faudrait vérifier qu’il ne soit pas là avant ?

Je fais la moue. Je dois quand même débarrasser les environs de ce type, mais si je peux éviter de traumatiser une famille…

Sinon, on n’aura qu’à laisser la police faire pour celui-là ? Et oui, le but c’est d’essayer de les remettre à la police autant que faire se peut sans se faire griller pour la suite.

Je revois Tesla et son petit sermon concernant ma prétendue faiblesse. Ah, je suis bien certaine que lui, il n’y irait pas par quatre chemins pour débarrasser son groupe, quel qu’il soit, d’une menace. Sauf que je ne suis pas Tesla, que je n’ai toujours pas de sang sur les mains, et que si j’ai le choix, ça continuera comme ça le plus longtemps possible. Ça doit bien me travailler, parce qu’hier, j’ai réussi à faire un rêve étrange dans lequel je finissais avec les menottes bien ensanglantées et l’arme du crime à mes pieds, mais…

Je reste en sécurité, autant que je pourrais. Je ne peux rien promettre, forcément.

Je souris gentiment et hausse les épaules.

J’ai de la chance, en général, on dira que le karma m’a à la bonne !

Un peu insouciant, je crois, mais je n’ai pas de costume ou de capacités particulières pour me défendre. Après réflexion, j’envoie quand même un message à Shiru. Pour lui donner les adresses et lui dire que si je ne lui donne pas de nouvelles, elle a le droit de s’inquiéter. On ne sait jamais.

Mais pense à faire attention à toi aussi, hein ? Tout ça, ça ne vaut rien si tu es blessée. Si il y a le moindre souci, on retourne sur nos pas et on laisse faire les flics, tant pis s’ils se plantent.

Je ne peux peut-être pas débarrasser le monde de la salope qui a fait du mal à mon amie, mais je peux certainement empêcher qu’elle ne soit blessée de nouveau, non ? J’attrape une pochette qui se porte autour de la taille, sous le t-shirt, dans laquelle je glisse un peu de monnaie, mon téléphone, l’étui spécial de ma lentille, et me dirige vers la porte.

Prête aussi ! Allons-y !
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 21:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Susan Suncana
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 932
ϟ Nombre de Messages RP : 305
ϟ Doublons : Eden Wells, Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Voir Journal de Bord
-
Mutation autour du domaine du son
-
Maîtrise de l'Art de la Voix
-
Tatouages Magiques
-
Equipements
-
Compagnon : Le Barrage
Susan s’amusa de la remarque de Noélie. C’est vrai que pouvoir téléporter ses costumes sur soi avait un avantage pratique indéniable, sauf qu’il fallait aussi une certaine préparation pour que les choses se passent correctement.

En fait, c’est un peu plus compliqué que ça. Y’a mon costume qui est posé sur un mannequin dans ma planque, à la base. Et quand j’utilise ma montre, ben ça échange mes vêtements avec mon costume. Du coup genre là le mannequin dans ma planque il porte les vêtements que j’portais juste avant. Du coup faudrait un mannequin par costume de scène et tout.

Une logistique plutôt complexe et qui serait très certainement plus coûteuse que de juste prendre du temps pour enfiler le costume, si l’on voulait être totalement premier degré. Mais ça ne l’était certainement pas. Aussi, Susan ajouta en haussant un sourcil :

Parfois j’me demande si ça veut dire qu’y a une fraction de seconde pendant laquelle j’me retrouve à poil pendant que les vêtements s’échangent.

Bon, pas tout à fait à poil non plus. Elle gardait au moins ses sous vêtements. Quand à son costume lui même, il était en plusieurs couches et gérait sublimement bien les différentes températures auxquelles elle pouvait être soumise. Ainsi, elle n’avait jamais trop chaud ni trop froid lorsqu’elle le portait.
Enfin, elle afficha une moue pensive lorsqu’elles revinrent à leur mission.

En m’approchant un peu de chez eux, je pourrais tendre l’oreille pour savoir s’il y a quelqu’un à l’intérieur ou pas, s’il est seul, ou s’il y a ses enfants. S’il est seul, on peut s’en occuper. Sinon, on passe aux autres et on appellera la police pour lui plus tard, ouais. De toute façon on a les adresses des autres pour se rediriger si celui là est pas faisable.

De toute évidence, ni l’une ni l’autre ne souhaitaient traumatiser des gamins qui n’avaient rien demandé. Elle ignorait ce qu’ils pouvaient savoir, ou la façon dont la carrière du père était considérée ou connue au sein de cette petite famille. Une chose était certaine : Susan ne voulait pas les condamner.
Elle songea d’ailleurs quelques instants à Mikhaïl. Elle ne le dénonçait pas pour des raisons tout à fait similaires, lui. Et elle lui avait promis de protéger sa famille s’il venait à disparaître. Une parole qu’elle tiendrait coûte que coûte.

En tout cas, j’ferais en sorte qu’il t’arrive rien ! Je suis un peu là pour ça, en fait.

Outre le fait que ses pouvoirs étaient forcément arrangeants lorsqu’il fallait espionner et procéder à des arrestations non violentes.

J’ferais attention !

Bon, Susan ferait évidemment plus attention à Noélie qu’à elle-même. C’était sa façon d’être et sa façon de faire les choses, d’autant plus qu’elle avait une capacité de régénération qui lui permettait de soigner ses blessures plus rapidement. Autrement dit, si quelqu’un devait se bagarrer, ça serait elle.

C’est parti.

Susan avait enfilé son casque et partait à la suite de Noélie. Pepperoni garderait l’appartement. A défaut d’être la petite chienne la plus agressive du monde, elle pourrait aboyer ! Et probablement lécher les mains d’un cambrioleur si ça ne suffisant pas. Brr, quelle terreur.


Lancer de dé
Réussite : Il est tout seul chez lui
Echec : Il n’est pas chez lui, ou il y a aussi ses enfants


Lorsqu’elles furent suffisamment près du logement de leur première cible, à l’abri des regards toutefois, Susan put tendre l’oreille. Mieux valait ne pas se mettre trop à la vue de tous et toutes : La Légionnaire s’était fait un nom en ville et même au delà de Star City, et Noélie n’était pas exactement une inconnue non plus ! Aussi, les voir traîner ensemble ainsi pouvait probablement attirer des curieux. La discrétion primait donc.

Elles connaissaient avec suffisamment de précision l’emplacement du logement qu’elles cherchaient pour que la mutante sache où elle devait se concentrer.

Ce qui lui parvint n’était pas très satisfaisant en revanche. Enfin… Disons que ça ne serait pas pour cette fois. Des rires, des pas peu subtils d’enfants qui gambadaient librement sur le parquet, le bruit des jouets qui tombaient au sol… Il manquait plus que le yakuza ne marche sur un lego et le portrait de famille serait tiré.

Aussi, Susan secoua la tête, à l’attention de sa co-enquêtrice.

Il est là, mais y’a aussi ses enfants. Ils ont l’air de partager un super moment familial, alors… Ben, pas aujourd’hui. Ou pas tout de suite, en tout cas.

Bon, il y avait probablement une très infime possibilité pour que ses enfants soient élevés comme des serial killers, mais la mutante n’y croyait pas trop. Elle préférait jouer la carte de la sécurité, et que son travail s’accomplisse dans les meilleures conditions.

C’est qui le suivant ? Enfin, c’est où ?

 
Revenir en haut Aller en bas



Pizza Girl

Non mais Susan toi t'es la Philippe Etchebest du forum, tu cries sur les gens et tout les problèmes s'arrangent


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 12 Déc 2018 - 21:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4266
ϟ Nombre de Messages RP : 3873
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Déc 2018 - 0:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 546
ϟ Nombre de Messages RP : 317
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Susan m’explique un peu mieux comment fonctionne cette histoire de costumes, ce qui me replonge en mode réflexion intense. Je suppose qu’il doit être possible d’adapter l’idée pour la scène. Et, en tout cas, je me dis que ça peut m’être bien pratique pour ma vie criminelle. Je ne garde pas mes costumes ici, par souci de sécurité - et parce que sortir en vêtements traditionnels, ça n’est pas discret du tout - mais c’est l’angoisse chaque fois, de trouver un endroit discret pour me changer avant mes rencontres. Je charge souvent Totsuka et Shiru de me ramener les tissus, mais ça n’est pas parfait du tout.

Bon, soit, c’est perfectible comme méthode. Mais il y a un truc à exploiter, j’en suis cent pour cent sûre !

Bon, même si le petit détail de la fraction de seconde, lui, prête juste à rire. Je ne m’en prive d’ailleurs pas, et relève d’un air faussement surpris.

On ne porte pas de sous-vêtements, alors ?

Mais il est à présent temps de s’occuper de notre mission, alors je reprends mon sérieux - relatif - pendant qu’elle prend en compte mes informations. J’acquiesce vivement, parce que cette façon de faire me paraît la plus adaptée. Ni une, ni deux, nous voilà parties sur les traces de notre père de famille, pendant que Susan renouvelle son intention de me protéger. C’est vrai que j’ai accepté son aide pour ça, parce que toute seule, j’avais toutes les chances de finir à l’hôpital dans le meilleur des cas. Et pourtant, parfois je me dis que je devrais arrêter de m’obstiner avec cette histoire. Après, je me rappelle que l’héroïne est assez grande pour faire ses choix, et que ça serait l’infantiliser, quelque part, d’agir comme ça. Mais bon sang, qu’est ce que c’est dur, je vous jure !

Nous rejoignons le premier logement en toute discrétion - à priori. J’attends alors patiemment de voir ce que Susan entend, grâce à son ouïe à toute épreuve. Forcément, je me rappelle que c’est heureux que je ne sois pas le genre gênée, parce que même si je ne ramène pas de conquêtes tous les soirs à la maison, j’ai quand même eu un ou deux rencards qui se sont terminés dans mon lit depuis qu’elle habite avec moi. C’est bien beau d’essayer d’être discrets, mais quand ta coloc pourrait aussi bien se trouver à côté de toi, il vaut mieux être ouvert d’esprit sur la question. J’imagine qu’elle doit filtrer les sons, quand même, à force, parce que sinon, ça doit être super fatiguant au quotidien.

Le constat de la réalisatrice me tire de mes drôles de pensées. Je fais une moue triste, parce que quelque part, je me sens même coupable de simplement le dénoncer. Mais en même temps, l’autre option, c’est celle où le Cartel Rouge s’en charge un jour ou l’autre. Et je ne pense pas que eux appellent les flics.

Little Italy…

Je marque une courte pause le temps qu’Inori me raffiche le profil du second type dont nous avions l’adresse pour l’instant.

A deux rues de l’hôpital Sainte Margaret, à un croisement avec Roma Street. Il s’agit d’un américain né de deux parents japonais, il s’appelle Reita Tanabuki, a trente-trois ans, et travaille officiellement pour une entreprise japonaise comme chargé de communication. Eeeeeet, pas de casier judiciaire à priori. Rien sur d’éventuelles capacités, mais ça, ça ne veut rien dire, je trouve rarement quelque chose.

Nous repartons donc vers le nouvel appartement - au troisième étage d’un immeuble résidentiel. Sur le chemin, forcément, je bavarde avec Susan, mais quand nous arrivons là-bas, je recommence à tenir ma langue.

    Lancer de dés #1
    Réussite : l’immeuble n’a pas de sécurité particulière, on peut entrer dans le hall.
    Echec : il y a un code.

    Lancer de dés #2
    Réussite : Reita est seul chez lui.
    Echec : quelqu’un est avec lui.


J’attends sagement de voir ce qu’elle pense de ce nouvel immeuble et de ses occupants - il n’a que trois étages, et j’indique tout bas à ma co-équipière que l’homme habite au dernier étage.

Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 13 Déc 2018 - 0:38 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4266
ϟ Nombre de Messages RP : 3873
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Noélie A. Inagawa' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Déc 2018 - 22:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Légion des Etoiles
Légion des Etoiles

Susan Suncana
Légion des Etoiles

Afficher le profil
Pizza-Girl

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 24/02/1994
ϟ Arrivée à Star City : 12/06/2018
ϟ Nombre de Messages : 932
ϟ Nombre de Messages RP : 305
ϟ Doublons : Eden Wells, Alex Sorensen
ϟ Crédits : Myself
ϟ Célébrité : Bex Taylor-Klaus
ϟ Âge du Personnage : 23
ϟ Statut : Statue*
ϟ Métier : Réalisatrice, propriétaire de la Pizza Box
ϟ Réputation : Niveau 4
ϟ Signes particuliers : 1m60, Cheveux courts bruns, yeux bleus, allure assez masculine, cicatrices imposantes sur le bras et le flanc droit.
ϟ Pouvoirs : Voir Journal de Bord
-
Mutation autour du domaine du son
-
Maîtrise de l'Art de la Voix
-
Tatouages Magiques
-
Equipements
-
Compagnon : Le Barrage
Susan s’était noté dans un coin de sa tête qu’il lui faudrait réfléchir à une version de son téléporteur de costume adapté aux tenues de scène de Noélie. Bon, tout ça se ferait certainement à la Tour de la Paix, puisqu’elle même était à des années lumières de maîtriser ce genre de technologies… Le moindre de ses gadgets avait été développé avec l’aide de Légionnaires plus technophiles qu’elle, spécialisés dans le domaine, tandis qu’elle ne faisait que tracer les grandes idées puis à assembler le bidule comme elle le voulait.

Ce serait quelque chose qu’elle devrait voir plus tard. Par exemple, lorsqu’elle ne serait pas à la chasse au vilain yakuza avec sa colocataire concernée ! Si elle avait entendu un jour se lancer dans ce genre d’aventures avec Noélie, elle n’y aurait probablement pas cru. Pourtant, après ce qu’elles avaient traversé pendant les premières étapes de leur enquête, et la prise d’otage qu’avait vécu la chanteuse… Ca lui paraissait presque tout naturel.
Elle tenait à s’assurer qu’il ne lui arrive rien. Rien de plus, en tout cas.

La suite de leurs opérations les menaient à Little Italy, puisque la première étape n’avait pu être menée à bien. Elles s’en occuperaient plus tard.
Pizza-Girl, toute de son costume vêtue, avait retenu le moindre mot des explications de Noélie. Enfin, du contenu du dossier concernant ce type là, disons. Elles en savaient donc un peu sur ses origines, sur son métier, sur son environnement familial. C’était déjà bien ! Les talents de la chanteuse - développeuse - hackeuse ? - pour trouver des informations sur leurs cibles étaient impressionnants. Tout comme elle avait réussi à obtenir les dossiers sans mettre les pieds chez celui qui le possédait physiquement. C’était génial.

Aussi, après bavardages, la mutante dut se remettre à son travail de super-héroïne tout à fait sérieuse et appliquée.
Elle tendit l’oreille, dirigeant son attention sur la zone approximative du dernier étage. Elle ne captait qu’un seul bruit de pas qui bougeait tranquillement d’une partie à l’autre de l’appartement. Rien de phénoménal. Elle l’entendit s’asseoir et commencer à taper sur un clavier.

Il est tout seul chez lui, c’est certain. Et il a l’air d’être plutôt tranquille.

Dommage pour lui, ça n’allait pas vraiment durer.
Susan repéra rapidement l’entrée de l’immeuble. Elles avaient de la chance : Quelqu’un avait laissé le verrou d’en bas sorti, empêchant la porte de se fermer totalement. Certainement pour quelqu’un d’autre, ou par fainéantise en sortant la poubelle. Ca arrivait assez fréquemment dans l’immeuble où vivait Susan avant qu’elle n’emménage avec Noélie.

Oh, on a plus de chance avec celui là.

Commenta-t-elle, alors qu’elles purent s’engouffrer toutes les deux dans le hall de l’immeuble et prendre les escaliers en direction du dernier étage. Susan tendait toujours l’oreille, guettant une réaction ou un mouvement de la part du fameux Reita.

Lancer de dé 1
Réussite : Il ouvre la porte aux filles
Echec : Il veut pas ouvrir tout de suite

Lancer de dé 2 (si réussite)
Réussite : Susan arrive à le paralyser
Echec : Il arrive à se défendre


Maintenant, une question : Susan devait-elle se téléporter chez lui ? Sa téléportation faisait du bruit, elle serait instantanément repérée.
Serait-il mieux de le pousser à ouvrir la porte lui même pour l’avoir directement à portée de main et au dépourvu ? Susan avait une idée derrière la tête, alors elle tenta sa chance après avoir annoncé à Noélie, à voix basse, qu’elles allaient passer… Par la porte d’entrée. Limite en toquant.

La mutante appuya donc sur la sonnette, la voix du yakuza répondit rapidement mais sans ouvrir, d’un air las :

C’est pour quoi ?

Et Susan utilisa une formule tout à fait appropriée à la période de l’année :

Monsieur, on vend des calendriers de noël pour notre voyage scolaire. Vous aimez bien les chatons ?

Un silence leur répondit d’abord. Puis toujours la même lassitude :

J’aime bien les chatons, mais je suis pas intéressé.

Et Susan pesta à voix basse, sans qu’il ne puisse l’entendre, à l’attention de Noélie.

Merde, j’aurais du lui dire que c’était pour signer un recommandé.

Elle reprit vite son sérieux ceci dit. Après tout, il aimait les chatons, donc ça avait presque fonctionné ! Et surtout, il n’avait pas l’air de se méfier ni de s’attendre à être sur le point de se faire coffrer. C’était un bon point. Susan reprit à voix basse.

Bon du coup on entre sans lui demander ? J’me téléporte de l’autre côté de la porte et hop je t’ouvre et je m’occupe de lui, tout ça, quoi.
 
Revenir en haut Aller en bas



Pizza Girl

Non mais Susan toi t'es la Philippe Etchebest du forum, tu cries sur les gens et tout les problèmes s'arrangent


Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 16 Déc 2018 - 22:23 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4266
ϟ Nombre de Messages RP : 3873
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Susan Suncana' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Déc 2018 - 18:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

Noélie A. Inagawa
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 25
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 546
ϟ Nombre de Messages RP : 317
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo, Jia Li Zhao
ϟ Crédits : gif & vava par Renan (♥) ; code Sio
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau III (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge, calculs de probabilités et analyse situationnelle)
• I.A. (Inori)
• Book My Life
• Lentille connectée (connectée à Inori, interface d'informations, reconnaissance faciale)
• Implant neuronal (transmission d'instructions à Inori, bouclier psychique, bouclier magique)
• Drones de surveillance (connectée à Inori et donc à Noélie)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée), Totsuka (Artefact : Ōtenta-Mitsuyo, grenades fumigènes, shurikens explosifs, maîtrise du ninpō no ken)

• Téléporteur de costumes 2.2
ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Susan est certaine qu’il est seul, ce qui me tire, forcément, un grand sourire. Ça, c’est déjà un sacré bon signe ! En plus, on parvient facilement à monter jusqu’au bon étage, à croire que le karma nous veut du bien, cette fois-ci.

Franchement, autant de chance, ça serait presque louche, je souffle en réponse à ma comparse.

Je suis Susan en essayant de me faire la plus discrète possible. Dans mon monde, ça veut juste dire marcher sur la pointe des pieds et tenter de ne pas tousser au moment inopportun. Mais bon, en définitive, ma coloc m’explique un tout autre plan. Je retiens un rire et plaque un grand sourire sur mon visage pendant qu’elle sonne. Je fais la potiche, mais c’est aussi bien. Et de toute façon, Reita n’a pas l’air spécialement emballé par nos chatons de Noël. Du coup, on passe au plan B. J’acquiesce de nouveau.

Allons-y ! De toute façon, il va bien falloir s’occuper de lui. Je peux regarder si je trouve quelque chose sur son ordi en attendant. Sauf s’il est sur son ordi, forcément, là, il va falloir attendre. Enfin, tu vois quoi.

Susan met donc son plan à exécution, et je rentre par la porte à sa suite. Elle a l’air de savoir où elle va - ce qui est le cas, j’imagine qu’elle entend notre coupable à distance. Je ne me lasse pas de me dire à quel point c’est hyper pratique.

    Lancer de dés #1
    Réussite : Reita est occupé et ne remarque pas qu’il a deux visiteuses indésirables.
    Echec : Susan et Noélie sont vite repérées.

    Lancer de dés #2 (si réussite au #1)
    Réussite : notre yakuza est parti s’occuper dans une autre pièce
    Echec : il est sur son ordinateur


Le fait est que nous n'avons le temps d'avancer que de quelques pas avant de tomber nez à nez avec notre homme, un peu surpris - ce qui est le summum d'émotion qu'il nous a montré jusque là, si je peux me permettre. J'essaye de ne pas avoir l'air d'une enfant prise en faute et dis le premier truc qui me passe par la tête :

Euh... Excusez-nous, on a remarqué que la porte se rouvrait, enfin, vous n'aviez pas dû fermer à clé, alors on a préféré entrer pour vous prévenir.

Je joins les mains, l'air tout de même un peu gêné je suppose.

Désolée de vous avoir dérangé deux fois, du coup, mais vous devriez peut-être venir vérifier ça ? Enfin, je veux dire, on ne sait jamais qui peut entrer, les gens peuvent être tellement malhonnêtes et avec tout ce qui a pu arriver à Star City, mieux vaut être prudent, non ?

Et voilà que je recommence à babiller, comme la dernière fois. Ce n'est même pas de la panique, juste ma réaction pré-programmée au risque. Peut-être que je ne suis pas fichue comme il faut, parce que question instinct de survie, je suis positivement certaine qu'il y a beaucoup, beaucoup mieux. Je m'attends à ce qu'il s'énerve, mais il doit vraiment être extrêmement blasé, cet homme, parce qu'il ne réagit pas plus que ça et marmonne même un remerciement du bout des lèvres. Wow, fascinant. Je fais demi-tour en jetant un petit coup d'oeil à Susan, attendant de voir ce qu'elle va faire quant à notre homme.
 
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 24 Déc 2018 - 18:40 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

Esprit du Hasard
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 4266
ϟ Nombre de Messages RP : 3873
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Noélie A. Inagawa' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


#1 'Jugement du Hasard' :


--------------------------------

#2 'Jugement du Hasard' :
 
Revenir en haut Aller en bas

 
Don't stop me now — Susan
 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  SuivantRevenir en haut 


 Sujets similaires
-
» Une voix : Susan Boyle
» 01. Don't stop me now !
» FROST ҩ Nevertheless, we must stop trying to hide... I just can't.
» he's a one stop, got me hot, making my ugh pop - loxias
» Stop! Arrêtes-toi, montes le son et écoute!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: