AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

La curiosité est un joli défaut — Renan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 24 Nov 2018 - 23:58 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Ça fait déjà un bon moment que je garde les quelques informations déplacées que j’ai réuni sur Renan Le Guerec. Avec l’affaire de ce hacker à la noix qui s’amuse à fouiner sur ma vie, puis Tesla dans ma chambre, Mikhaïl à ma rescousse, plus un ou deux contrats qui commençaient à devenir un peu pressants… Oui, clairement, ça m’est sorti de la tête. Mais je m’en suis rappelée il y a quelques jours.

Du coup, forcément, j’ai fini de fouiner et compilé tout ce que j’ai sur lui dans ma base de données. Avant d’essayer d’obtenir un rendez-vous autour d’un café. Je n’ai pas cherché loin. Je lui ai dit que j’avais envie de le revoir parce que je l’appréciais, avec toute ma franchise, puis j’ai ajouté que j’avais aussi des informations sur la prise d’otage dans laquelle nous avions été pris. Enfin, surtout moi. Lui, il a volé à ma rescousse. Je me sens un peu coupable d’avoir mis tout ça sur pied. Je crois que je deviens parano en plus d’être trop curieuse. Je me suis imaginée trop de scénarios dans ma petite tête.

En tout cas, c’est enfin le jour j. Je me suis maquillée et habillée avec autant de soin que d’habitude, mes cheveux attachés de telle sorte qu’on ne distingue pas la petite cicatrice consécutive à la pose de mon implant. Je porte ma lentille aussi, pour avoir le retour d’informations en temps réel. On peut la discerner si on est attentifs, mais j’ai encore une fois utilisé mes cheveux lâchant mes mèches colorées. L’une d’elle à cette sale tendance à manger mon oeil droit. Ça cache plutôt bien les circuits discrètement superposés à mon iris. Au pire, je lui dirais que je teste un nouveau gadget.
Ce n’est presque pas un mensonge.

Le café est dans l’avenue où nous habitons tous les deux. Je lui ai donné rendez-vous aux alentours de quinze heures trente. Un café, ça me parait bien. Mon nouveau côté parano se dit que ça me fait plein de témoins si j’ai un souci. Bon, après, il a toujours été super gentil avec moi, mais on ne sait jamais. Peut-être que c’est un rôle. Je suis gentille aussi, et pourtant je joue les entremetteuses entre le Cartel et mon tyrannique patron trois fois par semaine environ. Les apparences sont trompeuses, etc etc.
Je m’y rends à pied, un peu en avance, et me place à une table un peu éloignée de l’entrée - les courants d’air en fin d’automne, ça peut ne pas pardonner et je n’ai pas le temps d’être malade, moi - mais visible facilement. De toute façon, mes mèches turquoises et les ornements savamment arrangés de mes cheveux, ça détonne et ça attire l’oeil bien vite. Je doute que Renan me rate. Mais au cas où, quand il passe la porte, je lui fais un petit signe de la main, assorti d’un sourire enjoué. Quoi ? C’est plus fort que moi, c’est tout. En plus, encore une fois, il est gentil avec moi, ce français. Je n’ai pas de raison de lui battre froid, si ? Même si Gwendal a surgi de nulle part, par exemple. Peut-être que… Sa mère a soudainement décidé de l’abandonner ? Quelque chose comme ça ?

Bonjour, je le salue gaiement. Comment allez-vous ? Je suis vraiment contente que vous ayez pu venir, ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas parlés.

Je babille avec mon enthousiasme habituel avant de me taire brusquement.

Gwendal va bien ?

Je ne sais pas si c'est le métier qui finit par rentrer, mais je ne me sens même pas nerveuse pour la suite. Juste... Intéressée. Perplexe. Enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Nov 2018 - 11:06 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Depuis sa visite à Noélie sous son identité de Tesla, Renan ne l'avait pas recroisée, mais il ne l'avait pas oubliée pour autant. Fort des informations qu'il avait pu apprendre, le Français avait demandé à ses agents d'obtenir de nouvelles données la concernant et avait continué sa vie normalement.

Lorsque son téléphone avait sonné et que la jeune femme l'avait invité à prendre un café sous prétexte qu'elle l'appréciait, il avait joué son rôle de civil à la perfection. Le fait qu'elle lui ait caché des choses par le passé signifiait qu'elle était largement capable de mentir et de jouer la comédie. Il y avait donc de fortes chances pour qu'elle ne l'apprécie pas réellement, mais qu'elle cherche simplement à le flatter pour l'amadouer. Qui sait, peut-être qu'elle allait lui servir la carte de la drague pour lui faire croire qu'il l'intéressait alors que ce n'était pas le cas ? Il aurait été bien mal placé pour le reprocher vu le nombre de fois où il avait agi ainsi, mais le fait qu'elle soit toujours restée simplement amicale avec lui le laissait sceptique quant à cette possibilité. Il était plus probable qu'elle se contente du rôle de la nouvelle amie.

Le trentenaire s'était donc rendu sur place un peu avant l'heure fixée. Il portait ses habituelles tenues neutres, celle-ci étant composée d'un jean et d'une veste passe-partout. Il ne se mettait jamais en avant, désireux de passer au second-plan et d'observer plutôt que d'être observé. Avant même de pénétrer dans le café, le Français avait repéré son « rendez-vous » et lui adressa à son tour un signe de la main lorsqu'elle se fit remarquer à son arrivée. Après s'être dirigé vers elle, Renan s'installa – non sans l'avoir saluée verbalement bien sûr – puis s'installa à son tour. Il lui répondit alors.

« Tout le monde va bien, je vous remercie. Quant à lui, il a hâte d'être dans un mois pour avoir ses cadeaux. » Noël approchait à grands pas. « Et vous, tout va bien ? Vous m'avez dit que vous avez des informations sur la prise d'otage, j'en déduis que vous ne vous êtes effectivement pas laissée décourager. » Il esquissa un léger sourire. « Je sais que je devrais vous seriner que c'est trop dangereux et que vous devriez laisser tomber, mais je dois avouer que ça m'impressionne. Vous avez l'air si... gentille et délicate lorsqu'on vous voit la première fois, on ne dirait pas que vous avez un peu du pitbull. »

Pas physiquement bien sûr ! Elle était largement plus agréable à regarder que ces chiens, puis elle ne bavait pas bien entendu. Renan faisait référence à leur capacité à ne jamais rien lâcher une fois qu'il l'avait en bouche.... Enfin là elle n'avait rien en bouche – et il s'interdisait d'avoir des pensées salaces pour le moment – mais disons que l'idée y était ! Et si elle ne comprenait pas son humour... tant pis. Il se dirait qu'il était devenu trop vieux pour essayer de faire de l'humour avec de jolies demoiselles et voilà.

L'une des serveuses s'approcha d'eux pour savoir ce qu'ils voulaient – ou ce qu'il désirait si Noélie avait déjà commandé – puis s'éloigna pour aller préparer le tout une fois la commande prise. Le regard mordoré du Français se promena rapidement sur les environs, neutre en apparence alors qu'il vérifiait qu'aucun visage connu ou louche n'était présent. Puis ses prunelles se reposèrent sur le joli minois de la jeune femme.

« D'ailleurs Gwendal demande souvent de vos nouvelles. Je crois qu'il vous aime bien, même s'il vous appelle « la dame renard » plutôt que d'utiliser votre prénom. Heureusement que vous ne lui avez pas demandé de vous dessiner un sanglier ou un cochon, ça aurait été beaucoup moins flatteur pour vous. » Et bien loin de la vérité à dire vrai. « Alors, quelles sont ces fameuses découvertes ? »

Et pour le coup, il était sincèrement curieux de savoir ce qu'elle avait bien pu dénicher !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Nov 2018 - 16:33 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Renan s’installe en face de moi après m’avoir saluée à son tour. Bizarrement, c’est lui qui me rappelle que Noël approche. Je me rends compte qu’il est peut-être temps d’acheter les cadeaux. Si j’attends le dernier moment, je vais perdre un temps fou. Je me demande juste quand je vais avoir le temps de faire ça. Je ne sais même pas si je vais pouvoir rentrer à Philadelphie, voir mes parents.

C’est un compliment, j’interroge avec un sourire.

Je veux dire, gentille et délicate, c’est sympathique, mais j’aime bien le côté “je ne lâche rien”. C’est assez flatteur, non ?

Je vais plutôt bien. Quelques petits ennuis mais apparemment, je m’en sors toujours, je ris toute seule.

Je dessine des formes au hasard du bout du doigt sur la table tout en parlant. Depuis la visite de Tesla jusque dans ma chambre, je réfléchis à comment je vais frapper. Fort. Pas pour me le mettre à dos, juste poser quelques limites. J’ai déjà pu débarrasser mon ordinateur de plusieurs mouchards, d’ailleurs, avec un petit message de mon cru en échange, mais impossible d’en localiser la source.
Et je suis tout à fait certaine qu’il en reste.
Puis il y a eu l’affaire Satori, aussi. Susan et moi n’en sommes pas à bout mais…

Oh, la dame renard, c’est vraiment trop mignon !

Je souris largement, d’autant que c’est plus exact que Gwendal ou Renan ne le pensent sans doute.

Il est adorable, en tout cas. Je pourrais peut-être passer le voir à l’occasion. Je note de m’abstenir de demander un sanglier, ceci dit.Je le vois déjà demander des nouvelles de Dame Cochonne, ça serait sûrement moins mignon.

Ah, ah. Et après on nous encourage à avoir des enfants, bravo.

Le Cartel Rouge est impliqué, je lâche tranquillement, comme si ça ne m’inquiétait pas le moins du monde. Apparemment, Satori est une personne qui a des informations compromettantes sur un groupe indépendant qui se croit à même de rivaliser avec le dit Cartel.

L’histoire est un peu plus compliqué que ça, mais j’ai bien envie de savoir ce qu’il en dit. J’ai d’ailleurs relevé la tête, à la recherche de la moindre de ses réactions, du détail discordant dans la jolie symphonie du type presque parfait qu’il me sert depuis le début. Est-ce que c’est mal, de douter de lui ? Un peu, peut-être. Mais l’expérience m’a appris qu’on a presque tous nos sales petits secrets, voilà tout. J’aime les gens, mais je connais leurs défauts et leurs mensonges de beaucoup trop près.

Forcément, j’ai tout de suite mieux compris pourquoi on avait essayé de me décourager de m’intéresser de trop près à cette histoire. Méfiez-vous, d’ailleurs. Un type m’a suivie dans la rue pour me menacer à ce sujet. Je ne pense qu’ils vous embêtent vu que vous ne vous y êtes pas intéressé vous-même mais on ne sait jamais...

Je garde mes autres informations pour plus tard. Je ne sais pas trop comment amener la chose, donc j’imagine que je vais utiliser ma technique testée et approuvée. Cracher le morceau et voir si monsieur le Guerec réagit. Quelque chose me dit cependant que, quand bien même j’aurais raison, il n’en laissera rien paraître.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Nov 2018 - 18:04 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
« S'en est un. Et puis j'aime bien les chiens. »

La précision était là pour la taquiner un peu. Il ne la voyait pas comme une chienne, enfin son esprit le refusait pour le moment ! Il jouait le rôle du père de famille, pas du type un peu lourd qui essayait de lui faire de la drague pour l'entraîner jusqu'à chez lui... surtout qu'elle y était déjà allé au final.

Trêve de plaisanteries, lorsqu'elle parla de quelques ennuis, il fronça les sourcils en l'observant d'un air un peu étonné, mais il savait qu'elle devait parler de la visite de Tesla. À moins qu'elle ne soit douée au point de réussir à s'attirer d'autres ennuis depuis, ce qui n'aurait pas été si surprenant au final ! Mais ce n'était pas forcément le meilleur moment pour la questionner, Renan préféra donc attendre un peu alors qu'elle semblait amusée par son aveu au sujet de Gwendal. Il avait remarqué qu'elle avait plutôt bien accroché avec lui, signe qu'elle pouvait avoir une faiblesse à exploiter. Mais il devait se montrer méfiant malgré tout. Noélie l'avait démontré : elle était très dégourdie et observatrice, il ne devait pas lui laisser de raison de faire le rapprochement entre lui et Tesla !

Comme elle parla de la dame sanglier ou la dame cochonne, Renan ne put retenir un rire sincère avant de glisser sa main devant sa bouche comme pour s'en excuser. Difficile de ne pas voir de sous-entendu dans cette phrase, même si ce n'était pas le but recherché.

« Désolé, mais la dame cochonne c'est un peu trop pour moi. Je crois que les gens se poseraient des questions s'il parlait comme ça de vous devant mes voisins. » Un nouveau rire lui échappa. « Mieux vaut éviter de leur donner des raisons de lancer des rumeurs. »

Bon, il y avait pire que de se retrouver potentiellement casé avec une charmante demoiselle ! Mais Renan préférait éviter d'attirer l'attention sur lui, quelle que soit la raison. Il dût retrouver son sérieux puisque le sujet le devint. Le dossier Satori, responsable de leur rencontre et apparemment qui causait d'autres tracas à la jeune femme. Naturellement, le Français reprit son rôle de civil inquiet et fronça les sourcils, un masque inquiet collé au visage. Il observa brièvement les environs avant d'en revenir à Noélie tout en secouant légèrement la tête.

« Je n'ai pas eu le moindre problème depuis que nous avons quitté l'immeuble. Pas même d'appel bizarre, je crois que vous avez accaparé toute l’attention ! Pour une fois je n'aurais pas été contre le fait de me faire remarquer davantage si cela vous avait ôté des ennuis. » Il soupira légèrement. « C'est de ça que vous parliez en disant que vous avez eu quelques petits ennuis ? » Il devait jouer l'ignorance. « Vous pensez que le Cartel Rouge cherche à vous éliminer ? Logiquement, si ce Satori peut les aider, ça veut dire qu'il est de leur côté, non ? C'est plus dangereux que je ne le pensais... je ne connais pas grand-chose à propos de ce groupe, juste ce qui se sait avec les journaux, mais j'en sais assez pour comprendre qu'il ne faut pas jouer avec ça. » Le ton de sa voix était devenu plus sérieux, plus soucieux surtout. « Je sais que nous en avons déjà parlé plusieurs fois... mais là vous avez la preuve que c'est vraiment très dangereux. Je ne voudrais pas qu'il vous arrive quelque chose, aussi étrange que cela puisse paraître. »

Elle avait l'air de l'apprécier, peut-être comprendrait-elle qu'il puisse avoir de « l'affection » pour elle ? Bon, ce n'était pas vraiment le cas, mais il avait tout fait pour qu'elle pense le contraire. Restait à voir si elle était facile à manipuler.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Nov 2018 - 19:34 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je pouffe de rire alors qu’il précise qu’il aime les chiens.

Moi pas trop, en vérité, mais on va dire que j’aime bien le compliment quand même.

Est-ce que je dois aboyer un coup ? Renan a l’air étonné d’entendre que je me suis attirée des ennuis - du coup, on voit qu’il ne me connaît pas encore tant que ça, les ennuis me collent à la peau comme de la super glue. Vraiment sincèrement étonné, apparemment.

Oh, vous avez les idées mal placées !

Même si, forcément, j’y ai pensé aussi.

Mais bon, ça ferait certainement désordre qu’il commence à en parler devant les voisins.

Ça ferait quelques rumeurs sur un homme qui semble plus que sage, remarquez.

Non, non, je suis contente que les retombées se soient concentrées sur moi.

Je hausse les épaules mais mon sourire est radieux.

Ça m’a permis d’avancer et de tirer plusieurs choses au clair, et en prime, ça vous évite d’avoir une attention malvenue. Sur vous… Et sur votre fils. Quel âge a-t-il, déjà ?

Je fais mine d’avoir oublié alors qu’Inori vient d’afficher l’information sur ma rétine via la lentille, à la seconde où je l’ai pensé. Il n’y a pas à dire, c’est terriblement pratique et réactif, comme système.

De ça, et d’autres choses, je réponds évasivement.

Bizarrement, je pense qu’on ne raconte pas n’importe quoi à n’importe qui sur Tesla sans conséquence. On vient s’enquérir de ce que l’on souhaite boire et je commande un café viennois, prise d’une envie subite. Avant de continuer une fois que le serveur est reparti.

Le Cartel aimerait bien que je garde mon nez en dehors de ça. Je ne sais pas vraiment s’ils voulaient vraiment me tuer. Ça serait sûrement déjà fait, si c’était le cas, non ?

Je fronce les sourcils, comme si j’y repensais. En fait, il n’y a pas tant de gens au courant de mon implication, finalement, ce qui me sauve probablement. Et puis, les cadavres, ça peut faire plus de dégâts qu’une curieuse, parfois. Surtout les cadavres d’enfants de riches. Je ronronne presque quand on me dépose ma commande sous le nez - en même temps que celle de Renan.

Vous êtes vraiment très gentil, voyons. Ne vous inquiétez pas pour moi, je réponds très sérieusement.

Très gentil. Trop ? Oui, enfin, moi aussi je peux m’attacher en deux minutes, montre en main, à quelqu’un. Peut-être qu’il est sincère. Honnêtement, il y a même quatre-vingt dix pour cent de chance que ce soit le cas. Surtout que son langage corporel est largement en faveur de cette possibilité. Il faudrait vraiment qu’il soit un excellent acteur pour agir aussi parfaitement. Improbable, mais pas impossible. Affiche les informations sur sa femme et son fils. La chronologie. Je veux pouvoir le cuisiner efficacement lorsqu’il m’aura répondu quant à l’âge de Gwendal, après tout.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Nov 2018 - 21:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan suivait la discussion, esquissant de temps en temps des sourires, ne niant pas lorsqu'elle releva sa plaisanterie sur les cochons. D'ailleurs, lorsqu'elle le questionna sur son fils il n'eut aucune raison de trouver cela louche. Après tout, elle l'avait rencontré, ils avaient bien sympathisé et ils venaient de parler de lui ! C'était d'autant plus vrai qu'il ne lui avait pas parlé d'elle avant qu'elle ne vienne chez lui, il était donc logique qu'elle ait quelques questions à son sujet. Cependant, le trentenaire ne pouvait pas s'empêcher de se demander si elle avait effectué des recherches sur son compte. La logique aurait voulu que lui, mais il n'en aurait pas juré.

« Il a eu six ans cette année. »

Voilà déjà deux ans qu'il était officiellement entré dans sa vie et, à dire vrai, il n'avait que cet âge-là. Sans le sérum de croissance, le petit Gwendal ne serait qu'un bout de chou pas vraiment utile ! Même s'il ne l'était pas forcément plus aujourd'hui cela dit, hormis pour amadouer les gentilles demoiselles comme Noélie.

La discussion continua tranquillement et la jeune femme resta assez vague au sujet de ses problèmes, préférant se concentrer sur le problème du dossier Satori. Il savait qu'elle lui mentait, ou plutôt qu'elle ne disait pas la vérité. Noélie lui avait avoué qu'elle appartenait au Cartel Rouge, il n'y avait donc aucune raison pour qu'elle soit poursuivie par ses alliés ! Bien sûr, il y avait toujours la possibilité pour que ce fameux Satori appartienne à la Triade et que Noélie soit davantage liée à un autre sous-groupe, mais malgré tout, cela resterait assez étrange.

Puisqu'il n'était pas censé être au courant de ces détails, Renan resta silencieux tout en l'écoutant avant de finalement secouer la tête en signe de dénégation lorsqu'elle lui dit qu'il était gentil de s'inquiéter pour elle.

« Non, c'est plutôt normal étant donné que j'ai assisté au début de cette aventure. Enfin, si l'on peut qualifier toute cette histoire comme ça. » Ce n'était pas une aventure dans le sens positif du terme. « Je sais qu'on se connaît à peine, mais vous être gentille, vous m'avez rendu service et Gwendal vous aime bien. Trois raisons pour que je vous apprécie et que j'ai toutes les raisons de m'inquiéter pour vous. Très sincèrement, je me demande vraiment si c'est prudent ce que vous faites.... Je sais que vous ne voulez pas appeler la police, mais tout de même.... » Il soupira profondément avant d'enchaîner. « Je vous avoue que je ne connais pas le Cartel, pas plus que ce qu'on peut entendre de lui dans la presse... mais ils n'ont pas l'air de faire dans la dentelle en effet. Je pense qu'il y a de fortes chances pour qu'ils cherchent à se débarrasser de vous s'ils en avaient eu l'occasion, mais bon... peut-être qu'ils ont simplement lancé des avertissements avant d'en arriver là ? J'ose espérer que non, cela dit ce n'est pas en espérant que vous resterez en sécurité... »

Il eut une légère moue désolée. Il ne savait pas vraiment quoi lui dire de plus à cet instant précis, pas qui convienne à son rôle de gentil civil du moins !
Sans qu'il ne s'en doute, la jeune femme était en train de se renseigner sur son passé et elle pourrait donc apprendre qu'il s'était marié en 2007 et que sa femme avait fait une fausse-couche l'année suivante, entraînant leur divorce. Hormis ces détails, il n'y avait plus de traces d'une autre épouse ou d'une relation « officielle » durant les six dernières années – Abigaïl ayant été plutôt discrète. Autant dire que Noélie n'aurait pas beaucoup d'informations concernant la mère de Gwendal ou sa relation avec le Français.
Ce dernier reprit alors la parole sans se douter de ce que son interlocutrice faisait.

« Vous vouliez me voir pour m'expliquer tout ça, ou je peux vous aider d'une quelconque manière ? »

On ne savait jamais ! Après tout, il doutait qu'elle l'ait invité juste pour ses beaux yeux.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 25 Nov 2018 - 22:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Six ans. Et pourtant, il n’existe dans la vie de Renan que depuis beaucoup plus récemment. Je ne réagis pas autrement qu’avec un sourire.

Vous devez avoir l’impression que le temps passe vite, avec lui.

Mon sourire s’élargit, mais je reprends mon sérieux rapidement, puisque nous parlons de choses un peu plus inquiétantes. Je ne m’angoisse plus trop pour cette histoire, surtout que je compte en faire profiter nos alliés. Il continue à se montrer prévenant, concerné, bref, très admirablement attentif à mes problèmes. J’ai envie de baisser les bras, de dire tant pis, à ce stade. Franchement, comment lui résister alors qu’il a vraiment juste l’air de se faire du souci pour moi ?

Ça reste très gentil, vous savez ? Plein de gens se fichent de ceux qui ne sont pas leurs amis ou leurs familles.

Je hausse les épaules, l’air un peu désabusé.

Je pense que la police doit être en partie corrompue, vu le peu de zèle qu’ils ont mis sur cette affaire. Je préfère éviter de les solliciter pour ça, vous voyez ? Je deviens parano, je rigole toute seule. Je sais prendre soin de moi, la plupart du temps.

Je lui fais un petit clin d’oeil.

Je ne suis pas vraiment familière du Cartel, mais j’essaye de décortiquer ce que j’ai appris pour agir en conséquence. Jusque là, je ne m’en tire pas trop mal, ça doit vouloir dire que ça devrait aller pour la suite.

Je dois encore avoir l’air inconsciente, mais bon, ça a toujours été le cas.

Enfin, j’espère. Mais je me dis que me rendre malade d’angoisse avec ça ne sert à rien, vous voyez !

Je savoure mon café avant de continuer. Après avoir pris connaissance des quelques informations éparses que j’ai sur sa femme, je prends une mine un peu désolée. En plus, je suis vraiment vaguement gênée. Je me renseigne sur des choses quelque peu privées, mais j’ai besoin de savoir qui sont mes amis et qui sont mes ennemis. Ou mes adversaires potentiels, au moins.

A vrai dire, je voulais aussi discuter avec vous, parce que je me pose des questions.

Je prends une légère inspiration et lève les yeux vers lui. Je dois avoir l’air sérieuse, à présent.

Appelez ça mon côté parano, mais depuis cet incident, je surveille plus mon entourage. Vous avez fait preuve d’un tel calme lorsqu’il y a eu cette prise d’otage… Mais vous n’êtes pas censé avoir eu d’entraînement militaire. Vous n’êtes pas, plus, marié, mais votre fils a surgi de nulle part il n’y a pas si longtemps. Je ne suis pas la fille la plus subtile du monde, mais vous êtes tellement… Gentil, adorable, agréable avec moi, mais lorsqu’on essaye d’en savoir un peu plus sur vous, c’est comme si vous étiez un fantôme.

Je fronce les sourcils et croise les bras, l’air étonné. J’ai vraiment été surprise de trouver si peu.

Je suis capable de trouver des informations sur n’importe qui, mais vous êtes plus fuyant qu’une anguille. Alors je suis peut-être parano, trop directe, mais je me pose des questions. Je me demande si vous n’êtes vraiment pas… Plus que celui que je connais.

Et voilà. Encore une fois, je prouve que je suis un peu brute quand je m’y mets. Je déteste les ronds de jambes et les faux semblants, je préfère me montrer directe. Au pire des cas, il va prendre la porte et ne jamais revenir. Au meilleur, il va faire ou dire quelque chose qui me permettra de trancher sur la question.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Lun 26 Nov 2018 - 11:22 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Renan n'allait pas nier le fait que la police était certainement corrompue puisque lui-même y avait quelques agents fidèles. Mais il s'abstint de l'énoncer aussi clairement : c'était censé être elle la spécialiste des crimes dans le lot. Même s'il ne devait normalement rien savoir de ses accointances avec ce milieu.

« Je comprends. »

Ce qui ne voulait pas forcément dire qu'il approuvait derrière son identité de gentil civil ! Peut-être qu'elle le comprendrait, c'était le but recherché en restant sur ses réserves. Il voulait que Noélie pense qu'il s'inquiétait pour elle, mais qu'il ne pensait pas avoir le droit de l'énoncer aussi clairement. Une manière de se rendre encore un peu plus digne de confiance, ou du moins l’espérait-il.

Comme elle reprenait pour lui expliquer qu'elle n'y connaissait pas grand-chose au Cartel – pieu mensonge sans aucun doute – il l'observa en silence, l'écoutant poursuivre en arguant qu'elle savait comment réagir pour éviter le pire et qu'elle semblait s'en tirer plutôt bien. C'était assez inconscient comme comportement, mais une fois de plus il se contenta d'une brève réponse, un léger sourire à la fois inquiet et amusé sur les lèvres.

« On peut dire que vous avez réellement confiance en vous. En tous les cas, ça en donne l'impression. Espérons que vous avez raison dans ce cas. »

Il donnait l'impression de ne pas trop être d'accord, mais de garder ses impressions pour lui. Pour meubler le bref silence qui s'installa après sa réponse, Renan saisit à son tour sa tasse de café pour la porter à ses lèvres au moment où Noélie lui avouait qu'elle se posait d'autres questions. Il haussa les sourcils d'un air interrogateur en buvant une gorgée avant de reposer la tasse sur la table propre devant lui. Son air sérieux l'interpella un peu, mais lorsqu'elle reprit la parole pour débiter tout ce qu'elle avait en tête, il en fut étonné. Renan s'attendait à ce qu'elle fasse quelques recherches à son sujet, mais là... elle avait visiblement creusé très loin ! Pas forcément inquiet, le Français resta toutefois dans son rôle de civil ignorant du milieu et une expression légèrement plus renfermée se dessina sur son visage. Son sourire s'était envolé pour céder la place à quelque chose de plus neutre, comme si cette situation l'embarrassait autant qu'elle l'ennuyait.
Ce n'est qu'après quelques secondes de pauses qu'il décida finalement de répondre.

« On peut dire que vous n'y allez pas par quatre chemins. Vous auriez pu me demander ces informations et les vérifier ensuite, ça vous aurait épargné toutes ces interrogations. » Il avait changé de ton pour quelque chose d’un peu plus distant. « Très bien. Je vais éclaircir la situation alors. Vous avez raison, Gwendal ne vit pas avec moi depuis longtemps. Seulement deux ans en fait. Ce n'est pas une situation dont je suis très fier, alors je n'en fais pas étalage. » Une brève pause, puis il reprit. « La mère de Gwendal et moi ne nous sommes fréquentés qu'une soirée, je ne savais pas qu'elle était enceinte quand on s'est quittés et je ne l'ai pas revue après ça. Elle ne m'a jamais prévenu de ce qui arrivait, mais j'imagine qu'elle en avait peut-être l'intention plus tard puisqu'elle lui a choisi un prénom français et qu'elle a noté mon nom dans son testament. » Il soupira légèrement. « Elle est morte dans un accident de voiture il y a deux ans et elle avait donné mes informations dans son testament. Elle n'avait pas d'autre famille, elle voulait que j'ai la garde de notre fils. J'ai fait quelques tests bien sûr et il s'est avéré qu'elle avait raison. J'ai donc fait ce que je devais faire. »

À savoir, faire toute la paperasse pour pouvoir officiellement devenir son père vu qu'il n'avait pas été déclaré à la naissance. Enfin, son nom figurait bien sur l'acte, mais vu qu'il n'était au courant de rien, il avait tout de même dû donner quelques preuves. Un nouveau silence s'était installé avant qu'il ne reprenne.

« Pour le reste... je n'ai pas d'entraînement militaire en effet, mais j'ai été élevé par mon oncle qui l'a été. C'était un maniaque de l'anonymat et du complot terroriste. Il était persuadé qu'on allait tôt ou tard devoir se défendre, alors il a continué à s'entraîner et il m'a embarqué dans ses histoires. C'est pour ça que je sais réagir en cas de problèmes ou encore que je ne m'amuse pas à étaler la vie sur les réseaux sociaux. J'aime ma tranquillité et le seul moyen de l'avoir, c'est de rester secret. » Une nouvelle pause, un peu plus longue, s'installa avant qu'il ne termine. « Vous pouvez vérifier si vous le souhaitez. Est-ce qu'il vous faut encore d'autres informations pour vous convaincre que je ne suis pas un espion Français ? »

Le ton était un peu accusateur, il savait qu'elle se sentirait mal à l'aise, mais c'était justement le but recherché. Être contrarié lorsque vous étiez accusé à tort était quelque chose de parfaitement naturel, s'il s'était contenté de répondre d'un air compréhensif, elle aurait eu toutes les raisons de le trouver encore plus louche !
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Nov 2018 - 0:02 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’ai confiance en moi, en effet. La plupart du temps, même dans des situations tendues, j’arrive à m’accrocher à la conscience que j’ai d’être plutôt dégourdie. De toute façon, avoir confiance, c’est faire la moitié du chemin vers la réussite, à mon sens. Hors de question que je me mette des bâtons dans les roues à moi-même. Même si j’espère aussi avoir raison, mais j’ai de bonnes raisons de croire que oui, double identité oblige. Triple. Bref.

L’heureux père se renferme peu à peu, une évidence vu ce que je viens de dire. La culpabilité est là, dans un coin de ma petite cervelle, mais je la relègue au second rang. Il a l’air ennuyé, il a l’air embarrassé, ça ne veut pas dire que c’est vrai. J’ai rarement été aussi ouvertement attentive. J’attends qu’il me réponde, sans m’offusquer de son ton distant. Je ne le prends pas mal parce que c’est comme ça.
J’ai voulu poser mes questions.
Mais tourner autour du pot une heure, ce n’est pas moi.

Je fais le tri des informations au fur et à mesure qu’elles viennent. Renan est sans doute loin de se douter que tout ce qu’il dit est retranscrit par ma cervelle pour Inori, qui le rajoute à ma base de données. Je classe également ce qu’il dit. Vrai, probablement vrai, douteux. Parce que s’il ment, il ment extrêmement bien, trop bien, et là, ça veut simplement dire que je me trouve face à quelqu’un de beaucoup plus doué que moi.

Au final, j’ai plusieurs données. Le fait que la mère de Gwendal a été une passagère dans la vie de Renan est vrai, sans le moindre doute ou presque. En fait, la seule chose qui me laisse vraiment un arrière-goût de doute, c’est qu’il n’ait pas vraiment été au courant de l’existence de son fils. J’ai l’impression qu’il y a plus là-dessous, mais d’un autre côté, il n’a pas l’air de mentir pour le reste… Au final, ses explications tiennent la route et ont été données sans hésitation. Je ne sais pas pourquoi je m’obstine. D’habitude, mes observations sont basées sur des faits. Depuis le début, avec Renan, je fonctionne à l’instinct.

J’en ai conclu que je devais inconsciemment noter des choses qui me mettent en alerte, mais sans savoir quoi… En tout cas, ce qui me rend le plus dubitative, c’est la partie sur son entraînement. Pas parce qu’il a menti. Tout ce qu’il a dit paraît vrai. Mais encore une fois, je me demande si c’est tout ce qu’il y a là dessous.

Je suis désolée, je m’excuse.

Pas parce que je suis si suspicieuse, juste parce que je remue apparemment des souvenirs et que je me montre tout de même indiscrète. Si j’ai tort…

Je comprends que vous soyez… Ennuyé. Contrarié. Déçu, peut-être, je n’arrive pas vraiment à… Bref, je comprendrais aussi que vous vouliez partir.

Je souris avec un peu d’hésitation. Je me sens mal à l’aise. Parce que je n’ai pas pour habitude de blesser les autres et que je l’ai peut-être fait. Parce que je n’arrive pas à accepter sa version des faits sans rechigner. Alors j’opte pour une autre approche.

Tout le monde n’a pas envie de me supporter. Analyser les gens, je le fais toujours, c’est… Inconscient. Ce n’est pas une excuse, ça, c’est juste comme ça. D’habitude j’évite de le dire, mais avec notre rencontre un peu… Particulière, ça me travaillait.

Mes doigts s’entrecroisent devant moi. A la seconde où je m'en rends compte, je les détache, contrariée par cette marque involontaire de nervosité.

Je suis dans une période de ma vie où j’ai besoin de savoir qui m’entoure, de près ou de loin. Même si pour être exacte, un espion français, à vrai dire, ça n’a jamais été dans mes suppositions.

Je m’agite, mal à l’aise.

Je vais être honnête avec vous. Je pense que quelques-unes des informations que vous m’avez données ne sont pas parfaitement exactes.

Je vais vraiment le faire fuir. Une vraie psychopathe, voilà ce à quoi je ressemble.

Je ne saurais pas vous dire pourquoi. Peut-être que c’est juste parce qu’à force de voir les gens me mentir à longueur de temps, une partie de moi se dit que tout le monde le fait. Mais j’aime quand même les gens, malgré ça. Nous sommes assez fascinants à observer, j’ajoute avec un air un peu pensif.

Je me secoue en me rendant compte que je commence à divaguer.

Enfin, ce n’est pas le sujet. Même si j’ai des doutes, je suis désolée de vous déranger avec ça. J'aurais préféré pouvoir me renseigner sans être obligée de vous envoyer ça au visage.

J’aimerais vraiment en savoir plus, mais je ne peux pas l’y forcer. J’ai déjà quelques pistes, à commencer par trouver la trace de son oncle, maintenant. Il doit bien exister quelque part, non ?
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Nov 2018 - 11:00 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Lorsqu'elle s'excusa, Renan conserva son expression distante. Il devait jouer le rôle du mec blessé, voire peut-être un peu vexé qu'elle doute de ses mots. Il lui avait présenté un caractère lisse et affable, peut-être était-ce qui l'avait poussée à se montrer aussi méfiante ? Faire apparaître quelques aspérités ne le rendrait que plus crédible... et peut-être qu'il allait encore devoir en rajouter en couche en distillant quelques informations.

Silencieux, l'expression fermée, il ne la détrompa pas lorsqu'elle souleva l'hypothèse qu'il soit vexé ou contrarié et qu'il n'apprécie guère cette analyse approfondie. Lorsqu'elle énonça tout ce qu'elle avait en tête, Renan se mit à réfléchir rapidement. Elle doutait de lui. Quelque chose coinçait. Une alerte résonna dans son esprit, se demandant si elle avait réussi à faire le rapprochement entre Tesla et le gentil Renan. Non, c'était peu probable. Même Evelyn qui était pourtant bien entourée n'avait pas réussi à le démasquer. Il ne devait pas s'emporter et agir avec pragmatisme. Soupirant profondément, un peu comme si la situation devenait pénible, Renan croisa ses bras sur son ventre avant de reprendre la parole d'un ton toujours distant.

« Je ne sais pas quoi vous dire. Qu'attendez-vous de moi précisément ? Que je vous écrive une biographie pour vous expliquer chaque point de ma vie histoire que vous puissiez les vérifier ? Que je vous donne une liste de témoins à interroger ? » Il haussa les épaules. « Je vous aurais bien invitée à rencontrer mon oncle, mais ça ne sera pas possible. Il est mort. Quand nous nous sommes rencontrés, je vous ai dit que je ne faisais pas confiance à la police... c'est à cause de ça. Ça va faire dix ans et ils n'ont toujours rien trouvé de probant. » D'un ton un peu plus moqueur il ajoute : « Vous pouvez le vérifier, ça doit se trouver partout sur le net. »

Il balaya cela d'un geste de la main, comme si ce n'était pas important. Pour le coup, c'était certainement la seule chose à peu près sincère qu'il pourrait dire maintenant. La mort de son oncle l'attristait toujours et il n'avait pas à simuler l'expression et l'émotion que cela pouvait provoquer. En fait, il avait même plutôt tendance à atténuer la vérité, soucieux de s'assurer qu'elle ne penserait pas qu'il surjouait. Ce serait tout de même un comble que Noélie le soupçonne de simuler la seule fois où il se montrait sincère avec elle.

Humectant ses lèvres, le Français reporta finalement son regard sur elle, recroisant à nouveau ses bras dans un geste qu'il savait fermé. Elle était bonne observatrice, elle devinerait – ou penserait deviner – que cette discussion l’ennuyait beaucoup. Mais il faisait des efforts pour elle.

« Je ne sais pas quoi vous dire. » Répéta-t-il. « J'ai bien envie de vous conseiller de couper les ponts avec moi si vous ne pouvez pas me faire confiance. C'est certainement la solution la plus simple pour vous. Et pour moi. Parce que je ne sais pas quoi vous dire de plus. Je ne suis pas du genre à me livrer, ce n'est pas uniquement avec vous si ça vous rassure. » Son ton se fit un peu plus conciliant. « Qu'est-ce qui n'est pas exact selon vous ? » Il soupira. « Peut-être que je n'ai pas été au fond des choses. Je ne vous ai pas dit que si mon oncle a été aussi sévère et acharné avec moi c'est parce que j'ai causé tellement de problèmes à ma famille qu'ils m'ont envoyé en Amérique pour se débarrasser de moi. Ou que mon grand-père a fait une crise cardiaque à force de perdre patience avec moi. » C'était totalement vrai pour le coup, il ne craignait donc pas de vérification. « Je ne vous ai pas dit non plus que mon oncle estimait que l'armée aurait été un bon remède pour me calmer et que j'ai fini par comprendre que c'était le mode de vie qu'il me fallait pour que je ne retombe pas dans mes travers. »

Tout cela était plutôt vrai, même s'il dissimulait tout le côté « SHADOW » de la vie avec son oncle bien évidemment. Cela dit, il s'agissait d'éléments secrets et que Noélie ne pourrait jamais soupçonner tandis que le reste se vérifierait facilement si elle était acharnée au point de remonter sa vie jusqu'à son adolescence.

« Je vous ai aussi caché que je ne voulais pas de Gwendal. Que je ne voulais plus d'enfants et que les relations d'un soir me convenaient parfaitement parce qu'elles n'engageaient à rien. Je ne vous ai pas dit non plus que j'ai demandé le divorce avec mon ex-femme parce qu'elle a fait une fausse-couche et que je ne pouvais plus supporter de la voir après ça. » Le tableau qu'il peignait n'était guère flatteur pour lui, mais c'était l'objectif. Qu'elle comprenne qu'il avait aussi des zones d'ombre et qu'il soit plus « réel ». « Je ne vous ai pas dit non plus que j'ai sérieusement songé à le confier aux services sociaux et à ne pas m'embarrasser d'un enfant. » Il marqua une pause plus longue que les autres. « Ce n'est pas le genre de choses qu'on avoue. J'ai essayé de vous faire comprendre que je ne suis pas un exemple de bonté, ni même de gentillesse. J'ai vécu très égoïstement depuis une dizaine d'années et il n'y a vraiment que la venue de Gwendal qui a changé ça. Ce n'est pas étonnant que vous n'ayez rien trouvé de probant à mon sujet avant ça... Je passais mon temps à travailler ou à m'amuser, ce n'est pas vraiment le genre de choses qu'on crie sur les toits. »

Il inspira profondément, apparemment lui-même fatigué d'en avoir tant dit. Mais si après ça, elle continuait à penser qu'il lui cachait des choses, Renan allait devoir songer à réorienter leur relation.

« Est-ce que c'est suffisant ou estimez-vous toujours que je mets sur des choses importantes ? »
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Nov 2018 - 13:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Je le regarde se renfermer sur lui-même. Renan essaye de me mettre à distance. Et c’est tellement en faveur de son histoire. Je crois que c’est peut-être ça qui me dérange. Il dit toujours le bon truc au bon moment… Et ses gestes sont parfaitement assortis, aucune fausse note. Mais pas d’une façon parfaitement naturelle, il y a des moments où j’ai l’impression que c’est quelque chose de réfléchi, pensé et repensé pour ajouter à l’authenticité de son rôle. A la seconde où je comprends ça, je me rends compte que lui poser des questions ne va rien changer. Quelqu’un qui serait aussi aguerri ne va pas craquer tout à coup.

Je continue donc de l’écouter, mais cette fois, c’est moi qui me fait un peu trompeuse. Au fur et à mesure que ses explications parfaitement raisonnables se déroulent, je fais en sorte de détendre ma posture, de laisser filtrer un soulagement factice. La raideur de ma pose s’atténue, l’inquiétude légère devient un air d’excuse parfait. Je fais mine de me rendre compte que j’ai douté de quelqu’un de bien, et quelque part, j’ai ce doute en moi alors c’est d’autant plus facile. En fait, je recale à l’arrière plan la petite partie de moi qui me hurle qu’il y a quelque chose qui cloche, et me dissimule derrière l’autre, celle qui ne voit aucune fausse note dans son discours et qui veut le croire. D’ailleurs, sa proposition de couper les ponts me tire une grimace attristée. De même que ses propos. Je sais que la majeure partie de ces choses sont vraies, j’en ai l’impression et ça dresse un tableau peu joyeux de la vie de Renan.

Je crois qu’il essaye aussi de se dépeindre d’une façon plus… Mauvaise, moins adorable. Bon, manque de chance pour lui, je comprends très bien ce qu’il raconte vu que je partage certains de ses traits, je suppose. Les coups d’un soir, le manque d’envie de s’engager, encore moins pour élever un enfant. Le côté turbulent, même si j’imagine que de ce qu’il dit, il était autrement plus pénible que moi.

Je suis vraiment désolée, je répète pour la millième fois, l’air plus confus que je ne le suis vraiment. Je ne… Je n’ai pas besoin de témoins, oubliez ça.

Je déteste mentir, et ce que je fais me déplaît souverainement, mais je fais en sorte que ça ne se voit pas.

Vous n’avez pas besoin d’en dire plus, je murmure, penaude.

Principalement parce que ce qu’il m’a dit a déjà considérablement enrichi ce que je savais, à tel point que ça deviendrait presque difficile de ne pas décrocher de la conversation vu tout ce qui défile sur mon oeil. Je lance Inori sur les vérifications standards, sachant que je ne trouverais rien de dérangeant.

Vous n’étiez même pas obligé. Et c’est plus que suffisant.

Je baisse les yeux, comme si je ne supportais plus de le regarder, trop honteuse. De m’être trompée. Ah, je ne me trompe pas si souvent, alors j’ai comme un doute.

Je ne veux pas couper les ponts avec vous. Je vous suis sincèrement reconnaissante de votre aide, et j’ai passé un bon moment avec vous et Gwendal lorsque je suis venue. Je comprendrais que le sentiment ne soit pas réciproque après aujourd’hui.

J’hésite un peu et lui lance un regard. J’essaye de voir si mon propre jeu prend. Au fond, tant qu’il ne me nuit pas, si je ne découvre rien de bien méchant sur lui, je n’ai aucun intérêt à le fuir. Par tous les Saints, je traite avec des criminels notoires et un de mes deux gardes du corps a une liste de hauts faits longue comme le bras. Même s’il traîne dans des choses moyennement nettes, je m’en moquerais sûrement. Ou je ferais comme avec Mikhaïl. Nous sommes plus que la somme de nos fautes. En tout cas, je suppose qu’il serait louche que mon assurance disparaisse, alors je me ressaisis pour continuer.

Et si je peux me permettre… Je suis convaincue que nous avons tous notre part d’ombres. Les véritables modèles de gentillesse sont rares. Vous n’aviez peut-être pas envie de vous occuper de Gwendal, mais vous l’avez fait. Vous n’aviez aucune raison de venir à mon secours, mais vous l’avez fait.

Je hausse les épaules.

De mon point de vue, vous n’avez pas à en vous en cacher.

Je souris avec naturel, parce que je n’ai rien dit que je ne pensais pas. Puis, je passe aussi mon temps à travailler, m’amuser, travailler encore, résoudre des enquêtes parce que je le peux, parce que ça me permet de briller un peu.

Comment puis-je me faire pardonner, j’ajoute spontanément, interrogative.

Là. J’ai agi en accord total avec mon caractère. Comme quoi, être spontanée, c’est utile. Ça me permet de garder un peu la situation sous contrôle. J’aurais tout le temps d’y réfléchir à la maison, et cet entretien a au moins eu le mérite de me débloquer une quantité astronomique d’informations. Et Renan n’aura pas à savoir que je compte bien retourner tout ça dans tous les sens jusqu’à trouver une fausse note. Mon côté pitbull, sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mar 27 Nov 2018 - 15:17 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Noélie sembla s'en vouloir, mais Renan restait méfiant. Lors de son entrevue avec elle sous son identité de Tesla, le Français avait eu l'occasion de constater que la demoiselle, sous ses airs ingénus et aimables, dissimulait un esprit vif et acéré. Autant dire qu'elle était parfaitement capable de lui faire croire qu'elle avait des scrupules à le traiter de la sorte alors qu'en fait, elle se contentait d'enregistrer tout ce qu'il était en train de lui raconter pour le vérifier plus tard. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il avait été aussi prolixe : elle pourrait tout contrôler et chaque aveu qu'il avait fait serait parfaitement véridique. Quant aux choses inventées – la pensée qu'il avait eu de confier Gwendal à l'assistance sociale – elle ne pourrait pas s'en assurer, à moins d'employer un mentaliste capable de passer outre ses barrières mentales. Autant dire qu’il était assez tranquille.

Il resta silencieux alors qu'elle baissait les yeux avant de reprendre pour dire qu'elle ne souhaitait pas couper les ponts avec lui, ce qui était une bonne chose. Il se contenta de l'observer en silence, attendant qu'elle termine de dire ce qu'elle avait sur le cœur. Bien sûr, Renan se demandait toujours si elle était franche ou si elle mentait, mais il ne pouvait pas vraiment le savoir. Pas à moins de lui faire fouiller le cerveau par un mentaliste, ce qui aurait été particulièrement imprudent.

Un soupir lui échappa finalement tandis qu'elle lui demandait comment est-ce qu'elle pourrait se faire pardonner. Si l'ambiance s'y était prêtée, il aurait pu lancer une plaisanterie graveleuse, mais étant donné qu'il venait de lui avouer collectionner les relations d'un soir et que l'ambiance était assez tendue... mieux valait oublier ça. Il laissa planer quelques instants de silence avant de hausser les épaules pour répondre d'un ton posé.

« Vous n'avez pas besoin de vous faire pardonner. Je dirais que c'est plutôt rassurant de voir que vous vous méfiez des gens, même si je dois admettre que ce n'est pas plaisant d'être dans la catégorie des gens à soupçonner. Mais bon. J'imagine que si vous voulez vous en tirer avec tout ce que vous faites, c'est le comportement le plus prudent à avoir. » Un nouveau soupir lui échappa. « Considérez que ce n'est pas grave. Je me suis un peu emporté parce que je n'aime pas parler de ça, mais je ne vous en veux pas. »

Il conservait tout de même un ton un peu plus distant et moins chaleureux qu'avant, mais c'était assez compréhensible après ce qui venait de se passer. Renan baissa les yeux sur sa tasse, comme si elle lui semblait tout à coup plus intéressante que le reste. Autour d'eux, les gens continuaient à vivre leur vie, la serveuse passait de temps en temps à proximité de leur table pour servir du café à d'autres clients qui l'interpellaient. Autant dire que ça changeait radicalement de leur précédente discussion ! Notamment parce que Noélie était plus habillée.
Relevant brièvement les yeux vers la jeune femme, Renan reprit.

« Je ne vous ai pas suggéré de couper les ponts parce que j'en ai envie. Je vous apprécie aussi et Gwendal de même, c'est évident. Mais je comprendrais que vous vouliez prendre vos distances si vous avez des doutes. Et après ce que je vous ai dit. Je sais que ce n'est pas forcément très glorieux. »

Il songeait principalement au fait qu'il pouvait passer pour un coureur de jupons, mais il savait aussi qu'il y avait une certaine différence d'âge entre eux et qu'elle pouvait donc se moquer de ça comme d'une guigne puisqu'elle le verrait simplement comme un « type sympa » et pas quelqu'un qu'elle puisse potentiellement fréquenter. En dehors de cela, elle n'avait pas l'air spécialement maternelle, l'idée qu'il puisse envisager de laisser son fils à l'assistance sociale pouvait donc passer. Mais il ne la connaissait pas assez pour en jurer.

« J'aimerais juste vous demander une faveur. Que vous gardiez ce que je viens de vous dire pour vous. Je n'ai pas envie qu'un jour il entende dire que je ne voulais pas de lui. » Il parlait de son fils, bien sûr. « Et le reste aussi. » Vu qu'il n'en parlait pas, c'était assez compréhensif qu'il veuille garder ça secret. « Est-ce que ça va installer un climat de gêne entre nous, ou est-ce qu'on peut considérer que c'est réglé et passer à autre chose ? »

Cela signifiait qu'il pourrait faire cet effort, mais qu'il ignorait si la jeune femme en était aussi capable. Qu'il lui laisse prendre toutes les décisions importantes témoignait bien du fait qu'il voulait se montrer aussi attentionné que possible.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 0:31 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
J’attends prudemment que Renan tranche sur la question, décide de ce qu’il veut faire de moi. Avec mon petit sourire hésitant. En plus, il fait durer le silence, assez pour que je m’inquiète intérieurement. J’espère qu’il n’a pas lu au travers de mon jeu d’actrice - impeccable, au demeurant - même si j’en doute. Je suppose que si c’est bien quelqu’un d’un peu plus “louche” qu’il n’y paraît, il imagine très bien que je peux faire comme lui et sortir quelques mensonges par ci par là.

Mais finalement, même s’il reste encore un peu distant, un peu moins détendu avec moi, ce qui semble normal, il m’affirme que les choses ne sont pas si graves. Je laiss échapper un petit soupir soulagé - tout à fait sincère, peut-être pas à cent pour cent pour les raisons qu’il pense. Bon, il évite quand même un peu mon regard, mais c’est un mieux. Au moins, je sais que notre relation ne va pas tourner court.

C’est gentil de votre part. Et vous avez le droit de vous être emporté, le contraire m’aurait étonné. Je savais ce que je risquais, j’ajoute avec une petite moue attristée. Vous voyez, encore une fois, vous faites preuve de gentillesse !

Je veux dire, il se met à ma place alors que je viens de le cuisiner sur sa vie privée, tout le monde n’aurait pas réagi de la même façon. Certainement pas. Personnellement, je l’aurais bien pris, mais en même temps, je n’ai aucun problème à étaler ma vie si on me le demande. Mais la plupart des gens auraient plus mal réagi que ça. Je lève les mains, effarée, et m’anime malgré moi dès qu’il a fini.

Non, ne vous inquiétez pas, je me récrie, les yeux écarquillés.

Et là, c’est également parfaitement sincère. L’idée même d’aller répéter ces propos à Gwendal, à un enfant qui aime son père, ça me paraît… A vomir.

Ça ne me serait même pas venu à l’esprit, jamais. Même si vous aviez été odieux avec moi, même si vous m’aviez menacée, par tous les saints ! Votre fils n’a rien demandé à personne, je ne vais pas prendre le risque de blesser avec des choses qui, premièrement ne me regardent pas vraiment, deuxièmement ne sont pas vraiment à la portée de sa compréhension vu son âge.

Je me demande si mon dégoût s’affiche sur mon visage. Je tolère énormément d’écart de l’espèce humaine. En fait, tout le mal qu’on peut se faire entre adultes, physique ou psychique, ça m’indiffère assez. Je peux pardonner énormément. Mais les enfants sont vulnérables et doivent être protégés. Je n’ai pas du tout, du tout la fibre maternelle, mais c’est juste une évidence.

Rassurez-vous aussi pour le reste. Je suis très difficile à faire fuir, et ce que vous m’avez dit n’a rien de si choquant. Vous avez fait des erreurs, et alors ? Vous avez été égoïste, et alors ?

Je souris gentiment.

Le passé, c’est le passé. Et franchement, vu la vie que je mène, je serais mal avisée de juger. Je suis une petite diva qui ne prend même pas le temps de s’investir dans une relation de couple, je ricane.

Et une criminelle, je crois. Qui accueille des inconnus dans sa chambre le soir. Qui se fait ses premiers ennemis.

C’est déjà derrière moi, pour ma part, je conclus tout sourire. Je ne suis pas du genre à rester aux prises avec ma gêne. Déjà, ça ne sert à rien, puis ce qui est fait est fait ! Si vous voulez nous mettre à égalité, ceci dit, vous pouvez me poser des questions.

Je ris en disant ça, de nouveau détendue. Grâce au soin avec lequel je me suis coiffée, la mèche qui dissimule la partie la plus visible de ma lentille n’a pas bougé d’un pouce, quand je mets Inori au repos temporairement.
Revenir en haut Aller en bas







Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 11:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Officier de la Pénombre
Officier de la Pénombre

avatar
Officier de la Pénombre

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 05/01/2013
ϟ Nombre de Messages : 4751
ϟ Nombre de Messages RP : 1580
ϟ Doublons : Adrian Pennington, Mikhaïl Lesovsky, Jonas Cooper
ϟ Crédits : © Moi (gif et avatar) ; Noélie ♥ (rang)
ϟ Célébrité : Corin Nemec
ϟ Âge du Personnage : 34 ans
ϟ Statut : Divorcé
ϟ Métier : Laveur de vitres
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : 1m85/90, silhouette athlétique, cheveux bruns coupés courts à la mode militaire. Quelques tatouages qu'il ne montre pas.
ϟ Pouvoirs : Contrôle du magnétisme. Liste détaillée des pouvoirs disponible ici
ϟ Liens Rapides :
Bon, elle réussissait toujours à voir de la gentillesse chez lui même lorsqu'il se débrouillait pour offrir un visage moins « parfait ». Mais tant mieux d'un côté, cela prouvait qu'elle ne le pensait pas capable de lui faire du mal... ou alors qu'elle mentait réellement bien. Depuis qu'il avait eu un aperçu de son autre facette, Renan restait sur ses gardes et regrettait souvent de ne pas pouvoir lire dans ses pensées. Peut-être qu'il aurait été étonné d'y trouver de réelles traces de suspicion ! Mais d'un autre côté, le fait qu'elle lui soit ainsi rentré dans le lard le faisait un peu douter...

Ses réflexions furent brièvement coupées par les mots de Noélie qui le rassura au sujet de Gwendal. C'était une bonne chose qu'elle se montre compréhensive avec lui et qu'elle soit d'accord pour protéger son fils. Peut-être que le petit allait réellement pouvoir servir à lui faire baisser sa garde ? Il soupira légèrement tout en acquiesçant d'un hochement de la tête.

« C'est précisément ça. Et je ne voudrais pas qu'il me le ressorte dans dix ou quinze ans. »

Au moment de sa phase d’adolescent rebelle ! Cela dit, Renan ne s'inquiétait pas vraiment de ce stade puisqu'il s'était arrangé pour que l'ADN et le caractère de son fils soient étroitement surveillés. Gwendal avait été modelé pour devenir son héritier parfait, un allié sur lequel il allait pouvoir s'appuyer plus tard et qui ne le lâcherait pas à l'instar de l'Archidémon ou d'Abigaïl. Des détails que Noélie ignorerait bien évidemment, tout comme tous les gens qui côtoyaient le petit sans se douter qu'il n'avait que deux ans et devait son apparence et son développement à un sérum top-secret.

En tous les cas, même s'il ignorait toujours si Noélie avait la fibre maternelle, elle n'était pas du genre à dénigrer ou malmener les enfants et c'était une donnée qu'il enregistra soigneusement. Les choses s'arrangeaient doucement, elle avait l'air de ne pas lui en vouloir ou de ne pas s'inquiéter suffisamment pour décider de couper les ponts. À moins qu'elle n'ait fait le lien entre Tesla et Renan – ce qui serait un exploit – la jeune femme avait donc toutes les raisons de ne pas le craindre suffisamment pour vouloir prendre ses distances ! De quoi le rassurer, même s'il comptait bien rester sur ses gardes comme toujours.

« Et bien, nous nous sommes trouvé un point commun comme ça. » Il esquissa un léger sourire. Au moins une femme qui n'était pas horrifiée par les histoires d'un soir. « Même si je ne vous ai jamais trouvée diva. Ou alors nous n'avons pas la même définition du mot. »

Il était vrai qu'elle se montrait relativement compréhensive et amicale. Une diva ne pensait qu'à elle et il n'aurait certainement pas été capable de l'accrocher de la sorte. Enfin, s'il ne présumait pas de ses talents et qu'elle ne cachait pas davantage ses véritables sentiments pour lui. Il aurait l'air bien ridicule si elle le détestait alors que lui s'imaginait le contraire ! Mais voilà qu'elle lui offrait la possibilité d'en apprendre un peu plus sur elle. L'idée l'enthousiasmait réellement, mais il devait se montrer prudent et ne pas poser le même genre de questions que lors de leur discussion sous son identité de Tesla.

« Je ne voudrais pas vous mettre mal à l'aise... mais il est vrai que j'ai quelques questions. » Il réfléchit brièvement. « J'ai été un peu étonné par votre entrée en matière, je ne m'y connais pas vraiment en la matière, mais en imaginant que je vous cache quelque chose, vous pensiez réellement que j'allais tout déballer parce que vous me confrontiez à vos doutes ? Vous agissez toujours comme ça ? » Il espérait que sa question semblerait assez « normale ». « Et puisque vous en avez parlé, est-ce que je dois en déduire que vous collectionnez aussi les relations éphémères comme toutes les stars de la musique ? »

Une question posée d'un ton amusé qui avait plus vocation à détourner son attention de la véritable interrogation qu'à réellement obtenir une réponse. Même s'il ne cracherait pas sur une confirmation.
Revenir en haut Aller en bas



Ich will dass ihr mir vertraut, ich will dass ihr mir glaubt, ich will eure Blicke spüren, jeden Herzschlag kontrollieren. Ich will eure Stimmen horen, Ich will die Ruhe storen. ♦️ ©️ Rammstein



Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 23:42 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Cartel Rouge
Cartel Rouge

avatar
Cartel Rouge

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 24/07/2018
ϟ Nombre de Messages : 319
ϟ Nombre de Messages RP : 201
ϟ Doublons : Thalia Cristobal, Cassandra De Matteo
ϟ Crédits : Kai / gif par Renan ; code Kai
ϟ Célébrité : Yuko Suzuhana
ϟ Âge du Personnage : 26 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Chanteuse dans le groupe Borderland / développeuse web / wakagashira de l'Otaku-Kai
ϟ Réputation : Niveau 2
ϟ Signes particuliers : • Incroyablement bavarde
• Sort toujours apprêtée jusqu'au bout des ongles
• Cheveux très longs, parfois méchés de bordeaux, turquoise ou rose, au rythme de ses envies et de ses concerts

ϟ Pouvoirs : • Compréhension innée des langages informatiques
• Hackeuse née
• Analyste niveau II (données et informations en tous genres, expression corporelle, détection du mensonge)
• I.A. (nommée Inori)
• Egide : Shiru (bouclier physique, réflexes améliorés, formation en protection rapprochée)

ϟ Liens Rapides :
1 rose de Susan ♥️ 2 roses de Lukaz ♥️ 1 rose de Mikhaïl ♥️ 1 rose de Natalia ♥️ 1 rose de Zeke ♥️
Apparemment, Renan a cru à mon petit jeu. Ou alors fait semblant d’y croire, mais l’un dans l’autre, moi, ça me va parfaitement. Je ne vais pas faire la difficile, et au moins, ça me permet de recommencer à agir à cent pour cent au naturel. Comme d’habitude, quoi. Je me détends donc totalement, la reprise tranquille de notre conversation est agréable. Je souris en songeant à un Gwendal adolescent. Bizarrement, je doute qu’il ne soit trop pénible.

Oh là, je vous souhaite qu’il soit plus sage que moi à l’adolescence, je pouffe. Il va vous rendre fou, sinon.

Mes parents ont clairement fini par baisser les bras et supporter mes égarements répétés. Je n’ai pas été trop turbulente, c’est juste que je changeais d’idée toutes les deux minutes environ, sortais sans arrêt, et m’esquivais à gauche et à droite presque sans rien demander à personne.
Oui, bon, un peu comme maintenant, j’avoue.

C’est parce que vous ne m’avez jamais vu en mode chanteuse japonaise, je rétorque gaiement. Il faut bien que j’ai ma réputation auprès des fans.

Bon, en vrai, ma réputation est plutôt favorable, quoi qu’on en dise. Mais au pire des cas, ça ne peut pas faire de mal que Renan pense que j’ai mes côtés un peu frivoles. Puis ce n’est pas totalement faux, au fond, si ? Je fais un petit geste de la main qui veut dire, plus ou moins, “allez-y” pour ses propres questions.
Je n’en connais pas une qui m’ait déjà mis mal à l’aise, vu que je suis d’une honnêteté crasse. Enfin, peut-être les questions de Tesla, mais c’était plus le contexte que les interrogations. Je rigole quand il ajoute une deuxième question d’ailleurs. Si on en croit les rumeurs, ça fait plutôt français comme sujet de considération.

Oh que oui, je réponds sans la moindre gêne avant de lever une main pour rectifier. Enfin, oui, j’ai pas mal papillonné à gauche à droite, mais depuis l’invasion, je suis plus sage. Pas eu l’occasion, puis plus de temps. J’ai un emploi du temps trop pris.

Je ne suis pas sûre qu’il s’attendait à une réponse si détaillée, mais bon. En tout cas, ça me ramène à son autre préoccupation, que je trouve assez amusante. Il n’est pas le premier à y réfléchir, je dois dire. Les gens se demandent souvent pourquoi je suis aussi… Franche, claire et nette quand je veux quelque chose.

Et bien, pour être parfaitement honnête… Oui, c’est un peu mon habitude d’agir comme ça. Honnêtement, au départ, je voulais être plus subtile que ça.

Sauf que je me suis rendue compte que je n’avais pas la patience, et surtout que je doutais que ça serve à quelque chose.

Par égard pour vous, surtout. Mais je suis quelqu’un de franc. Je n’aime pas être hypocrite ou tourner autour du pot, ça perd le temps de tout le monde. En plus, croyez le ou non, mais ça fonctionne plus souvent qu’on ne l’imagine.

J’hésite à peine avant d’expliquer ce que j’entends par là.

Les gens sont souvent surpris que je n’y aille pas par quatre chemins et se sentent presque obligés de se justifier, je complète donc avec une moue d’excuse à son intention. Mais bon, ce n’est pas toujours efficace, je suppose. Je ne suis pas vraiment une enquêtrice confirmée, mais j’imagine que ce n’est pas très orthodoxe comme méthode.

Je hausse les épaules, les yeux rieurs. Je suis de nouveau parfaitement à l’aise, même si je ne perds pas une miette de ce que fait ou dit Renan.
Revenir en haut Aller en bas









La curiosité est un joli défaut — Renan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-