AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

Une escroquerie est une bonne affaire qui a rencontré une mauvaise loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 21:55 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 151
ϟ Nombre de Messages RP : 93
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Les doutes de l’humain tourbillonnent dans mon esprit. Il n’a pas vraiment peur mais appréhende. Sans doute s’inquiète-t-il de ce que je pourrais décider de faire… Et son affirmation suivante me semble être en faveur de cette hypothèse. Je souris, peut-être un peu plus froidement, mais au fond cette comparaison m’amuse plus qu’elle ne me déplaît.

Lady Satan ne sauve personne de la damnation, mon cher, là est la différence entre nous. Ses faveurs s’accompagnent de conséquences, alors que les miennes sont là pour équilibrer la balance. Mais je ne m’attends pas nécessairement à ce que vous compreniez la complexité de ma nature. Nous sommes différents de vos dieux et vos démons. Plus proches de vous.

Je hausse les épaules. Chaque divinité aztèque a sa part d’ombres, cumule les bons comme les mauvais aspects de ses attributs. Comme l’être humain, nous pouvons choisir de faire don de choses bénéfiques ou faire preuve d’une cruauté infinie si nous le désirons. Mais je ne m’attends pas à ce qu’un fidèle de ce Dieu unique puisse comprendre. Paraît-il qu’il n’est qu’amour. Moi, de ce que j’en dis, je n’apprécierais pas qu’il m’aime quand je vois comme il traite ses fidèles.

Ne m’insultez pas en parlant de regret. Vous avez ma parole, Mikhaïl. Sachez que je ne la donne qu’extrêmement rarement, car je ne supporte pas le parjure.

Je soupire doucement et récupère le carnet pour griffonner le nom d’une des deux prêtresses encore en vie que j’ai réussi à localiser discrètement depuis que je vis dans le corps de Thalia. Alma Hernandez, qui vit près de Seattle. Je lui rends l’objet en le faisant glisser vers lui puis lui tend le crayon, songeuse. Le tout disparaît dans la veste de mon interlocuteur.

Ah, en effet. Vous n’avez plus qu’à croire que je vous aiderais vraiment, maintenant. Mais je serais vraiment extrêmement vexée que vous continuiez à douter de ma parole à présent.

J’incline la tête, concentrée sur la curiosité dévorante qui l’habite. Il y autre chose, quelque chose qu’il veut savoir ? Suis-je concernée ou est-ce la gourde que j’habite qui a l’honneur d’attirer son attention ?

Vous avez envie de quelque chose. De la curiosité, je crois. J’ai le droit de savoir ce qui se cache sous cet amusant sentiment ou vous avez peur que je ne vous dévore tout cru si vous osez me le demander ?

Je pouffe de rire. Bon, peut-être que je suis quand même un peu vexée. J’ai déjà été plus respectée que ça, et depuis mon retour sur Terre, ce manque de respect est devenu chronique. Désagréable. Il va falloir que mon assurance à deux pattes apprenne à être un peu moins suspicieux.

Alors, j’insiste, curieuse à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 22:41 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 620
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Elle avait raison au sujet de ses différences avec Lady Satan, mais le Russe restait tout de même très méfiant. Il n'était qu'un simple mortel, il ne touchait pas à la magie et n'avait aucune capacité particulièrement hormis ses talents martiaux. Autant dire qu'il ne se sentait pas de taille à lutter contre une déesse ou même une sorcière apparemment immortelle. Quoi de plus normal que de s'inquiéter ce qui risquait d'advenir s'il s'approchait trop près du soleil ?

Lorsqu'elle reprit la parole, il sentit qu'il avait peut-être un peu gaffé en se montrant aussi sincère. Elle risquait de se vexer et allait peut-être même revenir sur sa parole s'il la titillait trop. Mieux valait la jouer finement... il lâcha donc quelques mots d'un ton sincère.

« Désolé. Je ne veux pas vous insulter. »

Il ne mentait pas, mais s'abstint d'en dire davantage. Inutile d'abuser.
La déesse, toujours dans le corps de Thalia, lui inscrivit donc les noms dans le carnet qu'il fit rapidement disparaître dans sa veste, espérant ne jamais devoir l'utiliser. Si la jeune femme décédait, ça ne serait pas par sa faute bien sûr, mais il se sentirait tout de même mal à l'aise de continuer ses affaires avec la déesse alors que son « hôte » qui l'avait aidé n'était plus de ce monde. Parfois, il se montrait trop sensible pour un assassin. C'était Diego qui lui disait régulièrement, ironique que cela s'applique à sa propre cousine.

Comme la déesse reprit la parole pour le mettre en garde, le Russe fit profil bas et alla même jusqu'à baisser les yeux durant quelques secondes. Il n'était pas du genre à baiser les pieds de ses supérieurs, cependant cette... créature était une déesse, pas une simple mortelle. Il pouvait bien lui témoigner son respect et cela même si un prêtre n'approuverait certainement pas ce comportement. Comme Thalia l'avait souligné, elle était une païenne.

Un bref sentiment de malaise s'installa dans son esprit lorsque Thalia-déesse reprit la parole pour l'interroger sur la raison de sa curiosité. Avait-il le droit de poser cette question ? Inspirant profondément et soucieux de ne pas vexer la déesse, Mikhaïl décida de couper la poire en deux. Il allait lui poser une simple question, mais sans chercher à en savoir plus. Et il allait se montrer honnête.

« Non, je n'ai pas peur, mais je n'ai pas envie de trahir la confiance de mademoiselle Cristobal. C'était peut-être un peu pompeux comme manière de parler, mais il ne pensait pas avoir le droit de l'appeler par son prénom. Elle m'a laissé vous parler, mais uniquement pour résoudre mon problème. Pas pour... enquêter sur elle. Il soupira, hésita, puis reprit finalement. Ce n'est pas la première fois que je vous rencontre, n'est-ce pas ? »

Ses yeux clairs détaillèrent le visage de Thalia-déesse. Son comportement avait changé, elle était plus confiante et lui rappelait vraiment la Thalia du début de mission il y a quelques semaines. Lorsqu'il avait cru qu'elle lui faisait du gringue – bien que ce n'était certainement que de la provocation gratuite. S'il ne se trompait pas, beaucoup de choses seraient plus claires, mais Mikhaïl ne comptait pas en parler à la jeune femme, ni même à son cousin. Il ne voulait pas qu'ils s'imaginent qu'il n'était pas digne de confiance.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 28 Nov 2018 - 23:59 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 151
ϟ Nombre de Messages RP : 93
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Je me radoucis aussitôt que l’excuse sincère de l’humain retentit. Difficile de me mentir alors que je suis en train de surveiller attentivement ses émotions. Comme le lait sur le feu, comme ils disent. Je continue à le tester et à le goûter, à essayer de me faire une idée précise de ce qu’il est et n’est pas. C’est une activité agréable et familière, de quoi m’occuper l’esprit.

Très bien, je réponds d’un ton tranquille, en le toisant malgré tout.

Un soupçon de malaise me parvient lorsqu’il range son carnet, tellement léger que je le rate presque. Et que je ne m’y attarde pas, un tel sentiment pouvant avoir beaucoup de significations, et je n’ai pas besoin d’en savoir la cause à l’heure actuelle. Il a accepté l’arrangement en toute bonne fois, et je n’ai pas besoin de grand chose d’autre, en fait. Juste une porte d’entrée vers ce monde si je dois retourner de force dans les Treize Cieux. Il n’a pas intérêt à mourir, celui-ci, je serais beaucoup trop contrariée par ça.

En plus, la demande de respect que je lui fais est aussitôt suivi d’une réaction adéquate. Souriante, je laisse tomber mon regard un peu sévère, satisfaite de cette petite marque de respect. Un croyant assez ouvert pour reconnaître la supériorité d’une divinité autre que la sienne. Intéressant, rafraichissant, et ô combien agréable. Enfin quelqu’un qui sait se comporter comme il faut. Je devrais le donner en exemple à cette chère Thalia. J’ai appris récemment qu’il lui arrive de me désigner comme un Parasite. Un parasite, voyez-vous ça ?! Quelle manque de discernement de sa part. Surtout que c’est bien elle qui a accepté de me piéger dans son corps, non ?

Nouveau malaise, passager, comme je le secoue quant à la raison de sa curiosité dévorante. Et bien quoi, il veut me poser une question si gênante que ça ? Surtout qu’apparemment, je ne lui fais pas si peur. La mention à la confiance de Thalia me donne envie de lever les yeux au ciel, mais comme je n’ai pas envie qu’on sache que je suis là plus ou moins de force, au départ, je m’abstiens.

En effet, nous nous sommes déjà rencontrés je réponds volontiers en haussant les épaules. Thalia est assez intelligente pour se douter que vous seriez capable d’additionner deux et deux. La famille est sacrée, chez eux. Si votre cousin lui a dit de vous aider, c’est qu’il sait qu’il peut avoir confiance en vous pour garder les secrets de sa petite princesse.

Je l’observe en silence, mais sans me départir de mon sourire. Je sais moi aussi qu’il ne trahira pas la confiance de mademoiselle Cristobal. Mademoiselle j’ai un balai dans le cul, oui.

Je savais bien que je vous avais laissé un souvenir impérissable, je me moque avec un certaine gentillesse.

Mais bon, gentille ou pas, à tous les coups, ça va le mettre mal à l’aise. Vraiment bizarre.

Ne leur dites juste pas que vous êtes au courant. C’est le meilleur moyen pour eux d’être certains de votre silence, non ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 5 Déc 2018 - 16:18 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 620
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Mikhaïl ne fut pas très étonné de la réponse de Thalia, ou plutôt de son occupante actuelle. Au moins pouvait-il se rassurer en se disant qu'il n'était pas totalement fou et qu'il avait vu juste en constatant que la jeune femme changeait littéralement de comportement. Quelque chose lui murmurait que Diego et sa cousine le prenaient pour un imbécile en inventant une maladie qui n'existait pas, mais une parcelle de son esprit essayait de le convaincre qu'ils ne mentaient pas forcément. Peut-être que la présence de la déesse aggravait simplement la situation de Thalia qui était réellement malade ? Oh, il savait bien que ce n'était sans doute pas le cas, mais plutôt que de s'énerver et se sentir contrarié, le Russe préférait encore se voiler la face et s'auto-persuader qu'ils ne mentaient pas.

Même si la déesse présumait que Diego le pensait digne de confiance, lui-même éprouvait quelques doutes à ce sujet. Il n'avait rien fait de plus ou de moins qu'à l'accoutumée et si le Mexicain ne l'avait pas jugé digne le jour où il en avait parlé à Thalia, il n'y avait aucune raison pour qu'il le songe à présent. Cependant, Mikhaïl n'était pas du genre à s'épancher, encore moins sur l'épaule d'une déesse – même empruntée à une humaine – il préféra donc garder ses doutes pour lui et se contenta de hocher la tête.

Ce n'est finalement que lorsqu'elle le conseilla qu'il reprit la parole. Il avait d'ores et déjà décidé de ne pas en parler et n'aurait certainement posé aucune question si la déesse ne l'y avait pas poussé, mais il préférait éviter de le dire ainsi. Elle risquait encore de se sentir refoulée et de se vexer.

« vous avez raison. Je n'y comptais pas trop de toute manière. Ce n'est pas un sujet très important qui plus est. Et pour qu'elle ne se méprenne pas, il ajouta une précision : Pas que je vous dénigre bien évidemment, je parlais des détails techniques. »

Et non de sa présence. En espérant que ce serait suffisant pour ne pas la vexer. Il n'avait pas franchement l'habitude de s'adresser directement à une divinité, mieux valait donc se montrer extrêmement prudent.

Toujours est-il qu'il semblait avoir obtenu ce qu'il était venu chercher. Il n'y avait plus qu'à trouver la cible idéale et à la présenter à Thalia – ou à sa déesse – pour qu'elle fasse son petit tour de magie et qu'il puisse rentrer chez lui pour ne plus songer à cette histoire jusqu'à l'année prochaine. Une bien maigre consolation, mais vu la tournure que prenait sa vie, il devait plutôt s'en réjouir.

« Je vous remercie. Et je vais vous laisser tranquille. Je recontacterai Diego pour qu'il me dise quel moment vous conviendra le mieux pour que vous puissiez vous occuper de tout ça. »

Il ne savait pas si Thalia risquait de se vexer qu'il disparaisse avant qu'elle ne soit « de retour », mais vu qu'il était censé croire qu'elle était encore consciente ma foi... Sans perdre davantage de temps, le slave remercia une nouvelle fois la déesse, attrapa sa veste et quitta son siège pour se diriger vers la sortie d'un pas assuré. Quelques secondes plus tard, il se retrouva dans la ruelle et reprit le chemin de son studio. Il n'y avait plus qu'à trouver la cible idéale.

_______________________


Lorsqu'il eut obtenu une date qui convenait à Thalia, Mikhaïl se mit en chasse. Il avait trouvé l'homme idéal : un délinquant multirécidiviste qui avait d'ailleurs déjà tué. Il faisait partie de la mafia russe comme le slave l'avait décidé suite à son entretien avec la déesse. Le localiser fut un jeu d'enfant et le neutraliser tout autant. Il avait suffi de payer une jolie fille pour qu'elle l'attire un peu à l'écart où Misha avait pu l'assommer et lui administrer de quoi l'endormir.

Après l'avoir traîné jusqu'à une voiture, le Russe l'y avait hissé avant de prendre le chemin menant au lieu du rendez-vous fixé avec Thalia, puis il avait patienté jusqu'à ce qu'elle arrive. Comme à l'accoutumée, il la salua, ignorant toujours s'il s'agissait de la demoiselle ou de la déesse, puis désigna le coffre ouvert du véhicule.

« Il est à l'arrière. Inconscient. Je peux le réveiller si beosin est. »
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Mer 5 Déc 2018 - 23:47 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 151
ϟ Nombre de Messages RP : 93
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
L’humain est vraiment drôle. Je sens ses hésitations comme s’il me les décrivait une à une, chaque fois qu’il ouvre la bouche. La vague peur de me fâcher. Sa gêne, aussi, de m’interroger. Mais ça, je suppose que c’est à cause de Thalia.

Adorable, je lâche d’une voix chaude.

Un regard songeur l’accompagne, un peu trop fixe pour qu’il puisse se sentir à l’aise. Mais là n’est pas la question. Lui en est déjà aux détails techniques. Je fais la moue, presque déçue. Je n’ai même plus le droit de m’amuser en paix.

Faites donc, faites donc. N’oubliez juste pas votre promesse, Mikhaïl, je ronronne presque. Je ferais ma part.

Je le salue d’un geste de la main délicat lorsqu’il se lève, ses remerciements répétés encore une fois - douce musique à mes oreilles. Je croise les bras et ferme les yeux, d’excellente humeur. Que faire, que faire… J’hésite longuement, avant de rendre son corps à Thalia. Je suis satisfaite de la tournure des évènements. Pour une fois, je suis assez magnanime pour ne pas lui jouer de mauvais tours. Je lui dis juste que quand Diego la recontactera, je veux avoir le droit de gérer cette affaire de bout en bout. Un prêté pour un rendu. Au moins, cette gourde sait au moins quand elle a intérêt à me laisser agir.


Les jours ont passé. J’ai eu le droit à une journée complète. Le rendez-vous avec le slave qui a passé un marché avec moi a lieu dans quelques minutes, dans un recoin des Docks assez tranquille pour qu’on ne nous y dérange pas - demande de Thalia. La nuit est tombée depuis longtemps, je porte une des combinaisons noires de la gourde, au cas où. Sait-on jamais ce qui peut nous tomber dessus. Oh comme j’aimerais un peu d’agitation, même si la pensée du repas délectable que je vais faire est bien suffisante.

Bonsoir, je salue avec un sourire avant de m’approcher à pas de loups de la victime du Russe.

Pas de sang aztèque en lui, en effet, je note d’un coup d’oeil. Il n’a aucun de nos traits, et rien en lui ne résonne avec moi. J’effleure la joue de l’homme du bout des doigts, frissonnant de plaisir, les yeux mi-clos, lorsque la crasse qui enserre son âme s’étale dans mon esprit. Oh oui, celui là a péché, encore et encore, suffisamment pour mériter sa place aux côtés de Lady Satan.

Réveillez le, j’ordonne avec calme, un fin sourire aux lèvres.

Je veux essayer de le manipuler pour lui faire garder le silence par la suite, un service autant qu’une expérience à laquelle je me prête. Pour le purifier, en revanche, je n’ai pas vraiment besoin qu’il soit conscient, mais je garde cela pour la fin.

Alors, où m’avez-vous trouvé ce très charmant homme, je demande, curieuse. Il sera tout à fait à sa place en enfer.

Je hausse les épaules, bien peu touchée par son sort. J’ai moi-même offert un homme qui n’avait fait qu’imaginer ses futurs crimes à la rousse, par jeu et par ennui. Ce petit concentré de vices mérite sa peine, j’imagine.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Jeu 6 Déc 2018 - 12:03 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 620
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Silencieux, Mikhaïl la regarda s'approcher de l'homme et lui frôler la jour comme une mère vérifierait si son enfant était en train de dormir. Il y avait quelque chose de bizarre dans cette situation et le trentenaire se sentait un peu... mal à l'aise et peut-être anxieux. Traiter avec des déesses n'était pas dans ses habitudes et il espérait sincèrement qu'il n'était pas en train de s'attirer des ennuis plus gros que ceux qu'il avait pour le moment. La part logique et pragmatique de son esprit lui répétait que Diego ne l'aurait pas envoyé ici s'il avait su que cela lui causerait davantage de tracas, mais une autre, plus sournoise, lui murmurait qu'il avait aussi fait confiance à Nikolaï et que ce dernier l'avait trahi. Il avait dû faire d'horribles choses pour s'en libérer et c'était sa faute si aujourd'hui il se retrouvait dans une telle situation. Enfin, indirectement puisqu'il avait dû protéger sa sœur de la mafia et que tout ce qu'il faisait depuis ce jour découlait directement de cette trahison.
Alors oui, Diego pourrait le trahir. Mais il ne pouvait malheureusement pas le savoir avant d'être devant le fait accompli.

Inspirant profondément, le Russe s'approcha finalement de l'homme lorsque la déesse lui somma de le réveiller. Il était inconscient à cause d'une substance bien connue dans le milieu, mais qui pouvait heureusement s'annuler avec une simple injection. Tirant une seringue de sa poche, Misha découvrit le bras de l'homme avant de lui injecter l'antidote qui allait le réveiller, même s'il le laisserait certainement un peu dans le pâté. Ce n'était pas forcément un mal.

Son attention se porta finalement sur Thalia et son invitée afin qu'il puisse répondre à la question qu'elle venait de lui poser.

« C'est un homme de main de la mafia russe. Je l'ai un peu côtoyé par le passé, je savais qu'il aurait sa place aux côtés de Lady Satan. Et il se rincerait certainement l’œil à sa guise. Il n'est pas croyant. Il pense que les dieux n'existent pas, je trouvais ça plutôt adapté de le confier à vos soins. »

Une sorte de petite vengeance ? Vu qu'il l'avait sélectionné pour son appartenance à la mafia russe, c'était assez vrai, mais disons que c'était assez secondaire. Il savait qu'en agissant ainsi, il prenait aussi un risque. Les Russes se faisaient tatouer pour chaque action criminelle qu'ils faisaient et le corps de son agneau du jour était donc un journal de ses mauvaises actions ! Cependant, il pouvait toujours prétendre que ce n'était qu'un menteur et qu'il avait fait ça pour impressionner une fille ?

L'homme commença à bouger et ouvrit les yeux. Il avait l'air à côté de la plaque, ce qui n'avait rien de très étonnant ! Il devait se sentir aussi bien que si un éléphant avait dansé le Kazatchok sur lui pendant qu'il dormait !

« Il va être un peu dans le cirage, est-ce que ça vous conviendra quand même ? Son regard clair sonda brièvement le visage de Thalia avant de revenir sur l'homme. Est-ce que je dois faire quelque chose pour vous aider ? »

Il avait été habitué à servir, aussi bien les dieux que les humains. Autant dire qu'il trouvait tout à fait naturel de remplir les ordres que la déesse à ses côtés pourrait bien lui donner... et apparemment elle avait l'air d'apprécier ça vu le comportement qu'elle avait depuis leur dernière rencontre ! Qui s'était mieux déroulée que l'épisode du bijou, avouons-le !
Restait à espérer que cette collaboration déboucherait sur quelque chose de vraiment positif pour lui. Un peu de chance, ça le changerait.
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Déc 2018 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Agent de SHADOW
Agent de SHADOW

avatar
Agent de SHADOW

Afficher le profil

ϟ Âge : 24
ϟ Sexe : Féminin
ϟ Date de Naissance : 23/12/1993
ϟ Arrivée à Star City : 21/09/2018
ϟ Nombre de Messages : 151
ϟ Nombre de Messages RP : 93
ϟ Doublons : Noélie A. Inagawa
ϟ Crédits : Kai
ϟ Célébrité : Adria Arjona
ϟ Âge du Personnage : 28 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Assistante du conservateur au musée historique de Star City
ϟ Réputation : Niveau 1
ϟ Signes particuliers : • Longs heveux bruns discrètement ondulés
• Yeux bruns également, presque noirs
• Tatouage ayant l'apparence d'un calendrier aztèque, s'étendant entre ses deux omoplates dans le dos. Il s'agit du point d'ancrage du sortilège liant Tlazolteotl au corps de Thalia mais aussi d'un sort de dissimulation de l'énergie de la déesse
• Cicatrice apparente depuis la naissance du cou jusqu'au niveau du nombril environ, plus large et voyante dans sa partie abdominale.
ϟ Pouvoirs : • Géokinésie
• Résonance émotionnelle
• Manipulation des vices
• Artefact : Chalchicoatl (médaillon représentant un serpent, jade sur or ; permet l'invocation de Tlazolteotl)
• Sort permanent : Inayilia (dissimule l'énergie de la divinité, de telle sorte qu'elle donne une signature correspondant à une mage médiocre au mieux)
• Maîtrise du Yaomatchia (art martial d'origine aztèque)
Les précisions de Mikhaïl sur l’homme me tire un large sourire. Oh, pas de doute, je trouve ça délicieusement ironique qu’un humain persuadé que nous ne sommes jamais que des mythes se retrouvent pris au piège de ma volonté et de celle d’une fille de l’Enfer. Vraiment. J’observe celui qui m’a demandé ce service un moment, ravie.

Vous savez comment me faire plaisir, à n’en pas douter. Un instinct pareil, ça se cultive.

Je suis à peine moqueuse - je me rends bien compte du malaise que ressent l’homme à mon contact, pour la bonne et simple raison qu’il n’est pas protégé contre mes pouvoirs. L’autre ouvre les yeux et mon sourire s’évanouit comme par magie.

Ce sera bien assez.

Je me penche vers ma victime et cherche son regard. Ses yeux montrent à quel point il est absent mais je ne peux pas m’empêcher de susurrer :

Alors comme ça, on ne croit pas aux Dieux, petit homme ?

Je pose une main distraite sur lui et ferme les paupières. Un soupçon de frayeur, que les drogues ne parviennent pas à effacer totalement, vient s’inviter dans mes perceptions, mais je l’écarte et cherche autre chose. De l’envie, de la colère, de quoi lui donner les clés pour ne pas passer aux aveux trop vite.

    Lancer de dés

    Réussite : le petit jeu de Tlazolteotl fonctionne.
    Echec : l'expérience échoue.


Je mobilise tout mon pouvoir pour l’emplir d’un désir obsessionnel, fixé sur moi. Quelque chose qui lui donne envie de tout faire pour me plaire. Les pleins pouvoirs, dirigés vers un homme seul, apparemment dénué de magie. C’est un traitement violent, qui risque de lui faire perdre les quelques neurones qui vivent là dedans. Mais ça marche. Je sens mon emprise s’étendre en lui.

Tu ne voudrais pas me rendre malheureuse, me faire fuir, hein, petit homme, je murmure en caressant sa joue de nouveau, la mine enjôleuse. Je veux que tu te taises autant que tu pourras sur ce que j’ai fait… et ce que tu as fait. Tu pourras faire ça, n’est-ce pas ?

L’homme acquiesce mollement et je souris, l’air paisible. Avant d’informer aimablement le Russe.

Mon influence pourrait vous donner une longueur d’avance. Le temps que vous rejoigniez Lady Satan, elle sera assez faible pour qu’elle ne m’identifie pas, mais encore assez présente pour qu’il ait du mal à envisager de me trahir. Ça ne durera pas, ceci dit, alors ne traînez pas trop dans ses parages. Ou droguez le encore, c’est à vous de voir.

Je hausse les épaules, déjà désintéressée par la question.

Maintenant… La purification proprement dite.

Je me penche pour poser mes lèvres sur celles de l’homme et envoie ma magie à l’assaut de toutes les impuretés qui parsèment son âme. Une à une, je les absorbe, m’en nourrissant comme du meilleur des repas. Le baiser n’est pas une obligation, plus une petite blague parce que je me doute que Mikhaïl n’appréciera sans doute pas trop. Je ne peux pas m’empêcher de l’embêter un peu. Il faut dire que c’est tellement facile. Quand je me redresse, je me sens en pleine forme, apaisée par cet acte. Je souris d’un air paresseux à l’ami de Diego.

C’est fait. Profitez bien de ce que je vous offre.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Sam 8 Déc 2018 - 22:46 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Maître du Jeu
Maître du Jeu

avatar
Maître du Jeu

Afficher le profil
Le Hasard

ϟ Sexe : Masculin
ϟ Arrivée à Star City : 07/04/2012
ϟ Nombre de Messages : 3995
ϟ Nombre de Messages RP : 3609
ϟ Crédits : © Renan
ϟ Célébrité : L'Homme Mystère
ϟ Âge du Personnage : Tous et aucun
ϟ Statut : Tous et aucun
ϟ Métier : Hasard
ϟ Liens Rapides : Star City Heroes
Le membre 'Thalia Cristobal' a effectué l'action suivante : Jugement du Hasard


'Jugement du Hasard' :
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
Message posté : Dim 9 Déc 2018 - 14:44 Message
Obtenir l'URL : Cliquer ici

Circus Maximus
Circus Maximus

avatar
Circus Maximus

Afficher le profil

ϟ Âge : 30
ϟ Sexe : Masculin
ϟ Date de Naissance : 27/09/1988
ϟ Arrivée à Star City : 07/05/2018
ϟ Nombre de Messages : 620
ϟ Nombre de Messages RP : 191
ϟ Doublons : Renan Le Guerec, Adrian Pennington, Jonas Cooper
ϟ Crédits : Avatar : moi ; rang : Noélie ♥
ϟ Célébrité : Jude Law
ϟ Âge du Personnage : 32 ans
ϟ Statut : Célibataire
ϟ Métier : Thanatopracteur
ϟ Réputation : Niveau 3
ϟ Signes particuliers : 1m70 pour 64kg, cheveux bruns coupés courts, yeux bleus. Accent russe prononcé.
ϟ Pouvoirs : Liste détaillée des capacités et équipements ici.
ϟ Liens Rapides :
Savait-il comment s'y prendre pour satisfaire cette déesse ? Il n'en était pas convaincu, cependant il savait que ses années de dévotion envers le Seigneur pouvaient être utiles dans de telles situations. Toutefois, Mikhaïl ne voulait pas s'attarder sur ce sujet et se contenta de rester silencieux, les bras ballants et prêt à intervenir si l'homme se réveillait trop brusquement.

La suite ne fut pas une partie de plaisir ! Il se doutait que l'homme devait trouver ça beaucoup moins agréable puisqu'il était aux premières loges, mais le slave culpabilisait toujours à l'idée de ne pas assumer ses propres erreurs. Cela ne l'aurait pas gêné d'agir ainsi pour quelqu'un d'autre, mais pour lui... c'était différent. Qui plus est, le comportement de la déesse lui rappela involontairement celui de Lady Satan. Elle aussi l'avait obligé à l'embrasser à deux reprises, voir son « aide » du jour coller ses lèvres contre celles du mafieux ajouta donc à son malaise. Un peu bêtement, Mikhaïl détourna les yeux comme si cela le protégerait de quelque chose, mais il resta attentif et reporta son regard sur Thalia lorsque la déesse eut terminé. Ses prunelles claires sondèrent le regard de la Mexicaine qui arborait un sourire apparemment satisfait. Visiblement, elle gagnait tout de même quelque chose à l'aider ! À moins que le mafieux le soit un expert en baiser – ce dont il doutait légèrement !

Acquiesçant d'un hochement de la tête, le slave reporta son attention sur son ancien collègue qui semblait un peu... dans les vapes ? Peut-être. Il n'avait pas l'air excessivement conscient dirons-nous ! Mais cela lui convenait parfaitement : il n'avait pas spécialement envie de devoir batailler pour le garder tranquille, surtout qu'il devait faire un crochet par chez Diego pour y récupérer une autre personne qui lui servirait de monnaie d'échange avec Lady Satan. Autant dire que sa soirée n'était pas encore terminée, mais il savait que c'était un mal pour un bien. Une fois cette livraison effectuée, le Russe aurait un an de tranquillité devant lui avant de devoir reparler avec la sorcière. D'ici-là, Mikhaïl pourrait se renseigner un peu plus au sujet des sorcières histoire de ne plus se faire rouler dans la farine lors des prochaines négociations avec la démone. Car il savait parfaitement qu'il y en aurait encore d'autres.

Inspirant profondément, le Russe se rapprocha de l'homme et le poussa en arrière. Il se montra très docile et accepta gentiment de s'allonger dans le coffre que Misha referma aussitôt. Tournant la tête vers Thalia toujours possédée, il reprit la parole d'un ton calme.

« Merci de ce que vous avez fait pour moi. Je sais que c'est en échange d'un service, mais vous n'étiez pas obligée de m'aider, je ne suis rien pour vous. Aussi bien parce qu'il était humain que parce qu'il n'appartenait pas à son peuple. Et remerciez Thalia pour moi si ce n'est pas trop demander. Je sais que c'est vous qui avez fait tout le travail, mais elle vous a prêté son corps et sans ça, je n'aurais pas pu vous parler. »

Qui plus est, il l'aimait bien. La Mexicaine était posée et efficace. Hormis le fait qu'elle l'avait parfois mis mal à l'aise – et c'était visiblement davantage la faute de la déesse que de la jeune femme – il n'avait strictement rien à lui reprocher. Il était donc normal qu'il se montre compatissant et redevable.

S'assurant que la jeune femme n'avait rien de plus à ajouter, le trentenaire quitta finalement la zone pour regagner le quartier où vivait Diego et y chercher le dernier invité à la petite soirée organisée par Lady Satan. En espérant que tout se passe bien cette fois-ci... surtout maintenant qu'il avait un atout unique de son côté !
Revenir en haut Aller en bas


Le patriotisme, c'est l'esclavage
Patriotisme. Seule forme avouable de xénophobie



Une escroquerie est une bonne affaire qui a rencontré une mauvaise loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Sujets similaires

-
» Troll d'Isengard
» À la recherche d'une bonne affaire
» une bonne affaire
» Colioure - escroquerie - spéculation vs Béziers - Verdict rendu à Archiver SVP
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star City Heroes :: Administration :: Archives :: Archives des Rencontres-